Small-Satellite Engineering and Applications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Small-Satellite Engineering and Applications"

Transcription

1 Amandine DENIS Satellite Engineering Mai 2008

2 Aperçu de la présentation 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions + pour/contre 2

3 1. De Spoutnik aux CubeSats 1.1. Nécessairement petits : Spoutnik-1 : 83,6 kg (1957, URSS) Explorer-1 : 13,97 kg (1958) Vanguard-1 : 1,47 kg (1958) TIROS 1 : 120 kg (1960) Alouette-1 : 145 kg (1962, Canada) Telstar-1 : 171 kg (1962) A-1 «Astérix» : 42 kg (1965, France) 3

4 1. De Spoutnik aux CubeSats 1.2. Besoins d espace de fonctionnalités de puissance volume masse budget mais limitations : Capacités des lanceurs Coût Technologies 4

5 1. De Spoutnik aux CubeSats 1.3. Changements politiques Satellites : + gros + chers - nombreux Accès à l espace difficile 5

6 1. De Spoutnik aux CubeSats s et 80 s : VLSI (Very Large Scale Integration) 1 ers micro-satellites Surrey (SSTL) : UoSAT-1 (OSCAR 9) UoSAT-2 (OSCAT 11) 6

7 1. De Spoutnik aux CubeSats s : «Smaller, faster, cheaper!» NASA : programme SMEX (Small Explorer) lancements fréquents recherches scientifiques kg ~ $

8 1. De Spoutnik aux CubeSats 1.6. Les années 2000 : émergence des CubeSats 8

9 1. De Spoutnik aux CubeSats 1.7. OSCAR s, les précurseurs Orbiting Satellite Carrying Amateur Radio Dès 1961 (OSCAR-1, 4,5 kg)! Plus de 70 à ce jour! UoSAT-OSCAR-9 (1981) 9

10 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 10

11 2. Caractéristiques-clés des petits satellites Classification Classe «Grands» «Petits» Mini- Micro- Nano- Pico- Masse (kg) > < 1 Coût (M ) > ,3-9 0,13 1,3 < 0,13 11

12 2. Caractéristiques-clés des petits satellites Philosophie de conception Particularités : Échéances rapides (12 18 mois) Faible coût Compromis concernant les résultats : 80% des capacités 20% du coût Composants COTS Technologies de pointe, peu de «flight heritage» Nécessité de concevoir autrement! 12

13 2. Caractéristiques-clés des petits satellites Philosophie de conception Nécessité de concevoir autrement! gestion du risque (>< réduction du risque) règles de bonnes pratiques test au niveau systèmes marges Keep It Simple! redondances gestion de projet efficace Petites compagnies ou équipes de recherche : + souples, + réactives,... 13

14 2. Caractéristiques-clés des petits satellites Composants COTS «Commercial Off The Shelf» Largement employés, typiques des petits satellites Composants conçus sur mesure ou qualifiés spatial Gain de temps Gain d argent À utiliser avec précautions! 14

15 2. Caractéristiques-clés des petits satellites Composants COTS Vide Plastic dégazage NON ou encapsulation Thermique 0-70 contrôle thermique (passif) + tests Radiations Single Events Effects» Single-Event Upset» Single-Event Latch-up Total Dose Effects Sollicitations mécaniques 15

16 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 16

17 3. Plates-formes développées par le SSTL Micro-satellites Début 80 s : structure conventionnelle autour d une colonne de propulsion centrale Fin 80 s : design modulaire modules (électroniques) empilés 17

18 3. Plates-formes développées par le SSTL Micro-satellites ~ 10kg - 5 modules empilés - structure cubique - panneaux solaires sur les 6 faces - ADCS passif (aimants permanents) - antennes ~omnidirectionnelles ~ 50 kg - 4 panneaux solaires (~35W chacun) - stabilisation par gradient de gravité - amortissement électromagnétique actif - roues d inertie ~ 100kg x 600 x 500 mm - + grands panneaux solaires - emplacements pour charge utiles externes et interne, flexible - ADCS 3axes complet <

19 3. Plates-formes développées par le SSTL Mini-satellites Début 90 s : mini-satellites «classiques» quelques dizaines M $ fin 90 s : mêmes principes que micro-sats 6 M (~12M$) masse totale < 400 kg payload : 150 kg 1,2 m Ø X 1 m ADCS 3 axes (0,1 ) 300 W (moyenne) 1000W (pic) 19

20 3. Plates-formes développées par le SSTL Nano-satellites Vif intérêt militaire (USA) Programmes de recherche stimulés dans les universités (Standford, Quelques exemples fin 90 s (SPUTNIK-40, TUBSAT, ) Surtout années : 6 pico-sats (~ g) déployés depuis le micro-sat OPAL 2000 : SNAP-1 - Conçu en 9 mois - 6,5 kg - propulsion à gaz froid (butane) - Machine Vison System (4 CMOS) inspection de satellites en orbite 20

21 3. Plates-formes développées par le SSTL 21

22 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 22

23 4. Opportunités de lancement lancement bon marché : indispensable au concept de petit satellite! solution : charge utile secondaire («piggy-back») au début, lancements offerts par les USA ou l URSS mais rares et imprévisibles 1988 : ASAP (Ariane Structure for Auxiliary Payloads) - Commercial - microsatellites (~50kg) - LEO et GTO lanceurs russes (Tsyklon, Zenit, Cosmos) ICBM (missiles balistiques intercontinentaux) DNEPR (10 lancements, 9 ok) PSLV (Inde) 23

24 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 24

25 5. Opérations en orbite Temps de passage très court (~1h/jour) Grande autonomie du satellite (quantité de software à bord >> satellite conventionnel) Station sol compacte et bon marché : - PCs - automatisée 25

26 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 26

27 6. Applications Télécommunications LEO : + + proches - de pertes délais + courts Grands Doppler Variations de la liaison Interactions entre satellites - Internet : Armée américaine (dès 1985) SSTL : pour équipes médicales dans le Tiers-Monde 27

28 6. Applications Applications scientifiques Développement rapide Bon marché Petites missions précises Test de concepts avant une mission de grande envergure Opportunités pour jeunes scientifiques/ingénieurs 28

29 6. Applications Applications technologiques Faible coût Développement rapide Risques acceptables Moyen rapide de tester de nouvelles technologies en orbite 29

30 6. Applications Observation de la Terre Micro-satellites CCD µ-processeurs «révolution» de la télédétection : satellites + nombreux temps de revisite + court 30

31 6. Applications Applications militaires Facteur principal du développement des petits satellites Compromis entre approche militaire et approche «cost-effective» Confidentialité des projets 31

32 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 32

33 7. Pico-satellites Miniaturisation : Multimédia (ordinateurs, GSM, caméra digitales, ) Électronique (systèmes mono-puce) MEMS Production à la chaîne de minuscules satellites sophistiqués lancés par milliers? 33

34 1. De Spoutnik aux CubeSats 2. Caractéristiques-clés des petits satellites 3. Plateformes développées par le SSTL 4. Opportunités de lancement 5. Opérations en orbite 6. Applications 7. Pico-satellites 8. Conclusions 34

35 8. Conclusions Satellites radio-amateurs + COTS = concept de microsatellites «modernes» 90 s : commercialisation Plus large accès à l Espace Petit bon marché - Faster, better cheaper - Petit(e)s groupes/compagnies Philosophie globale Miniaturisation, MEMS Évolution future? 35

Les nanosatellites : pourquoi, quand, quoi, qui et où? Alfred Ng Agence spatiale canadienne

Les nanosatellites : pourquoi, quand, quoi, qui et où? Alfred Ng Agence spatiale canadienne Les nanosatellites : pourquoi, quand, quoi, qui et où? Alfred Ng Agence spatiale canadienne Aperçu Qu est est-ce qu un un nanosatellite? Pourquoi utiliser des nanosatellites? Quand cela a-t-il a commencé?

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

European Space Laboratory

European Space Laboratory European Space Laboratory LA MISSION DE COLUMBUS Columbus est la principale contribution de l'agence Spatiale Européenne au projet de l'international Space Station conçu conjointement entre la NASA (USA),

Plus en détail

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance

Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance Cours jour 2 Economie du satellite: Conception de Satellite, Fabrication de Satellite, Lancement, Assurance, Performance en orbite, Stations de surveillance Acquisition de satellite, Bail, Joint-Ventures,

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

!! Compte(rendu!de!l atelier! «!Quels!débouchés!scientifiques!pour!les!nanosatellites!?!»!

!! Compte(rendu!de!l atelier! «!Quels!débouchés!scientifiques!pour!les!nanosatellites!?!»! !! Compte(rendu!de!l atelier! «!Quels!débouchés!scientifiques!pour!les!nanosatellites!?!»! Meudon25*26novembre2013 http://nanosats.sciencesconf.org L atelier«"quels"débouchés"scientifiques"pour"les"nanosatellites"?"»aréunipendant2jours

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN ASTROPHILATÉLIE AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est issu de

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001)

Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) Document d Appui n 3.3. : Repérage ou positionnement par Global Positionning System G.P.S (extrait et adapté de CAMELEO 2001) 1. Présentation du GPS Le GPS (Global Positionning System=système de positionnement

Plus en détail

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX

CHROMATOGRAPHE BTEX GC 5000 BTX FICHE PRODUIT - Le a été spécialement développé pour la surveillance en continu des polluants organiques dans l air ambiant dans la gamme C4-C12. L instrument se caractérise par son design compact et sa

Plus en détail

LES LANCEURS SPATIAUX

LES LANCEURS SPATIAUX Texte de la 266 e conférence de l'université de tous les savoirs donnée le 22 septembre 2000. LES LANCEURS SPATIAUX par Hubert CURIEN La conquête de l Espace par l Homme est, sans conteste, l un des plus

Plus en détail

LES DÉBRIS SPATIAUX. Fleurance, le 6 août 2014. Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse)

LES DÉBRIS SPATIAUX. Fleurance, le 6 août 2014. Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse) LES DÉBRIS SPATIAUX Fleurance, le 6 août 2014 Présenté par Sylvain MICHEL (Centre National d'etudes Spatiales, Toulouse) Merci à Fernand ALBY (CNES, Toulouse) et Christophe BONNAL (CNES, Paris) pour leurs

Plus en détail

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM

SCIENCE ET DÉFENSE L ŒIL DE JÉRUSALEM L ŒIL DE JÉRUSALEM Joseph Weiss, vice-président et directeur général de l IAI - Israel Aircraft Industries Ltd, Systems Missiles & Space Group. (Photo: Bethsabée Süssmann) Par Roland S. Süssmann Une vieille

Plus en détail

note n 03/12 L avenir de Vega : quel marché et quels défis pour le nouveau lanceur européen? (12 mars 2012) L u c i a M a r t a Introduction

note n 03/12 L avenir de Vega : quel marché et quels défis pour le nouveau lanceur européen? (12 mars 2012) L u c i a M a r t a Introduction note n 03/12 L u c i a M a r t a Chargée de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique L avenir de Vega : quel marché et quels défis pour le nouveau lanceur européen? (12 mars 2012) Introduction

Plus en détail

pour applications spatiales

pour applications spatiales Systèmes d imagerie 3D flash LiDAR pour applications spatiales Alexandre Pollini, Centre Suisse d Electronique et de Microtechnique Toulouse, 07.04.2013 atelier "Systèmes embarqués d'imagerie 3D par laser"

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

HPT High Power Technology

HPT High Power Technology HPT High Power Technology High Power Technology MM-0008 pour une efficacité optimale Quand la puissance rime avec finesse Jamais les défis dans un monde en évolution permanente comme la microélectronique

Plus en détail

Implémentation du monitoring, de la journalisation et de l'acquisition des mesures au sein de l'ordinateur de bord du nanosatellite OUFTI-1

Implémentation du monitoring, de la journalisation et de l'acquisition des mesures au sein de l'ordinateur de bord du nanosatellite OUFTI-1 Implémentation du monitoring, de la journalisation et de l'acquisition des mesures au sein de l'ordinateur de bord du nanosatellite OUFTI-1 Thomas Langohr 2011 REMERCIEMENTS Je tiens tout d abord à remercier

Plus en détail

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite?

LP CONDORCET. Q3. De quand date le premier lancement de satellite de communication? Q4. Quelle fut la première application de ce satellite? TD1 GENloc31e Étude du système de Gestion de flotte de véhicule par GSM et GPS Champ professionnel Électronique Industrielle Embarquée Activité F4 Organisation A4-2 S'informer et se documenter Compétence

Plus en détail

TO-PASS Solutions de télégestion modulables. des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents.

TO-PASS Solutions de télégestion modulables. des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents. TOPASS Solutions de télégestion modulables des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle intelligents. TOPASS des dispositifs de signalisation de défaillance aux API de télécontrôle

Plus en détail

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3

Les fusées Ariane. Par Jennifer MOULLET, 3 3 Les fusées Ariane Par Jennifer MOULLET, 3 3 Sommaire: I) le contexte A: recommencer après un échec B: de nombreux enjeux internationaux et un grand succès II) présentation des fusées A: Généralités B:

Plus en détail

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement.

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement. OTIS Mod La modernisation réinventée Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort Et plus d attention à l environnement. GeN2 Mod, un concept novateur. ➍ CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ➌ ➋ ➌ ➌ POULIE

Plus en détail

En 1958, un an après le lancement du premier satellite artificiel

En 1958, un an après le lancement du premier satellite artificiel Flux n 43 Janvier - Mars 2001 pp. 17-24 Les échanges technologiques entre la France et les États-Unis: les télécommunications spatiales (1960-1985) Anne-Thérèse Nguyen En 1958, un an après le lancement

Plus en détail

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales

Table des matières. PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Table des matières Biographie des auteurs... 5 PARTIE 1 Contexte des activités spatiales Le droit international de l espace... 13 SECTION 1 Règles relatives au statut de l espace extra-atmosphérique...

Plus en détail

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE EQUIPEMENTIER DE PREMIER RANG Aéronautique Défense Sécurité CONFIDENTIEL / NOVEMBRE 2011 CHIFFRES CLES Répartition du chiffre d affaires 2010 Equipements

Plus en détail

Cylindre XS DORMA. Le contrôle d accès XS

Cylindre XS DORMA. Le contrôle d accès XS Cylindre XS DORMA Le contrôle d accès XS DORMA XS Une large famille de solutions DORMA XS est un système de contrôle d accès modulaire et évolutif qui répond à tous types de demandes, et offre des solutions

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR DU RECEPTEUR HAICOM HI-303MMF

MANUEL UTILISATEUR DU RECEPTEUR HAICOM HI-303MMF MANUEL UTILISATEUR DU RECEPTEUR HAICOM HI-303MMF 1 SOMMAIRE DU MANUEL UTILISATEUR I. LE POSITIONNEMENT PAR GPS..3 II. INTRODUCTION - GPS HAICOM HI-303MMF... 4 III. COMPOSITION DU PACK GPS...5 IV. INSTALLATION

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques COMMUNIQUEZ AVEC VOS INSTALLATIONS DANS DES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques Unité centrale Circuit multicouche et CMS µprocesseur ATMEL Ultra faible consommation < 120µA Données sauvegardées

Plus en détail

Douze exemples de topologies d installation. 11/11/2010 Copyright SYSWAN Technologies

Douze exemples de topologies d installation. 11/11/2010 Copyright SYSWAN Technologies Douze exemples de topologies d installation 1 Mode d accès àinternet : Existant ANALYSE La redondance d un lien n est pas toujours existante et si elle est disponible soit elle est en mode manuel ou via

Plus en détail

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication c 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 + 0 # = Présentation Module logique Zelio Logic 0 Présentation L offre communication de la gamme Zelio Logic est principalement dédiée à la surveillance ou à la télécommande de machines

Plus en détail

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur

vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur vworkspace VDI : La virtualisation des postes de travail enfin possible, quelque soit l HyperViseur Juan Miguel Haddad Desktop Virtualization Group Southern Europe 2009 Quest Software, Inc. ALL RIGHTS

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Version Préliminaire (01/2011)

MODE D EMPLOI. Version Préliminaire (01/2011) MODE D EMPLOI Version Préliminaire (01/2011) indic bvba, Molenberglei 21, B-2627 Schelle, tel +32(0)3 451 93 93 - fax +32(0)3 887 30 61 www.indiconline.com 1 Table des matières 1 Table des matières...

Plus en détail

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe

MetROCab VÉHICULe ÉLeCtRIQUe À RaYON D action ÉteNDU et DIFFÉReNtIeL ÉLeCtRONIQUe MetROCab VÉHICULE ÉLECTRIQUE À RAYON D ACTION ÉTENDU ET DIFFÉRENTIEL ÉLECTRONIQUE GRACE A SON GROUPE MOTOPROPULSEUR DE POINTE A FAIBLES EMISSIONS (LOW EMISSION ADVANCED POWERTRAIN, OU LEAP) DEVELOPPE PAR

Plus en détail

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées

Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées RECOMMANDATION PCRA 009 Juin 2010 Rév. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Système télémétrique des équipements de protection cathodique des conduites métalliques enterrées AVERTISSEMENT

Plus en détail

quick 42 QUICK 42 Le banc de redressage polyvalent destiné au traitement de tous les chocs Your safety our mission

quick 42 QUICK 42 Le banc de redressage polyvalent destiné au traitement de tous les chocs Your safety our mission quick 42 FR QUICK 42 Le banc de redressage polyvalent destiné au traitement de tous les chocs Your safety our mission 1 QUICK 42 Quick 42 gagnant sur tous Des solutions durables et valorisantes Dans un

Plus en détail

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE

A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R. Plateforme d'accès. ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE A KEE SAFETY PRODUCT A C C È S E N H A U T E U R Plateforme d'accès ASSEMBLAGE SANS OUTILS ALTERNATIVE ÉCONOMIQUE à UN ÉCHAFAUDAGE Montage SImple et Rapide Conforme Aux Normes EN 13374 Classe A et EN 12811

Plus en détail

Télécommunications SICE. Télécommunications. Technologie leader à votre service

Télécommunications SICE. Télécommunications. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Modèle d affaires Planification, conception et exécution de projets clefs en main de communications. Plan de travail Ingénierie fonctionnelle SICE réalise le support

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules

Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules Equipements mobiles pour essais et contrôles de véhicules pour VL et PL jusqu à une charge d essieu maxi de 18 t Testing & Safety Technology Equipements mobiles pour essais et contrôles professionnels

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

La solution intégrale

La solution intégrale La solution intégrale MC Souple Modulaire Abordable MONITOR xl est le seul système de sécurité dont vous aurez besoin. Pourquoi? Parce qu il est conçu pour l expansion et l adaptabilité. Vous pouvez y

Plus en détail

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée CeBIT 16. - 20/03/2015 Halle 12 stand C27 Dossier de presse Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Communiqué de presse 2 Description produit 4

Plus en détail

Systèmes critiques et solutions logicielles

Systèmes critiques et solutions logicielles www.thalesgroup.com THALES CANADA, Systèmes critiques et solutions logicielles Thales Canada, Avionique Synonyme de satisfaction de la clientèle À votre service, une équipe d ingénierie entièrement intégrée

Plus en détail

CR 30-Xm. Unité de numérisation CR 30-Xm

CR 30-Xm. Unité de numérisation CR 30-Xm U n i t é d e n u m é r i s at i o n CR 30-Xm 'Solution complète' de mammographie numérique et pour toutes les applications de radiographie générale L unité CR 30-Xm est une unité de radiographie numérisée

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

MonitEM Système de monitoring continue

MonitEM Système de monitoring continue MonitEM Système de monitoring continue Nouveau design : plus efficace, pour un meilleur rendement Fiche Technique Sondes interchangeables avec reconnaissance automatique. Monitoring des champs électriques

Plus en détail

12.1. ACE 20 A0KN001N A0KN002N (avec kit pour véhicules hybrides et électriques)

12.1. ACE 20 A0KN001N A0KN002N (avec kit pour véhicules hybrides et électriques) 12.1. ACE 20 A0KN001N A0KN002N (avec kit pour véhicules hybrides et électriques) Du fait des nouvelles normes de protection d'environnement et d une réduction globale des coûts de fabrication, les systèmes

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena

Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena LIVRE BLANC Orchestrer la gestion de services IT (ITSM) avec Serena 3 raisons d évaluer les produits de Serena lors du remplacement ou de l extension de solutions de Service Desk existantes Par Ben Cody

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

Vérification de l intégrité structurale des panneaux solaires du satellite ESEO lors du lancement

Vérification de l intégrité structurale des panneaux solaires du satellite ESEO lors du lancement Travail de fin d études Vérification de l intégrité structurale des panneaux solaires du satellite ESEO lors du lancement Xavier Vandenplas UNIVERSITÉ DE LIÈGE FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES Promoteur

Plus en détail

Tirer le meilleur parti de votre système solaire

Tirer le meilleur parti de votre système solaire Monitoring Tirer le meilleur parti de votre système solaire Rendement et historique détaillés Sécurité & alarmes Pour PC, ordinateur portable ou iphone Solutions pour systèmes allant de 500 W à 200 kw

Plus en détail

Landmark Agence International

Landmark Agence International Landmark Agence International Propulsez votre agence à la prochaine étape de sa croissance Landmark Agence International (anciennement Adtraq ) est un logiciel conçu pour aider les agences de publicité

Plus en détail

Guide d installation CLX.PayMaker Office (3PC)

Guide d installation CLX.PayMaker Office (3PC) Guide d installation CLX.PayMaker Office (3PC) Sommaire 1. Installation et reprise des données... 2 2. Premiers pas établir une connexion au compte bancaire et recevoir des informations de compte... 4

Plus en détail

Le cellulaire et les ondes électromagnétiques éti Mai 2011 APDPIQ Acquisition et affaires municipales Gerard.belisle@videotron.ca Les ondes électromagnétiques But / Comment Notions de base Les différents

Plus en détail

Turbomeca www.turbomeca.fr

Turbomeca www.turbomeca.fr Turbomeca www.turbomeca.fr Power built on trust * Octobre 2011 * La puissance en toute confiance Leader mondial sur son marché 1 er en 2010 Société internationale présente sur tous les continents Leader

Plus en détail

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

PAPYRUS 20 octobre 2004

PAPYRUS 20 octobre 2004 20 octobre 2004 OU COMMENT ÉCRIRE LA NOUVELLE HISTOIRE DES CHANTIERS En dématérialisant les relations de travail sur les chantiers Eurovia Eurovia réalise chaque année en France plus de 30 000 chantiers

Plus en détail

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS

GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS GEOLOCALISATION ET NAVIGATION A L AIDE DES SIGNAUX GNSS Thierry.Chapuis@cnes.fr 08/04/2014 1 EVOLUTION DU SYSTÈME GNSS 1995-2005 2005-2014 2014 GPS GNSS-1 GNSS-2 GLONASS Pas de garantie de service Dégradation

Plus en détail

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Le marché de la vidéosurveillance connaît une croissance constante, due à une augmentation des préoccupations sécuritaires

Plus en détail

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction

GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction GELE5340 Circuits ITGÉ (VLSI) Chapitre 1: Introduction Contenu du cours Introduction aux circuits intégrés Dispositifs CMOS, processus de fabrication. Inverseurs CMOS et portes logiques. Délai de propagation,

Plus en détail

Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques. Copyright EUMETSAT

Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques. Copyright EUMETSAT Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques Copyright EUMETSAT Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques Introduction ; contexte historique 1 - Présentation générale

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Initiation au géocaching :

Initiation au géocaching : Initiation au géocaching : Lors de cette journée vous apprendrez les bases nécessaires au géocaching, quelques trucs et astuces mais surtout vous partirez accompagnés sur le terrain pour découvrir vos

Plus en détail

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier

Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Le logiciel de gestion intégré conçu pour les Promoteurs Immobilier Solution globale et intégrée qui couvre l'ensemble des principaux aspects de la gestion des projets immobiliers. Depuis l'étude d'une

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

Développements actuels dans le positionnement satellites GNSS - RTCM - RTK. Moritz Lauwiner / Dr. Werner Lienhart

Développements actuels dans le positionnement satellites GNSS - RTCM - RTK. Moritz Lauwiner / Dr. Werner Lienhart Développements actuels dans le positionnement satellites GNSS - RTCM - RTK Moritz Lauwiner / Dr. Werner Lienhart Global Navigation Satellite Systems Systèmes GNSS existants et futurs NAVSTAR GPS USA, système

Plus en détail

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité

LFS 400 en pratique. Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe. de nouveaux standards pour ce secteur d activité LFS 400 en pratique Trinks: Logisticien dans le domaine des boissons fixe de nouveaux standards pour ce secteur d activité Logiciel et système de gestion d entrepôt E + P fixe de nouveaux standards d entreposage

Plus en détail

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23 Manuel d utilisation JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-400 Yverdon Switzerland www.jdc.ch info@jdc.ch P: +4 4 445 F: +4 4 445 Index Français F Présentation Matériel...4 Garantie...4 Fonctionnement

Plus en détail

Système de sécurité de périmètre INTREPID

Système de sécurité de périmètre INTREPID TM Système de sécurité de périmètre INTREPID La nouvelle génération de systèmes de sécurité de périmètre MicroPoint Cable combine la technologie brevetée de Southwest Microwave, la puissance d un micro

Plus en détail

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI...

LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... Sommaire CHAPITRE 1 LE MARCHE DE L ESPACE AUJOURD HUI... 5 1.1 QUELQUES CHIFFRES... 5 1.2 LA CONQUETE N EST PLUS LE SEUL MOTEUR DE L ACCES A L ESPACE... 5 1.3 QUI SE PARTAGE LE MARCHE DU SPATIAL?... 7

Plus en détail

Condition Monitoring pour une gestion efficace du coût de possession.

Condition Monitoring pour une gestion efficace du coût de possession. Condition Monitoring pour une gestion efficace du coût de possession. HYDAC Allemagne HYDAC Chine HYDAC Danemark Le partenaire compétent pour le Condition Monitoring. Avec plus de 4.000 collaborateurs

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI

Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI Q ue ce soit avec leurs clients ou leurs partenaires, les entreprises ont commencé à ouvrir leur système d information.

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

Systèmes de stockage Planorama

Systèmes de stockage Planorama Systèmes de stockage Planorama Un système modulaire multi tiroirs La solution des problèmes de stockage dans les cas difficiles Une combinaison entre fonctionnalité et esthétisme Des meubles de stockage

Plus en détail

Glossaire 3D OU IMAGE STÉRÉOSCOPIQUE Dans la vision naturelle, les yeux saisissent un objet sous deux angles légèrement différents du fait de l écartement oculaire. C est cette différence d angle qui fait

Plus en détail

Store and Forward routing in satellite constellationslations de satellites

Store and Forward routing in satellite constellationslations de satellites Store and Forward routing in satellite constellationslations de satellites Hugo Cruz Sanchez To cite this version: Hugo Cruz Sanchez. Store and Forward routing in satellite constellationslations de satellites.

Plus en détail

AP 160LCD ONDULEUR RÉSEAUX LOCAUX (LAN) SERVEURS CENTRES DE TRAITEMENT DES DONNÉES

AP 160LCD ONDULEUR RÉSEAUX LOCAUX (LAN) SERVEURS CENTRES DE TRAITEMENT DES DONNÉES ONDULEUR RÉSEAUX LOCAUX (LAN) SERVEURS CENTRES DE TRAITEMENT DES DONNÉES COMMERCE ÉLECTRONIQUE (ISP/ASP/POP) PC INDUSTRIELS DISPOSITIFS DE SECOURS (SIGNALISATIONS/ALARMES) DISPOSITIFS ÉLECTRO-MÉDICAUX

Plus en détail

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an

Renouvellement à 50000MW étalé sur 20 ans (2020-2040) rythme de construction nucléaire: 2500MW/an L uranium dans le monde 1 Demande et production d Uranium en Occident U naturel extrait / année 40.000 tonnes Consommation mondiale : 65.000 tonnes La différence est prise sur les stocks constitués dans

Plus en détail

Flybox. guide d'installation rapide. contactez votre service clients Orange

Flybox. guide d'installation rapide. contactez votre service clients Orange Flybox guide d'installation rapide un conseil? une question? contactez votre service clients Orange 11 50 depuis un mobile Orange (appel gratuit) 31 111 150 depuis un fixe ou un autre mobile (1) (1) Prix

Plus en détail

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés

Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés Compteurs d Energie Thermique & Systèmes associés La juste mesure de la consommation d énergie thermique. Compteurs Compacts COMPTEUR ULTRAMAX Compteur compact et communicant d appartement pour la répartition

Plus en détail

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique

AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique AERA MONITOR AMS8057 Enregistrement en continu et contrôle distant des mesures de champ électromagnétique Différenciation de la contribution UMTS et GSM en valeur EMF totale Contrôle des champs électriques

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Les Rendez-Vous d Affaires des Systèmes Embarqués Tarbes Parc des Expositions - France 18 & 19 MARS 2015 DOSSIER D INSCRIPTION Ce dossier d inscription est très important puisqu il fait état de vos compétences

Plus en détail

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa

C 248-02. Nias Dual. Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire. chaleur à vivre. Nord Africa C 248-02 made in Italy Nias Dual Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon eau chaude sanitaire chaleur à vivre FR Nord Africa Chaudières murales à tirage forcé, foyer étanche et ballon

Plus en détail

Modules logiques Zelio Logic 1

Modules logiques Zelio Logic 1 Présentation 1 53083 Présentation L offre communication de la gamme Zelio Logic est principalement dédiée à la surveillance ou à la télécommande de machines ou d installations fonctionnant sans personnel.

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Le Contacteur Hyperphone. Solution communicante plurimédia, téléphonie, SMS, fax, e-mail, courrier. Contacter mieux, plus vite, moins cher

Le Contacteur Hyperphone. Solution communicante plurimédia, téléphonie, SMS, fax, e-mail, courrier. Contacter mieux, plus vite, moins cher Le Contacteur Hyperphone Solution communicante plurimédia, téléphonie, SMS, fax, e-mail, courrier Contacter mieux, plus vite, moins cher Un marché en quête de solutions communicantes Qu il s agisse d enjeux

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

HeliQwest passe au numérique avec un coup de pouce de Windows Mobile

HeliQwest passe au numérique avec un coup de pouce de Windows Mobile Windows Mobile Étude de cas Solutions clients HeliQwest passe au numérique avec un coup de pouce de Windows Mobile Aperçu Pays ou région : Canada Secteur industriel : Transport Profil du client HeliQwest,

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail