ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM"

Transcription

1 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face à l euro, La décision de la Fed de laisser inchangés ses taux soutient le dollar sur les marchés L appréciation du Yen sur le marché des changes risque de détériorer davantage le commerce extérieur japonais II. Analyse marché La décision de la Fed soutient le dollar à court terme en contribuant à la baisse des taux longs et les anticipations de l inflation future, L issue de l EURUSD est incertaine à long terme mais les pressions baissières sur le dollar sont fortes. III. Indicateurs de la semaine du 29 juin 2009 Décision de taux de la BCE Enquête ADP de l emploi

2 Evénements et statistiques de la semaine 22 juin 2009 USA : Le dollar a légèrement progressé face à un panier de devises, bien que l aversion au risque a continué de dominer les marchés boursiers. les investisseurs retenaient leur souffle avant la décision de taux de la Fed qui a eu lieu mercredi. Volatilité historique mensuelle EURUSD Source: Attijari Market Research Sans surprise, la Fed a maintenu ses taux directeurs inchangés, on pouvait aussi déduire du discours de Bernanke que la Fed a l intention de garder ses taux à un niveau bas sur le reste de l année 2009 et peut être au début de l année La Fed n a pas non plus apporté de modifications à son programme de rachat d actifs. Plusieurs facteurs ont motivé la décision de taux de la Fed. D abord l inflation demeure très faible aux USA et pourrait rester faible pendant une longue période encore à cause de la baisse de la demande et aussi à cause de la faible progression des salaires depuis le déclenchement de la crise. De l autre côté, le taux de chômage reste élevé et les perspectives de reprise sont minces à court terme. La Fed publiera le 15 juillet prochain ses nouvelles perspectives de croissance et d inflation pour les USA. La décision de la Fed a eu tout de même pour effet de calmer les ardeurs des investisseurs, surtout ceux qui anticipaient une reprise imminente. Sur le marché immobilier, malgré des chiffres mitigés, on est encore loin de l équilibre. En revanche, les prix continuent à reculer prouvant qu il y a toujours plus de vendeurs que d acheteurs sur le marché. Du côté du commerce extérieur américain, les exportations ont baissé de 30.6% leur plus forte baisse depuis 40 ans, les importations ont également chuté de 36.4% leur plus fort recul depuis l été Japon : L aversion au risque qui s est emparé du marché a profité au yen qui a gagné du terrain face aux principales devises. En revanche, l appréciation du yen ne fait pas l affaire du commerce extérieur nippon qui connaît une très forte contraction à la fois des importations et des exportations. 2

3 Analyse marché : Quelles perspectives pour l EURUSD? La Fed a donc tranché pour un statu quo au niveau de taux directeurs et de son programme de rachat d actifs, mettant fin aux spéculations qui ont précédé la décision de la réserve fédérale. USA : Taux Fed et Chômage Source: Attijari Market Research Par sa décision, la Fed annule l hypothèse à la fois, d une reprise de l économie américaine et d une hausse de l inflation d ici la fin Ceci a eu pour effet de calmer les anticipations inflationnistes des agents économiques faisant ainsi baisser les taux longs et par la même occasion le rendement des obligations qui a fortement augmenté ces derniers temps. L impact de cette décision se traduira par un renforcement du dollar face à l euro car outre atlantique, les injections massives de liquidités par la BCE contribuent à la baisse de l euro et des taux européens. Autres éléments, la stabilité voire la baisse des matières premières et le pétrole font pression à la hausse sur le dollar. L EURUSD connaîtra ainsi une tendance baissière sur le court terme ce qui colle largement aux prévisions, par contre à long terme l issue de l EURUSD demeure moins certaine. Au regard de la situation budgétaire des USA, alourdie par le plan de sauvetage et par la future mise en place d un système de couverture maladie universelle, l EURUSD devrait reprendre une tendance haussière à long terme. Le déficit public combiné au déficit commercial fera une pression encore plus forte sur le dollar dont le statut de valeur refuge est rudement mis à l épreuve. Le dollar sortira affaibli de cette crise, sa position privilégiée dans le système monétaire international, à la fois comme valeur refuge et monnaie de réserves aura été malmenée durant la crise. La baisse récente du billet accompagnée de la hausse des rendements des obligations d Etat US ont illustré sur une courte période l affaiblissement de la confiance dans les actifs américains, confiance jusque là inébranlable. 3

4 Indicateurs de la semaine Tableau 1 : Indicateurs économiques de la semaine de 29 juin 2009 Les cours de clôture de BAM Les cours de clôture de Bank Al Maghrib pour la semaine précédente : 4

5 Vos contacts Equipe Attijari Market Research FX & Commodities Research Team Loubaba Alaoui Mdaghri Reda Darkaoui Equipe Corporate & Institutional traders Morocco Btissam Dakkouni +212 (0) Asmaa Tber +212 (0) Amine Drhimeur +212 (0) Tunisie Souad El Maazizi +212 (0) Hichem benjbara Mehdi Belhabib Disclaimer This publication is produced by Group Attijariwafa bank for the private information of the recipients. This publication is for information purposes only and could not constitute any purchase or sale offer nor a recommendation. The data come from Group Attijariwafa bank itself or thirds considered to be reliable. Group Attijariwafa bank took the greatest care to the contents of information and diffused data and to the results of their treatments. The views in this publication are those of Group Attijariwafa bank and are subject to change. This report may not be produced, distributed or published by any recipient for any purpose without the written consent of Group Attijariwafa bank. 5

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 15 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 15 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu des pertes accumulées face

Plus en détail

A l'issue de sa réunion de taux aujourd'hui la BoE a maintenu le statu quo au niveau des taux et du programme de rachat.

A l'issue de sa réunion de taux aujourd'hui la BoE a maintenu le statu quo au niveau des taux et du programme de rachat. FX Daily Briefing Highlights Le dollar a franchi la barre des 1.46. Le billet vert est toujours sous pression, A l'issue de sa réunion de taux aujourd'hui la BoE a maintenu le statu quo au niveau des taux

Plus en détail

L'indice de confiance des consommateurs américains publié aujourd'hui est attendu en hausse.

L'indice de confiance des consommateurs américains publié aujourd'hui est attendu en hausse. FX Daily Briefing Highlights Le billet vert se maintient toujours en dessous du seuil de 1.43 face à l'euro, bien que la baisse de l'indice boursier chinois ait fourni un léger soutien au yen et au dollar,

Plus en détail

Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés.

Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés. FX Daily Briefing Highlights Les perspetives ternes de croissance annoncent le retour d'un climat de méfiance et d'aversion au risque sur les marchés. L'euro est prévu en hausse d'ici la fin de l'année.

Plus en détail

la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul.

la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul. FX Daily Briefing Highlights Le taux de chômage américain est attendu en hausse aujourd'hui à 9.5%, la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul. Calendrier

Plus en détail

La tendance de l'eurusd est stable à baissière aujourd'hui en l'absence d'indicateurs significatifs.

La tendance de l'eurusd est stable à baissière aujourd'hui en l'absence d'indicateurs significatifs. FX Daily Briefing Highlights La BoJ a maintenu inchangés ses taux directeurs à 0.1%, La tendance de l'eurusd est stable à baissière aujourd'hui en l'absence d'indicateurs significatifs. Calendrier économique

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Attijariwafa bank Weekly Forex

Attijariwafa bank Weekly Forex Du 5 au 9 janvier 2009 Attijariwafa bank Weekly Forex Sommaire I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 5 janvier 2009 La zone euro est officiellement entrée en récession. 300 milliards de dollars

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour Macroéconomie : Le taux d intérêt auquel l Italie emprunte a franchi hier la barre fatidique des 7% provoquant immédiatement une vente massive

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

Lettre Mensuelle. Janvier 2015

Lettre Mensuelle. Janvier 2015 Lettre Mensuelle Janvier 2015 Aperçu des marchés financiers Performance de Décembre des Principaux Actifs Financiers Source: Bloomberg Commentaire Alors que le mois de décembre est traditionnellement un

Plus en détail

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Le 29 janvier 2014 Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Bourse et Économie Bourse et Commodités La

Plus en détail

La situation économique

La situation économique La situation économique Assemblée Générale U.N.M.I Le 2 octobre 2013 J-F BOUILLON Directeur Associé La situation économique en 2013 3 AG UNMI 2 Octobre 2013 La croissance Les chiffres des principaux pays

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Jeudi 17 Septembre 2015 Les actions européennes attendues en modeste hausse avant le verdict de la Fed Devises

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Analyse pour la semaine du 11 mars 2013 : La hausse se poursuivait encore la semaine dernière sur les principaux indices mondiaux avec un Dow Jones qui évolue désormais sur ses plus hauts historiques à

Plus en détail

Forex Equities Options

Forex Equities Options La BCE devra se battre avec la déflation Comme nous l écrivions à plusieurs reprises dans nos analyses, nous estimons que le spread FRA permet de juger de l évolution et de la juste valeur du marché des

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

Renminbi Cash Management

Renminbi Cash Management Facilitez vos activités avec la Chine Renminbi Cash Management La dynamique du marché chinois La Chine, 2 ème économie mondiale 1 er exportateur mondial 1 er fournisseur en Europe 2 ème acheteur en Europe

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014 Rétrospective 2014 Comme attendu, l année 2014 n a pas été de tout repos pour les investisseurs. Une fois de plus les bonnes et surtout les moins bonnes surprises auront mis nos nerfs à rude épreuve en

Plus en détail

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers.

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers. Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) 1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

L industrie d exportation affronte des vents contraires

L industrie d exportation affronte des vents contraires Conjoncture économique - 2 e trimestre 215 L industrie d exportation affronte des vents contraires PIB USA JPN EUR PIB et Baromètre Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI UNE APPROCHE PEDAGOGIQUE DE L EVOLUTION DES AGREGATS MACROECONOMIQUES ET FINANCIERS Page 2. Le Risque de change dans les pays émergents Page 3. Les Rôles des Taux d Intérêts des Banques Centrales Page

Plus en détail

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer janvier 8 - N Patrick ARTUS patrick.artus@natixis.com Crise des marchés : choses que les investisseurs semblent ignorer La chute des marchés (crédit, actions) au début de 8 est justifiée dans certains

Plus en détail

COMMENTAIRE LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ. Services économiques TD

COMMENTAIRE LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ Faits saillants L effondrement du cours de l or observé en 2013, celui-ci ayant affiché un recul de 29 % au

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 27/02/2013 : La bourse de Paris finissait hier en fort repli (-2,67%) dans un marché préoccupé par l impasse politique italienne qui semble se profiler. Les volumes étaient élevés avec près

Plus en détail

Les marchés européens de la dette souveraine, à l'exception de la Grèce, devraient peu évoluer mercredi, après s'être stabilisés mardi.

Les marchés européens de la dette souveraine, à l'exception de la Grèce, devraient peu évoluer mercredi, après s'être stabilisés mardi. EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 Analyse du Mercredi 17 Juin 2015 Devises L'euro devrait reculer mercredi face au dollar, alors que les marchés attendent la décision du

Plus en détail

MMR Monthly Market Report Octobre 2010

MMR Monthly Market Report Octobre 2010 Contexte économique mondial Le ralentissement de l économie mondiale reste modéré L économie mondiale traverse actuellement une phase de ralentissement après la forte reprise initiée par les plans gouvernementaux

Plus en détail

Les divergences dominent le marché

Les divergences dominent le marché Les divergences dominent le marché L euro a continué de glisser, pour la sixième semaine consécutive, face au dollar américain. Et cette baisse devrait continuer de s accentuer dans les prochains jours,

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX

Guide WHS FX options. Commencer à trader les options FX. Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Commencer à trader les options FX Guide WHS FX options Prevoyez la tendance sur les marchés des devises ou couvrez vos positions avec les options FX Affinez votre style de trading et vos perspectives de

Plus en détail

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège

La crise de 1929. Lionel Artige. Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise de 1929 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège Expliquer la crise de 1929? La crise de 1929 a été l objet de nombreuses publications tentant d expliquer ses causes,

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

Morningstar Investment Conference France

Morningstar Investment Conference France Morningstar Investment Conference France Comment transformer votre risque en allié? TANGUY DE LAUZON MORNINGSTAR INVESTMENT CONSULTING 5 JUIN 2013 2013 Morningstar. All rights reserved. Sommaire 1.

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE Plan : 1) La structure du système bancaire européen 2) Les objectifs de la BCE Licence professionnelle Bancassurance 2010-2011 3) Les instruments de la politique monétaire

Plus en détail

Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015

Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015 Portefeuilles équilibrés à gestion active de l'équitable T4 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements

Plus en détail

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors Market Flash 3 décembre 2010 Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Lux-Investment Advisors Market Flash : La BCE en route vers un programme «Quantitative Easing» à l américaine? Depuis la crise

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions 2,0 2,0 1,5 États-Unis UEM 1,5 0,5 0,5 0,0 0,0 11-2010 11-2011 11-2012 11-2013 11-2014 11-2015 11-2016 Taux à dix

Plus en détail

30 SEPTEMBRE 2012 COMMENTAIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. 3 e trimestre

30 SEPTEMBRE 2012 COMMENTAIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. 3 e trimestre Les marchés boursiers ont rebondi de façon marquée au cours du troisième trimestre, réagissant aux politiques accommodantes annoncées par les principales banques centrales dans le monde et au progrès dans

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail De quoi s agit-il? Le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) est le centre de compétence de la Confédération pour toutes les questions fondamentales de politique économique. La situation économique actuelle

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque,

Le CAC vu de Nouillorque, Le CAC vu de Nouillorque, (Sem 34, 24 aout 12) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La FED sème le doute Fin de l apesanteur euphorique Le pétrole mène la danse

Plus en détail

PERSPECTIVES ALLOCATION

PERSPECTIVES ALLOCATION PERSPECTIVES ALLOCATION Document destiné aux clients professionnels Guerre des changes : fin de l acte II? Raphaël Gallardo Stratégiste - Investissement et Solutions Clients D ans un monde marqué par un

Plus en détail

Indicateur mondial de la multi gestion

Indicateur mondial de la multi gestion Indicateur mondial de la multi gestion (8ème vague - Juin 4) Contacts TNS Sofres : Frédéric CHASSAGNE / Dawn WALKER : 1 92 45 37 / 46 4 Contrat 15EE5 Département Communication & Finance SOMMAIRE Méthodologie...

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE 2. Inflation Concepts abordés Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE Effets de l inflation Sources de l inflation

Plus en détail

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013 En effet, après avoir subi un fort recul à la fin de (1.564$ l once fin ), le prix de l or a repris son envol au début de l année, profitant de l abondance de la liquidité à l échelle mondiale et de l

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Irem Zeyneloglu * L article présente le nouveau mode d intervention adopté par la Banque centrale turque en 2010 et le compare

Plus en détail

Business Meeting AFTE Finance active

Business Meeting AFTE Finance active Business Meeting AFTE Finance active Lyon 28 Avril 2015 1. EUR/USD : actualités et perspectives 2 Le dollar atteint des records USD: cours de change 1,45 1,40 1,35 1,30 EUR/USD USD/JPY (rhs inv.) 80 85

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

1 MOIS EN 10 IMAGES. 1. L inflation au cœur des décisions de la BCE, de la BoJ et de la Fed? Novembre 2015. Sommaire

1 MOIS EN 10 IMAGES. 1. L inflation au cœur des décisions de la BCE, de la BoJ et de la Fed? Novembre 2015. Sommaire 1 MOIS EN 10 IMAGES Chaque mois, SYZ Wealth Management publie dans «1 mois en 10 images» un survol de l activité économique dans le monde. Une image valant parfois plus qu un long discours, nous choisissons

Plus en détail

Euro fort, dollar faible : faux problème?

Euro fort, dollar faible : faux problème? Euro fort, dollar faible : faux problème? Gilbert Koenig L évolution des valeurs internationales de l et du dollar qui suscite des craintes dans certains milieux économiques et dans l opinion publique

Plus en détail

En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté,

En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté, FICHE PAYS ASIE : CRISE OU COUP DE FREIN À LA CROISSANCE? Département analyse et prévision En 2012, la croissance de l activité en Asie a bien résisté, malgré une baisse de régime durant l été. Son dynamisme

Plus en détail

Macro Network Consensus

Macro Network Consensus 3 ème trimestre 2015 NUMERO 3 Macro Network Consensus Le Macro Network Consensus consulte les économistes de la place de Genève et de Paris pour établir un consensus macroéconomique européen sur les risques

Plus en détail

GENÈVE, LE 25 MARS 2015

GENÈVE, LE 25 MARS 2015 BANQUE PRIVÉE BENOIT CLIVIO DIRECTEUR, RESPONSABLE DU MARCHÉ SUISSE GENÈVE, LE 25 MARS 2015 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. BANQUE PRIVÉE BRUNO JACQUIER CHEF ÉCONOMISTE EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE)

Plus en détail

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement

Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Présentation Gérer le risque de taux d intérêt d un immobilier de rendement Ce document présente une approche visant à évaluer le risque de taux d intérêt propre à chaque investissement immobilier et propose

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

'%# % % '%#$! %!6# %: %%!# &!"! %! % "%!'"% %%!# %:.!#%'%!"%5#"%!$5!"!4"%5#"%!$!!"!4 "% 5#"%!$"! %!!%''4 "% 5#"%!$"! %!!%''

'%# % % '%#$! %!6# %: %%!# &!! %! % %!'% %%!# %:.!#%'%!%5#%!$5!!4%5#%!$!!!4 % 5#%!$! %!!%''4 % 5#%!$! %!!%'' !! !"!!#$"%! "&%!'() (*)#%!%'!!!'! '"%' +%,!-$#!#"%!%'## $"!!%%%$ '!. /% %# "!%' "%! %,! %''!/# '%# % % '%#$! 01.!#0 %"%%%.!%''!"%!'"%"%#!'##%2#!!"!3.!"%&#"%!$&!"!!!"!4"%5#"%!$"!%!!% ''4 "% 5#"%!$ "!

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE JANVIER 2015

NOTE DE CONJONCTURE DE JANVIER 2015 NOTE DE CONJONCTURE DE Sommaire Internationale Page 1 nationale Page 3 La conjoncture économique internationale Un PIB mondial revu à la baisse suite à l instabilité de la situation en Europe Les prévisions

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

LES DANGERS DE LA DEFLATION

LES DANGERS DE LA DEFLATION LES DANGERS DE LA DEFLATION C est une menace pernicieuse car elle semble bénigne après deux générations de lutte contre l inflation. En Amérique, Angleterre et la zone Euro, les banques centrales ont un

Plus en détail

Note de gestion. Note de Gestion 15 Janvier 2015. 15 janvier 2015

Note de gestion. Note de Gestion 15 Janvier 2015. 15 janvier 2015 Note de gestion 15 janvier 2015 En début d année, il est d usage de se livrer à l exercice du bilan de l année écoulée et de tracer des perspectives pour l année qui débute. Il est intéressant de constater

Plus en détail

Le 13 janvier 2014. Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs. Le dollar canadien reste faible

Le 13 janvier 2014. Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs. Le dollar canadien reste faible Le 13 janvier 2014 Rapport du USDA: baisse des stocks de report de maïs Le dollar canadien reste faible Bourse et Économie Bourse et Commodités La semaine commence avec des hausses dans les marchés boursiers

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES RAPPORT SUR LA DETTE PUBLIQUE ANNEE 2008 D.G.G.D.C.F Juin 2009 Table des matières 1- Environnement International et National 1.1 Environnement International

Plus en détail

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N

BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N BULLETIN DE LGF PATRIMOINE N 2 «Point de vue» La lettre d information de LGF Patrimoine SOMMAIRE PAGE 1 2 > Les marchés financiers Les marchés, l économie, l actualité PAGE 3 4 > Les SCPI, un outil de

Plus en détail

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Petit rappel des faits Partie I : Marché des actions et banques centrales Mars - juillet 2012 :

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Un nouveau répit pour les emprunteurs

Un nouveau répit pour les emprunteurs février Un nouveau répit pour les emprunteurs Faits saillants Nouvelles inquiétudes concernant les pays émergents. Les perspectives de croissance économique demeurent favorables. Le discours de la Banque

Plus en détail

PREVISIONS FINANCIERES 2015

PREVISIONS FINANCIERES 2015 PREVISIONS FINANCIERES 2015 VOIR COMPRENDRE ANTICIPER FINADOC ACTIONNAL www.finadoc.com Document informatif non contractuel rédigé le 13 01 2015 Diffusion libre, sans modification ou altération. Préambule

Plus en détail