EDUCATION A LA PAIX ET DEVOIR DE MEMOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDUCATION A LA PAIX ET DEVOIR DE MEMOIRE"

Transcription

1 EDUCATION A LA PAIX ET DEVOIR DE MEMOIRE Détail d'une toile de Jacques TARDI, offerte à la Mairie de Craonne

2 PRESENTATION DE l'action «CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE : MEMOIRE, ART ET HISTOIRE» Cette action pédagogique a été menée avec une classe de 3ème au cours de l'année , première année de la commémoration du centenaire de la Première guerre mondiale. Elle répond à 3 objectifs Montrer la force de l'événement, la violence de masse, l'épreuve que ce conflit a constitué et les traces qu'il a laissées dans la conscience collective et sa traduction dans la production artistique. Eduquer à la paix. Aborder ces thématiques dans une approche interdisciplinaire et dans le cadre de l'histoire des Arts (Lettres/Histoire/Arts Plastiques/Education musicale) Elle s'est déroulée en plusieurs étapes 1er trimestre 2013/2014 : travail en classe sur un certain nombre d'objets entrant dans le cadre des contenus disciplinaires et de l'histoire des arts. On peut notamment citer : - En Français, dans la séquence sur les violences de l'histoire, une séance sur l'horreur de la guerre :étude de lettres de poilus, extraits de A l'ouest rien de nouveau (E.M Remarque) et de J'ai tué (B. Cendrars), extraits de la BD C'était la guerre des tranchées (Tardi) - Le film Les sentiers de la gloire (Stanley Kubrick), des œuvres d' Otto Dix en Histoire et Arts plastiques - La Chanson de Craonne en Histoire et Education musicale Avril 2014 : déplacement sur un lieu emblématique, le Chemin des Dames. Déplacement sur 3 jours permettant la visite du Musée de la Caverne du Dragon et du site des offensives. Travail d'écriture après la visite du Chemin des Dames. Un point fort : la visite au Chemin des Dames Le choix du lieu de visite s'est imposé à nous du fait du caractère emblématique de cette bataille du printemps Cette bataille est restée symbolique de l'extrême violence de la «Grande guerre». Son absurdité et le sacrifice inutile de milliers de vies nous semblaient favoriser «l'éducation à la paix», composante importante de notre enseignement. La journée passée sur le site, à la fois dans le Musée de la Caverne du Dragon et en extérieur sur les lieux de la bataille, s'est révélée passionnante et surtout extrêmement émouvante. Le caractère particulier de cette bataille nous a été magistralement restitué par des guides qui ont eu à cœur de faire de l'histoire humaine plus que militaire.

3 Voici quelques photographies de cette journée 10 avril 2014 : un site magnifique sous un soleil radieux... Difficile d'imaginer l'enfer qui débute le 16 avril 1917 sous la neige. Ce chemin creux dans la forêt du «plateau» d'aujourd'hui, c'est le reste d'une tranchée de1917 (les arbres n'existaient pas alors). Les élèves de 3ème 1, à l'écoute du guide Yves Détail de la sculpture d'haïm Kern «Ils n'ont pas choisi leur sépulture». Cette sculpture a été réalisée en 1998, sur commande de l'etat, pour la commémoration du 80ème anniversaire de la fin de la guerre.

4 16 avril 1917 :L'OFFENSIVE DU CHEMIN DES DAMES ET LES MUTINERIES D'après André LARANE, Le 16 avril 1917, les Français lancent une grande offensive en Picardie, sur le Chemin des Dames. Mal préparée, mal engagée, elle va entraîner un profond ressentiment chez les soldats. Le Chemin des Dames désigne un escarpement de 35 kilomètres qui s'étire de Craonne, à l'est, au moulin de Laffaux, sur la route Soissons-Laon. Son nom évoque une route de crête qu'avaient coutume d'emprunter les filles de Louis XV. L'offensive a eu lieu sur cette route orientée est-ouest, à michemin de Laon (au nord) et de Soissons (au sud), dans un paysage aujourd'hui paisible. Échec sanglant L'échec de l'offensive est consommé en 24 heures malgré l'engagement des premiers chars d'assaut français (une quarantaine). On n'avance que de 500 mètres au lieu des 10 kilomètres prévus, et ce au prix de pertes énormes : morts en dix jours. Le général Robert Nivelle, qui a remplacé le général Joseph Joffre à la tête des armées françaises le 12 décembre 1916, en est tenu pour responsable.lors de la conférence interalliée de Chantilly, en novembre 1916, il assurait à tout un chacun que cette offensive serait l'occasion de la «rupture» décisive tant attendue grâce à une préparation massive de l'artillerie qui dévasterait les tranchées ennemies en profondeur. «Je renoncerai si la rupture n'est pas obtenue en quarante-huit heures» promettait-il aussi! Mais le lieu choisi, non loin de l'endroit où s'était déroulée la bataille de la Somme de l'année précédente, n'est pas le moins du monde propice à la progression des troupes, avec ses trous d'obus et ses chemins défoncés. Qui plus est, avant l'attaque, les Allemands ont abandonné leurs premières tranchées et construit un nouveau réseau enterré à l'arrière, plus court, de façon à faire l'économie d'un maximum de troupes : la ligne Hindenburg. Une offensive parallèle est menée par les Anglo-Canadiens au nord de la Somme, à Vimy (...). Plus chanceux que leurs alliés, ils avancent dès le premier jour d'un à cinq kilomètres, les Allemands ayant allégé leur dispositif pour concentrer leurs efforts sur le Chemin des Dames. Désespoir et mutineries Après l'attaque du Chemin des Dames, au cours de laquelle sont morts pour rien soldats français, la désillusion est immense chez les poilus. Ils ne supportent plus les sacrifices inutiles et les mensonges de l'état-major. Des mutineries éclatent çà et là. En fait de mutineries, il faudrait plutôt parler d'explosions de colère sans conséquence pratique (aucun soldat n'a braqué son arme sur un gradé ; aucune compagnie n'a déserté). Elles surviennent à l'arrière, dans les troupes au repos qui, après s'être battues avec courage mais inutilement, apprennent que leurs supérieurs veulent les renvoyer au front sans plus d'utilité. Le général Nivelle, qui n'a pas tenu sa promesse d'arrêter les frais au bout de 48 heures, est limogé le 15 mai 1917 et remplacé par le général Pétain, auréolé par ses succès de l'année précédente à Verdun. Il s'en faut de beaucoup que ce changement ramène la discipline dans les rangs et les mutineries se reproduisent en assez grand nombre jusqu'à la fin du printemps. Le nouveau commandant en chef s'applique en premier lieu à redresser le moral des troupes. Il sanctionne, semble-t-il, avec modération les faits d'indiscipline collective, limitant à quelques dizaines le nombre d'exécutions. L'historien Guy Pedroncini chiffre le nombre de condamnations à environ et les exécutions effectives à 60 ou 70. Les autres condamnés voient leur peine commuée en travaux forcés (ils échappent du même coup à la guerre!). Contrairement aux idées reçues sur les mutineries, ces exécutions consécutives à l'offensive ratée du Chemin des Dames sont beaucoup moins nombreuses que celles des premiers mois de la guerre.

5 LA CHANSON DE CRAONNE Même si son histoire est en fait plus complexe, fruit d'une élaboration lente et de l'amalgame de plusieurs versions antérieures, cette chanson pacifiste et antimilitariste a été couramment identifiée avec l'offensive meurtrière du Chemin des Dames let les mutineries qui ont suivi ce désastre. Il s'agit d'une évocation sensible du quotidien des poilus. La chanson de Craonne est truffée de références au quotidien des soldats. Le morceau s'ouvre sur un retour de permission ("quand au bout d'huit jours") à reculons. " Personne ne veut plus marcher", pourtant la résignation l'emporte encore et le soldat "s'en va là haut en baissant la tête". Le refrain désespéré témoigne du sentiment des soldats, convaincus d'être sacrifiés pour une cause qui les dépasse. Le deuxième couplet fait allusion à la relève tant attendue par les uns et redoutée par ceux qui montent en première ligne pour "chercher leurs tombes". Le monde de l'arrière, entraperçu lors des permissions, est ensuite évoqué. Les paroles fustigent les "embusqués", ces hommes qui échappent indûment au conflit, qui se pavanent sur les "boulevards". Au sordide quotidien des tranchées, le(s) auteur(s) opposent les réjouissances de l'arrière où les "gros font la foire". Les paroles soulignent à dessein l'opposition entre civils ("civelots") et fantassins ("purotins"). Tandis que les soldats risquent leur vie à tout moment, les autres semblent se la couler douce à l'arrière. Les riches, "ceux là r'viendront", tandis que les soldats se sacrifient et s entre tuent pour eux. L'idée est martelée avec force dans les deux derniers couplets. La chanson se termine sur une sorte de vision subversive. Le poilu menace de cesser les combats. Il évoque la grève, ce qui permet de souligner à quel point les poilus restent des citoyens. Il semble imaginer (rêver?) une inversion des rôles. "Messieurs les gros", pour lesquels les "purotins" combattent depuis des mois, seraient enfin envoyés en première ligne afin de tâter des réalités de "cette guerre infâme". Voici les paroles de la version définitive de la chanson : Quand au bout de huit jours, le repos terminé, On va reprendre les tranchées, Notre place est si utile Que sans nous on prend la pile. Mais c'est bien fini, on en a assez, Personne ne veut plus marcher, Et le cœur bien gros, comme dans un sanglot On dit adieu aux civelots. Même sans tambour, même sans trompette, On s'en va là haut en baissant la tête. Refrain Adieu la vie, adieu l'amour, Adieu toutes les femmes. C'est bien fini, c'est pour toujours, De cette guerre infâme. C'est à Craonne, sur le plateau, Qu'on doit laisser sa peau Car nous sommes tous condamnés C'est nous les sacrifiés!

6 Huit jours de tranchées, huit jours de souffrance, Pourtant on a l'espérance Que ce soir viendra la relève Que nous attendons sans trêve. Soudain, dans la nuit et dans le silence, On voit quelqu'un qui s'avance, C'est un officier de chasseurs à pied, Qui vient pour nous remplacer. Doucement dans l'ombre, sous la pluie qui tombe Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes. au Refrain C'est malheureux de voir sur les grands boulevards Tous ces gros qui font leur foire ; Si pour eux la vie est rose, Pour nous c'est pas la même chose. Au lieu de se cacher, tous ces embusqués, Feraient mieux de monter aux tranchées Pour défendre leurs biens, car nous n'avons rien, Nous autres, les pauvres purotins. Tous les camarades sont enterrés là, Pour défendre les biens de ces messieurs-là. Refrain Ceux qu'ont le pognon, ceux-là reviendront, Car c'est pour eux qu'on crève. Mais c'est fini, car les trouffions Vont tous se mettre en grève. Ce sera votre tour, messieurs les gros, De monter sur le plateau, Car si vous voulez faire la guerre, Payez-la de votre peau!

La Chanson de Craonne, texte

La Chanson de Craonne, texte Paul VAILLANT-COUTURIER (1892-1937), écrivain, journaliste et homme politique communiste français La Chanson de Craonne Quand au bout d'huit jours le r'pos terminé Que sans nous on prend la pile Mais c'est

Plus en détail

Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences!

Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences! Corpus documentaire - La Première Guerre Mondiale 1 Thème: la Première Guerre Mondiale et ses conséquences! Sitographie indicative:! http://www.histoire-image.org/! 1643-1945 L Histoire par l Image Exploration

Plus en détail

DOSSIER HISTOIRE DES ARTS

DOSSIER HISTOIRE DES ARTS DOSSIER HISTOIRE DES ARTS ALPHA Beth 3ème A année 2014-2015 EPREUVE D'HISTOIRE DES ARTS 2014/2015 Les élèves de 3ème ont étudié de nombreuses œuvres au fil de l'année dans des domaines variése et se sont

Plus en détail

Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7

Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7 Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril 2009 3 ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7 Récit de M. Antoine-Élie GAL, né aux Mées en 1896, décédé en 1993. Arrivés en pleine nuit, devant l entrée d une

Plus en détail

La chanson de Craonne

La chanson de Craonne La chanson de Craonne Quand au bout d'huit jours, le r'pos terminé, On va r'prendre les tranchées, Notre place est si utile Que sans nous on prend la pile. Mais c'est bien fini, on en a assez, Personn'

Plus en détail

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Cliquez pour 11 modifier Avril 2016le style des sous-titres du masque Classes de madame Beaufils, madame Delhez, madame Guiheneuf, monsieur

Plus en détail

Quand la musique entre en guerre

Quand la musique entre en guerre Quand la musique entre en guerre Problématique HDA De quelle manière la musique «entre-t-elle» en guerre dans les trois œuvres étudiées? A-Une chanson française engagée contre la «grande guerre» Ecoute

Plus en détail

Histoire des arts-module 3

Histoire des arts-module 3 Histoire des arts-module 3 L inscription culturelle et sociale de la Grande guerre et de Verdun 1)La chanson de Craonne : l icône de la souffrance des Poilus Craonne est une commune de Picardie (Aisne)

Plus en détail

Histoire des Arts - CLG Kéranroux - La chanson de Craonne

Histoire des Arts - CLG Kéranroux - La chanson de Craonne Histoire des Arts - CLG Kéranroux - La chanson de Craonne Quel regard un artiste porte-t-il sur un conflit armé au XXe siècle? 1. Identifier et contextualiser Chanson populaire et contestataire, créée

Plus en détail

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 JOURNÉE N 10, SAMEDI 23 JUIN 2007 Rendez-vous : 8 h 30 à Oulches- la-vallée-foulon Départ : 9 h 00 départ de la marche Etape du midi

Plus en détail

Chemin des Dames. La lettre du. La Chanson de Craonne née avant l offensive du Chemin des Dames

Chemin des Dames. La lettre du. La Chanson de Craonne née avant l offensive du Chemin des Dames La lettre du Chemin des Dames Bulletin d information édité par le Département de l Aisne / Printemps 2010 18 Peintre et sculpteur, François Mayu fait œuvre de mémoire Le 16 avril Dominique Grange/ Tardi

Plus en détail

FAIRE DE L HISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE L ETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS. Art histoire-mémoire(s)

FAIRE DE L HISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE L ETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS. Art histoire-mémoire(s) FAIRE DE L HISTOIRE DES ARTS A PARTIR DE L ETUDE DE MONUMENTS AUX MORTS ET DE CHANSONS DE POILUS Art histoire-mémoire(s) Chirac J ai cueilli pour vous, près de ma tranchée, Ces jolies fleurs bleues, myosotis

Plus en détail

L'Aisne au cœur de la grande guerre.

L'Aisne au cœur de la grande guerre. L'Aisne au cœur de la grande guerre. Cimetière et mémorial, une amitié franco-américaine. Chapelle de Belleau Wood Le cimetière Américain OiseAisne Le monument Américain de la cote 204 Les fantômes de

Plus en détail

Tardi. un auteur de bande dessinée face à la Première Guerre Mondiale

Tardi. un auteur de bande dessinée face à la Première Guerre Mondiale Tardi un auteur de bande dessinée face à la Première Guerre Mondiale Un regard sur le passé La Première Guerre mondiale 1914-1918 C était la guerre des tranchées (Casterman, 1993), > Pourquoi Tardi un

Plus en détail

3 ème, Séquence 1 : Musique, intention et mémoire En quoi la musique nous fait-elle percevoir la réalité de la guerre?

3 ème, Séquence 1 : Musique, intention et mémoire En quoi la musique nous fait-elle percevoir la réalité de la guerre? 3 ème, Séquence 1 : Musique, intention et mémoire En quoi la musique nous fait-elle percevoir la réalité de la guerre? Objectifs généraux : J apprends : à analyser mon environnement sonore à identifier

Plus en détail

28 juin novembre 1918 Guerre Quatre ans de conflit en vingt dates

28 juin novembre 1918 Guerre Quatre ans de conflit en vingt dates 28 juin 1914-11 novembre 1918 Guerre 14-18. Quatre ans de conflit en vingt dates Rue des Archives/Rda Portrait d'un poilu français de 1914-1918 vêtu de son uniforme bleu horizon 28 juin 1914 L'attentat

Plus en détail

Introduction GUERRE, ETAT ET SOCIETE EN FRANCE ( )

Introduction GUERRE, ETAT ET SOCIETE EN FRANCE ( ) Introduction GUERRE, ETAT ET SOCIETE EN FRANCE (1851-1945) Guerre, Etat et société en France (1851-1945) PLAN Qu est ce que la guerre? La guerre est-elle un monopole des Etats? La Guerre devient une science

Plus en détail

Les lettres de Poilus

Les lettres de Poilus Les lettres de Poilus Les «paroles de Poilus» Les paroles de poilus sont des lettres ou des extraits de journaux intimes que les combattants de la guerre 14-18 ont envoyés à leurs familles et à leurs amis.

Plus en détail

INTRODUCTION La Grande guerre en chansons

INTRODUCTION La Grande guerre en chansons INTRODUCTION 1914-1918 La Grande guerre en chansons C était il y a cent ans, en 1914. Jusqu en 1918, ces quatre années de guerre ont bouleversé le monde entier et, comme toutes les guerres provoqué des

Plus en détail

La première guerre mondiale

La première guerre mondiale La première guerre mondiale Objectifs: Connaître et retenir les évènements marquants de la première guerre mondiale Avoir compris et retenu le vocabulaire spécifiques à la première guerre mondiale Utiliser

Plus en détail

Abécédaire. De la grande guerre

Abécédaire. De la grande guerre Abécédaire De la grande guerre Sommaire A comme armistice D comme défunts G comme gueule cassée H comme horreur N comme nouvelle du front P comme propagande T comme tranchée A comme armistice Nous avons

Plus en détail

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18 Clarat Odessa Denis Lydie 6.A. Histoire Les grands évènements de 14-18 28 juin 1914 Assassinat de l'archiduc François- Ferdinand de Habsbourg et de son épouse à Sarajevo en Bosnie. Il était l'héritier

Plus en détail

La chanson de Craonne,

La chanson de Craonne, La chanson de Craonne, éclairage sur la Grande Guerre Première chanson pacifiste du XXème, la Chanson de Craonne est un symbole de la Grande Guerre, décrivant une vision réaliste du quotidien, des doutes,

Plus en détail

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Chapitre 2 : Démocraties fragilisées et expériences totalitaires

Plus en détail

LA GRANDE GUERRE EN BANDES-DESSINÉES. bibliographie sélective

LA GRANDE GUERRE EN BANDES-DESSINÉES. bibliographie sélective LA GRANDE GUERRE EN BANDES-DESSINÉES bibliographie sélective «Dix de der» texte et dessin : Comès éditeur : Casterman En décembre 1944, dans les Ardennes belges, lors de la grande offensive allemande.

Plus en détail

La Résistance et la Collaboration à partir de «Maréchal nous voilà» et «Les gars de la vermine»

La Résistance et la Collaboration à partir de «Maréchal nous voilà» et «Les gars de la vermine» La Résistance et la Collaboration à partir de «Maréchal nous voilà» et «Les gars de la vermine» Position dans le programme de Troisième Dernière partie de l année dans le thème 2 : Vie politique et société

Plus en détail

«La guerre» d Otto Dix

«La guerre» d Otto Dix Objet d étude: L art et la guerre «La guerre» d Otto Dix et «Verdun» de Félix Vallotton Problématique: Comment les arts peuvent-ils contribuer à dénoncer les horreurs des guerres? 1 Otto Dix, né en Allemagne

Plus en détail

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite

Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite Filmer la mort au cinéma : Des mises en scène habiles, construites sur l implicite Voici quatre scènes du film Cheval de guerre (2012) dans lesquelles le spectateur assiste à la disparition d un personnage.

Plus en détail

I-Les grandes phases de la Première Guerre Mondiale. Q : Quelles sont les grandes phases de la Première Guerre Mondiale?

I-Les grandes phases de la Première Guerre Mondiale. Q : Quelles sont les grandes phases de la Première Guerre Mondiale? I-Les grandes phases de la Première Guerre Mondiale. Q : Quelles sont les grandes phases de la Première Guerre Mondiale? II-Les grandes phases de la Première Guerre Mondiale. Q : Quelles sont les grandes

Plus en détail

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE Clés : Période : Impliquée pendant tout le conflit; Lieux : Fère-en-Tardenois (02130) Belligérants : Allemands, Américains, Britanniques et Français Latitude : 49.198868

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale Arnaud Manbour La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale s est principalement déroulée en Europe de 1914 à 1918. Cette guerre a été particulièrement meurtrière : elle a provoqué plus de morts

Plus en détail

IL ETAIT UNE FOIS, LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

IL ETAIT UNE FOIS, LA PREMIERE GUERRE MONDIALE IL ETAIT UNE FOIS, LA PREMIERE GUERRE MONDIALE Il y a cent ans de cela, s écrivait l histoire de millions d hommes, appelés à défendre leur patrie. Soldats francs et dignes, la main sur le cœur, le regard

Plus en détail

DIRECTION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIRECTION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIRECTION DE L ORGANISATION SCOLAIRE CINQUIÈME SESSION DE LABELLISATION DE PROJETS PÉDAGOGIQUES DES PREMIER ET SECOND DEGRÉS PORTANT SUR LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE ET SES COMMÉMORATIONS BIR n 1 du 05

Plus en détail

Séance 1 : Le souvenir de la grande guerre en France

Séance 1 : Le souvenir de la grande guerre en France Séance 1 : Le souvenir de la grande guerre en France 3 Les obsèques nationales du dernier poilu 3 La place du souvenir de la Première Guerre mondiale 3 Comprendre et analyser une photographie représentant

Plus en détail

PROJET de commémoration du Centenaire de la 1 ère Guerre Mondiale HISTOIRE DES ARTS

PROJET de commémoration du Centenaire de la 1 ère Guerre Mondiale HISTOIRE DES ARTS PROJET de commémoration du Centenaire de la 1 ère Guerre Mondiale HISTOIRE DES ARTS Ce travail est proposé au Collège du Martinet à partir de la participation à un spectacle chorégraphique, vu par les

Plus en détail

le 16 avril Programme

le 16 avril Programme Association La Cagna Journée proposée par le Conseil général de l Aisne et la commune de Craonne avec les concours du Comité départemental de randonnée pédestre, du Service départemental d incendie et

Plus en détail

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( )

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( ) https://college.clionautes.org/spip.php?article3273 Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) par Gabrielle Morgane Mise en ligne : mardi 5 mai 2015 i Troisième - i 3ème

Plus en détail

La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale EXERCICES 1914-1918 La Première Guerre mondiale Exercice 1 En vous appuyant sur les résumés et documents de votre manuel, répondez aux questions suivantes : En résumé A. Quel mauvais souvenir hantait la

Plus en détail

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Élèves de 3 ème du Collège Mario Meunier, Montbrison, 2013-2014 Deux enseignants Jean Emonet Louis Géry

Plus en détail

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE»

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» CEUX DE 1914-1918 ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» «MORTS POUR LA FRANCE» Dossier constitué par l Association Historique du Pays de Grasse (ceuxde14-18@grasse-historique.fr)

Plus en détail

Quand la musique entre en guerre

Quand la musique entre en guerre Niveau 3 ème, séquence n 2 Quand la musique entre en guerre Objectifs généraux et compétences visées Structure : Thème / phrase / motif musical - Forme strophique / forme couplets-refrains Différentes

Plus en détail

La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale. -La Guerre d Otto Dix-

La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale. -La Guerre d Otto Dix- La brutalisation (ou ensauvagement) de la Première Guerre mondiale -La Guerre d Otto Dix- La Guerre; tempera; Otto Dix; 1929-1932; musée des Beaux-Arts de Dresde. Panneau central 204X204 cm Panneaux latéraux

Plus en détail

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats Des armements : - De plus en plus puissants et diversifiés - Aux effets de plus en plus meurtriers - Qui rendent possible 2 types de guerres : de position ou de mouvement - Qui permettent de menacer de

Plus en détail

Classe de 3ème. Exercice de préparation au sujet de type brevet. La Première Guerre mondiale, une guerre totale

Classe de 3ème. Exercice de préparation au sujet de type brevet. La Première Guerre mondiale, une guerre totale Classe de 3ème Exercice de préparation au sujet de type brevet La Première Guerre mondiale, une guerre totale Exercice réalisée en utilisant un TNI Xavier Rat, collège G. Bachelard, Dijon CONTRÔLE D HISTOIRE

Plus en détail

Walking Arras : a guide to the 1917 Arras battlefields. Airfields and airmen : Arras

Walking Arras : a guide to the 1917 Arras battlefields. Airfields and airmen : Arras 1914-1918 : régions au front Une sélection de documents consacrés à l un des événements les plus marquants du XXe siècle : la première guerre mondiale. Venez découvrir les facettes de la guerre dans notre

Plus en détail

Pour cela tu utiliseras les documents 3 p 19, 3 p 22, les documents a et b du polycopié ci-après

Pour cela tu utiliseras les documents 3 p 19, 3 p 22, les documents a et b du polycopié ci-après Histoire. Partie 1. L Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Chapitre 1. Civils et militaires dans la 1 ère Guerre Mondiale Objectifs Compétences Démarche Evaluation Situer un fait dans

Plus en détail

Attaque sous les gaz près de Verdun (fort de Vaux?), (22 juin?) 1916

Attaque sous les gaz près de Verdun (fort de Vaux?), (22 juin?) 1916 2) Verdun : endurer une violence de masse inouïe La bataille de Verdun (1916) est le symbole de la violence de masse vécue par les soldats au cours de la Première guerre mondiale. Les soldats durent supporter

Plus en détail

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR - 1 - Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR "De toutes les visions d horreur que la guerre m a offertes, c est au Bois le Prêtre que j ai vu les plus effroyables". Raymond Poincaré

Plus en détail

MISSION CHEMIN DES DAMES / CENTENAIRE AISNE Tél. :

MISSION CHEMIN DES DAMES / CENTENAIRE AISNE Tél. : APPEL À PROJETS 2017 «AISNE 14-18 LE CENTENAIRE» COMMÉMORATIONS DU CENTENAIRE DE LA BATAILLE DU CHEMIN DES DAMES Commémorations du centenaire de la bataille du Chemin des Dames Vous êtes une collectivité

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique Lettre d info n 2 spéciale AISNE 1917-2017 «Il y a 100 ans...» Important! Prenez le temps de lire cette lettre. Le conseil d administration de l OCCE 02 continue à s associer (cf projet en 2014) au cycle

Plus en détail

La journée du poilu. Chemin des Dames Aisne. 16 avril

La journée du poilu. Chemin des Dames Aisne. 16 avril 1918-2008 Du Chemin des Dames au cessez-le-feu Association La Cagna www.aisne.com Journée proposée par le Conseil général de l Aisne et la commune de Craonne avec le concours du Comité départemental de

Plus en détail

Chapitre 2 La Première Guerre mondiale

Chapitre 2 La Première Guerre mondiale Chapitre 2 La Première Guerre mondiale Introduction: Durant la Première Guerre mondiale, deux alliances s'opposent: la Triple Entente et la Triple Alliance. Cette guerre dure 52 mois. Comment a-t-elle

Plus en détail

Guerres mondiales et régimes totalitaires /

Guerres mondiales et régimes totalitaires / Guerres mondiales et régimes totalitaires / 1914 1945 Les questions qui suivent ont été réalisée par les élèves de 3 e A et de 3 e B afin d aider chacun à réviser et/ou à vérifier les connaissances acquises.

Plus en détail

Comité départemental «UNESCO» Lundi 7 novembre h00 Hôtel des Feuillants, salle Max Lejeune

Comité départemental «UNESCO» Lundi 7 novembre h00 Hôtel des Feuillants, salle Max Lejeune Comité départemental «UNESCO» Lundi 7 novembre 2016 15h00 Hôtel des Feuillants, salle Max Lejeune Madame la Sous-préfète, Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux, Mesdames, Messieurs les Maires,

Plus en détail

La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale.

La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. Devoir de mémoire : La commémoration La France a signé le 11 Novembre 1918 l armistice mettant fin à la Première Guerre Mondiale. @ Les Docs de Mon Quotidien n 46 ou Hors Série Mon Quotidien En 1922, le

Plus en détail

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p14 à 35 Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les Etats et les sociétés en Europe? I- UNE GUERRE INDUSTRIELLE D UNE AMPLEUR ET

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale 1914 1918 1: Les causes de la guerre (avec Mobiclic n 87) a) Qui? b) Les ententes Triple Entente Pays France Royaume- Uni Triple Alliance Russie Allemagne Italie Autriche- Hongrie

Plus en détail

TRAVAIL DE RECHERCHE HISTOIRE DES ARTS

TRAVAIL DE RECHERCHE HISTOIRE DES ARTS TRAVAIL DE RECHERCHE HISTOIRE DES ARTS ALPHA Beth 3ème A année 2014-2015 Putain de Guerre! Tardi Problématique : - Quelle image de la 1ere Guerre mondiale est donnée par cette oeucre? - Comment représenter

Plus en détail

chapitre 3 Raconter la guerre Pourquoi? Comment? écriture : dossier écriture

chapitre 3 Raconter la guerre Pourquoi? Comment? écriture : dossier écriture chapitre 3 Raconter la guerre 14-18 Pourquoi? Comment? écriture : dossier écriture oral : dire un poème appris par coeur faire un exposé à la classe de 3 minutes lecture : lire Cris de Laurent Gaudé ou

Plus en détail

Discours de M. Jean-François CORDET Préfet de la région Picardie Préfet de la Somme. A l occasion de la cérémonie de remise des Palmes académiques

Discours de M. Jean-François CORDET Préfet de la région Picardie Préfet de la Somme. A l occasion de la cérémonie de remise des Palmes académiques Discours de M. Jean-François CORDET Préfet de la région Picardie Préfet de la Somme A l occasion de la cérémonie de remise des Palmes académiques Mercredi 20 novembre 2013 1 2 Mesdames et messieurs les

Plus en détail

THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES ( )

THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES ( ) THEME I L EUROPE, UN THEATRE MAJEUR DES GUERRES TOTALES (1914-1945) PARTIE 1 CIVILS ET MILITAIRES DANS LA 1 ère GUERRE MONDIALE Problématiques : - Pourquoi la 1 ère Guerre mondiale bouleverse-t-elle les

Plus en détail

Illumination(s) Préparer la représentation

Illumination(s) Préparer la représentation Illumination(s) Préparer la représentation DOCUMENT 1 : «Ahmed Madani par lui-même» Je suis venu au monde le 8 mars 1952. C'était un soir en Algérie. Ma mère, fille de paysan, mon père fils d'homme de

Plus en détail

Thématique : ARTS, ETATS ET POUVOIR

Thématique : ARTS, ETATS ET POUVOIR Chapitre n... Thématique : ARTS, ETATS ET POUVOIR QUAND LA GUERRE SE MET A CHANTER Quel regard porte l artiste sur les conflits armés du XX siècle? I. INTRODUCTION L'art est porteur d'enjeux esthétiques

Plus en détail

DISCOURS. Cérémonie du 11 novembre 2013

DISCOURS. Cérémonie du 11 novembre 2013 DISCOURS Cérémonie du 11 novembre 2013 Messieurs les anciens combattants, Messieurs les porte-drapeaux, Mesdames, Messieurs les Présidents et responsables d'associations Villeneuvoises, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN LA BATAILLE DE VERDUN EN CHIFFRES APPROCHES

QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN LA BATAILLE DE VERDUN EN CHIFFRES APPROCHES QUELQUES CHEFS FRANÇAIS A VERDUN Le général français Philippe PETAIN (né en 1856), commandant de la 2 ème Armée, réorganise de la défense de Verdun, de fin février 1916/mi-avril 1916,. Un grand chef, apprécié

Plus en détail

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO PUTAIN DE GUERRE! L EXPO Cette exposition est mise à disposition gratuitement des CDI et bibliothèques sur demande et après signature d une convention de prêt. Elle contient 17 panneaux, dont un visuel

Plus en détail

C du ourisme. Saint-Amand, La bataille du 16 juin Napoléon au moulin de Baulet, 16 juin Au loin le village de Saint-Amand. Office.

C du ourisme. Saint-Amand, La bataille du 16 juin Napoléon au moulin de Baulet, 16 juin Au loin le village de Saint-Amand. Office. Forêt des Loisirs Carte promenade Office C du T ourisme ommunal leurusien Saint-Amand, La bataille du 16 juin 1815 Napoléon au moulin de Baulet, 16 juin 1815. Au loin le village de Saint-Amand. Votre circuit

Plus en détail

Comprendre ce qui me fait peur, ce qui me rassure et qui me protège. Vivre ensemble, accepter les différences

Comprendre ce qui me fait peur, ce qui me rassure et qui me protège. Vivre ensemble, accepter les différences ECOLE NIVEAU ENSEIGNANT Saint Jean d'angély Joseph Lair CE1-CE2 Darrigol Sophie Comprendre ce qui me fait peur, ce qui me rassure et qui me protège. Vivre ensemble, accepter les différences Visite du musée

Plus en détail

Les fusillés. Les modalités d exécutions «non officielles» sont nombreuses, et en particulier la mission «suicide».

Les fusillés. Les modalités d exécutions «non officielles» sont nombreuses, et en particulier la mission «suicide». Les fusillés. Suivant la défaite de Charleroi et l échec de la Bataille des frontières, les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, deux décrets du 2 août et du 6 septembre 1914 furent promulgués

Plus en détail

Expositions, spectacles,

Expositions, spectacles, les clayes de 14-18 les combattants etrangers du 5 au 20 novembre 2016 Expositions, spectacles, conférences, Cinéma, cérémonie officielle... Espace Philippe N o ir e t Renseignements et reservations 01

Plus en détail

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever.

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever. Messieurs les ambassadeurs, Mesdames et Messieurs les officiers, attachés de défense et représentants des armées, Messieurs les anciens combattants, Chers élèves de Chateaubriand et de Saint-Dominique,

Plus en détail

Verdun dans la 1ere guerre mondiale

Verdun dans la 1ere guerre mondiale Verdun dans la 1ere guerre mondiale Accroche : Image de la Place du Martroi avant/après- Que remarquez-vous sur cette place? Commerces, calèche, enfants qui jouent et qui se sont immobilisés pour la photo.

Plus en détail

La Trahison : Étude du roman de Claude SALES & de l'adaptation cinématographique de Philippe FAUCON

La Trahison : Étude du roman de Claude SALES & de l'adaptation cinématographique de Philippe FAUCON Littérature et Société Sujet d'étude La Trahison : Étude du roman de Claude SALES & de l'adaptation cinématographique de Philippe FAUCON Marion BROCHARD Lou BEAUMONT Camille PIEDPLAT Présentation de Claude

Plus en détail

Que se passe-t-il en 1914?

Que se passe-t-il en 1914? Que se passe-t-il en 1914? L année 1914 est marquée par le début de la Première Guerre Mondiale. Mais que s est-il passé cette année pour déclencher un tel conflit? Le 28 juin 1914, dans la ville de Sarajevo

Plus en détail

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy..

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. La bataille de la crête de Vimy se déroule entre le 9 et le 14 avril 1917 sur le territoire de Vimy, près de Lens dans le Pas-de-Calais. Le site, dominant la

Plus en détail

L'histoire dans la littérature de jeunesse. La Première Guerre Mondiale

L'histoire dans la littérature de jeunesse. La Première Guerre Mondiale L'histoire dans la littérature de jeunesse La Première Guerre Mondiale Sommaire Parler de la guerre aux enfants...3 Avec des albums...3 Des romans...4 Des documentaires...5 Pour les enseignants...6 Des

Plus en détail

Une présentation orale d un objet d étude parmi les 5 retenus par l élève et choisi par le jury par tirage au sort.

Une présentation orale d un objet d étude parmi les 5 retenus par l élève et choisi par le jury par tirage au sort. Mercredi 29 mai En quoi consiste l épreuve? Une présentation orale d un objet d étude parmi les 5 retenus par l élève et choisi par le jury par tirage au sort. L entretien dure 15 mn. Il est noté sur 20,

Plus en détail

Hommage aux soldats de Castillonnès. Chemins de mémoire et pédagogie dans les cimetières

Hommage aux soldats de Castillonnès. Chemins de mémoire et pédagogie dans les cimetières Hommage aux soldats de Castillonnès Chemins de mémoire et pédagogie dans les cimetières Les 10 collégiens de Castillonnès et les membres du Souvenir Français ont rendu hommage à leurs glorieux aînés dans

Plus en détail

ANALYSER ET COMPRENDRE

ANALYSER ET COMPRENDRE ANALYSER ET COMPRENDRE DES DOCUMENTS EN HISTOIRE I/ Contextualisation II/ Le DNB nouveau est arrivé: l analyse du document en histoire d hier à aujourd hui I/ Contextualisation Référence: BO n 14 du 8

Plus en détail

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( )

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( ) Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre (1940-1944) Les films proposes en bande annonce sur ce cours sont disponibles a la médiathèque ou sur le net... Ce sont des fictions1avec des acteurs mais cela

Plus en détail

Exposition «S les, mitraille, retrouvailles?» Dossier pédagogique

Exposition «S les, mitraille, retrouvailles?» Dossier pédagogique Archives départementales du Var Musée des Arts et Traditions Populaires de Draguignan. Conception Jérôme Pélissier juillet 2014 Exposition «Semailles, mitraille, retrouvailles?» Dossier pédagogique Ce

Plus en détail

Espace 1 : la bataille de Verdun : une bataille décisive de la Grande Guerre

Espace 1 : la bataille de Verdun : une bataille décisive de la Grande Guerre NOM :. Prénom :. Classe : PARCOURS de VISITE DU MEMORIAL DE VERDUN Niveau collège-lycée (Version 2.0) La muséographie du Mémorial permet d aborder de nombreuses thématiques en lien avec la bataille de

Plus en détail

Les cartes postales Musée d'histoire Jean Garcin, l'appel de la liberté

Les cartes postales Musée d'histoire Jean Garcin, l'appel de la liberté Les cartes postales 14-18 Musée d'histoire Jean Garcin, 39-45 l'appel de la liberté Carte postale de type «fantaisiepatriotique» Épouvantail avec un uniforme allemand (casque à pointe ; veste vert de gris

Plus en détail

DISCOURS du Maire. Cérémonie du 11 novembre 2014

DISCOURS du Maire. Cérémonie du 11 novembre 2014 DISCOURS du Maire Cérémonie du 11 novembre 2014 Messieurs les Anciens Combattants et leurs portes drapeaux, Mesdames, Messieurs les Présidents et responsables d'associations Villeneuvoises, Mesdames, Messieurs

Plus en détail

Programme Centenaire 14-18

Programme Centenaire 14-18 Programme Centenaire 14-18 Samedi 8 novembre à 10h au cinéma le Taurus Conférence «La Grande Guerre (14-18) revisitée» Pour marquer le Centenaire de la Grande Guerre, Joseph Colmou, Colonel de réserve

Plus en détail

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Les Allemands ont utilisé tous les points hauts du massif vosgien pour en faire des observatoires. Le Coquin est un rocher tabulaire surmontant

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud

LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud LES DIFFERENTS TYPES DE COMMEMORATIONS AU VERCORS Guy Giraud «Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre, un peuple sans souvenirs est un peuple sans avenir» François Mitterrand Extrait de

Plus en détail

Voyage à Verdun. Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010

Voyage à Verdun. Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010 Voyage à Verdun Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010 Préambule Les 4 et 5 novembre, nous, les classes de 3 A et 3 C, sommes partis à Verdun visiter les vestiges de la 1 guerre mondiale nous avons visité: L

Plus en détail

Une exposition historique et interactive

Une exposition historique et interactive Dans le cadre des célébrations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, et à l occasion de l anniversaire du départ au front du premier contingent calédonien, le 23 avril 1915, la mairie de Nouméa

Plus en détail

DISCOURS. Cérémonie du 11 novembre Monument aux Morts d Ascq

DISCOURS. Cérémonie du 11 novembre Monument aux Morts d Ascq DISCOURS Cérémonie du 11 novembre 2015 Monument aux Morts d Ascq Messieurs les anciens combattants et portes drapeaux, toujours aussi fidèles, Mesdames, Messieurs les Présidents, responsables et militants

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS : LA GUERRE D'OTTO DIX

HISTOIRE DES ARTS : LA GUERRE D'OTTO DIX HISTOIRE DES ARTS : LA GUERRE D'OTTO DIX Comment l'œuvre d'otto DIX témoigne-t-elle de l'atrocité des combats durant la Première Guerre Mondiale? 2 3 1 4 5 6 Rendez-vous sur le site suivant afin de répondre

Plus en détail

Le monument aux morts

Le monument aux morts Le monument aux morts 1ère guerre mondiale (1914-1918) Histoire Séquence : aborder l'étude de la première guerre mondiale par l'observation du monument aux morts de sa commune Niveau : cycle 3 Inspection

Plus en détail

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif Service éducatif Les Poilus Première Guerre mondiale Réalisé par Pauline Claude, Isabelle Lambert, Catherine Sironi et Lisbeth Porcher centenaire1914-1918.essonne.fr D ans chaque village de France, les

Plus en détail

La Guerre de Vue par les magazines de l époque. Sommaire

La Guerre de Vue par les magazines de l époque. Sommaire La Guerre de 14-18 par Alain Sauger Agrégé d histoire Vue par les magazines de l époque. Sommaire La Guerre de 14-18... 1 I. La guerre idéale, août 1914 printemps 1915 :... 1 A. Il y a un besoin d images

Plus en détail

D une guerre mondiale à l autre, sur les traces du maréchal de Lattre de Tassigny

D une guerre mondiale à l autre, sur les traces du maréchal de Lattre de Tassigny «Avant de s occuper de la jeunesse, il faut la comprendre et l aimer.» D une guerre mondiale à l autre, sur les traces du maréchal de Lattre de Tassigny L EREA de Lattre de Tassigny présente les travaux

Plus en détail

Hardi, les gars! de Henri Christiné (1915)

Hardi, les gars! de Henri Christiné (1915) Hardi, les gars! de Henri Christiné (9) Il était un zouave au rire joyeux, Qui n'avait jamais, jamais froid aux yeux. Il fallait le voir, sur le terrain. Toujours plein d'entrain, Chantant un Quand, dans

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION ACADEMIE DE NANTES SESSION 2010 SUJET DE PREMIERE CATEGORIE : Classes de Lycée professionnel. Réalisation d un devoir individuel en classe, portant

Plus en détail

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

Repères pour la conception et la mise en œuvre d un module d apprentissage Danse

Repères pour la conception et la mise en œuvre d un module d apprentissage Danse Page 1 26/11/2007 Repères pour la conception et la mise en œuvre d un module d apprentissage Danse Page 2 26/11/2007 Repères pour la conception et la mise en œuvre d un module Danse Programmer un module

Plus en détail