Gynécologie Obstétrique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gynécologie Obstétrique"

Transcription

1 Gynécologie Obstétrique

2 Chez le même éditeur Dans la même collection Anatomie pathologique, par le Collège français des pathologistes (CoPath), 2013, 416 pages. Cardiologie, par le Collège National des enseignants de cardiologie Société Française de Cardiologie (CNEC- SFC), 2 e édition, 2014, 464 pages. Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, par le Collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillofaciale et stomatologie. 3 e édition, 2014, 384 pages. Dermatologie, par le Collège des enseignants en dermatologie de France (CEDEF). 6 e édition, 2014, 528 pages. Gériatrie, par le Collège national des enseignants de gériatrie (CNEG), 3 e édition, 2014, 272 pages. Handicap - Incapacité Dépendance Module 4, par le Collège français des enseignants universitaires de médecine physique et de réadaptation. 2012, 4 e édition, 188 pages. Hématologie, par la Société française d'hématologie. 2 e édition, 2014, 384 pages. Hépato-gastro-entérologie, par la Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie (CDU-HGE). 2012, 496 pages. Imagerie médicale - Radiologie et médecine nucléaire, par le CERF (Collège des enseignants de radiologie de France) et le Collège National des Enseignants de Biophysique et de Médecine Nucléaire (CNEBMN). 2 e édition, 2014, à paraitre en Neurologie, par le Collège français des enseignants en neurologie (CEN). 2012, 3 e édition, 464 pages. Ophtalmologie, par le Collège des ophtalmologistes universitaires de France (COUF), 2 e édition, 2013, 304 pages. ORL, par le Collège Français d'orl et de chirurgie cervico-faciale. 3 e édition, 2014, 392 pages. Parasitoses et mycoses des régions tempérées et tropicales, par l'association française des enseignants de parasitologie et mycologie (ANOFEL). 3 e édition, 2013, 504 pages. Pédiatrie, par le Collège National des professeurs de pédiatrie A. Bourrillon, G. Benoist, Collège national des professeurs de pédiatrie. 6 e édition, 2014, 1056 pages. Réanimation et urgences, par le Collège national des enseignants de réanimation (Cner). 2012, 4 e édition, 676 pages. Rhumatologie, par le COFER (Collège français des enseignants en rhumatologie). 5 e édition, 2014, 560 pages. Santé publique, par le Collège universitaire des enseignants de santé publique (CUESP). 2013, 336 pages. Urologie, par le Collège universitaire de France (CFU). 2013, 408 pages. Dans la collection Abrégés Connaissances et pratique Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, par le CEEDMM (Collège des enseignants d'endocrinologie, diabète et maladies métaboliques). 2011, 2 e édition, 544 pages. Nutrition, par le Collège des enseignants de nutrition. 2011, 304 pages.

3 Gynécologie Obstétrique Sous l'égide du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français et de la Conférence Nationale des PU-PH en gynécologie-obstétrique 3 e édition Sous la direction de G. Body, E. Daraï, D. Luton, P. Marès

4 DANGER LE PHOTOCOPILLAGE TUE LE LIVRE Ce logo a pour objet d'alerter le lecteur sur la menace que représente pour l'avenir de l'écrit tout particulièrement dans le domaine universitaire, le développement massif du «photocopillage». Cette pratique qui s'est généralisée, notamment dans les établissements d'enseignement, provoque une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd'hui menacée. Nous rappelons donc que la reproduction et la vente sans autorisation, ainsi que le recel, sont passibles de poursuites. Les demandes d'autorisation de photocopier doivent être adressées à l'éditeur ou au Centre français d'exploitation du droit de copie : 20, rue des Grands-Augustins, Paris Tél Éditeur : Dalila Benabderrahmane Chef de projet : Robain Halluin Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés réservés pour tous pays. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans l'autorisation de l'éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d'autre part, les courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d'information de l'œuvre dans laquelle elles sont incorporées (art. L , L et L du Code de la propriété intellectuelle) Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés ISBN : e-isbn : ELSEVIER MASSON S.A.S. 62, rue Camille-Desmoulins, Issy-les-Moulineaux cedex

5 Avant-propos Cet ouvrage a été préparé par un groupe d enseignants de la conférence des enseignants de Gynécologie-Obstétrique, sous l autorité du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens (CNGOF) et de la sous-section du Conseil National des Universités (CNU). Il est la référence d aujourd hui pour guider les étudiants dans l apprentissage de la discipline et pour la préparation de l ECN. Il est donc tout particulièrement destiné aux étudiants du deuxième cycle des études médicales (DFASM 3 et 4). La réforme des études médicales précise que : «Le deuxième cycle a pour objectif l acquisition des compétences cliniques et thérapeutiques et de capacités d adaptation permettant aux étudiants d exercer les fonctions hospitalières du troisième cycle» De plus, «les modalités d enseignement doivent favoriser le développement de l autoapprentissage contrôlé et de l interdisciplinarité.» «Les enseignements ne doivent pas chercher à couvrir l ensemble des champs disciplinaires, mais doivent considérer comme essentiel ce qui est fréquent ou grave» C est pourquoi les PU-PH et MCU-PH de Gynécologie-Obstétrique, ainsi que les PH participant à l enseignement, ont souhaité mettre à la disposition des étudiants des ressources pédagogiques adaptées au nouveau programme des études médicales et qui préparent aussi aux épreuves classantes nationales. Cet outil pédagogique est également en ligne sur le site : Il peut donc être utilisé comme complément pour l enseignement facultaire et hospitalier, accessible à partir du lieu d enseignement, des bibliothèques, du service hospitalier ou du domicile. Il est évolutif et interdisciplinaire du fait de la facilité d établir des liens avec d autres sites pédagogiques médicaux du 2 e cycle mais également du 1 er et du 3 e cycles : c est l objet de la plateforme de l université numérique francophone des sciences de la santé et du sport, UNF3S (www.unf3s.org). Pour chaque item du programme des ECN, le cours est traité en trois parties : les objectifs pédagogiques ; le cours divisé en chapitres ; les points essentiels. Nous remercions particulièrement les quatre coordonnateurs ainsi que tous les rédacteurs pour la réalisation de cet ouvrage particulièrement utile. B. Hédon président du CNGOF (Collège National des Gynécologues- Obstétriciens Français) L. Boubli président de la sous-section de Gynécologie-Obstétrique du CNU (Conseil National des Universités) V

6

7 Coordination de l'ouvrage Sous la direction de G. Body, E. Daraï, D. Luton et P. Marès Comité éditorial Ayoubi J.-M., CMC Foch Baldauf J.-J., CHU de Strasbourg Barbarino-Monier P., CHU de Nancy Body G., CHU de Tours Bongain A., CHU de Nice Boulanger J.-C., CHU d'amiens Collet M., CH de Brest Descamps P., CHU d'angers Douvier S., CHU de Dijon Gabriel R., CHU de Reims Horovitz J., CHU de Bordeaux Langer B., CHU de Strasbourg Levêque J., CHU de Rennes Lopes P., CHU de Nantes Mandelbrot L., Hôpital Louis-Mourier, Colombes Philippe H.-J., CHU de Nantes Pierre F., CHU de Rouen Schaal J.-P., CHU de Grenoble Seffert P., CHU de Saint-Étienne Vontheobald P., CHU de Caen Auteurs Aubard Y., CHU de Limoges Azria E., Hôpital Saint-Joseph, Paris Baldauf J.-J., CHU de Strasbourg Body G., CHU de Tours Bongain A., CHU de Nice Borghese B., Inserm Paris Boulot P., CHU de Montpellier Bourret A., CHU Port-Royal, Paris Bretelle F., CHU de Marseille Carcopino X., CHU de Marseille Chabert-Buffet, N., Hôpital Tenon, Paris Ceccaldi P.-F., Maternité Hôpital Beaujon, Clichy Chauleur C., CHU de Saint-Etienne Collet M., CHRU de Brest Collinet P., CHRU de Lille Courbière B., CHU de Marseille Christin-Maitre S., Hôpital Saint-Antoine, Paris Daraï E., Hôpital Tenon, Paris Deffieux X., Hôpital Antoine Béclère, Clamart Deruelle P., CHRU de Lille Doret M., CHU de Lyon Dorez M., CHU de Nice Douvier S., CHU de Dijon Dubernard G., Lyon Dubertret C., Hôpital Louis Mourier, Paris Fauvet R., CHU d'amiens VII

8 Coordination de l'ouvrage VIII Gabriel R., CHU de Reims Grangé G., Maternité Port-Royal, Paris Hannebicque K., CHRU de Lille Hedon B., CHU de Montpellier Herlicoviez M., CHU de Caen Hoffmann P., CHU de Grenoble Horovitz J., CHU de Bordeaux Houffin-Debarge V., CHRU de Lille Janjy E., CHU Pointe-à-Pitre Judlin P., CHU de Nancy Kayem G., Hôpital Louis Mourier, Colombes Lejeune C., Hôpital mère-enfant de l'est parisien, Paris Lepercq J., Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, Paris Lopes P., CHU de Nantes Luton D., Hôpital Beaujon, Clichy, responsable de la Conférence des enseignants Maillet R., CHU Jean Minjoz de Besançon Manouana M., CHU Pointe-à-Pitre Marès P., CHU de Nîmes Marret H., CHU de Tours Morcel K., CHU de Rennes Odent S., CHU de Rennes Parant O., Toulouse Picone O., Hôpital Foch, Paris Philippe A., CHU de Lyon Philippe H.-J., CHU de Nantes Poncelet C., Hôpital Jean Verdier, Bondy Pons J.-C., CHU de Grenoble Poujade O., Maternité Hôpital Beaujon, Clichy Rabischong B., CHU de Clermont-Ferrand Racinet C., Professeur émérite hon. de Gynécologie-Obstétrique Expert honoraire de la Cour d'appel de Grenoble Rajguru M., Hôpital Bichat, Paris Ramanah R., CHU Jean Minjoz de Besançon Riethmuller D., CHU Jean Minjoz de Besançon Rossard L., CHU de Tours Schaal J.-P., CHU Jean Minjoz de Grenoble Sentilhes L., CHU d'angers Subtil D., CHU de Lille Vandendriesche D., CHRU de Lille Verspyck E., CHU de Rouen

9 Table des matières Avant-propos... V Coordination de l'ouvrage.... VII Tableau de correspondance des numéros d'items traités dans cet ouvrage.... XXV Liste des abréviations.... XXXIII I Connaissances Gynécologie - Items inscrits dans les modules transversaux 1 Item 10 UE 1 Violences sexuelles I. Pour comprendre... 3 A. Définitions B. Épidémiologie C. Législation II. Objectifs de la prise en charge d'une victime de violences sexuelles III. Accueil et information d'une victime... 4 A. Vérifier la notion de plainte B. Apprécier les conséquences psychologiques initiales C. Préparer la victime à l'examen médical, en expliquant l'impératif de l'examen médical et son déroulement IV. Étapes de l'examen clinique A. Contexte... 5 B. Entretien médical... 5 V. Conduite à tenir après l'examen clinique VI. Rédaction du certificat médical Item 24 UE 2 Grossesse extra-utérine I. Pour comprendre... 9 A. Définition B. Évolution naturelle... 9 C. Facteurs de risque II. Diagnostic A. Diagnostic positif B. Diagnostics différentiels III. Traitements A. GEU symptomatique B. GEU pauci- ou asymptomatique C. Cas particuliers IV. Mesures associées Item 34 UE 2 Anomalies du cycle menstruel. Métrorragies I. Pour comprendre A. Définition B. Physiopathologie II. Tableau clinique III. Traitement Item 35 UE 2 Contraception Item 326 UE 10 Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l'adulte et chez l'enfant I. Pour comprendre A. Les quatre verrous de la fécondité B. L'efficacité des différentes contraceptions II. Contraceptions hormonales A. Combinaisons œstroprogestatives (CEP) B. Progestatifs seuls IX

10 Table des matières X III. Dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre IV. Méthodes barrières A. Préservatifs féminins B. Préservatifs masculins C. Capes et diaphragmes V. Méthodes naturelles A. Spermicides B. Abstinence périodique (dite méthode Ogino) C. Méthode des températures D. Retrait ou «coïtus interruptus» E. Méthode MAMA (méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée) VI. Méthodes définitives : la stérilisation à visée contraceptive A. Conditions à respecter B. Stérilisation masculine ou vasectomie C. Stérilisation féminine VII. Contraception d'urgence A. Contraception d'urgence hormonale B. DIU d'urgence VIII. Choix de contraception autour de quelques cas particuliers A. Femmes à risques cardio-vasculaires B. Femmes en post-partum C. Femmes en post-ivg Item 36 UE 2 Prise en charge de l'interruption volontaire de grossesse, réalisée dans le cadre légal, dans un délai de 14 SA I. Pour comprendre II. Structures de prise en charge des IVG III. Accueil et organisation IV. Déroulement de la prise en charge A. Consultation initiale B. Deuxième consultation : la confirmation de l'ivg C. Troisième consultation : la réalisation de l'ivg D. Quatrième consultation : après la réalisation de l'ivg V. Techniques d'ivg en fonction de l'âge gestationnel A. Techniques B. Choix de la technique VI. Prise en charge de la douleur A. IVG médicamenteuse B. IVG chirurgicale VII. Prévention des complications infectieuses VIII. IVG médicamenteuse A. Mécanisme d'action de la mifépristone et le misoprotol B. Contre-indications C. Séquences thérapeutiques de l'ivg médicamenteuse selon la HAS (octobre 2013) IX. IVG par technique chirurgicale A. Technique B. Complications X. Évaluation de la pratique de l'ivg Item 37 UE 2 Stérilité du couple : conduite de la première consultation I. Pour comprendre A. Définitions B. Causes et facteurs de risque d'infertilité II. Première consultation du couple infertile A. Bilan clinique chez la femme B. Bilan clinique chez l'homme III. Bilan paraclinique de première intention A. Bilan féminin B. Bilan masculin de première intention : spermogramme et spermocytogramme C. Bilan du couple : l'interaction sperme glaire cervicale IV. Bilan préconceptionnel et pré-amp

11 Table des matières 7 Item 38 UE 2 Assistance médicale à la procréation : principaux aspects biologiques, médicaux et éthiques I. Pour comprendre A. Définition B. Conditions d'accès II. Bilan préthérapeutique A. Bilan médical B. Bilan psycho-social C. Conditions légales III. Définition et technique d'insémination artificielle A. Technique B. Indications de l'insémination artificielle C. Résultats IV. Définition et techniques de fécondation in vitro avec transfert embryonnaire A. Principales indications B. Recueil de gamètes féminins C. Phase biologique D. Transfert embryonnaire E. Résultats F. Congélation embryonnaire G. Complications V. Place de l'amp en oncofertilité A. Transposition ovarienne B. Autoconservation Item 39 UE 2 Orientation diagnostique devant une douleur pelvienne aiguë I. Pour comprendre A. Définition B. Épidémiologie C. Physiopathologie II. Orientation diagnostique A. Interrogatoire B. Examen clinique C. Examens complémentaires Item 40 UE 2 Aménorrhée I. Pour comprendre A. Définition B. Ne pas confondre II. Démarche diagnostique A. Interrogatoire B. Examen clinique C. Examens complémentaires de base III. Démarche étiologique A. Absence de caractères sexuels secondaires B. Caractères sexuels secondaires normaux C. Virilisation des caractères sexuels secondaires Item 41 UE 2 Hémorragies génitales chez la femme I. Pour comprendre A. Hémorragies génitales basses B. Hémorragies génitales hautes C. Saignements contemporains des règles D. Saignements non contemporains des règles : les métrorragies II. Étiologies des hémorragies génitales fonctionnelles (HGF) A. En période péripubertaire B. En période d'activité génitale C. En période ménopausique III. Étiologies des hémorragies génitales hautes organiques A. Pathologies de l'endomètre B. Pathologies du myomètre C. Pathologies annexielles XI

12 Table des matières XII IV. Investigations paracliniques des pathologies de l'endomètre A. Échographie pelvienne B. Hystérosalpingographie C. Hystéroscopie D. Hystérosonographie V. Investigations paracliniques des pathologies du myomètre A. Échographie pelvienne B. Hystérosalpingographie C. IRM VI. Stratégie diagnostique devant des ménométrorragies A. Interrogatoire B. Examen clinique C. Examens complémentaires VII. Stratégie des investigations et de traitement en fonction du contexte A. Dans l'enfance B. En période péripubertaire C. En période d'activité génitale D. En période ménopausique E. Cas particulier : patiente sous anticoagulant Item 42 UE 2 Tuméfaction pelvienne chez la femme I. Pour comprendre A. Étiologies B. Étiologies utérines C. Étiologies ovariennes D. Étiologies tubaires E. Étiologies péritonéales F. Étiologies digestives II. Orientations diagnostiques fournies par l'interrogatoire III. Orientations diagnostiques fournies par l'examen clinique A. Toucher vaginal B. Examen abdominal C. Toucher rectal IV. Orientations diagnostiques fournies par les examens complémentaires A. Tumeurs utérines B. Tumeurs ovariennes V. Attitude thérapeutique devant un fibrome utérin : les principes du traitement A. Abstention thérapeutique B. Traitement médical C. Traitement préchirurgical D. Traitement chirurgical E. Myolyse F. Traitement des complications VI. Attitude thérapeutique devant un kyste ovarien : les principes du traitement A. Abstention thérapeutique B. Traitement médical C. Traitement chirurgical D. Destruction E. Traitement des complications Item 47 UE 2 Puberté normale et pathologique Item 34 UE 2 Anomalies du cycle menstruel Métrorragies Item 40 UE 2 Aménorrhée Item 51 UE 2 Retard de croissance staturo-pondérale Item 251 UE 8 Obésité de l'enfant et de l'adulte I. Pour comprendre II. Clinique de la puberté physiologique A. Seins et organes génitaux chez la fille B. Organes génitaux chez le garçon C. Sésamoïde du pouce Croissance Masse graisseuse

13 Table des matières. III. Avance pubertaire ou puberté précoce A. Définitions B. Physiopathologie C. Signes cliniques D. Bilan étiologique IV. Retard pubertaire A. Définition B. Étiologies Item 56 UE 3 Sexualité normale et ses troubles I. Pour comprendre A. Physiologie du rapport sexuel normal (ou eupareunie) B. Causes de difficultés sexuelles II. Principaux troubles de la sexualité A. Vaginisme B. Anaphrodisie C. Anorgasmie D. Apareunie E. Dyspareunies III. Comment aborder un trouble de la sexualité? Item 120 UE 5 Ménopause I. Pour comprendre A. Définition B. Population concernée II. Diagnostic de ménopause III. Examen clinique A. Interrogatoire B. Examen général C. Examen gynécologique D. Examens complémentaires IV. Conséquences de la ménopause A. Syndrome climatérique B. Risques de la ménopause V. Conditions pour envisager un THM A. Qui traiter? B. Contre-indications C. Traitement VI. Ménopause précoce Item 121 UE 5 Troubles de la miction et incontinence urinaire de l'adulte et du sujet âgé Item 42 UE 2 Tuméfaction pelvienne chez la femme Item 118 UE 5 Principales techniques de rééducation et de réadaptation Item 342 UE 11 Rétention aiguë d'urine I. Pour comprendre A. Définition de l'incontinence urinaire B. Définition du prolapsus génital II. Prise en charge d'une incontinence urinaire de la femme A. Bilan clinique B. Explorations complémentaires C. Traitement III. Prise en charge d'un prolapsus génital A. Diagnostic B. Traitement Item 158 UE 6 Maladies sexuellement transmissibles Gonococcie, chlamydiose, syphilis I. Pour comprendre A. Définition B. Épidémiologie C. Facteurs de risque des IST XIII

14 Table des matières XIV II. Principales infections sexuellement transmissibles A. Infections à Chlamydia trachomatis B. Infections à gonocoque C. Syphilis D. Autres infections sexuellement transmissibles III. Principales conséquences des IST Item 287 UE 9 Facteurs de risque, prévention et dépistage des cancers I. Pour comprendre A. Épidémiologie du cancer en France B. Différents types de prévention II. Facteurs de risque et prévention primaire A. Définitions des facteurs de risque B. Différents facteurs de risque C. Facteurs de risque des cancers colo-rectaux, de la prostate et des poumons D. Facteurs de risque des cancers du sein, de l'ovaire, du col utérin et de l'endomètre III. Dépistage des cancers et prévention secondaire A. Définitions B. Critères nécessaires pour la mise en œuvre d'un dépistage C. Les dépistages en France Item 297 UE 9 Tumeurs du col utérin, tumeurs du corps utérin Lésions bénignes du col utérin I. Pour comprendre A. Anatomie physiologique B. Physiopathologie II. Dépistage des lésions précancéreuses A. Le frottis : un outil de dépistage efficace B. Mise en œuvre optimale du frottis C. Alternatives au frottis III. Diagnostic des lésions précancéreuses A. Indications de la colposcopie B. Examen colposcopique IV. Traitement des lésions précancéreuses A. Modalites du traitement B. Résultats du traitement et modalités de la surveillance post-thérapeutique C. Vaccination prophylactique V. Autres lésions bénignes du col A. Cervicites B. Polypes C. Fibromes ou polypes fibreux accouchés par le col D. Endométriose cervicale Tumeurs malignes du col utérin I. Pour comprendre A. Généralités B. Types histologiques C. Principaux facteurs de risque II. Circonstances de découverte A. Dépistage systématique B. Signes cliniques C. Formes évoluées III. Données de l'examen clinique A. Interrogatoire B. Examen au spéculum puis toucher vaginal IV. Confirmation du diagnostic V. Bilan d'extension A. Examen clinique B. Examens complémentaires VI. Principaux facteurs pronostiques VII. Principes thérapeutiques A. Méthodes B. Indications thérapeutiques

15 Table des matières VIII. Principales complications IX. Modalités de surveillance clinique et paraclinique d'une patiente traitée pour un cancer du col utérin Tumeurs du corps utérin I. Pour comprendre II. Diagnostiquer une tumeur du corps utérin A. Circonstances de découverte du cancer du corps utérin B. Examen clinique d'une patiente suspecte de cancer de l'endomètre C. Confirmation du diagnostic D. Bilan préthérapeutique du cancer de l'endomètre E. Facteurs pronostiques du cancer de l'endomètre Item 303 UE 9 Diagnostiquer une tumeur de l'ovaire I. Pour comprendre A. Définition B. Épidémiologie C. Anatomie pathologique D. Physiopathologie et facteurs de risque des cancers de l'ovaire II. Tumeurs ovariennes bénignes A. Examen clinique B. Examens complémentaires C. Prise en charge D. Complications III. Cancer de l'ovaire A. Bilan clinique B. Bilan paraclinique C. Principes de la prise en charge du cancer de l'ovaire D. Pronostic E. Surveillance IV. Tumeurs ovariennes borderlines ou frontières V. Conclusion Item 309 UE 9 Tumeurs du sein I. Pour comprendre A. Anatomie B. Épidémiologie II. Prise en charge diagnostique devant une tumeur du sein A. Examen clinique B. Examens paracliniques III. Prise en charge d'une tumeur bénigne IV. Prise en charge d'un cancer du sein A. Examen clinique B. Examens paracliniques C. Prise en charge des carcinomes intracanalaires D. Prise en charge des carcinomes infiltrants XV II Connaissances Gynécologie - Items applicables jusqu'en Infections génitales de la femme. Leucorrhées Leucorrhées I. Pour comprendre II. Rappels A. Leucorrhées physiologiques B. Écosystème vaginal III. Conduite de l'examen d'une femme consultant pour des leucorrhées anormales A. Interrogatoire B. Examen clinique C. Indications du prélèvement vaginal adressé au laboratoire

16 Table des matières XVI IV. Étiologies des leucorrhées pathologiques et choix thérapeutiques A. Causes infectieuses B. Causes néoplasiques C. Cas particuliers Salpingites (infection génitale haute) I. Pour comprendre II. Circonstances de survenue des IGH aiguës et les principaux germes responsables III. Diagnostic clinique d'une IGH non compliquée A. Interrogatoire B. Symptomatologie C. Examen clinique IV. Bilan initial A. Diagnostic positif B. Diagnostic différentiel C. Formes compliquées d'igh V. Stratégie thérapeutique A. Traitement des IGH non compliquées B. Traitement des IGH compliquées C. Traitement préventif (++) VI. Complications à moyen et long termes Ulcérations ou érosion des muqueuses génitales I. Pour comprendre II. Conduite à tenir devant une ulcération des muqueuses génitales A. Interrogatoire B. Examen clinique C. Examens complémentaires III. Principales étiologies des ulcérations génitales A. Ulcérations génitales d'origine infectieuse B. Ulcérations génitales d'origine dermatologique III Connaissances Obstétrique - Items inscrits dans les modules transversaux 23 Item 21 UE 2 Examen prénuptial I. Pour comprendre II. Quelles patientes sont concernées, et quand? III. Quelles informations recueillir? IV. Quel examen clinique réaliser? V. Quels examens biologiques proposer? VI. À quels traitements médicamenteux être attentif? VII. Quelles vaccinations proposer? VIII. Quelle prévention proposer pour les risques liés au mode de vie et à l'environnement? IX. Conclusion Item 22 UE 2 Grossesse normale I. Pour comprendre II. Choix de la maternité III. Projet de naissance IV. Diagnostic de grossesse V. Détermination du terme VI. Évaluation des facteurs de risque VII. Prescription des examens complémentaires A. Examens obligatoires B. Examens à proposer C. Échographie du 1 er trimestre D. Parler du dépistage du risque de trisomie VIII. Déclarer la grossesse IX. Projet de naissance X. Consultations du 2 e trimestre A. Examens

17 Table des matières XI. Consultations du 3 e trimestre A. Pour conclure XII. Examen post-natal Item 23 UE 2 Principales complications de la grossesse Hémorragie I. Hémorragies génitales du 1 er trimestre A. Conduite de l'examen B. Orientation diagnostique C. Conduite à tenir en fonction de l'étiologie II. Hémorragies génitales du 3 e trimestre A. Conduite de l'examen B. Orientation diagnostique et prise en charge immédiate C. Conduite à tenir immédiate D. Conduite à tenir devant un placenta praevia et un hématome rétroplacentaire III. Hémorragies de la délivrance A. Gestes obstétricaux immédiats B. Autres mesures C. En cas d'échec D. Prévention Hypertension artérielle gravidique I. Éléments de diagnostic d'hta gravidique II. Évolutions des différents types d'hta au cours de la grossesse A. En cas d'hta chronique B. En cas d'hta gravidique C. En cas de pré-éclampsie surajoutée III. Objectifs de l'examen d'une femme enceinte hypertendue IV. Diagnostic clinique de sévérité V. Explorations à réaliser A. Sur le plan maternel B. Sur le plan fœtal VI. Principes de la prise en charge thérapeutique VII. Modalités du traitement médical antihypertenseur VIII. Conduite à tenir après l'accouchement IX. Mesures préventives pour les grossesses suivantes Menace d'accouchement prématuré I. Pour comprendre II. Étiologies III. Diagnostic A. Examen sous spéculum et le toucher vaginal IV. Examens paracliniques A. Biologiques B. Bilan maternel C. Bilan fœtal D. Échographie obstétricale V. Prise en charge thérapeutique A. Traitement étiologique B. Traitement symptomatique C. Mesures associées D. Surveillance clinique et paraclinique de l'efficacité et de la tolérance des traitements Fièvre pendant la grossesse I. Pour comprendre II. Conduite de l'examen A. Interrogatoire B. Examen III. Orientation diagnostique et prise en charge immédiate IV. Prise en charge en milieu hospitalier A. Pyélonéphrite B. Chorioamniotite C. Listériose D. Hépatite virale aiguë E. Rubéole, toxoplasmose, herpès, syphilis, CMV, HIV XVII

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

19 thèmes dans 10 villes

19 thèmes dans 10 villes SATISFAIRE À VOS OBLIGATION DE DPC FACILEMENT GRÂCE AU CNGOF DPC réalisés par le CNGOF et financée par l Agrément CNGOF : 11 75 32 07 175 - FMC 100 098 Indemnité de 345 par jour et prise en charge hôtellerie

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE ET DE BASES A LA COMMUNICATION MEDICALE

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE ET DE BASES A LA COMMUNICATION MEDICALE Université de Montpellier I UFR de Médecine DIPLOME UNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE ET DE BASES A LA COMMUNICATION MEDICALE PROJET PEDAGOGIQUE POUR UN SITE INTERNET «INFECTIONS ET GROSSESSE» MEMOIRE

Plus en détail

Programme détaillé, lieux et infos pratiques sur www.odpcgo.org (Rubrique «Programmes DPC 2015»)

Programme détaillé, lieux et infos pratiques sur www.odpcgo.org (Rubrique «Programmes DPC 2015») Satisfaire à vos obligations de DPC facilement avec l ODPCGO DPC réalisés sous l égide de l ODPCGO (ODPC des Gynécologues et Obstétriciens) et financés par l OGDPC Indemnité de 345 par jour et prise en

Plus en détail

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique.

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique. 23/04/2015 POGGETTI Hugues L3 CR : Claire MARIE Hormonologie-reproduction Pr BOUBLI 6 pages HORMONOLOGIE-REPRODUCTION Séméiologie du début de la grossesse Séméiologie du début de la grossesse Plan A. Interrogatoire

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés

Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés Sorties de maternité après accouchement : conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leurs nouveau-nés Pr Jean-Michel Hascoët et Karine Petitprez Auto-saisine HAS - ANAES (2004) RPC

Plus en détail

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE TABLEAUX ECN Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Editions VERNAZOBRES-GREGO Pauline GUEUDRY 184 e à l ECN 99 bd de l Hôpital 75013 Paris Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute

Plus en détail

Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP?

Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP? Quel bilan de fertilité dans un couple vivant avec le VIH? Quelle place pour l AMP? Chadi YAZBECK, MD, PhD Praticien Hospitalier - Gynécologie Obstétrique Centre d AMP Hôpital Bichat Claude Bernard, Paris

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Biosynthèse et mécanisme d'action des stéroïdes sexuels Anne Guiochon-Mantel

Table des matières. Chapitre 1 Biosynthèse et mécanisme d'action des stéroïdes sexuels Anne Guiochon-Mantel Table des matières Chapitre 1 Biosynthèse et mécanisme d'action des stéroïdes sexuels Anne Guiochon-Mantel I Biosynthèse des hormones stéroïdes...2 Il Mécanisme d'action des hormones stéroïdes......4 Chapitre

Plus en détail

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010

Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal 2010 Matériel et méthodes Les activités des centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal font l objet d un suivi annuel sur un modèle de dossier

Plus en détail

Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses

Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses Les infections sexuellement transmissibles (IST) Cours IFSI M. Duong Service des Maladies Infectieuses IST Pathologies très fréquentes Etiologies multiples (bactéries, virus, parasites, levures) Complications

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique.

détaillées dans une fiche de synthèse spécifique. SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE Grossesses à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l accouchement Critères médicaux d orientation en fonction des pathologies

Plus en détail

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph Programme D3 quad 2 2012 Hôpital Saint Joseph Endocrinologie Dr Castinetti Hépato gastroentérologie 1 : Dr Laquière Chir viscérale: Dr Duconseil Hépato gastroentérologie 2 : Dr Adhoute Ortho : Dr Glard

Plus en détail

couple : conduite de la première consultation

couple : conduite de la première consultation Item 29 - Stérilité du couple : conduite de la première consultation 4 I. DÉFINITION II. CAUSES DE STÉRILITÉ III. BUTS DE LA PREMIÈRE CONSULTATION IV. DÉROULEMENT DE LA PREMIÈRE CONSULTATION POUR STÉRILITÉ

Plus en détail

Types de suivi et structure recommandés pour l accouchement

Types de suivi et structure recommandés pour l accouchement Types de suivi et structure recommandés pour l accouchement en fonction des situations à risque identifiées chronologiquement au cours de la grossesse (liste indicative non limitative) Types de suivi recommandés

Plus en détail

ECOLE DE SAGE-FEMME DE METZ Deuxième année de DEUXIEME PHASE. Lundi 10 Décembre 2007

ECOLE DE SAGE-FEMME DE METZ Deuxième année de DEUXIEME PHASE. Lundi 10 Décembre 2007 Lundi 10 Décembre 2007 Notation : 20 points 3 questions à rédiger chacune sur une copie différente. Il sera tenu compte de l'orthographe, de la présentation et de l'organisation de penser. 1. Indications

Plus en détail

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I I. Obstétrique et Gynécologie Sommaire 1 I 2 I 3 I 4 I 5 I 6 I 7 I 8 I 9 I 1 I 11 I 12 I Dépistage au cours de la grossesse... 1 grossesse... 1 grossesse extra-utérine... 1 Possibilité de grossesse non-viable...

Plus en détail

GUIDE CONCERNANT L USAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DURANT LA GROSSESSE

GUIDE CONCERNANT L USAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DURANT LA GROSSESSE GUIDE CONCERNANT L USAGE DE SUBSTANCES PSYCHOACTIVES DURANT LA GROSSESSE DOSSIER DE PRESSE POURQUOI CET OUVRAGE? Les risques encourus par l usage de substances psychoactives chez la femme enceinte sont

Plus en détail

DCEM 3 GROUPE 1 ENSEIGNEMENT DE LA GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE - MED. TRAVAIL

DCEM 3 GROUPE 1 ENSEIGNEMENT DE LA GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE - MED. TRAVAIL Année universitaire 2014-2015 Direction des études Tél : 71 561 087 71 561 161 DCEM 3 GROUPE 1 ENSEIGNEMENT DE LA GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE - MED. TRAVAIL 1er Semestre du 07 septembre 2015 au 18 décembre

Plus en détail

Contraception après 40 ans

Contraception après 40 ans Contraception après 40 ans Stratégies de choix des méthodes contraceptives chez la femme. Recommandations pour la pratique clinique Décembre 2004. ANAES/AFSSAPS Un vaste choix contraceptif Contraception

Plus en détail

Soins du post-partum

Soins du post-partum Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU Soins du post-partum Prise en charge des complications lors de la grossesse et de l accouchement Objectifs de la séance Définir

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

DIU D ECHOGRAPHIE GYNECOLOGIQUE ET OBSTETRICALE

DIU D ECHOGRAPHIE GYNECOLOGIQUE ET OBSTETRICALE Pré-programme 2015-2016 DIU D ECHOGRAPHIE GYNECOLOGIQUE ET OBSTETRICALE (Université Paris-Sud et UMPC Paris) Optimisation de l imagerie en mode B V Castaigne G potelle Réglage de l échographe pour le Mode

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Module 2. De la conception à la naissance

Module 2. De la conception à la naissance Module 2. De la conception à la naissance ITEM 17. Principales complications de la grossesse Diagnostics différentiels d une hémorragie génitale Hématurie Rectorragie Diagnostics différentiels de l HTA

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 8 février 2013 portant déclaration vacance d emplois professeur s universités-praticien

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né

Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né Programme détaillé AUEC / DU Pathologies infectieuses de la femme, de la mère et du nouveau- né MODULE 1 : SPECIFICITES DE LA MICROBIOLOGIE ET DE LA PHYSIOPATHOLOGIE APPLIQUEES A LA GYNECOLOGIE, L OBSTETRIQUE

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES

LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES Drs. AZZA HAMMOU - HELA LOUATI - FAOUZIA ZOUARI I- INTRODUCTION : La pratique du diagnostic anténatal repose sur une organisation bien élaborée où les centres de

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Accompagnement par une sage-femme : du nouveau pour les mères en 2008 Contact presse : Vanessa Bernon Vanessa.bernon@cnamts.fr Tél. 01 72 60 11 45 Communiqué de presse Accompagnement par une sage-femme

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Révision et entraînement

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie. Révision et entraînement CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Révision et entraînement Du même auteur Esthétique Cosmétique Parfumerie CAP BP Bac Pro, par G. Peyrefitte, M.-C. Martini, J. Camponovo. 2014, 512 pages. Collection

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

LES URGENCES GYNÉCOLOGIQUES : DU SYMPTÔME AU DIAGNOSTIC. Dr. Ch. GERARD Service de Gynécologie

LES URGENCES GYNÉCOLOGIQUES : DU SYMPTÔME AU DIAGNOSTIC. Dr. Ch. GERARD Service de Gynécologie LES URGENCES GYNÉCOLOGIQUES : DU SYMPTÔME AU DIAGNOSTIC Dr. Ch. GERARD Service de Gynécologie C.H.U. Brugmann - 2014 INTRODUCTION Leucorrhées Hémorragies Algies pelviennes PID Agression sexuelle: nécessite

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

Santé maternelle et néonatale

Santé maternelle et néonatale CHAPITRE 22 Santé maternelle et néonatale Points-clés pour les prestataires et les clientes y Attendre jusqu à ce que l enfant le plus jeune ait au moins 2 ans avant d essayer de tomber à nouveau enceinte.

Plus en détail

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

DÉSI R D ENFANT ET TABAC. Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction

DÉSI R D ENFANT ET TABAC. Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction DÉSI R D ENFANT ET TABAC Institut Serono pour la Fertilité et la Reproduction SOMMAIRE 4Introduction 5Comment le tabac agit-il sur la fécondité? 6Et l homme? 7 Conclusion INTRODUCTION On connaît bien les

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@wanadoo.fr Web: http://www.nat78.com

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin Document d information Une grossesse tarde à venir Parlez-en à votre médecin Document rédigé avec la collaboration du Docteur Michèle Savale, Gynécologue-obstétricien (Paris), spécialiste de l Assistance

Plus en détail

Liste des titres et mentions autorisés (Mise à jour au 19 janvier 2012) ACUPUNCTURE OBSTETRICALE

Liste des titres et mentions autorisés (Mise à jour au 19 janvier 2012) ACUPUNCTURE OBSTETRICALE ACUPUNCTURE OBSTETRICALE Acupuncture obstétricale UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR de médecine 2 rue Ecole de médecine CS 59001 34060 MONTPELLIER Cedex 2 Tél : 04.67.60.10.00 Montpellier, Paris 13 et Strasbourg,

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 3 / 2015-2016 1 er semestre Définitif SALLE 7 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 15h00-16h30 Mercredi 21/10/2015 Hématurie Physiologie de

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

Diabète gestationnel (item 17B)

Diabète gestationnel (item 17B) Diabète gestationnel (item 17B) Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge du Diabète gestationnel. Introduction Le diabète gestationnel (DG) est un trouble

Plus en détail

Cumul consultation + Frottis (JO n 0044 du 21/02/2012 p.2900 n 19) Gynécologue Secteur 1. Gynécologue Secteur 2 pour patiente en CMU

Cumul consultation + Frottis (JO n 0044 du 21/02/2012 p.2900 n 19) Gynécologue Secteur 1. Gynécologue Secteur 2 pour patiente en CMU Tarifs actualisés au 1 er juillet 2013 Y compris les actes associés Pour toutes les patientes des professionnels en secteur 1 ET seulement les patientes CMU pour les professionnels en secteur 2 Gynécologie

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE CONTRACEPTION DU POST-PARTUM ET VISITE POST-NATALE Présenté par JAOUEN Léna DIU Suivi gynécologique LE SCANFF Ghislaine DIU Périnalité Addictions Contraception du post-partum Une constatation: 5 % des

Plus en détail

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH)

Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) Dépister oui! Qui? Pourquoi? V Baclet SUMIV/CIDDIST CH Tourcoing 22 octobre 2013 Journée régionale, prévention VIH, hépatites IST (COREVIH) * Qu est ce qu une IST? Infection Sexuellement Transmissible

Plus en détail

La visite postnatale

La visite postnatale La visite postnatale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1 Table des matières SPECIFIQUE :...3 I Définition...5 II Objectifs de la consultation...6 III Déroulement

Plus en détail

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE DR P PANEL La très grande majorité des grossesses sont de déroulement normal et le suivi rentre alors dans une démarche de dépistage et de prévention. Celle-ci se décline

Plus en détail

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES

COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES COMPÉTENCES CANADIENNES POUR LES SAGES-FEMMES Veillez prendre note qu afin d alléger le texte le féminin est utilisé pour désigner les deux sexes et que les termes sage-femme et sages-femmes désignent

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

DIUI d'échographie obstétricale

DIUI d'échographie obstétricale DIUI d'échographie obstétricale Présentation l Imagerie. Le DIUI d échographie obstétricale est un Diplôme Inter Universitaire International (DIUI) dont l'objectif est d obtenir une véritable compétence

Plus en détail

Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse

Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse Je ne désire pas garder cette grossesse ou L interruption volontaire de grossesse S. Figon, MF Le Goaziou, M Flori, M Daniére, M Blanc DMG de Lyon L essentiel - Le délai maximum de prise en charge de l

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 19/04/2005 (JO du 03/05/2005) RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution

Plus en détail

Chapitre 24 Complications de grossesse, accouchement et post-partum

Chapitre 24 Complications de grossesse, accouchement et post-partum Chapitre 24 Complications de grossesse, accouchement et post-partum (Traduction de la p 313) Aperçu du chapitre Les pathologies qui affectent la grossesse, l accouchement et le post-partum se trouvent

Plus en détail

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans

EPU.B. Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans EPU.B Contraception de l adolescente et de la femme de plus de 40 ans Contraception de l adolescente - Age moyen des premiers rapports : 15 16 ans - 20 % des adolescentes ont déjà eu des rapports avant

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007

QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007 QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007 QCM élaborés par : Dr J. De Troyer (service de gynécologie-obstétrique, hôpital nord) Dr I. Sari-Minodier

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ GROSSESSE NORMALE Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ Objectifs Par un médecin, au 3ème mois CONFIRMER LA GROSSESSE : DATATION et TERME théorique FDR EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

6 SUJETS & 14 VILLES EN 2012

6 SUJETS & 14 VILLES EN 2012 FORMATION MÉDICALE CONTINUE INDEMNISÉE FPC réalisée par le CNPGO et financée par l OGC Indemnité de 345 par jour et prise en charge hôtellerie possible* 6 SUJETS & 14 VILLES EN 2012 FORMATIONS DANS LES

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée

N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée N 59. Connaître les bases des classifications des troubles mentaux de l enfant à la personne âgée Auteur : J.-A. M. Relecteurs : C. Q., C. L. Statistiques ECN 2008, dossier 4 2008, dossier 7 2010, dossier

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail