DOSSIER TECHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER TECHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE"

Transcription

1 DOSSIER TEHNIQUE Direction Assistée Electrique : DAE Sommaire 1. Mise en situation de la DAE 2. Limiteur de couple 3. Procédure d acquisition de mesures. 4. Modélisation et paramétrage Modélisation et torseurs statiques des liaisons usuelles Page 2 Page 3 Page 4 Page 4 Page 5.P.G.E. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 1 sur 6

2 1. Mise en situation de la DAE La DAE assiste le conducteur à vaincre la résistance au pivotement des roues directrices par rapport au sol, particulièrement en manœuvre de parking et à basse vitesse. Pour ne pas fatiguer le pilote, le couple qu il fournit au volant ne doit pas dépasser 9 Nm. Quand un effort apparaît sur le volant, celui-ci est transmis électriquement au calculateur par l intermédiaire d'un capteur. Le calculateur fournit ensuite au moteur électrique d assistance un courant d alimentation en fonction : du couple au volant ; de la vitesse du véhicule. Moteur électrique d assistance Volant e couple d assistance s additionne au couple au volant appliqué par le pilote. Biellette Pignon- crémaillère Biellette Une signalisation visuelle (voyant orange) informe le conducteur du mode de fonctionnement de la DAE : - assistance opérationnelle de 0 à 74 Km/h, - assistance inhibée au-delà de 74 Km/h. A l extrémité de la colonne de direction, un système mécanique pignon-crémaillère transmet le mouvement de rotation aux roues via des biellettes. Le principe de l'assistance est donc le suivant : Volant vol col olonne et pignon rémaillère Système de direction Roues Moteur Réducteur mot = col vol + mot Instrumentation de la DAE L'ensemble de direction est instrumenté pour permettre son fonctionnement dans des conditions voisines du réel et pour mesurer plusieurs grandeurs physiques. Plusieurs capteurs ont été rajoutés par rapport au système réel (voir schéma ci-contre). Ils permettent d acquérir : les angles de rotation du volant, aux roues, les couples résistants sur la colonne de direction et aux roues. Limiteur de couple Deux limiteurs de couple décrits pages suivante (ou pivot freinée) simulent la résistance au pivotement au contact des roues avec le sol. Enfin, un dispositif commandé par un potentiomètre permet de simuler la vitesse de déplacement du véhicule. Pivot freinée apteur de couple sur la colonne apteur de rotation du volant apteurs de rotation des pivots de roue apteur de couple résistant V I apteur de couple au volant alculateur Mesure de l'intensité du moteur apteur de Vitesse Pivot freinée Simulation de vitesse du véhicule.p.g.e. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 2 sur 6

3 2. Limiteur de couple Les limiteurs de couple sont traditionnellement des composants de sécurité mécaniques utilisés en transmission de puissance pour désolidariser et protéger la cinématique de la force motrice lorsqu'un surcouple apparaît. Il supprime alors la transmission de couple entre les 2 parties liées jusqu alors. Le principe utilisé dans ce limiteur de couple est l adhérence Sur la maquette didactisée DAE, son utilisation est détournée afin de simuler le moment résistant sol/roues. La valeur limite du couple transmissible dépend directement du coefficient de frottement et de l effort presseur exercé entre les deux surfaces de contact. On utilise pour cela des ressorts ou alors des rondelles élastiques Belleville qui sont comprimées par une bague de serrage (écrou) afin de fournir l effort presseur désiré (proportionnel à l écrasement) et donc l effort tangentiel produisant le couple à transmettre. Des effets Stick-slip : mouvement un peu saccadé provenant de d un contact "collé-glissé", sont souvent constatés lorsque l on sollicite le limiteur près du phénomène d adhérence..p.g.e. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 3 sur 6

4 3. Procédure d acquisition Après avoir lancé le logiciel d acquisition Sélectionner [Mesures], puis [Initialiser]. Un message à l écran indique que la mesure est prête à démarrer Positionner le volant en butée de braquage à gauche. Appuyer sur le bouton "Départ mesure" du tableau de bord. eci a pour effet de lancer le chronomètre contrôlant la durée de mesure (10 s). Au bout des 10 s, les mesures sont envoyées au P. Fermer la fenêtre à la fin du transfert. Les résultats sont disponibles pour une exploitation par le logiciel. Pour afficher les courbes : Sélectionner le bouton [ourbes]. hoisir le bouton [Abscisses], puis cliquer sur l icône correspondant à ce que vous voulez en abscisses. hoisir le bouton [Ordonnées], puis désigner successivement la ou les icônes représentant les grandeurs voulues. Sélectionner le numéro de la ou des mesures à afficher (elles seront alors superposées). Faire [Tracer]. On détermine la grandeur affichée par une courbe en cliquant sur la courbe elle-même. 4. Modélisation et paramétrage pour une analyse statique la modélisation ci-dessous représente la partie étudiée du système DAE dans la configuration : angle de rotation du volant nul. L axe de la colonne de direction est supposé normal au plan (X,Y). L ensemble pignon/crémaillère est à denture droite avec un angle de pression de 20 qui donne la direction de l effort en ce contact ponctuel. ouple résistant suite contact sol/roue 0 = carter D 4 = levier g 1 = pignon rayon = 5 mm 20 B col 1 E F FIGURE 1 0 = carter A B y x 4 = levier d D 3 = biellette g 2 = crémaillère 3 = biellette d Direction de l effort pignon/crémaillère (contact ponctuel) Données en mm : DD = 1350, B = B = 356, D = D = 120, BB = 606 et rayon FE pignon 1 = 5. - Les hypothèses suivantes o problème plan, liaisons parfaites, o pesanteur négligée pour toutes les pièces.p.g.e. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 4 sur 6

5 5. Actions mécaniques transmissibles par les liaisons Désignation de la liaison * Plan Symbole Spatial Mobilités Torseur d AM transmissible sphère/plan de normale (ponctuelle) sphère/cylindre d axe (linéaire annulaire) linéaire rectiligne d axe et de normale plane de normale (appui plan) sphérique de centre O (rotule) pivot glissant d axe pivot d axe glissière de direction hélicoïdale d axe Rz et Tz liées Z 12 et N 12 liées N 12= - h.z 12 h en mm/rd.p.g.e. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 5 sur 6

6 .P.G.E. T.S.I. Lycée P.P.Riquet St Orens de Gameville Page 6 sur 6

Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques. Cinématique

Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques. Cinématique TP S.I.I. Cinématique Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes Résolution d un problème de statique

Plus en détail

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE 1 PLAN Présentation générale de la DAE Mise en œuvre de la DAE Présentation externe de la DAE Présentation interne de la DAE Composants Présentation du logiciel d acquisition

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures PSI* Lycée P.Corneille tp_braquage_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction assistée instrumentée

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 14/11/10 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Statique RESERVOIR B.P. POMPE ACCUMULATEUR H.P CONJONCTEUR DISJONCTEUR

Statique RESERVOIR B.P. POMPE ACCUMULATEUR H.P CONJONCTEUR DISJONCTEUR Direction assistée DIRAVI I. Présentation 1- Mise en situation ontexte : La direction assistée est un système asservi qui assiste le conducteur pour orienter les roues d une voiture. Des normes de sécurité

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DOSSIER RESSOURCE 1/35 2/35 TABLE DES MATIERES 1 - DIRECTIONS DE VEHICULE AUTOMOBILE..3 2 - DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE.5 2-1 Présentation...5 2-2 Caractéristiques 5

Plus en détail

1-APPROCHE MATERIELLE DU PRODUIT

1-APPROCHE MATERIELLE DU PRODUIT ANALYSE FONCTIONNELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de

Plus en détail

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT

Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT PSI* Lycée P. Corneille TP régulateur centrifuge.docx 23/09/16 Travaux pratiques ETUDE DU RAPPEL DU VOLANT Objectifs : La direction assistée et constitué d un asservissement et d un système de rappel du

Plus en détail

TP n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI

TP n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI Sciences de l Ingénieur n 1 : Structure fonctionnelle et comportementale d un SLCI Cordeuse de raquette Objectifs : Identifier l organisation structurelle et comportementale d un système, Modèle de connaissance

Plus en détail

CI 3 Moteur à courant continu DAE

CI 3 Moteur à courant continu DAE CI 3 à courant continu DE couple Direction assistée électrique Problématique Dans les systèmes motorisés, on trouve souvent des moteurs à courant continu (par exemple dans la DE). Lors du choix des composants

Plus en détail

CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU

CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU CI 3 STATIQUE : MODÉLISATION, PRÉVISION ET VÉRIFICATION DU COMPORTEMENT STATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 2 PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE PFS Direction assistée électrique de Clio [1] Modélisation cinématique

Plus en détail

Ilot: 07 Portail Domoticc

Ilot: 07 Portail Domoticc TP S.I.I. Cinématique Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes Compétences : B2, C Ilot:

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CINÉMATIQUES DES SYSTÈMES MODÉLISER ET REPRÉSENTER UN MÉCANISME. 1 Introduction OBJECTIF : On se propose dans ce TP de mettre en évidence

Plus en détail

Représentation des liaisons mécaniques entre solides. Représentation analytique

Représentation des liaisons mécaniques entre solides. Représentation analytique STS CRS C S8.7 Outils de modélisation et de dimentionnement mécanique Représentation des liaisons mécaniques entre solides Représentation analytique Hypothèses: es liaisons sont parfaites : - géométrie

Plus en détail

un torseur est un couple ordonné de deux champs vectoriels tels que : le 1 er champ, appelé résultante du torseur et noté R, est un champ constant.

un torseur est un couple ordonné de deux champs vectoriels tels que : le 1 er champ, appelé résultante du torseur et noté R, est un champ constant. 1) 2) 3) Deux cas 4) Principe fondamental de la statique 5) Surfaces élémentaires et hypothèses 6) Torseur statique liaisons 7) Torseur statique liaisons 8) torseur statique / torseur cinématique 1) Toute

Plus en détail

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6 TP 24.2 Portail BFT Pendant 15 min, lire le dossier technique. 1) Objectifs du TP et sommaire. Il est proposé dans ce TP: - de renforcer par une application

Plus en détail

Ilot: 02 - DAE - Joint de Cardan

Ilot: 02 - DAE - Joint de Cardan TP S.I.I. Cinématique Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 5 : Etude du comportement cinématique des systèmes Compétences : B2, C Ilot:

Plus en détail

Dossier technique Cordeuse de raquette Page 1/10

Dossier technique Cordeuse de raquette Page 1/10 Dossier technique Cordeuse de raquette Page 1/10 Cordeuse de raquette Dossier technique Cordeuse de raquette Page 2/10 1) MISE EN SITUATION...3 2) ANALYSE FONCTIONNELLE DU SYSTEME...3 21) ANALYSE FONCTIONNELLE

Plus en détail

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE

TRANSMETTRE L ENERGIE MECANIQUE AVEC MODIFICATION DE LA VITESSE Système d étude : I. MISE EN SITUATION : REDUCTEUR - EMBRAYAGE - FREIN Dans les systèmes automatisés industriels, on rencontre fréquemment des tapis roulants qui assurent le cheminement de la matière d

Plus en détail

Ilot: 06 Système de freinage

Ilot: 06 Système de freinage TP S.I.I. Cinématique Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes mécaniques Lycée Ferdinand Buisson PTSI Cycle 6 : Etude du comportement statique des systèmes Compétences : A3, B2, C Ilot: 06

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2013/2014. Date : 09/01/2014 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

Loi d entrée / sortie Pilote AT 50

Loi d entrée / sortie Pilote AT 50 Chapitre_B2-2 : MODELISATION DES MECANISMES Entrée Loi d entrée / sortie Pilote AT 50 Sortie TSI : Chap2 : Associer un modèle cinématique à un système mécanique Page 1/12 1. Loi d entrée sortie d un mécanisme

Plus en détail

DM 1 - Modélisation des actions mécaniques et résolution d un problème de statique(c2-1)

DM 1 - Modélisation des actions mécaniques et résolution d un problème de statique(c2-1) LYCÉE L MRTINIÈRE MONPLISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLSSE PRÉPRTOIRE P.S.I. NNÉE 06-07 C : CHINE DE SOLIDES DM - Modélisation des actions mécaniques et résolution d un problème de

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 2 : ACQUERIR l'information DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE : Essais de validation pour la mesure des couples : Vérification des performances, modélisation,

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Suite

FONCTION D USAGE. Suite LA DIRECTION FONCTION D USAGE - Ensemble de pièces mécaniques permettant de modifier la trajectoire d un véhicule en fonction du tracé de la route, des manœuvres à effectuer. Suite CARACTERISTIQUES FONCTIONNELLES

Plus en détail

La direction. La commande de la direction doit s effectuer avec précision, sans efforts exagérés de la part du conducteur.

La direction. La commande de la direction doit s effectuer avec précision, sans efforts exagérés de la part du conducteur. Document n 1 Ensemble de pièces mécaniques permettant de modifier la trajectoire d un véhicule en fonction du tracé de la route, des manœuvres à effectuer. La commande de la direction doit s effectuer

Plus en détail

Mécanique des solides indéformables

Mécanique des solides indéformables Fiche 1: Modélisation géométrique des mécanismes Un mécanisme est un ensemble de pièces mécaniques reliées entre elles par des liaisons, appelées liaisons mécaniques, en vue de réaliser une fonction technique

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S412 - actions mécaniques TD FROTTEMENT - ADHERENCE - LOIS DE COULOMB Exercice N 1 - FREIN A DISQUE Pour ralentir

Plus en détail

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC TP 6-4 OUVRE BARRIERE SINUSMATIC Présentation du mécanisme Mise en situation Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut par exemple se retrouver

Plus en détail

Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRAVI

Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRAVI PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille Etude du comparateur (SW).doc Page 1/9 Travaux pratiques Etude du bloc de commande de la direction assistée DIRVI Objectif : on se propose dans ce TP d analyser la structure

Plus en détail

& Lire la présentation de la cordeuse?

& Lire la présentation de la cordeuse? PSI* 14/11/10 Lycée P.Corneille rendement_cordeuse.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Cordeuse de raquettes Analyse de la chaîne d énergie et évaluation du rendement Temps alloué 2 heures Vous disposez :

Plus en détail

Proposé par MADAK Page 15/29

Proposé par MADAK Page 15/29 VI. SCHEMA CINEMATIQUE : ) Six degrés de liberté Le nombre de degrés de liberté entre solides est égal au nombre de mouvements relatifs INDEPENDANTS existant entre ces solides. Un objet libre dans l espace

Plus en détail

TP 1-3 : Direction Assistée Electrique : Découverte du système

TP 1-3 : Direction Assistée Electrique : Découverte du système TP 1-3 : Direction Assistée Electrique : Découverte du système Mise en situation du Système Présentation du TP et mise en situation La commande de direction des véhicules automobile impose au conducteur

Plus en détail

ANNEXES AU MAPA EQUIPEMENTS PEDAGOGIQUES SI

ANNEXES AU MAPA EQUIPEMENTS PEDAGOGIQUES SI ANNEXES AU MAPA EQUIPEMENTS PEDAGOGIQUES SI ANNEXE 1 : LOT 1 : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE (DAE) 1 ) Préambule Ce lot sera constitué d'un ensemble homogène de composants permettant à des étudiants de

Plus en détail

MODÉLISATION DES LIAISONS

MODÉLISATION DES LIAISONS MODÉLISATION DES LIAISONS Pour étudier un système mécanique, nous devons le modéliser, c est à dire mettre en place des hypothèses, qui nous donne une image simplifiée du système réel. Suivant le type

Plus en détail

TP 24.2 Portail BFT Corrigé

TP 24.2 Portail BFT Corrigé TP 24.2 Portail BFT Corrigé Page 1/6 TP 24.2 Portail BFT Corrigé 1) Objectifs du TP et sommaire. 2) Etude du limiteur de couple. 21) Fonction. 22) Constitution. Question 1 : En se plaçant dans la phase

Plus en détail

SUJET. CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles. Option : véhicules particuliers. Épreuve Écrite. Épreuve d admissibilité

SUJET. CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles. Option : véhicules particuliers. Épreuve Écrite. Épreuve d admissibilité Session 201 5 CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles Option : véhicules particuliers Épreuve Écrite Épreuve d admissibilité DIAGNOSTIC-INTERVENTION Durée : 6h Sujet paginé de

Plus en détail

N 18 =?? Z 1 =12 Z 2 =48 Z 4 =54

N 18 =?? Z 1 =12 Z 2 =48 Z 4 =54 Exemple 1 - Calculer N 25 TD 0 : Transmission de puissance, trains simples Rapports de transmission Vitesse de sortie N r Vitesse d'entrée N S E S E 1 P Produit des Z menants Produit des Z menés Avec :

Plus en détail

Cinématique : Correcteur de portée (CCP PSI 03)

Cinématique : Correcteur de portée (CCP PSI 03) Cinématique : Correcteur de portée (CCP PSI 03) Mise en situation L assiette d un véhicule se modifie avec sa charge, le profil de la route ou les conditions de conduite (phase de freinage ou d accélération).

Plus en détail

Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons

Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons Modèles d'actions mécaniques transmissibles par les liaisons Table des matières Objectifs 4 I - Exemples d'obtention des torseurs d'actions mécaniques transmissibles 5 1. Passage local global pour la liaison

Plus en détail

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE

POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE .MISE EN SITUATION POULIE A EMBRAYAGE CENTRIFUGE Une installation de manutention est constituée d une bande transporteuse d un réducteur, un système pouliescourroie et un moteur asynchrone. Bande transporteuse

Plus en détail

BARRIERE AUTOMATIQUE SYMPACT INSTRUMENTEE

BARRIERE AUTOMATIQUE SYMPACT INSTRUMENTEE LYCEE EUGENE LIVET NANTES BARRIERE AUTOMATIQUE SYMPACT INSTRUMENTEE CI7 : Actions mécaniques CI9 : Solutions technologiques, matériaux, fabrication L objet de ce TP est de déterminer le couple nécessaire

Plus en détail

Direction assistée Diravi.

Direction assistée Diravi. Support : Direction assistée Diravi. Durée : 2h. Objectifs : Analyser le fonctionnement du régulateur centrifuge. Déterminer la relation entre la pression de régulation et la vitesse du véhicule. Comparer

Plus en détail

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6 Partie C du programme : Principes et comportements : C : Comportement mécanique des structures et mécanismes C : Liaisons mécaniques Liaisons normalisées Mouvements relatifs et actions mécaniques associées..

Plus en détail

CORRIGÉ EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE

CORRIGÉ EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 2016 EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS FREIN DE PARKING AUTOMATIQUE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

LA DIRECTION 1 DÉFINITION. La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices.

LA DIRECTION 1 DÉFINITION. La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices. LA DIRECTION 1 DÉFINITION La direction permet de guider le véhicule, en ligne droite comme en virage ou sur les roues directrices. On distingue deux genres de direction: Direction à boîtier Direction à

Plus en détail

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6 1. MOBILITES FONCTIONNELLES D'UN MECANISME 2. ETUDE DES LIAISONS MECANIQUES

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6 1. MOBILITES FONCTIONNELLES D'UN MECANISME 2. ETUDE DES LIAISONS MECANIQUES Partie C du programme : Principes et comportements : C11 : C111 : Comportement mécanique des structures et mécanismes Liaisons mécaniques Liaisons normalisées Mouvements relatifs et actions mécaniques

Plus en détail

T P DE TECHNOLOGIE. T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE

T P DE TECHNOLOGIE. T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE T P DE TECHNOLOGIE TPN 1 : PARTICULARITES DE LA TRANSMISSION DE PUISSANCE T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 PREAMBULE L effort de coupe nécessaire pour tailler une branche de 25mm de diamètre (capacité

Plus en détail

Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D. MECA 3D permet la transformation du modèle SOLIDWORKS en Maquette numérique de Calcul :

Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D. MECA 3D permet la transformation du modèle SOLIDWORKS en Maquette numérique de Calcul : Saisie d un modèle et calculs statiques sur MECA 3D MECA 3D est un module de CAO complémentaire du logiciel SOLIDWORKS. Pour l utiliser, il faut que l onglet correspondant soit affiché dans l arbre de

Plus en détail

Informations externes de sorties. pertes. Puissance de sortie : Ps. Mouvement de rotation. (C s, ω s ) Mouvement de translation (F s, v s )

Informations externes de sorties. pertes. Puissance de sortie : Ps. Mouvement de rotation. (C s, ω s ) Mouvement de translation (F s, v s ) S Si Sciences de l Ingénieur Fiche référence GÉNÉRALITÉS Grandeurs physiques Il existe différentes solutions pour transmettre une puissance 1. Informations externes d'entrée Chaîne d'information ACQUERIR

Plus en détail

Cours 01 - Liaisons - Schéma cinématique

Cours 01 - Liaisons - Schéma cinématique Cours - Liaisons - Schéma cinématique SSI ère année Objectifs : Modéliser, à l aide d une des neuf liaisons usuelles, le comportement cinématique d un solide par rapport à un autre. Représenter un système

Plus en détail

Portail instrumenté Etude du limiteur de couple

Portail instrumenté Etude du limiteur de couple Portail instrumenté Etude du limiteur de couple Problème posé Valider les caractéristiques mécaniques du limiteur de couple. Objectifs Démonter le limiteur de couple et identifier ces composants. Etablir

Plus en détail

TP 2-1 : Cordeuse de raquette : Schéma bloc et fonction de transfert

TP 2-1 : Cordeuse de raquette : Schéma bloc et fonction de transfert TP 2-1 : Cordeuse de raquette : Schéma bloc et fonction de transfert Mise en situation du Système Présentation du TP et mise en situation Un des éléments importants dans les sports de raquette tels que

Plus en détail

Exercice 2 : Frein de TGV Duplex (Centrale PSI 06).

Exercice 2 : Frein de TGV Duplex (Centrale PSI 06). DS de, PCSI, avril 2014 Durée : 1h Corrigé sur le site : http://perso.numericable.fr/starnaud/ Exercice 1. Liaison équivalente Soit le repère orthonormé direct R( O, x, y, z) et le point A tel que OA l.

Plus en détail

EPREUVE : TECHNOLOGIE. Génie mécanique. Pignon de sortie Z S = 45 dents Ps = 0,15KW. Pignon (4) Z4 = 15 dents. Chaîne

EPREUVE : TECHNOLOGIE. Génie mécanique. Pignon de sortie Z S = 45 dents Ps = 0,15KW. Pignon (4) Z4 = 15 dents. Chaîne Niveau : 3ème secondaire Section : science technique Devoir de contrôle N 3 20-202 EPREUVE : TECHNOLOGIE Génie mécanique Durée : 2 heures MÉCANISME DE COMMANDE D UNE SCIE A BOIS Présentation : Le mécanisme

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2009/2010. Date : 11/01/2010 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

Étude d un système robotisé de passage de vitesse.

Étude d un système robotisé de passage de vitesse. 3 e ANNÉE GÉNIE MÉCANIQUE DURÉE : 4 heures SCIENCES DE LA PRODUCTION Étude d un système robotisé de passage de vitesse. figure 1 : Voiture équipée d une boîte robotisée. figure 2 : vue générale du système

Plus en détail

DIRECTION ASSISTEE D UN VÉHICULE AUTOMOBILE DE TOURISME

DIRECTION ASSISTEE D UN VÉHICULE AUTOMOBILE DE TOURISME DIRECTION ASSISTEE D UN VÉHICULE AUTOMOBILE DE TOURISME Analyse du système d'assistance OBJECTIFS DU TP : Étudier le système de direction assistée électrique à assistance variable de la Renault Twingo.

Plus en détail

Liaisons équivalentes Page : 1

Liaisons équivalentes Page : 1 iaisons équivalentes Page : 1 1- Hypothèses de l'étude a suite de ce cours est valable pour : des pièces modélisées par des solides indéformables des liaisons sans frottement des liaisons à contact bilatéral

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2013 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve E11 UNITE CERTIFICATIVE U11 Analyse d un système

Plus en détail

TP EN ILOT OUVRE PORTAIL

TP EN ILOT OUVRE PORTAIL CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur(e CI9 TP00 TP EN ILOT OUVRE PORTAIL Votre mission : Analyser les composants de la chaîne cinématique de l ouvre portail Vos moyens : 4 étudiants qui vont

Plus en détail

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com 1 Définitions Une A.M. est complètement définie lorsque nous connaissons les deux vecteurs et. Nous allons donc regrouper ces deux vecteurs dans une entité mathématique appelée Torseur. Le toseur associé

Plus en détail

SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007)

SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007) SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007) 1. MISE EN SITUATION Depuis 2005, un coffre motorisé est proposé en option sur l Audi A6 (photographie 1). Ce système développé par la société Valéo a été

Plus en détail

L EMBRAYAGE 1 FRONTIERE D ETUDE. entre le moteur et les autres éléments de. la transmission 2 PRESENTATON

L EMBRAYAGE 1 FRONTIERE D ETUDE. entre le moteur et les autres éléments de. la transmission 2 PRESENTATON 1 FRONTIERE D ETUDE L EMBRAYAGE Quelle que soit la disposition du système de transmission sur le véhicule, l embrayage est toujours situé : entre le moteur et les autres éléments de la transmission 2 PRESENTATON

Plus en détail

Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Meca3D pour SolidWorks Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION....2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 21) INITIALISATION.... 2 22) DÉCLARATION DES PIÈCES DU MÉCANISME

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Corrigé Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 0 corrigé - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Corrigé Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT. Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds

ENTRAÎNEMENT. Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds Les embrayages La commande d embrayage Les boîtes de vitesses Les boîtes de vitesses pour véhicules lourds L EMBRAYAGE À FRICTION RÔLES : - - QUALITÉS DEMANDÉES À L EMBRAYAGE : - - - - 2 CAPACITÉ DE TRANSMISSION

Plus en détail

I. Objectifs. II. Etude fonctionnelle

I. Objectifs. II. Etude fonctionnelle S2I Attention : ne pas brancher la valise d asservissement sans la vérification du professeur! Et FONDAMENTAL : ETEINDRE LA DAE AVANT D ETEINDRE LE PC I. Objectifs 1. Démarche de l ingénieur Système industriel

Plus en détail

ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE

ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE TP N 1 ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE Classe :.. Groupe:. Nom Prénom N ISETKR ISET de Kairouan 1 ARFAOUI & CHERMITI ETUDE D UN DISPOSITIF DE SERRAGE Niveau : Profil : Durée : L2/S2 Génie Mécanique (CFM

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES Cric Ménager

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES Cric Ménager Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES Cric Ménager T le STI2D CI5 : Comportement des mécanismes TD ES- ITEC 1. Mise en situation (voir

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR-

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- MANCES DYNAMIQUES ET ÉNERGÉTIQUES DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Dispositif de mesure d un moment d inertie Un solide (S 2 ) de révolution d axe (G, z 0 ) roule

Plus en détail

{X 0. Hyperstatisme et mobilité d'un mécanisme. 1- Torseurs des actions mécaniques des liaisons parfaites. S k. T S i 0 L 0 0

{X 0. Hyperstatisme et mobilité d'un mécanisme. 1- Torseurs des actions mécaniques des liaisons parfaites. S k. T S i 0 L 0 0 Hyperstatisme et mobilité d'un mécanisme 1- Torseurs des actions mécaniques des liaisons parfaites Q1- Compléter le tableau ci-dessous : Liaisons Schématisation Deg de lib.!!! Paramétrage du torseur des

Plus en détail

Schéma cinématique : Classe d équivalence :

Schéma cinématique : Classe d équivalence : 1) 2) élémentaires et hypothèses 3) 4) 5) 6) 7) 1) Un mécanisme est un ensemble de pièces mécaniques (solides) reliées entre elles par des en vue de réaliser une fonction. : modéliser un mécanisme sous

Plus en détail

Tp9 : BOITE DE VITESSES MANUELLE

Tp9 : BOITE DE VITESSES MANUELLE Tp9 : BOITE DE VITESSES MANUELLE - Présentation : La figure ci-dessous représente une boite de vitesse à commande manuelle et un frein accompagné de son levier. La sélection des vitesses s effectue à l

Plus en détail

SUPPORT : CORDEUSE DE RAQUETTE

SUPPORT : CORDEUSE DE RAQUETTE SI TRAVAUX RATIQUES DE S.I.I. Lycée aul Valéry IDENTIFICATION DE LA ARTIE COMMANDE EN FONCTIONNEMENT «ASSERVISSEMENT EN OSITION» SUORT : CORDEUSE DE RAQUETTE SECTEUR D ACTIVITE : EQUIEMENT SORTIF CENTRE

Plus en détail

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998

DYNAMIQUE. Devoir 1- Etude du système de freinage d un véhicule avec ABS adapté du sujet CCP de 1998 DYNAMIQUE Le sujet est composé de deux parties : la première partie est constituée de la partie étude mécanique du sujet CCP MP 1998 sur le système de freinage par ABS ( à traiter en 1h15 maxi). La seconde

Plus en détail

Ch. : TRANSMISSION DE MOUVEMENT Leçon : ROUES DE FRICTION ROUES DE FRICTION

Ch. : TRANSMISSION DE MOUVEMENT Leçon : ROUES DE FRICTION ROUES DE FRICTION 1. FONCTION : ROUES DE FRICTION Transmettre par adhérence un mouvement de rotation continu entre deux arbres roues de friction sont utilisées essentiellement dans des transmissions à faible puissance.

Plus en détail

Cours ; Exercices TCT ; 1ère ST... et 2 ème SM-B-

Cours ; Exercices TCT ; 1ère ST... et 2 ème SM-B- MODÉLISATION DES MÉCANISMES I- POURQUOI MODÉLISER UN MÉCANISME RÉEL? Tout bon mécanicien possède une boîte à outils au conditions d'utilisations particulières. Dans notre cas ces outils sont par eemple

Plus en détail

TP TT 45 cordeuse EA

TP TT 45 cordeuse EA TP Cycle 4&5: TSI1 TSI2 Transmission et transformation de X mouvement Etude analytique EA Période Cordeuse 1 2 3 4 5 Théorie des mécanismes Transmission et Transformation de mouvement Durée : 4 semaines

Plus en détail

ETUDE CINETIQUE DE L OUVRE PORTAIL

ETUDE CINETIQUE DE L OUVRE PORTAIL ETUDE CINETIQUE DE L OUVRE PORTAIL OBJECTIFS DU TP On cherche à déterminer le moment d inertie du portail (avec ou sans masses additionnelles) autour de son axe de rotation à partir de relevés expérimentaux.

Plus en détail

PROBLEMES PLANS. Q1-1 Déterminer, par application du principe fondamental de la statique à l ensemble

PROBLEMES PLANS. Q1-1 Déterminer, par application du principe fondamental de la statique à l ensemble Michel Agullo 1 PROBLEMES PLANS Exercice 1 : Equilibre d une échelle On considère une échelle double en contact en C et D avec le sol Les 2 branches 1 et 2 sont articulées en O par une liaison pivot et

Plus en détail

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE Nom Doc. Professeur Prénom Classe LE SYSTÈME D EMBRAYAGE 1/ Mise en situation 2/ Nécessité du système Constatations : Si l on observe la courbe de couple d un moteur thermique, on note qu il ne peut pas

Plus en détail

Exercice 1 : LIAISON APPUI PLAN ET LIAISON SPHERE-PLAN.

Exercice 1 : LIAISON APPUI PLAN ET LIAISON SPHERE-PLAN. TD 27 - Modélisation des AM de contact ponctuel Page 1/6 Exercice 1 : LIAISON APPUI PLAN ET LIAISON SPHERE-PLAN. Question 1 : Compléter le tableau en donnant les torseurs de l'action mécanique transmissible

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES MDELISATIN DES ACTINS MECANIQUES 1. INTRDUCTIN La modélisation des actions mécaniques est à la base de toute étude statique, dnamique ou de résistance des matériau. Son but est de fournir une représentation

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission.

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. EMBRAYAGE & FONCTION D USAGE Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. Il désaccouple temporairement la transmission pour s arrêter, changer de vitesse

Plus en détail

TP «Emericc 1» Axe linéaire asservi

TP «Emericc 1» Axe linéaire asservi TP «Emericc 1» Axe linéaire asservi 0. Objectifs du TP Documents à disposition - le dossier d étude (disponible ci-après) comprend les activités à mener pendant la durée de cette séance de travaux pratiques

Plus en détail

ESSAI D ANALYSE LA SERRE EN C. (version 3) Par Denis FYFE

ESSAI D ANALYSE LA SERRE EN C. (version 3) Par Denis FYFE ESSAI D ANALYSE (version 3) LA SERRE EN C Octobre 2006 ANALYSE SYSTÉMIQUE Le système de la serre en C Action de l utilisateur (énergie musculaire) Contrôle de l utilisateur Appareil en position et pièces

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Page 1 sur 13

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Page 1 sur 13 SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Page 1 sur 13 On ne s intéressera dans le cadre de ce cours qu aux liaisons encastrements démontables. Les assemblages collés, soudés,, ne sont pas au programme.

Plus en détail

TP DE TECHNOLOGIE TP N 1 : EVALUATION DES PERFORMANCES DE LA CORDEUSE

TP DE TECHNOLOGIE TP N 1 : EVALUATION DES PERFORMANCES DE LA CORDEUSE TP DE TECHNOLOGIE TP N 1 : EVALUATION DES PERFORMANCES DE LA CORDEUSE T Sciences de l Ingénieur DUREE : 2H00 1. Les différentes configurations de la CORDEUSE, préambule : Pour que les joueurs de tennis

Plus en détail

Les liaisons parfaites

Les liaisons parfaites Définitions Les liaisons parfaites Liaison parfaite Une liaison est dite parfaite si le torseur qui représente l action mécanique d un des solides sur l autre a autant de composantes qu il y a de degrés

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES PAR LE LOGICIEL...2 2) CREATION DU MECANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES PAR LE LOGICIEL...2 2) CREATION DU MECANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks 2008 Page 1/8 Mecaplan pour SolidWorks 2008 Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS REALISEES

Plus en détail

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du.

SCOOT'ELEC. 1 A l'aide du dossier technique, calculez le rapport de transmission global de la partie opérative du. Durée : 2 h Série 3 TP 6 CENTRE D'INTERET CI 7 : Comportement dynamique et énergétique des systèmes Thème(s) abordé(s) : E4 : Architecture, puissance et rendement d'une chaîne d'énergie Problématique :

Plus en détail

CHARIOT DE GOLF ÉLECTRIQUE

CHARIOT DE GOLF ÉLECTRIQUE CHARIOT DE GOLF ÉLECTRIQUE 1 Présentation générale du chariot de golf Mise en œuvre du chariot de golf Présentation externe du chariot de golf Présentation interne du char Composants Présentation du logiciel

Plus en détail

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION.

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit à

Plus en détail

TP SERIE 1 Semestre 4

TP SERIE 1 Semestre 4 TP SERIE 1 Semestre 4 Sous épreuve U 41 - SOMMAIRE - Documents remis au candidat Dossier TECHNIQUE - Présentation et documents constructeur de la voiture Microcar Virgo pages 2 à 5 - Dessin d ensemble

Plus en détail

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages

MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT PRESENTATION : Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages PRESENTATION : MINI PELLE CASE CK 23 FONCTIONNEMENT Le mécanisme étudié est caractérisé d un circuit de commande d une pompe à engrenages D un encombrement restreint, la mini pelle CASE CK23 est très maniable.

Plus en détail

BANDEROLEUSE SYSTEME D ETUDE. Proposé par l enseignant: M R BEN ABDALLAH MAROUAN. Pour la date de : Mardi 04 - Mars

BANDEROLEUSE SYSTEME D ETUDE. Proposé par l enseignant: M R BEN ABDALLAH MAROUAN. Pour la date de : Mardi 04 - Mars Proposé par l enseignant: M R BEN ABDALLAH MAROUAN Classe : 4 è Sciences Techniques 1 Pour la date de : Mardi 04 - Mars - 2014 SYSTEME D ETUDE BANDEROLEUSE Palettiseur BANDEROLEUSE (Zone d étude) Année

Plus en détail

TONDEUSE ROBOT RL500 TP 2-CI7-E4-3

TONDEUSE ROBOT RL500 TP 2-CI7-E4-3 Problématique : Transmettre une puissance suffisante aux roues motrices pour gravir et tondre une pente de 15 tout en conservant une vitesse de déplacement de 0,5 m/s (performances annoncées dans la notice

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SERIE SCIENCES TECHNIQUES INDUSTRIELLES GENIE ELECTRO-TECHNIQUE ARCEAU DE PARKING PRIVAPARK SESSION 2005

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SERIE SCIENCES TECHNIQUES INDUSTRIELLES GENIE ELECTRO-TECHNIQUE ARCEAU DE PARKING PRIVAPARK SESSION 2005 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SERIE SCIENCES TECHNIQUES INDUSTRIELLES GENIE ELECTRO-TECHNIQUE SESSION 2005 EPREUVE : ETUDES DES CONSTRUCTIONS Durée : 4 heures Coefficient : 6 heures ARCEAU DE PARKING PRIVAPARK

Plus en détail