PROGRAMMES DES SEMINAIRES DE MASTER RECHERCHE ANNEE COURS DE METHODOLOGIE ET COURS GENERAUX (UE1 du tronc commun, uniquement)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMMES DES SEMINAIRES DE MASTER RECHERCHE ANNEE 2013-2014. COURS DE METHODOLOGIE ET COURS GENERAUX (UE1 du tronc commun, uniquement)"

Transcription

1 PROGRAMMES DES SEMINAIRES DE MASTER RECHERCHE ANNEE SPECIALITE LITTERATURE FRANCAISE COURS DE METHODOLOGIE ET COURS GENERAUX (UE1 du tronc commun, uniquement) MASTER 1 1 M1FR01ME, 1 er semestre : ESTHETIQUE THEATRALE Mme Florence Naugrette Lundi, 11:00-13:00. Sorbonne, salle F368 Quel est l effet du théâtre sur le spectateur? Quelles émotions produit-il? A-t-il une efficacité morale, psychologique? Fait-il penser? Pour savoir quelles réponses les penseurs du théâtre et les auteurs eux-mêmes ont cru devoir apporter à ces questions, on situera les grandes notions d esthétique théâtrale (mimesis, illusion, dénégation, catharsis, distanciation, plaisir, performance, etc.) dans leur histoire. On réfléchira aussi aux présupposés de la périodisation en histoire du théâtre, et à ses enjeux. On verra enfin dans quelle mesure l historiographie du théâtre a toujours été liée à la question de la définition même de ce genre qui relève à la fois de la poésie dramatique et des arts du spectacle. M1FR02ME, 1 er semestre : 1ERE PARTIE : LE MANUSCRIT MEDIEVAL M. Dominique Boutet Mercredi, 18:00-19:00. Sorbonne, salle E655 ET Le manuscrit médiéval. Ce cours se présente comme une initiation à l univers du manuscrit médiéval, de sa constitution matérielle à sa présentation esthétique (lettrines, miniatures, etc.), en passant par les modalités de la copie et par l histoire sociale de cet objet (coût, évocation de quelques bilbliothèques : d abbayes, d Avignon du temps de la papauté, de la Sorbonne, de la cour de Bourgogne ). Des projections permettent de visualiser les notions techniques et d étudier des aspects de la décoration et de l iconographie. En revanche ce cours ne comprend pas d initiation à la paléographie ni à l édition de textes. M1FR02ME, 1 er semestre : 2EME PARTIE : DE L HISTOIRE DU LIVRE IMPRIME A L ETUDE DES TEXTES M. Christophe Martin Mardi, 09:00-10:00. Sorbonne, salle G366 De l histoire du livre imprimé à l étude des textes : éléments pour une histoire littéraire du livre (XVIe-XVIIIe siècle) Tout texte est lié à un support matériel, qui doit être pris en compte dans sa lecture. L invention de l imprimerie constitue à cet égard une révolution dont il importe de mesurer l ampleur et les enjeux. S initier à cette culture de l imprimé, comprendre comment les livres sont fabriqués et diffusés, analyser leur mise en page et leur illustration, c est découvrir l importance d une poétique historique du support pouvant éclairer l analyse des textes et l étude de leur réception.

2 M1FR03ME, 1 er semestre : 1ERE PARTIE : METHODOLOGIE - LA PRODUCTION LITTERAIRE A LA RENAISSANCE ET A L'EPOQUE CLASSIQUE M. Olivier Millet Mercredi, 12:00-13:00. Sorbonne, salle F659 ET La littérature de la Renaissance sera envisagée sous l angle des conditions matérielles (manuscrit et livre imprimé ; accès bibliographique actuel), sociales (statut et réseaux de l écrivain, et réception par le public) et esthétiques (rôle des doctrines poétiques) de sa production. M1FR03ME, 1 er semestre : 2EME PARTIE : METHODOLOGIE DE L HISTOIRE LITTERAIRE M. Jacques Berchtold Jeudi, 12:00-13:00. Sorbonne, salle F040 2 La critique thématique et l histoire : «Ecole de Genève», «Ecole de Constance» M1FR05ME / M3FR05ME, 1 er semestre : LA VALEUR DE LA LITTERATURE M. Alexandre, M. Murat Lundi, 09:00-11:00. Sorbonne, Amphi Guizot Ce cycle de conférences questionne la notion de valeur littéraire. Il offre une approche plurielle de cette notion, au croisement de l'esthétique, de la poétique, de la sociologie de la littérature, de la philosophie et de l'économie. Voir le programme joint. Validation: par assiduité. Programme provisoire 7 octobre : Didier Alexandre (Paris-Sorbonne) : La mesure des œuvres 14 octobre : Emmanuel Bouju (Rennes II) : L échelle des objets : valeur du texte, valeur du livre, valeur de l auteur, valeur de l œuvre 21 octobre : Patrick Kechichian (journaliste) : La profession de journaliste et l exercice du jugement littéraire 4 novembre : Anna Boschetti (Université de Venise) : Valeur symbolique et valeur marchande : une réflexion comparatiste 18 novembre : Gisèle Sapiro (EHESS) : Valeur symbolique et valeur marchande : la notion de désintéressement 25 novembre : Jean-Yves Masson (Paris-Sorbonne) : Traduction et valeur littéraire 2 décembre : Patrick Dandrey (Paris-Sorbonne) : L'institution conflictuelle de la valeur : polémique, cabale et querelle 9 décembre : Christophe Pradeau (Paris-Sorbonne) : Les valeurs d un critique : Albert Thibaudet 16 décembre : Michel Murat (Paris-Sorbonne) : La révision des valeurs littéraires M1FR06ME, 1 er semestre : POETIQUE ET RHETORIQUE A L'AGE CLASSIQUE M. Gérard Ferreyrolles Jeudi, 18:00-20:00. Sorbonne, D690 Le cours portera sur l âge classique et sera consacré d une part à la poétique des genres et de l autre aux rapports de la rhétorique et de la littérature. Après une mise au point théorique et historique sur la notion de genre, on abordera les règles codifiant les principaux genres en vigueur au XVIIe siècle (épopée, tragédie, comédie, roman, sans oublier l histoire, qui est alors le premier des genres littéraires en prose). Dans un second temps sera examinée, à partir de la tradition antique, la double relation qu entretient à l âge classique la littérature avec la rhétorique comme art de persuader (ce qui inclut l éloquence de la chaire) et comme art d écrire (ce qui ouvre sur l autonomie esthétique des genres profanes).

3 M2LP02MR, 2 nd semestre : METHODES DE LA RECHERCHE EN LITTERATURE M. Jean-Christophe Abramovici Jeudi, 09:00-10:00. Sorbonne, Amphi Guizot Méthodes de la recherche en littérature M2LP02MY, 2 nd semestre : MYTHE ET LITTERATURE: AUTORITES EN PARTAGE Mme Véronique Gély Mardi, une semaine sur deux, 17:00-19:00. Sorbonne, Amphi Guizot 3 LE PROGRAMME SERA COMMUNIQUE PAR L'ENSEIGNANT. NB : Comme les autres cours généraux, cet enseignement est validé par l assiduité. Il est demandé aux étudiants souhaitant une note chiffrée de choisir un autre enseignement. M2FR03CG, 2 nd semestre : LITTERATURE ET ANTHROPOLOGIE M. Patrick Dandrey Samedi, 3 séances (les dates seront communiquées ultérieurement), 09:00-13:00. Sorbonne, Amphi Michelet «L imaginaire de la mélancolie dans la pensée et la littérature occidentales, de l Antiquité aux temps modernes» Le cours envisagera les aspects divers, tant «scientifiques» (au sens de l ancienne médecine) qu esthétiques, éthiques et bien sûr littéraires, de la célèbre et fabuleuse humeur noire, cette sécrétion imaginaire sur laquelle vingt siècles d imagination, de fiction et de théorisation savantes et poétiques ont bâti un édifice anthropologique complexe, centré sur la dépression, la folie, l extravagance, mais connecté aussi sur ses marges aux immenses domaines de l érotique (passion et maladie amoureuses), de la création et de la représentation (catharsis tragique, corps créateur, écriture de l abjection) ou de la psychopathologie naissante (possession, acédie, lycanthropie, nostalgie). NB. Ce cours est validé par le pointage des étudiants présents. Il se déroute en trois ou quatre séances les samedis matin du second semestre. Sans certitude de pouvoir y assister, il est préférable de ne pas le choisir. M2LP02PH, 2 nd semestre : LITTERATURE ET PHILOLOGIE M. André Guyaux Vendredi, tous les quinze jours, 16:00-19:00. Sorbonne, centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (escalier i, 2e étage) L objet de ce cours est d envisager, en particulier dans les œuvres de poètes du XIXe siècle (Baudelaire et Rimbaud principalement), des cas où le point de vue philologique contribue à l analyse littéraire.

4 MASTER 2 M3FR01ME, 1 er semestre : REFLEXION METHODOLOGIQUE (XVIE, XVIIE, XVIIIE SIECLES) M. Pierre Frantz Lundi, sur 4 séances (les dates seront communiquées en début de semestre), 17:00-20:00. Sorbonne, Ascoli On étudiera diverses approches et méthodes : bibliographie, études des grandes œuvres théoriques, critiques, historiques qui ont marqué les disciplines littéraires (Paul Hazard, Paul Veyne, Michel Foucault, Lucien Febvre, Jonathan Israël, Ernst Cassirer, Jürgen Habermas, Norbert Elias, Thomas Crow, Michael Fried, Mikhail Bakhtine, Jacques Schérer etc.) M3FR02ME, 1 er semestre : REFLEXION METHODOLOGIQUE (XIXE, XXE SIECLES) M. Jean-François Louette Jeudi, 12:00-13:00. Sorbonne, Amphi Guizot 4 On étudiera diverses approches sociologiques de la littérature, à partir de textes ou livres de Lanson, Lukacs, Sartre, Duvignaud, Pierre Macherey, Renée Balibar, Claude Duchet, Pierre Bourdieu, Norbert Bandier, Nathalie Heinich, Jacques Dubois, Jacques Rancière. M3FR05ME, 1 er semestre : LA VALEUR DE LA LITTERATURE M. Alexandre, M. Murat Lundi, 09:00-11:00. Sorbonne, Amphi Guizot Ce cycle de conférences questionne la notion de valeur littéraire. Il offre une approche plurielle de cette notion, au croisement de l'esthétique, de la poétique, de la sociologie de la littérature, de la philosophie et de l'économie. Voir le programme joint. Validation: par assiduité. Programme provisoire 7 octobre : Didier Alexandre (Paris-Sorbonne) : La mesure des œuvres 14 octobre : Emmanuel Bouju (Rennes II) : L échelle des objets : valeur du texte, valeur du livre, valeur de l auteur, valeur de l œuvre 21 octobre : Patrick Kechichian (journaliste) : La profession de journaliste et l exercice du jugement littéraire 4 novembre : Anna Boschetti (Université de Venise) : Valeur symbolique et valeur marchande : une réflexion comparatiste 18 novembre : Gisèle Sapiro (EHESS) : Valeur symbolique et valeur marchande : la notion de désintéressement 25 novembre : Jean-Yves Masson (Paris-Sorbonne) : Traduction et valeur littéraire 2 décembre : Patrick Dandrey (Paris-Sorbonne) : L'institution conflictuelle de la valeur : polémique, cabale et querelle 9 décembre : Christophe Pradeau (Paris-Sorbonne) : Les valeurs d un critique : Albert Thibaudet 16 décembre : Michel Murat (Paris-Sorbonne) : La révision des valeurs littéraires

5 SEMINAIRES DE LITTERATURES FRANCAISES M1FR410A / M3FR410A, 1 er semestre : A LA RECHERCHE DES POETIQUES MEDIEVALES DE L AMBIGUÏTE M. Dominique Boutet Jeudi, 10:00-12:00. Sorbonne, salle D665 Contrairement à la poétique de l âge classique, les poétiques médiévales ne s inscrivent pas nécessairement dans le choix d une unité de ton ou de registre, ni même au cœur de ce que nous appelons, par commodité, les genres littéraires (concept qui pose lui-même problème au Moyen Âge). Un certain nombre de textes choisissent au contraire de jouer avec les horizons d attente et de brouiller les pistes. Ces jeux de croisements ont longtemps dérouté la critique et nui à l image de la littérature médiévale. Ce sont ces croisements délibérés, avec les effets d ambiguïté qu ils produisent (effets esthétiques, brouillages du sens, mais aussi effets du point de vue de la réception par le lecteur) que l on étudiera dans ce séminaire. 5 M2FR410A/M4FR410A, 2 nd semestre : IMAGINAIRE GEOGRAPHIQUE ET DECOUVERTE DU MONDE AU MOYEN ÂGE M. Dominique Boutet Lundi, 09:00-11:00. Sorbonne, salle F366 Ce séminaire s intéressera plus particulièrement au passage d une connaissance livresque du monde, héritée des Anciens et véhiculée par la cartographie et par les encyclopédies médiévales héritières d Isidore de Séville, avec l imaginaire qui accompagne ce savoir supposé et investit la littérature d imagination (romans ou chansons de geste), à une découverte des terres lointaines ou étranges par des voyageurs qui consignent leur expérience (Topographia hibernica de Giraud de Barri pour l Irlande, récits de Marco Polo ou d Odoric de Pordenone pour l Extrême-Orient ). On s intéressera en particulier à la qualité anthropologique de ces témoignages et aux bouleversements qu ils manifestent au regard de l histoire des mentalités, en se fondant en particulier sur un examen des différentes versions d un même texte (versions françaises, latines, ou italiennes pour Marco Polo par exemple) et en exainant les jeux de reprises d un texte à l autre. On envisagera aussi leur effet sur la littérature et sur l évolution de l imaginaire dont elle est le véhicule. M1FR411A / M3FR411A, 1 er semestre : LE JOUR ET LE MOMENT (I) Mme Sylvie Lefèvre Lundi, 17:00-19:00. Sorbonne, salle F659 En étudiant le texte médiéval du point de vue de sa date, il est possible de considérer non seulement le temps de l Histoire, mais de l histoire du texte et des lectures qu elle construit ou empêche. L œuvre datée : Du XIIIe au XVe siècle, les textes sont de plus en plus souvent datés de façon interne et explicite. Quels sont les effets poétiques de cette inscription référentielle, qu il s agisse d un calendrier partagé (la saint Valentin chez Charles d Orléans et son cercle), de la célébration d un anniversaire intime (le veuvage de Christine de Pizan) ou du rapprochement de l œuvre et du document (testaments, lettres, etc.)? La date fait-elle toujours du discours un texte de circonstances? Comment l entendre entre trace d une occasion unique, souvent corrélée à une signature, et marque d un temps répétitif, comme celui du calendrier des livres d heures? Les séminaires des deux semestres sont indépendants l un de l autre.

6 M2FR411A/M4FR411A, 2 nd semestre : LE JOUR ET LE MOMENT (II) Mme Sylvie Lefèvre Lundi, 17:00-19:00. Sorbonne, salle F659 En étudiant le texte médiéval du point de vue de sa date, il est possible de considérer non seulement le temps de l Histoire, mais de l histoire du texte et des lectures qu elle construit ou empêche. L œuvre à dater : Avec le déploiement au XIXe siècle de l histoire littéraire, dater les œuvres qui ne le sont pas est devenu un préalable à toute élaboration de tableaux chronologiques fiables. Quels savoirs et quels présupposés se trouvent alors mis en jeu : sciences historique, linguistique et paléographique ; jeux d influences et d allusions repérés à l intérieur de canons littéraires changeants ; lectures biographiques? L étude de quelques dossiers : le Conte du Graal de Chrétien de Troyes ; les Romans de la Rose ; les œuvres d Alain Chartier, de Charles d Orléans ou de François Villon, pourra mettre en lumière nos belles (in)certitudes. Les séminaires des deux semestres sont indépendants l un de l autre. 6 M1FR412A / M3FR412A, 2 nd semestre : LITTERATURE FRANÇAISE XVIE- XIXE LA GEOGRAPHIE DES ECRIVAINS (XVIE - XVIIIE SIECLES) M. Frank Lestringant Mercredi, 16:00-18:00. Sorbonne, salle G647 Quelle pensée du monde avaient les écrivains du XVIe siècle? Dans quel espace géographique faisaient-ils se mouvoir leurs héros? Pas dans des livres seulement, mais aussi dans des cartes ou des atlas. Et puis, tout d abord, dans l espace réel où ils vivaient et où ils se déplaçaient. Ainsi derrière les pages de Marot, de Rabelais ou de Bonaventure Des Périers se dessinent les contrées géographiques de leur temps, le bocage du Chinonais, le Paris restreint et tumultueux, avec sa cour des m iracles et le Louvre, mais plus largement la France entière et toute l Europe de la Renaissance, sans oublier le Nouveau Monde en train d être découvert et dépeuplé. La géographie de Rabelais est un terroir fleurant bon l andouille et la truffe, mais c est aussi un archipel fantastique dans le sillage des grandes navigations et des récentes découvertes, un «grand Insulaire» en définitive. Sur l autre versant du siècle, celui que trace Montaigne dans les Essais, des «Cannibales» aux «Coches», le tableau n est guère plus rassurant. Y règnent le paradoxe et les dispositifs ironiques ; s y déploient les géographies imaginaires ou parodiques. Notre modernité s y découvre, l espace d un monde en crise s y révèle. Le déroulement du séminaire ne sera pas strictement chronologique. Il ne s interdira ni les chemins de traverse ni les perspectives cavalières, de manière à susciter des rapprochements dans l espace et le temps pointant jusqu à notre modernité. M2FR412A / M4FR412A, 2 nd semestre : LITTERATURE FRANÇAISE XVIE- XIXE LA GEOGRAPHIE DES ECRIVAINS (XVIE - XVIIIE SIECLES) M. Frank Lestringant Mercredi, 16:00-18:00. Sorbonne, salle G647 Même programme qu au premier semestre.

7 M1FR413A / M3FR413A, 1 er semestre : LITTERATURE FRANÇAISE DU XVIE SIECLE M. Olivier Millet Mercredi, 08:00-10:00. Sorbonne, Amphi Guizot Poésie et religion à la Renaissance : Ronsard Religion s entend ici dans toute l extension du terme. Il s agit à la fois de l appréhension du sacré et de la vocation du poète, par exemple dans le cas de la poésie définie comme «langue des dieux» ; du rapport de la poésie avec les représentations et les valeurs issues de l Antiquité païenne offerte à une imitation en langue vernaculaire dans le monde moderne et chrétien ; et enfin des positions du poète dans les conflits religieux confessionnels (protestants versus catholiques) de la seconde moitié du seizième siècle. L œuvre de Ronsard est l exemple le plus riche des questions qui se posent à la Renaissance à l intersection de ces trois champs également problématiques, et qui interfèrent constamment dans les débats et les créations poétiques de la Renaissance. M2FR413A/M4FR413A, 2 nd semestre : LITTERATURE FRANÇAISE DU XVIE SIECLE M. Olivier Millet Mercredi, 18:00-20:00. Sorbonne, salle E655 7 Même programme qu au premier semestre. M1FR430A / M3FR430A, 1 er semestre : APPROCHE DE LA RECHERCHE LITTERAIRE SUR LES SIECLES CLASSIQUES M. Patrick Dandrey Mardi, 18:00-20:00. Sorbonne, salle des Actes (Centre administratif de Paris-Sorbonne) «Mémoire, souvenir et oubli (16e-18e s.)» Comme celle des individus, la mémoire des sociétés procède à une accumulation sélective de souvenirs émergeant d un processus global d effacement, l un et l autre phénomène se complétant et s harmonisant pour fonder et structurer la conquête indécise du futur sur la requête appropriée du passé. Notre époque bénéficie de possibilités techniques jamais encore connues ni jamais même imaginées pour la rétention des souvenirs personnels et collectifs. L encombrement de la mémoire et la question du «qu en faire?» à laquelle nous sommes confrontés invite à se tourner vers l Histoire pour apprécier les modes et les méthodes du souvenir et de l oubli analysés et éprouvés par les époques antérieures. Du triomphe de l Humanisme à la fulguration des Lumières, trois siècles de culture ont en France décliné en une période réduite et sur un rythme intense divers modes de rétention et de répudiation du passé. Le XVIe, érudit et critique, a fondé la prodigieuse fécondité de ses «grandes Découvertes» sur la meilleure remémoration possible de l Antiquité revisitée ; le XVIIe, baroque et classique, s est organisé et débattu dans la tension entre l objurgation des Anciens et la rébellion des Modernes ; le XVIIIe, philosophe et sensible, a inventé sa modernité qui est encore pour beaucoup la nôtre à partir d un imaginaire sélectif et soupçonneux du passé en puisant bien des modèles et des formes pour penser, dire et sentir ce qui ne l avait jamais été. Et cette trilogie séculaire se conclut par un chaos fertile saturé de renouvellement qui prend paradoxalement le nom régressif de Révolution. De la technique biscornue des «arts de mémoire» humanistes au culte classique de la retraite, des enjeux mémoriels de la longue querelle entre Anciens et Modernes à l invention et à la pratique des techniques de collection et de collation du passé collectif et privé, de l essor du genre des mémoires (s il en est un) à la constitution archivistique d une mémoire française, de la politique dédaigneuse des disgrâces de cour à la politique louangeuse des panthéonisations nationales, l histoire de la culture, des idées et des représentations cisèle, modèle et module un imaginaire du souvenir et de l oubli dont l écriture littéraire suscite ou répercute les vagues de surface et de fond. Ce séminaire tâchera d apporter, à partir de secteurs, de méthodes et de modèles les plus variés possible, quelques éléments à la compréhension de ce phénomène fondamental et fondateur. En collaboration avec Mme Delphine Denis (Université Paris-Sorbonne). Interventions de Mmes et MM. Boris Donné (Avignon) Bernard Beugnot (Montréal, Canada) Larry Norman (Chicago, USA) Delphine Amstutz (Paris) Romain Menini (Fondation Thiers) Marie-Madeleine Fragonard (Sorbonne nouvelle) Jean-Marc Chatelain (BnF, Réserve) Jean-Claude Bonnet (CNRS) Philippe Desan (Chicago, USA)

8 Le programme détaillé des séances du séminaire, les conditions de sa validation et une liste de 125 sujets de master 1 et 2 proposés par M. Dandrey peuvent être consultés sur Internet à l'adresse suivante: onglet Sorbonne, sous -menu séminaires. M2FR430A/M4FR430A, 2 nd semestre : APPROCHE DE LA RECHERCHE LITTERAIRE SUR LES SIECLES CLASSIQUES M. Patrick Dandrey Mardi, 18:00-20:00. Sorbonne, salle des Actes (Centre administratif de Paris-Sorbonne) Même programme qu au premier semestre. 8 M1FR431A / M3FR431A, 1 er semestre : LITTERATURE ET HISTOIRE DES IDEES AU XVIIE SIECLE M. Gérard Ferreyrolles Vendredi, 14:00-16:00. Sorbonne, Amphi Michelet Les moralistes classiques Le moraliste n est pas un auteur qui fait la morale, mais qui prend pour objet le sujet humain dans ses dimensions personnelle, sociale et ontologique. Au carrefour de la littérature et de l anthropologie, il prend ses distances avec le discours des disciplines reconnues qui prétendent à un savoir sur l homme la science, la philosophie, la théologie et par l éclat d une parole oraculaire donne à ce dernier un statut paradoxal et finalement énigmatique. Le séminaire se concentrera naturellement sur les moralistes du XVIIe siècle Pascal, La Rochefoucauld, La Fontaine, La Bruyère et d autres, sans s interdire d en sonder la généalogie au XVIe siècle ni de les suivre jusque dans leur descendance contemporaine. M2FR431A/M4FR431A, 2 nd semestre : LITTERATURE ET HISTOIRE DES IDEES AU XVIIE SIECLE M. Gérard Ferreyrolles Vendredi, 14:00-16:00. Sorbonne, Amphi Michelet Même programme qu au premier semestre. M2FR432A/M4FR432A, 2 nd semestre : MOLIERE : LA QUESTION BIOGRAPHIQUE; ENQUETE SUR DES TRACES GRAPHIQUE; M. Georges Forestier Mercredi, 18:00-20:00. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente Paris 5 ème [ salle?] Molière, mythes et réalités: ou comment transfigurer un comédien-auteur "dell arte" doublé d'un humoriste mondain en correcteur des mœurs et poète des caractères.

9 M1FR433A / M3FR433A, 1 er semestre : CLASSER, RECENSER, EXCLURE : DES DICTIONNAIRES AU XVIIIE SIECLE M. Jean-Christophe Abramovici Jeudi, 10:00-12:00. Sorbonne, salle F040 Nous nous proposons au cours de ce séminaire de revenir sur les principaux dictionnaires qui, de la période rococo au temps des Lumières, entreprirent de décrire la langue et d en parler : des querelles autour de la publication du premier Dictionnaire de l Académie française (1694) au transformations du genre des Dictionnaires des synonymes de Girard à Condillac, du Dictionnaire comique et burlesque de Le Roux à la Néologie de Mercier, tout indique que le dictionnaire est une tribune autant qu un objet de savoir. Il existe déjà une histoire linguistique des dictionnaires ; la langue sera ici envisagée plutôt dans une perspective d histoire des idées et des représentations. M2FR433A / M4FR433A, 2 nd semestre : LES LIMITES DU CORPS M. Jean-Christophe Abramovici Jeudi, 10:00-12:00. Sorbonne, salle F368 9 Le XVIIIe siècle s intéresse au corps dans ses rapports à l individu, à son genre sexuel comme à son identité. Nous lirons ou relirons, au cours de ce séminaire, des traités médicaux (consacrés aux organes servant à la génération, aux hermaphrodites, etc.), des romans scientifiques (Le Rêve de d Alembert) et des écrits intimes abordant la question des limites du Moi (Rêveries du promeneur solitaire). Nous rendrons compte également des nombreuses études consacrées, depuis plusieurs années, au corps et à la sexualité. M1FR434A / M3FR434A, 1 er semestre : ROUSSEAU ET L ANTIQUITE M. Jacques Berchtold Jeudi, 13:00-15:00. Sorbonne, Amphi Descartes Dès l enfance, Jean-Jacques boit le lait de l Antique (les héros de Plutarque) ; la philosophie de l amour ou de la Cité restera toujours à ses yeux celle de Platon; ses œuvres de politique (mythe du législateur), d anthropologie («bon sauvage») et d imagination pastorale sont nourries de Virgile, de Daphnis et Chloé, de l Ancien Testament ou de mythologie ovidienne. Des figures tutélaires comme Socrate et Diogène agissent dans sa vie comme des modèles consolateurs. Le séminaire étudiera les usages de l Antique chez Rousseau sous ses diverses formes (Discours sur les sciences et les arts, Discours sur l inégalité, Lettre à d Alembert, Émile, Nouvelle Héloïse). M2FR434A / M4FR434A, 2 nd semestre : BESTIAIRE DES LUMIERES M. Jacques Berchtold Jeudi, 13:00-15:00. Sorbonne, Salle G366 Dans le siècle de l Histoire naturelle (Buffon) et de l Encyclopédie s opposent les conceptions cartésiennes et sensualistes à propos des bêtes. Les animaux seraient-ils semblables à des machines? Les hommes auraient-ils aussi peu d âme que les bêtes? Alors que s imposent les observations savantes (récits de voyage, Anson ; et dissections ou étude du minuscule (Réaumur et Tremblay), nous étudierons le déclin du bestiaire épique (Télémaque, La Henriade) et la fortune de la fable morale (La Fontaine et Florian) et du conte philosophique animalier (La Belle et la bête ; Le Taureau blanc de Voltaire). Nous nous concentrerons plus particulièrement sur le genre romanesque en sa variété (dépaysement exotique, usages pastoral, moral, philosophique, pédagogique) : Mille et une Nuits, Lesage, abbé Prévost, Swift (Gulliver), Daniel Defoe (Robinson), Diderot (Bijoux indiscrets, Jacques le fataliste), Rousseau (Nouvelle Héloïse), Sade.

10 M1FR435A/M3FR435A, 1 er semestre : DIDEROT ET LE THEATRE M. Pierre Frantz Jeudi, 15:00-17:00. Sorbonne, salle D690 La réflexion portera d abord sur le théâtre de Diderot, les trois pièces majeures que constituent Le Fils naturel, Le Père de Famille et Est-il bon? Est-il méchant? L écriture du théâtre sera analysée en fonction du déport du texte vers la représentation : une nouvelle écriture du théâtre s invente là. Mais à partir de cette réflexion initiale, on essaiera d interroger l imaginaire théâtral de Diderot et la place qu occupe le théâtre dans sa création. Le Neveu de Rameau, le Paradoxe sur le comédien, les essais et ébauches, des contes comme Madame de la Carlière, des textes de réflexion morale comme l Entretien d un père avec ses enfants seront analysés. On essaiera de mesurer l impact des critiques adressées à Diderot par Rousseau et de voir comment la comédie, plus encore que le drame, écrit la pensée du philosophe. Référence : DIDEROT Esthétique théâtre collection Bouquins 10 M2FR435A/M4FR435A, 2 nd semestre : LE THEATRE DE LA REVOLUTION FRANÇAISE M. Pierre Frantz Jeudi, 15:00-17:00. Sorbonne, salle E655 Le répertoire théâtral de la période révolutionnaire offre une incroyable diversité de genres, de thèmes de pratiques et de réflexions. La tragédie, tantôt «nationale», tantôt «à l antique» formule des pensées politiques radicalement nouvelles qui reçoivent du théâtre non une forme seulement mais leur nature elle-même. La comédie et un grand nombre de formes inédites offrent aux spectateurs des modalités nouvelles pour vivre et penser une expérience sociale et politique qu on n avait encore jamais connue dans l histoire. Des rapports divers entre la scène et la salle se font et se défont, parfois au gré des événements, parfois à une plus grande profondeur. Des pratiques traditionnelles, comme le carnaval, qui étaient devenues quasiment désuètes connaissent une seconde jeunesse et organisent les pratiques des acteurs de la vie politique révolutionnaire. Enfin le théâtre entre en discussion publique comme jamais cela n avait été le cas auparavant. Marie Joseph CHÉNIER, THÉÂTRE GF VOLTAIRE Brutus Divers textes seront indiqués, à la rentrée, dans les éditions disponibles ou en version électronique. M2FR435C / M4FR435C, 2 nd semestre : LITTERATURES CULTURES IDENTITES : ARRANGEMENT DES SEXES ET DERANGEMENT DES TEXTES M. Abramovici, M. Frantz, M. Jeannelle, Mme Lavaud, M. Martin Vendredi, 10:00-13:00. Sorbonne, salle D665 Le planning des séances sera communiqué par les enseignants. Arrangement des sexes et dérangement des textes : sexualités, genres, savoirs en littérature et dans les arts visuels Les historiens, les anthropologues ou les philosophes se sont, depuis une vingtaine d années, pleinement approprié les notions de sexe et de genre. Qu en est-il pour nous? À quel titre, de quelle manière et dans quel but celles-ci peuvent-elles devenir proprement «littéraires»? C est à cette question que nous tenterons de répondre dans un séminaire qui se veut à la fois transséculaire et transdisciplinaire. Le corpus des textes concernés scientifiquement, politiquement ou esthétiquement par les questions de sexe ou de genre est en effet très large : la littérature libertine, celle où s inscrit le processus culturel de sexuation des savoirs (littérature «féminine» / science «virile»), la création de textes ou de films engagés dans une réévaluation des partages et appariements traditionnels entre sexes et genres offrent quelques exemples parmi bien d autres d œuvres qui appellent ces modes d investigation : il en résulte une remise en question des grilles d interprétation, l introduction de préoccupations d ordre social et politique essentielles. Il s agira donc de réfléchir aux rapports entre arrangement social des sexes, des genres ou des savoirs et dérangements herméneutiques mais aussi esthétiques des textes (littéraires aussi bien que filmiques). Les étudiants seront évalués sur un travail écrit, présenté à l oral ou rendu par écrit, en rapport avec le sujet du séminaire. Le programme des 8 séances sera distribué lors de la première séance.

11 M1FR438A/M3FR438A, 1 er semestre : FICTIONS DE L'ORIGINE AU XVIIIE SIECLE M. Christophe Martin Lundi, 13:00-15:00. Maison de la Recherche, Salle D040 Quelle est l origine de la religion? de la Terre? de la société? de l inégalité? de la connaissance? des fables? des langues? des idées? de l amour? de l inconstance? Depuis le milieu du XVIIe siècle et durant tout le XVIIIe siècle, la question de l origine hante la pensée et la littérature des Lumières. L objet du séminaire sera d examiner en quoi ce souci de l origine a partie liée avec la fiction. Car dans la pensée philosophique et critique qui se déploie alors, le temps des origines est d abord celui de la fable et de l affabulation (Fontenelle, De l origine des fables). Mais le recours à la fiction apparaît aussi comme le moyen de concevoir de véritables laboratoires de l origine, permettant reconstitutions et expérimentations sur les premiers commencements de l humanité (Marivaux, La Dispute ; Guillard de Beaurieu, L Elève de la nature) ; voire des rêveries et des explorations à valeur heuristique (Diderot, Le Rêve de D Alembert ). A ce questionnement sur l origine, la fiction de la période participe aussi en invitant à pénétrer dans les mystères de la filiation (Marivaux, La Vie de Marianne), en remontant vers ce temps des origines qu est l enfance de l humanité (Marivaux, Arlequin poli par l amour ; Rousseau, Discours sur l origine de l inégalité) ou l enfance du sujet (Rousseau, Les Confessions ; Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie). Tout au long de plus d un siècle d ébranlement des croyances, c est le double mouvement paradoxal d une pensée philosophique et «critique» de l origine et d une libération de l imaginaire et du fantasme qu il s agira de mettre en lumière. 11 M2FR438A/M4FR438A, 2 nd semestre : ROMANS DE PHILOSOPHES AU SIECLE DES LUMIERES M. Christophe Martin Mardi, 13:30-15:30. Maison de la Recherche, 28 rue Serpente Paris 5 ème [ salle?] Au XVIIIe siècle, et en particulier dans les années , de grands philosophes, dont le nom était jusqu alors associé à des œuvres théoriques, se tournent vers la fiction, notamment vers le genre romanesque : à partir de l été 1756, Rousseau, pourfendeur des arts et des lettres (Discours sur les Sciences et les arts, 1751) et théoricien de l institution de la société (Discours sur l origine de l inégalité, 1756) rédige Julie et la Nouvelle Héloïse (le roman est publié en janvier 1761) : c est le plus grand succès du genre romanesque au XVIIIe siècle ; Voltaire, alors illustre tragédien, mais célèbre aussi pour son œuvre critique de philosophe (Lettres philosophiques, 1734) et d historien (Essais sur les mœurs, 1756) publie Candide en 1759 ; Diderot, directeur de l immense entreprise philosophique qu est l Encyclopédie, rédige La Religieuse (publiée de manière posthume) vers Avant eux, Montesquieu avait montré la voie, mais en sens inverse, publiant d abord les Lettres persanes en 1721, avant de se consacrer presque entièrement à son grand œuvre, L Esprit des lois (1748). Comment comprendre ce «passage» par la fiction romanesque, choix d autant plus paradoxal chez les quatre grands philosophes des Lumières, que le roman reste encore, dans la hiérarchie des genres à l âge classique, peu considéré? Si le roman permet à ces auteurs une diffusion plus large de leurs idées, la fiction romanesque apparaît aussi comme le moyen de penser et de figurer les mécanismes de formation et de compréhension de l histoire, du sujet et du monde ; elle devient donc le lieu non seulement d une exposition mais d une mise à l épreuve de leurs thèses. Avec Montesquieu, Rousseau, Diderot et Voltaire, le roman sans jamais cesser de divertir et/ou d émouvoir se fait expérience de pensée. Textes étudiés Montesquieu, Lettres persanes, éd. J. Starobinski, Folio, 1973, ou Ph. Stewart, Garnier, Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, éd. H. Coulet, Folio, 1993 (2 vol.) Voltaire, Candide, éd. S. Léoni (Livre de Poche, 1995), L Ingénu (GF) Diderot, La Religieuse, éd. Fl. Lotterie, GF 2009, ou R. Mauzi, Folio; Jacques le fataliste (Livre de poche).

12 M1FR440B / M3FR440B, 1 er semestre : EDITION CRITIQUE, XIXE-XXE SIECLES Mme Sophie Basch Mardi, 15:00-17:00. Sorbonne, Amphi Milne Edwards Le séminaire portera au premier semestre sur les Entretiens du Cours familier de littérature d Alphonse de Lamartine, ainsi que sur ses discours politiques réunis dans La France parlementaire (disponibles sur Gallica et sur archive.org). Chaque étudiant choisira, au début du semestre, d étudier un texte dans l une de ces deux séries, et présentera ses recherches dans le séminaire pour validation. La participation active est indispensable. Le séminaire a pour but l apprentissage de l édition critique (contextualisation, annotation). M2FR440B / M4FR440B, 2 nd semestre : EDITION CRITIQUE, XIXE-XXE SIECLES Mme Sophie Basch Mardi, 15:00-17:00. Sorbonne, Bibliothèque du XIXème siècle (escalier i, 2 e étage) 12 Au deuxième semestre, le séminaire (en collaboration avec Guillaume Métayer, chercheur au CNRS) portera sur les textes critiques d Anatole France, réunis dans La Vie littéraire (disponibles sur Gallica et archive.org). Chaque étudiant choisira, au début du semestre, le texte qu il étudiera et le présentera dans le séminaire pour validation. La participation active est indispensable. Le séminaire a pour but l apprentissage de l édition critique (contextualisation, annotation). M1FR451B / M3FR451B, 1 er semestre : ÉDITION DE TEXTES LITTERAIRES M. André Guyaux Vendredi, 14:00-16:00. Sorbonne, centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (escalier i, 2e étage) Projet d'édition annotée des Causeries du lundi de Sainte-Beuve. Chaque étudiant devra annoter un texte choisi dans les tomes XII, XIII, XIV, XV des Causeries du lundi. M2FR451B / M4FR451B, 2 nd semestre : ÉDITION DE TEXTES LITTERAIRES M. André Guyaux Vendredi, 14:00-16:00. Sorbonne, centre de recherche sur la littérature française du XIXe siècle (escalier i, 2e étage) Projet d'édition annotée des Causeries du lundi de Sainte-Beuve. Chaque étudiant devra annoter un texte choisi dans les tomes XII, XIII, XIV, XV des Causeries du lundi. M1FR452B/M3FR452B, 1 er semestre : LA POESIE AU XIXE SIECLE M. Bertrand Marchal Mercredi, 11:00-13:00. Sorbonne, Amphi Guizot Poésie et religion, I. Des mages romantiques à Baudelaire. S il est vrai, comme l a dit Paul Bénichou, que le romantisme est né et a vécu de l ambition, conçue par la corporation littéraire au début du siècle, de fournir à la société moderne [ ] une formule nouvelle des relations du spirituel et du temporel, les poètes n ont cessé, tout au long du siècle, avec des modalités variées, non seulement de penser la poésie par rapport à la religion, mais encore de récrire les textes sacrés. Ce sont ces rapports et ces réécritures qu on envisagera au premier semestre, des mages romantiques à Baudelaire.

13 M2FR452B/M4FR452B, 2 nd semestre : LA POESIE AU XIXE SIECLE M. Bertrand Marchal Mercredi, 11:00-13:00. Sorbonne, Amphi Guizot Poésie et religion, II. Mallarmé. S il est vrai, comme l a dit Paul Bénichou, que le romantisme est né et a vécu de l ambition, conçue par la corporation littéraire au début du siècle, de fournir à la société moderne [ ] une formule nouvelle des relations du spirituel et du temporel, les poètes n ont cessé, tout au long du siècle, avec des modalités variées, non seulement de penser la poésie par rapport à la religion, mais encore de récrire les textes sacrés. Ce sont ces rapports et ces réécritures qu on envisagera au second semestre, dans le cas particulier de Mallarmé. 13 M1FR453B/M3FR453B, 1 er semestre : RECIT ET HISTOIRE AU XIXE SIECLE (I) M. Glaudes, M. Boris Lyon-Caen, M. Xavier Bourdenet Jeudi, 14:00-16:00. Sorbonne, Amphi Guizot Romans de 1830 En 1830, la révolution de Juillet met fin au règne de Charles X. Avec lui s achève la Restauration au terme d une crise politique qui a consacré le divorce entre le peuple, les élites libérales et les partisans de la tradition catholique et monarchique, fidèles à la dynastie des Bourbons. Mais l espérance soulevée par cette rupture historique tourne bientôt à la désillusion. L élan de Juillet 1830 retombe lorsque, avec la caution du roi citoyen, Louis-Philippe, s installe une monarchie «bourgeoise». C est ce moment particulier de l histoire auquel s intéressera le séminaire : comment le roman le représente-t-il ou, à défaut de le représenter directement, inscrit-il de biais dans la fiction les interrogations, les craintes et le désenchantement de cette époque critique? Le programme portera sur deux romans de cette période : - Stendhal, Le Rouge et le Noir (Folio) - Balzac, La Peau de chagrin (Livre de poche classique). M2FR453B / M4FR453B, 2 nd semestre : RECIT ET HISTOIRE AU XIXE SIECLE (II) M. Glaudes, M. Boris Lyon-Caen, M. Xavier Bourdenet Jeudi, 14:00-16:00. Sorbonne, Amphi Guizot Romans de la chouannerie, romans de la passion Le XIXe siècle est souvent considéré comme le siècle de l histoire. Il est aussi celui où se développent la forme moderne du roman historique et, plus largement, des récits dont la matière, de près ou de loin, est empruntée au passé proche ou lointain. Le séminaire, à partir d un cas d espèce, celui des romans de la chouannerie, comparera l écriture de l histoire de Balzac, dans Les Chouans, et celle de Barbey d Aurevilly dans L Ensorcelée. Cette étude comparative sera l occasion d aborder quelques questions d histoire, d esthétique et de poétique du récit. On examinera notamment les modalités de constitution du «mythe» chouan et ses résonances idéologiques. On s intéressera aussi aux relations nouées par ces œuvres entre histoire, légende et mémoire et les places respectives qui occupent la raison critique et d autres formes de figuration plus «archaïques» de l histoire, marquées par le sublime et le merveilleux. On examinera enfin la façon dont le récit historique prend en charge le romanesque de la passion. Editions de référence : - Balzac, Les Chouans (Folio) - Barbey d Aurevilly, L Ensorcelée (Garnier)

14 M1FR454B / M3FR454B, 1 er semestre : APPROCHES DU ROMANTISME M. Bertrand Marchal Jeudi, 10:00-12:00. Sorbonne, Amphi Guizot Mythes et mythologies au XIXe siècle, II. Alors que la littérature et l art ont traditionnellement partie liée avec la mythologie, réservoir inépuisable de scénarios et de figures, le XIXe siècle bouleverse sensiblement ce rapport immémorial, qu on disqualifie la mythologie au nom du merveilleux chrétien ou de la modernité urbaine, ou qu on la requalifie, en la pluralisant, comme dépositaire de l esprit national, ou en lui redonnant un contenu religieux. La question mythique devient ainsi, dans le processus d autonomisation de la littérature, le carrefour privilégié de multiples enjeux, esthétiques, historiques, philosophiques et religieux. Ce sont ces enjeux que l on étudiera. Après avoir évoqué le cas de Nerval en , le séminaire cette année sera centré sur Le Satyre de Victor Hugo et L Après-midi d un faune de Mallarmé. 14 M1FR455B / M3FR455B, 1 er semestre : LA LITTERATURE CONTEMPORAINE DEPUIS LE NUMERIQUE M. Alexandre, M. Gefen, Mme Michel, M. Pradeau Mardi, 11:00-13:00. Maison de la Recherche, salle D035 Ce séminaire, consacré à la littérature contemporaine, visera à interroger les enjeux du «moment numérique» et à profiter de l éclairage indirect qu il nous offre sur les catégories esthétiques et critiques qui sont les nôtres et, plus largement, sur l état du souci littéraire, aujourd hui, en France. Assurément, l idée que se font les modernes de la littérature se renouvelle à égale distance des théories de l art pour l art et des formes les mieux identifiées de l engagement politique. Dans le même temps, le rapport de complémentarité que la littérature s attache désormais à entretenir avec les savoirs des sciences humaines, mais aussi avec les mondes fictionnels audiovisuels, rouvre à nouveaux frais d anciennes questions : l auctorialité, la part du singulier et du collectif dans la création individuelle, l ouverture du texte à son commentaire mais aussi à l étoilement de ses possibles, sa capacité à s actualiser, à habiter les mémoires, à fédérer autour de lui des communautés de lecteurs D évidence, l ouverture de la littérature française à ses dehors numériques est le miroir d une mutation rapide du champ littéraire français contemporain : passage d un paradigme formaliste et autotélique à un paradigme sociétal centré sur les enjeux de transmission et d identité. Peut-être au demeurant convient-il, du moins par hypothèse, de parler de changement de lieu plutôt que d ouverture, au sens où le monde numérique s impose peu à peu comme le lieu cardinal de la sociabilité littéraire. Aussi bien le numérique sera-t-il envisagé tout à la fois comme un moment et comme un medium mais aussi, et surtout, comme un lieu de sociabilité, ce qui impliquera de porter une attention particulière au discours critique. À partir des formes empiriques proposées par la critique mondaine, comme de dossiers portant témoignage de la réception d œuvres ayant fait débat ou question, on se proposera de mettre au jour les présupposés conceptuels, les valeurs, possiblement hétérogènes et inattendues, qui polarisent notre idée de la littérature. Quels critères implicites ou explicites informent le travail de formalisation, savant ou mondain, des canons, des scénarios historiographiques qui orientent, organisent et hiérarchisent l attention? Faut-il renoncer à penser des catégories partageables et pouvant être mises en débat, au nom d une singularisation des goûts, de l affirmation des préférences et d une diversification des formes dans un monde littéraire mondialisé, et médiatisé par la parole d innombrables microcommunautés critiques, constituées à la fois de professionnels mais aussi, dans une proportion croissante, d amateurs? Évaluation : mini mémoire prenant la forme d un dossier de réception consacré à des œuvres (roman, récit, autobiographie, poésie) publiées au tournant des XXe et XXIe siècles.

15 M2FR455B/M4FR455B, 2 nd semestre : ETATS DU BIOGRAPHIQUE M. Didier Alexandre, Alexandre Gefen Lundi, 12 :00 14:00. Sorbonne, Amphi Champollion Pourquoi écrire une vie? Usages, valeurs et fonctions de la biographie littéraire Pourquoi raconter la vie d un écrivain, en faire la biographie, en réfléchir l existence ou en critiquer le mythe en inventant sans relâche de nouveaux modèles d écriture? Depuis trois décennies, tout se passe comme si un double mouvement réouvrait l interrogation sur le biographique : d une part, la production à foison de vies d auteurs d un statut épistémologique incertain, vies imaginées voire imaginaires, comme dans la collection «L un et l autre» de Gallimard, vient enrichir notre mémoire culturelle d une relation plus intime aux auteurs et aux œuvres. D autre part, l appropriation par les écrivains eux-mêmes de la construction du «personnage d auteur» vient troubler et nos catégories critiques, confrontant des identités propres et souvent troublantes à nos outils d analyse, qu ils soient sociologiques ou psychologiques. Du côté des études littéraires, la «mort de l auteur» (Barthes et Foucault), la critique de «l illusion biographique» (Bourdieu) semblent dépassées par des méthodes fines capables de prendre en compte un espace biographique multidimensionnel et non déterministe, en sorte qu il nous est ne nous est plus interdit d interpréter la signification d une œuvre avec la vie de son auteur. Du côté de la littérature elle-même, le personnage de l auteur, son biographe et leur relation, sont l objet d une exploration romanesques ou poétique sans précédent, et au centre de bien des œuvres contemporaines majeures, et qui embrassent des formes allant de la fiction critique à la néo-hagiographie. Se jouent assurément des redéfinitions de l espace littéraire et de son rôle, du travail d écriture et des méthodes interprétatives : le discours biographique se découvre comme un lieu essentiel de construction de l histoire littéraire, de l idée de littératures comme de ses valeurs (la justesse, l originalité, le génie, la vocation, la relation au monde, etc.), lieu que nous voudrons dans ce séminaire explorer, dans ses buts, ses usages, ses possibles fonctions. Public : master 1 & 2 et doctorants. Horaires : Paris Sorbonne : 12 séances de deux heures à Paris avec à chaque fois une conférence, lundi 11 H H 00, second semestre, amphi Champollion. Oxford, Maison française : deux demi-journées début février et début mai, accessibles aux étudiants de Paris 4 par un enregistrement vidéo. Évaluation : mini mémoire (moins de dix pages) autour d un récit biographique. Œuvres au programme : le programme sera diffusé sur le site de l UFR et de l EA 4503 et du Labex OBVIL en cours de semestre M1FR456B / M3FR456B, 1 er semestre : THEATRE ET POLITIQUE Mme Florence Naugrette Mardi, 16:00-18:00. Maison de la Recherche, salle D040 Activité artistique collective, conçue pour un public de spectateurs plus ou moins soudés par le sentiment d appartenance à une communauté, dans des cadres institutionnels publics ou privés, le théâtre est un art que contrôle étroitement le pouvoir, dont la performance même est un geste politique, et qui tient un discours sur la cité. Centré sur les XIXe, XXe et XXIe siècles, le séminaire envisage ces différents rapports du théâtre au / à la politique, en étudiant l évolution de l institution théâtrale, les grands événements théâtraux ayant donné lieu à scandale public (procès, censure, interdiction, contestations violentes), et les différents modes d action ou de signifiance politique à l œuvre dans les œuvres.

16 M2FR456B / M4FR456B, 2 nd semestre : LE THEATRE CONTEMPORAIN Mme Florence Naugrette Vendredi, 16:00-18:00. Sorbonne, Amphi Quinet Peut-on se repérer dans la diversité de la production théâtrale contemporaine? Quels concepts sont opératoires pour l analyser, la décrire, en dégager les mouvements, les tendances, les styles? Quels sont les présupposés de sa périodisation et de sa cartographie? Qu a-t-on désigné sous l étiquette de «théâtre post-dramatique»? Dans quelle mesure assiste-t-on aujourd hui à un retour du texte? du récit? de la poésie au théâtre? Que recouvre la notion de performance, et quelle est son histoire? Comment pense-t-on, aujourd hui, la position du spectateur? À partir d études de cas précis, le séminaire répondra à ces questions en attirant l attention des étudiants sur l intérêt des mises en perspective historiques pour mieux comprendre les enjeux des débats actuels. 16 M1FR457B / M3FR457B, 1 er semestre : LA POESIE FRANÇAISE CONTEMPORAINE DEPUIS LA FIN DU XXE SIECLE M. Michel Jarrety Lundi, 15:00-17:00. Sorbonne, Amphi Quinet La poésie française contemporaine depuis la fin du XXe siècle M2FR457B / M4FR457B, 2 nd semestre : LES ECRITURES DE SOI DES MEMOIRES D ANCIEN REGIME A L AUTOFICTION M. Michel Jarrety Jeudi, 12:00-14:00. Maison de la Recherche, [ salle?] Les écritures de soi des mémoires d Ancien Régime à l autofiction. M1FR459C / M3FR459C, 1 er semestre : RHETORIQUE, ESTHETIQUE ET SPIRITUALITE Mme Dominique Millet-Gérard Lundi, 18:00-20:00. Sorbonne, salle de grec 1 Rhétorique, esthétique et spiritualité. Symbolisme, antisymbolisme : littérature et mystère chrétien M2FR459C / M4FR459C, 2 nd semestre : RHETORIQUE, ESTHETIQUE ET SPIRITUALITE Mme Dominique Millet-Gérard Lundi, 18:00-20:00. Sorbonne, salle de grec 1 Littérature et esthétique théologique

17 M1FR460B / M3FR460B, 1 er semestre : MATERIAUX POUR UNE HISTOIRE DE LA POESIE FRANÇAISE M. Michel Murat Mardi, 09:00-11:00. Maison de la Recherche, salle D035 La poésie surréaliste En définissant la poésie, à la suite de Novalis, comme «le réel absolu», les surréalistes ont à la fois valorisé et occulté leur propre production poétique. Recouverte par la théorie, coupée de ses sources et du genre où elle continue pourtant de s inscrire, la poésie surréaliste est trop facilement identifiée à un catalogue d images et de formules. En s appuyant sur un large corpus (Eluard, Breton, Desnos, Soupault, Péret, Tzara, Leiris, Artaud, Char), le séminaire s intéressera à sa situation dans l histoire du genre, des pratiques et des formes ; à la relation entre dadaïsme et surréalisme ; aux modalités de construction, par les citations, les comptes rendus et les anthologies, d un corpus canonique ; aux pratiques éditoriales, de la revue à la plaquette pour bibliophile et au recueil. Il posera, à partir des réflexions de Paulhan et de l exemple de Bonnefoy, la question de la sortie des avant-gardes et d une poésie postérieure au surréalisme. 17 M2FR460B / M4FR460B, 2 nd semestre : MATERIAUX POUR UNE HISTOIRE DE LA POESIE FRANÇAISE M. Michel Murat Mardi, 09:00-11:00. Maison de la Recherche, [ salle?] Approches de la poésie contemporaine : le poème et le réel Contre les thèses mallarméennes du double état de la parole et de l action restreinte, une part de la poésie moderne s est donné pour tâche, au risque de son unité et de sa spécificité, de rendre compte du monde tel qu il est. En partant d une analyse des procédés de collage dans les avant-gardes historiques, nous suivrons le fil de ce qu on peut nommer «poésie documentaire» ou «document poétique», et nous envisagerons les développements contemporains de cette recherche, dont l œuvre de Charles Reznikoff, Testimony, constitue un des principaux monuments. Le séminaire bénéficiera de la collaboration de Franck Leibovici, Vincent Broqua et Olivier Brossard. Atelier de création poétique animé par Anne Portugal. ENS, mardi 16h-18h, salle à préciser. Cet atelier réunit un groupe de 10 à 15 étudiants (maximum), francophones et étrangers. Les étudiants, pour y être admis, devront présenter un dossier comprenant un CV, une lettre de motivation, et un texte personnel d une longueur maximale de 5000 signes, dont ils choisiront librement la forme et le sujet. La participation à l atelier est prise en compte dans la validation du séminaire. M1FR461B / M3FR461B, 1 er semestre : LITTERATURE XXE SIECLE M. Jean-François Louette Jeudi, 16:00-18:00. Sorbonne, amphi Richelieu Roman et Histoire : La Route des Flandres de Claude Simon (1960, Minuit, «Double»). M2FR461B / M4FR461B, 2 nd semestre : LITTERATURE XXE SIECLE M. Jean-François Louette Jeudi, 16:00-18:00. Sorbonne, Amphi Richelieu Le thème du séminaire sera : «Sartre ET Beauvoir». Il serait bon de lire notamment les nouvelles de Beauvoir (Quand prime le spirituel, 1979, rééditées sous le titre Anne ou quand prime le spirituel, Folio) et celles de Sartre (Le Mur, Folio). Mais on étudiera aussi La Cérémonie des adieux (Gallimard, 1981).

18 M2FR464C / M4FR464C, 2 nd semestre : LITTERATURE DE LA PREMIERE MOITIE DU XIXEME SIECLE : LITTERATURE ET TRANSGRESSION SOCIALE Mme Mélonio, Mme Vanden Abeele, M. Pradeau, Mme Roman, M. Lichtlé Mercredi, 14:00-16:00. Maison de la Recherche, [ salle?] La «croisée des chemins» : littérature et morale dans la première moitié du XIXe siècle Le premier XIXe siècle, dans l immédiat héritage, problématique, de la Révolution française, apparaît comme un moment décisif où se reconfigurent les rapports de la littérature et de la morale. Préparée en cela par le rationalisme des Lumières, la Révolution a mis à bas un système social et moral hiérarchisé où chacun avait sa place prédéfinie dans un système des «ordres» qui était aussi un système d ordre, pour mettre au centre l individu comme sujet. Tocqueville (De la démocratie en Amérique) dit bien ce passage tragique de la morale, comme ensemble de normes rassurant et bien constitué, hiérarchisant immuablement la société, au questionnement éthique comme quête douloureuse de valeurs modernes et stables. Le séminaire abordera le cas d écrivains particuliers (Vigny, Hugo, Balzac...) mais aussi des questions plus larges comme celle de l écriture féminine, ou, dans la presse, le jeu des normes dans la chronique judiciaire. Le programme détaillé sera distribué lors de la première séance. 18 M1FR466B / M3FR466B, 1 er semestre : RECHERCHE SUR LA LITTERATURE FRANÇAISE DU XIXE SIECLE Mme Basch, M. Glaudes, M. Guyaux Vendredi, 16:00-19:00. Sorbonne, Amphi Guizot L objectif de ce séminaire est de dresser un bilan des recherches en cours sur les grands auteurs du XIXe siècle ou sur des questions transversales. Sont prévues au premier semestre des séances sur Balzac, Barbey d Aurevilly, Astolphe de Custine, Jean Lorrain, Nerval, Stendhal. Le calendrier sera communiqué en septembre M2FR466B / M4FR466B, 2 nd semestre : RECHERCHE SUR LA LITTERATURE FRANÇAISE DU XIXE SIECLE Mme Basch, M. Glaudes, M. Guyaux Vendredi, 16:00-19:00. Sorbonne, amphi Guizot L objectif de ce séminaire est de dresser un bilan des recherches en cours sur les grands auteurs du XIXe siècle ou sur des questions transversales. Le calendrier du second semestre sera communiqué en janvier M1FR468A / M3FR468A, 1 er semestre : LITTERATURE ET ARTS VISUELS : D UN MEDIUM L AUTRE - ACTUALISER, HYBRIDER, TRANSPOSER M. Bernard Vouilloux Mercredi, 15:00-17:00. Maison de la Recherche, salle D040 Le séminaire se propose d examiner trois grands types de relations entre les arts : l actualisation, l hybridation, la transposition. Après une tentative de synthèse théorique autour de ces notions, trois cas particuliers seront étudiés en détail. 1 ) À travers la scène du fond du puits à Lascaux (environ ans av. J.-C), puis des exemples pris dans le mouvement d avant-garde picturale de la Figuration narrative (dans les années 1960), on se demandera par quels moyens un art de l image fixe comme la peinture est susceptible d actualiser la compétence narrative mise en œuvre dans les arts du temps (littérature, cinéma). 2 ) En considérant la collection de livres-portraits constituée par Edmond de Goncourt entre 1890 et sa mort (1896), on interrogera le statut des objets qui résultent de l hybridation de deux supports aussi différents que le livre et le portrait peint. 3 ) En partant du film de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Une visite au Louvre (2003), on analysera les modalités cinématographiques selon lesquelles ont été transposés à l écran les propos de Cézanne recueillis par son biographe Joachim Gasquet (1921). Bibliographies et textes seront communiqués au fil des séances. Ce séminaire s inscrit dans l axe transversal Littérature, arts, médium (EA 4503-Littérature française xixe - xxie siècles).

19 M2FR468A / M4FR468A, 2 nd semestre : LITTERATURE ET ARTS VISUELS : QUESTIONS POSEES PAR LES ARTS A LA LITTERATURE M. Bernard Vouilloux Mercredi, 16:00-18:00. Maison de la Recherche, [ salle?] Il est habituel de se demander ce que les écrivains vont chercher (souvent) et trouvent (parfois) dans la peinture, la sculpture, la photographie, le cinéma, la danse, etc. À partir d un certain nombre d exemples, ce séminaire retournera le sens de l interrogation pour tenter de voir en quoi et comment le passage par les arts et l esthétique peut renouveler notre approche des textes. Bibliographies et textes seront communiqués au fil des séances. Ce séminaire s inscrit dans l axe transversal Littérature, arts, médium (EA Littérature française XIXe-XXIe siècles). 19 M2FR469A / M4FR469A, 2 nd semestre : REPRESENTATIONS DE LA VIE LITTERAIRE (XVIE-XVIIIE SIECLES) M. Frantz, M. Monferran, Mme Reguig Mardi, 15:00-17:00. Sorbonne, Amphi Milne Edwards La «Naissance de l écrivain» qu Alain Viala date du XVIIe siècle, mais qu à bien des égards, on peut faire remonter à la Renaissance, s accompagne de toute une série de textes parlant du fait littéraire : arts poétiques, commentaires, biographie d écrivains, histoires littéraires. Ces outils donnent une certaine image de la vie littéraire, de ses usages comme des conflits qui la structurent. Ils légitiment certains auteurs, en excluent d autres et délimitent ainsi les frontières de ce qui appartient ou non au monde des lettres. Parallèlement à ces textes, s élaborent des fictions variées (dialogues, Parnasses, temples...) qui mettent en scène la vie littéraire et dans lesquelles les écrivains se retrouvent transformés en personnages, sérieux, comiques, voire ridicules. Le but du séminaire sera de réfléchir à la manière dont se construit la vie littéraire dans ces textes fictionnels et non fictionnels. Bien que centré sur la France de l Ancien Régime (XVIe-XVIIIe siècles), le séminaire ne s interdira pas d envisager certains textes plus récents et d ouvrir sa réflexion à des œuvres d autres aires géographiques. M1FR470A / M3FR470A, 1 er semestre : POLITIQUES DE LA LITTERATURE : ECRITURES ET THEORIES DES LITTERATURES FRANCOPHONES M. Romuald Fonkoua Mercredi, 11:00-13:00. Sorbonne, salle D690 L étude de la politique (prise sous l angle de l idéologie) dans les littératures francophones a fait l objet de nombreux travaux. Sans négliger cet aspect, ce séminaire vise surtout à repenser les rapports contemporains des littératures francophones à la politique prise sous l angle des conflits, ainsi que leurs conséquences sur le fonctionnement des systèmes littéraires. Une attention critique sera accordée aux notions théoriques (liées essentiellement à la politique) qui ont permis d aborder ces littératures produites par des sociétés dites «dominées» parce qu une partie de l histoire est liée aux esclavages et aux colonisations. Corpus d étude (à titre indicatif) Amadou Hampâté Bâ, L étrange destin de Wangrin, Paris, 10/18 Ahmadou Kourouma, Les Soleils des indépendances, Paris, Seuil/Points Sony Labou-Tansi, La vie et demie, Paris, Seuil/Points Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs, Paris, Seuil/Points

20 M2FR470A / M4FR470A, 2 nd semestre : MESURES DU MONDE, DISCOURS SUR LA LITTERATURE M. Romuald Fonkoua Mercredi, 10:00-12:00. Maison de la Recherche, [ salle?] Ce séminaire étudiera les mesures (anciennes, nouvelles) du monde (son état actuel, son dérèglement) faites par les écrivains francophones à travers leurs discours. On s intéressera en particulier à leur nature, leur portée, leurs enjeux et leurs conséquences sur une épistémologie de la littérature francophone. Corpus d étude (à titre indicatif) Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, Paris, Présence africaine Edouard Glissant, Le discours antillais, Gallimard/Folio Tout-monde, Paris, Gallimard/Folio Traité du Tout-monde, Gallimard. Amin Maalouf, Le dérèglement du monde, Paris, Grasset [le Livre de Poche] Les identités meurtrières, [Le livre de poche] Léopold Sédar Senghor, Ethiopiques, Œuvre Poétique, Paris, Seuil 20 M1FR470B / M3FR470B, 1 er semestre : LES MISES EN SCENE DE L ECRIVAIN FRANCOPHONE M. Romuald Fonkoua Mercredi, 17:00-19:00. Maison de la Recherche, salle D040 Ce séminaire propose d étudier les mises en scène de l écrivain dans le roman francophone depuis la période coloniale. On s attachera en particulier aux autoportraits, aux sens et aux conséquences que peuvent avoir ces représentations (sous toutes les formes, dans tous les genres et dans toutes les aires culturelles de la francophonie) sur l image de l écrivain francophone contemporain. Corpus d étude (à titre indicatif) Patrick, Chamoiseau, Texaco, Paris, Gallimard/Folio Maryse Condé, Victoire, Les saveurs et les mots, Paris, Mercure de France Dany Laferrière, Je suis un écrivain japonais Paris, Grasset Alain Mabanckou, Black bazar, Paris, Seuil Andrei Makhine, Le testament français, Paris, Seuil René Maran, Batouala. Véritable roman nègre, Paris, Albin Michel M2FR470B / M4FR470B, 2 nd semestre : DE L ECRIT A L ECRAN. LITTERATURES FRANCOPHONES ET CINEMA M. Romuald Fonkoua Mercredi, 17:00-19:00. Maison de la Recherche, [ salle?] Le passage de l écrit à l écran est un des aspects importants du domaine des littératures francophones. On étudiera au cours de ce séminaire les questions de l adaptation (rapport littérature et cinéma), de la fabrique des images, de leurs fonctions et de leurs usages à partir de quelques cas d écrivains cinéastes d Afrique noire et des Antilles françaises. Corpus d étude (à titre indicatif) Patrick Chamoiseau et Guy Deslauriers, Biguine Le passage du milieu Euhzan Palcy, Rue Cases-Nègres Joseph Zobel, La rue Cases-Nègres Ousmane Sembène, Le Mandat (Paris, Présence africaine) Guelwaar(Paris, Présence africaine)

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE

THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE THÉÂTRE EXERCICES EN ÉCRITURE DRAMATIQUE Au regard des programmes-cadres Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario, 9e et 10e année 2010 (révisé) et Éducation artistique, Le curriculum de l Ontario

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef)

Unité centrale de la formation des cadres. Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Centres régionaux des métiers d éducation et de formation (Crmef) Programme du concours d accès au cycle de préparation à l Agrégation de français 1 1: Introduction générale Les épreuves du concours d

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position

Programmes de Français Baccalauréat Professionnel. Distinguer information, commentaire, prise de position Programmes de Français Baccalauréat Professionnel Classe de 2 nde Sujet Interrogations Contenus et mise en œuvre Construction de l information Les médias disent-ils la vérité? Comment s assurer du bien

Plus en détail

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime

Avertissement... 7. Introduction... 9. Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Table des matières Avertissement... 7 Introduction... 9 Première partie À la recherche des clefs sous L Ancien Régime Définition et constitution d un objet D étude Qqu est-ce qu une clef? Étude du signifiant....

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

PROGRAMME, COURS ET BIBLIOGRAPHIE. CPGE aux écoles de commerce : ECS 3 et ECE5

PROGRAMME, COURS ET BIBLIOGRAPHIE. CPGE aux écoles de commerce : ECS 3 et ECE5 PROGRAMME, COURS ET BIBLIOGRAPHIE CPGE aux écoles de commerce : ECS 3 et ECE5 PROGRAMME DE CULTURE GENERALE EC PREMIERE ANNEE 2015 2016 Professeur : Danielle Pasquine -Baïsse Rédaction officielle du programme

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES Consultation, conseil et formation systémique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTEMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE GENEVE NOVEMBRE 2012-2015(2016) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES

CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES Consultation, conseil et formation sy!émique CURSUS DE FORMATION AUX APPROCHES SYSTÉMIQUES EN COUPLE, EN INDIVIDUEL ET EN FAMILLE 2 ÈME CYCLE 2011-2014(2015) Contenu Avant-propos... 3 Enjeux... 3 Objectifs

Plus en détail

Lectures et lecteurs en 2015

Lectures et lecteurs en 2015 Lectures et lecteurs en 2015 Permanences et mutations Montréal, 11 mars 2015 Christophe Evans Bibliothèque publique d information Service Études et recherche evans@bpi.fr Lire? «La plus polymorphe des

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

La Rentrée au Jeu de paume!

La Rentrée au Jeu de paume! La Rentrée au Jeu de paume! Communiqué DE PRESSE activités jeune public et moins de 26 ans Photo : Elodie Coulon Jeu de Paume 2014 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG La rentrée

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités. Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities

École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités. Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities École d été en Humanités numériques de Sorbonne Universités Digital Humanities Summer School at the Sorbonne Universities (Paris, 29 juin 2015-10 juillet 2015) L Édition scientifique de textes en langues

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

WWW.paris4.sorbonne.fr. Master. Mention PHILOSOPHIE et SOCIOLOGIE. Spécialité Esthétique et philosophie de l art

WWW.paris4.sorbonne.fr. Master. Mention PHILOSOPHIE et SOCIOLOGIE. Spécialité Esthétique et philosophie de l art WWW.paris4.sorbonne.fr Master Paris-Sorbonne (Paris IV) Humanités Mention PHILOSOPHIE et SOCIOLOGIE Spécialité Esthétique et philosophie de l art 2005-2006 Spécialité : Esthétique et Philosophie de l art

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques

DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques 2328 DES SAVOIRS PROFESSIONNELS DU TRAVAIL SOCIAL Définition, construction, contenus, validation, Questions épistémologiques I ENJEU SOCIAL : UN DEBAT DANS LE CHAMP PROFESSIONNEL Il existe un débat récurrent

Plus en détail

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS

Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS Programme Arts et lettres COURS COMMUNS AUX TROIS PROFILS LES INSTITUTIONS CULTURELLES AU QUÉBEC 502-JAL-03 Pondération : 1-2-3 Compétences : 01D0 (c) Ce cours pose les bases d une connaissance critique

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

PROGRAMME PROJET CPGE

PROGRAMME PROJET CPGE M. Le Monze 2012-2013 PROGRAMME PROJET CPGE NIVEAU PREMIERE Axes : 1. Présentation des CPGE et de leurs débouchés 2. Méthodes de travail au lycée et dans ces classes 3. Les caractéristiques et problématiques

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur

CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur CLASSICISME ET INTERDISCIPLINAIRTÉ Une brève analyse bibliométrique des références à Paul Ricœur Cette note vise à évaluer la diffusion de l œuvre de Paul Ricœur dans l univers des revues scientifiques.

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE 2013/2014

ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 CALENDRIER PREVISIONNEL DES FORMATIONS «LIRE ET FAIRE LIRE» PROPOSEES PAR LA COORDINATION FOL/UDAF DU MAINE ET LOIRE Et COUPON DE PRE-INSCRIPTION JOINT AU CALENDRIER départementale Lire et Faire Lire du

Plus en détail

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES

HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES 1 HISTOIRE DE L ART FRANCAIS XIXE-XXE SIÈCLES Fabrice MASANÈS-RODE, Ph.D. I. PRÉSENTATION GÉNÉRALE Ce cours propose un enseignement général sur les arts visuels principalement peinture, sculpture, photographie

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

Qu est-ce que la virtualisation?

Qu est-ce que la virtualisation? I Qu est-ce que la virtualisation? L actuel et le virtuel Considérons pour commencer l opposition facile et trompeuse entre réel et virtuel. Dans l usage courant, le mot virtuel s emploie souvent pour

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

Gestion technique de l immobilier d entreprise

Gestion technique de l immobilier d entreprise Gestion technique de l immobilier d entreprise Pascal Hendrickx Jean Perret Groupe Eyrolles 2003 ISBN 2-212-11251-3 Introduction Le patrimoine bâti n est pas un produit éphémère et périssable. C est un

Plus en détail

Locaux de L Association (rue de la Pierre Levée à Paris), par Jean-Yves Duhoo.

Locaux de L Association (rue de la Pierre Levée à Paris), par Jean-Yves Duhoo. Locaux de L Association (rue de la Pierre Levée à Paris), par Jean-Yves Duhoo. INTRODUCTION Björn-Olav Dozo Tanguy Habrand Maud Hagelstein Depuis 1990, L Association anime vigoureusement la scène contemporaine

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Jacques CITTEE - DUERMG Module d aide à la préparation de la thèse Février 2013 La recherche qualitative Une recherche dont les problématiques et les

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais Objectifs de la formation Perspectives professionnelles La licence d anglais LLCE de l université Michel de Montaigne Bordeaux 3 se caractérise par la grande pluridisciplinarité,

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Olivier RODUIT Ecrire et conserver, album paléographique et diplomatique Dans Echos de Saint-Maurice, 2010, tome 105b, p. 49-52 Abbaye de Saint-Maurice 2014

Plus en détail

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES

HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES 1 UNIVERSITÉ CLAUDE BERNARD LYON 1 LIRDHIST http://lirdhist.univ-lyon1.fr MASTER RECHERCHE HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET DIDACTIQUE DES SCIENCES Diplôme national triple sceau : Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

Périodisation ou chronologie du développement de la littérature française. Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE

Périodisation ou chronologie du développement de la littérature française. Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE a) 476 1450 Evénements politiques et sociaux limitant l époque du Moyen Age: chute de l Empire Romain de l Occident ; invention de l imprimerie; b) 476 1494

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne

Une nouvelle muséologie pour le musée moderne Une nouvelle muséologie pour le musée moderne André Desvallées, dir., Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie André Desvallées, dans cet extrait de Vagues, une anthologie de la nouvelle muséologie

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

de la Bfm saison 2012-2013 Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr

de la Bfm saison 2012-2013 Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr saison 2012-2013 de la Bfm Bibliothèque francophone multimédia www.bm-limoges.fr 2, place Aimé-Césaire 87032 Limoges Cedex tél. 05 55 45 96 00 fax 05 55 45 96 96 ancien bleu boule C 100 M 87 J 5 actuel

Plus en détail

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Les cours, séminaires et réunions ont lieu (sauf indication contraire) salle E 25 de l Ancienne

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

PRÉSENTATION DES PÔLES VIE DU CITOYEN

PRÉSENTATION DES PÔLES VIE DU CITOYEN Presse Magazine Écran AFP CD et DVD consultable sur place PRÉSENTATION DES PÔLES VIE DU CITOYEN Située au cœur du hall des Champs Libres, la Vie du Citoyen offre chaque jour, y compris le dimanche, un

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

PREPA BAC DE FRANÇAIS PREMIERE 2016

PREPA BAC DE FRANÇAIS PREMIERE 2016 1 PREPA BAC DE FRANÇAIS PREMIERE 2016 1 SOMMAIRE 2 L ENJEU D UNE BONNE NOTE AU BAC DE FRANÇAIS 3 ELEAD PREPA LEADER 4 LA PREPARATION DE L ECRIT 5 LA PREPARATION DE L ORAL 6 ELEAD STAGE BAC DE FRANCAIS

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Conception de projets multimédia et de dispositifs numériques Médiation, médiatisation des savoirs Dix années d expérience en formation de chef de projet multimédia

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel

MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel Année universitaire 2014/2015 Informations pratiques Site de l UFR : http://www.univ-metz.fr/ufr/ll/ Contacter

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master domaine Sciences humaines et sociales, mention Sciences Du Langage, spécialité Didactique des langues et des cultures

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

MASTERS RECHERCHE DE LITTERATURE FRANCAISE ET DE LITTERATURE COMPAREE

MASTERS RECHERCHE DE LITTERATURE FRANCAISE ET DE LITTERATURE COMPAREE MASTERS RECHERCHE DE LITTERATURE FRANCAISE ET DE LITTERATURE COMPAREE BROCHURE 2015-2016 1 MASTERS RECHERCHE DE L UFR DE LITTERATURE FRANCAISE ET COMPAREE Mention «Littérature, philologie, linguistique»

Plus en détail