échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini"

Transcription

1 échappées du récit [au-delà du roman-photo] Didier Lemarchand Jean Antonini 1/9

2 3 objets échappées du récit 1, une partition Un livre : 78 pages, 19,2 x18,6 cm, couverture en couleur 168 images en n&b, Didier Lemarchand 28 textes, Jean Antonini. Les images sont des prélèvements de romans-photos des années 60, retravaillés. L ensemble rend compte de l univers visuel du roman-photo de l époque. Objet composé à 4 mains/4 yeux : structure contrapuntique entre textes et images. Objet de dialogue à trois tons : celui de la technique, «hors du temps» ; celui des photos, éclats d un présent ; celui des romans liés à la succession chronologique. Objet à tenir en main, dans l intimité de la lecture. échappées du récit 2, une exposition 59 photographies (50 x 50cm, impression n&b jet d encre pigmentaire sur papier aquarelle) sélectionnées parmi celles du livre. Ces photographies s éloignent davantage de la narration et du réalisme immédiat vers l intime, le fantasme. Sur ces photographies, des bribes de textes, en partie hors-champ - extraits de dialogues prélevés dans les romans-photos, repris dans la typographie originelle. Objet de dialogue image/texte, ici/là. Objet où s expose le photographe. Objet devant soi, devant lequel le corps se déplace, s arrête. échappées du récit 3, une projection Animation Flash projetée en boucle dans une salle obscure : une centaine de textes d écriture blanche sur fond noir, prélevés eux aussi dans des romans-photos, apparaissent, disparaissent, se déplacent à des vitesses variables dans l espace indéterminé du fond noir. Les textes ont la même origine que ceux de l exposition. Du fait de la spatialisation, du nombre, et du montage en boucle, le spectateur peut difficilement mémoriser les textes, les mettre à distance. Il les subit davantage, se trouve immergé au milieu d eux. Objet de la pré-lecture, du déchiffrage. Objet du manque, objet virtuel, mouvant, insaisissable, venant de derrière soi. Objet où le lecteur, par la seule présence de mots, est amené à stimuler son imaginaire visuel, à se projeter. 2/9

3 un projet On pourrait décrire l ensemble de ce travail comme une suite de déplacements. En amont, les romans-photos retenus par le photo-graphe servent de balise pour glisser dans l épaisseur temporelle. Un complice se tient à la surface et apporte des indications de position. Première étape : les photos comme jalons. Mur, fenêtre, voilage, épaule d une femme, plante en pot, fauteuil, automobile, bras d un homme : la «scène primitive» est saisie par éclairs. Il s agit d échapper à la ligne narrative, lâcher prise, remonter vers l origine la plus lointaine de l émotion. Deuxième étape : les photos comme filets. Des bribes de paroles viennent s y prendre, témoignant à la fois de la présence et l absence de personnes proches «afin que personne ne manque», dit le poème de Juarroz. Troisième étape : le noir de l imaginaire. Dans l obscurité, la vision s intériorise et des éclats de phrase entendus sont rendus visibles par la projection. «Pulsations?» «faux faux» «En Amérique c est beaucoup plus rapide». Dans une sorte d absence d entendement, la source et la réception des paroles se recouvrent. Vers l aval se déploie la mise en jeu de la photographie et de l écriture. Du plus complexe vers le plus simple. La mise en page d un livre composé à deux mène à une projection de mots dans un lieu sans lumière. Raréfaction des moyens vers une expression nouvelle. Du sens vers l ab-sens. L aspect fragmentaire des photos, du texte, mène vers l ombre, l obscurité, source même d où jaillit tout sens. Du lointain vers le proche, de la célérité inconcevable de la lumière à la vitesse réaliste du son. Voir, entrevoir, ne plus voir, entendre encore. En fin de compte, ces déplacements sont mis en scène par le décalage d une machine : ordinateur, logiciel, imprimante, et d une machination : double travail d un photographe et d un écrivain. Pour atteindre le dioptre entre intimité et extériorité. 3/9

4 quelques pistes d animations le prélèvement le rapport de l extrait à l ensemble : la métonymie, la focalisation le problème de la copie : s approprier pour mieux comprendre, se découvrir le texte et l image leurs relations complexes : redondance, ancrage ou dialogue, le texte interrogeant l image et réciproquement les divers registres de langue les jeux de mots, la polysémie, les lapsus d orthographe ou de traduction créateurs de sens le texte c est aussi visuel : typographie, mise en page la narration une histoire dans une image, une histoire entre les images un récit populaire : le mélodrame, le stéréotype, l ancêtre de la série télévisée le temps la posture du lecteur/spectateur exposition de photo-graphies : le lecteur reçoit une image / projection de textes : de fait de l absence de l image, il projette ses propres images pièce éclairée & images fixes / pièce obscure & textes animés : le mythe de la caverne le langage du roman-photo la lumière l espace, les lieux, la profondeur de champ, scénographier un personnage dans l espace la composition de l image, le montage tabulaire 4/9

5 échappées du récit 1 couverture 5/9

6 échappées du récit 1 page 6 6/9

7 échappées du récit 1 page 7 7/9

8 échappées du récit 2.33 impression jet d encre pigmentaire sur papier aquarelle 50 x 50 cm 8/9

9 échappées du récit 3 storyboard du début de l animation 9/9

*** Répartition cycle 3 *** - ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES- Arts plastiques. » Se repérer dans les étapes de la réalisation. classe.

*** Répartition cycle 3 *** - ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES- Arts plastiques. » Se repérer dans les étapes de la réalisation. classe. Compétences *** Répartition cycle 3 *** - ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES- Expérimenter, créer produire, Mettre en artistique Arts plastiques un projet pratique, celle de ses pairs ; établir une relation avec

Plus en détail

Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre.

Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre. Pour transposer un roman en pièce de théâtre, il est indispensable de bien connaître le fonctionnement de l un et de l autre. 1. Découvrir les personnages Pour être en mesure d adapter un roman en pièce

Plus en détail

Repères de progressivité pour les enseignements artistiques

Repères de progressivité pour les enseignements artistiques Repères de progressivité pour les enseignements artistiques A partir des nouveaux programmes pour le cycle 2 2015 Arts plastiques Compétences travaillées Ce sont des propositions de répartition : des projets

Plus en détail

Échelles des indices de difficulté de lecture Livres ouverts volet FLS

Échelles des indices de difficulté de lecture Livres ouverts volet FLS Organisation textuelle Général Sujet Inférences Repères culturels Registre de langue Le propos qui se dégage du et la manière dont il est traité ont des incidences sur la lisibilité dudit. La présence

Plus en détail

Le fichier «Faire de la BD en classe avec Ludo» Le fichier de 68 pages + 12 Bandes dessinées. 68 pages Format 21x29.7 cm au lieu de 204.

Le fichier «Faire de la BD en classe avec Ludo» Le fichier de 68 pages + 12 Bandes dessinées. 68 pages Format 21x29.7 cm au lieu de 204. Le fichier «Faire de la BD en classe avec Ludo» 68 pages Format 21x29.7 cm 65 Le fichier de 68 pages + 12 Bandes dessinées 190 au lieu de 204.45! "##$ % #&'!% %()*+, -(./ 0+1% 20#3+# %+# %# +# %&/%%" Extrait

Plus en détail

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE

PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE PISTES PÉDAGOGIQUES POUR LA CLASSE Par le «faire et le dire»: La démarche didactique présentée dans ce document est construite sur trois temps où «le faire et le dire» sont en constante interaction. Ces

Plus en détail

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE

LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE LA NOUVELLE LITTÉRAIRE THÉORIE La nouvelle littéraire est un genre fascinant. Au contraire du roman, elle ne met en scène que très peu de personnages et met l accent sur l évolution psychologique de ceux-ci.

Plus en détail

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires

Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Les textes littéraires Les difficultés rencontrées par les élèves dans la lecture de textes littéraires Problème de la construction des personnages - Dû au mode de narration (choix de la 1 ère personne)

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

LE CINEMA INTRODUCTION

LE CINEMA INTRODUCTION LE CINEMA INTRODUCTION Le film est constitué d images fixes : les photogrammes En passant à un certain rythme dans un projecteur, ils donnent une image agrandie en mouvement. De même que la photographie,

Plus en détail

LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE

LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE LIVRES OUVERTS ET LE CONTINUUM EN LECTURE Les critères retenus pour classer les albums Nous vous présentons maintenant les critères retenus pour construire les différentes hypothèses de classement. Ces

Plus en détail

Programme d'arts plastiques. Temps Espace Vocabulaire Catégorisation Les situations proposées

Programme d'arts plastiques. Temps Espace Vocabulaire Catégorisation Les situations proposées Programme d'arts plastiques 6ème L objet et l oeuvre 5ème Images, oeuvre et fiction Temps Espace Vocabulaire Catégorisation Les situations proposées L objet et les réalisations permettent d étudier des

Plus en détail

Dans mes mains (Nocturne) 2012, Les oublis 2015, dessins superposés Dans mes mains, 2015 huile sur toile et lavis faïence émaillée

Dans mes mains (Nocturne) 2012, Les oublis 2015, dessins superposés Dans mes mains, 2015 huile sur toile et lavis faïence émaillée CAHIER PÉDAGOGIQUE Françoise PETROVITCH S absenter Au FRAC PACA du 2 juillet au 30 octobre 2016 Voici quelques éléments d informations complémentaires au dossier d accompagnement, des entrées, des notions,

Plus en détail

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1!

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1! Avant-propos C est parti pour le CM1! Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre pour bien te préparer à entrer au CM1. Le travail de français (orthographe, grammaire, conjugaison et vocabulaire)

Plus en détail

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47 Année scolaire 2012 2013 Nathalie DUQUERROUX DDEC47 DESCRIPTIF DU PROJET Dérouler sur une année Produire par un moyen vidéo ( film, bande son, montage ) Adapter les propositions en fonction des niveaux

Plus en détail

YANN ARTHUS BERTRAND L'EAU

YANN ARTHUS BERTRAND L'EAU ARTS V ISUELS Niveau CYCLE 2 et 3 Contraste et gestion de l'espace EXPLOITATION DES AFFICHES N 6 - N 7 N 8 N 18 N 6 N 7 N 8 N 9 PROPOSITION DE SEANCE PEDAGOGIQUE : COMPETENCES : ARTS VISUELS (BO du 19

Plus en détail

Le secret Battut Eric Didier Jeunesse, paru en 1999 Album (GS, CP)

Le secret Battut Eric Didier Jeunesse, paru en 1999 Album (GS, CP) Le secret Battut Eric Didier Jeunesse, paru en 1999 Album (GS, CP) Auteurs du dossier Brigitte MEDINACELI Annie DIBERT Viviane QUIRIN réalisé le 11/2008 Table des matières Argument du livre Page 3 Pourquoi

Plus en détail

Iglika Christova H2O Dévoilement de l intimité cellulaire d une goutte d eau

Iglika Christova H2O Dévoilement de l intimité cellulaire d une goutte d eau COMMUNIQUÉ 68 rue de Charenton 75012 Paris www.galerie-graphem.com H2O Dévoilement de l intimité cellulaire d une goutte d eau Exposition du 5 au 28 janvier 2017 Vernissage : jeudi 5 janvier 2017 COMMUNIQUÉ

Plus en détail

CYCLE. 72 heures par année scolaire à répartir entre les arts visuels et l éducation musicale. ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES

CYCLE. 72 heures par année scolaire à répartir entre les arts visuels et l éducation musicale. ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES [Tapez une citation prise dans le document, ou la synthèse d un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone de texte n importe où dans le document et modifier sa mise en forme à l aide de l onglet

Plus en détail

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Grande Section.

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Grande Section. Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Grande Section. Caroline BICHON. I/ S approprier le langage. GRANDE SECTION DE MATERNELLE. 1) Echanger, s exprimer. - Dire, décrire, expliquer après avoir terminé

Plus en détail

Projet de liaison cycles 1 et 2 : classe de CE1 de Mme. et PS/MS de Mme... Réécrire un conte et le sonoriser.

Projet de liaison cycles 1 et 2 : classe de CE1 de Mme. et PS/MS de Mme... Réécrire un conte et le sonoriser. Projet de liaison cycles 1 et 2 : classe de CE1 de Mme. et PS/MS de Mme... Réécrire un conte et le sonoriser. Pourquoi ce projet? Les élèves sont sensibles à l immense richesse de la culture enfantine

Plus en détail

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Mobiliser des outils numériques Pratiquer des langages Se situer dans Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner et le temps Questionner le monde Se situer dans spatiaux : se repérer, s orienter et se

Plus en détail

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Questionner le monde Se situer dans l espace Se situer dans l espace Mobiliser des langages outils numériques spatiaux : se repérer, s orienter

Plus en détail

Proposition de séquence pédagogique Quelques pistes concrètes pour travailler sur le film avec les élèves

Proposition de séquence pédagogique Quelques pistes concrètes pour travailler sur le film avec les élèves Jacques Audiard, De battre mon cœur s est arrêté (2005) Proposition de séquence pédagogique Quelques pistes concrètes pour travailler sur le film avec les élèves Avant la projection : I. Première approche

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 3)

Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

Comprendre ce qu est la lumière

Comprendre ce qu est la lumière Comprendre ce qu est la lumière Méfions-nous des lapalissades : la conséquence de l appui sur le déclencheur (ce petit bouton de l appareil photographique qui provoque la prise de vue) est évidemment l

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 2)

Compétences du programme de Langue française (cycle 2) Compétences du programme de Langue française (cycle 2) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano

Commentaire Composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano Education Anonym Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano Essai Commentaire composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano 5 10 15 20 25 30 Au XXe siècle la littérature du monde francophone

Plus en détail

ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ

ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ ÉTAPES DE LA CRÉATION D UN DESSIN ANIMÉ 1 - LE SCÉNARIO C est la première étape de la création d un dessin animé qui va conditionner non seulement le déroulement de l histoire mais également le choix d

Plus en détail

CYCLE 3 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES HISTOIRE DES ARTS

CYCLE 3 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES HISTOIRE DES ARTS HISTOIRE DES ARTS L enseignement pluridisciplinaire et transversal de l histoire des arts structure la culture artistique de l élève par l acquisition de repères issus des œuvres et courants artistiques

Plus en détail

L affiche : Cycle 3. Définition. Compétences à construire

L affiche : Cycle 3. Définition. Compétences à construire Festival de Littérature Genèse Fiche d aide à l usage des enseignants Etape 2 : l affiche L affiche : Cycle 3 Définition Une affiche est porteuse de sens. Elle véhicule par le texte et par l image un message

Plus en détail

Classe Etablissement Année scolaire

Classe Etablissement Année scolaire Nom et prénom de l'élève : Cursus scolaire : Année scolaire Classe Etablissement Année scolaire Classe Etablissement Ce livret sera renseigné en fin de chaque année scolaire par le professeur de la classe

Plus en détail

Le professeur veille à organiser l espace de travail pour favoriser l accès à l autonomie.»

Le professeur veille à organiser l espace de travail pour favoriser l accès à l autonomie.» Programmes de cycle 3 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES - Arts plastiques et Education musicale Référence : compétences du socle commun Attendus de fin de cycle 2 Repères de progressivité 1 er niveau 2 ème niveau

Plus en détail

Danse. Module de 6 séances au cycle 2

Danse. Module de 6 séances au cycle 2 Danse Module de 6 séances au cycle 2 Ce module d apprentissage est découpé en 6 séances. Cette progression peut s échelonner différemment selon la durée des séances, les besoins des élèves, leur engagement,

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Sommaire. - Le workshop ma démarche les mouvements : *coup droit...6 *revers...8 *service...9 *smash la balle...

Sommaire. - Le workshop ma démarche les mouvements : *coup droit...6 *revers...8 *service...9 *smash la balle... Formes et mobilite Sommaire - Le workshop...4 -ma démarche...5 -les mouvements : *coup droit...6 *revers...8 *service...9 *smash...10 -la balle...12 -référence culturelle...14 Le Workshop Semaine workshop

Plus en détail

FEMME NON RÉÉDUCABLE

FEMME NON RÉÉDUCABLE DE STEFANO MASSINI TRADUCTION : PIETRO PIZZUTI L Arche Editeur L ŒUVRE DE L ÂTRE MISE EN ESPACE: SANDRA CHARTRAIRE DISTRIBUTION: DINARA DRUKAROVA, JULIE QUESNAY, PIERRE CARBONNIER, JULIEN TOUATI SCÉNOGRAPHIE:

Plus en détail

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM

STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES. Dessins : Hilda CLEM STORYBOARD DE FONDUE EN LARMES Dessins : Hilda CLEM PLAN N 1 : Présentation de la pièce et d une silhouette -Plan à effet : début, image noir, puis partie gauche blanche, partie droite noir, puis détails

Plus en détail

EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème

EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème Nom : Classe : Prénom : Age : EXERCICES POUR LA MAÎTRISE DES RESSOURCES LANGAGIÈRES DES DISCIPLINES SCOLAIRES - COLLÈGE - FRANÇAIS 3ème Nature des exercices durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit

Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit Parcours de l élève dans le domaine du langage oral et écrit APPRENDRE A RACONTER DES HISTOIRES En lien avec les compétences de fin de cycle 1 des programmes de 2010 : S approprier le langage : Petite

Plus en détail

Partie 1 : Exploiter des situations

Partie 1 : Exploiter des situations Partie 1 : Exploiter des situations N.B. : Les apports lexicaux mentionnés ici sont donnés à titre indicatif. Le soin est laissé à l enseignant d adapter les propositions au niveau concerné. 1. Faire vivre

Plus en détail

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Moyenne Section.

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Moyenne Section. Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Moyenne Section. Caroline BICHON. MOYENNE SECTION DE MATERNELLE. I/ S approprier le langage. 1) Echanger, s exprimer. - S exprimer dans un langage mieux structuré,

Plus en détail

Méthodologie générale

Méthodologie générale Problématique de la «danse des enfants à l école». Développement de Marcelle Bonjour- Méthodologie générale A) Réponse à la triple exigence de : L élève qui danse L élève qui compose L élève qui communique

Plus en détail

Outils pour décrire un lieu

Outils pour décrire un lieu Outils pour décrire un lieu Définition : La description d un lieu est un texte descriptif dont la fonction est de présenter un lieu de manière à ce que le lecteur puisse se le représenter ou se l imaginer

Plus en détail

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Raconter des histoires au cycle 3 Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Plan Instructions officielles Pratiques de classe Enjeux Didactique Activités Les instructions officielles

Plus en détail

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS Les compétences en jeu dans le cadre du projet dans les différents domaines d activités : : Échanger, s exprimer - formuler, en se faisant comprendre,

Plus en détail

Horizontal Qui est relatif à la ville Qui est perpendiculaire au fil à plomb L aspect du paysage vu d une certaine distance

Horizontal Qui est relatif à la ville Qui est perpendiculaire au fil à plomb L aspect du paysage vu d une certaine distance I N D I C AT I O N S T E C H N I Q U E S Objectifs Porter un regard neuf sur son environnement. Découvrir qu il existe des approches multiples d une même réalité. Situer et se situer dans un cadre historique,

Plus en détail

Lire et écrire avec le roman policier

Lire et écrire avec le roman policier Lire et écrire avec le roman policier cycle 3 Marie-Luce Gion Professeure honoraire Pierrette Slama Professeure à l IUFM-Université Paris Est Créteil CNDP -CRDP Table des matières Chapitre 1 Chapitre 2

Plus en détail

Le travail proposé a un côté ludique tout en étant articulé sur la phase précédente d analyse d œuvres.

Le travail proposé a un côté ludique tout en étant articulé sur la phase précédente d analyse d œuvres. Le cadre de l atelier : dans la grande galerie, au milieu des tableaux avec la vue sur le paysage du parc. Le travail proposé a un côté ludique tout en étant articulé sur la phase précédente d analyse

Plus en détail

Adapter son geste pour répondre à une consigne.

Adapter son geste pour répondre à une consigne. AGIR, S EXPRIMER, COMPRENDRE À TRAVERS LES ACTIVITÉS ARTISTIQUES et visuelles 1 Choisir différents outils, médiums, supports en fonction d un projet ou d une consigne et les utiliser en adaptant son geste.

Plus en détail

L enfant et son Ombre :

L enfant et son Ombre : L enfant et son Ombre : Pédagogie du théâtre d ombre pour l enfant 1 ) Une petite histoire De toutes les formes de spectacle vivant, le théâtre d ombre est sans aucun doute l une des plus anciennes. Et

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Cycle 3 - Lecture et compréhension de l écrit (p )

Cycle 3 - Lecture et compréhension de l écrit (p ) Cycle 3 - Lecture et compréhension de l écrit (p. 104-105) L enjeu du cycle 3 est de former l élève lecteur. Tous les élèves doivent, à l issue du cycle 3, maitriser une lecture orale et silencieuse fluide

Plus en détail

Conter, raconter, lire aux tout petits

Conter, raconter, lire aux tout petits Conter, raconter, lire aux tout petits Sommaire : - Conter, raconter, lire - Contenus - Participants - Durée - Nombre - Contact Conter, raconter, lire Ces trois verbes recouvrent des pratiques et des théories

Plus en détail

Inspection académique du Bas-Rhin. 03/88/45/92/ STRASBOURG Cédex

Inspection académique du Bas-Rhin. 03/88/45/92/ STRASBOURG Cédex Opération "L'art à l'école" 2006/2007 - Une collaboration - Education Nationale: Circonscription de Sélestat / Ville de Sélestat/Office de la culture de Sélestat FRAC Alsace L art vidéo est constitué de

Plus en détail

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons - 1) Projet visant également la découverte de divers matériaux en découverte du monde (découverte tactile des 3 matériaux, de la notion de fragile

Plus en détail

Conseillers pédagogiques en arts visuels de la Sarthe. Vers l histoire des arts

Conseillers pédagogiques en arts visuels de la Sarthe. Vers l histoire des arts 1 / 5 Conseillers pédagogiques en arts visuels de la Sarthe Le voyage - cycle 1 Petite graine Vers l histoire des arts L arbre Petit arbre, Egon Schiele - 1912 Forêt de bouleaux, G. Klimt - 1903 Une danse

Plus en détail

Les rêves et le pouvoir des images

Les rêves et le pouvoir des images Les rêves et le pouvoir des images Si certaines personnes notent leurs rêves au réveil, actant ainsi le récit rêvé dans le réel, d autres ne se rappellent d aucunes images de leurs rêves et ne sont pas

Plus en détail

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE :

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : Commencer à prendre en compte les points de vue des autres membres du groupe Commencer

Plus en détail

Composition n 8 de Kandinsky. Au cycle 2

Composition n 8 de Kandinsky. Au cycle 2 Composition n 8 de Kandinsky Au cycle 2 Observer et décrire des œuvres du patrimoine, construire des collections. Transmettre et échanger sur des visuels, des émotions et des effets ressentis. Extraire

Plus en détail

Une ballado-diffusion

Une ballado-diffusion Une ballado-diffusion LA MUSICALITE DES ĖLĖMENTS Immersion dans le milieu Ecoute des mots, écoute des bruits, écoute de musiques Etape 1 : Immersion dans un milieu : Exemple de milieu : le Manoir de Courboyer

Plus en détail

La cigale et la fourmi

La cigale et la fourmi 1 / 6 Conseillers pédagogiques en arts visuels de la Sarthe Les duos - cycle 3 La cigale et la fourmi En histoire des arts La cigale Cigale - Chine ancienne sculpture en jade vert clair Cigale, Duménil

Plus en détail

PRINCES ET PRINCESSES

PRINCES ET PRINCESSES Carole LAGNIEZ Conseillère pédagogique en Arts visuels IUFM 62, rue Vincent Faïta 30020 Nîmes Tel : 04.66.02.14.79 carole.lagniez@ac-montpellier.fr PRINCES ET PRINCESSES Un film de Michel Ocelot Pistes

Plus en détail

Des obscures chimères dans un coin de ma tête. Un artiste en résidence au collège François Mitterrand, Veynes Collège rural des Hautes-Alpes

Des obscures chimères dans un coin de ma tête. Un artiste en résidence au collège François Mitterrand, Veynes Collège rural des Hautes-Alpes Des obscures chimères dans un coin de ma tête Un artiste en résidence au collège François Mitterrand, Veynes Collège rural des Hautes-Alpes Année scolaire 2105-2016 Janvier 2016 résidence Mai - Septembre

Plus en détail

Comment représenter l architecture

Comment représenter l architecture Comment représenter l architecture Toutes les techniques rikuo nishimori Copyright 2000 Rikuo Nishimori Copyright 2000 Graphic-sha Publishing Co., Ltd. Traduction en français 2010 Groupe Eyrolles ISBN

Plus en détail

Cinquième. Le film d animation «Deux couleurs se rencontrent... Que se passe-t-il?»

Cinquième. Le film d animation «Deux couleurs se rencontrent... Que se passe-t-il?» Niveau Cinquième Intitulé de la séquence Le film d animation «Deux couleurs se rencontrent... Que se passe-t-il?» Objectifs pédagogiques Il s'agit, dans cette séquence, d'aborder la construction des images

Plus en détail

Langues vivantes : pratiques de classe, posture pédagogique Construire une séquence

Langues vivantes : pratiques de classe, posture pédagogique Construire une séquence Les propositions de travail ci-dessous sont extraites de la plate-forme de formation à distance «m@gistère», module «construire et mettre en œuvre une séquence en langue», enseigner une langue vivante.

Plus en détail

«Mon chat le plus bête du monde» Gilles Bachelet Seuil Jeunesse Résumé de l album

«Mon chat le plus bête du monde» Gilles Bachelet Seuil Jeunesse Résumé de l album 1 «Mon chat le plus bête du monde» Gilles Bachelet Seuil Jeunesse Résumé de l album Le livre présente un animal, par le texte un chat, mais sur les illustrations l animal représenté est un éléphant. Il

Plus en détail

LE REGARD ET LE GESTE OBJECTIFS

LE REGARD ET LE GESTE OBJECTIFS LE REGARD ET LE GESTE OBJECTIFS L école maternelle installe et développe chez l enfant une pratique créative à partir de situations qui sollicitent son imagination, l amènent à exercer sa capacité d invention,

Plus en détail

Présentation de l Ergothérapie auprès d enfants autistes et TED 5 juillet 2010 Groupe Ergo-pédiatrie Rhône Alpes

Présentation de l Ergothérapie auprès d enfants autistes et TED 5 juillet 2010 Groupe Ergo-pédiatrie Rhône Alpes Présentation de l Ergothérapie auprès d enfants autistes et TED Présentation de l Ergothérapie auprès d enfants autistes et TED Compétences neurovisuelles Oculomotricité Gnosies Stratégies du regard Aspects

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN CLASSE MATERNELLE

L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN CLASSE MATERNELLE L ENSEIGNEMENT BILINGUE EN CLASSE MATERNELLE L oral au service de l écrit au cœur des apprentissages LES OUTILS UTILISÉS EN MOYENNE SECTION/PK: LE LANGAGE DES SIGNES EN SUPPORT DU LANGAGE ORAL: TRANSFERT

Plus en détail

Séquence In the dark dark town. Christine BRUN CPD LV

Séquence In the dark dark town. Christine BRUN CPD LV Projet ou tâche communicative visée Représenter un (écrit) à la manière de «In the dark, dark town» Séance Objectif Activités langagières - Capacités Formulations Supports Exemples d activités pour les

Plus en détail

Français Analyse textes

Français Analyse textes Français Analyse textes Leçon No 1 Les types de textes et d images (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre la diversité des formes de représentation de

Plus en détail

Sami à Pékin Du 6 février au 5 mars 2016

Sami à Pékin Du 6 février au 5 mars 2016 Bu HUa, 2012 - I, dessin numérique: impression jet d encre sur papier, 150 x 150 cm, 2011 Bu Hua Sami à Pékin Du 6 février au 5 mars 2016 Vernissage samedi 6 février 2016, 18h - 22h Bu Hua sera également

Plus en détail

«Projet écriture et arts visuels»

«Projet écriture et arts visuels» «Projet écriture et arts visuels» Propos introductifs Qu est-ce qu un projet? Le projet est une tâche : - définie et réalisée en groupe ; - impliquant une adhésion et une mobilisation de celui-ci ; - parce

Plus en détail

LE COUPEUR DE MOTS. Fiche de préparation. Organis ation Support Matériel 1 S approprier le livre

LE COUPEUR DE MOTS. Fiche de préparation. Organis ation Support Matériel 1 S approprier le livre LE COUPEUR DE MOTS Fiche de préparation L organisation des séances se fait en suivant le découpage des chapitres. A chaque séance, il sera demandé aux enfants de trouver un titre au chapitre. Séance Objectifs

Plus en détail

GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE prog 2008 GRANDE SECTION

GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE prog 2008 GRANDE SECTION GRILLES D'EVALUATION PAR OBSERVATION CONTINUE prog 2008 GRANDE SECTION Les grilles qui suivent reprennent rigoureusement les éléments du «dossier d évaluation et de suivi des progrès». Elles faciliteront

Plus en détail

la photographie/ les qualités de l image(repérables sur un photogramme)

la photographie/ les qualités de l image(repérables sur un photogramme) Éléments pour l analyse. 1 analyser : décomposer le film en ses éléments constituants, puis établir des liens entre ces éléments isolés et chercher à comprendre comment ils s associent pour faire surgir

Plus en détail

La famille face à la révolution numérique

La famille face à la révolution numérique La famille face à la révolution numérique Serge TISSERON Psychiatre, psychologue, Chercheur associé HDR à l Université Paris VII http://www.sergetisseron.com Une nouvelle situation culturelle : le livre

Plus en détail

Initiation à LabView : Exercices supplémentaires :

Initiation à LabView : Exercices supplémentaires : Initiation à LabView : Exercices supplémentaires : A.1. Exercice 1 : But du programme : calculer c=(b+a)²/((a-b)*(a+b)) a) Ouvrir le logiciel LabView b) Demander la création d un nouveau projet vide. c)

Plus en détail

NATHALIE DUQUERROUX DDEC 47

NATHALIE DUQUERROUX DDEC 47 2016 ECRIRE ET ILLUSTRER UN RECUEIL DE PORTRAITS EN LIEN AVEC DES ŒUVRES : pratiquer des formes d expression visuelles, plastiques, écrites - rédiger des portraits, illustrer des portraits expressifs NATHALIE

Plus en détail

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2

CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 Circonscription de Tours-centre 2009-2010 Stage RAR du 1 er au 5 mars 2010 CAHIERS MEMOIRES A PARTIR DU CYCLE 2 FORME & CONTENUS 1 1 Vers quelle forme? Type de cahiers : un NOM à choisir... 1 / Durée/Programmation

Plus en détail

FORUM@TICE. Les TICE au service de la littérature de jeunesse : créer une animation vidéo à partir d un album.

FORUM@TICE. Les TICE au service de la littérature de jeunesse : créer une animation vidéo à partir d un album. FORUM@TICE Les TICE au service de la littérature de jeunesse : créer une animation vidéo à partir d un album. Un livre de jeunesse, une idée à transmettre, un scanner, une imprimante, une paire de ciseaux,

Plus en détail

STEREOPTIK L EXPOSITION

STEREOPTIK L EXPOSITION STEREOPTIK L EXPOSITION STEREOPTIK, l EXPOSITION Issues des spectacles créés par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet depuis 2009, les installations et les œuvres présentées dans l exposition STEREOPTIK

Plus en détail

Une maison en Normandie Joël Dragutin - théâtre 95

Une maison en Normandie Joël Dragutin - théâtre 95 Une maison en Normandie Joël Dragutin - théâtre 95 dossier Scénographie 9/07/12 Nicolas Simonin révision 26/07/2012 structure Principe : l espace inscrit sur scène la coupe oblique d une potentielle maison

Plus en détail

Les albums à l école maternelle. Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault

Les albums à l école maternelle. Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Les albums à l école maternelle Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Les Albums. IO Spécificités des albums. Un exemple. Travail de groupes. Restitution Documents divers. Les I.O.

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE OEUVRE D ART ELEMENTS PLASTIQUES CE QUE JE VOIS CE QUE JE RESSENS COULEURS

GRILLE D ANALYSE D UNE OEUVRE D ART ELEMENTS PLASTIQUES CE QUE JE VOIS CE QUE JE RESSENS COULEURS GRILLE D ANALYSE D UNE OEUVRE D ART ELEMENTS PLASTIQUES CE QUE JE VOIS CE QUE JE RESSENS COULEURS FORMES LIGNES MATIERE VALEURS Couleurs dominantes Couleurs chaudes, froides Réalistes, imaginaires Contrastes

Plus en détail

Rémy Saglier : la composition et l émotion comme éléments fondateurs de la photographie.

Rémy Saglier : la composition et l émotion comme éléments fondateurs de la photographie. Rémy Saglier : la composition et l émotion comme éléments fondateurs de la photographie. Author : valeriegalassi Né à Saint-Denis, Rémy Saglier a commencé ses études d ingénieur en Mathématiques Appliquées

Plus en détail

Jean Forrest. 2 ème Arts Numériques. Dessin et moyens d expression (story-board/ narration). 2h /sem. Objectifs du cours :

Jean Forrest. 2 ème Arts Numériques. Dessin et moyens d expression (story-board/ narration). 2h /sem. Objectifs du cours : Jean Forrest 2 ème Arts Numériques. Dessin et moyens d expression (story-board/ narration). 2h /sem. Objectifs du cours : Les objectifs du cours visent à : 1. Affiner chez l étudiant ses connaissances

Plus en détail

PERSEPOLIS SEANCE 13 Fiche Elève Influences esthétiques dans le film d animation Persépolis

PERSEPOLIS SEANCE 13 Fiche Elève Influences esthétiques dans le film d animation Persépolis Fiche Elève Influences esthétiques dans le film d animation Persépolis Vous rédigerez les réponses aux questions suivantes sur une feuille à part. Vous pouvez travailler seul ou à deux pour les 5 premières

Plus en détail

Réaliser la bande annonce d un livre. Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar

Réaliser la bande annonce d un livre. Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar Réaliser la bande annonce d un livre Natacha DUBOIS, Marie-Hélène BERNARD, Jean-Luc Kpodar I. Présentation du projet Objectif général : Promouvoir la lecture d une oeuvre patrimoniale auprès des élèves

Plus en détail

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées?

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? UZERCHE Mercredi 6 avril 2016 Marie-Josée CLERGEAU PLC Catherine LAVERGNE IEN Circonscription

Plus en détail

Comment concevoir une progressivité des compétences en HG à l intérieur du cycle 3?

Comment concevoir une progressivité des compétences en HG à l intérieur du cycle 3? Comment concevoir une progressivité des compétences en HG à l intérieur du cycle 3? Ce travail, très synthétique, est inspiré de réflexions et de travaux menés par des enseignants de trois bassins : Gérard

Plus en détail

Plan de l exposition. Salon de lecture : prendre le temps de lire une BD de Cosey, en écoutant une des musiques qu il suggère pour chaque album

Plan de l exposition. Salon de lecture : prendre le temps de lire une BD de Cosey, en écoutant une des musiques qu il suggère pour chaque album Dossier de présentation pour les enseignants L exposition en bref Cosey occupe une place à part dans le monde de la bande dessinée : un trait inimitable, une palette particulière, des personnages dotés

Plus en détail

Français 3 ème année

Français 3 ème année Français 3 ème année Comprendre et produire l écrit Comprendre et produire l oral Accès à la littérature LIRE (méthode utilisée «Que d histoires») Formuler des hypothèses et vérifier celles-ci en fonction

Plus en détail

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36

CYCLE 3 Langues 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd 1 2_PER_3C_BROCHURE_L.indd :52: :52:36 CYCLE 3 Langues Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la

Plus en détail

CARNET DE SUIVI. Pôle maternelle DSDEN 58

CARNET DE SUIVI. Pôle maternelle DSDEN 58 CARNET DE SUIVI GRANDE SECTION Pôle maternelle DSDEN 58 Langage d évocation La sortie à la ferme Fin de Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Relater la visite à la ferme à l aide de photographies

Plus en détail

Mon petit musée : HISTOIRE DES ARTS

Mon petit musée : HISTOIRE DES ARTS Mon petit musée : HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 6 ème Professeur : Melle Possover, professeur d Histoire - géographie. Période historique : ANTIQUITE Moment choisi : La romanisation Thématique : Arts, créations

Plus en détail

RONDES DES LIVRES PAR GENRE

RONDES DES LIVRES PAR GENRE RONDES DES LIVRES PAR GENRE Objectifs généraux : - Donner envie de lire Pour les documentaires : envie d apprendre, de comprendre, de s informer, etc. Pour la fiction : envie de se divertir, de s évader,

Plus en détail