L'ÉCOLE CENTRALE LYONNAISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'ÉCOLE CENTRALE LYONNAISE"

Transcription

1 2.2 e Année. A' Janvier IQ25 BULLETIN MENSUEL de l'association des Anciens Elèves de L'ÉCOLE CENTRALE LYONNAISE ÉCOLE TECHNIQUE SUPÉRIEURE FONDÉE EN 1857 Association fondée en 1866 et reconnue comme établissement d'utilité publique par Décret du 3 Août 1921 EXPOSITION INTERNATIONALE DE LYON 1911 : MÉDAILLE D'OR SOMMAIRE Assemblée générale et Banquet annuel du 6 décembre IQ24. Chronique de l'association, des Groupes régionaux et de l'école. Offres et Demandes de Situations. Informations commerciales. Bibliographie. Sommaire des Publications reçues à l'association. PRIX DE CE NUMÉRO : 3 FR. Secrétariat et Salle de lecture de l'association 7, RUE GRÔLÉE, LYON Téléphone : Barre Compte de Chèques postaux : LYON 1995

2 188 r Société Anonyme des Etablissements GINDRE - DUGHAVANY CAPITAL : 6 OOO OOO DE FRANCS, 56, Avenue de Noaîlles, LYON Téléph. Yaudrey APPLICATIONS INDUSTRIELLES DE L'ÉLECTRICITÉ ÉCLAIRAGE TRANSPORT DE FORCE ÉLECTROCHIMIE MATÉRIEL C. L I IVI B Traits, Lames, Paillons or et argent faux et mi-fins, Dorage électrochimique Laiton en barres pour décolletage Cuivre rouge en barres, en fils et en bande ^ VT7^7 W W W Vy W^7 W ï W W"^ VW Wv" V^ W V VVVVVV W W W^7 W VV V^ V <S> 185 Registre du Commerce : Sarrebruck D.E.P.B n IL ffliip MANUTENTION et TRANSPORTS MÉCANIQUES en tous genres 72, rue de la Boétie, 72 PARIS (8 e ) Téléphone : Elysées Société E HECKEL Sarrebruck (Sarre) Agent régional : Marc FONTUGNE (E.CL1920) 206, Grande Rue de la Guillotière, LYON 189 «SEPTIC-FOSSE Supprimé les vidanges, assainit les Habitations, remplace le tout à l'égout Stations d'épuration d'eaux d'égouts, de W.-C. etc. Épuration des Eaux résiduaires industrielles L'AUTO-ÉPURATION 18, Boulevard St-Naphre, MARSEILLE Tél AGENCE et DEPOT : U, rue 'Bernard, LYON-MONTCrMT

3 I tikkwêfmêêêêfmêamttêêtêi^êtêéêatêêuêa imiiiiiiimniiiiiiiiihiiiiiinhiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiihiiiiiiniiiiniiiiiiiiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiniiihiiiiiiiiiiiiiiiihiiiitjii^ 193 AUTOMOBILES BERLIET LYON MONPLAISIR LYON VÉNISSIEUX PARIS 152 AVENUE DES CHAMPS-ELYSÉES & 183, RUE DE LA POMPE. 183 = BORDE A UX 115, Boulevard Wilson, 115 LILLE 197, Rue Nationale, 197 MARSEILLE 85, Avenue du Prado, 85 NANCY - Place de la Cathédrale NANTES 14, Rue Haudaudine, 14 NICE 10, Avenue des Fleurs, 10 NOS SUCCURSALES ALGER 23, Rue Michefet, 23 ORAN 89, Rue d'arzew, 89 CONSTANTINOPLE Çhichli, Bouyoukdéré Djadessi LISBONNE 137, Rue du Iro de Dezembro, 137 LONDRES 40, Sackville Street, 40 MADRID Calle Principe de Vergara, 8 AGENCES DANS TOUTES LES PRINCIPALES VILLES DE FRANCE & DE L'ÉTRANGER. ^[lliiiiiiiiiiiiiliililliliiiiiiimlliiiliiiiliiiiiiiiiiimiiiiiiiiiiliiiiihiiiliiiiiiiiiiiihiiiiiihiiiiiiiiiiiiiiiiiiniinniiiiiiiiiiiiiiiiniii^

4 II 193 ÉTUDES ET INSTALLATIONS INDUSTRIELLES CABINET TECHNIQUE E. MICHEL INGÉNIEUR CIVIL Diplômé l ie Classe (E.C.L.1893) 61, rue Pierre-Corneille, LYON Tél. Vaudrey 2-60 ETUDES ET INSTALLATIONS D'USINES : Bâtiments et ateliers, sheeds. halls. Charpentes bois el fer, béton armé. SERVICES GÉNÉRAUX : Eau, vapeur, générateurs, force motrice, moteurs thermiques et hydrauliques, transport de force, manutention mécanique. HYGIÈNE : Eclairage, chauffage, ventilation, séchage, humidification, enlèvement de poussières et buées, assainissement. LABORATOIRES ABATTOIRS FRIGORIFIQUES AMÉNAGEMENT DE CHUTES D'EAU. INDUSTRIE CHIMIQUE G. FOURTON, Ingénieur-Conseil ancien Ingénieur des Etablissements fculhmann et des Etablissements Malétra. - ACIDE SUL- FURIQUE. Grillage de pyrite ou de blende. REPRÉSENTANT DU FOUR MÉCANIQUE BRACQ-LAURENT. Chambres de plomb, contact, concentration, décuivrage. SULFATES : Cuivre, fer, zinc, soude. ACIDE CHLORHYDRIQUE : Chlore et produits chlorés. SULFURES : Sodium. b'arvr-* calcium, zinc, par fours à gazogènes. ENGRAIS : Superphosphates. CARBONISATION des bois, tourbes, lignite. _ BROYAGE de sels et min«- rais. SUCRERIE : Betterave, canne Expertises et arbitrages. ÉTUDES de FOURS APPLIQUÉS à L'INDUSTRIE A. CAYATTE, Ingénieur-spécialiste GAZOGÈNES et foyers pour tous combustibles. CÉRAMIQUE : Fours à porcelaine, a ralence, à grès ; à briques ordinaires et réfractaires ; à poteries, à moufles. VERRERIE ; Fours à bassin pour vitres et bouteilles, fours à étendre et à recuire. MÉTALLURGIE : Fours d'aciéries, tubilots, fours à réverbères, à fonte malléable, à tremper, à cémenter, à recuire. INDUSTRIE CHIMIQUE : Fours pour tous traitements thermiques ; fours à silicate de soude à gaz et à chaleur récupérée. TRAVAUX D'ARCHITECTURE C. BERGER #, Architecte ancien Elève de l'ecole des Beaux-Arts de Paris. Professeur à l'ecole régionale d'architecture de Lyon. Hotels. Maisons à loyer. Villas. Magasins et Bureaux. Cité» et Maisons ouvrières. Exploitations agricoles. Décoration. Bâtiments municipaux. Ecoles. Abattoirs, ert. EXPERTISES EX ARBITRAGES 1, br> i»

5 III 1 m *93 Registre du Commerce, Dijon n* 851 A. PETOLAT- DIJON CHEMINS DE FER PORTATIFS : * RAILS,VOIES et tous WAGONS ET métalliques et en bois de tous types et de tous cubes BERLINES DE MINES LOCOMOTIVES, PELLES A VAPEUR CONCASSEURS - BROYEURS MALAXEURS - BÉTONNIÈRES LORYS- CHANGEMENTS DE VOIE POMPES, ETC. PORTATIVES accessoires WAGONNETS -A.G-E3ÏTX <3-É3SrÉia J A.X J.A. JL.-3TOIT E.NEYRAND(Ing.E.C.L.19I0),27,GoursMorand,LYON Tél.Vaudrey B. TRAYVOC USINES de la MULATIÈRE (Rhône) C«, fondée en 1821 '* *(* *- MACHINES A ESSAYER les Métaux et autres Matériaux INSTRUMENTS DE PESAGE Balances Bascules Ponts à. bascules en tous genres e't de toutes portées Pour tous genres d'essais dans toutes forces Appareils enregistreurs Indicateurs automatiques 4 mercure >* PLANS - DEVIS - CATALOGUES franco sur demande

6 IV 193 POURQUOI? Pour ['ASSURANCE de votre personnel contre les ACCIDENTS DU TRAVAIL (loi de 1898;, Pour toutes vos assurances accidents (individuelles, chevaux etvoitures,automobiles, gens de maison, responsabilité civile), Votre intérêt est-il de vous adresser DIRECTEMENT à L' E SOCIÉTÉ D'ASSURANCES MUTUELLES à cotisations fixes et à frais généraux limités FONDÉE A LYON LE 12 MAI 1874 SIÈGE SOCIAL : 4, rue Lanterne, LYON Téléph. Barre PARCE QUE : 1 Vous aurez une garantie complète. i Votre prime servira uniquement a payer les sinistres avec des frais généraux réduits et rigoureusement limités et, non à rémunérer des oapitaux ou à payer des intermédiaires coûteux. 3 Vous ne serez pas exposés à des rappels en fin d'exercice. 4 e Son administration est entre les mains des assurés eux-mêmes. 5 Vous serez déchargés de tout souci en cas d'accident. N EST-CE PAS CE OUE VOUS RECHERCHEZ?

7 193 SIÈGE SOCIAL : 15, Avenue Matignon,/ (PARIS 8«) Tél. : Elysées S7-27 USINES : PETIT-QUEVILLY (Seine-lnférieurt TRANSFORMATEURS DE TOUTES PUISSANCES POUR TOUS USAGES = LIVRAISON TRÈS RAPIDE DE TRANSFORMATEURS NORMAUX = = APPAREILS POUR LE SÉCHAGE ET LE FILTRAGE DE L'HUILE = Téléphone : BARRE 7-86 AGENCE DE LYON F. VIALLET, INGÉNIEUR 5, me Gt'Ôlêe, S, Adr.Télégr.: letransfobel-lyoh DEVIS GRATUITS SUR DEMANDE 193 Registre du Commerce, Lyon n B 1445 SOCIETE HORME ET BUIRE SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE DE FRANCS LYON - 8, rue Victor-Hugo, 8 - LYON Téléphone Barre: 0.03 et33 68 ; inter LAMINOIRS complets, réversibles, Bloomings, Trains à tôles,à fers marchands,etc. Outillage et accessoires MATERIEL DE FORGES MATERIEL DE MINES Presses à forger, à gabarier, Cisailles, Pilons -à Machines d'extraction, Treuils vapeur, et à air comprimé, Pilons auto-compresseurs, système H. B. Usines d'agglomération complètes Descenderies, Compresseurs Compresseurs de puissance supérieure à 80 HP et Pompes à vide rotatifs de m 3 h. et au-dessus, système René PLANCHE, breveté S.G.'D.G. ACIERS MOULÉS Moulages en fonte jusqu'à 90 tonnes Pièces mécaniques Lingotières Cuvelages de Puits et Tunnels M A T E R I E Z * R O U L A N T Voitures-Wagons, Tram- ways, Automotrices a essence, Wagons-Foudres, Wagons Autos-Déchargeurs, Wagons frigorifiques types des grandes Compagnies, Compagnies secondaires et types spéciaux. FONTES DE MOULAGE, D'AFFINAGE ET SPÉCIALES Matériel d'usines à gaz, Appareils de Canalisation, Tuyaux de descente

8 VI 193 WsB MANUFACTURE LYONNAISE DES BRONZES D'ECLAIRAGE SOCIÉTÉ ANONYME FRANÇAISE AU CAPITAL DE SIÈGE SOCIAL: USINES , ROUTE DE GENAS VILLECJRBANNE-LÈS-LYON FRANCS Téléphone : 2-69 VILLEURBANNE Télégramme: BRONZE- ÉCLAIRAGE BRONZES d'eclairage DE TOUS STYLES pour ÉLECTRICITÉ, GylZ BRONZES ei LUSTRERIES D'ÉGLISES STATUES ALLÉGORIQUES de lotîtes dimensions FONDERIE de BRONZE CUIVR LECHORT Travaux pour ioules In Jus tries bruts ou usinés TUBES LAITON ETIRES SANS SOUDURE ET PROFILÉS CUIVRERIES GÉNÉRALES POUR MATERIEL ROULANT CHEMINS DE FER-TRAMWAYS NAVIRES - PAQUEBOTS Tous les modèles des grandes Compagnies S'adresser au Camarade Antoine GENEVOIS, (E c L Directeur technique 1909 > 193 J. BAYARD Fils aine ingénieur-constructeur W é S. G. D. G. BUREAUX : 2, Avenue Jules-Ferry, I I YflN USINES : 134, 137, rue Bugeaud, j L I Ull Adr. télégr. Bayard Bornes.Lyon-Tél.Vaudrey BORNES-FONTAINES Syst. BAYARD, Breveté 8.G D.G. <r Anti-Gaspilleuse, Anu-Bêtttr j> c Plus de applications» Les Ruptures de canalisation et les Frais d'entretien sont complètement supprimés par l'emploi de ladite borne ManufactureJompes ET MOTO-POMPES électriques et à essence de pétrole pour transvasement des vins arrosage, élévation d'eau, épuisement, incendie et toutes autres applications 8^6 «nvb vricate, oetôôè une vunoe, covvnaijt fe.fe«+vr\ ouixe^ôe : immmiftwm nni&l (3n^«roeurFCLig2o) OncLen/œ JT&zison ce.jiicstu. 7, Fl ocec <ka Çâieslitts. Tbyàs*. Téléphone, Bcut/te 2A-59. <Sn re^r>uàe JB Vitrerie /4toat. 0tdu46u & \ferresà t/hrej catx&l e m.cvuz&d Verre CatfcidîtaEe. - V(mce. fyumi.. Bouixiges et 3}onGonnes c& &*m m

9 VII [iiinnmiiiiiiiiniiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiihiiiiiiiiiinihiiie- S = i93 Registre du Commerce : Lyon B g CURTY&C INGÉNIEURS-CONSTRUCTEURS IE3 Bureaux et Ateliers : 30, rue de Fonderies : 348, rue Duguesclin l'abondance Adresse télégraphique : ~\T f\ TWJ Téléphone : EXCELSIOR - LYON L«1 V/ 1^ Vaudrey 3-32 I JOINTS MÉTALLIQUES & GARNITURES S pour Vapeur, Eau, Gaz, Acides, Air comprimé, efc. = 1 FONDERIE FONTE GRISE ET ACIEREE I JT jr I SPÉCIALITÉ DE BARREAUX DE GRILLE I = Fabrication par procédés brevetés E I en Métal «Fontaciérée» D. E. P. bj [APPAREIL (! EXCELSIOR"pour la récupération! I des eaux de condensation 1 I FOURNITURES INDUSTRIELLES pour chaudières E. PICAT, Directeur ioninnmiiirannim^

10 193 VIII 13 Grands Prix 5 Médailles d'or Courroies LÉCHÂT Cuir Balata % POIL? COTON CPIE1U ê % Transporteurs USINES : ULLE-PARIS-GAND DEPOT DE LYON : 29, Quai Gailleton Téléphone : Barre 59-94

11 193 CARTONNAGES EN TOUS GENEES P. RAVIER Ingénieur (E.CL. 1897) 3, rue Jean-Novel LYON-VILLEURBANNE. T* SPÉCIALITÉ TUBES BOITES SERTIES EMBOUTIES IX 193 Modelage Mécanique Modèles de toutes dimensions pour Grosse et petite Mécanique. Aviation. Automobiles. Robinetterie, Fonderie et Autres A. LAPÏERRE 7, rue du Professeur Rollet, 7 près la Nouvelle Manufacture des Tabacs. LYON Téléphone : Vaudrey Travaux en réduction pour Etudes, Ecoles et Expositions et tous Travaux en Bols 193 R. C. Lyon, A OPTIQUE-PHOTO INSTRUMENTS DE PRECISION Spécialisés dans ces articles par notre choix, notre débit et notre organisation, nous sommes certains de vous offrir LA MEILLEURE QUALITÉ AU MEILLEUR PRIX J. Gambs *, rue Présldent-Carnot, 4 LYON 193 Gartonneries réunies VOISIN & PASCAL ^OClÉTé ^SOKYME AU papital DE 3.3OO.OOO JfRANCS Siège social : 7, rue Godeîroy, LYON Tél. Vaudrey Inter. Barre CARTONS ÉLECTRICITÉ (dits PRESSSPAHN) Lustrés pour Apprêts d'étoffes Satinage, Brochures, Ourdissage Cartons pour Joints Cartons-Cuir pour Chausssure Cartons pour Cartonnage et Reliure Cartonnettes bicolores pour Étuis RENE DE VEYLE Téléphone : Barre 0-94 FABRIQUE de PRODUITS CÉRAMIQUES - PRODUITS en GRÈS pour Canalisations et tous Travaux de Bâtiments SPÉCIALITÉ de Grès pour l'industrie chimique et 1 Électricité USINE : La Tour-de-Salvagny (Rhône) Directeur : Jean de VEYLE Ing. (E.C.L. 1914) BUREAUX : 16, Quai de Bondy LYON

12 X 193 R. C. Seine Forges et Ateliers de COMMENTRY-OISSEL Société Anonyme au capital de Frs. CHAUDRONNERIE - WAGONNETS ET BERLINES MATÉRIEL ROULANT CHAUFFAGE ÉLIMINATION DE BUÉES - SÉCHAGE Agent Régional : Marc FONTUGNE, Ing. E. C. L. (1920) 206, Grande-Rue de la Guillotière, LYON 193 Importation TÉLÉPHONE \. V f aud ; ej ;, 32 ' 42 " Établissements Inter 1-13 ^ ^g> {T ri 0 ' A. C0STADAU TÉLÉGRAMMES g ^ $P A.LASELVEetE.CHAIZE AUTOOIL LYON Jk É& V-', réutùs Antoine LA SELVE > J&'.» fck Successeur ^VX^ " ^ ^ W SIÈGE SOCIAL ET USINE : 477, Avenue Jean-Jaurès, L YON Succursales et Usines : MARSEILLE, ST-ETIENNE CH. BLANCHET- LA SELVE (1922) : Directeur technique. <j 193 r> \ V.BOUCHARDON&F.ANJOU I < ( E - G) (E. C L. 1909) > 17, rue Daniel-Stern, PARIS (XV S ) ^ Téléph.'Ségur 0036 Métro Diipléix RAYONS X, ÉLECTRICITÉ MÉDICALE CASQUES et ÉCOUTEURS TÉLÉPHONIQUES î Pour la X. <S. R. I i,_._ I

13 XI 9 K 1.93 r Registre du Commerce, Lyon A Etablissements AGHARO 21, chemin ae Montanny LYON HÈRES pour Chauffage central. eau et vapeur Chef de fabrication : Ch. MEDER Ingénieur (E. G. L. 1901) Ti5! VaudnRv40-79 ocitrt LYONNAISE L.HEMMERLÊ ADM? DlR CT Ùilg PHOTOGRAVURE gj v DESSIN CLICHÉS d'impression monochrome&. trichrome POU, CATALOGUES,AFFICHES^ JOORNAOX.ETC. ' $ b.rtie delà" GRANDE FAMILLE- ^ Ij ^1 lililljllliiiillliillllililililfjlliiijlllllllllilijililllfflflilmllililillillilitlfliillilllllillilllllillifliliill i^ Entreprise de Maçonnerie et Travaux Publics Ë Ancienne Maison V. VERTADIER = A. FREREJEAN & J. VERTADIER, Successeurs 1 = (Insénieui E.C.L. 1914) = = Téléphone Barre g f r u e VaubeCOUr, LYON = niiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiniiiiiii^ 194 Registre du Commerce, Lyon n* A Etablissements PONTJLLE BUREAUX et ATELIERS : M à 17, rue des Tournelles, LYON Téléph.Vaudrey Adresse télégr. PONTILLE-TOURNELLES, LYON (Code A. Z. Français) ASCENSEURS ET MONTE-CHARGES Tous systèmes : électriques, combinés, à bras LEVAGE - MANUTENTION - ENTREPRISE Devis et Références sur demande AGENCES : PARIS, 8, rue des Messageries MARSEILLE, 38, rue du Bon-Pasteur IB «PIFETEIIES GIIIGEL. 'E > 3EaX%:E3 cte F I L S SIE&E ft MARSEILLE SOCIAI 42, rue Fortia j/j à PAPIER D'EMBALLAGE W jj ET CARTONNETTES $?! Francis DUBOUT (E.C.L. 1897) K Administrateur-Délégué È 194 Tribunal de Commerce, Cleimont-Ferrand n* 3106 CAOUTCHOUC Société anonyme des Anciens Établissements J.-B. T0RRILH0N Capital : francs MAISON FONDÉE EN 1850 CLERMONT-FEHRAND (P.-de-D.).-Télép Tuyaux, Courroies, Clapets, joints et toutes applications industrielles Bandages pleins pour poids lourds Pneu Vélo Vêtements Chaussures, etc. Première marque française

14 XII «*r 194 Registre du Commerce : Seiue n SOCIÉTÉ FRANÇAISE TUYAUX MÉTALLIQUES FLEXIBLES pour toutes applications GAZ, EAU, VAPEUR, liasses et Moles pressions Air comprimé, Huiles, Pétroles, etc. Ramoneurs et Piqoeors poor Tobes de Cbaodierss TUYAUX «LE DALMAR * METALLIQUES FLEXIBLES INDUSTRIELS!!! vous ignorez les multiples emplois de nos tuyaux SIÈGE SOCIAL : 18, rue Gommines PARIS (3 e ) TOUS!!! Demanden vous en Catalogues avez besoin et Renseignements Usines à ES SON ES Agent régional exclusif IYWRC FONTUGNE, ingénieur (E.CL.DîQ) 206, Grande-Rue de la Guitlotière, LYON {S.-et-O.) Adresse télégraphique : FLEXIBLES-PARIS Téléphone : Archives 03-08

15 m., > o *>: ;; 1» <> I» :: <> <> <> XIII GÉIBflLE D'ÉLEGTBICITÉ Société anonyme au Capital de 60 MILLIONS de francs SIÈ&E SOCIAL : 54, rue La Boëtie, PARIS SUCCURSALE DE LYON 38, Cours de la Liberté Petit Appareillage électrique. Lampes «Métal»,niono et 1/2 watt. Lampes T. S F. Appareillage volts. Transformateurs. Moteurs et Dynamos. haute tension jusqu'à ISOlateutS haute et basse tension,' Ferrures électriques. Adr.té! : ELECTRICITE-LY8H Isolants et ûjjjets moulés. fils, Culore-Laiton-Aluminium en planches, barres. Tubes de Vincey. Zinc et Fer Plane en feuilles. Aluminium moulé en coquille. CiOUS pour l'ameublement, la bourelle rie, la sellerie. Compte postal : LY0N-39B5 Téléph. VAUDREV {? (» ( ' (» O!» i '. ' I' (> <> ( \ 194 Registre du Commerce, Lyon n" A \ MACHINES-OUTILS _ OUTILLAGE OLACHON 186, Avenue de Saxe, LYON Tél. V Dépôts et Agences exclusives : S TOURS PARALLÈLES, TOURS REVOLVERS S TARAUDEUSES - ÉTAUX-LIMEURS S «Le PROGRÈS INDUSTRIEL» î" FRAISEUSES-PERCEUSES «ATELIERS JASPAR» > 5 MACHINES A FILETER «CORNÉLIS» S f, MACHINES pour fabrication des Boulons P Rivets, Tirefonds, Vis à chaud ou à froid S C «ATELIERS DESPAIGNE» ^ * PALIERS A BILLES,PALIERS A BAGUES " Organes de transmissions «S.E.G.»," J.MARC (E.G.L.1905)-A.BLACHOM (EX.L.1920) j 195 R. C. Lyon n A PROVIDENCE O D'ASSURANCE ACCIDENTS INCENDIE LA Directeur particulier F. GRIACHE Ingénieur E.C.L. (1920) Géomètre-Experl Vente et Achat de Propriétés Levés de Plans Nivellement. Études Expertises Travaux en Béton armé St-Cyr-au-Mont-d'Or (Rhône)

16 195 XIV Canalisa lions Eîectriq ml r> HAUTE TENSION LE MEILLEUR KOLANT CABLEJ -9» ê&f'. BASSE TENSION SPÉCIALITÉS : «FIBROMICA», en plaques de l mq (Amiante combiné) seulement en 5 m / m d'épais. «FIBRO O», lisses des 2 côtés en 2 m 50 et 1 m 20 long., de 5 à 20 m / m épaisseur. «RODULL», pour séparation de Cabines de 40 à 80 m / m d'épaisseur. «RACCORD FIX» (Modèle déposé). Demandez 'Prix et Renseignements gouttes d'huile trois fois par an. voilà tout lentretien d'un palier SIC F" SOCIÉTÉ DES ROULEMENTS Â BILLES S K F" SIÈGE -S.O CtA-L, BUREAUX* MAGASINS DE VENTE 40 AVENUE DES CHAMPS-ELYSÉES. PARES USINES A BOIS- COLOMBES..(SEINE) SUCCURSALE DE LYON : Avenue de Saxe, 168 Téléphone : Vaudrey : MAGNARD Marcel, Ingénieur (E. C. L. 1920).

17 195 B. BOTTET 38, Avenue Berthelot 35, Rue Bancel et 33, Boulevard du Sud LYON MOTO-POMPES CENTRIFUGES Épurateurs pour Eaux Industrielles CANALISATIONS pour EAU et VAPEUR ROBINETTERIE & APPAREILS pour Chaudières et Chauffage à oapeur DEVIS SUR DEMANDE lnc Registre du Commerce Lyon-Villeurbanne,B.fciâO. 195 Registre du Commerce, Lyon N.B SOCIÉTÉ IDES SOCIÉTÉ LYONNAISE des POULIES BOIS t Système Barial» /ettournerie MÉCANIQUE i (sur BOIS (J.BARIOZJ,rue Vïlleroy) ÉTABLISSEMENTS B É N É & FILS Successeurs de F. MESS Y POULIES ET CONES en tous genres, toutes dimensions et' toutes puissances BILLOTS pour gantiers et fabricants de chaussures ROULEAUX pour teintures apprêts, tissages. BOBINES pour filatures, dévidages, etc. Outillage pour RESSORTS DE SOMMIERS. USINE 19, Chemin du Château-Gaillard et VILLEURBANNE S/ione BUREAUX Tétéoh. LYON 2i-29 COIGNET SOCIÉTÉ ANONYMEAU CAPITAL DE Maison fondée en 1818 Siège social : 114, Boulevard Magenta, PARIS Succursale : 3, rue Rabelais, LYON Usines à ST-DENIS (Seins) et à LYON (Rhône) Colles fortes Colles gélatines Colles spéciales pour apprêts Gélatines fines Collettes Ostéocolla Phosphore blanc et amorphe Sulfure de phosphore Acide phosphorlque Phosphate de soude Phosphure de cuivre Suifs d'os ENGRAIS POUR TOUTES CULTURES à base de superphosphates d'os et de matières animales, garantis sans mélange de phosphates minéraux ni de cendres d'os.

18 XVI 195 EPURATEURS UNITERM pour l'alimentation DES CHAUDIÈRES GARANTIE DE SUPPRESSION DES INCRUSTATIONS PURGE CONTINUE pour les Eaux de FABRICATIONS GARANTIE DU ZÉRO HYDROTIMÉTRIQUE ZÉROHYDRINE ÉPURATEUR UNITERM de 3,000 litres de débit horaire, disposé sur le massif de la chaudière qu'il alimente FILTRE DE ZEROHYDRINE de 1,500 litres de débit horaire, en fonctionnement dans une teinturerie de Roubaix Demander les Notices 237, 242 et 249 UNION THERMIQUE Siège social : 19, (Boulevard Malesherbes, TARIS = Représentant à Lyon : L. BIGUEUR, 262, rue Créqui. Tél. Barre : 7-20 =' liiiiiiiiiiiiimimmuumitiiiiiuitiiuiiitiiiiiii

19 XVII Câemmée* J'eàFïîjifzciiée. LES CENTRALES ELECTRIQUES G. P D. JS. La Haye - Bruxelles, etc. Gennevilliers Birmingham LES HOUILLÈRES : Courrières l.iévin Béthuhe Maries Vicoigne et Nceux Domaniales de la Sarre, etc. LA METALLURGIE : Schneider Fives-Lille Ch tillon-commentry la Marine et Homécourt Firmiuy, etc. LES SUCRERIES : Say f ourseuiles- Coudun Chantenay Vierzy Aulnois Lengueval - \'olano, etc. LES PAPETERIES : Navarre Darblay Montgollicr - i ergès, etc. LES, POUDRERIES NATIONALES ; Angoulême - Moulin-Blanc Saint-Chainas Toulouse, etc. LES VERRERIES, LES BRIQUETERIES, LES FILATURES, etc. SOCIETE DES CHEMINEES LOUIS PRAT A TIRAGE INDUIT Champs-E!ysées. PARIS rtvtmalysies Taésraimires :TIRAGPRA-PARIS iiiiiaii! v J siîililffillliillll #mi;w. x. BTB'E. J niffiïêul '/UWIM/M'//)(/J/tillfm P.C. Situe.s 10 7*2, Paul MAGNIN (1897), représentant pour la Région lyonnaise 142, Grande-Rue de la Guillotière, LYON Téléphone : Vaudrey 29-42

20 XVIII TÉLÉPHONE : R-46 MATÉRIEL POUR L'INDUSTRIE TEXTILE ANCIENNE MAISON C MONTEL & C* J. MONTEL FILS & C" (Ingénieur E. C. L. 1914) 23, Rue Imbert-Colomès, LYON Mécaniques Jacquard et Vincenzi. Matériel pour Guimperie et Dorure. Machines d'apprêt : Tondeuses, Flambeuses, Cardeuses, Graseuses, Dérompeuses, Brosseuses, etc. MANUFACTURE DE DÉCOLLETAGE POUR TOUTES INDUSTRIES 1 I I 105 MARQUE DEPOSEE EVER1TE COMPOSE DE CIMENT ET FIBRES D'AMIANTE 'Protège contre le chaud et le froid MARQUE DÉPOSÉE ARDOISES PLAQUES ONDULÉES Pour Toitures PLAQUES PLANES Pour Plafonds et Revêtements PANNEAUX POUR ÉLECTRICITÉ Cuves et Pièces moulées pour Laboratoires Échantillons Brochures Devis gratuits sur demande PLAINE-ST-DENIS 11/13, Avenue du Président-Wilson (Seine) BASSENS, près Bordeaux (Gironde) FRANCE Dépôt Régional : COMPTOIR des CHAUX et CIMENTS, MB de la Villette et cours LaîayiUe,LY0N J>J. e* C3-. ]>B"OT»iB"Sr (Ingénieur» E.C.L et 1920).%% ^A^%vw v ^w «-^w ^^wv^a%vv%vvv%^vvt J «AnJ., v^isr'jv'^.vv^fw.,^l w'' ;, COMPTOIR TH. ECKEL Maison fondée en RENSEIGNEMENTS COMMERCIAUX, CONTENTIEUX PARIS 110J rd Sénastopol Tél.Archives ST-LOUIS (Ht-Rhin) LYON 2, rue Se la Bourse Tél rueûe Mulhouse BALE, 9, rue de la Gare Centrale INDUSTRIELS GENÈVE BRUXELLES 54, rue du Rhûue 31, Montagne aux Herles Potagères - ZURICH, 10, rue de la Bourse TOULOUSE 51, rue Alsace-! t. i

21 195 XIX La Fonderie des Ardennes Adresse télégraphique : FONDRIARDE- MÉZIÈRES - Téléphone : Bureau Commercial : 65, rue de Chabrol, PARIS.- Téléph. Nord: Agent pour le SUD et le SUD-EST : 1M. C H AIWFB, Ingénieur (E.G.L.1912) 22, rue Chevreul, LYON. - Téléphone : Vaudrey FONTE MALLÉABLE Pièoes pour cycles, automobiles, machines agricoles, filatures, mécaniques eu tous genres, doigta de faucheuses et toutes industries, etc. FONTE MÉCANIQUE Pièces en fonte ordinaire en tous genres pour machines-outils, chemins de fer, chauffage, automobiles, machines agricoles, balances. Pièces jusqu'à 400 kilos. jtfotilagc mécanique pour Séries Roulage à la main Production annuelle : k. fonte malléable, k. fonte douce Surface couverte des usines : mq. 4 cubilots, 60 machines à mouler TRAVAIL SOIGNÉ - LIVRAISON RAPIDE La réputation de sa fabrication et la puissance de ses moyens de production lui permettent de donner toute satisfaction à tous les besoins de la clientèle 195 Registre du Commerce, Lyon n' A CH. LUMPP & C Ingénieur (E. C. L. 1885) 13, Rue Jouffroy, LYOIV Construction de Machines spéciales pour :, L'INDUSTRIE CHIMIQUE LA TEINTURE - LA TANNERIE LA VENTILATION ie /

22 -3! «5 a S S 3 -? 3-31 XX Registre du Commerce Si-païenne ir 2058 ' HOUILLES COKES ANTHRACITES CHARBONS INDUSTRIELS MAURE & ANGELIER 5, rue de la Part-Dieu, LYON. Téléphone Vaucïrey , rue de la Préfecture, ST-tTIENNE. - Téléphone 409 ENTREPOTS ET AGENCES Z LYON, 3 et 5, boulevard de la Part-Dieu, téléphone Vaudrey 14-24, ST-ÉTIENNE, ROANNE, NEVERS, VILLEFRANCHE,CHATEAUROUX, AUXERRE, VIENNE, GRENOBLE, CHAMBÉRY, BESANCON, GENÈVE, TURIN. pilllllllillllllill = 195 Registre du Commerce : Semé BANQUE NATIONALEdeCREDlT Société Anonyme au capital de 250 MILLIONS de francs entièrement versés SIÈGE SOCIAL à PARIS, 16, Boulevard des Italiens Succursale de LYON, 39, rue Grenette = Tili.* J 13-33,13-48,13-65,14-38,. t ( 50,26,83, = lelsph g 52_, B 62 3 mter.i 86 M 15-48, 52-35, S Agences à : Er Lyon-Bellecour, 4, place Le Viste... =» Tolozai, 24, place Tolozan =» Brotteaux, 10, cours Morand... =» Guillotière, 52, cours Garabetta. =» Lafayette, 21, cours Lafayette.. = Saiut-Fons, 80, avenue Jean-Jaurès. Tél. i> Vaud T m e g 6 S 6 g e ë s Lignes spéciales service Etranger 27-49,35-57 C" chèq.post- n'659. = Adresse télégraphique : CREDINATIO. = Location de compartiments de Coifres-Forts = Escompte et recouvrements sur la France et l'etranger. = Ouverture de Comptes de Dépôts et de Comptesrcourants. = Bons à Echéances. Avances en Comptes-courants. = Avances sur garanties. Ordres de Bourse, Souscrip- = tions. Encaissement de coupons. GarJe de titres et = objets précieux. Renseignements financiers. Vérifica- = tion des tirages. - Lettres de crédit circulaires paya- = blés dins le monde entier. POUDHE * CEDATES ( L. G. ) Cémentation instantanée du fer et de l'acier doux au feu de forge Léon LOMBARD GERIN 53, rue des Docks, LYON INGENIEURS!... faites imprimer vos devis rapports, plans et tous autres travaux à Téléph. Barre , rue de là Bombarde, LYON IMPRIMEUR des Cours de l'e. C. L. 193 Protégez oos ouvrages métalliques avec te FERROSOTER PEINTURE MÉTALLIQUE ANTI-ROUILLE ' REMPLAÇANT LE MINIUM ET LA CÉRUSE ÉTABLISSEMENTS JULIEN, 2, Rue Corneille, MARSEILLE Fournisseurs des grandes Administrations et de la Marine Nationale

23 XXI PROGIL Société anonyme Capital : de francs Siège social : 10, puai de Serin, L YON (Ancionnament : PRODUITS CHIMIQUES GILLET «Se Fils) PRODUITS CHIMIQUES Produits chimiques purs pour Laboratoires Extraits tannants c< TÊTE DE LION» < ^ WV%"UVW%i 1I asv.'vj%, W l W, l.%i%^^i".»«w%%. AV.WAWWW, WW..W!$ K 19B 196 Jï!. SOP.TFTF SOCIETE STTTSSF SUISSE POUR LA CONSTRUCTION ï DE LOCOMOTIVES ET DE MACHINES I 3 > WINTERTHUR? s 5 LU! 3 ; COMPRESSEURS ET POMPES A VIDE ROTATIFS», > MOTEURS GAZ VILLE ET GAZ PAUVRE > i\ MOTEURS SEMI DIESEL «UT0» DIESEL SANS COMPRESSEUR V V Ét is Georges ANGST.IngénieurE.CF.,Concessionnaire,2 rue devienne,pab/s (8 e ) % f SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE DE FRANCS P JÎ Téléphone : Wagram et Wagrara J8-17? <] ig7 Regisire du Commerce, Lyon B «Thermomètres métalliques à distance «à tension de vapeurs saturées j> «Manomètres métalliques de précision» BERRUET & PRADAT 8 7, CAemrn St-Sidoine, LYON Téléphone : B <j -. ^ F < Appareils de contrôle pour toutes fabrications Modèles à cadr; n et Enregistreurs < Fournisseurs des Ministères et des grandes Compagnies de Chemin de fer <1 9 $85 vwvwwwwwv:'"^vwwwwwwwwywwwwwwwn7vw}k R

24 XXII 197 Registres du Commerce, Paris n* Lyon MÉTHODE DE VAPORISATION Le William's Augmentation de la puissance de vaporisation des Chaudières Economie de combustible La Méthode de vaporisation " Le WILLIAM'S est basée sur l'utilisation industrielle de phénomènes physiques (notamment le phénomène de Gernez), qui suppriment les résistances à la formation de la vapeur, et à son dégagement. Elle apporte constamment, sur les tôles chauffées, la bulle d'air et l'aspérité mobile complètement entourées d'eau, nécessaires à la formation et au dégagement immédiat de la vapeur.- La vaporisation est généralisée et régularisée à tous les points de la surface de chauffe, jusqu'à concurrence de la.chaleur disponible. La circulation devient plus intense, et on peut pousser les chaudières jusqu'à la limite de la bonne combustion, sans nuire à l'utilisation et sans crainte d'entraînements d'eau à aucun moment L'emploi du " WILLIAM'S " empêche en outre la précipitation des sels incrustants sous forme cristalline. Ceux-ci, comme l'indiquent les micro-photographies ci-dessous, restent à l'état amorphe, très ténus et par suite assez légers pour suivre les courants de circulation et pour être évacués chaque jour. L'emploi des désincrustants devient donc sans objet. Micro - photographies indiquant la différence d'état physique des sels incrustants dans les chaudières traitées et dans les chaudières non traitées SansWilliam's-cristaux. Avec William's - pas de cristcux. Quant aux anciens tartres, en quelques jours ils sont désagrégés et les chaudières en sont débarrassées, grâce a la formation de la vapeur que les agents de vaporisation,constitués par" Le WILLIAM'S ", déterminent dans les fissures du tartre ou entre la tôle et celui-ci ; la désincrustation, ainsi due à une action mécanique, se produit toujours d'une façon complète. L'économie de combustible d'environ 10 /o sur les chaudières prises complètement propres est en pratique, par la suppression complète de tous tartres, dépôts et boues, supérieure à 20 /o. " Le WILLIAMS " maintient stables dans les chaudières les nitrates et les chlorures, et arrête absolument toutes les corrosions, même celles provenant de l'oxygène. Téléph. : BARRE Télégr. : LEW1LLIAMS-LYON CASIMIR BEZ & ses FILS BREVETS S. G. D. G. EN FRANCE ET A L'ETRANGER 105, Ruede l'hôtel-de-ville, LYON 19, Avenue Parmentier, PARIS Services d'ingénieurs suivant régulièrement les applications de la Méthode et visi'.ant les chaudières : Paris, Lyon, Marseille, Lille, Le Havre, Rouen, Brest, Nantes, Bordeaux, Léran, St-Etienne, Le Creusot, Alger, Tunis, Strasbourg, Bruxelles, Anvers, Liège, Barcelone.

25 XXIII Registre du Commerce Lyon 3279 Toutes FOURNITURES Toutes INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES J. DUBANCHET & H. TROLLIET ]ue désirent Vos roulements PRÉPIÔLÉIIME: de/ttatili/zemenf JANIN E.ROMATIER E^ rue du = Commandant- 26.ru. 4, Fuzi s» L YON &'!% **!*. ni tnïpuvelle adresse : 129, route de Vienne, 129 LYON SIÈGE SOCIAL : 127, rue Pierre-Corneille Téléphone Vaudrey 4-73 MAGASINS de VENTE : 31, cours de la Liberté Téléphone Barre MAGASINS de VENTE : 21, rue Ferrandiôre Téléphone Barre BUREAU D'ÉTUDE et Ateliers :B8,r.Béohevelin Téléphone Vaudrey 4-73 Demander nos Catalogues Devis gratuit sur demande Î97 "CALOR" CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ^ \ Exiger I a Marque ijjl (fgggfl sur les Appareils W" -:^M Exiger la Marque sur les Appareils FERS FOURNEAUX- BOUILLOIRES - RADIATEURS -TAPIS DEMANDER 1-E CATALOGUE R " CALOR", Soc/été Anonyme, 200, rue Boileau, LYON ^

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3)

Groupements d'articles manufacturés par degré de fabrication (CTCI Rev. 3) TDRA Articles manufacturés par degré de fabrication TDRB Articles manufacturés à forte intensité de main-d'oeuvre et provenant de ressources naturelles 6 Cuirs et peaux préparés 62 Ouvrages en cuir, n.d.a.;

Plus en détail

Chaudières à vapeur à combustible

Chaudières à vapeur à combustible 1 Objectif Chaudières à vapeur à combustible Connaître les principes des chaudières à combustible. 2 Introduction La chaudière est un dispositif permettant de chauffer l'eau et de produire de la vapeur

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ INTRODUCTION Activités métallurgie Présentation de l entrée Ce fonds est entré en décembre

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Nom : Prénom : Classe : 1 Vérifications et contrôles réglementaires : Les vérifications techniques peuvent être dictées par : 1. 2. 3. 4. 5. 6.. 7. C

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES

UNITE DE FABRICATION PAR VIBROPRESSE FIXE POUR LA PRODUCTION DES ELEMENTS EN BETON VIBRES MODELE C 110 COMPLETE CAPACITE : ENV. 450 PARPAINGS 20x20x40 cm PAR HEURE alimentateur des C110 extracteur des élévateur des planches vides planches avec planches produits panneau des commandes 1 N. 1

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST

La charge, on la partage! Colloque sur la manutention. St-Hyacinthe. 10 novembre 2010. Mot de la CSST La charge, on la partage! Colloque sur la manutention St-Hyacinthe 10 novembre 2010 Prix_Innovation.wmv Mot de la CSST Gabrielle Landry, Directrice Direction de la Prévention-Inspection Secteur des établissements,

Plus en détail

ECHANGES COMMERCIAUX DU GABON AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF)

ECHANGES COMMERCIAUX DU GABON AVEC LES PAYS AFRICAINS DE LA ZONE FRANC (PAZF) PLAN DU DOCUMENT : 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES EXPORTATIONS 3. LES IMPORTATION 4. LA BALANCE COMMERCIALE 5. TABLEAUX DE SYNTHESE Nota : Les données présentées ici sont issues des statistiques des administrations

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail

Technique du froid & composants frigorifiques

Technique du froid & composants frigorifiques 3ème Cours, 2006 Technique du froid & composants frigorifiques Mohammed YOUBI-IDRISSI Chargé de Recherche, Cemagref LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DE LA CHAÎNE DU FROID - TRANSPORT ET LOGISTIQUE Technologie

Plus en détail

OCF / KAF OCF / KAF OCF / KAF

OCF / KAF OCF / KAF OCF / KAF Champ d'application 1 La présente directive de protection incendie s'applique à la construction et l'exploitation d'installations thermiques de toute nature et, pour autant que cela ne soit pas réglé ailleurs,

Plus en détail

Assemblage et maintenance

Assemblage et maintenance Assemblage et maintenance Vaste gamme provenant d'une source unique. Conceptions durables uniques. Performances rapides et fiables. Type Nbr de modèles Page Pompes d'épreuve 2 9.2 Gel tubes électriques

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé

250 à 350 kg. 500 à 960 kg. TRB tambour allongé Treuil électrique à commande basse tension Type TRB 250 à 960 kg 250 à 350 kg Treuils électriques multifonctions. Les TRB sont des treuils robustes et éprouvés bénéficiant d un facteur de marche élevé.

Plus en détail

CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904

CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904 CLASSIFICATION DES BREVETS 1853-1904 1853-1859 1. Agriculture 2. Hydraulique, sondage 3. Machines à vapeur, moteurs (1856) 4. Machines appliquées aux matières textiles, tissus (1856) 6. Navigation 7. Construction,

Plus en détail

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun)

LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) LA NOMENCLATURE DOUANIERE ET TARIFAIRE (Cameroun) Afin de faciliter l application du tarif extérieur commun (application des mêmes droits de douane quelque soit le point d entrée de la marchandise sur

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN (1906-1999), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J.

INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN (1906-1999), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J. 107 J Fonds MARLIN INTRODUCTION Fondée en 1885, la société A. MARLIN fabriquait des appareils de pesage et de levage, des installations complètes de chais et de caves (bascules, gerbeuses, pressoirs,

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES

N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES N/O THALIA A - TRAVAUX MECANIQUES ARRET TECHNIQUE 2010 A 5 - TRAVAUX MECANIQUES APPARAUX ET DIVERS I BOUTEILLE D AIR DE TELECOMMANDE Nombre :1 Volume 45 : litres Pression de service : 7 bars Voir plan

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

ne manquez pas l'occasion d'être vu

ne manquez pas l'occasion d'être vu Maintenance Expo www.afim.asso.fr Du 2 au 5 novembre 2010 Paris-Nord-Villepinte Figurez sur internet et dans la prochaine édition papier du Guide national de la maintenance ne manquez pas l'occasion d'être

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

INDUSTRIE DE L'ENERGIE

INDUSTRIE DE L'ENERGIE INDUSTRIE DE L'ENERGIE cote nom du fournisseur activité n fournisseur commune département ou pays nbre de marchés B-0030761 BACHELIER distribution d énergie électrique 09166 Paris Seine 1 B-0030327 BERNARD

Plus en détail

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR

DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DOSSIER CHAUFFAGE RADIATEURS & CIRCUIT DE CHAUFFAGE LE RÔLE DU CHAUFFAGE LES MODES DE TRANSMISSION DE LA CHALEUR DESCRIPTION D UN CIRCUIT DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE LE SENS DE LA PENTE LE RADIATEUR EN FONTE

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 Objectif: S informer sur la mise en œuvre des procédés électriques de production de chaleur pour les locaux d'habitation Problème: La famille Durand possède une maison construite

Plus en détail

AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS

AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS BELMIX MVS AUTOMOTRICE VERTICALE AVEC UNE VIS MVS BELMIX Les années d expériences de TATOMA sur le développement et la fabrication de mélangeuses automotrices garantissent

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Motopompes. Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle. Par leurs caractéristiques techniques très larges,

Motopompes. Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle. Par leurs caractéristiques techniques très larges, Motopompes Pompes pour eaux claires chargées, sales et usées. Utilisation professionnelle Par leurs caractéristiques techniques très larges, les motopompes TSURUMI permettent de répondre aux problématiques

Plus en détail

II - Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes.

II - Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes. Liste de charges récupérables I - Ascenseurs et monte-charge. 1 - Dépenses d'électricité. 2 - Dépenses d'exploitation, d'entretien courant, de menues réparations : a) Exploitation : - visite périodique,

Plus en détail

Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux

Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux ......... Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux Méthode d Injection avec pâte de ciment Méthode d Injection avec ciment en suspension Injection de Fissures Made in Germany ...... Injection de fissures

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie Orientation professionnelle Mécanicien fonderie 1. Date: 1-7 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours : 1. Vue d'ensemble 2. Moulage basse pression 3.

Plus en détail

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection)

N 267.3.a.: Peinture (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres produits de protection) LOI DU 10 JUIN 1999 RELATIVE AUX ETABLISSEMENTS CLASSES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 (produits de préparation du procédé de peinture, produits de peinture, produits de brillance et autres

Plus en détail

13 février 2003 (Edition 2015) -1-

13 février 2003 (Edition 2015) -1- 13 février 2003 (Edition 2015) -1- Table des Matières B. Règlement Technique B.3. Open Class Article 1 Véhicules et moteurs autorisés Page 11 Article 2 Vêtements / Siège / Ceinture Page 11 Article 3 Renforcement

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT ISOLATION ACOUSTIQUE VUE D ENSEMBLE Fonction Absorption des bruits aériens Isolement aux bruits aériens Absorption des bruits solidiens Isolation contre la chaleur et le froid Champ d application Installations

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence.

Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. Règlement général d hygiène et de sécurité en vigueur au sein de la Société des Carrières de Hautes Provence. 1 REGLES GENERALES 1.1 Disposition générale Le personnel est tenu de se conformer strictement

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

SEINE PANORAMA. 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS ACCÉDER AU MENU

SEINE PANORAMA. 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS ACCÉDER AU MENU SEINE PANORAMA 12 000 m 2 au cœur du 15 Eme arrondissement DE PARIS UNE RÉHABILITATION CERTIFIÉE HQE ACCÉDER AU MENU Présentation de l immeuble Vues de l immeuble Tableau des surfaces utiles Aménagement

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

10 ans de savoir faire

10 ans de savoir faire 10 ans de savoir faire SOMMAIRE COMPETENCES TECHNIQUE DE L'ENTREPRISE.. A- ETUDE.. 3 A-1 Construction mécanique.. A-2 Construction métallique A-3 Tuyauterie industriel. A-4 Génie civil B- REALISATION..

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Mise en conformité de la production et de la diffusion de chaleur et de froid dans l'immeuble du bureau d'information à Athènes, Grèce

Mise en conformité de la production et de la diffusion de chaleur et de froid dans l'immeuble du bureau d'information à Athènes, Grèce Direction Générale des Infrastructures et de la Logistique Direction C - Ressources L - 2929 LUXEMBOURG UNITE DES CONTRATS ET MARCHES PUBLICS LUXEMBOURG APPEL D'OFFRES N 06A40/2014/M007 Mise en conformité

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Projets Algériens 2015. Coopération et développement économique en Méditerranée

Projets Algériens 2015. Coopération et développement économique en Méditerranée Projets Algériens 2015 Coopération et développement économique en Méditerranée [Tapez l'adresse de la société de l'expéditeur] [Tapez le numéro de téléphone de l'expéditeur] [Tapez l'adresse de messagerie

Plus en détail

WQL/WQH/WQRC. WQL (Version froid seul) WQH (Version pompe à chaleur) WQRC (Version sans condenseur) Modèles 20 à 190.

WQL/WQH/WQRC. WQL (Version froid seul) WQH (Version pompe à chaleur) WQRC (Version sans condenseur) Modèles 20 à 190. Notice technique //WQRC Refroidissseurs de liquide à condensation par eau (Version froid seul) (Version pompe à chaleur) WQRC (Version sans condenseur) Modèles 20 à 190 21 à 193 kw 24 à 211 kw AN AIRWELL

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

F ILATURE VERRE E (DIN 61850 - ISO 6355)

F ILATURE VERRE E (DIN 61850 - ISO 6355) F ILATURE VERRE E (DIN 61850 - ISO 6355) Température d utilisation en continu : C Retrait à C : 1% Résistance aux acides et aux bases : bonne Diamètre de la fibre : 6 à 9 microns Couleur : blanche ou noire

Plus en détail

Ensemble des équipements techniques : centrale thermique ; centrale électrique ; station de

Ensemble des équipements techniques : centrale thermique ; centrale électrique ; station de Ensemble des équipements techniques : centrales thermique et électrique, station de pompage, atelier place d' Arsonval Lyon 3e Dossier IA69002129 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com

Fiche commerciale. Chauffage. Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire. www.france-air.com Fiche commerciale Chauffage Volcane II Récupérateur d énergie pour le tertiaire Chauffage Direct @ccess Volcane II récupérateur de chaleur avantages Réduction des dépenses énergétiques (jusqu à 60 % de

Plus en détail

170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue Pré-Gaudry rue Lortet Gerland Lyon 7e Dossier IA69000041 réalisé en 2000

170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue Pré-Gaudry rue Lortet Gerland Lyon 7e Dossier IA69000041 réalisé en 2000 Câblerie dite Compagnie Générale des Câbles de Lyon puis Les câbles de Lyon, manufacture de fils et câbles électriques de la CGE puis Alcatel-Câbles actuellement Nexans 170 à 122 avenue Jean-Jaurès rue

Plus en détail

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005

SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 SCHEMATHEQUE 2004 Juin 2005 1 / 13 SOMMAIRE CLASSIFICATION DES APPAREILS 3 TUYAUTERIE 4 ACCESSOIRES ET ROBINETTERIE 5 APPAREILS DE SEPARATION 6 COLONNES ET REACTEURS 7 ECHANGEURS DE CHALEUR 8 MANUTENTION

Plus en détail

230 T FIVES-LILLE. Modèle laiton en Om. www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8

230 T FIVES-LILLE. Modèle laiton en Om. www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8 230 T FIVES-LILLE Modèle laiton en Om www.aubertrain.com V1 230 T Fives-Lille 1 sur 8 230 T FIVES-LILLE : Échelle O 1/43,5 ème, écartement métrique. Entièrement réalisé en laiton, disponible en kit 610-03,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 MAINTENANCE

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET PERFORMANCES

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET PERFORMANCES ft < CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET PERFORMANCES MOTEUR 4 cylindres - 4 temps Alésage: 54,5 mm. Course 80 mm. Cylindrée: 747 cm3. Soupapes en tête commandées par culbuteurs. Chemises amovibles facilitant

Plus en détail

Vite découvrez votre nouveau Club 1 er > page 10. Des innovations d avance! SpécialElectro

Vite découvrez votre nouveau Club 1 er > page 10. Des innovations d avance! SpécialElectro Vite découvrez votre nouveau Club 1 er > page 10 Des innovations d avance! SpécialElectro PORTATIF Promotions réservées aux professionnels, valables jusqu au 30 novembre 2010 sertissage virax Viper M20+

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel DESCRIPTION DE L ACTIVITE FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Fumisterie et ramonage non industriel Codification NAA : KK74.70 Codification ONS : 74.70 Codification CNRC : 613213 Codification Agriculture : / Codification

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Largeur de taille max. Profondeur de taille* 1 Tambour de taille Nombre d outils Diamètre du tambour avec pics Surface Miner

Plus en détail

RAC EXPORT TRADING Germany www.rac-export.com Tel.+49 661 606082

RAC EXPORT TRADING Germany www.rac-export.com Tel.+49 661 606082 SPECIFICATIONS TECHNIQUES CELLULE ATELIER VIBRATEURS SUR SKID avec ANNEAUX de PREHENSION pour grue de levage Conditions d usage : - température extérieure : -5 C / +40 C Tx Humidit é : -80% HR Max - température

Plus en détail

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment

matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment matériaux, innovation, éco-conception et bâtiment Renaud Caplain Maître de conférences CNAM Paris vendredi 30 janvier 2009 1 Les matériaux dans le bâtiment Trois grandes catégories et, très vite, une quatrième.

Plus en détail

Faux plancher Uniflair pour Data Centers. Une solution, de nombreux avantages

Faux plancher Uniflair pour Data Centers. Une solution, de nombreux avantages Faux plancher Uniflair pour Data Centers Une solution, de nombreux avantages Une solution, de nombreux avantages Salle serveurs Haute résistance aux contraintes et charges verticales, accessoires de distribution

Plus en détail

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères?

Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Les factures de l atelier de technique agricole sont-elles trop chères? Cent francs et plus pour une heure de travail, cela représente beaucoup d argent. Trop d argent? L USM et l ASMA tiennent à des prix

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

BÉTONNIÈRE GAMME BRICOLAGE BS 145 BRICO... 88 BÉTONNIÈRES GAMME SEMI-PROFESSIONNELLE BS 160 PRO - BS 170 PRO - BS 190 PRO... 90 BÉTONNIÈRES GAMME

BÉTONNIÈRE GAMME BRICOLAGE BS 145 BRICO... 88 BÉTONNIÈRES GAMME SEMI-PROFESSIONNELLE BS 160 PRO - BS 170 PRO - BS 190 PRO... 90 BÉTONNIÈRES GAMME 86 BÉTONNIÈRE GAMME BRICOLAGE BS 145 BRICO....................................................................................... 88 BÉTONNIÈRES GAMME SEMI-PROFESSIONNELLE BS 160 PRO - BS 170 PRO - BS

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W

DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W Autech AG CH-5102 Rupperswil Description technique AT VM 7000 BS page 1 DESCRIPTION TECHNIQUE VEHICULE (RAIL-ROUTE) DE MEULAGE DES RAILS AT VM 7000 BS 2W 1. Généralités Domaine d application Véhicule de

Plus en détail

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant.

La finition de l enduit Tadelakt, ne sera pas influencée par la nature du support existant. Tadelakt TEXTE DE BASE POUR CAHIER DES CHARGES Le Tadelakt, un mot d origine Arabe, est un enduit imperméable à la chaux hydraulique naturelle, souvent utilisé pour la construction des hammams et maisons

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

LE MERIDIEN Résidence

LE MERIDIEN Résidence LE MERIDIEN Résidence NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 24 APPARTEMENTS ROUEN (76100) 1 SITUATION : L ensemble sur lequel est édifié le programme immobilier est situé au 93 rue Méridienne ROUEN (76100). DEFINITION

Plus en détail

GUIDE DE L ENTRETIEN

GUIDE DE L ENTRETIEN GUIDE DE L ENTRETIEN DU FEU Matériel de ramonage cheminées et chaudières Produits chimiques pour cheminées et chaudières Entretien et contrôle de combustion des brûleurs Entretien des cuves à fioul Traitement

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Julien ADAM, Chargé de Mission Maitrise de l énergie - j.adam@atee.fr 1 Maitrise de l énergie dans l

Plus en détail

Fiche de savoir 08 «Construction d un panneau solaire thermique»

Fiche de savoir 08 «Construction d un panneau solaire thermique» Fiche de savoir 08 «Construction d un panneau solaire thermique» Cela faisait longtemps qu on n avait pas mis une petite fiche de savoir C est maintenant chose faite! Aujourd hui, voyons comment réaliser

Plus en détail

1. Le système. 2. Éléments du système de ventilation. Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800

1. Le système. 2. Éléments du système de ventilation. Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800 Texte de cahier des charges Zehnder ComfoAir XL 800 1. Le système L'unité de ventilation est conçue pour l'application d'une ventilation équilibrée avec récupération de chaleur dans les grandes habitations

Plus en détail