Convention pour le remboursement par les régimes sociaux des prestations fournies dans les logements protégés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention pour le remboursement par les régimes sociaux des prestations fournies dans les logements protégés"

Transcription

1 Service des assurances sociales et de l'hébergement Section sociale Bâtiment administratif de la Pontaise Av. des Casernes Lausanne Convention pour le remboursement par les régimes sociaux des prestations fournies dans les logements protégés Dossier à présenter au SASH Répondant : Vincent Pasquier Etat au 21 janvier ) Présentation du concept général des logements protégés : a. Présentation générale i. Historique et acteurs du projet ii. Situation et intégration du projet iii. Caractéristiques techniques du projet iv. Caractéristiques financières du projet 1. coût des travaux 2. décompte final ou intermédiaire de l immeuble 3. plan de financement 4. état locatif prévisionnel v. La philosophie du site ou règlement de maison b. Le rôle et la composition de la commission d admission et de suivi des locataires c. Les critères d attribution et de suivi des locataires d. Le concept d encadrement sécurisant e. L accompagnement social et l animation f. L espace communautaire, surface et fonction g. Les prestations optionnelles h. Annexes obligatoire : i. Plans du bâtiment ii. Accord de collaboration avec le BRIO et/ou le CMS iii. Accord de collaboration entre le propriétaire et l exploitant (si distinct) iv. Liste descriptive des prestations d animation facturables PCG et tarifs v. Liste descriptive des prestations d animation non facturables PCG et tarifs

2 2 2) Détermination des tarifs a. Référente sociale - frais d encadrement sécurisant et d accompagnement social : i. Contrat de travail du référent social et cahier des charges signés ii. Classe de l échelle de traitement 2014 de la CCT dans le secteur sanitaire parapublic vaudois iii. Salaire brut et charges sociales employeur b. Frais de supervision éventuels du référent social i. Classe de l échelle de traitement 2014 de la CCT dans le secteur parapublic vaudois. ii. Activité représentant au maximum le 10% de l activité du référent social iii. Salaire brut et charges sociales employeur c. Frais de remplacement éventuel du référent social durant ces vacances, selon les mêmes conditions salariales que le référent social remplacé d. Frais divers annuels reconnus (bureautique, formation, matériel d animation de base) : i. CHF si moins de 15 appartements ii. CHF si moins de 30 appartements iii. CHF au delà e. Le calcul des frais d encadrement sécurisant reconnu est effectué par le SASH 3) Espace communautaire a. La charge locative de cet espace est intégrée dans le loyer net figurant sur le bail à loyer b. Pour les bénéficiaires PC AVS/AI uniquement, un abaissement de loyer au titre du financement de la jouissance du local commun est envisageable. L objectif étant de se rapprocher des normes PC en vigueur. Le calcul de cet abaissement est effectué de la manière suivante. i. La charge locative du m2 de l espace communautaire est fixée à CHF pour un immeuble sans surface commerciale ii. Coûts calculés par appartement iii. Le calcul des frais de l espace communautaire est effectué par le SASH iv. Ce montant ira en déduction du loyer net figurant sur le bail selon l annexe IV de la convention. 4) Les frais d animation sont facturables sur présentation des justificatifs et sur la base d une liste des prestations et tarifs reconnus par le SASH (lettre h.iv du présent document). 2

3 3 Annexe 1 Exemple de cahier des charges de référent de maison dans les logements protégés Concerne Responsabilité et tâches Suivi des personnes âgées o Accueil et accompagnement des nouveaux locataires pour leur fournir les informations nécessaires au fonctionnement de la maison o Ouverture et tenue à jour du dossier de chaque locataire regroupant toutes les informations le concernant (médecin, CMS, famille) o Etre à l écoute des besoins des personnes âgées et organiser la surveillance nécessaire en collaboration avec l entourage et les familles o Organiser le planning des permanences Sécutel, ainsi que le suivi des répondants et de leurs interventions o Collaboration avec les intervenants du CMS Espace communautaire o Assurer quotidiennement le service de la cafeteria (contrôle des stocks, accueil et service) o Assurer la permanence administrative (courrier, téléphone, prises de rendez-vous) o Organiser les repas du midi (inscriptions, commande, accueil et service des convives, rangements) o Participer à l organisation des animations et des fêtes o Effectuer la comptabilité de l espace communautaire o Organiser le planning des présences des bénévoles et leur suivi Gestion de la maison o Collaboration avec le concierge technique pour un éventuel soutien technique (espace communautaire ou locataires) o Veiller à contrôler le bon entretien de l ensemble des locaux et assurer le respect des mesures d hygiène o Organiser régulièrement des assemblées de maison Sources : Description de la fonction de référente et cahier des charges référent maison de la Maison Mivelaz 3

4 4 Annexe 2 Exemple de critères d admission types pour logements protégés habitant du quartier âge : dès 70 ans difficultés motrices (absence de barrières architecturales) besoin de sécurité besoin de contact souhait de pouvoir prendre des repas en salle à manger souhait de participer à des animations souhait de prendre un appartement plus petit Recommandations souplesse dans l application des critères recherche d un équilibre général 4

5 5 Annexe 3a INFORMATIONS RELATIVES AUX PC DOMICILE Tarifs 2015 Rappel des frais pris en compte dans le régime des PC AVS ou AI Les personne recevant une rente AVS ou AI, peuvent bénéficier d une PC dont le montant diffère selon que la personne est hébergée en EMS (PC Home) ou à domicile (PC domicile). Le montant de la PC est calculé en fonction des revenus et des charges du bénéficiaire. Dans le cas des «logements protégés», il s agit donc des PC domicile. Actuellement une PC domicile prend en compte : - la couverture des besoins vitaux (nourriture, vêtements, produits divers, loisirs,...) pour un montant annuel maximum de CHF pour une personne seule et de CHF pour un couple; - le loyer réel est pris en compte mais au maximum pour un montant de CHF par an pour une personne seule et CHF pour une famille. En cas de partage du logement avec un tiers, le coût du loyer doit être réparti entre les locataires. L adaptation d un logement en vue de le rendre accessible en fauteuil roulant peut être prise en considération. Les PC admettent une déduction supplémentaire pour «loyer accessible» en chaise roulante d un montant annuel maximum de CHF (accordé aux locataires en fauteuil roulant). - Régimes alimentaires : une indemnité forfaitaire est admise si le coût d un régime alimentaire nécessité par des raisons médicales est supérieur au coût de l alimentation normale. Un certificat médical est nécessaire. Un bénéficiaire PC, quel que soit le montant de la PC auquel il a droit, peut se faire rembourser un certain nombre de frais, au titre des prestations complémentaires de guérison (PCG) pour un montant maximum fixé à CHF par an. Il s agit des frais suivants : a. quotes-parts et franchises facturées par les caisses maladie b. frais de traitement dentaire c. frais de transport vers le centre de soin le plus proche d. frais d aide au ménage et de tâches d'assistance destinées à favoriser le maintien à domicile f. frais de moyens auxiliaires C est dans le cadre du point d) notamment que s'inscrit le remboursement des prestations spécifiques aux «logements protégés». 5

6 6 Annexe 3b TABLEAU Des prestations et des tarifs remboursés au titre des PCG 2015 Prestations Limites PC 2015 Loyer (y.c. les charges) - personne seule - couple par mois maximum CHF 1'100.- par mois maximum CHF 1'250.- Adaptation pour chaise roulante par année maximum CHF 3'600.- Jouissance des locaux communautaires (en sus du loyer mais dans les limites PC cidessus(*) par mois maximum CHF 100.-(*) Encadrement sécurisant par mois maximum CHF Accompagnement social et animation par mois maximum CHF Aide au ménage ensemble des prestations (ménage, lessive, repassage, courses ) par heure CHF 26.- par mois maximum CHF Repas pas de facturation (compris dans le montant de la PC) (**) (*) contrairement aux autres prestations, la jouissance des locaux communs donne lieu à une majoration du montant du loyer reconnu compris dans la PC mensuelle. (**) Possibilité de réduction de tarifs au travers de l aide individuelle LAPRAMS pour les repas livrés à domicile 6

7 7 Annexe 4 CONVENTION DE COLLABORATION Entre xxx et xxx Objectif Composer une commission d admission et de suivi au sens de l article 6 de la convention pour le remboursement par les régimes sociaux des prestations fournies dans des logements protégés appelés «xxx» à «adresse». Composition de la commission La commission d admission est composée d un représentant du CMS de «nom du CMS» en la personne de sa responsable Madame/Monsieur «nom». «L exploitant», est représentée par Madame/Monsieur «nom», «statut/fonction». Rôle de la commission A) Examiner les demandes d inscription pour prioriser la candidature la plus conforme aux critères d admissions suivants : - Être en âge AVS ou au bénéfice d une rente AI (handicap moteur compatible avec le concept mis en place). - Difficultés motrices (barrière architecturales). - Besoin de soutien social besoin de contact. - Besoin de sécurité. - Habiter le quartier ou avoir un lien avec «nom de l institution». Remarque : La commission doit faire preuve de souplesse dans l application des critères et rechercher un équilibre général (âge, lourdeur de prise en charge, etc.) B) Suivre les locataires dans leur recherche d autres lieux de prise en charge. Collaboration L exploitant, au travers de sa référente sociale, collabore avec le CMS. Cette collaboration et les échanges d information sont formalisés sur le formulaire de transmission d information du client CMS, avec l accord de ce dernier. Début La commission devra se déterminer à partir du départ des premiers locataires. Fait à «lieu», en deux exemplaires, le 7

8 8 Propriétaire et exploitant CMS de xxx «représentant et statut/fonction» «représentant et statut»... Ex. d Annexes : - Concept général - Description de poste de la référente sociale - Liste des logements PC compatibles 8

CONVENTION POUR LE REMBOURSEMENT PAR LES REGIMES SOCIAUX DES PRESTATIONS FOURNIES DANS DES LOGEMENTS PROTEGES

CONVENTION POUR LE REMBOURSEMENT PAR LES REGIMES SOCIAUX DES PRESTATIONS FOURNIES DANS DES LOGEMENTS PROTEGES CONVENTION POUR LE REMBOURSEMENT PAR LES REGIMES SOCIAUX DES PRESTATIONS FOURNIES DANS DES LOGEMENTS PROTEGES Du Vu la loi cantonale du 29 novembre 1965 sur les prestations complémentaires à l'assurance

Plus en détail

Vous souhaitez être informé sur le financement de votre séjour?

Vous souhaitez être informé sur le financement de votre séjour? - 2 - Vous souhaitez être informé sur le financement de votre séjour? Vous désirez connaître les prestations qui vous sont proposées, et à quelles conditions? Vous voulez connaître vos droits et devoirs?

Plus en détail

Frais de maladie et déductions aux impôts

Frais de maladie et déductions aux impôts Frais de maladie et déductions aux impôts 1 Pour les personnes malades ou souffrant de handicap, remplir une déclaration d impôt est souvent compliqué, beaucoup de frais sont en effet déductibles. Mais

Plus en détail

Dicastère : Affaires sociales, 3 ème âge & Santé

Dicastère : Affaires sociales, 3 ème âge & Santé Dicastère : Centre médico-social de Monthey AIDE ET SOINS A DOMICILE Offrir des prestations d'aide et de soins à domicile Loi cantonale sur la santé du 9 février 1996 Mandat de prestation du 6 juillet

Plus en détail

J'entre en EMS, mon conjoint reste à domicile. SPC - décembre 2013

J'entre en EMS, mon conjoint reste à domicile. SPC - décembre 2013 J'entre en EMS, mon conjoint reste à domicile SPC - décembre 2013 Page 2/6 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève 6 Tél +41 22 546 16 00 Fax +41 22 546 17 00 www.geneve.ch/spc_ocpa

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Première partie

TABLE DES MATIÈRES. Première partie Service de la santé publique Service des assurances sociales et de l hébergement Le logement protégé Service de l économie, du logement et du tourisme Pour vivre chez soi malgré l âge et le handicap Première

Plus en détail

le logement protégé ou adapté

le logement protégé ou adapté le logement protégé ou adapté { Brochure destinée aux constructeurs et exploitants le logement protégé ou adapté { Brochure destinée aux constructeurs et exploitants } table des matières 1. introduction

Plus en détail

LES TARIFS. Valable dès 2012. www.avasad.ch

LES TARIFS. Valable dès 2012. www.avasad.ch LES TARIFS Valable dès 2012 www.avasad.ch E QU IL FAUT AVOIR COMMENT SONT FINANCÉES LES PRESTATIONS? Certaines prestations d Aide et soins à domicile sont remboursées par les assurances-maladie et/ou financées

Plus en détail

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS NOTICE

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS NOTICE AGENCE D'ASSURANCES SOCIALES CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS 1815 CLARENS NOTICE concernant le calcul de la prestation complémentaire pour familles et le remboursement des frais de maladie

Plus en détail

BIENVENUE. EMS : Les nouveaux défis et la planification de ma retraite

BIENVENUE. EMS : Les nouveaux défis et la planification de ma retraite BIENVENUE EMS : Les nouveaux défis et la planification de ma retraite Pierre Berthet Directeur Fondation Pré Pariset Pully 06.06.06 1 Rotary Club de Pully Présentation de l EMS Programme EMS : définition,

Plus en détail

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT PRINCIPES DE VERSEMENT DES RENTES AVS/AI/API et PC AVS/AI EN MAINS DES ETABLISSEMENTS MEDICO-SOCIAUX(Réseau

Plus en détail

Le Revenu déterminant unifié (RDU)

Le Revenu déterminant unifié (RDU) Le Revenu déterminant unifié (RDU) Plus d égalité et d efficacité dans le traitement des demandes de prestations sociales cantonales. Qu est-ce que le Revenu déterminant unifié (RDU)? Le RDU est un montant

Plus en détail

Approbateur : Cheffe de service. Version : 1 Date de la dernière modification : - Etablissements socio-éducatif, bénéficiaires, représentants légaux.

Approbateur : Cheffe de service. Version : 1 Date de la dernière modification : - Etablissements socio-éducatif, bénéficiaires, représentants légaux. Département de la santé et de l action sociale Service de prévoyance et d'aide sociales Aide individuelle LAIH Normes 2015 Emetteur/n directive : Section APHAGI Approbateur : Cheffe de service Entrée en

Plus en détail

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI 4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Cette prestation permet au bénéficiaire d une allocation pour impotent qui vit ou souhaite vivre à domicile

Plus en détail

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux

Projet. Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014. Principes Généraux Sèvres-Vienne Règlement d'action Sanitaire et Sociale Projet Règlement d Aide Au Maintien à Domicile des Personnes Agées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Principes Généraux Préambule

Plus en détail

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE

REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Adresse du Tribunal compétent Dossier N... Date... REQUETE D'ASSISTANCE JUDICIAIRE GRATUITE Situation personnelle du requérant / Nom Prénom Adresse Date de naissance Profession/Employeur Situation familiale

Plus en détail

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV)

Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) Règlement des remboursements de frais établi sur la base du modèle de la Fédération patronale vaudoise (FPV) (Indiquer la raison sociale juridiquement valable de la société/de l entreprise) 2. Table des

Plus en détail

CONDITIONS DE RESIDENCE

CONDITIONS DE RESIDENCE CONDITIONS DE RESIDENCE Les dispositions ci-après ont été prises à l intention des Résidents, des familles ou des répondants. En fixant ces conditions, notre souci est de décharger nos pensionnaires de

Plus en détail

2.06 Etat au 1 er janvier 2011

2.06 Etat au 1 er janvier 2011 2.06 Etat au 1 er janvier 2011 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes : nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIERES 2014

INFORMATIONS FINANCIERES 2014 Les Martinets RESIDENCE MEDICALISEE POUR PERSONNES AGEES ANNEXE 2 INFORMATIONS FINANCIERES 2014 Par ordonnance du 20 décembre 2011, le Conseil d Etat du Canton de Fribourg a décidé de modifier l arrêté

Plus en détail

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre

Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Demande de location 2015 Formulaire de candidature - Logement à loyer d équilibre Je soussigné (nom et prénom) :........ demeurant à :.................. Adresse e-mail :.......... souhaite obtenir en location

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001)

REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du 22 août 2001) 40.1 REGLEMENT D EXECUTION RELATIF A L OCTROI DE SUBSIDES DE DEPLACEMENT ET DE REPAS (Du août 001) I. DISPOSITIONS GENERALES Base légale Article premier.- Le présent règlement précise les modalités d exécution

Plus en détail

5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI

5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.01 Prestations complémentaires Prestations complémentaires à l AVS et à l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les prestations complémentaires à l AVS et à l AI sont accordées lorsque les rentes et

Plus en détail

REGLEMENT TARIFAIRE Edition janvier 2014

REGLEMENT TARIFAIRE Edition janvier 2014 REGLEMENT TARIFAIRE Edition janvier 2014 TABLE DES MATIERES 1 Bases légales... 3 2 Revenu annuel déterminant... 3 2.1 Documents à fournir et calcul du revenu annuel déterminant... 3 2.2 Modification du

Plus en détail

Barème pour l attribution des bourses d études et d apprentissage

Barème pour l attribution des bourses d études et d apprentissage Adopté par le Conseil d Etat le 1 er juillet 2009 A. LES BOURSIERS DEPENDANTS DE LEURS PARENTS A.1 Charges retenues et couverture de l insuffisance du revenu familial (selon articles 8, 11a et 11b RLAEF)

Plus en détail

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00 nest Certificat de prévoyance au 15.01.2015 Caisse de pensions écologique et éthique Monsieur Felix Muster Employeur Muster GmbH Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028 1. Données personnelles Nom, prénom Muster

Plus en détail

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015

Informations pour la déclaration des salaires. Carnet des salaires 2015 Informations pour la déclaration des salaires Carnet des salaires 2015 Contenu Nouveautés AVS/AI/APG 1 Caisse de pension 1 Assurance-maladie et accidents (SWICA) 1 Attestation des salaires 1 Annonce des

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. L établissement, représenté par Monsieur PEREZ Jean-Pierre, Président du Conseil d Administration, d une part,

CONTRAT DE SEJOUR. L établissement, représenté par Monsieur PEREZ Jean-Pierre, Président du Conseil d Administration, d une part, Résidence LA ROSELIERE Centre Communal d Action Sociale Rue des Lavoirs BP 17 34350 VENDRES 04.67.32.68.90 04.67.32.68.91 CONTRAT DE SEJOUR Le présent contrat est conclu : ENTRE L établissement, représenté

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

Règlement et conditions générales de l accueil familial de jour

Règlement et conditions générales de l accueil familial de jour Règlement et conditions générales de l accueil familial de jour dès le 1 er janvier 2015 Structure de coordination de l Accueil familial de jour du Réseau REVE (Chardonne, Corseaux, Corsier, Jongny, La

Plus en détail

Demande de logement. Chez: Numéro postal: Localité: à son compte Pourcentage de l activité: % Motif si inférieur à 100%

Demande de logement. Chez: Numéro postal: Localité: à son compte Pourcentage de l activité: % Motif si inférieur à 100% Guichets ouverts de 11 à 15 heures 1. Demandeur Demanderesse Demande de logement Reservé à l administration Dossier No Date: social libre Domicile Rue: Chez: Numéro postal: Localité: Tél. privé: Tél. portable:

Plus en détail

Tableau comparatif de l hébergement extra-cantonal des cantons romands

Tableau comparatif de l hébergement extra-cantonal des cantons romands SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L'HEBERGEMENT DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE - CANTON DE VAUD Tableau comparatif de l hébergement extra-cantonal des cantons romands situation 22.12.2015

Plus en détail

Information sur le remboursement des frais de maladie et d'invalidité. SPC - janvier 2013

Information sur le remboursement des frais de maladie et d'invalidité. SPC - janvier 2013 Information sur le remboursement des frais de maladie et d'invalidité SPC - janvier 2013 Page 2/7 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève 6 Tél +41 22 546 16 00 Fax

Plus en détail

4.03 Etat au 1 er janvier 2013

4.03 Etat au 1 er janvier 2013 4.03 Etat au 1 er janvier 2013 Moyens auxiliaires de l AI Professionnellement ou au quotidien 1 Les personnes affiliées à l AI ont droit aux moyens auxiliaires professionnellement nécessaires, ou bien

Plus en détail

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6 SOMMAIRE +... 1 SOMMAIRE... 2 OBJET... 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE REFERENCE... 3 PREAMBULE... 3 REGIME DES GRANDS DEPLACEMENTS... 5 REGIME DES PETITS DEPLACEMENTS... 5 Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS...

Plus en détail

CONVENTION DES PRESTATIONS SOCIO-EDUCATIVES

CONVENTION DES PRESTATIONS SOCIO-EDUCATIVES DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L ACTION SOCIALE SERVICE DES ASSURANCES SOCIALES ET DE L HEBERGEMENT CONVENTION POUR LE REMBOURSEMENT PAR LES REGIMES SOCIAUX DES PRESTATIONS SOCIO-EDUCATIVES Mise à jour

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Malades d Alzheimer et proches : quelles ressources?

Malades d Alzheimer et proches : quelles ressources? Malades d Alzheimer et proches : quelles ressources? 1. Pro Senectute 2. Prestations des assurances sociales 3. Autres services-ressources 1. Pro Senectute Senectute Pro - Fondation de droit privé au service

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Modèle du canton de Vaud

Modèle du canton de Vaud Modèle du canton de Vaud Premier bilan Oscar Tosato Directeur de l enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale 1 Vision et stratégie du canton de Vaud «Lutter contre l accroissement des dossiers»

Plus en détail

Office des Ressources Humaines

Office des Ressources Humaines Office des Ressources Humaines Gestion administrative du personnel vade-mecum 2015 Calendrier des salaires 2015 Les salaires seront versés sur les comptes aux dates suivantes : Janvier Février Mars Avril

Plus en détail

NOM Nom de jeune fille Prénom M Mme Mlle Date de Naissance Nationalité Adresse Complète

NOM Nom de jeune fille Prénom M Mme Mlle Date de Naissance Nationalité Adresse Complète Direction des Actions Interministérielle MISIV LOGEMENT (06286 Nice cedex 3) DEMANDE DE LOGEMENT - VALABLE PENDANT UN AN A RENVOYER PAR COURRIER EN DOUBLE EXEMPLAIRE (A REMPLIR A L ENCRE NOIRE) Cadre réservé

Plus en détail

RESIDENCE SERVICES IRIS

RESIDENCE SERVICES IRIS RESIDENCE SERVICES IRIS A 5 minutes de Vendôme Et 40 minutes de PARIS Nous vous proposons une alternative supplémentaire entre le maintien à domicile diffus et la vie en établissement. r Un cadre de vie

Plus en détail

Venez visiter et vous renseigner

Venez visiter et vous renseigner THEOPOLIS 41 - Association loi 1901 à but non lucratif Organisme Agréé Services à la Personne (SAP) Résidence IRIS 9 rue du gris d Aunis - 41100 NAVEIL Tél/Fax : 02.54.23.98.97 N Siret : 804 420 321 000

Plus en détail

B i. e n. n u. v e. à l E M S L. â q u i s. e s P. E nsemble hospitalier. DE LA CÔTE Hôpital de Morges DE LA CÔTE. Hôpital de Morges DE LA CÔTE

B i. e n. n u. v e. à l E M S L. â q u i s. e s P. E nsemble hospitalier. DE LA CÔTE Hôpital de Morges DE LA CÔTE. Hôpital de Morges DE LA CÔTE Accueil_Paquis_2005.qxd 29.6.2006 8:27 Page 18 B i à l e n E M S L v e E nsemble hospitalier DE LA CÔTE e s P Hôpital de Morges n u â q u i s e E nsemble hospitalier DE LA CÔTE Hôpital de Morges E nsemble

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

Le dossier de location

Le dossier de location Le dossier de location Vous présenter comme un locataire idéal aux yeux de la régie auprès de laquelle nous déposerons un dossier de candidature est primordial. Avec parfois 50 à 100 dossiers déposés pour

Plus en détail

Contrat d accueil en long séjour

Contrat d accueil en long séjour Contrat d accueil en long séjour Le présent contrat est conclu entre l établissement et le résidant : Nom :. Prénom :.... Adresse :.. Représenté par : Nom :. Prénom :.... Adresse :.. Qui agit en qualité

Plus en détail

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015

2.06 Cotisations. Travail domestique. Etat au 1 er janvier 2015 2.06 Cotisations Travail domestique Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Si vous occupez du personnel de maison, vous devez procéder à un décompte des cotisations aux assurances sociales, même si le salaire

Plus en détail

Prestations complémentaires familiales (PCFam) (entrée en vigueur le 1er novembre 2012) SPC - Edition décembre 2013

Prestations complémentaires familiales (PCFam) (entrée en vigueur le 1er novembre 2012) SPC - Edition décembre 2013 Prestations complémentaires familiales (PCFam) (entrée en vigueur le 1er novembre 2012) SPC - Edition décembre 2013 2 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève 6 Tél +41

Plus en détail

VOTRE PUPILLE ADULTE DOIT ETRE PLACE DURABLEMENT

VOTRE PUPILLE ADULTE DOIT ETRE PLACE DURABLEMENT Département de l Intérieur TUTEUR GENERAL BUREAU D'AIDE ET CONSEIL AUX TUTEURS, CONSEILS LEGAUX ET CURATEURS PRIVES Ch. de Mornex 32 1014 Lausanne 021 316 67 33 e-mail: info.aidetuteur@vd.ch VOTRE PUPILLE

Plus en détail

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances

Bienvenue en Suisse. Informations sur le permis de séjour, les impôts, la prévoyance et les assurances www.allianz.ch Bienvenue en Suisse Août 2013 Informations sur le permis de séjour, les impôts, la et les assurances Cette notice vous fournit des informations et des conseils utiles sur le permis de séjour,

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature Avantages en nature Textes de référence : Arrêté du 10 décembre 2002 relatif l évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale. Observation préalable : Afin d accompagner

Plus en détail

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS

CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS CAISSE CANTONALE VAUDOISE DE COMPENSATION AVS CAISSE CANTONALE D'ALLOCATIONS FAMILIALES Rue du Lac 7 181 CLARENS Tél. 01 96 1 11 Fax 01 96 1 8 DEMANDE DE RENTE-PONT 1. SITUATION PERSONNELLE NIP No de sécurité

Plus en détail

Les démarches après un décès

Les démarches après un décès Les démarches après un décès Il faut savoir que la succession s'ouvre dès le jour du décès. En conséquence, de nombreuses démarches doivent être faites assez rapidement pour ne pas perdre d'éventuels avantages.

Plus en détail

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015

LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 LA FEDERATION ROMANDE DE METIERS DU BATIMENT ET SES INSTITUTIONS SOCIALES EN 2015 (circulaire à l intention des entreprises vaudoises de chauffage, ventilation et climatisation). 1. PREAMBULE Les associations

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

2 ) 3 ) 4 ) 5 ) Le coût total pour l employeur est : C. Brunnarius BTS CGO 2

2 ) 3 ) 4 ) 5 ) Le coût total pour l employeur est : C. Brunnarius BTS CGO 2 P2C07 La comptabilisation de la paye I. La comptabilisation d une paye standard Application 1 : Comptabiliser l ensemble des opérations de paye de l entreprise BTS CGO (7 salariés) et déterminer le coût

Plus en détail

Destinataires: Directions et responsables du personnel d entreprises-membres

Destinataires: Directions et responsables du personnel d entreprises-membres Destinataires: E-MAIL info@aza.ch ZURICH 15 septembre 2011 Directions et responsables du personnel d entreprises-membres dont le siège de l entreprise et/ou les succursales se trouvent dans le canton de

Plus en détail

Contrat d hébergement et d accompagnement. Il est établi selon les lois et règlements en vigueur, cités en référence à la fin du document.

Contrat d hébergement et d accompagnement. Il est établi selon les lois et règlements en vigueur, cités en référence à la fin du document. Contrat d hébergement et d accompagnement Le présent contrat a pour but de : Préciser les prestations de l institution Clarifier les engagements réciproques des parties Régler les relations administratives

Plus en détail

PIECES A JOINDRE À VOTRE DEMANDE DE LOGEMENT (en photocopies) Une pièce d identité pour toutes les personnes mentionnées sur la demande (la carte d identité recto/verso, le livret de famille, le passeport

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Le SPC. un service de l'administration cantonale (DEAS) sa mission réside dans l'exécution d'une action administrative et financière

Le SPC. un service de l'administration cantonale (DEAS) sa mission réside dans l'exécution d'une action administrative et financière Le SPC un service de l'administration cantonale () sa mission réside dans l'exécution d'une action administrative et financière son efficacité sociale repose sur son organisation permettant le traitement

Plus en détail

L AI en chiffres. Contributions/Prestations en espèces/prix-limites. Sommaire. Publié par INTEGRATION HANDICAP. 1. Moyens auxiliaires Page

L AI en chiffres. Contributions/Prestations en espèces/prix-limites. Sommaire. Publié par INTEGRATION HANDICAP. 1. Moyens auxiliaires Page L AI en chiffres 2015 Contributions/Prestations en espèces/prix-limites Sommaire 1. Moyens auxiliaires Page a) Dispositions générales 2 b) Véhicules à moteur/contributions d amortissement 2 c) Tarifs pour

Plus en détail

jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures d instruction ou de réadaptation qu elle a ordonnées.

jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures d instruction ou de réadaptation qu elle a ordonnées. 4.05 Etat au 1 er janvier 2008 Remboursement des frais de voyage dans l AI Généralités 1 L assurance-invalidité (AI) rembourse les frais de voyage jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures

Plus en détail

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Demande de Validation des Acquis de l'expérience Livret 2 : livret de présentation des acquis de l'expérience Nom Nom marital ou d usage (le cas échéant) Prénom

Plus en détail

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF)

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Ordonnance du 6 septembre 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 7

Table des matières. Introduction... 7 Table des matières Introduction... 7 CHAPITRE 1 La déclaration pour l impôt sur le revenu... 9 1. Qui a l obligation de déposer une déclaration pour l impôt sur le revenu?... 10 2. Qui a la possibilité

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET I. Préambule 2 II. Localisation - Accessibilité 2 III. Organisation 2 Le bâtiment est conçu de la manière suivante

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS.

CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. EN COUVERTURE De l aide financière à connaître CRÉDITS D IMPÔT, SUBVENTIONS, ALLOCATIONS, PRESTATIONS. COMMENT S Y RETROUVER? NOUS L AVONS FAIT POUR VOUS. par Danny Raymond Photo: Getty Images/Purestock

Plus en détail

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil.

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil. PREAMBULE : Le présent règlement de fonctionnement décrit les modalités mises en œuvre par le service pour remplir sa mission. Il est le garant du respect du droit commun qui s applique à tout citoyen

Plus en détail

2014 Rapport. Caisse de compensation. Partie II. annuel

2014 Rapport. Caisse de compensation. Partie II. annuel 2014 Rapport annuel Caisse de compensation Partie II Caisse de compensation du Jura 1. Service des cotisations Le service assume les tâches spécifiques suivantes : contrôle à l aide du fichier central

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 TABLE DES MATIERES DES FICHES PRATIQUES Numéros Objets 1 Art. 2.2 Engagement check-list et canevas du contrat de travail 2 Art. 3.4 Augmentation de salaire - annuités

Plus en détail

DISPOSITIF AÎNÉS. Prestations pour les personnes en âge AVS. Pour tout renseignement 022 850 93 93 (Mairie de Confignon)

DISPOSITIF AÎNÉS. Prestations pour les personnes en âge AVS. Pour tout renseignement 022 850 93 93 (Mairie de Confignon) DISPOSITIF AÎNÉS Prestations pour les personnes en âge AVS Pour tout renseignement 022 850 93 93 (Mairie de Confignon) La Commune de Confignon remercie les partenaires du Dispositif Aînés pour leur collaboration

Plus en détail

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire 113-115, rue Saint Gabriel 59800 LILLE Tél : 03-20-51-90-47 www.centresocialsmp.fr contact@centresocialsmp.fr Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire Le Centre Social

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011

Limites d exonération des allocations forfaitaires. Nature de l indemnité 2011 ÉDITION JANVIER 2011 Annexes Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2011 Indemnité de restauration sur le lieu

Plus en détail

EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. : 05.49.50.40.51 / Fax : 05.49.60.75.01

EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. : 05.49.50.40.51 / Fax : 05.49.60.75.01 EHPAD «Théodore ARNAULT» (Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes) Contrat de séjour «Hébergement temporaire» EHPAD «Théodore ARNAULT» 10, rue Condorcet - B.P. 19-86110 MIREBEAU Tél. :

Plus en détail

La Résidence et son environnement

La Résidence et son environnement Le logement-foyer «La Résidence Notre-Dame de Bon Secours» a été inauguré le 1 er mai 1985. C est dans un esprit de service et de convivialité que nous vous accueillons à «La Résidence» avec pour principale

Plus en détail

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale)

Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Le Domicile Collectif FTVS ( Foyer de Transition à la Vie Sociale) Son histoire 1972 Situé à Villefranche-sur-Saône, le FTVS était un service de transition professionnelle vers le milieu ordinaire. 1993

Plus en détail

CONFIDENTIEL. Informations pour une planification financière personnelle

CONFIDENTIEL. Informations pour une planification financière personnelle CONFIDENTIEL Informations pour une planification financière personnelle Nom(s) et prénom(s) Vos conseillers Date 1/15 Données privées Personne 1 Personne 2 Titre Nom Prénom 1 2 NP Localité Canton Téléphone

Plus en détail

Relevé fédéral SOMED des établissements médico-sociaux Explications et références

Relevé fédéral SOMED des établissements médico-sociaux Explications et références Relevé fédéral SOMED des établissements médico-sociaux 1. CONTRÔLE DES DONNÉES ET REMARQUES DES ÉTABLISSEMENTS... 2 2. CHOIX DE L INSTRUMENT D ÉVALUATION DES SOINS REQUIS (VARIABLE A28)... 2 3. PLACES

Plus en détail

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH

ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH COMMUNE DE PONTCHATEAU REGLEMENT INTERIEUR DES RESTAURANTS SCOLAIRES MUNICIPAUX ECOLE PRIMAIRE QUERAL ECOLE MATERNELLE CHARLES PERRAULT ECOLE DU CHAT PERCHE SAINT-ROCH Le présent règlement, adopté par

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris

Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris Février 2008 Denton Wilde Sapte Avocats au Barreau de Paris La fiscalité des frais professionnels Salon des Entrepreneurs 2008 119177.01 Stéphane Letranchant 1 1 Sommaire 1. Panorama et définition des

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Il est habilité à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale et conventionné au titre de l'aide personnalisée au logement.

CONTRAT DE SEJOUR. Il est habilité à recevoir des bénéficiaires de l aide sociale et conventionné au titre de l'aide personnalisée au logement. CONTRAT DE SEJOUR «Le Clos Chevalier» est un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (E.H.P.A.D.), situé à ORNEX, géré par l Organisation pour la Santé et l Accueil (ORSAC), association

Plus en détail