CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE"

Transcription

1 CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE Présenté par JAOUEN Léna DIU Suivi gynécologique LE SCANFF Ghislaine DIU Périnalité Addictions

2 Contraception du post-partum Une constatation: 5 % des IVG ont lieu dans la période du post-partum (dans les 6 mois qui suivent la naissance) On peut se poser la question du moment de l information dispensée: - Pendant la grossesse? - A J2-J3? - Pendant le post-partum? Le post-partum est une période de faible réceptivité et une période transitoire spécifique à chaque accouchée (allaitement maternel ou artificiel, reprise ou non des rapports sexuels, état physique et psychologique des patientes)

3 Les paramètres à prendre en compte : Tendance à l hyper-coagulabilité pendant trois semaines. Métabolisme glucido-lipidique normal en 2-3 mois. Reprise de l activité sexuelle : à 1 mois pour 62 % des couples, à 6 mois pour 89 %. En cas d AA : 1% d ovulation entre J25 et J35, surtout si bromocriptine, 40 % des ovulations surviennent dans les 6 semaines. En cas d AM: 1 à 5% des ovulations ont lieu avant 6 mois.

4 Contraception locale Préservatifs masculins et féminins : efficacité moindre, maniement intra-vaginal moins aisé en post-partum Spermicides possibles dès J21 Pour les couples très au clair sur le corps et la contraception

5 Méthode MAMA On en parlera très peu : très rigoureuse Au moins six tétées longues ou 10 courtes, jour et nuit, pas plus de six heures entre chaque, avant six mois et persistance de l aménorrhée.

6 Micro-progestatifs (pilule et implant) Privilégiés en cas d AM ou risque cardio-vasculaire Sont généralement débutés à J21 (mais possibilité dès J3 pour l implant) Risque d augmentation des spotting si débuté avant J21 Pas de modification ni de la qualité ni de la quantité du lait Cérazette* ou maintenant ses génériques (non remboursés mais trois fois moins chers) Pas de risque d ovulation si oubli inférieur à 12 h Microval* très peu ou pas prescrit (3h de délai pour les oublis = mission impossible)

7 Oestro-progestatifs Patch et pilule possibles dès J21 en cas d AA Pour la pilule: en première intention pilule 2nde génération 20 ou 30 gamma (continue) Anneau vaginal > J21 si césarienne > 2 mois si accouchement voie basse

8 DIU cuivre ou SIU (mirena*) Possible en théorie dès 4 semaines sans attendre le retour de couches (césarienne ou accouchement voie basse), quel que soit le mode d allaitement. En pratique plutôt entre 6-8 semaines (moment de la visite postnatale) Poursuivre la pilule jusqu au jour de la pose. Les plus courants: UT 380 standard, NT 380 standard, gynelle* (en cas de béance du col ou d antécédent de perte d un DIU)

9 Contraception d urgence hormonale Norlevo* : Délai maximum de 72 h qui suivent l oubli de pilule ou rapport à risques Possible en cas d allaitement maternel Rapports protégés pendant 7 jours

10 Ligature des trompes Penser au délai de réflexion de 4 mois (importance de noter la demande de la patiente dans le dossier) Réalisée au moment de la césarienne (si délai de 4 mois respecté) ou à distance si accouchement par voie basse

11 Cas particuliers dans le post-partum Diabète gestationnel : on évite les oestro-progestatifs Après 6 semaines si glycémie à jeun (ou HGPO) de contrôle normale, oestro-progestatifs possibles (20 ou 30 gamma de préférence)

12 Pathologie cardio-vasculaire: HTA gravidique,pré-éclampsie Cind aux oestro-progestatifs dans le post-partum immédiat. Pas de cind aux progestatifs (implant, Mirena*, cérazette*). Si le bilan thrombophilie fait à distance est normal, OK pour les oestro-progestatifs. Si thrombophilie avérée: Cind absolue et définitive aux oestroprogestatifs.

13 Thrombose veineuse profonde pendant la grossesse et le post-partum Cind absolue et définitive aux oestro-progestatifs Méthode locale ou DIU cuivre Progestatifs possibles mais 3 mois après l accident thromboembolique (à différencier de la thrombose veineuse superficielle ou des varices qui ne contre-indiquent pas les oestro-progestatifs)

14 Cholestase gravidique Contre indique toute méthode hormonale en post-partum immédiat A la visite post-natale, si le bilan hépatique est normal, les oestro-progestatifs (< 30 gammas) ou progestatifs sont possibles

15 Chorio-amniotite /endométrite L anneau est déconseillé Contre indication absolue au SIU ou DIU pendant trois mois après l accouchement ou trois mois après la fin du traitement antibiotique.

16 DIVERS Penser au «Quick start» pour débuter une pilule: Démarrer tout de suite et se protéger 7 jours Ne pas attendre les prochaines règles ou le retour de couches Pas de contre-indication aux anti-inflammatoires avec le DIU Tabac et pilule: CI si âge >35 ans et >15 cigarettes/j (sans autre risque cardio-vasculaire) Risque cardio-vasculaire et pilule: X2 si 2ème génération; X3 si 3ème génération mais surtout les 6 premiers mois d utilisation (pas de recommandation de passer d une 3ème à une 2ème sauf autre raison) Risque X8 pendant la grossesse Pas de risque cardio-vasculaire augmenté sous progestatif

17 VISITE POST-NATALE

18 Quelques rappels 6 à 8 semaines après l accouchement (OMS: jusqu au 42ème jour) Obligatoire et remboursée à 100% (Art R , 19 ) Dernière visite concernant cette grossesse Bilan gynécologique complet après l accouchement Par un médecin gynécologue/obstétricien, un médecin généraliste ou une sage-femme (Art R ) Dans l idéal, la présence du conjoint et du bébé donnent une vision plus globale de l état d esprit de cette nouvelle famille; dans la réalité, la patiente est souvent seule.évaluation du lien mère-enfant.

19 En clair, Cet entretien et cet examen physique sont l occasion : D aborder les préoccupations psychiques ou physiques auxquelles est confrontée la patiente (vulnérabilité) Faire le point sur la contraception (cf topo L. JAOUEN) La reprise de la sexualité L allaitement maternel ou artificiel La présence de troubles de l appareil uro-génital et du périnée Les examens complémentaires à faire dans l immédiat (diabète, pré-éclampsie, RAI, toxoplasmose, ) et ceux à prévoir pour une prochaine grossesse (ex: cs généticien, cs préconceptionnelle, ) Moment opportun pour la prévention.

20 Préliminaires Indispensable d avoir le courrier de sortie pour savoir : les conditions de l accouchement (forceps,épisiotomie ou déchirure,da/ru,hémorragie, transfert néonatal, infection, ) la visite post-natale d une patiente ayant eu une césarienne, un forceps ou un périnée complet doit être effectuée par un gynécologue obstétricien, si possible celui ayant fait l accouchement. le terme (pour le vécu de la patiente mais aussi pour la prise en charge d une grossesse ultérieure), les éventuels problèmes rencontrés pendant la grossesse (cholestase, HTA,pb thyroide, DG, ) et en suite de couches immédiates (infections, phlébite, baby blues, transfert en pédiatrie, ) Le poids du bébé à la naissance Modalité d allaitement: maternel ou artificiel Les traitements mis en place La contraception choisie à la sortie et celle alors envisagée par la patiente à long terme.

21 1/ Interrogatoire Vécu de l accouchement, de la grossesse,état psychique actuel. Les suites de l accouchement, douleurs résiduelles utérines ou cicatricielles? Reprise de la sexualité? Incontinence urinaire d effort? Contraception Retour de couches?? Déroulement de l allaitement maternel ou artificiel (douleurs des seins?) Fatigue, sommeil Alimentation,transit, SF IU, SF HTA, SF anémie Santé du bébé, rythme Baby blues Chacun a-t-il trouvé sa place???

22 Etat psychique Baby blues (pleurs sans raison apparente, irritabilité, sentiment de culpabilité, impression d être débordée, de ne pas être à la hauteur,..) pour 2/3 des jeunes mères. 4% des pères Non pathologique, étape pour marquer la fin d une aventure. Cette dépression passagère permet à la maman de faire le deuil de l état fusionnel dans lequel elle vivait avec son bébé et l enfant idéal qui n existait que dans son imagination. Ne doit pas durer plus de quinze jours. Dépression post-natale: 14% des patientes. (épisode ayant commencé dans 40% des cas après l accouchement, dans 30% des cas pendant la grossesse, le reste avant la grossessse) Échelle de Cox ou Edinburgh Tristesse,anxiété,sentiment d incapacité, désintéressement. Psychose puerpérale : 2/5000, débute 2 à 3 semaines après l accouchement Agitation maniaque physique et psychique,états mélancoliques profonds ou bouffées délirantes, risque de suicide ou d infanticide,nécessité d une hospitalisation en psychiatrie.

23 Etat psychique, dépression du post-partum Dans la plupart des cas, ces patientes au départ pensent juste être stressée, que leur état est normal après l accouchement et compte tenu de leur grossesse. Parfois, il suffit d une orientation vers un psychologue pour l évaluation de la situation et pour que la patiente puisse en parler, identifier ce qu il se passe en elle. L orientation si besoin vers un psychiatre si un traitement est absolument nécessaire.

24 2/ Métrorragies En théorie pendant 15 jours, dans la réalité, parfois pendant 4 à 6 semaines (hors douleurs et hémorragies liées à une infection ou à une rétention de membranes ou de cotylédon) Petit retour de couches entre 12 et 15 jours, non systématique, regain de saignements pendant 24 à 48 heures Puis retour de couches entre 6 et 8 semaines après accouchement, hors allaitement maternel. (15 jours après l ovulation) Si allaitement maternel, théorie d un retour de couches à 3 mois maximum; dans la réalité, cela peut aller jusque 6/ 8 mois. ( s assurer d une non grossesse tout de même )

25 3/ Examen clinique Poids : Plusieurs mois sont nécessaires pour retrouver le poids de forme. Jusqu au retour de couches, il s agit de récupérer et non de vouloir maigrir à tout pris surtout en raison de l imprégnation hormonale. Protéines, fruits et légumes, sucres lents fer et calcium sont indispensables. A partir de la 6ème semaine,régime limitant les graisses, les glucides rapides,riche en protéines, légumes, laitages et fruits. Les seins perdent de leur tonicité, ce n est pas l allaitement qui les abîme mais bien le processus de la maternité.

26 3/ Examen clinique TA : Dans le cas d une hypertension de la grossesse, d une prééclampsie, nécessité d une consultation avec un néphrologue à 3 / 4 mois de l accouchement. Examen gynécologique : Cicatrisation du périnée, souplesse? Douleurs? Vulve: béance? Colposeptine* Mucogyne* L utérus a repris sa taille normale, col antérieur ou postérieur, fermé. Frottis datant de? (actuellement tous les trois ans, à partir de 25 ans sauf si antécédents personnels ) Examen des seins, si non allaitement. Y-a-t-il des pertes anormales? Des douleurs? Evaluation du périnée: testing.

27 Examen anormal Utérus douloureux, globuleux, pertes anormales: échographie pour vacuité utérine, RU à faire? Endométrite? Douleur de la cicatrice lors de rapports(dyspareunie), bride, désunion importante : évaluation par un gynécologue pour reprise du périnée. Soucis post-partum immédiats: endomètrite J4; Phlébite, Engorgement J3 J4, Crevasses J3 J4, lymphangite entre J5 et J8, Mastite ou abcès du sein J10/J15 Mais on peut les rencontrer à distance.

28 Sexualité Reprise lorsque la patiente se sent «prête»; Sécheresse vaginale lors d un allaitement maternel donc possible utilisation de lubrifiant, ou par l inquiétude d avoir mal après une déchirure ou épisiotomie. Replens* Oxens* Mucogyne*ect Et nécessité de discussion dans le couple car chacun doit retrouver sa place.

29 Périnée, point clé Les ligaments mettent 5/6 mois à retrouver leur tonus. Pas de reprise de l activité sportive intensive trop rapidement.(4 mois) Cependant, la marche et la natation sont recommandées. Après 6 semaines, c est le début de la ré-éducation périnéale. Evaluation par testing, même chez les patientes ayant eu une césarienne!!!9 mois de grossesse. Incontinence urinaire à l effort? Rapports sexuels insatisfaisants? Difficulté à aller à la selle?a retenir? 10 séances en première intention de ré-éducation périnéale Remboursées par la SS Par sage femme ou kiné. Par sonde ou manuelle (CMP) Re-muscler les abdominaux ensuite, 10 séances de ré-éducation abdomino-périnéales remboursées, mais sport possible, Abdominaux sur l expiration pour épargner le périnée.

30 Examens complémentaires NFS si anémie post-accouchement ou si signes fonctionnels Sérologie toxoplasmose dans les 1 mois,pour traitement du bébé si séro-conversion RAI dans les 6 mois si patiente Rh et injection de Rhophylac* Fonction des pathologies de grossesse: Pyélonéphrite, IU: ECBU Syndrome vasculo-rénal: bilan rénal et cs néphrologue Diabète gestationnel: HGPO 75 g à ¾ mois. Bilan lipidique si >5 ans et contraception oestro-progestative. Bilan hépatique si cholestase à ¾ mois. TSH, T4l si problème thyroidien à ¾ mois VACCINATIONS: Rubéole, Coqueluche,etc

31 Merci pour votre attention

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

La visite postnatale

La visite postnatale La visite postnatale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1 Table des matières SPECIFIQUE :...3 I Définition...5 II Objectifs de la consultation...6 III Déroulement

Plus en détail

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007

Contraception du post-partum. Législation. Sommaire. «La meilleure contraception est celle que l on choisit» A savoir. Campagne INPES 2007 Contraception du post-partum Diplôme universitaire Suivi gynécologique de prévention, sexualité, régulation des naissances I. PAULARD, 2011 2 Sommaire Législation A savoir du post partum Sexualité Quelques

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés

Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés Pr Jean-Michel Hascoët et Karine Petitprez Auto-saisine HAS - ANAES (2004) RPC

Plus en détail

Contraception en consultation. Nguyen Caroline

Contraception en consultation. Nguyen Caroline Contraception en consultation Nguyen Caroline Généralités 75% des femmes de 15 à 50 ans utilisent un moyen contraceptif 60% une contraception orale (88% des 20-24 ans) 24% un DIU Le préservatif est utilisé

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2006 publié le 29.11.2006 TRENTIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

Contraception. Les recommandations HAS

Contraception. Les recommandations HAS Contraception Les recommandations HAS Recommandations HAS Recommandations pour la pratique clinique : stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. ANAES, 7 décembre 2004 Laisser les personnes

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

Enquête 2008 VS Recommandations

Enquête 2008 VS Recommandations > Allaitement et Contraception Enquête 2008 VS Recommandations Directeur Docteur Nadia RACHEDI Adjointe au Directeur JRGO Mars 2008 Pôle départemental de la solidarité Enquête 2 Objectifs Relever les moyens

Plus en détail

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013

AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE. Docteur SAUTAI MAILLE. Le 12 Septembre 2013 AUTRES MOYENS DE CONTRACEPTION EN DEHORS DE LA PILULE Docteur SAUTAI MAILLE Le 12 Septembre 2013 IMPLANT : Nextplanon - Dispositif sous cutané d Etonorgestrel pour 3 ans : progestatif 2 e génération qui

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

EMME ENFANT SPECIALITES CHIRURGICALES ET UNITES MEDICO-TECHNIQUES

EMME ENFANT SPECIALITES CHIRURGICALES ET UNITES MEDICO-TECHNIQUES UNITES MEDICO- JE SUIS ENCEINTE C est confirmé vous êtes enceinte, pour vous accompagner au long de ces neufs mois de grossesse, 7 consultations sont prévues. Vous pouvez choisir d'être suivie à la maternité

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés

MON PARCOURS PRÉVENTION. mois. à vos côtés MON PARCOURS PRÉVENTION mois à vos côtés 123 La naissance de votre enfant approche Le RSI continue de vous accompagner en vous délivrant de multiples informations pour bien vivre votre grossesse. La brochure

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

La surveillance d une grossesse normale

La surveillance d une grossesse normale La surveillance d une grossesse normale Présentation du 17 janvier 2013 Christophe Moinard Introduction 950 000 grossesses/an dont 800 000 à terme Surveillance=démarche continue et évolutive jusqu au terme

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Gynécologie et diabète

Gynécologie et diabète Gynécologie et diabète Protocoles pratiques de prise en charge des problèmes gynécologiques chez la femme diabétique Contraception Grossesse Diabète gestationnel Traitement hormonal substitutif Ces protocoles

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale)

Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Risque cardio-vasculaire de la contraception (hormonale) Alexandre Fredenrich Diabétologie - Endocrinologie Hôpital Pasteur, CHU Nice 6ème JCE 16 Avril 2011 Conflit d intérêt Aucun pour cette présentation

Plus en détail

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Pendant la grossesse Troubles mineurs, dépressions

Plus en détail

Santé maternelle et néonatale

Santé maternelle et néonatale CHAPITRE 22 Santé maternelle et néonatale Points-clés pour les prestataires et les clientes y Attendre jusqu à ce que l enfant le plus jeune ait au moins 2 ans avant d essayer de tomber à nouveau enceinte.

Plus en détail

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Contact presse : Vanessa Bernon Vanessa.bernon@cnamts.fr Tél. 01 72 60 11 45 Communiqué de presse Accompagnement par une sage-femme

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception?

INTRODUCTION. Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps. Pourquoi ai-je choisi de traiter des moyens de contraception? École de Sages-femmes de Besançon LES MOYENS DE CONTRACEPTION Natacha GHULAM Étudiante Sage-femme 1 ère Année Année 2007-2008 INTRODUCTION Les moyens de contraception ont fortement évolué au cours du temps.

Plus en détail

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple :

Prenez-la en l'associant à un geste quotidien, tous les matins ou tous les soirs par exemple : J'ai oublié de prendre ma pilule, qu'est-ce que je dois faire? Le délai au-delà duquel il existe un risque de grossesse dépend du type de pilule que vous prenez. Afin de le connaître, reportez-vous à la

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles.... sans jamais oser le demander. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur... les règles... sans jamais oser le demander. Sommaire Les organes génitaux féminins 4 Le cycle menstruel 6 Les caractéristiques des règles 8 Les modifications

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

Vous avez choisi d accoucher au Centre Hospitalier de Marne-La-Vallée.

Vous avez choisi d accoucher au Centre Hospitalier de Marne-La-Vallée. 2-4, Cours de la Gondoire 77600 JOSSIGNY Tél. : 01 61 10 61 10 (Document réalisé par le service de Gynécologie-Obstétrique et la Cellule Communication V2 2013) - - - 2 - Vous avez choisi d accoucher au

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

Sages Femmes. Parution au Journal Officiel du 14 mars 2012 de l avenant 1 à la convention nationale signée le 11 octobre 2007

Sages Femmes. Parution au Journal Officiel du 14 mars 2012 de l avenant 1 à la convention nationale signée le 11 octobre 2007 Sages Femmes Date : 04 juillet 2012 Mise en place de l avenant 1 Référence : JO du 14 mars 2012 Contact : Ligne téléphonique réservée aux professionnels de santé : 03.80.59.37.59.1-3 Service + : Abonnez

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse

Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse S. Figon, MF Le Goaziou, M Flori, M Daniére, M Blanc DMG de Lyon L essentiel - Le délai maximum de prise en charge de l

Plus en détail

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL DÉFINITIONS: } Aménorrhée: Absence du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée. } Aménorrhée primaire e : Absence d'apparition des premières règles à partir de l'âge de 17 (16) ans. } Aménorrhée

Plus en détail

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons

Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle. Mlle G.U. Contraception Hormonal en 2010: progrès et vieux démons Les objectifs d apprentissage: Ma patiente commence sa vie sexuelle Ana Paula Godinho Oliveira Lourenco, Département de gynécologie et obstétrique et Consultation Santé Jeunes T. Huber-Gieseke, SMPR HUG

Plus en détail

ITEM 35 : Contraception

ITEM 35 : Contraception ITEM 35 : Contraception Questions [2004 Dossier 4-2013 Dossier 6] QCM 1 : Quelles sont les propositions exactes concernant les méthodes contraceptives? L implant sous-cutané (progestatif) est une des contraceptions

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

CONTRACEPTION HORMONALE

CONTRACEPTION HORMONALE CONTRACEPTION HORMONALE 22/02/10 Dr Ausias Pharma I. Généralités II. Les associations oestroprogestatives combinées 1. Pilule normodosée 2. Pilule minidosée : microdosée B. Voie cutanée C. Voie vaginale

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

Votre sortie de la maternité

Votre sortie de la maternité Votre sortie de la maternité Livret de conseils 2 I Collection Prévention / Information / Éducation Madame, Vous allez maintenant rentrer à votre domicile. Nous sommes conscients qu il est difficile de

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé

Santé des femmes. A remplir au Centre d examens de santé Numéro Constances Santé des femmes A remplir au Centre d examens de santé 0 805 567 900 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique, cette enquête

Plus en détail

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE

Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Informations pour la clientèle : LA CÉSARIENNE Bienvenue au Centre de santé et des services sociaux du Granit. Vous serez admise à l hôpital pour une césarienne. Votre séjour sera d environ trois à quatre

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

Suites de couche pathologiques

Suites de couche pathologiques Suites de couche pathologiques (item 25) Objectifs : Diagnostiquer les principales complications maternelles des suites de couches : complications hémorragiques, infectieuses, thromboemboliques. Avertissement

Plus en détail

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ GROSSESSE NORMALE Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ Objectifs Par un médecin, au 3ème mois CONFIRMER LA GROSSESSE : DATATION et TERME théorique FDR EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

En France, l âge médian du premier

En France, l âge médian du premier Choix de la première contraception RÉSUMÉ : Proposer une contraception adéquate chez les adolescentes est primordial afin d éviter toute grossesse non désirée. Il est indispensable de conseiller les jeunes

Plus en détail

www.lesjeudisdeleurope.org

www.lesjeudisdeleurope.org LES NOUVELLES CONTRACEPTIONS et les nouvelles données sur la contraception DOMINIQUE BARBEREAU-AGENAIS Les Jeudis de l Europe 18/10/2007 Dans les années antérieures On disposait de pilules de moins en

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr

ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr ESSURE : du Concept de Stérilisation à celui de Contraception Définitive Pr Patrice Lopes patrice.lopes@chu-nantes.fr Conflit d intérêt : Journées de formation à la pose d Essure sans anesthésie parrainées

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1

Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1 Contraception Pr.J.HELENE-PELAGE 2013 1 Introduction «La meilleure contraception, c est celle que l on choisit» 2007-2008 Nécessité d une contraception à la carte Facteurs limitant : Le temps La formation

Plus en détail

MATERNITÉ JE PRÉPARE L ARRIVÉE DE MON ENFANT

MATERNITÉ JE PRÉPARE L ARRIVÉE DE MON ENFANT MATERNITÉ JE PRÉPARE L ARRIVÉE DE MON ENFANT Vous attendez un bébé La venue de votre enfant est un évènement qui va mobiliser toute notre attention. Afin de prendre soin de votre santé et de celle de votre

Plus en détail

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS

LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS LA MATERNITE NOTRE-DAME DE BON SECOURS Excellence médicale Confort Humanité DOSSIER DE PRESSE 2014 www.ndbs.fr Contacts presse : Nadia Nouvion Direction de la communication GHPSJ 01 44 12 33 10 nnouvion@hpsj.fr

Plus en détail

Sortie de maternité. préparez. votre retour à la maison

Sortie de maternité. préparez. votre retour à la maison Sortie de maternité préparez votre retour à la maison Sommaire 1 Préparez votre retour à la maison avant l accouchement 3 2 Qui solliciter pour assurer mon suivi et celui de mon bébé? 3 3 Combien de jours

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80 Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage Site Ambroise Paré Salle de naissance - aile B, étage 4-065/41 44 80 Sage-femme chef Annick NOULS 065/41 4489 Infirmière Chargée de l

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

Au service de divers groupes

Au service de divers groupes CHAPITRE 20 Au service de divers groupes Points-clés pour les prestataires et les clientes Adolescents yjeunes mariés et célibataires qui peuvent avoir des besoins différents en ce qui concerne leur santé

Plus en détail

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon

TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19. Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM Q 19 Dr N. Lafay, Dr Nathalie Papet, Dr Cyril Manzanera, Pr Jean Louis Senon TROUBLES PSYCHIQUES DE LA GROSSESSE ET DU POST-PARTUM... 1 Introduction

Plus en détail

Questions de santé reproductive

Questions de santé reproductive CHAPITRE 23 Points-clés pour les prestataires et les clientes Soins post-avortement y La fécondité revient rapidement en l espace de quelques semaines après l avortement ou la fausse couche. Les femmes

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

Nouveautés en contraception. Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07

Nouveautés en contraception. Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07 Nouveautés en contraception Anne COGAN SOFOMEC 13/12/07 Buts des progrès en contraception Améliorer le confort et la compliance des patientes Optimiser l efficacite Réduire le nombre d IVG PREVALENCE CONTRACEPTIVE

Plus en détail

Je prépare. de mon enfant

Je prépare. de mon enfant Je prépare de mon enfant attendez un bébé Vous Sommaire La venue de votre enfant est un évènement qui va mobiliser toute notre attention. Afin de prendre soin de votre santé et de celle de votre bébé,

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté

Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté Journée d éducation thérapeutique des adolescentes traitées par anticoagulant de type antivitamine K (AVK) à la puberté Définition de l éducation thérapeutique «L information laisse le patient passif,

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Nexplanon. Ce que l on apprend au DU... Groupe FB «!Formagyn!» Grossesses/an en intention 85

Nexplanon. Ce que l on apprend au DU... Groupe FB «!Formagyn!» Grossesses/an en intention 85 Nexplanon Une grossesse tous les 2000 ans d utilisation... T. Linet - Nantes Groupe FB «!Formagyn!» Ce que l on trouve sur les forums Effets indésirables Libido Faire sur un vrai bras Prévention hématomes

Plus en détail

ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME

ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME ITEM 27 : CONTRACEPTION CONTRACEPTION HORMONALE CHEZ LA FEMME Objectifs pédagogiques terminaux : «prescrire et expliquer une contraception». N.B : ce texte ne traite pas l aspect «discuter les diverses

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

Pour l OMS (http://www.who.int/reproductive-health/hrp/progress/46/news46_1.en.html )

Pour l OMS (http://www.who.int/reproductive-health/hrp/progress/46/news46_1.en.html ) Quelques messages issues de la soirée CO du 08/03/04 organisée par Hervé YVOIS. Intervenante Isabelle DESPLANCHES gynécologue. Recherche complémentaire sur La Revue Prescrire, le VIDAL, les sites de l

Plus en détail

REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO.

REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO. REEDUCATION PERINEALE, IMAGE DU CORPS, LIBIDO. Communication aux journées SEXOGYN-MARSEILLE 23-25 Mai 2013 Docteur M. AUBRY (docteur en médecine, psychiatre) La rééducation périnéale est peu pratiquée

Plus en détail