Tableau de bord sur les addictions en Bretagne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord sur les addictions en Bretagne"

Transcription

1 DU Addictologie 6 novembre 2014 Tableau de bord sur les addictions en Bretagne Les principaux chiffres clés

2 Tableau de bord sur les addictions en Bretagne 2

3 Déroulement 3 Niveau de consommation d alcool, de tabac, de cannabis et d autres produits illicites Conséquences sanitaires des consommations Conséquences légales des consommations La réductions des risques Tendances Récentes et Nouvelles Drogues (TREND)

4 Niveau de consommation d alcool, de tabac, de cannabis et d autres produits illicites Données de vente Enquête en population générale - adultes Enquêtes en population générale - jeunes (Enquêtes en population spécifique) 4

5 Vente d alcool en France 5 Unité statistique Litre d'alcool pur (vin, bière, spiritueux) Périodicité Annuelle (depuis 1960) Champ géographique - France - Région (part du panier moyen des consommateurs) Champ toxicologique alcool Publication n + 6 mois Source Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)

6 Vente d alcool en France : litres d alcool pur par habitant La France observe depuis 40 ans une diminution régulière de la consommation d alcool en population générale : 26,1 litres en 1961 ; 12,3 litres en Baisse des ventes d alcool concerne plus particulièrement les ventes de vin (bière et spiritueux, tendance à la stabilité). Le Vin est la boisson la plus consommée en France (60 % consommation alcool), mais glissement vers des boissons plus alcoolisées (whisky, vodka) et vins fins (champagnes, mousseux). 6

7 Vente de tabac 7 Unité statistique Cigarettes ou autres produits du tabac Périodicité Recueil en continu (depuis 1860) Champ géographique France métropolitaine (hors Corse) Champ toxicologique Tabac Publication n + 15 jours Source Altadis Distribution France (ex-seita distribution) OFDT Tableau de bord mensuel

8 Les ventes de tabac en Bretagne 8 Évolution des ventes de cigarettes dans les départements bretons (en milliers de cigarettes) depuis 1999 Une relative stabilité des ventes de cigarettes depuis 2004 malgré la hausse des prix Un nombre de cigarettes consommées par habitant supérieur à la France Ventes de cigarettes dans les départements (en milliers) en 2010 et nombre de cigarettes par habitant Source : OFDT-ILIAD ( ) exploitation CIRDD Bretagne

9 L enquête HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) 9 Unité statistique Elèves de 11, 13 et 15 ans scolarisés ( élèves en 2010) Périodicité Quadriennale 1994, 1998, 2002, 2006, 2010 Champ géographique Autres pays (n = 43 en 2010) France Champ toxicologique Alcool ; Tabac ; Cannabis Autres Produits illicites (= 15 ans) - Expérimentation - Types d usage (récent, régulier, quotidien) - Types d ivresse (régulière, répétée, régulière, binge drinking) Publication n + 18 mois Source

10 HBSC : Expérimentation alcool, tabac, ivresse et cannabis en Augmentation linéaire importante avec l avancée dans l âge Peu de différence Garçon-Filles (à partir de la 4ème) 10

11 ESCAPAD (Enquête sur la santé et les consommations lors de la journée d appel et de préparation à la défense) Unité statistique Jeunes de 17 ans ( jeunes en 2011) Périodicité Tri annuelle 2001, 2003, 2005, 2008, 2011 Champ géographique France / Région / Département Champ toxicologique Substances psychoactives licites et illicites - Expérimentation - Types d usage (récent, régulier, quotidien) - Types d ivresse (régulière, répétée, régulière, binge drinking) Publication n + 14 mois Source 11

12 Consommations d alcool chez les jeunes de 17 ans 12 Evolution de la consommation régulière d alcool à 17 ans selon le sexe en Bretagne et en France Une recrudescence de l usage régulier* d alcool en 2011, chez les filles et les garçons * 10 épisodes de consommation d alcool au cours des 30 derniers jours Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne

13 Consommations d alcool chez les jeunes de 17 ans 13 Evolution de l âge de l expérimentation de l ivresse Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne Une stabilité de l âge de l expérimentation de l ivresse : 15 ans

14 Consommations d alcool chez les jeunes de 17 ans 14 Evolution de l ivresse régulière à 17 ans en Bretagne et en France L ivresse régulière** à 17ans : une pratique 2 fois plus fréquente en Bretagne qu en France **Ivresse au moins 10 fois au cours des 12 derniers mois Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne

15 Consommations d alcool chez les jeunes de 17 ans 15 Les consommations ponctuelles intensives à 17 ans en Bretagne et en France Des consommations ponctuelles intensives* en forte augmentation, notamment chez les jeunes bretonnes * 5 verres d alcool en une seule occasion, 3 fois dans le mois Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne

16 Consommation de tabac chez les jeunes de 17 ans 16 Léger recul de l âge d expérimentation de la première cigarette Stabilité de l âge d entrée dans le tabagisme quotidien

17 Consommation de tabac chez les jeunes de 17 ans 17 Un tabagisme quotidien comparable chez les garçons et les filles, mais supérieur à la France Après une phase de décroissance jusqu en 2008, une inversion de la tendance en 2011 Évolution de la prévalence du tabagisme quotidien à 17 ans en Bretagne et en France Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne

18 Consommation de cannabis chez les jeunes de 17 ans L expérimentation de cannabis plus fréquente en Bretagne qu en France : 47% vs 42% (pas de différence de sexe) Plus tardive en Bretagne (2 mois) Source : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne 18

19 Consommation de cannabis chez les jeunes de 17 ans Une forte diminution de l usage régulier* de cannabis entre 2002 et 2008 Une stabilisation de l usage régulier de cannabis en 2011, à un niveau comparable à la France Usage régulier de cannabis à 17 ans selon le sexe en Bretagne et en France SourceSource : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne : OFDT ESCAPAD ( ), exploitation ORS Bretagne * 10 épisodes de consommation au cours des 30 derniers jours 19

20 Expérimentation d autres drogues illicites 20 Comparaison des niveaux d expérimentation d autres drogues illicites que le cannabis à 17 ans en France et en Bretagne en 2011 Source : OFDT Escapad 2011, exploitation ORS Bretagne Expérimentation d autres drogues illicites que le cannabis à 17 ans selon le sexe en Bretagne en 2011 Source : OFDT Escapad 2011, exploitation ORS Bretagne L expérimentation d autres drogues illicites : des prévalences peu élevées à l exception des poppers et des produits à inhaler Peu différenciée selon le sexe sauf pour les poppers

21 ESPAD (European School Survey on Alcohol and Other Drugs) Unité statistique Population scolaire de l enseignement secondaire (public et privé) (2570 élèves en 2011) (1700 élèves bretons en 2011) Périodicité Quadriennale 1999, 2003, 2007, 2011 Champ géographique - Autres pays (n = 36 en 2011) - France - Bretagne (2011) Champ toxicologique Substances psychoactives licites et illicites - Expérimentation - Types d usage (récent, régulier, quotidien) - Types d ivresse (régulière, répétée, régulière, binge drinking) Publication Publication : n + 3 ans Source 21

22 Conséquences sanitaires des consommations 22 Morbidité hospitalière (hospitalisation) Mortalité prématurée (alcool tabac) Accidentologie routière Prise en charge, accompagnement en ambulatoire

23 Données d hospitalisation : PMSI - MCO 23 Unité statistique Séjour hospitalier (Médecine Chirurgie Obstétrique) Périodicité Recueil en continu Champ géographique France / Régions / Départements Territoires de santé / Établissement Champ toxicologique Alcool Produits illicites Diagnostic F.10 Publication N+ 6 mois Source ATIH (Agence Technique de l Information hospitalière) - Données en lien avec la tarification à l acte (T2A) ; différentes de données épidémiologiques. - Importante différence avec le volume de passage dans les SAU

24 Morbidité hospitalière liée à l alcool dans les services de court séjour Nombre de séjours liés à l alcool selon le diagnostic principal en Bretagne en 2009 Sources : PMSI MCO, ATIH, exploitation ORS Bretagne Plus de séjours hospitaliers liés à l alcool en court séjour en Bretagne en patients en Bretagne pour la même année Fréquence d hospitalisation maximale entre 45 et 54 ans Sources : Inserm CépiDc, Fnors Score-santé, exploitation ORS Bretagne 24

25 Registre national des causes de décès 25 Unité statistique Population générale / décès domiciliés Périodicité Recueil en continu (depuis 1968) Champ géographique France / Région / Département Champ toxicologique Alcool Tabac Produits illicites Publication n + 24 mois Source - Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès(cépidc) - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) - OFDT ILIAD (mortalité prématurée alcool et tabac)

26 Mortalité prématurée liée à l alcool 26 Evolution de la mortalité prématurée liée à l alcool en Bretagne et en France entre 2001 et 2008 (taux pour ) décès imputables à l alcool ( ) Baisse continue de la mortalité prématurée (<65ans) liée à l alcool, maintien de la surmortalité bretonne Une tendance contrastée chez les hommes selon les départements Evolution de la mortalité prématurée liée à l alcool chez les hommes selon les départements entre et (taux pour ) Evolution de la mortalité prématurée liée à l alcool chez les femmes selon les départements entre et (taux pour ) Sources : Inserm CépiDc, Fnors Score-santé, exploitation ORS Bretagne

27 Mortalité prématurée liée au tabac 27 Augmentation de la mortalité Evolution de la mortalité prématurée liée au tabac en Bretagne et en France entre 2001 et 2008 (taux pour ) prématurée liée au tabac chez les femmes et diminution chez les hommes Une évolution observée dans tous les départements, à des degrés variables décès imputables au tabac ( ) Evolution de la mortalité prématurée liée au tabac selon les départements entre et (taux pour ) Hommes Femmes Sources : Inserm CépiDc, Fnors Score-santé, exploitation ORS Bretagne

28 RECAP (Recueil Commun sur les Addictions et les Prises en charge) Unité statistique File active des CSAPA (personne suivie ayant fait l objet d un acte au cours de l année ou personne nouvellement prise en charge). Périodicité Recueil en continu au niveau des CSAPA Champ géographique France / Région* / Département* Champ toxicologique Substances psychoactives illicites, alcool, médicaments, jeux pathologiques Publication n + 1 an Source OFDT ILIAD (Indicateurs Locaux pour l Informations sur les Addictions) c/indic.html 28

29 File active des CSAPA : alcool et drogues illicites 29 Prise en charge des Evolution des consultations pour problème d alcool pour habitants de 20 à 70 ans dans les CSAPA consommateurs d alcool : le niveau de la Bretagne (4,7*) supérieur à celui de la France (3,5*), 2009 *Taux de consultation pour habitants Source : OFDT-ILIAD , exploitation CIRDD Bretagne Prise en charge des usagers de Evolution des consultations pour problème de drogues illicites pour habitants de 20 à 39 ans dans les CSAPA drogues** : un niveau sensiblement inférieur mais en forte progression depuis 2007 **Taux de consultation pour habitants Source : OFDT-ILIAD , exploitation CIRDD Bretagne

30 Conséquences légales des consommations 30 Les ivresses publiques et manifestes Les infractions à la législations sur les stupéfiants Les dépistages (alcool et stupéfiants) Les suspensions du permis de conduire (alcool et stupéfiants)

31 Conséquences légales 31 Unité statistique Nombre d infraction constaté par les services Périodicité Recueil en continu (depuis 2000) Champ géographique France / Région / Département Champ toxicologique Alcool Publication n + 1 an Source Gendarmerie nationale DDSP Préfecture OFDT ILIAD Données très dépendantes des services application de la loi

32 Conséquences légales : les IPM 32 Evolution du nombre d IPM pour habitants de 20 à 70 ans depuis 2001 dans les départements bretons Source : OFDT- ILIAD ( ), exploitation CIRDD Bretagne Un niveau d ivresses publiques et manifestes (IPM) en Bretagne largement supérieur à la moyenne nationale

33 Conséquences légales : les ILS 33 Un taux d interpellations d usagers de cannabis très inférieur en Bretagne à celui observé en France Même chose pour les autres Evolution du nombre d interpellations des usagers de cannabis pour habitants de 15 à 44 ans Evolution du nombre d interpellations des usagers d autres drogues pour habitants de 20 à 39 ans drogues (héroïne, cocaïne, ecstasy) Source : OFDT- ILIAD ( ), exploitation CIRDD Bretagne

34 La réduction des risques 34 Les traitements de substitution aux opiacés Les maladies infectieuses Le matériel stérile d injection Autre matériel de RDR

35 Matériel stérile d injection 35 La diffusion du matériel d injection dans les départements bretons (nombre de seringues) Près de seringues distribués en 2010 en Bretagne Des disparités départements selon les Proportion de la diffusion d unités de seringues en fonction des lieux Les lieux de diffusion : une part importante CAARUD revenant aux Sources : OFDT - ILIAD ( ) ; rapport d activité ( ) du Break (22), AIDES (29), Interm AIDES (35), AAPF (35), le Pare-à-Chutes (56), exploitation CIRDD Bretagne

36 Tendances Récentes et Nouvelles Drogues 36 Méthodologie Phénomènes marquants en 2013 Lignes de force toujours présentes

37 TREND Méthodologie 37 Objet d étude : Phénomènes émergents liés aux usages de drogues (dispositif venant en complément des enquêtes classiques, se focalisant sur les usages de drogues actifs) 6 thématiques principales : Les populations émergentes d usagers de produits Les modalités d usage de produits Les dommages sanitaires et sociaux associés à la consommation de produits Les produits émergents Les modalités d acquisition de proximité Les perceptions et représentations de produits 1 coordination nationale (OFDT) 7 coordinations locales (Rennes, Lille, Metz, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Paris)

38 TREND Méthodologie 38 Décomposition du champ d observation en 2 espaces : Espace Espace urbain festif Observations ethnographiques (continu) questionnaires qualitatifs (directif, approche par produit) Revue de presse, réseaux des sites TREND... Focus group (socio sanitaire, application de la loi, usagers) Objectif : Triangulation des données (accorder un statut à l information) Usagers / professionnels socio sanitaire / services application de la loi

39 TREND Phénomènes marquants en La MDMA Fortement disponible (Urbain et Festif, 50 à 80 le gramme de MDMA). Produit phare des espaces festifs Bonne qualité (voire trop bonne) Chasse au dragon Comprimés d ecstasy très peu disponible (10-15 ). Speed Amphétamine Fortement disponible (stabilité des prix : de 15 à 30 le g.). Mais avec une qualité très variable (souvent médiocre) Plusieurs complications sanitaires ont été relevées à Rennes en 2011 et 2012 Baisse de ces complications

40 TREND Phénomènes marquants en Les Nouveaux Produits de Synthèse (NPS) On a vu circuler en 2013 : Méthoxétamine, 2C... ABCD 4 Méthylamphétamine, cannabis de synthèse Réservés à une population relativement «insérée» : «geek tox» Pas d observation par les forces de l ordre «street drugs» Développement important de l inhalation à chaud Pour de nombreux produits Changement de mode de consommation ou découverte Bonne alternative à l injection

41 TREND lignes de force toujours présentes 41 Cannabis Cocaïne Produit illicite le plus disponible et le moins cher (7 /g. d herbe ; 8 / g. de résine). Davantage de circulation de résine mais une appétence pour l herbe qui se développe chez les consommateurs. Développement important de l auto-culture (production locale). Perception d une forte banalisation des consommation Deuxième substance illicite consommée en France. Un produit accessible mais onéreux (80 / g.), avec une qualité très variable. Hypothèse d un double marché : un marché lambda qualité moyenne vs un marché avec bonne qualité Héroïne Produit disponible et accessible, coût en baisse (40 / g.). Qualité également très variable.

42 TREND lignes de force toujours présentes 42 Précarisation des conditions de vie sur l espace urbain Des précaires très précaires Souvent hermétiques aux structures «bas seuil» Vie souterraine Trafic : toujours une forte professionnalisation Une grande professionnalisation des réseaux d acheminement (mobilisation d un nombre important d acteurs ; importante décomposition des tâches ; recours à des avocats spécialisés). Logique difficilement compréhensible pour les forces de l ordre Les voies terrestres et ferroviaires sont privilégiées, avec un réel souci de discrétion (utilisation par exemple des routes nationales plutôt que l autoroute ; Go-slow ; utilisation de retraités ) Des circulations de produits entre Rennes et les proches zones rurales (dans les deux sens)

43 TREND lignes de force toujours présentes 43 Evénements techno Migrants des pays de l Est : plus d observations Festif toujours aussi riche Mais moins d événements légaux Climat très électrique en 2013 (saisie de sons) Très friands de TSO Pratiques d injection trash, notamment TSO Racket de TSO Au sujet des TSO Pas de réel trafic d ampleur mais de la «dépanne» Accessibilité jugée facile (Subutex : 5 ; Méthadone : 5 ) Porte d entrée pour l usage d opiacés Injection entraînant des dégâts sanitaires

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

Novembre 2012. Tableau de bord sur les addictions en Bretagne OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE

Novembre 2012. Tableau de bord sur les addictions en Bretagne OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE Novembre 212 Tableau de bord sur les addictions en Bretagne OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE SANTÉ BRETAGNE Le comité de pilotage : Madame le Dr Florence TUAL, Madame Valérie MOLINA, Agence Régionale de Santé

Plus en détail

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction

Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction Les usagers de drogues âgés de 40 ans et plus pris en charge dans les structures de soins pour leurs problèmes d addiction OFDT Note n 2010-12 Saint-Denis, le 09/08/2010 Introduction Les premières structures

Plus en détail

Alcool, tabac et cannabis durant. Résultats du volet drogues, en France, de l enquête Health Behaviour in School- Aged Children (HBSC) 2010

Alcool, tabac et cannabis durant. Résultats du volet drogues, en France, de l enquête Health Behaviour in School- Aged Children (HBSC) 2010 Le point sur la recherche en cours < TENDA NCES> www.ofdt.fr n 80 Avril 2012 Stanislas Spilka Olivier Le Nézet François Beck Virginie Ehlinger Emmanuelle Godeau Alcool, tabac et cannabis durant les «années

Plus en détail

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE

LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER LES ADDICTIONS CHEZ LES JEUNES DE HAUTE-LOIRE Avril 2011 Observatoire Régional de la Santé d'auvergne 58

Plus en détail

Tableau de bord Tableau de bord. Les addictions. à La Réunion

Tableau de bord Tableau de bord. Les addictions. à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Les addictions à La Réunion Décembre 2011 Tableau de bord sur les addictions à La Réunion Décembre 2011 Page 2 sur 52 SOMMAIRE INTRODUCTION...... 5 OFFRE ET PRODUCTION....

Plus en détail

TABLEAU DE BORD SUR LES ADDICTIONS

TABLEAU DE BORD SUR LES ADDICTIONS TABLEAU DE BORD SUR LES ADDICTIONS A LA REUNION réalisé par l Observatoire Régional de la Santé de La Réunion 5 ème édition : octobre 27 En 21, le Comité de Lutte contre la Drogue et de Prévention des

Plus en détail

Drogues et dépendances, données essentielles

Drogues et dépendances, données essentielles Drogues et dépendances, données essentielles Sous la direction de : Jean-Michel Costes Coordination rédactionnelle : Dominique Lopez, Hélène Martineau Rédaction : Agnès Cadet-Taïrou, Dominique Lopez, Hélène

Plus en détail

rogues et addictions, données essentielles

rogues et addictions, données essentielles 2013 D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles Contributions Drogues et addictions, données essentielles est un ouvrage collectif de l Observatoire français

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

addictions, D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles - 2013

addictions, D rogues et addictions, données essentielles Drogues et addictions, données essentielles - 2013 Observatoire français des drogues et des toxicomanies 3, avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine Cedex www.ofdt.fr ISBN : 978-2-11-128270-4 À chaque fois, l ouvrage mobilise les données les

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE

ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, H-G ILLES, S MAQUINGHEN, Pr Y GLANDDIER ÉTAT DES LIEUX DES DROGUES ET DÉPENDANCES EN AUVERGNE Novembre 2011 Observatoire régional de

Plus en détail

Les addictions représentent un problème de santé publique important en France et singulièrement en Bourgogne.

Les addictions représentent un problème de santé publique important en France et singulièrement en Bourgogne. Avant propos de M. le PRÉFET de Région, Président du conseil d'administration du groupement régional de santé publique de Bourgogne Les addictions représentent un problème de santé publique important en

Plus en détail

Les recommandations de recherche de l expertise INSERM sur la RdR. Patrizia Carrieri INSERM U912 - ORSPACA

Les recommandations de recherche de l expertise INSERM sur la RdR. Patrizia Carrieri INSERM U912 - ORSPACA Les recommandations de recherche de l expertise INSERM sur la RdR Patrizia Carrieri INSERM U912 - ORSPACA Plan de la présentation Recommandations de recherche de l expertise INSERM Etat d avancement des

Plus en détail

Traitements de substitution aux opiacés et travail. Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93

Traitements de substitution aux opiacés et travail. Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93 Traitements de substitution aux opiacés et travail Éric Durand Département Études et assistance médicales INRS 29 janvier 2007, CODES 93 Le contexte «politique» Politique de réduction des risques infectieux

Plus en détail

Dépenses publiques 6

Dépenses publiques 6 Dépenses publiques 6 6.1 Estimation des dépenses publiques en matière de lutte contre les drogues Cristina Díaz Gómez 148 Estimer les dépenses publiques relatives aux drogues consiste à déterminer quels

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

Tableau de bord Tableau de bord. Les addictions. à La Réunion. Actualisation des données disponibles en 2013

Tableau de bord Tableau de bord. Les addictions. à La Réunion. Actualisation des données disponibles en 2013 Tableau de bord Tableau de bord Les addictions à La Réunion Actualisation des données disponibles en 2013 Décembre 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LISTE DES INDICATEURS ACTUALSIES MISE A LA CONSOMMATION

Plus en détail

ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES. Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes?

ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES. Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes? ALCOOL TABAC PRODUITS ILLICITES Quelle législation et quelle prévention pour les jeunes? Le plan gouvernemental 2008/2011 et la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT)

Plus en détail

Drug Misuse and Treatment in Morocco

Drug Misuse and Treatment in Morocco Drug Misuse and Treatment in Morocco Fatima El Omari Centre National de Traitement, de Prévention et de Recherche en Addictions, Hôpital Arrazi, CHU Rabat-Salé, Maroc Morocco AFRIQUE Le Maroc Population:

Plus en détail

Réduction des risques

Réduction des risques Réduction des risques chez les usagers de drogues Synthèse et recommandations Expertise collective Expertise collective - 2-30/06/2010 Ce document présente la synthèse et les recommandations du groupe

Plus en détail

Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives

Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017 Drogues et conduites addictives : repères chiffrés Les consommations de substances

Plus en détail

Comité permanent de lutte à la toxicomanie

Comité permanent de lutte à la toxicomanie COMITÉ PERMANENT DE LUTTE À LA TOXICOMANIE Novembre 2004 Portrait de la consommation de psychotropes à Montréal Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de

Plus en détail

Les addictions. les régions de France. dans

Les addictions. les régions de France. dans F N O R S Fédération nationale des observatoires régionaux de la santé ORS d Alsace, de Bourgogne, Centre, Martinique, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes Les addictions dans les régions de France Offre et production

Plus en détail

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse

TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE. Dossier de Presse TABAC : PREMIER BILAN SUR L APPLICATION DE LA LOI EVIN EN MILIEU SCOLAIRE Dossier de Presse Contacts presse OFDT : Julie-Emilie Adès/ 01 53 20 95 16 / juade@ofdt.fr MILDT: Patrick Chanson / 01 44 63 20

Plus en détail

15ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer e p ier d Portes Ouvertes Jeudi 24 mai 2012

15ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer e p ier d Portes Ouvertes Jeudi 24 mai 2012 15 ème anniversaire de l unité d addictologie Jean Schiffer Dossier de presse Portes Ouvertes Jeudii 24 maii 2012 Le dossier Les addictions o Définition o Les grandes tendances en termes de conduites addictives

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions

Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions Frank Zobel Responsable d unité Politique, évaluation et coordination Plan Deux ou trois choses

Plus en détail

L intérêt de l analyse des cheveux

L intérêt de l analyse des cheveux L intérêt de l analyse des cheveux ChemTox est un laboratoire pionnier des investigations toxicologiques et plus particulièrement des analyses de cheveux. Son expertise, basée sur près de 20 années d expérience,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS

PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS PRISE EN CHARGE EN VILLE DES PERSONNES DÉPENDANTES AUX OPIACÉS Constance Legroux (DCEM3) QUELQUES CHIFFRES 150 000 toxicomanes en France, dont moins de Diminution de la mortalité grâce à la mise sur le

Plus en détail

Marie Debrus (AFR MDM) Jean-Marie Le Gall (AIDES) 4èmes Journées nationales de la Fédération Addiction 13 juin 2014

Marie Debrus (AFR MDM) Jean-Marie Le Gall (AIDES) 4èmes Journées nationales de la Fédération Addiction 13 juin 2014 Marie Debrus (AFR MDM) Jean-Marie Le Gall (AIDES) 4èmes Journées nationales de la Fédération Addiction 13 juin 2014 2014 : big bang pour la RDR ou le début de l ère glaciaire? LES AVANCEES (innovations?)

Plus en détail

Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop

Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop Alcool : Oui, on peut dire «non» au verre de trop Dossier de presse Novembre 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA \ Corporate :

Plus en détail

PRÉVALENCE DE L USAGE PROBLÉMATIQUE DE DROGUES EN FRANCE - ESTIMATIONS 2006 -

PRÉVALENCE DE L USAGE PROBLÉMATIQUE DE DROGUES EN FRANCE - ESTIMATIONS 2006 - F O C U S Consommations et conséquences PRÉVALENCE DE L USAGE PROBLÉMATIQUE DE DROGUES EN FRANCE - ESTIMATIONS 2006 - Jean-Michel Costes Laure Vaissade Emanuella Colasante * Christophe Palle Stéphane Legleye

Plus en détail

QUELLE PRÉVENTION. pour les jeunes en espace de loisirs? Injep ALCOOL, TABAC, CANNABIS... Publication de l

QUELLE PRÉVENTION. pour les jeunes en espace de loisirs? Injep ALCOOL, TABAC, CANNABIS... Publication de l Publication de l Injep Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) Haut-commissaire à la Jeunesse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative

Plus en détail

Les aspects législatifs

Les aspects législatifs Les aspects législatifs 9 pl. du Général Koenig, 35000 Rennes, 02.23.20.14.60 cirdd@cirdd-bretagne.fr Jeudi 12 mai 2011 DU Addictologie - Rennes DEFINITION DES DROGUES un historique international (1) Les

Plus en détail

Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes?

Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes? Santé des 15-30 ans : Comment se portent et se comportent les jeunes? Baromètre santé jeunes 2010 Dossier de presse Juin 2013 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

L Alcool et les jeunes : Prévention des risques et prise en charge des conséquences de l usage

L Alcool et les jeunes : Prévention des risques et prise en charge des conséquences de l usage L Alcool et les jeunes : Prévention des risques et prise en charge des conséquences de l usage Bibliographie sélective Documents accessibles en ligne ou consultables au CIRDD Alsace Novembre 2010 Sommaire

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Chaque personne a accès à une prise en charge individuelle, anonyme et gratuite, en fonction de ses besoins.

Chaque personne a accès à une prise en charge individuelle, anonyme et gratuite, en fonction de ses besoins. L origine de l association remonte aux années 1990 avec la création du programme de réduction des risques de Médecins du monde (MDM) à Marseille : le bus échange de seringues de MDM s est posé pour la

Plus en détail

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie La consommation excessive d alcool et les conduites à risque associées sont des

Plus en détail

Drogues, toxicomanies, conduites addictives

Drogues, toxicomanies, conduites addictives Drogues, toxicomanies, conduites addictives Jean-Etienne PODIK Mots clefs Addictions, dépendance Toxicomanies Politique de réduction des risques Comportements à risques Coûts Tabac Alcool Drogues licites,

Plus en détail

CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C FRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANT

CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C FRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANT LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN C CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA S EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES L SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIF RES LA SANTÉ EN CHIFFRES LA SANTÉ CHIFFRES LA SANTÉ EN CHIFFRES

Plus en détail

Partie III : Les déterminants de la santé

Partie III : Les déterminants de la santé Partie III : Les déterminants de la santé La santé de la population bruxelloise dépend de nombreux facteurs qui interviennent à des niveaux différents. Au niveau individuel, outre les facteurs génétiques,

Plus en détail

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants La consommation excessive d alcool et les conduites

Plus en détail

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL Dossier réalisé par l Observatoire Régional de la Santé du Mai 22 avec la collaboration du Registre Général des Cancers en région La santé observée en O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers),

Plus en détail

Conduites addictives chez les adolescents. Usages, prévention et accompagnement

Conduites addictives chez les adolescents. Usages, prévention et accompagnement Conduites addictives chez les adolescents Usages, prévention et accompagnement Conduites addictives chez les adolescents Usages, prévention et accompagnement ISBN 978-2-85598-913-2 Les éditions Inserm,

Plus en détail

Regards sur la fin de l'adolescence

Regards sur la fin de l'adolescence OFDT Observatoire français des drogues et des toxicomanies 105, rue La Fayette 75 010 Paris Tél : 01 53 20 16 16 Fax : 01 53 20 16 00 courrier électronique : ofdt@ofdt.fr Les études publiées par l OFDT

Plus en détail

N O S L I M I T E S?!

N O S L I M I T E S?! NOS LIMITES?! Cette brochure contient des informations essentielles sur l alcool et peut vous permettre de calculer votre. L alcool L alcool est une drogue licite et réglementée dont la substance psychoactive

Plus en détail

LIVRE BLANC DE L ADDICTOLOGIE FRANCAISE. 100 propositions pour réduire les dommages des addictions en France. Contact : princeps.gdumas@orange.

LIVRE BLANC DE L ADDICTOLOGIE FRANCAISE. 100 propositions pour réduire les dommages des addictions en France. Contact : princeps.gdumas@orange. FEDERATIION FRANCAIISE D ADDIICTOLOGIIE LIVRE BLANC DE L ADDICTOLOGIE FRANCAISE 100 propositions pour réduire les dommages des addictions en France Contact : princeps.gdumas@orange.fr LIVRE BLANC DE L

Plus en détail

LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. Les addictions

LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL. Les addictions LES AVIS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL Les addictions Mme Gisèle Ballaloud Juin 2015 2015-19 NOR : CESL1100019X Vendredi 10 juillet 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Mandature

Plus en détail

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2).

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2). SANTÉ ET BIEN-ÊTRE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Zoom santé Janvier 2010 Numéro 19 Alors que le cigarillo perd des adeptes, le poker gagne du terrain chez les élèves du secondaire Gaëtane Dubé*,

Plus en détail

«Gestion des risques liés à la consommation d alcool et autres substances psychoactives en lien avec le travail»

«Gestion des risques liés à la consommation d alcool et autres substances psychoactives en lien avec le travail» «Gestion des risques liés à la consommation d alcool et autres substances psychoactives en lien avec le travail» Jean Paul JEANNIN ARCOM Formation Conseil 06 08 61 66 81 Arcomjpj@noos.fr Diagnostics Formations

Plus en détail

L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience

L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience Colloque Offre d alcool et conséquences sociales Service public fédéral santé publique de Belgique 26 septembre 2014 1

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Repérage précoce et intervention brève en alcoologie en premier recours

NOTE DE CADRAGE. Repérage précoce et intervention brève en alcoologie en premier recours NOTE DE CADRAGE Repérage précoce et intervention brève en alcoologie en premier recours Mars 2014 L équipe Ce rapport d élaboration a été réalisé par le Dr Claudie Locquet, chef de projet au Service des

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 FACULTE DE MEDECINE Année 2012 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR TARJUS Thomas Né le 4 juin 1980 à Paris (75) Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise Guide de gestion de la crise d ivresse en entreprise L IVRESSE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Ce guide pratique se veut un outil répondant aux besoins exprimés par les entreprises. Il répond uniquement à la

Plus en détail

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique 133 Cadre légal et orientations de la politique publique 134 135 Cadre légal en matière d alcool celui collecté. Par contre, le cannabis et l alcool sont consommés en même temps que l ecstasy par 7 consommateurs

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé

L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé L enjeu de la reconnaissance des pharmaciens comme éducateur de santé 3 e conférence sur les traitements de la dépendance aux opioïdes Genève, 19 octobre 2012 Nicolas Bonnet, directeur du Respadd Anne

Plus en détail

Alcool Les dangers cachés

Alcool Les dangers cachés Alcool Les dangers cachés L alcool, dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l'impression d'être bien, d'être capable de plus de choses et d'avoir confiance en soi. Mais tout

Plus en détail

Le coût social de la consommation de drogues illégales en Suisse

Le coût social de la consommation de drogues illégales en Suisse Le coût social de la consommation de drogues illégales en Suisse Rapport final Claude Jeanrenaud Gaëlle Widmer Sonia Pellegrini Institut de recherches économiques et régionales 2005 TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Réseau Addictions des Alpes Maritimes i GT.06 Président : Dr Pierre AIRAUDI Médecin-Coordinateur : Dr Jean-Marc COHEN Soirée Scientifique RSN & GT.06 Jeudi 02/12/2010 1 PLAN petit historique R.S.N. + GT.06

Plus en détail

http://addictologie.hug-ge.ch

http://addictologie.hug-ge.ch Jeudi 5 février 2015 Gerard Calzada http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES Wikipédia 2 http://addictologie.hug-ge.ch Trainspotting (1966) ASPECTS CINÉMATOGRAPHIQUES

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

Le coût social des drogues licites (alcool et tabac) et illicites en France

Le coût social des drogues licites (alcool et tabac) et illicites en France OFDT Observatoire français des drogues et des toxicomanies 105 rue La Fayette 75 010 Paris Tél : 01 53 20 16 16 Fax : 01 53 20 16 00 e-mail : ofdt@ofdt.fr Les études publiées par l OFDT sont consultables

Plus en détail

RÉSUMÉ ANALYTIQUE DRUG MONDIAL SUR LES

RÉSUMÉ ANALYTIQUE DRUG MONDIAL SUR LES RÉSUMÉ ANALYTIQUE RAPPORT WORLD DRUG MONDIAL SUR LES REPORT DROGUES 2014 Résumé analytique Chaque année, le Rapport mondial sur les drogues passe en revue les principales évolutions intervenues sur les

Plus en détail

Monitorage sur le tabac en Suisse : notoriété, utilisation et acceptation

Monitorage sur le tabac en Suisse : notoriété, utilisation et acceptation Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Monitorage sur le tabac en Suisse : notoriété, utilisation et acceptation Résultats de l enquête menée sur les organisations partenaires de l Office fédéral

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL. ET SI LES AUTRES C ETAIT VOUS?

DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL. ET SI LES AUTRES C ETAIT VOUS? DOSSIER DE PRESSE 27 AVRIL 2006 5 MILLIONS DE FRANÇAIS ONT UN PROBLEME AVEC L ALCOOL.. ET SII LES AUTRES C ETAI IT VOUS? SOMMAIRE Les hommes boivent plus souvent et en plus grande quantité que les femmes..

Plus en détail

Thème : Une histoire comme tant d autres

Thème : Une histoire comme tant d autres Thème : Une histoire comme tant d autres Situation : Un samedi soir de Janvier 2007, le frère d un jeune du LP-PJ Laurent d Aniche rentre de discothèque. A la fin de la soirée, il a consommé beaucoup de

Plus en détail

PHÉNOMÈNES ÉMERGENTS TENDANCES RÉCENTES LIÉS AUX DROGUES EN 2005 SUR LE SITE DE PARIS. Tendances récentes et nouvelles drogues

PHÉNOMÈNES ÉMERGENTS TENDANCES RÉCENTES LIÉS AUX DROGUES EN 2005 SUR LE SITE DE PARIS. Tendances récentes et nouvelles drogues PHÉNOMÈNES ÉMERGENTS LIÉS AUX DROGUES EN 2005 T R E N D Tendances récentes et nouvelles drogues TENDANCES RÉCENTES SUR LE SITE DE PARIS Janvier 2007 PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE REGION ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2015 emevia - La santé des étudiants en 2013 1 emevia - La santé des étudiants en 2013 2 1. Contexte et objectifs emevia est le premier réseau de mutuelles étudiantes de proximité EmeVia

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles :

Questionnaire ICA. Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Questionnaire ICA Tout d abord nous vous prions de fournir quelques indications personnelles : Sexe : Féminin Masculin Age : ans Nombre d années d études (y compris l école obligatoire) terminées et réussies

Plus en détail

Impact de l augmentation des prix. sur la consommation de tabac. Catherine Hill. Institut Gustave Roussy

Impact de l augmentation des prix. sur la consommation de tabac. Catherine Hill. Institut Gustave Roussy Impact de l augmentation des prix sur la consommation de tabac Catherine Hill Institut Gustave Roussy Septembre 2013 1 Ce travail a bénéficié des relectures de Christian Ben Lakhdar (Université catholique

Plus en détail

Enquête Santé des étudiants en 2011

Enquête Santé des étudiants en 2011 La santé des étudiants en 2011 1 Enquête Santé des étudiants en 2011 Les mutuelles étudiantes régionales ont trois métiers: - Elles ont une délégation de service publique pour la gestion du régime obligatoire

Plus en détail

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Dossier de presse Janvier 2015 CONTACT PRESSE Inpes

Plus en détail

Tableau de bord de suivi des suicides et tentatives de suicide en Poitou-Charentes

Tableau de bord de suivi des suicides et tentatives de suicide en Poitou-Charentes Février 2014 TERRITOIRES DE SANTE TABLEAU DE BORD Tableau de bord de suivi des suicides et tentatives de suicide en Poitou-Charentes FEVRIE SUICIDES ET TENTATIVES DE SUICIDE Rapport n 154 Février 2014

Plus en détail

TREND. Tendances Récentes Emergentes. Site de Marseille 2010. et Nouvelles Drogues. TREND Marseille - rapport 2010 1

TREND. Tendances Récentes Emergentes. Site de Marseille 2010. et Nouvelles Drogues. TREND Marseille - rapport 2010 1 TREND Tendances Récentes Emergentes et Nouvelles Drogues Site de Marseille 2010 TREND Marseille - rapport 2010 1 Contributions à TREND Marseille - enquête 2010 Chargée de coordination TREND 2010 - Emmanuelle

Plus en détail

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes.

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Drogues et loi Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Loi du 31 décembre 1970 Interdit et pénalise l usage de toute

Plus en détail

Les collectivités territoriales face aux conduites addictives

Les collectivités territoriales face aux conduites addictives GUIDE PRATIQUE Les collectivités territoriales face aux conduites addictives Stupéfiants Alcool Tabac REMERCIEMENTS Ministère de la Justice et des Libertés Ministère de l Intérieur, de l Outre mer, des

Plus en détail

Grossesse et maternité

Grossesse et maternité Santé des mères et des enfants de Paris 3 3.. Grossesse et vulnérabilité 113 3.2. Dépistage des anomalies chromosomiques et des malformations 125 3.3. Assistance médicale à la procréation (AMP) et grossesses

Plus en détail

Rapport annuel sur l état du phénomène de la drogue dans l Union européenne

Rapport annuel sur l état du phénomène de la drogue dans l Union européenne ISSN 1609-6142 2001 Rapport annuel sur l état du phénomène de la drogue dans l Union européenne O. E. D. T. Observatoire européen des drogues et des toxicomanies FR Notice légale Ce document est la propriété

Plus en détail

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 Classification des infractions 14.1 La loi sur la circulation prévoit une catégorisation des infractions en quatre degrés, des moins graves

Plus en détail

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch boire ou conduire Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch Que se passe-t-il quand on boit de l alcool? Que se passe-t-il dans le corps? Un petit pourcentage

Plus en détail

Séminaire de Rennes, jeudi 21 octobre 2010

Séminaire de Rennes, jeudi 21 octobre 2010 PROJET 2010 : Pratiques en réseaux pour l insertion par l emploi des usagers de drogues Séminaire de Rennes, jeudi 21 octobre 2010 Présents : Groupe de travail : SYNTHESE DES ECHANGES Christine CALDERON

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert

Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert soins des personnes détenues Addictions : la continuité des soins des personnes détenues / L articulation entre les professionnels de santé de la prison et du milieu ouvert Pratique(s Addictions: les

Plus en détail

Stratégie globale de la Commission européenne pour réduire les dommages liés à l alcool en Europe à l horizon fin 2012

Stratégie globale de la Commission européenne pour réduire les dommages liés à l alcool en Europe à l horizon fin 2012 Stratégie globale de la Commission européenne pour réduire les dommages liés à l alcool en Europe à l horizon fin 2012 Contribution de l Assurance Maladie française Mai 2007 Depuis sa naissance en 1945,

Plus en détail

Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon

Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon CONDUIITE ET SUBSTANCES PSYCHOACTIIVES Etude sur 310 conducteurs impliqués dans un accident de la voie publique et hospitalisés au CHU de Besançon Décembre 2001 Consommation de substances psychoactives

Plus en détail

REMERCIEMENTS 336 LE SITE ÉTUDIÉ 341 LES ESPACES ÉTUDIÉS 349 LES MÉTHODES DE TRAVAIL UTILISÉES 350 LES USAGERS DE PRODUITS 353 LES PRODUITS 362

REMERCIEMENTS 336 LE SITE ÉTUDIÉ 341 LES ESPACES ÉTUDIÉS 349 LES MÉTHODES DE TRAVAIL UTILISÉES 350 LES USAGERS DE PRODUITS 353 LES PRODUITS 362 LYON 333 REMERCIEMENTS 336 PRÉFACE 337 INTRODUCTION 339 REPÈRES 341 LE SITE ÉTUDIÉ 341 LES ESPACES ÉTUDIÉS 349 LES MÉTHODES DE TRAVAIL UTILISÉES 350 ÉTAT DES LIEUX ET RÉSULTATS DES OBSERVATIONS RÉALISÉES

Plus en détail

Etude des pratiques d'injection intraveineuse et autres détournements du méthylphénidate en Région Paca-Corse

Etude des pratiques d'injection intraveineuse et autres détournements du méthylphénidate en Région Paca-Corse Etude des pratiques d'injection intraveineuse et autres détournements du méthylphénidate en Région Paca-Corse Dr Joëlle Micallef CEIP-Addictovigilance PACA-Corse Pharmacologie Clinique, CHU Timone http://www.observation-pharmacodependance.org

Plus en détail

Le Système d alerte canicule et santé - Sacs 2011. Karine Laaidi, Aymeric Ung 10 mai 2011- Journée SOS Médecins

Le Système d alerte canicule et santé - Sacs 2011. Karine Laaidi, Aymeric Ung 10 mai 2011- Journée SOS Médecins Le Système d alerte canicule et santé - Sacs 2011 Karine Laaidi, Aymeric Ung 10 mai 2011- Journée SOS Médecins 1. Objectifs et principes 2. Les indicateurs d alerte 3. Les indicateurs de suivi d alerte

Plus en détail

COÛTS ET BÉNÉFICES ÉCONOMIQUES DES DROGUES. Consommateurs et conséquences. Pierre KOPP Philippe FENOGLIO

COÛTS ET BÉNÉFICES ÉCONOMIQUES DES DROGUES. Consommateurs et conséquences. Pierre KOPP Philippe FENOGLIO COÛTS ET BÉNÉFICES ÉCONOMIQUES DES DROGUES F O C U S Consommateurs et conséquences Pierre KOPP Philippe FENOGLIO Juin 2004 COUTS ET BÉNÉFICES ÉCONOMIQUES DES DROGUES Pierre Kopp Professeur de Sciences

Plus en détail

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France

8.4. Les accidents. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les accidents 8.4 Le contexte Les accidents, souvent générateurs de handicaps sévères et de décès ont un coût à la fois humain, économique et social très lourd.

Plus en détail

Infection à VIH et Sida à La Réunion

Infection à VIH et Sida à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Infection à VIH et Sida à La Réunion CIRE océan Indien Novembre 2011 Contexte Contexte national Le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité en 2009 est estimé

Plus en détail

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Tarif des mutuelles santé : Communiqué de presse Lille, le 1er septembre 2011 Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Le cabinet de conseil Fact&Figures prévoyait en juillet

Plus en détail

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES Enseignement du Deuxième Cycle des Etudes Médicales Faculté de Médecine de Toulouse Purpan et Toulouse Rangueil Module I «Apprentissage de l exercice médical» Coordonnateurs Pr Alain Grand Pr Daniel Rougé

Plus en détail