Gérer la transition des cadres supérieurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gérer la transition des cadres supérieurs"

Transcription

1 Gérer la transition des cadres supérieurs L I S T E D E C O N T R Ô L E D E S P R I N C I P A L E S I N T E R V E N T I O N S D E S C O N S U L T A N T S E T D E S D G I N T É R I M A I R E S 706MissionSt. 5thFloor SanFranciscoCA ph fx webwww.compasspoint.org

2 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions > Introduction CettelistedecontrôleaétéconçuepourservirdeguideauxstratégiesdesDG intérimairesetdesconsultantsquiparticipentauprocessusdetransitionentravaillant avecdesclientsduprogrammetransitionaupostededgpourcompasspointnonprozit Services.ElleaétéélaboréeparuncomitécomposédeDGetdeconsultantsdegrande expérience,quionttravailléavecdesclientsduprogrammetransitionaupostededg pendantlesdeuxpremièresannéesd existencedeceprogramme. Unconceptstratégiqueimportantmotivelesinterventionsénumérées: 1.Onoptimiselespossibilitésd unmandatfructueuxdelapersonnenouvellement nomméeaupostededgenaccordantunegrandeattentiontantauxtechniques poureffectuerle«changement»(p.ex.,recrutementducandidatetrituel appropriépourledépartde[dela]dgdémissionnaire)qu auxtechniquesayant pourbutdefaciliterla«transition»psychologiquequedoiventvivretousles intervenantslorsquedeschangementssurviennent.lefaitdesauterdesétapes importantesduprocessusdechangementoudetransitionpeutentraîner,pourle (la)dgnouvellementembauché(e)demêmequepourlesactivitésde l organisation,desérieusesdifzicultés. 2.SelonlemodèledeWilliamBridges,latransitionaupostedeDGsefaitentrois étapes:leszins,lazoneneutreetlesnouveauxdéparts.desinterventions spéciziquespermettentdegérerchacunedecesétapes. Lesinterventionssuggéréespourchacunedesétapesdelatransitiontiennentcomptede cesconcepts.pourchaqueétape,onproposedesinterventionsrelativesauxactivitésà fairepoureffectuerlechangementetauxbesoinsàcomblerpourfaciliterlatransition. Ilconvientdepréciserquelesphasessechevauchentlorsques effectueunchangement; lestroisphasesneseterminentpaslesunesaprèslesautres.parexemple,lesactivités detransitionliéesaudépartdu(dela)dgdémissionnairepeuventsepoursuivreaprès l arrivéedesonsuccesseur. Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

3 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions > Prologue RÔLESETRESPONSABILITÉS Leconseild administrationmetsurpiedlecomitédetransitionquiserachargé desupervisertoutletravailenfaveurduchangementetdelatransition. DéterminerlerôlequejoueralepersonneldanslatransitionaZind avoirsa penséeetd assurersaparticipationactiveauprocessusdechangementetde transition. Sinécessaire,désignercommeDGintérimaireun(e)gestionnairede l organisationouuncandidatdel extérieur. DéZinirlesrôlesrespectifsdu(dela)DGintérimaireetduconsultantretenu pourlatransition. Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

4 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions > Phase I TERMINERSURUNENOTEPOSITIVEAVECLE(LA)DGDÉMISSIONNAIRE A C T I V I T É S L I É E S A U C H A N G E M E N T Agirassezrapidementenaccordantlaprioritéauxrésultats. Fixerladatededépartdu(dela)DGdémissionnaire. DéZinirlerôledu(dela)DGdémissionnairedanslesactivitésliéesàlatransition, p.ex.,membreducomitédetransition. ÉlaborerunplandetransitionaupostedeDG,p.ex.,obtenirunesubvention pourlaprochaineannéezinancière. Tenirunecérémonied adieux. DéZinirlerôlequ aurale(la)dgdémissionnaire,aprèssondépart,dans l organisationetparrapportauconseild administration. A C T I V I T É S L I É E S À L A T R A N S I T I O N Psychologiques,centréessurleprocessus,graduelles.Soutenirlespersonnesetles équipesdansleurprocessusderéorientationalorsquecertainschangementsexigent qu onarrêtedefairecertaineschosescommeonlesavaitfaitesjusque làpour commenceràlesfairedifféremment. Établirdescommunicationsrégulièresentreleconsultantetle(la)DG démissionnaire. Aiderle(la)DGdémissionnaireàseconcentrersurlenouveaudépartque prendrasacarrière. Aiderle(la)DGdémissionnairequiéprouvedesdifZicultésàrenonceràsonrôle. Reconnaîtrelesréalisationsetl héritagelaisséparle(la)dgdémissionnaire. IdentiZiercequ onappréciaitchezle(la)dgdémissionnaire;reconnaîtrelaperte pourl organisation. Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

5 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions > Phase II LAZONENEUTRE A C T I V I T É S L I É E S A U C H A N G E M E N T FaireunevériZicationorganisationnellepourcerner: lesforcesetlesfaiblesses; lesoccasionsetlesdangers; lesdézisetlesoccasionsprioritaires; lacompétenceduconseild administrationenmatièredesupervisionet degouvernance; laculturedetravaildel organisation; lecycledeviedel organisation; lesobjectifsdechangementpourle(la)dgintérimaire. Élaborerunplandedéveloppementduconseild administration(lamiseen œuvrepeutêtreretardéejusqu àl arrivéedunouveauoudelanouvelledg). S occuperdesmisesàjourorganisationnellespendantlapérioded intérim. PréparerlerecrutementpourlepostedeDG: mettreàjourl énoncédevisiondel organisation; cernerquellessontpourl organisationlesprincipalesquestions stratégiques; rédigerleprozildelapersonneidéalepourlepostededg. MenerunerechercheaZindepourvoirlepostedeDG. A C T I V I T É S L I É E S À L A T R A N S I T I O N Reconnaîtrequ unepériodedetransitionestaccompagnéed instabilitéetde chaos;adopterdesstructuresetdessolutionstemporaires(bridges). Inviterleconseild administrationetl équipedegestiondupersonnelàélaborer unplandegestiondelatransition(bridges). Inviterinstammentl équipedegestiondupersonnelàétablirdesprocédureset desrèglespourlapérioded intérim,p.ex.,pourlaprisededécisions. Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

6 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions Établirdesliensétroitsavectouslesprincipauxintervenants:personnel, organismesdezinancement,bénévoles,clients(les«4pet2c»debridges 1 ). Tirerpartiducôtécréatifdelazoneneutre(Bridges): prendredurecul,fairelepoint,remettreenquestionlesréponsesdéjà acceptées; essayerdetrouverdanslesévénementsdesindicesetdesmessages; solliciterdenouvellesidéesdeceuxquivousentourent; encouragerlesexpériences; sionnevoitpasd avenir,encréerun. Donnerl élanpourunnouveaudépart: permettreauxgensd exprimerleursdoléancesetlesencourageràle faire; aiderlesgensàgérerlessentimentsdeculpabilité,leressentimentou l anxiétéliésauxchangements; seconcentrersurlamissiondel organisationetsavisionpourl avenir. 1 «Les 4 P» : Purpose, Picture, Plan, Part (Pourquoi il faut faire le changement; Portrait de la situation future; Plan à concevoir; Part personnelle dans le changement) et «les 2 C» : Connection, Concern (Connexion ou liens avec l organisation; empathie du leader pour les personnes touchées par le changement). NdT Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

7 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions > Phase III UNNOUVEAUDÉPARTAVECLE(LA)DGNOUVELLEMENTNOMMÉ(E) A C T I V I T É S L I É E S A U C H A N G E M E N T Menerlaséanced orientationetlacérémonied accueil. Obtenirlesoutienetlarétroactionduconseild administration. Négocierlespremiersobjectifsderendement. S entendresurleprotocoled évaluationdurendement. Instaurerunecommunicationcontinueentreleconseild administrationetle(la) DG. PlaniZierpourledéveloppementdescompétencesdu(dela)DG,surtouts il s agitd unepremièreexpériencedansceposte: Zixerlesobjectifsdedéveloppementprofessionnel; prévoirunmécanismedesoutienprofessionnel: groupedepairs,accompagnateur(coach),mentor. Soulignerlaréussitedelatransition;reconnaîtrelesréalisationsdetoutesles parties. Donnerl élanpourunnouveaudépart(bridges):élaborerdesstratégiespour effectuerleschangementsnécessairesàlaconcrétisationdelavisionrenouveléeet àlaréalisationdesnouveauxobjectifs. Êtreleleaderquidonnel élanàl équipedegestiondupersonnel. ReleverlesdéZiscernéslorsdelavériZicationorganisationnelle. Comprendrelaculturedetravaildel organisationetprocéderstratégiquement auxchangementsnécessaires. Établirdesliensaveclesintervenants. Obtenirlacollaborationdu(dela)DGdémissionnaireetdu(dela)DG intérimaire,seloncequiestapproprié. Travailleravecleconseild administrationazinderecruterdenouveaux membrespourleconseild administration. A C T I V I T É S L I É E S À L A T R A N S I T I O N Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

8 G É R E R L A T R A N S I T I O N D E S C A D R E S S U P É R I E U R S Listedecontrôledesprincipalesinterventions Animerladiscussionduconseild administrationoùl ondécideradelafaçonla plusfructueusedetravailleraveclenouveauoulanouvelledg. Établirdesliensétroits les«4pet2c»(bridges) AufuretàmesurequeleschangementssontplaniZiésetmisenœuvre, demandezdessuggestionsetunerétroactionausujetdeceschangements. Négocierausujetdesnouvellesrègles,procédures,limites. Reconnaîtreleschangementsquis effectuentdemêmequeletempsetle processusquiserontnécessairespourques opèrentlestransitionsconcomitantes. Faireensortequel organisationsoitrenforcéeàlasuitedelatransition(bridges). Chapitre1 Gérerlatransitiondescadressupérieurs 1.3

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

Introduction au Génie Logiciel

Introduction au Génie Logiciel Introduction au Génie Logiciel Lydie du Bousquet Lydie.du-bousquet@imag.fr En collaboration avec J.-M. Favre, I. Parissis, Ph. Lalanda Qu est-ce que le logiciel? programme, ensemble d instructions Caractéristiques

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr SUPPLY CHAIN MANAGER Intervenant : Christophe FERRIGNO Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr Comment sont ils recrutés? Que recherchent les entreprises? Compétence / Personnalité -Comportemental

Plus en détail

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales Le Groupe Moniteur et l Association des Maires de France, sont partenaires historiques et créateurs du Salon des Maires. La 19 e édition du Salon des Maires et des Collectivités Locales confirme sa position

Plus en détail

FORMATION WS0803 CONFIGURATION ET DEPANNAGE DE L'INFRASTRUCTURE RESEAU WINDOWS SERVER 2008

FORMATION WS0803 CONFIGURATION ET DEPANNAGE DE L'INFRASTRUCTURE RESEAU WINDOWS SERVER 2008 FORMATION WS0803 CONFIGURATION ET DEPANNAGE DE L'INFRASTRUCTURE RESEAU WINDOWS SERVER 2008 Contenu de la Formation WS0803 Configuration et dépannage de l infrastructure réseau Windows Server 2008 Page

Plus en détail

Réponses aux questions juridiques les plus fréquemment posées à la Fédération Nationale des Agents Commerciaux par ses adhérents.

Réponses aux questions juridiques les plus fréquemment posées à la Fédération Nationale des Agents Commerciaux par ses adhérents. JURIDIQUE Réponsesauxquestionsjuridiqueslesplusfréquemmentposéesàla FédérationNationaledesAgentsCommerciauxparsesadhérents. 1/LAQUALITÉD AGENTCOMMERCIAL Qu estcequ unagentcommercial? Ladéfinitionestdonnéeparl

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

Intop360. Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres. Fiable. Valide. Cohérent. Crédible.

Intop360. Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres. Fiable. Valide. Cohérent. Crédible. Intop360 Fiable Valide Cohérent Crédible Rapide Simple Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres Faire évaluer vos cadres par leur entourage professionnel

Plus en détail

Les équations différentielles

Les équations différentielles Les équations différentielles Equations différentielles du premier ordre avec second membre Ce cours porte exclusivement sur la résolution des équations différentielles du premier ordre avec second membre

Plus en détail

! URGENCES!! English!on!the!back!

! URGENCES!! English!on!the!back! URGENCES Englishontheback 144Urgencesmédicales 118Pompiers 117Police Leplusproche:DrKarapetian=46,Av.Blanc0223211910 CliniquedentairedeGenève=29,Av.deFrance0227357355 Notremédecinrépondant:DrClaireLeresche0227917614

Plus en détail

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif?

Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif. Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? Revue de code Sécuritéou Test d Intrusion Applicatif Quel est le plus efficace pour évaluer un niveau de sécurité applicatif? http://www.google.fr/#q=sebastien gioria Responsable de la branche Audit S.I

Plus en détail

Coaching Québec Maroc

Coaching Québec Maroc Coaching Québec Maroc Formations en entreprises Casablanca - Rabat - Marrakech www.coaching-quebec-maroc.com Coaching Québec Maroc Formations en entreprises Coaching Québec Maroc Département*Formations*d

Plus en détail

INTERVAT version 9.2 Nouveautés

INTERVAT version 9.2 Nouveautés INTERVAT version 9.2 Nouveautés Janvier 2014 1 PROCEDURE DE CONNEXION 2 Accès via FEDIAM Federal Identity and Access Management Vérification si vous avez les droits d accès nécessaires sur base de votre

Plus en détail

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie

Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile. Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie Guide de pratiques exemplaires en matière de commerce mobile Des techniques concrètes pour surpasser les normes de l industrie TABLE DES MATIÈRES LA MOBILITÉ EN HAUSSE... 3 INCURSION DANS L UNIVERS DE

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?»

Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?» Produit concerné : Sage Moyens de Paiement EBICS Fonctionnalité : «Comment effectuer un virement et récupérer un extrait de compte avec le nouveau protocole EBICS?» Utilité : Cette fiche a pour objectif

Plus en détail

Compte'Rendu,de,la,rencontre,de,, l Association,des,Parents,de,l École,Collines,d or,,(apé),

Compte'Rendu,de,la,rencontre,de,, l Association,des,Parents,de,l École,Collines,d or,,(apé), Ouverture"de"l assemblée:"18h39" Compte'Rendu,de,la,rencontre,de,, l Association,des,Parents,de,l École,Collines,d or,,(apé), Mercredi,le,24,octobre,2012, Présences:""Tanya"Giles"(présidente),"Angela"Pinette"(viceFprésidente),"Edith"Stobbart"(trésorière),"

Plus en détail

Barre Supplémentaire 85x85 Barre Supplémentaire 85x30

Barre Supplémentaire 85x85 Barre Supplémentaire 85x30 Système de Pergola de Base Fixé au Sol Système de Pergola de Base Fixé au Sol Module Additionnel Système de Pergola de Base Amoviblé, avec Plaque de Pose Système de Pergola de Base Amoviblé, avec Plaque

Plus en détail

Étude de cas de Unitt Portrait-robot de Federgon

Étude de cas de Unitt Portrait-robot de Federgon Étude de cas de Unitt Portrait-robot de Federgon Federgon est une fédération de prestataires de services en RH qui compte plus de quatre cents membres actifs dans le recrutement, l externalisation, l intérim,

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain!

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain! Smart city Smart agriculture Construire aujourd hui le monde de demain! Dossier de presse 2014 La nouvelle relation à l énergie sera forcément à contre- courant puisqu elle ne pourra s appuyer sur des

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services Laissez-nous prendre soin de vous Recrutement - Intérim - Services affirmer Nos différences Adecco Medical, filiale santé du leader mondial des solutions RH, a bâti une relation de confiance avec ses clients,

Plus en détail

La comptabilité de votre entreprise en Russie

La comptabilité de votre entreprise en Russie La comptabilité de votre entreprise en Russie Laurence KHASHIMOV-FARA Senior Manager, RUSSIA CONSULTING Forum International PACA 2014 Marseille 11 Juin 2014 Les spécificités de la comptabilité russe en

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO»

MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO» MONTAGE VIDEO AVEC L APPLICATION «MOVIE STUDIO» Movie Studio est une application de montage vidéo pour la catégorie semiprofessionnelle. C est un programme qu un utilisateur peut installer et/ou désinstaller

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

Principe de la messagerie électronique

Principe de la messagerie électronique Principe de la messagerie électronique Plan Des notions de base Principe de la messagerie électronique Une boîte aux lettres (compte) électronique? Une adresse électronique? Un courrier électronique? Un

Plus en détail

Bilan de réputation et son débriefing individuel

Bilan de réputation et son débriefing individuel Bilan de réputation et son débriefing individuel 1 1 Témoignages «L'intérêt d'un 360 pour un coach est de recueillir les feedback de vos clients et d'identifier vos forces en termes d'attribut et de compétences.

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Système téléphonique d entreprise SIVOTEL. T P 0 P r i s e e n m a i n d u s y s t è m e ( O F : S I V O T E L - T P 0 )

Système téléphonique d entreprise SIVOTEL. T P 0 P r i s e e n m a i n d u s y s t è m e ( O F : S I V O T E L - T P 0 ) 2011-11-21 1/9 A Mise en situation L entreprise pour laquelle vous travaillez doit installer un nouveau système téléphonique pour une entreprise cliente. L installation comprend le changement de l autocommutateur

Plus en détail

La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés.

La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés. LIVRE BLANC La technologie DECT offre une protection renforcée contre les accès non autorisés. Sécurité DECT V01_1005 Jabra est une marque déposée de GN Netcom A/S www.jabra.com CONTEXTE Les communications

Plus en détail

La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance. ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D.

La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance. ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D. La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D. Plan de la présentation 1. La définition de la confiance

Plus en détail

Islamic Banking Master Class

Islamic Banking Master Class Executive Education Islamic Banking Master Class Marrakech 06, 07 et 08 Avril 2015 Stratégies de marché Retour d expérience Etude de cas Réel Préambule Mot du Directeur de Programme A Finéopolis Consulting,

Plus en détail

Formation technique beronet Objectifs et avantages

Formation technique beronet Objectifs et avantages Formation technique beronet Objectifs et avantages «Depuis la première prise de contact avec le service commercial jusqu à la première installation beronet, il s est passé moins de deux mois. Temps qui

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 11, Mobile Marketing et Responsiv Design. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 11, Mobile Marketing et Responsiv Design. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 11, Mobile Marketing WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada

Plus en détail

= constante et cette constante est a.

= constante et cette constante est a. Le problème Lorsqu on sait que f(x 1 ) = y 1 et que f(x 2 ) = y 2, comment trouver l expression de f(x 1 )? On sait qu une fonction affine a une expression de la forme f(x) = ax + b, le problème est donc

Plus en détail

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise myadsl / mytelecom vous propose une sélection d offres spécialement conçue pour les petites entreprises, de 2 à 10 postes informatiques et téléphoniques 1 Offre VOIP : Vous avez déjà un standard téléphonique?

Plus en détail

- Digital Marketing One to One - Décryptage des nouvelles tendances et des solutions du Marketing Digital de demain

- Digital Marketing One to One - Décryptage des nouvelles tendances et des solutions du Marketing Digital de demain - Digital Marketing One to One - Décryptage des nouvelles tendances et des solutions du Marketing Digital de demain Inspiration, Business & Networking, sont les maîtres mots de cette seconde édition de

Plus en détail

L imprimante laser noir et blanc qui permet aussi d imprimer en couleur

L imprimante laser noir et blanc qui permet aussi d imprimer en couleur L imprimante laser noir et blanc qui permet aussi d imprimer en couleur La gamme d imprimantes novatrice Epson AcuLaser 2600 ne se contente pas d assurer des impressions rapides et professionnelles en

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMedia Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMedia HYDMedia d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

Partager son savoir-faire. Créer l avenir.

Partager son savoir-faire. Créer l avenir. Partager son savoir-faire. Créer l avenir. Vous désirez vous perfectionner dans la technologie solaire? La SMA Solar Academy est faite pour vous! SMA France, filiale française de SMA Solar Technology,

Plus en détail

La Commission des services juridiques du Nunavut. Politique sur l inscription à la Liste du Nunavut

La Commission des services juridiques du Nunavut. Politique sur l inscription à la Liste du Nunavut La Commission des services juridiques du Nunavut Politique sur l inscription à la Liste du Nunavut 2010 LA COMMISSION DES SERVICES JURIDIQUES DU NUNAVUT C. P. 125, Gjoa Haven, Nunavut X0B 1J0 Tél. : (867)

Plus en détail

1 La base légale de l intervention de l ARJEL

1 La base légale de l intervention de l ARJEL Bilan de l action de l ARJEL en matière de lutte contre les sites illégaux de jeux en ligne au 1 er Mars 2013 1 1 La base légale de l intervention de l ARJEL La loi n 2010-476 du 12 mai 2010 impose l encadrement

Plus en détail

Comprendre le processus de sauvegarde

Comprendre le processus de sauvegarde Comprendre le processus de sauvegarde Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose : Que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder Que vous

Plus en détail

1/8 CONDITIONSGENERALESDELAGARANTIEPANNEMECANIQUE ELITEWEBN PoliceprésentéeparlecabinetALLIANCEOPTIMALE,ci0aprèsle«Courtier»,aucapitalde46000euros,dontlesiègesocialest situézacladonnieren 8069970MARENNES,immatriculéau

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences.

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD. Référentiel des compétences. Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Référentiel des compétences du recruteur 1 Connaissance de l environnement Veille sur l environnement

Plus en détail

L affichage obligatoire dans les entreprises de moins de 20 salariés

L affichage obligatoire dans les entreprises de moins de 20 salariés L affichageobligatoire danslesentreprisesde moinsde20salariés UnionNationaledesInstitutsdeBeauté 2010 Préambule Cedocumentvousestdonnéàtitreindicatif.Ilnedispenseenriendeconsulterun spécialistepouradapteraubesoinlesrèglesaucasparcas.

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE, DE LA RECONVERSION ET DE L'INSERTION DES JEUNES CABINET DU MINISTRE ARRETE ANNEE2013w336 IMESFT~StDI%A

Plus en détail

10.3.1.10 Travaux pratiques Configuration d un pare-feu sous Windows XP

10.3.1.10 Travaux pratiques Configuration d un pare-feu sous Windows XP 5.0 10.3.1.10 Travaux pratiques Configuration d un pare-feu sous Windows XP Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez explorer le pare-feu Windows XP et configurer quelques

Plus en détail

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire

CHEQUE DOMICILE. PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire CHEQUE DOMICILE PAIEMENT EN LIGNE d un intervenant ou d un prestataire DE QUOI S AGIT - IL? Vous bénéficiez de Chèques Domicile CESU et souhait ez régler des prestations de services àla personne (ménage,

Plus en détail

Présentation Mobilité CRESTEL

Présentation Mobilité CRESTEL Présentation Mobilité CRESTEL Cédric DERVAUX Jeudi 4 décembre 2014 T: +33 1 41 91 33 33 E: marketingscc@fr.scc.com france.scc.com SCC Leader de l intégration informatique au service des projets de mobilité

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels :

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels : Partenaires Officiels Bilan Edition 2014 Partenaires officiels : Le salon des décideurs de la Côte d Azur Rendez-vous d affaires avant tout, Riviera Network permet de : Développer et diversifier votre

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes 1999-2000 REORGANISATION DU SERVICE APRES-VENTE

Projet de Fin d Etudes 1999-2000 REORGANISATION DU SERVICE APRES-VENTE Projet de Fin d Etudes 1999-2000 REORGANISATION DU SERVICE APRES-VENTE Présentation de l entreprise Plus de 250 Collaborateurs plus de 300 chantiers plus de 300 MF de CA leader sur le marché français de

Plus en détail

1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur.

1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur. COUNTER Code de bonnes pratiques Version 2 Annexe E Spécifications et tests d audit I. Spécifications d audit générales a. Audits et scripts de tests Les spécifications d audit de COUNTER sont nécessaires

Plus en détail

requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS

requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS L'Informatique au service d bien-être des seniors à domici Sébastien Roussea Directeur de CareSqu requare - Spin-Off fondée par le CETIC AS 2012 lutions technologiques IT innovantes ur améliorer les conditions

Plus en détail

Plan. Définitions Objectifs Historique Etapes Avantages et Limites

Plan. Définitions Objectifs Historique Etapes Avantages et Limites ASSESSMENT CENTER Plan Définitions Objectifs Historique Etapes Avantages et Limites Définitions Centre d évaluation Pluralité de techniques Evaluation de comportements Spécialistes de l évaluation Plusieurs

Plus en détail

SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM. Guideutilisateur SugarCRMPro

SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM. Guideutilisateur SugarCRMPro SUPPORTDEFORMATION SUGARCRM Guideutilisateur SugarCRMPro Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 æetat du document : Revu æemetteur/rédacteur

Plus en détail

Bienvenue dans le programme partenaires beronet Présentation des produits beronet. 2015 beronet GmbH

Bienvenue dans le programme partenaires beronet Présentation des produits beronet. 2015 beronet GmbH Bienvenue dans le programme partenaires beronet Présentation des produits beronet À propos de beronet Cloud Managed VoIP Gateways and Appliances Depuis 2002, beronet construit des technologies d accès

Plus en détail

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France www.oec-paris.fr Novembre 2010 Table des Matières 1 Préface... 4 2 Introduction... 5 2.1. Le.contexte.historique..125.ans.de.liberté.comptable.!...

Plus en détail

ECOWIN PRO. A retenir

ECOWIN PRO. A retenir ECOWIN PRO Ecowin Pro est un programme qui interroge des séries historiques d indicateurs économiques et des données financières concernant une centaine de pays et zones géographiques. Ecowin Pro agrège

Plus en détail

Installation d une application ajoutée

Installation d une application ajoutée Pour la série fx-9860g F Installation d une application ajoutée Mode d emploi http://edu.casio.com Sommaire Installation d une application ajoutée à l aide de PROGRAM-LINK FA-124...F-2 Installation d une

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Tutoriel: Configuration de Vodia sur l Appliance beronet

Tutoriel: Configuration de Vodia sur l Appliance beronet Tutoriel: Configuration de Vodia sur l Appliance beronet beronet GmbH info@beronet.com +49 30 25 93 89 0 1 Sommaire Besoins:... 3 1. Accéder à l interface WEB du Vodia... 3 2. Accéder à l interface WEB

Plus en détail

EMC ATMOS. Gestion des Big Data dans le cloud UN MOYEN ÉPROUVÉ D INTÉGRER LES AVANTAGES DU CLOUD DANS VOTRE ENTREPRISE FONCTIONS ATMOS

EMC ATMOS. Gestion des Big Data dans le cloud UN MOYEN ÉPROUVÉ D INTÉGRER LES AVANTAGES DU CLOUD DANS VOTRE ENTREPRISE FONCTIONS ATMOS EMC ATMOS Gestion des Big Data dans le cloud Avantages clés Plate-forme de stockage de type cloud spécialisée, conçue pour une évolutivité globale et illimitée Automatise la gestion de contenu de manière

Plus en détail

Migration d une Base de données

Migration d une Base de données Migration d une Base de données (MySql vers Sql Server) 01/01/2014 SIO 2 MINTE Bafodé SOMMAIRE I- Découverte et prise en main de l application A) Lancement de l application SSMA B) Création d un nouveau

Plus en détail

Digital Purchasing. Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise?

Digital Purchasing. Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise? Digital Purchasing Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise? Le «digital purchasing» : vers une maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise Si beaucoup

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION SIV NOTICE EXPLICATIVE À DESTINATION DES EXPERTS EN AUTOMOBILE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION ET DE SON ANNEXE TECHNIQUE Page 1 / 14 1. PRÉAMBULE...3 1.1. OBJECTIFS

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

CENTRE CLIENTÈLE DE LA POSTE CH AG SERVICES EN LIGNE CREER LES CENTRES DE COUTS

CENTRE CLIENTÈLE DE LA POSTE CH AG SERVICES EN LIGNE CREER LES CENTRES DE COUTS CENTRE CLIENTÈLE DE LA POSTE CH AG SERVICES EN LIGNE CREER LES CENTRES DE COUTS Services en ligne - valeur ajoutée Quels sont les avantages des services en ligne? Un point accès unique et central pour

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOLUTION

PRESENTATION DE LA SOLUTION PRESENTATION DE LA SOLUTION IPBXIPDIFFUSION Votre solution tout inclus de standard téléphonique VoIP Sommaire Qu est ce que la téléphonie IP? La téléphonie IP appliquée aux besoins de l entreprise Description

Plus en détail

March 2006. Congrès A.B.H. \ Jean-Michel Lebrun. Process Management

March 2006. Congrès A.B.H. \ Jean-Michel Lebrun. Process Management March 2006 Congrès A.B.H. Process Management \ Jean-Michel Lebrun 1/1 Contexte Le concept de «process management» Le concept de «process» a été développé en 1993 par M. Hammer (Reengineering the Corporation)

Plus en détail

QUARTIS OPTIMA WEB 2.0

QUARTIS OPTIMA WEB 2.0 QUARTIS OPTIMA WEB 2.0 PILOTAGE D ATELIER & DÉCISIONS INDUSTRIELLES Le MES / Suivi de production Notre gamme de terminaux Présent depuis 30 ans dans le pilotage d atelier, OSYS, précurseur du MES, se positionne

Plus en détail

Solutions informatiques (SI) Semestre 1

Solutions informatiques (SI) Semestre 1 Solutions informatiques (SI) Cette unité vise l acquisition de compétences générales à partir desquelles sont construites les compétences propres aux parcours de spécialisation. Elle comprend, d une part,

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Couveuse d Activités et d Entreprises. Sécuriser le parcours des créateurs

Couveuse d Activités et d Entreprises. Sécuriser le parcours des créateurs Couveuse d Activités et d Entreprises Sécuriser le parcours des créateurs Besoin d un appui au démarrage? Un créateur d entreprise, même s il a très bien préparé son projet, a en tête beaucoup de questions

Plus en détail

Beauté et Perfection. La nouvelle génération de centre de lavage

Beauté et Perfection. La nouvelle génération de centre de lavage Beauté et Perfection La nouvelle génération de centre de lavage 1 Un concept unique sur un marché porteur ASTIKOTO est la première enseigne sur son marché spécialisée dans la maintenance esthétique écologique

Plus en détail

Agence de Picture Marketing. Pour Opérations Spéciales / Événements

Agence de Picture Marketing. Pour Opérations Spéciales / Événements Agence de Picture Marketing Pour Opérations Spéciales / Événements Le Retail est en crise Un événement n a pas eu lieu tant qu il n a pas été capturé (photo/vidéo) LA REPONSE 1. Capturer en photo vos participants

Plus en détail

Calcul du niveau de transition

Calcul du niveau de transition Calcul du niveau de transition I. Pré requis Avant toutes choses, dés que l on parle d altimétrie on prend un crayon et une feuille de papier et on se fait un dessin!!!!! La définitions de l altitude de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels CAHIER DES CHARGES -Solution applicatives de gestion de ressources humaines -Site intranet de notation de repas et d hôtels Sommaire Contexte... 4 Maitrise d ouvrage... 4 Maitre d œuvre... 4 Présentation...

Plus en détail

Formation en e-learning des professionnels pharmaceutiques hospitaliers La plateforme Onco-TICE

Formation en e-learning des professionnels pharmaceutiques hospitaliers La plateforme Onco-TICE 1 Formation en e-learning des professionnels pharmaceutiques hospitaliers La plateforme Onco-TICE Sophie Henn-Ménétré, pharmacien, CHU NANCY 2 Introduction/Historique 1998 : convention constitutive réseau

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne».

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne». «Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l». Chargée de l enseignement en ligne Direction des Systèmes d Information Aix-Marseille III Les enjeux de

Plus en détail

Retour d expérience Sénalia. Comment migrer progressivement vers Microsoft Office 365?

Retour d expérience Sénalia. Comment migrer progressivement vers Microsoft Office 365? Retour d expérience Sénalia Comment migrer progressivement vers Microsoft Office 365? Synergie Informatique +15 ans d expertise sur les problématiques de collaboration d entreprise et gestion de l information

Plus en détail

Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003.

Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003. Développement de logiciels de gestion Exécution de PCCOMPTA à distance sous Terminal Server 2003. PCCOMPTA SOUS REMOTE DESKTOP CONNECTION Mai 2011. Exécution de PCCOMPTA SOUS Windows 2003 SERVER PCCOMPTA

Plus en détail

ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires

ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires 2011 ENQUETE RH TIC Baromètre des Salaires Note de Synthèse Présentation de l étude Réalisé par 1 SOMMAIRE Partie 1 : PRESENTATION DE L ENQUETE p. 3 Partie 2 : ENQUETE DES SALAIRE TIC : RESTITUTION DES

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION

SIV. Page 1 / 14 NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION SIV NOTICE EXPLICATIVE A DESTINATION DES SOCIETES D ASSURANCE POUR LE RENSEIGNEMENT DE LA CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION ET DE SON ANNEXE TECHNIQUE Page 1 / 14 1. PREAMBULE 3 1.1. OBJECTIFS DU

Plus en détail

1 ère agence d Annonces Légales en France. Toutes vos annonces légales, tous les journaux habilités Un seul interlocuteur

1 ère agence d Annonces Légales en France. Toutes vos annonces légales, tous les journaux habilités Un seul interlocuteur 1 ère agence d Annonces Légales en France Toutes vos annonces légales, tous les journaux habilités Un seul interlocuteur Un Service Spécialisé aucun coût supplémentaire RELECTURE de l annonce ATTESTATION

Plus en détail

Création d un site de rencontre

Création d un site de rencontre Quentin Wenzinger Walid Haroud L3 Informatique Julien Bellaiche 2010-2011 Christian Razakamahefasoanirina Laetitia Mourot Création d un site de rencontre Analyse des Besoins et Gestion de Projet Faculté

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE)

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) ASSOCIATION FRANÇAISE D HISTOIRE ÉCONOMIQUE Paris, le 7 avril 2015 Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) Le 7 avril 2015 à 14h00,

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES UTILISATION. Art. 1 Obligation d'utilisation. Art. 2 Objet. Art. 3 Autorisation d'accès. Du Fondement juridique

I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES UTILISATION. Art. 1 Obligation d'utilisation. Art. 2 Objet. Art. 3 Autorisation d'accès. Du Fondement juridique Directive Plateforme d'annonce DDAR Directive concernant l'utilisation de la plateforme d'annonce électronique pour les devoirs d'annonce tels que spécifiés à l'art. 9 de la Directive concernant les devoirs

Plus en détail

Présentation de l offre de services

Présentation de l offre de services Présentation de l offre de services Serge Baccou et Arnaud Bonneville Directeurs Associés Septembre 2012 Conseil aux Directions Informatiques Qui sommes-nous? % Cabinet de conseil indépendant dédié aux

Plus en détail

l espace client AXA questions fréquentes

l espace client AXA questions fréquentes l espace client AXA questions fréquentes Table du contenu Activer mon espace client... 2-4 Comment activer mon espace client?... 2 Quelles sont les données nécessaires pour activer mon espace client?...

Plus en détail