Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle"

Transcription

1 Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Dany Lussier-Desrochers Université du Québec à Trois-Rivières Rencontres Franco-Québécoises 21 novembre 2008 Parthenay (France)

2 Autodétermination «Habiletés et aptitudes, chez une personne, lui permettant d agir directement sur sa vie en effectuant librement des choix non influencés par des agents externes indus» Traduction libre de Lachapelle et Boisvert (1999) 4 caractéristiques d un comportement autodéterminé La personne agit de manière autonome La personne agit de manière autorégulée La personne agit avec empowerment psychologique La personne agit de manière autoréalisée Offrir des environnements permettant à la personne de : Faire des choix Prendre des décisions Résoudre des problèmes Se fixer des buts à atteindre S observer, s évaluer et se renforcer Être capable d anticiper des résultats Avoir confiance en soi

3 Type d habitation et autodétermination Plusieurs études sur l effet des différents types de résidences pour les personnes présentant une déficience intellectuelle Des environnements semblables à une maison traditionnelle sont associés avec un plus haut niveau d autodétermination (Robertson et al, 2001) L intégration dans des résidences de la communauté pour les personnes présentant une déficience intellectuelle : Permet l exercice d un plus grand nombre de choix Favorise une plus grande participation sociale Favorise une meilleure qualité de vie MAIS Problématiques La réalisation de tâches en milieu domiciliaire exige un certain nombre d habiletés et de compétences Inquiétudes généralisées en lien avec la sécurité en milieu domiciliaire

4 Une piste de solution Créer une maison intelligente Dans une maison intelligente, on force l ordinateur à vivre et à s adapter au mode de vie des gens et aux capacités de l individu (domotique et technologie diffuse) L ordinateur est utilisé comme assistant à la vie quotidienne Rappeler, accompagner, informer, assurer la sécurité, rassurer la personne Environnement semblable à ce que l on rencontre dans la vie de tous les jours Permet l exercice d un plus grand nombre de choix Favorise une plus grande participation sociale Favorise une meilleure qualité de vie Études inexistantes auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle Par contre, ces technologies seront expérimentées, ici au Québec, auprès de cette clientèle au cours de la prochaine année

5 Une maison intelligente Concrètement Des dispositifs qui permettent à l ordinateur de savoir où est la personne et ce qu elle fait. Ces capteurs sont dissimulés dans l environnement Détecteurs de mouvements, tapis capteurs, capteurs sur les portes, fenêtres et tiroirs, détecteur du niveau ou de la température de l eau À partir des informations fournies par les senseurs, l ordinateur peut déduire les activités réalisées par la personne Activités qui ne sont pas initiées, séquences interrompues ou dans un ordre inhabituel, comportements inapproprié (Il fait froid dehors et la personne s apprête à sortir sans s être vêtue de façon appropriée) Suite à l analyse de la situation, le système peut réagir et interagir avec la personne Signaux (sonores, visuels, écrits), action pour assurer la sécurité de l occupant, initier la communication avec l extérieur

6 Un travail de collaboration Une équipe multidisciplinaire Implication des gens du milieu Informaticiens Designers industriels Ingénieurs Chercheur en psychologie Chercheur en psychoéducation Ergothérapeute Experts sur l éthique Spécialiste sur le vieillissement

7 Première étude sur l application de la technologie diffuse auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle

8 Objectifs et phases de la recherche Réaliser une étude de cas approfondie sur la planification et l initiation de tâches domestiques dans un environnement utilisant la technologie diffuse L étude se veut une première analyse de l applicabilité de cette technologie auprès des personnes présentant une déficience intellectuelle. 2 Phases de la recherche PHASE I: Développer l assistant pour la préparation des repas PHASE II: Tester l assistant auprès de la clientèle cible et vérifier les effets sur l autodétermination

9 Résultats Phase I Technologies présentement utilisées Assistants à la réalisation de tâches sur des ordinateurs de poche (AbleLink Technologies) Impacts positifs sur l autonomie comportementale et l autodétermination Efficacité des vidéos pour aider à la réalisation de tâches culinaires Recommandations des chercheurs pour utilisation des technologies auprès de la population cible Interfaces intuitives, conviviales, amusantes et constance dans l affichage des boutons Créer des interfaces facilement personnalisables aux besoins et caractéristiques de la personne Interface version 1.0 Assistance pas-à-pas pour la réalisation de trois recettes Présentation d images et de séquences vidéo Fonction de localisation d objets Recommandations des designers industriels sur la version 1.0 de l assistant Diminution du nombre d étapes Repositionnement des boutons Augmentation de la taille des images Modification de la police d affichage

10 Méthode Phase II Participants 12 personnes présentant une DI légère de la région Sherbrookoise Procédure Recherche réalisée sur trois jours JOUR 1: Visite de l appartement et initiation à la technologie. Les participants aident le chercheur à réaliser une recette de crêpes. JOUR 2: Réalisation d une recette de spaghetti JOUR 3: Réalisation d une recette de macaroni Les recettes ont un niveau de complexité similaire Devis de recherche équilibré avec deux conditions Recette traditionnelle format papier réalisée sans technologie Recette traditionnelle format papier réalisée avec l assistant à la réalisation de recettes Variables Variable indépendante: Assistant intelligent à la réalisation de recettes Variable dépendante: Autonomie comportementale. Nombre d indices donnés par le chercheur pour aider la personne à compléter la recette

11 Type d assistance offerte Hiérarchique donner la chance à la personne de trouver par elle-même l action à accomplir Niveau 1: Rappel de la tâche en cours ou des étapes permettant de compléter la tâche Niveau 2: Indicateurs lumineux Niveau 3: Présentation explicite des étapes avec images illustratives Niveau 4: Présentation de la procédure spécifique pour réaliser la tâche sous forme de clip vidéo

12 Résultats X = S= X = S= Technologie Assistance physique Indice physique Indice verbal Supervision Sans domotique Avec domotique

13 Développements à venir

14 Sécurité en milieu résidentiel Selon Santé Canada (2008), les accidents arrivent le plus fréquemment à la maison. Une personne présentant une DI est 13 fois plus à risque d être victime d acte criminel (Mercier, 2005) Les préoccupations des intervenants et des parents quant à la sécurité résidentielle (SCHL, 2006) et aux risques de victimisation limitent l accès aux appartements autonomes et supervisés. Ces derniers se demandent comment favoriser l autonomie sans compromettre la sécurité des résidents (SCHL, 2006).

15 Listes des risques et dangers Santé et accident : Intoxications : alimentaire, médicaments, produits ménagers Blessures : chute, coupure, brûlure Allergies : alimentaire, médicaments, animal, pollen, poussière Virus Étouffement Victimisation: Vol Vandalisme Agressions : verbale, psychologique, économique, physique et sexuelle Situation à risque : inconnu à la porte, inconnu au téléphone, etc. Environnement: Alertes météo : tempête de neige, orage, canicule, rayon UV intense Désastres naturels : éboulement de terrain, inondation Objets : lourd, pointu, cassant, coupant Incendie Fuite de gaz Panne d électricité Température de la pièce : trop froide ou trop chaude Électrocution

16 Quelques exemples de technologies sécuritaires Pilulier électronique Dispositif (température de l eau) Contrôle d accès (carte, empreinte) Fenêtre (en cas de pluie) Ordinateur de poche (déplacement, routine, tâches) VideoTORSO Système d éclairage

17 Conclusion

18 Des intervenants préoccupés par l avenir! Les intervenants croient que ce type d assistance peut faire la différence Favorisera l accès aux appartement autonomes et supervisés de la communauté Augmentera la diversité des repas (toujours les mêmes recettes qui sont réalisées, souvent cuisiner = réchauffer) Milieu intéressé par cette nouvelle technologie Concrètement, quoi faire pour que les résidences de la communauté soient prêtes à accueillir cette nouvelle technologies Capacité du système à répondre à certaines problématiques particulières Ex.: Détection d une crise d épilepsie Veulent participer activement au développement de la recherche dans le domaine

19 Des intervenants préoccupés par l avenir! Attentes précises en ce type d assistance Volonté d un assistant plus large et pouvant faire plus que la préparation des repas (cibler d autres tâches domestiques) Très grande préoccupation pour la sécurité des résidents Développer rapidement une assistance répondant à cette préoccupation des intervenants et des parents 2 champs d application Assistance quotidienne en milieu domiciliaire Éducation et modelage de comportements pour faciliter la transition dans la communauté Cusines intelligentes dans les FIS

20 Des intervenants inquiets En lien avec la solitude et la diminution des interactions sociales Facilité d utilisation pour les intervenants pour adapter l assistance aux besoins de l utilisateur Face aux ressources offertes pour le support en cas de bris ou de pannes Pas un outil pour faire à la place de... Mais en support à...

21 Plus d informations domus.usherbrooke.ca

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3&

Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3& Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3& MARTi & Me déplacer avec mon téléphone intelligent: L histoire de Joël! Yves Lachapelle, Dany Lussier-Desrochers, Joël Martin & Jean Martin Université

Plus en détail

Branchez-vous sur les occasions! Services à distance Total Connect

Branchez-vous sur les occasions! Services à distance Total Connect Services à distance Total Connect DÉTAILLANTS... AUGMENTEZ VOS RMR AVEC LES SERVICES SÉCURISÉS DE COMMANDE À DISTANCE, DE NOTIFICATION ET DE SURVEILLANCE VIDÉO Branchez-vous sur les occasions! TOTAL CONNECT

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance qui souhaite

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE R Notice Utilisateur EKZ 0904 00C DOMONIAL CRT 500 HF D EF A U T M EM O IR E C O NT R O LE AUTOPROTECTION PILE SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE LIAISON RADIO MARCHE PRESENCE SECTEUR

Plus en détail

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS curité au Travail LP Etienne LENOIR J. MUZARD Bac Professionnel Restauration 1 sommaire 1. ES & ST titre 2. Sommaire 3. Pourquoi la prévention des risques?

Plus en détail

GE Security. Aritech Systèmes d'alarme: Gamme confort: CS375 / CS575 / CS875

GE Security. Aritech Systèmes d'alarme: Gamme confort: CS375 / CS575 / CS875 GE Security Aritech Systèmes d'alarme: Gamme confort: CS375 / CS575 / CS875 Installation rapide et esthétique En plus de notre gamme de détecteurs filaires, la gamme confort offre un vaste choix de détecteurs

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

Les blessures avec la tondeuse à gazon

Les blessures avec la tondeuse à gazon Les blessures avec la tondeuse à gazon En cas de problème avec sa tondeuse, il faut : Arrêter le moteur Débrancher le courant Attendre la fin complète de la rotation En cas de blessures légères : Nettoyer

Plus en détail

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE

FONCTIONNEMENT À L ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie* FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection.

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. Sommaire LA SOLUTION EVOLOGY EN UN COUP D OEIL L INNOVATION AU

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall.

APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL. Tunstall AG, Alte Lyss-Strasse 12, 3270 Aarberg, Tel. 026 493 43 46, www.tunstall.ch, info@tunstall. APPEL D URGENCE SYSTÈMES D ALARMES TUNSTALL Société Le groupe Tunstall, avec siège en Angleterre, jouit d'une longue activité couronnée de succès dans le domaine des appels d'urgence et de communication.

Plus en détail

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1

Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Partenariat de recherche scientifique LMH /Lille1 Vers un Système innovant pour le suivi et le contrôle des charges de fluide 1 Introduction: Deux volets illustrent le partenariat de recherche scientifique

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

Rapport annuel Gestion intégrée des risques 2013-2014

Rapport annuel Gestion intégrée des risques 2013-2014 Rapport annuel Gestion intégrée des risques 2013-2014 (1 avril 2013 au 31 mars 2014) Julie Duquette Agente de planification, de programmation, de recherche et de gestion des risques Direction des services

Plus en détail

DÉFICIENCES INTELLECTUELLES Outil de planification du soutien pédagogique

DÉFICIENCES INTELLECTUELLES Outil de planification du soutien pédagogique DÉFICIENCES INTELLECTUELLES Outil de planification du soutien pédagogique Nom et prénom officiels de l élève : Date de naissance : École : Année d études : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une

Plus en détail

Les solutions. Domotique. par votre

Les solutions. Domotique. par votre Les solutions Domotique par votre Sécurité Protéger sa maison Garder un œil sur son domicile Je sécurise mon habitation contre les intrusions avec les capteurs d ouverture, les détecteurs de mouvement

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

INTRODUCTION NOUVEAU. Diffusion sonore, matrice multicanal. écran tactile vidéo. Écran tactile couleurs. Centrale d alarme

INTRODUCTION NOUVEAU. Diffusion sonore, matrice multicanal. écran tactile vidéo. Écran tactile couleurs. Centrale d alarme my home INTRODUCTION NOUVEAU Diffusion sonore, matrice multicanal écran tactile vidéo Écran tactile couleurs Centrale d alarme 114 MY HOME TABLE DES MATIÈRES 116 Caractéristiques générales 118 Grand choix

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

B En lisant les articles complétez le tableau ci dessous : Les domaines d application ( sécurité, confort etc..) Exemples d application ... ... ...

B En lisant les articles complétez le tableau ci dessous : Les domaines d application ( sécurité, confort etc..) Exemples d application ... ... ... A- Raconte une journée type dans l ordre chronologique (matin, midi, après-midi et soir) dans la maison du futur. Indiquez le lieux ( la pièce ), l appareil utilisé, a quel moment, dans quel but etc..

Plus en détail

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs!

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! reebou family, un produit unique pour une couverture complète Foyer vous propose une assurance multirisque

Plus en détail

INTERVENTION COMPORTEMENTALE/SANTÉ MENTALE

INTERVENTION COMPORTEMENTALE/SANTÉ MENTALE INTERVENTION COMPORTEMENTALE/SANTÉ MENTALE Outil de planification du soutien pédagogique Nom de l élève : Année d études : École : Date de naissance : Date : DOMAINE FORCES BESOINS A B C Cocher une catégorie*

Plus en détail

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance

Vos proches, vos biens et vos locaux sous haute surveillance Alarme et télésurveillance Alarme et télésurveillance dispositifs additionnels DISPOSITIFS VIDEO Caméra vidéo intérieure Caméra vidéo extérieure PERIPHERIQUES SANS FIL Bouton panic (pendentif) Détecteur

Plus en détail

Contrôles, Communications et Convivialité. Pour une vie plus agréable

Contrôles, Communications et Convivialité. Pour une vie plus agréable PowerMax Contrôles, Communications et Convivialité Pour une vie plus agréable Messages vocaux sur lignes privées Commande aisée, sur simple pression de bouton Réception de messages sur votre téléphone

Plus en détail

Les capteurs communicants: Application à de nouveaux usages

Les capteurs communicants: Application à de nouveaux usages Les capteurs communicants: Application à de nouveaux usages Présentation de Unilys / CIL Informatique Une entreprise de 10 personnes Située à la Tour de l Europe à Mulhouse Editeur et intégrateur de logiciels

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail

Milieu d hébergement domotisé pour clientèle avec une atteinte cognitive : étude des attentes et besoins des acteurs impliqués

Milieu d hébergement domotisé pour clientèle avec une atteinte cognitive : étude des attentes et besoins des acteurs impliqués Milieu d hébergement domotisé pour clientèle avec une atteinte cognitive : étude des attentes et besoins des acteurs impliqués Université de Sherbrooke et CRDV Hélène Pigot, Mélanie Levasseur, Sylvain

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

Partenariat CRE-DOMUS Financement OPHQ-REPAR. Présentation par Hélène Pigot Université de Sherbrooke Josianne Côté CIUSSS de l Estrie CHUS

Partenariat CRE-DOMUS Financement OPHQ-REPAR. Présentation par Hélène Pigot Université de Sherbrooke Josianne Côté CIUSSS de l Estrie CHUS Milieu d hébergement domotisé pour clientèle avec une atteinte cognitive : solutions technologiques répondant aux attentes et besoins des acteurs impliqués Université de Sherbrooke et CRDV Hélène Pigot,

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

L ASSOCIATION MEDeTIC

L ASSOCIATION MEDeTIC L ASSOCIATION MEDeTIC MEDECINE ET DEVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION L Association MEDeTIC établit des pratiques de soins et des programmes de santé destinés à la population

Plus en détail

Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10

Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10 Des plans personnalisés de renforcement du comportement 10 «un plan de renforcement du comportement est un document qui a pour but de modifier le comportement des adultes en espérant que si le comportement

Plus en détail

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement.

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. Présenté par: Lyne Roberge, chef en réadaptation Rina Dupont, coordonnatrice clinique

Plus en détail

Alarme domestique- Présentation

Alarme domestique- Présentation STI2D PROJET SIN Alarme domestique- Présentation Document réponses Séquence découverte Le fonctionnement du système d alarme domestique: (Démarche d investigation) Après avoir fait une présentation de

Plus en détail

Nos solutions RT 2012

Nos solutions RT 2012 Nos solutions RT 2012 RT 2012 : un enjeu majeur pour les professionnels de la construction Issue du Grenelle de l environnement, la RT2012 est applicable depuis le 1er janvier 2013 pour les bâtiments neufs

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer.

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer. Compétences : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement d un objet technique. Associer à chaque bloc fonctionnel les composants réalisant une fonction. /40 Problématique : Quelques chiffres : 370.983

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

SIMPLEMENT INTELLIGENT

SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT SIMPLEMENT INTELLIGENT Intelli Vida offre des solutions intégrées et abordables qui permettent de contrôler tous les systèmes de votre maison gestion de l énergie, de la sécurité

Plus en détail

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Vous venez d acquérir le système de surveillance STORIA CRT 600 HF et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 Manuel d utilisation 1. Sommaire. 1. Sommaire.... 1 2. Introduction.... 2 3. Ou installer un détecteur de fumée... 2 4. Ou installer un détecteur dans les caravanes

Plus en détail

DATI (Dispositif d Alarme pour les Travailleurs Isolés) WWW.YUCALL.FR

DATI (Dispositif d Alarme pour les Travailleurs Isolés) WWW.YUCALL.FR DATI (Dispositif d Alarme pour les Travailleurs Isolés) WWW.YUCALL.FR 1 TRAVAILLEUR ISOLES ET DATI La protection du travailleur isolé est une problématique susceptible de toucher toutes les entreprises

Plus en détail

La solution totale. Honeywell Total Connect MC 2.0 Services à distance agrémentés d améliorations

La solution totale. Honeywell Total Connect MC 2.0 Services à distance agrémentés d améliorations Honeywell Total Connect MC 2.0 Services à distance agrémentés d améliorations La solution totale. DAVANTAGE D OPTIONS, DAVANTAGE DE CARACTÉRISTIQUES ET DAVANTAGE D OPPORTUNITÉS POUR LES DÉTAILLANTS! Voici

Plus en détail

en avant-première Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6

en avant-première Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6 en avant-première dossier de presse - mai 2014 Une solution de sol intelligent et connecté au service de la santé et du bien-être *une expérience unique du revêtement de sol 1/6 La «Silver Economy» (économie

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

NEO Centrale d appel à domicile

NEO Centrale d appel à domicile NEO Centrale d appel à domicile NEO est l élément central pour le maintien à domicile. Tous les équipements y sont reliés, et lui transmettemt les alarmes. NEO envoie les données à la Helpline qui les

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

Intrusion. Sintony 60 : la centrale d alarme alliant sécurité et élégance.

Intrusion. Sintony 60 : la centrale d alarme alliant sécurité et élégance. Intrusion Sintony 60 : la centrale d alarme alliant sécurité et élégance. Building Technologies 1 Sécurité et confort Mon système de sécurité doit être fiable et adapté à mon mode de vie. Sécurité intelligente

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y Système d alarme sans fil guide SOMF Y Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit. La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte

Plus en détail

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!)

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!) Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON (où que vous soyez!) DOSSIER DE PRESSE IL N EN FAUT PAS PLUS POUR RENDRE LA MAISON CONNECTÉE La Blyssbox C EST NOUVEAU ET ÇA VA TOUT CHANGER! Une innovation exclusive

Plus en détail

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE

Vivre seul SUJETS DÉLICATS CONTEXTE Vivre seul CONTEXTE Un nombre croissant de personnes âgées vivent seules. Si elles sont atteintes de la maladie d Alzheimer ou de maladies apparentées, elles sont plus susceptibles d être diagnostiquées

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC)

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC) Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme de sciences et technologies culinaires (STC) CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

Garder. Protéger. Veiller. Éviter. un œil sur son domicile. sa maison. sur les personnes vulnérables. les incidents domestiques

Garder. Protéger. Veiller. Éviter. un œil sur son domicile. sa maison. sur les personnes vulnérables. les incidents domestiques Vivez Domotique Sécurité Protéger sa maison Garder un œil sur son domicile Je sécurise mon habitation contre les intrusions avec les capteurs d ouverture, les détecteurs de mouvement et les alarmes sonores

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance de maisons Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE

RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE FICHE DE RÉFÉRENCE RENSEIGNEMENTS SUR LES RÈGLES D ORGANISATION DE LA PRESTATION DES SERVICES D UNE GARDERIE Ce document sur les règles d organisation de la prestation des services de garde est destiné

Plus en détail

Alarme incendie et Détecteur de fumée

Alarme incendie et Détecteur de fumée Alarme incendie et Détecteur de fumée Je veux être averti si un incendie se déclenche dans mon logement (maison, appartement, mobil-home...) Quelques chiffres 100 000 interventions de pompiers par an pour

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise

chutes La prévention des Être en sécurité à domicile Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise Le CSSS Lucille-Teasdale Trois CLSC, sept centres d hébergement et un centre de crise CLSC de Hochelaga-Maisonneuve 4201, Ontario Est 514 253-2181 CLSC Olivier-Guimond 5810, Sherbrooke Est 514 255-2365

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

L assistance à l autonomie

L assistance à l autonomie L assistance à l autonomie NOUVEAUTÉS INTERVOX Édition mars 2013 La téléassistance pour tous Nouveautés INTERVOX MARS 2013 Intervox, fabriquant dans le domaine de l Assistance à l Autonomie et ayant rejoint

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

Caractéristiques pour le consommateur. Sécurité complète. Modèle MG-6060

Caractéristiques pour le consommateur. Sécurité complète. Modèle MG-6060 Modèle MG-6060 Le Magellan est un système de sécurité sans fil tout-en-un qui combine haute sécurité, convivialité et caractéristiques préférées des consommateurs à un look que vous n avez probablement

Plus en détail

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal

Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Le manque de surveillance parentale: les perspectives des enfants seuls à la maison à Montréal Mónica Ruiz-Casares, Ph.D Département de Psychiatrie et Équipe de Recherche et Intervention Transculturelles

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles

Livre blanc. Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Livre blanc Meilleures pratiques en matière de surveillance des gaz dans des cuisines professionnelles Renforcement de la sécurité des cuisines par le biais de la surveillance stratégique des gaz Les cuisines

Plus en détail

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ

POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ LA PLEINE RÉALISATION DES HABITUDES DE VIE POUR LA CLIENTÈLE SLA UN DÉFI ET UNE RÉALITÉ POUR LES ÉQUIPES CLINIQUES EN RÉADAPTATION Gilles Trudel, coordonnateur clinique Denis Hallé, éducateur spécialisé

Plus en détail

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence

FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence FORMATION SAVIE inc. La gestion des mesures d urgence Objectif Cette présentation a pour objectif de vous familiariser avec les outils, l organisation, les étapes et les ressources externes mis à votre

Plus en détail

GESTION DYNAMIQUE ET PARTICIPATIVE DE LA SÉCURITÉ

GESTION DYNAMIQUE ET PARTICIPATIVE DE LA SÉCURITÉ Ingénieurs en Sécurité Industrielle Risk Management (Management des Risques SHE) GESTION DYNAMIQUE ET PARTICIPATIVE DE LA SÉCURITÉ FACTEURS D'ACCIDENT J 4-6 I - MÉCANISME ET FACTEURS D ACCIDENTS... 1 II

Plus en détail

INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie)

INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie) INTERVENTION Dr Yves ZELLER (Conseils et Expertises en Gérontologie) Le message : Les NTIC, gadgets ou progrès? Des NTIC performantes avec quel service rendu? Des exemples au sein des Résidences Bien-

Plus en détail

Fiche Produit Détecteur de fumée sans fil

Fiche Produit Détecteur de fumée sans fil Fiche Produit Détecteur de fumée sans fil Référence Désignation Garantie Composition Information DIAG72ATX Détecteur de fumée sans fil 10 ans NF DAAF 5 ans selon conditions Diagral 1 détecteur de fumée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 Préambule La Commune de Linxe, organise un service de restauration pour son groupe scolaire. Ce service est ouvert à tous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du 6 octobre 2010

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du 6 octobre 2010 DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du 6 octobre 2010 Sommaire : 1- Institut de la Vision 2- Hager 3- Visuels : Quelques équipements Hager du Homelab Paris, France Le 6 octobre 2010 L Institut de la

Plus en détail

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE

LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE LA TOUR DE CONTRÔLE DE L AÉROPORT INTERNATIONAL JEAN LESAGE DE QUÉBEC PASSSE À L ÈRE DE LA HAUTE TECHNOLOGIE Jean-François Bellemare Est-ce possible de créer une atmosphère de travail à l échelle humaine,

Plus en détail

Document relatif à l appel d offres

Document relatif à l appel d offres Document relatif à l appel d offres Services pour un Centre éducatif francophone de la petite enfance (CÉPE) à l école Sans-Frontières de Lloydminster pour Section I - Appel d offres Le Conseil des écoles

Plus en détail

Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens.

Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens. Siemens SA Dulle-Grietlaan 17 B-9050 Gentbrugge Phone +32 (0)9 272 73 40 Fax +32 (0)9 272 73 50 www.siemens.be www.siemens.com/homesecurity Ce document fournit une description générale des options techniques

Plus en détail

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE

Prêt à PLAN FAMILIAL D URGENCE INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE Prêt à INONDATION VERGLAS DÉFLAGRATION TEMPÊTE CANICULE ÉPIDÉMIE CONTAMINATION DE L EAU TREMBLEMENT DE TERRE INCENDIE DE FORÊT TORNADE PLAN FAMILIAL D URGENCE Une bonne préparation aux situations d urgence

Plus en détail

Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure critique.

Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure critique. *Des réponses pour les infrastructures et les villes. www.siemens.fr/buildingtechnologies Avec Siveillance TM Vantage, gérez les incidents les plus simples aux crises les plus graves de votre infrastructure

Plus en détail

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24

Manuel d instruction (819) 563-5404. Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832. CENTRALE DE SURVEILLANCE ULC 24hres / 24 Les Entreprises Roger Boisvert Inc Système de sécurité (819) 563-5404 313 rue Des Aulnes. Sherbrooke (PQ) J1G 4S1 Service personnalisé depuis 1992 Manuel d instruction Modèles: PC1555-5010 - 1616-1832

Plus en détail

Guide Utilisateur. Sommaire

Guide Utilisateur. Sommaire F Guide Utilisateur 1 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12 Sommaire Les touches et les voyants Les codes d accès Les signaux sonores Mise sous surveillance totale Arrêt Mise sous surveillance partielle SOS et Feu Carillon

Plus en détail