Société d Economie Mixte Energies POSIT IF, une innovation au service de la transition énergétique Dossier de presse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Société d Economie Mixte Energies POSIT IF, une innovation au service de la transition énergétique Dossier de presse"

Transcription

1 Société d Economie Mixte Energies POSIT IF, une innovation au service de la transition énergétique Dossier de presse 1

2 La# SEM# Energies# POSIT IF 1 #:# l'ile7de7france# aux# avant7postes# de# la# transition# énergétique#et#de#la#croissance#verte # Un#outil#partenarial#et#innovant,#unique#en#Europe L énergieestunenjeumajeurpourl Ile6de6France:98%del énergieconsomméeestissue desourcesnonrenouvelables.au6delàdesémissionsdegazàeffetdeserre,l enjeusocial est de taille : ce sont trop souvent les ménages les plus fragiles qui vivent dans les logements mal isolés. Plus de franciliens dépensent aujourd'hui plus de 10% de leurs revenus dans des factures de chauffage. Une politique préventive de rénovation des logements est donc nécessaire pour éviter à des centaines de milliers de franciliens de basculerdanslaprécaritéénergétique. C'est pourquoi la Région Ile6de6France lance avec 13 autres collectivités locales et deux institutionsfinancièresdepremierplanunnouveaudispositifpourrénoverleslogements collectifsetfinancerdesprojetsinnovantsd énergiesrenouvelables:lasociétédeconomie Mixte(SEM)EnergiesPOSIT IF. C'est la concrétisation d'un engagement fort pris devant les Franciliens en C'est également la mise en place d'un dispositif pionnier en France et en Europe qui répond directement aux enjeux de la transition énergétique portée le Conseil Régional et par le Gouvernement. Un#outil#attendu#pour#la#transition#énergétique# En Ile6de6France, seuls 600 logements font l objet d une rénovation thermique ambitieuse chaqueannée(selonlanormebâtimentbasseconsommationénergétique,chiffres2011), carlescopropriétairesrencontrentsouventdesdifficultéspourréunirlesfinancementsou pour s'entendre sur les travaux. Avec la# SEM# Energies# POSIT IF# plus# de# 1000# rénovations#ambitieuses#supplémentaires#seront#réalisées#chaque#année. La Région Ile6de6France est engagée depuis 10 ans dans la transition énergétique. Elle investitmassivementtouslesansdansledéveloppementdestransportsencommun6plus de800millionsd'eurosen2013;elleagitégalementpourledéveloppementdesénergies renouvelables et l'efficacité énergétique :de2006 à 2011, ce sont ainsi plusde1300 opérationsréalisées,75millionsd eurosdesubventionsrégionalesmobiliséspourplusde 300 millions d euros investis. Avec la création d Energies POSIT IF, la Région entend affirmer sa place dans le groupe des grandes métropoles mondiales actives pour la transitionénergétique. Énergies POSIT IF, c'est enfin le respect d'une gouvernance partenariale, fidèle aux principes du développement durable : la Région a su fédérer 14 collectivités de tous niveaux et une grande diversité d acteurs pour construire# et# mutualiser# un nouveau savoir6faireauservicedelatransitionénergétiquedel'ile6de6france. # # # 1Promouvoir,Organiser,Soutenir,InventerlaTransitionénergétiqueenIle6de6France 2

3 Un#outil#puissant#au#service#de#la#mobilisation#nationale#pour#l'emploi Les chantiers de rénovation représentent des investissements de long terme. L'action des pouvoirs publics est donc nécessaire pour initier et développer le marché# de# la# rénovation. C'est un marché d'avenir pour les entreprises franciliennes du bâtiment. Ils agitd unenjeu#capital#en#matière#de#compétitivité,#tantpourlesgrandesentreprises qui cherchentà s'implanter en Ile6de6France que pour les TPE6PME encore peu présentes danslemarchéprivédelarénovationthermique.lasemenergiesposit IFjoueraunrôle encesensenpermettantqueleschantiersderénovationdehautequalitésoientaccessibles auxtpe6pme. Le gisement d emplois est colossal puisqu un million d euros investi dans les énergies renouvelablesinduit6,5emploisdirectsquandl isolationdeslogementseninduit26. Les#chiffres#clés# G##1000#logements#rénovés#par#an#avec#un#objectif#de#10#000#logements#rénovés#en#10# ans## G##Pour#un#logement#de#60#m 2,#une#rénovation#thermique#ambitieuse#coûte#25#000 # en#moyenne## G##16#partenaires#agissent#ensemble#pour#la#transition#énergétique## G##1#M #investi#dans#l isolation#des#logements#permet#de#créer#26#emplois## G##1#M #investi#dans#les#énergies#renouvelables#permet#de#créer#6,5#emplois## G# #Fort# effet# levier# :# chaque# euro# investi# par# la# SEM# Energies# POSIT IF# permettra# #d engager#8#à#14 #d investissement#au#total## # La#situation#énergétique#francilienne#:#repères## La Région Ile6de6France est fortement urbanisée avec un parc de bâtiments vieillissants, construitspourunegrandemajoritésansaucunepriseencomptedesrèglesthermiques. 668%deslogementsontétéconstruitsavant1975,datedespremièresréglementations thermiques.aparis,cetteproportionculmineà83%. 6 1 million de logements particulièrement énergétivores sont à rénover d ici 2050 pour atteindrelefacteur4;soitenviron26000logementsparan personnessontensituationdeprécaritéénergétique,c'est6à6direqueplusde10 %deleursrevenusleursertàpayerlesfacturesdegazetd électricité. 6 L Ile6de6France est dépendante aujourd hui à 98% des énergies non renouvelables (fossilesetfissiles). 6Lesprixdel énergieontaugmentéde30%en10ans. 3

4 4

5 Accompagner# la# rénovation# des# logements# existants# et# développer# les# énergies# renouvelables# La SEM Energies POSIT IF a pour objectif de diminuer la vulnérabilité énergétique des Franciliens, en développant une offre de rénovation énergétique à destination des bâtimentsd habitationcollectifsetensoutenantledéveloppementdeprojetsdeproduction d énergies renouvelables portés par les acteurs du territoire francilien. Au cœurdece modèleinnovant,larénovation#des#copropriétés. Accompagner# les# acteurs# du# logement# (copropriétés# et# bailleurs# sociaux)# dans# les# différentes#étapes#d un#projet#de#rénovation#thermique# Troppeudelogementsfontl objetd unerénovationthermiqueambitieuse(selonlanorme Bâtiment Basse Consommation énergétique) car les copropriétaires rencontrent souvent des difficultés à réunir les financements nécessaires à la rénovation ou à s entendre sur l ampleurdestravaux. Avec# l intervention# de# la# SEM# Energies# POSIT IF,# l objectif# est# de# réaliser# 1# 000# rénovations#thermiques#ambitieuses#par#an.lasemenergiesposit IFnesesubstituera niauxacteursniauxmécanismesfinanciersexistants.elleproposerauneoffreintégrée,du financement à la gestion du chantier, pour permettre aux copropriétairesetauxpetits bailleurssociauxdelancerleursprojetsetgarantirlaqualitésocialeetenvironnementale desrénovations. Danscecadre,laSEMEnergiesPOSIT IFaurapourprincipalesmissions: 6 Accompagner# des# copropriétaires# et# des# bailleurs# sociaux# dans# la# recherche# des# financements# existants# auprès de financeurs publics et privés (Eco6prêts, crédits d impôts,subventions...); 6 Assurer# la# coordination# de# l'ensemble# des# acteurs# de# la# rénovation# : architectes, thermiciens, entreprises du bâtiment et de services énergétiques, auditeurs de la qualité destravaux,associations...; 6Garantir#la#performance#énergétique#desbâtiments.Alafindestravauxderénovation, la SEM EnergiesPOSIT IF garantira systématiquement la performance du bâtiment (dit «performance intrinsèque du bâtiment»). Si les copropriétaireslesouhaitent,leniveaude consommationd énergiescorrespondantàl usagedubâtiment(dit«performanceréelle») pourraaussiêtregaranti. # Conseil,#coordination,#financement#et#assurance#qualitéserontdoncaucœurdel offre delasemenergiesposit IFenmatièrederénovationénergétique. 5

6 Développer#la#production#locale#d énergies#renouvelables# Concernant le développement des énergies renouvelables, la SEM Energies POSIT IF participeraàl atteintedel objectifposéparleschémarégionalclimatairenergie:passer# de# 5#%# à# 11#%# d énergie# produite# à# base# de# sources# renouvelables# sur# le# territoire# francilienne#en#2020. La SEM Energies POSIT IF investira dans des projets de production d énergies renouvelablesambitieuxentermesdedéveloppementlocalqui,sanssonsoutien,auraient puêtreécartésfauted unerentabilitééconomiquesuffisante. La# SEM# Energies# POSIT IF# prévoit# déjà# d accompagner# financièrement# six# à# huit# projets#deproductionbiomasse,éolien,géothermieouautre.celareprésenteentre1400à k de prises de participations minoritaires dans des sociétés de projets d énergies renouvelables. Les projets envisagés concernent à la fois la production de chaleur (géothermie, méthanisation, biomasse, solaire) et la production d électricité verte (cogénération biomasse,éolien). 6

7 7

8 Un#mode#d intervention#innovant Soutenirlarénovationambitieusedesbâtimentsparlerecoursautiersfinancement L originalité de la SEM Energies POSIT IF réside dans ce qu elle fera une# offre# de# rénovation# là# où# le#marché# n a# pas# encore# développé# une# offre#économiquement,# socialement# et# écologiquement# ambitieuse. Actuellement, le marché privé de la rénovationdes intéressequ auxopérationstrèsrentablesetavecuntempsderetoursur investissementcourt(10ou12ansmaximum).celainduitdesrénovations«àmoitiéfaites» qui hypothèquent ensuite les possibilités d atteindre un haut niveau de rénovation compatibleaveclefacteur4. Il s agitd atteindre une performance équivalente à 104 kwhep/m2/an(aujourd hui 79% deslogementsfranciliensconsommentplus)correspondantenile6de6france,auxexigences dulabel«bbceffinergierénovation».enregarddel évolutiondesprixdel énergie(plusde 30 % an 10 ans) seules ces rénovations ambitieuses protégeront les ménages de la précaritéénergétiqueàmoyenterme. Grâceàunportagepublicfort,laSEMEnergiesPOSIT IFauralapossibilitéd interveniren tant que tiers financeur, c'est6à6dire d avancer à un bénéficiaire la somme nécessaire à la réalisationdetravauxd améliorationénergétiqueambitieux.lesremboursementsseferont ensuite avec un versement de la part des bénéficiaires calculé en fonction des économies d énergie obtenues. Le lissage des remboursements dans le temps (15, 20 ans ou plus) permettraauxménagesd avoirunmontantd économiesdechargesénergétiquessupérieur ouégalaumontantduremboursementdestravauxdèsledépart. Ce#dispositif#permettra#aux#copropriétés#et#aux#petits#bailleurs#ne#disposant#pas#des# fonds#suffisants#de#réaliser#des#travaux#ambitieux.# Optimiser l effet de levier de l action publique pour développer les projets d investissement danslesénergiesrenouvelables La#SEM#Energies#POSIT IF#est#porteuse#d un#important#effet#levier#puisqu elle#pourra,# grâce#à#ses#fonds#propres,#générer#un#volume#d investissement#compris#entre#x#8#et#x# 14#selonlesscénariietleschoixd investissementquiserontopérés. En 2014, il sera offert à d autres partenaires franciliens l opportunité de devenir parties prenantesaucapitaldelasemenergiesposit IFetauxactionnairesinitiauxd accroître leursparticipations.cettesecondephaseseraaussil occasiondemaximiserl effetdelevier des participations financières publiques, en permettant l augmentation de la participation dusecteurprivéaucapitaldelasemenergiesposit IF. A moyen terme, la montée en puissance de la SEM Energies POSIT IF, tant en termes de compétences que de capital, permettra d engager des projets représentant une valeur d investissementdeplusieurscentainesdemillionsd euros. 8

9 Cas#pratiques Simulationd unerénovationthermiqued unecopropriétéaveclasemenergiesposit IF Etat#des#lieux 6Nombredelogements:30 6Surface:2037m 2 6Datedeconstruction:1959 6Consommationénergétiqueinitiale:266kWhep/m 2 /an(systèmedechauffage=réseau dechaleur) Coût#des#travaux## 6 Coûttotald une rénovation thermique ambitieuse (isolation thermique par l extérieur, changementdefenêtre,ventilation):15870 parlogement 6Annuitésderemboursementparlogement:730 paransur25ans Economies#réalisées#après#travaux# 6Consommationénergétique:87#kWhep/m2/an,#soit#67#%#d économies#d énergie# 6Factureénergétique:économiede760 paranparlogement,soitungain#net#de##30# # dès#la#première#année## NB:Avecl augmentationduprixdel énergie,lavaleurdeséconomiesd énergieaugmentepar rapport à la charge de remboursement.simulations de prises de participation dans des projetsd énergiesrenouvelables Projet#de#chaufferie#bois#sur#réseau#de#chaleur## 6Investissementtotal=5M 6Capital=2M /Dette=3M 6Participation#de#la#SEM#Energies#POSIT IF#à#hauteur#de#20#%#=#400#k 6Exempledegouvernance:SASassociantEnergiesPOSIT IF,unecoopérativeforestière,un exploitant/mainteneur... Projet#de#méthanisation#agricole# 6Investissementtotal=8M 6Capital=2M /Dette=6M 6Participation#de#la#SEM#Energies#POSIT IF#à#hauteur#de#25#%#=#500#k 6Exempledegouvernance:SASassociantEnergiesPOSIT IF,uneexploitationagricole,un bureaud étude,unexploitant/mainteneur... 9

10 Le#bâtiment,#un#secteur#d avenir#pour#l Ile7de7France# En plus de constituer le principal enjeuénergétique de l Ile6de6France, le bâtiment est un secteuréconomiquedetoutpremierordre.enile6de6france,laprofessiondubâtimentest composéed'entreprisesdepetitestailles:98%desentreprisesontmoinsde20salariéset une entreprise sur deux est un artisan seul actifs travaillent dans le secteur du bâtimentquireprésenteavecunchiffred affairede30milliardsd euros. Encohérenceavecle«SmallBusinessAct»delaRégionetdanslecadredesamissionde coordinationdesacteursdelarénovationthermiquela#sem#energies#posit IF#travaillera# à# donner# accès# au# marché# de# la# rénovation# énergétique# aux# PME# du# bâtiment. Concrètement,laSEMEnergiesPOSIT IFtravailleraàcontractualiseravecdesgroupements depme.cefaisant,elleparticiperaàfairemonterencompétencelespmedubâtimentsur les métiers de la transition énergétique du bâtiment, et à créer des emplois au cœurdes territoires. 10

11 11

12 16#partenaires#s engagent#pour#la#transition#énergétique# La SEM Energies POSIT IF est dotée d un capital de 5,32# millions# d euros# porté par un actionnariat composé de la Région (actionnaire majoritaire), 13 autres collectivités franciliennes et deux institutions financières de premier plan, la Caisse des Dépôts et ConsignationetlaCaissed EpargneIle6de6France. Initié par la Région fin 2010, le projet de SEM Energies POSIT IF regroupe 13 autres collectivitésdetousniveaux:lesvillesdeparisetdecréteil,lesconseilsgénérauxduval6 de6marne et de Seine6et6Marne, les Communautés d agglomération de Cergy6Pontoise, Est Ensemble,duPlateaudeSaclay,deVal6de6Bièvre,dePlaineCommune,deSud6de6Seineet lessyndicatsd énergiesipperec,siesm77etsigeif Pour#plus#d informations#:#directoire#d Energies#POSIT IF# MM. José LOPEZ (Tél +33) ; et Julien BERTHIER, Directeurs (Tél 12

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» :

Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» : Réunion régionale sur les outils de l'efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» : (Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique

Plus en détail

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies? Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Copropriétaires, locataires, comment passer aux économies d'énergies?

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : J. Berthier Présentation d Energies POSIT IF et de ses

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

SIPPEREC. Rénover thermiquement et aider au financement des logements de votre territoire avec l accompagnement de la SEM Énergies POSIT IF

SIPPEREC. Rénover thermiquement et aider au financement des logements de votre territoire avec l accompagnement de la SEM Énergies POSIT IF COMPTE-RENDU PETIT-DÉJEUNER DU SIPPEREC ÉNERGIES Le compte-rendu du petit-déjeuner SEM Énergies POSIT IF est téléchargeable sur le site web : www.sipperec.fr Rénover thermiquement et aider au financement

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

conférences circuits visites les vous caue 93 caue 94 octobre novembre décembre

conférences circuits visites les vous caue 93 caue 94 octobre novembre décembre conférences circuits visites les octobre novembre décembre vous caue 93 caue 94 2012 V isites de réalisations architecturales, urbaines, paysagères ou de chantiers, rencontres avec des professionnels,

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement.

MESURES. de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 POUR UNE ACCÉLÉRATION. Pour plus d'informations : www.gouvernement. PREMIER MINISTRE MESURES POUR UNE ACCÉLÉRATION de l investissement et de l activité Mercredi 8 avril 2015 Pour plus d'informations : www.gouvernement.fr Mesures pour une accélération de l investissement

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC»

Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC» Dispositif de soutien à la rénovation BBC des immeubles de logements en copropriété Règlement de la subvention «Mission de Maîtrise d œuvre BBC» 1 Contexte Nantes Métropole s'est fixé comme objectif, en

Plus en détail

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème

Organisée par. Lundi 23 juin 2014 de 10h à 12h Au Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 246 bd Saint Germain, Paris 7ème Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique 1 Une structure inédite fortement partenariale sa gouvernance, ses moyens L'Agence Parisienne du climat

Plus en détail

Proposition d amendements. ARC Association des Responsables de Copropriété

Proposition d amendements. ARC Association des Responsables de Copropriété Projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte Proposition d amendements ARC Association des Responsables de Copropriété 17 septembre 2014 1 Table des matières Amendement n

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie

Comprendre. le dispositif des certificats d économies d énergie Comprendre le dispositif des certificats d économies d énergie Un outil de gestion et un levier de financement central au cœur de la transition énergétique sommaire LE DISPOSITIF DES CERTIFICATSD ÉCONOMIES

Plus en détail

INFORMATIONS année 2012

INFORMATIONS année 2012 01/08/2012 Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain OPAH RU Programme national requalification des quartiers anciens dégradés PNRQAD Ville de Marignane / centre ancien INFORMATIONS

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

Partenaire environnement des territoires

Partenaire environnement des territoires LE GROUPE Fondé en 2007, AQUA est un groupe industriel et de services à l'environnement, qui exerce en Franceauprèsdesprofessionnels collectivités, industries, agriculteurs et des particuliers. À travers

Plus en détail

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Promouvoir, Organiser, Soutenir, Inventer la Transition en Ile de France La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Mme Hélène GASSIN, Vice-présidente

Plus en détail

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment de l Isère 3 cours Jean Jaurès 38130 ECHIROLLES - Tél. 04 76 09 39 36 - Fax 04 76 22 23 65 TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Pollutec 2013 Atelier ATEE AUDIT ENERGETIQUE EN ENTREPRISE Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique Laurent Cadiou DGEC/SCEE Bureau Économies

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l Eco-prêt à taux zéro pour la rénovation thermique des logements Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

19/03/2010 Présentation Banque Triodos

19/03/2010 Présentation Banque Triodos 1. La Banque 2. Octroi de crédit par la Banque Triodos 3. Evaluation d une demande de crédits 4. Quelques exemples de crédits octroyés 5. 2 exemples de financements de copropriété 6. Le cas «Résidence

Plus en détail

www.conte-habitat.com Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels

www.conte-habitat.com Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels Maisons individuelles Performance énergétique Rénovation Professionnels C A R C A S S O N N E N A R B O N N E A U D E SOMMAIRE n MAISONS INDIVIDUELLES 2 / 6 n PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE 7 / 8 n RÉNOVATION

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation

CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation CREDIT AGRICOLE et le financement de la filière méthanisation Page 1 EXPO BIOGAZ 2013 1 LE CREDIT AGRICOLE ET LA METHANISATION 2 RETOUR D EXPERIENCE: UN PROJET DE METHANISATION A LA FERME Page 2 EXPO BIOGAZ

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Faites des rénovations énergétiques. ici. ici. ici. ici. ici. enoprimes. et bénéficiez du programme enoprimes!

Faites des rénovations énergétiques. ici. ici. ici. ici. ici. enoprimes. et bénéficiez du programme enoprimes! Faites des rénovations énergétiques enoprimes et bénéfez du programme enoprimes! Avec enoprimes, Enovos est à vos côtés dans vos projets de rénovation énergétique! Vous souhaitez entamer des travaux de

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 Date :MAI 2009 Secrétaire Général : Vanessa DIAS Destinataires : Stés section METALLERIE (convention Bâtiment) Méca

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : Les aides pour les propriétaires au 1 er janvier 2014 De très nombreuses aides peuvent financer jusqu à 95% des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Quel rôle pour les collectivités locales? MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Atelier «L innovation et l entreprenariat - catalyseurs d emplois verts»

Atelier «L innovation et l entreprenariat - catalyseurs d emplois verts» Atelier «L innovation et l entreprenariat - catalyseurs d emplois verts» Secteur Construction Ir. Aymé ARGELES Conseiller CCW Historiques des réglementations «énergie» en Belgique 1985 (1/5) : Région wallonne:

Plus en détail

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

La rénovation énergétique du parc social

La rénovation énergétique du parc social La rénovation énergétique du parc social Vers la transition énergétique La coopération entre les acteurs du logement et la DDT 1 Des objectifs renforcés du Grenelle de l environnement et de la stratégie

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

Note d information SER Aides publiques 2015

Note d information SER Aides publiques 2015 Note d information SER Aides publiques 2015 La loi de finances pour 2015 a été publiée au Journal Officiel. Les documents sont disponibles en cliquant sur les liens ci-dessous : http://www.legifrance.gouv.fr/affichtexte.do?cidtexte=jorftext000029988857&categorielien=id

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique

Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015 - 1) Crédit d impôt transition énergétique Crédit d impôt transition énergétique et éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) - Février 2015-1) Crédit d impôt transition énergétique Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Cet accompagnement a pour vocation à s étendre à d autres territoires au plan national en 2014.

Cet accompagnement a pour vocation à s étendre à d autres territoires au plan national en 2014. SOMMAIRE... 0 Sommaire... 1 Introduction... 2 Contexte... 4 CoachCopro, le service gratuit et indépendant de la rénovation énergétique dédié à la copropriété... 10 Les prochains RDV Grand public pour s

Plus en détail

que devez vous savoir avant le 26/09/2015?

que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Réglementation ErP - éco-conception et étiquetage énergétique Réglementation ErP, éco-conception et étiquetage énergétique : que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Préparez-vous au mieux à la réglementation

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

Résidence Rosiers Bellevue Gradignan

Résidence Rosiers Bellevue Gradignan Résidence Rosiers Bellevue Gradignan Journée Solaire thermique 10 octobre 2013 Le contexte Les dates clés La chronologie du projet Les enseignements Le contexte : Rénovation des installations thermiques

Plus en détail

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés II. Engagements des syndics professionnels Avec le soutien de Madame Ségolène Royal, Ministre de

Plus en détail

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Sommaire Les Certificats d Economies d Energie (C.E.E) Comment utiliser les CEE dans les projets

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA

Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Rénovation énergétique : Comment anticiper la précarité énergétique des copropriétés? Pierre-Manuel PATRY Directeur Technique SENOVA Les grands enjeux Répartition des charges de copropriété Des charges

Plus en détail

dossier de presse vir volt-ma-maison s ouvre à TOUTES les ÉNERGIES

dossier de presse vir volt-ma-maison s ouvre à TOUTES les ÉNERGIES dossier de presse vir volt-ma-maison s ouvre à TOUTES les ÉNERGIES Accessible sans condition de ressources isolation, chauffage, fenêtres, chauffe-eau, poêle, insert... toutes les infos sur www.virvolt-ma-maison.fr

Plus en détail

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS PRÊTS COPROPRIETES ÉDITION DÉCEMBRE 2010 Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR by OTIS LES ATOUTS DES PRÊTS COPROPRIÉTÉS PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Conseil Syndical Maine X-Y - 2012

Conseil Syndical Maine X-Y - 2012 Conseil Syndical Maine X-Y - 0 Statistiques et bilan QUESTIONNAIRE SUR LE CHAUFFAGE Depuis plusieurs hivers, certains résidents se plaignent du froid et demandent que le niveau du chauffage soit augmenté.

Plus en détail