DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE"

Transcription

1 DIEU CONCLUT UNE ALLIANCE AVEC SON PEUPLE Frédéric BAUDIN La relation entre Dieu et le peuple d Israël repose sur une alliance qui exclut toute fusion entre l homme et la divinité : elle met en relation deux personnes distinctes. Autrefois, Dieu a choisi Abraham, puis Isaac et Jacob, pour traiter une alliance avec eux et leur descendance. Le choix de Dieu, l élection d Israël, procède de l amour et la justice de Dieu : Dieu agit par grâce en faveur d un peuple qu il choisit non pour ses mérites, sa force armée, ou sa conduite morale, mais parce qu il l aime et qu il désire que ce peuple lui appartienne (Dt et 9. 4). L image la plus fréquente pour décrire cette alliance est le mariage, l amour entre un homme et une femme qui s unissent pour vivre ensemble (Ez 16). Dieu se rend accessible à son peuple, à qui il demande en retour une entière consécration. Son choix, son initiative et son amour motivent l amour et l obéissance du peuple d Israël. Les éléments de l alliance L alliance conclue entre Dieu et les hommes repose sur trois éléments incontournables : La Promesse : Dieu adresse une promesse à un homme, puis à sa descendance et enfin au peuple d Israël. Le sacrifice : L alliance exige qu un sacrifice soit offert. La foi : L homme et la femme, le peuple tout entier, acceptent cette alliance en ajoutant foi aux promesses de Dieu (c est aussi une grâce!). Chacun doit placer son entière confiance en Dieu qui refuse tout compromis avec le mal. Dieu dénonce en effet le mal comme une injustifiable réalité, qu il veut anéantir, sans nous en dévoiler tous les mystères. Cette alliance est enfin assortie d un signe tangible, lié aux promesses de Dieu, au sacrifice et à la foi du peuple choisi. L alliance avec Abraham et Moïse Dieu promet à Abraham une descendance nombreuse et un pays où ce peuple pourra résider. Abraham sacrifie un animal (à la place d Isaac) : il a foi en Dieu et il est ainsi considéré comme juste (Gn 16). La circoncision est le signe de l alliance, bientôt renouvelée avec Isaac, Jacob et ses douze fils, et enfin avec les douze tribus d Israël. Dieu choisit Moïse pour délivrer Israël : il lui adresse la promesse de le faire sortir d Egypte et entrer dans le pays promis à Abraham, puis «d habiter au milieu de son peuple». La présence de Dieu est la promesse ultime adressée à Israël, elle contient toutes les autres ; elle est le gage de la bénédiction (Ex ; Lv ). La Pâque marque le jour du départ, elle est centrée sur le sacrifice d un agneau ou d un chevreau : le sang de cet animal, aspergé sur les linteaux des portes, sert de signe pour que l ange de Dieu épargne les familles de ces maisons. La racine hébraïque amane (croire, avoir foi) revient aux moments les plus cruciaux de la sortie d Egypte : Israël apprend à Créé le 2 décembre

2 placer sa confiance en Dieu lors de la sortie d Egypte, du passage de la mer Rouge et dans l épreuve de la traversée du désert. La loi donnée au Sinaï L alliance du Sinaï est plus développée. Les lois de Dieu peuvent se résumer par deux principaux commandements : «Shema Israël! Ecoute Israël, le Seigneur ton Dieu est l unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ta pensée, de toute ta force, de tout ton être» (Dt 6) et «Tu aimeras ton prochain comme toi-même» (Lv ). Par amour, en obéissant aux commandements de Dieu, Israël sera «une nation sainte (consacrée à Dieu), un royaume de sacrificateurs» (Ex et 5). C est à cette condition que Dieu «marchera au milieu de son peuple» et lui donnera la vie. Dieu est amour et justice : ces deux qualités sont indissociables, elles commandent les rapports de l homme avec Dieu et avec ses semblables. Pédagogie de l alliance L homme et la femme sont responsables de leurs actes devant Dieu : «Les commandements de Dieu ne sont pas hors de leur portée» (Dt ). Mais ils sont en réalité incapables de mettre la loi en pratique dans toute son étendue et sa rigueur, dans sa profondeur exigée par l amour parfait. Ils n ont pas un «cœur pour connaître (Dieu), des yeux pour voir, des oreilles pour entendre», explique Moïse à Israël (Dt 29. 3). Moïse annonce même la corruption morale qui gagnera le peuple d Israël et les conséquences qui en découleront (Dt , Es ). Dieu sait qu Israël n est pas un peuple parfait : il a une «nuque raide» (Dt 9. 6), son «cœur est incirconcis» (Lv , cf. Jr et 9. 25). Ces métaphores révèlent son incapacité à se plier aux exigences divines. Tous les peuples sont dans la même situation, soulignent les prophètes et les apôtres (Ps 14, Rm 3). Enfin, une malédiction pèse sur «quiconque ne met pas en pratique tout ce qui est écrit dans la loi» (Lv 18. 5). Dieu aurait-il donné la loi pour faire mourir son peuple? Certains hommes et femmes prononcent cette phrase de révolte à plusieurs reprises dans le désert, lorsqu ils se trouvent devant une impasse ou devant une difficulté apparemment insurmontable (Ex 12, etc.). Dans un premier temps, Dieu répond chaque fois par une promesse de délivrance, qui s accomplit. Si la loi révèle le péché et entraîne la condamnation du coupable, elle est aussi un instrument de la pédagogie divine pour le conduire à recevoir le pardon et la délivrance (Gal 3). Le prix de l alliance : sacrifice et médiation La loi permet donc à l homme et la femme de comprendre qu ils sont pécheurs par nature (le péché se définit aussi étymologiquement par l incapacité d atteindre la cible, le but fixé par la loi). Ils ne peuvent aimer Dieu et leur prochain en tout temps et en toutes circonstances. Ils sont alors poussés à rechercher une solution pour leur salut, afin d être en communion avec Dieu et de retrouver ainsi l amour et la vie. Or, cela n est possible qu à condition qu une autre vie soit donnée, qu un sacrifice soit offert à la place du «pécheur». La loi dénonce le mal, mais elle propose aussi un remède au mal : «L expiation s opère seulement si le sang du sacrifice est versé» (Lv ; cf. Hb 9. 22). Le sacrifice couvre ou efface (héb. kipper) les fautes et permet la réconciliation du coupable avec Dieu. Moïse intercède vigoureusement dans ce sens en faveur de son peuple, il préfigure le médiateur qui sera envoyé un jour pour résoudre le «conflit» entre Dieu et les hommes. Dieu adresse alors la promesse (et l ordre, d une certaine manière!) à son peuple de circoncire son cœur pour manifester un amour authentique et vivre (Dt 30. 6). Créé le 2 décembre

3 Le sceau de l alliance L alliance du Sinaï s achève par l aspersion du sang d un animal sacrifié sur l autel des sacrifices, puis sur le peuple. C est le signe de l alliance conclue entre Dieu et son peuple, qui s est engagé à faire «tout ce que Dieu a dit» (Ex 24. 8). Mais cette alliance n a de sens qu à condition qu Israël ait foi en Dieu, ses promesses et son pardon, lorsque les prêtres sacrifient un animal pour l expiation des fautes. Le peuple de Dieu accèdera ainsi au repos, à la paix, dont le signe tangible est le sabbat (Ex ). Israël n entre pas aussitôt dans le pays qui lui est promis : presque tous manquent de foi en Dieu, à la suite d un rapport exagérément négatif des espions envoyés pour explorer le pays de Canaan : «Jusques à quand ce peuple ne croira-t-il pas en moi» (Dt 1. 7). De même, Dieu reproche à Moïse, qui a frappé le rocher au lieu de simplement élever la voix, de «n avoir pas cru en lui pour le sanctifier aux yeux d Israël» (Nb 20). Cependant, Dieu révèle à Moïse, lors d une vision que s il est juste, il sait aussi se montrer compatissant ; s il ne tient pas le coupable pour innocent, il fait grâce (Ex ; cf. Es ). C est donc bien en vertu de l amour de Dieu qu Israël pourra enfin entrer dans la terre promise, non sans avoir appris à lui faire confiance, à ajouter foi à ses promesses : «C est pour te mettre à l épreuve que je t ai fait traverser ce désert, afin de te faire du bien ensuite. Garde-toi de dire que tu es entré dans ce pays et que tu as réalisé toutes ces choses par ta force et ton travail» (Dt 8) Israël doit tout à la grâce du Seigneur, l élection comme la foi et la sanctification : les menaces de jugement et le pardon manifesté doivent conforter le peuple choisi à pratiquer le bien défini par le Seigneur pour lui rendre un culte et l adorer, pour l aimer sans partage. C est ainsi qu il sera un peuple consacré à Dieu, sanctifié pour servir Dieu dans son Temple. La loi, l alliance et le pays d Israël Toutes les lois et les promesses sont données par Dieu au peuple d Israël en vue de son installation dans la Terre Promise (Dt 8). La résidence sur cette terre suppose une stricte observance des lois du Seigneur. Trois principales fêtes sont liées à la vie agricole dans le pays : la Pâque (prémices de la moisson de l orge), la Pentecôte (moisson du blé), et la fête des tentes (fête de toutes les récoltes). On peut y ajouter le sabbat (lié au souvenir de la manne et donc de la providence divine), et les jubilés. Or, si son peuple observe ses lois, Dieu lui promet une situation favorable en tout point. Les sacrifices font partie de ces lois : ils couvrent les manquements du peuple tout entier, à condition que celui-ci s amende avec sincérité ; les prophètes fustigent le formalisme (cf. Es. 28). La bénédiction se traduit par des conditions climatiques favorables à une abondante récolte, ce qui permet de fêter effectivement la récolte dans la joie! En revanche, si Israël se trouve en défaut par rapport à la loi, les conditions climatiques sont défavorables et les fêtes moins joyeuses, voire impossibles (sécheresse, famine, conflits). Les fêtes sont donc un peu comme le «thermomètre» de la foi et de l obéissance du peuple d Israël aux lois de son Dieu. Elles lui permettent de faire le point sur sa relation avec Dieu, et éventuellement de revenir à Dieu s il s en est écarté. Jugement et pardon Cette interprétation est certes très simpliste : il n est pas si facile (ni toujours recommandé!) d établir des liens directs et absolus entre les conditions de vie et la foi d Israël. Cela est aussi valable pour l Eglise, pour chacun d entre nous. Dieu peut «éprouver» son peuple, comme dans le désert, pour lui apprendre à placer en lui sa confiance, quelles que soient les circonstances. L apôtre Paul et les premiers martyrs de l Eglise mentionnent aussi leurs difficultés, les persécutions dont ils souffrent ; Jacques n hésite pas à préciser que celles-ci peuvent devenir le signe de l approbation du Seigneur. Dans sa liste des «héros de la foi» (Hb 11), l auteur de l épître aux Hébreux mentionne des Créé le 2 décembre

4 hommes et des femmes maltraités, victimes de maladies ou de violences, et cependant conscients de la bénédiction divine, de la présence de Dieu. Par ailleurs, les conséquences de la chute se font sentir dans l ensemble de la création. Les maladies ou les difficultés de toutes sortes ne sont pas nécessairement les conséquences de fautes particulières des individus ou du peuple d Israël dans son ensemble. Néanmoins, cette corrélation est parfois soulignée par les écrivains bibliques, comme par exemple lors de la sécheresse au temps du prophète Elie, ou de la déportation à Babylone. Paul donne une interprétation similaire dans son enseignement sur la sainte Cène (1 Co. 11). Il serait bien entendu inacceptable d appliquer ce principe à des événements tels que les persécutions subies par les Juifs ou, à bien plus forte raison, à la Shoah. L alliance rompue Sous l ancienne alliance, le remède à la faute et à ses conséquences est de toute façon proposé avec la célébration de la fête des expiations (Yom Kippour). Ce jour-là, le chef des prêtres recueillait le sang d un animal offert en sacrifice, pour l asperger sur l arche de l alliance, en signe d expiation pour couvrir ses propres fautes, celle de sa famille (les lévites), et celles de tout le peuple d Israël. Déjà du temps de Moïse, l épisode du Veau d or avait révélé les faiblesses d Israël. Après Josué, Israël traverse des périodes de décadence, d idolâtrie, de corruption sociale et religieuse, de résistance à l Esprit Saint : ils sont «incirconcis de cœur et d oreilles», souligne Moïse, comme Etienne dans son discours aux anciens d Israël. Ces périodes sombres alternent avec des périodes de répit et de retour à la foi au Dieu d Israël. Le peuple juif revient alors à une observance plus stricte de la loi de Moïse, notamment sous la conduite des «juges» ou sous l impulsion des prophètes. Mais ces retours à Dieu sont hélas souvent passagers et superficiels. Les règnes des rois les plus fidèles à Dieu sont entachés de fautes graves (David, Salomon, etc.). Après le schisme qui divise le pays en deux, les habitants d Israël, le royaume du Nord, sont emmenés en captivité en Assyrie (722 av. J.-C.), comme le seront aussi les habitants du royaume de Juda à Babylone (586 av. J.-C.). L alliance rétablie Ces épreuves montrent de façon indubitable que les menaces et le jugement de Dieu sont réels ; les promesses de pardon et de restauration trouveront aussi leur accomplissement. Les prophètes dénoncent, en effet, les désordres sociaux et religieux de leur temps. Certains le disent en des mots sans équivoque, que l on taxerait aujourd hui peut-être d antisémite, si on les lisait sous la plume de certains auteurs! (cf. Es 1) les prophètes mettent en relation les désobéissances et l infidélité d Israël avec les famines ou les invasions étrangères. Ils annoncent toutefois le pardon de Dieu, le retour en grâce toujours possible avant même que ces menaces ne se réalisent, si les hommes et les femmes d Israël «reviennent» (shouv), se détournent de leur faute. C est une condition systématiquement soulignée par les prophètes (Jérémie en particulier). Les Juifs reviennent dans leur pays au 5 ième siècle, après un temps de profonde humiliation et de repentance (cf. Daniel 9, Esdras 9 et Néhémie 9). Mais au-delà de ce rétablissement partiel, les prophètes annoncent l établissement d une nouvelle alliance, universelle. Une nouvelle alliance Le rétablissement d Israël, sous l ancienne alliance, est toujours partiel : il concerne un «reste» (Es ; Mi ; ; So ; 3. 12, etc.). Une partie des juifs revient d Assyrie ou de Babylone. Les prophètes annoncent que cette restauration physique sera accompagnée d une restauration spirituelle, d une véritable régénération, une authentique «circoncision du cœur», qui s effectuera sous le régime d une «nouvelle alliance». Cette restauration inclut le pardon des péchés et la promesse renouvelée par Dieu de se Créé le 2 décembre

5 manifester au milieu de son peuple. Deux textes soutiennent le peuple d Israël dans cet espoir : «Voici les jours viennent, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d Israël et de Juda une alliance nouvelle. Ce ne sera pas une alliance comme celle que j ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai saisis par la main pour les faire sortir d Egypte : celle-ci, ils l ont rompue, quoique je fusse leur Seigneur, leur maître. Voici l alliance que je conclurai avec la maison d Israël : après ces jours, je mettrai ma loi au-dedans d eux, je l écrirai sur leur cœur, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. [ ] Je pardonnerai leur faute, je ne me souviendrai plus de leur péché» (Jr ; cf. hb ; ) «Je vous retirerai des nations où je vous ai dispersés, je vous rassemblerai de tous les pays et je vous ramènerai sur votre territoire. Je ferai sur vous l aspersion d une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures, de vos idolâtries. Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous et je ferai en sorte que vous suiviez mes prescriptions et que vous pratiquiez mes ordonnances» (Ez ) La parabole hardie de la femme infidèle, décrite par Ezéchiel (Ez. 16), va dans le même sens : Dieu trouve d abord une jeune fille nue et sans défense ; il la soigne et la revêt des plus beaux habits pour en faire sa compagne, sa reine. Mais celle-ci s enorgueillit de sa beauté et se prostitue à ses amants. Elle finit par tout perdre. Dieu l appelle cependant à contracter avec lui une nouvelle alliance : «Tu as rompu notre alliance, mais je me souviendrai de cette alliance et j établirai avec toi une alliance éternelle [ ] quand je ferai pour toi l expiation de tout ce que tu as fait» L alliance du Messie Les prophètes précisent que cette nouvelle alliance se réalisera avec la venue du «serviteur de Dieu», le Messie. Ils annoncent sa mort (Es 53, Ps 22, etc.) mais aussi sa résurrection (Es. 53, Ps. 16, etc.). Après l exil à Babylone, Zacharie et Malachie exposent les thèmes du jugement et de la purification du «reste» d Israël. Le peuple de Dieu est passé au crible, dans le tamis ; il est comme le métal purifié dans le creuset passé au feu (Za ; Mal ). Ce peuple est purifié en vue du règne messianique ; il est l œuvre du Messie (Mi 4 et 5 ; Ez ). C est ce peuple purifié par le Messie, pardonné par Dieu et réconcilié avec lui, régénéré par l Esprit du Seigneur (Ez 37) qui connaîtra le Seigneur en vérité (Jr ; Jn 4). Israël est réduit parfois même à un seul homme, le «serviteur du Seigneur», selon le prophète Esaïe. C est aussi «Emmanuel» : Dieu présent au milieu de son peuple. Le Messie incarne le peuple tout entier et vient pour le racheter : on ne peut le confondre avec le peuple d Israël, ni avec le «reste» d Israël (une élite religieuse, selon certains juifs), car il rassemble autour de lui une communauté pour laquelle il obtient le salut. Il est le «serviteur juste» (tsadiq avdi), sans faute : lui seul peut donc porter les fautes de son peuple (Es ). L'intégrité d Israël est, en effet, démentie par le contexte de ce chapitre (v. 5 et 8), comme à plusieurs reprises dans ce livre (cf. 1 et ; ; 48. 1, 4, 8, 18 ; 50. 1, etc.). Une alliance universelle Cette dernière remarque vaut d'ailleurs pour tous les peuples de la terre (Rm 3). D après les prophètes, le pardon et la réconciliation avec Dieu seront offerts également à un peuple rassemblé du milieu des nations : des non juifs bénéficieront des promesses de salut et seront incorporés au peuple du Seigneur. Un reste des nations se joindra au reste d Israël Créé le 2 décembre

6 pour former un seul peuple. Le Messie est la lumière des nations : «C est peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et pour ramener les restes d Israël ; je t établis pour être la lumière des nations, pour que mon salut soit manifesté jusqu aux extrémités de la terre» (Es et Es 49. 6). Les non juifs seront rassemblés avec Israël pour adorer Dieu dans son temple (Es ). La prophétie d Osée va dans le même sens (Osée et ). Les auteurs du Nouveau Testament reprennent ce thème : les chrétiens juifs et non juifs sont élus d entre (êk) les juifs et d entre les nations (Rm ). L élection se situe donc à plusieurs niveaux (c était déjà vrai sous l ancienne alliance). Dieu veut que tous les hommes et femmes soient sauvés, mais il n en choisit qu un certain nombre pour le salut, parmi les juifs comme parmi les non juifs. Selon Pierre (1 Pi 2. 9), ce peuple racheté forme une «maison spirituelle, une race élue, une communauté sacerdotale royale, une nation sainte, le peuple que Dieu s est acquis.» Les non juifs participent donc à part entière à la vocation adressée à Israël : «Vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs, une nation sainte.» (Ex 19. 6). Des hommes et des femmes de toute langue et de toute nation, des juifs et des non juifs célèbrent ensemble le Seigneur lors de sa seconde venue (Ap 1. 6 et ) ; ils forment une nouvelle nation qui lui est consacrée, l épouse du Seigneur. Un «reste» des juifs et des non juifs, par la foi au Messie, devient le peuple du seigneur, la postérité d Abraham selon la promesse adressée au patriarche (Gn 15 et Gal. 3). L Alliance de Dieu avec les Juifs s est élargie aux non juifs : ces derniers ne remplacent pas les premiers, ils forment ensemble un peuple nouveau dans la foi au Messie d Israël (Ep. 2). Conclusion La relation entre Dieu et Israël est fondée sur l alliance. Dieu a pris l initiative de cette alliance (élection), par amour et avec justice. Il n y a donc pas lieu de contester cette élection du peuple issu de la descendance d Abraham, Isaac et Jacob. Mais cette élection générale ne doit pas cacher une élection particulière, au sein même du peuple d Israël, et cela déjà sous le régime de l Ancienne alliance. L alliance est assortie d une promesse : Dieu «habitera» au milieu de son peuple et fera résider ce peuple dans le pays promis à Abraham. Le peuple est tenu d aimer Dieu de tout son cœur et son prochain comme lui-même. Les sacrifices offerts couvriront les manquements à la loi et permettront l accès libre à la présence divine. Cela suppose, de la part du peuple d Israël, une foi entière en Dieu, une confiance inébranlable, quelles que soient les circonstances. Lorsque les conditions sont favorables, le peuple de Dieu peut exprimer sa reconnaissance et sa louange à Dieu, tout en se montrant vigilant dans l abondance (Deutéronome 8) ; en temps de disette ou de famine, d épidémie ou de guerre, ce qui ne manquera pas d arriver dans un monde marqué par la réalité du mal, la mise à l épreuve et l issue favorable peuvent ainsi permettre à Israël d accroître sa confiance en Dieu, d affermir sa vocation et son élection. C est la «leçon» de la traversée du désert après la sortie d Egypte. Si Israël s est rendu coupable d une faute particulière, il pourra revenir à son Dieu qui lui pardonnera sa faute, en vertu du sacrifice offert pour l expiation (Lv 16). La circoncision et l aspersion du sang de l animal offert en sacrifice sont les signes de l alliance entre Dieu et son peuple. Mais ce signe, précisent les prophètes, prendra une autre dimension, lorsque le Messie, «l Agneau de Dieu», acceptera lui-même de mourir pour prendre sur lui les fautes de son peuple. Le Messie circoncira le cœur de ceux qui croiront en lui pour être pardonnés et réconciliés avec Dieu ; il seront alors pleinement sauvés, ils auront la certitude d être un jour libérés des conséquences du mal et de la mort. Enfin, conformément à la promesse adressée à Abraham, cette possibilité sera offerte à toutes les nations de la terre, parmi lesquelles Dieu choisira également un «reste» pour l associer au reste d Israël. Ensemble, ils sont appelés à former une nation sainte, un peuple Créé le 2 décembre

7 choisi qui lui est consacré. C est pour cette raison que les apôtres soulignent la similitude qui existe entre le peuple juif et les non juifs : ils sont «pécheurs» et sont sauvés par grâce, les uns et les autres, sans accomplir la Loi dans toute son étendue et ses exigences (cf. Rm 3). La Loi cependant demeure : elle révèle à tous leur faute devant Dieu, leur incapacité d aimer Dieu et leur prochain en tout temps et en toute circonstance. Mais les hommes et les femmes peuvent désormais être réconciliés avec Dieu en ajoutant foi au Messie Jésus, venu pour conclure une nouvelle alliance, définitive et universelle : Jésus satisfait ainsi la justice divine et il incarne l amour de Dieu pour le monde (Jn 3. 16). Pour tout renseignement, vous pouvez vous adresser à la rédaction du journal du Berger d Israël : Association Le Berger d Israël 2, rue des Magasins STRASBOURG Tél Créé le 2 décembre

Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël?

Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël? Qui sont aujourd hui Juda et les fils d Israël et qui sont aujourd hui Joseph, Ephraïm et toute la maison d Israël? Israël est le nom d un pays, d une promesse de Dieu, et d une tribu sortie de l esclavage

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29)

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29) DIEU : CET INCONNU Il y a dix-neuf siècles, l apôtre Paul, en parcourant la vielle d Athènes découvrit un autel qui portait une inscription étrange : «23 À un Dieu inconnu!» (Actes 17, 23) De crainte d

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'éternel, le Dieu d'israël. Et comme la main de l'éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il

Plus en détail

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre?

Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? POURQUOI JESUS VINT-IL SUR LA TERRE? 79 8 Pourquoi Jésus vint-il sur la terre? Que diriez-vous si, alors que vous marchiez dans la rue, un journaliste vous abordait et vous disait : A votre avis, quel

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

L'Eglise est-elle le nouvel Israël?

L'Eglise est-elle le nouvel Israël? L'Eglise est-elle le nouvel Israël? Lorsque je suis devenu chrétien en 1970 jai lu la plupart de la Bible et je suis arrivé à trois conclusions: 1 Que la Bible est la Parole de Dieu 2 Que Jésus est le

Plus en détail

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20)

Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Jésus est au centre de l Église (Matt. 16.13-20) Introduction Quelques idées sur Jésus Jésus était-il simplement un homme très sage? un prophète? a-t-il seulement existé? Quelle que soit la réponse que

Plus en détail

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT

VIVRE ET MARCHER SELON L ESPRIT Synode général de Foumbot «Vivre et marcher selon l Esprit» au scanner Le thème de l année 2010 du Synode disséqué et expliqué par le Rev. Dr Kamta Isaac Makarios, Directeur DEC/EEC. Lire EGLISE EVANGELIQUE

Plus en détail

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ

Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ Les 144,000 Les prémices de Jésus-Christ "Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'israël." (Apocalypse 7:4). Le sujet

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith)

LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) LE MEILLEUR CHEMIN (The Better Way) Leçon 3 FERME DANS LA FOI (Steadfast in the Faith) POINT PRINCIPAL : Le Seigneur a délivré la foi à son église. Il attend que l église retienne fermement cette foi.

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

de ta famille et de la maison de ton père un peuple le nom une bénédiction! ceux qui te béniront ; mais qui te réprouvera,

de ta famille et de la maison de ton père un peuple le nom une bénédiction! ceux qui te béniront ; mais qui te réprouvera, Une lectio de Genèse 12,1-4 Il existe de savantes études consacrées à la vie d Abraham. Mais la vie de «notre Père Abraham» (Lc 1,73) est d abord dans la Parole de Dieu elle-même. Pour connaître Abraham,

Plus en détail

Le package bibleref-french

Le package bibleref-french Le package bibleref-french Maïeul Rouquette & Raphaël Pinson raphink@gmail.com 3 novembre 2014 Résumé Le package bibleref-french fournit une traduction français du package bibleref. Table des matières

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Comment Dieu s adresse-t-il à moi?

Comment Dieu s adresse-t-il à moi? Leçon 6 Comment Dieu s adresse-t-il à moi?... A vrai dire, je ne L ai jamais entendu. «Partez, partez, sortez de là! Ne touchez à rien d impur!» La voix se fait insistante ; elle a une note d autorité

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7)

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) Ce cri, c est celui des prophètes, bien avant la venue du Christ, à l adresse

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

Initiation à la méditation des Ecritures 1

Initiation à la méditation des Ecritures 1 QUI ES-TU SEIGNEUR? Initiation à la méditation des Ecritures 1 Voir et contempler le Seigneur dans les Ecritures et être transformé en la même image, par la foi en sa Parole et par son Esprit, en réponse

Plus en détail

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel»

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» «Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» Quelqu un remarqua un jour une chose étrange dans un cimetière. Une grande pierre tombale portait l épitaphe suivante : Passant, réfléchis et arrêt-toi Tu es là

Plus en détail

ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS. Donner de notre mieux à notre Seigneur JAMES L. MAY

ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS. Donner de notre mieux à notre Seigneur JAMES L. MAY Donner de notre mieux à notre Seigneur ADORER DIEU ILS OUVRIRENT LEURS TRÉSORS JAMES L. MAY Abraham était un homme riche. Comme il avait beaucoup de bétail, il aurait offert avec joie à son Dieu la meilleure

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX

ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX ÉVANGILE ET JUDAÏTÉ : L APPORT DE L ÉPÎTRE AUX HÉBREUX Samuel BÉNÉTREAU Le Nouveau Testament dans son ensemble, constitue un témoignage du plus haut intérêt sur les rapports entre chrétiens et juifs. Quelle

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Les différents temps de la Messe

Les différents temps de la Messe Les rites initiaux Les différents temps de la Messe 1. Se rassembler pour répondre à une invitation Peut-être entendez-vous les cloches de l église Notre Dame du Val sonner à 11 heures moins dix? Chaque

Plus en détail

LA FIN-DES-TEMPS PROPHÉTISÉE

LA FIN-DES-TEMPS PROPHÉTISÉE LA FIN-DES-TEMPS PROPHÉTISÉE Chapitre 1 1 LE MESSIE DE FIN-DES-TEMPS Chapitre 2 36 LE SEPTIÈME SCEAU Chapitre 3 78 L ÉLIE DE FIN-DES-TEMPS Chapitre 4 104 L'ÉGLISE DE FIN-DES-TEMPS Chapitre 5 156 OUVRIR

Plus en détail

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre,

Plus en détail

Le Chrétien qui porte du fruit

Le Chrétien qui porte du fruit Le Chrétien qui porte du fruit Une étude de la métaphore sur le Cep Jean 15 : 1-17 «Encadrer la sortie de l école du dimanche», nous dit une Mme Packer épuisée, «a été cette année comme tenter d orienter

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

SCRUTINS NOTES PASTORALES

SCRUTINS NOTES PASTORALES SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés

Plus en détail

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2

«POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 «POUR NOUS IL L A FAIT PÉCHÉ» Sur II Corinthiens V, 20 - VI, 2 (V, 20) C est pour Christ que nous sommes en ambassade, puisque c est Dieu qui appelle par nous. Nous vous (le) demandons pour Christ, réconciliez-vous

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

Dieu abandonne-t-il celui qui est tombé?

Dieu abandonne-t-il celui qui est tombé? Dieu abandonne-t-il celui qui est tombé? (Assurance du salut!?) Éditions Ôr Vé Shalom (Lumière et paix) Michel Cournoyer INTRODUCTION Depuis plusieurs années maintenant, est revenue en force, dans certains

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

Cet homme était vraiment le Fils de Dieu. (Marc 15:33 à 41) (Sermon prêché par Mario Veilleux dans l ECRB le dimanche 25 mars 2012)

Cet homme était vraiment le Fils de Dieu. (Marc 15:33 à 41) (Sermon prêché par Mario Veilleux dans l ECRB le dimanche 25 mars 2012) Cet homme était vraiment le Fils de Dieu. (Marc 15:33 à 41) (Sermon prêché par Mario Veilleux dans l ECRB le dimanche 25 mars 2012) Rêvez-vous, quand vous dormez? Un jour, le réformateur Martin Luther

Plus en détail

JE VOUS DONNE MA PAIX

JE VOUS DONNE MA PAIX JE VOUS DONNE MA PAIX En quittant ce monde, notre Seigneur Jésus fit des legs. Suspendu sur la croix, il légua aux soldats romains qui l avaient crucifié ses quelques vêtements et sa tunique. Il légua

Plus en détail

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose.

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose. 1. SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE?

INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? 13 INTRODUCTION : QU ATTENDEZ-VOUS D UNE ÉGLISE? Tout compte fait, qu attendez-vous d une Église? Il est possible que vous n ayez pas réfléchi à cette question

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20)

QUI EST JÉSUS-CHRIST? Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit : Le Christ de Dieu» (Lc 9,20) LEÇON 3 11 17 avril QUI EST JÉSUS-CHRIST? SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine Lc 4.16-30, 6.5, Ep 1.3-5, Lc 9.18-27, 2 P 1.16-18. Verset à mémoriser «Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je? Pierre répondit

Plus en détail

La plupart pensent que Joseph est décédé peu avant le début du ministère public de Christ.

La plupart pensent que Joseph est décédé peu avant le début du ministère public de Christ. Introduction Lecture : Matt. 12.46-50 46 Comme Jésus parlait encore à la foule, sa mère, et ses frères se tenaient dehors et cherchaient à lui parler. 47 Quelqu un lui dit: Ta mère et tes frères se tiennent

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU VERSET CLÉ Nous sommes simplement des serviteurs de Dieu... Chacun de nous accomplit le devoir que le Seigneur lui a confié: j ai mis la plante

Plus en détail

Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit

Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit Il y a un seul Corps et un seul Esprit et l Unité de l Esprit PATTERSON F.G. 1911 PREMIÈRE PARTIE: «Il y a un seul Corps et un seul Esprit» Éph. 4:4. Introduction Jʼespère que les remarques qui vont suivre,

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail

Comment saint Paul concevait sa mission de prédicateur par le diacre Jean-Paul Lefebvre - Filleau

Comment saint Paul concevait sa mission de prédicateur par le diacre Jean-Paul Lefebvre - Filleau Comment saint Paul concevait sa mission de prédicateur par le diacre Jean-Paul Lefebvre - Filleau On peut comprendre comment saint Paul concevait sa mission de prédicateur de l Evangile, en examinant les

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Christ et sa justice

Christ et sa justice Christ et sa justice E. J. Waggoner TABLE DES MATIÈRES Préface... 1 CHRIST ET SA JUSTICE... 3 COMMENT CONSIDÉRONS-NOUS CHRIST?... 5 CHRIST EST-IL DIEU?... 7 CHRIST, CRÉATEUR... 11 CHRIST EST-IL UN ÊTRE

Plus en détail

Les Elégies spirituelles ou Livre des Prières de Saint Grégoire de Narek

Les Elégies spirituelles ou Livre des Prières de Saint Grégoire de Narek Les Elégies spirituelles ou Livre des Prières de Saint Grégoire de Narek Saint Grégoire de Narek (Erivan Bib. Nat. Arm. Ms 1568 vers 1173) Parmi les littératures chrétiennes très méconnues des Européens

Plus en détail

Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva

Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva Auteur : Francisco Faus Autorisation ecclésiastique : +D. Benedicto Beni dos Santos Évêque auxiliaire de São Paulo. 8 avril 2003 Pour plus d information sur

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Les sacrements dans la vie de l Église

Les sacrements dans la vie de l Église Les sacrements dans la vie de l Église Père Normand Provencher, o.m.i. Université Saint-Paul Ottawa 2007 Tables des matières Introduction Présentation du document p. 3 Une vision d ensemble Le rôle et

Plus en détail

La loi permet-elle d'avoir la victoire sur le péché?

La loi permet-elle d'avoir la victoire sur le péché? La loi permet-elle d'avoir la victoire sur le péché? Comment la loi révèle et stimule le péché. Le péché ne peut être vaincu que par la foi, pour que ce soit par grâce. Il existe une relation étroite entre

Plus en détail

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde

La sphère d autorité se circonscrit au type de relation sur lequel elle se fonde Les femmes dans le ministère chrétien commandements» (termes étrangers à la Bible), telle qu elle est parfois présentée : Dieu Christ anges homme femme enfants. Cette simplification outrancière a conduit

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON LE CEP ET LES SARMENTS Jean 15:1-27 LEÇON 236 Cours des Adultes VERSET DE MEMOIRE: "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

NEUVAINE AU TRES PRECIEUX SANG DE JESUS-CHRIST

NEUVAINE AU TRES PRECIEUX SANG DE JESUS-CHRIST NEUVAINE AU TRES PRECIEUX SANG DE JESUS-CHRIST L'Histoire de l'eglise, c'est l'histoire du Précieux Sang de Jésus Christ. "C'est par Lui, et non par le sang des taureaux et des boucs, que nous avons été

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

LA VÉRITÉ SUR LA JUSTIFICATION PAR LA FOI?

LA VÉRITÉ SUR LA JUSTIFICATION PAR LA FOI? LA VÉRITÉ SUR LA JUSTIFICATION PAR LA FOI? Jack Sequeira INTRODUCTION La doctrine vitale de la justification par la foi a, à juste titre, pris l'avantscène de l'enseignement adventiste actuel. Malheureusement,

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit

Celui qui me guérit Copyright 1995, Geneviève Lauzon-Falleur (My Healer) Ps. 30. Car Tu es Celui qui me guérit elui qui me guérit opyright 1995, Geneviève Lauzon-alleur (My Healer) Ps. 30 B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B Seigneur mon ieu # B J ai crié à Toi B/# t Tu m as guérie # #/G G#m #/ Par la puissance

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

«Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament

«Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament CHAPITRE 8 «Esclave du Christ» Sa signification dans le Nouveau Testament L image de l esclavage et son origine L image de l esclavage ne peut être éliminée du Nouveau Testament; elle doit ses origines

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris, Toronto 1999 BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris,

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

C62. Que signifie être en Christ? Comment être sûr que je suis en Jésus?

C62. Que signifie être en Christ? Comment être sûr que je suis en Jésus? Source de Vie http://www.sourcedevie.com SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée mis le 01/03/2000 Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole*

Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole* Dossier interbible Dieu en mouvement L avenir de l Église à la lumière de la Parole* Jésus chassant les marchands du Temple. Jacob Jordaens (1593-1678). Musée du Louvre, Paris. 3. Jésus, nouveau Temple

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

Paroisse St-Pierre de Plaisir. 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE ... LE...

Paroisse St-Pierre de Plaisir. 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE ... LE... Paroisse St-Pierre de Plaisir 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE... LE... LE BAPTÊME A ÉTÉ CÉLÉBRÉ PAR :... Petit enfant, LE BAPTÊME, Sacrement de la foi pour la vie éternelle

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com

POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? 1 Pourquoi Dieu permet-il le mal? Brève initiation au problème du mal MASSON Alexis Philosophie de la Religion www.epistheo.com 2 Première Partie UN SERIEUX PROBLEME 3 1

Plus en détail