Maintenabilité d un parc applicatif

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maintenabilité d un parc applicatif"

Transcription

1 1 Maintenabilité d un parc applicatif Une méthode pour évaluer les charges de maintenance 13/06/01 Jean-François Bailliot

2 2 Maintenabilité d un parc applicatif Maintenance / Développement importance relative des charges spécificités de la maintenance peu d études sur le sujet Objectif : auditer une maintenance existante dimensionner une équipe de TMA Méthode : questionnaires sur les applications utilisation d une base de données de maintenance et d un «modèle prédictif» des charges de maintenance attendues

3 3 Modèle d estimation Fondé sur : la taille de l application mesurée en points de fonction un certain nombre de paramètres : ancienneté, criticité, nombre de versions, d installations, expérience des équipes, quantité et qualité de la documentation, quantité et qualité des normes, etc.

4 4 Les étapes 1 collecte des éléments de taille ; mesure ou évaluation de la taille des applications en points de fonction 2 collecte des éléments de mesure des charges actuelles de maintenance 3 collecte des réponses au questionnaire 4 comparaison par rapport à la base de données de maintenance 5 rapport

5 5 Évaluation de la taille Méthodes de «backfiring» Entrées : éléments de taille : programmes, écrans, lignes de code, états, etc. Utilisation d une base de données d expérience Résultat : évaluation de la taille en points de fonction

6 6 Évaluation de la taille d une application Application A Application A : 500 points de fonction Application B Application B : 1200 points de fonction

7 7 Évaluation de la taille d un parc applicatif AA - xxxxxxxxxxxxxx BB - xxxxxxxxxxx A2 - xxxxxxxxx B1 - xxxxxxxx B2 - xxxxxxxxxx A1 - xxxxxxxx A3 B3 - xxxxxxx A4 - xxxxxxxxxx A5 - xxxxxxxxxx A6 - xxxxxxxxxxxxxx A7 - xxxxxxxxxxx CC - xxxxxxxx A8 - xxxxxx xxxxxx A9 - xxxxx AA AB C1 - xxxxxxxxxxxxx DD - xxxxxxxxxxx D1 - xxxxxx xxxxxxx D2 - xxxx xxxxxxxxx EE - xxxxxxxxxx E1 - xxxxxxx E2 - xxxxx E3 FF - xxxxxxxxxxx E4 - xxxxxxx F1 - xxxxxxx xxxxxxx F2 - xxxxxxxxx GG - xxxxxxxxxxx F3 - xxxxxxxxx F4 - xxxxxx G1 - xxxxxxxxxxxxxxx F5 F6 - xxxxxxxx G2 - xxxxxxxxxxxxxxxx G3 - xxxxxxxx xxxxx

8 8 Mesure de la charge charge globale en jours annuels, et décomposée en : maintenance de fonctionnement (corrective, préventive) assistance fonctionnelle évolutions (mineures et majeures) gestion

9 9 Paramètres du questionnaire exemple : ancienneté (1 à 4) depuis la première mise en place, ou depuis la dernière réécriture : 1 - moins de 3 ans 2 - entre 3 et 5 ans 3 - entre 6 et 10 ans 4 - plus de 10 ans

10 10 10 Modèle de maintenance Par exemple : Les applications de la base de données ayant la valeur 1 pour le paramètre «ancienneté» montrent une charge de fonctionnement moyenne de xm jours annuels par millier de points de fonction 50% de ces applications ont une charge comprise entre x1 et x2 jours annuels par millier de points de fonction. influence de l'ancienneté x2 intervalle à 50% charge de maintenance de fonctionnement xm moyenne x valeur du paramètre

11 11 11 Évaluation de la charge d une application (exemple) charges globales de maintenance du domaine AA intervalle à 50% moyenne global criticité origine interfaces ancienneté cplx alg cplx cod cplx dat nb versions plus. sources politique nb generateurs exper fonct exper techn qté doc qual normes qté normes jours annuels observé

12 12 12 Évaluation de la charge d une application (exemple) fonctionnement assistance évolution gestion

13 13 13 Interprétation ATTENTION! Le modèle n indique pas «la charge de maintenance idéale» Cette méthode ne peut être utilisée que pour identifier les applications pour lesquelles un complément d information est nécessaire

Gestion des comptes individuels retraite CNRACL. Présentation du service

Gestion des comptes individuels retraite CNRACL. Présentation du service Gestion des comptes individuels retraite CNRACL Présentation du service Mise à jour février 2013 Sommaire Contexte et enjeu page 3 Présentation du service. page 4 Accès au service. page 5 Le CIR/Page d

Plus en détail

2 mois pour augmenter le chiffre d affaire

2 mois pour augmenter le chiffre d affaire Le courant passe Véronique Bessonnat, formatrice Georges Fourcade Directeur Commercial 2 mois pour augmenter le chiffre d affaire Entrepreneurs, commerciaux, Venez faire grimper votre chiffre avec nous!

Plus en détail

affaire N : XXXXX 1 Rue de Preuilly 89000 AUXERRE 0386720000 6 Rue René Schaeffer 89000 AUXERRE 0386720768

affaire N : XXXXX 1 Rue de Preuilly 89000 AUXERRE 0386720000 6 Rue René Schaeffer 89000 AUXERRE 0386720768 affaire N : REGISTRE JOURNAL Prévention des risques d'accident du travail Coordination SPS Date de visite chantier: 20 /06 /2010 RAPPORT N : 15 Rue St Marien- 89520- FONTENOY Tel: 09-75-91-11-78 Fax: 09-70-06-78-43

Plus en détail

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on

Phase 4 : Amélioration. Revue de direction. Actions correctives. Retour expérience. Valorisation. R Collomp - D Qualité A Améliora2on Phase 4 : Amélioration Revue de direction Actions correctives Retour expérience Valorisation Actions d amélioration Réexamen des risques significatifs non totalement éliminés ou les besoins non totalement

Plus en détail

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Préambule Le soussigné : - M. ou Mme XXXXXX (Indiquer le nom, prénoms et domicile). Il a été arrêté et convenu ce qui suit : Article 1. Forme La société

Plus en détail

Demande d aide et de projet en ligne FIPHFP 2 juillet 2007

Demande d aide et de projet en ligne FIPHFP 2 juillet 2007 RETRAITES Demande d aide et de projet en ligne FIPHFP 2 juillet 2007 Etape 1 Authentification à E-Services RETRAITES Pour accéder aux services proposés par la Direction des Retraites de la Caisse des Dépôts,

Plus en détail

FP2E MODELE DE CONVENTION CONVENTION. entre. la SOCIETE n 1. et la SOCIETE n 2

FP2E MODELE DE CONVENTION CONVENTION. entre. la SOCIETE n 1. et la SOCIETE n 2 FP2E MODELE DE CONVENTION CONVENTION entre la SOCIETE n 1 et la SOCIETE n 2 pour le recouvrement des redevances et taxes d assainissement collectif de xxxxxxxx ENTRE : La SOCIETE n 1, société xxxxxxxxxxxxxxxx,

Plus en détail

RAPPORT D'AVANCEMENT n XX Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx

RAPPORT D'AVANCEMENT n XX Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx Numéro du Projet LIFE Localisation du projet Date de début du projet RAPPORT D'AVANCEMENT n Couvrant la période du xx.xx.xxx au xx.xx.xxx Date du rapport NOM DU PROJET LIFE

Plus en détail

MARCHE RELATIF A LA MISE EN PLACE D UN LOGICIEL DE REALISATION DES ETATS REGLEMENTAIRES POUR L ACP

MARCHE RELATIF A LA MISE EN PLACE D UN LOGICIEL DE REALISATION DES ETATS REGLEMENTAIRES POUR L ACP CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MARCHE RELATIF A LA MISE EN PLACE D UN LOGICIEL DE REALISATION DES ETATS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CANDIDAT : (à remplir par le candidat) N de marché 2012 16

Plus en détail

Manuel fournisseur : procédure pour prendre connaissance d une consultation en ligne et soumettre une offre. Version de février 2014 SNCF

Manuel fournisseur : procédure pour prendre connaissance d une consultation en ligne et soumettre une offre. Version de février 2014 SNCF Manuel fournisseur : procédure pour prendre connaissance d une consultation en ligne et soumettre une offre Version de février 2014 SNCF Introduction Ce document a pour objectif : De vous présenter, pas

Plus en détail

SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX. Open Source Standard Professionnel Entreprise FONCTIONNALITÉ

SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX. Open Source Standard Professionnel Entreprise FONCTIONNALITÉ SOLUTIONS PENTAHO COMMUNAUTÉ PENTAHO ET COMPARAISON DES PRODUITS COMMERCIAUX Création de rapports d entreprise Pour les développeurs de rapports Rapports d entreprise d une extrême précision complet Création

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ

DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ Les références réglementaires de la mission doivent être précisées Diagnostic de l'installation intérieure de gaz conforme aux articles L 134-6 et R 134 6-9

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX Saint Tropez-La Môle avec un avion de type XXXXXXX Pour une exploitation en Transport public / Transport prive * * Préciser le type d exploitation Page 2 Consignes d'utilisation de l'aérodrome de XXXXXXXXXXXXXXXX

Plus en détail

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES

2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES Transports INSTRUCTION TECHNIQUE A 1/12 SOMMAIRE 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION... 1 2. REFERENCES NORMATIVES ET REGLEMENTAIRES... 1 3. DEFINITIONS ET ABREVIATIONS... 2 4. DOCUMENTS A PRESENTER... 2

Plus en détail

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A. IDENTIFICATION DU FICHIER 1. DÉSIGNATION DU FICHIER : CARTE D IDENTIFICATION (carte à puce) (DSAT) B. CATÉGORIES DE RENSEIGNEMENTS 2. a) Inscrire,

Plus en détail

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A. IDENTIFICATION DU FICHIER 1. DÉSIGNATION DU FICHIER : DOSSIERS D INVALIDITÉ (DRH) B. CATÉGORIES DE RENSEIGNEMENTS 2. a) Inscrire, à partir du tableau

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Procédures liées au processus GP. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Procédures liées au processus GP. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Procédures liées au processus GP 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Procédure bilan de projet, - Procédure gestion de la documentation

Plus en détail

AIDE À PROJETS - OPERATION «FOUS DE PATRIMOINE» 2013

AIDE À PROJETS - OPERATION «FOUS DE PATRIMOINE» 2013 FONDATION VMF 93 rue de l Université 75007 PARIS www.fondationvmf.org DÉPARTEMENT : RÉGION : AIDE À PROJETS - OPERATION «FOUS DE PATRIMOINE» 2013 NOM DE L ÉDIFICE PRÉSENTÉ : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A. IDENTIFICATION DU FICHIER 1. DÉSIGNATION DU FICHIER : DOSSIERS ADMINISTRATIFS DE LA DIRECTION DES FORMATIONS SUR MESURE (DAFM) B. CATÉGORIES DE RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

MMA. Processus de sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT

MMA. Processus de sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT MMA Processus de sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT Date 26 Juin 2015 Auteur(s) Henri Pierre Cubizolles / Sébastien Viozat Version 1.3 Référence Procédures de sauvegarde 28, rue Benoît

Plus en détail

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A. IDENTIFICATION DU FICHIER 1. DÉSIGNATION DU FICHIER : DOSSIERS DE FORMATION DE LA DIRECTION DES FORMATIONS INITIALES (DFI) B. CATÉGORIES DE RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Contrat de prestations de service pour la fourniture de certificats PEB

Contrat de prestations de service pour la fourniture de certificats PEB Contrat de prestations de service pour la fourniture de certificats PEB Page 1 / 8 Contrat de prestations PEB Version 1.0 1. Les parties Entre d une part: Inno-Concepts SPRL Rue des Fermes, 3 B-4218 Couthuin

Plus en détail

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE FONDATION VMF 93 rue de l Université 75007 PARIS www.fondationvmf.org PAYS : DÉPARTEMENT (si France) : RÉGION (si étranger) : AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE NOM DE L ORGANISME PRÉSENTÉ : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

AIDE À PROJETS - PATRIMOINE EN PÉRIL

AIDE À PROJETS - PATRIMOINE EN PÉRIL FONDATION VMF 93 rue de l Université 75007 PARIS www.fondationvmf.org PAYS : DÉPARTEMENT (si France) : RÉGION (si étranger) : AIDE À PROJETS - PATRIMOINE EN PÉRIL NOM DE L ÉDIFICE PRÉSENTÉ : xxx ADRESSE

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Programme personnalisé d aide et de progrès de l élève

Programme personnalisé d aide et de progrès de l élève NOM : XXXXXXXX Date de naissance : xx/xx/xxxx Adresse (parents ou responsable) : Prénom : xxxxxxxxxxx Parcours scolaire de l élève : Année scolaire Classe Enseignant 1999-2000 GS Mme xxxxx 2000-2001 CP

Plus en détail

PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS. Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013

PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS. Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013 PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013 Constat Les TMS continuent d augmenter. Nos actions touchent

Plus en détail

Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011

Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011 Tableaux comparatifs des prix de l'énergie Février 2011 Objectif des tableaux : Informer ponctuellement et périodiquement les administrateurs d édifices et d industries sur la situation relative des prix

Plus en détail

Journée des fournisseurs. Processus ACHAT. 30 Mars 2006

Journée des fournisseurs. Processus ACHAT. 30 Mars 2006 Journée des fournisseurs Processus ACHAT 30 Mars 2006 1 PRESENTATION DU SERVICE COMMERCIAL 1.1 MISSIONS ET OBJECTIFS DU SC Approvisionner les Unités du Centre en produits, services et travaux nécessaires

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORTS DOMICILE-LIEU DE TRAVAIL

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORTS DOMICILE-LIEU DE TRAVAIL FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORTS DOMICILE-LIEU DE TRAVAIL L E S S E N T I E L Les décrets n 2010-676 et 2010-677 du 21 juin 2010 fixent les nouvelles

Plus en détail

Utilisation du logiciel ReacSon

Utilisation du logiciel ReacSon Utilisation du logiciel ReacSon Sommaire Installation... 3 Utilisation... 3 Lancement... 3 Configuration du logiciel... 5 Le test... 6 Base Line... 8 Test... 8 La rétrospection... 8 Fichier de résultats...

Plus en détail

Pour plus d information vous pouvez communiquer avec Daniel Poulin poulin_daniel@videotron.ca XXXXXX XXXXXX

Pour plus d information vous pouvez communiquer avec Daniel Poulin poulin_daniel@videotron.ca XXXXXX XXXXXX Pour plus d information vous pouvez communiquer avec Daniel Poulin poulin_daniel@videotron.ca XXXXXX XXXXXX PORTFOLIO 0000, rue XXXXXX XXXXXXXX (Québec) X0X-X0X (000) 000-0000 xxxxxxxxxx@xxxxxxx Poste

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Conformément au Code de la Construction et de l Habitation : articlel134, la LOI n 2006-872 du 13 juillet

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de Cogeco inc. (la «Société») est élu par les actionnaires de la Société afin de surveiller la gestion de l ensemble

Plus en détail

Contrat de service interne

Contrat de service interne Contrat de service interne Service Biomédical AFFICHAGE ET DIFFUSION OBLIGATOIRE Version 9 du 01/09/2009, annule et remplace la version 8 du 01/01/2008 Les modifications apparaissent en marron. Il n existe

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE PRINCIPE L audit interne

Plus en détail

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14

Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Audit trimestriel de suivi Trimestre terminé le 30 septembre 2014 14 novembre 2014 Rapport n o 6/14 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

MODELES dits "DE LA REPONSE A UN ITEM" (MRI) : LE CAS PARTICULIER DU MODELE DEVELOPPE PAR RASCH A PROPOS D'ITEMS DICHOTOMIQUES

MODELES dits DE LA REPONSE A UN ITEM (MRI) : LE CAS PARTICULIER DU MODELE DEVELOPPE PAR RASCH A PROPOS D'ITEMS DICHOTOMIQUES MODELES dits DE LA REPONSE A UN ITEM (MRI) : LE CAS PARTICULIER DU MODELE DEVELOPPE PAR RASCH A PROPOS D'ITEMS DICHOTOMIQUES Marc Demeuse 1 1. Description et principes!# $ % & # % '! $ && $(! ') %#%!#

Plus en détail

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS INVENTAIRE D UN FICHIER DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS A. IDENTIFICATION DU FICHIER 1. DÉSIGNATION DU FICHIER : DOSSIERS PAIE ET AVANTAGES SOCIAUX (DRH) B. CATÉGORIES DE RENSEIGNEMENTS 2. a) Inscrire, à

Plus en détail

MMA. Processus de Sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT

MMA. Processus de Sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT MMA Processus de Sauvegarde NOVAXEL pour les agents MMA Projet GED AGENT Date 31 Aout 2015 Auteur(s) Henri Pierre Cubizolles / Sébastien Viozat Version 1.4 Référence Procédures de Sauvegarde 28, rue Benoît

Plus en détail

MAITRISE de la TECHNIQUE et de la QUALITE

MAITRISE de la TECHNIQUE et de la QUALITE 6 MAITRISE de la TECHNIQUE et de la QUALITE 1 6.1 MAITRISE de la TECHNIQUE 2 MAITRISE DE LA TECHNIQUE 1 UN BON DEPART 2 DES MOYENS D OBSERVATION ET D ANALYSE 3 UN SUIVI EFFICACE 3 MAITRISE DE LA TECHNIQUE

Plus en détail

Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves

Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves Ecole Numérique Procédure de création des comptes élèves La participation des écoles du 1 er degré au projet «Ecole Numérique» implique l accès à certaines ressources centralisées. A cet effet un annuaire

Plus en détail

Politique de gestion de la qualité. Commission des normes du travail

Politique de gestion de la qualité. Commission des normes du travail Politique de gestion de la qualité Commission des normes du travail Date de la dernière modification : décembre 2009 Remplacement Cette politique remplace la Politique de gestion de la qualité adoptée

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Information sur les produits. DIGI-Locker

Information sur les produits. DIGI-Locker Principe mécatronique La mécatronique allie l intelligence de l électronique avec la fiabilité mécanique. La programmation souple permet une adaptation permanente aux besoins des exploitants des installations.

Plus en détail

C M A. MS Project. Utilisation de MS Project 2007 COURS N 6 2011-2012 D. VALLETON - CMA - 06 2

C M A. MS Project. Utilisation de MS Project 2007 COURS N 6 2011-2012 D. VALLETON - CMA - 06 2 C M A Utilisation de MS Project 2007 MS Project COURS N 6 2011-2012 D. VALLETON - CMA - 06 2 1 MS Project Cours N 5 1 Planification des tâches décalages contraintes de dates tâches répétitives fractionnement

Plus en détail

CONTREMARQUE. Ce logiciel nécessite une licence pour fonctionner.

CONTREMARQUE. Ce logiciel nécessite une licence pour fonctionner. Ce logiciel nécessite une licence pour fonctionner. CONTREMARQUE Les contremarques sont des ventes d accès effectuées auprès des comités d entreprises pour que leurs employés profitent de tarifs préférentiels.

Plus en détail

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement

MMQE. Manuel Management Qualité Environnement MMQE Manuel Management Qualité Environnement Objet et domaine d application Ce document décrit Les dispositions générales d organisation prises par Qualit Archi Idf pour assurer et gérer la qualité des

Plus en détail

L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX

L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX L ORGANISATION DE LA SECURITE LORS DE LA PREPARATION DES TRAVAUX AIDE-MEMOIRE AVANT PROPOS Cet aide-mémoire se veut avant tout un outil pratique d information et de sensibilisation. Il est le fruit d une

Plus en détail

GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS

GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS GUIDE RELATIF AU CALCUL DE LA VALEUR DES CONGÉS PARTIELS DES ENSEIGNANTS 1.0 CHAMPS D APPLICATION La présent guide présente la façon dont doit être calculée la réduction de charge d un enseignant qui demande

Plus en détail

Correction Bac, série STG CFE

Correction Bac, série STG CFE Correction Bac, série STG CFE juin 2011 Exercice n o 1 4 points 1. Pout tout nombre réel strictement positif, le nombre ln(7 a) est égal à ln(7) + ln(a) 2. Dans R, e x 5 = 0 e x = 5 x = ln(5) 3. Dans cette

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION

CONTRAT DE PRESTATION CONTRAT DE PRESTATION ENTRE LES PARTIES : ATOUT SERVICES, dont le siège social est situé L Amaryllis 25 Route de Tully - 74200 Thononles-Bains ayant obtenu l autorisation par arrêté en date du 9 février

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE du 16/01/14. Responsabilité civile professionnelle

RAPPORT D EXPERTISE du 16/01/14. Responsabilité civile professionnelle RAPPORT D EXPERTISE du 16/01/14 Nature Responsabilité civile professionnelle Cabinet d expertise adresse SOPEA Sce RC Pro 10 Avenue des cinq cantons. 84000 Avignon Tel : 04.90.89.53.54 Fax : 04.90.87.45.91

Plus en détail

Delphi 2005. Delphi 2006

Delphi 2005. Delphi 2006 5 6 7 8 2005 2006 2007 2009 2010 XE XE2 XE3 Votre application est-elle à jour? 5 6 7 8 2005 2006 2007 2009 2010 XE XE2 XE3 1999 2000 Quick Report 2002 DB 2003 2004 2005 Express 2007 Rave Report 2008 Unicode

Plus en détail

Mesures en cas de décès Aide-mémoire pour les communes

Mesures en cas de décès Aide-mémoire pour les communes Préfectures du canton de Berne www.be.ch/prefectures Mesures en cas de décès Aide-mémoire pour les communes 1. Mise sous scellés (art. 552 CCS, art. 58 et 59 LiCCS, art. 8 à 18 de l ordonnance sur l établissement

Plus en détail

BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013

BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013 FF I CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 BAREME DES TRAITEMENTS AU 1 ER JANVIER 2013 NOUVEAUX MONTANTS A PRENDRE EN COMPTE A PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013 F O N D E M E N T J U R I D I Q U E Décret

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros

COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros COMPTES ANNUELS au 31.12.07 En Euros Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 1 ANNEXE Alliance Villes Emploi CA du 13.05.08 6 I - REGLES ET METHODES COMPTABLES Les présents comptes annuels ont été établis

Plus en détail

CBC-Local v.04/2013. CBC- LOCAL Enregistrement LCR(Lettre de change relevée) Manuel d utilisation

CBC-Local v.04/2013. CBC- LOCAL Enregistrement LCR(Lettre de change relevée) Manuel d utilisation CBC-Local v.04/2013 CBC- LOCAL Enregistrement LCR(Lettre de change relevée) Manuel d utilisation Sommaire 1. Installation... 3 1.1. Exigences techniques... 3 1.1.1 Systèmes d exploitation et navigateurs

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures

Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures 1 Pourquoi le thème «entreprises extérieures»? Dans le comparatif RGIE/code du travail, il apparaît que les

Plus en détail

SUR OUVRAGE (D.I.U.O.)

SUR OUVRAGE (D.I.U.O.) INDE Prévention des risques d'accident du travail Coordination SPS 15 Rue St Marien- 89520- FONTENOY Tel: 09-75-91-11-78 Fax: 09-70-06-78-43 Site internet: sps-pro.com siret: 390 494 417 00053 affaire

Plus en détail

PARAMETRAGE DU STOCKAGE/DESTOCKAGE DES ARTICLES & MOUVEMENTS DE STOCKS

PARAMETRAGE DU STOCKAGE/DESTOCKAGE DES ARTICLES & MOUVEMENTS DE STOCKS PARAMETRAGE DU STOCKAGE/DESTOCKAGE DES ARTICLES & MOUVEMENTS DE STOCKS Ce document ne concerne que les changements survenus dans la version 2.1 au plus. D'importants changements ont été entrepris dans

Plus en détail

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service

Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance. Nos compétences à votre service Aon Benfield Conseil et courtage en réassurance Nos compétences à votre service Quelles que soient votre taille et vos activités : un service optimal et de qualité Aon Benfield, leader mondial et N 1 en

Plus en détail

CONTEXTE SVE - Système de Vote Electronique

CONTEXTE SVE - Système de Vote Electronique Département du Système d Information CONTEXTE SVE - Système de Vote Electronique SUJET Cahier des Charges pour la TMA et l'infogérance référence SVEL00088V01T.doc version 02 statut V créé le 22/06/2006

Plus en détail

De wet van 1953 gewijzigd door het KB van 21 april 2007 La loi de 1953 modifiée par l AR du 21 avril 2007 12.10.2007 Hugues FRONVILLE 1

De wet van 1953 gewijzigd door het KB van 21 april 2007 La loi de 1953 modifiée par l AR du 21 avril 2007 12.10.2007 Hugues FRONVILLE 1 Studiedag - Journée d études De wet van 1953 gewijzigd door het KB van 21 april 2007 La loi de 1953 modifiée par l AR du 21 avril 2007 12.10.2007 Hugues FRONVILLE 1 Studiedag - Journée d études Tableau

Plus en détail

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société.

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société. 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

Nouvelle ligne de Ciment FCB chez HOLCIM BRESIL

Nouvelle ligne de Ciment FCB chez HOLCIM BRESIL Nouvelle ligne de Ciment FCB chez HOLCIM BRESIL Solution PLANT-PAX Michaël Vantroyen Responsable de Dpt. Process control Rémy SAGOT Responsable Commercial 6 juin 2013 Agenda Présentation de l entreprise

Plus en détail

La Télédéclaration des Organismes de Formation

La Télédéclaration des Organismes de Formation La Télédéclaration des Organismes de Formation Ecran d accueil des TéléDéclarations site: https://www.declarationof.travail.gouv.fr/ Menu du site Pour s inscrire et se connecter sur le site Lien pour mettre

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

SOGEXCO. La pratique de l audit des systèmes d information. Deuxièmes assises du Commissariat aux Comptes

SOGEXCO. La pratique de l audit des systèmes d information. Deuxièmes assises du Commissariat aux Comptes SOGEXCO Arezki MAHIOUT Expert-comptable diplômé Commissaire aux comptes Membre du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts comptables Président du cabinet SOGEXCO 11, boulevard de Sébastopol 75001 PARIS

Plus en détail

Vos attentes. «Réaliser vos actions, mais ne passez pas de temps à remplir des colonnes dans un tableau.»

Vos attentes. «Réaliser vos actions, mais ne passez pas de temps à remplir des colonnes dans un tableau.» Skill Action Pro Logiciel web de pilotage des plans d actions +33 (0)472.48.24.80 - +33(0)472.48.24.89 - www.skillsoftware.com Page 1 Vos attentes Depuis plus de 15 ans, SKILL SOFTWARE apporte aux entreprises

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Exercice 1 : 4 points Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Une réponse exacte rapporte 1 point.

Plus en détail

viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant

viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant Une démarche en construction à la Ville de Nîmes : viser une garantie de performance énergétique dans le neuf et l existant Colloque 2014 de la Fondation Bâtiment Energie «Fiabilité et massification des

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

DGEFP/SD-FSE CONDUITE EVOLUTIVE DE L INTERFACEE D1-D2 NOTE FONCTIONNELLE SPECIFIQUE A LA VERSION 1.7.2. Page - 1 - 31 octobre 2011 1

DGEFP/SD-FSE CONDUITE EVOLUTIVE DE L INTERFACEE D1-D2 NOTE FONCTIONNELLE SPECIFIQUE A LA VERSION 1.7.2. Page - 1 - 31 octobre 2011 1 DGEFP/SD-FSE CONDUITE EVOLUTIVE DE L INTERFACEE D1-D2 NOTE FONCTIONNELLE SPECIFIQUE A LA VERSION 1.7.2 Page - 1-31 octobre 2011 1 Évolution n 1 : Import des données issues de «Ma démarche FSE» dans l interface

Plus en détail

Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec POMO (C.E.R.)

Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec POMO (C.E.R.) LL oo gg iii cc iii ee lll ss ss pp éé cc iii ff fiii qq uu ee ss ee tt t DD éé vv ee lll oo pp pp eemee nn tt t ss oo uu ss Wiii nn dd oo ww ss Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec

Plus en détail

Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ. Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité

Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ. Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories CONTRÔLE DE QUALITÉ Le logiciel de Bio-Rad pour une gestion experte du contrôle de qualité CONTRÔLE DE QUALITÉ 1 Unity Real Time 2.0 Unity Real Time 2.0 est un logiciel pour la gestion

Plus en détail

Contrainte de flot pour RCPSP avec temps de transfert

Contrainte de flot pour RCPSP avec temps de transfert Contrainte de flot et x-rcpsc T 1 Contrainte de flot pour RCPSP avec temps de transfert PS temp, s ij Cmax BENOIST Thierry BOUYGUES/e-Lab DIAMANTINI Maurice ENSTA/LMA Contrainte de flot et x-rcpsc T Présentation

Plus en détail

Configuration de IIS pour IsuiteExpert

Configuration de IIS pour IsuiteExpert Configuration de IIS pour IsuiteExpert Table des matières Informations Générales... 2 IsuiteExpert-Configuration IIS Pour Windows 2003... 3 Configuration IIS Pour IsuiteExpert V7... 3 Configuration supplémentaire

Plus en détail

CSP Comptabilité Fournisseurs. Cahier des charges Fournisseurs

CSP Comptabilité Fournisseurs. Cahier des charges Fournisseurs CSP Comptabilité Fournisseurs Cahier des charges Fournisseurs Formalisme des factures adressées à la SNCF Suivi des modifications Date de la modification Version Commentaires 10/09/2009 1 Rédaction du

Plus en détail

Dossier de candidature à la VAE. Certificat visé INTITULE : CONSULTANT(E) QUALIFICATION LOGICIELLE

Dossier de candidature à la VAE. Certificat visé INTITULE : CONSULTANT(E) QUALIFICATION LOGICIELLE Nom : Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : Dossier de candidature à la VAE Certificat visé INTITULE : CONSULTANT(E) QUALIFICATION LOGICIELLE Organisme certificateur : FITEC Votre objectif est d obtenir

Plus en détail

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées

Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Résultats de l enquête Besoins Informatiques des Entreprises de Région Midi-Pyrénées Objectifs et méthodologie: La Commission Emploi - Formation - Education de La Mêlée a pour vocation de connaître, entre

Plus en détail

La commission scolaire a pour fonctions d entretenir ses biens meubles et immeubles et se dote d outils nécessaires, savoir :

La commission scolaire a pour fonctions d entretenir ses biens meubles et immeubles et se dote d outils nécessaires, savoir : Commission scolaire des Hautes-Rivières P O L I T I Q U E! DATE SERVICE : CODE : R M P 06 PROCÉDURES : PR 01 DIRECTIVES : RESSOURCES MATÉRIELLES D APPROBATION : 21 juin 1999 RÉSOLUTION NUMÉRO : HR 99.06.21

Plus en détail

Identifier les besoins en formation

Identifier les besoins en formation Identifier les besoins en formation Le dossier consacré à l'élaboration des plans de formation a mis en évidence que l'étape de récolte des besoins en formation était très importante pour permettre d'identifier

Plus en détail

Chapitre 7. Approfondir les connaissances

Chapitre 7. Approfondir les connaissances Chapitre 7 Approfondir les connaissances Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france AFFECTATION D AUTORISATION D ENGAGEMENT POUR LA QUATRIEME

Plus en détail

L organisation du suivi et de la gestion des contrats

L organisation du suivi et de la gestion des contrats L organisation du suivi et de la gestion des contrats Réseau régional Performance des bâtiments publics MAINTENANCE ET EXPLOITATION DU BATIMENT Alain T Kint de Roodenbeke Direction territoriale Est PCI

Plus en détail

QUI? QUI est propriétaire ou l équipe entrepreneuriale? COMMENT? COMMENT se distinguer de la concurrence et rejoindre

QUI? QUI est propriétaire ou l équipe entrepreneuriale? COMMENT? COMMENT se distinguer de la concurrence et rejoindre Qu est-ce qu un plan d affaires? «Un énoncé en mots et en chiffres, de l objectif de l entrepreneur et des choses qu il doit faire pour l atteindre. En d autres termes, c est son plan stratégique global,

Plus en détail

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Mise à jour : septembre 2011 Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Table des matières 1. L évaluation de la performance... 1 2. Les mécanismes d évaluation...

Plus en détail

Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise

Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise EL MAWASSIR : Une Culture d Orientation Client Customer Relationship Management ou Gestion de la Relation Client = Placer le client au coeur de l entreprise «Augmenter les performances en plaçant les clients

Plus en détail

Version 7.1_3.6. Release Notes. Version 1.5

Version 7.1_3.6. Release Notes. Version 1.5 Version 1.5 Sommaire 1. PREFACE... 3 1.2. Viadeis CRM...3 2. NOUVEAUTES... 4 2.1. Viadeis CRM...4 2.1.1. Global...4 3. EVOLUTIONS... 5 3.1. Viadeis CRM...5 3.1.1. Global...5 3.1.2. Sociétés...5 3.1.3.

Plus en détail

Département ING. FOURNITURE D UN OUTIL DE BIOMETRIE FACIALE. CAHIER DES SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES (CSFT)

Département ING. FOURNITURE D UN OUTIL DE BIOMETRIE FACIALE. CAHIER DES SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES (CSFT) Département ING. FOURNITURE D UN OUTIL DE BIOMETRIE FACIALE. CAHIER DES SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES (CSFT) GESTION DU DOCUMENT Version Date Objet de la modification Chapitres Auteur 1.00

Plus en détail

Rapport d expertise. Appartement de M. XXX à la Rue de XXX, 5555 YYY. M. YYY, 5555 YYY. Düdingen, 21 janvier 2013

Rapport d expertise. Appartement de M. XXX à la Rue de XXX, 5555 YYY. M. YYY, 5555 YYY. Düdingen, 21 janvier 2013 Rapport d expertise Appartement de M. XXX à la Rue de XXX, 5555 YYY. Mandant : XXX SA. M. YYY, 5555 YYY. Auteur du rapport : Gilbert Bielmann, Architecte SIA/UTS-SE Expert judiciaire certifié SEC, ISO17024/

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium 1 Audits internes Olivier Detongre IPH - Belgium OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007 FEDERAL PUBLIC SERVICE (FPS) HEALH, FOOD CHAIN SECURITY AND ENVIRONMENT 2 1. Exigences des Normes Norme ISO 17025

Plus en détail

Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique

Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique Convention de maitrise d'ouvrage déléguée Pose d'ouvrage en attente Réseau Fibre Optique ENTRE : Le Département de l Isère, 7 Rue Fantin Latour BP 1096 38022 Grenoble cedex 1 Représenté par le Président

Plus en détail

Protocole d étude de l évaluation des résultats des centres de FIV 2011 1. -Activité 2011-

Protocole d étude de l évaluation des résultats des centres de FIV 2011 1. -Activité 2011- Protocole d étude Evaluation des résultats des centres de FIV -Activité 2011- Contexte Depuis 2005, l Agence de la biomédecine a pour mission de suivre et d évaluer les activités cliniques et biologiques

Plus en détail

Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture

Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture Logiciel de production de références technico-économiques en agriculture Objectifs du logiciel Fonctionnalités du logiciel Caractéristiques techniques du logiciel 1. Objectifs du logiciel Collecter, stocker

Plus en détail