POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE. CRIIREM Valence, le 26 janvier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE. CRIIREM Valence, le 26 janvier 2006 1"

Transcription

1 POLLUTION ELECTROMAGNETIQUE Valence, le 26 janvier

2 LE (RIIREM (CENTRE DE RECHERCHES ET D INFORMATIONS INDEPENDANTES SUR LES RAYONNEMENTS ÉLECTROMAGNÉTIQUES) INFORMER MESURER PROTEGER Valence, le 26 janvier

3 Qu est ce qu un champ électromagnétique? Un champ électromagnétique est une zone de l espace dans lequel se propage une onde électromagnétique Quels champs électromagnétiques habitent notre environnement aujourd hui? Comment se mesurent-t-ils? Valence, le 26 janvier

4 Une onde électromagnétique se déplace à la vitesse de la lumière C, c est à dire km/s. Elle est caractérisée par sa fréquence F nombre de pulsations par seconde, mesuré en Hertz, Hz. Ou par sa longueur d onde λ, mesurée en unité de longueur, m, cm... Plus sa fréquence F est grande plus sa longueur d onde λ est petite, soit λ = C /F Valence, le 26 janvier

5 Les Bandes Spectrales Usuelles Valence, le 26 janvier

6 Une fréquence est très présente dans notre environnement le 50 Hertz Il est généré par le courant électrique alternatif qui alimente nos habitations, nos installations professionnelles et industrielles On le trouve autour des câbles des lignes électriques, autour des appareils électrodomestiques, autour des transformateurs Valence, le 26 janvier

7 On mesure le champ électromagnétique de 50 Hertz avec 2 mesureurs différents. Un pour le champ électrique E en Volt/mètre, V/m. Un pour le champ magnétique H en microteslas, µt Ou en milligauss, mg avec 1mG = 0,1 µt. Valence, le 26 janvier

8 Valence, le 26 janvier

9 Valence, le 26 janvier

10 QUELQUES EXEMPLES Une ligne T.H.T Volts produit un champ électrique de 1000 à V/m et un champ magnétique de 1 à 20 µt. Une cafetière électrique produit un champ électrique de 15 à 250 V/m et un champ magnétique de 0,1 à 0,4 µt, à 30 cm de distance, suivant la qualité de la mise à la terre. Dans l ambiance générale d une maison bien conçue sur le plan électrique, on peut mesurer un champ électrique de 1,5 à 10 V/m et un champ magnétique de 0,05 à 0,10 µt. Dans une maison mal conçue sur le plan électrique, le champ électrique peut varier de 10 à 200 V/m et le champ magnétique de 0,05 à 2,7 µt. Valence, le 26 janvier

11 Les effets des champs électromagnétiques de 50 Hz sur la Santé Effets thermiques : Brûlures, échauffement, sensations de chaleur pour des expositions brèves et des champs élevés à des niveaux supérieurs à 100µT. Valence, le 26 janvier

12 ü Comportementaux: Les effets athermiques : -Irritabilité, tension nerveuse, contractures, problèmes de sommeil, rythmes circadiens perturbés, agressivité, fatigue ü Physiopathologiques: 24 études réalisées en Europe et aux USA,complètement reconnues par la communauté scientifique internationale confirment les effets suivants, au delà de 0,4 µt : - perturbations des flux d'ions calciques in vitro l'ion calcium est un des messagers les plus importants du signal cellulaire. Il intervient dans de nombreux processus physiologiques vitaux (excitabilité de la cellule nerveuse, libération de neurotransmetteurs,... ). Valence, le 26 janvier

13 - Modifications du rythme circadien - Perturbations physiologiques de la glande pinéale avec suppression de la sécrétion de la mélatonine, hormone qui régit le système immunitaire. - Perturbations des défenses immunitaires les lymphocytes T perdent 25% de leur pouvoir de détruire les cellules cancéreuses. - Au niveau du système nerveux les expériences réalisées montrent des effets sur les neurotransmetteurs, la dopamine et la sérotonine. - Modifications génétiques perturbations dans la synthèse de protéines impliquant des modifications dans la transcription de l'adn et de l'arn. Valence, le 26 janvier

14 RISQUES DE CANCERS ET DE LEUCÉMIES Les études épidémiologiques, montrent une augmentation des risques de cancers et de leucémies chez les enfants pour des expositions prolongées au delà de 0,4 µt. Rapport Wartenberg (2001): Dans son étude Residential EMF exposure and childhood leukemia, parue dans la revue Bioelectromagnetics en 2001, Daniel Wartenberg considère que sur les 2200 cas annuels de leucémies d'enfants (moins de 15 ans) recensés aux USA, 175 à 240 (ce qui représente 8 à 11 % des cas) seraient attribuables à une exposition résidentielle au champ magnétique 60 Hertz. Valence, le 26 janvier

15 Rapport Draper 2005: Portant sur plus de enfants souffrant de cancer, dont de leucémie, cette étude, publiée en juin 2005 par des chercheurs de l'université d'oxford a montré que le risque de leucémie augmente de 69% pour les enfants dont le domicile se trouvait à moins de 200 mètres des lignes Haute tension au moment de leur naissance et de 23% pour ceux domiciliés à une distance située entre 200 et 599 mètres, par rapport à ceux nés à plus de 600 mètres, a rappelé Gerald Draper, principal auteur de ces travaux. PLUS LE DOMICILE EST PROCHE DE LA LIGNE ÉLECTRIQUE, PLUS LE RISQUE DE CONTRACTER UNE LEUCÉMIE AUGMENTE. Valence, le 26 janvier

16 OMS NIEHS et CIRC Le CIRC a maintenant conclu, selon sa classification, que les champs magnétiques ELF sont "peut-être cancérogènes pour l'homme", sur la base d'associations statistiquement significatives et concordantes entre les champs magnétiques domestiques les plus élevés et un doublement du risque de leucémie chez l'enfant. Les enfants qui sont exposés à des champs magnétiques ELF domestiques de moins de 0,4 microteslas n'ont pas de risque accru de leucémie. Valence, le 26 janvier

17 La réglementation française Elle fixe la limite d exposition à 100 µt.(norme européenne1999/519/ce). La norme pour la compatibilité électromagnétique(cem) est de 3,75 µt. L arrêté du 19 août 2004 préconise un périmètre de servitude avec interdiction de construction autour des lignes de plus de 130 kvolts. Mais pour être applicable cet arrêté doit être signé par les préfets et actuellement on constate que dans de nombreux départements, il est inconnu des services de la DDE et n est pas passé à la signature. Valence, le 26 janvier

18 Les hyperfréquences ou micro-ondes Elles sont générées par les stations relais de téléphonie mobile,gsm 900MHz, GSM 1800MHz,UMTS 2100MHz,les systèmes DECT WiFi WiMax,les fours à micro-ondes,les faisceaux hertziens,les RADARS, les satellites... Valence, le 26 janvier

19 Valence, le 26 janvier

20 COMMENT LES MESURER? Le champ électromagnétique est mesuré par la densité de puissance en W/m² ou en mw/cm². La mesure utilisée par la communauté scientifique est le V/m. Les appareils mesurent la densité de puissance et la transforment en V/m. Exemples de mesure: 30 V/m devant une antenne GSM 900 sur un toit. 12 V/m dans une chambre à 13m de 3 antennes GSM V/m à 28m de 3 antennes GSM 900 et 3 antennes GSM ,2 V/m à une distance de 250m d une station relais de 6 antennes GSM 900 et V/m au niveau de l oreille quand le téléphone portable cherche sa destination. 1,5 V/m pendant la communication,avec un DAS de 1,8W/kg.. Valence, le 26 janvier

21 Valence, le 26 janvier

22 Valence, le 26 janvier

23 Valence, le 26 janvier

24 Valence, le 26 janvier

25 Valence, le 26 janvier

26 Les effets des hyperfréquences sur la Santé Le syndrome des micro ondes ou hyperfréquences a été décrit dès les années 1960, confirmé par de nombreuses études parues dans diverse revues médicales (liste à consulter sur le net). Fatigabilité, irritabilité, nausées,céphalées,anorexie,dépression, brachycardie, tachycardie, hyper ou hypotension, somnolence, insomnie, difficulté de concentration, allergies cutanées, eczéma, psoriasis, des modifications de la formule sanguine,des perturbations de l électroencéphalogramme et de la reproduction, atteintes aux organes des sens (vision,ouïe,odorat). Lilienfield (1978) et Liakouris (1998). Valence, le 26 janvier

27 Lilienfeld, 1978 Ambassade E.U à Moscou, Cité par Cherry, 2000 : «Health Effects Associated with Mobile Base Stations in Communities. The need for health studies» Photo : Mosnews.com Photo : Mosnews.com Employés exposés chroniquement 9 heures par jour (façade ouest de l ambassade) à de faibles signaux radars Expositions moyennes de 9 à 19 V/m Des test sanguins ont montré des niveaux élevés d aberrations chromosomiques chez plus de la moitié des patients testés. Taux de leucémie élevés pour les adultes et les enfants. Valence, le 26 janvier

28 Liakouris, 1998 Ambassade E.U à Moscou, Radiofrequency (RF) sickness in the Lilienfeld study. An effect of modulated microwaves? Arch. Environm. Health, 1998 May-Jun;53(3): (PUBMED) Etude levant la controverse sur l existence du Syndrôme des Microondes, basée sur les travaux de Lilienfeld Corrélation possible entre les effets sur la santé et l'exposition chronique à des CEM modulés de basse intensité. Valence, le 26 janvier

29 Les effets physiopathologiques Pour une exposition prolongée supérieure à 0,6V/m, les paramètres physiologiques suivants sont modifiés: - variations dans les flux d ions calciques - dommages sur l ADN et génotoxicité 13 études et Reflex étude européenne - anomalies des chromosomes - modifications des défenses de la cellule:lushnikov , Binhi-2002-, Busljeta-2002-,Bonhomme Faivre perturbation de l encéphalogramme - augmentation de la perméabilité de la barrière hématoencéphalique, Salford Persson et COMOBIO réalisé avec les opérateurs - modification de la sécrétion des neurotransmetteurs - modification des sécrétions de la glande thyroïde, de l axe-corticohypothalamique et de l hypophyse Valence, le 26 janvier

30 OMS : Base de données EMF Au 15/09/06, 12 études épidémiologiques sur des antennes relais (base station) (http://www10.who.int/peh-emf/emfstudies/studysearch.cfm) 5 études en cours 3 rapports non disponibles 4 études seulement publiées Santini 2003 : Syndrôme des micro-ondes / 300 m Wolf 2004 : Risque de cancer x 4 Eger 2004 : Risque de cancer x 3 Siegriest 2005 : Facteurs psychologiques Manque dans cette liste de l OMS 4 études PUBMED: Bortkiewicz 2004 : Syndrôme des micro-ondes Hutter 2004 : Absence de facteurs psychologiques Hutter 2006 : Risque dès 0,1 V/m Abdel-Rassoul 2006 : Plaintes neuro-comportementales Valence, le 26 janvier

31 L affaire de Saint Cyr l École En France, une enquête a été conduite à Saint Cyr I'Ecole et a fait l'objet d'un rapport de I Institut de Veille Sanitaire (IVS) en octobre 2004 (Investigation du signalement d'un agrégat de pathologies diverses à Saint Cyr I'Ecole (78) ( pages ). Selon ce rapport, «le nombre total de cas de cancers de I'enfant observés sur la commune est 2 fois supérieur au nombre de cas attendus,..», et «on observe une plus forte proportion de tumeurs du système nerveux central que dans les populations de référence, de I'ordre de 4». Malgré ces conclusions inquiétantes,les augmentations des cas de cancers à Saint Cyr I Ecole ont été attribuées par I IVS, «au hasard». Mesure de champ faite dans l école, par les opérateurs: 0,1 V/m, par : 2 à 4 V/m Valence, le 26 janvier

32 ETUDES SANITAIRES (A) Etude de R.Santini en 2001 Incidence des antennes en fonction de la distance et du sexe Plus grande sensibilité des femmes, des plus de 60 ans, et plus grande nocivité en face des antennes Symptômes sur 530 riverains : Jusqu à 100m : irritabilité,tendance dépressive,perte de la mémoire difficulté de concentration,vertige Jusqu à 200m : maux de tête perturbations du sommeil,sentiment d inconfort,problème cutanés Jusqu à 300m : fatigue Étude similaire effectuée à Valence en Espagne (autour de 8 stations de base 900 MHZ)exposition de 0,05 microwatt/cm² Valence, le 26 janvier

33 ETUDES SANITAIRES (B) Etude du laboratoire TNO septembre 2003 Exposition de 45 minutes à des doses moyennes de 0,7 V/m soit une DAS de 0,08milliwatt/kg en double aveugle (GSM900Mhz, DCS1800Mhz, UMTS2100Mhz) 72 volontaires en 2 groupes Mesure de symptômes représentatifs du mal d être des fonctions cognitives Résultats: Différence significative entre les deux groupes Augmentation significative des scores du mal être pour l exposition UMTS Augmentation significative de l agressivité pour le GSM Modification pour les taches cognitives : temps de réaction modification des taches doubles réduction de l attention visuelles pour l UMTS modification de la vigilance pour le GSM Valence, le 26 janvier

34 ETUDES SANITAIRES (C) ETUDES SUEDOISES Dans le cadre de l OMS : étude de Lonn et coll. (2004) Au delà de 10 ans d utilisation du téléphone portable les risque de tumeur du nerf auditif sont multiplié par 4 Etude de Lennart Hardell de l Hôpital d Oerebro (mai 2005) Les résidents des zones rurales s étant servi d un portable plus de 3 ans ont au moins 3 fois plus de risques d avoir une tumeur que ceux des villes PROGRAMME REFLEX (12 équipes de recherche dans 7 pays d Europe) Les ondes de la téléphonie mobile provoquent des ruptures d ADN Rapport de l IDEA en Irlande (février 2005) L association des médecins Irlandais pour la protection de l environnement montre qu une partie de la population pourrait être sensible aux champs électromagnétiques. Ces personnes sont dites électrosensibles Valence, le 26 janvier

35 Etude du Professeur OM GANDHI Université de l UTAH Effets des radiations sur le cerveau Valence, le 26 janvier

36 Löscher, 2003 Die Auswirkungen elektromagnetischer Felder von Mobilfunksendeanlagen auf Leistung, Gesundheit und Verhalten landwirtschaftlicher Nutztiere. Der praktische Tierarzt 84, Heft 11, [2003] Première étude en champs sur l effet de CEM d antennes de téléphonie mobile sur les performances, la santé et le comportement de bovins. Forte augmentation (facteur 2,4) du nombre de fausses couches (et même de 3,5 en prenant en compte le plus grand nombre de diarrhées bovines). Augmentation significative des conjonctivites et d'autres affections. Augmentation significative du nombre de bovins avec érythrocytes à deux micro-noyaux. Modifications claires du comportement : avec temps d'arrêt et de rumination écourtés, avec comme conséquence une moins bonne valorisation alimentaire et une baisse de la production laitière. Valence, le 26 janvier

37 Stever et al, 2005 Verhaltensänderung unter elektromagnetischer Exposition, Universität Koblenz-Landau Les abeilles comme bio-indicateur possible pour les effets non thermiques des CEM. Essai réalisé avec des téléphones sans fil DECT en fonction, 1900 Mhz pulsé à 100 Hz, placés directement sur le sol des ruches (4 ruches de abeilles mellifères). Résultats : Perte de poids de 20% des colonies exposées par rapport aux colonies témoins. Dans une ruche exposée, moins de 50% des abeilles sont revenues, avec un temps de retour nettement allongé (plus de 400%). Une autre ruche exposée a été entièrement abandonnée. Valence, le 26 janvier

38 Balmori, 2005 Possible Effects of Electromagnetic Fields from Phone Masts on a Population of White Stork. Electromagnetic Biology and Medicine, 24: , Baisse de la fertilité de 50% pour des nids situés à moins de 200 m des antennes par rapport à ceux situés à plus de 300 m. 40% des nids situés à moins de 200 m n'avaient pas de poussins, comparés à seulement 3% des nids situés à plus de 300 m. Observations comportementales (nids à moins de 100 m) Disputes fréquentes du couple au cours de la construction du nid Les nids les plus affectés ne sont jamais terminés Mort fréquente de jeunes poussins à un âge précoce. Valence, le 26 janvier

39 TEXTES ET REGLEMENTS Directive Européenne sur la compatibilité électromagnétique 2004/108/CE et textes d application, seuil à 3 V/m Décret du 3 Mai 2002 qui définit les valeurs d exposition du public : 41 V/m pour les fréquences de 900 MHz 58 V/m pour 1800 MHz 61 V/m pour 2100 MHz Rapport TAMINO de 1999 du parlement européen préconise 1 V/m comme seuil d exposition électromagnétique Charte de Paris intensité maximale à 2 V/m moyennée sur 24H Proposition de loi relative à la réduction des risques pour la santé publique des installations et des appareils de téléphonie mobile du 13 juillet 2005 seuil demandé 0,6 V/m Valence, le 26 janvier

40 PROPOSITIONS Favorable à l utilisation des portables MAIS Obligation d une charte tripartite : Opérateurs, Collectivités et Associations Pas d antennes à moins de 300m des établissements publics Seuil d exposition à 0,6 V/m Contrôle indépendant Pas de portable aux enfants inf. à 15 ans Valence, le 26 janvier

41 Charte de l environnement Article 5 Lorsque la réalisation d un dommage, bien qu incertaine en l état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leur domaine d attributions, à la mise en proportionnées fin de parer à la réalisation du dommage. œuvre de procédures d évaluation des risques et à l adoption de mesures provisoires Valence, le 26 janvier

42 Valence, le 26 janvier

43 Etude du Professeur OM GANDHI Université de l UTAH Effets des radiations sur le cerveau Valence, le 26 janvier

44 TEXTES ET REGLEMENTS Directive Européenne sur la compatibilité électromagnétique 89/336/CEE et 92/31/CEE et textes d application, seuil à 3 v/m Décret du 3 Mai 2002 qui définit les valeurs d exposition du public : 41 v/m pour les fréquences de 900 Mhz 58 v/m pour 1800 Mhz 61 v/m pour 2200 Mhz Rapport TAMINO de 1999 du parlement européen préconise 1 v/m comme seuil d exposition électromagnétique Charte de Paris intensité maximale à 2 v/m moyennée sur 24H Proposition de loi relative à la réduction des risques pour la santé publique des installations et des appareils de téléphonie mobile du 13 juillet 2005 seuil demandé 0,6 v/m Valence, le 26 janvier

45 PROPOSITIONS Favorable à l utilisation des portables MAIS Obligation d une charte tripartite : Opérateurs, Collectivités et Associations Pas d antennes à moins de 100m des établissements publics Seuil d exposition à 0,6 v/m Contrôle indépendant Pas de portable aux enfants inf. à 8 ans Valence, le 26 janvier

46 Localisation des antennes relais à VALENCE Valence, le 26 janvier

47 Valence, le 26 janvier

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire.

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. IMEP-LAHC Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. Anne Perrin Salon Microwave & RF- CNIT Paris la Défense Session 20 mars 2014 «Expositions

Plus en détail

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques

Fiche d utilisation des outils de détection des ondes électromagnétiques Notre corps est électrique et l exposition à certaines ondes électromagnétiques sur certaines fourchettes de fréquences nous pose problème. Les ondes concernées sont : Les basses fréquences autour de 50

Plus en détail

(Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association

(Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association (Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association québécoise pour la lutte à la pollution atmosphérique, ainsi que par les médecins experts Dominique Belpomme, Samuel Epstein,

Plus en détail

Proposition de résolution

Proposition de résolution Proposition de résolution relative à la protection de la santé des citoyens contre les risques liés à la pollution électromagnétique 18 Octobre 2007 Déposée par Thérèse Snoy et Tinne Van der Straeten Groupe

Plus en détail

Champs électromagnétiques

Champs électromagnétiques AGENTS Champs électromagnétiques Les champs électromagnétiques sont une source d interrogations de la population depuis de nombreuses années, en France comme ailleurs. Les inquiétudes se sont d abord focalisées

Plus en détail

Un nouveau service d information et de mesures. Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence

Un nouveau service d information et de mesures. Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence Un nouveau service d information et de mesures Lignes électriques haute et très haute tension et champs magnétiques de très basse fréquence RTE aux côtés des maires Le 17 décembre 2008, Jacques Pélissard,

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Etude RFPro Exposition professionnelle

Etude RFPro Exposition professionnelle Société de médecine et santé au travail 20 mars 2009 Etude RFPro Exposition professionnelle A. Massardier-Pilonchéry, M. Hours T. Demallmann, C. Dousson, G. Lafon, M. Gillet, Jc.Gobet, E. Trescol UMRESTTE

Plus en détail

Radiofréquences émises par certaines antennes cellulaires dans l arrondissement d Outremont : Évaluation de l exposition et effets sur la santé

Radiofréquences émises par certaines antennes cellulaires dans l arrondissement d Outremont : Évaluation de l exposition et effets sur la santé Radiofréquences émises par certaines antennes cellulaires dans l arrondissement d Outremont : Radiofréquences émises par certaines antennes cellulaires dans l arrondissement d Outremont : Monique Beausoleil,

Plus en détail

Ondes Pulsées - Mise en évidence

Ondes Pulsées - Mise en évidence Ondes Pulsées - Mise en évidence Ce document, sans aucune prétention technique, est un essai de mise en évidence basique des ondes pulsées. Le but est de montrer les ondes pulsées typiques connues actuellement

Plus en détail

Objet : Radiofréquences émises par les compteurs intelligents : position des directeurs régionaux de santé publique du Québec

Objet : Radiofréquences émises par les compteurs intelligents : position des directeurs régionaux de santé publique du Québec Le 5 décembre 2013 Objet : Radiofréquences émises par les compteurs intelligents : position des directeurs régionaux de santé publique du Québec Vous retrouverez ci-dessous la position des directeurs régionaux

Plus en détail

Le cellulaire et les ondes électromagnétiques éti Mai 2011 APDPIQ Acquisition et affaires municipales Gerard.belisle@videotron.ca Les ondes électromagnétiques But / Comment Notions de base Les différents

Plus en détail

TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ SÉCURITÉ &

TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ SÉCURITÉ & TÉLÉPHONES MOBILES SANTÉ & SÉCURITÉ TÉLÉPHONES MOBILES Avec plus de 48 millions d abonnés en France, le téléphone mobile fait partie de notre quotidien. Toutefois, certains d entre nous s inquiètent des

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

Téléphone mobile et risques de cancer

Téléphone mobile et risques de cancer Mesure 3 Mesure 12 PRÉVENTION Téléphone mobile et risques de cancer C O L L E C T I O N Fiches repère ÉTAT DES CONNAISSANCES EN DATE DU 16 JUIN 2011 Le marché de la téléphonie mobile est en forte évolution

Plus en détail

Cellulaires et santé êtes-vous sur la même longueur d onde que vos patients?

Cellulaires et santé êtes-vous sur la même longueur d onde que vos patients? L électromagnétisme et la santé DEPUIS UNE QUINZAINE D ANNÉES, moment où est apparu le téléphone cellulaire, les effets potentiels des ondes utilisées préoccupent les gens. Le sujet touche plusieurs groupes

Plus en détail

Téléphones mobiles. Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

Téléphones mobiles. Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Téléphones mobiles Santé et Sécurité MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Utiliser un téléphone mobile est-il dangereux pour la santé? Avec plus de 66 millions d abonnements en France fin 2011,

Plus en détail

LISTE DE 60 DOCUMENTS TRANSMISE A M, Maire de. le septembre 2015 par lettre recommandée AR n.

LISTE DE 60 DOCUMENTS TRANSMISE A M, Maire de. le septembre 2015 par lettre recommandée AR n. LISTE DE 60 DOCUMENTS TRANSMISE A M, Maire de. le septembre 2015 par lettre recommandée AR n. 1975 Précis de médecine aéronautique et navale, Pathologie professionnelle du personnel chargé de la sécurité

Plus en détail

En cause, un rythme biologique qui ne reçoit plus l'indicateur indispensable à sa bonne synchronisation : la lumière du jour.

En cause, un rythme biologique qui ne reçoit plus l'indicateur indispensable à sa bonne synchronisation : la lumière du jour. ORIGINES Saviez-vous que les astronautes séjournant à bord de la Station Spatiale Internationale voient le soleil se lever et se coucher toutes les 90 minutes? Oui. 16 fois par jour de quoi avoir du mal

Plus en détail

Communications mobiles et santé

Communications mobiles et santé Communications mobiles et santé Les téléphones mobiles et d autres technologies sans fil font maintenant partie intégrante de notre vie quotidienne. Mais l utilisation régulière d un téléphone mobile ou

Plus en détail

Rapport. BioInitiative

Rapport. BioInitiative www.next-up.org Traduction Française du résumé www.criirem.org Rapport BioInitiative Arguments pour des seuils de protections du public fondés sur les effets biologiques des rayonnements électromagnétiques

Plus en détail

Perturbations provoquées par les téléphones mobiles

Perturbations provoquées par les téléphones mobiles 2014 Perturbations provoquées par les téléphones mobiles Witschi Electronic SA 08.05.2014 Perturbations provoquées par les téléphones mobiles Tous les appareils Witschi arborant le marquage CE satisfont

Plus en détail

Dossier de presse. Mise à jour de l expertise «Radiofréquences et santé» Mardi 15 octobre 2013

Dossier de presse. Mise à jour de l expertise «Radiofréquences et santé» Mardi 15 octobre 2013 Dossier de presse Mise à jour de l expertise «Radiofréquences et santé» Mardi 15 octobre 2013 Contact presse : Elena Séité 01 49 77 27 80 elena.seite@anses.fr www.anses.fr Sommaire Communiqué de presse...

Plus en détail

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS

Rapport. Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS Rapport Mesures de champ de très basses fréquences à proximité d antennes de stations de base GSM et UMTS A.AZOULAY T.LETERTRE R. DE LACERDA Convention AFSSET / Supélec 2009-1 - 1. Introduction Dans le

Plus en détail

Du bon usage de la téléphonie mobile

Du bon usage de la téléphonie mobile Du bon usage de la téléphonie mobile Sommaire 1. Introduction 3 2. Le téléphone mobile a-t-il un impact sur la santé? 4 3. Antenne et terminaux : le Maroc veille à respecter les normes internationales

Plus en détail

Champs Electromagnétiques & Qualité Environnement Bâtiment

Champs Electromagnétiques & Qualité Environnement Bâtiment Champs Electromagnétiques & Qualité Environnement Bâtiment Mémoire de formation HQE Ecole d Architecture de Lyon François Merinis Diplômé en Architecture Formé en Géobiologie Remerciements à Hervé GIRARD,

Plus en détail

Radiofréquences et santé

Radiofréquences et santé Radiofréquences et santé Mise à jour de l expertise Avis de l Anses Rapport d expertise collective Octobre 2013 Édition scientifique Radiofréquences et santé Mise à jour de l expertise Avis de l Anses

Plus en détail

UTILISATION DU WI-FI DANS LES ÉCOLES. Évaluation des risques à la santé

UTILISATION DU WI-FI DANS LES ÉCOLES. Évaluation des risques à la santé UTILISATION DU WI-FI DANS LES ÉCOLES Évaluation des risques à la santé UTILISATION DU WI-FI DANS LES ÉCOLES Évaluation des risques à la santé UTILISATION DU WI-FI DANS LES ÉCOLES Évaluation des risques

Plus en détail

Allocution de Option consommateurs. Le 17 octobre 2011. Office de consultation publique de Montréal Réglementation des antennes de télécommunication

Allocution de Option consommateurs. Le 17 octobre 2011. Office de consultation publique de Montréal Réglementation des antennes de télécommunication Allocution de Option consommateurs Le 17 octobre 2011 Office de consultation publique de Montréal Réglementation des antennes de télécommunication Monsieur le président, madame la commissaire, monsieur

Plus en détail

PROTOCOLE DE MESURE DOCUMENTATION DE REFERENCE : ANFR/DR 15-3.1

PROTOCOLE DE MESURE DOCUMENTATION DE REFERENCE : ANFR/DR 15-3.1 PROTOCOLE DE MESURE Visant à vérifier sur site pour les stations émettrices fixes, le respect des limitations, en termes de niveaux de référence, de l exposition du public aux champs électromagnétiques

Plus en détail

Antennes de téléphonie mobile et santé publique ÉTAT DES CONNAISSANCES INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

Antennes de téléphonie mobile et santé publique ÉTAT DES CONNAISSANCES INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Antennes de téléphonie mobile et santé publique ÉTAT DES CONNAISSANCES INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Antennes de téléphonie mobile et santé publique ÉTAT DES CONNAISSANCES Direction de

Plus en détail

Le syndrome d intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM)

Le syndrome d intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM) Le syndrome d intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM) Mise à jour le 27 Avril 2010 Pr Dominique Belpomme Président de l ARTAC Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse ARTAC

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Janvier-Février 2010. L impact de la téléphonie mobile sur la santé

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Janvier-Février 2010. L impact de la téléphonie mobile sur la santé Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie Janvier-Février 2010 L impact de la téléphonie mobile sur la santé Dossier L impact de la téléphonie mobile sur la santé Au cours des vingt

Plus en détail

Antennes-relais : Les risques et dangers de l électropollution

Antennes-relais : Les risques et dangers de l électropollution Abidjan.net > Actualités > Fraternité Matin Antennes-relais : Les risques et dangers de l électropollution jeudi 7 mai 2009 - Par Fraternité Matin Abidjan.net par DR De plus en plus de riverains dénoncent

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques dans les bâtiments

Les ondes électromagnétiques dans les bâtiments Développement durable en Limousin Mai 2012 Vivre mieux dans un bâtiment avec un air de qualité Fiche n 4 Les ondes électromagnétiques dans les bâtiments www. objectif.blogspot.com www.limousin.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Rayonnement non ionisant Environnement et santé. Synthèse du programme Programme national de recherche PNR 57

Rayonnement non ionisant Environnement et santé. Synthèse du programme Programme national de recherche PNR 57 Rayonnement non ionisant Environnement et santé Synthèse du programme Programme national de recherche PNR 57 Fonds National Suisse Division IV, Recherche orientée Programmes nationaux de recherche Wildhainweg

Plus en détail

brochure GSM 17/04/02 11:00 Page 1 Antennes-relais GSM tous en danger? Aux arbres citoyens Les Verts/ALE au Parlement Européen

brochure GSM 17/04/02 11:00 Page 1 Antennes-relais GSM tous en danger? Aux arbres citoyens Les Verts/ALE au Parlement Européen brochure GSM 17/04/02 11:00 Page 1 Antennes-relais GSM Les Verts/ALE au Parlement Européen tous en danger? brochure GSM 17/04/02 11:00 Page 2 2 brochure GSM 17/04/02 11:00 Page 3 Antennes-relais GSM tous

Plus en détail

Sommeil, fatigue au volant et jeunes conducteurs

Sommeil, fatigue au volant et jeunes conducteurs 06 NOVEMBRE 2014 Sommeil, fatigue au volant et jeunes conducteurs Roger Godbout, Ph.D. Laboratoire et Clinique du sommeil, Hôpital Rivière-des-Prairies Département de psychiatrie, Université de Montréal

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

«L électrosmog» au quotidien. Comment reconnaître et réduire les champs électromagnétiques

«L électrosmog» au quotidien. Comment reconnaître et réduire les champs électromagnétiques «L électrosmog» au quotidien Comment reconnaître et réduire les champs électromagnétiques Pourquoi cette brochure? Le courant électrique fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Cependant, l utilisation

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Champs électriques et magnétiques. Des phénomènes omniprésents

Champs électriques et magnétiques. Des phénomènes omniprésents Champs électriques et magnétiques Des phénomènes omniprésents 2 Table des matières Table des matières 3 Introduction 4 Qu entend-on par champs électriques et magnétiques? 6 Comment se présentent les champs

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) Modification du... 2009 Projet du 28.11.2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 décembre 1999 1 sur la protection

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Le réseau électrique et la santé. Les champs électriques et magnétiques

Le réseau électrique et la santé. Les champs électriques et magnétiques Le réseau électrique et la santé Les champs électriques et magnétiques Table des matières Abréviations et symboles Les champs électriques et magnétiques... 2 Quels facteurs déterminent mon exposition aux

Plus en détail

Mesureur de champ RF à trois axes Manuel d utilisateur M9840 M9840F00

Mesureur de champ RF à trois axes Manuel d utilisateur M9840 M9840F00 Mesureur de champ RF à trois axes Manuel d utilisateur M9840 M9840F00 Table des matières 1 Introduction... 4 2 Mise en œuvre simplifiée... 4 3 Principes de base... 5 Force de champ électrique (E) :...

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

En quoi consistera ce jeu?

En quoi consistera ce jeu? 1 Projet Comité d Education à la Santé et à la Citoyenneté inter degré Création jeu par les élèves de l école du Gliesberg, de l école Martin Schongauer et du collège Hans Arp de Strasbourg Création d

Plus en détail

Généralité sur le bruit

Généralité sur le bruit Généralité sur le bruit (Sources : http://www.bruitparif.fr, http://www.sante.gouv.fr et http://www.afsse.fr ) DRASS Rhône Alpes Groupe Régional Bruit 2009 1. Le son Le son est un phénomène physique qui

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

La mise à la terre urbaine, un danger public?

La mise à la terre urbaine, un danger public? 15 e anniversaire dossier par André Fauteux Quand la plomberie transporte des courants électriques La mise à la terre urbaine, un danger public? Interdite en France, notamment, la mise à la terre du système

Plus en détail

CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES ET TELEPHONIE MOBILE

CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES ET TELEPHONIE MOBILE CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES ET TELEPHONIE MOBILE Juin 2003 W. PIRARD, Ingénieur Civil en Electronique, Chef de la Section Electronique Appliquée. TABLE DES MATIERES UNITES ET ABREVIATIONS 3 PREAMBULE 4 1.

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes CONSEIL

Journal officiel des Communautés européennes CONSEIL 30. 7. 1999 FR Journal officiel des Communautés européennes L 199/59 II (Actes dont la publication n'est pas une condition de leur applicabilité) CONSEIL RECOMMANDATION DU CONSEIL du 12 juillet 1999 relative

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

Idées reçues ou vérités?

Idées reçues ou vérités? Sous le haut patronage et en présence du président de la République 1 re convention de la société face au cancer Ligue contre le cancer dimanche 23 novembre 2008 à la Grande Arche de la Défense Idées reçues

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Interdiction des GSM spécialement conçus pour les enfants et autres mesures: frequently asked questions

Interdiction des GSM spécialement conçus pour les enfants et autres mesures: frequently asked questions Interdiction des GSM spécialement conçus pour les enfants et autres mesures: frequently asked questions I. Les mesures... 2 Quelles sont les obligations imposées?... 2 Pourquoi ces mesures?... 2 Quel est

Plus en détail

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010 Sommeil et sport Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux types de sommeil : Le sommeil lent. Le sommeil paradoxal. Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus

Plus en détail

Rencontres Nucléaires et Santé 8 février 2013 André Aurengo

Rencontres Nucléaires et Santé 8 février 2013 André Aurengo Rencontres Nucléaires et Santé 8 février 2013 André Aurengo rappels susceptibilité individuelle que dit l épidémiologie? gestion des risques cancérogenèse : un processus darwinien complexe 1 - autonomie

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013

Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Présentation par : Mario St-Onge 14 novembre 2013 Qu'est-ce que le monoxyde de carbone? C est le produit de la combustion incomplète des combustibles. Combustibles fossiles -Gaz naturel ou en bouteille

Plus en détail

magnétiques 50 Hz : Docteur Martine Souques Rencontres Nucléaire, Rayonnement et santé 2 février 2011 Service des Études Médicales d EDF

magnétiques 50 Hz : Docteur Martine Souques Rencontres Nucléaire, Rayonnement et santé 2 février 2011 Service des Études Médicales d EDF Champs électriques et magnétiques 50 Hz : effets médico-sanitaires it i Docteur Martine Souques Service des Études Médicales d EDF Rencontres Nucléaire, Rayonnement et santé 2 février 2011 Service des

Plus en détail

Nouvelles règles relatives à la vente de téléphones mobiles

Nouvelles règles relatives à la vente de téléphones mobiles Nouvelles règles relatives à la vente de téléphones mobiles Questions fréquemment posées Depuis le 1 er mars 2014, il est obligatoire de mentionner la valeur de rayonnement (la valeur DAS, ou SAR en anglais)

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58

Mon Mobile et Ma santé octobre 2011 58 Mon mobile et ma santé Octobre 2011 58 Ministère chargé de la Santé, Ministère chargé de l Écologie, Ministère chargé de l Industrie «Aucune preuve scientifique ne permet de démontrer aujourd hui que l

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques Les ondes électromagnétiques Les champs émis par le réseau et les appareils électriques sont-ils un facteur de risque pour la santé? Les chercheurs russes ont été les premiers à attaquer le problème, dans

Plus en détail

Rester connecté sans fil -

Rester connecté sans fil - Rester connecté sans fil - grâce à l antenne d à côté Informations sur l infrastructure de communication mobile Sommaire Introduction 4 3 Importance de la communication mobile 6 Principe de fonctionnement

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Téléphones Mobiles et Champs Électromagnétiques (V1)

Téléphones Mobiles et Champs Électromagnétiques (V1) Téléphones Mobiles et Champs Électromagnétiques (V1) Le but de ce document est d analyser et quantifier les champs électromagnétiques générés par les téléphones mobiles. Comment choisir et utiliser au

Plus en détail

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT»

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM. Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» IRBMS http://www.irbms.com Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM Titre : «DECALAGE HORAIRE ET SPORT» Auteur(s) : J.-D. Guieu Catégorie : Sport Santé

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 1 : Epidémiologie descriptive Docteur José LABARERE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

LES GAZ D ECHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL CANCEROGENES

LES GAZ D ECHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL CANCEROGENES COMMUNIQUE DE PRESSE N 213 12 Juin 2012 LES GAZ D ECHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL CANCEROGENES A l issue d une réunion d une semaine regroupant des spécialistes internationaux, le Centre international de

Plus en détail

_Les effets des champs électromagnétiques. _sur l équilibre énergétique

_Les effets des champs électromagnétiques. _sur l équilibre énergétique _Les effets des champs électromagnétiques _sur l équilibre énergétique 3 avril 2013 UPJV INERIS Virginie Verschuere Aurélie Prévot 03 22 82 73 46 03 44 55 63 01 03 22 82 79 72 06 20 90 03 48 virginie.verschuere@-picardie.fr

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Dr E. van Deventer HSE/PHE/IHE 239 Le Projet International EMF Etabli en 1996 Coordonné au siège de l'oms Un effort

Plus en détail

TELEPHONE PORTABLE : Pourquoi et comment appliquer, dans notre quotidien, le principe de précaution?

TELEPHONE PORTABLE : Pourquoi et comment appliquer, dans notre quotidien, le principe de précaution? TELEPHONE PORTABLE : Pourquoi et comment appliquer, dans notre quotidien, le principe de précaution? Le fonctionnement du téléphone portable > p.3 Quel impact sur la santé? Etat des connaissances > p.7

Plus en détail

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8194

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8194 PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8194 Effets biologiques potentiels des micro-ondes modulées 6 février 2008 RESUME ET MOTS-CLES Le présent avis du répond à la question suivante: l exposition

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

Résultats des tests effectués en septembre 2007

Résultats des tests effectués en septembre 2007 Résultats des tests effectués en septembre 00 En septembre, nous avons effectué des tests avec plusieurs appareils émettant des champs électromagnétiques téléphone portable, ordinateur portable sur une

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

Les Québécois, champions des cancers

Les Québécois, champions des cancers Les Québécois, champions des cancers Il y a urgence car nous serions le peuple le plus exposé aux champs magnétiques de 60 Hertz au monde. Heureusement, nous pouvons réduire notre exposition au moyen de

Plus en détail

UNION DES COMITES DE QUARTIER DE NIMES METROPOLE 8, rue Molière 30900 NIMES Tél./Fax : 04 66 21 97 25 Mail : ucqnm@wanadoo.fr, Site : www.ucqnm.

UNION DES COMITES DE QUARTIER DE NIMES METROPOLE 8, rue Molière 30900 NIMES Tél./Fax : 04 66 21 97 25 Mail : ucqnm@wanadoo.fr, Site : www.ucqnm. 1 UNION DES COMITES DE QUARTIER DE NIMES METROPOLE 8, rue Molière 30900 NIMES Tél./Fax : 04 66 21 97 25 Mail : ucqnm@wanadoo.fr, Site : www.ucqnm.org Pour le développement de la téléphonie mobile dans

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est?

Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est? Pourquoi et comment mesurer les ondes autour de nous? 1) Les ondes et le rayonnement, qu'est-ce que c'est? Au lieu de dire et redire ce que d'autres ont déjà très bien fait, accédez simplement au guide

Plus en détail

suva Factsheet Version juillet 2008 Introduction Systèmes électroniques de sécurité

suva Factsheet Version juillet 2008 Introduction Systèmes électroniques de sécurité Division médecine du travail Secteur physique / Division protection de la santé au poste de travail suva Version juillet 2008 Factsheet Compatibilité électromagnétique de stimulateurs cardiaques et de

Plus en détail