Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques»"

Transcription

1 Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques» Intro : Le XXè siècle fut un siècle de grands progrès scientifiques et techniques. Les évolutions connues par la médecine, les transports ou encore les télécommunications furent à la base de profonds changements pour nos sociétés. Comment les sciences et techniques ont elles évolué et comment ces évolutions ont-elles transformé nos sociétés?

2 I Le progrès médical au service de notre espérance de vie A L imagerie médicale : voir l invisible

3 La première «radio» Photographie de la première radiographie de l'histoire prise le 22 décembre 1895 sur la main d'anna Bertha Röentgen, la femme du découvreur des rayons X. National Aeronautics and Space Administration

4 La radiologie de guerre «La radiologie et la guerre», Marie Curie, Paris, 1921, extrait.

5 La «Petite Curie» Photographie de presse : Voiture radiologiquemassiot[voiture équipée pour pratiquer la radiologie, service de santé militaire de l'armée française, avec quatre soldats] Source: Bibliothèque nationale de France

6 La «Petite Curie»

7 A L imagerie médicale : voir l invisible Trace : En 1895, le physicien allemand Wilhelm Röntgen découvre les rayons X et pratique sur sa femme la première radiographie. Alors que jusqu alors l observation de l intérieur du corps humain ne pouvait se faire que par l opération ou l autopsie, c est l imagerie médicale qui naît. Durant la Première Guerre Mondiale, Marie Curie, physicienne et chimiste française d origine polonaise créé un service radiologique de secours aux blessés permettant de pratiquer des radiographies sur le front à l aide d ambulances radiologiques, les «petites Curies». Après la guerre, la pratique de la radiographie se répand, elle permet principalement d obtenir des clichés en deux dimensions des structures osseuses et articulaires.

8 L échographe Une source d ultrasons envoie un signal qui se réfléchit sur les obstacles qu il rencontre. Les médecins Wild et Reid en 1951

9 A L imagerie médicale : voir l invisible Trace : Ce sont aussi des découvertes de la fin du XIXè siècle qui ont permis l apparition de l échographie au XXè siècle. Grâce notamment aux recherches des frères Curie sur les ultrasons en 1880, le français Paul Langevin met au point la détection des sous-marins par les ultrasons en Puis en 1951, les anglais Wild et Reid inventent l échographe d abord destiné à l observation du cerveau et en 1958 a lieu la première échographie de l utérus. Désormais l échographie est surtout utilisée en obstétrique et cardiologie, elle permet notamment d apprécier la vitalité et la morphologie d un fœtus.

10 L Imagerie par résonance magnétique

11 Le scanner

12 A L imagerie médicale : voir l invisible Trace : C est dans les années 1970 que sont apparus le scanner et l imagerie par résonance magnétique. Ils explorent des volumes du corps humain. Le scanner repose sur l utilisation des rayons X et permet la production d images en 3 dimensions à l aide d un ordinateur alors que l IRM, qui permet la visualisation des tissus mous tels que le cerveau, repose sur le phénomène de résonance magnétique nucléaire.

13 B L impact du progrès médical sur nos sociétés

14 Aïe!

15 IRM et maladie d Alzheimer photo INSERM.

16 B L impact du progrès médical sur nos sociétés Trace : L imagerie médicale a contribué grandement à développer la connaissance des chercheurs sur le corps humain. Elle est devenue indispensable au diagnostic d un grand nombre de pathologie et permet le dépistage et le suivi de l évolution d une maladie.

17 La tuberculose en France Manuel Hatier 2012, p 16.

18 L espérance de vie dans le monde

19 B L impact du progrès médical sur nos sociétés Trace : Au XXè siècle, les progrès considérables de la médecine, avec notamment la vaccination et la découverte des antibiotiques, ont permis de guérir des maladies jusque là incurables et de faire progresser rapidement l espérance de vie. Ainsi, entre 1950 et 2010, la durée de vie moyenne dans le monde est passée de 46 ans à 68 ans. Cependant, c est dans les pays développés que l impact du progrès médical est le plus fort car les états ont les moyens de mettre en œuvre d ambitieuses politiques de santé publique.

20 II Les transports et les technologies de l information et de la communication au cœur du progrès scientifique et technique A Le transport aérien

21 L aviation au XXè siècle : les frères Wright (1903) Orville Wilbur

22 L aviation au XXè siècle : le Blériot XI (1909)

23 L aviation au XXè siècle : le Spirit of Saint Louis (1927)

24 L aviation au XXè siècle : le Boeing 247 (1933)

25 L aviation au XXè siècle : le Bell X-1 (1947)

26 L aviation au XXè siècle : le De Havilland Comet (1952)

27 L aviation au XXè siècle : l Airbus A380 (2005)

28 L aviation au XXè siècle : le Solar Impulse (2009)

29 De Londres à Bombay Manuel Hachette, 2012, p. 20.

30 A Les transports Trace : A la toute fin du XIXè siècle commence la conquête du ciel par l Homme qui va modifier en profondeur le rapport distance-temps. Les premiers vols motorisés et contrôlés d un plus lourd que l air sont le fait des frères Wright en Louis Blériot et Charles Lindbergh, en traversant la Manche en 1909 et l Atlantique nord en 1927, préfigurent les vols longue distance. En 1933, le premier avion de ligne moderne pour le transport passager fait son apparition : le Boeing 247. Mais c est surtout après la seconde guerre mondiale que se développe le transport aérien avec les avions à réaction. Aujourd hui, l Airbus A 380 est le plus gros avion civil de transport de passagers en service, les déplacements sont de plus en plus rapides et de moins en moins coûteux.

31 B Les technologies de l information et de la communication

32 De la TSF familiale au «transistor» Récepteur toutes ondes, années 50. Transistor portable 1959 Poste TSF National Archives and Records Administration

33 La Télévision Son image n'est pas plus grande qu'un timbreposte! Nous sommes en Baird a trouvé la solution technique à un problème très épineux : faire voyager l'image comme le son, c'est-à-dire par onde hertzienne.

34 B Les technologies de l information et de la communication Trace : C est dans les années 1920 que les premiers programmes quotidiens de radiodiffusion débutent en Angleterre, aux États-Unis et en URSS. Dès les années 1950, les récepteurs toutes ondes sont dans toutes les familles alors que les transistors portables apparaissent dans les années 60. La première retransmission publique de télévision en direct a lieu à Londres en Mais c est après la Seconde Guerre Mondiale que les États-Unis imposent une normalisation technique qui facilite la progression rapide des stations d'émission et un accroissement fulgurant du parc des récepteurs (De en 1947 à 3,9 millions en 1952 ). Radio et télévision divertissent, informent et sont devenus des objets indispensables de notre quotidien.

35 Internet Manuel Hatier, 2012, p. 21.

36 B Les technologies de l information et de la communication Trace : C est dans les années 80 que les techniques à la base d Internet commencent à se répandre. Mais sa popularisation passe dans les années 90 par l apparition du World Wide Web, la «toile d araignée mondiale», permettant de consulter des pages accessibles sur des sites grâce à un navigateur. Le Web, les courriers électronique, les messageries instantanées sont quelques unes des applications d Internet. Information et communication sont au cœur de ces technologies.

Histoire. Chapitre n.. Les grandes innovations scientifiques et technologiques

Histoire. Chapitre n.. Les grandes innovations scientifiques et technologiques Histoire Chapitre n.. Les grandes innovations scientifiques et technologiques Une accroche Que voyez-vous? Fœtus de jumeaux, hôpital de Salisbury, Wiltshire, Angleterre, dans Documentation Photographique

Plus en détail

Radiographie, quels risques pour le patient?

Radiographie, quels risques pour le patient? Radiographie, quels risques pour le patient? Qu est-ce qu un rayon X? Quel est le risque? Quels outils pour vous aider? Les rayons X sont des rayonnements électromagnétiques ionisants; ils peuvent traverser

Plus en détail

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information Dispositifsd'imageriemédicale Master Images, Sciences et Technologies de l'information Intervenants : A. Daurat, V. Noblet, F. Rousseau Accès depuis la page web des intervenants LSIIT, équipe MIV http://lsiit-miv.u-strasbg.fr/miv

Plus en détail

Imagerie Médicale. Introduction

Imagerie Médicale. Introduction Imagerie Médicale Introduction Source: uhrad.com. Isabelle Bloch Département Traitement du Signal et des Images, Télécom ParisTech CNRS UMR 5141 LTCI 46 rue Barrault, 75013 Paris. Un peu d histoire Des

Plus en détail

La France au 19 ème siècle

La France au 19 ème siècle CM2 La France au 19 ème siècle Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : - Mesurer le décalage brutal dans l offre de transports entre les siècles précédents et le XIXe siècle. - Apprécier

Plus en détail

La physique médicale Débuts d une nouvelle profession

La physique médicale Débuts d une nouvelle profession La physique médicale Débuts d une nouvelle profession Andrée Dutreix Journée Internationale de Physique Médicale 7 Novembre 2013 La physique médicale Situation en France avant la fin des années 60! En

Plus en détail

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Secteurs : 5 Pôle Imagerie Imagerie CardioThoracique, Sénologie, Traitement de la douleur Imagerie Digestive et Génito Urinaire Vasculaire et Neurodiologie Ostéoarticlaire

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Imagerie cérébrale Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web site: http://www.ibn-lab.com/

Plus en détail

Histoire de la radio et de la télévision. Plan du cours 18/11/2013. Benoit Lafon, 2013-2014. I. La naissance de la télévision (années 1950)

Histoire de la radio et de la télévision. Plan du cours 18/11/2013. Benoit Lafon, 2013-2014. I. La naissance de la télévision (années 1950) Histoire de la radio et de la télévision Benoit Lafon, 2013-2014 Plan du cours Chap. 1 -La suprématie de la radio (début 20ème s. -années 1950) I. La mise au point de la TSF (1865-1922) II. L'essor des

Plus en détail

C est quoi Internet? Par Emmanuel Meikle

C est quoi Internet? Par Emmanuel Meikle C est quoi Internet? Par Emmanuel Meikle Vous pouvez distribuer ce document et vous êtes encouragé à le faire à 2 conditions : 1. Vous ne devez pas modifier le contenu. 2.Vous ne devez en aucun cas demander

Plus en détail

les têtes sans faire mal

les têtes sans faire mal L art de couper les têtes sans faire mal Erwan Le Pennec, chargé de recherche Inria à l Université Paris-Sud Le principe du scanner implique de savoir retrouver un objet à partir d une collection de radiographies

Plus en détail

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Centre du sein Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Présentation Situé à la Maternité, le Centre du sein regroupe au même endroit toutes les expertises et tous les équipements nécessaires

Plus en détail

Programme Mammographie. Les examens complémentaires

Programme Mammographie. Les examens complémentaires Programme Mammographie Les examens complémentaires Le saviez-vous? Les différents examens complémentaires à une mammographie de dépistage servent bien souvent à exclure un cancer. Une intervention chirurgicale

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation

1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation 1908-1914 Les frères Caudron et la naissance de l aviation Cinq ans après les exploits des frères Wright à bord du Flyer, les frères Caudron construisent un premier avion et s élancent pour la première

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

Vous allez passer une IRM...

Vous allez passer une IRM... Vous allez passer une IRM... PP 001184-06 08 - Bayer Santé - SAS au capital de 47.857.291,14-706 580 149 RCS Nanterre Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr Votre neurologue

Plus en détail

HISTOIRE DE LA RADIO ET DE LA

HISTOIRE DE LA RADIO ET DE LA HISTOIRE DE LA RADIO ET DE LA TÉLÉVISION EN FRANCE Chapitre 2 - L'hégémonie de la télévision 1/5 Guillaume Blanc guillaume_blanc@live.fr PLAN DU COURS Chap. 1 - La suprématie de la radio (début 20ème s.

Plus en détail

focus sur le service d imagerie médicale

focus sur le service d imagerie médicale focus sur le service d imagerie médicale Comment nous contacter? Par téléphone Médecine nucléaire 071 26 53 15 Résonance magnétique 071 26 53 72 Radiologie Scanner Echographie Mammographie 071 26 52 40

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Textes en grands caractères

LIVRET DE VISITE. Textes en grands caractères LIVRET DE VISITE Textes en grands caractères 1 PRÉSENTATION DU MUSÉE À proximité de l usine d assemblage de l Airbus A380, le musée aeroscopia accueille une collection de plus de 25 avions mythiques dont

Plus en détail

GROUPE CLINIQUE DU MAIL

GROUPE CLINIQUE DU MAIL DOSSIER DE PRESSE GROUPE CLINIQUE DU MAIL Le centre d imagerie médicale conforte son implantation sur le site du Mail avenue Marie-Reynoard à Grenoble & présente son nouveau scanner spiralé, issu de la

Plus en détail

Chapitre H1 : Un siècle de transformations. Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15)

Chapitre H1 : Un siècle de transformations. Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15) Livre scolaire utilisé : Hatier, 3 ème, 2012 1 ère séance : Chapitre H1 : Un siècle de transformations Documents introductifs : Comparaison de deux photographies d ordinateurs (pages 14-15) Questions :

Plus en détail

Monument commémoratif de Paul Codos en aviateur

Monument commémoratif de Paul Codos en aviateur Monument commémoratif de Paul Codos en aviateur rue Paul-Codos Iviers Dossier IM02001742 réalisé en 1997 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Picardie - Inventaire général Guiochon Xavier-Philippe

Plus en détail

e-learning et imagerie :

e-learning et imagerie : e-learning et imagerie ostéo-articulaire : Cas cliniques interactifs en imagerie du pied et de la cheville M. Benisty, D. Hoa, C. Cyteval CHU Montpellier Objectifs 1. Présenter un module d enseignement

Plus en détail

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard L Imagerie Radiologique et le Cancer Philippe Devred Laetitia Aycard Préoccupations médicales / Techniques variées Technique instrument pour essayer de répondre à certaines questions Radiologie «conventionnelle»

Plus en détail

Etnoka.fr. De la démocratie en France

Etnoka.fr. De la démocratie en France Etnoka.fr De la démocratie en France Partie 1 : UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Séquence 1 : LES GRANDES INNOVATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM

VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l accepter ou de le refuser. Une information vous

Plus en détail

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Pour que la recherche bénéficie à tous Communiqué de presse Strasbourg, le 13/05/2014 Du 2 au 8 juin 2014, la Fondation

Plus en détail

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations UE 2.4 S1 processus traumatiques Les explorations Plan Introduction 1 ère partie : examens non invasifs 1.1. radiologie 1.2. scanner 1.3. IRM 1.4. échographie des parties molles 2 ème partie : examens

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

Fiche : TH 3 Vous allez avoir une Ponction-biopsie transthoracique

Fiche : TH 3 Vous allez avoir une Ponction-biopsie transthoracique Fiche : TH 3 Vous allez avoir une Ponction-biopsie transthoracique en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez

Plus en détail

- TD de pathologie et chirurgie buccale -

- TD de pathologie et chirurgie buccale - - TD de pathologie et chirurgie buccale - Définitions : Radiographie: C est l image photographique d un objet obtenu par l emploi de rayon X. Elle donne des renseignements sur les structures internes «invisibles»

Plus en détail

Comprendre le DICOM. Décembre 2005 Eric PICEL 1

Comprendre le DICOM. Décembre 2005 Eric PICEL 1 Comprendre le DICOM Décembre 2005 Eric PICEL 1 DICOM DICOM = Digital Imaging COmmunication in Medicine Décembre 2005 Eric PICEL 2 Plan Présentation Les modalités Les images DICOM Les services DICOM Les

Plus en détail

G22 Un aéroport : Paris Charles de Gaulle.

G22 Un aéroport : Paris Charles de Gaulle. G22 Un aéroport : Paris Charles de Gaulle. Visite guidée de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle L'aéroport Paris Charles de Gaulle Terminal 1 Terminal 2 Les tours de contrôle Une zone d'enregistrement

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Les nouvelles formes de radiothérapie dans le traitement des cancers de l enfant» Conférence du Professeur Jean-Louis HABRAND, Université de Caen-Basse Normandie, Chef du

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR

COMMUNICATION ET LA GESTION DE L INFORMATION CE QUE JE DOIS RETENIR 6 - Les en TECHNOLOGIE 6 ème Nom : Prénom : groupe : page 1/5 CONNAISSANCES : Serveurs. Postes de travail. Terminaux mobiles. Périphériques. Logiciels. Acquisition et restitution des données. Stockage

Plus en détail

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE INFOS PATIENTS SEIN - PATHOLOGIE MAMMAIRE VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE Bienvenue VOUS AVEZ RENDEZ-VOUS POUR UNE PREMIÈRE CONSULTATION EN SÉNOLOGIE. NOUS AVONS RÉALISÉ CETTE PLAQUETTE

Plus en détail

Collège Georges Brassens 33720 PODENSAC. Bienvenue en 2050!

Collège Georges Brassens 33720 PODENSAC. Bienvenue en 2050! Collège Georges Brassens 33720 PODENSAC Bienvenue en 2050! Avril 2014 1 Avril 2014 2 Notre démarche Nous avons commencé par découvrir comment on se déplaçait dans les airs depuis toujours en étudiant des

Plus en détail

MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918)

MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918) MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918) I- La naissance de l aéronautique militaire 1- Les «plus légers que l air» : l aérostation 2- Les «plus lourds que l air» : l aviation II-

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

BACCALAURÉAT EN SOINS

BACCALAURÉAT EN SOINS BACCALAURÉAT EN SOINS INFIRMIERS SPÉCIALISATION EN IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOTHÉRAPIE ISSIG Rue Royale 336 1030 Bruxelles Tél : 02/613.19.70 613.19.71 issig@galilee.be www.issig.be 1 Table des matières

Plus en détail

Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010

Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010 Le DMP (Dossier Médical Personnel) F. Brunet 28 octobre 2010 Le Dossier Médical Personnel GÉNÉRALITÉS Objectifs Rassembler toutes les données concernant la santé du patient Garder une trace de : Tout ce

Plus en détail

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL?

LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? LA DYSPLASIE FIBREUSE : DE QUOI S AGIT-IL? La dysplasie fibreuse des os (DF) est une maladie osseuse rare pouvant atteindre tous les os. Le nombre d os concernés est très variable : un seul os, deux, trois

Plus en détail

Le fœtus et son image

Le fœtus et son image Le fœtus et son image N Beurret Lepori Février 2014 Sion Le fœtus et son image L échographie fœtale est une technique médicale pour visualiser le fœtus dans le ventre de sa mère, en 2D, en Foetus 3D, en

Plus en détail

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre)

Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) Chapitre 10 : Radioactivité et réactions nucléaires (chapitre 11 du livre) 1. A la découverte de la radioactivité. Un noyau père radioactif est un noyau INSTABLE. Il se transforme en un noyau fils STABLE

Plus en détail

Résonance magnétique (IRM)

Résonance magnétique (IRM) (IRM) Le médecin a prescrit une résonance magnétique (IRM) et vous vous demandez en quoi consiste cet examen. Afin de répondre à vos questions, voici quelques informations. But de l examen Les examens

Plus en détail

Compte rendu sur la communication et la téléphonie

Compte rendu sur la communication et la téléphonie Quentin Nicolas Manon Lilian et Coralie Compte rendu sur la communication et la téléphonie 4 6 groupe 6 Sommaire Fonctionnel bloc Le codage binaire et l échantillonnage numérique 1/ Pouvez vous décrire

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES

MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES MISE EN ŒUVRE D INDICATEURS DE SUIVI D UN RESEAU D IMAGES Guy FRIJA, François MENET, Cendrine LABORDE, Liliane PALMENTIER, Christelle LARGENTON, Philippe HALIMI INTRODUCTION L utilisation d un PACS modifie

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l intervention et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l intervention et de ses suites. Formulaire d information Biopsie osseuse Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé une intervention radiologique. Elle sera pratiquée avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l accepter

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

Shanghaï. Les territoires dans la mondialisation (centre d'impulsion et inégale intégration)

Shanghaï. Les territoires dans la mondialisation (centre d'impulsion et inégale intégration) Shanghaï Public : EANA en dispositif ou en classe ordinaire (lycée; Tale) CECR: Compréhension des écrits niveau B1+ Discipline : Géographie 1/ Lecture de carte, identification d'un espace urbain et de

Plus en détail

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Jean-François Chatal Université de Nantes et GIP Arronax 1934: découverte de la radioactivité artificielle Naissance de la médecine nucléaire Un radiopharmaceutique

Plus en détail

Chirurgie assistée par ordinateurs (CAO) Crée par Magali Sanchez

Chirurgie assistée par ordinateurs (CAO) Crée par Magali Sanchez Chirurgie assistée par ordinateurs (CAO) Crée par Magali Sanchez Sommaire Introduction Qu est ce que la chirurgie assistée par ordinateur? Principes généraux Avantages/Inconvénients Simulations préopératoire

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE

Niveau 2 nde THEME : LA SANTE. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE Document du professeur 1/10 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PROPAGATION DES ONDES ULTRASONORES Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPÉTENCES ATTENDUES Le

Plus en détail

MONTAGES ELECTRONIQUES

MONTAGES ELECTRONIQUES MONTAGES ELECTRONIQUES Classes concernées : 2 nde MPI, TS, TS spé (Bilbio : livres de 2 nde MPI, TS et TS spé Hachette) INTRODUCTION L électronique est omniprésente dans notre quotidien. Que ce soit dans

Plus en détail

Ententes interprovinciales en assurance santé

Ententes interprovinciales en assurance santé 284 À l intention des directeurs généraux et des directeurs des finances des établissements hospitaliers autorisés à facturer des services hospitaliers rendus à des résidents des autres provinces et des

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Avec Office Communications Server 2007, Microsoft nous a apporté une technologie de collaboration qui nous place à la pointe de

Plus en détail

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Seconde Thème santé Activité n 3(expérimentale) Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Connaissances Compétences - Pratiquer une démarche expérimentale pour comprendre le

Plus en détail

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR ACTIVITE ITEC TP 9 Durée : 2h Centre d intérêt : CONTROLE NON DESTRUCTIF CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR DE MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * Moyens pour réaliser

Plus en détail

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors :

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors : Ch. 5 ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Objectifs : Connaître la définition et la distinction d une onde sonore et d une onde électromagnétique (domaines de fréquence ) Connaître les vitesses de propagation de

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

La science dans la guerre et la guerre dans la science

La science dans la guerre et la guerre dans la science Séance solennelle de rentrée des cinq Académies - Le 28 octobre 2014 La science dans la guerre et la guerre dans la science Jean-Pierre Kahane, membre de l Académie des sciences Toutes les guerres ont

Plus en détail

Puberté Précoce. Livret N 4

Puberté Précoce. Livret N 4 Puberté Précoce Livret N 4 Guide d accompagnement du Patient Brochure : lecture facile 23/4/2009 1 Puberté Précoce Livret N 4 Cette brochure a été conçue à l origine par Fernando Vera et le Professeur

Plus en détail

PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19

PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19 PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19 Les activités de notre service sont nombreuses et sont réalisées sur des machines de génération récente. 1 IRM 1,5T 2 SCANNERS 5 SALLES

Plus en détail

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat Quatrième partie : la construction de l image échographique. 75 76 Le schéma de principe d un appareil d échographie est simple : une horloge fournit une référence temporelle, donnant le départ des impulsions

Plus en détail

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit TOMODENSITOMETRIE sémiologie JY Gauvrit Neuroradiologie - Neuroimagerie Modalités : - Radiographie standard - Echographie - Artériographie - Tomodensitométrie (Scanner) - Imagerie par Résonance Magnétique

Plus en détail

Les Métiers de l Aéronautique

Les Métiers de l Aéronautique Les métiers de l Aéronautique et de l Espace fiches pédagogiques DVD produit par l Association Aéronautique Astronautique de France Les Métiers de l Aéronautique et de l Espace Mars 2011 Une initiative

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Section Q : SANTÉ HUMAINE ET ACTION SOCIALE Cette section comprend les activités liées à

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication

Communication mobile L exemple moderne de la radiocommunication Objectifs d apprentissage: a. Les élèves savent quels processus techniques rendent possible une conversation avec un téléphone portable. b. Les élèves découvrent les aspects légaux des technologies de.

Plus en détail

Grand jeu : Le projet Inventima

Grand jeu : Le projet Inventima Grand jeu : Le projet Inventima 2014 Le Centre de Loisirs de Lannilis Caractéristiques De 5 à 30 enfants de 6 à 14 ans (de 1 à 6 équipes). 2 animateurs minimum (1 maître du jeu + 1 assistant) Durée 1h30

Plus en détail

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004)

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) I LES QUESTIONS Première question : Répondre par vrai ou faux aux affirmations suivantes. Entourer la bonne réponse ou barrer la mauvaise (0.2 points par

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

L EVOLUTION DU DESIGN INDUSTRIEL

L EVOLUTION DU DESIGN INDUSTRIEL L EVOLUTION DU DESIGN INDUSTRIEL Qu est ce que le design industriel? Pourquoi et comment a-t-il évolué en un siècle? Au fil du temps... Qu est ce que le design industriel? Le design industriel est une

Plus en détail

Les différentes parties de l exposition

Les différentes parties de l exposition Présentation Corps en images est un voyage au fil des siècles, depuis le corps imaginé à l Antiquité jusqu au corps actuel rendu transparent et virtuel. Approche du corps via les astres et la théorie des

Plus en détail

Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux. Par Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux. Par Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 4 : Introduction aux Réseaux Informatiques Par Monsieur SADOUNI Salheddine Introduction La Téléinformatique est la science qui s occupe : des méthodes des techniques des équipements

Plus en détail

VOCABULAIRE : Je sais Je ne sais pas

VOCABULAIRE : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Un navire porte-conteneurs, transport majeur du commerce des marchandises

Plus en détail

Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT

Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l Information Guerre électronique et chiffrement Par Daniel TANT De tous temps les hommes ont éprouvé le besoin de communiquer. Le Romains pratiquaient

Plus en détail

Construire une carte mentale pour apprendre une leçon

Construire une carte mentale pour apprendre une leçon Construire une carte mentale pour apprendre une leçon Compétences transversales mises en œuvre : Je mémorise mon cours et je suis capable de le restituer Je recherche les informations nécessaires à la

Plus en détail

L environnement numérique intégral en urologie Le PACS

L environnement numérique intégral en urologie Le PACS Progrès en Urologie (2003), 13, 1171-1176 L environnement numérique intégral en urologie Le PACS F. Lefevre, J. Hubert, J.L. Descotes Les technologies de l information et l informatique évoluent vite,

Plus en détail

D I A G N O S T I C S D A N S L E G E N I E - C I V I L E T L E B A T I M E N T :

D I A G N O S T I C S D A N S L E G E N I E - C I V I L E T L E B A T I M E N T : D I A G N O S T I C S D A N S L E G E N I E - C I V I L E T L E B A T I M E N T : A P P L I C A T I O N S D U R A D A R E T D I A G N O S T I C S S T R U C T U R E Société d accueil : QUALICONSULT SERVICES

Plus en détail

Imagerie du myelome mutiple: utilite de l IRM et du PET- SCANNER. Bhasker Koppula, Justin Kaputch et Christopher J.Hanrahan

Imagerie du myelome mutiple: utilite de l IRM et du PET- SCANNER. Bhasker Koppula, Justin Kaputch et Christopher J.Hanrahan Imagerie du myelome mutiple: utilite de l IRM et du PET- SCANNER Bhasker Koppula, Justin Kaputch et Christopher J.Hanrahan introduction Le myélome multiple est une affection hématologique caractérisée

Plus en détail

Actualités du traitement du cancer Radiothérapie

Actualités du traitement du cancer Radiothérapie Actualités du traitement du cancer Radiothérapie Véronique Vendrely Service d oncologie radiothérapie Hôpital Saint André Bordeaux Club des jeunes néphrologues 20 Mai 2006 Introduction Quelques bases pour

Plus en détail

Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler

Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler Nº 761 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 325 Principe du vélocimètre sanguin à effet Doppler Réflexion des ultrasons et effet Doppler par R. MÉLIN Lycée Ernest Bichat - 54301 Luneville Les appareils médicaux

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la thyroïde G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la thyroïde Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous

Plus en détail

Apprendre du passé, pour mieux prévenir aujourd hui et demain? Michel Bigaouette Conseiller, ASSTSAS

Apprendre du passé, pour mieux prévenir aujourd hui et demain? Michel Bigaouette Conseiller, ASSTSAS MB1 Apprendre du passé, pour mieux prévenir aujourd hui et demain? Michel Bigaouette Conseiller, ASSTSAS Apprendre pour mieux prévenir en SST «Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du cancer du rein Novembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le cancer du rein, son

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Christine Graffigne Université René Descartes Traitement d'images Sciences pour l'ingénieur, informatique et mathématiques

Plus en détail

Technologie. Histoire des solutions : Le divertissement grâce aux technologies électroniques. Marwan D

Technologie. Histoire des solutions : Le divertissement grâce aux technologies électroniques. Marwan D Technologie Histoire des solutions : Le divertissement grâce aux technologies électroniques Marwan D Sommaire 1 Introduction... 3 2 La radio... 3 3 La télévision... 6 4 L informatique et les ordinateurs...

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Régime Elite. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Elite. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Elite Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles 1

Plus en détail