Quelques définitions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques définitions"

Transcription

1 L AMP

2 Introduction 14% des couples Le délai nécessaire àconcevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine 20% sont d origine masculine 40% des cas oùles deux membres du couple sont impliqués 10% des cas, pas de cause retrouvée L homme est impliquédans plus d un cas sur deux d infertilitédu couple La fécondabilitéfemme 25% par cycle àl âge de 20ans 0% àl âge de 45 ans L homme a également une fertilité qui baisse avec l âge.

3 Quelques définitions La fertilité = aptitude à procréer Infertilité = absence de grossesse après un an d exposition Stérilité=incapacité à procréer définitive La fécondité = le fait d avoir procréer Infécondité = le fait de n avoir pas procréer Fécondabilité = pourcentage de chance de procréer par cycle Le délai nécessaire àconcevoir (DNC) le temps qui s écoule entre l arrêt de toute contraception et l obtention d une grossesse infertilitéprimaire ou secondaire

4 Prise en charge thérapeutique du couple infertile En 2010, plus de 2% (22400) des enfants sont nés grâce àune technique d AMP en France. les techniques d AMP: Assistance médicale à la procréation intraconjugale IIU FIV ICSI (FIV par micromanipulation) Assistance médicale à la procréation avec tiers donneur Don de sperme Don d ovocyte Don d embryon

5 Aspects légaux de l AMP Couples hétérosexuels en âge de procréer Mariés ou vie commune Indication médicale reconnue Tests de sécurité sanitaire information Recueil du consentement

6 Les IIU: objectifs, indications et résultats La réalisation d une IIU suppose un traitement du sperme sélection des spermatozoïdes sur un gradient de densité par centrifugation. La sélection doit permettre d inséminer au moins 1 million de spermatozoïdes mobiles

7 Technique de préparation des spermatozoïdes sur Percoll 47% 95%

8 Objectifs Promouvoir et/ou faciliter la rencontre des gamètes à l intérieur de l appareil génital féminin Les inséminations sont principalement représentées par les IIU qui permettent le franchissement du filtre cervical et la concentration de spermatozoïdes au niveau du site de la fécondation au moment de l ovulation. Surveiller le cycle: il s agit d un cycle stimulé contrôlé par l échographie et les dosages d E2 et de LH qui permettent de réaliser l IIU au moment de l ovulation

9 Indications Les indications sont principalement représentées par: Les troubles sexuels Les troubles de l éjaculation Anomalies de la glaire cervicale infertilités inexpliquées Les anomalies spermatiques pas trop sévère (OAT modérée)

10 Résultats des IIU Ils dépendent très largement des indications Plus de 90% des grossesses sont obtenues en 6 cycles. Il n est donc pas recommandéde faire plus de 6 cycles d IIU.

11 EMBRYONS A DIFFERENTS STADES DE LEUR DEVELOPPEMENT IN VITRO Principe de la FIV Réaliser in vitro la fécondation qui normalement se déroule dans les trompes

12 LA FECONDATION IN VIVO

13 Les étapes de la FIV stimuler le recrutement ovarien des ovocytes grâce à l injection de FSH blocage de l ovulation avec des analogues ou des antagonistes du GnRH. Contrôle de la réponse ovarienne par échographie et dosages hormonaux Déclenchement de l ovulation ponction des ovocytes sous anesthésie Traitement des spermatozoïdes (sélection des spermatozoïdes) mise en contact des spermatozoïdes et des ovocytes in vitro

14 PONCTION OVOCYTAIRE TRANSVAGINALE

15

16 Mise en culture complexes cumulo ovocytaires en FIV

17 Mise en contact des spermatozoïdes sélectionnés et des complexes cumulo ovocytaires (J0)

18 Zygote diploïde après la fécondation (J1)

19 Embryons à différents stades de leur développement (J2, J3, J5) J2 J 5 J3

20 Replacement des embryons dans l utérus

21 En 2010, FIV conventionnelles réalisées en France pour 4457 enfants nés Taux de grossesse de 25% par ponction ovocytaire Taux d accouchement un peu inférieur à20% par ponction ovocytaire

22 RÉVOLUTIONNE LE PRONOSTIC DE LA STÉRILITE MASCULINE

23 1988 PREMIERE NAISSANCE EN ICSI CHEZ LE LAPIN 1990 PREMIERE NAISSANCE CHEZ LES BOVINS 1992 PREMIERE NAISSANCE CHEZ L HOMMEL 1994 PREMIERE NAISSANCE CHEZ LA SOURIS 1994 PREMIERE NAISSANCE AVEC SPERMATIDE CHEZ LA SOURIS 1995 PREMIERE NAISSANCE CHEZ L HOMME L AVEC SPERMATIDE 1995 PREMIERE NAISSANCE CHEZ LA SOURIS AVEC SPERMATOCYTES SECONDAIRES 1997 PREMIERE NAISSANCE CHEZ LA SOURIS AVEC SPERMATOCYTES PRIMAIRES

24 Oligoasthénot notératozoospermie sévères Elles ne permettent pas de faire des IIU ou une FIV conventionnelle L ICSI d embld emblée e est proposée < SPERMATOZOÏDES À MOBILITE PROGRESSIVE ET NORMAUX APRES PREPARATION TERATOZOOSPERMIE TRES SEVERE

25 ICSI avec spermatozoïdes congelés si la survie des spermatozoïdes n est pas bonne lors de la décongélation

26 PATHOLOGIES DU MOUVEMENT DYSKINESIES FLAGELLAIRES

27 AUTO IMMUNISATION SI LE TAUX D ANTICORPS EST ELEVE IDÉALEMENT TRAITÉPAR L ICSI

28 TROUBLES DE L ÉJACULATION DANS LES CAS OU IL N EST PAS POSSIBLE DE RECUEILLIR SUFFISAMMENT DE SPZ POUR LES AUTRES TECHNIQUES D AMP ÉJACULATION RÉTROGRADE NEUROPATHIE DIABÉTIQUE OU POST TRAUMATIQUE

29 AZOOSPERMIE EXCRETOIRE AGENESIE OBSTRUCTIONS POST-INFECTIEUSES ECHECS DE VASO-VASOSTOMIE VASOSTOMIE OBSTRUCTIONS INEXPLIQUEES PONCTION ÉPIDIDYME OU TESTICULE

30 AZOOSPERMIE SECRETOIRE PONCTION TESTICULAIRE AVEC CONGELATION DE SPERMATOZOÏDES COUPLEE OU NON A UNE PONCTION OVOCYTAIRE

31 ÉCHEC DE FÉCONDANCE EN FIV CONVENTIONNELLE

32 La technique ICSI est réalisée Au microscope au Grossissement 400

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42 Embryons à différents stades de leur développement (J2, J3, J5) J2 J 5 J3

43 Replacement des embryons dans l utérus

44 TAUX DE GROSSESSE ÉQUIVALENT ÀLA FIV (25% par ponction ovocytaire) LE TAUX DE MALFORMATIONS ET D ANOMALIES CHROMOSOMIQUES IDENTIQUE ÀCELUI DES ENFANTS ISSUS DE FIV MAIS SUPÉRIEUR ÀCELUI DES ENFANTS CONÇUS NATURELLEMENT. ENVIRON 8200 ENFANTS NAISSENT CHAQUE ANNEE GRÂCE ÀUNE ICSI EN FRANCE

45 Devenir des embryons surnuméraires en FIV ou ICSI Les embryons surnuméraires sont congelés si leurs caractéristiques sont satisfaisantes La congélation donne une chance supplémentaire de grossesse et d enfant sur la même tentative, 2561 enfants nés en 2010 en France Une fois le projet parental terminé, les couples décident du devenir de leurs embryons Destruction Destruction avec recherche don

46 Les activités d AMP avec tiers donneurs Le don ne peut intervenir qu en dernier recours quand les AMP intraconjugales ne sont pas possibles ou dans certains problèmes génétiques Le don de sperme existe depuis 1972 en France S adresse àdes couples chez lesquels existe une stérilitémasculine (azoospermie sécrétoire avec absence de spermatozoïdes lors d une ponction biopsie testiculaire) Possibilitéde faire une banque de sperme grâce aux techniques de congélation Création des CECOS en 1973 Plus de enfants nés par don de sperme depuis la création des CECOS 1100 enfants nés en 2010 Le don d ovocyte S adresse àdes couples chez lesquels la femme présente une absence ou un épuisement prématuré du capital folliculaire Pas de banque d ovocytes (congélation des ovocytes non faite en routine) Les donneuses doivent subir le même traitement que dans une FIV 188 naissances en 2010 en France Le don d embryon Est possible depuis peu en France peu de centres autorisés pour cette activité. 14 enfants nés en 2010 en France

47 Conclusion L infertilitétouche de nombreux couples Des progrès importants ont pu être réalisés ces dernières années avec l avènement de certaines techniques comme l ICSI qui a étéune véritable révolution dans la prise en charge de la stérilité masculine La mise en œuvre des techniques d AMP pose des questions d ordre scientifique, légal et éthique.

L AMP Assistance médicale à la procréation

L AMP Assistance médicale à la procréation L AMP Assistance médicale à la procréation Introduction 14% des couples Le délai nécessaire à concevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine

Plus en détail

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009 ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) Pr Claudine Mathieu L1 Novembre 2009 Art. L. 152-1. - L'assistance médicale à la procréation s'entend sentend des pratiques cliniques et biologiques permettant

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation

Assistance médicale à la procréation Assistance médicale à la procréation Principaux aspects biologiques, médicaux et éthiques Session IDE2 Septembre 2009 Boudarias Lionnel (Int.GO) Le langage courant utilise certains termes à tort et à travers

Plus en détail

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter.

Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Nous allons faire un bilan de fertilité Fertilité et fécondité sont deux notions différentes. Les problèmes de fertilité peuvent se traiter. Fécondité et fertilité, est-ce la même chose? Ces deux mots

Plus en détail

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP et l adoption Analogies et différences Controverses Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP Le cadre juridique La loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique - mise en place de l

Plus en détail

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI Le site du Docteur Philippe WEBER Adresse du site : www.docvadis.fr/philippe-weber Validé par le Comité Scientifique Fertilité Plus de

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO (FIV)

LA FECONDATION IN VITRO (FIV) LA FECONDATION IN VITRO (FIV) Le site du Docteur Jean-Jacques BENSAID Gynécologue-Obstétricien Adresse du site : www.docvadis.fr/jean-jacques-bensaid Il s agit là encore d une PMA, qui comme les techniques

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

ANNEE : Code centre :

ANNEE : Code centre : RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES BIOLOGIQUES ET CLINIQUES D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ANNEE : 2015 Code centre : Un rapport unique par équipe clinico-biologique (Si plusieurs équipes biologiques

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS

CATALOGUE DES ACTES DU SERVICE DE BIOLOGIE DE LA REPRODCUTION-CECOS Page : 1/12 TABLEAU DES EVOLUTIONS INDICE DATE D'APPLICATION MOTIF 01 Avril 2011 Création 02 Mars 2012 Modification : BHN Participants du groupe d'élaboration : Dr PAPAXANTHOS A. - Pr JIMENEZ C. - Dr SOULA

Plus en détail

Annexe 2 Fiche d aide à la saisie A compléter lors de chaque cycle

Annexe 2 Fiche d aide à la saisie A compléter lors de chaque cycle FICHE INSEMII INATION Contexte : L agence de la biomédecine a pour mission de suivre et d évaluer les activités cliniques et biologiques d assistance médicale à la procréation (AMP). Pour ce faire, les

Plus en détail

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de l ICSI

D O S S I E R G U I D E. a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n. Les différentes phases de l ICSI D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n Les différentes phases de l ICSI L e s d i f f é r e n t e s p h a s e s d e l I C S I Madame, Monsieur, Vous allez

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Identification. Fiche d aide à la saisie dans GAIA A compléter lors de chaque cycle N DU CENTRE CLINIQUE ET BIOLOGIQUE

Identification. Fiche d aide à la saisie dans GAIA A compléter lors de chaque cycle N DU CENTRE CLINIQUE ET BIOLOGIQUE FICHE CYCLE Cette fiche doit être remplie pour tout cycle débutant, même en cas d annulation, quelle qu en soit la cause, y compris en cas de cycle «naturel». Un cycle pour lequel la stimulation ovarienne

Plus en détail

Procréation par don de spermatozoïdes: Indications et Résultats

Procréation par don de spermatozoïdes: Indications et Résultats Procréation par don de spermatozoïdes: Indications et Résultats Création du premier CECOS : Professeur G. DAVID = CECOS Bicêtre en 1973 L objectif était double : - aider les couples stériles qui le choisissaient

Plus en détail

Les inséminations intra-utérines

Les inséminations intra-utérines Document destiné aux patients Les inséminations intra-utérines FRA04PUR023 Novembre 2004 BSIP/Manfred Kage, Digitalvision www.procreanet.com Les inséminations intra-utérines l e désir d enfant est un motif

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Examen du couple infertile/ Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Tps Normal : 40 min Indication : - absence de grossesse après un an de rapports sexuels réguliers (au moins 3 par semaine) non protégés

Plus en détail

Examen clinique et interrogatoire pour évaluer les causes potentielles d infertilité.

Examen clinique et interrogatoire pour évaluer les causes potentielles d infertilité. (In)fertilité La fertilité ou fécondité est l'aptitude d'un couple à débuter une grossesse. Lorsque la probabilité d'obtenir une grossesse est abaissée, il s'agit d infertilité. On soupçonne des problèmes

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

IIU : Insémination Intra-Utérine

IIU : Insémination Intra-Utérine Ils consistent à isoler les spermatozoïdes et les ovocytes avant leur mise en fécondation. L'isolement des spermatozoïdes et du liquide séminal est indispensable pour les inséminations (IIU) comme la Fécondation

Plus en détail

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON Techniques de l assistance l médicale à la procréation G. SANDJON Introduction Le terme AMP regroupe un ensemble de techniques nouvelles mises au point dans les 20 ou 30 dernières années. Ceci a permis

Plus en détail

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient

CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient CENTRE D ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION DE BRETAGNE-SUD Lorient Référentiel de prise en charge des patients en AMP 26/03/2015 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document précise les règles de prise

Plus en détail

1 TABLE DES MATIÈRES. 2 Gamétogenèse Cycle menstruel Rapports sexuels - fécondation - nidation Préface à la première édition...

1 TABLE DES MATIÈRES. 2 Gamétogenèse Cycle menstruel Rapports sexuels - fécondation - nidation Préface à la première édition... 1 TABLE DES MATIÈRES Préface à la première édition... Avant-propos... V XIII l Physiologie de la reproduction humaine Définitions, épidémiologie... Définitions... 3 Stérilité (3). Hypofertilité (3). Fécondabilité

Plus en détail

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS

Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS Item 37 (Item 29) Stérilité du couple : conduite de la première consultation EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Parmi les propositions suivantes, quels sont les facteurs de risque d infertilité masculine?

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique-Histologie- Biologie du Développement et de la

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Lieu naturel : voies génitales de la femme, ampoule de la trompe utérine

Lieu naturel : voies génitales de la femme, ampoule de la trompe utérine LA FECONDATION DEFINITION Fécondation : Ensemble des événements qui aboutissent à la fusion des gamètes (ovule et spermatozoïde) Lieu naturel : voies génitales de la femme, ampoule de la trompe utérine

Plus en détail

Qu est-ce que la fécondation In Vitro?

Qu est-ce que la fécondation In Vitro? CHT de Nouméa Laboratoire d Assistance Médicale à la Procréation 78 rue du 18 juin Magenta 98800 Nouméa Tél. 25 67 34 Fax 25 68 81 Madame, Monsieur, Vous allez commencer prochainement un traitement de

Plus en détail

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /13

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /13 Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2014, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ses activités. Les

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS.

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique-histologie-biologie du Développement

Plus en détail

6.37. Stérilité du couple : conduite de la première consultation

6.37. Stérilité du couple : conduite de la première consultation 6.37. Stérilité du couple : conduite de la première consultation Argumenter la démarche médicale et les examens complémentaires de première intention nécessaires au diagnostic et à la recherche étiologique.

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT

Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Dr Eric HUYGHE Dr Jean Marc RIGOT Module Infertilité (Niveau 1-1 ère partie) 2 cas cliniques d azoospermie Objectifs : Les 2 types d azoospermie & leur gestion Cas clinique # 1 Monsieur A. 29 ans se présente

Plus en détail

Equipe pédagogique : C. Patrat, techniciens hospitaliers et universitaires (Jean-Claude Julliard, C. Lesaffre).

Equipe pédagogique : C. Patrat, techniciens hospitaliers et universitaires (Jean-Claude Julliard, C. Lesaffre). Le D.U. : «Diagnostic de l infertilité et Aide Médicale à la Procréation» est organisé sous forme de modules obligatoires et optionnels. Il s obtient en capitalisant trois modules obligatoires et au moins

Plus en détail

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS 1ére journée régionale en préservation de la fertilité 25 janvier 2014 C JIMENEZ Service Biologie de la reproduction CECOS Pôle O.R.G Centre Aliénor

Plus en détail

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /13

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /13 Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2014, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ses activités. Les

Plus en détail

Bilan d activité AMP CMCO 2012

Bilan d activité AMP CMCO 2012 Bilan d activité AMP CMCO 2012 La 8ème journée d Infertilité d Alsace 20 septembre 2013 Laetitia Ladureau-Fritsch Nathalie Guyomard C M C O Bilan général 2012 Nombre de tentatives Les inséminations intra-utérines

Plus en détail

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des spermatozoïdes. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants,

LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS. Offrir des spermatozoïdes. à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, Établissement relevant du ministère de la santé LES PLUS BEAUX CADEAUX NE SONT PAS FORCÉMENT LES PLUS GROS Offrir des spermatozoïdes à un couple qui ne peut pas avoir d enfants, c est lui faire un cadeau

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 28/04/2016 LANDRY Marie D1 CR : BOUACHBA Amine Hormonologie & Reproduction Pr Jean-Marie GRILLO 10 pages HORMONOLOGIE REPRODUCTION La fertilité du couple Plan La fertilité du couple A. Quelques définitions

Plus en détail

Conduite à tenir devant un couple infertile

Conduite à tenir devant un couple infertile Conduite à tenir devant un couple infertile Introduction On parle de fécondité lorsque l'individu a conçu. Le contraire est l'infécondité, qu'elle soit volontaire ou involontaire. Un individu fertile est

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques.

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Docteurs Marie-Laure Camp (biologiste), Anastasie Lymperopoulou (gynécologue- obstétricienne), Définition : et Marie-Dominique

Plus en détail

Table Ronde : «Quand commence la vie»

Table Ronde : «Quand commence la vie» Colloque de l EREBFC, Pr Christophe ROUX Table Ronde : «Quand commence la vie» Service de Génétique biologique, Histologie, Biologie du développement et de la Reproduction CECOS Franche-Comté Bourgogne

Plus en détail

LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT

LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT DESC d ANDROLOGIE, DU d études complémentaires en Andrologie 30 Mai 2013 LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT Bob WAINER PH Responsable du Centre d AMP du CHI Poissy Saint Germain DES

Plus en détail

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /14

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /14 Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2014, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ses activités. Les

Plus en détail

Prise en charge de la procréation chez le blessé médullaire SOLER JM** DU URODYNAMIQUE PARIS 2013

Prise en charge de la procréation chez le blessé médullaire SOLER JM** DU URODYNAMIQUE PARIS 2013 Prise en charge de la procréation chez le blessé médullaire SOLER JM** DU URODYNAMIQUE PARIS 2013 **Laboratoire neuro-uro-sexologique Cap Peyrefite 66290 CERBERE ANEJACULATEURS 15% (0-55%) parmi 2527 BM

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item.

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. Chapitre 1 La procréation QCM Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. 1. La fécondation : a. permet l achèvement de la deuxième division méiotique

Plus en détail

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

Identification du gamète normal morphologie du spermatozoïde. A.M.JUNCA AMP Eylau La Muette AMP Eylau P Cherest. Hôpital Américain 25 Novembre 2005

Identification du gamète normal morphologie du spermatozoïde. A.M.JUNCA AMP Eylau La Muette AMP Eylau P Cherest. Hôpital Américain 25 Novembre 2005 Identification du gamète normal morphologie du spermatozoïde A.M.JUNCA AMP Eylau La Muette AMP Eylau P Cherest Hôpital Américain 25 Novembre 2005 Macrocéphale Microcéphale Flagelle enroulé Reste cytoplasmique

Plus en détail

23/05/2013. I- Définition de la PMA

23/05/2013. I- Définition de la PMA Plan Exposé présenté par Gynécologue Obstétricien, Introduction Définitions Historique Différentes techniques Techniques simples Techniques de PMA proprement dites Indications des techniques Rôle du technicien

Plus en détail

De la fivète à la passoire Résumé

De la fivète à la passoire Résumé Sciences Années 70 Conférence de Jacques Testart «De la fivète à la passoire» De la fivète à la passoire Résumé Document Ŕ DCAM / Université V. Segalen Bordeaux 2 1970 : de la FIV à la fivète Les années

Plus en détail

TP4 : CONCEPTION ET CONTRACEPTION

TP4 : CONCEPTION ET CONTRACEPTION TP4 : CONCEPTION ET CONTRACEPTION I- Rencontre des gamètes et début de grossesse A- Rencontre des individus A partir des documents des pages 204 et 205, comparez le comportement sexuel des mammifères non

Plus en détail

Congres ffer 2011 marseille Poster n 8

Congres ffer 2011 marseille  Poster n 8 Congres ffer 2011 marseille www.ffer-marseille2011.com Poster n 8 Prevention du syndrome d hyperstimulation ovarienne par injection d un agoniste retard en cours de stimulation pour Fecondation In Vitro

Plus en détail

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique FIV-ABM - Registre national des tentatives de Fécondation In Vitro Responsable(s) : Royère Dominique, Direction Procréation Embryologie Génétique humaine Pessione Fabienne, Direction Procréation Embryologie

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Document d information Les techniques de fécondation in vitro WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Parmi les couples qui se forment actuellement en France, 15 % ont des difficultés

Plus en détail

ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE

ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE ANALYSE INFORMATISÉE DE LA CINÉTIQUE DES SPERMATOZOÏDES Classement NABM : 04 - code : 1018 JUILLET 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine

Plus en détail

Les médicaments inducteurs de l ovulation : les gonadotrophines

Les médicaments inducteurs de l ovulation : les gonadotrophines Recommandations mt médecine de la reproduction 2007 ; 9 (4) : 252-7 Copyright 2017 John Libbey Eurotext. Téléchargé par un robot venant de 37.44.207.172 le 03/02/2017. Les médicaments inducteurs de l ovulation

Plus en détail

UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. )

UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. ) UNITE D AIDE MEDICALE A LA PROCREATION ( A.M.P. ) CLINIQUE DU TERTRE ROUGE LABORATOIRE DE L AVENUE DE GAULLE Madame, Monsieur Vous avez déjà réalisé une tentative de Fécondation In Vitro, et vous souhaitez

Plus en détail

Quand demander une consultation andrologique?

Quand demander une consultation andrologique? Quand demander une consultation andrologique? Docteur F. VIGNON- Centre d Endocrinologie et Maladies Métaboliques. Strasbourg. Quand demander une consultation andrologique? Origine de l infertilité: -30

Plus en détail

Thérapeutique en Stérilité

Thérapeutique en Stérilité Université Paris-Sud Diplôme Universitaire Thérapeutique en Stérilité Mars ou Avril 2007 (dates non encore déterminées) Lieu de l enseignement Hôpital Antoine Béclère Amphithéâtre de la Faculté 157, rue

Plus en détail

Indications reconnues : Anovulation (SOPK) Dysovulation (Phase lutéale courte, endomètre inadéquat )

Indications reconnues : Anovulation (SOPK) Dysovulation (Phase lutéale courte, endomètre inadéquat ) Dr Geoffroy ROBIN Ensemble des procédures médicales permettant: la conception in vitro, le transfert embryonnaire, l insémination artificielle, Réponse à la demande d un couple ainsi que toutes les techniques

Plus en détail

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE

DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE C1 - ENR 06 Version 04 DOSSIER CLINICO-BIOLOGIQUE D INSEMINATION INTRA-UTERINE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE R. VIALLE Autorisation n 203400106 Directeur : R. VIALLE S.E.L.A.R.L. DE DIRECTEURS DE LABORATOIRE

Plus en détail

Etapes de la prise en charge

Etapes de la prise en charge Etapes de la prise en charge Les étapes de la prise en charge: Le délai avant le premier rendez-vous peut vous sembler long. Profitez de cette période pour régler d éventuels petits problèmes de santé:

Plus en détail

ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA)

ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA) FACULTE DE MEDECINE D ORAN MODULE D EHIQUE MEDICALE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Dr AYADI. N ETHIQUE DE LA PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE (PMA) I / INTRODUCTION : La procréation médicalement assistée

Plus en détail

Contraception masculine

Contraception masculine Item n 35 Contraception masculine Prescrire et expliquer une contraception. Discuter les indications de la stérilisation masculine Généralités Objectif : éviter la fécondation d un ovule par un spermatozoïde.

Plus en détail

L examen andrologique : une perte de temps?

L examen andrologique : une perte de temps? L examen andrologique : une perte de temps? Bénéfice d un examen andrologique en association avec un spermogramme chez les hommes infertiles M. Walschaerts, R. Mieusset, F. Isus, G. Massat, E. Huyghe,

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation

Assistance Médicale à la Procréation Assistance Médicale à la Procréation 1 Que signifie «Assistance médicale à la procréation»? Les Procréations Médicalement Assistées ou techniques d Assistance Médicale à la Procréation sont l ensemble

Plus en détail

Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre

Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre Equipes du centre A.M.P. Hôpital Jeanne de Flandre Equipe de Gynécologie Pr Didier DEWAILLY (Chef de service) Dr Christine DECANTER Dr Catherine LEFEBVRE Dr Maryse LEROY-BILLIARD Dr Patricia THOMAS Dr

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

L assistance médicale à la procréation, un des traitements de l infertilité

L assistance médicale à la procréation, un des traitements de l infertilité L assistance médicale à la procréation et l insémination artificielle (IA). En 2007, 2,5 % des naissances françaises ont été obtenues à la suite du recours à l une de ces techniques, d après les données

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO

LA FECONDATION IN VITRO LA FECONDATION IN VITRO I/ INDICATIONS DE LA FECONDATION IN VITRO 1. Infertilité tubaire La fécondation in vitro réalise en dehors de l organisme ce qui se fait normalement dans la trompe de la femme :

Plus en détail

Dr Catherine Rongieres

Dr Catherine Rongieres Dr Catherine Rongieres Ne pas traiter pour rien par un traitement inadéquat Ne pas perdre de temps Age ou Réserve ovarienne diminuée Pathologie excluant une grossesse spontanée Avoir un discours clair

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC. Pr Claude Hocké CHU Bordeaux

INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC. Pr Claude Hocké CHU Bordeaux INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC Pr Claude Hocké CHU Bordeaux NOSOLOGIE DEFINITION OMS : Un couple est infécond s il n a pu avoir de conception après deux ans de rapports non protégés RECOMMANDATIONS

Plus en détail

L'INFERTILITE. QUELLES SOLUTIONS ENVISAGEES POUR DONNER NAISSANCE A UN ENFANT MALGRE TOUT? GOBERT Jason DUJARDIN Hombeline 3 B

L'INFERTILITE. QUELLES SOLUTIONS ENVISAGEES POUR DONNER NAISSANCE A UN ENFANT MALGRE TOUT? GOBERT Jason DUJARDIN Hombeline 3 B L'INFERTILITE. QUELLES SOLUTIONS ENVISAGEES POUR DONNER NAISSANCE A UN ENFANT MALGRE TOUT? GOBERT Jason DUJARDIN Hombeline 3 B I- L'infertilité chez les hommes 1- Les problèmes rencontrés et l'influence

Plus en détail

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /15

Activité régionale d assistance médicale à la procréation Edition octobre Extraction des données mars /15 Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2014, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ses activités. Les

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 21 novembre Follitropine bêta (Hormone folliculo-stimulante recombinante (FSH))

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 21 novembre Follitropine bêta (Hormone folliculo-stimulante recombinante (FSH)) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 21 novembre 2001 PUREGON 300 UI/0,36ml, solution injectable PUREGON 600 UI/0,72 ml, solution injectable boîte de 1 cartouche et 7 aiguilles Laboratoires

Plus en détail

BILAN D UNE HYPOFERTILITE MASCULINE rappels anatomo-cliniques JM RIGOT SERVICE D ANDROLOGIE CHRU LILLE DIU ECHO PARIS LE 22 MAI 2015

BILAN D UNE HYPOFERTILITE MASCULINE rappels anatomo-cliniques JM RIGOT SERVICE D ANDROLOGIE CHRU LILLE DIU ECHO PARIS LE 22 MAI 2015 BILAN D UNE HYPOFERTILITE MASCULINE rappels anatomo-cliniques JM RIGOT SERVICE D ANDROLOGIE CHRU LILLE DIU ECHO PARIS LE 22 MAI 2015 EPIDEMIOLOGIE 1/7 couple : 60 000 nouveaux cas/an dont 20 % masculine

Plus en détail

INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC. Pr Claude Hocké CHU Bordeaux

INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC. Pr Claude Hocké CHU Bordeaux INFERTILITE DU COUPLE BILAN DIAGNOSTIC Pr Claude Hocké CHU Bordeaux NOSOLOGIE DEFINITION OMS : UN COUPLE EST INFECOND S IL N A PU AVOIR DE CONCEPTION APRES DEUX ANS DE RAPPORTS NON PROTEGES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2010-

Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2010- Protocole d étude -Activité 2010- Contexte Depuis 2005, l Agence de la biomédecine a pour mission de suivre et d évaluer les activités cliniques et biologiques d assistance médicale à la procréation (AMP).

Plus en détail

L assistance médicale à la procréation : aspects médicaux, juridiques et éthiques

L assistance médicale à la procréation : aspects médicaux, juridiques et éthiques UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTE DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ANNEE : 2014/2015 THESES 2015/TOU3/2052 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

L accueil d embryons. Les aspects organisationnels Françoise MERLET

L accueil d embryons. Les aspects organisationnels Françoise MERLET L accueil d embryons Les aspects organisationnels Françoise MERLET 1 Qu est-ce que l accueil d embryons? Une AMP à part entière comportant 2 volets Le don d embryons L accueil d embryons Concernant les

Plus en détail

Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant

Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant Recommandations pour la pratique clinique Prise en charge du couple infertile Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant Sophie Bringer-Deutsch Joelle Belaisch-Allart, Annick Delvigne

Plus en détail

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation

PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation PARTIE II Maîtrise de la reproduction Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation Introduction Lorsqu une grossesse est en cours, les progrès technologiques et médicaux permettent une étroite surveillance

Plus en détail

ED1 UE2 PACES BDR Embryologie QCM ED1

ED1 UE2 PACES BDR Embryologie QCM ED1 QCM ED1 1. La gamétogenèse A. La gamétogenèse concerne l évolution des cellules de la lignée germinale B. Pour maintenir la diploïdie dans l espèce humaine il est nécessaire que les gamètes soient haploïdes

Plus en détail

FERTILITÉ. Le guide pratique de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et des autres traitements. Si la grossesse se fait attendre

FERTILITÉ. Le guide pratique de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) et des autres traitements. Si la grossesse se fait attendre Sous la direction du Dr Laurence LÉVY-DUTEL Isabelle BERTHAUT Laurence BRUNET Charlotte DUDKIEWICZ-SIBONY Dr Carole MINKER Dr Jérôme PFEFFER LE GRAND LIVRE DE LA FERTILITÉ Si la grossesse se fait attendre

Plus en détail

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation

Plus en détail