institut de recherche critique en design

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "institut de recherche critique en design"

Transcription

1 institut de recherche critique en design Civic City, est un institut de recherche critique en design, fondé le 5 mars 2011 qui fait suite à l institut Design2context. Actuellement dirigé par Ruedi Baur, Vera Baur-Kockot et Imke Plinta, il fonctionne sous la forme d une association et rassemble un réseau internationale de professionels de haut niveau: designers, architectes, urbanistes, sociologues, politologues, géographes Outre les discussions et échanges entre ces professionels, Civic city organise des cours comme par exemple le CAS Civic design à Genève, developpe des projets et des recherches dans différents domaines concernant la ville, travaille sur des publications. (1) La ville se trouve confrontée à des problèmes auxquels elle apporte des réponses aussi insatisfaisantes que répétitives. Mécontentement, xénophobie, violence, vandalisme, désabusement: autant d effets d une insatisfaction sociale et de crispations sur lesquelles on prétends que le designer, qui travaille dans la proximité, peut agir. Ainsi, il en faut peu pour rendre vivables des espaces détestables. Voyez la question si lancinante du bruit en ville. Comment rendre acceptable la cohabitation entre touristes fêtards et habitants? Comment améliorer la qualité du bruit sans l interdire? Comment, par exemple, transformer une sortie de parking en boîte musicale douce? Travailler avec les sons, les silences, les ombres; introduire des perturbations positives; utiliser la force du fragile; engager, enfin, le dialogue avec la ville: voici des exemples de ce qui nous intéresse et qui relève du civisme. Le design peut reconstruire le contrat social. Civic City ouvre le débat sur un design qui ne pense pas l objet isolément, comme un élément infiniment répété à l identique mais qui, revenant au contexte et réfléchissant «in situ», le fait émerger d une réalité sociale. On se retrouve dans le reseau à de nouvelles problématiques les rapports entre design et évolution de l espace urbain contemporain, envisagé dans ses aspects sociaux, écologiques et politiques. Le design, tout en restant modeste, puisse animer le discours et traiter d égal à égal avec ceux qui conçoivent la ville me paraît tout à fait salutaire. Sur l échelle, la proximité, la temporalité, la dématérialisation, nous nous interrogeons différemment du constructeur. Et c est précisément ce qui est intéressant. Nombre d écoles d architecture de par le monde s ouvrent d ailleurs à ce renouvellement de perspectives. (2) (1) Evento Bordeaux 2011; Hôtel du Nord, Fabrique d Histoires, Marseille; Proposition pour le Pavillon Suisse, Civic City, Le fantastique laboratoire de la démocratie directe et ses conséquences sur le design, l architecture et l urbanisme, Venise 2012 (2) LeTemps.ch, Ruedi Baur dessine le civisme et l urbanité, Formation, Mardi 5 juillet 2011

2 Civic City Civic DesignCAS, Certificate of Advanced Studies, Séminaires de trois jours autour de 4 projets Civic Design est une formation continue centrée sur la question du design comme facteur de qualification de l espace citoyen. Dirigé et coordonné par Ruedi Baur, ce CAS réunit les compétences d architectes, d urbanistes, de designers, de graphistes, de sociologues et de politologues. Chaque étudiant-e concentrera sa recherche sur l un des quatre chantiers développés durant l année mais participera aux trois autres : «Le prototype comme outil de concertation» Quartier des Aygalades/Marseille dans le cadre de Marseille-Provence-2013 avec la Cité des Arts de la Rue. «Etat des lieux de l écrit dans la ville» avec la Cuisine à Nègrepelisse, «Ségrégation urbaine» Genève/ New York en collaboration avec la Parsons New School of Design, New York City avec Miguel-Robles Duran, «IBA Bâle Jules et Jim, le couple à trois» avec Alfredo Brillenbourg et Hubert Klumpner, ETH DArch, Zürich. Conditions d Admission Veuillez envoyer votre portfolio ainsi que votre curriculum vitae et une note de motivation sur l une des quatre études de cas choisie et l adresser à Imke Plinta, Les étudiants sélectionnés seront invités à une interview et seront par la suite soumis aux règles d admission de la Haute Ecole d Art et de Design Genève (HEAD). Teaching staff Ruedi Baur, head of the programme Vera Baur-Kockot, Miguel Robles-Duran, Christine Breton, Jesko Fezer, Regula Stämpfli, Sébastien Thiery, Elisabeth Blum, Imke Plinta, Emiliano Gandolfi, Matthias Görlich, Alfredo Brillembourg/Hubert Klumpner, Franz Schultheiss, Jordi Cano, Martin Jann, Teddy Cruz Qualification awarded Certificate of Advanced Studies (20 ECTS) Duration 2 semesters Fees 2250 CHF per semester Deadline for applications September 2nd, 2011 Further information and Contact Geneva University of Art and Design Boulevard James-Fazy 15, 1201 Geneva, Switzerland T , F Imke Plinta:

3 Membres du comité scientifique / pédagogique President M. Baur, Ruedi, Prof. Dr. h.c., Designer, Civic City, Design2context, 52 av. Parmentier, Paris Comité directeur M. Baur, Ruedi, Prof. Dr. h.c., Designer, Civic City, Design2context, 52 av. Parmentier, Paris M. Greff, Jean-Pierre, Prof. Dr. h.c., directeur de la Haute Ecole d Art et de Design Genève Mme Baur-Kockot, Vera, Sociologue, Etudes culturelles et visuelles, Zurich Mme Breton, Christine, Conservatrice du Patrimoine, Ville de Marseille Membres Mme Lechot-Hirt, Lysianne, Responsable de la Recherche HEAD, Genève M. Baratelli, Jerôme, Prof. HES, HEAD, Genève Mme Uta Brandes, Prof. Gender and Design, Sociologue, Politologue, Psychologue, Köln M. Robles-Duran, Miguel, Assistant Professeur Urbanism, School of Design Strategies, New School of Design, Parsons, New York City M. Fezer, Jesko, Librairie Pro qm, Architect, Berlin Mme Stämpfli, Regula, Politologue, Bruxelles M. Thierry, Sebastien, Politologue, Ecriture cérémonielle, ENSAD Paris Mme Elisabeth Blum, Théoricienne de l architecture, Zurich Mme Plinta, Imke, Designer, Civic City, Zurich/Genève M. Gandolfi, Emiliano, Architecte, Conservateur d Art, Cohabitation Strategies, Rotterdam M. Görlich, Matthias, Designer, Spécialisé dans la cartographie urbaine, Darmstadt M. Bellut, Clemens, Philosophe, Design4context, Zurich M. Brillembourg, Alfredo, Prof., Chair of Architecture and Urban Design ETH DArch, Zurich/Genève M. Klumpner, Hubert, Prof., Chair of Architecture and Urban Design ETH DArch, Zurich M. Schultheiss, Franz, Prof. Dr. Sociologue, Université de St. Gallen M. Cano, Jordi, Prof. de Design espace, Ecole Elisava, Barcelone M. Jann, Martin, Dr. iur, Journaliste, Directeur de l IBA Bâle M. Cruz, Teddy, Architecte/Urbaniste, San Diego Mme Lemaignan, Anaïs, Chef de projets - Actions de participation citoyenne, Marseille 2013 Mme Garnier, Géraldine, Coordinatrice Générale, Cité des Arts de la Rue, Marseille Mme Sagot, Stéphanie, Directrice Artistique, La Cuisine, Nègrepelisse Mme Neveu, Claire, Directrice du développement territorial et de l action culturelle, Nègrepelisse

4 Programme CAS Civic Design 10 Séminaires de trois jours répartis sur dix mois 1 Séminaire à Genève septembre 2011 Séminaire d ouverture à Genève et conférence Civic City 2 introduction aux différentes thématiques et modules 2 Séminaire à Marseille novembre 2011 Etude de cas N 1 Marseille 2013 Le prototype comme outil de transformation et de dialogue en collaboration avec Marseille Provence Séminaire à Bâle janvier 2012 Etude de cas N 2 L Eurodistrict Trinational à Bâle Jules et Jim, le couple à trois, la psychologie de la triple frontière. en collaboration avec Internationale Bauausstellung (IBA) Bâle et ETH Zürich 4 Séminaire à Genève 9 11 février 2012 Etude de cas N 1 Marseille 2013 Le prototype comme outil de transformation et de dialogue fin d étude de cas Marseille Provence Séminaire à Genève mars 2012 Etude de cas N 2 L Eurodistrict Trinational à Bâle La psychologie de la triple frontière fin d étude de cas Bâle 6 Séminaire à Nègrepelisse avril 2012 Etude de cas N 3 Nègrepelisse L écrit dans la ville avec La Cuisine de Nègrepelisse 7 Séminaire à New York mai 2012 Etude de cas N 4 Genève/New York, Ségrégation urbaine en collaboration avec la Parsons The New School for Design, New York 8 Séminaire à Genève juin 2012 Etude de cas N 3 Nègrepelisse L écrit dans la ville fin d étude de cas Nègrepelisse 9 Séminaire à Genève juillet 2012 Etude de cas N 4 Genève /New York, Ségrégation urbaine fin d étude de cas Genève/New York 10 Séminaire à Genève 27 au 29 septembre 2012 Séminaire final à Genève rendu des recherches sur l un des quatre chantiers

5 Séminaire 1 Genève du 28 au 30 septembre 2011 Le premier séminaire du CAS Civic Design se déroulera à Genève sur trois jours: Le mercredi 28 septembre (réservé au étudiants du CAS). Une introduction générale au programme de l année sera donnée afin de permettre à chacun de débuter son thème de recherche sur l un des quatre projets au choix. Plus précisement seront présentés le programme et les objectifs du premier semestre: Le prototype comme instrument de dialogue (Marseille Provence 2013/Cité des Arts de la rue/habitants du quartier des Aygalades/Feder), Jules et Jim/le couple à trois (IBA Basel, l aeroport de Bâles Mulhouse Freiburg). L objectif de la journée est que les étudiants et enseignants apprennent à se connaitre, que les groupes de travailse constituent, que les règles et objectifs soient partagés par tous, que les axes de recherche soient définis. Le jeudi 29 septembre (inscription possible à la conférence) 2ième conférence Civic City: Civilitas, civitas, cité, civis, civil, civic,... manifeste for a civic design Cette deuxième conférence traitera de la relation du design et du politique Invités Introduction: Jean-Pierre Greff Ruedi Baur, Valeur démocratique du design. Bruno Latour, à confirmer (?) Franz Schlutheiss, (?) Philipp Ursprung, (?) Christopher Dell, Le droit à la ville Sébastien Thierry, (?) Miguel Robles Duran, (?) Vera Baur-Kockot, Le manifeste et les questions. Raphaël Liogier, (?) Le vendredi 30 septembre (réservé au étudiants du CAS et aux membres de Civic City) Tentative d élaboration d un manifeste pour un design citoyen. Workshop coordonné par Ruedi Baur, sur les bases des propos de la conférencede la veille.

6 Etude de cas N 1 Marseille 2013 Le prototype comme outil de transformation et de dialogue

7 civic design Proposition de projet pour la résidence d artiste «quartier créatif», Marseille-Provence 2013, par Ruedi Baur Invité par MP2013 à une résidence d artiste dans le quartier des Aygalades à la Cité des Arts de la Rue, Ruedi Baur propose d intervenir au côté de l institut de recherche en design Civic City et plus particulièrement, d insérer la problématique dans le programme du CAS Civic Design (post-diplôme) qui seront tous deux développés en et à la Haute École d Art et de Design de Genève (HEAD). Au centre de ce projet se trouveront donc à la fois les membres de Civic City, les étudiants et enseignants de Civic Design, les habitants du quartier des Aygalades ainsi que ceux de la Cité des Arts de la Rue. Production MP2013, ce projet se réalisera en lien étroit avec le Grand Projet de Ville et la Politique de la Ville dans le cadre des programmes FEDER. La résidence aura pour objectif de développer une analyse sur la valeur démocratique du prototypage et sur le rôle du designer comme source depropositions entre usagers et institutions chargées de développer et de gérer l espace collectif. Le résultat de ces recherches et expériences seraprésenté en 2013, dans le cadre de la manifestation MP2013 sous forme de visites in situ, d une exposition, de séminaires, de publications. Quelques impressions après les premiers échanges Plusieurs rencontres ont eu lieu ces dernières semaines avec les habitants de la Cité des Arts de la rue, avec quelques habitants du quartier desaygalades, avec différents acteurs de Marseille Provence 2013 comme avec les responsables du service Grand Projet de Ville et la Politique de la Ville. Ces échanges, qui devront bien entendu se poursuivre et même s intensifier les mois à venir, ont permis de faire ressortir la volonté de chacun de mettre en oeuvre ce projet. Un certain nombre de besoins ou d opportunités d intervention se sont déjà exprimés. Ils relèvent à la fois des besoins de visibilité par exemple de la nouvelle gare Ter des Aygalades, mais également des chantiers en cours dans le quartier par exemple l extension du cimetière, ou l intégration des nouveaux habitants des résidences en construction. Avec la Cité se dégage l idée d une signalétique reliant le lieu à son environnement: ruisseau des Aygalades, futurs jardins des Vergers situés sur l ancienne emprise des Créneaux etc. Mais la phase de prototypage pourrait également permettre de tester le restaurant de la cité des arts de la rue et sa capacité de devenir un lien entre les habitants de la Cité et ceux du quartier. Des besoins plus modestes se sont exprimés lors de la visite des nouveaux jardin collectifs sous la forme de cabanes de jeux. Ces thématiques, comme d autres recueillis cet été, seront présentées au premier séminaire de début de projet et feront l objet d une attention particulière. Notre travail actuel pour l Hôtel de Nord, et notre connaissance du quartier longuement cheminé avec Christine Bretons ces dixdernières années nous aiderons dans ces échanges et quêtes d idées. Nous savons que certains désir ont plus de mal à se voir exprimées et néces-site plus de temps et de confiance. Une des raison pour laquelle le projet se développera en phases successives. Le potentiel de cette notion deprototypage prendra donc forme progressivement selon un programme esquissé comme suit.

8 Etude de cas N 1 Marseille 2013 Le prototype comme outil de transformation et de dialogue Comment débuter un dialogue? Comment se retrouver autour d une table entre les habitants du quartier des Aygalades, les acteurs de la Cité des Arts de la Rue fraîchement implantée dans le quartier, les aménageurs, les équipes de mise en oeuvre de la politique de la ville, les structures culturelles et sociales, les étudiants, les designers et les chercheurs invités et venant d ailleurs? Comment concevoir ensemble une ou plusieurs propositions qui fassent sens, dans le dessein de fabriquer conjointement du projet urbain? Comment penser une «utopie de proximité» et parvenir à ce qu elle se réalise au moins en partie? On sait la difficulté de l exercice. On connait, bien trop, ces belles intentions qui restent de la parole ou au mieux une esquisse non réalisée. On sait le difficile parcours d une intention, même partagée. On connait les blocages, les compromis, les échecs, bref, les multiples raisons de tentatives ratées. On se souvient de tous ces projets qui se sont autodétruits avant même de quitter le domaine de la parole. Ceux aussi qui ne profitent qu à l égo du créateur, bien vite reparti vers d autres situations. Désabusés devant l ampleur de la problématique, les différents acteurs abandonnent illusions et dialogues, les uns se repliant sur eux-mêmes, les autres procèdant de manière autoritaire. La proposition consisterait à reprendre le dialogue très modestement, en connaissance de la difficulté et en plaçant le designer et l artiste dans des rôles de médiateurs ou même d avocats des utilisateurs. Les architectes-avocats américains des années 70 pourraient nous inspirer, sachant cependant que nous agirons sur le petit; sur ces presque riens qui changent la qualité de la vie. L avantage que nous aurons sur ces architectes sera notre capacité à développer des prototypes à taille réelle qui orienteront une part de la discussion du «Voulons-nous ou pouvons-nous le réaliser» vers le «Voulons-nous ou pouvons-nous le conserver, voire le multiplier». Il s agit ici d essayer d ouvrir un chantier qui se développera progressivement au moins jusqu en 2013, en considérant que la manifestation MP13 sera le temps de la présentation de ces prototypes, celui du débat sur leurs possibles dépassements dans leur réalisation dans un temps plus long. Il est d ailleurs possible que certaines de ces propositions s enclenchent plus directement vers du définitif. On connait aussi ces provisoires qui durent. Mais généralement, il s agira surtout d utiliser le prototype comme outil de confrontation pour créer des possibles, pour lutter contre le fatalisme, pour dépasser les barrages bureaucratiques, les peurs de décider, les habitudes bloquantes. Il s agit de montrer que certaines choses pourraient être différentes, peuvent se réaliser, de tester le provisoire, de créer des bases de discussions concrêtes à partir desquelles le définitif se construira collectivement. L implication des habitants de la Cité des Arts de la Rue et de ceux du quartier des Aygalades ne devraient pas uniquement aider à la réalisation de ce laboratoire mais en assurer également la durabilité au-delà de Même s il faut considérer cette expérience comme unique et difficilement repoductible à l identique, nous chercherons avec les différents intervenants de Civic City et des étudiants de Civic Design à développer le débat nécessaire à sa théorisation et à sa théorisation et son possible transfert en d autres situations.

9 Etude de cas N 1 Marseille 2013 The prototype as tool to establish dialoge How do you start a conversation? How can you achieve to that the inhabitants of the neighbourhood of Aygalades and the various factions join in, like the actors of the Cité des Arts de la Rue which only recently moved in, the workers or the political organizations which have given thought to the project from the perspective of the city, the cultural and social clubsm the students or designers and the invited researchers? How can you establish different concepts that make sense in an urban context? How can you develop and at least partly implement the utopia of closeness? We are acquainted with the difficulties of this experiment. Despite mutual exchange a difficult course of nice intentions are too well known which fall flat and are nowhere near implemented. Also the blockades and compromises or the misfortunes, in short all the various reasons why such experiments and attempts are moribund. Think of all the projects, which have either been formulated or then self-destructed or which lead to a profiling of the designer s ego. Many actors were overwhelmed by the amount of problematic and abandoned their illusions and any dialogue to eventually retreat or act authoritarian. Our proposal is to humbly start with a dialogue, aware of the inherent difficulties to appoint the artist and designer as a mediator or even as an advocate of the user.the advocacy-architects of the 70 s could be an influence to teach us how to act in a small scale, which in particular has the possibility to elevate the quality of life. Our advantage towards advocacy-architects is the possibility to create real-life prototypes to alter the discussion from the question whether we want or can implement it towards can or do we want to utilize and multiply it? We will try to establish a laboratory which will progressively evolve until at least 2013 and then make use of Marseille as a stage and opportunity to present the prototypes. That will be also the time of the discussion to realize prototypes over a longer period of time. It is very well possible that one or more proposals or projects can be translated into something definitive; however there are makeshift solutions which are still known to exist. It will be tantamount to use the prototypes as objects of confrontation to develop possibilities to fight against fatalism, to hurdle bureaucracy, to resolve fear of decisions or even to dissolve stuck habits. It is important to show that things can go differently, that they are realizable, a makeshift solution needs to be tested, a concrete ground for discussions should be established from which something definitive can be developed collectively. The inclusion of the inhabitants of the Cité des Arts de la Rue and the Quartiers des Aygalades should not only participate at the realization of this laboratory but they are furthermore in charge to continue the project beyond Even though this could be regarded as a unique experiment, we will try to create a theoretical background with the different actors of the Civic City and students of Civic Design with various tutorials in theand a publication should conclude this operation.

10 Etude de cas N 1 Marseille 2013 Der Prototype als Werkzeug für Veränderung und Dialog Wie beginnt man ein Gespräch? Wie schafft man es die Bewohner des Quartier des Aygalades, die Akteure aus der Cité des Arts de la Rue, die erst kürzlich ins Quartier zugezogen sind, die Arbeiter, die politischen Gruppen die das ganze seitens der Stadt angedacht haben, die kulturellen und sozialen Vereines, Studenten, Designer und eingeladene Forscher, die von irgendwoher kommen, alle an einen Tisch zu bringen? Wie kann man einen oder mehrere Konzepte zusammen erstellen, die im urbanen Zusammenhang Sinn machen? Wie kann man die Utopie der Nähe weiterentwickeln und sie zumindest in Teilen umsetzen? Wir kennen die Schwierigkeiten dieses Experimentes. Man kennt diese schönen Intentionen nur zu gut, leider verpuffen sie oft ins Nichts und werden nichtmal ansatzweise umgesetzt. Man kennt diesen schwierigen Parcours solcher Intentionen, auch wenn man sich darüber austauscht. Man kennt auch die Blockaden, die Kompromisse, die Misserfolge, kurz gesagt die verschiedensten Gründe warum solche Experimente und Versuche zum Scheitern verurteilt sind. Man erinnert sich an die ganzen Projekte, die sich, bevor sie gar in Worte gefasst wurden, selbst zerstört haben. Es sind auch die Projekte bekannt, in denen sich in den verschiedensten Situationen das Ego des Gestalters profilieren liess. Überfordert wegen des Ausmasses der Problemstellung, lassen viele Akteure Illusionen und Dialoge völlig fallen, einige ziehen sich einfach zu sich selber zurück, andere wiederrum agieren autoritär. Unser Vorschlag bestünde darin, wieder ganz bescheiden mit einem Dialog zu beginnen, wohl wissend, welche Schwierigkeiten, damit damit einhergehen, und den Designer und Künstler als Mediator oder gar als Advokaten des Benutzers einzusetzen. Die Advocacy- Architekten der 70 ger Jahre könnten ein Einfluss sein, uns darin lehren im Kleinen zu agieren. Es sind gerade die kleinen Dinge, die die Lebensqualität steigern. Unser Vorteil gegenüber der Advocacy-Architekten, ist die Möglichkeit Prototypen in Originalgrösse umzusetzen, mit deren Hilfe wir einen Teil der Diskussion Wollen oder können wir das umsetzen in die Richtung Wollen oder können wir das brauchen und vielleicht multiplizieren? lenken können. Wir werden versuchen ein Labor zu etablieren, das sich mindestens bis 2013 progressiv weiterentwickeln wird, und dann Marseille 2013, als Bühne und Gelegenheit nutzen wird, die oder den Prototypen zu präsentieren. Es wird auch die Zeit der Auseinandersetzung, in der besprochen wird, ob die Prototypen über einen längeren Zeitraum hin realisiert werden können. Es ist gut möglich, dass eine oder mehrere Vorschläge/Projekte sich direkt in etwas Definitives umsetzen lassen. Uns sind ja auch Provisorien bekannt, die immer noch existieren. Jedoch wird es darauf hinauslaufen, den Prototypen als Konfrontationsobjekt zu nutzen, um Möglichkeiten zu entwickeln, gegen Fatalismus zu kämpfen, bürokratische Hürden zu überwinden, Entscheidungsängste zu nehmen oder gar festgefahrene Gewohnheiten aufzulösen. Es geht darum zu zeigen, dass Dinge anders laufen können, das sie realisierbar sind, ein Provisorium will getestet sein, konkrete Diskussionsgrundlagen sollen geschaffen werden, aus denen sich kollektiv etwas Definitives entwickeln kann. Die Einbindung der Bewohner der Cité des Arts de la Rue und der des Quartiers des Aygalades, dürfen nicht nur an der Realisation dieses Labors teilnehmen, sondern sie sind massgeblich dafür verantwortlich, dass es über das Jahr 2013 hinausgeht. Auch wenn man dies als ein einzigartiges Experiment bezeichnen könnte, suchen wir mit der Hilfe von verschiedensten Mitspielern von Civic City und Studenten von Civic Design den nötigen theoretischen Hintergrund zu gewährleisten. Dafür werden mehrere Seminare in der Cité stattfinden. Eine Publikation wird die Operation abrunden.

11 civic design Programme Phase 1 Septembre 2011 Début de la résidence d artiste de Ruedi Baur et Civic City Définition des modes de fonctionnement définitifs notamment entre Civic City et la Cité des Arts de la Rue. Sélection des étudiants participants aux cas CAS Civic Design et notamment des boursiers de MP2013 (16 septembre dans le cadre de la journée du patrimoine). Le jury sera constitué de Ruedi Baur, d un ou deux membres de MP2013, d un habitant de lacité des arts de la rue, d un habitant du quartier et d un enseignant du Cas Civic Design. Signature des contrats entre les étudiants boursiers, la HEAD et MP septembre 2011 Premier séminaire d introduction du CAS Civic Design à Genève Les étudiants choisissent définitivement leurs thèmes. Octobre novembre 2011 Préparation finale du séminaire consacré au prototype MP2013 Communication. Rencontre avec les partenaires. 23 novembre 2011 Introduction au séminaire et visite du quartier et de la cité par les étudiants et participants. 24 au 26 novembre 2011 Premier séminaire à la Cité des arts de la rue: Le prototype comme outil de transformation et de dialogue. 24 novembre Participation, initiative et contreprojet. Journée organisée par Ruedi Baur. 25 novembre Design et théatre de la rue. Journée organisée par Immanuel Schippert, les membres du protocole de Rimini et les habitants de la Cité des arts de la rue. 26 novembre L histoire écrite en périphérie. Journée organisée par Christine Breton. Démarrage des projets pour l ensemble des étudiants de Civic Design. Décembre 2011 février 2012 Rencontre avec les habitants, les associations, évaluation des besoins et début de mise en oeuvre de prototypes in situ par les étudiants de Civic City. Première analyse des expériences lors du séminaire de Bales le janvier 2012 Présentation des résultats de cette première phase duprojet début février in situ. Documentation de cette phase. Analyse critique des résultats sous forme de documentation lors du Séminaire de Genève les 9 11 février 2012 Sur la base de ce bilan de la première phase, un groupe d étudiants mais également Ruedi Baur et un certain nombrede partenaires du réseaux développeront la phase 2 du projet dont l aboutissant sera la présentation de prototypes et d expérience dans leà l automne 2012.

12 civic design Phase 2 Mars juillet 2012 Le nouveau groupe de travail constitué de Ruedi Baur, du groupe d étudiant prolongeant leur recherche sur le thème et des étudiants boursiers de MP 2013, comme les partenaires de définissent avec les habitants de la cité et du quartier les objectifs de prototypage pour la phase 2. Juillet - août 2012 Ateliers d été définis sur un certain nombre de thème et de prototype précis. Mise au point d un de protocole sur le design et périphérie. Celui-cisera intérrogé, modifié et complété durant l automne Développement de la deuxième phase des prototypes jusqu à l automne Certainsseront nouveaux d autre un prolongement des premières expériences. Présentation in situ des prototypes et du protocole lors du deuxième sémi-naire à l automne Phase 3 Septembre 2012 Deuxième séminaire à la Cité des arts de la rue en présence des étudiants des deux promotions de, des étudiants bour-siers de MP2013, du réseau et des habitants de la cité et du quartier. Analyse critique des résultats des deux premières phases. Sur labase de ce bilan, un nouveau groupe d étudiants accompagné de Ruedi Baur et un certain nombre de partenaires du réseaux civic city développe-ront la phase définitive du projet dont l aboutissant sera la présentation de prototypes et d expérience dans le cadre de Marseille Provence Ils prendront en compte les travaux et expériences réalisées pour développer une dernière phase qui sera présenté dans le cadre de la manifesta-tion Lors du séminaire sera finalisé le protocole. Comme le premier Séminaire un certain nombre d invités participerront à ce séminaire. Septembre 2012 juin 2013 Elaboration de la nouvelle série de prototypes, mise au point de la présentation finale, de l exposition éventuelle etdes publications. Phase 4 Automne 2013 Troisième séminaire à la Cité des arts de la rue en présence des étudiants des deux promotions de Civic City, des étudiants boursiers de MP2013, du réseau Civic City et des habitants de la cité et du quartier. Bilan finale de l expérience. Comme les premiers séminaires uncertain nombre d invités participeront à ce séminaire. Il s agira ici de rendre compte du potentiel et de faire ressortir des méthodes qu il serapossible de transférer en d autres lieux.

13 Etude de cas N 2 IBA Bale Jules et Jim, le couple à trois

14 Etude de cas N 2 Jules et Jim, le couple à trois /La psychologie de la triple frontière «Un avenir à Trois»: voici le titre de la stratégie de développement 2020 de l Eurodistrict Trinational de Bâle. Cette stratégie se base sur le travail réalisé au sein de l Agglomération Trinationale de Bâle. Le titre illustre la conviction et la motivation de ceux qui sont en charge du développement de la région transfrontalière autour de Bâle : l avenir de cette région ne peut être garanti qu à trois, par la collaboration concrète des partenaires allemands, français et suisses. Un Avenir à Trois : Stratégie de Développement 2020, Eurodistrict Trinational de Bâle Afin de comprendre si «Un avenir à Trois» dans un sens humain et civique est possible dans ce triangle trinational, nous débuterons notre recherche sur la relation de ce «Ménage à Trois» par une approche psychologique. Le but de cette opération sera d analyser la relation entre les trois pays dans son ensemble et considérer celle-ci comme un «Couple à Trois». Nous analyserons leur comportement dans la manière qu ils ont d apprendre à se connaître, à communiquer, à se séduire et se différencier. De la même manière, en considérant leur sexe, leur âge, leur aspiration politique, nous nous concentrerons sur les différences linguistiques et comportementales au quotidien, face à, par exemple, la jalousie, leur engagement, la fidélité, l infidélité. Ce qui nous ménera à des moments ambivalents, paradoxaux, équilibrés ou statiques. A travers cette observation se développeront progressivement projets et interventions. Les citoyens de ce triangle ont-ils vraiment «Un avenir à Trois»? Devront-ils faire des compromis, devenir plus généreux et civiques? Arriveront-ils à trouver des stratégies communes au développement urbain? De quelle manière pourront-ils s exprimer et être entendus, lisibles et visibles pour tout le monde? À nous de trouver les instruments.

15 Étude de cas N 3 Nègrepelisse L écrit dans la ville

16 Etude de cas N 3 Nègrepelisse L écrit dans la ville Un projet dirigé par Ruedi Baur dans le cadre du CAS Civic Design de la Head de Genève, en collaboration avec l institut de recherche en design Civic City, la Cuisine et la ville de Nègrepelisse. La taille de la ville de Nègrepelisse permet de réaliser de manière exhaustive le travail d analyse des inscriptions présentes dans l espace public. Ce corpus rassemblera aussi bien les enseignes, les publicités, les inscriptions publiques, les messages privés, les signes permettant l orientation, l identification, ceux qui avertissent, qui ordonnent, qui essayent de nous séduire. Cette classification permettra de définir les types d émetteurs, la taille et la forme des supports, leur matière, couleur, technique d inscription et d éclairage, le type de caractères choisi, les raisons de l écrit, le style du message, son origine, sa destination, son lien avec des régulations extérieures, sa conception spécifique ou son appartenance à un réseau, sa conception en fonction du contexte de son implantation ou sa préfabrication, etc. Positionnées sur des plans, ces données permettront de reconnaître différentes expressions de la ville selon leurs lieux d implantation. Un travail sur les archives municipales et sur des photos en possession de la population permettra de comprendre les évolutions historiques. Par ailleurs une analyse comparative avec d autres petites villes équivalentes permettra de comprendre ce qui est exceptionnel de ce qui relève de cette écriture cérémonielle des petites villes contemporaine. De cette expérience pourrait se développer une sémiotique contemporaine de l inscription publique qui distinguerait clairement ce qui relève du local, du national, voire de l européen ; du public ou du privé. Placée sur un site Internet, cette banque de donnée pourra se voir complétée ultérieurement par les habitants. Elle apportera une vision d ensemble et donnera la possibilité de juger de la qualité d une inscription par rapport à ses équivalents et sensibilisera émetteurs et récepteurs sur le sujet. Mais le projet ne débute véritablement qu à cette étape puisqu il s agira à partir de cette banque de données et de l analyse des besoins de reconsidérer l ensemble des différents types d élément du corpus. En partant de diverses hypothèses et en favorisant une approche contextuelle, l objectif consistera à concevoir une poétique de l écrit propre à Nègrepelisse ; voire d analyser les possibilités d une petite ville de cultiver son écrit. L effet de ces propositions sur la qualité de la vie et sur la perception de la ville par les passants se trouvera au centre de cette phase de l étude. Des expériences contradictoires comme celles de Las Vegas (Learning from), de Sao Paulo (interdiction de la publicité) et d autres villes cultivant leur écrit, les analyses sur les couleurs des villes européennes, celles sur les signes et enseignes de France soutiendront la réflexion et la création. La dimension civique consistant à aborder tout récepteur mais également tout émetteur comme un citoyen digne et responsable se trouvera au centre de ces propositions puisqu il ne s agira pas seulement de proposer des solutions abouties mais de mettre en œuvre une culture durable et partagée de l écrit. Participants au projet Ruedi Baur, designer, responsable du CAS Civic Design et de l Institut de recherche en design Civic City Vera Baur-Kockot, sociologue, co-responsable de Civic City Sébastien Thierry, politologue, responsable avec Ruedi Baur du cycle de recherche de l Ensad Ecrivil Thibault Fourrier, conseil éditorial et concepteur de textes pour l espace public Imke Plinta, coordinatrice du projet

17 Étude de cas N 4 New York City / Genève La ségrégation urbaine

18 Etude de cas N 4 New York/Genève La ségrégation urbaine Civic Design New York est un programme expérimental de recherche urbaine basé sur la lutte pour la justice spatiale et les systèmes alternatifs de propriété dans l écologie new-yorkaise. Le programme mettra l accent sur les urgences créées par l urbanisation néolibérale et les formes radicales que la résistance urbaine viable et les contre-propositions ont pris dans la ville. Apprenant des militants et experts dans le domaine, les étudiants de ce programme se confronteront à la responsabilité du design dans ces moments critiques et réfléchiront aux formes et stratégies de rupture des relations existantes urbaines à utiliser afin de créer des conditions socio-spatiales équitables. Pour sa première année, le workshop permettra d analyser et de réfléchir sur cette notion de propriété alternative désignée «Community Landtrusts» ainsi que sur l élaboration des relations sociales, économiques et spatiales dans l un des exemples les plus réussis de la propriété collective à New York, la «Cooper Square Community Landtrust». Les étudiants seront appelés à s engager avec cette communauté pour apprendre sur les luttes et contradictions existant autour de la propriété et de la spéculation capitaliste, et créer ainsi avec elle de nouvelles formes de résistance et souligner l identité de cette communauté. Parallèlement, nous nous concontrerons sur le développement urbain à Genève et plus particulièrement sur les projets de logements dans l agglomération genevoise.

Visible ou invisible : le design des organisations internationales

Visible ou invisible : le design des organisations internationales Visible ou invisible : le design des organisations internationales Histoire des organisations internationales et évolution de leurs modes de représentation. civic city Visible ou invisible : le design

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text AMERICAN SCHOOL OF PARIS Extension Program 2014-15 Founded 1946 Text 1 Inscriptions et règlements doivent se faire en ligne via notre site internet. Votre choix d activité établi (pour le secondaire uniquement).

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs

Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Township of Russell: Recreation Master Plan Canton de Russell: Plan directeur de loisirs Project Introduction and Stakeholder Consultation Introduction du projet et consultations publiques Agenda/Aperçu

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar Formulaire d'inscription / Registration Form / Anmeldeformular Délégués / Delegates / Delegierte(r) Nom de famille / Surname / Name Prénom / First name / Vorname Date, Signature / Date, signature / Datum,

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin:

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: Travel information: Island? Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: From Mahé to Praslin From Praslin to La Digue

Plus en détail

Le partage de la création des espaces publics : concertation, participation, coproduction.

Le partage de la création des espaces publics : concertation, participation, coproduction. avec le soutien financier de ColloqueENSP-19janvier2012-DREAL/DDTM 16, rue Antoine Zattara MARSEILLE 1er. Lepartagedelacréationdesespacespublics:concertation, participation,coproduction. «Le nécessaire

Plus en détail

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014

La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers. Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 La coopération dans un contexte de recherches doctorales Cooperation amongst PhD researchers Josée Charbonneau Anne- Marie Merrien 28 mai 2014 Pourquoi sommes- nous ici? Étudiantes au doctorat, bourse

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

En Sorbonne, avril 2014. Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE. - Année 2014-2015 -

En Sorbonne, avril 2014. Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE. - Année 2014-2015 - En Sorbonne, avril 2014 Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE - Année 2014-2015 - 2 CE QU ILS EN DISENT Marine Gaudry, promotion 2006/07 Responsable production & diffusion, Ensemble

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives*

ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives* ICA Congress, Brisbane 2012 Thème général : Les temps qui changent. La confiance et les archives* Titre : Un résumé de la pratique archivistique internationale adaptée au niveau local : manuel pratique

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE P R O G R A M M E DE F O R M A T I O N P R O F E S S I O N N E L L E ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE NIVEAU ELEMENTAIRE (A1) PUBLIC VISE PREREQUIS DUREE Tout public désirant apprendre les bases d

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Recherche et gestion de l Information

Recherche et gestion de l Information Page 1 / 5 Titre Recherche et gestion de l Information Filière Domaine Année de validité Information documentaire Concepts et techniques ID 2014-2015 N o Obligatoire Semestre de référence 723-1n S3 Prérequis

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101

Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101 Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101 Safe-Lock-Kupplungs-Systeme schließen das Risiko einer schwerwiegenden Verletzung zuverlässig aus können unter Druck nicht entkuppelt werden sind 100 % kompatibel

Plus en détail

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher Figure 1 : arbre tombé au niveau de la passerelle de Cuffy, PK112 PK113 Fallen tree by the Cuffy footbridge, Km marker 113 Crédit Photo : Michèle et Gérard B. D B A / E n t e n t e d e s C a n a u x d

Plus en détail

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016)

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016) * Please refer to the Grade reference table at the end of this document Inscription en ligne uniquement via votre espace parent, à partir du samedi 12 septembre 2015 à 10h00 Enrolment process will only

Plus en détail

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill

Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Instaurer un dialogue entre chercheurs et CÉR: pourquoi? Me Emmanuelle Lévesque Centre de génomique et politiques Université McGill Perceptions de perte de confiance dans la littérature récente: des exemples

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS 1. Semester = Wintersemester in Passau Semestre 1 = Semestre d Hiver/Semestre impair à Passau

Plus en détail

Interview pour l'hebdomadaire italien PANORAMA (Initiative du 9 février) D E. Piguet

Interview pour l'hebdomadaire italien PANORAMA (Initiative du 9 février) D E. Piguet *Codes: visites à l'igg (V) - Conférences à l'igg (C) - Conférences données à l'extérieur (CE) - Divers (D) - Compte rendus dans la presse (CP) Calendrier des activités des membres de l'institut 2014 Date

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E)

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel comprenant : Installation de la gâche GV et GVR :............................................ page 2 Position et réglage du shunt - Cales

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève

Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux. Bernard Schneuwly Université de Genève Le projet de recherche : fonctions, pratiques et enjeux Bernard Schneuwly Université de Genève Faire de la science Une institution sociale avec des règles Une règle fondatrice: l évaluation par les pairs

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V : Concepts et Langages EA 4509 Sens Textes Informatique Histoire T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : Linguistique

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY Université de XY University of XY Faculté XY Faculty of XY Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil d'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail