Alcool Les dangers cachés

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Alcool Les dangers cachés"

Transcription

1

2 Alcool Les dangers cachés L alcool, dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l'impression d'être bien, d'être capable de plus de choses et d'avoir confiance en soi. Mais tout ceci n'est qu'illusion. Ce produit est responsable de nombreux accidents à commencer par ceux de la route. Sait-on vraiment tout sur l alcool? Petit rappel Les équivalences Dans un bar, au restaurant ou en boîte de nuit, tous les verres contiennent 10 g d alcool pur. Ainsi, il y a autant d alcool dans chacun de ces verres : Bière (25cl) Cidre sec (25cl) Vin (10cl) Champagne (10cl) unité d'alcool = = 1 verre standard 10 g d'alcool pur Apéritif (7cl) Whisky (3cl) Pastis (3cl) Attention! À la maison, on a tendance à doubler les doses d alcool. 02

3 Contrairement aux idées reçues, l'alcool ne désaltère pas. Au contraire, en agissant sur le cerveau, il stimule l'envie d'uriner et par là, provoque une déshydratation. Alcool Consommer avec modération Pour que la consommation d'alcool reste un plaisir, il faut en connaître les dangers et savoir gérer ses limites. En effet, il peut vite s'avérer être un piège. De plus, il est déconseillé : De consommer de l alcool pendant la grossesse. De consommer plus de 4 verres en une seule occasion. De prendre le volant (interdit si le seuil limite d alcoolémie est dépassé). Binge-Drinking (biture express) ou hyperalcoolisation C'est la consommation de boissons alcoolisées en grande quantité dans un temps très court. Ce comportement est particulièrement dangereux, le corps ne pouvant pas assumer autant d'alcool aussi rapidement. Cette conduite peut plonger le consommateur dans le coma voire entraîner la mort. 03

4 Alcool Les dangers cachés Prévoir pour éviter les risques Chacun réagit différemment face à l alcool, selon son sexe, sa corpulence, son état de fatigue, de stress... Ces tableaux vous sont donc donnés à titre indicatif pour vous permettre d évaluer votre alcoolémie. Femme 50 kg Nombre de verre ,60 2,00 2,40 1,50 1,70 60 kg 0,35 0,70 1,40 1,70 2,00 0,25 0,50 0,95 1,50 70 kg 1,40 1,70 0,70 0,85 80 kg 0,55 1,60 0,65 1,00 Homme Nombre de verre kg 1,50 1,80 1,00 En dehors d un repas 60 kg 0,25 0,50 0,75 1,00 1,50 0,15 0,45 Au cours d un repas 70 kg 0,65 0,85 0,10 0,70 0,95 80 kg 0,15 0,35 0,50 0,75 0,10 0,15 0,70 0,85 Conduite d un véhicule interdite Soyez vigilant! Votre corps élimine l alcool lentement, à raison de 0,1 à 0,15 g/l d alcool par heure. Envisagez des solutions de repli en cas d alcoolémie trop importante : rentrer en taxi, dormir dans la voiture... 04

5 L'alcool en dilatant les vaisseaux sanguins donne une impression de châleur qui est trompeuse car elle va rapidement se transformer en un refroidissement du corps qui peut être particulièrement dangereux par temps froid. Alcool Alcool et sécurité routière L alcool a de nombreux effets sur la conduite : Réduction du champ visuel et sensibilité à l éblouissement, Diminution des réflexes, Baisse de vigilance, Mauvaise appréciation des risques et des distances. Le risque d accident mortel augmente en fonction du taux d alcoolémie : x 3 à partir de 0,5 g d alcool par litre de sang (environ 2 verres) x 10 à partir de 0,8 g (3 verres environ) x 35 à partir de 1,2 g (5 verres environ) x 80 à partir de 2 g d alcool (8 verres environ) Alcool (2 à 3 verres d alcool) + cannabis : x 15 Les effets de l alcool vont être multipliés en cas d association avec la fatigue, les médicaments, le cannabis ou d autres substances psychoactives. Rappel de la limite légale* Il est interdit de conduire avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 g d alcool par litre de sang (0,25 mg/l dans l air expiré). Les sanctions : Entre 0,5 et 0,79 g/l dans le sang : 6 points en moins (soit la perte du permis probatoire pour les jeunes conducteurs) et 135 d amende. À partir de 0,8 g/l : délit sanctionné par 6 points en moins, une amende pouvant aller jusqu à 4 500, une peine de 2 ans de prison, et la perte du permis de conduire pour 3 ans. Attention aussi à la non prise en charge des dégâts par votre assurance. * À date de septembre

6 Alcool Les dangers cachés Les autres risques Dangers immédiats Conduites violentes, pratiques sexuelles non protégées (IST/SIDA et grossesse), risques de coma éthylique. Dangers à moyen ou long terme Cancers. Cirrhose du foie. Maladies du système nerveux. Troubles psychiques. Risques de dépendance. Je préfère boire une bière ou un whisky/orange, c est moins fort qu un whisky La dose d alcool est la même! Je bois un café salé pour faire diminuer mon taux d alcool FAUX L alcool ne fait pas grossir FAUX Il n y a aucun moyen de faire chuter plus rapidement son taux d alcool dans le sang. La seule solution : attendre! FAUX L'alcool apporte 7 calories par gramme, au minimum 70 cal./verre. De plus, ces calories favorisent le stockage des graisses. 06

7 Contacts utiles L'alcool en provoquant une sensation de toute puissance peut provoquer un grand nombre d'accidents ou des situations de violence. Services de Médecine Préventive Universitaires Alcool Bordeaux Centre de santé et Service Inter-Universitaire de Médecine Préventive Coordonnees... Campus de Pessac-Talence 13 avenue Pey-Berland à Pessac Tél Limoges 39 J rue Camille Guérin Tél Pau 2 rue Audrey Benghozi Tél Toulouse Université des Sciences Sociales Toulouse I 2 rue du Doyen Marty Tél Université de Toulouse le Mirail 5 allées Antonio Machado Tél Université Paul Sabatier 118 route de Narbonne Tél Saint-Denis Université de la Réunion 15 avenue René Cassin Tél Drogues Infos service Appel gratuit depuis un fixe. Ouvert 7J/7 de 8h à 2h. Depuis un portable, composez le (appel non surtaxé) Fil santé Jeunes j/7 de 8h à minuit (gratuit) Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie ANPAA rue Bayard Toulouse Tel ANPAA rue Chevalier Bordeaux Tel ANPAA 64 Avenue Paul Pras Bayonne Tel ANPAA 87 9 rue Darnet Limoges Tel

8 VTV AL FIS 2010 Retrouvez toutes vos infos prévention sur Le partenaire prévention des étudiants, Ce dépliant a été validé par un professionnel de santé. Vittavi : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité et inscrite au RNM sous le n Crédits photos : Natalia Bratslavsky - Fotolia.com, PhotoAlto, Stockbyte. Ne pas jeter sur la voie publique.

N O S L I M I T E S?!

N O S L I M I T E S?! NOS LIMITES?! Cette brochure contient des informations essentielles sur l alcool et peut vous permettre de calculer votre. L alcool L alcool est une drogue licite et réglementée dont la substance psychoactive

Plus en détail

TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte

TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte Votre consommation d alcool TROP, C EST COMBIEN? Chaque verre compte Cette brochure explique les effets de l alcool sur votre santé ainsi que sur votre vie sociale, familiale et professionnelle. Elle vous

Plus en détail

Si seulement j avais su. Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile.

Si seulement j avais su. Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile. Si seulement j avais su Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile. Chère lectrice, cher lecteur Consommation d alcool et conduite automobile ne font pas bon ménage. On le sait

Plus en détail

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite.

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite. Mémento législatif Juillet 2003 La législation antialcoolique a commencé à s esquisser au 19 ème siècle avec deux dispositions fondamentales : la loi de 1838 sur l internement des aliénés, et la loi de

Plus en détail

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise Guide de gestion de la crise d ivresse en entreprise L IVRESSE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Ce guide pratique se veut un outil répondant aux besoins exprimés par les entreprises. Il répond uniquement à la

Plus en détail

le guide du bon conducteur

le guide du bon conducteur En savoir plus www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 La Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

Comportements addictifs

Comportements addictifs Comportements addictifs Les cyberdépendances Addictions comportementales, Qu est-ce que c est? L addiction, au sens général, peut se définir par une envie incontrôlable et répétée, de consommer un produit

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

Faites vérifier le système de freinage, la direction, les éclairages, la batterie

Faites vérifier le système de freinage, la direction, les éclairages, la batterie entretien entretenir son vehicule.1 1. Entretenir son véhicule 2. Savoir partir en forme 3. Protéger sa vie et celle des autres 4. Maintenir une vigilance maximale au volant 5. Savoir faire une pause 6.

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Votre conduite est un exemple pensez-y!

Votre conduite est un exemple pensez-y! Sur la route en famille Votre conduite est un exemple pensez-y! Au volant aussi vous êtes chef de famille! Parents, vous êtes aussi des acteurs de l éducation routière Comme pour beaucoup d autres apprentissages,

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA LÉGISLATION VAUDOISE POUR LA VENTE D'ALCOOL Loi sur les auberges et les débits de boissons (LADB) Art. 50 Il est interdit de servir ou de vendre des boissons alcoolisées: a)

Plus en détail

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie?

Certaines situations de trafic peuvent-elles provoquer un risque accru d hypoglycémie? P a g e 1 Comment savoir que vous présentez une hypoglycémie? La plupart des personnes diabétiques sentent rapidement lorsque leur taux de glycémie est trop bas (inférieur à 60 mg/dl). Les premiers symptômes

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES. Risques routiers et consommation de produits psychoactifs

CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES. Risques routiers et consommation de produits psychoactifs ZAP06 Zoom Addictions Prevention 06 LETTE D INFOMATIONS PATAGÉES SU LA PÉVENTION DES ADDICTIONS CHEZ LES ADOLESCENTS ET LES JEUNES, À DESTINATION DES ADULTES isques routiers et consommation de produits

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2009"

La santé des étudiants en 2009 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2009" 6ème Enquête Nationale Communiqué de presse. p 2 L USEM et les mutuelles étudiantes régionales.......... p 4 Présentation de l enquête santé... p 5 Méthodologie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL. ET SI LES AUTRES C ETAIT VOUS?

DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL. ET SI LES AUTRES C ETAIT VOUS? DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL.. ET SII LES AUTRES C ETAI IT VOUS? SOMMAIRE Les hommes boivent plus souvent et en plus grande quantité que les femmes..

Plus en détail

Kit Sécurité Routière. Guide d'informations pratiques pour assurer sa soirée, organiser une opération "conducteur désigné"...

Kit Sécurité Routière. Guide d'informations pratiques pour assurer sa soirée, organiser une opération conducteur désigné... Kit Sécurité Routière Guide d'informations pratiques pour assurer sa soirée, organiser une opération "conducteur désigné"... Sommaire Partie 1 : Pourquoi monter une action de sécurité routière? Des chiffres

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop

Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop Dossier de presse Novembre 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA \ Corporate :

Plus en détail

GUIDE INSERR GUIDE N 1. L Apprentissage Anticipé de la Conduite en quelques mots. Guide de l AAC

GUIDE INSERR GUIDE N 1. L Apprentissage Anticipé de la Conduite en quelques mots. Guide de l AAC GUIDE INSERR GUIDE N 1 L Apprentissage Anticipé de la Conduite en quelques mots Guide de l AAC Novembre 2003 Préambule L APPRENTISSAGE ANTICIPÉ DE LA CONDUITE (AAC) souvent appelé «conduite accompagnée»

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

Tout savoir sur les taux d alcoolémie

Tout savoir sur les taux d alcoolémie Fiche de renseignements : Taux d alcoolémie Juillet 2014 Tout savoir sur les taux d alcoolémie L alcool au volant «Je n ai pas beaucoup bu.» «Je suis correct pour conduire.» «Je vais juste au bout de la

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

ALCOOL AU TRAVAIL. Sources :

ALCOOL AU TRAVAIL. Sources : 1 ALCOOL AU TRAVAIL Sources : http://www.service-public.fr/actualites/003191.html?xtor=epr-140 http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/f32177.xhtml L'employeur peut autoriser ses salariés à boire

Plus en détail

Votre séjour à Paris en toute sécurité

Votre séjour à Paris en toute sécurité Votre séjour à Paris en toute sécurité Cité internationale universitaire de Paris 17, boulevard Jourdan 75014 Paris FONDATION NATIONALE RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE PAR DÉCRET DU 6 JUIN 1925 www.ciup.fr

Plus en détail

Question A001. Le risque des blessures plus graves ou mortelles pour un conducteur est plus élevé s'il est :

Question A001. Le risque des blessures plus graves ou mortelles pour un conducteur est plus élevé s'il est : AUTO QUIZ new 16/03/09 11:24 Page 1 Question A001 Le risque des blessures plus graves ou mortelles pour un conducteur est plus élevé s'il est : A - Retenu par sa ceinture B - Éjecté de son véhicule A.

Plus en détail

ALCOOL. vous en savez QUOI?

ALCOOL. vous en savez QUOI? ALCOOL vous en savez QUOI? ON TROUVE TOUJOURS UNE BONNE RAISON POUR COMMENCER À BOIRE : Curiosité, recherche de sensations fortes, envie de faire comme les autres, de se sentir plus sûr de soi... On se

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants

Mémento. A l usage des parents et de leurs enfants Mémento A l usage des parents et de leurs enfants Quelques adresses utiles Département de l instruction publique, de la culture et du sport www.ge.ch/dip/ Centrale de la police www.ge.ch/police tél. 022

Plus en détail

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue La consommation de drogues, qu elles soient licites (alcool, tabac) ou illicites (cannabis, crack, etc.), fait partie des conduites à risques fréquemment

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

L alcool dans le corps effets et élimination

L alcool dans le corps effets et élimination Les jeunes et l alcool Cahier 2 Un outil pédagogique destiné aux enseignant-e-s du degré secondaire avec suggestions d animation L alcool dans le corps effets et élimination Que se passe-t-il dans le corps

Plus en détail

Tableau de bord sur les addictions en Bretagne

Tableau de bord sur les addictions en Bretagne DU Addictologie 6 novembre 2014 Tableau de bord sur les addictions en Bretagne Les principaux chiffres clés Tableau de bord sur les addictions en Bretagne http://www.cirdd-bretagne.fr/ http://orsbretagne.typepad.fr/ors_bretagne/

Plus en détail

Préface. Comment faire la fête en toute légalité, en toute sécurité?

Préface. Comment faire la fête en toute légalité, en toute sécurité? Préface Comment faire la fête en toute légalité, en toute sécurité? La recherche d un équilibre entre une traditionnelle convivialité festive et les dangers d une consommation excessive d alcool est délicate.

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22

Location de voitures en Thailande. Écrit par Administrateur Samedi, 29 Janvier 2011 06:22 La location de voitures en Thaïlande peut être un moyen très pratique de se déplacer à conditions de respecter certaines règles et d'être toujours très prudent. Louer une voiture en Thailande offre de

Plus en détail

ÉTUDE AD HOC RECHERCHE Printemps 2011. 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes

ÉTUDE AD HOC RECHERCHE Printemps 2011. 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes ÉTUDE AD HOC RECHERCHE 2 objectifs: 1) Analyser le comportement des consommateurs 2) Mieux comprendre vos besoins et attentes Ordre du jour 1) Sommaire et conclusions de l étude consommateurs 2) Information

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

L alcool dans le corps effets et élimination

L alcool dans le corps effets et élimination Les jeunes et l alcool Cahier 2 Outil pédagogique destiné aux enseignants du degré secondaire avec suggestions d animation L alcool dans le corps effets et élimination Que se passe-t-il dans le corps lorsque

Plus en détail

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Q.C.M. Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Exercice 1 On considère les trois nombres A, B et C : 2 x (60 5 x 4 ²) (8 15) Calculer

Plus en détail

L AGENDA SEPTEMBRE OCTOBRE 2015. Soyez GOURMAND! VIVEZ LA DOLCE JOA TOUS AU RESTAURANT LA SEMAINE DU GOÛT FAR WEST

L AGENDA SEPTEMBRE OCTOBRE 2015. Soyez GOURMAND! VIVEZ LA DOLCE JOA TOUS AU RESTAURANT LA SEMAINE DU GOÛT FAR WEST L AGENDA SEPTEMBRE OCTOBRE 2015 Soyez GOURMAND! VIVEZ LA DOLCE JOA TOUS AU RESTAURANT LA SEMAINE DU GOÛT FAR WEST JEUX JOA LE CLUB CATALOGUE CADEAUX Vins, champagnes, arts de la table, nouvelles technologies,

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante QUESTIONS ODE DE L ROUTE attention certaines questions comportent plusieurs réponses 1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante 1

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

La prise en charge de votre épilepsie

La prise en charge de votre épilepsie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre épilepsie Vivre avec une épilepsie sévère Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Ringier Romandie Service TV commercialise en exclusivité la fenêtre publicitaire en Suisse pour la chaîne de TV TF1. Les Conditions commerciales

Plus en détail

Un danger vous guette Soyez vigilant

Un danger vous guette Soyez vigilant Un danger vous guette Soyez vigilant Vous prenez un sédatif-hypnotique Alprazolam (Xanax ) Chlorazépate Chlordiazépoxide Chlordiazépoxideamitriptyline Clidinium- Chlordiazépoxide Clobazam Clonazépam (Rivotril,

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Page -1- Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est que les douleurs persistantes sont des "douleurs particulières", qui doivent donc être traitées en

Plus en détail

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE Goldbach Media est tenu de respecter les restrictions publicitaires françaises. M6 Publicité se réserve le droit de refuser des spots ou

Plus en détail

Droits et obligations

Droits et obligations Droits et obligations de titulaires de permis d alcool Permis de restaurant pour vendre Permis de restaurant pour servir Permis de bar Permis de brasserie Permis de taverne Permis de club Le présent document

Plus en détail

MÉTAPHORE PRODUCTION. présente LA ROUTE PERDUE. vitesse et vie brisée GUIDE D ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT

MÉTAPHORE PRODUCTION. présente LA ROUTE PERDUE. vitesse et vie brisée GUIDE D ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT MÉTAPHORE PRODUCTION présente LA ROUTE PERDUE vitesse et vie brisée GUIDE D ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT Cette brochure a pour objectif l apport d informations complémentaires au film. Les définitions d énergie

Plus en détail

Guide pratique sur les débits de boissons

Guide pratique sur les débits de boissons Guide pratique sur les débits de boissons page 1 Les différentes catégories de boissons (article L.3321-1 du code de la santé publique) Le code de la santé publique classifie les boissons en 5 groupes

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Le débat actuel sur loi Evin

Le débat actuel sur loi Evin 2015 Le débat actuel sur loi Evin Bernard BASSET Franck LECAS Alain RIGAUD Sommaire Le débat actuel sur la loi Evin... 3 L'exposition à la publicité... 3 L influence publicitaire : voir, puis boire...

Plus en détail

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE.

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE. FICHE PRATIQUE R1 DEBITS DE BOISSONS REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE Réglementation janvier 2 0 1 4 Cette fiche pratique est

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Attention vague. de très grand froid

Attention vague. de très grand froid Attention vague VAGUE DE TRÈS GRAND FROID COMPRENDRE & AGIR de très grand froid Les conseils du Ministère de la Santé et de l Inpes Comprendre ce qui se passe dans mon corps en cas de vague de très grand

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis

French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis French Evo Day 2014 2 mai 2014 Circuit de Lurcy-Lévis Voici venue la quatrième édition du plus grand rassemblement Français de Mitsubishi Lancer Evolution toutes générations confondues!!! Après une première

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Restauration d entreprise

Restauration d entreprise A s s o c i a t i o n d e s R e s p o n s a b l e s d e S e r v i c e s G é n é r a u x F a c i l i t i e s M a n a g e r s A s s o c i a t i o n Restauration d entreprise L article R. 4228-19 du Code

Plus en détail

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence!

Quand il fait CHAUD POUR. Prudence! Quand il fait CHAUD POUR MOURIR Prudence! Comment la chaleur affecte-t-elle la santé? L été, le soleil et le beau temps sont sources de nombreux plaisirs Par contre, lorsque la chaleur est trop intense,

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

GUIDES BIEN-ÊTRE ÉTUDIANT N 1 : Consommation responsable d alcool

GUIDES BIEN-ÊTRE ÉTUDIANT N 1 : Consommation responsable d alcool GUIDES BIEN-ÊTRE ÉTUDIANT N 1 : Consommation responsable d alcool Novembre 2013 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE Pourquoi mener des actions de Prévention Alcool sur son campus?... p04 Evaluer la situation sur

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN TABLE DES MATIÈRES Présentation 1 L alcool, différent des autres aliments 2 Différent au moment de l absorption 3 Différent au moment de l élimination 4 Différent dans les conséquences

Plus en détail

casino NOUVEAU, À PARTIR DU 2 FÉVRIER L EXPÉRIENCE CASINO TOUT COMPRIS! Février 2015

casino NOUVEAU, À PARTIR DU 2 FÉVRIER L EXPÉRIENCE CASINO TOUT COMPRIS! Février 2015 casino news Février 2015 L EXPÉRIENCE CASIN TUT CMPRIS! NUVEAU, À PARTIR DU 2 FÉVRIER AMUSEZ-VUS SANS DÉPENSER PLUS! au programme EN FÉVRIER L EXPÉRIENCE CASIN TUT CMPRIS! UN DRINK DIMANCHE 1ER 15H > 18H

Plus en détail

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé Acti March Une Fédération pour votre forme Moyen de déplacement à la portée de tous, quel que soit son âge, la marche est une forme d activité physique

Plus en détail

Forum régional Sécurité Routière

Forum régional Sécurité Routière Forum régional Sécurité Routière Le risque routier en milieu professionnel ALBI 9 novembre 2010 Synthèse des tables rondes Le forum régional sécurité routière organisé à Albi le 9 novembre 2010 a réuni

Plus en détail

Les français et les jeunes conducteurs

Les français et les jeunes conducteurs DOSSIER DE PRESSE Paris, 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français et les jeunes conducteurs Révélation de l étude Jeune Conducteur Assur / Ifop Enquête menée auprès d un échantillon de 1000

Plus en détail

Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs. Transport -responsabilités. Politique

Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs. Transport -responsabilités. Politique Section Page M04 202 Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs Transport -responsabilités Date 10 juin 2002 1 sur 5 Révision 13 avril 2015 Politique Les transporteurs

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE TRAJET

LES ACCIDENTS DE TRAJET QUATRIEME SEMAINE NATIONALE DES ACCIDENTES DE LA VIE «STOP AUX ACCIDENTS DE TRAJET» Du 13 au 19 octobre 2008 LES ACCIDENTS DE TRAJET FNATH, association des accidentés de la vie - Siège national 47, rue

Plus en détail

Le cannabis en question(s)

Le cannabis en question(s) Le cannabis en question(s) Quelle nocivité présente le cannabis? Il n y a pas de réponse simple à cette question. Les risques liés à la consommation de cannabis sont en effet variables. Ils sont différents

Plus en détail

Mémo Reflex Infos diverses

Mémo Reflex Infos diverses Mémo Reflex Infos diverses - Le contrôle technique d une voiture neuve s effectue 6 mois avant la 4 ème date d anniversaire, puis, tous les 2 ans - Lors de la vente d un véhicule le Contrôle Technique

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

35e)(&785( '8 %$6 5+,1

35e)(&785( '8 %$6 5+,1 on Acti rité Sécutière Rou 35e)(&785( '8 %$6 5+,1 Ce livret a pour objectif de vous présenter les sujets et les questions qui sont régulièrement abordés dans les épreuves de l ASSR. Samir 14 ans, pratique

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail