«Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et. A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI. Autobiographie et Roman Poreuses frontières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et. A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI. Autobiographie et Roman Poreuses frontières"

Transcription

1 Communication «Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI Journée d études Autobiographie et Roman Poreuses frontières 22 novembre 2016, FLSH Ain Chock

2 Avant de commencer cette journée de réflexion autour de l autobiographie et du roman, il est nécessaire de définir l une et l autre. Commençons par l autobiographie. Le terme biographie est composé de auto et biographie. Etymologiquement c est le fait d écrire (graphie) sur soi-même. La biographie est un «genre d écrit qui a pour objet l histoire de vie particulières». Dans ce genre, la biographie, on distingue nettement l auteur de celui qui est raconté. Un auteur retrace ainsi la vie d un personnage célébré qui s est distingué par son rôle politique, se connaissances scientifiques, ses performances sportives ou autres. Dans biographie, l auteur raconte la vie de la célébrité dans son intégralité, jusqu à la mort. Revenons à l autobiographie : elle se définit dans les dictionnaires comme la biographie d un auteur faite par lui-même. Or, un auteur ne peut que narrer une partie de sa vie et non sa totalité, contrairement au biographe qui recueille des informations des témoignages d origine diverses sur la vie entière de celui dont il fait la biographie. On a dit que les écrits biographiques concernent des personnages qui ont marqué l histoire et dont la vie mérite d être connue de tous. Cela revient à dire qu un auteur qui entreprend d écrire sa biographie estime que sa vie est particulière et qu elle doit être partagée par le grand public.

3 Nous pouvons nous référer à une autobiographie célèbre. «Les confessions» où J.J. Rousseau livre à ses lecteurs ses pensées les plus intimes et les événements qui ont le plus marqué sa vie. Cependant, Rousseau à la fois observateur et sujet de sa propre vie est conscient des limites de la démarche autobiographique et évoque la mémoire affective qui tantôt embellit les événements tantôt enlaidit ou pire encore le rejette totalement. Il reconnaît que «Le connais-toi toi-même n est pas une maxime si facile à suivre qu il ne l avait cru» (Les rêveries du promeneur solitaire). Cet exemple montre que l autobiographie est un exercice périlleux dans la mesure où l auteur et le je qui devraient être en harmonie ne se rencontrent que difficilement au moment de l écriture. Ecrire sa propre vie, c est compter sur sa mémoire qui souvent ne livre que ce qui l a marquée. La distance entre le souvenir et l instant de la narration, la distance entre celui qui écrit et celui qui a vécu est telle qu être totalement relève de l impossible. Selon Philippe Le jeune dans son essai, Le Pacte autobiographique (1975), définit l autobiographie comme «Le récit rétrospectif en prose qu une personne réelle fait de sa propre existence lorsqu elle met l accent sur sa vie individuelle, sa personnalité». Tout dans l autobiographie doit être vrai et l auteur se doit de dire toute la vérité sans rien omettre. Cet engagement est signifié au début de l œuvre par un pacte explicite ou non que l auteur établit avec son lecteur. Voici pour l autobiographie. Qu en est-il du Roman? On peut définir brièvement le roman comme une histoire inventée par un auteur et où des personnages imaginaires vivent des

4 situations vraisemblables, c et-à-dire qui semblent vrai mais qui sont issues de l imagination de l écrivain et auxquelles selon l égo de l écrivain le lecteur peut s identifier. -Le roman à caractère autobiographique serait donc, une histoire imaginaire dans laquelle le je de l auteur est dissocié, distinct du je du personnage. Comment alors la confusion peut-elle s établir entre l autobiographie qui a ses propres règles et le roman autobiographique? Deux de nos écrivains marocains ont été accusés en 1954 d avoir raconté leur vie dans leurs romans. Driss CHRAIBI avec le Passé simple et Ahmed Sefrioui avec la Boite à Merveilles. Ces deux romanciers considérés comme les pionniers du roman d expression française au Maroc ont pourtant utilisé l un le discours homodiégétique et l autre le discours hétérodiégétique (je, le). Cela n a pas empêché la critique de considérer leurs romans comme la narration de leur vie réelle. Driss Chraïbi qui a subi les critiques les plus violentes se défend d avoir évoqué sa vie «en aucun cas ( ) il ne s agit d un livre autobiographique». Il est vrai que le prénom de l auteur et celui du personnage sont identiques, il est vrai que leurs parcours est similaire, mais tout ceci ne peut mener à conclure qu il s agit d une autobiographie. Les critiques ont également souligné l aspect autobiographique dans la Boîte à merveilles, alors qu il s agit d un discours hétérodiégétique (troisième personnage) et que les prénoms de l auteur et du personnage principale sont différents (Ahmed/Sidi Mohammed).

5 Comment alors, par quel raccourci, on a accusé Chraïbi et Sefrioui d avoir écrit leur autobiographie puisqu aucun critère de l autobiographie telle que définie plus haut n y correspond. Dans Le Passé simple un jeune se révolte contre le système patriarcal estimé archaïque. Or, en 1954, le Maroc est colonisé par la France et écrire en français les tords de la société marocaine était perçu comme une explication à l occupation du Maroc par la France considéré comme un pays moderne. Dans la Boîte à merveilles, un Maroc paisible et serein, faisant de l histoire du Maroc est décrit à travers le regard d un petit garçon. Ici encore, la critique n a pas accepté cette image exotique et en deçà de la réalité historique. Selon la critique, ni Chraïbi, ni Sefrioui ne se sont engagés dans la libération de leurs pays avec une plume patriotique. Par l accusation d avoir écrit leur autobiographie, la critique considérait ainsi leur parcours comme individuel et non commun aux marocain. Selon nous, ni le discours homodiégétique, ni la correspondance vague des évènements vécus par l auteur et son personnage ne peuvent conduire à classer un roman qui relève de la fiction dans la catégorie autobiographie. François Mauriac dit à ce propos dans Le romancier et ses personnages (1933) «qu un garçon de 18 ans ne peut que faire un livre qu avec ce qu il connaît de la vie, c est-à-dire de ses propres désirs, ses propres illusions».

6 On peut ajouter que c et aussi le cas de tout écrivain quel que soit son âge. Prendre la parole en disant «je» ou même «il», en racontant ce qui aurait pu être vécu, semble une étape nécessaire et universelle dans l approche de l écriture. Tout écrivain a besoin de passer par ce chemin, qui tient en quelque sorte d analyse de soi. Ce n est qu après une telle démarche qu il peut commencer à élargir son horizon et à observer le reste de l univers.

Avant la lecture I. LE PARATEXTE

Avant la lecture I. LE PARATEXTE M. Snini Avant la lecture I. LE PARATEXTE Qu est-ce que le paratexte? Le paratexte est l ensemble des éléments entourant un texte et qui fournissent une série d informations. Sa principale fonction est

Plus en détail

Écrire ses mémoires Guide pratique de l autobiographie

Écrire ses mémoires Guide pratique de l autobiographie Marianne Mazars Écrire ses mémoires Guide pratique de l autobiographie Seconde édition PREMIÈRE PARTIE Voyage au cœur de l autobiographie Pour rédiger ses mémoires, il est indispensable de savoir tout

Plus en détail

Puis Olivier écrit à Bernard pendant que Bernard est parti en voyage avec son oncle Edouard et Laura. Car il est tellement jaloux. On peut donc confir

Puis Olivier écrit à Bernard pendant que Bernard est parti en voyage avec son oncle Edouard et Laura. Car il est tellement jaloux. On peut donc confir On peut toujours considérer qu une oeuvre littérature est une d art en tant qu elle vise à produire le beau et à susciter une émotion chez son récepteur. Les auteurs écrivent souvent pour des raisons différentes

Plus en détail

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures)

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) La Disparition de la langue française d Assia Djebar : une réflexion sur l histoire littéraire et culturelle du Maghreb francophone Préalable : nous avons

Plus en détail

Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures)

Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures) Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures) Le Testament français, roman des origines, origine du roman Préalable : nous proposons ici une séquence pour une classe de 3 e de bon niveau, Le Testament

Plus en détail

Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano

Commentaire Composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano Education Anonym Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano Essai Commentaire composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano 5 10 15 20 25 30 Au XXe siècle la littérature du monde francophone

Plus en détail

L autobiographie : histoire et évolution du genre. :

L autobiographie : histoire et évolution du genre. : L autobiographie : histoire et évolution du genre. : Définition. Le mot «autobiographie», composé des 3 racines grecques «auto» = «soi- même» / «bios» = «la vie» / «graphein» = «écrire», n est apparu qu

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Boubeka Billel Classe de NRC 1 13,5/20 Aspects bibliographiques (1 point) Titre : Autoportrait de l'auteur en coureur de fond Auteur : Haruki murakami Date de première publication

Plus en détail

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit Edouard, collège Aumeunier-Michot Bilan annuel (séquences) : 3ème Ecrire un récit I. Un récit rapporte des événements réels ou fictifs. - Il existe plusieurs genres narratifs : la nouvelle, le roman, le

Plus en détail

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Term bac pro SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE ETUDE D une oeuvre intégrale Ce Jour là, Vercors Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Séance 1 Travaux de groupes

Plus en détail

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures

Module 1 La boite à Merveilles. Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures Module 1 La boite à Merveilles Projet pédagogique préparé par Prof.fr 40 heures 1- Lecture Le paratexte Exploiter le paratexte pour commenter l œuvre documentation Dégager des hypothèses de lecture 2-

Plus en détail

Florence Godeau, Destinées féminines à l ombre du Naturalisme Paris, Éditions Desjonquères, 2008, 135 p.

Florence Godeau, Destinées féminines à l ombre du Naturalisme Paris, Éditions Desjonquères, 2008, 135 p. Florence Godeau, Destinées féminines à l ombre du Naturalisme Paris, Éditions Desjonquères, 2008, 135 p. Béatrice Vernier-Larochette Lakehead University Voici un ouvrage dont l objectif est de comparer

Plus en détail

LE BIOGRAPHIQUE OU COMMENT PRENDRE LA QUESTION À REBOURS

LE BIOGRAPHIQUE OU COMMENT PRENDRE LA QUESTION À REBOURS Séquence construite avec Brigitte BOYER LE BIOGRAPHIQUE OU COMMENT PRENDRE LA QUESTION À REBOURS L objectif défini par le programme étant d «examiner les rapports entre réalité vécue, écriture et fiction,

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un

CHAPITRE I INTRODUCTION. qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un CHAPITRE I INTRODUCTION A. État de lieux La langue est un ensemble de signes vocaux (ou gestuels) et graphiques qui permet à un groupe donné de communiquer et de s exprimer. Elle est aussi un outil de

Plus en détail

Colloque international Sociologie et Littérature : une relation incestueuse?

Colloque international Sociologie et Littérature : une relation incestueuse? Colloque international Sociologie et Littérature : une relation incestueuse? Coordinateurs du colloque Hicham Bouchaïb, Professeur de Littérature française, FLSH, ir Brahim Labari, Professeur de Sociologie,

Plus en détail

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil METHODOLOGIE Préparation d une séquence de littérature de jeunesse à partir d un roman Déterminer le genre littéraire choisi : roman (fantastique, policier, historique, d anticipation, autobiographique,

Plus en détail

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE La nouvelle littéraire est un genre fascinant. Au contraire du roman, elle ne met en scène que très peu de personnages et met l accent sur l évolution psychologique de ceux-ci.

Plus en détail

Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai.

Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 1. Début (Introduction) : Elle marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 2. Milieu Élément déclencheur : Il

Plus en détail

Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai.

Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 1. Introduction : Marque le début de l histoire (personnage principal, temps, lieu, époque et contexte). C est un début réaliste, qui pourrait être vrai. 2. Élément déclencheur : Présente le problème qui

Plus en détail

Christian Milat Université d Ottawa

Christian Milat Université d Ottawa Jean-Pierre Boulé & Arnaud Genon, Hervé Guibert, l écriture photographique ou le miroir de soi Lyon, Presses universitaires de Lyon, coll. «A (etc.)», 2015, 273 p. Christian Milat Université d Ottawa Ce

Plus en détail

UN EXEMPLE DE CORRECTION (COMMENTÉ)

UN EXEMPLE DE CORRECTION (COMMENTÉ) UN EXEMPLE DE CORRECTION (COMMENTÉ) Les réponses proposées aux questions ouvertes dans les différents corrigés qui suivent n ont pas la prétention d être les uniques réponses admises. Il s agit plutôt

Plus en détail

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Lire Piero de Baudoin en classe Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Présentation de la BD Auteur : BAUDOIN Edmond Titre : Piero Editeur : Seuil coll. Roman graphique 128 p. 9 Difficulté de lecture

Plus en détail

RACONTER & EXPLIQUER. Le RECIT

RACONTER & EXPLIQUER. Le RECIT RACONTER & EXPLIQUER Le RECIT Peut-on expliquer ou résoudre un problème historique sans raconter? «L histoire est récit d événements : tout le reste en découle. Puisqu elle est d emblée un récit, elle

Plus en détail

Distribuer à chaque enfant un petit résumé de la vie d un saint. Chaque enfant raconte la vie du saint dont il a reçu la fiche.

Distribuer à chaque enfant un petit résumé de la vie d un saint. Chaque enfant raconte la vie du saint dont il a reçu la fiche. 1 La vie des saints Distribuer à chaque enfant un petit résumé de la vie d un saint. (Si possible leur prénom!) Exemple : fiches «prénoms» dans les revues «Grain de Soleil» Chaque enfant raconte la vie

Plus en détail

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure

1. Le conte du pourquoi et du comment. 2. Le récit d aventure 5-6 1. Le conte du pourquoi et du comment Mise en situation : écoute ou lecture de contes ; observation et discussion Narrer Production initiale : production d un conte du pourquoi et du comment ; observation

Plus en détail

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Comprendre et s exprimer à l oral Domaines du socle : 1, 2, 3 Lire Domaines du socle : 1, 5

Plus en détail

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Les spécificités du texte littéraire et les dispositifs pour assurer la compréhension en lecture Définition du texte littéraire

Plus en détail

Narration. énonciation. narrative

Narration. énonciation. narrative Narration énonciation narrative énonciation énoncé, narration - récit chaque énoncé est produit par un énonciateur ; un énoncé est le produit d une énonciation une énonciation (un acte d énonciation) est

Plus en détail

«Projet écriture et arts visuels»

«Projet écriture et arts visuels» «Projet écriture et arts visuels» Propos introductifs Qu est-ce qu un projet? Le projet est une tâche : - définie et réalisée en groupe ; - impliquant une adhésion et une mobilisation de celui-ci ; - parce

Plus en détail

Dictées à l adulte «individuelle» et collective

Dictées à l adulte «individuelle» et collective Dictées à l adulte «individuelle» et collective DESCRIPTIF Apprendre à l élève à dicter «individuellement» (ou à 2 de part et d'autre du maître) -Prendre conscience de la différence langage oral/ langage

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Compte-rendu de lecture

Compte-rendu de lecture Compte-rendu de lecture Dico WELE NRC1 La Solitude du coureur de fond est le discours d'un jeune délinquant nommé par ses qualités d'athlète à un destin exceptionnel. Autorisé à courir en dehors de la

Plus en détail

RONDES DES LIVRES PAR GENRE

RONDES DES LIVRES PAR GENRE RONDES DES LIVRES PAR GENRE Objectifs généraux : - Donner envie de lire Pour les documentaires : envie d apprendre, de comprendre, de s informer, etc. Pour la fiction : envie de se divertir, de s évader,

Plus en détail

Objet d étude. Identité et diversité.

Objet d étude. Identité et diversité. Proposition d une séquence pédagogique en classe de Terminale Bac Pro. Objet d étude. Identité et diversité. Parcours de lecture centré sur le roman d Olivier Adam : Je vais bien ne t en fais pas. Pourquoi

Plus en détail

Introduction. Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la Classe n 1030, «Jean-Jacques Rousseau».

Introduction. Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la Classe n 1030, «Jean-Jacques Rousseau». 1 Collège / A2-B1 Introduction Jean-Jacques Rousseau Voilà trois-cents ans que Jean-Jacques Rousseau divise l opinion. Éloges ou critiques, il n a pas cessé de provoquer des réactions passionnées à l image

Plus en détail

LA COURBE DU CHANGEMENT

LA COURBE DU CHANGEMENT LA COURBE DU CHANGEMENT 24/05/2016 Stéphanie PALLUAT pour PLANIT ACTION PLUS Elisabeth Kübler-Ross ( 1926 Zurich /Suisse 2004) psychiatre et psychologue Pionnière de l approche des «soins palliatifs» pour

Plus en détail

Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012.

Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012. Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012. Au XX ème siècle, l homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts. DEMARCHES ET CONCEPTION DE LA

Plus en détail

GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE TPS - PS

GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE TPS - PS GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE TPS - PS DOMAINE : VIVRE ENSEMBLE TPS PS ANNEE :... PERIODE :... accepte la séparation avec la famille établit une relation avec l enseignant et l ATSEM réalise

Plus en détail

Français Analyse textes

Français Analyse textes Français Analyse textes Leçon No 1 Les types de textes et d images (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre la diversité des formes de représentation de

Plus en détail

Niangoran Germain Koffi. La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall

Niangoran Germain Koffi. La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall Niangoran Germain Koffi La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall 2 2 Introduction Selon certains critiques littéraires, 1 le roman négro-africain est étroitement lié

Plus en détail

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LES FINALITÉS On vise 4 compétences : -Entrer dans l échange oral : écouter, réagir, s exprimer - Entrer dans l échange écrit : lire, analyser, écrire - Devenir un lecteur

Plus en détail

Avant-propos On peut vivre de sa plume en écrivant pour les autres

Avant-propos On peut vivre de sa plume en écrivant pour les autres Avant-propos On peut vivre de sa plume en écrivant pour les autres P OUR tous ceux qui désirent vivre de leur plume en écrivant la vie des familles ainsi, éventuellement, que des histoires d entreprises,

Plus en détail

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes

Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Sexe : + ou libre, et si le VIH n était plus LA question? Parcours pédagogique pour travailler sur la sérophobie auprès des jeunes Objectif général : Le parcours dans son ensemble vise à favoriser une

Plus en détail

Guide pour les parents

Guide pour les parents Guide pour les parents Version octobre 2011 À lire et à conserver * Le genre masculin est utilisé afin d alléger la lecture de ce document. 2 Chers parents, Votre enfant a besoin d utiliser des stratégies

Plus en détail

Concours ESPRI - Francophonie «Elaboration d une Séquence Pédagogique et Ressources Innovantes» Règlement

Concours ESPRI - Francophonie «Elaboration d une Séquence Pédagogique et Ressources Innovantes» Règlement Concours ESPRI - Francophonie 2012 «Elaboration d une Séquence Pédagogique et Ressources Innovantes» Règlement NOMS et prénoms (complets) du professeur de français : MAIGA Ibrahim Hamidou Nom et adresse

Plus en détail

REGLEMENT DU PRIX ESNEVAL 2017 ARTICLE 1

REGLEMENT DU PRIX ESNEVAL 2017 ARTICLE 1 REGLEMENT DU PRIX ESNEVAL 2017 ARTICLE 1 Esneval éditions Société par actions simplifiée n Siret 822 046 850 00019 Siège social : Les Villas du Square 26 rue du Docteur Cassel 76200 Dieppe organise du

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

Présenté par Marie Josée Perron. Refaire l histoire de la relation avec la personne qui n est plus. Page 1

Présenté par Marie Josée Perron. Refaire l histoire de la relation avec la personne qui n est plus. Page 1 Présenté par Marie Josée Perron Refaire l histoire de la relation avec la personne qui n est plus Rencontre Rencontre V V et et VI VI Page 1 Objectifs spécifiques : Saisir l importance des bénéfices reliés

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée

UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS IV Discipline : Littérature comparée I I I I I I I I I I

Plus en détail

LE CINEMA INTRODUCTION

LE CINEMA INTRODUCTION LE CINEMA INTRODUCTION Le film est constitué d images fixes : les photogrammes En passant à un certain rythme dans un projecteur, ils donnent une image agrandie en mouvement. De même que la photographie,

Plus en détail

Travail en bibliothèque

Travail en bibliothèque Travail en bibliothèque Remarques préliminaires : 1. Durant ces recherches en bibliothèque, il s agira du point de vue du langage, surtout d expression (vouloir parler) plutôt que de structuration de la

Plus en détail

Bulletin officiel n 8 du 25 février2010 VI - Synthèse 1. Se construire - Individualisme et altérité - Recherche et affirmation de soi - La marge et la norme Capacités à l oral - Raconter - Se raconter

Plus en détail

«Racontez un événement qui a façonné votre identité.»

«Racontez un événement qui a façonné votre identité.» GUIDE DE RÉDACTION Dans le cadre de cette deuxième édition du concours de création littéraire «Écrire pour se raconter», les Éditions David vous invitent à rédiger un court texte (750 à 1 500 mots), inspiré

Plus en détail

AU FIL DES MOTS Par la Compagnie Sémaphore Pour enfants curieux à partir de 5 ans

AU FIL DES MOTS Par la Compagnie Sémaphore Pour enfants curieux à partir de 5 ans AU FIL DES MOTS Par la Compagnie Sémaphore Pour enfants curieux à partir de 5 ans 1, Place des Orphelins 67000 STRASBOURG 0684415281 ecrire@cie-semaphore.org https ://www.facebook.com/cie.semaphore NOTE

Plus en détail

À l ombre d El Jadida

À l ombre d El Jadida Mustapha Jmahri À l ombre d El Jadida Souvenirs et témoignage Préface de Christian Feucher Graveurs de Mémoire Série : Récits de vie / Maghreb À l ombre d El Jadida Graveurs de Mémoire Cette collection,

Plus en détail

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l

Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l Écrire au cycle 3 Quels écrits pour quelles activités en cycle 3 Un parcours annuel de production d écrits. Une démarche pour écrire : de l analyse de textes à l écriture. Outils pour écrire des textes

Plus en détail

Le Figaro Magazine. 3,4 avril 2015

Le Figaro Magazine. 3,4 avril 2015 Le Figaro Magazine 3,4 avril 2015 Il est donc question de Denis Diderot et d une philosophie qui se voulant populaire n a cessé de se rapporter à la peinture. Encore faut-il nuancer un peu ce propos, puisqu

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

ECRIRE UN DOCUMENTAIRE

ECRIRE UN DOCUMENTAIRE ECRIRE UN DOCUMENTAIRE CAP 12 février 2015 CAP/PJ 1.Definition 2.Documentaire et reportage 3.Préparation 4.Documentation 5.Ecriture 6.Le mode narratif 1. Définition Genre cinématographique à part entière

Plus en détail

PERSEPOLIS SEANCE 9 Fiche Elève Groupe1 Analyse d une planche de bande dessinée

PERSEPOLIS SEANCE 9 Fiche Elève Groupe1 Analyse d une planche de bande dessinée Fiche Elève Groupe1 Noms des élèves du groupe Titre : Sainte famille - Extrait : p. 59 et p.74 - Editeur : Ego comme X - Avant de répondre aux questions, lire attentivement les pages de la bande dessinée

Plus en détail

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie

«Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie «Exercice triangulaire» Animateur / témoin / modérateur et jeux de rôle - Méthodologie URBAIN AF Programme d accompagnement des familles à Antananarivo Madagascar Partenariat Inter Aide - KOLOAINA Objectifs

Plus en détail

Règlement Concours international de nouvelles humoristiques francophones

Règlement Concours international de nouvelles humoristiques francophones Règlement Concours international de nouvelles humoristiques francophones 2014 2015 Association loi 1901 2, rue du général de Gaulle 95 430 Auvers sur Oise Courriel : concours2015@libresplumes.fr Règlement

Plus en détail

Evelyne Brisou Pellen

Evelyne Brisou Pellen Evelyne Brisou Pellen Les enfants: Albane, Alix, Arthur, Benjamin, Chloé, Clara, Dhaël, Diego, Elise, Esther, Faustine, Judy, Juliette, Lili, Louise, Lune, Priscille, Marion, Martin, Nina, Oriane, Ray,

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

REFERENCES Pêle- mêle

REFERENCES Pêle- mêle SHIRIN NESHAT Rebellious Silence, 1994 série The Women of Allah LEONARD DE VINCI vers 1492 Dessin à la plume et au lavis 34 24 cm ORLAN VINCENT VAN GOGH deux Autoportraits de 1889 Mesure et culture REFERENCES

Plus en détail

IL y a aujourd hui dans les sciences humaines un regain d intérêt pour

IL y a aujourd hui dans les sciences humaines un regain d intérêt pour INTRODUCTION ÉCRITURES AUTOBIOGRAPHIQUES Julie LEBLANC «Il y a bien, dans le travail autobiographique, quelque chose de spécifique. L autobiographie est un difficile combat, une tâche presque impossible,

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

Pour réviser efficacement! Des fiches synthétiques et complètes

Pour réviser efficacement! Des fiches synthétiques et complètes Pour réviser efficacement! Des fiches synthétiques et complètes Des fiches pratiques à emporter partout L accord du participe passé Fiche 37 Comme adjectifs ou comme éléments de verbes conjugués, les participes

Plus en détail

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel

EXTRAIT. Technologique Professionnelle Insertion. LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel EXTRAIT LUC BIENCOURT Professeur de français en lycée professionnel Technologique Professionnelle Insertion CORINNE BERGERAC Professeur de français en collège PRÉSENTATION DU MANUEL Ce manuel propose un

Plus en détail

POSITION DE THESE. Dans une première grande partie se proposant de traiter de Bernanos, du

POSITION DE THESE. Dans une première grande partie se proposant de traiter de Bernanos, du 1 POSITION DE THESE Dans une première grande partie se proposant de traiter de Bernanos, du roman policier et du roman du crime, nous commençons par voir les liens précoces du mode romanesque et de la

Plus en détail

se construire une représentation de l acte de lire

se construire une représentation de l acte de lire Français Lecture et compréhension de l écrit ULIS se construire une représentation de l acte de lire Objectifs Compétences Se construire une représentation de l'acte de lire. Comprendre une lecture orale

Plus en détail

Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit

Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit Théorie du récit et analyse de textes (printemps 2008) la théorie du récit ou la poétique du récit Théorie du récit et analyse de textes Rra211a, Rra311f 6 crédits = 6 op cours magistral et contrôle de

Plus en détail

1 Questions et consignes

1 Questions et consignes QUESTIONS ŒIL (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Sens des questions Théorie Comment éviter de déformer les questions Pour éviter de déformer ou de mal interpréter

Plus en détail

Colloque International

Colloque International Colloque International Regards croisés sur les transformations du statut de la femme au XXIème siècle dans le monde: «La femme : quel rôle, quelle société» 5-6 Mars 2015 Mise en contexte La Faculté des

Plus en détail

Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin

Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin Le problème du temps chez Saint Augustin et Saint Thomas d Aquin L élaboration d une réflexion sur le temps ou plus précisément sur son contenu ou sa réalité a conduit à créer dans l histoire de la philosophie

Plus en détail

LIBRE D ÊTRE FEMME bensaid-femme-mep.indd 3 21/01/ :13

LIBRE D ÊTRE FEMME bensaid-femme-mep.indd 3 21/01/ :13 LIBRE D ÊTRE FEMME DU MÊME AUTEUR Aime-toi, la vie t aimera : comprendre sa douleur pour entendre son désir, Robert Laffont, coll. «Réponses», Paris, 1992 (Pocket, 1994). Histoires d amours, histoire d

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

français *19249* Sujet de devoir Brevet blanc du Cned Session 2010 ministère de l éducation nationale Rédaction :

français *19249* Sujet de devoir Brevet blanc du Cned Session 2010 ministère de l éducation nationale Rédaction : ministère de l éducation nationale français Brevet blanc du Cned Sujet de devoir Session 2010 4-FR3Z-DVPA01-10 Rédaction : Estelle Piolet-Ferrux *19249* Institut de Rouen - 3, rue Marconi - BP 288-76137

Plus en détail

La Mémoire et l Oblique

La Mémoire et l Oblique Philippe Lejeune La Mémoire et l Oblique Georges Perec autobiographe ESSAI P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e «Le projet d écrire mon histoire s est formé presque en même temps que mon projet

Plus en détail

Analyser une adaptation

Analyser une adaptation EN LIBRAIRIE LE 21 JUIN 2017 JEAN CLÉDER LAURENT JULLIER Analyser une adaptation Du texte à l écran Que se passe-t-il lorsqu une œuvre littéraire est adaptée au cinéma? Pour analyser le passage du texte

Plus en détail

Raphaël : Manager. Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music. Thème. Objectifs. Vocabulaire. Vocabulaire

Raphaël : Manager. Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music. Thème. Objectifs. Vocabulaire. Vocabulaire Raphaël : Manager Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music Thème L amour. Objectifs Objectifs communicatifs : Imaginer le caractère d un personnage. Faire des hypothèses sur le

Plus en détail

Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire?

Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire? Fiche méthodologique n 1 Comment commencer un mémoire? La problématique de son mémoire La problématique d un mémoire peut trouver ses origines de diverses manières : Ce peut être la suite d un travail

Plus en détail

CE QUE SE PARLER VEUT DIRE

CE QUE SE PARLER VEUT DIRE Laure LASSAGNE CE QUE SE PARLER VEUT DIRE La représentation du monologue dans les romans de Stendhal PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2016 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Introduction générale...

Plus en détail

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR LA LITTERATURE AU CYCLE 3 Lors du stage «littérature» qui s est déroulé les 15/16 janvier avec un premier groupe et les 26/27 janvier avec un second, nous avons réfléchi sur les questions : - que veut

Plus en détail

FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE

FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE Pierre Martial ABOSSOLO FANTASTIQUE ET LITTÉRATURE AFRICAINE CONTEMPORAINE Entre rupture et soumission aux schémas occidentaux Préface de Lilyan KESTELOOT PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015 www.honorechampion.com

Plus en détail

Texte de Hume. Thème : L État et la société

Texte de Hume. Thème : L État et la société Texte de Hume. Thème : L État et la société PLAN Introduction Étude ordonnée 1 Le désir de compagnie, un sentiment sans égal chez l homme A Ce désir se manifeste chez la plupart des créatures B Ce même

Plus en détail

Explication de texte Aristote

Explication de texte Aristote Explication de texte Aristote Copie commentée Il convient donc, par-dessus tout, que les lois, établies sur une base juste, déterminent elles-mêmes tout ce qui est permis et qu elles laissent le moins

Plus en détail

Vocabulaire des consignes

Vocabulaire des consignes DES ŒIL CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Vocabulaire des consignes Théorie Comment comprendre le vocabulaire des consignes Les consignes peuvent

Plus en détail

La gloire de mon père

La gloire de mon père La gloire de mon père par Marcel Pagnol Nom : Prénom : Cercle de lecture - Maud Plessis - 2012-2013 - AvH - Page 1 Titre... Auteur... Illustrateur... Année de publication... Genre littéraire... Les membres

Plus en détail

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF

BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF BLOC NOTIONNEL- LE TEXTE NARRATIF Les séquences textuelles dominantes Les textes littéraires sont majoritairement de types narratif et dramatique (dialogal). Ils peuvent aussi inclure des séquences textuelles

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Séquence 2 : Une émission de radio consacrée au Vésuve

Séquence 2 : Une émission de radio consacrée au Vésuve Cycle 4 : 5 e Séquence 2 : Une émission de radio consacrée au Vésuve Compétences Objectifs principaux : ECRIRE (en fonction du parcours de différenciation) Adopter des stratégies et des procédés d écriture

Plus en détail

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure 3-4 1. Le conte merveilleux Mise en situation : écoute de contes lus par l enseignant ou les élèves ; jeux de rôle Narrer Production initiale : production individuelle ou en duo d un conte merveilleux

Plus en détail

ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry. Emilienne Prica. Classe d accueil Louisa Paulin.

ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry. Emilienne Prica. Classe d accueil Louisa Paulin. CANAV DE TOULOUSE Deuxième journée de mutualisation des pratiques en Classes d accueil 15 novembre 2004 ETUDE D UNE ŒUVRE INTEGRALE. Français langue seconde. «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry Emilienne

Plus en détail

SEQUENCE 1 : Ecrire à partir des nouvelles de P.Delerm.

SEQUENCE 1 : Ecrire à partir des nouvelles de P.Delerm. SEQUENCE 1 : Ecrire à partir des nouvelles de P.Delerm. 5 séances de 30 à 45 min. SEANCE 1 : Découverte du recueil «c est bien» de P.Delerm Objectifs : Découvrir une nouvelle, échanger ses impressions

Plus en détail

Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison

Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison Suggestions de questions à utiliser pour travailler des textes narratifs à la maison 1. Qui est l auteur de ce texte? L auteur fait-il partie du texte? Oui/Non? Pourquoi? Motive ta réponse à l aide d un

Plus en détail

SEQUENCE LITTERATURE CM2 : différencier roman historique et Histoire.

SEQUENCE LITTERATURE CM2 : différencier roman historique et Histoire. SEQUENCE LITTERATURE CM2 : différencier roman historique et Histoire. Roman historique étudié : Deux graines de cacao d Evelyne Brisou-Pellen, Livre de poche jeunesse, Hachette jeunesse, 2001. 1 2 Activité

Plus en détail

Le Réseau des Observatoires. Locaux de la Lecture R.O.L.L. Alain Bentolila

Le Réseau des Observatoires. Locaux de la Lecture R.O.L.L. Alain Bentolila Le Réseau des Observatoires Locaux de la Lecture R.O.L.L Alain Bentolila 1 Le schéma Evaluations Analyses automatisées Remédiation Entraînements méthodiques Pratiques culturelles Site internet de mutualisation

Plus en détail

REAGIR ET DIALOGUER A1

REAGIR ET DIALOGUER A1 REAGIR ET DIALOGUER A1 Je peux communiquer de façon simple, même si l'interlocuteur répète plus lentement ou s'exprime autrement, et m'aide ainsi à formuler ce que j'aimerais dire. Je peux répondre à des

Plus en détail

La (science-)fiction ça sert à quoi? Dr. Marc Atallah Directeur de la Maison d Ailleurs MER-1 UNIL

La (science-)fiction ça sert à quoi? Dr. Marc Atallah Directeur de la Maison d Ailleurs MER-1 UNIL La (science-)fiction ça sert à quoi? Lieux communs En général, la fiction est perçue 1/ comme opposée à la réalité ; 2/ comme opposée à la vérité ; 3/ comme exclusivement divertissante ; 4/ comme peu sérieuse

Plus en détail