KIT ÉCOLES. La Fondation Saint Matthieu finance l avenir de l école catholique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "KIT ÉCOLES. La Fondation Saint Matthieu finance l avenir de l école catholique. www.fondation-st-matthieu.org"

Transcription

1 La Fondation Saint Matthieu finance l avenir de l école catholique KIT ÉCOLES fondation reconnue d utilité publique 76 rue des Saints-Pères Paris

2 SOMMAIRE 1. Pourquoi et comment s engager avec la Fondation Saint Matthieu? 2. Quelles sont les règles à respecter pour les dons FSM? 3. Comment organiser une campagne d appel à dons? 4. Quelle aide possible de la FSM pour un legs ou une donation? 5. Comment bénéficier d une aide remboursable? 6. Modèles : - Protocole général - Annexe 1 - Lancement d une campagne d appel aux dons - Annexe 2 - Convention d aide remboursable - Annexe 3 - Recueil d une libéralité - Conditions financières générales autres documents joints - Demande d agrément remplissable - Bon de souscription FSM personnalisable - Modèles de lettre d appel à dons - Exemples de campagnes d appels à dons (CAD) - Liste nominative de donateurs - Plaquette institutionnelle - Plaquette «En bref» - FSM Actualités 1 er semestre FSM Actualités 2 ème semestre 2012 Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /2

3 1. Pourquoi et comment s engager avec la Fondation Saint Matthieu? Reconnue d utilité publique depuis février 2010, la Fondation Saint Matthieu pour l Ecole Catholique (FSM) a notamment pour but de collecter des fonds pour aider les établissements catholiques d enseignement à financer les charges relatives à leurs investissements. La FSM a la capacité de recevoir, pour le compte d œuvres ou organismes de l Enseignement Catholique qui s assignent un but analogue au sien, des versements qui peuvent être : des dons directs à la FSM, des dons indirects recueillis par ces œuvres ou organismes, des libéralités (legs et donations). En s engageant avec la FSM, sous la forme d un protocole signé entre les parties, l organisme peut bénéficier et faire bénéficier ses donateurs des prestations suivantes : 1. Recevoir un don Selon la volonté du donateur, les dons directs à la FSM peuvent être libres ou affectés à un établissement de son choix. Les dons affectés sont reversés par la FSM à l établissement (déduction faite de ses frais de gestion, actuellement de 3%). 2. Organiser une campagne d appel à dons Les dons indirects sont ceux qui sont recueillis lors d une opération d'appel à la générosité lancée par un établissement, par l intermédiaire de la FSM et avec son agrément. Ils peuvent prendre la forme de chèques ou de prélèvements automatiques à l ordre de la FSM. Conseils de mise en œuvre d une opération d appels à dons dans le mémo n 3 : Comment organiser une campagne d appel à dons? Conformément à ses statuts, la FSM peut délivrer au donateur un reçu fiscal lui permettant de déduire : pour un particulier : 66% du montant du don de son impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de son revenu imposable (article b du CGI) ; pour une entreprise : 60% du montant du don de son impôt, dans la limite de 0,5% du chiffre d affaires (article 238 bis-1-a du CGI) ; À condition de respecter le caractère désintéressé du don, ainsi que les autres conditions présentées dans le mémo n 2 : Quelles règles à respecter pour les dons à la FSM? 3. Recevoir un legs Reconnue d utilité publique, la FSM peut également recevoir des legs, exonérés de Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /3

4 droits de mutation à titre gratuit (bénéfice de l article du CGI). Modalités d intervention de la FSM précisées dans le mémo n 4 : Quelle aide possible de la FSM pour un legs ou une donation? 4. Bénéficier d une aide remboursable Les dons directs libres viennent alimenter un fonds de solidarité, qui permet d attribuer des aides remboursables aux établissements qui en font la demande, afin de financer leurs projets. Modalités d attribution précisées dans le mémo n 5 : Comment bénéficier d une aide remboursable? FONDATION SOUS EGIDE La FSM est une fondation reconnue d utilité publique abritante. Des fondations sous son égide, ou abritées, peuvent être créées en région pour répondre aux besoins du terrain. Bénéficiant d une véritable autonomie opérationnelle, même si seule la FSM dispose de la personnalité morale, ces fondations sous égide ont le même objet et les mêmes attributs que la FSM. Là où elles existent, ces fondations sous égide peuvent intervenir en appui des actions menées par les établissements. Modalités d agrément Sont agrées par La FSM les établissements sous contrat avec l Etat : dont le caractère catholique est reconnu par l autorité de tutelle, représentés par leur organisme de gestion. Ainsi que d autres organismes de l Enseignement Catholique, tels que : associations diocésaines immobilières propriétaires de bâtiments utilisés pour l'enseignement Catholique ou associations diocésaines de solidarité de l Enseignement Catholique. Pour bénéficier de ces dispositifs, l établissement doit : faire parvenir à la FSM un formulaire de demande d agrément dûment rempli, accompagné d un RIB. signer un protocole général qui : - matérialise un lien juridique d affiliation entre l établissement et la FSM, - définit les conditions des prestations, - attribue à l établissement un compte qui permet de l identifier dans la comptabilité de la FSM. signer une ou des annexes, fonctions du type de prestations : - lancement d une campagne d appel à dons - convention d aide remboursable - recueil d une libéralité Quand une fondation sous égide de la FSM existe au niveau régional, celle-ci est associée à l ensemble de ces modalités. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /4

5 2. Quelles règles à respecter pour les dons à la FSM? La FSM aide aujourd hui plus de 600 établissements catholiques d enseignement. Ce n est qu avec l aide de chacun d entre eux que la FSM peut poursuivre sa mission au service de tous. Reconnue d utilité publique par décret du Premier Ministre, la Fondation Saint Matthieu (FSM) est régie par des statuts ayant reçu l agrément des Ministères de l Intérieur, de l Éducation Nationale, de l Agriculture, ainsi que du Conseil d État. Son activité est strictement encadrée par ses autorités de tutelle (Ministère de l Intérieur et Cour des Comptes) et par l administration fiscale. 1 La FSM est tenue de respecter les textes qui régissent ses activités : les lois, le Code général des impôts, les instructions et rescrits fiscaux, ainsi que ses statuts et son règlement intérieur approuvé par son ministère de tutelle. Dès que le nom de la FSM est cité dans un appel à générosité ou qu un don lui est adressé, sa responsabilité est engagée. Nous vous demandons donc d être particulièrement vigilants sur les points suivants : respect des textes légaux : Tout appel à générosité (courrier, plaquette, encart, bon de souscription ) direct ou indirect, d une école proposant d adresser un don à la FSM doit se faire dans le strict respect des textes qui régissent son action. En pratique : Toute campagne d appel à dons ou tout document mentionnant la FSM et/ou les principes fiscaux qui régissent son action, doivent être soumis préalablement pour accord écrit au président de la FSM, en écrivant au 76, rue des Saint Pères Paris ou par mail : 2 3 caractère désintéressé : Pour donner lieu à un reçu fiscal, le versement doit pouvoir être qualifié de don, c est-à-dire être consenti à titre gratuit, irrévocable, sans contrepartie directe ou indirecte au bénéfice de la personne qui l effectue (art. 6 du BODI 7 S-5-08 n 61 du 09/06/2008). En pratique : L appel à la générosité doit donc clairement s adresser à tous (parents, anciens, sympathisants ). Il ne peut pas être présenté comme un complément à la contribution des familles, ni comme une contribution volontaire ou obligatoire liée à la scolarisation de l enfant et inclus dans un règlement financier. date du don : La date à retenir est celle de la mise à disposition des fonds au profit de la FSM (art.128 du BODI 7 S-5-08 n 61 du 09/06/2008). Ainsi, pour être pris en compte au titre d une année fiscale N, les dons doivent avoir été reçus par la FSM (et non par l école) avant le 31/12 de l année N. En pratique : Pour tenir compte du calendrier scolaire, il est fortement Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /5

6 4 recommandé de nous faire parvenir l ensemble des dons avant le début des vacances de Noël de l année N pour un don déductible de l année N. objet du don : La FSM a principalement pour but d aider les établissements catholiques d enseignement à financer les charges relatives à leurs investissements. En pratique : La FSM se donne le droit de refuser des dons qu elle jugerait non conformes à son objet social ou aux textes qui la régissent. 6 fonds vis-à-vis de ses autorités de tutelle ou de contrôle. En pratique : L établissement doit donc conserver et, le cas échéant, mettre à disposition de la FSM, la documentation prouvant une utilisation des dons conforme à la volonté du donateur et respectant l objet social de la FSM. défiscalisation ISF : Il existe aujourd hui des incertitudes sur la déductibilité de certains dons de l ISF, telle que prévue à l article V bis A du Code Général des Impôts. 5 traçabilité du don : Une fois les versements reçus, l établissement doit pouvoir rendre compte de l utilisation des fonds aux donateurs. Par ailleurs, la FSM doit pouvoir rendre compte de l utilisation des En pratique : Les reçus fiscaux pour des dons affectés aux écoles ne mentionneront plus que les déductions prévues au titre des articles 200 (impôt sur le revenu) et 238 bis (impôt sur les sociétés) du Code général des impôts. Le strict respect du cadre législatif et fiscal en vigueur est le gage de la pérennité et de l efficacité de la mission de la Fondation Saint Matthieu au service de l Enseignement Catholique. En pratique : La FSM ne délivrera pas de reçu fiscal pour les versements d établissements qui ne respectent ces règles, retournera les versements et se donne le droit de rompre la convention la liant avec les organismes concernés. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /6

7 3. Comment organiser une campagne d appel à dons? Vous voulez lancer une opération d appel à dons? Voici quelques conseils qui vous aideront peut-être à mieux la réussir Á qui vous adresser? Avant tout, il faut vous constituer une liste de donateurs potentiels. Vous pensez certainement aux parents d élèves, mais n oubliez pas les anciens et les parents d anciens Solliciter les enseignants ou les personnels OGEC pourrait être maladroit, mais pourquoi ne pas leur demander des noms de personnes de leur connaissance qui pourraient se sentir concernées, ou ceux d anciens collègues retraités? Ne négligez pas non plus les dons des entreprises, qui peuvent toucher certains parents d élèves ainsi que des fournisseurs. Comment rédiger? simplicité Le mieux est d expliquer avec vos mots le sens de votre démarche. Pour que vos arguments portent, il faut faire «voir et sentir» le problème: Quels sont les travaux et pourquoi les entreprendre? Quelles seraient les conséquences s ils n étaient pas réalisés? concret Montant total à financer, durée et déroulé des travaux, mode de financement N hésitez pas à donner des détails et à illustrer avec des photos de la situation actuelle et / ou des vues du projet abouti. clarté Faites un appel à dons pour un seul projet, sinon votre message sera brouillé. Ensuite, même si c est une évidence, n oubliez pas de demander clairement : c est la meilleure façon de recevoir. Enfin, dans un appel à dons, on distingue généralement le dépliant explicitant le projet de la lettre. L objectif est de créer une relation avec une lettre qui ressemble à une lettre, voire d en écrire plusieurs en fonction des personnes à qui l on s adresse. Dans tous les cas, le projet de campagne doit être soumis préalablement pour accord écrit au président de la FSM. Quand demander? Il n y a jamais de «bon moment» pour demander, et toutes les opportunités sont bonnes pour diffuser votre appel à dons : stand, distribution lors d une journée portes ouvertes, fête de l établissement La correspondance avec les parents d élèves est aussi une bonne occasion à condition d éviter toute confusion avec une contribution liée à la scolarité. Toujours remercier et rendre compte Une fois les versements reçus, il est indispensable de remercier tous les donateurs et de rendre compte de l utilisation des fonds. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /7

8 Trame de contenu Important : La réussite d une opération passe souvent par une vraie réflexion en amont sur la demande, objet de l appel à dons. Cette démarche requiert l implication conjointe du président de l OGEC et du chef d établissement, auxquels peuvent être associés d autres «parties prenantes» de l établissement (APEL, association d anciens, enseignants, économe ou autres personnels OGEC ) L objectif est de mettre en avant et de décrire un projet susceptible de mobiliser les personnes sollicitées, parce qu il répond à un besoin auquel ils peuvent être sensibles et parce qu il correspond à leurs possibilités financières. Voici quelques recommandations permettant de développer le contenu d une campagne : lettre et support de présentation du projet immobilier : - Valoriser l impact indispensable des travaux sur le projet éducatif à court et à moyen/long terme. - Expliquer en quoi le projet pérennise l établissement dans sa mission. - Quelles spécialités, particularités, méthodes pédagogiques, matières? Quelles filières professionnelles? - Quelles activités périscolaires et/ou pastorales à mettre en valeur? mise en perspective du projet éducatif et pastoral Expliquer les enjeux et l impact futur des travaux sur la vie scolaire au sens large. Intervention du (des) chef(s) d établissement qui s adresse(nt) aux parents d élèves, anciens et sympathisants. descriptif du projet Décrire les travaux et leur vocation opérationnelle, le calendrier, les mesures spécifiques quant à la gestion de la vie scolaire pendant les travaux : - Mise en valeur des éléments relatifs aux normes, accessibilité, sécurité, hygiène. - Valorisation des parties prenantes qui soutiennent le projet (collectivités locales, entreprises, autres) - Les chiffres clés du projet : montant des travaux, sources de financement, montant de l emprunt, montant restant à financer, objectif de la campagne d appel à dons. préambule Présenter l établissement dans son environnement : chiffres-clés, évolutions majeures, bref rappel historique (ex. donateur ancien à l origine de l école), la vocation de l établissement, les spécificités de sa mission aujourd hui. Exemples d informations à développer en fonction du type d établissement et du projet - Les données clés : effectifs (en nombre, en évolution), nombre de classes, filières / spécialités, internat, etc. - Combien de sites aujourd hui et au final? (cas de fusion d établissements ou de création) - Combien de classes et d élèves par niveau? présentation de la FSM Textes standards fournis par nos soins. iconographie - Photos de l établissement avant après (images 3D de l architecte) avec légendes. - Photos des élèves dans leur environnement scolaire ((vigilance quant aux droits à l image) - Photos du ou de(s) chef(s) d établissement(s) Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /8

9 4. Quelle aide possible de la FSM pour un legs ou une donation? Les libéralités sont un sujet technique et complexe. N hésitez pas à consulter la FSM pour toute question à ce sujet. Qu est-ce qu une libéralité? On appelle libéralité l acte par lequel une personne dispose à titre gratuit de tout ou partie de ses biens ou de ses droits au profit d une autre (personne physique ou personne morale). On parle de donation pour une libéralité faite du vivant du donateur et de legs lorsqu'elle est faite à sa mort. Pourquoi transmettre à la FSM? Les organismes de gestion de l enseignement catholique (OGEC) ne sont pas habilités à recevoir les libéralités. Reconnue d utilité publique, la FSM peut, elle, recevoir legs et donations et bénéficie en outre d une exonération de droits de mutation à titre gratuit. Les libéralités consenties à la FSM peuvent être affectées ou non. La FSM peut donc recevoir une libéralité consentie à son bénéfice, mais affectée à un établissement catholique d enseignement, à charge pour elle de le lui reverser. Si une personne souhaite affecter à un établissement, nous conseillons donc la rédaction suivante : le bien est donné (ou légué) «à la Fondation Saint Matthieu pour l Ecole Catholique, à charge pour elle de l affecter aux projets immobiliers de l école X de tel ou tel lieu.» La FSM peut aussi se substituer à un organisme n ayant pas la capacité juridique de recevoir un legs, à la condition que l intention libérale du testateur ait été exprimée en termes suffisamment clairs en faveur de l Enseignement Catholique. Quelle forme pour les libéralités? Un legs peut être fait par testament olographe, c est-à-dire entièrement rédigé, daté et signé de la main du testateur, mais le testament authentique, reçu par le notaire lui-même sous la dictée du testateur, permet au testateur de s assurer que ses volontés seront respectées. La donation est en revanche nécessairement un acte notarié et peut prendre la forme de donation en pleine propriété, de donation avec réserve d usufruit ou de donation temporaire d usufruit (ou DTU). La transmission peut aussi prendre la forme d une assurance-vie, où le souscripteur désigne un bénéficiaire, qu il est important d identifier clairement, avec son nom et son adresse.. Comment agit la FSM? Quand un établissement se rapproche de la FSM pour recueillir une libéralité, un avenant spécifique au Protocole général est signé entre les deux parties. Si la libéralité est acceptée par le Conseil d Administration de la FSM, celle-ci prend en charge l ensemble des démarches nécessaires et entreprend, y compris la vente des biens, si la libéralité ne consiste pas seulement en liquidités. Du montant à reverser à l établissement, la FSM déduit l ensemble des honoraires et autres dépenses externes qu elle a supportées, ainsi qu une commission de 5% pour ses peines et soins. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /9

10 5. Comment bénéficier d une aide remboursable? La FSM a notamment pour but d attribuer des aides remboursables, des subventions, des bonifications ou des cautions aux établissements catholiques qui en font la demande, permettant de financer leurs projets. Conditions d attribution Le règlement financier de la FSM encadre ces aides remboursables, qui sont accordées par son Comité d Engagements dans les conditions suivantes : Montant maximum : euros Durée : inférieure ou égale à 10 ans Possibilité de différé de remboursement : 1 an maximum Amortissement : mensuel ou trimestriel Indemnité de gestion : 2 % par an, calculée sur la fraction non remboursée de l aide Dispense de garantie réelle La FSM s interdit de faire des aides «remboursables in fine». Éléments à fournir Le dossier d aide remboursable présenté au Comité d Engagements de la FSM se compose des éléments suivants : Lettre de motivation du président d OGEC ou de l entité qui fait la demande Ensemble des devis de travaux concernés Plan de financement États financiers (2 derniers exercices officiellement arrêtés) Accord de la DDEC et/ou de l autorité de tutelle Budget à 5 ans PV du Conseil d Administration ayant approuvé le principe des travaux Important : Une aide remboursable ne peut être attribuée à une école ou un établissement d enseignement que si une campagne d appel à dons est engagée à son initiative ou à celle d une fondation sous égide, faute de quoi la demande d aide remboursable est irrecevable. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /10

11 PROTOCOLE GENERAL Entre La Fondation Saint Matthieu pour l Ecole Catholique, reconnue d utilité publique, créée par décret du 16 février 2010, publié au J.O. du 18 février 2010, située à Paris (75007) 76 rue des Saints Pères, représentée par son Président, Monsieur Jean HUET, Et ci-après dénommée la FSM, L association agréée, l OGEC.., à......, représentée par son Président, M.., ci-après dénommée le Bénéficiaire, Il a été convenu ce qui suit : Préambule Comme le stipule l article 12 de son règlement intérieur, la FSM «est habilitée à recevoir des versements pour le compte d œuvres ou d organismes, dans les conditions fixées aux articles 200-1b et 238 bis 1-a du Code général des impôts, conformément à l article 5 de la loi n du 23 juillet 1987 modifiée.» Le présent Protocole a pour objet de formaliser les relations entre la FSM et un établissement d enseignement ou toute autre structure de l Enseignement Catholique pour les opérations relatives à la collecte des dons, des libéralités et à l attribution des aides remboursables. La réception des versements peut s opérer soit sous forme de dons directs reçus par la FSM et affectés par leur donateur au Bénéficiaire, soit sous forme de dons indirects recueillis à l occasion des campagnes de dons lancées par le Bénéficiaire, sous couvert de la FSM. La réception des fonds ou autres biens meubles ou immeubles peut se faire aussi sous forme de libéralités telles que legs, donations et donations temporaires d usufruit, etc. Les organismes souhaitant bénéficier de ces dispositions peuvent demander leur agrément, auprès de la FSM, ou auprès de la Fondation sous égide régionalement compétente après ratification par la FSM. Peuvent notamment être agréés : - les organismes structurés sous forme d associations, de type OGEC/AEP (Organisme de Gestion de l Enseignement Catholique / Association d Education Populaire), - les associations diocésaines immobilières propriétaires de bâtiments utilisés pour l'enseignement Catholique, - les associations diocésaines de solidarité de l Enseignement Catholique. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /11

12 Article 1 - Identification du Bénéficiaire Dans les comptes de la FSM, le Bénéficiaire sera identifié par le numéro de compte suivant : Article 2 - Durée XX XXX XXX Le présent Protocole est conclu pour une durée de trois ans, renouvelable par tacite reconduction, sauf résiliation par l une ou l autre des parties, par lettre recommandée avec accusé de réception, dans le respect d un préavis de trois mois. Article 3 - Résiliation La FSM se réserve la possibilité de retirer son agrément et de résilier le présent Protocole et ses annexes éventuelles, dans le respect du préavis de trois mois précité, au cas où : - le Bénéficiaire ne respecte pas les clauses prévues dans le présent Protocole ou ses annexes éventuelles ; - le ou les établissements gérés par le Bénéficiaire cessent d être des écoles catholiques privées sans but lucratif et reconnues comme écoles catholiques par l autorité de tutelle compétente. Article 4 - Dons directs affectés Dans le cas où la FSM reçoit directement un don que son donateur a choisi d attribuer au Bénéficiaire, la somme sera reversée à ce dernier, déduction faite des frais de gestion de la FSM, détaillés dans les Conditions Financières Générales jointes au présent Protocole. Article 5 Dons indirects et campagnes d appels à dons Un Bénéficiaire peut faire appel à la générosité des parents d élèves, anciens élèves ou sympathisants lors d'une campagne de collecte de dons pour financer ses travaux. Pour permettre aux donateurs de bénéficier de la déduction fiscale au titre des articles 200-1b et 238 bis 1-a du Code général des impôts, la FSM est seule habilitée à émettre les reçus fiscaux réglementaires. Dans ce cas, une Annexe au présent Protocole, précisant les conditions particulières au lancement d une campagne d appel à dons doit être signée entre le Bénéficiaire et la FSM. Les frais de gestion retenus par la FSM sur les montants collectés par le Bénéficiaire sont détaillés dans les Conditions Financières Générales jointes au présent Protocole. Article 6 - Libéralités Par décision du Ministère des Finances du 7 janvier 2011, la FSM bénéficie de l article 795 al. 5 du C.G.I. qui exonère des droits de mutation à titre gratuit, les donations et legs qu elle est susceptible de recevoir. Dans le cas où la FSM reçoit, sous une forme juridique ou une autre (legs, donation, donation temporaire d usufruit ), une libéralité que son donateur souhaite attribuer au Bénéficiaire, une Annexe au présent Protocole, précisant les modalités de transmission de la libéralité doit être signée entre le Bénéficiaire et la FSM. Les frais retenus par la FSM sur les montants attribuables au Bénéficiaire sont indiqués dans les Conditions Financières Générales jointes au présent Protocole. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /12

13 Article 7 - Aides remboursables et autres formes d aide Sous certaines conditions, la FSM peut octroyer au Bénéficiaire des aides remboursables ou d autres formes d aide (cautions ou bonifications d intérêt). Dans ce cas, une Annexe au présent Protocole, précisant le montant de l aide et les conditions de son remboursement, devra être signée entre le Bénéficiaire et la FSM. Tout Bénéficiaire sollicitant une aide de la FSM, devra simultanément lancer une opération d appel à dons en direction de la communauté éducative. Article 8 - Frais de gestion La FSM se réserve le droit de modifier les Conditions Financières Générales jointes au présent Protocole. Elle avisera le Bénéficiaire dans un délai minimum de 3 mois précédant l application des nouveaux tarifs. Article 9 - Autres dispositions Tout document du Bénéficiaire mentionnant la FSM et/ou les principes fiscaux qui régissent son action, doivent être soumis préalablement pour accord écrit au président de la FSM. La FSM pourra mentionner sur l ensemble de ses éléments de communication l existence de sa relation avec le Bénéficiaire. La FSM doit pouvoir rendre compte de l utilisation des fonds vis-à-vis de ses autorités de tutelle ou de contrôle. Pour ce faire, le Bénéficiaire conserve et, le cas échéant, met à disposition de la FSM, la documentation prouvant une utilisation des fonds qui lui sont remis conforme à la volonté du donateur et respectant l objet social de la FSM. Article 10 - Dispositions transitoires Dans le cas où il existerait un protocole antérieur (convention d ouverture de compte, règlement intérieur ou toute autre appellation) entre le Bénéficiaire et la FSM (ou l AEE ou l Œuvre des Apprentis), celle-ci est annulée et remplacée par les présentes dans toutes ses parties, à l exception des clauses spécifiques à des aides remboursables non intégralement remboursées à la date de signature du présent Protocole. Fait à Paris, le XX/XX/XXXX en double exemplaire M.... Président de l OGEC (précédé de la mention «lu et approuvé) Monsieur Jean HUET Président de la Fondation St Matthieu pour l Ecole Catholique Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /13

14 ANNEXE 1 AU PROTOCOLE GENERAL LANCEMENT D UNE CAMPAGNE D APPEL A DONS Compte n XX XXX XX Entre La Fondation Saint Matthieu pour l Ecole Catholique, reconnue d utilité publique, créée par décret du 16 février 2010, publié au J.O. du 18 février 2010, située à Paris (75007) 76 rue des Saints Pères, représentée par son Président, Monsieur Jean HUET, Et ci-après dénommée la FSM, L association agréée, l OGEC.., à......, représentée par son Président, M.., ci-après dénommée le Bénéficiaire, Il a été convenu ce qui suit : Objet La présente Annexe a pour objet de préciser les conditions particulières relatives aux dons indirects et aux campagnes d appel à dons, en complément du Protocole général signé par les parties en date du XX/XX/XXXX. A) Définition du don indirect On appelle "dons indirects" les dons provenant d une opération d'appel à la générosité des parents, anciens élèves et sympathisants, lancée par le Bénéficiaire pour le projet envisagé. B) Contenu de la prestation Les tâches sont partagées entre le Bénéficiaire et la FSM de la façon suivante : 1) Conception du message Le Bénéficiaire rédige un document d appel à dons à envoyer aux destinataires, contenant un descriptif des travaux, leur financement, un échéancier de leur réalisation. 2) Validation du message Tout document d appel à dons mentionnant la FSM et/ou les principes fiscaux qui régissent son action, sont soumis préalablement pour accord écrit au président de la FSM. 3) Constitution du fichier des destinataires Le choix des destinataires est de la responsabilité du Bénéficiaire. Les fichiers restent la propriété exclusive du Bénéficiaire. 4) Collecte des dons Le chèque, expression du don, doit être rédigé à l'ordre de la «Fondation Saint Matthieu pour l Ecole Catholique». Il ne peut pas être d un montant inférieur à 10 euros. Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /14

15 La collecte des dons est assurée par le Bénéficiaire qui doit, avant de transmettre mensuellement l ensemble à la FSM : - regrouper les chèques des donateurs par ordre alphabétique ; - y adjoindre une liste nominative, établie dans le même ordre, dont il garde copie. Les demandes de prélèvements automatiques doivent parvenir immédiatement à la FSM pour traitement, accompagnées d un RIB. C) Etablissement du reçu fiscal L'émission des reçus fiscaux est de la compétence exclusive de la FSM. En cas de prélèvement automatique, il ne sera délivré qu'un reçu fiscal annuel. Pour donner lieu à un reçu fiscal, le versement doit pouvoir être qualifié de don, c est-à-dire être consenti à titre gratuit, irrévocable, sans contrepartie directe ou indirecte au bénéfice de la personne qui l effectue (art. 6 du BODI 7 S-5-08 n 61 du 09/06/2008). La date à retenir est celle de la mise à disposition des fonds au profit de la FSM. Les dons font donc l objet d un reçu fiscal pour une année N à la condition d être reçus par la FSM antérieurement au 31 décembre de cette année N. D) Reversement des dons La FSM procède au reversement bimestriel auprès du Bénéficiaire des dons traités. En cas de contestation du montant des dons reversés, le Bénéficiaire dispose d un délai de 30 jours pour faire connaître ses observations. E) Durée Cette Annexe a la même durée que celle prévue au Protocole général (article 2) F) Conditions financières Les frais de gestion retenus par la FSM sont détaillés dans les Conditions Financières Générales jointes au Protocole G) Modification de l'affectation des fonds Dans le cas où une campagne de collecte finance un projet précis, et si, à l issue de cette collecte, les sommes recueillies ne permettent pas de couvrir les frais du projet, et que le projet est abandonné, le Bénéficiaire, en accord avec la FSM, décidera de l affectation de ces fonds. Si, au contraire, le montant collecté dépasse les besoins nécessaires à la réalisation du projet, la FSM reversera au Bénéficiaire l excédent, à moins que celui-ci n en décide autrement. Fait à Paris, le XX/XX/XXXX en double exemplaire M.... Président de l OGEC (précédé de la mention «lu et approuvé) Monsieur Jean HUET Président de la Fondation St Matthieu pour l Ecole Catholique Fondation Saint Matthieu - 76 rue des Saints-Pères Paris /15

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION AU PROFIT DU MUSEE DU QUAI BRANLY I. Définitions, avantages fiscaux et limites relatifs aux donations, legs et dations A. Don d argent ou d œuvres d art à un musée :

Plus en détail

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Convention n : CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Entre L Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), 143-147, boulevard Anatole France - 93285 SAINT-DENIS

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat. Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209

Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat. Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209 Ministère de la Culture et de la Communication Mission du Mécénat Atelier «Fonds de dotation» 11 MARS 2009 V0209 Sommaire Présentation Motivation Contexte Définition Caractéristiques juridiques Caractéristiques

Plus en détail

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Transmettre est un acte d espérance Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Pour que vive l Enseignement catholique Dans une société qui cherche ses repères, l école

Plus en détail

Soutenons les projets des écoles catholiques!

Soutenons les projets des écoles catholiques! Préparons l avenir de nos enfants Soutenons les projets des écoles catholiques! VAUCLUSE LA FONDATION ST MATTHIEU AGIT DANS le Vaucluse Édito Le projet diocésain de l enseignement catholique de Vaucluse

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Mandat de Gestion ISF

Mandat de Gestion ISF Mandat de Gestion ISF AVENANT AU MANDAT DE GESTION ISF 2010 Pièces à joindre impérativement au dossier de souscription : o Le mandat de gestion en double exemplaires ; o Le chèque des commissions initiales

Plus en détail

Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante :

Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante : L intérêt général Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante : Quels sont les organismes habilités à délivrer des reçus fiscaux ouvrant droit à réduction

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION ERDF / relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement

MODELE DE CONVENTION ERDF / <Fournisseur> relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement Direction Technique MODELE DE CONVENTION ERDF / relative à la dématérialisation fiscale des factures d acheminement Identification : ERDF-FOR-CF_42E Version : 1 Nombre de pages : 10 Version

Plus en détail

succession Préparer sa

succession Préparer sa u Nous sommes tous concernés par les sucessions : lorsque nous héritons, lorsque nous léguons. Pour éviter d éventuels conflits, mieux vaut s y préparer! Préparer sa succession SOMMAIRE PAGES Préparer

Plus en détail

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41 Legs & Donations Mot de la Présidente Madame, Monsieur, Je tiens à vous remercier chaleureusement pour l intérêt que vous portez à notre association. Consentir un legs à Médecins Sans Frontières est un

Plus en détail

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES ANNEXE 1 POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES (Approuvée par le C.A. le 12 mai 2004) 1. PRINCIPES DE BASE La Fondation assume la responsabilité d émettre des reçus officiels pour fins d impôts

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES QUESTIONS/REPONSES : FINANCES COMPTABILITE 1. J ai encaissé en décembre 2008 des chèques pour l adhésion 2009, donc datés de 2008. Doivent-ils entrer en comptabilité en 2008 ou en 2009? 2. La municipalité

Plus en détail

DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES

DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES Ce qu'il faut retenir Une association Familles Rurales est susceptible de recevoir des dons occasionnant une réduction d impôt aux donateurs, les cotisations et les

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

Mécénat d Entreprise

Mécénat d Entreprise Mécénat d Entreprise L'Association du Pavillon Jacques acques de Manse anse créée en 1997 est reconnue d'intérêt général depuis janvier 2014, son siège est situé au n 34 de la rue des Cascades à Chantilly

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2008-12 DU 7 MAI 2008 Afférent à l établissement du compte d emploi annuel des ressources des associations et fondations modifiant le règlement n 99-01

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

Se référer aux textes. Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation]

Se référer aux textes. Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation] Outil 1. Loi du 4 août 2008 : modernisation de l économie [Extraits : fonds de dotation] [Loi n o 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l économie, JO du 5 août 2008] Article 140 [Définition Création]

Plus en détail

RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES

RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES SJH - Règlement financier 2014-2015 nl Page 1 sur 5 RÈGLEMENT FINANCIER ANNUEL 2014-2015 CONTRIBUTION DES FAMILLES Les établissements de Saint Jean Hulst sont associés par contrat avec l État. Le budget

Plus en détail

Convention financière du lycée privé technique et professionnel St Gilles. Année 2015/2016

Convention financière du lycée privé technique et professionnel St Gilles. Année 2015/2016 Lycée Privé Technique et Professionnel St Gilles 77 rue de Fontiville 37250 VEIGNE Tél. : 02 47 34 12 31 (comptabilité) Fax : 02 47 34 12 38 Email : compta@fontiville.org www.fontiville.org Convention

Plus en détail

Présentation du fonds de dotation

Présentation du fonds de dotation Présentation du fonds de dotation Mardi 9 avril 2013 Lors de l Assemblée Générale de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) 10 rue Coquillière 75001 PARIS Maître Laurent

Plus en détail

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise!

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Août 2005 Comité de la Transmission d entreprise du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Plus en détail

Le g s Do n at i o n s. Afin de réaliser ensemble de nouvelles Maisons Perce-Neige pour les personnes handicapées mentales

Le g s Do n at i o n s. Afin de réaliser ensemble de nouvelles Maisons Perce-Neige pour les personnes handicapées mentales Le g s Do n at i o n s et Assurances-vie en faveur de Perce-Neige Afin de réaliser ensemble de nouvelles Maisons Perce-Neige pour les personnes handicapées mentales So m m a i r e Poursuivre l œuvre de

Plus en détail

principales mesures du «paquet fiscal»

principales mesures du «paquet fiscal» principales mesures du «paquet fiscal» Loi en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat, publiée au Journal officiel le 22 août 2007. Les principales mesures en matière patrimoniale sont les

Plus en détail

MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE

MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (1) AVEC EXCLUSIVITE (1) SEMI EXCLUSIVITE (1) SANS EXCLUSIVITE

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine. Conférence

Les Arènes du Patrimoine. Conférence Les Arènes du Patrimoine Conférence «Mariage, Pacs, Union libre, Famille recomposée: Ecueils et solutions» Le Régime matrimonial Intérêts familiaux et patrimoniaux Me Valéria DIONISIO, Notaire Le Régime

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE

CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Association agréée pour la fourniture de services aux personnes : SAP/N 377891759 N de Siret: 37789175900054 CONTRAT D ADHESION AU SERVICE MANDATAIRE Mme/Mr ------------------------------------------,-----------------------------------------------------

Plus en détail

«Faites de l Impôt l outil de votre générosité»

«Faites de l Impôt l outil de votre générosité» «Faites de l Impôt l outil de votre générosité» L Arche, des communautés pour vivre ensemble Quand les personnes fragiles nous humanisent... Depuis plus de 45 ans nous sommes témoins qu une rencontre véritable

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Les fondations en questions Gouvernance, spécificités comptables, avantages fiscaux Découvrez les règles propres aux différents types de fondations 1 - Quelles sont les

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ET STATUTAIRES DES ASSOCIATIONS ET FONDATIONS RECONNUES D UTILITE PUBLIQUE Les associations et fondations reconnues d utilité publique sont soumises à plusieurs obligations de

Plus en détail

Quelques informations auxquelles toute personne peut avoir accès concernant une association loi 1901

Quelques informations auxquelles toute personne peut avoir accès concernant une association loi 1901 Quelques informations auxquelles toute personne peut avoir accès concernant une association loi 1901 Exemples sur la base de l Association nationale pour la protection du ciel et de l environnement nocturne

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

TRAITE DE FUSION. Agissant au nom, pour le compte et en qualité de Président de ladite association, dûment habilité à

TRAITE DE FUSION. Agissant au nom, pour le compte et en qualité de Président de ladite association, dûment habilité à TRAITE DE FUSION En l absence de mention obligatoire à insérer dans les traités de fusion entre associations, leurs contenus sont à adapter au contexte! La bonne prise en compte des particularités des

Plus en détail

Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015)

Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015) Le mécénat au profit des établissements d enseignement privés (au 1/1/2015) Solliciter la générosité des parents d élèves, des anciens élèves, des entreprises, pour financer un projet de construction,

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DE GESTION

FICHE PRATIQUE DE GESTION janvier 2014 FICHE PRATIQUE DE GESTION En bref Les ressources provenant de la générosité du public sont spécifiques des associations et fondations et prennent la forme de dons manuels ou de donations et

Plus en détail

Matinale Economie sociale et solidaire

Matinale Economie sociale et solidaire Matinale Economie sociale et solidaire Le 21 octobre 2014 Patrick Chavalle 06-19-65-28-81 1 Les fonds de dotation 2 Les fonds de dotation 1 847 fonds de dotation au 31 août 2014 45 % en Ile de France Action

Plus en détail

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Entre les soussignés: Ageas France, Société Anonyme au capital de 118 950 045,33 Euros, Entreprise régie par le Code des assurances dont le siège social

Plus en détail

Le testament. du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire.

Le testament. du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire. Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants Le testament du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations,

Plus en détail

La transmission d entreprises en droit fiscal wallon

La transmission d entreprises en droit fiscal wallon La transmission d entreprises en droit fiscal wallon Régime Conditions d octroi du taux de 0% Conditions spécifiques exigées pour la transmission d un droit réel sur titres et créances Condition de maintien

Plus en détail

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie

Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Acte de Nantissement sur un contrat d assurance vie Entre les soussignés: Nom Prénom Adresse (Si co-souscripteur) Nom Prénom Adresse Ci-après dénommé(s) «le Constituant ou le Souscripteur», Et (Le prêteur)

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE Envie de faire quelque chose d utile, de soutenir une cause qui nous concerne tous, de manifester sa reconnaissance... Derrière

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Courtier d Assurance INFORMATIONS GENERALES 1. Etes-vous? Courtier et / ou Agent général compagnie Laquelle :... 2. Nombre de personnes travaillant dans votre cabinet (y compris

Plus en détail

AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION

AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION Ce document est fourni à titre indicatif et doit être soumis à votre conseiller juridique habituel qui le complètera de toutes les spécificités propres à votre

Plus en détail

responsabilité que ces travaux portent sur des parties labellisées par la Fondation du patrimoine. Annexe III

responsabilité que ces travaux portent sur des parties labellisées par la Fondation du patrimoine. Annexe III Annexe III Coordonnées des entreprises qui réaliseront les travaux : M. Jean-Marc Stouffs Conservateur et restaurateur Les Moulins 31540 Mourville-Haute Électricité générale ariégeoise ZA Nord 09000 Foix

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** Nom de l association: Intitulé de l action : DOSSIER Á REMETTRE AU PLUS TARD LE 19 DECEMBRE 2014 Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3005-I Accords nationaux TRAVAUX PUBLICS (Tome I : Accords nationaux) Brochure

Plus en détail

MANDAT DE GESTION. Entre les soussignés :

MANDAT DE GESTION. Entre les soussignés : MANDAT DE GESTION Entre les soussignés : [LE CLIENT], dont le siège social est [Adresse du client], représenté par [Nom du représentant], en qualité de [Fonction du client] dûment habilité aux fins des

Plus en détail

NÉCESSAIREMENT RECEVOIR UNE PART MINIMALE DE EST AINSI DES DESCENDANTS ET PARFOIS DU CONJOINT DÉCÉDÉE EST TRANSMIS À SES HÉRITIERS SELON UN ORDRE

NÉCESSAIREMENT RECEVOIR UNE PART MINIMALE DE EST AINSI DES DESCENDANTS ET PARFOIS DU CONJOINT DÉCÉDÉE EST TRANSMIS À SES HÉRITIERS SELON UN ORDRE Le testament FAIRE UN TESTAMENT LA RÉDACTION D UN TESTAMENT PERMET D ORGANISER SA SUCCESSION EN DÉCIDANT SOI-MÊME QUI VA HÉRITER ET DE QUOI. IL EST AINSI POSSIBLE D ATTRIBUER UN BIEN PARTICULIER À UNE

Plus en détail

La transmission de l entreprise agricole en droit fiscal wallon

La transmission de l entreprise agricole en droit fiscal wallon La transmission de l entreprise agricole en droit fiscal wallon Régime Conditions d octroi du taux de 0% Conditions spécifiques exigées pour la transmission d un droit réel sur titres et créances Condition

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT DE GESTION LOCATIVE LE MANDAT EST OBLIGATOIRE Mandat établi conformément à : La Loi n 70-9 du 2 janvier 1970 La Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 et au Décret n 72-678 du 20 juillet 1972. Carte Professionnelle

Plus en détail

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 PREAMBULE TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL TITRE III DISPOSITIONS DIVERSES 1/9 ENTRE LES SOUSSIGNES - La Ville

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement d une demande NOM DE L ASSOCIATION :

Plus en détail

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES Entre la société FLEXITRANS, ayant tous pouvoirs à cet effet. 6 rue blaise pascal 66000 PERPIGNAN RCS PERPIGNAN 499 808 566 Ci après dénommé la Société,

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE Envie de faire quelque chose d utile, de soutenir une cause qui nous concerne tous, de manifester sa reconnaissance... Derrière

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-PAT-ISF-40-40-20-20140616 DGFIP PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Réduction

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S

LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S Déduire le montant de l investissement immobilier TTC sur le résultat net imposable et reporter le déficit éventuel sur

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

Les personnels d Air France détachés auprès d autres entreprises n entrent pas dans le champ d application du présent accord.

Les personnels d Air France détachés auprès d autres entreprises n entrent pas dans le champ d application du présent accord. Accord collectif sur la mise en place d un régime de retraite supplémentaire à cotisation définie (Article 83 CGI) et d un PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) pour les Personnels au Sol Cadres d

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION FISCALE

BULLETIN D INFORMATION FISCALE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère des Finances Direction Générale des Impôts BULLETIN D INFORMATION FISCALE N 02 / DGI / DRPC / 2012 O B J E T Régime fiscal applicable aux dons

Plus en détail

Valeur Entreprendre Kit souscripteur

Valeur Entreprendre Kit souscripteur Kit souscripteur Présentation Le kit souscripteur s adresse à toutes les personnes intéressées pour investir au capital de Valeur Entreprendre. Il comprend les éléments d information légaux et les documents

Plus en détail

Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom

Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom LETTRE MENSUELLE F IS C AL P R E S T AT I O N S D E S E R V I C E S E T C O N V E N T I O N S I N

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité.

ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. FONDATION MEDECINS SANS FRONTIERES DISPOSITIONS FISCALES 2015 ISF et IMPÔT SUR LE REVENU Choisissez l impact que vous donnez à votre générosité. Conjuguer générosité et logique patrimoniale L a générosité

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES ENTRE LES SOUSSIGNES La société «HCD centres d affaires», Eurl au capital de 1000 Euros, inscrite au RCS Marseille sous le numéro 520280397,

Plus en détail

Église catholique Legs Donations Assurances-vie

Église catholique Legs Donations Assurances-vie Église catholique Legs Donations Assurances-vie Brochure explicative Diocèse de Nantes Service legs 7, rue Cardinal-Richard BP 52204 44322 Nantes Cedex 3. Tél : 02 40 76 22 00 Léguer pour une Église vivante

Plus en détail

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Conférence ISF Paris, le 19 mai 2008 Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Article 885-0 V bis A du code général des impôts (CGI) Direction de

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, République du Cameroun Paix Travail - Patrie Décret N 99/370/PM DU 19 mars 1999 relatif au programme de sécurisation des recettes forestières LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, Vu la Constitution

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIVRET GRAND PRIX

CONDITIONS GENERALES LIVRET GRAND PRIX CONDITIONS GENERALES LIVRET GRAND PRIX 1 Ouverture et détention du Livret Grand Prix 1.1 Conditions d ouverture et de détention Le Livret Grand Prix est un compte d épargne. Il peut être ouvert par : toute

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE PRESTATIONS DE SERVICES Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège

Plus en détail

Legs Donations Assurances-vie

Legs Donations Assurances-vie Legs Donations Assurances-vie en faveur de la Et si mon patrimoine servait à transmettre la Foi aux générations futures? Semeurs de charité et d espérance! «Le Pape, témoin d un Dieu aimant et Sauveur,

Plus en détail

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution

Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Dispositif régional d aide à la création de postes d agent de développement soutenable Cadre d intervention et d attribution Depuis de nombreuses années, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur développe

Plus en détail

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon

Votre école a besoin de vous. Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Votre école a besoin de vous Lancement du fond annuel de soutien à l école R. Steiner en région d Avignon Contribuez au fond annuel de soutien L école R. Steiner de Sorgues a célébré cette année ses 21

Plus en détail

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Baraduc, Duhamel et Rameix, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 6 mai 2014 N de pourvoi: 13-11420 ECLI:FR:CCASS:2014:CO00428 Publié au bulletin Rejet M. Espel (président), président SCP Baraduc, Duhamel et

Plus en détail

REGLEMENT DE PENSION. Arrêté par le Conseil d administration le 30 avril 2009

REGLEMENT DE PENSION. Arrêté par le Conseil d administration le 30 avril 2009 REGLEMENT DE PENSION Arrêté par le Conseil d administration le 30 avril 2009 Ce Règlement modifie le règlement de pension en vigueur jusqu au 1 avril 2012 et entre donc en vigueur le 1 janvier 2014. TITRE

Plus en détail

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier?

49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? 49. Qui peut faire un testament ou une donation? Qui peut en bénéficier? Toute personne majeure et capable (aussi depuis peu certaines personnes sous statut d administration provisoire dans certaines conditions)

Plus en détail

Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande

Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande N 12156*03 Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande Vous trouverez dans ce dossier : Des informations pratiques pour vous aider à le remplir Une demande

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

DOSSIER PREALABLE AU LANCEMENT D UNE

DOSSIER PREALABLE AU LANCEMENT D UNE DOSSIER PREALABLE AU LANCEMENT D UNE CAMPAGNE DE MECENAT POPULAIRE Délégation Régionale de BASSE-NORMANDIE Pièces à fournir pour l instruction de votre dossier (pour être instruit le dossier doit être

Plus en détail

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA

Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Annexe 3 Modèle- type de convention pluriannuelle ARS - porteur du projet pour l installation et le financement d un dispositif MAIA Les structures juridiques porteuses de dispositif MAIA disposant d un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES. 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1.1.7 ASSOCIATION DE MICROCRÉDIT

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES. 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1.1.7 ASSOCIATION DE MICROCRÉDIT TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 TEXTES JURIDIQUES 1.1 Les associations 1.1.1 ASSOCIATION DÉCLARÉE 1 er juillet 1901 Loi relative au contrat d association...1 16 août 1901 Décret pris pour l exécution de la

Plus en détail

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser?

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Daniel Bruneau, directeur de la recherche de fonds et la communication, petits frères des Pauvres Frédéric Théret, directeur du développement, Fondation

Plus en détail

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE

QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE QUAND FISCALITE RIME AVEC CREATIVITE Kristiaan TOKKA - Xavier DELATTRE Fondation Apprentis-Auteuil Ces slides ont servi de support à la session ci-dessus. Ils ne peuvent donc pas être pleinement utiles

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

Convention de portage salarial Référence : XXXXX 2014

Convention de portage salarial Référence : XXXXX 2014 Convention de portage salarial Référence : XXXXX 2014 La convention est conclue entre les soussignés : Advizium 37, rue de Neuilly 92110 Clichy RCS Nanterre 499 404 390 Représentée par Monsieur Bertrand

Plus en détail

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit :

L'Assemblée et le Sénat ont adopté : Le Président de la République promulgue La loi dont la teneur suit : Loi relative au régime juridique particulier des associations de LOI n 2000-043 du 26 juillet 2000 relative au régime juridique particulier des associations de. In JO 30 Octobre 2000 N 985 L'Assemblée

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Gambie Concern Universal-Jason Florio-2011 Comité Français pour la Solidarité Internationale COMITE CHARTE COM_12_0000_Don_Logo 17/07/2012 24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE Tél. :

Plus en détail

Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901

Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901 Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901 Cette fiche ne concerne pas les Promotions (promos) et les Groupes Territoriaux (GT) qui passent sous égide Soce par la simple dissolution de

Plus en détail