TOULOUSE TECH TRANSFER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOULOUSE TECH TRANSFER"

Transcription

1 CONFERENCE DE PRESSE TOULOUSE TECH TRANSFER BILAN ET PERSPECTIVES APRES DEUX ANNEES D OPERATIONS Mardi 15 avril 2014, à 17h Salle Capitulaire de l Université de Toulouse 15 rue des Lois

2 Participants M. Henri-Michel COMET, Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne. Mme Marie-France BARTHET, Présidente de l Université de Toulouse. M. Philippe LAMBERT, Directeur régional de la Caisse des Dépôts. M. Patrick MOUNAUD, Délégué régional du CNRS en Midi-Pyrénées. M. Pierre DUFRESNE, Président de Toulouse Tech Transfer. En présence de : M. Jean-Baptiste LEROY, Président de BETA tech Groupe AXSEAM Embedded Systems. M. Michael de LAGARDE, Président de Delair-Tech. Contexte Au sein du Programme des Investissements d Avenir (PIA), l action «Fonds national de valorisation» a pour objectif d accroître l efficacité du dispositif français de valorisation de la recherche publique et d améliorer significativement ses résultats, que ce soit sous forme de licences, de partenariats industriels, de création d entreprises ou en facilitant la mobilité des chercheurs. Une part majoritaire de cette action, à hauteur de 900 M, est consacrée à la création de «Sociétés d Accélération du Transfert de Technologies» (SATT). L Agence Nationale de la Recherche a lancé un appel à projets pour constituer ces SATT fin juillet L Université de Toulouse a élaboré le projet de Midi-Pyrénées avec le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), et a déposé sa proposition en janvier Les projets soumis ont été analysés et auditionnés : le jury a retenu un premier groupe de 5 projets, dont le projet de SATT de Midi-Pyrénées, qui s est vu attribuer un montant total maximal de 70 M sur dix ans. Toulouse Tech Transfer (TTT) est la SATT de Midi-Pyrénées. TTT a été constituée le 25 janvier 2012 sous la forme d une société par actions simplifiée. Les fondateurs et actionnaires de TTT sont l Université de Toulouse, le CNRS et la CDC (Caisse des Dépôts et Consignations). TTT porte l ambition des établissements publics de recherche de Midi-Pyrénées en matière de valorisation et de transfert de technologies. Cette ambition vise à faire de TTT l opérateur régional de la valorisation et des transferts de technologies de la recherche publique vers les entreprises, et en particulier vers les PME. L objectif est clairement de favoriser l innovation des entreprises, le développement de la compétitivité, la création d emplois et de richesses. Deux ans après la création de TTT, on peut dégager les premiers achèvements, tirer le constat de l existant et envisager les perspectives.

3 Performance Le plan de développement initial, conçu en 2011, a été respecté, et la performance est celle qui était attendue. La société s est constituée, comme prévu, sur la base d un transfert des compétences à partir des structures existantes, en même temps que s opérait le transfert des missions. Puis les pôles dédiés aux marchés se sont progressivement établis : Aéronautique-Espace-Transports, Santé, GreenTech, Applications numériques La montée en puissance de la détection des inventions et des projets est celle qui était visée, voire un peu plus rapide qu espéré. Le nombre et le volume des projets de maturation coïncident eux aussi avec les projections. Au total, ce sont 53 projets qui auront fait l objet d investissements par TTT (au 31/12/2013), sur les trois axes de la maturation : - Technique. - Protection industrielle (brevets principalement) et juridique. - Marketing. Le nombre de transferts signés avec des entreprises est aussi dans l épure : 10 transferts avaient déjà été conclus fin TTT s est attachée à atteindre ses objectifs tout en restant vigilante aux dépenses : la pertinence des investissements est validée au préalable, quitte à renoncer à un dépôt de brevet ou à un projet sans perspectives économiques. Délais Pour réaliser la portée de ces résultats, il faut prendre en compte les délais de déploiement. Pour agir, TTT avait en premier lieu besoin d établir le cadre contractuel avec les établissements de recherche. Ceci a pris de 6 à 18 mois. La détection des inventions et l analyse de leur potentiel nécessite au moins 2 mois. Ensuite, on met en place et on réalise les projets : - La conception d un projet de maturation et la décision d engagement prend quelques semaines. - La mise en œuvre du projet peut s étendre de quelques semaines à deux années. - La commercialisation est éminemment variable. Il importe de noter que TTT engage la recherche de partenaires et les discussions sur le transfert dès l identification du projet, bien avant son achèvement. Ainsi, les retours du marché sont pris en compte dans les développements.

4 Montants engagés Les autorisations d investissement, durant ces deux premières années, s élèvent à 7 M, dont 2,87 M ont déjà été dépensés. Ceci correspond aux 53 projets lancés et aux 35 dépôts de brevets prioritaires effectués. Répartition des 53 projets selon l établissement gestionnaire : Nombre de projets 2% 4% 2% 7% 21% 11% 15% 38% CNRS INPT INSA ISAE UPS CUJFC CHU ENIT Investissement engagé 3% 0,1% 3% 7% 7% 44% 9% 27% A noter que les montants des projets dépendent étroitement du domaine scientifique. Impacts économiques 10 premiers transferts ont été signés. Ces contrats concernent : - 1 grand Groupe français. - 1 PME filiale d un grand Groupe européen. - 8 TPE ou PME localisées en Midi-Pyrénées. Ceci correspond assez fidèlement aux objectifs qui étaient poursuivis, à savoir de viser prioritairement les petites entreprises régionales ou nationales. Répartition des 53 projets de maturation engagés par secteur d application : Transport 23% Autres 6% Chimie/Matériaux 17% Numérique 10% Energie Environnement 19% Santé 25%

5 Situation actuelle Les flux d opportunités et de déclarations d invention sont conformes aux attentes, et encourageants : le potentiel régional en matière d innovation est réel. On peut donc confirmer l hypothèse qui avait été faite d un flux annuel moyen d une centaine de déclarations d invention. Sur le début de 2014, une quinzaine de nouveaux projets se sont ajoutés, avec des perspectives toujours intéressantes. Près de la moitié des projets en cours visent une entreprise identifiée : transfert signé, option de licence, négociation en cours On peut par ailleurs constater que TTT détient un savoir-faire réel pour travailler avec les startups, TPE et PME. Equipe TTT se compose à ce jour de 60 personnes, avec la répartition suivante : Services centraux et direction Interface aux équipes de recherche Marketing et commerce Protection industrielle et juridique Conception et gestion des projets Développements techniques Perspectives Sur les deux premières années, la création d entreprises nouvelles, au sortir de la recherche publique, n était pas une priorité du déploiement de TTT. La montée en puissance sur ce sujet va s opérer sur 2014 et Globalement, le potentiel se confirme : - TTT remplit sa mission de mutualisation et de montée en compétences afin d amplifier l impact économique de la recherche publique. - Les flux constatés (opportunités, déclarations d invention, projets) sont à la hauteur des hypothèses qui avaient servi au dimensionnement du projet de SATT. - La performance de TTT dans ses échanges et négociations avec les entreprises, et tout spécialement avec les PME, est en adéquation avec les objectifs. Dès lors, on peut s attendre à la poursuite de la croissance des activités et des performances. TTT va mettre ses compétences au service des autres objets du PIA, et en particulier travailler en collaboration étroite avec l IRT Saint Exupéry. TTT développera aussi son action en partenariat avec les pôles de compétitivité et les clusters présents sur la Région Midi-Pyrénées. Enfin, les lois de décentralisation devraient ouvrir la voie à une collaboration plus étroite avec la Région Midi-Pyrénées et avec Toulouse Métropole, procurant encore un effet de levier à l action entreprise.

6 Synthèse brevets prioritaires. 53 projets maturés. 7 M engagés. 10 transferts brevets prioritaires. 80 projets. 12 M engagés. 35 transferts. 10 startups. Présentation de deux entreprises partenaires de TTT BETA tech Groupe AXSEAM Embedded Systems Créé en 2009, le groupe AXSEAM Embedded Systems regroupe les sociétés BETA tech, bureau d études électronique de 13 personnes spécialisé dans l aéronautique depuis 20 ans, et LEROY Automation, bureau d études électronique de 46 personnes spécialisé dans le ferroviaire. En associant les savoir-faire de constructeur d'automatismes pour environnements sévères de LEROY Automation et ceux de concepteur de systèmes temps réel de BETA tech, AXSEAM Embedded Systems a pour ambition de servir les marchés exigeants en tenue et en sécurité tels que le ferroviaire, l aéronautique, le militaire, les transports mais également l'énergie et le médical. Le chiffre d affaires de 2013 est de 721 K. En progression de 99,6% par rapport à Après des décennies de recherche, l électroporation est une méthode de transfection et d extraction reconnue et performante. BETA tech travaille en collaboration avec l IPBS depuis plus de 10 ans sur ces thématiques en fournissant des générateurs haute-tension très spécifiques. La réalisation du prototype d électroextraction a nécessité 2 ans de mise au point et de tests menés avec l équipe de l IPBS. «Toulouse Tech Transfer nous accompagne sur un projet de maturation : il s agit désormais de qualifier et quantifier les résultats depuis la production des microalgues jusqu à la production des biocarburants, en intégrant le traitement et la valorisation des sous-produits (recyclage, valorisation de la biomasse), au sein d une structure régionale qualifiée pour la mise au point de bioprocédés au stade préindustriel.» tech Contact : Jean-Baptiste LEROY

7 Delair-Tech Delair-Tech a été fondée en 2011 par 4 ingénieurs pluridisciplinaires issus des industries pétrolières et aérospatiales. La société conçoit, produit et commercialise des solutions d observation aérienne par drones de longue endurance pour les secteurs industriels et agricoles. Delair-Tech est aujourd hui la seule société à proposer des produits capables de s insérer dans l espace aérien civil sur de grandes distances et est ainsi la référence pour les missions de surveillance de réseaux (pipelines, gasolines, lignes électriques, voies ferrées, voies fluviales ), la cartographie de grands espaces (topographie, agriculture) ou encore la réalisation de mesures environnementales en milieux inaccessibles. La société compte 20 personnes et possède son propre atelier de production d une capacité de 100 systèmes par an. Le chiffre d affaires de 2013 est de 250 K. «Dans le cadre d'une thèse réalisée par Murat Bronz et dirigée par Jean Marc Moschetta, l'isae a réalisé des travaux très avancés d'aérodynamique et vue de l'optimisation du vol d'aéronefs de petite taille. Cette thèse a donné naissance à un prototype: l'eternity. Delair-Tech, se spécialisant dans les drones de longue endurance destinés à des applications civiles industrielles, nous avons immédiatement été intéressés par ce projet. Toulouse Tech Transfer, en tant qu interface entre les deux entités nous a permis d'acquérir une licence pour l'exploitation de l'eternity. Les accords sont aujourd'hui signés, Delair-Tech, l'isae et Toulouse Tech Transfer travaillent la main dans la main à l'industrialisation de cet aéronef pour une commercialisation prochaine.» Contact : Michael de LAGARDE

Investissements dans la maturation de projets innovants

Investissements dans la maturation de projets innovants Investissements dans la maturation de projets innovants Préambule Créée en Janvier 2012, la SATT Conectus Alsace est une Société par Actions Simplifiées (SAS) de 1 million d euros de capital social dont

Plus en détail

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées

Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Une agence de moyens au service des laboratoires de recherche en Midi-Pyrénées Agence de valorisation de la Recherche en Midi-Pyrénées 22 février 2008 1 Plan - L organisation de la Recherche Publique Française

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR. Présentation de la structure de valorisation Insavalor. Catherine Baptista

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR. Présentation de la structure de valorisation Insavalor. Catherine Baptista RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT VALORISATION FORMATION CONTINUE INSAVALOR Présentation de la structure de valorisation Insavalor Catherine Baptista INSAVALOR, l interface entre les besoins des ENTREPRISES et

Plus en détail

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique 1 Technos et usages du numérique Transition numérique de l Etat French Tech Subventions et avances remboursables Appels à projets Fonds propres Investissement avisé Prêts Subventions Subventions Fonds

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Ensemble, développons les énergies de nos territoires Xavier Ursat directeur délégué de la division production ingénierie

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon

Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Société d Accélération du Transfert de Technologies du Languedoc-Roussillon Actionnaires Partenaires Contexte national Recherche de grande qualité mais déficit de dépôts de brevets Coopération Recherche

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry

L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry L IRT de l aéronautique, de l espace et des systèmes embarqués devient l IRT Saint Exupéry Après une période de gestation de plusieurs années sous l appellation «IRT AESE», l «IRT Antoine de Saint Exupéry»

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché

www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché www.universite-lyon.fr/lst De l invention au marché Lyon Science Transfert, Service de valorisation de l Université de Lyon L Université de Lyon en quelques chiffres 20 Etablissements et Grandes Ecoles

Plus en détail

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014

L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 L innovation au cœur des territoires et pour la relation client Présentation à la presse 22 janvier 2014 Présentation à la presse 22 janvier 2014 1 L innovation au service de la relation client L innovation

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/IP/CONF.1/2007/1 30 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

ACCORD SUR LA DEMARCHE D EVOLUTION DES SITES D ARLES AIX AVIGNON VERS UN SITE COMMUN

ACCORD SUR LA DEMARCHE D EVOLUTION DES SITES D ARLES AIX AVIGNON VERS UN SITE COMMUN ACCORD SIGNE LE 12/09/2005 PAR LES SYNDICATS CFDT, CFTCAM CFTC, SNECA CGC, FNSF CGT, FO. ACCORD SUR LA DEMARCHE D EVOLUTION DES SITES D ARLES AIX AVIGNON VERS UN SITE COMMUN Entre les soussignés : La CAISSE

Plus en détail

Il s agit aussi du premier contrat conclu en application des nouvelles dispositions visant à encourager un double recrutement jeune / senior.

Il s agit aussi du premier contrat conclu en application des nouvelles dispositions visant à encourager un double recrutement jeune / senior. Dossier PRESSE Le millième contrat de génération d Alsace Un double recrutement jeune et sénior à Velum International à Bischoffsheim Route de Molsheim Lundi 13 octobre 2014 à 11H30 1) Communiqué Stéphane

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

CEIM. Présentation des programmes de partenariats Le 7 Mai 2014. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec

CEIM. Présentation des programmes de partenariats Le 7 Mai 2014. Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec CEIM Présentation des programmes de partenariats Le 7 Mai 2014 Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec 4 BONNES RAISONS D ÉCOUTER MA PRÉSENTATION! LE CRSNG PEUT VOUS AIDER À:

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

1 er CONCOURS de l innovation du

1 er CONCOURS de l innovation du COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 er CONCOURS de l innovation du DU 1ER SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2015 LE CREDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 LANCE SON 1ER CONCOURS DE L INNOVATION Le Crédit Agricole Toulouse 31 qui souhaite

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Fonds French Tech Accélération

Fonds French Tech Accélération Fonds French Tech Accélération Appel à manifestation d intérêts pour les investissements dans des structures d accélération de la croissance de startups innovantes («accélérateurs de startups») 1. L INITIATIVE

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance : assurer un fonctionnement durable de vos parcs la

Plus en détail

Commission recherche 07/05/2015

Commission recherche 07/05/2015 Commission recherche 07/05/2015 UPEC Vice-président de la Commission Recherche L. Gournay (PU) Organigramme Direction de la Recherche et de la Valorisation - 2015 Assesseur Sciences à la Commission Recherche

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé Plan industriel Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé André-Michel Ballester, Directeur général, Sorin Group, Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur-Général, Mauna Kea Technologies Les rencontres

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

Dossier de presse. pour le. Contact presse. Dossier de presse Salesupply Mars 2015

Dossier de presse. pour le. Contact presse. Dossier de presse Salesupply Mars 2015 Dossier de presse pour le Contact presse Cyril du Plessis Directeur Marketing Salesupply France c.duplessis@salesupply.com Tel : +33 1 79 97 90 98 / +33 6 62 81 02 64 fr.linkedin.com/in/duplessis/ @salesupplyfr

Plus en détail

SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE

SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE SERVICE PROPRIETE INTELLECTUELLE ÉTUDIER - CRÉER PROTÉGER - MONÉTISER é PNO Consultants sas 7 rue Rouget de L Isle 75001 Paris 01.44.77.91.00 france@pnoconsultants.com Introduction Qui est PNO? Créé en

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION LE FINANCEMENT DE L INNOVATION DEFINITION L innovation se définit comme l ensemble des démarches scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales qui aboutissent ou sont censé

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT Version du 01/10/2013 à 16:02:01 PROGRAMME 401 : TRANSITION NUMÉRIQUE DE L ÉTAT ET MODERNISATION DE L ACTION

Plus en détail

Dossier de presse SEPTEMBRE 2015

Dossier de presse SEPTEMBRE 2015 Dossier de presse SEPTEMBRE 2015 Sommaire Ortec aujourd hui p. 3 Notre histoire p. 6 Nos points d appui p. 7 Perspectives 2015-2017 p. 8 Contact p. 10 Dossier de presse Groupe Ortec CICO 2015 2 Ortec aujourd

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche

CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche 1 CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche Description générale de l appel et Objectifs Appel à propositions pour des projets de recherche

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO?

CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? CONNAISSEZ-VOUS LES APPELS DE LA D.G. SANCO? La Direction Générale de la santé et des consommateurs (DG SANCO) assiste la Commission européenne (CE) dans la mise en œuvre de politiques communautaires afin

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES Intelligence Economique : accompagnement des PME de la filie re des e co-activite s en Ile-de-France CAHIER DES CHARGES Paris, le 29 octobre 2015 Sommaire Mission

Plus en détail

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR Afin d améliorer la qualité de son information client, le groupe Elior a doté les forces commerciales de son activité de restauration collective d une solution basée sur Pivotal CRM. Souple et ergonomique,

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR

LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR DOSSIER DE PRESSE LE VOYAGE D AFFAIRES DANS LES AGENCES AFAT VOYAGES et SELECTOUR PROXIMITE, SERVICE, TECHNOLOGIE Contacts Presse : Sophie ORIVEL : 06 32 10 69 71 Julie SORIEUL : 06 32 14 53 37 presse@asvoyages.fr

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation

Le bilan des pôles de compétitivité en santé. vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation Le bilan des pôles de compétitivité en santé vu par le ministère de la santé, acteur de la recherche et de l innovation C Chamoux Le ministère de la santé s est organisé pour être un acteur des politiques

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Appel à Projets Régionaux PM up. du 03/12/2013 au 30/01/2014

Appel à Projets Régionaux PM up. du 03/12/2013 au 30/01/2014 Appel à Projets Régionaux PM up du 03/12/2013 au 30/01/2014 Quelques chiffres PM up existe depuis 2008 780 PME-PMI lauréates 2 300 candidatures déposées depuis 2008 84% des lauréats ont plus de 10 salariés

Plus en détail

Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8

Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8 Lyon, le 13 mars 2013 Nouvelle Version! FIDUCIAL Vulcain 5.8 L outil informatique doit tirer le meilleur parti des ressources humaines et matérielles, afin de répondre aux attentes des clients et aux objectifs

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 MAI 2015 DELIBERATION N CR-15/17.206 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale d'application de la recherche aux entreprises

Plus en détail

Les Aides aux Entreprises

Les Aides aux Entreprises Les Aides aux Entreprises COMPRENDRE LES MECANISMES DES AIDES L encadrement des aides publiques aux entreprises voit se cumuler 2 niveaux de réglementation : 1/ la réglementation communautaire (Traité

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique

Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique Appel à projets dans les domaines prioritaires de la recherche scientifique et du développement technologique Dans le cadre de la promotion de la recherche scientifique, l innovation et le développement

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE LES ENJEUX INSUFFISAMMENT CONNUS D UNE FILIERE PRESENTES PAR LA CCI LE 21 AVRIL DERNIER Parce que l histoire économique de l Ariège est étroitement liée à celle de la valorisation

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model»

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model» DESPROGES Consulting Janvier 2009 LE CONSEIL EN TECHNOLOGIE AUJOURD HUI D une manière générale, les activités des entreprises de conseil en technologie recouvrent, en totalité ou en partie, le conseil

Plus en détail

LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences

LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences FORMATION + RECHERCHE + SOIN + INDUSTRIE : C EST L ONCOPOLE. LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences L originalité de l Oncopole est de regrouper sur un même thème, la

Plus en détail

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC)

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU

Plus en détail

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Octobre 2013 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important? Les Canadiens s attendent

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu

CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu CONFERENCE l SYNTEC NUMERIQUE UPS Toulouse 17 juin 2011 Michel Corbarieu 01/04/2011 LE NUMÉRIQUE, UNE INDUSTRIE D INNOVATION ET CRÉATRICE D EMPLOI Des entreprises aux modèles économiques riches et innovants

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

L enquête a été effectuée en ligne entre janvier et mars 2013 auprès des diplômés de la promotion 2012. Le taux de réponse est de 61%.

L enquête a été effectuée en ligne entre janvier et mars 2013 auprès des diplômés de la promotion 2012. Le taux de réponse est de 61%. Toutes les données chiffrées de l après diplôme : FAMILLES DE MÉTIERS / SECTEURS D'ACTIVITÉ / LIEU DE TRAVAIL TAILLE DE L'ENTREPRISE / DÉLAI DE RECHERCHE D'EMPLOI... L enquête a été effectuée en ligne

Plus en détail

Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable. 5 mai 2010

Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable. 5 mai 2010 Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable 5 mai 2010 Un rapprochement pour donner naissance au premier acteur privé mondial de la mobilité durable Un

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION DATES CLÉS 2013 Spécialisation en nos domaines d expertises 2008 Séparation des activités Conseil et IT 2006 Création de FEEL EUROPE

Plus en détail

La politique de valorisation du CNRS

La politique de valorisation du CNRS LIMSI 22 mars La politique de valorisation du CNRS Franck Charron La valorisation : mission du CNRS Décret n 82-993 du 24 novembre 1982 modifié portant organisation et fonctionnement du CNRS (Article 2)

Plus en détail

Dates. Devenez incubateur de talents!

Dates. Devenez incubateur de talents! Dates Devenez incubateur de talents! Nathalie DUBOIS Jean Pierre ROGER Expert comptable tbl Expertise conseil Commissaire aux comptes Secrétaire Général ECF INTRODUCTION CONSTATS Personne ne saurait aujourd

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail