Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal"

Transcription

1 Directives internes Document N DD-02 Page 1 / 5 Base MANAGEMENT DE LA QUALITE 2. Réalisation de la mission 2.3 Réalisation du produit Planification Enrobés bitumineux norme européenne Buts Information Destiné à : Tous les collaborateurs des services techniques NORMES ESSAIS Définissant les appareillages, le mode opératoire ainsi que les divers éléments du procès-verbal des essais européens. Normes produits Définissant toutes les spécifications des matériaux, mais pas : les éléments nationaux la conception le transport normes nationales la mise en oeuvre les exigences des couches en place Annexes nationales (AN) Fixent au niveau national, les essais retenus pour qualifier le matériau et les exigences y relatives. Les AN sont généralement rédigées de manière à ne pas devoir recourir à la EN correspondante. Dates principales DAV (date et avaibility), date de parution à laquelle la norme est disponible pour l'implémentation par les membres du CEN. Dapp (date et application, = DAV + 9 mois) : date de début de la coexistence entre la norme EN et la norme nationale correspondante. DOW (date of withdrawol, = DAV + 21 mois) : dernier délai de retrait d'une norme nationale en conflit avec une EN.

2 Directives internes Document N DD-02 Page 2 / 5 NORMALISATION EUROPEENNE - LES GRANULATS Normes essais EN 932 Propriétés générales EN 933 Caractéristiques géomatiques EN 1097 Caractéristiques mécaniques et physiques EN 1367 Propriétés thermiques et altérabilité EN 1744 Propriétés chimiques EN Fillers utilisés dans les mélanges bitumineux Normes produits EN Granulats pour béton EN Granulats pour mélanges hydrocarbonés et pour enduits superficiels utilisés dans la construction des chaussées, aérodromes et d'autres zones de circulation EN Enrochement EN Granulats de ballast pour voies ferrées DETAIL EN Série de base 0 / 1 / 2 / 4 / 8 / 16 / 31.5 / 32 / 63 mm Série (5) / 11.2 (11) / 22.4 (22) / 45 mm Série (6) / 10 / 12.5 / / 40 mm Choix national SERIE DE BASE ET SERIE 1 Les exigences, soit les choix des essais à réaliser et la catégorie correspondante à respecter en fonction de la route et le type d'enrobé bitumineux, figurent dans l'annexe nationale à la EN 13043, numérotée SN NA LES ENROBES BITUMINEUX La situation aujourd'hui Norme SN ( ) SN b AB, HMT SN a SMA SN b DRA, DRAT, DRAS SN a MR SN c GA mastic

3 Directives internes Document N DD-02 Page 3 / 5 SN e HMF Noms de souche allemande AB Asphaltbeton HMT Heissmischtragschicht HMF Heissmischfundationssschicht Echéances Théoriquement dans le domaine de l'asphalte DAV mars 2005 DOW décembre 2001 Concrètement DOW janvier 2005 (harmonisation de l'entrée en vigueur des normes asphaltes avec les granulats) Normes asphalte Spécifications des matériaux (9 normes 13108) EN Béton bitumeux EN BB pour couches très minces EN Béton bitumeux mou EN Hot Rolled Asphalt EN BB grenu à forte teneur en mastic EN Asphalte coulé routier EN Asphalte poreux EN Asphalte de recyclage EN : 2000 Asphalte coulé pour étanchéité Attestation d'aptitude & contrôle de la production (2 normes 13108) EN Epreuve type de formulation EN Contrôle production en usine Normes SN asphalte SN SN SN SA Norme de base Enrobé bitumineux compacté Asphalte coulé routier Système d'étanchéité et revêtement de ponts en béton

4 Directives internes Document N DD-02 Page 4 / 5 PRINCIPAUX CHANGEMENTS Nomenclature Apparition de la couche de liaison Exigences Nouvelle nomenclature Les noms seront d'origine anglaise! AB AC (asphalte concrete) HMT ACB & ACT HMF ACF SMA SMA (store mastic asphalte) MR AC MR DRA PA (parous asphalte) GA MA (mastic asphalte) Couche de liaison Couche de la structure située entre la couche de roulement (usure) et la couche de base (support) SN EN AB 11 S AC 11 S ou AC 85 HMT 16 S ACB 16 S (liaison) HMT 22 s ACT 22 S HMT 32 ACF 32 Couche de roulement 4 / 8 / 11 / 16 mm Couche de liaison 11 / 16 / 22 Couche de base 16 / 22 / 32 Couche de fondation 22 / 32 Point de filler Point de sable mm 2 à 4 mm

5 Directives internes Document N DD-02 Page 5 / 5 EXIGENCES (générales + empiriques EN ) Fuseaux Vides Marshall Vmin et Vmax Teneur en liant minimum Bmin Sensibilité à l'eau ITSRxy Remplissage vides par le bitume Marshall pour type L & N Pmin / Fx-y Orniérage pour type S & H PRd SDBair VFB max Distribution Chef du personnel CC Personnel des ST

Le traitement anti-fissure

Le traitement anti-fissure N O T I C E T E C H N I Q U E COMPLEXE ANTI-FISSURE S A F L E X X A Le traitement anti-fissure SAFLEX AF est un produit utilisé pour la prévention ou la réparation des fissures, il nécessite une couche

Plus en détail

Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions

Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions Le recouvrement des chaussées en béton de ciment par l utilisation d enrobés bitumineux : Concepts et solutions Yvan Paquin, ing. Marc Proteau, ing. Construction DJL inc. Au nom de Bitume Québec 30 mars

Plus en détail

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi EUROBITUME Bitumen Day 2014 @ Anderlecht Vincent BAPTISTE, Total Marketing Services Sommaire Concept du liant «prêt à l emploi»

Plus en détail

prolongée e et les nouveaux enrobés

prolongée e et les nouveaux enrobés Chaussée à durée e de vie prolongée e et les nouveaux enrobés Laboratoire des chaussées Transports Québec Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies

Plus en détail

Les enrobés avec chaux hydratée : solution au désenrobage? Par : Michel Paradis, ing. M. Sc. Journée bitume - 26 mars 2002 Trois-Rivières 1 Problématique 2 Désenrobage Présentation - Définition - Évolution

Plus en détail

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005

Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Bulletin Officiel n 5300 du Jeudi 17 Mars 2005 Arrêté du ministre de l'équipement et du transport n 210-05 du 13 hija 1425 (24 janvier 2005) modifiant et complétant le tableau annexé au décret n 2-94-223

Plus en détail

La Maison de Thierry Projet de mise en œuvre d un centre socio sportif

La Maison de Thierry Projet de mise en œuvre d un centre socio sportif Votre interlocuteur : Andry RANDRIAMAMPIANDRARIVO Responsables des Opérations Antananarivo 00 32 74 030 93 andry@transmad.org La Maison de Thierry Projet de mise en œuvre d un centre socio sportif Rapport

Plus en détail

PRODUITS ROUTE. DENSO France 45 rue Jean Jaurès 92300 Levallois-Perret Tél. : 01.41.40.00.88 Fax : 01.47.31.76.67 Internet: www.denso-france.

PRODUITS ROUTE. DENSO France 45 rue Jean Jaurès 92300 Levallois-Perret Tél. : 01.41.40.00.88 Fax : 01.47.31.76.67 Internet: www.denso-france. PRODUITS ROUTE DENSO France 45 rue Jean Jaurès 92300 Levallois-Perret Tél. : 01.41.40.00.88 Fax : 01.47.31.76.67 Internet: Contact : Stéphan FIX : 06.81.779.807 E-Mail : stephan.fix@denso-france.fr TOK

Plus en détail

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES

SCHÉMA COMPARATIF DE RÉSISTANCES TROIS ÉTAPES POUR OBTENIR LA MEILLEURE PROTECTION ET FINITION DE SOLS 1º- DÉFINIR LE BESOIN CONCRET DE CHAQUE SURFACE Ce graphique montre très simplement dans quels cas est le mieux indiqué l emploi d

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L OFFICE DES ASPHALTES FASCICULE 10

CAHIER DES CHARGES DE L OFFICE DES ASPHALTES FASCICULE 10 CAHIER DES CHARGES DE L FASCICULE 10 PRESCRIPTIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES COMMUNES AUX COULÉS CAHIER DES CHARGES FASCICULE 10 Édition 2012 CAHIER DES PRESCRIPTIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

Le bitume routier adapté aux applications non conventionnelles

Le bitume routier adapté aux applications non conventionnelles Le bitume routier adapté aux applications non conventionnelles Yvan Paquin, ing. Directeur technique Formation technique Bitume Québec 2012 ÉTS 5 décembre 2012 Introduction Propriétés du bitume Matériau

Plus en détail

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier»

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Introduction : La construction d une route est très complexe. Les travaux commencent bien avant l arrivée de l équipement

Plus en détail

Bordereau de Prix Travaux de voirie

Bordereau de Prix Travaux de voirie Bordereau de Prix Travaux de voirie Marché à bons de commandes 1. TERRASSEMENTS ET PREPARATION DES TERRAINS 1.1. Terrassements manuels avec évacuation des déchets Ce prix rémunère l exécution d encaissement

Plus en détail

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Traitement des chaussées et garnissage de joints DEVGC N 10 - Édition avril 2007 - Révision 02 Cahier des Charges de Pose Sommaire 1. Introduction 3 2. Présentation

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied

Kit Douche à l italienne. La solution pour votre. douche plain-pied Kit Douche à l italienne La solution pour votre douche plain-pied Le Kit comprend Un caniveau inox et ses accessoires Une membrane d étanchéité Caniveau avec forme de pente intégrée Grille de protection

Plus en détail

Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité COMPOMAC R (M2)

Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité COMPOMAC R (M2) Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité Avis technique N 153 Mars 2010 Validité : 7 ans CHAUSSéES COMPOMAC R (M2) P2 P6 ENROBéS SPéCIAUX Sommaire Présentation du produit par

Plus en détail

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats -

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK SRL Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK s.r.l. démarre ses activités en 1999 avec l objectif de développer des

Plus en détail

Ce guide s ajoute à la série de 4 fiches portant sur des recommandations de prévention pour tous les travaux sur chaussée (cf. fiches 1, 2, 3 et 4).

Ce guide s ajoute à la série de 4 fiches portant sur des recommandations de prévention pour tous les travaux sur chaussée (cf. fiches 1, 2, 3 et 4). 1 GUIDE Investigations préalables aux travaux de rabotage, démolition, recyclage et réutilisation d enrobés bitumineux pour déterminer l'absence ou la présence d'amiante ou de HAP en forte teneur Guide

Plus en détail

BRUIT DE CONTACT PNEU-CHAUSSEE : LE POINT DE VUE D UN PNEUMATICIEN

BRUIT DE CONTACT PNEU-CHAUSSEE : LE POINT DE VUE D UN PNEUMATICIEN «Les Sources de Bruits Routiers» LCPC Nantes 9/02/2007 BRUIT DE CONTACT PNEU-CHAUSSEE : LE POINT DE VUE D UN PNEUMATICIEN MECANISMES BRUIT USAGE : PART DU PNEUMATIQUE METHODE ISO BRUIT EXTERIEUR PERSPECTIVES

Plus en détail

Guides d applications MA en TR

Guides d applications MA en TR Guides d applications MA en TR MIDND et matériaux de la déconstruction du BTP Cerema / DTecITM Nies BOUSSIOUF Trame des guides d application DÉCHET Non Dangereux élaboration description du déchet et de

Plus en détail

Pour une réfection durable! Avec les mortiers de réparation Triflex

Pour une réfection durable! Avec les mortiers de réparation Triflex Pour une réfection durable! Avec les mortiers de réparation Triflex Réparation de surfaces en béton et asphalte simple, rapide et sûre! Simplicité! Les mortiers de réparation Triflex Voies de circulation,

Plus en détail

AIRES DE STOCKAGE POUR CONTENEURS en ASPHALTE C'est possible en utilisant des liants PREMIUM! Tine Tanghe Nynas N.V.

AIRES DE STOCKAGE POUR CONTENEURS en ASPHALTE C'est possible en utilisant des liants PREMIUM! Tine Tanghe Nynas N.V. AIRES DE STOCKAGE POUR CONTENEURS en ASPHALTE C'est possible en utilisant des liants PREMIUM! Tine Tanghe Nynas N.V. Présentation Introduction Expérience Nynas / Hambourg LAB: Univ. Wuppertal : labo de

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMMUNES DU VOLVESTRE

COMMUNAUTE DE COMMMUNES DU VOLVESTRE Département de la Haute-Garonne COMMUNAUTE DE COMMMUNES DU VOLVESTRE 34, avenue du Toulouse BP9 31390 CARBONNE TRAVAUX DE VOIRIE 2012-2013 DCE 5.4 - ETAT INDICATIF ESTIMATIF LOT N 4 Ind. Date Modifications

Plus en détail

Agence Midi-Pyrénées

Agence Midi-Pyrénées Agence Midi-Pyrénées www.cemexgranulats.fr STABILISATEUR de Graviers Le stabilisateur de graviers est un système conçu pour la réalisation de sol dur et praticable en graviers décoratifs. Parfaitement

Plus en détail

E Q U I P E M E N T S D E M A I N T E N A N C E. Enrobés Coulés à Froid

E Q U I P E M E N T S D E M A I N T E N A N C E. Enrobés Coulés à Froid E Q U I P E M E N T S D E M A I N T E N A N C E Enrobés Coulés à Froid Les enrobés coulés à froid connaissent une progression constante depuis ces 30 dernières années. Ils répondent à une attente à la

Plus en détail

P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009

P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009 à é Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire P. VALLON - Retraitement en place à froid - Juillet 2009 WWW.developpement-durable.gouv.fr Constitution

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Carbon Free-Ways. Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013

Carbon Free-Ways. Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013 Carbon Free-Ways Ir. Dirk Van Troyen (AWV), Ir. Dries Keunen (AWV) 11 septembre 2013 Introduction Le CO 2, un gaz à effet de serre Hausse de la température au niveau mondial = 0,74 C 1,8 4,0 C vers 2100

Plus en détail

EEC.1H. Inspection et contrôle en travaux publics

EEC.1H. Inspection et contrôle en travaux publics EEC.1H Inspection et contrôle en travaux publics [Techniques physiques Technologie du génie civil] EEC.1H Les entreprises du secteur des travaux publics requièrent du personnel devant posséder des connaissances

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D'OUVRAGE : Commune de BUELLAS REFERENCE DOSSIER : 01 06513 01/ 13308_10-04-2015 DQE rev1 Travaux de réhabilitation des réseaux d assainissement EU / EP RD 936 Route de Corgenon Dossier de Consultation

Plus en détail

GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT

GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT 06 GEOSYNTHETIQUES MURS DE SOUTENEMENT information général & applications FR GEOSYNTHETIQUES En appliquant les constructions de soutènement Emoblock avec la géogrille Fortrac, nous créons une solution

Plus en détail

AIDE AU CHOIX DES GRANULATS POUR CHAUSSEES BASEE SUR LES NORMES EUROPEENNES

AIDE AU CHOIX DES GRANULATS POUR CHAUSSEES BASEE SUR LES NORMES EUROPEENNES N 10 Janvier 2005 Cftr - info AIDE AU CHOIX DES GRANULATS POUR CHAUSSEES BASEE SUR LES NORMES EUROPEENNES La présente note d information a pour objet d'aider les maîtres d'ouvrage à choisir les granulats

Plus en détail

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume

Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires. Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Déterminer la qualité de l enrobé grâce aux essais préliminaires Le laboratoire mobile WLB 10 S pour la mousse à bitume Qu est-ce que la mousse à bitume? Bitume chaud Eau Air Chambre d expansion avec buse

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud NORME NF EN 13 108-21 MAITRISE DE LA PRODUCTION EXPLICATIONS ET RECOMMANDATIONS POUR SON APPLICATION

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud NORME NF EN 13 108-21 MAITRISE DE LA PRODUCTION EXPLICATIONS ET RECOMMANDATIONS POUR SON APPLICATION Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud NORME NF EN 13 108-21 MAITRISE DE LA PRODUCTION EXPLICATIONS ET RECOMMANDATIONS POUR SON APPLICATION (Version du 8 janvier 2007) (pour se procurer cette norme:

Plus en détail

w w w. p i e r r e b l e u e b e l g e. b e

w w w. p i e r r e b l e u e b e l g e. b e annexe 2 Techniques de pose Les informations relatives aux techniques de pose sont livrées ici à titre indicatif - chaque cas de pose est un cas particulier. Elles s appuient sur la littérature technique

Plus en détail

FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE EN VRAC D ASPHALTE FROID ET TIÈDE TRANSPORTÉ PAR LES CAMIONS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-12-04 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture en vrac d asphalte froid et

Plus en détail

TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES. Joseph ABDO

TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES. Joseph ABDO TRAITEMENT DES SOLS EN PLACE AUX LIANTS HYDRAULIQUES Joseph ABDO LE CONTEXTE LA ROUTE, UNE NÉCESSITN CESSITÉ La route : moyen de communication nécessaire au développement. - Mais, sa construction et son

Plus en détail

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS

Assour Chape 19 NOTICE DE POSE POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS Assour Chape 19 POUR CHAPE FLOTTANTE OU DALLE INSONORISATION DES PLANCHERS AUX BRUITS D'IMPACTS NOTICE DE POSE ÉDITION JUILLET 2002 1 - Support des sols flottants - Surfaçage A/ Pas de tuyauterie sur le

Plus en détail

DALLES DE BÉTON. A. DALLE DE BÉTON DE TECHO-BLOC 45 À 60 mm (1 3 4" À 2 3 8") 0-20 mm (0-3 4") C. LIT DE POSE (SABLE À BÉTON) 25 mm (1") J.

DALLES DE BÉTON. A. DALLE DE BÉTON DE TECHO-BLOC 45 À 60 mm (1 3 4 À 2 3 8) 0-20 mm (0-3 4) C. LIT DE POSE (SABLE À BÉTON) 25 mm (1) J. DALLES DE BÉTON D 01 A. DALLE DE BÉTON DE TECHO-BLOC 45 À 60 mm (1 3 4" À 2 3 8") B. JOINT DE SABLE C. LIT DE POSE (SABLE À BÉTON) 25 mm (1") D. GÉOTEXTILE 300 mm (12") DE LARGEUR BORD RELEVÉ H. CLOU I.

Plus en détail

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES

PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES PROJET DE : ÉTANCHÉITÉ / ISOLATION THERMIQUE MÉMOIRE DESCRPTIF CONDITIONS TECHNIQUES 1 1. OBJECTIF Cette spécification a pour objectif d'établir des normes de bonne exécution des travaux d'étanchéité /

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS

Formulation et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale. Alan Carter, ÉTS et détermination du type de liants hydrocarbonés et mixte à froid et en centrale Formation sur le retraitement à froid des chaussées souples Montréal, 4-6 décembre 2007 Plan de la présentation Méthode

Plus en détail

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010. Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné. Par Pierre-Louis Maillard, ing.

ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010. Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné. Par Pierre-Louis Maillard, ing. ACRGTQ 66 ème Congrès Annuel 21 janvier 2010 Chaussées de béton au Québec: resurfaçage non liaisonné Par Pierre-Louis Maillard, ing. Chaussées de béton Expertise accrue depuis plus de 15 ans des intervenants:

Plus en détail

FRAISAGE ET RECYCLAGE D UNE GRILLE ANTI-FISSURE EN POLYESTER HAUTE TÉNACITÉ

FRAISAGE ET RECYCLAGE D UNE GRILLE ANTI-FISSURE EN POLYESTER HAUTE TÉNACITÉ FRAISAGE ET RECYCLAGE D UNE GRILLE ANTI-FISSURE EN POLYESTER HAUTE TÉNACITÉ MILLING AND RECYCLING OF A POLYESTER GRID AGAINST REFLECTIVE CRACK PROPAGATION Johann BRUHIER 1, Bernd THESSELING 2 1 HUESKER

Plus en détail

Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton

Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton 1. Béton Cahier des Charges Béton Imprimé : 10 cm à couler sur une fondation en béton 1.1 Définition Le béton imprimé est principalement caractérisé par un traitement de surface spécifique qui est une

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

SAFLEX OA - COLAS. Étanchéité de ponts-routes N F AT ET 13-03 SAFLEX OA. Colas. Sommaire. Validité du : 12-2013 au : 12-2018.

SAFLEX OA - COLAS. Étanchéité de ponts-routes N F AT ET 13-03 SAFLEX OA. Colas. Sommaire. Validité du : 12-2013 au : 12-2018. Validité du : 12-2013 au : 12-2018 Étanchéité de ponts-routes N F AT ET 13-03 SAFLEX OA - COLAS Nom du produit : SAFLEX OA Entreprise : Colas Annule et remplace le précédant avis sous le numéro F AT ET

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36

RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36 GEMH Groupe d Etude des Matériaux Hétérogènes Equipe Génie Civil et Durabilité RAPPORT DIAGNOSTIC DE CHAUSSEE DU CD36 en collaboration avec le Conseil Général de la Corrèze Convention entre la Plateforme

Plus en détail

Colas en Hongrie. 20 reportages

Colas en Hongrie. 20 reportages 20 reportages Colas en Hongrie HONGRIE Après plusieurs années au ralenti, le secteur de la construction hongrois repart et les projets d infrastructures se multiplient. Réputées pour leur expertise technique

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE CRAFT COMITE FRANÇAIS POUR LES TECHNIQUES ROUTIERES CHAUSSEES 141

AVIS TECHNIQUE CRAFT COMITE FRANÇAIS POUR LES TECHNIQUES ROUTIERES CHAUSSEES 141 COMITE FRANÇAIS POUR LES TECHNIQUES ROUTIERES AVIS TECHNIQUE CHAUSSEES 141 TECHNIQUE DE PREFISSURATION Société : CRAFT EUROVIA S.A. 18 Place de l Europe 92525 RUEIL MALMAISON Cedex Téléphone : 01.47.16.38.00

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUE BQ 2012 FRÉDÉRIC NOËL ING.

FORMATION TECHNIQUE BQ 2012 FRÉDÉRIC NOËL ING. FORMATION TECHNIQUE BQ 2012 FRÉDÉRIC NOËL ING. Le contrôle de la mise en œuvre des liants d accrochage par le MTQ o Seulement dans les cas de malfaçon o Les malfaçons sont décrites dans le CCDG Selon le

Plus en détail

Le groupe MAPEI MAPEI France

Le groupe MAPEI MAPEI France Le groupe MAPEI MAPEI France Fondé en 1937 en Italie par Rodolfo Squinzi, le groupe MAPEI est aujourd hui le leader mondial des produits chimiques pour le bâtiment. Implanté dans 40 pays à travers 67 filiales,

Plus en détail

CHANTIER: POPENGUINE 000-... 0.10 0.20 F?1 000 0.05 0.09 0.21 0.33 F?2 }~.lob~ LolI:.:ritc.. l'là~'' ça,,,,... ",~i/4 + noc/ulu J LdlirIL ~~. o.oo~---, 0.05 0.09 0.19 0.24 P3 } ~nrob..: U-~~If....!:>~\C1

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT SOLIDITE

RAPPORT D AUDIT SOLIDITE RAPPORT D AUDIT SOLIDITE Parking Centre commercial Carrefour Nice Lingostière Réalisé par : Pour le compte de : Date Indice 20/03/2012 A SARL 1GBTP 1796 Rte de Gattières 06510 Carros Tel : 06.62.41.42.62

Plus en détail

Le 22 septembre 2015

Le 22 septembre 2015 Suspension du contrat pour les travaux de planage de rue, la pose d'enrobé bitumineux et la reconstruction de bordures et de trottoirs (PCPR), dans les arrondissements de Montréal-Nord et d'anjou (appel

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PERMANENTES (2001)

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PERMANENTES (2001) ANNEXE DOCUMENT TYPE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PERMANENTES (2001) Communauté Urbaine de Bordeaux Règlement Général de Voirie - Février 2001 MARCHES A BONS DE COMMANDES TRAVAUX DE VOIRIE - Chaussée

Plus en détail

INDUFLOOR Brochure. A ceci s ajoutent les mortiers/chapes époxy pour la réfection et pour les ouvrages d art constructifs.

INDUFLOOR Brochure. A ceci s ajoutent les mortiers/chapes époxy pour la réfection et pour les ouvrages d art constructifs. Les revêtements de sols industriels de SCHOMBURG ICS GmbH remplissent les exigences élevées des maîtres d ouvrages et sont appliqués avec succès depuis plus de 20 ans. Les résistances aux sollicitations

Plus en détail

DETA DEPARTEMENT DE L ENVIRONNEMENT, DES TRANSPORTS ET DE L AGRICULTURE. transports publics genevois ENTRETIEN DES RAILS DES VOIES DE TRAMWAYS

DETA DEPARTEMENT DE L ENVIRONNEMENT, DES TRANSPORTS ET DE L AGRICULTURE. transports publics genevois ENTRETIEN DES RAILS DES VOIES DE TRAMWAYS DEPARTEMENT DE L ENVIRONNEMENT, DES TRANSPORTS ET DE L AGRICULTURE transports publics genevois ENTRETIEN DES RAILS DES VOIES DE TRAMWAYS TRAVAUX DE SOUDAGE ET DE MEULAGE Chapitre : Contenu du cahier des

Plus en détail

Hauteur minimale, confort maximum Le chauffage au sol pour les rénovations en douceur

Hauteur minimale, confort maximum Le chauffage au sol pour les rénovations en douceur [ Air ] Uponor Chauffage/Climatisation [ Eau ] [ Terre ] [ Buderus ] Hauteur minimale, confort maximum Le chauffage au sol pour les rénovations en douceur Système de rénovation Minitec La chaleur est notre

Plus en détail

Norme enduits superficiels NF EN 12271

Norme enduits superficiels NF EN 12271 N 18 - Version 2* Octobre 2009 Cftr - info Norme enduits superficiels NF EN 12271 La présente note a pour objet d informer la maîtrise d œuvre et la maîtrise d ouvrage sur la norme européenne NF EN 12271

Plus en détail

La nappe Fibertex AM-2 Dispositif anti remonté de fissures

La nappe Fibertex AM-2 Dispositif anti remonté de fissures C O N S T R U C T I O N 210.05 La nappe Fibertex AM-2 Dispositif anti remonté de fissures C O N S T R La nappe Fibertex AM-2 pour une réduction des contraintes Afin d éviter les fissures de réflexion dans

Plus en détail

SEM DE LA VILLE DE CLUSES

SEM DE LA VILLE DE CLUSES Travaux de démolition de bâtiments en gare SNCF 25/02/2013 BENEDETTI 74190 Travaux de désamiantage d'un bâtiment situé rue Gallet Réfection étanchéité et peinture de coursives Lot 01 : étanchéité 13/03/2013

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES JOINTS

CHAPITRE 4 LES JOINTS CHAPITRE 4 LES JOINTS SPECBEA 35 INTRODUCTION > Les joints des revêtements en béton sont des éléments structurels destinés à maîtriser le retrait du béton. Leur contrôle et leur entretien sont indispensables

Plus en détail

B.P.U. 5- BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES. Communauté de Communes de la Région de Nozay

B.P.U. 5- BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES. Communauté de Communes de la Région de Nozay MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Communauté de Communes de la Région de Nozay 5- BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B.P.U. Objet du marché Viabilisation de la zone d activité de la croix blanche à Abbaretz Maîtrise

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU L ise métier sur vos territoires > CAUX BRAY BRESLE VALLÉE DE SEINE > VALLÉE DE SEINE COTE > ARRAGEOIS > CÔTE

Plus en détail

Nouveautés et perspectives concernant les sols des bâtiments pour vaches laitières J.L. MENARD

Nouveautés et perspectives concernant les sols des bâtiments pour vaches laitières J.L. MENARD Journée UMT Santé Vendredi 5 avril 2013 Nouveautés et perspectives concernant les sols des bâtiments pour vaches laitières J.L. MENARD Bretagne et Pays de Loire Pour quelles raisons? Santé des pieds et

Plus en détail

Façades en béton apparent

Façades en béton apparent FICHE TECHNIQUE Façades en béton apparent 2 3 4 5 CONNAÎTRE > Le matériau > Mise en œuvre REGARDER > Fissures > Éclatement du béton > Corrosion des armatures ENTRETENIR > Réparation du béton > Nettoyage

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

N 17 juin 2013. Edito

N 17 juin 2013. Edito N 17 juin 2013 Edito certifiés iso 9001! Après 2 ans de travail nous avons enfin obtenu la certification ISO 9001 :2008, pour la mise en œuvre de notre système de management de la qualité. Cette certification

Plus en détail

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES (MTPTC) Validation Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES où peut-on construire une maison? 2 NON NON NON ne pas construire sous une falaise ne pas construire

Plus en détail

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique

Application de panneaux de construction en extérieur. Guide pratique et technique Application de panneaux de construction en extérieur Guide pratique et technique FR Les produits et systèmes wedi garantissent un niveau de qualité élevé et, par conséquent, sont certifiés selon de nombreuses

Plus en détail

REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT

REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT CONSEIL GENERAL DE LA SOMME Direction des Bâtiments Départementaux 3 Rue Beauregard 80026 AMIENS CEDEX REFECTION D'ETANCHEITE SUR 5 COLLEGES DU DEPARTEMENT Lot 2 : Collège Jean MOULIN à ALBERT CAHIER DES

Plus en détail

2SOLS SPORTIFS CONSEILS RELATIFS À LA RECONNAISSANCE ET À LA PRÉPARATION DES SUPPORTS (EXTRAITS DES DTU 53.2 & 13.3)

2SOLS SPORTIFS CONSEILS RELATIFS À LA RECONNAISSANCE ET À LA PRÉPARATION DES SUPPORTS (EXTRAITS DES DTU 53.2 & 13.3) 2SOLS SPORTIFS CONSEILS RELATIFS À LA RECONNAISSANCE ET À LA PRÉPARATION DES SUPPORTS (EXTRAITS DES DTU 53.2 & 13.3) 2 137 SOLS SPORTIFS Etat de surface Humidité Traitement des joints 4 mm et fissures

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

MISE EN PLACE DES PLANS QUALITE DES SITES INDUSTRIELS REMERCIMENTS

MISE EN PLACE DES PLANS QUALITE DES SITES INDUSTRIELS REMERCIMENTS REMERCIMENTS Je tiens à remercier l entreprise Colas qui m a permis d effectuer ce projet de fin d études. Je remercie Monsieur Frédéric ROUSSEL, Chef de l agence de Madagascar pour son accueil. Je remercie

Plus en détail

OFFICE DES ASPHALTES CAHIER DES CHARGES E T A N C H É I T É C L I M A T D E P L A I N E

OFFICE DES ASPHALTES CAHIER DES CHARGES E T A N C H É I T É C L I M A T D E P L A I N E OFFICE DES ASPHALTES CAHIER DES CHARGES FA S C I C U L E 1 E d i t i o n 2 0 0 5 E T A N C H É I T É D E S TO I T U R E S T E R R A S S E S C L I M A T D E P L A I N E 6 / 14, rue La Pérouse 75784 PARIS

Plus en détail

Revêtements pour itinéraires cyclables

Revêtements pour itinéraires cyclables Revêtements pour itinéraires cyclables Recommandations Version au 15/10/2013 Document élaboré dans le cadre du Plan Wallonie cyclable Généralités Si l on affirme vouloir encourager l usage du vélo comme

Plus en détail

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières

PROCEDURE DE POSE ET D ENTRETIEN DES SEPARATEURS D HYDROCARBURES COALISATOR-GG. Table des matières Table des matières 1 Identification et description des séparateurs... 1 2 Conditions d utilisation... 4 3 Installation... 4 4 Mise en service... 6 5 Maintenance et exploitation... 6 1 Identification et

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie

Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie Prise en compte du développement durable dans les marchés de voirie L éco-comparateur SEVE : Outil de qualification de l apport durable des solutions techniques Julien.buisson@usirf.com erick.constensou@cg31.fr

Plus en détail

Réparations visant à résoudre les problèmes d'infiltrations d'eau et de fuites d'air d'un immeuble résidentiel de quatre étages

Réparations visant à résoudre les problèmes d'infiltrations d'eau et de fuites d'air d'un immeuble résidentiel de quatre étages m ieux construire Réparations visant à résoudre les problèmes d'infiltrations d'eau et de fuites d'air d'un immeuble résidentiel de quatre étages Aperçu Cet immeuble de quatre étages abritant 94 logements

Plus en détail

LE PREMIER MINISTRE DECRETE :

LE PREMIER MINISTRE DECRETE : Décret n 2-94-223 du 16/06/1994 instituant, pour le compte du Ministère des travaux publics de la formation professionnelle et de la formation des cadres, un système de qualification et de classification

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES 1/ Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ), poids (kg), poids surfacique (kg/m²) Epaisseurs

Plus en détail

PROPRIETES SUPERFICIELLES ET INTERFACIALES DES LIANTS. Didier Lesueur Montréal, 16 novembre 2005

PROPRIETES SUPERFICIELLES ET INTERFACIALES DES LIANTS. Didier Lesueur Montréal, 16 novembre 2005 PROPRIETES SUPERFICIELLES ET INTERFACIALES DES LIANTS Didier Lesueur Montréal, 16 novembre 2005 Les Propriétés Superficielles et Interfaciales des Liants Surfaces et interfaces Caractérisation des interfaces

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail