Bilan Carbone Informatique CDC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan Carbone Informatique CDC"

Transcription

1 Bilan Carbone Informatique CDC Abdelfattah Bekkali Département Logistique Générale - Développement Durable

2 Sommaire : I. BILAN CARBONE LES OBJECTIFS... 3 Pourquoi un bilan carbone à Informatique CDC... 3 II. LA MESURE DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES)?... 4 Qu est qu un gaz à effet de serre... 4 Comment mesure-t-on les émissions de GES?... 4 III. PERIMETRE DU BILAN CARBONE D INFORMATIQUE CDC... 5 IV. RESULTATS... 6 Résultats détaillés... 7 La consommation d énergie... 8 Les gains liés à l énergie 100% verte... 9 Les Déplacements Les déplacements domicile travail (D/T) Les déplacements professionnels Déplacements des visiteurs Ratio déplacements Les investissements et achats L immobilier Les déchets... 15

3 I. BILAN CARBONE LES OBJECTIFS Un Bilan Carbone vise à mesurer l impact des activités humaines sur le climat et ses conséquences sur l agriculture, la santé, les équilibres naturels ainsi qu à anticiper la raréfaction des ressources énergétiques, en particuliers fossiles et les contraintes économiques pouvant en découler à moyen et long terme. Le Bilan Carbone développé par l ADEME, rendu obligatoire pour les personnes morales de droit privé employant au moins 500 personnes, permet d établir le bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) conformément à l article 75 de la loi n du 12 juillet (loi Grenelle 2). Ce bilan doit être établi pour le 31 décembre 2012 au plus tard, rendu public et mis à jour au moins tous les trois ans. La France s est donnée comme objectif une réduction de ses gaz à effet de serre (GES) de 3 % par an. Pourquoi un bilan carbone à Informatique CDC La prise en compte des enjeux du Développement Durable n est pas une démarche nouvelle à Informatique CDC. De nombreuses réalisations ont déjà été menées notamment dans les domaines de l énergie, des déplacements ou encore des gestes éco-citoyens. Au-delà des aspects règlementaires, Informatique CDC a réalisé son Bilan Carbone dans le but d alimenter en continu sa démarche Développement Durable, déjà proactive. Cette mesure de l impact de ses activités en termes d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) a pour objectif : Avoir une vision détaillée, poste par poste, à un instant "t" de l impact de son activité sur l environnement. Sensibiliser d avantage le personnel, au travers d un indicateur pertinent et fédérateur, pour remporter l adhésion au sein de l entreprise. Mesurer efficacement, grâce à une méthodologie reconnue et partagée, la performance et les progrès de l entreprise. Mesurer l efficacité environnementale des actions mises en place à Informatique CDC, telle que la consommation d une énergie 100% renouvelable. Répondre aux demandes des parties intéressées externes et alimenter les réflexions liées à la démarche Développement Durable d Informatique CDC. Il ne s agit pas de faire un simple bilan chiffré, mais d en tirer les enseignements concernant les stratégies à mettre en œuvre. 3

4 II. LA MESURE DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES)? Qu est qu un gaz à effet de serre L effet de serre est un phénomène physique naturel. Présents naturellement en faible quantité dans l atmosphère, ils retiennent une part de l énergie solaire renvoyée par la terre vers l espace. De cette manière, la température sur Terre à une moyenne d environ 15 C. Sans ces gaz (en faible quantité), cette moyenne descendrait à -18 C, interdisant le développement de la vie. Ceci étant, les activités humaines génèrent des GES en masse, ce qui modifient la composition de l atmosphère. Cet excès de GES provoque une augmentation de l effet de serre à l origine du réchauffement climatique. S il n y avait pas d effet de serre La vie grâce à l effet de serre Les principaux gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique sont les suivants ; Le dioxyde de carbone (CO 2 ) qui représente 77 % Le risque de déséquilibre des GES présents dans l atmosphère, provient essentiellement de la combustion du pétrole, du charbon et du gaz mais également des rejets de végétaux. Le méthane (CH 4 ), soit 14 % des GES présents dans l atmosphère, provient essentiellement des exploitations gazières, des décharges et des élevages bovins. Le protoxyde d azote (N 2 O) représente 8%, il est émis par l industrie chimique et les exploitations des engrais azotés. Les gaz fluorés (HFC, CFC,..) qui ne représentent que 1% des GES sont généralement utilisés comme gaz réfrigérants ou dans les aérosols. Comment mesure-t-on les émissions de GES? Dans la très grande majorité des cas, il n'est pas envisageable de mesurer directement les émissions de GES résultants d'une action donnée. La seule manière d estimer les émissions est de les calculer à partir de données physiques dites d activité : consommations d énergie exprimées en kwh, données de trafic routier avec nombre de véhicules et distances parcourues, nombre de tonnes de matériaux achetés, etc. Emissions de GES en équivalent CO 2 = Données d activité (KWh, etc.) x Facteur d émission La méthode Bilan Carbone a précisément été mise au point pour permettre de convertir des données existantes aux unités multiples (kwh, km, t, m2, etc.) en émissions de GES estimées, grâce à des facteurs d'émission. Les facteurs d émissions, élaborés à partir de multiples sources à la fois scientifiques et techniques, déterminent donc la quantité totale de GES émise. 4

5 C est pourquoi, il est important, à ce stade du rapport, de rappeler que le Bilan Carbone a pour vocation première de fournir des ordres de grandeur pour les émissions de GES, dans l optique de dégager des conclusions pratiques. Les facteurs d émission ont également été élaborés en suivant une approche de type «Analyse de Cycle de Vie». Cette notion est très importante. A titre d exemple, la fabrication d une tonne d acier plat neuf nécessite toute une série d opérations, telles que l extraction, le transport et la transformation du minerai qui génèrent également des émissions de GES. Ces émissions générées pendant la phase de fabrication sont donc également prises en compte dans la définition du facteur d émissions. De la même manière, la production d électricité se fait à partir de différentes sources d énergie que l on appelle énergies primaires comme le charbon, l uranium, ou encore le vent. Selon la source d énergie primaire utilisée, le «contenu CO2» du kwh produit variera du tout au tout. III. PERIMETRE DU BILAN CARBONE D INFORMATIQUE CDC Le Bilan Carbone réalisé prend en compte les émissions de GES : De toutes les surfaces qu Informatique CDC loue : Ces surfaces seront réparties par site. De toutes les consommations énergétiques directes et indirectes générées par l activité d Informatique CDC : Seront comprises celles dues aux équipements appartenant à nos actionnaires présents sur les sites Informatique CDC, Seront différenciées par site et/ou par client, les consommations dues aux équipements tertiaires (postes de travail, imprimantes ) et informatiques (Datacenters). De tous les investissements d INFORMATIQUE CDC, ceux présents dans les locaux d INFORMATIQUE CDC et chez les clients : Des déplacements qui seront différenciés par type de déplacement et type de transports; Des déplacements des visiteurs Des achats Des déchets par typologie Des prestations intellectuelles et autres. Et ne prendra pas en compte : Les investissements propres aux actionnaires présents sur les sites d Informatique CDC Les émissions du personnel d INFORMATIQUE CDC logé chez les clients. 5

6 IV. RESULTATS Le total des émissions de gaz à effet de serre d Informatique CDC s élève à tonnes équivalent CO 2. Les deux postes prépondérants sont : L énergie avec 44% des émissions, Les déplacements avec 33 % des émissions. Energies directes Energies indirectes 270 Déplacements Achats 692 Investissements 483 Déchets directs 3 L empreinte carbone d Informatique CDC est équivalente aux émissions annuelles de 608 habitants sur le territoire français 6

7 Résultats détaillés La méthode Bilan Carbone permet d obtenir des ordres de grandeurs des émissions de Gaz à Effet de Serre et la part relative de chacun des grands postes d émissions, en aucun cas, des valeurs «au kg près». L incertitude globale des résultats permet de garantir que les émissions de GES d informatique CDC se situent dans l intervalle de 5226 tonnes éq. CO2 +/- 13% Tonnes éq. CO 2-13% + 13% 4547 Tonnes éq. CO Tonnes éq. CO 2 Le total des émissions de gaz à effet de serre d Informatique CDC s élève à tonnes équivalent CO 2. Les deux postes prépondérants sont : L énergie avec 44% des émissions, Les déplacements avec 33 % des émissions. POSTES Emissions en kg éq CO 2 % Total Energies directes % Combustibles, comptabilisation directe % Electricité achetée ,1% Energies Indirectes ,2% Halocarbures de Kyoto % Gaz hors Kyoto ,1% Déplacements % Domicile-travail % Employés, voiture ,3% Employés, taxi ,1% Employés, deux roues ,05% Employés, TGV ,1% Employés, transports en commun 667 0,01% Employés, avion ,1% Visiteurs, tous modes ,4% Déchets directs ,05% Informatique 56 0% Autres ,05% Investissements ,2% Informatiques ,2% Mobiliers ,1% Achats % Prestations % Consommables ,9% TOTAL (kg équivalent CO2) % TOTAL (tonnes équivalent CO2)

8 La consommation d énergie De par l activité d Informatique CDC, la consommation d énergie est le poste le plus émetteur de gaz à effet de serre avec plus de 2311 T. éq CO 2 émises sur l année 2011 soit 44 % des émissions totales. Cette consommation se décompose en deux grands types d énergie. Les énergies directes telles que l électricité, le gaz naturel et le fioul pour les groupes électrogènes de secours testés une fois par mois, avec 2041 T. éq CO 2 émises, Et les énergies indirectes comme les fluides frigorigènes utilisés pour le refroidissement des salles informatiques avec 270 T. éq CO 2 émises, Emissions de GES par type d énergie en tonnes d équivalent CO 2 (T. éq CO 2 ) = T. éq CO Fioul Electricité Energies indirectes Gaz Bien que la consommation électrique annuelle de tous les sites d Informatique CDC atteigne les Mwh seul 212 T. éq CO 2 ont été émises pour ce poste. Informatique CDC a réussi cette performance car 100 % des Mwh consommés sur le site d Arcueil sont issus de moyens de production renouvelables. Si Informatique CDC n avait pas opté pour de l énergie verte, alors les émissions liées à la consommation seraient de T. éq CO 2 soient presque 9 fois supérieures aux émissions actuelles. Emissions de GES liées à la consommation d énergies directes et indirectes par site en tonnes d équivalent CO 2 (T. éq CO 2 ) = T. éq CO Medicis Angers* Bordeaux Arcueil * Données estimées Compte tenu de sa superficie et de la présence des groupes électrogènes, il est normal que le site d Arcueil soit le plus gros générateur de gaz à effet de serre. 8

9 Répartition des émissions de GES en tonnes d équivalent CO 2 (T. éq CO 2 ) Bureaux = T. éq CO Salles informatiques Le graphique ci-dessus présente les émissions par secteur d activité (bureaux / salles informatiques) pour l ensemble des sites d Informatique CDC. Les salles informatiques n émettent que 285 T. éq CO 2 car elles consomment essentiellement de l électricité issue de moyen de production 100% renouvelable. L essentiel des émissions liées aux locaux de bureau concerne le chauffage. En effet, c est 1809 T. éq CO 2 qui ont été générées par l utilisation du gaz pour le chauffage. Concernant le chauffage des bureaux, cela fait déjà plus de 30 ans que le GIE recycle la chaleur générée par les datacenters présents sur le site d Arcueil pour chauffer, en partie, les bureaux du site. Ce procédé a permis de réduire de 308 T. éq CO en 2011 les émissions liées aux installations permettant de chauffer ces 2 derniers. Les gains liés à l énergie 100% verte Le fait d avoir opté pour une énergie 100% verte a permis d éviter d émettre 1661 T. éq CO 2 supplémentaires soit 32% des émissions totales d Informatique CDC. La répartition des gains entre la partie informatique et tertiaire est la suivante : Répartition des gains liés à l énergie verte en tonnes d équivalent CO 2 (T. éq CO 2 ) Salles info 1352 Bureaux 309 9

10 Les Déplacements Afin de comptabiliser l ensemble des déplacements professionnels et domicile travail, une enquête étalée sur deux mois a été lancée auprès des collaborateurs d Informatique CDC. Ces derniers ont pu détailler de manière anonyme, l ensemble de leurs déplacements. 66% des personnes concernées ont répondu à ce questionnaire, ce qui a nécessité l application d un facteur correctif pour avoir une vision de l ensemble des salariés. L ensemble des déplacements professionnels, domicile-travail et visiteurs constitue avec 1738 T. éq CO 2 33% du Bilan Carbone global. Le deuxième plus gros poste avec la consommation d énergie. 1. Les déplacements domicile travail (D/T) Les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements D/T représentent 24 % des émissions d Informatique CDC, soit plus exactement 1269 T. éq CO 2, ce qui correspond à allers retours Paris- Londres en avion. Emissions de GES liées aux déplacements Domicile / Travail par types de transports (%) Voiture : 907 Tonnes 7% 3% Transports en commun (Bus): 244 Tonnes Deux Roues : 85 Tonnes 19% Transports en commun (RER, tram,metro) : 32 Tonnes 72% Les transports en commun par voies ferrées ne représentent que 3% alors que plus de 6 millions de km ont étés parcourus avec ce dernier contre un peu moins de 3 millions en voiture. Cette antinomie est liée au facteur d émission. Un km en voiture en région parisienne émet 0,088 kg éq. CO 2 contre 0,0015 en rer, tramway ou métro. Sur l année 2011, un salarié d INFORMATIQUE CDC a parcouru en moyenne pour les déplacements D/T : 2813 Km en voiture 475 km en moto 6072 km en transports en commun par voie ferrée 288 km en bus 63 km en vélo 139 km à pieds 10

11 En 2011, les salariés d Informatique CDC ont parcouru pour les déplacements domicile travail l équivalent de 66,5 fois le tour de la terre en voiture et 35 tours de France en vélo. 2. Les déplacements professionnels Les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements professionnels représentent 9 % des émissions d Informatique CDC soit plus exactement 397 T. éq CO 2, l équivalent de allers-retours Paris- Marseille en train. Emissions de GES liées aux déplacements professionnels par types de transports Concernant les déplacements professionnels, l avion représente 80% des émissions liées aux déplacements professionnels soit 6% du Bilan Carbone global avec plus de 316 T. éq CO 2 pour km parcourus. Suivi de très près par les déplacements en voiture avec 67 T. éq CO 2 Avec plus de km parcourus en taxis pour les déplacements professionnels, Informatique CDC a réduit de 1,8 T. éq CO2 son Bilan Carbone en optant pour des taxis Green. En effet, ces derniers émettent moitié moins de GES que les taxis habituels. Sur l année 2011, un salarié d INFORMATIQUE CDC a parcouru en moyenne pour les déplacements professionnels : en avion 191 Km en voiture 7 km en moto km en transports en commun par voie ferrée 288 km en bus 10 km en vélo 11

12 3. Déplacements des visiteurs Pour évaluer l impact des déplacements des visiteurs, une enquête a été réalisée sur le site d Arcueil pendant 3 mois. Elle a permis de comptabiliser les déplacements de ces derniers en fonction du moyen de transport utilisé. Cependant, seuls 17 % des visiteurs ont pris le temps de répondre au questionnaire, il a dont fallu appliquer un important facteur correctif ce qui implique une forte incertitude pour cet item (86%). Emissions de GES liées aux déplacements des visiteurs par types de transports (%) Voiture Emissions en T. éq Co2 liées aux déplacements des visiteurs 32 0,9 0,1 2,5 37 Transports en commun (Bus) Deux roues Transports en commun (RER, tram,metro) Avion Visiteurs Voiture % Transports en commun (Bus) 2,5 4 % Deux roues 0,1 0 % Transports en commun (RER, tram,metro) 0,9 1 % Avion % % 12

13 Les investissements et achats Les émissions de gaz à effet de serre liées aux achats et investissements représentent 22 % des émissions d Informatique CDC soit plus exactement T. éq CO 2, dont 691 T. éq CO 2 pour la partie achats et 483 T. éq CO 2 pour les investissements. Dans les achats, nous retrouvons les achats de consommables (documentation, papier, fournitures de bureau...) et les prestations. En effet, même si les prestations sont réalisées par des entreprises extérieures pour le compte d Informatique CDC, elles consomment de l énergie, se déplacent, utilisent du matériel pour mener à bien le service commandé. Emissions de GES liées aux achats et investissements d Informatique CDC (%) On constate, que les achats de consommable représentent 58% des émissions de ce poste, essentiellement dus aux achats de prestations intellectuelles. Dans la méthode Bilan Carbone, selon si ce sont des prestations «intellectuelles» ou «matérielles», il a été estimé une quantité de CO 2 pour un kilo euro. Concernant les investissements, la méthode prévoit d étaler, dans le temps, de manière linéaire, les émissions générées durant la fabrication du matériel. Bien entendu, en fonction de la nature de l investissement, les facteurs d émissions ainsi que les durées d amortissement diffèrent. 13

14 L immobilier La fabrication des bâtiments a nécessité d'une part la production et l utilisation de divers matériaux (métaux, plastiques, matériaux de construction etc.), et d autre part des consommations énergétiques pour leur mise en œuvre (engins pour travaux de terrassement, transport des déblais, etc.). Sur le plan strictement physique, les émissions associées à leur fabrication ont lieu au moment même de leur construction, mais leur «durée de vie» varie de quelques années à quelques décennies. Dans le cadre d un Bilan Carbone, la méthode retenue pour ce poste est la suivante : le total des émissions engendrées pour la construction de ces équipements est réparti linéairement sur la période d amortissement comptable de ces immobilisations. Il s agit là d une convention méthodologique dont l objectif principal est de faciliter la comparaison de plusieurs Bilans Carbones réalisés dans le temps. Cette convention de calcul contient néanmoins certaines limites. Même en étant «amorties», les émissions associées aux infrastructures sont souvent un poste important d un Bilan Carbone. Une fois ce constat réalisé, les possibilités d actions, c'est-à-dire de réduction des émissions engendrées sur des équipements existants sont très réduites voire nulles. La totalité des immeubles exploités par INFORMATIQUE CDC ont été construits il y a plus de 30 ans, on peut donc considérer que le parc immobilier émet 0 T. éq CO 2. En effet, comme le conçoit la méthodologie Bilan Carbone expliqué ci-dessus, l impact de la partie construction est étalé linéairement sur 30 ans. Passé ce délai les émissions sont considérées comme nulles. Attention, il s agit uniquement de la partie construction (matière première et mise en œuvre) et non pas exploitation (consommations, ). 14

15 Les déchets Ce poste concerne les émissions de gaz à effet de serre liées au traitement de fin de vie des déchets qui sont générés par les activités d Informatique CDC. Ce poste représente seulement 0,1% du Bilan Carbone soit 2,5 T. éq CO 2 Si les émissions de ce poste sont faibles c est parce : Il s agit essentiellement de déchets administratifs (emballages, papiers, cartouches,..). Depuis plus de deux ans, Informatique CDC a renforcé sa politique de gestion des déchets avec la mise en place de récupérateur de cartouches d encre, de piles usagées, de pilon Les déchets informatiques qui n émettent que 0,1 T. éq CO2 sont remis en état par un ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) faisant appel à des personnes handicapées ou éloignées du travail pour être mis à disposition des écoles et associations. 0,1 Dechets Divers (Papier, plastique, ) Dechets Informatiques 2,4 Emissions de GES liées aux déchets générés par l activité d Informatique CDC (T. éq CO 2 ) Bien entendu, la méthode tient compte du fait que le traitement de fin de vie donne lieu ou non à une valorisation énergétique (valorisation de la chaleur en cas d'incinération ou récupération du méthane en cas de décharge.) Cependant, même si l approche carbone ne met pas en exergue ce domaine, il reste néanmoins très important à gérer au vue des nombreux autres aspects environnementaux. 15

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier

Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier 23/05/2013 Bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre de l Université Joseph Fourier L université Joseph Fourier s est engagée dans la réalisation de son propre Bilan des Emissions de Gaz à Effet

Plus en détail

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 AJILON ENGINEERING Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES Ajilon Engineering 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 DATAVANCE Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES DATAVANCE 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz

Plus en détail

ADIA. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

ADIA. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 ADIA Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES ADIA 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz présents

Plus en détail

Bilan Carbone MAAF :

Bilan Carbone MAAF : Bilan Carbone MAAF MAAF ET LES GAZ À EFFET DE SERRE La loi Grenelle II, promulguée le 12 juillet 2010, a rendu obligatoire la réalisation d un Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) pour toutes

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE cadet international groupe setec Juillet 2010 Sommaire I. Contexte et enjeux... 3 II. Périmètre du Bilan Carbone... 4 III. Résultats... 5 Déplacements... 6 Immobilisations /

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2012-2013 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence... 3 3. Emissions

Plus en détail

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire Année de référence : 2011 2 Sommaire 1 CONTEXTE... 3 2 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE... 3 3 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ

Plus en détail

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ.

COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. COMPRENDRE LE CONTENU GAZ À EFFET DE SERRE DE L ÉLECTRICITÉ. LE CO 2 AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT EDF est très impliqué dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. EDF s engage à une communication

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Bilan Gaz à effet de serre 2014

Bilan Gaz à effet de serre 2014 Bilan Gaz à effet de serre 2014 Sommaire I. Contexte et objectif... 2 II. Périmètre organisationnel retenu... 3 III. Méthodologie... 4 IV. Emissions de GES... 7 V. Emissions évitées... 9 VI. Incertitudes...

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION Année de référence : 211 Page : 1 / 12 SOMMAIRE I. GENERALITES... 3 A. INTRODUCTION 3 B. OBJECTIFS 3 II. LA METHODE BILAN CARBONE... 4 A.

Plus en détail

Bilan Carbone 2009-2010

Bilan Carbone 2009-2010 Bilan Carbone 2009-2010 Dauphin Subaquatique Club 6, rue Mansart 75009 PARIS dsc.asso.fr Introduction 1 Changement climatique : l'urgence d'un état des lieux 1 La méthode Bilan Carbone 1 Quels chiffres

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12 juillet 2010 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) Conformément à l article 75 de la loi 21-788 du 12 juillet 21 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (GES) 2 Depuis la parution du décret n 211-829 d

Plus en détail

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013.

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013. 2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS Mars 2013 Document 3/6 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 BILANS DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...5

Plus en détail

Bilan 2011 d'émission de gaz à effet de serre de BNP Paribas SA en France et plan d'action de réduction associé

Bilan 2011 d'émission de gaz à effet de serre de BNP Paribas SA en France et plan d'action de réduction associé Bilan 2011 d'émission de gaz à effet de serre de BNP Paribas SA en France et plan d'action de réduction associé Conformément à l'article 75 de la loi du 12 juillet 2010 portant "engagement national pour

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité. Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre

Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité. Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre AUTEUR : Fabienne VIDET REFERENCE : EXPSECU/FV-19/2014 DATE : 12/05/2014

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1. SYNTHESE DU BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE...4 2. INTRODUCTION... 6 2.1 Rappel sur les enjeux énergie-climat...6 2.2 Méthodologie employée...7 2.3

Plus en détail

Type d activité : IMPRIMERIE

Type d activité : IMPRIMERIE Rapport de visite Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre Type d activité : IMPRIMERIE Atlantique Offset Zone artisanale des Brassons 17390 LA TREMBLADE Tél : 05.46.36.00.18 DATE DE LA VISITE

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012

Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 CH SAINT-AFFRIQUE- Bilan des émissions des GES 2012 Centre Hospitalier de SAINT AFFRIQUE Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pour l exercice 2012 En application de la Méthode pour la réalisation

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2.

2. Responsable principal de l effet de serre : le dioxyde de carbone CO 2. Etude d une maladie Patient : climat mondial Diagnostic : réchauffement excessif de la planète Terre Cause principale : le gaz carbonique Remède : les énergies renouvelables Un cours d introduction au

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

Bilan Carbone. de la Commune d Hyères les Palmiers

Bilan Carbone. de la Commune d Hyères les Palmiers Bilan Carbone de la Commune d Hyères les Palmiers Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Patrimoine et des Services de la collectivité Année de référence : 2012 www.hyeres.fr Novembre 2014 Bilan

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009 BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009! Détails de l'étude! Résultats généraux! Facteur 4! Perspectives Avril 2009 www.mountain-riders.org 1 OBJECTIF DE L ETUDE Évaluer les émissions

Plus en détail

BILAN CARBONE FEDEX INTERNATIONAL SNC. Description sommaire de l activité : enlèvement et livraison de colis express.

BILAN CARBONE FEDEX INTERNATIONAL SNC. Description sommaire de l activité : enlèvement et livraison de colis express. BILAN CARBONE FEDEX INTERNATIONAL SNC 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex International SNC Code NAF : Code APE 5121Z Libellé NAF : Transport aériens de fret Code SIREN

Plus en détail

SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014

SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014 Talented Together SOPRA & SOPRA BANKING SOFTWARE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE (BEGES) Etude menée en juin et juillet 2014 1 Bilan GES Sopra et Sopra Banking Software2014 SOMMAIRE 1. Synthèse

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Année de référence : 2011 Alpha Santé Document {auxilia} Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Contexte et objectif du rapport 3 2. Méthodologie

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre de GAMBRO en France GAMBRO Industries ZI de 7, Avenue Lionel Terray 69 883 Cedex Bilan de gaz à effet de serre de GAMBRO en France Installations Classées pour la Protection de l'environnement Bilan Année 2011 (année de référence)

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire Rapport réglementaire 2015 Bilan des émissions de GES - Carsat Centre-Val de Loire 1 Table des matières 1 Description de la personne

Plus en détail

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75)

Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Opération : PNE Réhabilitation des entrepôts Macdonald Activités / Pépinière d entreprises PARIS (75) Phase PRO-DCE : Mise à jour du calcul phase APD des émissions de CO 2 SO 2 déchets BET HQE : SEQUOIA

Plus en détail

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014 Agence de l eau ADOUR-GARONNE Rapport Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Mai 2014 DECLARATION ART 75 LOI ENE AGENCE DE L EAU ADOUR GARONNE 1 Rapport réglementaire La suite de ce chapitre

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE MAÎTRE D OUVRAGE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE 11 boulevard Kennedy 65 000 TARBES BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE Date : 5 mars 2012 PREFECTURE

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Bilan Carbone. Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement de Loir-et-Cher

Bilan Carbone. Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement de Loir-et-Cher Bilan Carbone Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement de Loir-et-Cher Année de référence : 2011 Sommaire Contexte... 3 Le changement climatique, un enjeu prégnant... 3

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE CORRIgé fiche élève ce2 - cm1 - cm2 UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE J'APPROFONDIS J OBSERVE Observe la vidéo puis réponds aux questions ECJS SÉANCE 2 - VOYAGER = POLLUER SCIENCES J'OBSERVE a) Que rejettent

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Depuis la parution du décret n 2011-829 d application du 11 juillet 2011, il devient obligatoire, pour les entreprises de plus de 500 salariés en France, de

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2011 1 1. INTRODUCTION 1.2. Cadre réglementaire 3 1.3. Méthodologie retenue. 3 2. BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2.1. Description

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes à l habitation et aux déplacements d des ménagesm Exemple d un ménage de 3 personnes habitant un logement de 100m² à Lille Métropole Mars

Plus en détail

- BILAN CARBONE TM -

- BILAN CARBONE TM - - BILAN CARBONE TM - Évaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités du groupe assmann convis 15/19 rue Léon Geffroy - 94400 Vitry-sur-Seine - Tél. +33 (0)1 45 15 87 34 Fax

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. HANDOUCHE Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE PRESTATION RÉALISÉE PAR APAVE SUDEUROPE SAS 9 Avenue des Pyrénées 31240 L UNION APAVE SUDEUROPE SAS 9 AVENUE DES PYRÉNÉES 31 240 L UNION Tél : 05.61.37.62.06

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE

TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE TABLEAU DE BORD 2014 OUTIL EFFINERGIE ECOMOBILITE Retours d expériences Ce rapport présente les résultats des projets saisis dans l outil Effinergie Ecomobilité. Il détaille également une analyse des principaux

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin 2014 1 / 13 1 / 13 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode...3

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail