Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives?"

Transcription

1 Comment assurer la sécurité d un laboratoire utilisant des nanoparticules et des substances hautement actives? Adrien Bisel Institut Suisse de Promotion de la Sécurité, WRO , CH-4002 Bâle Tel: Institut Suisse de Sécurité à Bâle Introduction Spin off des laboratoires de sécurité Ciba-Geigy et Sandoz > 30 ans nous effectuons des tests d explosions de poussière, de combustibilité et de stabilité Les substances sont très souvent irritantes ou toxiques Les tests standard sont définis par des normes En règle générale manipulation ouverte Protection pour les techniciens de laboratoires Revalider les appareillages existant mais également la totalité du laboratoire de sécurité des procédés afin d assurer la sécurité des personnes se trouvant à l intérieur et à l extérieur du laboratoire

2 Nouveau concept de Sécurité Les nouveaux développements dans le secteur pharmaceutique entre autres demandent des mesures de sécurité et d hygiène nettement plus importantes par ex.: Nanoparticules Substances pharmaceutiques hautement actives Developpé pour un projet européen Nanosafe Validé par rapport aux méthodes standard existantes Mots-clés : Sécurité, laboratoire, hygiène, nanoparticules, barrières Manipulation ouverte des poudres Principes de base Transfert limité du produit de son emballage de transport vers: celui dans lequel l essai sera effectué (creuset, par ex.) des sous-systèmes à partir desquels le produit peut être transféré dans les appareils de mesures entièrement clos. Effectué dans des Sorbonnes équipées de flux laminaires Les opérateurs portent des équipements de protection individuels (EPI) adaptés Au final une analyse de risque a été effectuée afin de mettre au point une véritable stratégie de management de la sécurité aussi bien en marche normale, qu en fonctionnement dégradé.

3 Principes de base Après les essais, le produit résiduel est: détruit dans une installation dite CIP (cleaning in place) Disposé directement dans des boîtes étanches Le matériel utilisé est nettoyé dans une pièce prévue à cet effet et sous flux laminaire Hotte pour la préparation des échantillons

4 Tube de Hartmann modifié Test standard Tube de Hartmann Tube en acier clos Transfert du produit vers une petite capsule La capsule est fermée avec une vanne Une fois la capsule fixée au tube, la vanne est ouverte et le produit est versé dans le tube Etincelle permanente entre deux électrodes Un vide partiel est réalisé L air comprimé puis libéré met la poudre en turbulence dans le tube

5 Standard / HIAC Tube de Hartmann modifié Sans explosion, montée en pression de 1 bar En cas d explosion, une surpression est détectée à l aide d un capteur de pression L indice d explosion (0, 1, 2) est une corrélation avec dp/dt

6 Tube de Hartmann Nettoyage Les résidus restant dans le tube sont incinérés avec une explosion de propane Le tube est rincé à l eau Energie Minimale d Inflammation Même appareillage Energie produite Min. 10 mj (Electrodes fixes) Sensibilité aux chocs Test standard Tests re-dessinés

7 Tests re-dessinés Sensibilité aux chocs Elaboré à partir d un modèle existant L échantilon est placé dans un socle fermé hermétiquement en lieu et place d une capsule en aluminium Equipé d un capteur de pression et de 4 thermocouples. Standard / HIAC

8 Sensibilité aux chocs Résultat positif, si la montée en pression est supérieure à 2 bar et/ou la température dépasse 50 K Le matériel utilisé est nettoyé dans une pièce prévue à cet effet et sous flux laminaire Auto-échauffement et auto-ignition Important pour par ex.: détermination de la température maximale de surface autorisée dans les zones Ex Détermination de la température limite de séchage par convection (lit fluidisé, atomiseur, ) Température maximale de stockage et Classification pour le transport (division 4.2)

9 Auto-échauffement et auto-ignition Tests dans des paniers treillis Grewer (screening): Panier de petite taille Des correlations ont été faites: - Large série d essais comparatifs Test de Grewer

10 Auto-échauffement et auto-ignition Alternative: DSC sous 5 bar d oxygène DSC sous 5 bar d oxygène: station de remplissage des creusets

11 Auto-échauffement et auto-ignition DSC sous 5 bar d oxygène Correlation avec le test de Grewer Résistivité de la poudre Essai standard R 2*E11Ohm d-scale

12 Résitivité de la poudre Essai standard Résistivité de la poudre Utilisation d une cellule unique L électrode est fixée dans la paroi de l anneau en Teflon

13 Conclusions Une série de modifications sur les méthodes de détermination de données de sécurité en tenant compte de la santé, de l hygiène et de l environnement ont été développées. Les méthodes sont basées sur la réduction d ouverture et de manipulation durant la préparation, les essais et le nettoyage. Il s est avéré que les résultats d analyse obtenus dans ces conditions sont simillaires aux essais standards.

Tarifs de nos prestations 2015

Tarifs de nos prestations 2015 Tarifs de nos prestations 2015 Les mesures sont réalisées en fonction de la demande du client. Ces mesures peuvent être réalisées d après les normes nationales, internationales et standards (Pharmacopées,

Plus en détail

Zones à réaffecter 4 e phase

Zones à réaffecter 4 e phase Zones à réaffecter 4 e phase Fonction de bureau/paysage Plan partiel du site économique régional Bruxelles Carte 0 : Carte synoptique s unités de au Carte 1 : zonage de risque et de sécurité pour les substances

Plus en détail

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31

Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Fiche de données de sécurité conforme a la directive 1907/2006/CE article 31 Electrolyte de CO 2 1. Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Utilisation de la substance

Plus en détail

propriétés dangereuses des nanomatériaux

propriétés dangereuses des nanomatériaux S-NANO un outil flexible pour l étude des propriétés dangereuses des nanomatériaux Contacts t : bruno.debray@ineris.fr, b i david.ponthieux@ineris.fr i Direction des risques accidentels, Services généraux

Plus en détail

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane 1 1. Définition LPG On entend par LPG (Liquefied Petroleum Gas) du BUTANE, PROPANE et leurs

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR:

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: Quel est le meilleur choix pour la préparation paration des cytostatiques? BOPPass 2010 INTRODUCTION objectifs: 1. Protection du produit 2. Protection du

Plus en détail

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention

NANO. MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention NANO MATÉRIAUX Risques pour la santé & mesures de prévention Les nano-objets Les nano-objets sont des matériaux produits intentionnellement dont une, deux ou trois dimensions externes se situent à l échelle

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06

MSDS CUPREX 50%WG 2/5 Date d imprimer: 31/08/06 MSDS CUPREX 50%WG 1/5 FICHE DE SECURITE CUPREX 50% WG 1. Identification de la substance / préparation t de la société / entreprise 1.1. Identification de la substance / préparation Nom commercial: CUPREX

Plus en détail

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31

SINTAGRO AG Selon 1907/2006/CE, Article 31 1. Identification de la substance ou du produit et de l entreprise 1.1 Nom du produit: Blanco NET 1.2 Utilisation identifiée: Produit nettoyant pour pulvérisateurs et appareils agricoles. 1.3 Identification

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

Procédures d assemblage et d installation

Procédures d assemblage et d installation Procédures d assemblage et d installation pour les boîtiers filtres grade pharmaceutique Pall 1. Introduction Il convient de suivre les indications ci-après pour l installation des boîtiers filtres grade

Plus en détail

Prévention des explosions Poussières combustibles

Prévention des explosions Poussières combustibles Conférence SSPS - Section Romande Prévention des explosions Poussières combustibles J.-F. André Dr.Ing.-chimiste EPFL Ingénieur sécurité Sécurité au Travail Secteur Industrie Arts & Métiers Chimie Atmosphère

Plus en détail

Chlorure de sodium (NaCl)

Chlorure de sodium (NaCl) Fiche de données de sécurité pour Chlorure de sodium (NaCl) Dans le cadre d une information la plus complète possible aux clients, nous avons réalisé, à titre volontaire, une fiche de données de sécurité

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2

E/ECE/324/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 E/ECE/TRANS/505/Rev.2/Add.109/Rev.3/Amend.2 9 novembre 2015 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013

PROGRAMME DE FORMATION 2012-2013 PROGRAMME DE FORMATION 0-03 /8 AQR Assurance qualité et Réglementation. Annual Product Review (APR) (revue qualité produit). Contrat de sous-traitance et cahier des charges fournisseurs dans l'industrie

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux Armoires de sécurité Stockage et manipulation des produits dangereux Une sécurité avérée et sur laquelle vous pouvez compter. La qualité et la sécurité de nos produits sont reconnues et certifiées par

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST Les gants de protection contre les risques chimiques Christine BOUST Les gants de protection Définitions Sources d information Choix et utilisation des gants Les différentes matières Latex naturel Latex

Plus en détail

Traitement des micropolluants: aspects technique

Traitement des micropolluants: aspects technique Traitement des micropolluants: aspects technique Mise en œuvre des filières de traitement des micropolluants Didier Rubin Les filières de traitement Filières principales en eaux usées communales Ozonation

Plus en détail

www.cryobiosystem.com

www.cryobiosystem.com PACE SIDE MAPI Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité et sécurité Fiabilité & Sécurité Garanti

Plus en détail

Mastic coupe-feu silicone

Mastic coupe-feu silicone Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL Mastic élastique (silicone neutre), permet des mouvements importants pour des applications coupe-feu Applications Calfeutrement de joints de dilatation entre dalles

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM Conditionnement t des Gaz Médicaux Hafid CHAFIK Pharmacien Responsable Maghreb Oxygène 1 Schéma type d un centre de remplissage des GM Tank de Stockage N 2 Remplissage N 2 O Remplissage O 2 Remplissage

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page 1 de 5 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit Identification de la société/entreprise LH4250/LH4251/LH4252/LH4253/LH4255/LH4256/LH4257/LH

Plus en détail

Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS

Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS Convoyeurs Pneumatiques APPLICATIONS Convoyeurs pneumatiques pour poussières et granulés Pourquoi utiliser un convoyeur pneumatique? Les convoyeurs pneumatiques Nilfisk-CFM ont été conçus pour le transfert

Plus en détail

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES Un gaz inflammable est un gaz ou un mélange de gaz ayant un domaine d inflammabilité en mélange avec l air à 20 C et à une pression normale de 101,3 kpa Catégorie 1

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité 4 pages dont cet en tête FICHE DE DONNEES DE SECURITE DE L'ANTI-MOISISSURES 1 L D ate d impression : 11:52 revue le 26/09/03 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise

1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Mise à jour: 05.11.2010 Version 2 / Page 1 de 5 1. Identification de la substance/ préparation et de la société/ entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom commercial du produit:

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC Quelques définitions Les dangers La classification L étiquetage 2 Les produits chimiques se trouvent sous la forme de substances

Plus en détail

Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit. Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation

Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit. Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation 2 I 3 Technique sur lit fluidisé Traitement produit précautionneux pour les marchandises

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

UE6 cours 6 Production du médicament

UE6 cours 6 Production du médicament UE6 cours 6 Production du médicament 6.4 Production du MédicamentM Production industrielle et changement d éd échelle Assurance qualité Bonnes Pratiques Etude de procédés s et matériels adaptés à la production

Plus en détail

INSCRIPTION, CLASSEMENT ET EMBALLAGE. Communication de l expert de l Afrique du Sud

INSCRIPTION, CLASSEMENT ET EMBALLAGE. Communication de l expert de l Afrique du Sud NATIONS UNIES ST Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.3/2005/47 13 septembre 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ

Plus en détail

Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu. ASSA ABLOY Entrance Systems

Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu. ASSA ABLOY Entrance Systems Porte à haute performance Albany RR300 Plus Alu ASSA ABLOY Entrance Systems Albany RR300 Plus Alu Porte à grande vitesse, légère et compacte pour usage interne Équipement supplémentaire disponible pour

Plus en détail

DILUTION DES MILIEUX HAUTEMENT CONCENTRÉS EN PARTICULES SYSTÈME DE DILUTION VKL

DILUTION DES MILIEUX HAUTEMENT CONCENTRÉS EN PARTICULES SYSTÈME DE DILUTION VKL FICHE PRODUIT - Les concepts de base relatant de la production et des caractéristiques d un aérosol ou de poudres de test sont définis et décrits par des normes. Les caractéristiques de base d un aérosol

Plus en détail

Détection de fuite hélium Aspect Mesure

Détection de fuite hélium Aspect Mesure Détection de fuite hélium Aspect Mesure Préparé par : F.Rouveyre Date : 24 Octobre 2012 La détection de fuite La détection de fuite par spectrométrie de masse à gaz traceur a plus de 50 ans. Même si cette

Plus en détail

Fiche d information sur le mercure

Fiche d information sur le mercure Fiche de sécurité chimique # 18 Fiche d information sur le mercure Le mercure (Hg, CAS [7439-97-6]) est le seul métal à l état liquide à température pièce. Il est très dense, très mobile, modérément volatil,

Plus en détail

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino.

DOMINO 1,rue de la Faltans Z.I. SUD 25220 ROCHE LES BEAUPRE tel/fax : 03 81 88 02 48 mobile : 06 71 28 85 26 e mail : domino@domino. FICHE DE DONNEES DE SECURITE Selon 91/155/CEE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : EAU DE CUIVRE BLEUE Version 3 du 12/01/2010 Utilisation : détergent

Plus en détail

Exemple d application

Exemple d application Tailles 801.. 9010 Poids 0.036 kg.. 1.10 kg Force de serrage 13 N.. 460 N Course par doigt 2.5 mm.. 40 mm Poids de pièce recommandé 0.065 kg.. 2.30 kg Exemple d application Station de transfert avec réorientation

Plus en détail

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com

Fiche commerciale. Cuisine Pro. PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré. www.france-air.com Fiche commerciale Cuisine Pro PyroSafe Système de détection et d extinction feu integré Cuisine Pro Direct @ccess PyroSafe : Système de détection et d extinction incendie pour cuisine La réglementation

Plus en détail

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010

Fiche de données de Sécurité conforme à la direktive (EU) Nr. 453/2010 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise 1.1 Identificateur de produit PAVAROOf-K 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres. Série CR

Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres. Série CR Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres Série CR La série CR: Portes spéciales pour des emplois en salles blanches / propres Le nombre grandissant des standards et normes en vigueur

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE «LIT FLUIDISE» Séchage - granulation - enrobage. S. VERRIER ed. 2007-1

LA TECHNOLOGIE «LIT FLUIDISE» Séchage - granulation - enrobage. S. VERRIER ed. 2007-1 LA TECHNOLOGIE «LIT FLUIDISE» Séchage - granulation - enrobage S. VERRIER ed. 2007-1 Technologie du lit fluidisé Principe du lit fluidisé Séchage Granulation Enrobage Sécurité Nettoyage Scale-Up Principe

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants.

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/informations sur les composants. Date d impression : 9/07/2007 Valable à partir du : 05/06/2007 Page: 1/5 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. Données relatives au produit : Mortier Colle pour collage en

Plus en détail

Légionelles (circuit fermé)

Légionelles (circuit fermé) Légionelles (circuit fermé) 1. Problématique - La mise en évidence de légionelles dans un système de canalisations signifie que le système complet est contaminé. Arrière-plan : Les légionelles se multiplient

Plus en détail

Compteur de cycles. Instructions de montage et d utilisation. Pompes tous fluides et lixiviats

Compteur de cycles. Instructions de montage et d utilisation. Pompes tous fluides et lixiviats Pompes tous fluides et lixiviats Instructions de montage et d utilisation PLM EQUIPEMENTS Z.I. des Lats 22B chemin des Lats - 69510 MESSIMY T. 04 78 45 69 00 F. 04 78 45 70 08 Introduction Les compteurs

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3

Fiche de données de sécurité Selon l Ochim (ordonn. produits chim.) du18.05.2005, paragr.3 Nr. Article- Produit : 48785 Page: Page 1 En cas d urgence appeler le Centre Suisse d information toxicologique, Freiestr. 16, 8032 Zürich; Tél. des Urgences: ( jour et nuit) 145 ou +41 (0)44 251 51 51.

Plus en détail

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard

AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD. Frank Girard AUTOMATISATION DE LA DISPENSATION NOMINATIVE DANS LES EHPAD Frank Girard 33 emes journées ACPPHOS Saint Jean d Angely le 14 Novembre 2013 Contexte Prérequis Objectifs Choix de l automate Bilan Contexte

Plus en détail

PROGRAMME PREVENTION

PROGRAMME PREVENTION LES MASQUES Les Masques Poussières Norme Minimale FFP2 A utiliser pout tout type de ponçage (Mastic, apprêts ) A usage unique et personnel Les Masques Peinture Norme Minimale A2P2 Type : Adduction d air

Plus en détail

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures

PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures PPRT Les principes généraux Les effets d un phénomène dangereux et leur incidence sur les structures Journée PPRT - CNFPT Marseille - 19 juin 2014 INERIS Benjamin Le Roux Effets d un phénomène dangereux

Plus en détail

Analyseurs de Toxicité LAR Tox Alarm & Nitritox

Analyseurs de Toxicité LAR Tox Alarm & Nitritox Analyseurs de Toxicité LAR Tableau d applications COT XY Purity UV DCO DBO / Toxicité QuickTOC QuickTONb QuickTOC effluent QuickTOC condensate QuickTOC purity QuickTOC pharma QuickTOCNPO QuickTOCuv Elox100

Plus en détail

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages)

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Si la substance déversée est connue et le volume de déversement est d un litre et moins, suivre la procédure suivante 1) Alerter les personnes dans le

Plus en détail

Fabrication Aseptique: Exigences Techniques Applications Pratiques

Fabrication Aseptique: Exigences Techniques Applications Pratiques MAS DE PHARMACIE HOSPITALIERE PREPARATION DES MEDICAMENTS PARENTERAUX A L HOPITAL Fabrication Aseptique: Exigences Techniques Applications Pratiques F. Sadeghipour : 10 avril 2014 1 2 Constat Les pharmacies

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15 Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-03) Version CT-Q 0--5 Groupe cible Collaborateurs qui doivent effectuer des mesures EX-OX-TOX sur un terrain d exploitation, les interpréter

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations

FICHE SIGNALÉTIQUE. Fluval Trousse de nettoyage de lentilles A3969 Page 1 de 5. Famille chimique. Utilisations Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit Trousse de nettoyage de Formule chimique Famille chimique Utilisations Section II. Composition et information sur les composants

Plus en détail

Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques

Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques Products Solutions Services Fiable, sûr et économique Mesure de niveau par pression différentielle électronique avec cellules métalliques ou céramiques Pression 2 Mesure de pression différentielle traditionnelle

Plus en détail

Pierre-Yves ADAM Ingénieur conseil

Pierre-Yves ADAM Ingénieur conseil Pierre-Yves ADAM Ingénieur conseil PRODUITS CHIMIQUES ET MONDIALISATION SUBSTANCES MELANGES DES CENTAINES DE MILLIERS D AGENTS CHIMIQUES UTILES A L INDUSTRIE RAREMENT SANS DANGER PRODUITS CHIMIQUES ET

Plus en détail

Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50

Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50 Mini-fondeuse sous vide & surpression MC50 Cette petite fondeuse destinée à la fabrication de bijoux et aux fontes de précision pour tout domaine d activité, rassemble toutes les conditions pour obtenir

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

de la technique de mesure

de la technique de mesure Amélioration de la technique de mesure Capteurs de flux SCHMIDT SS 2.4 et SS 23.4 ATEX Les spécialistes rapides et réactifs pour une sécurité de fonctionnement accrue en salle blanche, intégrant une fonction

Plus en détail

Processus d analyse de risques

Processus d analyse de risques Processus d analyse de risques Tel que le rapporte la Loi sur la Santé et la Sécurité du Travail, tout travailleur doit «participer à l'identification et à l'élimination des risques d'accidents du travail

Plus en détail

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux

Armoires de sécurité. Stockage et manipulation des produits dangereux Armoires de sécurité Stockage et manipulation des produits dangereux Une sécurité avérée et sur laquelle vous pouvez compter. La qualité et la sécurité de nos produits sont reconnues et certifiées par

Plus en détail

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1

SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 SALLE BLANCHE ISO 7 Diamond SA DIAMOND SA 14/04/2014 1 Vue d ensemble DIAMOND a construit une nouvelle salle blanche ISO 7 (classe 10 000 selon FED STD 209E), de manière à pouvoir fournir des produits

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE Nom : 1 / 12 La modélisation systémique, issue de la SADT permet de donner une représentation graphique qui permet de mettre en évidence toutes les informations relatives à ce système. On représente un

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Le Transport des Matières Dangereuses

Le Transport des Matières Dangereuses Section des produits chimiques Service du pharmacien cantonal 24, avenue de Beau-Séjour 1206 Genève Le Transport des Matières Dangereuses tél.: 022/546.51.90(88) fax.: 022/546.51.89 section.toxiques@etat.ge.ch

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

Stockage de produits chimiques. Instructions de sécurité

Stockage de produits chimiques. Instructions de sécurité Stockage de produits chimiques Instructions de sécurité Leçon 1 Entreposage et stockage sûrs Laisser libres les voies de circulation et d évacuation Utiliser impérativement des emballages hermétiquement

Plus en détail

Chaudière GILLES bois déchiqueté

Chaudière GILLES bois déchiqueté Chaudière GILLES bois déchiqueté HPK-RA 20 à 145 kw Chaudières GILLES Plaquettes et granulés de bois HPK RA 20-145 kw La qualité de fabrication de la chaudière Gilles, tout en acier, lui permet d optimiser

Plus en détail

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie

Préparation en salle blanche. C. Pirlot Département Pharmacie Préparation en salle blanche C. Pirlot Département Pharmacie En bref 1. Contexte 2. Définition et classification 3. Utilité 4. Fonctionnement 5. Locaux et contrôles 6. Implications dans le travail 7. Conclusions

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR Page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Epoxydur Utilisation : Peinture Epoxy à 2 composants, destinée pour la protection des supports en béton ou en ciment à usage industriel.

Plus en détail

Les Protections Collectives

Les Protections Collectives Les Protections Collectives Le risque d intoxication 4 voies de pénétration des toxiques dans l organisme. Voie pulmonaire : inhalation. Voie oculaire : projection. Voie cutanée : contact avec la peau.

Plus en détail

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne

Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Déversement d hydrocarbures depuis un oléoduc 28 février 2012 Wesseling Allemagne Fuite Pipeline Hydrocarbures Corrosion Pollution LES INSTALLATIONS CONCERNÉES Le site : La raffinerie de Rhénanie est un

Plus en détail

RESEAU DECHETS AQUITAIN

RESEAU DECHETS AQUITAIN Colloque Prévention des Risques Amiante La question des déchets amiantés en déchèterie Mars 2015 Le réseau déchets aquitain : présentation Mars 2015 RESEAU DECHETS AQUITAIN Réseau mis en place par le CDG

Plus en détail

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses Règles de Bonnes Pratiques Règles de de Fabrication de médicaments Bonnes Pratiques cytostatiques de Fabrication en petites de médicaments quantités cytostatiques suisses en petites quantités Dr. Farshid

Plus en détail

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION

VHT - 1/16. Mai 2015 GAZ RARES VGX PRESENTATION VHT - 1/16 PRESENTATION Les différents gaz rares sont fournis sous haute pression (150 bars) dans des bouteilles métalliques. Les gaz les plus généralement utilisés sont le néon pur et l'argon en mélange

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

Notice d emploi Echantillonneur de gaz pour relais Buchholz (BGS)

Notice d emploi Echantillonneur de gaz pour relais Buchholz (BGS) Notice d emploi Echantillonneur de gaz pour relais Buchholz (BGS) Sommaire N Sujet Page 1. Introduction 3 2. Description de l appareil 4 3. Contrôle d étanchéité 5 4. Prélèvement de gaz du relais Buchholz

Plus en détail

Condair GS. La vapeur alternative, qui chauffe aussi. L humidificateur a vapeur alimenté au gaz. Ecologique. Sûr. Le plus economique.

Condair GS. La vapeur alternative, qui chauffe aussi. L humidificateur a vapeur alimenté au gaz. Ecologique. Sûr. Le plus economique. Condair GS La vapeur alternative, qui chauffe aussi L humidificateur a vapeur alimenté au gaz. Ecologique. Sûr. Le plus economique. Humidification et Refroidissement par Evaporation Pourquoi choisir Condair

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 Identification de la substance et de la Société 1.1 Identificateur de produit Code Produit : Nom du Produit: Xlure MST Matière active 14-methyl-Z-8-16AL; 4,8-dimethyl decenal; CAS Number: 60609-53-2;

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1 Réf. Doc. FA 1070 Page : 1/6 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE FICHE DE DONNEES DE SECURITE Nom du produit : INSECTICE POUR INSECTES RAMPANTS Code du produit : A 890 Conditionnement : Carton

Plus en détail

Stockage de produits chimiques

Stockage de produits chimiques Conseils prévention Santé au travail Crée le 28/04/2011 par VK Mise à jour 28/04/2011 par VK Stockage de produits chimiques 1 Risques liés au stockage de produits chimiques...2 2 Règles générales...2 3

Plus en détail

Classification et étiquetage des produits chimiques

Classification et étiquetage des produits chimiques Classification et étiquetage des produits chimiques 2013 PREAMBULE Le danger inhérent à un produit chimique doit être identifié et porté à la connaissance de toute personne susceptible d être en contact

Plus en détail

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide

Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Un système unique et sécurisé de stockage en azote liquide Pour une cryopréservation des échantillons biologiques de la plus haute qualité www.cryobiosystem.com Une meilleure qualité, flexibilité, efficacité

Plus en détail

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation

Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation GmbH & Co. KG Régulation SAS Fiche technique 907020 Page 1/7 Capteurs d humidité (capacitif) et capteurs de température pour application en climatisation Pour la mesure de l humidité relative de l air

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Testeur de chlore libre et total Brevet en instance. Modèle CL500

MANUEL D UTILISATION. Testeur de chlore libre et total Brevet en instance. Modèle CL500 MANUEL D UTILISATION Testeur de chlore libre et total Brevet en instance Modèle CL500 Présentation Toutes nos félicitations pour votre acquisition du testeur de chlore, modèle CL500. Premier de son genre,

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Acide citrique «la Droguerie écopratique» CODE : DO012

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006. Désignation commerciale: Acide citrique «la Droguerie écopratique» CODE : DO012 Code Article DO012 1/5 FICHE DE DONNEES DE SECURITE Règlement REACH (CE) n 1907/2006 1- Identification de la substance / préparation et de la Société Désignation commerciale: Acide citrique «la Droguerie

Plus en détail

WDS ISOL ANT MICROPOREUX

WDS ISOL ANT MICROPOREUX WDS 950 GLASS Page 1/4 Caractéristiques : Wacker WDS 950 Glass est un isolant thermique microporeux présentant un excellent pouvoir isolant, donc un coefficient de conductivité thermique très faible. Wacker

Plus en détail

Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g

Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g DR Nettoyant de fer à souder Pain de sel ammoniac pour le nettoyage de fers et pannes à souder 1249945 - Griffon Nettoyant de fer à souder 150 g iche de données de sécurité Page : 1/5 * 1 Identification

Plus en détail

Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100

Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100 Détecteur multigaz portatif OLDHAM MX2100 ------ 0 OFF PPM CO 20.9 0 % O2 LIE CH4 10 : 15 : 54 1 Déroulement de la leçon L oxygène O 2 Le monoxyde de carbone CO Interprétation des tableaux d évaluation

Plus en détail