19 thèmes dans 10 villes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "19 thèmes dans 10 villes"

Transcription

1 SATISFAIRE À VOS OBLIGATION DE DPC FACILEMENT GRÂCE AU CNGOF DPC réalisés par le CNGOF et financée par l Agrément CNGOF : FMC Indemnité de 345 par jour et prise en charge hôtellerie possible* Retrouvez en thèmes dans 10 villes Certaines dates seront annoncées dans une seconde communication qui vous sera adressée au mois de juin 2013 DPC obligatoire depuis janvier 2013 Programme détaillé, lieux et infos pratiques sur (Rubrique séminaires 2013) Pour toute question, contactez Thibault Blanchère tél : mail : Bordeaux - Dijon - Etretat - Grasse - Lille Nantes - Nîmes - Paris - Rennes - tours * Voir conditions à l intérieur

2 Nouveautés en 2013 Le DPC, Développement Professionnel Continu, remplace les anciennes formules de formation continue et devient obligatoire. Il exige une analyse de votre pratique professionnelle et une phase d amélioration que nous proposons sous forme d un séminaire. Les thèmes proposés respectent les priorités nationales et les méthodes imposées par la HAS afin de pouvoir valider vos obligations dans ce domaine. Nous avons conçu des modalités vous permettant de vous faciliter la vie : Analyse de vos pratiques en travaillant à domicile sur Internet : voir comment vous avez traité 10 dossiers récents en répondant à un questionnaire simple de quelques minutes par dossier (auto-évaluation en e-learning et comparaison à des recommandations) puis apporter une amélioration en participant à un séminaire présentiel. L organisme qui construit les DPC va évoluer. Le CNGOF est agréé provisoirement jusqu en juin et fera place, pour le DPC à l ODPCGO qui fédérera toutes les sensibilités de notre spécialité. Le DPC pour qui? Pr J Lansac Dr JP Blanchère Tous les médecins doivent se former, mais l (anciennement OGC) ne finance et indemnise votre formation que si vous êtes dans l un des cas suivants : - Médecin exerçant tout ou partie de votre activité à titre libéral, y compris en tant que remplaçant - Professionnel exerçant en centre de santé conventionné - Médecin hospitalier éligible au versement d une fraction de la taxe de l industrie pharmaceutique Les autres sont financés par leur employeur. Les DPC de née seront alors facturés 400, ceux de 700. Médecins hospitaliers, si vous n avez pas d activité libérale et en cas de doute, renseignez-vous auprès de votre établissement pour connaître les modalités de prise en charge Les médecins libéraux perçoivent une indemnité de perte de ressources (345 / jour de présence), les médecins salariés doivent venir sur leur temps de travail. Vous devrez evaluer vos pratiques 15 jours avant les réunions présentielles Formations en gynécologie & obstétrique 1. Diagnostic et prise en charge d un cancer du sein - Le diagnostic du cancer du sein, stratégie diagnostique, lecture de mammographies - Le diagnostic, l indication des prélèvements et l annonce - La prise en charge chirurgicale, intérêt du ganglion sentinelle - Les traitements complémentaires, le suivi post-thérapeutique Paris - 16 et 17 mai 2013 Responsable : Emmanuel BARRANGER Dijon - 30 et 31 mai 2013 Responsable : Charles COUTANT Grasse - 30 et 31 mai 2013 Responsable : Pierre AZUAR Nantes - 21 et 22 novembre 2013 Responsable : Jean-Marc CLASSE 2. Prise en charge des grossesses gémellaires - Type anatomique des grossesses gémellaires. Modalités de la prise en charge - Dépistage des aneuploïdies, gestes de diagnostic anténatal et de médecine fœtale - Complications des grossesses monochoriales : dépistage, diagnostic et prise en charge - Prise en charge obstétrico pédiatrique de l accouchement - Prise en charge psychologique du couple, annonce (grossesse gémellaire, malformation ) Paris - 16 et 17 mai 2013 Responsable : Marie-Victoire SÉNAT Paris - 18 et 19 octobre 2013 Responsable : Laurent SALOMON Nantes - 18 et 19 octobre 2013 Responsable : Norbert WINER Lille - 07 et 08 novembre 2013 Responsable : Véronique DEBARGE 3. Diagnostic et prise en charge de l incontinence urinaire d effort - Diagnostic et évaluation de l incontinence urinaire - Prise en charge non chirurgicale de l incontinence urinaire d effort - Prise en charge chirurgicale - Incontinence et prolapsus / FAF-PM Paris - 28 et 29 novembre 2013 Responsable : Xavier DEFFIEUX Nîmes - 03 et 04 octobre 2013 Responsable : Brigitte FATTON et Renaud DE TAYRAC En 2013, Vous pourrez suivre 4 journées de formation indemnisées par l aux conditions habituelles (voir page 7). Ces 4 journées peuvent s inscrire sur plusieurs formations : par exemple 2 formations de ou 1 formation de et 2 formations de. Nous avons obtenu des financements FAF-PM pour les médecins libéraux qui auraient épuisé leur quotas de formation, l inscription sous ce régime à l une des formations sera prise en charge mais vous ne serez pas indemnisé pour perte de ressources. Les formations éligibles sont clairement identifiées dans la liste des programmes qui suit. Par exemple, vous souhaitez participer à 3 formations de. Vous serez pris en charge à 100% et indemnisé pour 2 formations par l. Pour la troisième formation, si celle-ci est éligible FAF-PM, elle sera alors prise en charge mais non indemnisée. Si elle n est pas éligible, vous pouvez réaliser tout de même cette formation avec l, mais ce sont vos indemnités précédentes qui financeront cette nouvelle formation, la totalité de vos indemnisations seront alors réduites d autant. Reportez-vous en page 7 pour connaître les modalités pratiques d inscription. 4. PRISE EN CHARGE DES HÉMORRAGIES DU POST PARTUM - Prévention, Diagnostic et méthodes d évaluation de l hémorragie du postpartum - Techniques de prise en charges médicochirurgicales des hémorragies du postpartum - Indications du transfert interhospitalier en vue d une éventuelle embolisation des artères utérines Paris - 28 juin 2013 Responsable : Emmanuel BARRANGER Marseille - 06 septembre 2013 Responsable : Cécile CHAU 5. REPÉRAGE DES RISQUES PROFESSIONNELS ET PROTECTION DES FEMMES ENCEINTES QUI TRAVAILLENT - Etude de cas et jeux de rôle - Risques et conduite à tenir - Règlementation et risques professionnels : protection de la femme enceinte - Métiers à risque et mauvaises conditions de travail Paris - 11 octobre 2013 Responsable : Héliane MISSEY KOLB 2 3

3 Liste des formations 2013, suite DIABÈTE GESTATIONNEL : Dépistage et conduite à tenir pendant et après la grossesse - Le repérage des facteurs de risque et le dépistage du diabète gestationnel - Prise en charge prénatale du diabète gestationnel - Prise en charge de la mère au décours de l accouchement et à plus long terme Paris - 20 septembre 2013 Responsable : Jacques LEPERCQ Nantes - 27 septembre 2013 Responsable : Norbert WINER Lille - 28 septembre 2013 Responsable : Philippe DERUELLE 7. Prise en charge des couples infertiles - Diagnostic clinique, biologique, radiologique et échographique de l infertilité de la femme - Diagnostic clinique, biologique, radiologique et échographique de l infertilité de l homme - Pratique de l induction de l ovulation hors PMA - Indications des différentes techniques de PMA - Définition de la réserve ovarienne, Place de la chirurgie dans le traitement de l infertilité Bordeaux - 24 mai 2013 Responsable : Claude HOCKE Paris - 07 septembre 2013 Responsable : Jean-Philippe AYEL 8. Prise en charge des ménométrorragies de cause non cervicale ou vaginale - Conduire un interrogatoire précis et ciblé - Donner la place nécessaire à l échographie pelvienne - Bien prescrire ou réaliser les examens de seconde intention - Le traitement des ménométrorragies Paris - 15 novembre 2013 Responsable : Marc-Alain ROZAN 9. Femmes et addictions : prévenir, dépister, orienter - Données générales en addictologie - Epidémiologie, le concept de dépendance, le soin en addictologie - Consultation gynécologique et addiction - Consultation pré-conceptionnelle, grossesse et addiction Paris - 21 et 22 novembre 2013 Responsable : Héliane MISSEY KOLB 10. Prise en charge des kystes ovariens présumés bénins - Stratégie Diagnostique : place de l échographie pelvienne et du Doppler ovarien - Anatomo-pathologie : Classification des kystes ovariens - Techniques chirurgicales de prise en charge en particulier de coelio-chirurgie - Prise en charge des cas particuliers - Prise en charge des kystes de l ovaire à la puberté, à la ménopause Tours - 14 et 15 juin 2013 Responsable : Elisabeth PAGANELLI Paris - 28 et 29 juin 2013 Responsable : Fabrice LECURU Vous devrez evaluer vos pratiques 15 jours avant les réunions présentielles / FAF-PM / FAF-PM 11. DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DU PROLAPSUS GENITAL - Diagnostic et évaluation du prolapsus génital - Traitements non chirurgicaux du prolapsus génital - Traitements chirurgicaux - Prévention et prise en charge des complications de la chirurgie du prolapsus Bordeaux - 06 et 07 juin 2013 Responsable : Claude HOCKE Paris - 03 et 04 octobre 2013 Responsable : Xavier DEFFIEUX Rennes - 11 et 12 octobre 2013 Responsable : Jean-Philippe HARLICOT 12. Utérus cicatriciel - Discussion avec la patiente du choix du mode d accouchement en cas d utérus ciactriciel en exposant les inconvénients/avantages de chaque option (TVB versus CP) - Mode de déclenchement en cas d utérus cicatriciel - Conduite du travail en cas d utérus cicatriciel - Diagnostic et prise en charge d une rupture utérine Lille - 27 septembre 2013 Responsable : Philippe DERUELLE Paris - 06 décembre 2013 Responsable : Gilles GRANGÉ 13. l ivg médicamenteuse en ville - Épidémiologie et législation, modalités pratiques. Pharmacologie, mécanismes d action et protocoles - Indications et contre-indications. Difficultés du diagnostic précoce des grossesses - Information des patientes et choix de la méthode. Effets secondaires et complications - Contraception après IVG et suivi après IVG Paris - 21 juin 2013 Responsable : Marc-Alain ROZAN 14. Conduite à tenir devant un frottis pathologique : stratégie diagnostique et thérapeutique - Analyse de résultats d un frottis de dépistage - Conduite à tenir devant un frottis anormal - La colposcopie : la zone de transformation, les images normales et anormales. - Résultats de frottis et de biopsies : classification des lésions, quel traitement? - Les traitements destructeurs et d exérèse. Les indications. Le suivi d un col traité Dijon - 12 et 13 septembre 2013 Responsable : Serge DOUVIER Rennes - 07 et 08 novembre 2013 Responsable : Jean-Philippe HARLICOT Bordeaux - 14 et 15 novembre 2013 Responsable : Hélène CHAPOULART 15. Harmoniser la prise en charge de la grossesse prolongée - Détermination du terme de la grossesse et définition de la grossesse prolongée - Détermination de la date de grossesse et définition de la grossesse prolongée - Complications périnatales des grossesses prolongées et méthodes de surveillance - Méthodes de surveillance des grossesses prolongées - Indications et méthodes de déclenchements du travail Paris - 21 juin 2013 Responsable : Gilles GRANGÉ 4 5 / FAF-PM

4 Vous devrez evaluer vos pratiques à 15 jours avant les réunions présentielles Liste des formations 2013, suite Consultation pré-conceptionnelle : Que proposer à une femme ou un couple qui exprime un projet de grossesse? - Consultation d une patiente sans pathologie particulière, sans antécédent obstétrical particulier - Consultation de patientes porteuses d une maladie générale - Consultation de patientes avec antécédents obstétricaux - Patiente décrivant une maladie familiale connue nécessitant un adressage au conseil génétique Paris - 07 juin 2013 Responsable : Héliane MISSEY KOLB Bordeaux - 14 juin 2013 Responsable : Hélène CHAPOULART Etretat - 05 octobre 2013 Responsable : Jean GONDRY Paris - 29 novembre 2013 Responsable : Gilles GRANGÉ / FAF-PM Infos pratiques et inscription La formation est entièrement financée pour les médecins éligibles (voir page 2 de ce fascicule). Pour les médecins libéraux, la formation donne lieu à une indemnité pour perte d activité de 345 par journée de formation présentielle si elle est financée par l. Les médecins hospitaliers doivent venir sur leur temps de travail. Pour les formations financées par l, si vous résidez (adresse personnelle) à plus de 80 km du lieu de la formation (et uniquement pour les formations de ), une nuitée d hôtel pourra être prise en charge et réservée dans la limite des chambres disponibles dans l hôtel de la formation. Merci de nous transmettre votre demande au plus tôt afin que nous puissions vous obtenir une chambre. Les frais de déplacement vers le lieu de formation ne sont pas pris en charge. Vous devez joindre impérativement un chèque de caution de 300 lors de votre inscription (qui vous sera rendu lors de la réunion présentielle). Votre inscription ne sera plus modifiable 30 jours avant le séminaire (les arrhes étant versés aux hôtels). Toute annulation à moins de 30 jours de la réunion présentielle entrainera l encaissement du chèque de caution. 17. Optimisation du diagnostic et de la prise en charge des endométrioses symptomatiques - Diagnostic de l endométriose, recommandations - L interrogatoire et l examen clinique, place de l échographie et de l IRM - Prise en charge thérapeutique de l endométriose douloureuse - Exploration et prise en charge de l infertilité chez les femmes atteintes d une endométriose pelvienne Paris - Dates à venir au second semestre Responsable : Emile DARAï 18. Quelle contraception pour les femmes à haut risque cardiovasculaire? - Les contraceptions hormonales - Contraception hormonale et risque artériel, cas cliniques - Contraception hormonale et risque veineux, cas cliniques d accident thromboembolique - Contraception non-hormonale : indications, contre-indications, indices de Pearl Sud - Dates à venir au second semestre Responsable : Bernard HEDON / FAF-PM 19. PRISE EN CHARGE DES FIBROMES UTÉRINS SYMPTOMATIQUES - Quand doit-on traiter? Place des traitements non hormonaux, place des traitements hormonaux - Myome conception - infertilité - Myome et diagnostic (échographie, IRM, hystéroscopie) - principales techniques d hystéroscopie et des alternatives à l hystéroscopie, de la place de la myomectomie en péri-ménopause, des techniques opératoires d hystérectomie totale et subtotale - place réelle dans l arsenal thérapeutique de l approche diagnostique puis de la place des alternatives à la chirurgie et des différentes indications opératoires Paris - Dates à venir au second semestre Responsable : Emile DARAï / FAF-PM De même, si vous demandez la prise en charge d une nuitée d hôtel, l annulation de cette nuitée à moins de 15 jours de la réunion entrainera l encaissement du chèque, même en cas de présence lors de la réunion. Si vous êtes éligible à la prise en charge, renvoyez-nous uniquement votre bulletin d inscription accompagné de votre chèque de caution : vous n avez plus à nous fournir de feuille de soin barrée ou de justificatifs de remplacement. Ces pièces vous seront demandées par l via le site internet : N oubliez pas néanmoins de préciser vos numéros ADELI et/ou RPPS sur le bulletin d inscription, obligatoires pour pouvoir vous inscrire de notre côté aux programmes. Si vous n êtes pas éligible à la prise en charge de votre formation par l ou le FAF-PM, renvoyez simplement le bulletin rempli accompagné de votre règlement. Pour valider votre inscription 1) Pour votre première inscription à un DPC, rendez-vous sur afin de créer un compte 2) Rendez-vous ensuite sur rubriques «séminaires 2013» afin de vérifier les dates des formations, les places disponibles et consulter les programmes complets des formations 3) Remplissez le bulletin situé au dos de cette page en précisant bien toutes vos coordonnées, le numéro de la formation et la date choisie 4) Joignez à votre envoi un chèque de caution de 300 à l ordre du CNGOF agrafé au bulletin (important pour éviter les éventuelles pertes postales) Retournez les pièces à : Thibault Blanchère Bureau du CNGOF 9 rue Germaine Tillion Toulouse 6 7

5 BULLETIN REPONSE Nom :... Prénom :... Adresse : N ADELI ou RPPS (indispensable) :... Code postal :... Ville :... Téléphone fixe :... Mobile :... Spécialité médicale : (Important : Votre adresse nous permet de vous confirmer votre inscription, elle est aussi indispensable à votre inscription sur la plateforme e-learning et aux correspondances, elle ne sera pas utilisée à des fins commerciales) Vous êtes : Médecin libéral Salarié avec activité libérale Salarié exerçant en centre conventionné Remplaçant Hospitalier éligible au versement d une fraction de la taxe de l industrie pharmaceutique Autre, précisez :... Je souhaite m inscrire au(x) programme(s) de DPC suivant(s) : (4 journées indemnisées ) N oubliez pas de joindre un chèque de caution de 300 à l ordre du CNGOF. Vérifiez au dos que vous êtes bien éligible à la prise en charge d une nuitée d hôtellerie A réception de votre inscription, vous recevrez un de confirmation ainsi que les modalités d évaluation préalable. Un second vous sera adressé 1 mois avant la réunion présentielle vous invitant à évaluer plusieurs de vos dossiers patientes. Cette évaluation préalable est très importante et fait partie de votre DPC. Elle devra être validée pour bénéficier de votre indemnisation. Enfin, 3 semaines avant votre réunion physique, une convocation par courrier postale vous sera adressée, précisant le lieux et les horaires de votre réunion présentielle. Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous au , par sur ou sur notre site internet dédier au DPC :

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1.

UEMS - OB/GYN SECTION LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. UEMS - OB/GYN SECTION Board et Collège Européen de Gynécologie et d' Obstétrique ( EBCOG) LA FORMATION DU SPECIALISTE EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE L' EBCOG 1. ADOPTEES

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

8 èmes journées franco-marocaines

8 èmes journées franco-marocaines Journées franco-marocaines de gynécologie obstétrique et fertilité 2014 8 èmes journées franco-marocaines Gynécologie, Obstétrique et fertilité Président d honneur Professeur Patrick Madelenat Marrakech

Plus en détail

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les

Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les Participer au Réseau sentinelle Audipog avec un logiciel métier sans label Audipog, est-ce possible? Quel intérêt pour les SÉMINAIRE AUDIPOG professionnels? pour optimiser la coordination Le dossier obstétrical

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites

LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites LA MYOMECTOMIE : Les conditions anatomiques pour la réaliser et les suites Le pôle ORG Bordeaux! Pr Claude HOCKE Pôle d Obstétrique-Reproduction-Gynécologie Centre Aliénor d Aquitaine CHU Bordeaux OBJECTIFS

Plus en détail

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa)

Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Propositions de conduite à tenir pour les femmes porteuses d implants mammaires : Avis d experts coordonné par l Institut National du Cancer (INCa) Mars 2014 Propositions de conduite à tenir pour les femmes

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

JFM. 7èmes journées franco-marocaines de. Gynécologie, Obstétrique et Fertilité. Marrakech. 17, 18 et 19 mai 2012. www.lesjfm.com

JFM. 7èmes journées franco-marocaines de. Gynécologie, Obstétrique et Fertilité. Marrakech. 17, 18 et 19 mai 2012. www.lesjfm.com JFM 2012 7èmes journées franco-marocaines de Gynécologie, Obstétrique et Fertilité Marrakech 17, 18 et 19 mai 2012 Président des 7 èmes jfm : Pr. Léon Boubli (Marseille) Coordination scientifique et organisation

Plus en détail

Fécondation in vitro avec don d ovocytes

Fécondation in vitro avec don d ovocytes Fécondation in vitro avec don d ovocytes Ref. 155 / abril 2009 Service de Médecine de la Reproduction Gran Vía Carlos III 71-75 08028 Barcelona Tel. (+34) 93 227 47 00 Fax. (+34) 93 491 24 94 international@dexeus.com

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE SYNDROME D APNÉES - HYPOPNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL EXPLORATIONS ET TRAITEMENT

FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE SYNDROME D APNÉES - HYPOPNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL EXPLORATIONS ET TRAITEMENT FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE SYNDROME D APNÉES - HYPOPNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL EXPLORATIONS ET TRAITEMENT Cette formation peut vous permettre de valider votre obligation annuelle de DPC SYNDROME

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes

Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes Etude START-HPV : Dépistage primaire par test HPV des lésions pré cancéreuses et cancéreuses du col utérin dans le département des Ardennes STudy of primary screening in the ARdennes department by Testing

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE INFOS PATIENTS SEIN - PATHOLOGIE MAMMAIRE VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE Bienvenue VOUS AVEZ RENDEZ-VOUS POUR UNE PREMIÈRE CONSULTATION EN SÉNOLOGIE. NOUS AVONS RÉALISÉ CETTE PLAQUETTE

Plus en détail

Aux professionnels de santé!

Aux professionnels de santé! Aux professionnels de santé Le 21 juillet 2014, Dans le cadre du DPC obligatoire, l'organisme de formation "Centre de l'oeil" a le plaisir de vous proposer ses formations pour le second semestre 2014 :

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE Présenté par JAOUEN Léna DIU Suivi gynécologique LE SCANFF Ghislaine DIU Périnalité Addictions Contraception du post-partum Une constatation: 5 % des

Plus en détail

Qualité et gestion des risques

Qualité et gestion des risques formation 2007 Qualité et gestion des risques Qualité et certification HAS Démarche qualité Qualité et certification ISO Qualité en imagerie Qualité au laboratoire Management des risques Risques spécifiques

Plus en détail

@-SOF. La newsletter des Orthoptistes. Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014. La présidente. Le nouveau site du SOF 2

@-SOF. La newsletter des Orthoptistes. Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014. La présidente. Le nouveau site du SOF 2 @-SOF La newsletter des Orthoptistes Le Syndicat des Orthoptistes de France vous informe Février 2014 La présidente Dans ce numéro : Le nouveau site du SOF 2 La formation continue 3 Thèmes de Formations

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme

Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme Recommandation pour la pratique clinique décembre 2004 (ANAES /AFFSSAPS/ INPES) Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme Un (tout petit) peu de méthodologie Un comité d organisation

Plus en détail

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale QUESTIONNAIRE PROPOSITION PROFESSIONNELS DE SANTE Document général CONTRAT EN COURS : DATE DE FIN DES GARANTIES :.. NOM DE L'ASSUREUR :..

Plus en détail

Un logo connu mais des activités mal connues!

Un logo connu mais des activités mal connues! Un logo connu mais des activités mal connues! Association des utilisateurs de dossiers informatisés en obstétrique, pédiatrie et gynécologie Date de création? 1980 Création de l Audipog par le Pr. Claude

Plus en détail

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein

carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein INFOS PATIENTS Sein - pathologie mammaire carnet d information des femmes à haut risque de cancer du sein introduction Vous avez rencontré un médecin du service d oncogénétique de Gustave Roussy. Il a

Plus en détail

AMÉNORRHÉES SECONDAIRES

AMÉNORRHÉES SECONDAIRES AMÉNORRHÉES SECONDAIRES On appelle aménorrhée secondaire une absence de menstruation depuis plus de trois mois chez une patiente antérieurement bien réglée. L'aménorrhée secondaire est beaucoup plus fréquente

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES Veillez prendre note qu afin d alléger le texte le féminin est utilisé pour désigner les deux sexes et que les termes sage-femme et sages-femmes désignent

Plus en détail

Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes. Système

Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes. Système Un avantage décisif pour la résection des polypes et des myomes Système Nouvelle norme en résection hystéroscopique Truclear apporte une précision, une clarté et une efficacité sans précédents pour réséquer

Plus en détail

Dixièmes Journées Daniel Dargent

Dixièmes Journées Daniel Dargent Dixièmes Journées Daniel Dargent de Chirurgie Gynécologique, cancérologique et Mammaire 13 et 14 novembre 2014 Centre de Congrès de Lyon Cité Internationale vidéo-transmission en direct et duplex Sous

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE IBODE

26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE IBODE S C G P 12 ème Congrès de la SCGP 26 ème 17-18-19 SEPTEMBRE 2015 Journée du GOLS 19 SEPTEMBRE 2015 SAINT-MALO PALAIS DES CONGRÈS DU GRAND LARGE PRÉSERVER & RÉTABLIR LA FERTILITÉ AU COURS DE LA CHIRURGIE

Plus en détail

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ _GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ INTRODUCTION L accès à la contraception, sans autorisation parentale, est un droit pour les mineur(e)s. Néanmoins, dans la réalité, les jeunes ayant besoin

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations FORMATION INTER Mise à disposition de l apprentissage par l exemple Mesure de l évolution et de la performance du groupe des participants Travail en atelier par petits groupes.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

11 èmes Journées Daniel Dargent

11 èmes Journées Daniel Dargent Appel à posters : posterjdd@yahoo.fr date limite : 31 octobre 2015 Valider votre DPC 11 èmes Journées Daniel Dargent de Chirurgie Gynécologique, Cancérologique et Mammaire 12 et 13 novembre 2015 Centre

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr Conflit d intérêt : Journées de formation à la pose d Essure sans anesthésie parrainées

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF (Mise à jour au 4 juin 2013) Attention : Conformément aux articles R.4127-339 et R.4127-340 du code de la santé publique, seuls les titres, diplômes

Plus en détail

Association Amiénoise de Floorball Les Hoplites d'ambiani. Fiche d'inscription section jeunesse, saison 2012-2013

Association Amiénoise de Floorball Les Hoplites d'ambiani. Fiche d'inscription section jeunesse, saison 2012-2013 Association Amiénoise de Floorball Les Hoplites d'ambiani Fiche d'inscription section jeunesse, saison 2012-2013 Partie 1 : Informations sur l adhérent Adhérent : Nom : Prénom : Né(e) le : à : ( ) Adresse

Plus en détail

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques

LES CONSÉQUENCES. tricales. Juridiques LES CONSÉQUENCES Médicales, Gynécologiques et Obstétricales tricales Juridiques Les complications Complications médicales m immédiates Hémorragie (section art clitoridienne) : cataclysmique ou secondaire

Plus en détail

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre!

Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! Le cancer du sein Nous pouvons le vaincre! La Clinique du sein du CHPLT Pour vous et pour votre famille Centre Hospitalier Peltzer - La Tourelle de Verviers Le cancer du sein : nous pouvons le vaincre!

Plus en détail

ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME

ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME Objectifs pédagogiques terminaux : «prescrire et expliquer une contraception». N.B : ce texte ne traite pas l aspect «discuter les diverses

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Pour l'instant, les connaissances actuelles ne permettent pas d'empêcher un cancer du sein de survenir.

Pour l'instant, les connaissances actuelles ne permettent pas d'empêcher un cancer du sein de survenir. Dépistage Pour l'instant, les connaissances actuelles ne permettent pas d'empêcher un cancer du sein de survenir. Par contre, nous pouvons tenter de le dépister plus tôt afin d'avoir plus de chances de

Plus en détail

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT EN PRATIQUE L assuré peut être dispensé de régler au professionnel de santé : le montant de la part obligatoire seule = TP partiel

Plus en détail

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org OICE of OMEN 2 Q U E S T I O N N A I R E Women Against Cervical Cancer International Foundation www.wacc-network.org Connaissances, Attitudes et Opinion à propos du dépistage et de la prévention du cancer

Plus en détail

FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE COUV. DE FORMATION MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / MAIEUTIQUE / SAGE-FEMME L ADMISSION DANS LES ÉCOLES DE MAÏEUTIQUE / SAGE-FEMME L admission dans les départements

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Formation Professionnelle Continue

Formation Professionnelle Continue Formation Professionnelle Continue 58bis Allée des Grands Champs - 33470 GUJAN MESTRAS Tél : +33 (0)5.56.22.28.23 - Fax : +33 (0)5.56.66.70.04 Mail : contact@macsformation.com Site Internet : www.macsformation.com

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

VOTRE COMPLEMENTAIRE SANTE

VOTRE COMPLEMENTAIRE SANTE Version octobre 2012 VOTRE COMPLEMENTAIRE SANTE ASSISTANTES MATERNELLES & SALARIES DE PARTICULIERS EMPLOYEURS Une équipe de conseillers est à votre service du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30

Plus en détail

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE - 30 - ANNEXE N 3 ASSISTANCE MÉDICALE (Mutuelle Assistance International, Mutuelle Assistance France) I. CONDITIONS GÉNÉRALES En cas de besoin, chaque bénéficiaire peut, 24

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Gynécologie Obstétrique Chez le même éditeur Dans la même collection Anatomie pathologique, par le Collège français des pathologistes (CoPath), 2013, 416 pages. Cardiologie, par le Collège National des

Plus en détail

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances

La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances La pilule d haute qualité pour l espacement des naissances Pilplan-d est efficace à 99% pour la prévention des grossesses, quand il est pris quotidiennement. Chaque plaquette contient un cycle de 28 comprimés

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION PLEINS FEUX SUR LE RC SFMG - 2009 EXAMENS SYSTEMATIQUE ET PREVENTION est le résultat de consultation le plus fréquemment relevé par les médecins généralistes de l OMG. Voir là. Pour mieux vous familiariser

Plus en détail

Information sur l Assurance SANTÉ

Information sur l Assurance SANTÉ group Information sur l Assurance SANTÉ Avec AssurOne group, l assurance Santé devient simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin pour rouler en

Plus en détail

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux HAS réunion des gestionnaires d Organismes agréés 25 novembre 2013 Participation à l Assurance

Plus en détail

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES

PLAN 1. INTRODUCTION 2. MATERIEL ET METHODES 3. RESULTATS 4. DISCUSSION 5. CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE TABLE DES MATIERES ABBREVIATION ACOG: American College of Obstetricians and Gynecologists ARCF: Anomalies du rythme cardiaque fœtal ATCD: Antécédent AVB: Accouchement voie basse CG: Culot globulaire CHU: Centre Hospitalier

Plus en détail

Pathologie de l Épaule

Pathologie de l Épaule Groupe Rhumatologique français de l EPaule XV e journée nationale Samedi 14 mars 2015 Lyon, E.N.S. Amphithéâtre Charles Mérieux Bulletin d inscription Comité scientifique Pr P. Goupille (Tours), Dr E.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE Le gouvernement français a décidé de mieux organiser la gestion du dépistage des anomalies fœtales et en particulier de la trisomie

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Le dépistage des cancers

Le dépistage des cancers Le dépistage des cancers G R A N D P U B L I C Octobre 2009 Le dépistage des cancers Détecter tôt certains cancers permet de les traiter mieux, c'est-à-dire de proposer des traitements moins lourds, et

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Votre dossier d adhésion commun ASFE-CFE Vous avez besoin d aide pour compléter votre dossier d adhésion? Contactez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77.

Votre dossier d adhésion commun ASFE-CFE Vous avez besoin d aide pour compléter votre dossier d adhésion? Contactez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. MSH INTERNATIONAL pour le compte En complément de la CFE Votre dossier d adhésion commun ASFE-CFE Vous avez besoin d aide pour compléter votre dossier d adhésion? Contactez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77.

Plus en détail

La prescription médicale La pharmacovigilance

La prescription médicale La pharmacovigilance La prescription médicale La Elisabeth Eccher M D Dziubich DU 2008 PLAN La prescription médicalem Réglementation de la prescription médicalem Réglementation infirmière re vis à vis de la prescription L

Plus en détail

Assurance complémentaire santé OMS

Assurance complémentaire santé OMS Notice d information Edition 2014 Assurance complémentaire santé OMS BÉNÉFICIAIRES Le Groupement de Prévoyance et d Assurance des Fonctionnaires Internationaux (GPAFI) est une association à but non lucratif

Plus en détail

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein.

A l Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Octobre Rose est l occasion de mettre en valeur la filière de soins dédiée au cancer du sein. OCTOBRE ROSE 2013 La campagne Octobre Rose a pour but d inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein. Une femme sur trois ne se fait pas dépister ou pas de manière

Plus en détail

Fracture de côte et kinésithérapie, mythe ou réalité? Étude FRA.CO.NOU

Fracture de côte et kinésithérapie, mythe ou réalité? Étude FRA.CO.NOU Fracture de côte et kinésithérapie, mythe ou réalité? Étude FRA.CO.NOU 13eme CPLF Lyon 18/01/2009 Aline CHAPUIS (KRA-Lyon) Audrey MAURRIC-DROUET (SUK-Paris) Eric BEAUVOIS (CKRF-Lyon) Contexte épidémiologique

Plus en détail

pour les citoyens non communautaires

pour les citoyens non communautaires Progetto cofinanziato da UNIONE EUROPEA Fondo Europeo per l Integrazione dei Cittadini dei Paesi Terzi pour les citoyens non communautaires www.inmp.it TABLE DES MATIÈRES Glossaire 2 Informations générales

Plus en détail