Etnoka.fr. De la démocratie en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etnoka.fr. De la démocratie en France"

Transcription

1 Etnoka.fr De la démocratie en France Partie 1 : UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Séquence 1 : LES GRANDES INNOVATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES Comment la chirurgie bénéficie-t-elle des progrès scientifiques et technologiques?

2 Introduction : P 8 et 9 et questions 1 et 3. 1, L objectif de ces examens est d obtenir une image de l intérieur du corps, de poser un diagnostic plus précis et de suivre l évolution d un fœtus par exemple. 2, Les progrès scientifiques et technologiques sont utilisés à la fois pour soigner avec les différents vaccins comme le BCG (vaccin Bilié de Calmette et Guérin) contre la tuberculose ou la pénicilline (début antibiotique), prévenir les maladies avec radiographie et échographie et enfin accompagner les hommes et les femmes dans leur vie avec le développement des moyens de contraception comme la pilule en 1967 (un enfant voulu et plus subi),,, I] La révolution médicale du XXème siècle. A] Une médecine scientifique dès le début du siècle. Les chirurgiens deviennent des médecins reconnus au XIXème siècle. En 1912, l un d eux, Alexis Carrel obtient le prix Nobel de médecine pour les sutures des tissus et la transplantation de cellules sanguines et d organes. Au XXème siècle, la chirurgie connait des progrès spectaculaires liés à l accélération des progrès scientifiques et technologiques Décrire les progrès de la chirurgie. Les principales innovations qui ont permis les progrès de la chirurgie avant 1950 sont la radiographie avec Marie Curie, les vaccins comme la tuberculose, la transfusion sanguine, début anesthésie, prothèse et chirurgie réparatrice Les deux principales évolutions de la chirurgie depuis 1950 sont les transplantations d organe, radiothérapie ou la chirurgie assistée par ordinateur C est-à-dire l association de la science et de la technique. La chirurgie a contribué à l augmentation de l espérance de vie. Expliquer les progrès de la chirurgie au XXème siècle. Les évènements qui ont favorisé les progrès de la chirurgie sont les deux guerres mondiales car les armes modernes (sciences sont au service de la guerre) sont de plus en plus dévastatrices (morts par millions; gueules cassées, amputations d où les progrès médicaux comme en chirurgie avec la naissance de la chirurgie réparatrice ancêtre de la chirurgie esthétique.

3 B] Une accélération des progrès après Questions 1, 3 et 4 page Les différentes innovations scientifiques et technologiques évoquées sont la radiologie (rayon X), les prothèses et transplantations (don d organe). 3. Cette affiche s adresse à la fois aux québécois malades de la tuberculose afin de dédramatiser l infection et de leur donner la marche à suivre pour se soigner et ne pas infecter d autres personnes, mais aussi, aux habitants sains pour éviter la contagion. Ce document dénonce l alcoolisme, la promiscuité et surtout le manque d hygiène et d aération comme les principales causes de la propagation de ce fléau. 4. Le taux de mortalité infantile (TMI) a fortement baissé depuis les années 30 en France alors que l espérance de vie a fortement augmenté. Cela s explique par les nombreux progrès médicaux comme la vaccination à la naissance (ROR : Rougeole, Oreillon, Rubéole), le suivi des femmes enceintes et les accouchements à l hôpital, les progrès de l hygiène, les soins aux prématurés

4 II] Des innovations transforment notre vie. 1. Les différentes applications de l électricité présentées dans cette affiche sont pour cuisiner, se chauffer, se rafraichir et conserver les aliments, nettoyer, sécher, repasser améliorant le confort. 2. Les deux progrès qui permettent aujourd hui une informatique de masse sont le transistor et le processeur Doc.3 : Qu est-ce que la télématique d après ce texte? C est Ensemble des techniques qui associent l informatique et les télécommunications. Elle est un progrès d après les auteurs car elle véhicule l information en continue. Les éléments du doc 4 confirmant les idées exprimées dans le doc 3 sont toutes les NTIC (Nouvelles Techniques de l Information et de la Communication) que ce soit les plateformes de téléchargement audio ou vidéo, les Ipad, tablettes, portables

5 QUELQUES REPERCUTIONS SUR LA SOCIETE Les avancées de la médecine ont amélioré le sort des populations dans les PID (Pays Industrialisés et Développés) et dans une moindre mesure dans les PED et PMA, entrainant une progression de l espérance de vie. On vit plus longtemps et dans de meilleures conditions, Pourtant, il est à noter que les écarts se creusent entre PID et PMA (ex pour les antiviraux permettant de survivre au SIDA), au sein même des pays émergents (l Inde ou la Chine connaissent une croissance économique exceptionnelle mais seulement 30% des indiens participent à ce miracle. En Chine sur 1,4 milliards d habitants, 900 millions vivent avec moins de 1$ par jour). Les transports se démocratisent, les populations sont plus mobiles. L automobile, le train et l avion sont plus fonctionnels, plus rapides, moins chers et transportent toujours plus de monde. La révolution des transports développe l urbanisation. La population mondiale est majoritairement urbaine (52% en 2011). Alors que dans les PID le processus a été relativement lent, dans les pays du Sud, il est très rapide du fait d un fort accroissement naturel et d un exode rural important. On parle d explosion urbaine. Ce sont des lieux où l on trouve soins médicaux, ouverture sur le monde et progrès. A la fin du XXème siècle, dans les PID, le taux d urbanisation atteint 75%. La périurbanisation ou exode urbain ou rurbanisation entraine l extension des villes sur les campagnes environnantes avec des migrations pendulaires (migrations quotidiennes maison, travail, ) plus longues et plus nombreuses. Les progrès dans l électroménager et dans les mentalités vont participer à l émancipation de la femme. Qui jusqu au début des années 60 n était qu une épouse et une mère. Seules les «vieilles filles», célibataires ou les veuves travaillent pour vivre. Le réfrigérateur les libère des courses quotidiennes et l apparition des grandes surfaces nous fait entrée dans la société de consommation de masse. En 1965, elles sont autorisées à ouvrir seules un compte en banque et à travailler sans la permission de leur père ou mari. En 1967, la loi Neuwirth, légalise la pilule contraceptive, libérant leur corps «un bébé, oui, mais quand je le veux» (slogan féministe de mai 1968),. Avec les nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC), le réseau internet permet le partage des connaissances et l accès à des banques de données. Avec les appareils mobiles, les internautes accèdent de n importe où aux réseaux sociaux, et échangent sons, images, commentant le moindre événement. Ainsi se développe une culture de masse relayée par tous les médias s intégrant parfaitement dans la mondialisation. Ainsi la transmission des infos, des capitaux des commandes (à flux tendus, pas de réserve donc pas de frais de stockage) en temps réel bouleverse totalement le commerce et les finances. Les réseaux internet permettent le simultanéité de l information. On parle de «village monde» pour mettre en avant la rapidité des échanges : la mondialisation ou globalisation. LES INNOVATIONS DU XXème SIECLE ENTRAINENT UNE VERITABLE REVOLUTION DES MODES DE VIE. JAMAIS L HUMANITE N A CONNU UNE MUTATION AUSSI PROFONDE ET RAPIDE.

6 Conclusion : Activité D p Selon l auteur FIVETE (Fécondation In Vitro Et Transfert d Embryon) avait pour rôle initial de lutter contre la stérilité des couples. 2.En 1986, les risques de la génétique selon lui sont de faire «un enfant clef en main» avec choix couleur des yeux, taille, aptitude, santé 3.L ADN (Acide Désoxyribo Nucléique) est une molécule qui constitue les chromosomes et qui porte l information héréditaire. C est la constitution essentielle de la cellule vivante. 4.La génétique en 2002, selon l auteur, a un rôle essentiel dans la thérapie des maladies dites génétiques ou héréditaires qui découlent d une erreur d écriture dans le code génétique. 5.Ces deux points de vue nous montre une vision totalement différente des évolutions scientifiques de la médecine. En effet, 16 ans les sépare, de ce fait, ils n ont pas la même perception. En outre, le premier met en avant les dérives possibles de la FIV, alors que le second pense que la génétique peut sauver une partie de l humanité. Dans les deux cas, les progrès médicaux peuvent être une bénédiction (un enfant pour des couples stériles ou modifier un chromosome défectueux est permettre à un enfant de naître sain) ou un fléau (avec des catalogues pour choisir la couleur des yeux, cheveux, peau du futur enfant ). Ou encore le cas des OGM (Organisme Génétiquement Modifié) qui pourrait permettre de mettre un terme à la famine mais qui pourrait aussi entrainer des cancers, boulverser les écosystèmes

L EVOLUTION DES SCIENCES ET DES TECHNOLOGIES :

L EVOLUTION DES SCIENCES ET DES TECHNOLOGIES : L EVOLUTION DES SCIENCES ET DES TECHNOLOGIES : Au XXème siècle, les sciences et technologies connaissent d importantes avancées qui transforment les sociétés. Quelles sont les répercussions sur le quotidien

Plus en détail

Stratégie de reproduction humaine: In vitro

Stratégie de reproduction humaine: In vitro Stratégie de reproduction humaine: In vitro La fécondation in vitro (FIV), est une forme de procréation assisté. C'est à dire, une technologie reproductive offert aux couples incapable de concevoir un

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830.

Le train à vapeur : Les premières lignes de chemin de fer françaises sont construites dans les années 1830. Quels progrès techniques voit-on apparaitre au XIXème siècle? Une première phase de la Révolution Industrielle. 1769 : James Watt invente la machine à vapeur. La machine à vapeur est l une des plus importantes

Plus en détail

LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance

LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance Lien avec les programmes d'histoire de Troisième, partie 1 : Un siècle de transformations scientifiques.

Plus en détail

Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques»

Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques» Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques» Intro : Le XXè siècle fut un siècle de grands progrès scientifiques et techniques. Les évolutions connues par la médecine, les transports

Plus en détail

VOCABULAIRE : Je sais Je ne sais pas

VOCABULAIRE : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Un navire porte-conteneurs, transport majeur du commerce des marchandises

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation (AMP)

Assistance médicale à la procréation (AMP) Assistance médicale à la procréation Grossesses multiples Assistance médicale à la procréation (AMP) > Davantage de naissances issues de l AMP en Ile-de-France qu en France. > Des tentatives qui concernent

Plus en détail

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication

Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Campagne 1er trimestre 2014 : votre kit de communication Le Lundi 20 janvier, la campagne de mobilisation de ce début d année de l Etablissement Français du Sang a été lancée : «Je donne mon sang, tu donnes

Plus en détail

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME NOM : 2014-15 Prénom : Classe : Cours de Sciences de la Vie et de la Terre Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME M. VIORA Page 1 sur 16 II. Séance 1 : Représentations initiales Schéma des appareils

Plus en détail

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT

EXPOSES DE SVT EXPOSES DE SVT SUJET N 1 : VACCINATION ET SOCIETE. «Après avoir rappelé brièvement l histoire de la vaccination, vous présenterez son principe et ses risques notamment pour les vaccins obligatoires en France ou pour

Plus en détail

CLALIT MOUSHLAM. l'assurance santé la plus étendue et la plus intéressante pour vous et pour toute votre famille!

CLALIT MOUSHLAM. l'assurance santé la plus étendue et la plus intéressante pour vous et pour toute votre famille! CLALIT MOUSHLAM l'assurance santé la plus étendue et la plus intéressante pour vous et pour toute votre famille! Que comprennent les services de Clalit Moushlam? Le programme zahav offre plus de 80 couvertures

Plus en détail

Insémination. le sperme d un donneur

Insémination. le sperme d un donneur Insémination artificielle avec le sperme d un donneur Démarche préalable à l insémination artificielle avec le sperme d un donneur 1- Diagnostic d infertilité par votre médecin traitant 2- Évaluation psychologique

Plus en détail

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique TRAIT FALCIFORME Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique Une analyse sanguine a été effectuée chez votre enfant, soit à la naissance, soit à la demande de votre médecin. Cette analyse a démontré

Plus en détail

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception?

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception? CONNAISSANCES / Historique et géographie des solutions techniques (doc.1/3) 4EVOT-Ci1 / Associer l utilisation d un objet technique à une époque, à une région du globe. Les évolutions des objets techniques

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. II : LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES Comment les marchandises sont-elles échangées dans le monde? PLAN DU COURS : Transport

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Dr Jean-Louis CORDONNIER Lundi 3 décembre 2012 LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Présentation Avoir un enfant. LES TECHNIQUES De PROCREATION

Plus en détail

Le baromètre fête cette année ses 10 ans :

Le baromètre fête cette année ses 10 ans : Ce baromètre créé en 2004 et produit par l Assemblée des Communautés de France (AdCF) et Ocalia, présente chaque année l évolution et les usages du numérique dans les communautés, qu elles soient de communes,

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Génétique. Compléments au cours de 3 ème.

Génétique. Compléments au cours de 3 ème. Génétique Compléments au cours de 3 ème. Plan: Le codage de l information génétique. L utilisation de la génétique. Les limites actuelles de la génétique. Le codage de l information génétique. La structure

Plus en détail

Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT

Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT Partie IV RESPONSABILITÉ DE L HOMME VIS-A-VIS DE LA SANTÉ ET DE L ENVIRONNEMENT Sujets des exposés 2015-2016 F. Mezzoud, N. Romeuf, Collège Les Hauts de l Arc, Trets Sujet 1 : Impact de la pêche sur la

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

L affiche de la campagne de rentrée 2015

L affiche de la campagne de rentrée 2015 L affiche de la campagne de rentrée 2015 2 «Je donne mon sang, tu donnes ton sang, il est soigné» CAMPAGNE DE RENTREE Tandis que les vacances d été arrivent à leur terme, les franciliens reprennent progressivement

Plus en détail

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf

Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Abdenour Mouloud Matouk Belattaf Algérie Université A-Mira-Bejaia, Algérie La société de l information dans le monde: Etat des lieux et perspectives Introduction L avènement des nouvelles technologies

Plus en détail

Approches politiques du diagnostic préimplantoire

Approches politiques du diagnostic préimplantoire Colloque Pro Infirmis - Vaud 30 août 2011 Josiane Aubert, conseillère nationale, membre commission science éducation culture Approches politiques du diagnostic préimplantoire Historique des décisions politiques

Plus en détail

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS...

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS... GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 INFORMATION Fœtus de trois mois (il mesure environ 10 cm). La division cellulaire est indispensable au développement embryonnaire mais aussi à la croissance de l enfant, de l'adolescent

Plus en détail

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales?

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? PB : Quelle est la situation globale des femmes en France au début de la Ve République? Question 1 : Décrivez cette affiche. Quelle vision

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés

Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés Les complications de la vaccination par le BCG chez les nouveau-nés Dj.Arhab S.Chikhi Service de pédiatrie CHU de Tizi-ouzou - Algérie INTRODUCTION Dans le monde la tuberculose : maladie d actualité et

Plus en détail

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : photo Ile DE Pâques p 188, exemple d une civilisation effondrée en raison d une mauvaise gestion de ses ressources

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

EXTRAIT DU JVJ 60. Dossier

EXTRAIT DU JVJ 60. Dossier EXTRAIT DU JVJ 60 Dossier Dossier Tarif/mois(Paris, régime TNS) Niveau Hospitalisation En établissement conventionné Frais de séjour, honoraires des chirurgiens, anesthésistes, obstétriciens, transfusion

Plus en détail

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008.

Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Zoé Vaillant, Gérard Salem, Atlas mondial de la santé : Quelles inégalités? Quelle mondialisation?, Paris, Autrement, 2008. Les auteurs prennent le parti de considérer la santé comme un «observatoire du

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

Rapport de mission santé. Sénégal Noflaye

Rapport de mission santé. Sénégal Noflaye Rapport de mission santé Sénégal Noflaye Semaine 1 Du 26 au 29 juillet Préparation de la tontine de midi sur le thème de la tuberculose. Explication des modes de transmissions, symptômes, traitements et

Plus en détail

Modèle contrat d échange de logement

Modèle contrat d échange de logement Modèle contrat d échange de logement Les deux parties se mettent d accord pour échanger leur logement. Cet échange est effectué à but non lucratif, aucune compensation monétaire ou toutes autres transactions

Plus en détail

RÉSUMÉ. Programme de santé publique - Programme de travail pour 2014

RÉSUMÉ. Programme de santé publique - Programme de travail pour 2014 FR RÉSUMÉ Programme de santé publique - Programme de travail pour 2014 Les annexes de la décision d exécution de la Commission C(2014) 3383 du 26.5.2014 concernant le programme de travail pour 2014 dans

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

L évolution du calendrier vaccinal Algérien: un modèle sur la réduction des maladies transmissibles infantiles.

L évolution du calendrier vaccinal Algérien: un modèle sur la réduction des maladies transmissibles infantiles. L évolution du calendrier vaccinal Algérien: un modèle sur la réduction des maladies transmissibles infantiles. M.TALEB ; S. BRADAI Faculté de Médecine de Sidi Bel Abbès (Algérie) Introduction la vaccination

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

1- Le programme (2h) 2- Le vade-mecum de novembre 2011, la capacité «décrire». Les repères pour une progression

1- Le programme (2h) 2- Le vade-mecum de novembre 2011, la capacité «décrire». Les repères pour une progression 1- Le programme (2h) Le fil conducteur Les années 70 2- Le vade-mecum de novembre 2011, la capacité «décrire». «Les programmes effectuent, sur les 4 années du collège, un passage progressif de la description

Plus en détail

3 e étage. ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes»

3 e étage. ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes» 3 e étage 6 ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes» 22) En comparant les photos 2 et 5, dites ce qui a changé, depuis 1945, dans le rôle des femmes en tant que mères? Photo

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

WT21 Impact des évolutions démographiques

WT21 Impact des évolutions démographiques Session 1 La vision chinoise La taille de la population, un problème toujours aussi important : - dans l hypothèse de 2 enfants par femme, la population augmente, - objectif de la politique démographique

Plus en détail

Chapitre H1 : Un siècle de transformations. Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15)

Chapitre H1 : Un siècle de transformations. Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15) Livre scolaire utilisé : Hatier, 3 ème, 2012 1 ère séance : Chapitre H1 : Un siècle de transformations Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15) Questions :

Plus en détail

A. L évolution du risque dans la société

A. L évolution du risque dans la société Chap 6 : La notion de risque et l évolution de la responsabilité La responsabilité civile consiste dans l obligation de réparer le préjudice subi par autrui et dont on doit répondre personnellement. Le

Plus en détail

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (1) D. Glaymann - 2010-2011 1

UPEC AEI - Licence 3 Administration publique Socio-Economie des mutations contemporaines (1) D. Glaymann - 2010-2011 1 Changement social, croissance et développement La mondialisation La dématérialisation L accélération et le règne du court-termisme Les changements sociaux Ils mobilisent des acteurs individuels et collectifs

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

FEMME ENCEINTE ET TRAVAIL

FEMME ENCEINTE ET TRAVAIL FEMME ENCEINTE ET TRAVAIL Dr A. BUONACCORSI Infirmière aux URGENCES DE NUIT FEMME ENCEINTE ET TRAVAIL Présentation d un cas clinique Risques Biologiques Travail de nuit Stress aux urgences FEMME ENCEINTE

Plus en détail

Prévenir... par la vaccination

Prévenir... par la vaccination Prévenir... par la vaccination 6 La vaccination...... Soit c est OBLIGATOIRE (2)... Les vaccinations obligatoires pour l ensemble de la population et dont les lois sont inscrites dans le Code de la Santé

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

I L urbanisation dans le monde. A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle

I L urbanisation dans le monde. A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle Habiter les villes I L urbanisation dans le monde A L augmentation de la population urbaine au XXème siècle Taux d urbanisation Taux d urbanisation (projection 2015) Évolution du nombre de villes de plus

Plus en détail

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU)

CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEXUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) CHAP4 LA TRANSMISSION DU PROGRAMME GENETIQUE LORS DE LA REPRODUCTION SEUEE (L ORIGINALITE DE CHAQUE INDIVIDU) Comment expliquer que des enfants issus des mêmes parents soient différents? (Comment expliquer

Plus en détail

Comment se déroule un don de sang placentaire?

Comment se déroule un don de sang placentaire? Don de sang placentaire Le sang placentaire (appelé aussi sang de cordon car il se trouve dans le cordon ombilical) est le sang qui est issu du placenta. Il renferme une grande quantité de cellules souches

Plus en détail

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants.

Définitions : tumeur. Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Les tumeurs Définitions : tumeur Une tumeur : prolifération anormale de cellules (bénigne ou maligne). Peut toucher tous les tissus vivants. Définitions : tumeur bénigne Tumeur bénigne : -néoformation

Plus en détail

VIVRE EN BONNE SANTÉ TOUT AU LONG DE LA VIE

VIVRE EN BONNE SANTÉ TOUT AU LONG DE LA VIE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 3 VIVRE EN BONNE SANTÉ TOUT AU LONG DE LA VIE En 1970, le slogan de l OMS était La santé pour tous en l an 2000. Les évolutions récentes laissent planer un doute

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Nouveaux programmes 3

Nouveaux programmes 3 Nouveaux programmes 3 I - Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales (environ 15% du temps consacré à l histoire) En préalable à ma séquence Relier le programme

Plus en détail

L Espérance Ecole primaire

L Espérance Ecole primaire L Espérance Ecole primaire Dossier d inscription 2015-2016 FAMILLE : Demande d inscription Ecole de l Espérance Année 2015-2016 1 Admission L admission à l école de l Espérance ne pourra être effective

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE www.monkinevoitrose.fr Le nouveau portail LPG entièrement dédié au cancer du sein! Déjà très impliquée dans la prise en charge post-chirurgie des patientes atteintes d un cancer du sein, LPG Systems met

Plus en détail

Projet d UNICEF Suisse. «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho

Projet d UNICEF Suisse. «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho Projet d UNICEF Suisse «Mon quatrième bébé a survécu à sa naissance, il n avait pas le virus du sida» Marafelie Khechane, Lesotho Presque à chaque minute, un bébé naît en étant porteur du viru la moitié

Plus en détail

L Ecole Koenig Kindergarten

L Ecole Koenig Kindergarten L Ecole Koenig Kindergarten Stages de vacances 2015-16 Formulaires d'inscription Prénom: Nom: RENSEIGNEMENTS SUR LA FAMILLE: Parent 1: Parent 2: Nom: Nom: Prénom : Tél. Maison: Tél. Travail: Portable :

Plus en détail

La franchise médicale en pratique

La franchise médicale en pratique Information presse le 26 décembre 2007 La franchise médicale en pratique La franchise médicale s applique à partir du 1 er janvier 2008 sur les boîtes de médicaments, les actes paramédicaux et les transports

Plus en détail

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1

L hygiène des mains. N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 L hygiène des mains N.ROUAH/I.POGGIOLI - Sept 2013 1 Un peu d histoire I. Introduction La première pratique remonte au milieu du XIXème siècle, lorsque le Dr Semmelweiss le demande aux étudiants en médecine

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelles peuvent être les épreuves écrites d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours

Plus en détail

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose Les Virades de l Espoir Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose GlaxoSmithKline Le Souffle de l engagement Acteur majeur de l industrie pharmaceutique mondiale, le laboratoire GlaxoSmithKline

Plus en détail

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (EDRHA de l'apnql) Collectif des services d'emploi et de formation de 29 communautés de Premières nations et de 4 centres

Plus en détail

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT ALIBORI 57 ATACORA 37 SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT DONGA 53 BORGOU 36 Enquête Démographique et de Santé du Bénin 2011 2012 (EDSB-IV) COLLINES 53 ZOU 62 PLATEAU 29 Décès d enfants de moins d un an pour

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703

OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703 OGM : pour le meilleur? Ou pour le pire?(ou les deux ) Laroche Fabrice, biologiste fablaroche@gmail.com- 0624290703 (Nouvelles techniques de manipulation du vivant Inf OGM 0ctobre 2011) I. Petite mise

Plus en détail

Services financiers. Ce que veulent les femmes. Synthèse de l étude. Société Générale 6 Octobre 2011. Philippe GARDES

Services financiers. Ce que veulent les femmes. Synthèse de l étude. Société Générale 6 Octobre 2011. Philippe GARDES Services financiers Ce que veulent les femmes Synthèse de l étude Société Générale 6 Octobre 2011 Philippe GARDES Une date dans l évolution des droits des femmes 13 juillet 1965 La loi réformant les régimes

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Introduction : Etats-Unis Royaume-Uni France Allemagne Japon 500 450 400 350 300 250 200 150 100 50 0 1820 1850 1870 1890 1910 Document 1 : Croissance

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes LIBAN POPULATION : 4,6 millions CAPITALE : Beyrouth MONNAIE : Livre Libanaise SUPERFICIE : taille moyenne d un département français DENSITÉ : 373 hab / km² ESPÉRANCE DE VIE : 79,7 ans ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

FICHE DE PREPARATION DE SEQUENCE

FICHE DE PREPARATION DE SEQUENCE FICHE DE PREPARATION DE SEQUENCE BENARD Damien Année scolaire 2010-2011. Professeur Collège Albert CALMETTE - Limoges. TITRE DE LA SEQUENCE Discipline : Histoire en 4eme. Partie 3 : L'Europe et son expansion

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail