GUIDE des assurances des avocats au Barreau de Paris

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE des assurances des avocats au Barreau de Paris"

Transcription

1 GUIDE des assurances des avocats au Barreau de Paris

2

3 Préface Mes Chers Confrères, S assurer est une obligation légale. Cette obligation, nous la remplissons tous, au travers d une assurance de groupe souscrite par l Ordre pour le compte de chacun d entre vous. Pour euros par an, soit le coût moyen d une assurance auto, chaque avocat voit sa responsabilité civile professionnelle couverte à hauteur désormais de 4 millions d euros par sinistre, sans limitation par an, avec une franchise plafonnée à 3049 euros. Cette approche mutualiste, que d autres professions libérales et beaucoup d avocats étrangers nous envient, est l expression même de ce Barreau solidaire que j ai appelé de mes vœux lorsque vous m avez élue. Ce Barreau solidaire, j ai souhaité qu il se manifeste également au travers d une assurance perte de collaboration que j ai mise en place dès ma prise de fonctions. Cette assurance, pour être pérenne, c est une condition sine qua non, doit être largement souscrite. C est pourquoi vous trouverez dans cette nouvelle formule du guide des assurances, non seulement la synthèse des garanties obligatoires et facultatives dont vous bénéficiez déjà, mais également un formulaire de souscription pour les deux garanties complémentaires qui vous sont proposées, à savoir : - une garantie supplémentaire de responsabilité professionnelle, pour les cabinets dont l activité justifie que le plafond de 4 millions d euros soit porté à un montant supérieur, - l assurance perte de collaboration, pour celles et ceux d entre nous qui, dans cette période incertaine, veulent pouvoir mieux faire face aux difficultés économiques rencontrées en cas de rupture de leur contrat de collaboration. Soyez nombreux à souscrire l assurance perte de collaboration. Cela témoignera de votre attachement aux valeurs de notre barreau aujourd hui et demain. Elle sera aussi un signe fort de solidarité affiché dans un contexte économique difficile pour tous, cela sans renier les principes et valeurs de la profession libérale que nous exerçons. Solidairement vôtre. Christiane Feral-Schuhl Bâtonnier de l Ordre Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 1

4 Sommaire n La responsabilité civile professionnelle : une assurance obligatoire... 4 n Vos contacts... 4 Le contrat Responsabilité Civile Professionnelle souscrit auprès de Zurich (principales dispositions communes)... 5 n Le contrat... 5 Les risques couverts... 5 Le montant des garanties... 5 Les personnes assurées... 6 Les activités professionnelles garanties... 8 Etendue territoriale de la garantie Les exclusions relatives à l assurance Responsabilité Civile Professionnelle n En cas de sinistre (recommandations pratiques) Les pièces à fournir Le réglement de votre sinistre Sanction du défaut de déclaration ou de la déclaration tardive Vos contacts La faute et ses conséquences Prise en charge par l assurance n Le suivi de la réclamation RC Pro La direction du procès La défense Frais de procès Contrôle et suivi des réclamations par le Comité Technique Paritaire Les Garanties Facultatives... n Les garanties supplémentaires de responsabilité professionnelle... Pourquoi souscrire des garanties supplémentaires... Calcul de la cotisation pour les garanties supplémentaires... Vos contacts... La prévention des risques professionnels par Aon... Clauses limitatives de responsabilité - jurisprudence par Philippe STOFFEL-MUNCK... Quelques exemples de mise en cause... Répartition du coût et du nombre total de sinistres par nature... Note sur la prescription des actions en RCP à l encontre des avocats... Bulletin d adhésion... I I I I II II III V VI VII IX 2 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

5 Sommaire Les Garanties Facultatives (suite) n L assurance perte de collaboration... Bulletin d adhésion... XI Mode d emploi... XIII Vos contacts... XIV L objet du contrat... XV L adhésion au contrat... XVII La garantie Perte de Collaboration... XVII L application de la garantie... XX La protection de vos intérêts... XX XI Les Garanties Annexes du contrat RCP n La Responsabilité Civile Exploitation Explications Assurance des Archives et Supports d informations Garantie Dommages par Catastrophes Naturelles Espèces, titres et valeurs Les risques exclus de la Garantie Responsabilité Civile Exploitation n Dispositions communes Base réclamation et Base fait générateur Garantie subséquente Reprise du passé Les exclusions générales L Assurance de Non représentation des Fonds Le montant à souscrire La mise en œuvre Le Comité Technique Paritaire La prescription Les exclusions de la garantie Lexique Extrait d actes du colloque 2011 : responsabilité des mandataires sociaux : conséquences sur la garantie d assurance en cas de changement de structure ou de professionnel (par Luc Mayaux) Avertissement : le présent guide n est pas un document contractuel mais seulement un résumé des garanties. Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 3

6 La responsabilité civile professionnelle : une assurance obligatoire L obligation pour les avocats de justifier d une assurance en Responsabilité Civile Professionnelle à raison des négligences et fautes commises dans l exercice de leurs fonctions, est visée à l article 27 de la loi du 31 décembre 1971 n portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques. Le contenu obligatoire des garanties est précisé par le décret n du 27 novembre 1991, aux articles 205 et 206 pour la Responsabilité Civile Professionnelle. Cette assurance est souscrite par l Ordre des Avocats au Barreau de Paris pour chacun de ses membres. Vos contacts L Ordre des Avocats à la Cour de Paris 11 Place Dauphine Paris Cedex 1 Jean-Pierre Gaetan Duffour Tél : Assistante : Danielle Kerferch Tél. : Tous renseignements peuvent être demandés au Courtier d assurances du Barreau : Aon Professions rue de la Fédération Paris Cedex 15 Tél L assureur de Responsabilité Civile Professionnelle est : ZURICH Insurance plc 112 Avenue de Wagram Paris Cedex 17 4 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

7 Le Contrat Responsabilité Civile Professionnelle souscrit auprès de Zurich (principales dispositions communes) Le contrat Le contrat RCP souscrit auprès de Zurich n Les risques couverts Le contrat garantit les Assurés contre les risques ci-après définis, sous réserve des dispositions de l article 48 des Conditions Générales : Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Assurance Responsabilité Civile Exploitation Assurance des Espèces, titres et valeurs Assurance des Risques complémentaires Assurance des Dommages par Catastrophes Naturelles Assurance Défense pénale n Le montant des garanties Le niveau de couverture souscrit par le barreau de Paris dans le cadre de cette police est de e par sinistre et par avocat. La franchise, qui est inopposable à la victime et aux tiers, est de 10 % du montant des indemnités, plafonnée à e par sinistre. Certains de vos dossiers peuvent présenter des enjeux financiers supérieurs à ce niveau de couverture ; des garanties complémentaires facultatives vous sont proposées. Elles sont comprises entre e et e, et interviennent après épuisement de la garantie de base. Pour plus d indications, veuillez vous référer à la page VIII. Garantie Responsabilité Civile Professionnelle Montant de la garantie par assuré et par sinistre e Franchise par sinistre 10 % du montant de l indemnité maximum : e Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 5

8 n Les personnes assurées Les avocats, personnes physiques, inscrits au tableau de l Ordre des Avocats au Barreau de Paris qui exercent leur profession à titre individuel ; y compris, pour leur seule activité professionnelle personnelle, ceux ayant qualité de collaborateur : - d une structure d exercice en groupe ayant son siège dans un Barreau autre que le Barreau souscripteur ; - d un avocat inscrit dans un Barreau autre que le Barreau souscripteur ; - d un avocat exerçant son activité, sous le titre d avocat inscrit à un barreau français et/ou étranger, pour le compte d une structure ayant son siège dans le ressort du Barreau souscripteur ; les structures d exercice en groupe inscrites au Barreau souscripteur visées à l article 7 de la loi du 31 décembre 1971 (notamment les associations, sociétés civiles professionnelles, sociétés d exercice libéral, sociétés en participation, associations d avocats à responsabilité professionnelle individuelle, groupements d intérêt économique d avocats ) ; ainsi que : - les groupements étrangers dont l inscription au tableau de l Ordre des Avocats au Barreau souscripteur, ou dont l exercice de l activité dans le ressort du Barreau souscripteur est admise par l Ordre, incluant les groupements étrangers ayant bénéficié des dispositions de l ancien article 50-XIII de la loi précitée, - sans préjudice de l exclusion précisée à l article 5 des Conditions Générales, les établissements permanents, les bureaux secondaires ou de représentation d un assuré, qu ils soient ou non situés hors de France, ainsi que les structures juridiques de toute nature, qu elles soient des structures d avocats ou de conseils juridiques, créées hors de France et dont le capital est détenu en tout ou partie, directement ou indirectement, par un ou des assurés, ou bien qui sont représentées par un ou des assurés au présent contrat. Plus généralement, les garanties du présent contrat s appliquent pour l activité exercée pour le compte des structures, groupements ou avocats personnes physiques, précités, leurs associés, collaborateurs, salariés ou non, ayant ou non la qualité d avocat, qu ils soient ou non inscrits à un Barreau français ; de même que l ensemble de leurs préposés, salariés, prestataires de services, ou stagiaires intervenant dans le cadre de l activité professionnelle de l avocat, de la structure d exercice, du GIE d avocats ; 6 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

9 les avocats ressortissants d un autre Etat membre de la Communauté Européenne ou de la Confédération Suisse visés à l article 2 de la directive 98/5/CE du Parlement Européen et du Conseil du 16 février 1998, à l article 3 de la loi du 11 février 2004, et à l article 9 du décret du 14 octobre 2004 et inscrits sous leur titre professionnel d origine au Barreau de Paris ; les avocats français inscrits au Barreau de Paris exerçant dans un autre Barreau européen sous leur titre d origine, dans les limites des activités autorisées par le Barreau de Paris ; les avocats désignés comme enquêteurs ou inspecteurs de la comptabilité ; les avocats, structures d exercice, GIE d avocats, implantés hors de France avec lesquels un assuré au présent contrat est lié directement ou indirectement par un accord de coopération et/ou de clientèle, ou tout accord de même nature (ci-après l accord). La qualité d assuré n est acquise à ces avocats, structures d exercice, GIE d avocats implantés hors de France que pour les actions en responsabilité dont ils pourraient faire l objet du fait : - des travaux exécutés exclusivement sur des dossiers de l assuré, - des prestations de l assuré avec lequel il est lié par l accord, - du non-respect de l accord précité ou des lois et réglementations en vigueur, par l assuré avec lequel il est lié par l accord, - de la non-validité de tout ou partie des dispositions de l accord. De plus, l assureur renonce à tout recours contre lesdits avocats, structures d exercice, GIE d avocats dans le cadre des activités réalisées sur des dossiers de l assuré ; les avocats personnes physiques, ou les structures juridiques de toute nature, ayant la qualité d assuré au présent contrat selon les articles ci-dessus, lorsqu ils exercent notamment une activité d étude, d assistance et/ou de conseil en matière juridique et fiscale hors de France, quand l exercice de ces activités sous le titre d avocat ne leur est pas autorisé par la réglementation locale ; les anciennes structures ayant cessé leurs activités ou s étant transformé, pour les faits dommageables précédant cette cessation ou cette transformation ; Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 7

10 les avocats, ayant cessé d appartenir au Barreau de Paris, à raison des faits antérieurs à cette cessation, les avocats honoraires, les anciens avocats au Barreau de Paris, les anciens avoués de Grande Instance et anciens agréés du ressort, leurs successeurs ; les avocats du Barreau de Paris à raison des faits accomplis dans l exercice de l ensemble de leurs activités professionnelles antérieures en qualité d avocats, d avoués de Grande Instance ou d agréés près les Tribunaux de Commerce, de conseils juridiques ; les ayants droit des assurés décédés ; les anciens conseils juridiques ayant cessé leurs activités avant le 1 er janvier 1992 qui étaient, à la date de leur cessation d activité, inscrits sur la liste des conseils juridiques du ressort du Tribunal de Grande Instance du Barreau souscripteur ainsi que leurs ayants droit en cas de décès, dans la mesure où ils ne bénéficient pas déjà d une garantie accordée par une autre convention d assurance ; les avocats désignés comme enquêteurs ou inspecteurs de la comptabilité ; les membres de la Conférence du Stage ; la Délégation des Barreaux de France à Bruxelles, son Président, ses membres et son personnel permanent ou occasionnel ; n Les activités professionnelles garanties Les activités professionnelles des avocats inhérentes à l exercice normal de la profession telle qu elle est définie par les textes qui la régissent, notamment la loi n du 31 décembre 1971, modifiée par la loi n du 31 décembre 1990 et son décret d application n du 27 novembre 1991, y compris celles exercées selon les usages en vigueur et dans les limites admises par l Ordre, à l exclusion : - des activités de mandataire social visées à l article 6 alinéa 2 de la loi n du 31 décembre 1971 modifiée par la loi n du 31 décembre 1990 ; - des activités d administrateur judiciaire, de mandataire judiciaire à la liquidation des entreprises relevant des lois n et n du 25 janvier 1985 ainsi que de leurs décrets d application. 8 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

11 Activités autorisées par le Règlement Intérieur National (RIN) ou par le Règlement Intérieur du Barreau de Paris (RIBP) ; sous réserve expresses des exclusions N 7 et 8 ci-après pour ce qui concerne les activités de représentation fiscale ou les missions accomplies pour le compte de personnes physiques ou morales agissant sous forme ou pour le compte de fonds fiduciaires ou de tout instrument de gestion de patrimoine d affectation. Activités des avocats désignés comme enquêteurs ou inspecteurs de la comptabilité, des services administratifs, à raison des missions et contrôles qui leur sont prescrits, notamment en vertu des dispositions du règlement intérieur de l Ordre ou par application de la législation en vigueur, ainsi que les activités de revues des comptes annuels, notamment à l occasion de missions exercées auprès d organismes professionnels ; fonctions d Administrateur ou de suppléant d un confrère, notamment en cas de décès ou d indisponibilité de ces derniers ; Activités de séquestre y compris les activités de séquestre répartiteur, d expertise, y compris judiciaire, d arbitrage, de médiation, les missions de justice ; Activités et fonctions de maître de stage ; Lorsqu elles sont effectuées dans le domaine du droit, activités d auteur ou de rédacteur d ouvrages, articles ou plus généralement toutes publications, ainsi que les activités de traductions occasionnelles au profit de clients de l assuré ; Activités autorisées aux avocats honoraires ; Activités de formation ; Activité de dépôt d une marque sur le marché national (en conformité avec l article L422-4 du Code de la propriété intellectuelle) et international ; Activités de protecteur ou de tiers de confiance au sein d un trust ou d une fiducie, dont le rôle est de vérifier que la gestion du trust ou de la fiducie, réalisée par le trustee ou le fiduciaire, est faite conformément aux instructions du constituant et dans le respect des intérêts des bénéficiaires (*) ; (*) Attention, cette garantie ne porte pas sur les activités de l avocat fiduciaire. Se reporter à la page 12. Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 9

12 Activités de mandataire posthume, consistant en l administration et la gestion de tout ou partie de la succession du mandant pour le compte et dans l intérêt d un ou plusieurs héritiers identifiés ; Activités d agent sportif, de mandataire d artiste ou d auteur, de mandataire en transactions immobilières ou de correspondant à la protection des données personnelles, de lobbyiste, dans le respect du Règlement Intérieur du Barreau de Paris ; Activités de rédaction d opinion portant sur le contenu d un prospectus à l occasion d une opération boursière ; activités de rédaction d opinions juridiques en droit français ou étranger ; Activités de conseil et de validation de la conformité juridique des systèmes de facturation dématérialisée ; et plus généralement toutes les activités autorisées par l Ordre. n Etendue territoriale de la garantie Les garanties du présent contrat s exercent dans le monde entier, à condition que l assuré, qui exerce ses activités à l étranger, soit occasionnellement, soit dans le cadre d une convention de correspondance organique passée entre barreaux, soit même au sein d un établissement permanent ou d un bureau secondaire, les exerce soit en qualité d avocat au Barreau de Paris, soit en qualité de membre d une structure visée à l article 3.2 ci dessous, 3.2 Les structures d exercice en groupe inscrites au Barreau souscripteur visées à l article 7 de la loi du 31 décembre 1971 (notamment les associations, sociétés civiles professionnelles, sociétés d exercice libéral, sociétés en participation, associations d avocats à responsabilité professionnelle individuelle, groupements d intérêt économique d avocats... ) ainsi que : - les groupements étrangers dont l inscription au tableau de l Ordre des Avocats au Barreau souscripteur, ou dont l exercice de l activité dans le ressort du Barreau souscripteur est admise par l Ordre, incluant les groupements étrangers ayant bénéficié des dispositions de l ancien article 50-Xlll de la loi précitée, - sans préjudice de l exclusion précisée à l article 5 des présentes, les établissements permanents, les bureaux secondaires ou de représentation d un assuré, qu ils soient ou non situés hors de France, ainsi que les structures juridiques de toute nature, qu elles soient des structures d avocats ou de conseils juridiques, créées hors de France et dont le capital est détenu en tout ou partie, directement ou indirectement, par un ou des assurés, ou bien qui sont représentées par un ou des assurés au présent contrat. 10 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

13 sans préjudice des stipulations de l article 3.6, rappelé ci-dessous. 3.6 Les avocats personnes physiques, ou les structures juridiques de toute nature, ayant la qualité d assuré au présent contrat selon les articles ci-dessus, lorsqu ils exercent notamment une activité d étude, d assistance et/ou de conseil en matière juridique et fiscale hors de France,quand l exercice de ces activités sous le titre d avocat ne leur est pas autorisé par la réglementation locale. Toutefois, sont exclues les activités exercées au sein d un établissement permanent situé sur le territoire des Etats-Unis d Amérique ou du Canada. Par dérogation, les activités exercées par les avocats inscrits au Barreau de Paris depuis un établissement permanent ou un bureau secondaire situé au Québec sont garanties, sous réserve d une déclaration préalable à l Apériteur. En cas d action devant une juridiction des Etats-Unis d Amérique ou du Canada, les frais de procédure sont inclus dans le montant de la garantie. L indemnité pouvant être mise à la charge de l assuré à l étranger lui sera remboursée par l assureur en France à concurrence de sa contre-valeur en euros au cours officiel au jour du remboursement. n Les exclusions relatives à l assurance Responsabilité Civile Professionnelle 1) les dommages résultant : - des activités de mandataire social visées à l article 6 alinéa 2 de la loi n du 31 décembre 1971 modifiée par la loi n du 31 décembre 1990 ; - des activités de syndic, d administrateur judiciaire et de mandataire judiciaire à la liquidation des entreprises relevant des lois n et n du 25 janvier 1985 ainsi que de leurs décrets d application, de commissaires aux comptes ou de commissaires aux apports ; 2) les dommages résultant d opérations qui sont interdites à l assuré par les textes légaux et réglementaires, ainsi que ceux résultant d activités incompatibles avec la profession d avocat visées par les articles 111 et 115 du décret n du 27 novembre 1991 ; Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 11

14 3) les conséquences de négociations relevant de l activité d agent d affaires à quelque objet qu elles s appliquent ; 4) le non-versement ou la non-restitution des fonds, effets ou valeurs reçus à quelque titre que ce soit par l assuré, ses collaborateurs ou ses préposés, sauf si ce nonversement ou cette non-restitution résulte d un vol commis par lesdits préposés ou collaborateurs au cours ou à l occasion de leurs fonctions et que la responsabilité civile en incombe à l assuré en sa qualité de commettant ; 5) les amendes pénales et autres pénalités infligées à titre personnel à l assuré, sauf si elles sont recouvrées contre l assuré pris comme civilement responsable ; 6) les conséquences de toutes les réclamations relatives aux frais et honoraires d avocat (toutefois la garantie s étend à la prise en charge des frais de postulation supportés par les avocats en cas d actes ou de procédures frustratoires ou nuls, à l exception des honoraires) ; 7) en matière de représentation fiscale, toute somme due en principal à l Administration Fiscale par l assuré pour le compte de son mandat, 8) les opérations de fiducie (*) ou de trust ; 9) les conséquences pécuniaires de la responsabilité de l assuré agissant en qualité de fiduciaire ou de trustee. Il existe pour cette activité une assurance spéciale mise en place par Aon. (*) Pour les avocats exerçant l activité de fiduciaire, conformément à l article 18 de loi n du 4 août 2008 et à l ordonnance n du 30 janvier 2009, l Ordre des avocats a souscrit auprès de Zurich Insurance plc un contrat groupe à adhésion facultative permettant de couvrir cette activité. Pour plus d information, contactez Aon. 12 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

15 En cas de Sinistre (recommandations pratiques) Votre responsabilité civile professionnelle est mise en cause par l un de vos clients? Le Contrat stipule qu un sinistre est constitué par : «Tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plusieurs réclamations». Comment déclarer un sinistre : Pour pouvoir déclarer un sinistre, vous devez avoir reçu un courrier simple ou recommandé ou encore une assignation vous mettant en cause. Seule une réclamation formelle est constitutive d un sinistre. Elle peut émaner d un client ou d un tiers. La déclaration de sinistre ne doit pas être transmise au réclamant, devenu, par définition, un adversaire. Vous pouvez, par courtoisie, l avertir que, sans reconnaissance de responsabilité ou du bien fondé de la réclamation, une déclaration de sinistre est faite auprès des assureurs. Vous pouvez par ailleurs l informer que la compagnie d assurances qui couvre les avocats au Barreau de Paris est : ZURICH Insurance plc 112, Avenue de Wagram Paris Cedex 17 n Recommandations pratiques Une reconnaissance de responsabilité ne permet pas d accélérer le règlement du sinistre par l assureur. Une reconnaissance de responsabilité n est pas opposable à l assureur et vous expose donc à devoir assumer seul les conséquences de vos engagements. Seul l assureur est habilité à déterminer si, au regard des pièces qui lui ont été communiquées, le réclamant apporte la triple preuve de l existence d une erreur commise par votre cabinet, d un préjudice et d un lien de causalité entre ladite erreur et le préjudice. Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 13

16 n A qui adresser votre déclaration de sinistre Il convient, sans préjuger de son bien fondé, de transmettre : La copie de la lettre de mise en cause que vous avez reçue ou la copie de l assignation qui vous a été délivrée. Votre propre exposé des faits. Votre avis personnel sur le bien fondé de la réclamation et sur la réalité de l éventuelle perte de chance subie par le réclamant. La copie des pièces essentielles de votre dossier : décisions, conclusions, échanges de courriers etc. au Courtier de l Ordre : et adresser copie de l ensemble du courrier à : Aon Professions rue de la Fédération Paris Cedex 15 Monsieur Jean-Pierre Gaëtan Duffour Ordre des Avocats Bureau des assurances 11, place Dauphine Paris Cedex 1 n Le Règlement de votre sinistre L instruction du dossier : Votre assureur sollicite toujours votre avis sur l opportunité de transiger avec la partie adverse et sur le montant de l indemnité à proposer. Vous jouez un rôle actif dans l instruction de votre dossier et le délai de traitement de celui-ci dépend notamment du concours apporté à l assureur. Dans l hypothèse d une réclamation judiciaire, l assureur assure la direction du procès, choisit vos défenseurs et est seul compétent pour décider d une éventuelle transaction avec la partie adverse. Votre accord sera sollicité en cas de transaction dans un cadre judiciaire. En cas d indemnisation du tiers par l assureur, une franchise restera à votre charge conformément aux dispositions légales. 14 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

17 n Sanction du défaut de déclaration ou de la déclaration tardive Sauf cas fortuit ou de force majeure : L assuré doit, dès qu il a connaissance d une réclamation écrite constituant une demande pécuniaire en dommages ou remboursement, et au plus tard dans le délai de 30 (trente) jours, sauf cas fortuit ou de force majeure, en donner avis par écrit ou verbalement, contre récépissé, au siège social de l assureur ou de son mandataire. Sous peine de déchéance de garantie, l assuré doit transmettre tout acte dès lors qu il constitue le 1 er avis adressé à l assureur [ ] et fournir tous concours utiles à l assureur. n Vos contacts Aon Vos contacts au sein du Département Sinistres d Aon Professions : Corinne Her Tél. : Laurence Givord-Lasseron Tél. : Laurence Battistetti Tél. : Emilie Carrard Tél. : Anne Degrincourt Tél. : Magali Marquet Tél. : Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 15

18 n La faute et ses conséquences Pour entraîner la condamnation de l avocat à dommages-intérêts dans le cadre de sa Responsabilité Civile Professionnelle, il appartient au réclamant de rapporter la preuve d une faute, d un dommage direct actuel et certain qui en soit la conséquence, l indemnisation étant mesurée à la chance perdue par la victime du fait de la faute de l avocat. n Prise en charge par l assurance Le présent contrat a pour objet de garantir les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile encourue par l assuré à raison des dommages ou des préjudices causés à autrui, y compris à ses clients, dans l exercice de ses activités professionnelles prises dans leur ensemble, soit de son fait personnel, soit du fait de ses auxiliaires ou collaborateurs et préposés occasionnels ou permanents ou de toutes personnes dont il est civilement responsable, résultant notamment : d erreurs de fait ou de droit, omissions, oublis, retards, fautes, inexactitudes, indiscrétions et, d une manière générale, de tous actes dommageables, notamment à la suite de tous actes de postulation, d assistance, de conseil ou de rédaction d acte ; de vols, malversations, détournements, escroqueries ou abus de confiance, commis au préjudice de la clientèle de l assuré par toute personne dont celui-ci serait reconnu responsable. Dans ces cas, une plainte devra être déposée par l assuré, soit contre l auteur du dommage, soit contre inconnu. L assureur renonce à tous recours qu il serait en droit d exercer contre toutes les personnes physiques ou morales dont l assuré pourrait être reconnu civilement responsable, à l exception des cas de fautes intentionnelles ou dolosives. 16 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

19 Le suivi de la réclamation RCP n La direction du procès En cas d action mettant en cause une responsabilité assurée par ce contrat, l assureur, dans la limite de sa garantie devant les juridictions civiles, commerciales ou administratives, assume la défense de l assuré, dirige le procès et a le libre exercice des voies de recours. L assureur prend à sa charge les frais et honoraires correspondants. L avocat défenseur est choisi sur une liste établie en concertation entre l Ordre et l assureur ou spécialement désigné par le Bâtonnier ou son représentant. Les sommes allouées au titre de l article 700 du Nouveau Code de Procédure Civile reviennent à l assureur qui a pris la direction du procès. En outre, l assuré a la possibilité, s il le désire, de se faire assister par un avocat de son choix. Dans cette hypothèse, les frais et honoraires de celui-ci restent à la charge de l assuré. Aucune reconnaissance de responsabilité, aucune transaction intervenant en-dehors de l assureur ne lui seront opposables. Toutefois, n est pas considéré comme une reconnaissance de responsabilité, l aveu d un fait matériel, ni le seul fait d avoir procuré à la victime un secours urgent, lorsqu il s agit d un acte d assistance que toute personne a le devoir moral d accomplir. Seul l assureur a le droit de transiger avec la personne lésée, dans la limite de sa garantie. n La défense pénale Devant les juridictions pénales, l assuré désigne l avocat de son choix, lui règle ses honoraires et en demande ensuite le remboursement à l assureur dans la limite du plafond de garantie ( e par assuré et par sinistre). Frais de procès Les frais de procès, de quittance et autres frais de règlement sont pris en charge à 100 % par l assureur. Les frais de procès, de quittance et autres frais de règlement ne viennent pas en déduction du montant de la garantie. Les frais et honoraires dus en matière pénale, les amendes et les décimes ne sont jamais à la charge de l assureur. Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris 17

20 Contrôle et suivi des réclamations par le Comité Technique Paritaire t Le Comité techique paritaire Ce Comité a été créé afin d assurer la maîtrise des risques, et d associer l Ordre des Avocats à la Cour de Paris à la gestion et à l évaluation du risque de Responsabilité Civile Professionnelle des assurés. t Rôle du Comité Il statue sur la prise en charge d un sinistre au regard de la position de garantie ou de non garantie que devra adopter l assureur, des problèmes de divergences entre l assureur et l assuré, du principe de la responsabilité de l avocat sinistré, de l évaluation du sinistre, de l opportunité d une transaction ou d une suite judiciaire à donner, du choix éventuel de la police applicable, Responsabilité Civile Professionnelle. Le Comité est également appelé à examiner les résultats économiques de la police groupe RCP et les statistiques des sinistres ainsi que leur incidence sur les garanties du contrat, sur les mesures de prévention susceptibles d être adoptées, sur les services à mettre à la disposition des assurés. Aon Professions assiste et anime les réunions du Comité. t Composition du Comité Il est composé : du Bâtonnier de l Ordre des Avocats ou de son représentant, du délégué du Bâtonnier aux assurances, du directeur du Bureau des assurances de l Ordre, de rapporteurs désignés par l Ordre, de deux représentants de Zurich Insurance plc, de deux représentants d Aon, chargés du secrétariat du comité. 18 Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

21 Les garanties facultatives Les garanties supplémentaires n Pourquoi souscrire des garanties supplémentaires Afin de répondre à l évolution des enjeux financiers et au contexte actuel de la vie des affaires, Aon, courtier d assurances de l Ordre, est amené à proposer des garanties dites complémentaires en Responsabilité Civile Professionnelle. Elles interviennent en sus de la garantie de e souscrite par l Ordre. Nous attirons votre attention sur la nécessité pour de nombreux cabinets de souscrire des garanties d assurance Responsabilité Civile Professionnelle complémentaires à celles souscrites par l Ordre pour le compte de tous les avocats. L inflation du montant des réclamations contre les avocats est une réalité qui se vérifie de manière générale. Dans certains domaines d activité, les dossiers traités revêtent des enjeux lourds et le nombre de réclamations qui dépassent le montant obligatoire de base augmente de plus en plus vite. Les conditions de garanties sont identiques à celles du contrat de l Ordre des Avocats à la Cour de Paris. Elles couvrent les conséquences pécuniaires en raison des dommages ou des préjudices causés à autrui dans le cadre de l exercice normal de la profession. Elles doivent être souscrites à l ouverture du dossier jusqu au terme de la prescription, le montant de garantie applicable étant celui au jour de la réclamation. Les montants de garanties complémentaires vont de e à e en supplément de la garantie de base. Nous vous invitons à vérifier que le montant de vos garanties est en adéquation avec les risques encourus afin de protéger tant votre patrimoine professionnel que personnel. Les Garanties Facultatives n Calcul de la cotisation pour les garanties supplémentaires Les garanties complémentaires sont à adhésion facultative. La cotisation correspondante est appelée par Aon auprès des cabinets ou avocats associés, et se calcule selon le nombre d avocats associés du cabinet. Pour le calcul de la prime et l adhésion aux garanties supplémentaires, reportez vous aux pages IX et X. Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris I

22 Aon France Aon France Aon France Aon France Aon France Aon France Aon France Aon France judiciaire, à donner. Déclarer votre sinistre réclamations». adressée par votre client délivrée Avocats Aon Professions adressée par votre client transiger avec la partie adverse. délivrée Rappel Si vous ne disposez pas de tous les renseignements, vous ne devez pas pour autant retarder votre déclaration. Avoués plusieurs réclamations". Septembre 2010 Attention! par votre assureur. adressée par votre client délivrée Ainsi, vous devez joindre à votre déclaration de sinistre par lettre simple ou RAR : Comment déclarer votre sinistre? à titre amiable : la copie de la lettre de mise en cause Pour pouvoir déclarer votre sinistre, vous devez avoir reçu un courrier de votre client vous mettant en cause. Seule une Déclarer à titre votre judiciaire sinistre : la copie de l assignation qui vous a été réclamation formelle est constitutive d un sinistre. Elle peut Pour pouvoir déclarer votre sinistre, vous devez avoir reçu émaner d un client ou d un tiers. un courrier de votre client vous mettant en cause. Seule En effet, «constitue un sinistre tout dommage ou ensemble une réclamation formelle est constitutive Ainsi, d un vous sinistre. devez joindre à votre déclaration de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité En effet, conformément aux termes de sinistre votre contrat par lettre d assurance souscrit auprès de COVEA RISKS : «constitue un simple ou RAR : de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné 420 rue d Estienne d Orves lieu à une ou plusieurs réclamations» Colombes Cedex sinistre tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant Tél. : 33(0) Ainsi, vous devez joindre à votre déclaration d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plu- Fax : 33(0) de sinistre par lettre simple ou RAR : Que faire en cas de sinistre? la lettre de mise en cause adressée par votre client, en Qu est ce qu un sinistre : Ainsi, vous devez joindre à votre déclaration cas de réclamation amiable, de sinistre par lettre simple ou RAR : Pour pouvoir déclarer un sinistre, vous devez avoir reçu un l assignation qui vous a été délivrée, en cas de mise en cause courrier simple ou recommandé ou encore une assignation à titre amiable : la copie de la lettre de mise en cause vous mettant en cause. les pièces essentielles du dossier (la réquisition de vente, Seule une réclamation formelle est constitutive d un sinistre. le bordereau de vente, l extrait du catalogue), Elle peut émaner d un client ou d un tiers. à titre judiciaire : la copie de l assignation qui vous a été le rapport de l expert mandaté préalablement à la vente, En effet, le contrat d assurance souscrit par l Ordre des un exposé des faits et votre avis personnel sur les suites Avocats de Paris auprès de COVEA RISKS, stipule qu un sinistre est constitué par : «tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné En cas de sinistre important lieu à une ou plusieurs réclamations». Comment déclarer un sinistre : Vous devez, dès que vous avez connaissance d une réclamation écrite (amiable ou judiciaire), en avertir par écrit Aon Professions, courtier de l'ordre, à l'adresse suivante : 420, rue d'estienne d'orves Colombes Cedex et adresser copie de l'ensemble du courrier à : Monsieur Bruno Richard Bureau des assurances 11, place Dauphine Paris Cedex 01 sieurs réclamations». adressée par votre client délivrée le Cabinet LMTB. par votre client, délivrée, Attention! n Vos Contacts Votre Gestionnaire Votre Directeur de Clientèle Votre Directeur Aon professions Valérie Rovira Olivier de Lusigny Jérôme Tajan n La prévention des risques professionnels par Aon Actes du colloque Aon Professions 2010 Responsabilité des professionnels du chiffre et du droit. Vers de nouvelles possibilités d encadrement? Actes du colloque Aon Professions 2011 Les particularités de la responsabilité des dirigeants et des associés au sein des structures de professionnels libéraux La responsabilité civile des professions réglementées Notes juridiques, actions de prévention et formation Responsabilités des professionnels du chiffre et du droit : vers de nouvelles possibilités d encadrement? Actes du Colloque Aon Professions 2 décembre 2010 Les particularités de la responsabilité des dirigeants et des associés au sein des structures de professionnels libéraux. Actes du Colloque Aon Professions 15 décembre 2011 COMPTE-RENDU la Responsabilité civile des professions juridiques Aon Professions Aon Professions 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. : 33(0) Fax : 33(0) Société de courtage en assurances et réassurances immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n SA au capital de euros RCS Nanterre - Siège social : 420 rue d Estienne D Orves Colombes Cedex Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) N de TVA intracommunautaire FR Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L et L du Code des Assurances Aon Professions 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. : 33(0) Fax : 33(0) Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - RCP Compta Votre responsabilité civile professionnelle est mise en cause par l un de vos clients? Direction du Marketing et de la Communication - Le Studio ARS - septembre 2009 Voici nos conseils pour un règlement rapide en cas de sinistre potentiel ou avéré. Nous vous recommandons de les suivre attentivement afin d aider Aon à mieux défendre vos intérêts et assurer un meilleur traitement de votre dossier. Aon Professions 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. : 33(0) Fax : 33(0) Que faire en cas de sinistre? Société de courtage en assurances et réassurances immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n SA au capital de euros RCS Nanterre - Siège social : 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. 33 (0) Fax 33 (0) N de TVA intracommunautaire FR Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L et L du Code des Assurances Direction du marketing et de la communication - Le Studio ARS - Octobre 2009 Pour pouvoir déclarer votre sinistre, vous devez avoir reçu un courrier de votre client vous mettant en cause. Seule une réclamation formelle est constitutive d un sinistre. En effet, conformément à l article premier de votre contrat d assurance souscrit auprès d AGF : «constitue un sinistre tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plusieurs Ainsi, vous devez joindre à votre déclaration de sinistre par lettre simple ou RAR : à titre amiable : la copie de la lettre de mise en cause à titre judiciaire : la copie de l assignation qui vous a été - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Géomètres-Experts Société de courtage en assurances et réassurances immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n SA au capital de euros RCS Nanterre Siège social : 420 rue d Estienne D Orves Colombes Cedex Tél. 33 (0) Fax 33 (0) N de TVA intracommunautaire FR Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L et L du Code des Assurances Société de courtage en assurances et réassurances immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n Société 560 de courtage en assurances et réassurances Société immatriculée de courtage au en Registre assurances Unique et des réassurances Intermédiaires immatriculée d Assurances au Registre sous le Unique n des 560 Intermédiaires d Assurances sous le n SA au capital de euros RCS Nanterre Siège social : 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex SA au capital de euros SA au RCS capital Nanterre de 46 - Siège social euros : rue 572 d Estienne 248 RCS D Orves Nanterre Siège Colombes social : 420 Cedex rue d Estienne D Orves Colombes Cedex Tél. 33 (0) Fax 33 (0) N de TVA intracommunautaire FR Tél. : 33 (0) Fax : 33 (0) Tél. 77 : (0) N 75 de - Fax TVA : 33 intracommunautaire (0) FR N 248 de TVA intracommunautaire FR Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L et L du Code des Assurances Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Garantie Civile Financière Professionnelle et Assurance conformes de Responsabilité aux articles L Civile Professionnelle et L du Code conformes des Assurances aux articles L et L du Code des Assurances Direction du marketing et de la communication - Le Studio ARS - Décembre 2009 Que faire en cas de sinistre? Recommandations pratiques Sinistre Votre responsabilité civile professionnelle est mise en cause par l un de vos clients? Quelques conseils pour vous assurer une bonne gestion de vos sinistres en matière de responsabilité civile professionnelle Comment déclarer un sinistre? Pour pouvoir déclarer le sinistre, vous devez faire l objet d une mise en cause de votre client. Seule la réclamation formelle est constitutive d un sinistre. En effet, conformément aux termes de votre contrat souscrit auprès d'allianz : «constitue un sinistre tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plusieurs réclamations». Ne pas reconnaître votre responsabilité Cela ne permettra pas d accélérer le règlement du sinistre. De plus une reconnaissance de responsabilité n est pas opposable à l assureur qui risque d opposer un refus de garantie. Pour engager votre responsabilité, il appartient au réclamant d apporter la triple preuve de l existence d une erreur commise par votre Cabinet, d un préjudice en découlant et d un lien de causalité entre l erreur commise et le préjudice allégué. L Assureur détermine si ces trois éléments ont été rapportés par le réclamant et dans l affirmative, procède au règlement du sinistre sous déduction de votre franchise contractuelle. Direction du Marketing et de la Communication - Le Studio ARS - septembre 2009 Direction du marketing et de la communication - Le Studio ARS - Septembre 2009 Ainsi, vous devez joindre à votre déclaration de sinistre par lettre simple ou RAR : à titre amiable : la copie de la lettre de mise en cause Ne pas négocier sans l accord de l Assureur Dans l hypothèse d une réclamation judiciaire, l Assureur assure la direction du procès et est seul compétent pour à titre judiciaire : la copie de l assignation qui vous a été Dans tous les cas, une transaction conclue sans son accord préalable ne lui est pas opposable. - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Agents Immobiliers Que faire en cas de sinistre? Sinistre Votre responsabilité civile professionnelle est mise en cause par l un de vos clients? Quelques conseils pour vous assurer une bonne gestion de vos sinistres en matière de responsabilité civile professionnelle Comment déclarer un sinistre? Pour pouvoir déclarer votre sinistre, vous devez faire l objet d un courrier de mise en cause. Seule une réclamation formelle est constitutive d un sinistre. En effet, conformément aux termes de votre contrat souscrit auprès de la Cie AXA : «constitue un sinistre tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou plusieurs réclamations». Dans le cadre d une réclamation amiable, les frais et honoraires de l avocat que vous pourriez saisir ne seront pas pris en charge Sinistre - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous - Aon informe vous informe - Aon vous - Aon informe vous - Aon informe - vous - informe Aon vous - Aon informe vous - informe Aon vous - Aon informe vous - informe Aon vous - Aon informe vous - informe Aon vous - Aon informe vous - informe - Aon vous informe - Sociétés de ventes volontaires Sinistre Votre responsabilité civile professionnelle est mise Votre en cause responsabilité? civile professionnelle est mise en cause Votre par l un responsabilité de vos clients civile? professionnelle est mise en cause par l un de vos clients? Voici nos conseils pour un règlement rapide en cas de sinistre potentiel ou avéré. Nous vous recommandons de les suivre attentivement afin d aider Aon à défendre au mieux vos intérêts et assurer un meilleur traitement de votre dossier. Aon Professions Aon Professions 420 rue d Estienne d Orves 420 rue d Estienne d Orves 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Colombes Cedex Colombes Cedex Tél. : 33(0) Tél. : 33(0) Tél. : 33(0) Fax : 33(0) Fax : 33(0) Fax : 33(0) Que faire en cas de sinistre? Aon Professions 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. : 33(0) Fax : 33(0) Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Établissements de soins ou médico-sociaux Qu est ce qu un sinistre? Aon Professions Direction du marketing et de la communication - Le Studio ARS - Avril 2010 Société de courtage en assurances et réassurances immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n SA au capital de euros RCS Nanterre - Siège social : 420 rue d Estienne d Orves Colombes Cedex Tél. 33 (0) Fax 33 (0) N de Société TVA intracommunautaire de courtage en assurances FR et 572 réassurances 248 immatriculée au Registre Unique des Intermédiaires d Assurances sous le n Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes SA au capital aux de articles L euros et L du 248 Code RCS des Nanterre Assurances Siège social : 420 rue d Estienne D Orves Colombes Cedex Tél. 33 (0) Fax 33 (0) N de TVA intracommunautaire FR Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conformes aux articles L et L du Code des Assurances Comment déclarer son sinistre Aon Professions, l assurance des professions libérales et réglementées Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe Tout sinistre doit être déclaré dès que vous en avez connaissance afin que nous puissions constater les dommages pouvant être garantis au titre du contrat. Cela permettra de confier l instruction de votre dossier au chargé de règlement le plus approprié pour votre domaine d activité. Contacter immédiatement Aon afin qu un expert puisse être dépêché le plus rapidement possible. Adresser la fiche de déclaration de sinistre (nous tenons à votre disposition un imprimé type). Selon la nature des dommages, prendre les mesures conservatoires d urgence, qui ne peuvent attendre l arrivée de l expert, et qui sont indiquées au dernier paragraphe. Direction du Marketing et de la Communication - Le Studio ARS - septembre 2009 RCP Experts de justice Le contrat d assurance souscrit par la Chambre Nationale des Avoués auprès de COVEA RISKS stipule qu un sinistre est constitué par "tout dommage ou ensemble de dommages causés à des tiers, engageant la responsabilité de l assuré, résultant d un fait dommageable et ayant donné lieu à une ou Dès lors pour pouvoir déclarer un sinistre, vous devez avoir reçu un courrier ou une assignation vous mettant en cause. Seule une réclamation formelle est constitutive d un sinistre. Elle peut émaner d un client ou d un tiers. Comment déclarer un sinistre? Sinistre Voici nos conseils pour un règlement rapide en cas de sinistre potentiel ou avéré. Nous vous recommandons Voici de les nos suivre conseils attentivement pour un règlement afin d aider rapide en cas de sinistre potentiel ou avéré. Aon et LMTB à mieux défendre Nous vous vos intérêts recommandons et assurer de un les meilleur suivre traitement attentivement de votre afin d aider dossier. Aon à mieux défendre vos intérêts et assurer un meilleur traitement de votre dossier. Recommandations pratiques Sinistre - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Votre responsabilité civile professionnelle Que faire en cas de sinistre est causant mise des en cause dommages par l un aux de biens vos clients?? Que faire en cas de sinistre? Voici nos conseils pour un règlement optimisé en cas de sinistre potentiel ou avéré. Voici nos conseils pour un règlement rapide en cas de sinistre potentiel ou avéré. Nous vous recommandons de les suivre attentivement afin d aider Aon à mieux défendre vos intérêts et assurer un Nous meilleur vous recommandons suivi de votre dossier. de les suivre attentivement afin d aider Aon à mieux défendre vos intérêts et assurer un meilleur suivi de votre dossier. Direction du marketing et de la communication - Le Studio ARS - Juillet 2010 Si vous rencontrez les difficultés à établir la déclaration de sinistre, vous pouvez nous contacter. Celle-ci pourra être complétée par la suite. Sinistre Vous devez, dès que vous avez connaissance d une réclamation écrite (amiable ou judiciaire), la soumettre par écrit au Président de la Chambre de votre Compagnie, lequel la transmettra, en tant que de besoin, à votre Courtier, à savoir le Cabinet Aon ou, pour la Chambre des Avoués de Paris, à titre amiable : la copie de la lettre de mise en cause adressée à titre judiciaire : la copie de l assignation qui vous a été les pièces essentielles du dossier, un exposé des faits et votre avis personnel sur la suite à donner, notamment sur l'intérêt d'une transaction de nature à éviter les poursuites. Le délai de traitement de votre dossier dépend notamment du concours apporté à l'assureur. Dans le cadre d une réclamation amiable, les frais et honoraires de l avocat que vous pourriez saisir seront pris en charge par votre assureur UNIQUEMENT si vous avez souscrit la garantie Protection Juridique. Sinistre - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Aon vous informe - Courtiers d assurance Ne pas reconnaître votre responsabilité Cela ne permettra pas d accélérer le règlement du sinistre. De plus une reconnaissance de responsabilité n est pas opposable à l assureur qui risque d opposer un refus de garantie. Pour engager votre responsabilité, il appartient au réclamant d apporter la triple preuve de l existence d une erreur commise par votre Cabinet, d un préjudice en découlant et d un lien de causalité entre l erreur commise et le préjudice allégué. L Assureur détermine si ces trois éléments ont été rapportés par le réclamant et dans l affirmative, procède au règlement du sinistre sous déduction de votre franchise contractuelle. Dans l hypothèse d une réclamation judiciaire, l Assureur assure la direction du procès et est seul compétent pour transiger avec la partie adverse. Dans tous les cas, une transaction conclue sans son accord préalable ne lui est pas opposable. L assurance de responsabilité civile professionnelle des courtiers d assurance. Ne pas négocier sans l accord de l Assureur Conseil Depuis plusieurs années, on constate une augmentation régulière du nombre de recours en responsabilité contre les intermédiaires d assurance, en particulier contre les courtiers moins protégés que les agents généraux. Trois facteurs l expliquent : D abord, le renforcement de la protection du consommateur, Ensuite, le développement de l activité de conseil, Enfin, les nouvelles répartitions des tâches entre entreprise d assurance et réseaux de distribution. Par ailleurs, un arrêt de la Cour de cassation de 1997, renversant la charge de la preuve en matière de devoir de conseil et d information a entraîné une très forte aggravation du risque. C est pourquoi, le devoir de conseil représente aujourd hui 50 % de la sinistralité des intermédiaires d assurance. Toutes les branches de distribution sont touchées, tant la branche IARD que la branche Vie. Toutefois, l'analyse de la nature des recours démontre une sinistralité plus lourde pour la branche vie eu égard à un contexte financier difficile et une conjoncture de crise sans précédent. Ainsi, l assurance RCP n est plus simplement obligatoire, elle est devenue indispensable II Guide des assurances des avocats au Barreau de Paris

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 -

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Direction des Partenariats Politiques NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels

Plus en détail

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux

>Associations. Conventions spéciales. Convergence Sécurité mandataires sociaux >Associations 1 Conventions spéciales Convergence Sécurité mandataires sociaux SOMMAIRE conventions spéciales sécurité mandataires sociaux ART. 1 - Définitions 2 ART. 2 - Objet de la garantie 2 ART. 3

Plus en détail

Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle. Experts de Justice C.N.C.E.J.

Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle. Experts de Justice C.N.C.E.J. Sophiassur, un nouveau regard sur la Responsabilité Professionnelle Experts de Justice C.N.C.E.J. 1 Sommaire Page Qui sommes nous? 3 Préambule 4 Garantie de base Expertises Juridictionnelles & Expertises

Plus en détail

Intitulé du lot : Protection juridique

Intitulé du lot : Protection juridique CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Date limite de réception des offres : 16 octobre 2015 à 12 h. MARCHE D ASSURANCE VILLE DE SEES Lot n 3 Intitulé du lot : Protection juridique LOT n 3 : Protection

Plus en détail

DEFENSE PENALE ET RECOURS

DEFENSE PENALE ET RECOURS DEFINITIONS On entend par : > Assuré : Toute personne réputée assurée au présent contrat, c est-à-dire : Le souscripteur du contrat : personne morale régulièrement déclarée auprès des autorités préfectorales

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g FISCADAS PROTECTION FISCALE Conditions Générales 10 g Article 1 Les définitions Sociétaire : L ENTREPRISE, personne physique ou morale (ou l ASSOCIATION), souscriptrice du contrat et désignée aux Conditions

Plus en détail

DÉFENDRE ET PROTÉGER LE JEUNE BARREAU

DÉFENDRE ET PROTÉGER LE JEUNE BARREAU GUIDE D INFORMATION DÉFENDRE ET PROTÉGER LE JEUNE BARREAU L avenir de notre barreau dépend de l accompagnement de nos jeunes confrères tout au long des étapes successives qui vont jalonner leur entrée

Plus en détail

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012. Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES Ouagadougou, Octobre 2012 Assurance Responsabilité Civile des Géomètres-Experts Sommaire L obligation d assurance des Géomètres-Experts Français Une obligation légale

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE 1 CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Complémentaire 2 ème LIGNE souscrite par le Conseil National des Compagnies d Experts de Justice CONDITIONS

Plus en détail

Tous risques de responsabilité Experts-Comptables

Tous risques de responsabilité Experts-Comptables Tous risques de responsabilité Experts-Comptables Contrat groupe d assurance de l Ordre des Experts-Comptables BULLETIN D ADHÉSION 2009 Contrat d assurance groupe n 118269730 souscrit par le Conseil Supérieur

Plus en détail

Gan Vie Privée Annexe protection juridique

Gan Vie Privée Annexe protection juridique Gan Vie Privée Annexe protection juridique Protection juridique Conséquences des accidents de la vie Cette annexe, conforme aux lois n 2007-210 du 19 février 2007 et n 89 1014 du 31.12.1989 ainsi qu au

Plus en détail

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Convention Spéciale Référence : CDA05022013P0521 LEXIQUE Tous les termes portant un

Plus en détail

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES

L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES L ASSURANCE DES RISQUES PROFESSIONNELS DES EXPERTS JUDICIAIRES Les MMA ont conçu un contrat d assurance offrant un éventail de garanties, spécialement adapté à vos risques. QUI SOUSCRIT? Chaque Compagnie

Plus en détail

L assurance est une relation de confiance. Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules de collection. en partenariat avec Axa Assistance

L assurance est une relation de confiance. Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules de collection. en partenariat avec Axa Assistance L assurance est une relation de confiance Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules de collection en partenariat avec Axa Assistance Cotisations annuelles toutes taxes comprises Responsabilité

Plus en détail

L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût

L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût L assurance Santé des entreprises Des garanties innovantes à moindre coût L assurance Santé de l entreprise consiste en une garantie financière destinée à accompagner et assister les entreprises en difficulté.

Plus en détail

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012

COURTIER EN ASSURANCE I. CONDITIONS REQUISES. A. Age et nationalité 23/07/2012 COURTIER EN ASSURANCE 23/07/2012 Le courtier d assurance est un commerçant qui fait à titre principal des actes d entremise dont le caractère est commercial. A ce titre, il doit s inscrire au Registre

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCE CAHIER DES CHARGES Lot 4 : Assurance de la protection juridique de la collectivité

Plus en détail

L assurance est une relation de confiance. Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules d exception. en partenariat avec Axa Assistance

L assurance est une relation de confiance. Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules d exception. en partenariat avec Axa Assistance L assurance est une relation de confiance Tarifs et conditions d assurance pour les véhicules d exception en partenariat avec Axa Assistance Cotisations annuelles toutes taxes comprises Responsabilité

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES

PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES PROTECTION JURIDIQUE CONDITIONS GENERALES COMMUNES ACGC06/2007 ARTICLE 1. QU ENTEND-ON PAR? VOUS : le Preneur d assurance, c est-à-dire la personne qui conclut le contrat d assurance. NOUS : la Compagnie

Plus en détail

AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS. Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013

AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS. Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013 PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013 PROTEGYS Courtage Document non contractuel Date : 20/06/2014 PROTEGYS Courtage vous accompagne avec plus de services

Plus en détail

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS Le pôle Assurances du cabinet Lefèvre Pelletier & associés vous souhaite une très bonne année 2009 ainsi qu une agréable lecture de cette troisième Newsletter. Assurances Assurance en général Assurance

Plus en détail

COMMUNE DE DUTTLENHEIM LOT N 5 ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE DES AGENTS ET DES ELUS. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE article 28 du CMP SOMMAIRE

COMMUNE DE DUTTLENHEIM LOT N 5 ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE DES AGENTS ET DES ELUS. MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE article 28 du CMP SOMMAIRE COMMUNE DE DUTTLENHEIM LOT N 5 ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE DES AGENTS ET DES ELUS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE article 28 du CMP SOMMAIRE Les dispositions concernant le LOT N 5 «Assurance Protection

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH

Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH Conditions générales d assurance (CGA) Projets de recherche conformément à l'ordonnance relative à la recherche sur l'être humain ORH Edition 2014 Conditions générales d assurance, essais non-cliniques

Plus en détail

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité MARS 2009 Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité Pratique de l aide juridictionnelle Annexe XIV du réglement intérieur du barreau de Paris L avocat a le devoir

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain

Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Conditions générales d assurance (CGA) Essais cliniques dans le cadre de la recherche sur l être humain Edition 2014 Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014, 15.04.2014 page 1/14 Sommaire 1.

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Protection Juridique. Auto. Protexia. Réf - 777016

DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Protection Juridique. Auto. Protexia. Réf - 777016 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Protection Juridique Auto Protexia Réf - 77701 La gestion de cette garantie est confiée à : PROTEXIA France, Entreprise régie par le code des assurances, Siège social : 9, boulevard

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE

QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE QUESTIONNAIRE PROPOSITION RC PROFESSIONNELLE INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE DOCUMENTS A JOINDRE IMPERATIVEMENT (ACTIVITE D INTERMEDIAIRE EN ASSURANCE AGENT, COURTIER, SOUS-COURTIER) o Une copie de l arrêté

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Courtier d Assurance INFORMATIONS GENERALES 1. Etes-vous? Courtier et / ou Agent général compagnie Laquelle :... 2. Nombre de personnes travaillant dans votre cabinet (y compris

Plus en détail

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Chaque Expert a eu à un moment ou à un à un autre une réflexion sur la nécessité de la souscription d un contrat garantissant sa responsabilité civile professionnelle.

Plus en détail

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières

Conditions Générales. Responsabilité des Dirigeants. Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Conditions Générales Responsabilité des Dirigeants Protection juridique Assistance Accompagnement en cas de difficultés financières Mars 2012 SOMMAIRE sommaire section page contenu Responsabilité des

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

1. Protection Juridique Vie Professionnelle

1. Protection Juridique Vie Professionnelle Cher(e)s collègues, Etre adhérent permet de bénéficier de nombreux services. L UFPL s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais aussi à mettre à la disposition

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE

NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE NOTICE D INFORMATION DES GARANTIES DE BASE Contrat d assurance groupe de Responsabilité Civile Professionnelle souscrit par le CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE auprès de COVEA RISKS

Plus en détail

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises

Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises D I R I G E A N T S D E S O C I É T É P r é v o y a n c e ( Responsabilité Personnelle des Dirigeants Entreprises ) Une solution simple et complète pour préserver votre patrimoine privé en cas de mise

Plus en détail

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION

Le Monde de la Tutelle POUR VOTRE ASSOCIATION POUR VOTRE ASSOCIATION 1 VOTRE CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE Objet du contrat Dans la limite des garanties ci- après énoncées, l'assureur se substitue à l'assuré pour indemniser la victime,

Plus en détail

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était.

[ BATEAU ] PARTICULIERS. rotection Juridique. Conditions générales. Réf : PJ11/01. L assurance n est plus ce qu elle était. [ BATEAU ] PARTICULIERS rotection Juridique Conditions générales Réf : PJ11/01 L assurance n est plus ce qu elle était. Vous venez de souscrire notre contrat de Protection Juridique et nous vous remercions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE

CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES COMMUNES 2012 SOMMAIRE Introduction Hiérarchie des conditions contractuelles Article 1 En quoi consiste notre protection? Article 2 Quelles sont les prestations assurées? Article 3

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS LE MEDECIN ET LES Depuis la loi du 4 mars 2002 dite «loi KOUCHNER» relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, tout professionnel de santé doit obligatoirement souscrire une responsabilité

Plus en détail

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE Articles 1984 et suivants du Code Civil, Articles 64 et 65 du décret du 20 juillet 1972 fixant les conditions d application de la loi du 2 janvier 1970 : Le présent mandat

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS)

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS) PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE DES ADHÉRENTS DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DU PARACHUTISME SPORTIF (SPPS) Conditions Générales d Assurance N 162/2008 CONTRAT N 4 935 139 Le présent contrat est régi

Plus en détail

Les Estivales Juillet 2009. Alain Maurey

Les Estivales Juillet 2009. Alain Maurey Responsabilité civile il : comment éviter la mise en cause? Les Estivales Juillet 2009 Alain Maurey Sommaire Les fondements de la responsabilité Quelques obligations de l expert-comptable Les grandes caractéristiques

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Protection Juridique Santé des Frontaliers

Protection Juridique Santé des Frontaliers SANTÉ Notice d information contractuelle Protection Juridique Santé des Frontaliers Pour sa Santé, pouvoir compter sur les conseils de Professionnels du Droit, c est important! Le présent document constitue

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique 1 Cette garantie, conforme aux lois n 2007-210 du 19 Février 2007 et n 89-1014 du 31.12.1989 ainsi qu au décret n 90-697 du 1 er Août 1990, est régie par les Dispositions Générales qui suivent ainsi que

Plus en détail

MILTIS. Notice d information contractuelle. Pour sa santé, pouvoir compter sur les conseils de Professionnels du Droit, c est important!.

MILTIS. Notice d information contractuelle. Pour sa santé, pouvoir compter sur les conseils de Professionnels du Droit, c est important!. CFDP ASSURANCES INTERVIENT... 2 CFDP ASSURANCES S ENGAGE... 2 LES MONTANTS CONTRACTUELS DE PRISE EN CHARGE... 3 VOUS VOUS ENGAGEZ... 4 L APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS... 4 CFDP ASSURANCES N

Plus en détail

Notions de droit en assurance de dommages

Notions de droit en assurance de dommages Notions de droit en assurance de dommages Les règles relatives aux représentants en assurance de dommages Le mandat Le rôle du représentant Le représentant, mandataire de l assureur Le représentant, mandataire

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés

Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés Assurance des associations départementales OCCE, des coopératives et des foyers coopératifs affiliés Multirisque Notice d information 2010/2011 Le contrat multirisque a été conçu conjointement par la MAIF

Plus en détail

Atelier A23. Nouvelles exigences en D&O : Des contrats à l épreuve de la réalité

Atelier A23. Nouvelles exigences en D&O : Des contrats à l épreuve de la réalité Atelier A23 Nouvelles exigences en D&O : Des contrats à l épreuve de la réalité Intervenants Guillaume DESCHAMPS D&O Practice Leader E mail : Guillaume.deschamps@marsh.com Richard DEGUETTES Emmanuel SILVESTRE

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'attf Résumé des garanties RÉSUMÉ DES GARANTIES (ARTICLE L.141-4 DU CODE DES ASSURANCES) L ATTF (Association des Techniciens supérieurs

Plus en détail

SERVICES D ASSURANCES POUR COMMUNE D AVRANCHES

SERVICES D ASSURANCES POUR COMMUNE D AVRANCHES ARIMA CONSULTANTS ASSOCIES 2015 Page 1 sur 28 SERVICES D ASSURANCES POUR LA N MARCHE : 050 025 15 0008/5 LOT N 5 ASSURANCE DE LA PROTECTION FONCTIONNELLE DU PERSONNEL ET DES ELUS APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

Titre 1. Définitions

Titre 1. Définitions Protection Juridique Copropriété La présente annexe a pour objet de vous faire bénéficier de tout ou partie des garanties de Protection Juridique ci-après, suivant mention expresse aux Dispositions Particulières.

Plus en détail

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex

Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex Ville de Carhaix-Plouguer Hôtel de ville BP 258 29837 CARHAIX-PLOUGUER Cedex MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSURANCE CAHIER DES CHARGES LOT 5 RISQUES STATUTAIRES Marché Public Assurances Ville

Plus en détail

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge EPJ Service Conseil Nous vous fournissons par téléphone, notre avis de principe sur toute question d ordre juridique, administratif. EPJ Service Conseil est à votre disposition pour vous renseigner de

Plus en détail

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX

GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX GARANTIES LOYERS IMPAYÉS ANNEXES BAUX COMMERCIAUX SOMMAIRE LOYERS IMPAYÉS...3 CHAPITRE I CE QUI EST GARANTI...3 CHAPITRE II MONTANT...3 CHAPITRE III CE QUI N EST PAS GARANTI...3 CHAPITRE IV EN CAS DE SINISTRE...4

Plus en détail

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure»

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure» Contrat d Assurance Collectif de Protection Juridique souscrit par la Mutuelle familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique

Plus en détail

PACK Déplacements Professionnels

PACK Déplacements Professionnels Cachet Partenaire : Code Partenaire PACK : L exemplaire «assureur» du présent bulletin complété, daté et signé, accompagné du règlement de la prime correspondant est à adresser dans les 15 jours de sa

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

DIRIGEANTS DE CLUBS et ÉCOLES FFVL NON VOLANT :

DIRIGEANTS DE CLUBS et ÉCOLES FFVL NON VOLANT : Fédération Fédération Française Française de Vol Libre 2015 de Vol : INFORMATION Libre 2015 STRUCTURES INFORMATION AFFILIÉES ASSURANCES NON VOLANT STRUCTURES AFFILIÉES NON VOLANT DIRIGEANTS DE CLUBS et

Plus en détail

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients.

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients. ALSINA PROFISC LE SOUSCRIPTEUR : L Expert comptable, la Société d Expertise comptable ou le Centre de gestion agréé qui souscrit le contrat et qui s engage pour son propre compte. L ASSURE : L Expert Comptable,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) MSA de la Corse CCTP Lot n 1 2014-03 1 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Procédure adaptée Articles 28 et 29 du Code des Marchés Publics Objet du marché n 2014-03: Responsabilité civile

Plus en détail

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents

Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents Contrat d'assurance de protection et de défense des adhérents de l'aitf Résumé des garanties SOMMAIRE ART. 1 - BÉNÉFICIAIRES DE LA GARANTIE 3 ART. 2 - PRISE D EFFET, CESSATION DES GARANTIES 3 2.1 - Prise

Plus en détail

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES

PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES PROTOCOLE DE COLLABORATION COMMERCIALE TOUTES BRANCHES Entre la société FLEXITRANS, ayant tous pouvoirs à cet effet. 6 rue blaise pascal 66000 PERPIGNAN RCS PERPIGNAN 499 808 566 Ci après dénommé la Société,

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS

PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS PROTECTION JURIDIQUE PROFESSIONNELLE VCCS Siège social 53, rue BelliardL 1040 Bruxelles 1 Coordinateur sécurité VCCS Conditions spéciales Article 1 - Quelles sont les personnes assurées? 1.1. Quelles sont

Plus en détail

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014

LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 LA FAUTE MEDICALE : L assurance de responsabilité civile UIA SOFIA 2014 Assurance des praticiens Un praticien peut être amené à répondre de ses actes (ou omissions) à un triple niveau selon l objectif

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire SG/SADJPV du 1er mars 2010 relative à la présentation du principe de continuité de l aide juridictionnelle en cas d examen de la question prioritaire de constitutionnalité par le Conseil d Etat,

Plus en détail

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat.

Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média

BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média BULLETIN DE SOUSCRIPTION DU CONTRAT D ASSURANCE PACK Conseil Informatique Média Cachet Courtier Partenaire Le présent bulletin complété, daté et signé, accompagné du règlement de la prime correspondante

Plus en détail

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ADMINISTRATEURS EXTERNES

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ADMINISTRATEURS EXTERNES ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ADMINISTRATEURS EXTERNES AVIS : La présente est une police sur la base de réclamations présentées. Sauf indication contraire, la garantie prévue aux termes de

Plus en détail

Articles-CODE DES ASSURANCES

Articles-CODE DES ASSURANCES Article L111-4 :L'autorité administrative peut imposer l'usage de clauses types de contrats. Article L112-1 :L'assurance peut être contractée en vertu d'un mandat général ou spécial ou même sans mandat,

Plus en détail

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes:

Art. 2 La police doit satisfaire aux conditions minimales suivantes: AVERTISSEMENT Les textes légaux et réglementaires figurant dans ce site ne constituent pas une publication officielle (voir www.moniteur.be) de sorte que l IPI n est pas responsable de leur contenu ni

Plus en détail

CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE. Code : 17

CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE. Code : 17 CONTRAT DʼASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE Code : 17 CONTRAT D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Code : 17 SOMMAIRE : 1 - Conditions Générales applicables à toutes les garanties. 2 - Conventions spéciales

Plus en détail

Intermédiaires en Assurance

Intermédiaires en Assurance Intermédiaires en Assurance 1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

Guide pour une protection de l activité professionnelle et du dirigeant

Guide pour une protection de l activité professionnelle et du dirigeant PROFESSIONNELS-ENTREPRISES Protection Entreprise & Dirigeant Guide pour une protection de l activité professionnelle et du dirigeant Responsabilité civile Protection juridique Responsabilité civile des

Plus en détail

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature.

Telle est, Monsieur le Président de la République, l économie du présent projet de décret que j ai l honneur de soumettre à votre signature. REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un but - Une Foi ----------------- DECRET N 83-423 du 21 AVRIL 1983 RELATIF AUX ACTIVITES DE TRANSACTION ET DE GESTION IMMOBILIERES RAPPORT DE PRESENTATION La loi n 82-07

Plus en détail

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle

Devoir de conseil et responsabilité professionnelle ATELIER n 2 Devoir de conseil et responsabilité professionnelle Vincent Patrimonio, GRAS SAVOYE Professions «Les conseilleurs ne sont pas les payeurs». Est-ce vrai? A quels risques s exposent les professionnels

Plus en détail

FISCADAS. Protection Fiscale et URSSAF. CONDITIONS GÉNÉRALES n 10 K. Assureur Conseil

FISCADAS. Protection Fiscale et URSSAF. CONDITIONS GÉNÉRALES n 10 K. Assureur Conseil Assureur Conseil L'Assurance Financière 2-6 avenue Henri Barbusse 93000 Bobigny Tel : 01 48 91 95 85 - Fax : 01 48 43 46 89 Code : 9034550 FISCADAS Protection Fiscale et URSSAF CONDITIONS GÉNÉRALES n 10

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services LA CFTC VOUS SOUTIENT 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services La CFTC s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais

Plus en détail

Protection juridique CLUB DE LA CENTRALE

Protection juridique CLUB DE LA CENTRALE Protection juridique CLUB DE LA CENTRALE - Notice d Information - Cette garantie, conforme aux lois n 2007-210 du 19.02.2007 et n 89-1014 du 31.12.1989, ainsi qu'au décret n 90-697 du 01.08.1990 est régie

Plus en détail

SCP Boullez, SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boullez, SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 9 février 2012 N de pourvoi: 11-10270 Non publié au bulletin Rejet M. Loriferne (président), président SCP Boullez, SCP Nicolaý, de Lanouvelle et

Plus en détail