Développement à long terme du participant/athlète 2.0. Au Canada le sport c est pour la vie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement à long terme du participant/athlète 2.0. Au Canada le sport c est pour la vie"

Transcription

1 Dévelppement à lng terme du participant/athlète 2.0 Au Canada le sprt c est pur la vie

2 Figure 1 : Cadre de dévelppement à lng terme du participant/athlète Ce stade peut être amrcé à tut âge Garçns de +/- 19 ans et filles de +/- 18 ans Garçns de 16 à +/- 23 ans et filles de 15 à +/- 21 ans Garçns de 12 à 16 ans et filles de 11 à 15 ans Garçns de 9 à 12 ans et filles de 8 à 11 ans Garçns de 6 à 9 ans et filles de 6 à 8 ans Garçns et filles de 0 à 6 ans DLTA.ca ACSV.ca

3 Les 10 facteurs clés qui influencent le dévelppement à lng terme du participant/athlète 1. Littératie physique 2. Spécialisatin 3. Âge de dévelppement 4. Pérides critiques 5. Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel 6. Péridisatin 7. Cmpétitin 8. L atteinte de l excellence prend du temps 9. L alignement et l intégratin du système 10. Améliratin cntinue «kaizen» 3

4 Active Start Un aperçu du dévelppement à Enfant actif Âge chrnlgique Garçns et filles de 0 à 6 ans S amuser grâce au sprt Âge chrnlgique Garçns de 6 à 9 ans et filles de 6 à 8 ans Dévelppement des habiletés mtrices fndamentales Pas d inactivité pendant plus de 60 minutes sauf au mment de drmir Certaines activités physiques rganisées Explratin du risque et des limites dans des envirnnements sécuritaires Envirnnement de muvements actifs cmbiné à des prgrammes de natatin et de gymnastique bien structurés Activité physique qutidienne axée sur le plaisir! Habiletés mtrices glbales Dévelppement glbal et fndamental Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel intégré ABC du dévelppement de l athlète : agilité, équilibre, crdinatin et vitesse ABC de l athlétisme : curir, sauter, lancer et se déplacer en fauteuil rulant (pur les sprts en fauteuil rulant) Dévelppement de la frce grâce à l utilisatin d exercices liés à la frce de sn prpre crps Intrductin aux règles simples de l esprit sprtif et de l éthique du sprt Prgrammes bien structurés sans péridisatin Activité physique qutidienne tujurs axée sur le plaisir! 4

5 Stades du DLTP/A lng terme du participant/athlète Apprendre à s entraîner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 9 à 12 ans et filles de 8 à 11 ans S entraîner à s entraîner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 12 à 16 ans et filles de 11 à 15 ans Dévelppement général des habiletés sprtives Étape principale d apprentissage des habiletés : tutes les habiletés sprtives fndamentales devraient être acquises avant la puberté u le stade S entraîner à s entraîner Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel intégré Intrductin à la préparatin mentale Dévelppement de la frce en utilisant sa prpre frce crprelle et en ajutant le balln d entraînement et le balln suisse Intrductin d activités auxiliaires Repérage et dévelppement ultérieurs des talents Péridisatin simple u duble Entraînement spécifique au sprt tris fis par semaine; participatin à d autres sprts tris fis par semaine Dévelppement des habiletés spécifiques et le dévelppement général des habiletés sprtives cntinu Stade imprtant de dévelppement de la frme physique : aérbie, vitesse et frce Le début de la pussée de crissance, le pic de crissance rapide-sudaine (PCRS) le pic de crissance après que la crissance ait cmmencé à ralentir et l apparitin des premières règles en snt les marqueurs bilgiques Cncevir les mteurs physique et mental Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel intégré Intrductin des pids et altères Dévelppement des activités auxiliaires Évaluatins musculsquelettiques fréquentes au curs du PCRS Repérage et sélectin des talents Péridisatin simple u duble Entraînement spécifique au sprt de six à neuf fis par semaine englbant des sprts cmplémentaires 5

6 Un aperçu du dévelppement à S entraîner à la cmpétitin Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 16 à +/- 23 ans et filles de 15 à +/- 21 ans S entraîner à gagner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de +/- 19 ans et filles de +/- 18 ans Entraînement physique spécifique au sprt, à l activité u à la psitin Préparatin technic-tactique spécifique au sprt, à l activité u à la psitin Habiletés techniques et d esprit d équipe dans le cntexte de la cmpétitin spécifiques au sprt, à l activité u à la psitin Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel intégré Stratégies de préparatin mentale avancées Optimisatin des activités auxiliaires Spécialisatin Péridisatin simple, duble u triple Entraînement technic-tactique et cnditinnement physique spécifiques au sprt de 9 à 12 fis par semaine Les âges snt spécifiques au sprt et fndés sur des dnnées nrmatives natinales et internatinales, qui représentent le résultat myen pur un certain facteur en fnctin de divers niveaux de perfrmance (pids, grandeur, etc.) Maintien u améliratin des capacités physiques Dévelppement plus pussé des habiletés techniques et tactiques et de l esprit d équipe Mdélisatin de tus les aspects pssibles de la cmpétitin en entraînement Pauses fréquentes à des fins prphylactiques Maximisatin des activités auxiliaires Sprt de haut niveau Péridisatin simple, duble, triple u multiple Entraînement technic-tactique et cnditinnement physique spécifiques au sprt de 9 à 15 fis par semaine 6

7 Stades du DLTP/A lng terme du participant/athlète Vie active Ce stade peut être amrcé en tut temps après le début de la pussée de crissance Le stade Vie active cmprte tris champs rattachés aux participants : la cmpétitin à vie, en frme pur la vie et leaders dans le sprt et l activité physique. Les participants peuvent être actifs dans de multiples champs, en fnctin de leur engagement dans le sprt et l activité physique. La cmpétitin à vie Minimum de 60 minutes d activité qutidienne mdérée u de 30 minutes d activité physique intense pur les adultes Faire un transfert d un sprt à un autre Passer d un sprt hautement cmpétitif à un sprt de cmpétitin pur la vie, y cmpris la cmpétitin par grupes d âges Adpter un mde de vie actif en participant à un sprt rganisé que l n peut ne pas cnnaître Faire de la cmpétitin à un haut niveau dans des cmpétitins par grupes d âges, cmme les Jeux des maîtres En frme pur la vie Minimum de 60 minutes d activité qutidienne mdérée u de 30 minutes d activité physique intense pur les adultes Passer d un sprt de cmpétitin à des activités récréatives Passer au bénévlat u à des carrières dans le sprt Maintenir un mde de vie actif en cntinuant de participer à des activités physiques rganisées u nn rganisées Devenir actif en participant à des activités physiques u sprtives nn rganisées que l n peut ne pas cnnaître Leaders dans le sprt et l activité physique* Utiliser sn expérience, prvenant d études u d engagements antérieurs, pur cntribuer à l établissement d un envirnnement psitif pur les participants Au mment de se retirer du sprt de cmpétitin, passer à des carrières liées au sprt cmme la fnctin d entraîneur, l arbitrage, l administratin du sprt, les petites entreprises cmmerciales u les médias Passer d un sprt de cmpétitin aux activités de bénévlat cmme la fnctin d entraîneur, d arbitre u d administrateur * Il est davantage pssible d btenir le stade Vie active si la littératie physique est établi avant le stade S entraîner à s entraîner 7

8 8

9 ACSV DLTP/A 2.0 Dévelppement à lng terme du participant/athlète grâce à Au Canada le sprt c est pur la vie DLTP/A 2.0 Table des matières Planificatin du bien-être et de l excellence dans le sprt des Canadiens. 10 Préface 12 Résumé 15 Aperçu 17 Intrductin 18 Alignement et intégratin du système 21 Lacunes et cnséquences 23 Les 10 facteurs clés ayant une incidence sur le dévelppement à lng terme du participant/athlète 23 Littératie physique 26 Spécialisatin 28 Âge de dévelppement 31 Pérides critiques 33 Les 10 éléments de base de l entraînement et de la perfrmance 36 Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel 38 Péridisatin 41 Cmpétitin 42 L atteinte de l excellence prend du temps 44 L alignement et l intégratin du système 46 Améliratin cntinue «kaizen» 47 Stades du dévelppement à lng terme du participant/athlète 48 Enfant actif 50 S amuser grâce au sprt 52 Apprendre à s entraîner 54 Littératie physique : Qu est-ce que c est? 56 S entraîner à s entraîner 58 S entraîner à la cmpétitin 59 S entraîner à gagner 60 Vie active 63 Répercussins d Au Canada le sprt c est pur la vie et du mdèle de dévelppement à lng terme du participant/athlète 63 Sur les parents 63 Sur l entraînement 64 Sur les clubs sprtifs et les sprts cmmunautaires 64 Sur le système d éducatin 65 Sur le système sprtif 67 Sur les sciences du sprt 69 Intégratin 71 Résumé 72 Glssaire 74 Mdèles de DLTP/A des rganismes canadiens de sprt 76 ACSV.ca/resurces 78 Bibligraphie smmaire 82 Crédit et Remerciements 9

10 Préface En 2002, les ministres fédéral, prvinciaux et territriaux (FPT) du Canada nt adpté la Plitique canadienne du sprt, dans laquelle ils s engagent à favriser la participatin, l excellence au sprt, les ressurces et l interactin au Canada au sein d un milieu sprtif dynamique et à la fine pinte qui permet à tus les Canadiens de pratiquer des activités sprtives en fnctin de leurs capacités et de leurs intérêts et, pur de plus en plus de gens, d atteindre les plus hauts niveaux de cmpétitin et d y rester (Plitique canadienne du sprt, 2002). Dans cette ptique, Sprt Canada (l rganisme guvernemental canadien respnsable du sprt, tant récréatif que de haut niveau) affecte des fnds depuis 2004 à ACSV et au mdèle DLTP/A qui le sus-tend. Sprt Canada a mis sur pied un grupe d experts chargés de la directin de ces activités, et en 2005, les centres canadiens multisprts nt publié le dcument de référence «Au Canada, le sprt c est pur la vie» (Balyi, Way, Higgs, Cardinal et Nrris, 2005), qui présente un cadre et une philsphie faisant la prmtin de la participatin de tus les Canadiens à des activités physiques et sprtives pur la vie et visant à revigrer le milieu cmpétitif canadien sur la scène internatinale. Le Grupe d experts d ACSV s effrce depuis ce temps de faciliter l élabratin des guides de DLTP/A et des dcuments qui s y rapprtent pur l ensemble des rganismes natinaux de sprt (ONS) financés par le guvernement fédéral. En utre, le Grup d experts (maintenant l équipe du leadership d Au Canada, le sprt c est pur la vie) a créé des dizaines de ressurces afin d accrître et d apprfndir la cmpréhensin d Au Canada le sprt c est pur le vie dévelppement à lng terme du participant/athlète à l échelle natinale et internatinale. Les principes scientifiques et les pratiques d entraînement qui sus-tendent le dcument riginal nt cntinué d évluer. Le dcument riginal a rempli sa missin, qui cnsistait à inciter les leaders du Canada dans les dmaines du sprt, des lisirs, de l éducatin et de la santé à discuter de façn cntinue de ce qu est et devrait être une saine activité sprtive. Depuis 2005, ACSV, qui n était d abrd qu un prjet, est devenu un muvement natinal qui vise à amélirer la qualité du sprt et de l activité physique au Canada. Le muvement ACSV cherche à rallier le sprt, l éducatin, les lisirs et la santé, et à unifrmiser les prgrammes cmmunautaires, prvinciaux et natinaux. Tut cmme le dévelppement à lng terme du participant/athlète, le muvement ACSV représente un changement de paradigme dans la façn dnt les Canadiens dirigent et réalisent les activités sprtives et physiques. En juin 2012, les ministres FPT respnsables du sprt nt adpté une Plitique canadienne du sprt renuvelée pur (PCS 2012). Alrs que la première plitique était un catalyseur du muvement Au Canada, le sprt c est pur la vie, la PCS 2012 intègre pleinement le mdèle ACSV- DLTP/A. Les bjectifs de la PCS 2012 intègrent les résultats clés de la littératie physique, de l excellence et de la vie active qui snt essentiels au système sprtif canadien pur le dévelppement à lng terme du participant/athlète. Maintenant, le mdèle ACSV-DLTP/A s inscrit dans la feuille de rute de la Plitique canadienne du sprt alrs que, des cncepts cmme la littératie physique et les stades de DLTP/A (p. ex. Apprendre à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin) figurent dans l ensemble de la plitique pur faciliter la cmpréhensin des lecteurs. Le mdèle ACSV- DLTP/A est devenu le paradigme d rganisatin du sprt au Canada. Néanmins, dans ce curt laps de temps, le sprt a cntinué d évluer, de même que le mdèle ACSV-DLTP/A. Des milliers de leaders dans le sprt et de chercheurs de la scène mndiale cntribuent à ce mdèle en apprenant cmment le mettre en pratique, l appliquer à de nuveaux dmaines, en analyser de manière critique les principes de base et établir des dnnées prbantes qui appuient les avantages de l apprche fndée sur le DLTP/A. 10

11 ACSV DLTP/A 2.0 Figure 2 : La prgressin du dévelppement à lng terme du participant/ athlète par Au Canada, le sprt c est pur la vie Persnnes âgées Vie active Littératie physique excellence S entraîner à gagner S entraîner à la cmpétitin S entraîner à s entraîner Enfant En frme pur la vie La cmpetitin à vie Apprendre à s entraîner S amuser grace au sprt Enfant actif La littératie physique de rattrapage Premier cntact Santé de la natin Prise de cnscience Cette ressurce est une mise à jur du mdèle ACSV-DLTP/A qui, dans l esprit de la philsphie «kaizen» u de l améliratin cntinue, se fnde sur le dcument de référence initial relatif au mdèle Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme du participant/ athlète de Elle tient cmpte des nuveaux renseignements et des leçns apprises au mment ù le Canada tente d appliquer des changements fndamentaux à la façn dnt les activités sprtives «saines» snt cnçues et exécutées dans les secteurs du sprt, de l éducatin, des lisirs et de la santé. C est un travail en curs qui, par le fait même, cntinuera d évluer. 11

12 Résumé Le mdèle Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme du participant/athlète vise à amélirer la qualité des activités sprtives et physiques au Canada en les abrdant de la plitique à la prestatin des prgrammes. L établissement de prgrammes de qualité axés sur des activités sprtives et physiques sur le plan du dévelppement apprpriées permettra d accrître la santé, le mieux-être et les expériences sprtives de tus les Canadiens et, en but de ligne, d établir la littératie physique, une perfrmance amélirée et une participatin accrue à l activité physique tute la vie. ACSV est un muvement qui vise à amélirer la qualité du sprt et de l activité physique au Canada. Il cherche à rallier le sprt, l éducatin, les lisirs et la santé, et à unifrmiser les prgrammes cmmunautaires, prvinciaux et natinaux. Le DLTP/A est un mdèle de dévelppement en plusieurs stades, intégrant l entraînement, la cmpétitin et la récupératin, qui riente l expérience de chaque persnne en matière de sprt et d activité physique, de l enfance à l âge adulte. Avec le DLTP/A, le muvement ACSV représente un véritable changement de paradigme dans la façn d administrer et d encadrerle sprt et l activité physique au Canada. 12 Les résultats prévus du muvement ACSV incluent la littératie physique, l excellence et la vie active. La littératie physique est à la base de la vie active et de l excellence. Les persnnes qui le pssèdent peuvent réaliser avec cmpétence et cnfiance diverses activités physiques qui prfitent au dévelppement sain. Ces persnnes snt en mesure d exécuter avec efficacité une gamme de muvements de base, d habiletés mtrices fndamentales et d habiletés sprtives de base. Elles acquièrent la mtivatin et la capacité de cmprendre, de cmmuniquer, d appliquer et d analyser les différents types de muvements, ce qui accrît leur bien-être physique et psychlgique et leur permet de pursuivre l excellence dans le sprt. La littératie physique est la pierre angulaire de la participatin à l activité physique et à l excellence dans le sprt et cnstitue le fndement du cncept du sprt pur la vie au Canada. La vie active est le trisième résultat clé du muvement ACSV; c est le nm du septième stade du DLTP/A, mais c est aussi un but imprtant du muvement ACSV. Ce stade peut être amrcé en tut temps après le dévelppement de la littératie physique chez les enfants et les jeunes et peut inclure La cmpétitin à vie (les Canadiens snt actifs pur la vie grâce à la participatin à un sprt de cmpétitin), En frme pur la vie (les Canadiens snt actifs pur la vie grâce à la participatin à des activités physiques récréatives) et/u les leaders dans le sprt et l activité physique (les Canadiens cntribuent à l expérience dans le dmaine du sprt et de l activité physique en assumant les fnctins d entraîneurs, d instructeurs u d arbitres u en cntribuant à l administratin du sprt sur le plan prfessinnel u bénévle u aux sciences du sprt et à la médecine sprtive). Un élément central du muvement Au Canada, le sprt c est pur la vie est le dévelppement à lng terme du participant/ athlète un mdèle de dévelppement en plusieurs stades intégrant l entraînement, la cmpétitin et la récupératin, qui riente l expérience de chaque persnne en matière de sprt et d activité physique, de l enfance à l âge adulte. Le dévelppement à lng terme du participant/athlète est un cadre rattaché à des prgrammes apprpriés sur le plan du dévelppement permettant d accrître la participatin et d ptimiser la perfrmance. Le dévelppement à lng terme du participant/athlète utilise une apprche hlistique tenant cmpte du dévelppement mental, cgnitif et émtinnel ainsi que physique, ce qui permet à chaque athlète de devenir un athlète cmplet. Le mdèle Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme du participant/athlète permet de savir de quelle façn le système sprtif canadien peut tenir cmpte de manière ptimale des besins en matière de réalisatins accrues rattachées à l activité et au sprt chez les persnnes ayant un handicap physique, sensriel u intellectuel. Bien que les persnnes ayant un handicap ne pursuivent pas tutes l excellence, cela ne devrait pas les empêcher de prfiter de pssibilités de dévelpper leur littératie physique et de devenir actives pur la vie. Les sept stades du dévelppement à lng terme du participant /athlète snt : Enfant actif, S amuser grâce au sprt, Apprendre à s entraîner, S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin, S entraîner à gagner et Vie active. La cmbinaisn des tris premiers stades frme une base de la littératie physique sur laquelle snt fndés la sphère de l excellence (S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin et S entraîner à gagner) et l engagement dans l activité physique (Vie active) pur la vie. Le dévelppement des athlètes ayant un handicap cmprte deux stades supplémentaires : Prise de cnscience et Premier cntact. Ils snt particulièrement imprtants pur les persnnes ayant un handicap acquis qui ne snt peut-être pas au curant des activités sprtives et physiques qui leur snt ffertes.

13 ACSV DLTP/A 2.0 Champins L excellence L interdépendance sprt et activité physique de qualité Vie active La littératie physique Valeurs et principes Figure 3: Principes et valeurs d Au Canada, le sprt c est pur la vie et du dévelppement à lng terme du participant/athlète 1. La vie est pnctuée de stades de dévelppement imprtants qui cmprtent des transitins de l enfance à l adlescence, de l adlescence à l âge adulte puis au trisième âge, dnnant lieu à des changements dans les capacités. 2. Les prgrammes d entraînement, de cmpétitin et de récupératin devraient être cnçus à partir des capacités du participant plutôt que de sn âge chrnlgique. 3. Pur un dévelppement ptimal, les prgrammes de sprt divent être cnçus en fnctin du stade de dévelppement et du sexe du participant. 4. La littératie physique est le fndement d une participatin au sprt tut au lng de la vie et de l excellence sprtive ainsi que de la pratique de l activité physique pur une meilleure santé. 5. Chaque enfant est un athlète, et par cnséquent, il est génétiquement prédispsé à être actif si l envirnnement est prpice. 6. La meilleure façn de favriser la participatin au sprt tute la vie et l excellence sprtive, c est de faire divers sprts à un jeune âge et de se spécialiser plus tard dans le prcessus de dévelppement. 7. Il y a des pérides cruciales durant lesquelles l adaptatin à l entraînement est accélérée à la prépuberté, à la puberté et tôt après la puberté. 8. Un éventail de facteurs dévelppementaux, physiques, mentaux, cgnitifs et émtinnels influent sur la planificatin de prgrammes ptimaux d entraînement, de cmpétitin et de récupératin. 9. Le fait d ffrir une rientatin sur le sprt et l activité physique à tus les stades du DLTP/A se traduira par une améliratin de la participatin et des perfrmances. 10. La maîtrise d un sprt s acquiert au fil du temps, grâce à la participatin à des prgrammes de sprt et d activité physique de qualité. 11. Le dévelppement à lng terme du participant/athlète (DLTP/A) est centré sur le participant/athlète, dirigé par l entraîneur et sutenu par des rganismes, en plus de tenir cmpte des exigences de la famille, du sprt rganisé, des lisirs cmmunautaires et de l écle. 12. Par la cncertatin et la cllabratin au sein des sprts (p. ex., les ONS, les OPS, les clubs, les cllectivités) et entre les sprts, n peut mettre en place un système sprtif efficace. 13. Les effrts cncertés du sprt de haut niveau, du sprt cmmunautaire, du sprt sclaire, de l éducatin physique en milieu sclaire et des lisirs municipaux aurnt des résultats mutuellement bénéfiques pur tus. 14. La pratique d activités sprtives et physiques de qualité, cmbinée à un mde de vie apprprié, permet d amélirer la santé et de prévenir les maladies et favrise l apprentissage, le plaisir et l interactin sciale, ce qui débuche sur un mieux-être accru. 15. Les pratiques en matière de sprt, les cnnaissances scientifiques et les attentes sciales changent cnstamment et, par cnséquent, il faut sans cesse adapter et amélirer le DLTP/A. 13

14 14

15 ACSV DLTP/A 2.0 Aperçu Ce dcument de référence décrit le mdèle canadien en sept stades de DLTP/A, dnt le prmteur est le muvement ACSV. Il s agit d un prgramme d entraînement, de cmpétitin et de récupératin fndé sur l âge de dévelppement le niveau de maturatin de l individu plutôt que sur l âge chrnlgique. Il est centré sur l athlète, dirigé par l entraîneur, et sutenu par l administratin du sprt, les sciences du sprt et les cmmanditaires. Le mdèle ACSV DLTP/A est inclusif et répnd aux besins des persnnes ayant un handicap. Les persnnes ayant des handicaps physiques, sensriels et intellectuels fnt face à des défis persnnels et prfitent de pssibilités spéciales dans la pratique du sprt et de l activité physique. Le mdèle ACSV DLTP/A est rapidement devenu le paradigme en matière d rganisatin du sprt au Canada. Le dévelppement à lng terme du participant/athlète: 1. Tient cmpte du dévelppement physique, mental, émtinnel, scial et cgnitif des enfants et des adlescents. Chaque stade crrespnd à une étape distincte du dévelppement du participant u de l athlète. 2. Permet d acquérir une littératie physique qui sert de fndement à la pursuite de l excellence et à la participatin au sprt et à l activité physique tute la vie et : a) favrise l activité physique qutidienne «saine» dans les écles et prpse une apprche cmmune au dévelppement des habiletés physiques grâce à des prgrammes récréatifs cmmunautaires et à des prgrammes de sprts d élite; b) recnnaît la nécessité de faire participer tute la ppulatin canadienne au DLTP/A, y cmpris les athlètes ayant un handicap. 3. Fait en srte que l athlète bénéficie de prgrammes apprpriés de dévelppement des habiletés, d entraînement, de cmpétitin et de récupératin tut au lng de sa carrière. 4. Offre une structure de cmpétitin apprpriée et significative tut au lng du dévelppement de l athlète. 5. A une incidence sur l ensemble de la cmmunauté sprtive, ntamment les participants, les parents, les entraîneurs, les écles, les clubs, les prgrammes récréatifs cmmunautaires, les rganismes prvinciaux de sprt (OPS), les rganismes natinaux de sprt (ONS), les scientifiques du sprt, les municipalités et les ministères prvinciaux/territriaux et fédéraux (en particulier pur ce qui est des prtefeuilles de la santé et de l éducatin). 6. Intègre et harmnise le sprt de haut niveau, le sprt cmmunautaire, l activité physique récréative, le sprt étudiant et l éducatin physique dans les écles. 7. Est un prduit entièrement canadien recnnaissant les pratiques exemplaires internatinales et dnnant suite aux résultats de recherche. 8. Cntribue à bâtir une sciété saine, ayant une littératie physique et dnt les cityens participent à l activité physique tute leur vie. 15

16 16

17 ACSV DLTP/A 2.0 Intrductin Les activités physiques et sprtives peuvent cntribuer grandement à la crissance et au perfectinnement persnnel et scial, mais encre faut-il qu elles sient en place. Le muvement ACSV crit que les activités physiques et sprtives «saines» pssèdent des attributs uniques qui favrisent la santé des gens, qui, à leur tur, peuvent apprter une cntributin bénéfique à la sciété. Pur le muvement ACSV, une activité sprtive saine signifie qu elle est axée sur l épanuissement glbal ptimal de chaque persnne au myen d une apprche apprpriée sur le plan du dévelppement. Elle est inclusive, accessible et éthique et place la pririté sur la réussite à lng terme au lieu des gains à curt terme. Une activité sprtive «saine» est axée sur une seule visin et un seul système pur bâtir et relier les frces des rganismes et des institutins à l écheln natinal, prvincial et lcal. Le muvement ACSV s appuie sur les 10 facteurs clés du DLTP/A en tant que base nécessaire pur ce système. Le mdèle du DLTP/A a également été influencé par une analyse des mdèles de dévelppement des athlètes testés empiriquement dans les pays de l ancien blc cmmuniste et tient cmpte de tus les aspects psitifs et négatifs de ces mdèles. De plus, des spécialistes des sciences du sprt nt furni des cmmentaires et de l infrmatin à prps du rôle de la crissance, du dévelppement et de la maturatin dans le dévelppement des athlètes. En utre, la préparatin mentale, cgnitive, émtinnelle et psychsciale des enfants est un élément imprtant du dévelppement des jeunes athlètes. Les spécialistes des sciences du sprt incluent des spécialistes dans des dmaines cmme la pédiatrie, la physilgie de l exercice, la psychlgie du sprt, l apprentissage psychmteur, la scilgie du sprt et la nutritin. L analyse de dcuments cncernant le dévelppement rganisatinnel a également été d une grande utilité. La science à l appui du DLTP/A a été mise à l essai, et un certain nmbre de pays et d rganismes à l échelle mndiale l nt adpté cmme mdèle pur le sprt. Le présent dcument s appuie sur la dcumentatin relative à l entraînement et aux sciences de l activité sprtive, mais a été rédigé tut particulièrement à l intentin des entraîneurs et des leaders techniques u administratifs du milieu sprtif. Même si certaines généralisatins peuvent sembler trp vagues du pint de vue scientifique, nus avns dû trancher et prendre certaines décisins malgré le manque d études et de dnnées scientifiques dans le dmaine. Enfin, nus tenns à mentinner que l art de l entraînement jue un rôle crucial dans ce mdèle. Vus truverez d autres renseignements sur le DLTP/A des athlètes ayant un handicap dans une ressurce distincte, Devenir champin n est pas une questin de chance 2e éditin (Higgs, Way, Balyi, Nrris et Cardinal, 2012). D autres ressurces nt également été cnçues au curs des huit dernières années, et vus puvez les truver dans les sectins ACSV Dcuments de référence, Bibligraphie smmaire et Partenaires, qui se truvent à la fin de ce dcument. «La santé et le bien-être de la natin et les médailles gagnées lrs des grands Jeux snt les résultats d un système sprtif efficace.» Istvan Balyi 17

18 Alignement et intégratin du système Le DLTP/A décule en partie des perfrmances internatinales changeantes des athlètes canadiens dans certains sprts et des difficultés rencntrées par ceux qui suhaitent repérer et dévelpper la prchaine génératin d athlètes pur qu ils sient capables d exceller sur la scène internatinale. Par ailleurs, la participatin au sprt récréatif et à l activité physique est en déclin et les prgrammes d éducatin physique fferts dans les écles snt marginalisés. 18

19 ACSV DLTP/A 2.0 Le DLTP/A est un changement de paradigme, un véhicule u un util de changement. Il diffère des autres mdèles de dévelppement de l athlète parce qu il recnnaît l interdépendance de l éducatin physique et des sprts sclaires, récréatifs et cmpétitifs, ainsi que l imprtance de les crdnner et de les élabrer seln une apprche cncertée. Le DLTP/A a de plus une incidence psitive sur la qualité de l entraînement et de la cmpétitin, car il tient cmpte de facteurs cmme le stade de dévelppement de l athlète et les pérides critiques de capacité d entraînement ptimale. Il amélire les qualités athlétiques en intrduisant d abrd les habiletés mtrices de base, puis en intégrant les habiletés sprtives et la cnditin physique au mment pprtun du stade de dévelppement de l athlète. Le Figure 4 illustre l interdépendance du système de supprt recmmandé entre l éducatin phyqisue, des lisirs et de la perfrmance de pdium. Le mdèle ACSV-DLTP/A cntraste frtement avec le système sprtif en vigueur au début du XXIe siècle au Canada. Traditinnellement, les prgrammes d éducatin physique fferts dans les écles, les sprts récréatifs et les sprts d élite étaient élabrés et appuyés séparément. Cette apprche est nn seulement inefficace, mais également cûteuse et ne permet pas de s assurer que tus les enfants, y cmpris ceux puvant chisir de devenir des athlètes d élite, d acquérir les fndements essentiels et les cnnaissances de base sur les plans physique, technique, tactique et mental ainsi que les cmpétences persnnelles qui leur permettraient de dévelpper leurs qualités athlétiques. Le DLTP/A est un mdèle intégré qui encurage la participatin à l activité physique tute la vie. Pur ce faire, il intègre les prgrammes d éducatin physique des écles, le sprt d élite et les prgrammes récréatifs cmmunautaires dans un système sprtif glbal, et établit des liens entre eux. Le mdèle ACSV- DLTP/A ffre une base slide relativement aux cnnaissances nécessaires dans tus les aspects de la perfrmance et des cmpétences persnnelles et fait en srte que tus les enfants puisqu ils vnt tus à l écle apprennent crrectement les habiletés mtrices de base et que ces habiletés sient enseignées au mment pprtun du dévelppement physique en vue d un gain ptimal. Les mments pprtuns se situent avant 11 ans pur les filles et avant 12 ans pur les garçns. Les enfants expsés à ce mdèle de DLTP/A : snt cnfiants et mtivés à pursuivre le dévelppement des habiletés acquises dans le cadre de cmpétitins et d activités sprtives récréatives; ressentent les bienfaits généraux du sprt sur leur santé en apprfndissant leur littératie physique, ce qui les mtive à pursuivre leurs activités tut au lng de leur vie. L accrissement de l activité physique renverse les tendances actuelles et permet de réduire l bésité chez les adultes et les enfants, ainsi que les risques de maladies cardivasculaires; snt prêts pur le cheminement menant à la cmpétitin de plus haut niveau et éventuellement à l excellence au niveau internatinal. Figure 4 : Cycle d une vie physiquement active Organized Sprt and Pdium Perfrmance Organized Sprt perfrmances and Pdiumde Perfrmance pdium Organized Sprt and Pdium Perfrmance Sprts rganisés et Recreatin and Lifelng Participatin Recreatin Lisirs et and Lifelng Participatin à vie Recreatin and Lifelng Participatin participatin Santé et mieux-être Schl Sprts and Physical Educatin Schl Sprts and Physical Educatin Sprts Schl sclaires Sprts et and éducatin Physical Educatin physique 19

20 Le dévelppement à lng terme du participant/athlète cmprend sept stades La plupart des sprts cmptent un mdèle en sept stades du DLTP/A, mais il y a quelques exceptins; chaque sprt a adapté ce mdèle pur qu il cnvienne mieux à ses exigences particulières et au cheminement de carrière dans le sprt qui y est rattaché. Les tris premiers stades favrisent l acquisitin de la littératie physique et l imprtance de dnner à tus le gût du sprt : 1. Enfant actif 2. S amuser grâce au sprt 3. Apprendre à s entraîner Les tris stades suivants snt axés sur la pursuite de l excellence : 4. S entraîner à s entraîner 5. S entraîner à la cmpétitin 6. S entraîner à gagner Un stade cncerne la pratique de l activité physique pendant tute la vie : 7. Vie active a. La cmpétitin à vie b. En frme pur la vie c. Leaders dans le sprt et l activité physique Par exemple, certains sprts cmprtent les stades supplémentaires suivants : Apprendre à cmpétitinner, Apprendre à gagner et/u Gagner pur la vie. Le dévelppement des athlètes ayant un handicap cmprte deux stades supplémentaires : Prise de cnscience et Premier cntact/recrutement. Prise de cnscience Étant dnné que les pssibilités sprtives pur les persnnes ayant un handicap ne snt pas tujurs cnnues, les respnsables du sprt divent élabrer des plans de prise de cnscience afin que leurs ffres sient cnnues des persnnes ayant un handicap cnstituant des athlètes ptentiels. Premier cntact/recrutement Les respnsables du sprt nt une seule première chance de créer un envirnnement psitif et accueillant pur les athlètes ptentiels ayant un handicap. Il est pssible que ce ne sit pas facile pur certaines persnnes d établir un premier cntact avec un sprt et si celles ci n nt pas une expérience psitive, elles ne vudrnt peutêtre pas pursuivre ce cheminement et adpter un mde de vie sain. 20

21 ACSV DLTP/A 2.0 Lacunes et cnséquences Avant de mettre en œuvre le DLTP/A, il faut d abrd étudier les nmbreuses lacunes du système sprtif canadien actuel et les cnséquences qui en résultent. Lacunes Quelles snt les lacunes? Les athlètes en dévelppement participent à trp de cmpétitins et ne s entraînent pas suffisamment. Les prgrammes de cmpétitin et d entraînement pur adultes snt appliqués aux jeunes athlètes en dévelppement. Les méthdes d entraînement cnçues pur les athlètes masculins snt appliquées à des athlètes féminines. La préparatin est axée sur le résultat à curt terme la victire et nn sur le prcessus de dévelppement de l athlète. La planificatin de l entraînement et des cmpétitins est fndée sur l âge chrnlgique plutôt que sur le stade de dévelppement. La majrité des entraîneurs ne tirent pas parti des pérides critiques d adaptatin accélérée à l entraînement. Les habiletés mtrices fndamentales et les habiletés sprtives de base ne snt pas enseignées de manière adéquate. Les entraîneurs les plus cmpétents travaillent dans le sprt de haut niveau et des bénévles œuvrent auprès des athlètes en dévelppement, alrs que des entraîneurs qualifiés seraient nécessaires à ce niveau également. Les parents ne cnnaissent pas la littératie physique ni le mdèle ACSV-DLTP/A. Les besins d entraînement particuliers des athlètes ayant un handicap ne snt pas bien cmpris. Dans la plupart des sprts, le système de cmpétitin entrave le dévelppement des athlètes. Le repérage, le dévelppement et le transfert des talents snt mécnnus et mal utilisés. Il n y a pas de chésin entre les prgrammes sclaires d éducatin physique, les prgrammes récréatifs cmmunautaires et les prgrammes de cmpétitin de haut niveau. Les sprts précnisent une spécialisatin trp hâtive dans le but d attirer et de retenir les participants. Cnséquences Quels snt les résultats de ces lacunes? Les déterminants de la cnditin mtrice et de l athlétisme snt déficients. Il y a des carences au niveau de la cnditin physique. Le dévelppement des habiletés sprtives est faible en raisn d un sus-entraînement. Les habiletés dévelppées snt faibles à cause d une participatin excessive à des cmpétitins axée uniquement sur la victire. Les athlètes féminines ne réalisent pas leur plein ptentiel en raisn de prgrammes inadéquats. Les enfants ne s amusent pas lrsqu ils participent à des prgrammes cnçus pur des adultes. Il n y a pas de préparatin systématique de la prchaine génératin d athlètes à l échelle internatinale. Le manque d harmnisatin des prgrammes dans les écles, les clubs et les équipes prvinciales se traduit par une sllicitatin utrageusement trp élevée des athlètes. Les entraîneurs des équipes prvinciales et natinales divent mettre en œuvre des prgrammes pur palier les carences liées au dévelppement des athlètes. La perfrmance natinale fluctue à cause de la mauvaise cmpréhensin du repérage, du dévelppement et du transfert du talent sprtif dans le cadre du dévelppement des athlètes. Les athlètes n atteignent ni leur ptentiel génétique ni leur niveau de perfrmance ptimale. La perfrmance ptimale est rarement atteinte lrs des cmpétitins internatinales. Les lacunes et cnséquences devraient être prises en cmpte sérieusement par les planificateurs de prgrammes. 21

22 22

23 Les 10 facteurs clés Les 10 facteurs clés ayant une incidence sur le dévelppement à lng terme du participant/athlète Les facteurs présentés ci-après snt les cmpsantes clés qui nt servi de fndement à l élabratin du DLTP/A. 1 Littératie physique La littératie physique est la pierre angulaire de la participatin à l activité physique et à l excellence dans le sprt. Les persnnes qui nt acquis une littératie physique nt plus de chances d êtres actives pur la vie. L acquisitin de la littératie physique dépend de l âge, de la maturatin et des capacités. Idéalement, l appui à la littératie physique devrait être une préccupatin majeure avant la pussée de crissance de l adlescence. Les habiletés qui cnstituent la littératie physique varient en fnctin de l endrit et de la culture et dépendent de l imprtance accrdée par la sciété à certaines activités. La persnne qui a acquis une littératie physique : Exécute une gamme de muvements de base, d habiletés mtrices fndamentales et d habiletés sprtives de base, elle buge cmme elle le veut avec cnfiance, cmpétence et créativité dans différents envirnnements physiques (sur le sl tant à l intérieur qu à l extérieur, dans les airs, dans l eau, sur la neige et la glace). Acquiert la mtivatin et la capacité de cmprendre, de cmmuniquer, d appliquer et d analyser les différents types de muvements. Chisit de s engager dans des activités physiques, des lisirs u des activités sprtives qui amélirent sn bien-être physique et psychlgique et qui lui permettent de pursuivre l excellence sprtive seln sa capacité et sa mtivatin. 23

24 Tableau 1 : Mntre diverses habiletés mtrices fndamentales qui cmpsent le bagage de la littératie physique Cette liste n est pas exhaustive, mais elle dnne une bnne idée des habiletés mtrices imprtantes au sein des tris grupes d habiletés et des quatre envirnnements physiques différents. ÉQUILIBRE HABILETÉS DE MANIPULATION HABILETÉS LOCOMOTRICES Rester en équilibre/se centrer Ruler Esquiver Faire des muvements giratires avec les jambes Fltter Atterrir Psitin de départ Culer/chuter Faire un muvement de rtatin Arrêter S étirer/se recrqueviller Se balancer Turner/faire des trsins Envyer Btter Faire un btté Faire ruler (balln) Frapper (balle, rndelle, anneau) Lancer Recevir Attraper Blquer Capter Se déplacer avec l bjet Manier un balln (pieds) Dribbler avec un balln (mains) Manipuler une rndelle (bâtn de hckey) Recevir et envyer Frapper (avec un bâtn de baseball) Frapper (avec une raquette) Frapper (avec un bâtn de hckey) Lancer à la vlée (avec les membres) Mnter Grimper Faire des muvements giratires avec les jambes Galper Glisser dans l eau Sautiller S élancer Sauter Bndir Sauter à la perche Curir Gdiller Patiner Sauter à la crde Glisser Nager Se balancer Faire la rue Listes adaptées Jess (1999) Les habiletés mtrices fndamentales ciblées ci-dessus peuvent être dévelppées à l aide des quatre activités qui suivent et, cmbinées, celles-ci ffrent un fndement pur tus les autres sprts : 1. Athlétisme : curir (faire la rue), sauter, lancer. 2. Gymnastique : éléments de base de l athlétisme (agilité, équilibre, crdinatin et vitesse). L ajut de la danse permet d acquérir des habiletés rythmiques. 3. Nager : pur des raisns de sécurité aquatique; pur l équilibre lrsqu il faut fltter; à titre de fndement pur tus les autres sprts aquatiques. 4. Patiner et muvements d esquive et de glisse : sur la glace, la neige u l eau; parce qu il faut dévelpper la stabilité. Sans ces habiletés mtrices fndamentales, les enfants épruvernt des difficultés à participer à plusieurs sprts. Par exemple, pur juer au baseball, au basketball, au cricket, au ftball, au netball, au handball, au rugby et au sftball, il faut puvir maîtriser l habileté élémentaire qui cnsiste à attraper. Les habiletés et les muvements fndamentaux devraient être dévelppés par le biais d activités amusantes et de jeux curts. Au stade S amuser grâce au sprt, il est essentiel d ffrir aux enfants de nmbreuses pssibilités de décuvrir leur ptentiel de muvements dans un envirnnement sécuritaire. 24

25 Les 10 facteurs clés Figure 5 : Habilités mtrices fndamentales et habilités sprtives fndamentales Agilité Équilibre Crdinatin Vitesse Sauter Grimper Marcher Patiner Sautiller Nager Sauter à la crde Équilibre Lancer Dribbler Btter Lancer Frapper Attraper Il est primrdial que les enfants ayant un handicap aient la pssibilité de dévelpper leurs habiletés mtrices fndamentales et leurs habiletés sprtives de base. De cette façn, ils nt plus de chances de participer à des activités sclaires, cmmunautaires u liées à l affiliatin à des clubs. Sans cette initiatin, leur participatin à vie à de nmbreuses activités physiques et à de nmbreux sprts sera limitée. Malgré ce besin criant, les enfants ayant un handicap nt de la difficulté à acquérir ces habiletés pur les raisns suivantes : ils snt restreints par des parents, des enseignants et des entraîneurs surprtecteurs qui les mettent à l abri des jeux d enfants de crainte qu ils ne se blessent; l éducatin physique adaptée ne fait pas partie des prgrammes d éducatin physique fferts dans l ensemble du système sclaire; certains entraîneurs hésitent à faire participer les enfants ayant un handicap parce qu ils ne cnnaissent pas bien la manière d adapter leur prgramme et de cncevir des habiletés, des exercices d entraînement et des jeux permettant leur intégratin. Il faut de la créativité et des cnnaissances pur intégrer un enfant ayant un handicap à des activités de grupe ù l n pratique les habiletés fndamentales et visant le dévelppement d une littératie physique. 25

26 2 Spécialisatin Les sprts peuvent être divisés en deux grandes catégries : les sprts à spécialisatin hâtive et les sprts à spécialisatin tardive. Les sprts à spécialisatin hâtive bien cnnus cmprennent les sprts artistiques et acrbatiques cmme la gymnastique, le plngen et le patinage artistique. Ils diffèrent des sprts à spécialisatin tardive parce qu ils nécessitent l apprentissage d habiletés très cmplexes avant l atteinte de la maturité. Ces habiletés cmplexes snt plus difficiles à maîtriser après la maturatin. La plupart des autres sprts snt des sprts à spécialisatin tardive. Cependant, tus les sprts devraient faire l bjet d une analyse distincte fndée sur des nrmes natinales et internatinales avant d être classés dans l une u l autre des grandes catégries. Si les athlètes nt acquis un bagage de la littératie physique avant leur maturité, ils peuvent chisir un sprt à spécialisatin tardive entre l âge de 12 et 15 ans et avir ainsi les préalables nécessaires pur amrcer la pursuite de l excellence à l échelle internatinale. En fnctin du travail lié spécifiquement au sprt réalisé par plus de 100 rganismes partut dans le mnde, des experts de grupes spécifiques à des sprts nt indiqué à quel mment il était apprprié qu une spécialisatin sit recmmandée. Cela a permis le regrupement de sprts dans les catégries de la spécialisatin hâtive et de la spécialisatin tardive. Spécialisatin hâtive Sprts acrbatiques (gymnastique, plngen, patin artistique) Sprts hautement kinesthésiques (il est imprtant de participer très tôt à des activités dans la neige, l eau u à cheval p. ex. planche à neige, natatin, nage synchrnisée, équitatin) Habiletés mtrices difficiles et cmplexes exigées Spécialisatin tardive Participatin précce Sprts kinesthésiques (ski alpin, ski acrbatique, luge, ski de fnd) Sprts d équipe (basketball, hckey sur glace, netball, sccer, water-pl, hckey sur gazn) Sprts assciés de façn marquée à une cmpsante visuelle (tennis, badmintn, squash, escrime) La nrme (stade habituel de spécialisatin la majrité des sprts appartiennent à cette catégrie) Spécialisatin très tardive (cyclisme, glf, planche nautique) Spécialisatin très tardive; transfert lrsque les habiletés dévelppées dans un sprt permettent à un athlète de faire une transitin en duceur vers un autre sprt (avirn, triathln, vlleyball (de plage et intérieur), bbsleigh) Pur les sprts à spécialisatin tardive, la spécialisatin hâtive dans un seul sprt entraîne : Une préparatin exclusive et spécifique au sprt Une carence au niveau des habiletés mtrices fndamentales et des habiletés sprtives de base Des blessures dues à l usure Un épuisement prématuré Un abandn précce de l entraînement et de la cmpétitin 26

27 Les 10 facteurs clés Les sprts pur les persnnes ayant un handicap snt habituellement des sprts à spécialisatin tardive. Il est crucial que les enfants ayant un handicap cngénital u un handicap survenu à un très jeune âge sient expsés à tute la gamme de la littératie physique avant de se spécialiser dans le sprt de leur chix. Pur les athlètes adultes qui présentent sudainement un handicap, il est imprtant qu ils franchissent les stades Enfant actif, S amuser grâce au sprt et Apprendre à s entraîner en utilisant les capacités dnt ils peuvent prfiter malgré leur handicap, et qu ils sient expsés à divers sprts avant de se spécialiser dans un seul. 27

28 3 Âge de dévelppement Le niveau de maturité bilgique d enfants du même âge chrnlgique peut différer de plusieurs années. La crissance, le dévelppement et le niveau de maturatin résultent de l interactin cmplexe des gènes, des hrmnes, des éléments nutritifs et du milieu (physique et psychscial) de l individu. Cette cmbinaisn de facteurs règle la crissance physique, le dévelppement neurmusculaire, la maturatin sexuelle, le dévelppement cgnitif, mental et émtinnel et les métamrphses physiques générales de l enfant durant les vingt premières années de sa vie. La puberté se caractérise par de nmbreux changements physiques par lesquels le crps d un enfant se transfrme en un crps d adulte capable de se reprduire sexuellement. Ces changements se passent sur plusieurs années et incluent des mdificatins majeures de la taille, l accumulatin du gras, des s et des muscles, la transfrmatin du cerveau et l acquisitin de caractéristiques sexuelles secndaires (p. ex. pitrine, rganes génitaux, pussée des pils pubiens et auxiliaires). Les termes «crissance» et «maturatin» snt suvent emplyés ensemble et parfis de façn synnyme, mais ils renvient à des activités bilgiques distinctes. La crissance désigne les changements bservables, mesurables et prgressifs tels ceux qui tuchent le crps, ntamment la taille, le pids et le purcentage de tissus adipeux. La maturatin désigne les changements structuraux u fnctinnels liés au système qualitatif qui se prduisent lrsque le crps prgresse vers la maturité, par exemple lrsque le cartilage du squelette se transfrme en s. Le dévelppement se rapprte aux cntextes bilgique et cmprtemental. Pur ce qui est du cntexte bilgique, il décrit les prcessus de différentiatin et de spécialisatin des cellules suches embrynnaires pluriptentes dans différents types de cellules, de tissus, d rganes et d unités fnctinnelles (Malina, Buchard et Bar-Or, 2004, p. 5). Pur ce qui est du cntexte cmprtemental, ce terme décrit le dévelppement de cmpétences dans divers dmaines interreliés au fur et à mesure que l enfant s adapte à sn milieu culturel la cmbinaisn de symbles, de valeurs et de cmprtements caractérisant une ppulatin (p. 5). Termes liés à l âge utilisés dans le mdèle de dévelppement à lng terme du participant/ athlète : L âge chrnlgique est le nmbre d années et de jurs éculés depuis la naissance. Des enfants ayant le même âge chrnlgique peuvent avir plusieurs années de différence sur le plan de la maturité bilgique. L âge relatif désigne les différences d âge chrnlgique chez les enfants nés au curs de la même année relative à un prgramme de sprt. Par exemple, un sprt peut cmprter une classificatin seln les grupes d âge fndée sur l âge au 31 décembre; ainsi un athlète né en décembre peut cmpter pratiquement une année de dévelppement de mins qu un athlète né en janvier. 28

29 Les 10 facteurs clés Figure 6 : Prcessus de maturatin chez les filles et les garçns (Adapté de «Grwing Up» par J.M. Tanner Scientific American, 1973) 14 ans 14 ans 14 ans 14 ans 14 ans 14 ans 12 ans 12 ans 12 ans 12 ans 12 ans 12 ans Prépuberté Prépuberté Puberté myenne Puberté Pstpuberté myenne PstpubertéPrépuberté Prépuberté Puberté myenne Puberté Pstpuberté myenne Pstpuberté Maturatin tardive Maturatin Maturatin tardive nrmale Maturatin Maturatin nrmale hâtive Maturatin Maturatin hâtive tardive Maturatin Maturatin tardive nrmale Maturatin Maturatin nrmale hâtive Maturatin hâtive L âge de dévelppement se rapprte au degré de maturité physique, mentale, cgnitive et émtinnelle. L âge de dévelppement physique peut être établi en fnctin de la maturatin squelettique u de l âge sseux. La maturité mentale, mrale, cgnitive et émtinnelle est plus difficile à déterminer. L âge squelettique désigne la maturité du squelette telle que déterminée par le degré d ssificatin du système sseux. Cette mesure de l âge tient cmpte du degré de maturatin des s, nn pas par rapprt à leur taille, mais par rapprt au changement prgressif du cartilage en s. L âge d entraînement désigne l âge auquel les athlètes cmmencent à s engager dans un prcessus d entraînement planifié, régulier et sérieux. L âge d entraînement sprtif général renvie au nmbre d années d entraînement dans différents sprts. L âge d entraînement spécifique à un sprt renvie au nmbre d années de spécialisatin dans un sprt en particulier. Le rythme du dévelppement de l enfant a d imprtantes répercussins sur l entraînement des qualités athlétiques parce que, par rapprt aux enfants qui atteignent la maturité tardivement u à un âge myen, l enfant dnt la maturatin se fait à un jeune âge bénéficie d un avantage cnsidérable lrs du stade S entraîner à s entraîner. Tutefis, lrsque tus les athlètes nt terminé leur pussée de crissance, ce snt suvent ceux dnt la maturatin a été tardive qui nt le plus de chances de devenir des athlètes de haut niveau, à cnditin qu ils aient bénéficié d un entraînement de qualité tut au lng de cette péride. Le DLTP/A nécessite l identificatin du rythme de maturatin de l individu (hâtive, myenne u tardive) en vue de l élabratin de prgrammes d entraînement et de cmpétitin pertinents qui tiennent cmpte des mments pprtuns pur dévelpper les cmpsantes physiques. L amrce sudaine de crissance rapide et le smmet atteint snt des indicateurs clés pur l élabratin de prgrammes d entraînement et de cmpétitin seln le mdèle du DLTP/A. Certaines incapacités peuvent grandement mdifier le mment pprtun et la séquence du dévelppement des enfants et des adlescents. 29

30 Figure 7 : Prcessus de maturatin chez les filles (Adapté de Rss & Marfell-Jnes, 1982) Pussée de crissance Début de la pussée de crissance Pic de crissance rapide-sudaine Menstruatin Chez les filles, le pic de crissance rapide-sudaine se prduit vers 12 ans. La première manifestatin physique de l adlescence est habituellement le dévelppement de la pitrine, qui survient peu après le début de la pussée de crissance, suivi de l apparitin des pils pubiens. La ménarche, u l apparitin des premières règles, se prduit un peu après l atteinte du pic de crissance rapidesudaine. Le pic de crissance significative de la frce survient tut de suite après le pic de crissance rapidesudaine u au début de la ménarche (habituellement un an après le pic de crissance rapide-sudaine). Le mment ù ces dévelppements surviennent peut précéder u suivre l âge myen de deux ans u plus. Figure 8 : Prcessus de maturatin chez les garçns (Adapté de Rss & Marfell-Jnes, 1982) Pussée de crissance Début de la pussée de crissance Pic de crissance rapide-sudaine Pic de crissance significative de la frce Chez les garçns, la pussée rapide-sudaine de crissance est plus intense que chez les filles et se prduit habituellement deux ans plus tard. La crissance des testicules, des pils pubiens et du pénis est liée au prcessus de maturatin. Le pic de crissance significative de la frce survient de 12 à 18 mis après la pussée rapide-sudaine de crissance. Ainsi, les athlètes masculins présentent des caractéristiques démntrant un imprtant gain tardif en frce. Cmme pur les filles, le dévelppement chez les athlètes masculins peut précéder u suivre l âge myen de deux ans u plus. Les garçns dnt la maturatin est hâtive peuvent dnc bénéficier d un avantage physilgique puvant aller jusqu à quatre ans par rapprt aux garçns dnt la maturatin est tardive. Ces derniers rejindrnt éventuellement les autres lrsqu ils vivrnt leur pussée de crissance. La plupart des prgrammes actuels d entraînement et de cmpétitin snt fndés sur l âge chrnlgique. Cependant, du pint de vue du dévelppement, des athlètes âgés de 10 à 16 ans peuvent présenter une différence de dévelppement étalée sur 3 à 5 ans (Brms, 1986). L âge chrnlgique est dnc un util peu fiable pur sélectinner des adlescents en vue des cmpétitins. Les respnsables du sprt divent élabrer des stratégies pur encurager les garçns dnt la maturatin est tardive à cntinuer de pratiquer leur sprt jusqu à ce qu ils aient rattrapé le retard sur le plan du dévelppement par rapprt à leurs pairs, lesquels nt un avantage cncurrentiel en raisn de leur taille et de leur frce plus grandes. Pur ce qui est des filles, il faut cncevir des stratégies pur inciter celles dnt le dévelppement est plus rapide à pursuivre leur prgramme jusqu à ce que l incnvénient cncurrentiel des hanches plus larges et du dévelppement de la pitrine sit mins imprtant puisque celles dnt le dévelppement est plus tardif btiennent également des frmes se rapprchant plus du crps adulte. 30

31 Les 10 facteurs clés 4 Pérides critiques Une péride critique est une péride prlngée u un mment idéal pendant lequel l apprentissage d une habileté précise u le dévelppement d une certaine capacité physique est particulièrement efficace. Tute la péride de l enfance peut être cnsidérée cmme une péride critique pur ce qui est de la maîtrise des habiletés mtrices fndamentales (Gallahue et Dnnelly, 2003). La capacité d entraînement durant les pérides critiques d adaptatin accélérée à l entraînement désigne la réceptivité du crps à un stimulus d entraînement à différents stades de la crissance et de la maturatin. Les systèmes physilgiques de l athlète peuvent être entraînés à tut âge, mais il y a des pérides critiques pendant lesquelles le crps est particulièrement réceptif à des types précis d entraînement. Les pérides critiques d adaptatin accélérée à l entraînement qui nt lieu avant l adlescence snt axées sur l âge chrnlgique, alrs que celles qui se prduisent pendant u après la crissance de l adlescence snt axées sur leur lien avec les marqueurs de maturatin (Balyi, 2001), cmme le début de la pussée de crissance à l adlescence u le pic de crissance rapide-sudaine à prprement parler (le pic de crissance après lequel la crissance ralentit) et le cmmencement de la ménarche. On cible également les pérides critiques pur l endurance, la frce et les habiletés à l aide de marqueurs de maturatin. La capacité d entraînement de la vitesse et de la flexibilité est axée sur l âge chrnlgique (tutes les études dispnibles snt axées sur l âge chrnlgique). Figure 9 : Variatin dans les cmpsantes entraînables (Adapté de Buchard et cll., 1997) Figure 9 Illustre les récentes preuves relativement à la variatin élevée dans les cmpsantes entraînables chez les humains (athlètes), aussi bien sur le plan de l ampleur du changement que sur celui du temps de réactin éculé suite à un stimulus dnné. Frt prbablement l extensibilité de la répnse est le fruit de différents stimuli et de la diversité humaine (qui repse en grande partie sur la matrice génétique sus-jacente et sur l envirnnement dans lequel évlue l individu). (Nrris et Smith, 2002) 31

32 Tus les systèmes snt viables quel que sit l âge! Figure 10 Illustre les pérides critiques pur les femmes et les hmmes. Tris pérides critiques habiletés, endurance et frce snt axées sur les variantes individuelles du début des pussées de crissance et des pics de crissance rapide-sudaine. Les deux autres pérides critiques vitesse et suplesse snt axées sur l âge chrnlgique parce que les recherches à ce sujet snt tutes fndées sur l âge chrnlgique. Les mments prpices à l entraînement des différents systèmes pur les enfants et les jeunes handicapés ne snt pas bien cmpris. Le fait d appliquer ces infrmatins à des athlètes handicapés précis démntre bien cmment l entraînement relève autant de l art que de la science. Le cncept de la capacité d entraînement a prvqué de nmbreuses discussins au sein des cmmunautés sprtives et académiques. Ce cncept est bien dcumenté dans les écrits sur l entraînement et les recherches, ntamment par Arbeit (dcument présenté à la cnférence annuelle de l Eurpean Athletics Caches Assciatin en 1997), Brms (1986), Kbayashi et al. (1978), Malina, Buchard et Bar-Or (2004), Rwland (2005), Rushall (1998), Viru (1995) et Viru et al. (1998; 1999). Cette œuvre cmplète furnit la preuve raisnnable visant à appuyer le cncept de l adaptatin accélérée à l entraînement u aux mments prpices à l entraînement, en prenant en cmpte l imprtance et les limites inhérentes de la recherche appliquée sur le terrain aux fins de résultats cncrets. Figure 10 : Mments pprtuns pur dévelpper de façn ptimale les cmpsantes (Balyi et Way, 2005) Femmes Pic de crissance rapide-sudaine Vitesse Suppleness Habiletés mtrices Vitesse 2 Endurance aérbie Frce 1 & 2 Les mments prpices à l entraînement snt multiples pendant les pérides critiques. En dehrs des pérides critiques, les mments prpices snt tujurs pssibles, mais seulement en partie. Rythme de crissance Niveau de maturatin Dévelppement physique, mental - cgnitif, émtinnel Âge Chrnlgique min du Hmmes Flexibilité Habiletés mtrices Endurance aérbie Vitesse 1 Vitesse 2 Pic de crissance rapide-sudaine Frce Rythme de crissance Les recherches sur la vitesse et la suplesse snt tutes fndées sur l âge chrnlgique. Les lignes pleines représentent les résultats de recherche. Les lignes pintillées snt les pérides critiques de l adaptatin accélérée à l entraînement seln l âge de dévelppement. Les lignes pintillées snt fixées à partir du début de la pussée de crissance. La péride de crissance ù le rythme de crissance est le plus rapide, c est-à-dire le pic de crissance rapide-sudaine, survient après que la crissance ait cmmencée à ralentir. 32

33 Les 10 facteurs clés Les 10 éléments de base de l entraînement et de la perfrmance Les cinq éléments de base de l entraînement et de la perfrmance snt l endurance, la frce, la vitesse, les habiletés et la flexibilité (suplesse) (Dick, 2007). 1. Endurance 2. Frce 3. Vitesse 4. Habiletés 5. Flexibilité (suplesse) 1. Endurance 2. Frce 3. Vitesse 4. Habiletés 1. Endurance Le mment pprtun pur dévelpper cette cmpsante survient au début de la pussée de crissance à l adlescence. L entraînement de la capacité aérbie est recmmandé avant l atteinte du pic de crissance rapide-sudaine. La puissance aérbie dit être abrdée de manière prgressive après le pic de crissance rapide-sudaine lrsque le taux de crissance diminue. 2. Frce Chez les filles, la péride critique se situe immédiatement après le pic de crissance rapide-sudaine u au début de la ménarche, alrs que chez les garçns ce mment survient de 12 à 18 mis après l atteinte du pic de crissance rapide-sudaine. 3. Vitesse Pur les garçns, la première péride critique d entraînement de la vitesse a lieu entre 7 et 9 ans, et la secnde entre 13 et 16 ans. Pur les filles, les pérides critiques se situent entre 6 et 8 ans, et entre 11 et 13 ans. 4. Habiletés Les pssibilités ptimales de dévelppement des habiletés nt lieu entre 9 et 12 ans pur les garçns, et entre 8 et 11 ans pur les filles, u plus précisément avant le début de la pussée de crissance de l adlescence (les années pendant lesquelles les jeunes nt sif de dévelpper des habiletés). 5. Flexibilité (suplesse) La péride ptimale d entraînement de la flexibilité se situe entre 6 et 10 ans pur les deux sexes. Bien que l entraînement de la suplesse durant la puberté dnne de bns résultats, une attentin particulière devrait être prtée sur la suplesse durant la pussée de crissance de l adlescence en raisn des pressins impsées aux muscles, aux ligaments et aux tendns par la crissance rapide des s. 33

34 Cinq autres éléments de base snt ciblés cmme étant imprtants afin de cncevir un plan cmplet et glbal pur dévelpper les athlètes. Les vici : 6. Structure/Stature 7. Études 8. Psychlgie 9. Nutritin 10. Milieu sciculturel imprtantes et nn en cnflit avec celles-ci. Le stress devrait être cntrôlé minutieusement pur s assurer qu il ne sit pas trp imprtant. (Il est pssible qu il sit trp imprtant en raisn des effets cumulatifs des stress qutidiens cmme les études, les examens, les grupes d amis, les relatins familiales u amureuses ainsi que l accrissement de la fréquence et de l intensité de l entraînement u des cmpétitins.) Le stress causé par les exigences cnflictuelles impsées aux athlètes prvenant des clubs, des écles et des équipes représentatives est très préccupant. La cmmunicatin entre tus les entraîneurs cncernés par les prgrammes d entraînement et de cmpétitin de l athlète est essentielle. 5. Flexibilité 6. Structure/Stature 7. Études 8. Psychlgie 6 Structure/Stature La stature est la taille d une persnne. En ce qui a trait à l entrainement et à la perfrmance, il s agit du prcessus au myen duquel l instructeur, l entraîneur, l enseignant u le parent cnsigne des mesures régulières avant, pendant et après la maturatin. L bjectif est d assurer le suivi de la crissance et de cibler le début de la pussée de crissance de l adlescence et le pic de crissance rapide-sudaine, et de déterminer si la maturatin de l athlète est hâtive, myenne u tardive. Le suivi de la stature à titre de guide pur l âge de dévelppement permet de planifier en fnctin des pérides critiques (Viru, 1995; Viru et al., 1998; Viru et al., 1999) de dévelppement physique (endurance, frce, vitesse et suplesse) et des habiletés. Les mesures devraient être prises tus les tris mis la taille debut et assis et la lngueur des bras. (Pur plus de renseignements, cnsultez Le suivi de la crissance : un aspect imprtant du dévelppement à lng terme du participant/athlète Ressurces d ACSV). 7. Études Les demandes de l écle divent être prises en cmpte dans l élabratin d un prgramme d entraînement efficace. Celles-ci incluent l intégratin des curs et des tâches sclaires, les pressins déculant de l écle et les dates des examens. Lrsque c est pssible, les vyages aux fins des cmpétitins et les camps d entraînement devraient être cmplémentaires aux dates des activités sclaires 8. Psychlgie Aptitude mentale Dès le jeune âge, les athlètes peuvent être initiés aux cncepts et stratégies qui sus-tendent le dévelppement de l aptitude mentale. On cmmence par leur présenter les principes de base en matière d attitude, de cncentratin psitive et d imaginatin, tut en sulignant l imprtance de l effrt et du plaisir. À mesure qu ils évluent au sein des sept stades du DLTP/A, les athlètes cmmencent à acquérir et à dévelpper les habiletés et stratégies mentales qui peuvent les aider à faire face à des pressins et à des exigences de cmpétitin de plus en plus imprtantes. L acquisitin de l aptitude mentale est un prcessus dynamique qui fluctue seln : le temps et l énergie que l athlète cnsacre au dévelppement de ses habiletés et attributs mentaux; l uverture dnt l athlète fait preuve vis-à-vis de l autapprentissage et de la réflexin sur les expériences de cmpétitin. Pur que les athlètes aient la pssibilité de dévelpper pleinement leur ptentiel de perfrmance persnnel, il est impératif d incrprer le dévelppement de l aptitude mentale à leur dévelppement à lng terme. (Pur plus de renseignements, cnsultez L aptitude mentale dans le dévelppement à lng terme de l athlète Ressurces d ACSV). 34

35 Les 10 facteurs clés 9. Nutritin L entraînement, la participatin au sprt, l activité physique et la cmpétitin peuvent entraîner beaucup de fatigue chez les athlètes. La récupératin est le prcessus par lequel le crps se libère lui-même de la fatigue. Le crps s adapte au stimulus d entraînement et retruve la capacité de prduire de la frce, de l endurance et de la puissance requise pur d autres entraînements, cmpétitins u activités physiques. 10. Milieu sciculturel Les aspects sciculturels du sprt snt imprtants et divent être gérés au myen d une planificatin apprpriée. La scialisatin au myen du sprt permettra que les nrmes et les valeurs sciétales générales sient intégrées grâce à la participatin au sprt. Cette scialisatin a lieu au niveau cmmunautaire et, au fur et à mesure de la prgressin de l athlète parmi les stades du DLTP/A, à l écheln internatinal. L expsitin à différentes cultures furnit 9. Nutritin 10. Milieu sciculturel Diverses méthdes et mdalités peuvent être prises pur faciliter le prcessus de récupératin et aider l athlète à retruver sa capacité de répndre aux demandes répétées liées à l entraînement, à la participatin u à la cmpétitin, ntamment la nutritin, l hydratatin, le reps, le smmeil et l utilisatin de techniques, cmme les massages, les bains alternés, les bains de glace et les jets d eau chaude. La nécessité et l utilisatin de stratégies de récupératin particulières ainsi que la fréquence à laquelle elles devraient être utilisées varient en fnctin du stade de DLTP/A et du niveau de cmpétitin de l athlète. La gestin ptimale du prcessus de récupératin nécessite aussi qu une attentin sutenue sit prtée aux autres activités de la vie curante de l athlète nn liées au sprt. Elles peuvent demander aussi beaucup d énergie et représenter des surces imprtantes de fatigue et de stress. Une mauvaise planificatin, un entraînement excessif et la participatin à un trp grand nmbre de cmpétitins peuvent causer une fatigue très imprtante. Le même résultat peut être btenu étant dnné la gestin inpprtune du prcessus de récupératin de l athlète. (Pur plus de renseignements, cnsultez La récupératin et la régénératin dans le dévelppement à lng terme de l athlète Ressurces d ACSV). un élargissement des perspectives, y cmpris la sensibilisatin à l ethnicité et à la diversité natinale. La récupératin peut inclure les études liées aux lieux de cmpétitin, cmme l histire, la gégraphie, l architecture, la cuisine, la littérature, la musique et les arts visuels, dans le cadre du calendrier de déplacement. Avec une planificatin apprpriée, le sprt peut ffrir beaucup plus que de passer d une chambre d hôtel à une autre lrs des cmpétitins. La scialisatin au myen du sprt décrit la sus-culture du sprt dans un sprt en particulier. Les sus-cultures des sprts snt très diversifiées; pensns seulement aux différences entre les sus-cultures du rugby, de la gymnastique, du sccer u de la natatin. Il est imprtant que les entraîneurs et les parents fassent attentin à la dynamique de grupe dans chaque susculture du sprt puisqu elle peut créer une culture de l abus u de l intimidatin. La frmatin à l éthique devrait être incluse dans les plans d entraînement et de cmpétitin à tus les stades du DLTP/A. En général, les activités sciculturelles ne snt pas des distractins négatives ni n interfèrent avec les activités d entraînement et de cmpétitin. Elles représentent une cntributin psitive au dévelppement du participant en tant que persnne. 35

36 5 Dévelppement mental, cgnitif et émtinnel Des aspects mentaux, cgnitifs et émtinnels snt essentiels pur le dévelppement de chaque athlète u participant. Le dévelppement glbal qui cmprend tus ces facteurs, en plus du dévelppement physique n est pas seulement bénéfique à l individu, mais il fait en srte que les ensembles d habiletés snt interreliés. Les habiletés physiques et techniques nécessitent un dévelppement à lng terme et séquentiel, tut cmme c est le cas pur les aspects psychlgiques du dévelppement de l athlète et du participant. Ceci cmprend une gamme d ensembles de cnnaissances, cmme les fndements de l esprit sprtif et de l éthique du sprt, les habiletés mentales pur la perfrmance, la régulatin émtinnelle, les enchaînements et la prise de décisins. Les prgrammes devraient être cnçus pur permettre la réalisatin de tus les aspects du dévelppement de l athlète et du participant de manière cmplémentaire, ntamment les cmpsantes mentale, cgnitive et émtinnelle. Les prgrammes d entraînement, de cmpétitin et de récupératin devraient prendre en cmpte le dévelppement cgnitif, mral et émtinnel de chaque athlète. Ce n est pas simple, puisqu il n existe pas de marqueurs évidents de transitin entre les stades du dévelppement cgnitif, mral et émtinnel. Figure 11 (adaptée de Balyi, Way et Higgs, 2013) Illustre cmment les stades du dévelppement intellectuel de Piaget (1954) et les stades du dévelppement émtinnel d Eriksn (1959, 1964) crrespndent aux cinq premiers stades du DLTP/A. En ce qui a trait au dévelppement intellectuel, les enfants traversent des stades sensri-mteurs et pré-pératinnels au curs du stade Enfant actif. Pendant les premières années, c est par le muvement et les expériences sensrielles que l enfant explre sn envirnnement. Vers la fin de sa première année d existence, l enfant cmprend le principe de permanence de l bjet et vers l âge de deux ans, il arrive généralement à planifier et à exécuter des muvements pur attraper ce qu il veut : il sait déplacer un bjet pur atteindre un autre bjet situé derrière. Entre l âge de deux ans et de sept ans, l enfant saisit les principes de langage et dévelppe la capacité de parler de chses qui ne snt pas dans sn champ de visin tut en gardant un pint de vue centré sur lui-même. Les jeux de rôle et le symblisme, tel que représenter un frt en recuvrant une chaise d une cuverture, snt très imprtants à cette étape. Le stade des pératins cncrètes cuvre les tris prchains stades du DLTP/A. En passant de S amuser grâce au sprt à Apprendre à s entraîner puis à S entraîner à s entraîner, les persnnes cntinuent de dévelpper leur sens de la lgique. Elles cmmencent à cmprendre cmment fnctinne le mnde, même si les cncepts abstraits plans de match u stratégies d équipes peuvent encre être difficiles à saisir jusqu aux premières étapes d Apprendre à s entraîner. La cmpréhensin des cnséquences de leurs gestes (btter le balln au basketball est une faute et cinq fautes prvque l expulsin du jeu) se dévelppe également au stade d Apprendre à s entraîner. Le stade des pératins frmelles se dérule durant les stades S entraîner à s entraîner et S entraîner à la cmpétitin et demeure le stade principal pur le reste de la vie. La capacité de saisir les cncepts abstraits est l élément qui dmine. La pensée lgique et les raisnnements déductifs fnt leur apparitin et la planificatin systématique et la planificatin à lng terme fnt maintenant partie du prcessus de pensée de la persnne. Celle-ci cmprend les règles du jeu et les cnséquences de ses actins. 36

37 Les 10 facteurs clés Les persnnes franchissent huit stades de dévelppement émtinnel (purvu qu elles sient bien traitées et bien élevées), dnt les cinq premiers snt les plus imprtants pur les entraîneurs et les parents qui participent au DLTP/A. L espir, la vlnté et l bjectif fnt partie d Enfant actif. L espir crrespnd à la première année de l enfant qui dévelppe un sentiment de cnfiance envers les adultes. La vlnté survient lrsque l enfant apprend à explrer et cmmence à dévelpper sn autnmie, cette étape dure jusqu à l âge de tris ans. De l âge de quatre à six ans l bjectif l enfant acquiert un esprit d initiative en apprenant à planifier et à faire des chses seul. La cmpétence se dévelppe du stade Enfant actif jusqu à celui de S entraîner à s entraîner. C est alrs que l enfant cmmence à juger et à cmparer sn cmprtement et celui des autres. Il peut recnnaître les différences en termes d habiletés et s il s estime inférieur aux autres, il tentera alrs de mettre fin à sa participatin. La fidélité s étend de la fin du stade Apprendre à s entraîner jusqu à la fin de S entraîner à la cmpétitin et englbe la péride d intrspectin chez les jeunes. Il est imprtant que l enfant Le DLTP/A vise à façnner la persnne entière, pas juste l athlète. explre sn mnde et ses pensées sans sentir de pressin de la part des parents u des entraîneurs qui purraient impser un certain rôle, ce qui sèmerait de la cnfusin. Un des principaux bjectifs du DLTP/A est d ffrir une apprche glbale à l égard du dévelppement de l athlète et du participant. Le prcessus cmprend les vlets sur l éthique, l esprit sprtif et la frmatin du caractère durant les différents stades du cheminement de l athlète. Cet bjectif est cnfrme aux valeurs des Canadiens. Les prgrammes devraient être élabrés en fnctin de la capacité cgnitive qu nt les athlètes à cmprendre ces cncepts. Figure 11 : Illustre les liens entre les stades du DLTP/A et les stades du dévelppement cgnitif, émtif et mral (Adaptée des travaux de Piaget, 1954; Eriksn, 1959, 1964; Balyi, Way et Higgs, 2013) Âge (guide apprximatif) Âge (guide apprximatif) Stades 5 du dévelppement physique Stad Échelles de crissance chez l adlescent Échelles de c Hmmes Enfant actif S amuser grâce au sprt Apprendre à s entraîner S entraîner à s entraîner S entraîner à la Hmmes Enfant actif S amuser grâce au cmpétitin sprt Apprendre à s entraîner S en Stades du dévelppement à lng terme du participant/athlète Stades du dévelppement à lng terme du participant/athlète Femmes Enfant actif S amuser grâce Apprendre à s entraîner S entraîner à s entraîner S entraîner à la Femmes Enfant actif S amuser grâce au sprt Apprendre à s entraîner S entraîner à Échelles de crissance chez l adlescent au sprt cmpétitin Échelles de crissance chez l Stades du dévelppement intellectuel Stades Stade sensrimteur Stade pré-pératinnelle Stade sensrimteur Stade des pératins cncrètes Stade pré-pératinnelle Stade des pératins cncrètes Stade des pératins frmelles Espir Vlnté Espir Vlnté Stades du dévelppement émtinnel Objectif Stades Objectif Cmpétence Cmpétence Fidélité Âge (guide apprximatif) Âge (guide apprximatif) Échelle nrmale Échelle prlngée Échelle nrmale Échelle prlngée 37

38 6 Péridisatin La péridisatin est tut simplement la gestin du temps. En tant que technique de planificatin, la péridisatin sert de cadre de référence pur agencer le prcessus cmplexe d entraînement dans un rdre séquentiel lgique et scientifique visant une améliratin ptimale de la perfrmance. La péridisatin est caractérisée par une distributin et un enchaînement des cmpsantes d entraînement réparties dans les semaines, les jurs et les séances. La péridisatin est spécifique à la situatin du mment et émane des prirités d entraînement et du temps dispnible pur générer les améliratins suhaitées à l entraînement et aux cmpétitins. Dans le cntexte du DLTP/A, la péridisatin établit le lien entre le stade actuel de dévelppement de l athlète et les exigences prpres à ce stade. Les termes utilisés pur décrire des unités de temps plus réduites en blcs structurés d entraînement et de cmpétitin snt : méscycles et micrcycles. Les méscycles snt de petites unités de temps d envirn tris à quatre semaines. La plus curte péride d entraînement se présente suvent sus la frme d un micrcycle et dure nrmalement sept jurs. La péridisatin permet d rganiser et de manipuler les aspects tels les mdalités, le vlume, l intensité et la fréquence de l entraînement grâce à des prgrammes d entraînement, de cmpétitin et de récupératin à lng terme (répartis sur plusieurs années) et à curt terme (répartis sur une année). Ces prgrammes nt pur but l atteinte d un smmet de perfrmance à un mment déterminé dans le temps. Simple, duble, triple u multiple, la péridisatin respecte les mêmes principes et cmprend des pauses fréquentes permettant la récupératin, c est-à-dire un prgramme planifié de récupératin-régénératin intégré au plan d entraînement. Figure 12 Illustre un plan annuel à simple péridisatin pur les sprts d été et d hiver. La péridisatin n est pas cantnnée dans un prcessus méthdlgique rigide, il s agit au cntraire d un util suple. Utilisée de manière apprpriée et assrtie d une méthdlgie rigureuse, d une évaluatin et d un suivi cntinus, elle cnstitue une cmpsante essentielle des prgrammes de sprt ptimaux et du dévelppement des athlètes à tus les niveaux. Le DLTP/A prévit des mdèles de péridisatin pur tus les stades de dévelppement qui tiennent cmpte de la crissance et de la maturatin ainsi que des principes liés à la capacité d entraînement exclusifs aux premiers stades du mdèle. Ce cheminement des vingt premières années s intègrera harmnieusement aux étapes ultérieures de la perfrmance athlétique et d une vie active. Généralement, le DLTP/A dure de 10 à 12 ans et ptimise la préparatin physique, technique, tactique y cmpris la prise de décisins et mentale, de même que les activités auxiliaires de sutien. Le DLTP/A cmprend une planificatin quadriennale, qui s applique aux athlètes de haut niveau évluant dans un cycle lympique et paralympique de quatre ans, ainsi qu une planificatin annuelle fndée sur des pérides bien définies de préparatin sprtive, de cmpétitin et de transitin menant à un prchain plan annuel. Les exemples actuels de mdèles de péridisatin qui snt mentinnés dans la dcumentatin liée à la perfrmance sprtive nt cmme clientèle cible les athlètes adultes «élite senir» et la «relève». Il existe très peu de dnnées sur la péridisatin des enfants, des adlescents et des athlètes ayant un handicap. Les deux graphiques qui suivent illustrent au myen de diagrammes des exemples de plans annuels pur les sprts d été et d hiver. Bien que les mêmes principes s appliquent à chacun des stades, leur applicatin sera différente aux stades Apprendre à s entraîner, S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin et S entraîner pur gagner. 38

39 Les 10 facteurs clés Figure 12 : Périds et phases d un plan annuel péridisé d été et d hiver (Balyi, Way et Higgs, 2013) Péride de préparatin Péride de cmpétitin transitin d été mai juin juil. aût sept. ct. nv. déc. janv. févr. mars avril d hiver ct. nv. déc. janv. févr. mars avril mai juin juii. aût sept. plan annuel préparatin générale préparatin spécifique Précmp. Cmpétitin transitin Établissement des buts Entraînement de la frce Entraînement de l endurance Dévelppement/crrectin des habiletés Enseignement des stratégies et tactiques Cnditin spécifique au sprt avec une intensité/vitesse plus élevée Ratinnalisatin de l établissement des buts (Équipe et persnnes ) Ratinnalisatin des habiletés sprtives Ratinnalisatin des stratégies et tactiques Pratique des habiletés liées aux cmpétitins Dévelppement de stratégies mentales pur les cmpétitins Maintien du niveau de cnditin physique Maintien des habiletés sprtives de haut niveau Perfectinnement des habiletés, des stratégies et des tactiques liées aux cmpétitins Smmet (atteinte des meilleures perfrmances individuelles et de l équipe) Reps et récupératin Reps actif Réflexin sur la saisn passée et évaluatin de celle-ci Participatin à d autres sprts pur maintenir sa cnditin physique Établissement de nuveaux bjectifs 39

40 6 Tableau 2 : Les phases d un plan annuel à simple, duble u triple péridisatin Péridisatin simple d un plan annuel à 5 phases Péridisatin duble d un plan annuel à 8 phases Péridisatin triple d un plan annuel à 11 phases Préparatin générale Préparatin spécifique Pré-cmpétitin Cmpétitin (smmet de perfrmance) Transitin Préparatin générale Préparatin spécifique phase 1 Pré-cmpétitin phase 1 Cmpétitin phase 1 Smmet de perfrmance 1 Préparatin spécifique phase 2 Pré-cmpétitin phase 2 Cmpétitin phase 2 Smmet de perfrmance 2 Transitin Préparatin générale Préparatin spécifique phase 1 Pré-cmpétitin phase 1 Cmpétitin phase 1 Smmet de perfrmance 1 Préparatin spécifique phase 2 Pré-cmpétitin phase 2 Cmpétitin phase 2 Smmet de perfrmance 2 Préparatin spécifique phase 3 Pré-cmpétitin phase 3 Cmpétitin phase 3 Smmet de perfrmance 3 Transitin 40

41 Les 10 facteurs clés 7 Cmpétitin À tus les stades du DLTP/A, la planificatin ptimale du calendrier des cmpétitins est essentielle au dévelppement de l athlète. À certains stades, le dévelppement des capacités physiques a préséance sur la cmpétitin. Pur les stades ultérieurs, ce snt les aptitudes en cmpétitin qui juent un rôle de premier plan. Tableau 3 Illustre les ratis entraînement-cmpétitin recmmandés. Il est pssible de vir cmment le vlume et la spécificité du prgramme entraînement-cmpétitin évluent à lng terme. Il est imprtant de se suvenir qu aux stades Enfant actif et S amuser grâce au sprt, tutes les activités snt axées sur le plaisir, ce qui inclut certaines cmpétitins structurées. Tableau 3 : Rati entraînement-cmpétitin Stades Enfant actif S amuser grâce au sprt Apprendre à s entraîner S entraîner à s entraîner S entraîner à la cmpétitin S entraîner à gagner Vie active Rati recmmandé Aucun rati tutes les activités visent à dévelpper la littératie physique et la passin de l enfant pur le jeu et la participatin Tutes les activités se fnt dans un climat de jie et de plaisir, y cmpris certaines cmpétitins structurées 70 % d entraînement 30 % de cmpétitin et entraînement spécifique à la cmpétitin 60 % d entraînement 40 % de cmpétitin et entraînement spécifique à la cmpétitin 40 % d entraînement 60 % de cmpétitin et entraînement spécifique à la cmpétitin 25 % d entraînement 75 % de cmpétitin et entraînement spécifique à la cmpétitin En fnctin du suhait de la persnne Pints clés à prendre en cmpte : Il est nécessaire de fixer un nmbre limite de cmpétitins sprtives pur chaque stade du DLTP/A. Le niveau et la durée de la saisn de cmpétitin divent tenir cmpte des besins changeants de l athlète en dévelppement. Durant les stades Apprendre à s entraîner et S entraîner à s entraîner, un trp grand nmbre de cmpétitins et un entraînement insuffisant nuisent à l apprentissage des habiletés de base et à la cnditin physique. Pur tus les stades, il est primrdial que le niveau de cmpétitin crrespnde au dévelppement de l athlète sur les plans technique, tactique et mental. Les calendriers de cmpétitin des sprts cllectifs snt suvent établis par les ligues et les rganismes de sprt et nn par les entraîneurs et les athlètes, ce qui cmplique la mise en place d un entraînement ptimal axé sur la péridisatin. En ce qui a trait aux sprts individuels, l entraîneur et l athlète peuvent établir un calendrier persnnalisé répndant davantage aux besins de l athlète. 41

42 Actuellement, le système de cmpétitin canadien repse sur la traditin. Il devrait cependant être mdifié en vue d ptimiser l entraînement et la perfrmance des athlètes en fnctin du stade de DLTP/A ù ils se truvent. Les cmpétitins au Canada devraient être rganisées suivant une planificatin stratégique et tenir cmpte du prcessus nécessaire pur atteindre la perfrmance ptimale de l athlète et du perfectinnement menant à ce smmet. Le rati ptimal entraînement-cmpétitin dans les sprts individuels varie cnsidérablement et est directement lié à la spécificité et aux exigences du sprt. Bien que les calendriers internatinaux et natinaux sient habituellement bien intégrés, il est nécessaire d entreprendre une revue systématique de la cmpétitin spécifique au sprt. Dans l élabratin et la mise en œuvre du DLTP/A, ce facteur représente l un des plus grands défis pur les sprts d équipe et demeure tujurs un défi pur les sprts individuels. 82 L atteinte de l excellence prend du temps Il a été suggéré qu un minimum de 10 années de pratique (parfis établi cmme étant heures) sit nécessaire pur les perfrmeurs d élite dans tus les dmaines (Ericssn, Charness, Feltvich et Hffman, 2006). Dans d autres écrits, n mentinne que les athlètes d élite divent avir au mins de 11 à 13 années de pratique pur atteindre les niveaux d excellence (Gibbns, 2002). La leçn essentielle est la même : aucun raccurci n est pssible pur atteindre l excellence. Le dévelppement du participant est un prcessus à lng terme, et les athlètes d élite nt besin d une dizaine d années u plus de pratique pur atteindre l échelle internatinale. Dans le respect de ce prcessus, il ne faut jamais établir des buts de perfrmance à curt terme pur réduire le dévelppement à lng terme de l athlète (Viru, 1995). Pur certains sprts, la rute vers l excellence n est pas établie en fnctin d un nmbre d heures, mais en fnctin de répétitins de pratiques. On mesure le tir et le tir à l arc en nmbre de tirs réalisés par un athlète; n mesure le glf en nmbre d élans; n mesure le parachute en nmbre de sauts. 42

43 Les 10 facteurs clés L étude The Path t Excellence (Gibbns, 2002) du Cmité lympique des États-Unis ffre une preuve empirique et un examen cmplet du dévelppement des athlètes lympiques américains qui nt cmpétitinné entre 1984 et Vici les résultats : les athlètes lympiques américains nt cmmencé à pratiquer leur sprt à l âge myen de 12,0 ans pur les hmmes et de 11,5 ans pur les femmes. la plupart des athlètes lympiques américains nt mentinné que le dévelppement de leur talent avait pris de 11 à 13 ans à partir du mment ù ils nt cmmencé à pratiquer leur sprt jusqu au mment ù ils nt fait partie d une équipe lympique. les médaillés lympiques américains étaient plus jeunes de 1,3 à 3,6 années que ceux n ayant pas btenu de médaille au curs des 5 premiers stades de dévelppement, ce qui laisse crire que les médaillés prfitaient d un entraînement des habiletés mtrices au curs des années pendant lesquelles les jeunes nt sif de dévelpper leurs habiletés. La validité des heures a été par la suite remise en questin. On a suggéré que dans les cas ù les athlètes se spécialisent dans certains sprts, ils peuvent atteindre l excellence dans une péride beaucup plus curte (Tucker, 2012). Tutefis, les tris u quatre autres sprts auxquels avaient participé les athlètes avant qu ils se spécialisent ne snt habituellement pas pris en cmpte. Le DLTP/A fnctinne seln une apprche multisprts tutes les activités antérieures devraient être prises en cmpte puisqu elles fnt partie intégrante des heures de pratique. Peu imprte le nmbre d heures de pratique (plus u mins heures), l atteinte de l excellence prend du temps. 43

44 9 L alignement et l intégratin du système Figure 13 Illustre les prirités d ACSV-DLTP/A en matière de perfrmance et le système de dévelppement qu elles tuchent. Les éléments suivants snt des recmmandatins sur la façn d harmniser et d intégrer un système afin d ptimiser la structure des rganisatins à même le système. Figure 13 : Alignement et intégratin du système au sein d Au Canada, le sprt c est pur la vie Persnnes âgées Cmpsantes de l échiquier sprtif Prirités liées à la perfrmance Littératie physique excellence S entraîner à gagner S entraîner à la cmpétitin S entraîner à s entraîner En frme pur la vie La cmpetitin à vie Vie active Apprendre à s entraîner S amuser grace au sprt Enfant actif La littératie physique de rattrapage Premier cntact Santé de la natin Prise de cnscience Clubs Initiatives cmmunautaires Cmmunicatins Plans pur les installatins Viabilité financière Guvernance Jeux internatinaux natinaux prvinciaux Accueil d événements sprtifs Ressurces humaines Marketing Structure rganisatinnelle Sprt Études, Académies et autre initiatives Gestin des risques Technlgie Frmatin de bénévles Athlète perfrmance et sutien Entraîneur(e)s frmatin et sutien Cmpétitin Équipement Accès aux installatins Médicine sprtive Sciences du sprt Identificatin du talent -dépistage Équipes natinaux prvinciaux club Entraînement Recherche Enfant 44

45 Les 10 facteurs clés Le mdèle ACSV-DLTP/A est au cœur du mandat des rganismes natinaux, prvinciaux/territriaux et lcaux de sprt. Le mdèle ACSV-DLTP/A est un util de changement vers un remaniement cmplet des prgrammes et leur intégratin dans un système glbal. Un DLTP/A adapté à la réalité canadienne du sprt dit faire appel à des nrmes natinales et internatinales à la fis spécifiques au sprt et fndées sur les sciences du sprt. Des plans de DLTP/A prpres aux athlètes ayant un handicap divent être élabrés par chaque sprt afin de prendre en cmpte les besins particuliers des persnnes ayant un handicap cngénital u acquis. Une fis le mdèle de DLTP/A élabré, il faut créer un système de cmpétitins spécifiques aux besins réels et uniques des athlètes en dévelppement lrs des stades Enfant actif, S amuser grâce au sprt, Apprendre à s entraîner et S entraîner à s entraîner. Le DLTP/A est axé sur l athlète et cnçu pur répndre à ses besins. C est une apprche institutinnalisée grâce à la ratinalisatin du système sprtif par les rganismes régissant le sprt. Le prcessus d élabratin et de mise en œuvre de prgrammes de DLTP/A est axé sur l athlète, dirigé par l entraîneur et appuyé par l administratin, les sciences du sprt et les cmmanditaires. Le DLTP/A a une incidence imprtante sur la frmatin des entraîneurs sprtifs. Les niveaux de dévelppement remplacernt la prise de décisins pnctuelles cncernant la préparatin des prgrammes. Les activités ffertes par les écles, les cmmunautés, les clubs et les rganismes prvinciaux et natinaux de sprt devraient être intégrées en ttalité au DLTP/A. Figure 14 Illustre les liens entre les rganismes et les prgrammes natinaux et lcaux. Maintenant qu ACSV-DLTP/A est appuyé et prmu par tutes les échelles du guvernement, ntamment par Patrimine canadien (Sprt Canada), les ministères prvinciaux/territriaux respnsables des sprts et lisirs, les ministères prvinciaux/territriaux de la santé et les ministères prvinciaux/territriaux de l éducatin, Santé Canada et d autres ministères prvinciaux/ territriaux, fédéraux et administratins municipales pertinents, n peut alrs s en servir pur mettre en œuvre la Plitique canadienne du sprt Figure 14 : Sprt Canada : Leadership stratégies pur la prmtin du sprt (Sprt Angleterre, 2004, Adapté par Higgs & Way, 2013) Purqui sutenir le sprt Structures d accueil du dévelppement de l athlète Stades du DLTA Amélire la qualité de vie Favrise le dévelppement écnmique Milieu de travail sain Hausse des standards dans l éducatin Favrise une meilleure santé Gage d une sécurité cmmunautaire Guvernements municipaux-territriaux fédéral Entraîneurs Bénévles Officiels Administrateurs Universités Cllèges Sprt Études Académies sprtives Écle, Clubs sprtifs, et Maisn, Centres cmmunautaires Clubs des maîtres Centres cmmunautaires Parcs, sentiers et maisn Instituts des Sprts Centres Natinaux Multisprts Centre Natinaux d entraînement Jeux du Canada Équipes prvinciales Centres d entraînement prvinciaux Clubs de haute perfrmance Centres d Entraînement Réginaux Jeux Prvinciaux Équipes grup d âge Clubs et Écle Clubs Centres cmmunautaires Garderies et Maisn Organisatins sprtives lcales prvinciales natinales Vie active S entraîner à gagner S entraîner à la cmpétitin S entraîner à s entraîner Apprendre à s entraîner S amuser grâce au sprt Enfant Actif 45

46 10 Améliratin cntinue kaizen Le mdèle du DLTP/A est axé sur le principe d améliratin cntinue, dans sn évlutin dynamique et sn applicatin. Le cncept d améliratin cntinue prvient d une philsphie industrielle japnaise appelée «kaizen». Le DLTP/A est un mdèle dynamique utilisant des mdificatins cntinues fndées sur des principes clés. L améliratin cntinue permet de s assurer que : le mdèle ACSV-DLTP/A tient cmpte des innvatins et des bservatins du mnde scientifique, des entraîneurs et du sprt cncerné et fait l bjet d études cntinues; le mdèle ACSV-DLTP/A, en tant que vecteur de changement en cnstante évlutin, est représentatif des plus récentes avancées en matière d éducatin physique, de sprt et de lisirs dans le but de garantir une applicatin systématique et lgique des prgrammes aux athlètes de tus âges; le mdèle ACSV-DLTP/A précnise l éducatin permanente et l uverture de tus les intervenants dans les dmaines du sprt, des lisirs, de l activité physique et de l éducatin, à la relatin d interdépendance entre l éducatin physique, le sprt sclaire, les lisirs cmmunautaires, la pratique de l activité physique pendant tute la vie et le sprt de haut niveau; le mdèle ACSV-DLTP/A favrise l intégratin des secteurs en fnctin des principes cmmuns et des bjectifs partagés. Ainsi, tus les partenaires snt invités à participer à l évlutin et au dévelppement cntinu du mdèle ACSV-DLTP/A pur le bénéfice de tus les Canadiens. 46

47 Stades du dévelppement à lng terme du participant/athlète 47

48 Le dévelppement à lng terme du participant/athlète (DLTP/A) est un mdèle de dévelppement en sept stades, intégrant l entraînement, la cmpétitin et la récupératin, qui riente l expérience de chaque persnne en matière de sprt et d activité physique. Aux stades du DLTP/A snt assciés des prgrammes adaptés sur le plan du dévelppement pur tus les âges et visant l augmentatin de la participatin et l améliratin de la perfrmance. De nature générale, ces stades snt adaptés en fnctin de chaque sprt. À partir de 2013, tus les sprts financés par Sprt Canada nt terminé leur cadre spécifque au sprt fndé sur les sept stades initiaux du DLTP/A et qui tient cmpte, entre autres chses, du mment pprtun pur la spécialisatin. Enfant actif Âge chrnlgique Garçns et filles de 0 à 6 ans Objectifs : Plaisir et intégratin de l activité physique à la vie qutidienne et intrductin des fndements du muvement. L activité physique est essentielle au dévelppement d un enfant en santé. Outre ses autres bienfaits, l activité physique : 1. renfrce le dévelppement des fnctins cérébrales, de la crdinatin, des aptitudes sciales, de la mtricité glbale, des qualités affectives, du leadership et de l imaginatin; 2. aide les enfants à avir cnfiance en eux et à dévelpper une bnne estime de si; 3. aide les enfants à avir des s slides et une bnne musculature, à être plus suples, à maintenir une bnne psture et à avir un bn équilibre; amélire leur cnditin physique, réduit le stress et favrise le smmeil; 4. favrise le pids santé; 5. aide les enfants à apprendre à se muvir habilement et à aimer être actifs. L activité physique devrait être amusante et faire partie de la vie qutidienne de l enfant. C est par le jeu actif que les jeunes enfants snt actifs physiquement. Le dévelppement sain des enfants ayant un handicap passe par la participatin à des activités physiques et à des jeux actifs rganisés. Pur que les enfants ayant un handicap aiment le sprt et demeurent actifs tute leur vie, les cllectivités divent truver des myens efficaces de leur furnir de l équipement. L enfance est une péride de crissance rapide, ce qui rend la participatin au sprt difficile pur les enfants ayant un handicap, puisque leur aide à la mbilité devient trp petite pur eux. L échange u la lcatin d équipement est une bnne slutin de rechange. 48

49 Stades du DLTP/A Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade Enfant actif : Dévelppement mental et cgnitif Ce stade est crucial pur le dévelppement du cerveau. Le jeu actif est essentiel puisqu il permet de créer des cnnexins dans le cerveau, de même qu entre le cerveau et les muscles de l enfant. La répétitin d une activité rythmique favrise le renfrcement de ces cnnexins. À ce stade, les enfants cmmencent à utiliser leur imaginatin, à mieux cmprendre les chses, à mémriser et à reprduire le muvement. Dévelppement émtinnel Les enfants peuvent ressentir du plaisir à ce stade en participant à des activités qui ffrent des rythmes présentant des stimuli différents. Il est imprtant d accrder une attentin particulière à l enfant, puisque cette attentin peut l aider en l encurageant et peut favriser le dévelppement de sn aut efficacité. Les enfants reprennent et imitent les gestes des adultes si les adultes s amusent et aiment faire de l activité physique, les chances qu il en sit de même pur l enfant augmentent. En menant des activités que les adultes ne snt pas en mesure de faire, les enfants épruvent un grand sentiment d accmplissement. Liste de vérificatin pur le stade Enfant actif : Prévir une activité physique rganisée d une durée d au mins 30 minutes par jur pur les tut petits, et d une durée d au mins 60 minutes par jur pur les enfants d âge présclaire. Prévir une activité physique nn structurée jeu actif d une durée d au mins 60 minutes par jur, et jusqu à plusieurs heures par jur pur les tut petits et les enfants d âge présclaire. Les tut-petits et les enfants d âge présclaire ne devraient pas être sédentaires pendant plus de 60 minutes d affilée, sauf pendant le smmeil. Prévir de l activité physique chaque jur, beau temps, mauvais temps. Dès la petite enfance, ffrir aux bébés, aux tut-petits et aux enfants d âge présclaire des ccasins de participer chaque jur à une activité physique qui favrise la bnne cnditin physique et l acquisitin d habiletés mtrices. Furnir aux parents et aux persnnes qui s ccupent de jeunes enfants de l infrmatin adaptée à chaque grupe d âge. Veiller à ce que les enfants acquièrent des habiletés mtrices qui leur permettrnt d effectuer des muvements plus cmplexes. Ces habiletés cntribuent à établir le fndement de la pratique de l activité physique tute la vie. Favriser l acquisitin d habiletés mtrices de base elles n apparaissent pas cmme par magie à mesure que l enfant grandit, mais elles se dévelppent en fnctin de l hérédité, des expériences en matière d activité physique et de l envirnnement de chaque enfant. Pur les enfants ayant un handicap, l accès à de l équipement adapté à l âge et au handicap cnstitue un facteur de réussite imprtant. Mettre l accent sur l améliratin des habiletés mtrices de base, cmme curir, sauter, turner le trnc, dnner un cup de pied, lancer et attraper. Ces fndements du muvement snt les assises d activités plus cmplexes. Cncevir des activités et des jeux amusants et stimulants qui permettent aux enfants de se sentir cmpétents et à l aise lrsqu ils y participent. Veiller à ce que les jeux destinés aux jeunes enfants sient nn cmpétitifs et axés sur la participatin. Cmme les filles nt tendance à être mins actives que les garçns et que les enfants ayant un handicap nt tendance à être mins actifs que leurs pairs, les activités divent être neutres du pint de vue des sexes et n exclure persnne, de srte que la vie active sit valrisée et encuragée de façn égale chez tus les enfants. À ce stade, le dévelppement ptimal se prduit lrsque les adultes ffrent aux enfants un espace de jeu ù ils peuvent juer en tute sécurité et ù ils nt un accès nn structuré à tute une gamme de juets et d équipement clrés. Le muvement est le premier langage d un enfant. 49

50 S amuser grâce au sprt Âge chrnlgique Garçns de 6 à 9 ans; filles de 6 à 8 ans Objectifs : Apprentissage des habiletés de muvement fndamentales et dévelppement des habiletés mtrices générales. Au stade S amuser grâce au sprt, le dévelppement des habiletés dit être bien structuré, psitif et AMUSANT! Il n y a pas de péridisatin, mais tus les prgrammes snt structurés et surveillés. Si, plus tard, les enfants chisissent de quitter la vie de la cmpétitin, les habiletés qu ils aurnt acquises durant le stade S amuser grâce au sprt leur sernt utiles dans leurs activités récréatives et les aidernt à amélirer leur qualité de vie et leur santé. Les éléments suivants divent être pris en cmpte lrsqu il est questin du dévelppement mental, cgnitif et émtinnel des enfants au stade S amuser grâce au sprt : Dévelppement mental et cgnitif Étant dnné que, à ce stade, les enfants nt une capacité d attentin de curte durée et que leur mémire se dévelppe prgressivement, leur capacité de raisnnement est limitée. Par cnséquent, les enfants veulent que ça buge, et ils aiment la répétitin d activités. C est grâce à l expérience qu ils amélirent leurs habiletés. On bserve cependant, plus tard au curs de ce stade, une capacité crissante de s adnner à des activités plus abstraites, ce qui permet à l imaginatin de s épanuir. Dévelppement émtinnel Les enfants aiment être le centre de l attentin à ce stade; les expériences qu ils vivent et les cmmentaires des autres influencent la façn dnt ils se perçivent. L influence de leurs pairs devient une puissante frce mtrice à la base de tutes les activités. C est au curs de cette péride que les enfants cmmencent à cmprendre la nécessité d avir des règles et une structure. 50

51 Stades du DLTP/A Liste de vérificatin pur le stade S amuser grâce au sprt : Aider l enfant à s exercer en vue de maîtriser les habiletés mtrices fndamentales avant de cmmencer à acquérir des habiletés prpres à un sprt en particulier vers la fin du stade. Mettre l accent sur le dévelppement glbal des capacités physiques et des habiletés mtrices fndamentales de l enfant et sur l apprentissage des rudiments de l athlétisme, c est-à-dire l agilité, l équilibre, la crdinatin et la vitesse. Enseigner les bnnes techniques pur curir, sauter et lancer. Mettre l accent sur le dévelppement des habiletés mtrices fndamentales pur que l enfant dispse de meilleures habiletés de base en vue d un éventuel dévelppement à lng terme dans un sprt en particulier. Initier l enfant à des exercices de suplesse de base. Utiliser des jeux pur favriser l améliratin de la vitesse, de la puissance et de l endurance. Encurager la participatin à tut un éventail de sprts. Dévelpper la vitesse linéaire, latérale et multidirectinnelle au myen de brèves pussées d activité (de mins de cinq secndes). Permettre une récupératin cmplète entre les répétitins. Faire exécuter à l enfant des exercices d entraînement en frce avec le pids de sn prpre crps ainsi qu avec un balln lurd et un balln d exercice. Veiller à ce que la taille, le pids et la cnceptin de l équipement de sprt et de l équipement utilisé par les enfants ayant un handicap sient apprpriés, et faire en srte que les cllectivités truvent des myens de partager l équipement apprprié et d en favriser l accès. L équipement de sécurité dit être bien ajusté. Initier les enfants à des règles simples et à l éthique du sprt. Initier les enfants à des habiletés mentales très simples. Veiller à ce que les activités changent au curs de l année sclaire et à ce qu elles sient agrémentées de camps multisprts pendant les vacances d été et d hiver. Faire en srte que l enfant pratique sn sprt préféré une u deux fis par semaine, à cnditin qu il participe à de nmbreux autres sprts u activités tris u quatre fis par semaine. Si les enfants n arrivent pas à dévelpper leurs habiletés mtrices fndamentales au curs de ce stade, il cnvient alrs de prendre des mesures pur remédier à la situatin. Les enfants qui n nt pas les mêmes habiletés que les autres snt peu susceptibles d être inclus dans les activités de grupe avec leurs pairs et aurnt mins d ccasins de s exercer. 51

52 Apprendre à s entraîner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 9 à 12 ans; filles de 8 à 11 ans Objectif : Apprentissage des habiletés sprtives de base. L une des pérides les plus imprtantes du dévelppement des habiletés sprtives chez les enfants se situe à l âge de 9 à 12 ans, avant le début de la pussée de crissance à l adlescence. Il s agit d une péride cruciale d adaptatin accélérée à l apprentissage des habiletés. Une spécialisatin hâtive dans des sprts à spécialisatin tardive peut gravement nuire aux stades ultérieurs de dévelppement des habiletés. À ce stade, les enfants snt prêts à acquérir des habiletés sprtives générales, qui snt à la base du dévelppement athlétique. Il faut initier l enfant aux techniques de récupératin et de régénératin. On présente le cncept des activités auxiliaires, qui cnstituent la base de cnnaissances d un athlète en ce qui cncerne l échauffement, la récupératin, les étirements, la nutritin et l hydratatin ainsi que la préparatin mentale. La littératie physique est l une des bjectives clés à ce stade. Pur plus d infrmatins, vire page 54. Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade Apprendre à s entraîner : Dévelppement mental et cgnitif À ce stade, les enfants cmmencent à mieux cmprendre la façn dnt le mnde fnctinne, et ils snt prêts, sur le plan du dévelppement, à acquérir des habiletés sprtives générales, qui snt à la base du dévelppement athlétique. Ils snt en mesure de cmprendre des cnsignes directes, mais ils risquent d avir de la difficulté à saisir les énncés abstraits. Dévelppement émtinnel Un entraînement régulier et structuré permet aux enfants de dévelpper leur cncept de si et de se sentir en sécurité. Ils cmmencent aussi à évaluer leur cmprtement et celui des autres. Étant dnné qu ils snt capables de vir que chacun a des aptitudes différentes, puvant ainsi cmparer leur prpre valeur à l évaluatin qu ils fnt des autres, ils risquent de mettre un terme à leur participatin au sprt s ils s estiment inférieurs aux autres. Il est imprtant d aider les enfants à acquérir un niveau d habiletés semblable à celui de leurs pairs. 52

53 Stades du DLTP/A Liste de vérificatin pur le stade Apprendre à s entraîner : Pursuivre le dévelppement de tutes les habiletés mtrices fndamentales et aider l enfant à acquérir des habiletés sprtives générales de base. Si n ne le fait pas, n perd une belle ccasin, cmprmettant ainsi la capacité du jeune jueur/athlète de s épanuir pleinement. Amélirer la frce en faisant faire à l enfant des exercices avec le pids de sn prpre crps ainsi qu avec un balln lurd et un balln d exercice. Intrduire des sauts et des bnds (exercices u rutines) pur accrître la frce et la puissance. Amélirer l endurance au myen de jeux en cntinu u de curses à relais. Dévelpper la suplesse au myen d exercices. Augmenter la vitesse au myen d activités précises mettant l accent sur l agilité, la rapidité et le changement de directin durant l échauffement. Aider l enfant à acquérir d autres habiletés mentales, cmme la cncentratin et la visualisatin. Offrir des ccasins de cmpétitin apprpriées sur le plan du dévelppement. Déterminer les sprts que l enfant aime et pur lesquels il a des prédispsitins, car le plaisir et la réussite augmentent les chances que l enfant sit actif pur la vie. Restreindre le champ d intérêt à tris sprts. Initier l enfant à la péridisatin simple, en prenant sin de suligner que, dans certains sprts, il est nécessaire de recurir à la péridisatin duble, afin de répndre à des besins précis liés à chaque sprt. Utiliser un rati de 70 % d entraînement pur 30 % de cmpétitin (cette prprtin de 30 % englbe l entraînement lié expressément aux cmpétitins et les cmpétitins prprement dites). Ce rati varie seln le sprt et les besins particuliers de la persnne. Les athlètes qui effectuent ce genre de préparatin snt mieux préparés pur la cmpétitin, que ce sit à curt u à lng terme, que les athlètes qui se cncentrent uniquement sur la victire. Encurager les jeux libres nn structurés. Si les enfants n arrivent pas à dévelpper leurs habiletés mtrices fndamentales au curs de ce stade, il cnvient alrs de prendre des mesures pur remédier à la situatin. Les enfants qui n nt pas les mêmes habiletés que les autres snt peu susceptibles d être inclus dans les activités de grupe avec leurs pairs et aurnt mins d ccasins de s exercer. Apprendre à s entraîner et S entraîner à s entraîner snt les stades les plus imprtants de la préparatin des athlètes. Ces stades snt décisifs pur la carrière d un athlète! 53

54 Littératie physique : Qu est-ce que c est? Les gens qui pssèdent une littératie physique nt la cmpétence, la cnfiance et la mtivatin nécessaires pur prendre plaisir à participer à un éventail d activités sprtives et physiques. Figure 15 : Les résultats de la littératie physique cmpétence mtivatin cnfiance De la même façn que la lecture et l arithmétique dévelppent les cmpétences avec les mts et les chiffres, la littératie physique instille des habiletés mtrices et sprtives fndamentales. Ce snt ces habiletés qui permettent de buger avec adresse et cnfiance dans tus les cntextes intérieurs et extérieurs : au sl sur l eau et dans l eau sur la neige et la glace dans les airs 54

55 Stades du DLTP/A Cnfiance et cmpétence sur le sl, sur l eau et dans l eau, sur la neige et la glace et dans les airs. 55

56 S entraîner à s entraîner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 12 à 16 ans; filles de 11 à 15 ans Objectifs : Dévelpper l endurance aérbie, la vitesse et la frce vers la fin de ce stade; peaufiner et cnslider des habiletés liées expressément au sprt. Au curs du stade S entraîner à s entraîner, les jeunes athlètes cnslident leurs habiletés et tactiques fndamentales prpres à un sprt en particulier et cmmencent à se cncentrer davantage sur un u deux sprts de leur chix. Il s agit d une péride cruciale d adaptatin accélérée au dévelppement de l aérbie, de la vitesse et de la frce physique. La capacité d entraînement aérbie ptimale débute lrsque l athlète atteint le pic de crissance rapide-sudaine. Durant les cmpétitins, les athlètes juent pur gagner et pur faire de leur mieux. Mais à l entraînement et lrs des cmpétitins, ils divent chercher à mettre en pratique les habiletés, stratégies et tactiques qu ils nt apprises à l entraînement. Pusser plus lin les prgrammes de récupératin et de régénératin. Mettre au pint d autres activités auxiliaires, y cmpris des techniques d affûtage et de préparatin directe à un smmet de perfrmance. Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade S entraîner à s entraîner : Dévelppement mental et cgnitif À ce stade, les ntins abstraites snt de mieux en mieux cmprises, et une nuvelle pensée égcentrique se révèle chez les jeunes participants. On met beaucup l accent sur l identité persnnelle, les participants désirant vivement perfectinner leurs habiletés. C est aussi à ce stade que la planificatin systématique fait sn apparitin. Ce type de planificatin à lng terme n est pssible qu au myen d un raisnnement déductif, ce qui nécessite de puvir tirer des cnclusins précises en se fndant sur des principes généraux. En ce qui a trait au sprt, ce stade est crucial puisqu il permet au participant de bien cmprendre les règles et les cnséquences de ses gestes. 56

57 Stades du DLTP/A Dévelppement émtinnel Il est imprtant de suligner que la maturité physique, mentale et émtinnelle ne se dévelppe pas nécessairement au même rythme. À ce stade, le cmprtement est énrmément influencé par les grupes de pairs, et il existe généralement des tensins entre les adultes et les adlescents. L enfant dit avir l ccasin de se faire sa prpre image de lui même et de déterminer la place qu il ccupe. La pressin exercée par les entraîneurs u les parents pur que l enfant assume un certain rôle peut prvquer chez lui de la cnfusin. Les participants snt capables de cllabrer et d accepter une part de respnsabilité, et il est imprtant qu ils puissent faire preuve de tendresse, d admiratin et d appréciatin. À ce stade, le désir d avir des amis du sexe ppsé est aussi présent. Liste de vérificatin pur le stade S entraîner à s entraîner : Seln les besins particuliers des différents sprts, faire de l entraînement aérbie une pririté après le pic de crissance rapide-sudaine tut en maintenant u en dévelppant les habiletés, la vitesse, la frce physique et la suplesse. Favriser l entraînement destiné à amélirer la suplesse, car en raisn de la crissance rapide des s, les tendns, les ligaments et les muscles snt plus tendus. Tenir cmpte des pérides cruciales d adaptatin accélérée à l entraînement en frce chez les filles : immédiatement après le pic de crissance rapide-sudaine u l apparitin des premières règles. Chez les garçns, la péride cruciale pur ce qui est de la frce physique débute de 12 à 18 mis après le pic de crissance rapide-sudaine. Il est à nter que la capacité d entraînement aérbie et d entraînement en frce varie seln le degré de maturité de l athlète. C est purqui le temps à cnsacrer à l entraînement aérbie et à l entraînement en frce dit être établi en fnctin des besins de l athlète, seln que sn dévelppement est précce, nrmal u tardif. Apprendre à relever les défis d rdre physique et psychlgique que présente la cmpétitin et pursuivre le dévelppement des habiletés mentales. Initier les athlètes ayant un handicap à l utilisatin d équipement spécialisé, cmme des fauteuils de curse et des prthèses. Il est imprtant pur tus les athlètes d utiliser de l équipement adapté à leur taille et à leur niveau d habiletés. Optimiser l entraînement et la cmpétitin en établissant un rati de 60 % d entraînement pur 40 % de cmpétitin (cette dernière prprtin englbant l entraînement lié expressément à la cmpétitin et les cmpétitins prprement dites). Si un athlète prend part à un trp grand nmbre de cmpétitins, il perd du temps d entraînement précieux et, inversement, si le nmbre de cmpétitins auxquelles il participe n est pas suffisant, il n a pas autant d ccasins de mettre en pratique ses habiletés techniques, tactiques et décisinnelles en situatin réelle de cmpétitin. Encurager les athlètes à se cncentrer sur deux sprts qu ils aurnt chisis en fnctin de leurs désirs et de leurs talents. Utiliser une péridisatin simple u duble cmme mdèle ptimal de préparatin. Dnner aux athlètes l ccasin de s entraîner dans des situatins puvant se présenter en cmpétitin en rganisant des matches, des jeux dirigés u des jeux et des exercices de cmpétitin. 57

58 S entraîner à la cmpétitin Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 16 à +/- 23 ans; filles de 15 à +/- 21 ans Objectifs : Dévelpper les qualités physiques fndamentales de façn ptimale et apprendre l art de perfrmer en cmpétitin. Optimiser la préparatin physique, l entraînement individuel, les habiletés sprtives prpres à la discipline et à la psitin au jeu, et ptimiser la perfrmance. L athlète dit avir atteint tus les bjectifs de S entraîner à s entraîner pur puvir passer aux bjectifs de S entraîner à la cmpétitin. Optimiser les prgrammes de récupératin et de régénératin péridiser la récupératin. Optimiser les activités auxiliaires. Favriser le dévelppement de l aptitude mentale de façn ptimale. Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade S entraîner à la cmpétitin : Dévelppement mental et cgnitif En règle générale, à l âge de 16 ans, le cerveau a atteint sa taille adulte, mais il cntinue de se dévelpper sur le plan neurlgique pendant plusieurs autres années. La pensée critique est dnc bien établie à ce stade. La pensée lgique et le raisnnement déductif cntinuernt de se dévelpper. Dévelppement émtinnel Les participants suhaitent avir une image stable et équilibrée d eux-mêmes, bien que l influence des grupes de pairs demeure tujurs aussi puissante. C est aussi une péride clé au curs de laquelle les participants truvent leur vie dans le sprt, et n devrait leur dnner l ccasin d explrer et de faire des expériences au sein même de leur sprt u activité. Les activités et l interactin avec le sexe ppsé ccupent aussi une place imprtante à ce stade. Liste de vérificatin pur le stade S entraîner à la cmpétitin : 58 Prpser, durant tute l année, un entraînement individuel à intensité élevée axé sur l épreuve et la psitin au jeu. Mntrer aux athlètes, qui maîtrisent maintenant les habiletés de base et les habiletés prpres à leur sprt, à déplyer ces habiletés dans différentes situatins de cmpétitin durant l entraînement. Mettre un accent particulier sur la préparatin ptimale, en mdélisant la cmpétitin de haut niveau dans l entraînement. Cncevir des prgrammes individuels d entraînement, de récupératin, de préparatin psychlgique et de dévelppement technique. Miser sur une préparatin individuelle qui tient cmpte des frces et des faiblesses de l athlète. Chisir un sprt u, au plus, deux sprts cmplémentaires (cmme le patinage de vitesse et le vél) pur en faire une spécialisatin. Utiliser une péridisatin simple, duble u triple cmme mdèle ptimal de préparatin. Utiliser un rati de 40 % d entraînement pur 60 % de cmpétitin. Cnsacrer 40 % du temps dispnible au dévelppement des habiletés techniques et tactiques et à l améliratin de la cnditin physique, et 60 % à l entraînement lié expressément à la cmpétitin et aux cmpétitins prprement dites.

59 Stades du DLTP/A S entraîner à gagner Âge chrnlgique/de dévelppement Garçns de 19 ans (env.); filles de 18 ans (env.) Objectifs : Perfrmances gagnantes. Optimiser la préparatin physique, l entraînement individuel et les habiletés sprtives prpres à la discipline et à la psitin au jeu, et ptimiser la perfrmance. S entraîner à gagner est le dernier stade de la préparatin de l athlète. Tutes les habiletés physiques, techniques, tactiques (y cmpris les habiletés décisinnelles) ainsi que les capacités mentales, persnnelles et liées au mde de vie snt tut à fait établies chez l athlète, et l entraînement vise maintenant à maximiser la perfrmance. Les athlètes de calibre mndial, qu ils aient un handicap u nn, nt besin d équipement de calibre mndial répndant à leurs besins et aux exigences de la manifestatin sprtive à laquelle ils participent. Maximiser les prgrammes de récupératin et de régénératin péridiser la récupératin. Maximiser les activités auxiliaires. Favriser le dévelppement de l aptitude mentale de façn ptimale. Liste de vérificatin pur le stade S entraîner à gagner : Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade S entraîner à gagner : Dévelppement mental et cgnitif Sur le plan neurlgique, le cerveau arrive à maturité vers l âge de 19 u 20 ans. À ce stade, l athlète cmprend tut à fait et accepte la nécessité d avir des règles, des règlements et une structure. Dévelppement émtinnel À ce stade, la réalisatin de si et l extéririsatin snt imprtantes, et l athlète a besin de s aut-diriger et d être autnme. Des décisins de grande prtée cncernant la carrière, les études et le mde de vie revêtent maintenant une imprtance cnsidérable. L interactin avec le sexe ppsé demeure une pririté, et des relatins à lng terme se frment. Entraîner les athlètes pur qu ils atteignent des smmets dans le cadre de cmpétitins majeures capacité de perfrmer sur demande. Veiller à ce que l entraînement sit à vlume et à intensité élevés tute l année. Permettre des pauses fréquentes pur prévenir l épuisement physique et mental. Utiliser une péridisatin simple, duble, triple u multiple cmme mdèle ptimal de préparatin. Utiliser un rati de 25 % d entraînement pur 75 % de cmpétitin, cette dernière prprtin englbant l entraînement lié expressément à la cmpétitin et les cmpétitins prprement dites. 59

60 Vie active Ce stade peut être amrcé à tut âge, après le début de la pussée de crissance. Objectif : Transitin harmnieuse entre le dévelppement de la littératie physique et la pratique de l activité physique et du sprt pendant tute la vie, et entre l excellence dans le sprt et le stade La cmpétitin à vie, le stade En frme pur la vie u l engagement à titre d intervenant dans le dmaine du sprt et de l activité physique. Le stade La cmpétitin à vie réunit tus les sprts régis pas un ensemble de règles, à l exceptin du parcurs vers l excellence, qui est défini aux stades S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin et S entraîner à gagner. Au mins 60 minutes d activité d intensité mdérée u 30 minutes d activité d intensité élevée qutidienne pur les adultes. Passer d un sprt à un autre. Par exemple, la gymnaste devient skieuse acrbatique, le cureur de vitesse se met au bbsleigh u le jueur de basketball âgé de 12 ans décuvre le cantage. Passer d un aspect du sprt à un autre. Par exemple, la cureuse de demi-fnd devient cureuse-guide pur athlètes aveugles u le cycliste rule en tandem aux Jeux paralympiques. Passer d un sprt de cmpétitin de haut niveau à la cmpétitin à vie en prenant part à des cmpétitins par grupes d âge, cmme les Jeux des maîtres. Adpter un mde de vie actif en participant à un sprt rganisé jamais pratiqué auparavant. Le stade En frme pur la vie englbe tute activité physique telle que la randnnée, le jardinage, le yga, la danse aérbique, le ski et la marche, ainsi que les sprts nn rganisés (dnt les règles snt déterminées par les participants), cmme les parties imprvisées dans la cur d écle u au parc. Au mins 60 minutes d activité d intensité mdérée u 30 minutes d activité d intensité élevée qutidienne pur les adultes. Remplacer le sprt de cmpétitin par des activités récréatives, cmme la curse à pied, la marche, la randnnée et le vél. Miser sur les habiletés acquises dans un sprt u une activité en particulier pur participer à d autres sprts u activités. Demeurer actif en cntinuant de faire de l activité physique nn rganisée. Adpter un mde de vie actif en participant à un sprt u à une activité physique nn rganisée que l n ne cnnaît peut-être pas. Il est plus prbable que l athlète demeure actif tute sa vie s il a dévelppé une littératie physique avant le stade S entraîner à s entraîner. 60

61 Stades du DLTP/A Une expérience psitive dans le sprt est essentielle pur que les athlètes demeurent actifs après avir quitté la cmpétitin. Le sprt dit faire l bjet d un changement de paradigme : rediriger les athlètes vers des sprts pur lesquels ils snt prédispsés à s entraîner et à bien perfrmer, plutôt que de les retirer d un sprt sans se sucier de leur srt. Il s agit en partie d un transfert de talents; même si un athlète ne pssède pas la capacité requise pur prgresser dans un sprt en particulier, il est frt prbable qu il pssède des habiletés et des capacités qu il purrait mettre en pratique dans d autres sprts u activités physiques. Mais il s agit aussi de faire en srte que les gens cntinuent de s adnner au sprt et à des activités physiques; si n les retire d un sprt, mais qu n les aide à pursuivre leur participatin que ce sit dans le même sprt u dans le cadre d une activité différente ils sernt plus susceptibles de cntinuer que si n les retire et qu n les laisse à eux-mêmes. Les intervenants du sprt et de l activité physique cntribuent au sprt u à l activité sans être athlètes u participants. Fnt partie de ce grupe les entraîneurs et les instructeurs, les fficiels, les administrateurs (bénévles u prfessinnels) et les furnisseurs de services de science sprtive et de médecine sprtive. Il est pssible que ces persnnes prennent part aux vlets La cmpétitin à vie et En frme pur la vie. Miser sur sn expérience, acquise lrs d une participatin antérieure u dans le cadre de ses études, pur favriser la créatin d un envirnnement psitif pur les participants. À la fin de sa carrière sprtive, amrcer une carrière liée au sprt, cmme l entraînement, l arbitrage, l administratin du sprt, l explitatin d une petite entreprise u les médias. Remplacer le sprt de cmpétitin par le bénévlat à titre d entraîneur, d fficiel u d administrateur. Les facteurs suivants s appliquent au dévelppement mental, cgnitif et émtinnel au stade Vie active : Dévelppement mental et cgnitif Ce type de dévelppement varie seln l âge auquel une persnne débute ce stade. Si une persnne amrce le stade Vie active aux stades S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin et S entraîner à gagner, le dévelppement mental et cgnitif se pursuit (vir ci-dessus). Si une persnne amrce ce stade plus tard au curs de sa vie, le dévelppement neurlgique n ira pas plus lin. Dévelppement émtinnel Ce type de dévelppement varie seln l âge auquel une persnne amrce ce stade. Si une persnne amrce le stade Vie active aux stades S entraîner à s entraîner, S entraîner à la cmpétitin et S entraîner à gagner, le dévelppement émtinnel se pursuit (vir ci-dessus). Lrsqu une persnne amrce ce stade plus tard au curs de sa vie, elle met désrmais l accent sur la mtivatin persnnelle et l autnmie, tut en s assurant d avir un bn équilibre entre l entraînement, la cmpétitin et le mde de vie. 61

62 62

63 ACSV DLTP/A 2.0 Répercussins d Au Canada le sprt c est pur la vie et du mdèle de dévelppement à lng terme du participant/athlète Sur les parents Les parents qui étaient inactifs lrsqu ils étaient enfants snt peu nmbreux à devenir actifs à l âge adulte. Les enfants d adultes inactifs nt tendance à être inactifs, et l inverse est tut aussi vrai. En dnnant aux enfants le gût de buger et en les aidant à avir cnfiance en leurs habiletés mtrices en bas âge, n les incite à être actifs en vieillissant. ACSV, y cmpris le DLTP/A, peut vus aider à : guider les parents, pur les aider à cmprendre la littératie physique et ses répercussins sur un mde de vie sain grâce à la pratique de l activité physique tute la vie et sur la participatin à des cmpétitins sprtives pur tus les Canadiens, y cmpris ceux qui nt un handicap; favriser la cmpréhensin du dévelppement physique, mental, cgnitif et émtinnel; favriser la cmpréhensin d exigences particulières, ntamment en ce qui a trait aux mesures qu il cnvient de prendre cncernant l hydratatin, la nutritin et la récupératin chez un enfant en pleine crissance; dnner aux parents les myens d aider leurs enfants à chisir un parcurs qui leur cnvient en ce qui cncerne le sprt et l activité physique; aider les parents à cmprendre et à appuyer les changements apprtés au plan et à la structure de cmpétitin du sprt de leur enfant. Sur l entraînement Pur être efficace, un mdèle cmme le DLTA nécessite la présence d entraîneurs hautement cmpétents, frmés u certifiés qui cmprennent les stades de dévelppement de l athlète et les différentes interventins requises. ACSV, y cmpris le DLTP/A, peut vus aider à : avir une incidence imprtante sur le prgramme de frmatin des entraîneurs et sur la frmatin des entraîneurs en fnctin du cntexte et de la spécificité de la discipline sprtive par les ONS; truver des entraîneurs à temps partiel et à temps plein spécialisés dans l entraînement des athlètes en dévelppement. 63

64 Sur les clubs sprtifs et les sprts cmmunautaires Au Canada, les clubs sprtifs et les centres récréatifs cmmunautaires ffrent de vastes pssibilités de participatin, et ils snt essentiels à la réussite de tus les stades du DLTP/A, de la cur d écle jusqu au pdium. ACSV, y cmpris le DLTP/A, peut vus aider à : déterminer quels prgrammes snt requis pur ffrir des activités sprtives de grande qualité, surtut aux tris premiers stades; infrmer et sensibiliser le persnnel et les dirigeants lcaux à prps les advantages d ACSV-DLTP/A; unifrmiser les prgrammes du sprt étudiant, des clubs sprtifs et du sprt cmmunautaire; ratinaliser le système de cmpétitin aux niveaux natinal et prvincial, ainsi qu à l écheln des clubs sprtifs et des centres cmmunautaires et récréatifs. Sur le système d éducatin On cnstate de plus en plus l urgence de faire en srte que les enfants canadiens sient beaucup plus actifs physiquement. Il est impératif que le système d éducatin jue un rôle de premier plan dans la réslutin des graves prblèmes de santé ccasinnés par un mde de vie sédentaire. ACSV, y cmpris le DLTP/A : met en lumière la nécessité d ffrir une éducatin physique qutidienne de qualité; suligne la nécessité d amélirer la frmatin des enseignants du primaire pur qu ils cmprennent le cncept de la littératie physique et le prgramme ACSV DLTP/A et pur qu ils puissent enseigner crrectement les habiletés mtrices fndamentales et les habiletés sprtives de base; favrise la créatin de nuveaux curs dans les cllèges et les universités pur que les éducateurs et les entraîneurs cnnaissent bien la ntin de la littératie physique et le prgramme ACSV- DLTP/A, et qu ils sient capables d appliquer ces cnnaissances dans leurs interventins auprès des enfants; cntribue à l établissement de prgrammes d académies sprtives et de sprt études qui viendrnt enrichir le cntexte d entraînement asscié au stade S entraîner à s entraîner. 64

65 ACSV DLTP/A 2.0 Sur le système sprtif La Plitique canadienne du sprt 2012 cmprte cinq grands bjectifs et cinq grands résultats. Objectifs : Résultats : 1. L initiatin à la pratique du sprt 1. L excellence 2. Le sprt récréatif 2. Le rehaussement de la frmatin et du 3. Le sprt de cmpétitin dévelppement des habiletés 4. Le sprt de haut niveau 3. L améliratin de la santé et du mieux-être 5. Le sprt pur le dévelppement 4. Le renfrcement de la fierté civique, de la mbilisatin et de la chésin 5. L accrissement du dévelppement écnmique et de la prspérité 65

66 Sur le système sprtif Cnt. Grâce à ACSV : un plus grand nmbre d enfants aurnt dévelppé leur littératie physique, ce qui cntribuera à la santé et au mieux-être de la sciété; une prprtin plus imprtante de Canadiens de tus les hrizns participernt à des activités sprtives de qualité, dans tus les cntextes de la pratique sprtive; les cmpsantes essentielles d un système de dévelppement du sprt centré sur les athlètes/ participants et ancré dans le respect d une éthique sprtive recnnue sernt en place, et elles sernt mises à niveau et renfrcées cntinuellement, seln les besins; les cmpsantes du système sprtif sernt davantage reliées et en cmplémentarité grâce à l engagement des intervenants à se cncerter et à cllabrer. Ces bjectifs peuvent être atteints grâce à l intégratin glbale d ACSV, ntamment du DLTP/A. ACSV, y cmpris le DLTP/A, peut vus aider à : signaler les changements majeurs requis sur le plan de la structure et de l implantatin des prgrammes; faire en srte qu un remaniement u une nuvelle planificatin et une restructuratin des calendriers de cmpétitins aient lieu; établir un cheminement clair pur la prgressin de l athlète/du participant; aider l athlète à atteindre un niveau de perfrmance élevé et à s y maintenir de façn durable; vir à ce que les décisins prises et la planificatin des prgrammes favrisent l épanuissement de l athlète; établir une tile de fnd visant à assurer un suivi et une évaluatin quant à l efficacité des prgrammes; ffrir un cadre qui permettra à tus les intervenants de cmprendre leur rôle dans la prgrammatin à chacun des stades. 66

67 ACSV DLTP/A 2.0 Sur les sciences du sprt Les spécialistes canadiens des sciences du sprt juent un rôle déterminant. Par leurs recherches, ils aident les athlètes et les entraîneurs à satisfaire aux exigences de la cmpétitin internatinale en facilitant leur cmpréhensin de certains aspects scientifiques des techniques de leur sprt. Les spécialistes snt respnsables de l élabratin de nuvelles méthdlgies et du suivi des innvatins partut dans le mnde afin d assurer l améliratin cntinue des techniques sprtives utilisées au Canada. ACSV, y cmpris le DLTP/A : encurage la recherche sur tus les aspects du DLTP/A, ntamment : le dévelppement physique; le dévelppement mental et cgnitif; le dévelppement émtinnel, la capacit d entraînement et les mments pprtuns pur dévelpper les cmpsantes physiques; la façn dnt les rganismes adptent les valeurs et les principes du DLTP/A et harmnisent leurs effrts avec ceux-ci; ffre des ccasins de cmpétitin qui crrespndent à chacun des stades du dévelppement; établit des principes adéquats en matière de péridisatin, par exemple en ce qui a trait à la durée des cmpétitins à chacun des stades; établit des dnnées nrmatives pur tus les stades du DLTP/A. 67

68 68

69 ACSV DLTP/A 2.0 Intégratin Les rganismes canadiens de sprt divent travailler de cncert Les guvernements fédéral, prvinciaux et territriaux nt accmpli des prgrès cnsidérables en ce qui a trait à l adptin du cncept d ACSV-DLTP/A. Il est nécessaire d btenir également un appui tut aussi slide de la part des municipalités, des centres de lisirs, des écles et des clubs sprtifs. L acceptatin d ACSV-DLTP/A est le pint de départ d une planificatin visant le dévelppement des participants et des athlètes. ACSV : Pur aller de l avant Dcument préparé en cllabratin Depuis la publicatin du dcument de référence «Au Canada, le sprt c est pur la vie» (2005), plusieurs dcuments prtant sur la mise en œuvre nt été préparés. Vus truverez de l infrmatin plus cmplète sur la mise en œuvre dans les dcuments suivants : ACSV : Pur aller de l avant ACSV est un muvement auquel adhèrent des gens qui partagent la même visin : amélirer la qualité du sprt au Canada. Le présent dcument cnstitue le plan du muvement. Sprt et activité physique de qualité pur tus les Canadiens Au Canada, le sprt, c est pur la vie ACSV-DLTP/A STRATÉGIE D ACTIVATION QUINQUENNALE POUR MISE EN ŒUVRE DU DLTP/A : FAÇONNER L ONS IDÉAL ACSV-DLTP/A - Stratégie d activatin quinquennale La Stratégie d activatin d ACSV infrmera les principaux intervenants, ntamment Sprt Canada, de l rientatin et des mesures nécessaires à l améliratin cntinue de la qualité du sprt au Canada. L équipe de leadership d ACSV se fndera sur la stratégie pur établir et amélirer les relatins avec d autres secteurs, rganismes et rganisatins qui cntribuent au sprt et à l activité physique au Canada. La stratégie permettra également aux champins d ACSV de faire la prmtin d ACSV et de cntinuer de bien en cmprendre les facettes. Mise en Œuvre du DLTP/A : Façnner L ns Idéal Ce guide a pur bjet d aider les ONS à déterminer quelles snt les prchaines étapes de la mise en œuvre du DLTP/A. Il cntient des rientatins pur les quatre grandes étapes de la mise en œuvre du DLTP/A en prpsant des surces de sutien (écrit, humain et financier), en tenant cmpte du fait que la mise en œuvre peut sembler différente pur chaque rganisme. 69

70 70

71 ACSV DLTP/A 2.0 Résumé Au Canada le sprt c est pur la vie dévelppement à lng terme du participant/ athlète : représente un véritable changement de paradigme dans la façn de cncevir et de présenter le sprt au Canada, et il dnne un sens au cncept d une apprche fndée sur l athlète; est une philsphie et un util de changement; est axé sur l athlète, de la participatin au sprt d un enfant jusqu à la transitin vers la pratique de l activité physique u d autres activités cnnexes au sprt pur tute la vie, et il englbe le dévelppement de la perfrmance athlétique au niveau le plus élevé que l athlète est capable d atteindre et auquel il aspire; favrise l intégratin des besins des athlètes ayant un handicap dans la planificatin et l exécutin des prgrammes sprtifs; furnit un cadre permettant d examiner les pratiques actuelles, de créer de nuvelles initiatives et d unifrmiser les prgrammes; établit un parcurs clair pur le dévelppement du participant/athlète allant de la cur d écle au pdium et jusqu à la pratique de l activité physique pur la vie; relève les lacunes du système sprtif canadien et ffre des slutins aux prblèmes; présente des lignes directrices de planificatin pur une perfrmance ptimale à tus les stades du dévelppement de l athlète; furnit aux principaux partenaires une structure crdnnée et un plan axé sur le changement; identifie les principaux intervenants et les fait participer à la mise en place de prgrammes de sprt et d activité physique de qualité dans les dmaines du sprt, des lisirs, de l éducatin et de la santé; prpse un cadre de mise en œuvre intégré et unifrmisé, qui englbe : le dévelppement à lng terme de l athlète sur les plans physique, technique, tactique et cmprtemental; le perfectinnement à lng terme des entraîneurs; le perfectinnement à lng terme des fficiels; le perfectinnement à lng terme des cllectivités; le perfectinnement à lng terme des bénévles; les prgrammes et les services en matière de sprt et d activité physique fferts par les ONS, les OPS, les rganismes de lisirs, les clubs et les écles. «La flie, c est de faire tujurs la même chse et de s attendre à un résultat différent.» Albert Einstein 71

72 Glssaire L adaptatin est la répnse à un stimulus u à une série de stimuli entraînant des changements fnctinnels u mrphlgiques dans l rganisme. Le niveau u le degré d adaptatin peut varier seln le ptentiel génétique de l individu. Tutefis, des recherches en physilgie nt permis de dégager les tendances générales de l adaptatin. Ainsi, les principes directeurs de certains prcessus d adaptatin tels que l adaptatin à l endurance musculaire et l adaptatin à la frce maximale nt été clairement définis. L adlescence est la péride au curs de laquelle la plupart des systèmes crprels atteignent leur maturité structurelle et fnctinnelle. Le début et la fin de l adlescence ne snt pas clairement délimités. Cette péride s amrce par l accélératin de la vitesse de crissance, qui marque le début de la pussée de crissance. Le rythme de crissance atteint un smmet (pic de crissance rapide-sudaine) pur ensuite ralentir jusqu à ce que la taille adulte sit atteinte. Sur le plan fnctinnel, l adlescence est habituellement définie par la maturatin sexuelle, qui débute par des changements au niveau du système neurendcrinien, suivis de changements physiques visibles et cmplétés par la maturité cmplète des fnctins reprductrices. Âge L âge chrnlgique est le nmbre de jurs et d années éculés depuis la naissance. La crissance, le dévelppement et la maturatin se prduisent sur l axe de l âge chrnlgique. L âge (u le stade) de dévelppement se rapprte au degré de maturité physique, mentale, cgnitive et émtinnelle. Le stade de dévelppement physique est établi en fnctin de la maturatin squelettique, qui précède habituellement la maturité mentale, cgnitive et émtinnelle. L âge squelettique désigne la maturité du squelette telle qu elle est déterminée par le degré d ssificatin (prcessus de frmatin des s) du système sseux. Cette mesure tient cmpte du degré de maturatin des s, nn pas en fnctin de leur taille, mais en fnctin de leur frme et de leur psitin les uns par rapprt aux autres. L âge relatif fait référence à la différence d âge entre deux jeunes nés la même année. L âge d entraînement sprtif général renvie au nmbre d années d entraînement dans différents sprts. L âge d entraînement spécifique au sprt renvie au nmbre d années de spécialisatin dans un sprt en particulier. Les activités auxiliaires snt les cnnaissances et l expérience qu a l athlète des techniques d échauffement et de récupératin, des étirements, de la nutritin, de l hydratatin, du reps, de la récupératin, de la restauratin, de la régénératin, de la préparatin mentale, de l affûtage et de la préparatin directe à un smmet de perfrmance. Plus les athlètes nt dévelppé ces activités cmplémentaires, plus ils snt en mesure d amélirer leur entraînement et leur perfrmance. Lrsque les athlètes nt atteint leur plein ptentiel génétique et qu ils ne peuvent s amélirer davantage sur le plan physilgique, leur perfrmance peut tut de même être accrue grâce aux activités auxiliaires. Au Canada le sprt c est pur la vie (ACSV) est un muvement qui vise à amélirer la qualité du sprt et de l activité physique au Canada. Le muvement ACSV cherche à rallier le sprt, l éducatin, la récréatin et la santé, et à unifrmiser les prgrammes cmmunautaires, prvinciaux et natinaux. La visin d ACSV est d ffrir à tus les Canadiens des prgrammes de sprt et d activité physique de qualité qui snt adaptés aux stades de dévelppement. La missin d ACSV cnsiste à amélirer la santé, le mieux-être et les expériences sprtives de tus les Canadiens en favrisant l acquisitin de la littératie physique, en amélirant la perfrmance et en incitant les gens à rester actifs tute leur vie. Lrsqu ils snt adptés, les valeurs et les principes d ACSV asscient et intègrent les prgrammes fferts dans les dmaines de la santé, des lisirs, de l éducatin et du sprt, et ils cntribuent à l unifrmisatin des prgrammes prpsés dans les clubs sprtifs ainsi que par les rganismes natinaux et prvinciaux/territriaux de sprt et les rganismes multisprts. ACSV s intéresse à l ensemble du système et de la structure du sprt et de l activité physique au Canada, ntamment à la relatin qui existe entre le sprt à l écle, l éducatin physique et le sprt rganisé à tus les niveaux, de l élabratin des plitiques à l exécutin des prgrammes. La capacité d entraînement renvie au ptentiel génétique des athlètes lrsqu ils réagissent persnnellement à des stimuli d entraînement spécifiques et s y adaptent. La capacité d entraînement est [traductin] «la répnse à l entraînement bservée relativement à la quantité maximale d xygène absrbée et à d autres phéntypes» (Malina et al., 2004, p.392). Le dévelppement se rapprte aussi bien au cntexte bilgique qu au cntexte cmprtemental. Sur le plan bilgique, [traductin] «le dévelppement crrespnd aux prcessus de différenciatin et de spécialisatin au curs desquels les cellules suches embrynnaires pluriptentes deviennent différents types de cellules, tissus, unités fnctinnelles et rganes» (Malina et al., 2004, p. 5). Sur le plan du cmprtement, il s agit du [traductin] «dévelppement des cmpétences dans divers dmaines apparentés à mesure que l enfant s adapte à sn envirnnement culturel l amalgame de symbles, de valeurs et de cmprtements qui définit une ppulatin» (p. 5). 72 Les pérides cruciales du dévelppement renvient à des mments du dévelppement d un cmprtement précis lrsque l expérience u l entraînement a un effet ptimal sur le dévelppement.

73 Le dévelppement à lng terme du participant/athlète (DLTP/A) est un mdèle de dévelppement en plusieurs stades, intégrant l entraînement, la cmpétitin et la récupératin, qui riente l expérience de chaque persnne en matière de sprt et d activité physique, de l enfance à l âge adulte. Le DLTP/A est centré sur l athlète, dirigé par l entraîneur, et sutenu par l administratin du sprt, les sciences du sprt et les cmmanditaires. Les stades successifs du DLTP/A prévient des prgrammes de dévelppement adaptés à tus les âges en vue d accrître la participatin et d amélirer la perfrmance. L un des éléments clés du DLTP/A est d ffrir une apprche glbale qui tient cmpte du dévelppement mental, cgnitif et émtinnel en plus du dévelppement physique, de srte que l athlète bénéficie d un dévelppement cmplet. Fndé sur les principes d ACSV, le DLTP/A, dans le cntexte d un sprt en particulier, favrise l unifrmisatin et l intégratin des systèmes entre les clubs sprtifs et les rganismes prvinciaux/territriaux et natinaux de sprt. L enfance s étend généralement du premier anniversaire (fin de la petite enfance) jusqu au début de l adlescence. Elle est caractérisée par la prgressin régulière de la crissance et de la maturatin et la prgressin rapide du dévelppement neurmusculaire et mteur. Elle est habituellement divisée en deux phases : la première enfance (âge présclaire, enfants de un à cinq ans) et la secnde enfance (âge sclaire, de six ans au début de l adlescence). La littératie physique est le dévelppement des habiletés de muvement fndamentales, des habiletés sprtives fndamentales et de la mtivatin qui permettent à une persnne de décder sn envirnnement et de prendre des décisins judicieuses tut en bugeant en tute cnfiance et de façn cntrôlée dans un large éventail d activités physiques, aussi bien à l intérieur qu à l extérieur. Pur les parents : Décrit l état de la persnne qui a acquis les habiletés et la cnfiance nécessaires pur s adnner avec plaisir à une gamme de sprts et d activités physiques. Pur l entraîneur et l instructeur : Décrit l état de la persnne qui mntre qu elle a acquis les habiletés mtrices fndamentales et les habiletés sprtives de base de même que la capacité de décder sn envirnnement et de prendre des décisins judicieuses. La littératie physique permet à la persnne de s adnner avec plaisir à une gamme de sprts et d activités physiques. Pur les éducateurs et les prfessinnels de la santé : Décrit l état de la persnne qui buge avec cmpétence et cnfiance dans un large éventail d activités physiques se dérulant dans des envirnnements multiples au bénéfice d un dévelppement sain intégral (Éducatin physique et santé Canada, 2007). Les mments pprtuns pur dévelpper une qualité physique crrespndent aux niveaux de crissance, de maturité et de dévelppement dnt un enfant a besin pur exécuter des tâches et répndre à des exigences particulières lrs de séances d entraînement et de cmpétitins. Les mments pprtuns pur dévelpper une qualité physique snt reliés aux pérides cruciales de crissance et de dévelppement des jeunes athlètes et requièrent une prgrammatin adéquate permettant d intrduire des stimuli favrisant une adaptatin ptimale en regard des habiletés mtrices, de la puissance musculaire, de la capacité aérbique et de la puissance. Le pic de crissance rapide-sudaine désigne la péride ù le rythme de crissance atteint sn apgée lrs de la pussée de crissance à l adlescence. L âge ù la crissance atteint sa vitesse maximale est appelé l âge au pic de crissance rapide sudaine. Le début de la pussée de crissance, le mment ù la crissance atteint sa vitesse maximale u le pic de crissance rapide-sudaine et l apparitin des règles snt des marqueurs bilgiques qui permettent de repérer les pérides cruciales d adaptatin accélérée à l entraînement. La puberté est le mment ù un individu est mature sur le plan sexuel et est capable de se reprduire. La spécialisatin crrespnd au mment ù l athlète cncentre ses effrts d entraînement et de cmpétitin sur un seul sprt tut au lng de l année. Pur qu un athlète réussisse, la spécialisatin dit être hâtive u tardive, seln le sprt. Le stade Vie active est un muvement déculant d ACSV qui incite les Canadiens à devenir actifs pur la vie en dévelppant leur littératie physique. Rester actif la vie durant est l un des tris principaux résultats visés par ACSV, les deux autres étant la littératie physique et l excellence sprtive. Ce stade peut être amrcé à tut âge, à cmmencer par le dévelppement de la littératie physique durant l enfance, et évluer jusqu aux stades La cmpétitin à vie et En frme pur la vie u jusqu à celui d intervenants du sprt et de l activité physique, tut au lng de la vie adulte. Dans le cadre du stade Vie active, La cmpétitin à vie est le dernier stade de DLTP/A d ACSV; il a pur bjectif de faire en srte que les Canadiens restent actifs leur vie durant en prenant part à des cmpétitins sprtives. Dans le cadre du stade Vie active, En frme pur la vie est le dernier stade de DLTP/A d ACSV; il a pur bjectif de faire en srte que les Canadiens restent actifs leur vie durant en prenant part à des activités physiques récréatives. Dans le cadre du stade Vie active, le rôle d intervenants du sprt et de l activité physique est le dernier stade du DLTP/A d ACSV; les Canadiens cntribuent alrs à l expérience du sprt et de l activité physique en devenant entraîneurs u instructeurs, fficiels, administrateurs (bénévles u prfessinnels) u furnisseurs de services de science sprtive et de médecine sprtive. 73

74 Mdèles du DLTP/A des rganismes canadiens de sprt Canada Alpin «Dévelppement à lng terme du skieur» Athlétisme Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète» Rwing Canada Avirn «Plan de dévelppement à lng terme de l athlète appliqué à l avirn : un aperçu» Badmintn Canada «Le badmintn pur la vie» Fédératin canadienne de balln sur glace «Mdèle de dévelppement à lng terme de l athlète du balln sur glace» Baseball Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète : leader canadien du lancer, de l attrapé et de la frappe» Canada Basketball «Le mdèle de dévelppement de l athlète du basketball canadien» Basketball en fauteuil rulant Canada: «Athlete Develpment Mdel Vulume 1: LTAD Overview» (en anglais seulement) Biathln Canada «Mdèle DLTA de Biathln Canada» Assciatin canadienne de sprts pur paralytiques cérébraux «Bccia : pur tus les âges et tutes les aptitudes : mdèle de dévelppement de l athlète à lng terme» Bwls Canada Bulingrin «Le bulingrin : un sprt pur la vie» Bxe Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète» CaneKayak Canada (vitesse et eau vive) «Le dévelppement à lng terme de l athlète» Assciatin canadienne de crsse «Dévelppement à lng terme de l athlète de crsse canadienne : étapes» Assciatin canadienne de curling «Le dévelppement à lng terme de l athlète pur le curling au Canada : le curling pur la vie» Assciatin cycliste canadienne «Dévelppement à lng terme de l athlète (DLTA)» BMX Vél de mntagne Paracyclisme Piste Fédératin canadienne d escrime «Dévelppement à lng terme de l athlète» Ftball Canada «Le ftball pur la vie par le dévelppement à lng terme des athlètes» Gymnastique Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète : gymnastique : l expérience ultime du muvement humain» Glf Canada «Dévelppement des athlètes à lng terme : un guide pur le glf au Canada» Fédératin haltérphile canadienne «Mdèle de dévelppement à lng terme des athlètes en haltérphilie» Canada Hippique «Dévelppement à lng terme du sprtif équestre» Hckey Canada «Plan de Hckey Canada pur le dévelppement à lng terme du jueur : le hckey pur la vie, le hckey pur l excellence» Hckey sur gazn Canada «Dévelppement à lng terme du hckey : dcument de référence de mise en œuvre» Jud Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète : un mdèle à appliquer sur le tatami» Assciatin natinale de karaté du Canada «Le karaté pur la vie : Mdèle de dévelppement à lng terme de l athlète de Karaté Canada» 74

75 Lutte Canada «Mdèle de dévelppement à lng terme de l athlète» Natatin Canada «Nager pur gagner; gagner pur la vie!» Olympiques spéciaux Canada «Dévelppement à lng terme pur les athlètes ayant une déficience intellectuelle» Assciatin canadienne de parachutisme sprtif «Plan de vl : dévelppement à lng terme des athlètes pur le parachutisme au Canada» Patinage Canada «À la pursuite de l excellence persnnelle : Guide de dévelppement à lng terme de l athlète de Patinage Canada» Patinage de vitesse Canada «La curse en patin» Plngen Canada «Mdèle de dévelppement à lng terme de l athlète : fndatins d excellence» Fédératin de quilles du Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète : plan pur les quilles» Racquetball Canada «Plan de dévelppement à lng terme de l athlète Ringuette Canada «Dcument cadre du dévelppement à lng terme de l athlète» Rugby Canada «La cmmunauté et pays : dévelppement à lng terme du rugby» Assciatin canadienne de ski acrbatique «Intrductin au dévelppement à lng terme de l athlète pur le ski acrbatique canadien» Ski de fnd Canada «Guide du dévelppement à lng terme de l athlète : le ski de fnd : un sprt pur la vie» Ski nautique et planche Canada «Suivez la vague des champins : dévelppement à lng terme de l athlète» (en anglais seulement) Canada~Snwbard «Parc au pdium : le plan de dévelppement à lng terme de l athlète en snwbard au Canada» Assciatin canadienne de sccer «Du mieux-être à la Cupe du Mnde : dévelppement à lng terme du jueur» Sftball Canada «Guide de dévelppement à lng terme du jueur de sftball au Canada» Squash Canada «Au-delà du nick : dévelppement à lng terme du jueur» Synchr Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète» Taekwnd Canada «Le taekwnd, c est pur la vie» Tennis Canada «Un sprt d une vie : mdèle de dévelppement à lng terme des athlètes pur le tennis au Canada» Tennis de table Canada «Mdèle de dévelppement à lng terme pur les participants et athlètes» Tir à l arc Canada «Tirez pur le plaisir, tirez pur exceller, tirez tute la vie» Fédératin de tir du Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète : le tir sur cible : un sprt pur la vie» Triathln Canada «Dévelppement à lng terme de l athlète» Assciatin canadienne des sprts en fauteuil rulant «Cntact intégral : un mdèle de dévelppement à lng terme de l athlète de rugby en fauteuil rulant au Canada» Vile Canada «Dévelppement à lng terme du participant : la vile pur la victire, la vile pur la vie» Vlleyball Canada «Le vlleyball pur la vie : le dévelppement à lng terme du jueur de vlleyball au Canada» Water Pl Canada «À la pursuite de l excellence et d un style de vie actif : guide du dévelppement à lng terme de l athlète en water-pl» 75

76 ACSV.ca/resurces Balyi, I. et Way, R. (2009). Le suivi de la crissance : un aspect imprtant du dévelppement à lng terme du participant/athlète [dcument de référence]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Balyi, I., Way, R., Higgs, C., Nrris, S., et Cardinal, C. (2005). Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme de l athlète [dcument de référence]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Balyi, I., Way, R., Higgs, C., Nrris, S., et Cardinal, C. (2005). Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme de l athlète [affiche]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Balyi, I., Way, R., Nrris, S., Cardinal, C., et Higgs, C. (2006). Résumé Au Canada, le sprt c est pur la vie [affiche]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Balyi, I., Way, R., Nrris, S., Cardinal, C., et Higgs, C. (2010). Canadian Sprt fr Life: An intrductin t physical literacy [Resurce paper]. Vancuver, Canada: Canadian Sprt Centres. Balyi, I., Way, R., Rsenburg, K., Grve, J., et Rbillard, B. (2012). Au Canada, le sprt c est pur la vie Intrductin au savir-faire physique. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Bell-Larche, D. (2008). Offrir à ns enfants l expérience sprtive de leur vie. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Bell-Larche, D. (2009). Faire le lien entre «Le sprt, c est pur la vie» et la gestin par les valeurs : cmment les valeurs peuvent amélirer le rendement des rganismes de sprt. Ottawa (Canada), Centres canadiens multisprts. Bhambhani, Y. et Higgs, C. (2007). Entraînement des athlètes ayant un handicap. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Calder, A. (2007). La récupératin et la régénératin dans le dévelppement à lng terme de l athlète. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Cardinal, C., Malclm-O Grady, C., McMahn, J., Prctr, W. Rbertsn, S., et Way, R. (2010). Au Canada, le sprt c est pur la vie Guide de mise en œuvre : guvernements prvinciaux et territriaux. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Au Canada, le sprt c est pur la vie et Actif pur la vie (2012). Demandez à vs écles : liste de vérificatin du sprt de qualité. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Équipe de leadership d ACSV. (2011). Infrmatins sur le dévelppement à lng terme de l athlète pur les parents. Ottawa (Canada), Assciatin canadienne des entraîneurs. Équipe de leadership d ACSV. (2012). Au Canada, le sprt, c est pur la vie : ACSV-DLTP/A Stratégie d activatin quinquennale pur Victria (Canada), Institut canadien du sprt (Pacifique). Équipe de leadership d ACSV. (2013). Mise en Œuvre du DLTP/A : Façnner L ns Idéal. Vancuver, Canada: Institut canadien du sprt. Duffy, P. (2007). Au Canada, le sprt c est pur la vie (ACSV) : valeurs fndamentales. Leeds (Ryaume-Uni), Sprts cach UK. Harber, V. (2007). Le sprt au féminin : guide de l entraîneur, du parent, de l administrateur du sprt. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Harris, S. (2006). Au Canada, le sprt pur la vie : infrmatin à l intentin des parents [affiche]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Higgs, C., Balyi, I., et Way, R. (2006). Devenir champin n est pas une questin de chance : dévelppement à lng terme de l athlète ayant un handicap [dcument de référence]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Higgs, C., Balyi, I., et Way, R. (2006). Devenir champin n est pas une questin de chance Dévelppement à lng terme de l athlète ayant un handicap [affiche]. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. 76

77 Higgs, C., Balyi, I., et Way, R. (2008). Dévelpper le savir-faire physique : guide pur les parents d enfants de 0 à 12 ans : cmplément au dcument de référence «Au Canada, le sprt c est pur la vie». Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Higgs, C., Bluechardt, M., Balyi, I., Way, R., Jurbala, P., et Legg, D. (2011). Devenir champin n est pas une questin de chance (2e éditin) : mdèle de dévelppement à lng terme du participant/ athlète pur les persnnes ayant un handicap. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Higgs, C. and Legg, D. (2011). Canadian sprt fr life fr athletes with a disability [Special reprt]. Vancuver, Canada: Canadian Sprt Centres. Higgs, C. et Trn C. (2013). Mn sprt tient-il cmpte du DLTP/A dans les disciplines paralympiques? Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Hunter, D. (2013). Pur une meilleure cllabratin entre le secteur des lisirs et le secteur des sprts [dcument de référence]. Ottawa (Canada), Assciatin canadienne des parcs et lisirs. Jhnstne, L. et Millar, S. (2012). Engagement actif des femmes et des filles : abrder les facteurs psychsciaux. Ottawa (Canada), Assciatin canadienne pur l avancement des femmes, du sprt et de l activité physique. MacNeill, K., Benz, L., Brwn, M., Kabush, D., et van den Berg, F. (2013). Au Canada le sprt c est pur la vie L aptitude mentale dans le dévelppement à lng terme de l athlète. Victria (Canada), Institut canadien du sprt. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Mandig, J., Francis, N., and Ldewyk, K. (2007). Physical literacy: Ages 0-12 years [Cncept paper]. Vancuver, Canada: Canadian Sprt Centres. Millar, P. and Stevens, J. (2010). Lng-term prfessinal develpment: The impact f manager training n NSO perfrmance. St. Catharines, Canada: Brck University. Samuels, C. et Alexander, B. (2013). Smmeil, récupératin et perfrmance humaine : stratégie exhaustive pur le dévelppement à lng terme du participant/athlète. Victria (Canada), Institut canadien du sprt (Pacifique). Sheltn, G. and Harber, V. (2013). Becming a Canadian sprt fr life cmmunity: Building an activatin plan that wrks fr yur cmmunity 2.0. Edmntn, Canada: Edmntn Sprt Cuncil. Sprt pur (2012). Matrice sprt DLTA Initiatin à l éthique. Ottawa (Canada), Sprt pur. Way, R. (2010). ACSV : pur aller de l avant : dcument préparé en cllabratin, Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Way, R. et Balyi, I. (2007). «La cmpétitin est un bn serviteur mais un mauvais maître.» Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Way, R., Balyi, I., et Grve, J. (2007). «Au Canada, le sprt c est pur la vie» : guide du parent de l athlète. Ottawa (Canada), Centres canadiens multisprts. Way, R., Balyi, I., Harber, V., Jurbala, P., et Trn, C. (2013). Sprt et activité physique de qualité pur tus les Canadiens. Vancuver (Canada), Centres canadiens multisprts. Way, R. et O Leary, D. (2006). Mdèle de dévelppement à lng terme de l entraîneur(e). Caches PLAN du cach 12(3)

78 Bibligraphie smmaire Armstrng, N. and Welsman, J. (1997). Children in sprt and exercise. British Jurnal f Physical Educatin, 28(2), 4 6. Armstrng, N. and Welsman, J. (1997). Yung peple and physical activity. Oxfrd, United Kingdm: Oxfrd University Press. Balyi, I. (1998, December). Lng-term planning f athlete develpment: The train t cmpete phase. FHS: The UK s Quarterly Caching Magazine, 2, Balyi, I. (1998, September). Lng-term planning f athlete develpment: The training t train phase. FHS: The UK s Quarterly Caching Magazine, 1, Balyi, I. (1999, May). Lng-term planning f athlete develpment: Multiple peridisatin, mdeling and nrmative data. FHS: The UK s Quarterly Caching Magazine, 4, 7 9. Balyi, I. (2001, été). Réalisatin d un système sprtif et dévelppement de l athlète à lng terme au Canada. EntraînInf : La publicatin fficielle de l Assciatin canadienne dees entraîneurs, 8(1), Balyi, I. and Hamiltn, A. (1999, April). Lng-term planning f athlete develpment: The training t win phase. FHS: The UK s Quarterly Caching Magazine, 3, 7 9. Balyi, I. and Hamiltn, A. (2003). Lng-term athlete develpment: Trainability and physical preparatin f tennis players. In M. Reid, A. Quinn, and M. Cresp (Eds.). Strength and cnditining fr tennis (pp ). Lndn, United Kingdm: Internatinal Tennis Federatin. Balyi, I. and Way, R. (1995). Lng-term planning f athlete develpment: The training t train phase. B.C. Cach, Balyi, I., Way, R., and Higgs, C. (2013). Lng-Term Athlete Develpment. Champaign, IL: Human Kinetics. Balyi, I., Way, R., Higgs, C., Nrris, S. et Cardinal, C. (2005). Au Canada, le sprt c est pur la vie : Dévelppement à lng terme de l athlète [Ressurce]. Vancuver, Canada, Centres canadiens multisprts. Bar-Or, O. (1983). Pediatric sprt medicine fr the practitiner: Frm physilgic principles t clinical applicatins. New Yrk, NY: Springer Verlag. Bar-Or, O. (1996). Develping the prepubertal athlete: Physilgical principles. In J. P. Trup, A. P. Hllander, D. Strasse, S. W. Trappe, J. M. Cappaert, and T. A. Trappe, (Eds.), Bimechanics and Medicine in Swimming VII (pp ). Lndn, United Kingdm: E & FN Spn. Bar-Or, O. (2001). Nutritinal cnsideratins fr the child athlete. Canadian Jurnal f Applied Physilgy = Revue canadienne de physilgie appliquée, 26 [Supplement], Bar-Or, O. (Ed.). (1996). The child and adlescent athlete. Lndn, United Kingdm: Blackwell Publishing. Belv, E. (1995). Fr thse starting artistic gymnastics. Ottawa, ON: Canadian Gymnastics Federatin. Blimkie, C. J. R. et Marin, A. (1994). Entraînement de la frce avant la puberté : cntrverses et recmmandatins. EntraînInf, 1(4), Blimkie, C. J. R. and Bar-Or, O. (1996). Trainability f Muscle Strength, Pwer and Endurance during Childhd. In O. Bar-Or (Ed.), The child and adlescent athlete. Lndn, United Kingdm: Blackwell Publishing. Blm, B. (1985). Develping talent in yung peple. New Yrk, NY: Ballantine Bks. Bmpa, T. (1995). Frm childhd t champin athlete. Trnt, Canada: Veritas. 78

79 Brms, J. (1986). The child and exercise: An verview. Jurnal f Sprt Sciences, 4, Buchard, C., Malina, R.M., and Pérusse, L. (1997). Genetics f fitness and physical perfrmance. Champaign, IL: Human Kinetics. Calgary Health Regin, 3 Cheers fr the Early Years (2004). Snactivity bx: Activities fr prmting healthy eating and active living habits fr yung children. Extrait le 22 nvembre 2004 du site Cmité cnsultatif de la haute perfrmance. (1999). Mdèle alpin d intégratin (chiffres). Alpine Canada Alpin. Dick, F. W. (2007). Sprts Training Principles (5th ed.). Lndn, United Kingdm: A & C Black. Dcherty, D. (1985). Trainability and Perfrmance f the Yung Athlete. Victria, Canada: University f Victria. Dzis, E. (2002, Nvember). Calgary Health Regin daycare prject: Fcus grup reprt. Calgary, Canada: Calgary Health Regin. Drabik, J. (1996). Children and sprts training: Hw yur future champins shuld exercise t be healthy, fit, and happy. Island Pnd, VT: Stadin. Dyrc, V. V., Binevsky, D. A., Slmatin, V. R., and Sidrv, N. N. (n.d.). Patterns f grwth fr sme characteristics f physical develpment: Functinal and mtr abilities in by swimmers Years. Extrait le 15 aût 2013 du site php?ptin= cm_cntent&view=article&id=83:swimming-patterns-f-grwth&catid=49:swimming-caching&itemid=86 EPS Canada (2007). Savir-faire physique. Extrait le 13 aût 2013 du site Ericssn, K. A. and Charness, N. (1994). Expert perfrmance: Its structure and acquisitin. American Psychlgist, 49(8), Ericssn, K. A., Charness, N., Feltvich, P. J., and Hffman, R. R. (Eds.). (2006). The Cambridge handbk f expertise and expert perfrmance. New Yrk, NY: Cambridge University Press. Ericssn, K. A., Krampe, R. T., and Tesch-Römer, C. (1993). The rle f deliberate practice in the acquisitin f expert perfrmance. Psychlgical Review, 100(3), Eriksn, E. (1959). Identity and the life cycle: Psychlgical issues 1. New Yrk, NY: Internatinal Universities Press. Eriksn, E. (1964). Insight and respnsibility: Lectures n the ethical implicatins f psychanalytic insight. New Yrk, NY: W. W. Nrtn. Fédératin canadienne des services de garde à l enfance. (2001). Le gût de l activité physique, ça se transmet! [Feuille-ressurces n 52]. Extrait le 22 nvembre 2004 du site Gallahue, D. L. and Dnnelly, F. C. (2003). Develpmental physical educatin fr all children (4th ed.). Champaign, IL: Human Kinetics. Gibbns, T., Hill, R., McCnnell, A., Frster, T., Mre, J. (2002). The path t excellence: A cmprehensive view f develpment f U.S. Olympians wh cmpeted frm Results f the Talent Identificatin and Develpment Questinnaire t U.S. Olympians. Harsanyi, L. (1983). A eves atletak felkeszitesenek mdellje. Utanptlasneveles,10, (n.p.). Haywd, K. M., and Getchell, N. (2001). Lifespan mtr develpment (3rd Ed.). Champaign, IL: Human Kinetics. Higgs, C. and Way, R. (Eds.). (2005). Sprt Canada: Strategic Leadership fr Sprt [Figure]. Mdified frm Sprt England, Higgs, C., Way, R., Balyi, I., Nrris, St., et Cardinal C. (2012). Devenir champin n est pas une questin de chance : mdèle de dévelppement à lng terme du participant/athlète pur les persnnes ayant un handicap (2e éd.). Vancuver, Canada, Centres canadiens multisprts. 79

80 Bibligraphie smmaire Internatinal Gymnastics Federatin. (2000). Age grup develpment prgram. CD Rm. Jess, M. (1999). Basic mvements and mvement cncepts: A develpmental framewrk fr a lifetime f PE, sprt and exercise. Edinburgh, United Kingdm: University f Edinburgh. Kbayashi, K., Kitamura, K., Miura, M., Sdeyama, H., Murase, Y., Miyahita, M. and Matsui, H. (1978). Aerbic pwer as related t bdy grwth and training in Japanese bys: A lngitudinal study. Jurnal f Applied Physilgy, (44)5, Lynn, M. A. T. and Staden, K. (2001, fall). The besity epidemic amng children and adlescents. WellSpring, 12(2), 5 6. MacDugall, J. D., Wenger, H. A., and Green, H. J. (Eds.). (1982). Physilgical testing f the elite athlete. Canadian Assciatin f Sprts Sciences in cllabratin with the Sprts Medicine Cuncil f Canada. Malina, R. M. and Buchard, C. (1991). Grwth, maturatin, and physical activity. Champaign, IL: Human Kinetics. Malina, R.M., Buchard, C., and Bar-Or, O. (2004). Grwth, Maturatin, and Physical Activity. Champaign, IL: Human Kinetics. McWhrter, W., Wallman, H. W., and Alpert, P. T. (2003). The bese child: Mtivatin as a tl fr exercise. Jurnal f Pediatric Health Care, 17, Nadri, L. (1986). Az edzes elmelete es mdszertana. Budapest, Hungary: Sprt. Natinal Assciatin fr Sprt and Physical Educatin. (2002). Active start: A statement f physical activity guidelines fr children birth t five years. Restn, VA: American Alliance fr Health, Physical Educatin, Recreatin & Dance. Natinal Caching and Training Centre (2003). Building pathways in Irish sprt: Twards a plan fr the sprting health and well-being f the natin. Limerick, Ireland: University f Limerick. Nrris, S. R., and Smith, D. J. (2002). Planning, peridizatin, and sequencing f training and cmpetitin: The ratinale fr a cmpetently planned, ptimally executed training and cmpetitin prgram, supprted by a multidisciplinary team. In M. Kellmann (Ed.), Enhancing recvery: Preventing underperfrmance in athletes (pp ). Champaign, IL: Human Kinetics. Piaget, J. (1950). La cnstructin du réel chez l enfant. Neuchâtel, Delachaux et Niestlé. (Ouvrage riginal paru en 1937) Plitique canadienne du sprt (2002). Plitique canadienne du sprt (2012). Rapprt du Grupe de travail du ministre d État (Sprt) sur le sprt pur les persnnes handicapéés, Ready Set G (n.d.). Ready set g: The sprts web site fr families. Extrait le 22 nvembre 2004 du site Rss, W.D. and Marfell-Jnes, M.J. (1982). Kinanthrpmetry. In J. D. MacDugall, H. A. Wenger, and H. J. Green (Eds.), Physilgical testing f the elite athlete (pp ). Ithica, NY: Mvement Publicatins. Rwland, T. W. (2005). Children s exercise physilgy (2nd ed.). Champaign IL: Human Kinetics. Rwland, T. W. and Byajian, A. (1995). Aerbic respnse t endurance training in children. Pediatrics, 96(4),

81 Rushall, B. (1998, summer). The grwth f physical characteristics in male and female children. Sprts Cach, 20, Sandersn, L. (1989). La cnsidératin de la crissance et du dévelppement dans l entraînement des athlètes. Assciatin canadienne des entraîneurs: Science du sprt (10)2, (n.p.). Santé Canada. (2002a, 22 nvembre). Statistiques et résultats de recherche sur l pinin publique : Guides d activité physique canadiens pur les jeunes et les enfants. Extrait le 8 décembre 2004 du site media/statistiques.html Santé Canada. (2002b, 22 nvembre). La Sciété canadienne de pédiatrie, le Cllège des médecins de famille du Canada et la Fédératin canadienne des enseignantes et des enseignants lancent un vibrant appel visant l augmentatin des niveaux d activité physique chez les enfants et le jeunes. Extrait le 8 décembre 2004 du site cmmunique.html et Tanner, J. M. (1973). Grwing up [Figure]. Scientific American, 223(3), Tanner, J. M. (1999). Fetus int man: Physical grwth frm cnceptin t maturity (2nd ed.) Ware, United Kingdm: Castlemead. Thumm, H-P. (1987). The imprtance f the basic training fr the develpment f perfrmance. New Studies in Athletics, 1, Tihanyi, J. (1990). Lng-term planning fr yung athletes: An verview f the influences f grwth, maturatin and develpment. Sudbury, Canada: Laurentian University. Tucker, R. (2011, August 9). Genes vs Training: The secrets f success [Web lg pst].the science f sprt. Message psted t Valentine, J. (2003, winter). Dn t children get all the exercise they need frm playing? WellSpring, 14(1), 6 8. Viru, A. A. (1995). Adaptatin in sprts training. Bca Ratn, FL: CRC Press. Viru, A. Lk, J., Vlver, A., Laanets, L., Karlesm, K., and Viru, M. (1998). Age perids f accelerated imprvements f muscle strength, pwer, speed and endurance in age interval 6-18 years. Bilgy f Sprt, 15(4), Viru, A., Lk, J., Harr, M., Vlver, A., Laanets, L., and Viru, M. (1999). Critical perids in the develpment f perfrmance capacity during childhd and adlescence. Eurpean Jurnal f Physical Educatin, 4(1), Vrntsv, A.R. (1999). Multi-year training f yung athlete as ptential mdifier f grwth and develpment (Analysis f sme bilgical cncepts). Extrait el 19 aût 2013, du site ng-multi-year-training&catid=49:swimming-caching&itemid=86 Wieneck, J. (1990). Manuel d entrainement. Paris, France, Vigt. 81

82 Publié par l Institut canadien du sprt (Pacifique) Cet uvrage ne peut être reprduit en ttalité u en partie à des fins cmmerciales sans l autrisatin écrite des auteurs u de l Institut canadien du sprt (Pacifique). Cette réserve englbe tut myen mécanique u électrnique, tute phtcpie et tut enregistrement, u tut accès à un système de stckage d infrmatin. Dévelppement à lng terme de l athlète Au Canada, le sprt c est pur la vie dcument de référence 2.0 ISBN Auteurs de la versin riginale du dcument de référence «Au Canada, le sprt c est pur la vie Dévelppement à lng terme de l athlète» : Istvan Balyi, Richard Way, Dr. Clin Higgs, Dr. Steve Nrris et Charles Cardinal. Grupe de gestin d ACSV : Richard Way, Istvan Balyi, Carlyn Trn, Dr. Vicki Harber et Paul Jurbala. Équipe de leadership d ACSV : André Lachance, Brian Rahill, Carlyn Trn, Charles Cardinal, Christian Hrab, Dr. Clin Higgs, Dr. David Legg, Dr. Dean Kriellaars, Debra Gassewitz, Istvan Balyi, Dr. James Mandig, Jim Grve, Lea Nrris, Mark Vulliamy, Paul Jurbala, Philip Hchman, Richard Way, Dr. Stephen Nrris et Dr. Vicki Harber.

83 Au Canada, le sprt c est pur la vie remercie Patrimine canadien (Sprt Canada) pur avir cntribué à l élabratin de cette publicatin. Nus recnnaissns l appui financier du guvernement du Canada par le biais de Sprt Canada, une directin générale du ministère du Patrimine canadien. Crédits de pht : P. 1, 32 Christine Girard / Ian Waltn, p. 1, 43 Trevr Hirschfield / Matthew Murnaghan, p. 3 Lri-Ann Muenzer / Rbert Jnes, p. 6 Arctic Winter Games Athletes / Archbuld Phtgraphy, p. 7 Simn Whitfield and kids / Tiffany Brwn Cper, p. 8 Christine Sinclair / Mike Ridewd, p. 14 Dylan Armstrng / Claus Andersen, p. 16 Krista Gulien / Jel Rgers, p. 18 Tara Whitten, Gillian Carletn & Jasmin Glaesser / Jasn Ransm, p. 22 Ryan Cchrane / Ewan Nichlsn, p. 27 Ian Chan / Kevin Bgetti-Smith, p. 32 Arctic Winter Games Athletes / Archbuld Phtgraphy, p. 47 Richard Weinberger / Ian McNicl, p. 62 Denny Mrrisn / Arn Hgveld, p. 65 Spencer O Brien / Oliver Kraus, p. 70 Desiree Sctt / Mike Ridewd «Au Canada, le sprt c est pur la vie» aimerins remercier L Institut canadien du sprt Pacifique pur leur apprvisinnement des phts et aussi les rganismes suivants pur leur cntributin de phts : Jeux d hiver de l Arctique, Athlétisme Canada, Baseball Canada, Biathln Canada, Canada Snwbard, Assciatin cycliste canadienne, Assciatin de ski acrbatique, Cmité lympique canadien, Assciatin canadienne de sccer, Cane Kayak Canada, Ski de fnd Canada (Paranrdique), Plngen Canada, Hckey Canada, Ski acrbatique Canada, Rugby Canada, Avirn Canada, Patinage Canada, Natatin Canada, Tennis de table, Vlleyball Canada, Basketball en fauteuil rulant Canada. Enfin, «Au Canada, le sprt c est pur la vie» aimerins remercier les athlètes du présent, passé et futur qui nt été présentées dans la première éditin du dcument de référence «Au Canada, le sprt c est pur la vie» ainsi que les phtgraphes qui nt cntribué des phts.

84 DLTA.ca ACSV.ca

Guide pratique pour les enquêtes d impact

Guide pratique pour les enquêtes d impact SYSTEME DE GESTION DES RESULTATS ET DE L IMPACT Guide pratique pur les enquêtes d impact PROJET DE RAPPORT Janvier 2005 pur les enquêtes d impact pur les enquêtes d impact Table des matières INTRODUCTION...

Plus en détail

développement de carrière manitoba BÂTIR UN PORTFOLIO PROFESSIONNEL GUIDE

développement de carrière manitoba BÂTIR UN PORTFOLIO PROFESSIONNEL GUIDE dévelppement de carrière manitba BÂTIR UN PORTFOLIO PROFESSIONNEL GUIDE Table des matières Remerciements... 2 Intrductin... 3 Au sujet de ce guide... 3 Qu est-ce qu un prtfli?... 5 Cmment un prtfli peut

Plus en détail

CEN-CENELEC Règlement Intérieur

CEN-CENELEC Règlement Intérieur CEN-CENELEC Règlement Intérieur 1ére Partie: ORGANISATION ET STRUCTURE Octbre 2014 (Als available in English) (Auch in deutscher Fassung) Smmaire Page Avant-prps 3 1A : CEN 1. Dmaine d'applicatin des activités

Plus en détail

LE GUIDE DE L EXPERTISE MÉDICALE AMIABLE EN. points

LE GUIDE DE L EXPERTISE MÉDICALE AMIABLE EN. points LE GUIDE 10 DE L EXPERTISE MÉDICALE AMIABLE EN pints Rédactin : ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE Maître Fadéla Kidari sus la directin de Linda Auar respnsable du service juridique drit des persnnes

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC FONDATION MOHAMMED VI POUR LA PROMOTION DES OEUVRES SOCIALES DE L ÉDUCATION FORMATION

ROYAUME DU MAROC FONDATION MOHAMMED VI POUR LA PROMOTION DES OEUVRES SOCIALES DE L ÉDUCATION FORMATION ROYAUME DU MAROC FONDATION MOHAMMED VI POUR LA PROMOTION DES OEUVRES SOCIALES DE L ÉDUCATION FORMATION APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 48/2013 SEANCE PUBLIQUE Mise en place d un système de gestin

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Délivrance de l infrmatin à la persnne sur sn état de santé Principes généraux Méthde Recmmandatins pur la pratique clinique RECOMMANDATIONS Mai 2012 Les recmmandatins

Plus en détail

Guide d aide à la rédaction d un essai

Guide d aide à la rédaction d un essai Guide d aide à la rédactin d un essai Un essai peut avir plusieurs bjectifs, mais la structure de base reste la même quel qu en sit le sujet. Vus puvez l écrire afin de discuter d un pint de vue particulier

Plus en détail

PROJET DE CREATION ET DE MISE EN ŒUVRE D UN STANDARD RSE POUR LES INDUSTRIES EXTRACTIVES EN ZONE CEMAC

PROJET DE CREATION ET DE MISE EN ŒUVRE D UN STANDARD RSE POUR LES INDUSTRIES EXTRACTIVES EN ZONE CEMAC Prjet REMAP Prgramme de Renfrcement de la guvernance des Matières Premières en Afrique Centrale Bureau du Prjet à Bangui, Avenue des Martyrs B.P. 930 Bangui - République Centrafricaine PROJET DE CREATION

Plus en détail

R pour les débutants

R pour les débutants R pur les débutants Emmanuel Paradis Institut des Sciences de l Évlutin Université Mntpellier II F-34095 Mntpellier cédex 05 France E-mail : paradis@isem.univ-mntp2.fr Je remercie Julien Claude, Christphe

Plus en détail

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas».

R è g l e m e n t. d e l a c r è c h e - n u r s e r y. Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». R è g l e m e n t d e l a c r è c h e - n u r s e r y Ce règlement est valable dès le 1er janvier 2012 «A Petits Pas». c r è c h e - n u r s e r y A P e t i t s P a s... P la c e du Par c 6 1 6 3 6 Br

Plus en détail

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt?

Les primes d'assurance sont-elles déductibles d'impôt? Les primes d'assurance snt-elles déductibles d'impôt? Aût 2014 Est-ce que je peux déduire les primes? C'est une questin que l'n vus pse très prbablement lrsque vus abrdez le sujet de l'assurance. Malheureusement,

Plus en détail

Grilamid polyamide 12, polymère technique pour de hautes exigences

Grilamid polyamide 12, polymère technique pour de hautes exigences Grilamid plyamide 12, plymère technique pur de hautes exigences Table des matières 3 Intrductin 4 Cmparaisn avec d'autres plyamides 5 La nmenclature du Grilamid 6 Exemples d'applicatins 8 Caractéristiques

Plus en détail

LES AIDES PUBLIQUES EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET DE L EMPLOI

LES AIDES PUBLIQUES EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET DE L EMPLOI LES AIDES PUBLIQUES EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET DE L EMPLOI Mercredi 1 er juillet 2015 Cité Administrative de Strasburg Ordre du jur 1. Investissement : mesures de

Plus en détail

2 0 1 0-2 0 1 1. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants

2 0 1 0-2 0 1 1. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants 2 0 1 0-2 0 1 1 Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Version provisoire TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 L école de langue française 1 L approche culturelle

Plus en détail

Sur la voie du bien-être Cadre stratégique 2015 pour le loisir au Canada

Sur la voie du bien-être Cadre stratégique 2015 pour le loisir au Canada Sur la voie du bien-être Cadre stratégique 2015 pour le loisir au Canada Initiative du Conseil interprovincial du sport et des loisirs et de l Association canadienne des parcs et loisirs Available in English

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques d Inondation de la vallée du Dun

Plan de Prévention des Risques d Inondation de la vallée du Dun Directin Départementale des Territires et de la Mer de Seine-Maritime Plan de Préventin des Risques d Inndatin Règlement Janvier 2010 Etudes générales Assistance au Maître d Ouvrage Maîtrise d œuvre cnceptin

Plus en détail

SGRIVI * SGRIVI PROCEDURE SPECIFIQUE PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA. *(cf. LG/ULI/014)

SGRIVI * SGRIVI PROCEDURE SPECIFIQUE PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA. *(cf. LG/ULI/014) PRISE EN CHARGE D UN PATIENT SUSPECT OU INFECTE AU VIRUS EBOLA V01 de 09.2014 Page 1 sur 36 REDACTION VERIFICATION APPROBATION SGRIVI * *(cf. LG/ULI/014) NOM : Dr. B. Grandbastien Fnctin : Crdnnateur de

Plus en détail

LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DE L ENTRAÎNEMENT POUR UN DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE

LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DE L ENTRAÎNEMENT POUR UN DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DE L ENTRAÎNEMENT POUR UN DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE Février 2010 Avertissement de l auteur En couchant ces quelques lignes, je tente simplement de confronter ces

Plus en détail

Lignes directrices canadiennes pour. l éducation. en matière de santé sexuelle

Lignes directrices canadiennes pour. l éducation. en matière de santé sexuelle Lignes directrices canadiennes pour l éducation en matière de santé sexuelle Notre mission est de promouvoir et de protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation

Plus en détail

Avril 2014. Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario

Avril 2014. Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Avril 2014 Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario «Nous rêvons... d un système qui laisse voir aux élèves un avenir à la hauteur de leur vision, où les choix de carrière

Plus en détail

Entraîner des athlètes ayant un handicap

Entraîner des athlètes ayant un handicap Entraîner des athlètes ayant un handicap PARTENAIRES POUR L ÉDUCATION ET LA FORMATION DES ENTRAÎNEURS Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel collaborent le gouvernement

Plus en détail

Quel est le futur de l apprentissage au Canada?

Quel est le futur de l apprentissage au Canada? Quel est le futur de l apprentissage au Canada? Octobre 2011 Cette publication est seulement disponible en version électronique sur le site du au www.ccl-cca.ca. 2011 Tous droits réservés. Cette publication

Plus en détail

VERS LE RÉTABLISSEMENT ET LE BIEN-ÊTRE. Cadre pour une stratégie en matière de santé mentale au Canada

VERS LE RÉTABLISSEMENT ET LE BIEN-ÊTRE. Cadre pour une stratégie en matière de santé mentale au Canada VERS LE RÉTABLISSEMENT ET LE BIEN-ÊTRE Cadre pour une stratégie en matière de santé mentale au Canada >> Imagine Les œuvres présentées dans ce document ont été produites par des artistes qui vivent avec

Plus en détail

Bourses universitaires d excellence de la Confédération suisse pour des étudiants et artistes étrangers

Bourses universitaires d excellence de la Confédération suisse pour des étudiants et artistes étrangers Département fédéral de l intérieur DFI Secrétariat d Etat à l éducatin et à la recherche SER Cmmissin fédérale des burses pur étudiants étrangers CFBE Burses universitaires d excellence de la Cnfédératin

Plus en détail

Exemples d'activités. La boîte magique

Exemples d'activités. La boîte magique Exemples d'activités La bîte magique Dévelpper chez l'enfant une meilleure perceptin de luimême. Bîte de cartn, mirir. Façn de prcéder : Placer un mirir au fnd d'une bîte de cartn avant l'arrivée des enfants.

Plus en détail

Faire une différence. Répondre aux différents besoins en matière d apprentissage à l aide de la différenciation pédagogique

Faire une différence. Répondre aux différents besoins en matière d apprentissage à l aide de la différenciation pédagogique Faire une différence Répondre aux différents besoins en matière d apprentissage à l aide de la différenciation pédagogique 2010 Données de catalogage avant publication (Alberta Education) Alberta. Alberta

Plus en détail

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année

L apprentissage. pour tous. Guide d évaluation et. d enseignement efficaces. pour tous les élèves de la. maternelle à la 12 e année L apprentissage pour tous Guide d évaluation et d enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12 e année 2013 Le 15 mai 2014 ERRATA La conclusion, page 62 : la note 12 en bas de page

Plus en détail

L inclusion en immersion

L inclusion en immersion L inclusion en immersion Guide de différenciation pédagogique pour répondre à divers besoins d apprentissage L inclusion en immersion Guide de différenciation pédagogique pour répondre à divers besoins

Plus en détail