6 conseils indispensables pour bien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 conseils indispensables pour bien"

Transcription

1 Copyright (c) ProfesseurForex.com. Tous droits réservés. Offert par Comment bien analyser les indicateurs économiques, l ambiance du marché, et profiter de la psychologie de marché 6 conseils indispensables pour bien pratiquer le trading de news sur le Forex

2 Sommaire Conseil numéro 1 : Bien identifier et utiliser les obsessions du marché et des traders Conseil numéro 2 : Comprendre l importance du consensus dans l analyse des indicateurs économiques Conseil numéro 3 : Le consensus est important, mais ne fait pas loi, et n est pas forcément représentatif des attentes... Conseil numéro 4 : Pourquoi est-il primordial de connaître le contexte économique de long terme en analyse fondamentale? Conseil numéro 5 : Savoir utiliser les seuils (presque) infranchissables que le forex et l actu dessinent Conseil numéro 6 : Comment réagir face aux catastrophes naturelles et géopolitiques qui influencent le forex? Suivez toute l actualité du forex sur ProfesseurForex.com, avec : Les commentaires EUR/USD Les avis de banque Les analyses techniques Les actualités macroéconomiques Et aussi Toutes les actus sur la Fed : Toutes les actus sur la BCE : Toutes les actus sur EUR/USD :

3 Qu est-ce que le trading de news? Quand on découvre le trading sur le forex, on se rend très vite compte de l impact de l actualité, des indicateurs économiques et des déclarations de politique économique et monétaire, ou encore des événements géopolitiques. On en vient donc rapidement à se demander comment en profiter, si toutefois c est possible... Cependant, pratiquer le «trading de news» peut se révéler très dangereux pour les non initiés. Parfois, certaines déclarations ou certaines statistiques économiques génèrent des influences qui se mesurent en centaines de pips sur le forex!! Cette stratégie de trading doit en effet répondre à plusieurs règles, et quelques conseils semblent nécessaires pour aider ceux qui voudraient s y risquer. Nous vous présenterons donc dans ce livre ce qui nous semble être les 6 conseils indispensables qu il faut mettre en application si on se lance dans l aventure (risquée!) du trading de news sur le forex! L équipe ProfesseurForex.com

4 Conseil numéro 1 : Bien identifier et utiliser les obsessions du marché et des traders

5 Il s agit ici d expliquer comment le marché suit parfois des modes, et est parfois sujet à des obsessions qu il faut identifier pour savoir quelles news vont réellement impacter le cours des devises sur le forex ou non. Ceux qui ont écris que les marchés sont efficients et rationnels n ont sans doute jamais passé une seule journée dans la peau d un trader forex... Les marchés sont le reflet de l esprit humain (puisque contrôlés majoritairement par des esprits humains, même dans le cas des algorithmes de trading, puisque eux-même codés par des humains...), et les humains, comme chacun le sait, peuvent être (hautement) irrationnels. Le marché et les traders adoptent des «modes», des «obsessions du moment», et ainsi, à deux périodes différentes, une même information peut avoir des impacts radicalement différents sur le marché. Et ces modes évoluent rapidement, si bien qu il est parfois difficile de suivre le fil. D ailleurs, pour quelqu un qui pratique le trading de news, prendre des vacances pour une semaine peut avoir des conséquences néfastes (pour un temps) sur sa capacité à «sentir l ambiance du marché» et à trader les news. La principale chose à retenir est qu il faut absolument identifier l obsession du moment, le sujet à la mode, car une fois qu un dossier est sous le feu des projecteurs des traders, les informations relatives à ce sujet vont impacter le marché bien plus que ce qu il ne le devraient en temps normal. Cela veut dire que parfois les élections grecques peuvent être plus importantes que le PIB allemand, ou que les mises en chantier US peuvent être plus importantes que le rapport mensuel sur le chômage... Et pour évaluer quel est le sujet du moment, il n y a pas de secret, il faut rester constamment «connecté au marché», prendre connaissances des «headlines» pour différentes sources d info, et identifier quels types d infos se traduisent par des impacts significatifs sur le forex... Découvrez les services PFX

6 Conseil numéro 2 : Comprendre l importance du consensus dans l analyse des indicateurs économiques

7 Quant on parle d indicateurs économiques, le plus important n est pas tellement la variation de l indicateur, mais l écart entre les chiffres publiés et les chiffres qui avaient été anticipés par les économistes. Par exemple, les créations d emplois US peuvent être au plus bas depuis 12 mois, ou même depuis plusieurs années, mais cela importe peu si ces contre performances avaient été prévues par les économistes. Les cours du forex ne sont en effet pas seulement régis par le passé et le présent, mais aussi par l avenir, qui reste l élément le plus important. Si le taux de chômage britannique augmente de 7,9% à 8,1%, c est une mauvaise nouvelle pour les travailleurs. Mais si le consensus avait anticipé un taux de chômage de 8,5%, cela devient une très bonne nouvelle si vous être un trader positionné à l achat sur la Livre. Les marchés et surtout le forex sont constamment en train d évaluer les nouvelles informations pour sans cesse affiner leur vision du futur. Le marché a une idée précise des performances passées, une évaluation à peu près correcte de la situation présente, et des prévisions troubles pour le futur. Et le forex évolue au fil de l éclaircissement de cette image trouble du futur, sans cesse en mouvement. Comment les consensus sont-ils calculés? Les consensus résultent de sondages auprès d économistes. Et on ne parle pas ici d économistes enseignant à la fac du coin de la rue, mais d économistes chevronnés directement connectés au marché de par leurs fonctions. Les meilleurs sont très réactifs et ajustent leurs prévisions à chaque nouvelle donnée économique. Certains programment des modèles complexes pour réaliser des prévisions précises. Dans le monde, il existe 200 groupes d économistes répondant à cette description. Il sont appelés «économistes qualifiés» et leurs prévisions sont collectées par les agences Reuters et Bloomberg essentiellement. Le but est de collecter autant de prévisions que possible sur chaque compartiment de l économie, dans l idée que les prévisions moyennes des économistes reflètent les attentes du marché. Si 45 prévisions sont collectées, les agences trient les données et définissent la médiane des prévisions, considérée ensuite comme le «consensus». Il faut cependant noter que lorsque l on ne parle pas de données chiffrées, il devient bien plus difficile de déterminer le consensus, par exemple dans le cas d élections, de politique fiscale des gouvernements, ou encore de deals commerciaux internationaux. Au final, tout influence le forex, mais le plus important reste la croissance et l inflation. Des deux, c est la croissance qui est le plus important, parce que la croissance guide normalement l inflation. Chaque nouvelle ou données économique prend place dans un gros tableau d ensemble définissant la croissance et l inflation, donc le plus important reste de savoir quelles sont les prévisions en terme de croissance et d inflation.

8 Conseil numéro 3 : Le consensus est important, mais ne fait pas loi, et n est pas forcément représentatif des attentes...

9 Les traders forex pensent en effet généralement que les consensus établis par Bloomberg ou Reuters sont représentatifs des attentes réelles du marché. Cependant, ce n est pas toujours le cas. Revenons tout d abord sur le calcul des consensus Il faut avant tout rappeler comment les consensus sont établis : Des agences de presse, essentiellement Reuters et Bloomberg, sondent les économistes en chef des grandes banques et des cabinets d analyse au sujet de leurs prévisions. Ils fournissent généralement leurs prévisions en se basant sur des modèles économiques, ou des méthodes d analyse par régression, bien que dans certains cas les prévisions ne soit que des approximations sans grands fondements scientifiques. Il faut aussi savoir que tous les indicateurs économiques ne sont pas égaux. Un indicateur économique important pourra être l objet de plus de 50 estimations, tandis qu un indicateur australien de second plan ne fera peut-être même pas l objet de 10 prévisions. Et quel que soit le nombre d économistes faisant partie du panel du consensus, c est la prévision médiane qui définit le consensus. Le problème de l écart entre la date de calcul du consensus et la date de publication de l indicateur concerné Un autre soucis de précision du consensus résulte du décalage temporel entre le calcul du consensus et la publication de l indicateur concerné. Beaucoup de prévisions d économistes sont en effet collectées une semaine ou deux avant la publication de l indicateur, et dans l intervalle, de nombreuses données peuvent avoir influencé les prévisions, mais les économistes ne peuvent plus mettre à jour leur prévisions une fois leur avis collecté. Par exemple, dans la semaine précédent la publication des rapports NFP mensuels sur le chômage US, de nombreuses données importantes concernant l emploi sont publiées : Le rapport ADP, la composante emploi des indices ISM, ou encore les inscriptions hebdomadaires au chômage. Face à ces chiffres, les attentes du marché sont modifiées, mais le consensus lui ne l est pas. Ainsi, dans la cas de notre exemple, si le consensus sur les NFP est optimiste mais que les statistiques de l emploi de la semaine précédente sont mauvaises, les traders ne seront pas très surpris que les NFP ressortent sous le consensus. Le problème des consensus sur les événements à issue binaire Les consensus présentent un troisième écueil, qui concerne les événements où seuls deux résultats différents sont possibles. L exemple le plus évident concerne les taux directeurs des banques centrales, où l issue est généralement baisser (ou relever, en fonction du contexte économique) le taux ou le laisser inchangé. Or, les sondages d économistes pour comprendre ce qui est attendu en matière de décisions de banques centrales sont semés de pièges. Par exemples, si 11 économistes sur

10 20 s attendent à une baisse de taux, le consensus établit est «baisse de taux», de même que si 19 économistes s y attendent. Le consensus ne permet donc pas de juger avec précision de la probabilité d un résultat conforme aux attentes, et ne permet finalement pas d avoir une vision réaliste des attentes. Une méthode plus précise pour évaluer les attentes réelle du marché consiste à s intéresser aux swaps de taux overnight, considérés comme un indicateur en temps réel des attentes du marché en terme de taux directeur. Conclusion Les consensus sont importants, et doivent sans conteste être pris en compte lorsque l on analyse un indicateur économique. Cependant, l analyse ne doit pas se cantonner à la comparaison chiffres actuels chiffres précédent consensus. Tout trader doit savoir s informer pour avoir une vision du marché sans cesse au plus proche de la vision de la majorité des traders, afin de pouvoir prendre des décisions qui vont dans le sens du marché. Découvrez les services PFX

11 Conseil numéro 4 : Pourquoi est-il primordial de connaître le contexte économique de long terme en analyse fondamentale?

12 Dans un certain sens, les marchés sont uniquement constitués de chiffres les données économiques, les cours du forex, les profits, les pips, etc... Et il est facile d attacher des probabilités à chaque événement, et de perdre de vue le contexte de fond, qui génèrent les grandes tendances sur le forex. Par exemple, le dollar australien a progressé grâce à une décennie de boom de l industrie minière. L économie japonaise a chuté pendant une décennie en raison d une inflation proche de zéro. Et la reprise de l économie américaine est basée sur la hausse des prix des maisons et sur la consommation, qui doivent normalement générer des emplois. Si on comprend le véritable contexte de fond, cela devient bien plus facile d insérer les news et les données économiques dans ce contexte, pour pouvoir les analyser au travers du prisme de ce même contexte. Par exemple, un renforcement soudain de l industrie manufacturière américaine offrirait un troisième pilier à l économie US (avec la hausse des prix immobiliers et les dépenses en consommation) et rendrait les gains en terme d emplois plus probables. Par contre, plusieurs indicateurs manufacturiers décevants seraient moins importants, puisqu ils ne changeraient pas le contexte de fond établit. Et parfois, ce contexte de fond peut avoir plus d influence que les chiffres des indicateurs économiques. C est toujours le cas avec les «bulles», où les traders se persuadent eux même, en se disant par exemple «l immobilier est toujours un bon investissement», «L or est la seule vraie réserve de valeur», ou encore «la Chine relèvera avec succès tous les défis». Cela ne constitue que quelques exemples, mais il faut être conscient que le contexte de fond, ou plutôt le contexte de fond que perçoit le marché peu pondérer l influence des indicateurs économiques. Ainsi, par exemple, dans le cas de la Chine, de mauvaises statistiques pourraient voir leur impact limité si les investisseurs sont persuadés que le contexte de fond est «La Chine est économiquement très solide et parviendra à relever tous les défis». En ce qui concerne le dollar, on peut prendre pour exemple l idée de l indépendance énergétique US qui progresse, et qui pourrait devenir une idée importante soutenant le dollar sur le forex à long terme. Quand une idée s agrippe au marché, les données économiques n ont plus la même importance. L exemple parfait est la bulle internet des années 2000, avec des sociétés qui ne gagnaient pas d argent, mais qui bénéficiaient de valorisations boursières astronomiques. A ce propos, on peut noter une citation intéressante de Galbraith, qui dit que «le marché peut rester illogique plus longtemps que tu ne peux rester solvable»... Cela veut dire que certaines tendances ne peuvent pas être combattues par la logique, et dans ce cas, il faut se mettre de leur côté même si cela revient à faire fi du bon sens économique!

13 Conseil numéro 5 : Savoir utiliser les seuils (presque) infranchissables que le forex et l actu dessinent

14 Il existe parfois des seuils sur le forex qui ne peuvent pas être cassés (au moins momentanément), et qui restreignent l action des prix. Par exemple, la Banque Nationale Suisse a mis en place un plancher sur la paire EUR/ CHF. Les officiels ont mis la limite à 1,2000 et ont promis de vendre le Franc Suisse de façon illimitée pour protéger ce plancher lorsqu il est menacé. La crédibilité de cette promesse a souvent été remise en question, mais force est de constater qu elle a été tenue... De ce fait, quant on achète la paire EUR/CHF à 1,2020, le potentiel de baisse est limitée à 20 pips, mais le potentiel de hausse est illimité. Parfois le trading de news sur le forex fonctionne de façon similaire. Les lignes claires telles que les 1,2000 de la BNS sont rares, mais souvent le marché se positionne face aux nouvelles économiques d un façon telle qu il est ensuite plus facile d aller dans une direction que dans une autre. Pour illustrer cette idée, on peut parler du cas d un ISM manufacturier attendu à 51. L indice peut ressortir au-dessus ou en dessous des attentes. Si on prend en compte une probabilité égale pour chacune de ces deux hypothèses, c est un jeu de pile ou face. Mais c est en réalité plus compliqué que cela... Par exemple, USD/JPY peut avoir progressé pendant 5 jours consécutifs avant la publication, pourquoi pas sur fond de spéculations sur une hausse des taux de la Fed, s approchant d une résistance majeure. Si l ISM manufacturier que nous avons pris pour exemple ressort supérieur aux attentes, et donc favorable à la hausse de USD/JPY, le potentiel haussier est limité puisque déjà largement entamé par la progression de la paire durant les 5 jours précédant la publication. A l inverse, en cas d un ISM manufacturier sous le consensus, cela peut engendrer une importante correction, d autant plus que si nous reprenons notre exemple, la hausse de USD/JPY «sur fond de spéculations sur une hausse des taux de la Fed» d avant l ISM n est plus justifiée, puisque la Fed peut changer d avis sur les taux face à cet ISM décevant... Trouver de telles occasions sur le forex n est pas forcément chose aisée, mais une des voies pour y parvenir est d anticiper différents scénarios, en imaginant différents résultats pour prévoir comment le marché va réagir et ainsi être prêt le moment venu. OMMY NONSE CORE

15 Conseil numéro 6 : Comment réagir face aux catastrophes naturelles et géopolitiques qui influencent le forex?

16 La peur est en effet l émotion la plus facile contre laquelle trader. Lorsqu un événement totalement inattendu comme une catastrophe naturelle ou géopolitique survient, la première réaction des traders est toujours la même : Fermer les positions. Les marchés réagissent à ce genre d événements extraordinairement rapidement : La combinaison de l incertitude, de la confusion et de la peur entraine des sorties de positions dans la panique. Les chaines d info en continu captivent les investisseurs, et les traders perdent de vue le contexte réel. C est un état mental délicat, et quand le marché commence à bouger, tout le monde veut en sortir. L avantage pour le trader bien informé est qu il n est pas forcément nécessaire de garder la tête froide pour bien réagir dans ce genre de situation, puisque l issue est toujours la même : Résister à la panique reste la meilleure voie pour réaliser des profits sur le forex. A moins qu il ne s agisse de la troisième guerre mondiale, le marché rebondira immanquablement. Les désastres naturels sont terrifiants, mais la nature humaine est incroyablement résistante. Les Hommes reconstruisent mieux ce qui a été détruit, et l impact économique est toujours inférieur à ce qui a été craint... Découvrez les services PFX

17 Le mot de la Fin Le trading de news ne se limite donc pas à consulter le calendrier économique, et à prendre des paris au moment des publications de statistiques. Il ne s agit pas non plus d effectuer une analyse détaillée de la situation économique. Il s agit en réalité de psychologie de marché. Quelles sont les attentes des traders? Quelles sont leurs peurs? Quelles sont leurs obsessions? C est à ce genre de questions qu il faut en effet savoir répondre pour devenir un bon trader de news. Il n est pas nécessaire d avoir effectué des études en économie pour y parvenir, il suffit au contraire de faire preuve de bon sens, de bien s informer, de rester logique et surtout, de constamment mettre en perspective actualité économique et évolution des cours du forex. Vous parviendrez ainsi à lire entre les lignes du marché par vous même! Suivez toute l actualité du forex sur ProfesseurForex.com, avec : Les commentaires EUR/USD Les avis de banque Les analyses techniques Les actualités macroéconomiques Et aussi Toutes les actus sur la Fed : Toutes les actus sur la BCE : Toutes les actus sur EUR/USD :

18 Professeurforex.com 6 conseils indispensables pour bien pratiquer le trading de news sur le Forex Copyright (c) ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

Le Non Farm Employment Change

Le Non Farm Employment Change FOREX-TRADING-COACHING Le Non Farm Employment Change Secret de trading Eric David Cet Ebook vous est offert par le site http://www.ericdavid-forex.com/ Attention : Cet Ebook est distribué gratuitement

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

TP de risque management Risque Forex

TP de risque management Risque Forex TP de risque management Risque Forex Exercice 1 Partie 1. Le but de cette exercice est voir quel sont les options qui permettent de gérer le risque du au taux de change. En effet, dans notre cas, une société

Plus en détail

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO Guide de trading de devises XForex vous a préparé un condensé du E- book, son manuel électronique sur le trading de devises. Le Mini E-book a été conçu

Plus en détail

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/

2009 FXPrice LLC Tous droits réservés http://www.fxprice.com/ Document préparé par Walter COLLICA pour FXPrice LLC Les GUIDE DE TRADING FXPrice: 17 Facteurs Clé du Succès 1. Mettez en place des Stop Loss 2. Laissez courir vos profits 3. Ne vous laissez pas influencer

Plus en détail

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ Rédigé par Edwin L. Weinstein, Ph.D., C.Psych. The Brondesbury Group Résumé Le présent sondage a pour objectif premier de cerner les facteurs

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les actifs les plus risqués sont restés volatiles et bien que le marché action ait repris des couleurs en début de semaine, les marchés de l'euro et pétrolier ont continués à souffrir. Les marchés action

Plus en détail

Etats-Unis : vigilance oblige

Etats-Unis : vigilance oblige GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH 16 septembre 2013 IN CHARTS Etats-Unis : vigilance oblige Si la tendance à l optimisme quant à la situation américaine est coutumière, rares sont toutefois

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour

EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour EURUSD MMS (21) ADX-R RSI (14) Positions COT Tendance du jour Macroéconomie : Le taux d intérêt auquel l Italie emprunte a franchi hier la barre fatidique des 7% provoquant immédiatement une vente massive

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 20/02/2013 : Les indices actions européens profitaient hier d un indice ZEW meilleur que prévu en Allemagne et d une bonne adjudication espagnole pour repartir assez fortement à la hausse. Bien

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE RAPPEL DU CONTEXTE La baisse du marché actions chinois entamée depuis juin dernier a connu son plus violent épisode durant la journée de lundi et s est notamment propagée

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE)

COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE) JUIN 2015 CONVICTIONS & PERSPECTIVES COMPRENDRE NOS CONVICTIONS SUR LES PERSPECTIVES DU SECTEUR FINANCIER FRANÇAIS (BANQUE / ASSURANCE) PLACEMENT ATHENA FINANCE JUIN 2015 Nos convictions Nos convictions

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 PERSPECTIVES 2015 Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 Diego Franzin, Directeur de la Gestion Actions Européennes Janvier 2015 Actions européennes : perspectives Diego Franzin Directeur de la Gestion

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les marchés action ont été enfoncés alors qu'une combinaison de bénéfices plus faibles qu'attendus et d'un indice de sentiment des consommateurs décevants ont entamés la confiance des investisseurs. La

Plus en détail

La stagnation japonaise

La stagnation japonaise La stagnation japonaise La chute des prix n en est que le symptôme 28 février 2011 Compte tenu des dernières augmentations des prix des matières premières, les investisseurs peuvent se poser des questions

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Cadrer la stratégie boursière

Cadrer la stratégie boursière Chapitre 1 Cadrer la stratégie boursière Chercher la valeur dans tout investissement Qu est-ce que la stratégie boursière? Elle consiste à «chercher la valeur», nom technique utilisé par les analystes

Plus en détail

Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert

Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert Paris, mardi contact@orfeor.com - www.orfeor.com Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert -Aspects techniques : stratégie et tactiques

Plus en détail

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14

Perf. Depuis le 31/12/14. Depuis le 31/12/14 ÉCONOMIE. Perf. Depuis le 31/12/14 MARCHÉS. Perf. Depuis le 31/12/14 Edition du 07 décembre 2015 Actualités du 31 novembre au 04 décembre 2015 Marchés Actions 04/12/15 CAC 40 4691-4,9% -5,2% 9,8% Eurostoxx 50* 3310-5,1% -3,8% 5,2% S&P 500 2050-1,9% -2,5% -0,50% Marchés

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action ont bien performé sur la semaine alors qu'une combinaison de forts chiffres économiques sont sortis en

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Sur les 1210 personnes interrogées, 1043 personnes sont en âge de voter, soit

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Désorienté.

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers LES SECRETS DE L'OR Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs)

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point

Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point Coupons, cadeaux, objets publicitaires On reçoit tous des produits gratuits Quand c est gratuit, ça fait toujours plaisir! De

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels

Cours de l'action. Total des actifs actifs et passifs incorporels Qu est-ce que le ratio cours/valeur comptable P/B ratio? Ce ratio sert à comparer la valeur de marché d une action à sa valeur comptable. Il se calcule en divisant le cours de clôture d une action par

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 21/02/2013 : La Banque Centrale Américaine pourrait bien ralentir, voire interrompre, son plan de rachat d actifs plus tôt que prévu, c est du moins ce qui semble ressortir des «minutes» de

Plus en détail

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale 17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale Beaucoup de facteurs influencent la demande globale. Par exemple, quand les agents économiques changent leurs projets de dépenses,

Plus en détail

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015

UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UNE ANALYSE ÉCONOMIQUE SUR L ÉVOLUTION DE QUELQUES POSTES DE COÛT DES INDUSTRIES JANVIER 2015 UN REPLI SENSIBLE DU PRIX DU BARIL DEPUIS QUELQUES MOIS Le cours du baril de Brent a chuté à partir de l été

Plus en détail

Publications financières

Publications financières 1/5 L accès à un large éventail d informations en français Nous mettons à votre disposition ce document afin de vous offrir l accès à toute l information que vous recherchez, et ce en français. Vous y

Plus en détail

End of the floor on EURCHF

End of the floor on EURCHF Les marchés financiers en toute sérénité End of the floor on EURCHF 11 March 2015 Need to revise risk management and hedging strategies? 15 January: was this a black swan? What hints helped anticipating

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

Plani-marché. Vous protéger, vous enrichir. Coup d'œil sur les marchés. Le marché boursier canadien franchit une importante étape

Plani-marché. Vous protéger, vous enrichir. Coup d'œil sur les marchés. Le marché boursier canadien franchit une importante étape Coup d'œil sur les marchés Le marché boursier canadien franchit une importante étape Le principal indice boursier canadien a enfin atteint un nouveau sommet, clôturant à 15 019 le 18 juin 2014. Le sommet

Plus en détail

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 Noël CLEMENT Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 1. Contexte de marché : Sans doute que c est à l unanimité que l indice NFP aura marqué les esprits la semaine dernière.

Plus en détail

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation SE20 Seconde Sciences économiques et sociales Approfondissement 1. Quelques définitions et explications A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

Chart de la semaine DailyFX

Chart de la semaine DailyFX SOMMAIRE Analyse de la semaine DailyFX Analyse fondamentale : L actif à suivre Analyse technique : Chart de la semaine Les consensus DailyFX : SSI : Consensus des clients Consensus Européen des analystes

Plus en détail

Interview. «Où va l Europe, Professeur Heise?»

Interview. «Où va l Europe, Professeur Heise?» Interview «Où va l Europe, Professeur Heise?» 34 UPDATE I/2015 INTERVIEW Notre rédacteur en chef, Marty-Jörn Klein, s entretient avec le professeur Michael Heise, chef économiste du Groupe Allianz. Professeur

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Évolution

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE. Réflexion sur les opportunités d investissement

CHARTE GRAPHIQUE. Réflexion sur les opportunités d investissement CHARTE GRAPHIQUE Réflexion sur les opportunités d investissement AVRIL 2016 L actif «sans risque» entre en hibernation 2 A l introduction de la LPP en 1985, les portefeuilles des caisses de pensions se

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

11) L évaluation des politiques publiques

11) L évaluation des politiques publiques 1 FIPECO, le 14.04.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 11) L évaluation des politiques publiques Les objectifs, les techniques et les conditions institutionnelles de réalisation

Plus en détail

Commentaire mensuel sur les marchés

Commentaire mensuel sur les marchés Commentaire mensuel sur les marchés Perturbations, inquiétude et confusion sur les marchés Une gestion méthodique est essentielle pour garder son calme et maintenir le cap L intérêt d une méthode de gestion

Plus en détail

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or

Devenez expert. en trading d'or. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or Devenez expert en trading d'or Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or 01 02 Pourquoi l'or est-il si précieux? Tout le monde sait que l'or est cher, mais pourquoi est-il si prisé partout dans le monde?

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Prix des actifs et politique monétaire

Prix des actifs et politique monétaire Prix des actifs et politique monétaire André ICARD Conférence prononcée lors des premières doctoriales MACROFI Poitiers 6 Avril 2006 1 Introduction Les succès dans la lutte contre l inflation ont influencé

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque,

Le CAC vu de Nouillorque, Le CAC vu de Nouillorque, (Sem 34, 24 aout 12) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La FED sème le doute Fin de l apesanteur euphorique Le pétrole mène la danse

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Dynamique

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse

Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Gérard Huguenin Gagner de l argent en Bourse Groupe Eyrolles, 2007 ISBN 978-2-212-53877-9 L épargnant français est-il cigale ou fourmi? Le Français est plutôt fourmi. Les ménages français épargnent environ

Plus en détail

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité

Bulletin du FMI. France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Bulletin du FMI BILAN DE SANTÉ ÉCONOMIQUE France : de bons progrès mais il reste à consolider la crédibilité Kevin C. Cheng et Erik de Vrijer Département Europe du FMI 27 juillet 2011 Vendanges dans le

Plus en détail

Indicateur mondial de la multi gestion

Indicateur mondial de la multi gestion Indicateur mondial de la multi gestion (8ème vague - Juin 4) Contacts TNS Sofres : Frédéric CHASSAGNE / Dawn WALKER : 1 92 45 37 / 46 4 Contrat 15EE5 Département Communication & Finance SOMMAIRE Méthodologie...

Plus en détail

T T A M. Your performance is our main goal. Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900

T T A M. Your performance is our main goal. Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900 T T A M Augmenter son patrimoine 249 fois depuis 1900 Malgré les guerres et la grande crise de 1930, un patrimoine investi en actions dans le monde a augmenté 249 fois en valeur réelle (après inflation)

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

La boîte à outils pour des placements avisés

La boîte à outils pour des placements avisés La boîte à outils pour des placements avisés Sommaire 3 4 6 8 10 incomeiq une plateforme intelligente pour réfléchir à vos besoins de revenus futurs Les besoins en revenus n ont jamais été aussi importants

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

QU EST CE QUE LE TRADING?

QU EST CE QUE LE TRADING? QU EST CE QUE LE TRADING? www.tradafrique.com 1 1) Définition du trading 2) Définition du trader 3) Quoi trader? 4) Ou trader? 5) Comment trader? www.tradafrique.com 2 Définition du trading Le trading

Plus en détail

Forex Equities Options

Forex Equities Options La BCE devra se battre avec la déflation Comme nous l écrivions à plusieurs reprises dans nos analyses, nous estimons que le spread FRA permet de juger de l évolution et de la juste valeur du marché des

Plus en détail