Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives?"

Transcription

1 Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives? Adrien Bisel Institut Suisse de Promotion de la Sécurité, WRO , CH-4002 Bâle Tel: Institut Suisse de Sécurité à Bâle Introduction Spin off des laboratoires de sécurité Ciba-Geigy et Sandoz > 30 ans nous effectuons des tests d explosions de poussière, de combustibilité et de stabilité Les substances sont très souvent irritantes ou toxiques Les tests standard sont définis par des normes En règle générale manipulation ouverte Protection pour les techniciens de laboratoires Revalider les appareillages existant mais également la totalité du laboratoire de sécurité des procédés afin d assurer la sécurité des personnes se trouvant à l intérieur et à l extérieur du laboratoire

2 Nouveau concept de Sécurité Les nouveaux développements dans le secteur pharmaceutique entre autres demandent des mesures de sécurité et d hygiène nettement plus importantes par ex.: Nanoparticules Substances pharmaceutiques hautement actives Developpé pour un projet européen Nanosafe Validé par rapport aux méthodes standard existantes Mots-clés : Sécurité, laboratoire, hygiène, nanoparticules, barrières Manipulation ouverte des poudres Principes de base Transfert limité du produit de son emballage de transport vers: celui dans lequel l essai sera effectué (creuset, par ex.) des sous-systèmes à partir desquels le produit peut être transféré dans les appareils de mesures entièrement clos. Effectué dans des Sorbonnes équipées de flux laminaires Les opérateurs portent des équipements de protection individuels (EPI) adaptés Au final une analyse de risque a été effectuée afin de mettre au point une véritable stratégie de management de la sécurité aussi bien en marche normale, qu en fonctionnement dégradé.

3 Principes de base Après les essais, le produit résiduel est: détruit dans une installation dite CIP (cleaning in place) Disposé directement dans des boîtes étanches Le matériel utilisé est nettoyé dans une pièce prévue à cet effet et sous flux laminaire Hotte pour la préparation des échantillons

4 Tube de Hartmann modifié Test standard Tube de Hartmann Tube en acier clos Transfert du produit vers une petite capsule La capsule est fermée avec une vanne Une fois la capsule fixée au tube, la vanne est ouverte et le produit est versé dans le tube Etincelle permanente entre deux électrodes Un vide partiel est réalisé L air comprimé puis libéré met la poudre en turbulence dans le tube

5 Standard / HIAC Tube de Hartmann modifié Sans explosion, montée en pression de 1 bar En cas d explosion, une surpression est détectée à l aide d un capteur de pression L indice d explosion (0, 1, 2) est une corrélation avec dp/dt

6 Tube de Hartmann Nettoyage Les résidus restant dans le tube sont incinérés avec une explosion de propane Le tube est rincé à l eau Energie Minimale d Inflammation Même appareillage Energie produite Min. 10 mj (Electrodes fixes) Sensibilité aux chocs Test standard Tests re-dessinés

7 Tests re-dessinés Sensibilité aux chocs Elaboré à partir d un modèle existant L échantilon est placé dans un socle fermé hermétiquement en lieu et place d une capsule en aluminium Equipé d un capteur de pression et de 4 thermocouples. Standard / HIAC

8 Sensibilité aux chocs Résultat positif, si la montée en pression est supérieure à 2 bar et/ou la température dépasse 50 K Le matériel utilisé est nettoyé dans une pièce prévue à cet effet et sous flux laminaire Auto-échauffement et auto-ignition Important pour par ex.: détermination de la température maximale de surface autorisée dans les zones Ex Détermination de la température limite de séchage par convection (lit fluidisé, atomiseur, ) Température maximale de stockage et Classification pour le transport (division 4.2)

9 Auto-échauffement et auto-ignition Tests dans des paniers treillis Grewer (screening): Panier de petite taille Des correlations ont été faites: - Large série d essais comparatifs Test de Grewer

10 Auto-échauffement et auto-ignition Alternative: DSC sous 5 bar d oxygène DSC sous 5 bar d oxygène: station de remplissage des creusets

11 Auto-échauffement et auto-ignition DSC sous 5 bar d oxygène Correlation avec le test de Grewer Résistivité de la poudre Essai standard R 2*E11Ohm d-scale

12 Résitivité de la poudre Essai standard Résistivité de la poudre Utilisation d une cellule unique L électrode est fixée dans la paroi de l anneau en Teflon

13 Conclusions Une série de modifications sur les méthodes de détermination de données de sécurité en tenant compte de la santé, de l hygiène et de l environnement ont été développées. Les méthodes sont basées sur la réduction d ouverture et de manipulation durant la préparation, les essais et le nettoyage. Il s est avéré que les résultats d analyse obtenus dans ces conditions sont simillaires aux essais standards.

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Electrolyte de CO 2 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Utilisation de la substance

Plus en détail

propriétés dangereuses des nanomatériaux

propriétés dangereuses des nanomatériaux S-NANO un outil flexible pour l étude des propriétés dangereuses des nanomatériaux Contacts t : bruno.debray@ineris.fr, b i david.ponthieux@ineris.fr i Direction des risques accidentels, Services généraux

Plus en détail

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention NANO MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention Les nano-objets Les nano-objets sont des matériaux produits intentionnellement dont une, deux ou trois dimensions externes se situent à l échelle

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane 1 1. Définition LPG On entend par LPG (Liquefied Petroleum Gas) du BUTANE, PROPANE et leurs

Plus en détail

Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres. Série CR

Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres. Série CR Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres Série CR La série CR: Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres Le nombre grandissant des standards et normes en vigueur

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 4 pages dont cet en tête FICHE DE DONNEES DE SECURITE DE L'ANTI-MOISISSURES 1 L D ate d impression : 11:52 revue le 26/09/03 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 5 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit Identification de la société/entreprise LH4250/LH4251/LH4252/LH4253/LH4255/LH4256/LH4257/LH

Plus en détail

Procédures d assemblage et d installation

Procédures d assemblage et d installation Procédures d assemblage et d installation pour les boîtiers filtres grade pharmaceutique Pall 1. Introduction Il convient de suivre les indications ci-après pour l installation des boîtiers filtres grade

Plus en détail

Détection de fuite hélium Aspect Mesure

Détection de fuite hélium Aspect Mesure Détection de fuite hélium Aspect Mesure Préparé par : F.Rouveyre Date : 24 Octobre 2012 La détection de fuite La détection de fuite par spectrométrie de masse à gaz traceur a plus de 50 ans. Même si cette

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

Zones à réaffecter 4 e phase

Zones à réaffecter 4 e phase Zones à réaffecter 4 e phase Fonction de bureau/paysage Plan partiel du site économique régional Bruxelles Carte 0 : Carte synoptique s unités de au Carte 1 : zonage de risque et de sécurité pour les substances

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Chlorure de sodium (NaCl)

Chlorure de sodium (NaCl) Fiche de données de sécurité pour Chlorure de sodium (NaCl) Dans le cadre d une information la plus complète possible aux clients, nous avons réalisé, à titre volontaire, une fiche de données de sécurité

Plus en détail

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Mise à jour: 05.11.2010 Version 2 / Page 1 de 5 1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom commercial du produit:

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit PAVAROOf-K 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

de la technique de mesure

de la technique de mesure Amélioration de la technique de mesure Capteurs de flux SCHMIDT SS 2.4 et SS 23.4 ATEX Les spécialistes rapides et réactifs pour une sécurité de fonctionnement accrue en salle blanche, intégrant une fonction

Plus en détail

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06 MSDS CUPREX 50%WG 1/5 FICHE DE SECURITE CUPREX 50% WG 1. Identification de la substance / préparation t de la société / entreprise 1.1. Identification de la substance / préparation Nom commercial: CUPREX

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013 PROGRAMME DE FORMATION 0-03 /8 AQR Assurance qualité et Réglementation. Annual Product Review (APR) (revue qualité produit). Contrat de sous-traitance et cahier des charges fournisseurs dans l'industrie

Plus en détail

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31 1. Identification de la substance ou du produit et de l entreprise 1.1 Nom du produit: Blanco NET 1.2 Utilisation identifiée: Produit nettoyant pour pulvérisateurs et appareils agricoles. 1.3 Identification

Plus en détail

HUMI-BLOCK - TOUPRET

HUMI-BLOCK - TOUPRET FICHE DE DONNEES DE SECURITE Révision antérieure : (Selon l annexe II du Règlement REACH de l UE 1907/2006) Mise à jour : 19 janvier 2010 Version : 1 HUMI-BLOCK - TOUPRET 1-IDENTIFICATION DU PRODUIT ET

Plus en détail

Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50

Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50 Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50 Cette petite fondeuse destinée à la fabrication de bijoux et aux fontes de précision pour tout domaine d activité, rassemble toutes les conditions pour obtenir

Plus en détail

Fiche d information sur le mercure

Fiche d information sur le mercure Fiche de sécurité chimique # 18 Fiche d information sur le mercure Le mercure (Hg, CAS [7439-97-6]) est le seul métal à l état liquide à température pièce. Il est très dense, très mobile, modérément volatil,

Plus en détail

Cahier des charges concernant l achat de sorbonnes, hotte et d équipement propreté de salle blanche

Cahier des charges concernant l achat de sorbonnes, hotte et d équipement propreté de salle blanche Cahier des charges concernant l achat de sorbonnes, hotte et d équipement propreté de salle blanche Présentation du Département Microélectronique et Microcapteurs : Le Département Microélectronique et

Plus en détail

www.cryobiosystem.com

www.cryobiosystem.com PACE SIDE MAPI Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité et sécurité Fiabilité & Sécurité Garanti

Plus en détail

Manuel d utilisation. Laboratoire de chimie

Manuel d utilisation. Laboratoire de chimie Version n 4 Mise à jour le 09 octobre 2008 Manuel d utilisation du Laboratoire de chimie Laboratoire Utilisateurs Manuel Utilisateurs pour le Laboratoire de Chimie n 1 1 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 Avant

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

INDICATEUR PROGRAMMABLE

INDICATEUR PROGRAMMABLE INDICATEUR PROGRAMMABLE Numéro de produit 3030 Appareils d analyse > 10 programmes d application > Carter en inox 1.4301, classe de protection IP 67 > Alimentation électronique intégrée de 100-240 V, 50/60

Plus en détail

Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS

Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS Convoyeurs pneumatiques pour poussières et granulés Pourquoi utiliser un convoyeur pneumatique? Les convoyeurs pneumatiques Nilfisk-CFM ont été conçus pour le transfert

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1 Réf. Doc. FA 1070 Page : 1/6 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE FICHE DE DONNEES DE SECURITE Nom du produit : INSECTICE POUR INSECTES RAMPANTS Code du produit : A 890 Conditionnement : Carton

Plus en détail

PROGRAMME PREVENTION

PROGRAMME PREVENTION LES MASQUES Les Masques Poussières Norme Minimale FFP2 A utiliser pout tout type de ponçage (Mastic, apprêts ) A usage unique et personnel Les Masques Peinture Norme Minimale A2P2 Type : Adduction d air

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g

Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g DR Nettoyant de fer à souder Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g iche de données de sécurité Page : 1/5 * 1 Identification

Plus en détail

Analyseurs de Toxicité LAR Tox Alarm & Nitritox

Analyseurs de Toxicité LAR Tox Alarm & Nitritox Analyseurs de Toxicité LAR Tableau d applications COT XY Purity UV DCO DBO / Toxicité QuickTOC QuickTONb QuickTOC effluent QuickTOC condensate QuickTOC purity QuickTOC pharma QuickTOCNPO QuickTOCuv Elox100

Plus en détail

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST Les gants de protection contre les risques chimiques Christine BOUST Les gants de protection Définitions Sources d information Choix et utilisation des gants Les différentes matières Latex naturel Latex

Plus en détail

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES - 297 - Annexe 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES La présente annexe dresse la liste des conseils de prudence les plus fréquemment

Plus en détail

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE Nom : 1 / 12 La modélisation systémique, issue de la SADT permet de donner une représentation graphique qui permet de mettre en évidence toutes les informations relatives à ce système. On représente un

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 Identification de la substance et de la Société 1.1 Identificateur de produit Code Produit : Nom du Produit: Xlure MST Matière active 14-methyl-Z-8-16AL; 4,8-dimethyl decenal; CAS Number: 60609-53-2;

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Nr. Article- Produit : 1694902039 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251

Plus en détail

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15 Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-03) Version CT-Q 0--5 Groupe cible Collaborateurs qui doivent effectuer des mesures EX-OX-TOX sur un terrain d exploitation, les interpréter

Plus en détail

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel

Fiche Technique. Désinsectisation par voie aérienne des locaux vides Usage Professionnel USAGE : Usage Biocide (type produit 18) : Désinsectisation des locaux vides dans les industries alimentation animale & élevages. INDICATION : Traitement insecticide et acaricide des locaux vides. Industrie

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE

MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE NETTOYAGE ET ENTRETIEN MANUEL DE NETTOYAGE GREENFIRE Le poêle ne demande pas trop de nettoyage dès lors que les granulés utilisés sont de bonne qualité. Avant d'entreprendre un quelconque nettoyage ou

Plus en détail

Fiche d Informations Batteries

Fiche d Informations Batteries Fiche d Informations Batteries Modules en oxyde d argent/aluminium non imprégnés Conformément au règlement REACH (CE 1907/2006, art.31) et à la norme OSHA (29 CFR 1910.1200), les batteries sont des ARTICLES

Plus en détail

Préparation et conservation des biberons dans les établissements de santé: Recommandations d hygiène. Dr Khammassi Ichrak Hôpital de Bizerte

Préparation et conservation des biberons dans les établissements de santé: Recommandations d hygiène. Dr Khammassi Ichrak Hôpital de Bizerte Préparation et conservation des biberons dans les établissements de santé: Recommandations d hygiène Dr Khammassi Ichrak Hôpital de Bizerte Plan INTRODUCTION BIBERONNERIE organisation architecturale Entretien

Plus en détail

UE6 cours 6 Production du médicament

UE6 cours 6 Production du médicament UE6 cours 6 Production du médicament 6.4 Production du MédicamentM Production industrielle et changement d éd échelle Assurance qualité Bonnes Pratiques Etude de procédés s et matériels adaptés à la production

Plus en détail

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 Vue d ensemble DIAMOND a construit une nouvelle salle blanche ISO 7 (classe 10 000 selon FED STD 209E), de manière à pouvoir fournir des produits

Plus en détail

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 100 S.T. 1.1 Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique 2015-05-14 (révision 4) Comment fonctionne

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com Fiche commerciale Cuisine Pro PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré Cuisine Pro Direct @ccess PyroSafe : Système de détection et d extinction incendie pour cuisine La réglementation

Plus en détail

Série CR. Portes spéciales pour une utilisation en salles blanches / propres

Série CR. Portes spéciales pour une utilisation en salles blanches / propres Série CR Portes spéciales pour une utilisation en salles blanches / propres 02 La série CR Le nombre grandissant des standards et normes en vigueur demande le recours à des portes spéciales fiables pour

Plus en détail

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM Conditionnement t des Gaz Médicaux Hafid CHAFIK Pharmacien Responsable Maghreb Oxygène 1 Schéma type d un centre de remplissage des GM Tank de Stockage N 2 Remplissage N 2 O Remplissage O 2 Remplissage

Plus en détail

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s:

Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Notre idée conquiert le monde Le dernier né des spectromètres de laboratoire mobiles: BELEC LAB 3000s: Présentation de la nouvelle gamme de spectromètres de laboratoire mobiles: acier faiblement allié

Plus en détail

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR:

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: Quel est le meilleur choix pour la préparation paration des cytostatiques? BOPPass 2010 INTRODUCTION objectifs: 1. Protection du produit 2. Protection du

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants.

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants. Date d impression : 9/07/2007 Valable à partir du : 05/06/2007 Page: 1/5 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. Données relatives au produit : Mortier Colle pour collage en

Plus en détail

Stockage de produits chimiques

Stockage de produits chimiques Conseils prévention Santé au travail Crée le 28/04/2011 par VK Mise à jour 28/04/2011 par VK Stockage de produits chimiques 1 Risques liés au stockage de produits chimiques...2 2 Règles générales...2 3

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15 Inflammables Introduction On qualifie d s les liquides qui peuvent, à des températures proches de la température ambiante, s enflammer en présence d une source d ignition (étincelle, flamme nue, surface

Plus en détail

Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques

Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques Products Solutions Services Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques Pression 2 Mesure de pression différentielle traditionnelle

Plus en détail

Industrie pharmaceutique. Des technologies innovantes pour la production pharmaceutique

Industrie pharmaceutique. Des technologies innovantes pour la production pharmaceutique Industrie pharmaceutique Des technologies innovantes pour la production pharmaceutique Sommaire Responsabilité pour l homme et le process 3 Qualité et sécurité 4 plics Simplifier, c est gagner 6 Réglage

Plus en détail

La gestion des déchets chimiques

La gestion des déchets chimiques Table ronde en Prévention et Sécurité Décembre 2014 La gestion des déchets chimiques Adrien VINATIER INSERM PACA et Corse Conseiller de Prévention 04 91 82 70 07 / adrien.vinatier@inserm.fr Violaine BOUIN

Plus en détail

Installations pour le nettoyage de moules

Installations pour le nettoyage de moules Installations pour le nettoyage de moules Swiss Quality Préface 3 La pureté, notre vision La pureté par les ultrasons Un entretien tout en douceur et économique pour vos outils et moules précieux 5 5 Une

Plus en détail

Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible

Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible Solutions Quantos Développement de médicament Préparation précise Procédé sécurisé Solution flexible Remplissage de gélules pour études précliniques et cliniques Remplissage de gélules Quantos Automatique

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 iche de données de sécurité Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation

Plus en détail

FONTAINE DE DEGRAISSAGE BIOLOGIQUE SR 5000-2011. Dégraissage mécanique. Environnement. Durabilité

FONTAINE DE DEGRAISSAGE BIOLOGIQUE SR 5000-2011. Dégraissage mécanique. Environnement. Durabilité FNTAINE DE DEGRAISSAGE BILGIQUE FNTAINE DE DEGRAISSSAGE BILGIQUE SR 5000 2011 Environnement Durabilité Dégraissage mécanique Efficacité 5 4 3 2 1 0 Traitement biologique Fonctionnement Praticité Unité

Plus en détail

info Pellets Domaine spécialisé clima chauffage Septembre 2011 Exigences techniques Local de stockage

info Pellets Domaine spécialisé clima chauffage Septembre 2011 Exigences techniques Local de stockage Domaine spécialisé clima chauffage info Septembre 2011 Exigences techniques Pellets Local de stockage Le local de stockage doit pouvoir contenir les réserves de pellets pour une année. Cela est valable

Plus en détail

Capteurs de pression Très haute pureté

Capteurs de pression Très haute pureté www.swagelok.com.fr Capteurs de pression Très haute pureté Série PTU Modèles raccordement simple, passage intégral et montage en surface modulaire 5000Plages de pressions positives jusqu à 5000 psi, 400

Plus en détail

Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques

Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques Théorie et utilisation pratique des calorimètres et analyseurs thermiques Public concerné Stages de formation standard inscrite au planning : - Toute personne responsable ou utilisatrice d équipements

Plus en détail

F I C H E D E D O N N E E S D E S E C U R I T E. Anti-moisissures 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

F I C H E D E D O N N E E S D E S E C U R I T E. Anti-moisissures 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE F I C H E D E D O N N E E S D E S E C U R I T E Anti-moisissures 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE Utilisation de la substance/de la préparation Fungicide. Alguicide.

Plus en détail

Boîtier d alarme. Pour la surveillance en continu 24h/24 du contenu de vos bouteilles de gaz

Boîtier d alarme. Pour la surveillance en continu 24h/24 du contenu de vos bouteilles de gaz Boîtier d alarme Pour la surveillance en continu 24h/24 du contenu de vos bouteilles de gaz Compact Flexible Facile à installer Simple à utiliser Sûr et sécurisé Le boîtier d alarme d Air Products est

Plus en détail

Une protection incendie maximale

Une protection incendie maximale murs coupe-feu 67 P.4.0 Une protection incendie maximale Les dégâts par le feu et la fumée constituent un danger à ne pas sous-estimer pour la subsistance d une entreprise. Malgré tous les soins et toutes

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Antimite textile CODE : HN002 et HN028 Code Article HN002 et HN028 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale: Antimite textile

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC Quelques définitions Les dangers La classification L étiquetage 2 Les produits chimiques se trouvent sous la forme de substances

Plus en détail

Amélioration de la technique de mesure

Amélioration de la technique de mesure Amélioration de la technique de mesure Capteurs de flux pour air et gaz Capteurs de flux SCHMIDT Solutions pratiques pour la technique de mesure SCHMIDT Technology est le spécialiste du développement et

Plus en détail

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse.

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. Page 1 sur 6 1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. 2. Four. C est un four à bain d air, pourvu de résistances chauffantes et d un système de ventilation et de brassage pour l homogénéisation

Plus en détail

CARLO ERBA Reagents. Chemicals Labware

CARLO ERBA Reagents. Chemicals Labware CARLO ERBA Reagents Chemicals Labware CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie Fort de son expérience, CARLO ERBA Reagents est votre partenaire de choix, pour la fourniture

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 2001/58/CE

Fiche de données de sécurité selon 2001/58/CE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation

Plus en détail

Ingrédients No cas % Contrôlé par SIMDUT. Propane 74-98-6 >90 Oui Propylène 115-07-1 <5 Oui Hydrocarbures, C4+ 68476-44-8 <2.5 Oui

Ingrédients No cas % Contrôlé par SIMDUT. Propane 74-98-6 >90 Oui Propylène 115-07-1 <5 Oui Hydrocarbures, C4+ 68476-44-8 <2.5 Oui FICHE SIGNALÉTIQUE 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA COMPAGNIE NOM COMMERCIAL : PROPANE SYNONYMES : Diméthylméthane UTILISATION DU PRODUIT : Carburant NUMÉRO DE LA FS : 251-300 NOM DU FOURNISSEUR NUMÉROS

Plus en détail

Processus d analyse de risques

Processus d analyse de risques Processus d analyse de risques Tel que le rapporte la Loi sur la Santé et la Sécurité du Travail, tout travailleur doit «participer à l'identification et à l'élimination des risques d'accidents du travail

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

Légionelles (circuit fermé)

Légionelles (circuit fermé) Légionelles (circuit fermé) 1. Problématique - La mise en évidence de légionelles dans un système de canalisations signifie que le système complet est contaminé. Arrière-plan : Les légionelles se multiplient

Plus en détail

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes CleverLevel LBFS/ LFFS L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes L alternative vraiment intelligente Avec sa gamme CleverLevel, Baumer révolutionne la technologie de

Plus en détail

Si les bouteilles, cannettes ou gobelets sont stockés ou livrés, une rinceuse en amont de la remplisseuse est obligatoire.

Si les bouteilles, cannettes ou gobelets sont stockés ou livrés, une rinceuse en amont de la remplisseuse est obligatoire. Les machines d embouteillage (suite) 2Les remplisseuses ou doseuses Si les bouteilles, cannettes ou gobelets sont stockés ou livrés, une rinceuse en amont de la remplisseuse est obligatoire. Les remplisseuses

Plus en détail

Discovery Learning Labs (DLL)

Discovery Learning Labs (DLL) Module 1. Thermodynamique d'une pompe à chaleur Cet équipement se compose d'un compresseur hermétique relié à un condenseur et un évaporateur conçu pour fonctionner comme une pompe à chaleur. Avec cet

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

Tables de nettoyage innovatrices avec bio-power. Nettoyage des pièces pour professionnels sans solvant

Tables de nettoyage innovatrices avec bio-power. Nettoyage des pièces pour professionnels sans solvant Tables de nettoyage innovatrices avec bio-power Nettoyage des pièces pour professionnels sans solvant DENIOS l'entreprise respectueuse de l'environnement Plus de 700 employés s'engagent chez DENIOS, dans

Plus en détail

DILUTION DES MILIEUX HAUTEMENT CONCENTRÉS EN PARTICULES SYSTÈME DE DILUTION VKL

DILUTION DES MILIEUX HAUTEMENT CONCENTRÉS EN PARTICULES SYSTÈME DE DILUTION VKL FICHE PRODUIT - Les concepts de base relatant de la production et des caractéristiques d un aérosol ou de poudres de test sont définis et décrits par des normes. Les caractéristiques de base d un aérosol

Plus en détail

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907020 Page 1/7 Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation Pour la mesure de l humidité relative de l air

Plus en détail

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures Journée PPRT - CNFPT Marseille - 19 juin 2014 INERIS Benjamin Le Roux Effets d un phénomène dangereux

Plus en détail