DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE"

Transcription

1 DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE Frédéric BAUDIN La relation entre Dieu et le peuple d Israël repose sur une alliance qui exclut toute fusion entre l homme et la divinité : elle met en relation deux personnes distinctes. Autrefois, Dieu a choisi Abraham, puis Isaac et Jacob, pour traiter une alliance avec eux et leur descendance. Le choix de Dieu, l élection d Israël, procède de l amour et la justice de Dieu : Dieu agit par grâce en faveur d un peuple qu il choisit non pour ses mérites, sa force armée, ou sa conduite morale, mais parce qu il l aime et qu il désire que ce peuple lui appartienne (Dt et 9. 4). L image la plus fréquente pour décrire cette alliance est le mariage, l amour entre un homme et une femme qui s unissent pour vivre ensemble (Ez 16). Dieu se rend accessible à son peuple, à qui il demande en retour une entière consécration. Son choix, son initiative et son amour motivent l amour et l obéissance du peuple d Israël. Les éléments de l alliance L alliance conclue entre Dieu et les hommes repose sur trois éléments incontournables : La Promesse : Dieu adresse une promesse à un homme, puis à sa descendance et enfin au peuple d Israël. Le sacrifice : L alliance exige qu un sacrifice soit offert. La foi : L homme et la femme, le peuple tout entier, acceptent cette alliance en ajoutant foi aux promesses de Dieu (c est aussi une grâce!). Chacun doit placer son entière confiance en Dieu qui refuse tout compromis avec le mal. Dieu dénonce en effet le mal comme une injustifiable réalité, qu il veut anéantir, sans nous en dévoiler tous les mystères. Cette alliance est enfin assortie d un signe tangible, lié aux promesses de Dieu, au sacrifice et à la foi du peuple choisi. L alliance avec Abraham et Moïse Dieu promet à Abraham une descendance nombreuse et un pays où ce peuple pourra résider. Abraham sacrifie un animal (à la place d Isaac) : il a foi en Dieu et il est ainsi considéré comme juste (Gn 16). La circoncision est le signe de l alliance, bientôt renouvelée avec Isaac, Jacob et ses douze fils, et enfin avec les douze tribus d Israël. Dieu choisit Moïse pour délivrer Israël : il lui adresse la promesse de le faire sortir d Egypte et entrer dans le pays promis à Abraham, puis «d habiter au milieu de son peuple». La présence de Dieu est la promesse ultime adressée à Israël, elle contient toutes les autres ; elle est le gage de la bénédiction (Ex ; Lv ). La Pâque marque le jour du départ, elle est centrée sur le sacrifice d un agneau ou d un chevreau : le sang de cet animal, aspergé sur les linteaux des portes, sert de signe pour que l ange de Dieu épargne les familles de ces maisons. La racine hébraïque amane (croire, avoir foi) revient aux moments les plus cruciaux de la sortie d Egypte : Israël apprend à Créé le 2 décembre

2 placer sa confiance en Dieu lors de la sortie d Egypte, du passage de la mer Rouge et dans l épreuve de la traversée du désert. La loi donnée au Sinaï L alliance du Sinaï est plus développée. Les lois de Dieu peuvent se résumer par deux principaux commandements : «Shema Israël! Ecoute Israël, le Seigneur ton Dieu est l unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ta pensée, de toute ta force, de tout ton être» (Dt 6) et «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (Lv ). Par amour, en obéissant aux commandements de Dieu, Israël sera «une nation sainte (consacrée à Dieu), un royaume de sacrificateurs» (Ex et 5). C est à cette condition que Dieu «marchera au milieu de son peuple» et lui donnera la vie. Dieu est amour et justice : ces deux qualités sont indissociables, elles commandent les rapports de l homme avec Dieu et avec ses semblables. Pédagogie de l alliance L homme et la femme sont responsables de leurs actes devant Dieu : «Les commandements de Dieu ne sont pas hors de leur portée» (Dt ). Mais ils sont en réalité incapables de mettre la loi en pratique dans toute son étendue et sa rigueur, dans sa profondeur exigée par l amour parfait. Ils n ont pas un «cœur pour connaître (Dieu), des yeux pour voir, des oreilles pour entendre», explique Moïse à Israël (Dt 29. 3). Moïse annonce même la corruption morale qui gagnera le peuple d Israël et les conséquences qui en découleront (Dt , Es ). Dieu sait qu Israël n est pas un peuple parfait : il a une «nuque raide» (Dt 9. 6), son «cœur est incirconcis» (Lv , cf. Jr et 9. 25). Ces métaphores révèlent son incapacité à se plier aux exigences divines. Tous les peuples sont dans la même situation, soulignent les prophètes et les apôtres (Ps 14, Rm 3). Enfin, une malédiction pèse sur «quiconque ne met pas en pratique tout ce qui est écrit dans la loi» (Lv 18. 5). Dieu aurait-il donné la loi pour faire mourir son peuple? Certains hommes et femmes prononcent cette phrase de révolte à plusieurs reprises dans le désert, lorsqu ils se trouvent devant une impasse ou devant une difficulté apparemment insurmontable (Ex 12, etc.). Dans un premier temps, Dieu répond chaque fois par une promesse de délivrance, qui s accomplit. Si la loi révèle le péché et entraîne la condamnation du coupable, elle est aussi un instrument de la pédagogie divine pour le conduire à recevoir le pardon et la délivrance (Gal 3). Le prix de l alliance : sacrifice et médiation La loi permet donc à l homme et la femme de comprendre qu ils sont pécheurs par nature (le péché se définit aussi étymologiquement par l incapacité d atteindre la cible, le but fixé par la loi). Ils ne peuvent aimer Dieu et leur prochain en tout temps et en toutes circonstances. Ils sont alors poussés à rechercher une solution pour leur salut, afin d être en communion avec Dieu et de retrouver ainsi l amour et la vie. Or, cela n est possible qu à condition qu une autre vie soit donnée, qu un sacrifice soit offert à la place du «pécheur». La loi dénonce le mal, mais elle propose aussi un remède au mal : «L expiation s opère seulement si le sang du sacrifice est versé» (Lv ; cf. Hb 9. 22). Le sacrifice couvre ou efface (héb. kipper) les fautes et permet la réconciliation du coupable avec Dieu. Moïse intercède vigoureusement dans ce sens en faveur de son peuple, il préfigure le médiateur qui sera envoyé un jour pour résoudre le «conflit» entre Dieu et les hommes. Dieu adresse alors la promesse (et l ordre, d une certaine manière!) à son peuple de circoncire son cœur pour manifester un amour authentique et vivre (Dt 30. 6). Créé le 2 décembre

3 Le sceau de l alliance L alliance du Sinaï s achève par l aspersion du sang d un animal sacrifié sur l autel des sacrifices, puis sur le peuple. C est le signe de l alliance conclue entre Dieu et son peuple, qui s est engagé à faire «tout ce que Dieu a dit» (Ex 24. 8). Mais cette alliance n a de sens qu à condition qu Israël ait foi en Dieu, ses promesses et son pardon, lorsque les prêtres sacrifient un animal pour l expiation des fautes. Le peuple de Dieu accèdera ainsi au repos, à la paix, dont le signe tangible est le sabbat (Ex ). Israël n entre pas aussitôt dans le pays qui lui est promis : presque tous manquent de foi en Dieu, à la suite d un rapport exagérément négatif des espions envoyés pour explorer le pays de Canaan : «Jusques à quand ce peuple ne croira-t-il pas en moi» (Dt 1. 7). De même, Dieu reproche à Moïse, qui a frappé le rocher au lieu de simplement élever la voix, de «n avoir pas cru en lui pour le sanctifier aux yeux d Israël» (Nb 20). Cependant, Dieu révèle à Moïse, lors d une vision que s il est juste, il sait aussi se montrer compatissant ; s il ne tient pas le coupable pour innocent, il fait grâce (Ex ; cf. Es ). C est donc bien en vertu de l amour de Dieu qu Israël pourra enfin entrer dans la terre promise, non sans avoir appris à lui faire confiance, à ajouter foi à ses promesses : «C est pour te mettre à l épreuve que je t ai fait traverser ce désert, afin de te faire du bien ensuite. Garde-toi de dire que tu es entré dans ce pays et que tu as réalisé toutes ces choses par ta force et ton travail» (Dt 8) Israël doit tout à la grâce du Seigneur, l élection comme la foi et la sanctification : les menaces de jugement et le pardon manifesté doivent conforter le peuple choisi à pratiquer le bien défini par le Seigneur pour lui rendre un culte et l adorer, pour l aimer sans partage. C est ainsi qu il sera un peuple consacré à Dieu, sanctifié pour servir Dieu dans son Temple. La loi, l alliance et le pays d Israël Toutes les lois et les promesses sont données par Dieu au peuple d Israël en vue de son installation dans la Terre Promise (Dt 8). La résidence sur cette terre suppose une stricte observance des lois du Seigneur. Trois principales fêtes sont liées à la vie agricole dans le pays : la Pâque (prémices de la moisson de l orge), la Pentecôte (moisson du blé), et la fête des tentes (fête de toutes les récoltes). On peut y ajouter le sabbat (lié au souvenir de la manne et donc de la providence divine), et les jubilés. Or, si son peuple observe ses lois, Dieu lui promet une situation favorable en tout point. Les sacrifices font partie de ces lois : ils couvrent les manquements du peuple tout entier, à condition que celui-ci s amende avec sincérité ; les prophètes fustigent le formalisme (cf. Es. 28). La bénédiction se traduit par des conditions climatiques favorables à une abondante récolte, ce qui permet de fêter effectivement la récolte dans la joie! En revanche, si Israël se trouve en défaut par rapport à la loi, les conditions climatiques sont défavorables et les fêtes moins joyeuses, voire impossibles (sécheresse, famine, conflits). Les fêtes sont donc un peu comme le «thermomètre» de la foi et de l obéissance du peuple d Israël aux lois de son Dieu. Elles lui permettent de faire le point sur sa relation avec Dieu, et éventuellement de revenir à Dieu s il s en est écarté. Jugement et pardon Cette interprétation est certes très simpliste : il n est pas si facile (ni toujours recommandé!) d établir des liens directs et absolus entre les conditions de vie et la foi d Israël. Cela est aussi valable pour l Eglise, pour chacun d entre nous. Dieu peut «éprouver» son peuple, comme dans le désert, pour lui apprendre à placer en lui sa confiance, quelles que soient les circonstances. L apôtre Paul et les premiers martyrs de l Eglise mentionnent aussi leurs difficultés, les persécutions dont ils souffrent ; Jacques n hésite pas à préciser que celles-ci peuvent devenir le signe de l approbation du Seigneur. Dans sa liste des «héros de la foi» (Hb 11), l auteur de l épître aux Hébreux mentionne des Créé le 2 décembre

4 hommes et des femmes maltraités, victimes de maladies ou de violences, et cependant conscients de la bénédiction divine, de la présence de Dieu. Par ailleurs, les conséquences de la chute se font sentir dans l ensemble de la création. Les maladies ou les difficultés de toutes sortes ne sont pas nécessairement les conséquences de fautes particulières des individus ou du peuple d Israël dans son ensemble. Néanmoins, cette corrélation est parfois soulignée par les écrivains bibliques, comme par exemple lors de la sécheresse au temps du prophète Elie, ou de la déportation à Babylone. Paul donne une interprétation similaire dans son enseignement sur la sainte Cène (1 Co. 11). Il serait bien entendu inacceptable d appliquer ce principe à des événements tels que les persécutions subies par les Juifs ou, à bien plus forte raison, à la Shoah. L alliance rompue Sous l ancienne alliance, le remède à la faute et à ses conséquences est de toute façon proposé avec la célébration de la fête des expiations (Yom Kippour). Ce jour-là, le chef des prêtres recueillait le sang d un animal offert en sacrifice, pour l asperger sur l arche de l alliance, en signe d expiation pour couvrir ses propres fautes, celle de sa famille (les lévites), et celles de tout le peuple d Israël. Déjà du temps de Moïse, l épisode du Veau d or avait révélé les faiblesses d Israël. Après Josué, Israël traverse des périodes de décadence, d idolâtrie, de corruption sociale et religieuse, de résistance à l Esprit Saint : ils sont «incirconcis de cœur et d oreilles», souligne Moïse, comme Etienne dans son discours aux anciens d Israël. Ces périodes sombres alternent avec des périodes de répit et de retour à la foi au Dieu d Israël. Le peuple juif revient alors à une observance plus stricte de la loi de Moïse, notamment sous la conduite des «juges» ou sous l impulsion des prophètes. Mais ces retours à Dieu sont hélas souvent passagers et superficiels. Les règnes des rois les plus fidèles à Dieu sont entachés de fautes graves (David, Salomon, etc.). Après le schisme qui divise le pays en deux, les habitants d Israël, le royaume du Nord, sont emmenés en captivité en Assyrie (722 av. J.-C.), comme le seront aussi les habitants du royaume de Juda à Babylone (586 av. J.-C.). L alliance rétablie Ces épreuves montrent de façon indubitable que les menaces et le jugement de Dieu sont réels ; les promesses de pardon et de restauration trouveront aussi leur accomplissement. Les prophètes dénoncent, en effet, les désordres sociaux et religieux de leur temps. Certains le disent en des mots sans équivoque, que l on taxerait aujourd hui peut-être d antisémite, si on les lisait sous la plume de certains auteurs! (cf. Es 1) les prophètes mettent en relation les désobéissances et l infidélité d Israël avec les famines ou les invasions étrangères. Ils annoncent toutefois le pardon de Dieu, le retour en grâce toujours possible avant même que ces menaces ne se réalisent, si les hommes et les femmes d Israël «reviennent» (shouv), se détournent de leur faute. C est une condition systématiquement soulignée par les prophètes (Jérémie en particulier). Les Juifs reviennent dans leur pays au 5 ième siècle, après un temps de profonde humiliation et de repentance (cf. Daniel 9, Esdras 9 et Néhémie 9). Mais au-delà de ce rétablissement partiel, les prophètes annoncent l établissement d une nouvelle alliance, universelle. Une nouvelle alliance Le rétablissement d Israël, sous l ancienne alliance, est toujours partiel : il concerne un «reste» (Es ; Mi ; ; So ; 3. 12, etc.). Une partie des juifs revient d Assyrie ou de Babylone. Les prophètes annoncent que cette restauration physique sera accompagnée d une restauration spirituelle, d une véritable régénération, une authentique «circoncision du cœur», qui s effectuera sous le régime d une «nouvelle alliance». Cette restauration inclut le pardon des péchés et la promesse renouvelée par Dieu de se Créé le 2 décembre

5 manifester au milieu de son peuple. Deux textes soutiennent le peuple d Israël dans cet espoir : «Voici les jours viennent, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d Israël et de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas une alliance comme celle que j ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai saisis par la main pour les faire sortir d Egypte : celle-ci, ils l ont rompue, quoique je fusse leur Seigneur, leur maître. Voici l alliance que je conclurai avec la maison d Israël : après ces jours, je mettrai ma loi au-dedans d eux, je l écrirai sur leur cœur, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. [ ] Je pardonnerai leur faute, je ne me souviendrai plus de leur péché» (Jr ; cf. hb ; ) «Je vous retirerai des nations où je vous ai dispersés, je vous rassemblerai de tous les pays et je vous ramènerai sur votre territoire. Je ferai sur vous l aspersion d une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures, de vos idolâtries. Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous et je ferai en sorte que vous suiviez mes prescriptions et que vous pratiquiez mes ordonnances» (Ez ) La parabole hardie de la femme infidèle, décrite par Ezéchiel (Ez. 16), va dans le même sens : Dieu trouve d abord une jeune fille nue et sans défense ; il la soigne et la revêt des plus beaux habits pour en faire sa compagne, sa reine. Mais celle-ci s enorgueillit de sa beauté et se prostitue à ses amants. Elle finit par tout perdre. Dieu l appelle cependant à contracter avec lui une nouvelle alliance : «Tu as rompu notre alliance, mais je me souviendrai de cette alliance et j établirai avec toi une alliance éternelle [ ] quand je ferai pour toi l expiation de tout ce que tu as fait» L alliance du Messie Les prophètes précisent que cette nouvelle alliance se réalisera avec la venue du «serviteur de Dieu», le Messie. Ils annoncent sa mort (Es 53, Ps 22, etc.) mais aussi sa résurrection (Es. 53, Ps. 16, etc.). Après l exil à Babylone, Zacharie et Malachie exposent les thèmes du jugement et de la purification du «reste» d Israël. Le peuple de Dieu est passé au crible, dans le tamis ; il est comme le métal purifié dans le creuset passé au feu (Za ; Mal ). Ce peuple est purifié en vue du règne messianique ; il est l œuvre du Messie (Mi 4 et 5 ; Ez ). C est ce peuple purifié par le Messie, pardonné par Dieu et réconcilié avec lui, régénéré par l Esprit du Seigneur (Ez 37) qui connaîtra le Seigneur en vérité (Jr ; Jn 4). Israël est réduit parfois même à un seul homme, le «serviteur du Seigneur», selon le prophète Esaïe. C est aussi «Emmanuel» : Dieu présent au milieu de son peuple. Le Messie incarne le peuple tout entier et vient pour le racheter : on ne peut le confondre avec le peuple d Israël, ni avec le «reste» d Israël (une élite religieuse, selon certains juifs), car il rassemble autour de lui une communauté pour laquelle il obtient le salut. Il est le «serviteur juste» (tsadiq avdi), sans faute : lui seul peut donc porter les fautes de son peuple (Es ). L'intégrité d Israël est, en effet, démentie par le contexte de ce chapitre (v. 5 et 8), comme à plusieurs reprises dans ce livre (cf. 1 et ; ; 48. 1, 4, 8, 18 ; 50. 1, etc.). Une alliance universelle Cette dernière remarque vaut d'ailleurs pour tous les peuples de la terre (Rm 3). D après les prophètes, le pardon et la réconciliation avec Dieu seront offerts également à un peuple rassemblé du milieu des nations : des non juifs bénéficieront des promesses de salut et seront incorporés au peuple du Seigneur. Un reste des nations se joindra au reste d Israël Créé le 2 décembre

6 pour former un seul peuple. Le Messie est la lumière des nations : «C est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d Israël ; je t établis pour être la lumière des nations, pour que mon salut soit manifesté jusqu aux extrémités de la terre» (Es et Es 49. 6). Les non juifs seront rassemblés avec Israël pour adorer Dieu dans son temple (Es ). La prophétie d Osée va dans le même sens (Osée et ). Les auteurs du Nouveau Testament reprennent ce thème : les chrétiens juifs et non juifs sont élus d entre (êk) les juifs et d entre les nations (Rm ). L élection se situe donc à plusieurs niveaux (c était déjà vrai sous l ancienne alliance). Dieu veut que tous les hommes et femmes soient sauvés, mais il n en choisit qu un certain nombre pour le salut, parmi les juifs comme parmi les non juifs. Selon Pierre (1 Pi 2. 9), ce peuple racheté forme une «maison spirituelle, une race élue, une communauté sacerdotale royale, une nation sainte, le peuple que Dieu s est acquis.» Les non juifs participent donc à part entière à la vocation adressée à Israël : «Vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs, une nation sainte.» (Ex 19. 6). Des hommes et des femmes de toute langue et de toute nation, des juifs et des non juifs célèbrent ensemble le Seigneur lors de sa seconde venue (Ap 1. 6 et ) ; ils forment une nouvelle nation qui lui est consacrée, l épouse du Seigneur. Un «reste» des juifs et des non juifs, par la foi au Messie, devient le peuple du seigneur, la postérité d Abraham selon la promesse adressée au patriarche (Gn 15 et Gal. 3). L Alliance de Dieu avec les Juifs s est élargie aux non juifs : ces derniers ne remplacent pas les premiers, ils forment ensemble un peuple nouveau dans la foi au Messie d Israël (Ep. 2). Conclusion La relation entre Dieu et Israël est fondée sur l alliance. Dieu a pris l initiative de cette alliance (élection), par amour et avec justice. Il n y a donc pas lieu de contester cette élection du peuple issu de la descendance d Abraham, Isaac et Jacob. Mais cette élection générale ne doit pas cacher une élection particulière, au sein même du peuple d Israël, et cela déjà sous le régime de l Ancienne alliance. L alliance est assortie d une promesse : Dieu «habitera» au milieu de son peuple et fera résider ce peuple dans le pays promis à Abraham. Le peuple est tenu d aimer Dieu de tout son cœur et son prochain comme lui-même. Les sacrifices offerts couvriront les manquements à la loi et permettront l accès libre à la présence divine. Cela suppose, de la part du peuple d Israël, une foi entière en Dieu, une confiance inébranlable, quelles que soient les circonstances. Lorsque les conditions sont favorables, le peuple de Dieu peut exprimer sa reconnaissance et sa louange à Dieu, tout en se montrant vigilant dans l abondance (Deutéronome 8) ; en temps de disette ou de famine, d épidémie ou de guerre, ce qui ne manquera pas d arriver dans un monde marqué par la réalité du mal, la mise à l épreuve et l issue favorable peuvent ainsi permettre à Israël d accroître sa confiance en Dieu, d affermir sa vocation et son élection. C est la «leçon» de la traversée du désert après la sortie d Egypte. Si Israël s est rendu coupable d une faute particulière, il pourra revenir à son Dieu qui lui pardonnera sa faute, en vertu du sacrifice offert pour l expiation (Lv 16). La circoncision et l aspersion du sang de l animal offert en sacrifice sont les signes de l alliance entre Dieu et son peuple. Mais ce signe, précisent les prophètes, prendra une autre dimension, lorsque le Messie, «l Agneau de Dieu», acceptera lui-même de mourir pour prendre sur lui les fautes de son peuple. Le Messie circoncira le cœur de ceux qui croiront en lui pour être pardonnés et réconciliés avec Dieu ; il seront alors pleinement sauvés, ils auront la certitude d être un jour libérés des conséquences du mal et de la mort. Enfin, conformément à la promesse adressée à Abraham, cette possibilité sera offerte à toutes les nations de la terre, parmi lesquelles Dieu choisira également un «reste» pour l associer au reste d Israël. Ensemble, ils sont appelés à former une nation sainte, un peuple Créé le 2 décembre

7 choisi qui lui est consacré. C est pour cette raison que les apôtres soulignent la similitude qui existe entre le peuple juif et les non juifs : ils sont «pécheurs» et sont sauvés par grâce, les uns et les autres, sans accomplir la Loi dans toute son étendue et ses exigences (cf. Rm 3). La Loi cependant demeure : elle révèle à tous leur faute devant Dieu, leur incapacité d aimer Dieu et leur prochain en tout temps et en toute circonstance. Mais les hommes et les femmes peuvent désormais être réconciliés avec Dieu en ajoutant foi au Messie Jésus, venu pour conclure une nouvelle alliance, définitive et universelle : Jésus satisfait ainsi la justice divine et il incarne l amour de Dieu pour le monde (Jn 3. 16). Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser à la rédaction du journal du Berger d Israël : Association Le Berger d Israël 2, rue des Magasins STRASBOURG Tél Créé le 2 décembre

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Deuxième semaine : L assurance du salut

Deuxième semaine : L assurance du salut Deuxième semaine : L assurance du salut Répondez par VRAI (V) ou FAUX (F) Maintenant je peux être sûr que je suis sauvé. Dieu veut que je pèche pour me montrer plus d amour. Si je pèche et meurs sans me

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

Christologie 26. Chapitre 5

Christologie 26. Chapitre 5 1 Christologie 26 Christologie 26... 1 Chapitre 5... 1 Les trois offices du Christ... 1 II. L office sacerdotal... 1 Introduction... 1 Petites difficultés... 5 Chapitre 5 Les trois offices du Christ II.

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

QU EST- CE QU UNE CONSTITUTION

QU EST- CE QU UNE CONSTITUTION QU EST- CE QU UNE CONSTITUTION La Constitution est un ensemble de textes juridiques qui définit les différentes institutions composant l État et qui organise leurs relations. Elle peut comporter également

Plus en détail

Noël : un envoi en mission!

Noël : un envoi en mission! 4 e DIMANCHE DE L AVENT (C) Frère Antoine-Emmanuel Mi5, 1-4 ; Ps 79 ; Hé 10, 5-10 ; Lc 1, 39-45 23 décembre 2012 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal L Ange vient de quitter Marie, et l Esprit Saint

Plus en détail

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes 0 Introduction Les enthousiasmes sont des moments importants mais qui doivent se transformer en une intensité plus calme pour devenir productifs. Les synonymes du mot nous en donnent un aperçu: engouement,

Plus en détail

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance :

Ministère de la Préparation de l Epouse Glorieuse de Christ (éphesiens5 :27) ; Contact : epousedechrist@ymail.com. La Repentance : La Repentance : La repentance c est se repentir, c est changer radicalement de direction sans plus revenir en arrière. C est abandonner quelque chose pour toujours. Dans la bible, nous avons une multitude

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015

Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015 Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015 Introduction: Les deux parties de la Bible 1 ère venue de Jésus-Christ Le Messie (le Christ) "Ancien" Testament Nouveau Testament

Plus en détail

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple

Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Eveil à la foi: suivre Jésus, être disciple Retrouve un mot: Recopie les lettres entourées d'un cercle vert. Recopie d'abord celle qui est le plus à gauche, puis avance peu à peu vers la droite. Tu as

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.

Le Don. To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife. Le Don To order visit: thegiftministry.com Or call: 903-521-0545 To download visit: thegiftministry.com For more information visit: Godlife.com Copyright Gene Thrash, 2012 Bible quotes: J B Phillips Translation

Plus en détail

Mai et Juin. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes.

Mai et Juin. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes. Bulletin d information Aux membres et amis du poste des basses Cévennes. Armée du Salut 4 rue des écoles 34190 GANGES Mail : posteganges@armeedusalut.fr Tel : 04.67.73.82.79 CCP799.84K Montpellier Officière

Plus en détail

Le foyer de l Éden, un modèle

Le foyer de l Éden, un modèle Chapitre 3 Le foyer de l Éden, un modèle Le premier foyer de l homme fut préparé par Dieu Le foyer de l Éden, destiné à nos premiers parents, fut préparé par Dieu lui-même. Lorsqu il eut procuré à l homme

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

Psaume 146-147 Notre Dame du Web Tous droits réservés avril 2014

Psaume 146-147 Notre Dame du Web Tous droits réservés avril 2014 Saisir son sens Le psaume 147 (146 et 147) est une hymne de louange à Dieu, maitre de l histoire, maitre du monde et de la création, et ami des pauvres, avec trois invitatoires à louer. Ce psaume a été

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Les chrétiens et la production de composants de l'alcool

Les chrétiens et la production de composants de l'alcool Chapitre 23 Les chrétiens et la production de composants de l'alcool Beaucoup de ceux qui hésiteraient à faire boire un verre d alcool à leur prochain se livrent à la culture du houblon. Ils combattent

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Caté : la découverte des Béatitudes

Caté : la découverte des Béatitudes Caté : la découverte des Béatitudes Deux rencontres de deux heures sur les Béatitudes avec une découverte du Sermon sur la montagne et des Béatitudes d aujourd hui. Déroulement de la rencontre (partie

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

TRANSMETTRE DE SON VIVANT

TRANSMETTRE DE SON VIVANT TRANSMETTRE DE SON VIVANT Quel que soit le montant de votre patrimoine, préparer votre succession permet de transmettre vos biens dans des conditions optimales, car étudiées auparavant (ce qui est particulièrement

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes

Leçon 12- Les Psaumes. Leçon 12 Psaumes Leçon 12 Psaumes Introduction Nous avons entamé la semaine dernière la troisième section des livres de l Ancien Testament, formée par des livres poétiques, en faisant un survol du livre de Job. Le livre

Plus en détail

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10)

DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE ÉVANGILE. Livre d'isaïe (58, 7-10) DIMANCHE 9 FÉVRIER 2014 5 ème dimanche du temps ordinaire (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (58, 7-10) Partager ton pain avec celui qui a faim, recueille chez toi le malheureux sans abri, couvre celui

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE

CONVENTION EUROPÉENNE CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants, adoptée à Strasbourg le 25 janvier 1996 3 CONVENTION EUROPÉENNE sur l exercice des droits des enfants PRÉAMBULE Les Etats membres du Conseil

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC AU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Montréal

Plus en détail

Prêtres et légistes. Au retour d Exil

Prêtres et légistes. Au retour d Exil Prêtres et légistes Au retour d Exil Le monothéisme sacerdotal Amos Isaïe Jérémie Ezéchiel 586 538 Exil Tribus Jg 5,14-18 Monarchie 2 Sm 2 et 5 Division Nd/Sd 1 R 12 Unité du temple 2 R 18 et 23 Monothéisme

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée Affaire : 2013-1598-AP-852 Le 3 février 2014 «Un Ministère a failli à son obligation

Plus en détail

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil

Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil 1 Bénédiction du mariage de Laurence Gabin & Vincent Dillies Eglise Réformée du Bouclier - Samedi 25 février 2012, 14h00 Entrée Invités dans le Temple Avec photos Le couple entre en dernier : Accueil Il

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

Procédure pour consulter son dossier d'usager, renouveler des prêts et effectuer une réservation sur un document via le catalogue de la bibliothèque

Procédure pour consulter son dossier d'usager, renouveler des prêts et effectuer une réservation sur un document via le catalogue de la bibliothèque Procédure pour consulter son dossier d'usager, renouveler des prêts et effectuer une réservation sur un document via le catalogue de la bibliothèque Veuillez prendre note que les réservations ne sont admissibles

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44

Accueillir le psaume. Méditation sur le psaume 44 Accueillir le psaume Ce psaume est un psaume royal, de louange. Il décrit à la fois l intronisation d un roi et son mariage. Il chante l amour humain dans toute sa force et sa beauté. Le lire plusieurs

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 7 LE MEILLEUR SACERDOCE (The Better Priesthood) POINT PRINCIPAL : Jésus-Christ est un meilleur sacrificateur que Melchisédek ou Aaron, car Jésus est un sacrificateur

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Gestion des réunions dans Outlook 2007

Gestion des réunions dans Outlook 2007 Gestion des réunions dans Outlook 2007 Plusieurs détails entrent dans l élaboration d une réunion avec Outlook. Organiser la réunion est importante, certes, mais les «invités» de la réunion doivent également

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération Appelé pour conduire à la liberté Exode 2 : 11 à 4 : 17, Moïse, sa fuite et sa vocation Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel

Plus en détail

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV

Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Guide d utilisation conçu par Vacances Ouvertes pour APVWEB, l outil de saisie de bilan de l ANCV Depuis 2010, APV Web est l outil informatique des Aides aux Projets Vacances, programme d'action sociale

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur. MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1. * Bien sûr, on peut

Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur. MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1. * Bien sûr, on peut Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1 * Bien sûr, on peut Avant-propos Si vous consultez ce guide de l utilisateur, c est certainement

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ)

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Les mesures d accompagnement social et budgétaire, prévues dans le cadre de la réforme de la protection juridique des majeurs, sont destinées

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse

Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Les questions pour lesquelles vous avez toujours eu la réponse Et que vous ne devriez donc plus poser! (et que nous ne devrions plus entendre ) Toutes ces informations sont disponibles : Dans les documents

Plus en détail

programme connect Mai 2015 ICF-Léman

programme connect Mai 2015 ICF-Léman programme connect Mai 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS

MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS MORMON ET SES ENSEIGNEMENTS Chapitre 49 D e nombreuses années après la visite de Jésus-Christ aux Néphites, un petit groupe quitte l Eglise et s appelle les Lamanites. 4 Néphi 1:20 Par la suite, presque

Plus en détail

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse SmartCaisse, depuis 2005 Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse Présentation : Les logiciels de prise de commande téléchargeables sur Android Market sous le

Plus en détail

CELEBRATION DE NOËL. Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance.

CELEBRATION DE NOËL. Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance. DDEC 47. Eveil à la foi - Le Caté des P tits Grands. CELEBRATION DE NOËL Thème de cette célébration : Adorer l enfant Jésus et annoncer sa naissance. Au cours de cette célébration, les enfants vont faire

Plus en détail

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR

CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES CREATION & GESTION DE VOTRE COMPTE UTILISATEUR SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR... 2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...

Plus en détail

Section 1 : Les thèmes

Section 1 : Les thèmes Section 1 : Les thèmes 1. Introduction / page 3 2. Premier thème : L essentiel du message de l Évangile / page 5 3. Deuxième thème : Le baptême, le Christ, et l Église locale / page 11 4. Troisième thème

Plus en détail

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde

5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde 5 ième partie Comment découvrir et développer nos dons spirituels 1 Corinthiens 12 Pasteur Claude Houde Le Saint-Esprit: le Dieu oublié Éphésiens 1.15-19 (Parole vivante) C est pourquoi moi aussi, ayant

Plus en détail

Accompagner. Guide. sur la définition d une «PME»

Accompagner. Guide. sur la définition d une «PME» Accompagner Guide sur la définition d une «PME» Introduction Ce guide vous permet de connaître les détails et explications sur la définition des «PME» qui a pris effet depuis le 1 er janvier 2005. Pour

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES TANGUY MARIE POULIQUEN LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES selon sainte Thérèse de Lisieux «Petits Traités Spirituels» Série I «Spiritualité» Éditions des Béatitudes «Ma confiance était si grande que je ne

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES

LE CHRIST, LA LOI ET LES ALLIANCES Leçon 10 31 mai 6 juin SABBAT APÈS-MIDI Étude de la semaine: Gn 9.12-17, 17.2-12; Ga 3.15-28 ; Dt 9.9 ; He 10.11-18; He 9.15-28. Verset à mémoriser : «Voilà pourquoi il est le médiateur d une alliance

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

Titre de la leçon : L Annonciation

Titre de la leçon : L Annonciation Titre de la leçon : L Annonciation Compétences visées: PLE 3 : Réexprimer le texte biblique Objectif général: A la fin de la séquence, l élève se sera approprié le texte de l Annonciation et sera capable

Plus en détail

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Mardi 02 avril 2013 Florie BRANGE Urfist de Bordeaux 4, av. Denis-Diderot 33607 PESSAC CEDEX T 33 (0)5 56 84 86 93 F 33 (0)5 56

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES ELECTIONS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES! 19 au 21 novembre 2015 1 Fonctionnement Qu est ce qu un Conseil Municipal? C est l organe délibérant de la commune. Toutes les décisions doivent être validées par

Plus en détail