Dans quel cas est-il nécessaire de lubrifier l air? (indice : quand on utilise une certaine technologie de distributeur ).

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans quel cas est-il nécessaire de lubrifier l air? (indice : quand on utilise une certaine technologie de distributeur )."

Transcription

1 TEST SUR LE MATERIEL PNEUMATIQUE 1-Question de cours diverses : 1.1.Remplir le tableau suivant concernant l utilisation de 3 technologie différentes pour équiper une machine quelconque : Technologie électrique Technologie pneumatique Technologie hydraulique Avantages Avantages Avantages Inconvénients Inconvénients Inconvénients 1.2.Conversion d unité : 1bar= psi 1 bar= N/m² 1 Pa= DaN/cm² 1bar= Pa 1Pa= bars 1mCe= bars 1psi= bars 1Pa= psi 1.3.FRL : Que signifie FRL? Quelles sont ses utilités? Comment se fait la «lubrification de l air»? Dans quel cas est-il nécessaire de lubrifier l air? (indice : quand on utilise une certaine technologie de distributeur ). Pourquoi les canalisations d alimentation en pression sont-elles légèrement en pente? 1.4.Matériel de pilotage des vérins : Quel est l utilité d un sectionneur pneumatique? Quel est l utilité d un démarreur progressif sur une installation pneumatique? Pourquoi l effort d un vérin est-il- plus fort / faible en sortie de tige qu en entrée de tige? Rayer la mention inutile et justifier votre réponse.

2 Quelle est l utilité d une électrovanne d arrêt? Quelle est la différence entre un vérin simple effet et un vérin double effet? Si la tige du vérin est mal alignée dans une application nécessitant de pousser une charge, quels sont les 2 effets néfastes pour le vérin qui peuvent survenir? Quelle est l utilité d un distributeur 5/3 centre fermé? Sur le schéma suivant indiquer le nom des composants puis positionner correctement les régulateurs de vitesse (2 d entre eux doivent être éliminés) Ces régulateurs de vitesse doivent-ils être montés sur l admission d air ou l échappement? S ils sont mal montés que se passe-t-il? Rayer les mentions inutiles dans le tableau suivant : Electricité Pneumatique

3 2-Exercice d application : Cahier des charges : course : 500mm, pression : réseau 6bars, vitesse de déplacement 0,1m/s, 160 dan en charge dynamique réelle en entrée comme en sortie de tige, double effet, temps de fonctionnement : 5s, réglage de la vitesse, bloqueur à mettre en œuvre Choisir le vérin Taux de charge et effort dynamique théorique C'est le rapport, exprimé en pourcentage, entre la charge réelle à déplacer par le vérin et l'effort dynamique disponible en bout de tige. On prend en général Txc=0.75 Calculer : Effort dynamique théorique=charge dynamique réelle/txc= Donner les diamètres des pistons en entrée et sortie de tige : Avec l effort dynamique théorique calculé plus haut : Choisir le diamètre normalisé du piston : Donner les efforts dynamiques réels mini et maxi en dan que peut fournir votre vérin en entrée en en sortie de tige d après le diamètre choisi et la pression du réseau :

4 2.1.4.Calculer le taux de charge réel : Txc= charge dynamiques réelle / effort dynamique réel maxi vérin= Vitesse de déplacement espérée : Masse équivalente à déplacer en kg : M=F/g= Kg M en Kg, F=1600N, g=10m/s² La vitesse de la tige du vérin vérifie-t-elle celle du cahier des charges? La course recommandée : Le cahier des charges est-il respecté?

5 Si l on souhaite une course de 550mmm comment peut-on s y prendre pour l obtenir? Donner 2 solutions Choisir le distributeur Vous prendrez un taux de charge de 0,6. Vous calculerez le temps d une course : temps= V/d=, avec temps en s, V=0.1m/s et d=0.5m

6 Tuto express : 1-placer Y, placer le temps d une course d où X. 2-placer le diamètre du piston, placer la longueur de la course d où la cylindrée 3-tracer X / point de cylindrée : on obtient KV. Donner la valeur de : -la cylindrée: cm 3 -le coefficient KV: Donner la référence du distributeur 4/2 adapté : Distributeur 4/2 Taille : 1/8" KV = 7 Taille : 1/4" KV 15 Taille 3/8" et 1/2" KV = 29 Nature du pilotage Type référence Pneumatique Bistable PVD - B Monostable PVD - B Electrique Bistable PVD - B Monostable PVD - B Pneumatique Ou Electrique Pneumatique Ou Electrique Bistable PVD - C Monostable PVD - C Bistable PVDE Monostable PVDE Qu est-ce que le coefficient de ventilation KV? Qu est-ce que la cylindrée du distributeur? 2.3. Choisir les canalisations Les diamètres des tuyaux à utiliser seront au pas anglo-saxon: BSP (British Standard pipe). Soit 1 =2.54mm. Rappel des données : Diamètre du piston en mm : Charge dynamique réelle en N : Vitesse de déplacement en mm/s : (m/s à convertir en mm/s) Tuto express : 1-Placer le diamètre du piston, puis la charge dynamique réelle en N 2-Tracer la verticale jusqu à la courbe de pivot 3-Tracer l horizontale jusqu à la vitesse 4-Boucler la boucle et donner le pas G en fraction de pouce (1, ½,1/4, 1/8 )

7 Le diamètre des canalisations à utiliser sera de :.

Dossier Positionnement Pneumatique

Dossier Positionnement Pneumatique Dossier Positionnement Pneumatique La plupart des vérins pneumatiques servent à positionner des pièces à usiner ou à actionner des pièces mécaniques. Le nombre de positions à atteindre avec exactitude

Plus en détail

I. Nature de l énergie :

I. Nature de l énergie : I. Nature de l énergie : Pour réaliser une action, la majorité des systèmes utilisent de l énergie électrique (qui est très répandue) Ou de l énergie pneumatique (sous forme d air comprimé utilisé dans

Plus en détail

Distributeurs à segments PSG3(PM)

Distributeurs à segments PSG3(PM) 1-3011-FR Distributeurs à segments PSG3(PM) pour les systèmes de lubrification par circulation d huile, résistant à la corrosion Application Les distributeurs à segments de la série PSG3 (PM), résistant

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail

La chaîne d énergie pneumatique

La chaîne d énergie pneumatique - Société & développement durable - Technologie - Communication La chaîne d énergie pneumatique 1 Mesure et unités P=F/S La pression est la Force exercée sur une Surface donnée. N m 2 1 Pa = 10-5 bar dan

Plus en détail

40 L & 200 L CYCLIX II

40 L & 200 L CYCLIX II l UNITE D'AGITATION 40 L & 200 L CYCLIX II CARACTERISTIQUES TECHNIQUES NOTICE ORIGINALE IMPORTANT : Lire attentivement tous les documents avant le stockage, l'installation ou la mise en service du matériel

Plus en détail

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements Résumé : Le logiciel DYNAMIC peut être utilisé à la fois pour la simulation de mouvements et pour l étude d enregistrements vidéo de mouvements. Outre

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S23 - Convertir l'énergie S231 - Actionneurs et pré-actionneurs associés incluant leurs commandes COURS ACTIONNEURS HYDRAULIQUES 1. Généralités Principe

Plus en détail

Vérins linéaires SLG, forme plate

Vérins linéaires SLG, forme plate Forme extra-plate Guidagedeprécisionintégré Butées de fin de course réglables Multiples possibilités de raccordement Position intermédiaire en option 2004/10 Sous réserve de modifications Produits 2004/2005

Plus en détail

!! Les document 3 et 4 sont à rendre avec votre copie!!

!! Les document 3 et 4 sont à rendre avec votre copie!! EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2015 Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Nomenclature partielle

Plus en détail

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Exercice 1 : Chute d un arbre : On assimile un arbre à une tige longue et homogène de longueur L et de masse m. On le scie

Plus en détail

SOMMAIRE. A la fin du cours, vous devrez être capable de : Représenter un vérin pneumatique. Représenter un distributeur électropneumatique

SOMMAIRE. A la fin du cours, vous devrez être capable de : Représenter un vérin pneumatique. Représenter un distributeur électropneumatique A la fin du cours, vous devrez être capable de : Représenter un vérin pneumatique. Représenter un distributeur électropneumatique.etablir un schéma de commande de vérins SOMMAIRE Page n 1 Page n 2 Page

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

Automatisation. Des robots de soudage conçus par des soudeurs pour des soudeurs

Automatisation. Des robots de soudage conçus par des soudeurs pour des soudeurs Des robots de soudage conçus par des soudeurs pour des soudeurs Les robots CLOOS conçus et fabriqués par CLOOS bénéficient de l expertise soudage de CLOOS depuis 1919, des compétences CLOOS en soudage

Plus en détail

DONNEES TECHNIQUES Débit, évaluation du coefficient de débit et du diamètre de passage

DONNEES TECHNIQUES Débit, évaluation du coefficient de débit et du diamètre de passage DONNEES TECHNIQUES Débit, évaluation du coefficient de débit et du diamètre de passage Evaluation de la taille des vannes Il est important de bien choisir la taille des vannes. Si l'on sélectionne une

Plus en détail

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Partie A- Choix multiples (12 pts-cc) Encercler la bonne réponse 1. L effet de couleurs de l arc-en-ciel est basé sur : a) la réflexion b) la réfraction

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

Exercices de Mécanique des Fluides

Exercices de Mécanique des Fluides Normal Exercices de Mécanique des Fluides Terminale STL PLPI Normal Relation de continuité : 1- De l eau s écoule dans une conduite de 30,0 cm de diamètre à la vitesse de 0,50 m.s -1. Calculer le débitvolume

Plus en détail

Machine frigorifique : corrigé

Machine frigorifique : corrigé Machine frigorifique : corrigé 1 Prise en mains du diagramme enthalpie-log(pression) HFA 134a P (bar),0,0,0,0 15,0,0 8,00 6,00 5,00 4,00 3,00 1, - - 0, 0,05-0,02 0,03 0,04-0,004 0,006 0,01 s=1, kj/(kg.k)

Plus en détail

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS Calcul d un vérin Poussée La poussée exercée par un vérin est fonction de la pression d alimentation, du diamètre du vérin et de la résistance de frottement

Plus en détail

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X MECANIQUE DU VOL 1 Equilibre de l avion autour du centre de gravité (Avion de conception classique) 11 Stabilité en tangage Le contrôle longitudinal de l avion consiste à contrôler ses évolutions autour

Plus en détail

11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE

11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE Nouvelle Calédonie 11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE 2003 (5,5 points) Lors des derniers championnats du monde d'athlétisme qui eurent lieu à Paris en août 2003, le vainqueur

Plus en détail

الامتحان الوطني الموحد للبكالوريا الدورة العادية 2015 -عناصر الا جابة -

الامتحان الوطني الموحد للبكالوريا الدورة العادية 2015 -عناصر الا جابة - 1 المركز الوطني للتقويم والامتحانات والتوجيه الامتحان الوطني الموحد للبكالوريا الدورة العادية 2015 -عناصر الا جابة - 3 المادة علوم المهندس مدة الا نجاز 3 (ب ( الشعبة ا و المسلك العلوم الرياضية المعامل

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES

SPECIFICATIONS TECHNIQUES Pompes à Chaleur RESIDENCE Monoblocs PA22PRC PA22PRCT PA23PRC PA23PRCT PA24PRC PA24PRCT PA26PRC PA26PRCT PA27PRC PA28PRC PA42PRCT PA43PRCT certification NF en cours BET : Partie 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES

Plus en détail

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage

Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine et de son outillage Brevet de Technicien Supérieur en Mise en Forme des Matériaux par Forgeage Session 2015 Epreuve E 4 Etude des Systèmes d outillage ------------- Sous épreuve U 4.1 Comportement mécanique d une machine

Plus en détail

Pinces transferts pneumatiques

Pinces transferts pneumatiques L'utilisation d'une presse impose qu'on maintienne, qu'on manipule et qu'on déplace les pièces à former dans des temps de cycles de plus en plus courts. DE-STA-CO a développé de nombreux modèles de pinces

Plus en détail

Vérins ISO 15552 série N11 Ø32 à 125mm

Vérins ISO 15552 série N11 Ø32 à 125mm ISO 15552 série N11 Ø32 à 125mm Caractéristiques Conformes aux normes ISO 15552, VDMA 24562 et NFE 49-003-1 Tube en profilé d aluminium Magnétique en standard Capteurs F17** montés dans le profilé (voir

Plus en détail

+ I / Les actionneurs pneumatiques : Vérins pneumatiques

+ I / Les actionneurs pneumatiques : Vérins pneumatiques Mise à jour Mars 2005 Fonction : Convertir l énergie Convertir l énergie Comment transformer une énergie pneumatique en énergie mécanique? + I / Les actionneurs pneumatiques : Vérins pneumatiques I.1 /

Plus en détail

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

Les objectifs de cette séance sont : 1- Sélectionner le bon échangeur parmi les 3 proposés et l implanter dans la zone définie.

Les objectifs de cette séance sont : 1- Sélectionner le bon échangeur parmi les 3 proposés et l implanter dans la zone définie. IMPLANTATION D UN ECHANGEUR A PLAQUES POUR FREECOOLING EN INDUSTRIEL BIM SUR AUTOCAD MEP Le fichier Autocad MEP vous présente une usine qui fabrique tout type de produits dont le composant principal est

Plus en détail

VÉRINS MECANIQUES Séries VMP Modèles A à vis translatante Modèle B à vis tournante

VÉRINS MECANIQUES Séries VMP Modèles A à vis translatante Modèle B à vis tournante VÉRINS MECANIQUES Séries VMP Modèles A à vis translatante Modèle B à vis tournante Électronique de puissance Réducteurs de vitesse Moteurs électriques Les caractéristiques et descriptions du présent catalogue

Plus en détail

La pompe tourne à gauche et est entraînée directement par le moteur dont la puissance est 15 kw et le rendement 0,85.

La pompe tourne à gauche et est entraînée directement par le moteur dont la puissance est 15 kw et le rendement 0,85. EXERCICES SUR L ÉNERGIE HYDRAULIQUE Exercice 1 L'huile contenue dans le réservoir de la moissonneuse-batteuse alimente un circuit hydraulique comprenant une pompe dont les caractéristiques sont les suivantes

Plus en détail

EFD Clapets coupe-feu certifiés EI 180 S EN 1366-2 marquage

EFD Clapets coupe-feu certifiés EI 180 S EN 1366-2 marquage Clapets coupe-feu certifiés EI 180 S EN 1366-2 marquage UNI EN15650. Conformité à la norme EN13501-3:2005 Supports normalisés EI 120 S EI 180 S Cloison en plaques de plâtre 150 mm (v e i o) 1500x1000 -

Plus en détail

Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER.

Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER. Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER. Bernard GAGEY [ bernard.gagey@gmail.com ] Annexe 5 Ce programme étant quasi linéaire ne nécessite pas de présentation sous forme

Plus en détail

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau»

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau» NOTE RELATIVE A LA GESTION DES EAUX PLUVIALES SUR LES PARCELLES PRIVATIVES «le Pré Bourdeau» 55 b rue Gaston Boulet 76380 Bapeaume les Rouen TEL : 02.32.82.36.81 FAX : 02.35.76.96.50 contact@infraservices.fr

Plus en détail

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PRATIQUES FIBRES OPTIQUES Dans cette séance de travaux pratiques, une optique en silice multimode est étudiée avec un laser continu pour examiner la question du couplage laser-, et déterminer l

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDROPNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDROPNEUMATIQUE CI.12-1 SCHEMATISATION HYDROPNEUMATIQUE CT12-1 Dans un système automatisé, on distingue la partie opérative (PO) qui agit directement sur la matière d œuvre du système, la partie commande (PC) qui abrite

Plus en détail

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université

Plus en détail

ASCENSEURS HYDRAULIQUES AH-1600 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. ET-404fr Vers. 01 21/05/14

ASCENSEURS HYDRAULIQUES AH-1600 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. ET-404fr Vers. 01 21/05/14 ASCENSEURS HYDRAULIQUES AH-1600 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES ET-404fr 21/05/14 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES ET-404fr Page 1 Sommaire 1. Description générale... page 2 1.1. Application... page 2 1.2. Normes...

Plus en détail

Actionneur hydraulique

Actionneur hydraulique Actionneur hydraulique Les actionneurs sont des éléments moteurs du système, ils transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. Les plus courants sont les vérins et les moteurs. I) Les vérins

Plus en détail

MICRO-DSE MODE D EMPLOI

MICRO-DSE MODE D EMPLOI MICRO-DSE Gestion et protection des pompes monophasées 20 V - 6 A max - SANS SONDE - MODE D EMPLOI 1 2 5 1 2 5 allumé fixe = appareil en service Voyant lumineux d état : clignote = manque d eau, arrêt

Plus en détail

BANDEROLEUSE ROTOPLAT MODELE : 107 CONVOYEUR

BANDEROLEUSE ROTOPLAT MODELE : 107 CONVOYEUR 1 2 FONCTIONNEMENT DE LA MACHINE AVEC UN CYCLE CLASSIQUE : La charge est déplacée sur le convoyeur par l opérateur. Avec une levier l opérateur bloque les 6 rouleaux centrales. Une cellule de sécurité

Plus en détail

ECE/TRANS/180/Add.1/Amend.1

ECE/TRANS/180/Add.1/Amend.1 29 août 2012 Registre mondial Élaboré le 18 novembre 2004 conformément à l article 6 de l Accord concernant l établissement de règlements techniques mondiaux applicables aux véhicules à roues, ainsi qu

Plus en détail

Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures

Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures Examen de mécanicien 750 KW - Session 2012 Dessin et lecture de plans Durée : 3 heures Support d étude : Vérin simple effet FESTO Barème : 1 - Lecture de plan 1.1 Normalisation des schémas / 2 1.2 Report

Plus en détail

UED TDP module TRFLU ED n 4 4h Alain LAGIER Lionel MARTIN. OBJECTIF : Définir une méthode de conception de circuits de TDPH applicable aux véhicules

UED TDP module TRFLU ED n 4 4h Alain LAGIER Lionel MARTIN. OBJECTIF : Définir une méthode de conception de circuits de TDPH applicable aux véhicules UED TDP module TRFLU ED n 4 4h Alain LAGIER Lionel MARTIN Hydraulique mobile OBJECTIF : Définir une méthode de conception de circuits de TDPH applicable aux véhicules Application : Transmission hydrostatique

Plus en détail

JIGE INTERNATIONAL 55800 REVIGNY SUR ORNAIN FRANCE

JIGE INTERNATIONAL 55800 REVIGNY SUR ORNAIN FRANCE IN D U S T R IE S, IN C MID CITY VI VI 1 2 PTAC PTRA Maxi Avant Maxi Arrière Longueur Largeur Hauteur cabine Hauteur enseigne Garde au sol Charge panier avec Carte blanche : Extension rentrée Extension

Plus en détail

Préparation du CRPE, problèmes du jour, mai 2011 (1 à 10)

Préparation du CRPE, problèmes du jour, mai 2011 (1 à 10) Préparation du CRPE, problèmes du jour, mai 2011 (1 à 10) Problème 1, les baguettes de bois Jean et Cécile forment chacun une ligne en mettant bout à bout des baguettes de bois. Toutes les baguettes utilisées

Plus en détail

Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations

Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations Conception et fabrication de machines d essais spéciaux. Quelques réalisations Banc d essais d organes Une plate-forme d essais polyvalente Essais d endurance Essais de caractérisation Pour tout type d

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION Installations de gaz Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz > Arrêté du 2 août 1977 modifié > Normes NF DTU 61.1 - NF DTU 24.1 > Cahier des charges

Plus en détail

Question EM1. Réponse

Question EM1. Réponse Question EM1 Une guirlande électrique pour arbre de Noël est formée de 20 ampoules connectées en série. Elle consomme 575 W quand on la branche sur le secteur de 230 V. Que vaut le courant dans les ampoules?

Plus en détail

Système : Ouvre porte de garage UFORAIL

Système : Ouvre porte de garage UFORAIL TERMINALE SCIENTIFIQUE Exercice Science de l ingénieur Fichier :Exercice 09-01-T.DOC GENIE MECANIQUE - Année : Ce sujet comporte 7 pages Nom : Système : Ouvre porte de garage UFORAIL Conditions de déroulement

Plus en détail

La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires

La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires La modélisation multi-physique : un nouveau levier pour l optimisation des systèmes mécatroniques ferroviaires Rail Industry Meetings : Le 7 Mars 2012 Thomas Desbarats Ingénieur application LMS Thomas.desbarats@lmsintl.com

Plus en détail

LE PLIAGE : CALCUL DE LD

LE PLIAGE : CALCUL DE LD Nom : Classe: Date: 1) Rappel : Comme nous l avons vu dans les principes du pliage, la tôle pliée est soumise à un.. effort qui engendre des. déformations des fibres. Nous avons vu également que la seule

Plus en détail

Unités de translation SLE

Unités de translation SLE Combinaisons d entraînements et combinaisons multi-axes Avec guidage Guidage par recirculation de billes Détection de position et amortissement de fin de course 2004/10 Sous réserve de modifications Produits

Plus en détail

ROBINET A PAPILLON BOAX B REF.0340

ROBINET A PAPILLON BOAX B REF.0340 APPLICATIONS : CONDITIONS DE SERVICE : Service généraux sur eau Température maximum admissible : - 10 C à + 110 C. Ensembliers. Pression maximum admissible (P.S)16 bar du 40 au 200 *. - Sectionnement et

Plus en détail

COLONNE dl10 FICHE TECHNIQUE

COLONNE dl10 FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE COLONNE dl Caractéristiques: Effort en compression: 8 N max par colonne Vitesse à vide: 38 mm/s max à vide Hauteur fermée standard: 64 mm Course standard : mm Couleur: Noir (RAL 9), gris

Plus en détail

Anne-Laure Delaye Aude Latrive Astrid Verpeaux

Anne-Laure Delaye Aude Latrive Astrid Verpeaux Anne-Laure Delaye Aude Latrive Astrid Verpeaux Olympiades de physique 2006-2007 Peut-on marcher sur l eau? Lycée Hoche, Versailles Professeurs : Mme Larasse M. Brasselet C est dans le cadre d un atelier

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

Chapitre 2 Pressions et débits dans les canalisations

Chapitre 2 Pressions et débits dans les canalisations Chapitre 2 Pressions et débits dans les canalisations I. Notion de pression. Activité préliminaire (page 24 Nathan) : le cycle de l eau domestique. Correction : 1. Les stations de pompage et les châteaux

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel MICROTECHNIQUES. Session 2014. E2 EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER CORRIGÉ (DC)

Baccalauréat Professionnel MICROTECHNIQUES. Session 2014. E2 EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER CORRIGÉ (DC) Baccalauréat Professionnel MICROTECHNIQUES Session 4 E EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER CORRIGÉ (DC) Le barème détaillé donné dans le corrigé n est qu une proposition

Plus en détail

Plateau de compaction en fin de course; le plateau descend jusqu au fond de la presse

Plateau de compaction en fin de course; le plateau descend jusqu au fond de la presse COMPACTEURS de FUTS, BIDONS et BOITES Métal: Presses à futs PF 16/25, Presse et rinçage RF7, presse à bidons série DS, Compacteur de déchets contaminés PRESSES A FUTS BLiK PF 16 / 25 : PF16 pour futs standard

Plus en détail

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation :

Manipulation 1 : Détermination de la distance focale d une lentille convergente - Méthode d autocollimation : TP : FOCOMÉTRIE Le but de ce TP permet d étudier les principes fondamentaux de l optique géométrique : mesure de distance focale par différentes méthodes, loi de conjugaison, grandissement, autocollimation

Plus en détail

ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK

ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK Professeur Tijani GHARBI tijani.gharbi@univ-fcomte.fr 1 Rappels 1.1 Notion de champs Nous revenons ici sur la notion de champ. Un champ associé à une grandeur physique représente

Plus en détail

Pompes hydrauliques à pistons. destinées aux équipements de véhicules

Pompes hydrauliques à pistons. destinées aux équipements de véhicules Pompes hydrauliques à pistons destinées aux équipements de véhicules Sommaire Une gamme complète pour toutes les applications... 3 La pompe X... 4-7 Les pompes PA et PAC simple et double débits... 8-11

Plus en détail

Nom :.. Prénom : Classe :.. Classe : FICHE DE TRAVAIL. Discipline : M.E.I. Thème support : Le cycle carré. Objectif pédagogique :

Nom :.. Prénom : Classe :.. Classe : FICHE DE TRAVAIL. Discipline : M.E.I. Thème support : Le cycle carré. Objectif pédagogique : FICHE DE TRAVAIL Discipline : M.E.I Classe : Nom :.. Prénom : Classe :.. Thème support : Le cycle carré Objectif pédagogique : Identifier le principe de fonctionnement des composants de base en pneumatique

Plus en détail

Figure C 67. Engineered Valves Group. French Révision 1. Fabri-Valve Robinets-vannes bidirectionnel à guillotine. www.engvalves.

Figure C 67. Engineered Valves Group. French Révision 1. Fabri-Valve Robinets-vannes bidirectionnel à guillotine. www.engvalves. Fabri-Valve Robinets-vannes bidirectionnel à guillotine Engineered Valves Group www.engvalves.com Figure C 67 French Révision 1 Fabri-Valve C67 Robinet-vanne bidirectionnel à guillotine Les garnitures

Plus en détail

Agenda d Accessibilité Programmée

Agenda d Accessibilité Programmée Agenda d Accessibilité Programmée Réglementation applicable aux ERP existants Sonia Pignal Sonia.Pignal@cerema.fr Application au cadre bâti Hiérarchie des textes La loi fixe les grands principes, l esprit

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation)

PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation) PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation) Objectif du stage : Préparer les intervenants manipulant des fluides frigorigènes,

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

Dessins avec Photo & Graphic Designer

Dessins avec Photo & Graphic Designer Vidéo relative au tuto en HD au lien suivant : https://vimeo.com/99466114 Avant -propos : Sur une demande croissante de tutoriels concernant Magix Photo & Graphic Designer, de questions à propos de gifs

Plus en détail

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC)

CHAPITRE II: CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HP... CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) Page 1 sur 10 CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE HAUTE PERFORMANCE (HPLC) I) Principe de la chromatographie La chromatographie est une méthode de séparation des constituants d'un mélange même très complexe. Il existe

Plus en détail

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ Organisation de la Partie 3 16 Réseau triphasé TP 16 Mesurage des tensions d un réseau triphasé Synthèse 16 17 Récepteurs en triphasé Montages équilibrés TP 17 Récepteurs en triphasé

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

ULTIMATE. Protect PROTECTION FEU PASSIVE. Manuel d'installation et de spécifications

ULTIMATE. Protect PROTECTION FEU PASSIVE. Manuel d'installation et de spécifications PROTECTION FEU PASSIVE TM ULTIMATE Protect La formule pour une isolation efficace des conduits de ventilation et de désenfumage Manuel d'installation et de spécifications Le Leader Mondial de l'isolation

Plus en détail

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM.

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com La presse à rouleaux POLYCOM Polysius 2 La presse à rouleaux POLYCOM La solution éprouvée pour les économies

Plus en détail

EZ-MA. engjl 250 (fgl 250) Fluides clairs - Fuel domestique Huiles - Solvants PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES

EZ-MA. engjl 250 (fgl 250) Fluides clairs - Fuel domestique Huiles - Solvants PLAGES D UTILISATION APPLICATIONS AVANTAGES PLAGES D UTILISATION Débits jusqu à : m /h Hauteur mano. jusqu à : mcl Pression de service maxi : / bar Plage de température : - C à + C DN orifices : à Viscosité maxi : cst EZ-MA Pompes à canal latéral

Plus en détail

VÉRINS DOUBLE TIGE / DOUBLE PISTON A PALIERS LISSES OU GUIDAGE A BILLES Types : P2L-P2B

VÉRINS DOUBLE TIGE / DOUBLE PISTON A PALIERS LISSES OU GUIDAGE A BILLES Types : P2L-P2B VÉRINS DOULE TIGE / DOULE PISTON A PALIERS LISSES OU GUIDAGE A ILLES Types : P2L-P2 GUIDAGE ET ANTIROTATION INTEGRES ACILITE D'ADAPTATION solution compacte, corps étroit, juxtaposable, choix u sens e montage,

Plus en détail

Nomenclature MANUEL D INSTRUCTIONS. TRANSPALETTE MANUEL 1,5 Tonne

Nomenclature MANUEL D INSTRUCTIONS. TRANSPALETTE MANUEL 1,5 Tonne Nomenclature MANUEL D INSTRUCTIONS TRANSPALETTE MANUEL 1,5 Tonne 1 Note : Le propriétaire et l opérateur DOIVENT lire et comprendre ces instructions de fonctionnement avant d utiliser le transpalette.

Plus en détail

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 5: Application - Forces Centrales SMPC Chapitre 5 : Application - Forces Centrales I Force Centrale I.)- Définition Un point matériel est soumis à une force

Plus en détail

A1 DIMENSIONNEMENT DE L'EOLIENNE

A1 DIMENSIONNEMENT DE L'EOLIENNE A1 DIMENSIONNEMENT DE L'EOLIENNE Déterminer les caractéristiques d'entrée et de sortie de la chaîne de transmission de puissance. Exploiter une documentation technique pour dimensionner un composant. Tracer

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Solutions globales pour le marquage à la portée de tous... MANUEL D INSTALLATION Avant d'utiliser le plotter PC-430L, nous vous proposons de lire attentivement ce manuel. Nous vous montrerons comment utiliser

Plus en détail

Dossier Le positionnement

Dossier Le positionnement Dossier Le positionnement Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 0 BE-030 Bruxelles Tel.: +3 70 3 39 Info_be@festo.com www.festo.com Le positionnement d entraînements pneumatiques La plupart des vérins pneumatiques

Plus en détail

ENDURANCE. mitjetendurance.com. Une Organisation Max Mamers Management

ENDURANCE. mitjetendurance.com. Une Organisation Max Mamers Management NDURANC mitjetendurance.com U Q I N H C T T 5 N 1 0 M 2 L G N R O S I A S Une Organisation Max Mamers Management MITJT 2L NDURANC - SAISON 2015 - RGLMNT TCHNIQU Le règlement n est pas rédigé en terme d

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées (ORNA) TITRE DE LA FICHE : LES RUBANS WORD DU CARTABLE FANTASTIQUE

Observatoire des ressources numériques adaptées (ORNA) TITRE DE LA FICHE : LES RUBANS WORD DU CARTABLE FANTASTIQUE Observatoire des ressources numériques adaptées (ORNA) INS HEA : Institut national supérieur de formation et de recherche pour l éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés 58-60 avenue

Plus en détail

CH I POURCENTAGES. 1 / 6

CH I POURCENTAGES. 1 / 6 CH I POURCENTAGES. 1 / 6 Objectifs : Expression en pourcentage d'une augmentation ou d'une baisse. Augmentations et baisses successives. Variation en pourcentages Indices. Addition et comparaison de pourcentages.

Plus en détail

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements

2012-2013 CHAPITRE 3. Terrassements CHAPITRE 3 Terrassements Blindage en palplanches légères 8 Boisage, blindage des parois 7 Conditions générales 2 Décapage de terre végétale 3 Difficultés et travaux accessoires 4 Excavations 2, 4 Fonds

Plus en détail

Initiation à l algorithmique... et à la programmation

Initiation à l algorithmique... et à la programmation IREM Clermont-Ferrand Année 2009-2010 Journée d information Malika More sur les nouveaux programmes de Seconde Initiation à l algorithmique... et à la programmation Contenu de l atelier Des algorithmes

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

Quatrième proportionnelle

Quatrième proportionnelle Site : http://francois.schulhof.perso.neuf.fr/cours_maths/ Page 1 CALCUL de la 4 ème proportionnelle _ Ce chapitre abordera - comment rechercher une quatrième proportionnelle, - comment calculer un pourcentage

Plus en détail

Pourcentage, proportion, évolution

Pourcentage, proportion, évolution Pourcentage, proportion, évolution Sommaire : I. Pourcentage, Proportion II. Augmentation de pourcentages III.Diminution de pourcentages IV. Taux d'évolution ou pourcentage de variation V. Évolutions successives

Plus en détail

CIRCULAIRE. Edition : 1

CIRCULAIRE. Edition : 1 ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-15 Date 05/98 Edition : 1 Objet : La présente circulaire définit les conditions

Plus en détail

Origine des eaux souterraines

Origine des eaux souterraines Origine des eaux souterraines Les eaux souterraines proviennent essentiellement de l'infiltration dans un terrain des eaux de l atmosphère et de l hydrosphère : précipitations, eau des lacs, des océans

Plus en détail

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHEMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE SCHEATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE 1- Présentation En hydraulique et en pneumatique, on utilise un fluide liquide ou gazeux pour transporter l énergie. On a

Plus en détail

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Pascal NOSS - Lycée International - STRASBOURG I - Afficher le spectre d'absorption d'une solution de chlorophylle brute

Plus en détail

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation Etude de l équipement ETUDE DE L EQUIPEMENT DEMARCHE INDUSTRIELLE : Actuellement, l irrigation du parc Monceau est assurée par un ensemble de deux surpresseurs (groupes moto-pompes) identiques à vitesse

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation TESTEUR DE DURETE ROCKWELL Merci d avoir acheté l appareil pour essais de dureté Rockwell Suivez bien ces instructions pour faire fonctionner correctement et rapidement votre appareil

Plus en détail

TD 1 DIMENSIONNEMENT D UN DRONE

TD 1 DIMENSIONNEMENT D UN DRONE JLB TD dimensionnement d un drône aractéristiques des pales de rotor TD DIMENSIONNEMENT D UN DONE TD dimensionnement d un drône aractéristiques des pales de rotor JLB ourbe : z en fonction de l angle d

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne BMA01 : Contrôle d étanchéité de vanne Page 1 Buts de l exercice : - Elingage et manutention du matériel avec respect des consignes de sécurité

Plus en détail

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi

Balance d analyse corporelle Mode d'emploi Balance d analyse corporelle Mode d'emploi 1 La balance a été spécialement conçue pour évaluer votre poids, votre pourcentage de gras, votre pourcentage d hydratation, votre pourcentage de muscle et votre

Plus en détail

EFFBE. Effbe COMPRIMATIC. Grand finesse de fonctionnement et robustesse à toute UTILISATION

EFFBE. Effbe COMPRIMATIC. Grand finesse de fonctionnement et robustesse à toute UTILISATION EFFBE Grand finesse de fonctionnement et robustesse à toute UTILISATION Les vérins à membrane EFFBE - COMPRIMATIC permettent la réalisation d actions ou un réglage sensible et précis est exigé et pour

Plus en détail