LICENCE «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» MASTER «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LICENCE «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» MASTER «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS»"

Transcription

1 U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E U. F. R. 0 3 H i s t o i r e d e l A r t e t A r c h é o l o g i e LICENCE «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» MASTER «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» 2010 / 2011

2

3 Les informations contenues dans cette brochures imprimée en juillet 2010 sont susceptibles de modifications La version la plus récente est à consulter sur le site internet de Paris 1 composante UFR03 Directeur : Michel POIVERT Responsable administratif : Laurent RADIGUET SECRÉTARIAT Florence Laruelle 17 rue de Tolbiac PARIS Tél. : Fax. : Courriel : Horaires d ouverture : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h, Le jeudi de 9h à 12h30 3

4 Légendes des vignettes (de gauche à droite) : Centre 17 rue de Tolbiac, Paris 13 e Atelier Restauration Atelier Sculpture Atelier Peinture Atelier Papier Institut d art et d archéologie - Centre Michelet, 3 rue Michelet Paris 6 e Photographies : A. Barroche, UFR 03 4

5 SOMMAIRE Offre de formation de l UFR 03 : Histoire de l Art et Archéologie 7 Présentation générale 9 Modalités d admission en licence «préservation des biens culturels» 11 Informations à l intention des étudiants étrangers 12 LICENCE «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» Licence année 1 13 Licence année 2 17 Licence année 3 21 Règlement du contrôle des connaissances 25 MASTER «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» Master année 1 31 Règlement du contrôle des connaissances 37 Master recherche Contrat pédagogique 45 Master professionnel 41 Contrat pédagogique 45 Liste des enseignants 47 Stages 49 Bibliothèques 51 Calendrier de l année universitaire 2010 /

6

7 OFFRE DE FORMATION DE L UFR 03 OFFRE DE FORMATION DE L UFR 03 HISTOIRE DE L ART ET ARCHÉOLOGIE LICENCE MASTER Domaine : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : PROFESSIONNEL Histoire de l Art et Archéologie Mention : Histoire de l Art RECHERCHE (M1 ET M2) Parcours : Spécialités : Spécialités : Archéologie Histoire de l'art Histoire du cinéma Double Licence : Histoire de l'art / Histoire Archéologie / Histoire Histoire de l'art Histoire de l'architecture Histoire et politique des musées et du patrimoine Conservation restauration des biens culturels Jardins historiques, patrimoine, paysage (M2) En collaboration avec l École d Architecture de Versailles (EAV) Marché de l'art (M2) En collaboration avec les UFR Droit 01 et 05 Conservation préventive du patrimoine (M2) Gestion des Sites culturels et naturels et Valorisation Touristique (M1 et M2) En collaboration avec l Institut de Recherche et d Études Supérieures du Tourisme (IREST) Mention : Cinéma Spécialité : Spécialité : Histoire théories et archives du Cinéma Cinéma, télévision et nouveaux médias (M2) Mention : Droit / Histoire de l Art et Archéologie Mention : Archéologie Spécialités : Spécialité : Archéologie préhistorique et protohistorique Archéologie des périodes historiques Archéologie et environnement Archéologie (M2) Mention : Préservation des biens culturels Mention : Conservation - Restauration des biens culturels 7

8 ENSEIGNANTS LICENCE PRESERVATION DES BIENS CULTURELS RESPONSABILITES - Responsable de la formation - Responsable de la Licence (L2 L3) - Responsable du Master NOM ET QUALITE T. Lalot Professeur C. Laroque maître de conférences R. Bertholon maître de conférences MASTER CONSERVATION-RESTAURATION DES BIENS CULTURELS SPECIALITES ENSEIGNANT-REFERENT - Archéologie - Arts graphiques - Peinture - Sculpture R. Bertholon C. Laroque W. Whitney B. Perdu 8

9 PRESENTATION GENERALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE L'Unité de Formation et de Recherche (U.F.R.) d'histoire de l Art et d'archéologie de l'université Paris I Panthéon Sorbonne a créé en 1973 une formation professionnelle aux métiers de la conservation - restauration des oeuvres d'art, des objets et des sites archéologiques et ethnologiques : Maîtrise de Sciences et Techniques (M.S.T) «Conservation-Restauration des biens culturels». Il s'agissait de la première (et encore actuellement de l unique) filière française de formation à ces professions qui soit intégrée dans un cursus universitaire sanctionné par un diplôme national. En septembre 2005 cette maîtrise a été remplacée par le «Master professionnel de conservation restauration des biens culturels» précédé de la «Licence de Préservation des biens culturels», s intégrant ainsi dans la maquette du LMD. Les praticiens de la conservation-restauration exercent dans des spécialités très variées : archéologie, objets d'art, objets ethnographiques, arts graphiques, photographie, peinture de chevalet, peinture murale, sculpture, textiles, etc. Nature des diplômes Le Master de conservation et restauration des biens culturels s obtient après cinq années d études. Les trois premières constituent la «Licence de Préservation des Biens Culturels (LPBC)», les deux suivantes le «Master de Conservation Restauration des biens culturels». Objectifs de la formation Le but poursuivi par le Master CRBC est de former des professionnels capables de mener une intervention de conservationrestauration, avec une méthode rigoureuse, un souci permanent de comprendre et de respecter la valeur culturelle des œuvres, objets ou documents traités, leur histoire matérielle et leur authenticité. La compétence recherchée est globale : identification des matériaux et techniques de l objet, analyse de son histoire matérielle, constat d état, diagnostic des altérations observées, pronostic de leur évolution probable, définition des objectifs de l intervention, proposition de traitement, réalisation de l intervention dans le respect de la déontologie élaborée ces dernières décennies, capacité à réviser les choix initiaux en fonction des éléments d information apparaissant au cours du travail. Cette compétence inclut aussi la compréhension du projet dans lequel s insère la restauration de l objet, la documentation rigoureuse de l intervention, la préconisation de mesures de conservation préventive et la capacité à trouver les compétences complémentaires nécessaires à un stade donné du processus. Le Master CRBC forme des professionnels capables de dialoguer avec les scientifiques dans les laboratoires travaillant sur le patrimoine, ainsi qu avec les différents spécialistes, historiens de l art, ethnologues, archéologues, historiens des techniques, etc. pour bénéficier de leur expertise et échanger sur les informations qu apporte une restauration. C est pourquoi le cursus accorde une part importante aux sciences de la matière d une part et aux sciences humaines d autre part, ce qui permet à ceux qui le souhaitent de participer à des programmes de recherches interdisciplinaires ou éventuellement de s engager dans un doctorat. Spécificité de la formation Le Master CRBC forme au métier de conservateur restaurateur dans un certain état d esprit, et ses choix pédagogiques en découlent. Ils mettent l accent sur les points suivants : une bonne culture générale de la conservation-restauration et de la conservation préventive, d où découle une spécialisation progressive dans un domaine particulier. Arts graphiques et livre, objets archéologiques et historiques, peinture de chevalet et peinture murale, sculpture, sont les mieux représentés dans les programmes actuels. une attention soutenue à l histoire et à la déontologie de la discipline, enseignées comme outils permanents de réflexion et de remise en question, et non comme une suite de normes à respecter. une méthodologie qui constitue l ossature et l essence de la discipline, commune à tous les domaines de la conservationrestauration. Insertion professionnelle Après la réussite à leur diplôme les étudiants entrent assez rapidement dans la vie professionnelle. Ils peuvent exercer en salarié ou en travailleur indépendant, seuls ou en association, rejoindre ou créer une entreprise, proposer leurs services (devis ou contrats) aux responsables du patrimoine public (Musées, Monuments Historiques, Bibliothèques, Archives...) ou s'orienter vers le secteur privé (travail pour le compte des antiquaires, des amateurs d'art, des galeries et des collectionneurs). Dans le secteur public, les postes de restaurateurs relèvent de statuts très divers. Des créations d'emplois peuvent être espérées dans les années à venir, en relation avec les procédures de décentralisation et le développement en région d'ateliers liés aux collectivités territoriales. Des possibilités d'emplois existent aussi dans d'autres organismes : citons l'inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) et, généralement sous des formes contractuelles, les missions archéologiques dépendant de la commission des Recherches Archéologiques à l'étranger. 9

10

11 MODALITES D ADMISSION EN LICENCE «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» MODALITES D ADMISSION EN LICENCE «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» L'entrée en licence PBC s'effectue en deuxième année de licence après avoir validé une première année de licence histoire de l'art ou archéologie (autres cursus : voir ci-dessous). L'entrée en licence PBC est soumise à une sélection des candidatures effectuée durant la première année de licence. POUR SOUMETTRE UNE CANDIDATURE : Télécharger le dossier de candidature à partir du 1er mars sur le site de l Université Panthéon-Sorbonne Paris1 : ou COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE (voir ci-après les précisions importantes concernant les candidats résidant à l étranger) : Le dossier de candidature téléchargé dûment rempli ; Une lettre manuscrite présentant les motivations du candidat pour exercer le métier de conservateur-restaurateur du patrimoine en précisant s'il s'agit d'une première, deuxième ou troisième demande ; Un curriculum vitae détaillé Une enveloppe affranchie au tarif en vigueur (France ou étranger) et comportant l'adresse du candidat pour l'envoi des résultats. DATE LIMITE DE RETOUR DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature doivent parvenir à l Université Panthéon-Sorbonne Paris1 avant le 6 avril à l adresse suivante : Université Panthéon-Sorbonne Paris1 Secrétariat Licence Préservation des Biens Culturels 17 rue de Tolbiac F Paris JOURNEE DE SELECTION Les candidats, dont la candidature est recevable, sont ensuite conviés à une journée de sélection (fin avril ou début mai) comportant : Un entretien avec le jury d'admission (environ 20 mn) ; Des épreuves pratiques Les épreuves pratiques comprennent trois exercices : une épreuve d'habileté manuelle (2h) consistant en la réalisation d'un petit objet à partir de matériaux courant (papier, carton, bois, plastique, etc.) et ne nécessitant pas de connaissances en restauration ; une épreuve de dessin: dessin au trait de type académique avec traitement des volumes sur une partie du dessin, et réalisation d'un dégradé du noir au blanc à la peinture acrylique (2h). Les candidats doivent également déposer lors de cette journée un dossier de dessin comprenant entre 20 et 40 dessins (et éventuellement d'autres réalisations graphiques). Ce dossier devra être récupéré après la réunion du jury d'admission aux dates précisées lors de l'entretien.. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE DES CANDIDATS RESIDANT A L ETRANGER : Outre les 4 documents précisés ci-dessus, le dossier de candidature des personnes résidant à l'étranger et ne pouvant participer à la journée de sélection doivent comporter : les attestations des diplômes obtenus ainsi qu'un descriptif détaillé des programmes et des notes obtenues, accompagnés d'une traduction en français. une attestation de la pratique du dessin (nature et durée des cours suivis); les descriptifs des expériences relatives à la conservation-restauration (stages avec attestation de stages, etc.); des lettres de recommandations (3 au minimum) comportant les coordonnées complètes de leurs signataires (en français ou en anglais et sinon accompagnées d'une traduction en français) ; pour les étudiants non francophones, une attestation du niveau en français à obtenir auprès des ambassades et consulats de France. Les candidats étrangers résidant en France doivent participer à la journée de sélection. Les candidats français ou étrangers résidant à l étranger sont invités dans la mesure du possible à venir participer à la journée de sélection à Paris. RESULTATS DES CANDIDATURES Les résultats des candidatures sont affichés à l'université et envoyés aux candidats dans le courant du moi de mai. Le nombre de candidats retenus est généralement compris entre 18 et 25. PRE REQUIS ET DIPLOMES PASSERELLES Pré-requis : Formation L1 en histoire de l'art ou en archéologie. Autres cursus en histoire de l art ou archéologie : équivalence des pré-requis soumise à la décision du jury d'admission. Autres cursus (Sciences de la matière ou de la vie, etc.) : la validation d Unités d Enseignements (UE) de la licence PBC est soumise à la décision du jury d'admission. Les candidatures au titre de la Validation des Acquis de l'expérience (VAE) sont soumises à la décision pédagogique du jury d'admission. La gestion administrative du dossier est assurée par la Cellule de reprise d'études et de VAE du Centre d'education Permanente (CEP) de l'université Panthéon-Sorbonne Paris 1 (www.univ-paris1.fr/espace-professionnel/reprise-detudes-et-vae/). 11

12 INFORMATIONS À L INTENTION DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS Nous souhaitons attirer l'attention des étudiants étrangers sur les points suivants : La Licence de Préservation (LPBC) et le Master professionnel de conservation-restauration (MCRBC) sont des formations initiales, s'adressant aux personnes qui désirent apprendre le métier de restaurateur. La durée des études est de cinq ans, répartis en trois années de licence, puis deux années de master. Il est souhaitable d'aborder cette formation en ayant un bon niveau en dessin. L accès en L1 des étudiants étrangers est soumis aux conditions générales de l université Paris I. L accès en deuxième année de licence pour un étudiant étranger ayant acquis dans son pays un diplôme équivalent à la première année d histoire de l art ou d archéologie et reconnu par l université Paris I, est soumis aux conditions définies dans le règlement des études. Il est demandé aux étudiants étrangers dans l impossibilité de se présenter aux épreuves de sélection, d effectuer une demande argumentée de procédure exceptionnelle au plus tard le 1er avril. Le dossier comporte : Une lettre de motivation, manuscrite, rédigée en français. Un curriculum vitae détaillé (avec attestations de stages...) Une enveloppe timbrée avec le nom et l adresse du candidat (format courrier) Un descriptif des diplômes obtenus dans l'enseignement supérieur, et si possible un relevé des notes ayant permis l'obtention de ces diplômes. Une attestation de la pratique du dessin (nature et durée des cours suivis) Trois lettres de recommandation confidentielles, émanant de professeurs, employeurs, responsables de stages, etc., qui doivent parvenir directement à notre secrétariat et comporter les coordonnées complètes de leurs signataires, avant le 31 janvier. Pour les étudiants non francophones : Une attestation du niveau en français, à obtenir auprès des ambassades et consulats de France. L INSCRIPTION OBLIGATOIRE au test de français auprès de Monsieur Pascal MÉLOU (58 Bd Arago Paris ; en décembre du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h) 12

13 LICENCE 1 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» LICENCE 1 «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» 13

14

15 LICENCE 1 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» Licence 1 «Préservation des biens culturels» La première année de licence est commune à la licence d Histoire de l Art et d Archéologie. Les étudiants doivent suivre l unité d enseignement (UE) intitulée «Introduction à la préservation des biens culturels». Ils choisissent ensuite les cours d Histoire de l Art ou d Archéologie en fonction de leur futur domaine de spécialisation en conservation-restauration. - Organisation des enseignements - RESPONSABLES : MICHAEL ILETT, GUITMIE MALDONADO Semestre 1 Parcours Histoire de l Art et Archéologie UNITE D ENSEIGNEMENT COEF. CREDITS UE FONDAMENTALE 3 15 UE COMPLÉMENTAIRE 2 10 UE MÉTHODOLOGIE 2 5 MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE 2 matières à choisir parmi : Archéologie et art préhistoriques Archéologie et art grecs Archéologie et art de Rome et de l Italie Art contemporain (XX e ) Introduction à la préservation des biens culturels I 1 matière (*) à choisir parmi : Histoire Géographie Philosophie Sciences sociales Langues anciennes Expression française Techniques documentaires CM TD DUREE DUREE 19h30 19h30 19h30 19h30 19h30 19h30 13h 19h30 19h30 19h30 19h30 DUREE TOTALE 39h 39h 39h 39h 32h30 19h30 VOLUME SEMESTRIEL PAR 30 91h 117h 208h ETUDIANT * Les matières choisies au 1 er semestre doivent impérativement être poursuivies au 2 e semestre. Semestre 2 Parcours Histoire de l Art et Archéologie UNITE D ENSEIGNEMENT UE FONDAMENTALE 3 15 UE COMPLÉMENTAIRE 2 8 UE MÉTHODOLOGIE 2 7 VOLUME SEMESTRIEL PAR ETU- DIANT CM TD DUREE TO- COEF. CREDITS MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE DUREE DUREE 2 matières à choisir parmi : Archéologie Protohistorique Archéologie Médiévale Art Médiéval Art contemporain (XIX e ) Introduction à la préservation des biens culturels II 1 matière à choisir parmi : Histoire Géographie Philosophie Sciences sociales Langue ancienne Expression française Langue vivante1 19h30 19h30 19h30 19h30 13h 19h30 19h30 19h30 19h30 19h30 36h TALE 39h 39h 39h 39h 32h30 36h 30 91h 133h30 224h30 15

16 Licence 1 «Préservation des biens culturels» - Thèmes des cours - INTRODUCTION A LA PRESERVATION DES BIENS CULTURELS I ET II (S 1 ET S 2) RESPONSABLE : WILLIAM WHITNEY Avant d aborder l étude des gestes et des interventions spécifiques des archéologues, des scientifiques, des conservateurs, l Introduction à la conservation-restauration prend comme point de départ l existence matérielle des œuvres d art dans le temps. Elle traite de notre perception des objets et des idées que nous en formulons par la suite. Comment l idée que nous nous faisons des œuvres d art influence-t-elle la manière dont nous les traitons? Trois revues françaises se consacrent aux sujets qui nous intéressent : Conservation Restauration des biens culturels, CoRé et TECHNE Pour les thèmes des autres cours, se reporter à la brochure Licence Histoire de l Art et Archéologie. 16

17 LICENCE 2 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» LICENCE 2 «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» 17

18

19 LICENCE 2 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» Licence 2 «Préservation des biens culturels» La seconde année de la licence introduit les notions essentielles de la conservation-restauration et de la conservation préventive Elle forme les étudiants à l utilisation des outils bibliographiques spécifiques de la discipline, et leur propose un vocabulaire commun. Les travaux pratiques font une large part aux techniques anciennes, à la manipulation des objets, œuvres et documents, à l élaboration de constats d état. L objectif des cours de science est de donner aux étudiants les connaissances de base en mathématique, physique, chimie qui sont indispensables pour aborder les cours de science appliquée à la conservation en master. Ils permettent de mieux comprendre les principes scientifiques de la conservation-restauration du patrimoine culturel. - Organisation des enseignements - Semestre 3 UNITE D ENSEIGNEMENT COEF. CREDITS MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE 1 4 Altérations des matériaux du patrimoine 1 UE FONDAMENTALE I 1 4 Matériaux du patrimoine et histoire des techniques Pratiques de la préservation des biens culturels et des techniques anciennes 1 UE FONDAMENTALE II 2 4 Histoire de l'art 1 Archéologie 1 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art ou Archéologie 2 4 Histoire de l'art 2 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art Archéologie 2 : Méthodes de travail en archéologie 2 3 Chimie Générale Physique 1 UE COMPLÉMENTAIRE 1 2 Mathématiques Langue vivante VOLUME SEMESTRIEL PAR ETUDIANT 1 2 Dessin Semestre 4 UNITE D ENSEIGNEMENT COEF. CREDITS MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE 1 4 Altérations des matériaux du patrimoine 2 UE FONDAMENTALE I 1 4 Méthodologie de la conservation-restauration 1 4 Matériaux du patrimoine et histoire des techniques Pratiques de la préservation des biens culturels et des techniques anciennes 2 UE FONDAMENTALE II 2 4 Histoire de l'art 1 Archéologie 1 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art ou Archéologie 2 4 Histoire de l'art 2 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art Archéologie 2 : Histoire et archéologie des techniques 2 2 Chimie Générale 2 UE COMPLÉMENTAIRE 1 1 Physique Mathématiques 2 VOLUME SEMESTRIEL PAR ETUDIANT 1 2 Dessin

20 Licence 2 «Préservation des biens culturels» - Thèmes des cours - Enseignements théoriques de tronc commun Objectifs : donner les grands repères historiques, méthodologiques et déontologiques, les outils bibliographiques, et le vocabulaire dans le domaine de la conservation-restauration et de la conservation préventive du patrimoine ; commencer l étude de quelques grands groupes de matériaux ; comprendre les causes d altération des biens culturels et connaître les techniques permettant la réduction des risques. METHODOLOGIE DE CONSERVATION-RESTAURATION Thèmes : les conceptions de la conservation-restauration, principes et déontologie, méthodologie de la préservation des biens culturels, outils bibliographiques, ressources nationales et internationales, organisation administrative nationale et internationale,. MATERIAUX DU PATRIMOINE ET HISTOIRE DES TECHNIQUES Dans la fabrication des biens culturels sont abordées les propriétés et les techniques de mise en œuvre des matériaux suivants : argile, céramique, verre, vitrail, pierre, plâtre, ciments, mortiers, métaux, peinture murale, cuir, papier, peinture, photographie, bois (sculpture), textiles, matériaux insolites (plume, ivoire, corne, écaille etc.) ALTERATIONS DES MATERIAUX Sont abordés les mécanismes d altération des matériaux suivants : argile, céramique, verre, vitrail, pierre, plâtre, béton, bois (sculpture), métaux, peinture murale, cuir, papier, peinture, photographie, sculpture, textiles, matériaux insolites (plume, ivoire, corne, écaille etc.) Enseignements pratiques et artistiques Objectifs : éducation de l œil et de la main, développement de la sensibilité artistique. Savoir documenter un travail de conservationrestauration. Connaître les matériaux constitutifs et les techniques de mise en œuvre ; apprendre à manipuler les objets et les outils, apprendre à organiser le travail dans un atelier. DESSIN ET MODELAGE Les étudiants sont encadrés quatre heures par semaine par un professeur de dessin, dans l atelier de l université. Il les dirige sur des enseignements complémentaires en particulier dans les ateliers de la Ville de Paris et suit les travaux réalisés à l extérieur. INITIATION A LA PRISE DE VUE PHOTOGRAPHIQUE PRATIQUE DES TECHNIQUES ANCIENNES Selon leur spécialité les étudiants sont répartis dans les différents enseignements, une à deux journées hebdomadaires. Les thèmes abordés varient en fonction des spécialités choisies par les étudiants. Thèmes abordés : initiation à la recherche sur des matériaux et techniques historiques de la peinture ; copie de peinture de chevalet et de peinture murale ; polychromie, dorure sur bois ; reliure ; gravure. Introduction pratique aux analyses élémentaires : prélèvements, inclusion, analyse sous microscope. Conservation et restauration des céramiques archéologiques, emballage et soclage d objets. Enseignements scientifiques Objectifs : acquisition de connaissances de base en sciences permettant de comprendre les mécanismes d altération des matériaux et les principes scientifiques de la conservation restauration. MATHEMATIQUES Opération et nombres, fonctions, statistique descriptive (à une variable), statistique interprétative. PHYSIQUE Grandeurs, unités de mesure, notions de mécanismes, température et chaleur, modèle des gaz parfaits, vaporisation et condensation, sublimation, fusion et solidification, forces électriques, liquide au repos, liquide en mouvement. CHIMIE GENERALE Les corps purs, la réaction chimique, équilibres hétérogènes de solubilisation, précipitation, équilibres acido-basiques, équilibres d oxydoréduction, équilibres de complexation, notions de thermodynamique, notion de cinétique chimique, atomistique et classification périodique, la liaison chimique. Enseignements d histoire de l art et d archéologie Objectifs : acquisition d une culture générale en histoire de l art et archéologie permettant à l étudiant de replacer l objet dans son contexte historique. Pour le contenu des thèmes traités, se reporter à la brochure de présentation de la licence Histoire de l Art et Archéologie. 20

21 LICENCE 3 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» LICENCE 3 «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» 21

22

23 LICENCE 3 «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» Licence 3 «Préservation des biens culturels» La troisième année de licence introduit des cours plus spécifiques sur les altérations des objets ; les cours théoriques d initiation générale à la conservation abordent les matériaux par grandes familles ; les travaux pratiques de technologie se spécialisent ; les cours de sciences complètent les premières notions générales dispensées en L2 (chimie organique et générale) et introduisent des enseignements encore pour partie fondamentaux, mais déjà adaptés au domaine de la conservationrestauration (biologie, microbiologie, étude des insectes, étude de la couleur). - Organisation des enseignements - Semestre 5 UNITE D ENSEIGNEMENT COEF. CREDITS MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE UE FONDAMENTALE I 1 6 Conservation préventive 3 6 Pratique de la préservation des biens culturels 1 * UE FONDAMENTALE II 2 5 Histoire de l'art 1 : Archéologie 1 : Archéométrie, théories et méthodes 2 5 Histoire de l'art 2 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art Archéologie 2 : Archéométrie, théories et méthodes (stage?) UE COMPLÉMENTAIRE 2 6 Chimie organique et minérale Langue vivante VOLUME SEMESTRIEL PAR ETUDIANT Semestre 6 UNITE D ENSEIGNEMENT COEF. CREDITS MATIERES CONSTITUTIVES DE L UE UE FONDAMENTALE I 2 6 Lumière, matière, couleur et préservation des biens culturels 3 6 Pratique de la préservation des biens culturels 2* UE FONDAMENTALE II 2 6 Histoire de l'art 1 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art Archéologie 1 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Archéologie 2 6 Histoire de l'art 2 : 1 matière à choisir parmi les UE proposées en licence Histoire de l'art Archéologie 2 : Paléoenvironnement, archéologie des sites à stratification complexe UE COMPLÉMENTAIRE 2 6 Chimie organique et minérale Biologie VOLUME SEMESTRIEL PAR ETUDIANT * STAGE EN ENTREPRISE INTEGRE DANS LA MATIERE PRATIQUE DE LA PRESERVATION DES BIENS CULTURELS 2, REPRE- SENTANT ENVIRON 1 JOUR/SEMAINE (SOIT 78 H POUR LE SEMESTRE) ET NON COMPTE DANS LE CALCUL DES HEU- RES. 23

24 24 Licence 3 «Préservation des biens culturels» - Thèmes des cours - Enseignements théoriques de tronc commun LUMIERE, MATIERE, COULEUR ET PRESERVATION DES BIENS CULTURELS Thèmes : rappels sur la lumière, les sources de lumière, la photométrie, les normes d exposition, la vision des couleurs, la mesure de la couleur, les colorants, les pigments. CONSERVATION PREVENTIVE Enseignements pratiques Cet enseignement est destiné à tous les étudiants dont les spécialités sont regroupées selon les thèmes abordés. Il occupe deux journées hebdomadaires, parfois dans des ateliers extérieurs à l université. Il est souvent complété par des stages d été. Objectifs : appliquer la méthodologie de la conservation-restauration à des matériaux diversifiés, élaborer la documentation, synthétiser les observations et informations, connaître la vie d un atelier professionnel. Identifier les altérations d un objet, en comprendre les causes, élaborer un diagnostic, mettre en place une proposition de traitement, assimiler les techniques de base des traitements de restauration. Initier les étudiants aux techniques d intervention in situ. Appliquer les principes de conservation préventive au stockage d une collection. PRATIQUE DE LA PRESERVATION DES BIENS CULTURELS Thèmes abordés : introduction pratique à la restauration : élaboration d un constat d état détaillé, documentation, élaboration d un diagnostic et d un projet de conservation-restauration, dépoussiérage, restauration d objets en divers matériaux Protocoles de tests systématiques concernant les produits et les méthodes. Introduction aux matériaux archéologiques : pierre, verre, métaux. Introduction aux œuvres sculptées minérales et organiques. Introduction aux matériaux contemporains (au sein de l atelier de sculpture). En peinture, l accent est mis sur la documentation des œuvres (constats d état, examens simples sous différents rayonnements, coupes stratigraphiques et essai d interprétation,), les traitements de conservation minimaux et l initiation aux matériaux de la conservation-restauration. La formation est dispensée au sein de travaux dirigés à l Université ou dans des stages pratiques organisés dans des institutions avec un projet pédagogique précis correspondant aux enseignements.. Sont abordés les opérations de dépoussiérage, préparation des objets aux manipulations et transports, protections de surface, protections arrière, l élaboration de diagnostics et de préconisations de traitements minimaux. La connaissance des matériaux de la conservation-restauration est assurée en parallèle. Enseignements scientifiques CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE Les atomes et les liaisons, de la formule brute au nom de la molécule, stéréo-isomérie, effets électroniques dans les molécules organiques, intermédiaires réactionnels, réactifs, réactions et mécanismes réactionnels, hydrocarbures saturés, alcanes et alcènes, hydrocarbures insaturés, alcènes et aromatiques, dérivés halogénés, fonctions oxygénées monovalentes : alcools, phénols et dérivés, amines et dérivés, dérivés carbonylés, acides carboxyliques et dérivés. Equilibres chimiques, structure de la matière, état cristallin, équilibres hétérogènes, chimie systématique, quelques préparations industrielles, propriétés chimique de quelques réactifs. BIOLOGIE Eléments de biologie générale, organismes et milieu de vie, introduction à la bio-détérioration des biens culturels, altérations biologiques, symptôme et mécanismes, introduction à la matière organique, matériaux d origine végétale, matériaux d origine animale, minéral et vivant, matériaux composites. Généralités sur les insectes (classification, anatomie, reproduction, développement), insectes de textiles (espèces, biologie, diagnostic), insectes des papiers, insectes du bois, traitements préventifs et curatifs (bois). Présentation et rôle du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, activité de la section «Microbiologie», les supports : nature et vecteurs de contamination, les microorganismes : bactéries, champignons, algues, lichens, les méthodes d investigation, la bio minéralisation. Enseignements d histoire de l art et d archéologie Objectifs : acquisition d une culture générale en histoire de l art et archéologie permettant à l étudiant de replacer l objet dans son contexte historique. Pour le contenu des thèmes traités, se reporter à la brochure de présentation de la licence d Histoire de l Art et Archéologie.

25 LICENCE «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES LICENCE «PRÉSERVATION DES BIENS CULTURELS» - Règlement du contrôle des connaissances - I. GÉNÉRALITÉS La licence est constituée de 6 semestres d enseignement. Les semestres comportent 3 unités d enseignement. Les deux premiers semestres sont communs à ceux de la licence sciences humaines et sociales, mention histoire de l art et archéologie. Le nombre de crédits affectés à un semestre est de 30 pour l ensemble des UE de ce semestre. Chaque enseignement et unité d enseignement est affecté d un coefficient. Le rapport entre les coefficients des unités d enseignement ne peut excéder la proportion de 1 à 3. Pour chaque semestre d enseignement, l examen comporte deux sessions. II. INSCRIPTIONS L inscription administrative est annuelle (conformément aux dispositions nationales). L inscription pédagogique est faite en début d année universitaire pour les deux semestres, avec possibilité de modifications au plus tard dans les deux semaines qui suivent le début du semestre d enseignement. Inscription par transfert : Il ne peut y avoir de transfert sauf dérogation prononcée sur avis favorable de la commission des transferts de l UFR 03. Inscription par validation d acquis (décret du 23 août 1985), validation des acquis de l expérience (décret du 24 avril 2002) ou validation d études supérieures accomplies en France ou à l étranger (décret du 16 avril 2002) : La validation d enseignement se fait par U.E. entières ou par éléments constitutifs d U.E. (EC), sous la forme de dispenses, sans attribution d une note. Les crédits européens correspondants sont acquis. En revanche, ces U.E. ou ces EC n entrent pas dans le calcul de la compensation. La validation est prononcée par la commission / jury de validation compétente de l UFR 03. Conditions d accès en L2 préservation des biens culturels : Les candidats doivent constituer un dossier de candidature. Les informations concernant le contenu de ce dossier ainsi que les dates limites de dépôt sont disponibles auprès du secrétariat de la licence de préservation des biens culturels. Les candidats sélectionnés sur dossier par la commission d admission sont convoqués à une entrevue et à un ensemble d épreuves pratiques. L admission est prononcée à l issue de ces épreuves. Le nombre d inscriptions sur l ensemble du cycle de licence est fixé selon les modalités suivantes : Pour les années L2 et L3, le redoublement n est pas de droit. Il est subordonné à un avis favorable du jury. III. PROGRESSION Un étudiant auquel ne manque qu un semestre peut s inscrire de droit dans l année suivante. Dans ces conditions, un étudiant peut s inscrire simultanément dans deux années d études consécutives de la même formation. Toutefois, un étudiant ne peut s inscrire en L3 s il n a pas validé les semestres 1 et 2 de L 1. IV. EXAMENS La première session d examen est organisée aussitôt après la fin des enseignements. La seconde session a lieu 4 semaines après les cours du second semestre, sauf mise en place d un dispositif pédagogique de soutien. Compte tenu de la mise en place d un nouveau calendrier universitaire, des aménagements seront susceptibles de voir le jour. La note attribuée dans chaque matière à la deuxième session se substitue à celle obtenue lors de la première session. 25

26 V. MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES L appréciation des connaissances et des aptitudes dans les U.E. constitutives d un semestre résulte à la fois : d un contrôle continu, d épreuves écrites anonymes, d examens oraux, de la rédaction d un dossier, d un stage. Sur dérogation, le contrôle des connaissances et des aptitudes des étudiants engagés dans la vie professionnelle ou dans l impossibilité absolue d assister aux travaux dirigés et qui en ont été dispensés est effectué sous la forme d examens terminaux écrits ou oraux pour l ensemble des matières faisant l objet de contrôle continu ou pour une ou plusieurs matières faisant l objet de contrôle continu. L assiduité aux travaux dirigés est obligatoire. Il ne peut être toléré plus de deux absences justifiées par semestre. Cette limitation n'est pas applicable en cas d'absence pour maladie justifiée, état de grossesse ou de handicap. Dans les matières faisant l objet d une épreuve terminale et d un contrôle continu, la part du contrôle continu dans la note finale est de 50%. Les épreuves écrites organisées dans le cadre des travaux dirigés («partiels») bénéficient des mêmes conditions de correction et d anonymat que les épreuves écrites visées au paragraphe 1. VI. NOTATION DES ÉPREUVES Notes, coefficients et crédits La notation des épreuves et les modalités de contrôle des aptitudes et des connaissances sont les suivantes : Chaque épreuve est notée sur re SESSION Contrôle continu matières à CM + TD : validation liée à l'obtention de deux notes dont une résulte d'une épreuve écrite en temps limité. matières à CM uniquement : 1 note matières à TD : 1 note Examen terminal matières à CM + TD : validation liée à l'obtention de deux notes dont une résulte d'une épreuve écrite en temps limité. matières à CM uniquement : 1 note matières à TD : 1 note Pour les matières dispensées par d autres UFR, se référer au régime de contrôle des connaissances en vigueur dans l'u.f.r. ou le département dispensant l'enseignement choisi. 2 e SESSION Selon les matières, contrôle écrit ou oral. Bonifications Les matières donnant lieu à bonification sont notées sur 20. Ne sont comptabilisés au titre du bonus que les points au-dessus de la moyenne. Les étudiants ayant choisi de suivre un enseignement donnant lieu à bonification peuvent bénéficier d une majoration maximale de 0,5 point sur la moyenne du semestre. Les enseignements d activités physiques et sportives ou les enseignements des activités culturelles sont proposés au titre des bonifications. VII. CAPITALISATION ET COMPENSATION 26

27 LICENCE «PRESERVATION DES BIENS CULTURELS» REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Conformément à l article 27 de l arrêté du 23 avril 2002, les crédits, unités d enseignement et diplômes peuvent être acquis par réussite à l examen ou par compensation. Unités d enseignements : Conformément à l article 25 de l arrêté du 23 avril 2002, les unités d enseignement sont définitivement acquises et capitalisables dès lors que l étudiant y a obtenu la moyenne. L acquisition d une unité d enseignement entraîne délivrance des crédits correspondant à cette unité. Une unité d enseignement ne peut être obtenue si l étudiant ne se présente pas à une épreuve. Sont capitalisables les éléments constitutifs d unité d enseignement pour lesquels l étudiant a obtenu la moyenne, dans les UE non validées. Les crédits qui leur sont attachés sont acquis par l étudiant. Semestre : le semestre d enseignement est validé si l étudiant y a obtenu la moyenne. L acquisition d un semestre entraîne délivrance des crédits correspondants. Compensation annuelle La compensation annuelle est de droit pour les étudiants ayant obtenu la moyenne arithmétique sur l ensemble des deux semestres de l année. Compensation exceptionnelle pour les étudiants ayant obtenu la moyenne arithmétique pour les semestres S 1, S 2, S 3, et S 4. Les étudiants ayant validé séparément leurs deux semestres de L2 mais un seul semestre de L1 peuvent bénéficier de la validation de ce semestre par une modalité de compensation exceptionnelle s ils ont la moyenne arithmétique sur les quatre premiers semestres de leur parcours de licence. Pour le calcul de la moyenne, il est tenu compte des coefficients attribués à chaque épreuve. La compensation ne peut avoir lieu que si toutes les épreuves ont été effectivement passées. Validation des périodes d études effectuées à l étranger : Lorsque le projet a été accepté par le responsable pédagogique et que l étudiant a obtenu la validation de sa période d études par l établissement étranger, il bénéficie des crédits européens correspondant à cette période d études sur la base de 30 crédits pour l ensemble des unités d enseignement d un semestre. VIII. OBTENTION DES DIPLÔMES Diplôme final de licence Pour obtenir la licence, l étudiant doit avoir validé chacun des semestres de licence. Le diplôme de licence est accompagné d un supplément au diplôme décrivant la formation suivie ainsi que les compétences et les connaissances acquises. Mentions La validation du diplôme est assortie des mentions suivantes : Passable, lorsque la moyenne générale est égale ou supérieure à 10/20 Assez bien, lorsque la moyenne générale est égale ou supérieure à 12/20 Bien, lorsque la moyenne générale est égale ou supérieure à 14/20 Très bien, lorsque la moyenne générale est égale ou supérieure à 16/20 Pour la licence, la mention prend pour référence les notes des semestres 5 et 6. IX. JURY Le jury comprend les enseignants qui ont participé à la notation des épreuves. Il statue souverainement sur les résultats de contrôle des connaissances et décide du résultat définitif en vue de la validation du semestre, des unités d enseignement ou enseignements, et attribue, suivant le cas, le grade de licence ou le titre de DEUG. Il peut décerner des points de jury. Le président du jury est désigné par le président de l Université ou, sur délégation, par le directeur de l UFR ou de l Institut responsable de la formation. X. RÉORIENTATION 27

28 Tout étudiant peut demander une réorientation à l issue du premier semestre de licence. La commission de réorientation examine les demandes des étudiants et se prononce sur les matières pouvant être validées et sur les obligations d études dans le cadre du nouveau cursus. En cours de licence, des réorientations sont possibles en usant des passerelles prévues pour l accès aux différentes formations. L étudiant qui change de filière au sein de l Université Paris 1 conserve les unités et les enseignements capitalisés qu il a validés, lorsque ceux-ci figurent au programme de la nouvelle filière avec le même régime de contrôle des connaissances. XI. RÉGIMES SPÉCIAUX Les étudiants handicapés ont droit, sur leur demande auprès du service relais handicap, au bénéfice des dispositions prévues par la réglementation, telles que le tiers temps. 28

29 MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» 29

30

31 MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» Master 1 «Conservation Restauration des Biens Culturels» La première année de master est le moment de l approfondissement et de la mise en application des connaissances acquises pendant la licence. Les cours de sciences traitent de l application des méthodes scientifiques à la pratique de la conservation et de la restauration du patrimoine culturel ainsi que de l approfondissement de l étude des matériaux.. On y aborde les constituants des œuvres mais également les interactions avec leur environnement, les méthodes d analyse et d examen. On montre comment la connaissance scientifique peut être appliquée comme aide à la décision en matière de traitement de conservation-restauration. Les travaux pratiques sont organisés par spécialité soit dans les ateliers de l université, soit en partenariat avec des ateliers extérieurs. Certains thèmes transversaux peuvent permettre le regroupement de plusieurs spécialités lors de travaux pratiques. - Organisation des enseignements - Semestre 1 MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» COEFF. CREDITS UE n 1 : Coefficient : 11 Crédits : 30 Semestre 1 Techniques de la Conservation et de la Restauration des biens culturels 1 Techniques spécifiques de la conservation-restauration des biens culturels UE n 2 : Méthodes d'examen et d'analyse des biens culturels Polymères et autres matériaux organiques de la conservationrestauration UE n 3 : Pratique de la conservation-restauration des biens culturels Droit du patrimoine 1 2 Langue vivante 1 1 Semestre 2 MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» COEFF. CREDITS UE n 1 : Coefficient : 11 Crédits : 30 Semestre 2 Techniques générales de la conservation-restauration des biens culturels 2 Techniques spécifiques de la conservation-restauration des biens culturels 2 Pratique de la Conservation et de la Restauration des biens culturels UE n 2 : Méthodes d'examen et d'analyse des biens culturels Polymères et autres matériaux organiques de la conservationrestauration Techniques documentaires en Histoire de l'art ou en Archéologie

32 Master 1 «Conservation Restauration des Biens Culturels» Enseignements de tronc commun - Thèmes des cours - DROIT DU PATRIMOINE Protection du patrimoine, administration de la culture, contexte juridique et économique de la conservation-restauration, textes internationaux. TECHNIQUES DE LA CONSERVATION-RESTAURATION Séminaires thématiques sur l application de méthodes spécifiques concernant l examen diagnostique, le projet de conservation-restauration, la mise en œuvre de traitements de conservation-restauration. Rappels sur les propriétés physiques et chimiques des solvants, description des principaux solvants, la sécurité et les mesures de protection, les paramètres de la solubilité, les complexants, les tensioactifs, les détergents, les enzymes, les dispersions. Interventions sur l intégration colorée des lacunes, sur les couches de protection utilisées en conservation-restauration. POLYMERES ET AUTRES MATERIAUX ORGANIQUES DE LA CONSERVATION-RESTAURATION Structure et masses molaires des polymères, les grands modes et méthodes de synthèse, mise en œuvre des matériaux polymères, caractéristiques des polymères en solution, vieillissement des matériaux polymères, produits formulés, les additifs, les substances naturelles, brèves monographies sur les substances synthétiques utilisées en conservation-restauration. L APPORT DES SCIENCES A LA CONSERVATION-RESTAURATION Introduction sur les interactions rayonnement matière, introduction sur les méthodes d examens et d analyses, introduction sur la recherche en conservation, études de cas : les documents photographiques, les supports numériques, les documents graphiques, la peinture, le métal, la céramique, le vitrail, le textile, la pierre, la peinture murale, le métal monumental, le bois.. TECHNIQUES DOCUMENTAIRES EN HISTOIRE DE L ART ET ARCHEOLOGIE Enseignements pratiques et théoriques spécialisés Ces enseignements occupent trois journées hebdomadaires pour la pratique. APPROFONDISSEMENT PAR SPECIALITE DES TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION Enseignements théoriques abordant des thèmes concernant l analyse et la technologie des matériaux, les méthodes de traitements curatif ou préventif L objectif de cet enseignement est de présenter la méthodologie propre à une spécialité et l ensemble des techniques de conservation et de restauration dont certaines ne peuvent être abordées dans les UE de pratique de la conservation. PRATIQUE DES LA CONSERVATION RESTAURATION RESTAURATION D OBJETS ARCHEOLOGIQUES EN BOIS, CUIR, VERRE, METAUX Objectifs : Acquérir une autonomie dans l élaboration d un projet de conservation-restauration (incluant le constat d état, le diagnostic et la définition des objectifs de la conservation), savoir mettre en œuvre les traitements de conservation-restauration, tester et comparer les différentes méthodes utilisables, présenter les travaux effectués dans un rapport rigoureux RESTAURATION DES OBJETS D ART Les étudiants suivent une partie des enseignements de la spécialité archéologie et effectuent des travaux pratiques de restauration dans des ateliers extérieurs spécialisés. Ces travaux font l objet d un rapport de synthèse. RESTAURATION DES DESSINS ET DES LIVRES Identifier les altérations de dessins et des reliures dans diverses techniques, en comprendre les causes, mettre en place une proposition contradictoire de traitement, exécuter les traitements. Visites de centres de conservation ou de traitement de masse des collections graphiques Stage de conservation préventive dans une institution publique RESTAURATION DE PHOTOGRAPHIES Identifier les altérations des photographies dans diverses techniques, en comprendre les causes, mettre en place une proposition contradictoire de traitement, exécuter les traitements. RESTAURATION DES TEXTILES Approfondir et diversifier les méthodes de traitement, les mettre en œuvre sur des textiles de différents types, savoir documenter et justifier l intervention 32

33 MASTER 1 «CONSERVATION RESTAURATION DES BIENS CULTURELS» Stage extérieur tout au long de l année dans un musée et chez un restaurateur indépendant : rédaction d un rapport de synthèse RESTAURATION DES PEINTURES Elaboration complète de protocole de conservation-restauration d une peinture du constat d état détaillé à la réalisation de tous les stades du traitement, qu il soit structurel (traitements de supports toile, consolidation des couches picturale) ou esthétique (rappels théoriques sur le nettoyage des peintures, effets de solvants sur les couches picturales, la retouche et les vernis : méthodes et matériaux).. Etude des causes des altérations, définition des objectifs de l intervention, motivation des choix de restauration, réalisation des traitements, bilan. Rédaction de rapports de traitements avec préconisations pour la conservation préventive des objets. En parallèle, approfondissement des connaissances sur les causes des altérations, les produits de restauration et leur usage Travaux dirigés avec protocole de tests, travaux sur éprouvettes, travaux sur des œuvres confiées par des institutions patrimoniales et choisies pour le caractère pédagogique de leurs altérations. Travaux dirigés de conservation restauration des couches picturales avec Initiation et pratique photographie documentaire. Stages pratiques obligatoires en milieu muséal ou sur les sites patrimoniaux et dans les locaux de la section conservation-restauration. RESTAURATION DES SCULPTURES Au sein de l atelier universitaire ou en atelier extérieur, réalisation d un traitement complet d une œuvre en bois polychrome et d une oeuvre en pierre (confiées par une institution muséale) : diagnostic, étude documentaire et technique, traitement, compte-rendu. Sensibilisation au traitement des œuvres contemporaines tridimensionnelles, en matériaux synthétiques et composites ainsi qu au mobilier design. Stage extérieur tout au long de l année chez un restaurateur indépendant : rédaction d un rapport de synthèse. 33

34

35 MASTER 1 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Master 1 «Conservation Restauration des Biens Culturels» - Règlement du contrôle des connaissances - I. GENERALITES L année de master est constituée de 2 semestres d enseignement. Le nombre de crédits affectés à un semestre est de 30 pour l ensemble des UE de ce semestre. Chaque enseignement et unité d enseignement sont affectés d un coefficient. Le mémoire auquel conduit cette 1 e année de master constitue une initiation à la recherche. Pour chaque semestre d enseignement, l examen comporte deux sessions. II. INSCRIPTIONS Pour être inscrit dans une formation conduisant au diplôme de master, les étudiants doivent justifier : soit de la licence de préservation des biens culturels, soit d une des validations prévues aux articles L 613-3, L et L du code de l éducation. L inscription administrative est annuelle (conformément aux dispositions nationales). L inscription pédagogique est faite en début d année universitaire pour les deux semestres, avec possibilité de modifications, après accord du directeur de recherche, au plus tard dans les deux semaines qui suivent le début du semestre d enseignement. Inscription par transfert : Les demandes de transfert en vue de l entrée en M1 peuvent être acceptées dans la limite de la capacité d accueil sur avis favorable de la commission des transferts de l UFR. La validation des acquis et des acquis de l expérience fait l objet d une décision de la commission de validation des acquis, après examen du dossier constitué par le candidat. La décision de validation peut être conditionnelle et comporter, par exemple, l obligation de suivre certains enseignements de licence La validation se fait par U.E. entières, ou par éléments constitutifs d UE, sous la forme de dispenses, sans attribution de note. Les crédits E.C.T.S. correspondants sont acquis. En revanche, ces U.E. ou E.C. n entrent pas dans le calcul de la compensation. La validation d études effectuées en France ou à l étranger fait l objet d une décision de la commission / jury de validation compétente de l UFR. Le nombre d inscriptions en M 1 est limité, il est subordonné à la décision du jury. III. EXAMENS La première session d examen est organisée aussitôt après la fin des enseignements. La seconde session a lieu 4 semaines après les cours du second semestre, sauf mise en place d un dispositif pédagogique de soutien. Compte tenu de la mise en place d un nouveau calendrier universitaire, des aménagements seront susceptibles de voir le jour. La note attribuée dans chaque matière à la deuxième session se substitue à celle obtenue lors de la première session. IV. MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES L appréciation des connaissances et des aptitudes résulte d un contrôle continu et d épreuves écrites anonymes. Elle comporte également : des examens oraux, la préparation et la présentation d un dossier, un projet tutoré. L assiduité aux travaux dirigés et conférences de méthode est obligatoire. Il ne peut être toléré plus de deux absences justifiées par semestre. Cette limitation n'est pas applicable en cas d'absence pour maladie justifiée, état de grossesse ou de handicap Les épreuves écrites organisées dans le cadre des travaux dirigés («partiels») bénéficient des mêmes conditions de correction et d anonymat que les épreuves écrites visées au paragraphe 1. 35

REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES

REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES I. GENERALITES REGLEMENT DE CONTROLE DES CONNAISSANCES 2014-2015 DOMAINE DROIT SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES LICENCE MENTION AES MESURES TRANSITOIRES VET : 1222 1234 1235 1. La licence est constituée

Plus en détail

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE. Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1)

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE. Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1) DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE Master Mention : Environnement & Développement Durable M1 DROIT DE L ENVIRONNEMENT (VET 0147) 1 ère Année (M1) I. GENERALITES 1. La première année de formation conduisant

Plus en détail

2. Pour chaque semestre d enseignement, l examen comporte deux sessions.

2. Pour chaque semestre d enseignement, l examen comporte deux sessions. Adopté par le CA du 2 octobre 2009 Université Paris Panthéon - Sorbonne UFR 2 - Etudes juridiques générales Règlement du contrôle des connaissances Licence Droit, Science Politique et Sociales Mention

Plus en détail

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE

DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE I. GENERALITES DOMAINE : DROIT, SCIENCE POLITIQUE Master Mention : Droit et Gestion des Finances publiques M1 DROIT et GESTION DES COLLECTIVITES TERRITORIALES 1 ère Année (M1) (VET 0144) La première année

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du 4 juin 2015 Master Professionnel (M2) «Administration générale» (VET209E) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Adopté par la CFVU du juin 015 Master Professionnel (M) «Administration générale» (VET09E) Domaine Droit, Science politique Mention Administration publique Spécialité

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

Diplôme Universitaire Responsable Mutualiste. En formation continue. Responsable Pédagogique Irène POLITIS PRAG FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE

Diplôme Universitaire Responsable Mutualiste. En formation continue. Responsable Pédagogique Irène POLITIS PRAG FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE Diplôme Universitaire Responsable Mutualiste En formation continue Responsable Pédagogique Irène POLITIS PRAG FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE INTITULÉ DE LA FORMATION Diplôme Universitaire RESPONSABLE

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE «GLOBALISATION ET STRATEGIE DES FIRMES» (Dispositions générales Contrôle des connaissances Descriptif des semestres)

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers de la gestion et de la comptabilité : responsable de portefeuille clients en cabinet d'expertise Numéro

Plus en détail

MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications. Règlement du Contrôle des Connaissances

MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications. Règlement du Contrôle des Connaissances MASTER MATHÉMATIQUES Spécialité Mathématiques et Applications (co-habilité avec U Marne la Vallée, Paris 12, EC. Nat Ponts et Chaussées) Arrêté d habilitation : 20100069 Règlement du Contrôle des Connaissances

Plus en détail

I. PRESENTATION GENERALE

I. PRESENTATION GENERALE 1 UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2015/2017 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION MONNAIE, BANQUE, FINANCE, ASSURANCE PARCOURS CONSEILLER SPECIALISE

Plus en détail

MASTER 2 RECHERCHE MARKETING. Année universitaire 2015-2016 VOS INTERLOCUTEURS

MASTER 2 RECHERCHE MARKETING. Année universitaire 2015-2016 VOS INTERLOCUTEURS École de Management de la Sorbonne MASTER 2 RECHERCHE MARKETING Année universitaire 2015-2016 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR : Monsieur Jean François LEMOINE RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE : Madame Lyne Rose BOCQUET

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT d EVRY Département Génie Thermique et Energie Domaine : DEG / STS Mention : Métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier Parcours

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION

UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION 1 UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION SCIENCES DE GESTION Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini

Plus en détail

Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle

Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle Master Arts, Lettres, Langues Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités : Ingénierie Artistique Administration de la musique et du spectacle Arrêté d habilité : 20100028 REGLEMENT DU CONTROLE DES

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR Sciences de l Homme et de la Société Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et gestion des organisations Parcours 1 : Développement d activité

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA SORBONNE UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE MASTER PROFESSIONNEL : DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 04/05 INTERLOCUTEURS Directeur du Master Professionnel

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : UFR SHS Domaine : Droit Economie Gestion Mention : Organisation et gestion des établissements hôteliers et de restauration Parcours : Management des entreprises de

Plus en détail

TITRE I : Organisation générale

TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE ET DE MASTER ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 VU - le code de l éducation, - le décret

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION

UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION UNIVERSITE DE TOULON UFR SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SPECIALITE COMMERCE INTERNATIONAL EQUITABLE ET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : ETUDES DE MARCHE ET DECISION MARKETING. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : ETUDES DE MARCHE ET DECISION MARKETING. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA SORBONNE UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE MASTER 2 PROFESSIONNEL : ETUDES DE MARCHE ET DECISION MARKETING Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS Directeur du Master

Plus en détail

I. PRESENTATION GÉNÉRALE

I. PRESENTATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE TOULON IAE TOULON RÈGLEMENT D EXAMEN ANNÉE 2012/2017 MASTER 1 (MAITRISE) DROIT, ÉCONOMIE, GESTION MENTION SCIENCES DU MANAGEMENT Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : E-Commerce et Marketing numérique Parcours : Marketing et commerce sur internet Numéro d accréditation : 20150290 Régime

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS Considérations liminaires sur la répartition et l attribution des crédits ECTS Les grilles nationales de crédits ECTS, exposées

Plus en détail

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat

Contrôle des connaissances. Licence professionnelle Notariat Contrôle des connaissances Licence professionnelle Notariat Approuvé par : - Le Conseil de Gestion de l Ecole de Droit du 9 juin 204 - Le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l Université d

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION

RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION RÉGLEMENTATION D EXAMEN DE LA FACULTÉ DE DROIT D ÉCONOMIE ET DE GESTION D ORLÉANS COMMUNE AUX MASTERS DROIT ÉCONOMIE GESTION Chapitre 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 : Le cursus de master est organisé

Plus en détail

Article 4 : Article 5 :

Article 4 : Article 5 : REGLEMENT D EXAMEN MASTER 1 ère ANNEE (M1) FORMATION CONTINUE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Vu les Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master arrêtées par le CEVU d'amu

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE

LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE LICENCE PROFESSIONNELLE ASSURANCE BANQUE - FINANCE Spécialité: Gestion Clientèle Particuliers Arrêté d habilitation : 20090979 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

Année universitaire 2014-2015

Année universitaire 2014-2015 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES - FONCTIONNEMENT DES JURYS POUR L OBTENTION DES DIPLÔMES DE LICENCE DU DOMAINE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTÉ DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD Année universitaire

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ;

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ; E X T R A I T DU R E G L E M E N T D ES E T UD ES de l UFR des LETTRES, des SCIENCES de L HOMME et des SOCIETES de l UNIVERSITE PARIS 13 Année universitaire 2011/2012 Approuvé par le Conseil d UFR et le

Plus en détail

La bibliothèque. Département des restaurateurs

La bibliothèque. Département des restaurateurs La bibliothèque Département des restaurateurs La bibliothèque, créée en 1978, est un espace de consultation et de recherche qui assure, en France et en Europe, le rôle de bibliothèque de référence dans

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Adopté par le conseil d UFR le 10 juillet 2013 Voté au CA du 1 er octobre 2013 Adopté par la CFVU du 09 septembre 2013 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC Master année 1 Arrêté d habilitation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION INITIALE. Année Universitaire 2013-2015

LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION INITIALE. Année Universitaire 2013-2015 1 LICENCE PROFESSIONNELLE PLASTURGIE ET COMPOSITES Spécialité : Matériaux Diffusion et Haute Performance : Conception, Caractérisation et Optimisation Arrêté d habilitation : 20050249 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Art. E1 Objet 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève décerne le diplôme de Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Plus en détail

Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue. Année universitaire 2013-2015

Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue. Année universitaire 2013-2015 Arrêté d habilitation : 20100056 DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION MASTER MENTION «COMPTABILITE, CONTRÔLE, AUDIT» Formation en Apprentissage - Formation Initiale - Formation Continue REGLEMENT DU CONTROLE

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

UNIVERSITE DE TOULON UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES UNIVERSITE DE TOULON UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE ARTS LETTRES LANGUES MENTION LANGUES ETRANGERES APPLIQUEES SPECIALITE ANGLAIS ET ALLEMAND OU ESPAGNOL OU

Plus en détail

RESSOURCES DOCUMENTAIRES ET BASES DE DONNEES. Archives et Patrimoines Industriels, Culturels et Administratifs (APICA)

RESSOURCES DOCUMENTAIRES ET BASES DE DONNEES. Archives et Patrimoines Industriels, Culturels et Administratifs (APICA) Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE 2012 Domaine : Mention : Intitulé : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES RESSOURCES DOCUMENTAIRES ET BASES DE DONNEES Archives et Patrimoines Industriels, Culturels et Administratifs

Plus en détail

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*.

Organisation de la formation Le Master (bac + 5) correspond à 4 semestres validés par l obtention de 120 ECTS*. MASTER MUSIQUE ET MUSICOLOGIE : DIRECTION DE CHOEUR (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : MUSIQUE ET MUSICOLOGIE Spécialité : DIRECTION DE CHOEUR

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration

LICENCE PROFESSIONNELLE. HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration LICENCE PROFESSIONNELLE HOTELLERIE ET TOURISME Spécialité : Management des Entreprises de l Hôtellerie et de la restauration Arrêté d habilitation : 20044176 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance

LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance LICENCE PROFESSIONNELLE Assurance, Banque, Finance Spécialité : CARRIERES DE L IMMOBILIER Arrêté d habilitation : 20014018 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION D ENTREPRISE ET AFFAIRES INTERNATIONALES. Année universitaire 2015/2016 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION D ENTREPRISE ET AFFAIRES INTERNATIONALES. Année universitaire 2015/2016 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA SORBONNE MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION D ENTREPRISE ET AFFAIRES INTERNATIONALES Année universitaire 2015/2016 INTERLOCUTEURS Directeur du Master 2 Professionnel GEAI: M. Jean

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : 109 h p. 129 h p. pro Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé Biologie Intégrative des Interactions

Plus en détail

Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire 2015-16

Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire 2015-16 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Master 2ème année - Mention Droit des affaires Spécialité Droit et gestion de patrimoine Règlement des études et modalités d'évaluation des étudiants Année universitaire

Plus en détail

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME)

:SPECIMEN SPECIMEN SUPPLÉMENT AU DIPLÔME (ANNEXE DESCRIPTIVE AU DIPLÔME) ########### : La présente annexe descriptive au diplôme (supplément au Université de La Rochelle diplôme) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES.

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels LICENCE PROFESSIONNELLE Systèmes informatiques et logiciels Spécialité : Gestion des systèmes d information analyse de production exploitation systèmes réseaux et applications Arrêté d habilitation : 2001299

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET

UNIVERSITE DE TOULON UFR INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET UNIVERSITE DE TOULON UFR INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT METIERS DU MULTIMEDIA ET DE L INTERNET REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE PROFESSIONNELLE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT PRIVE DROIT NOTARIAL M1 60 ES Volume horaire étudiant : 413 à 479h 60 à 90 h h h h 503 à 539h cours magistraux

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les textes suivants et la charte des examens :

Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les textes suivants et la charte des examens : UNIVERSITE DE TOULON INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE DEPARTEMENT TC REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE PROFESSIONNELLE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ASSURANCE, BANQUE, FINANCE : CHARGÉ DE

Plus en détail

Master professionnel Procédés fermentaires pour l agroalimentaire (vin, bière, produits fromagers)

Master professionnel Procédés fermentaires pour l agroalimentaire (vin, bière, produits fromagers) Master professionnel Procédés fermentaires pour l agroalimentaire (vin, bière, produits fromagers) OBJECTIFS Spécialité internationale réalisée dans trois pays de l Union Européenne : France, Belgique,

Plus en détail

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique

SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE. STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication. Parcours Informatique 2012-2015 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE STIC : Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Parcours

Plus en détail

17, rue Saint Hippolyte - 75013 Paris

17, rue Saint Hippolyte - 75013 Paris rue broca 27/47 27/47 91 / 83 vers RER P ort royal 21 rue glacière rue saint hippolyte boulevard de port royal rue pascal 91 83 83 avenue des gobelins M les gobelins M les gobelins 83/27/87 vers la porte

Plus en détail

C U R R I C U L U M CONTROLE TECHNIQUE DE L IMMOBILIER : SANTE ET SECURITE DE L HABITAT 2014-2015

C U R R I C U L U M CONTROLE TECHNIQUE DE L IMMOBILIER : SANTE ET SECURITE DE L HABITAT 2014-2015 C U R R I C U L U M Licence Professionnelle : CONTROLE TECHNIQUE DE L IMMOBILIER : SANTE ET SECURITE DE L HABITAT 2014-2015 PRESENTATION La Licence Professionnelle «Contrôle technique de l immobilier :

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015

ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 MASTER MENTION METIERS DE L INTERNATIONAL SPECIALITE RELATIONS INTERNATIONALES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 (Document non contractuel, susceptible de modifications) OBJECTIFS DE LA FORMATION La filière

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne

REPUBLIQUE TUNISIENNE. Ecole Supérieure d Agriculture de Mograne REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L AGRICULTURE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Institution de la Recherche et de l Enseignement Supérieur Agricoles Université Carthage

Plus en détail

Licence mention «musique et musicologie»

Licence mention «musique et musicologie» Le Cned est un établissement public sous tutelle du Ministère de l éducation nationale Dates d inscription au Cned : du 12 juillet 2010 au 22 octobre 2010 Licence mention «musique et musicologie» UNIVERSITÉ

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers

Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Contenu de l action de formation BTS BANQUE - option A Marché des particuliers Le BTS Banque a été mis en place face à la demande insistante de l Association française des banques pour faire face aux très

Plus en détail

MASTER 2 RECHERCHE FINANCE DE MARCHE. Année universitaire 2015 2016 VOS INTERLOCUTEURS

MASTER 2 RECHERCHE FINANCE DE MARCHE. Année universitaire 2015 2016 VOS INTERLOCUTEURS École de Management de la Sorbonne MASTER 2 RECHERCHE FINANCE DE MARCHE Année universitaire 2015 2016 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR : Monsieur Constantin MELLIOS RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE : Madame Lyne Rose

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE. Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE. Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA MANAGEMENT UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE MASTER 2 PROFESSIONNEL : GESTION FINANCIERE ET FISCALITE Année universitaire 2013/2014 INTERLOCUTEURS Directeur du Master 2

Plus en détail

MASTER 2 PROFESSIONNEL : INGENIERIE FINANCIERE. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS

MASTER 2 PROFESSIONNEL : INGENIERIE FINANCIERE. Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS ECOLE DE MANAGEMENT DE LA SORBONNE UFR 06 GESTION ET ECONOMIE D ENTREPRISE MASTER 2 PROFESSIONNEL : INGENIERIE FINANCIERE Année universitaire 2014/2015 INTERLOCUTEURS Directeur du Master 2 Professionnel

Plus en détail

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS 01-016 Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE eme année Domaine : Mention : Spécialité : Sciences-technologies-santé Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS LP 180 ES Volume horaire

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

DUT RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS PAR APPRENTISSAGE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE. 120 h 224 h 406 h h 60 h 750 h. travaux pratiques

DUT RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS PAR APPRENTISSAGE SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE. 120 h 224 h 406 h h 60 h 750 h. travaux pratiques Niveau : DUT RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS PAR APPRENTISSAGE année 1 Domaine : Mention : Volume horaire : SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DUT 60 ECTS 120 h 224 h 406 h h 60 h 750 h cours magistraux travaux

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales

Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales Contenu de l action de formation BTS Management des Unités Commerciales La fonction commerciale a évolué vers une personnalisation de l offre et de la relation client ainsi qu au développement des services

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES 2011-2016 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES Parcours Droit des affaires 1 re année M1 60 ES Volume horaire étudiant : h h h h

Plus en détail

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance»

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015 2016 Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» I Dispositions générales I.1.

Plus en détail

LICENCE ARCHEOLOGIE. skin.:program_main_bloc_presentation_label. skin.:program_main_bloc_objectifs_label. Mention : Histoire de l'art et archéologie

LICENCE ARCHEOLOGIE. skin.:program_main_bloc_presentation_label. skin.:program_main_bloc_objectifs_label. Mention : Histoire de l'art et archéologie LICENCE ARCHEOLOGIE Mention : Histoire de l'art et archéologie skin.:program_main_bloc_presentation_label L enseignement de la licence est fondé sur une spécialisation progressive au cours des trois années

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. A LIRE ATTENTIVEMENT ET A CONSERVER (ci-joint la liste des Masters 2 de l UFR 12)

NOTICE EXPLICATIVE. A LIRE ATTENTIVEMENT ET A CONSERVER (ci-joint la liste des Masters 2 de l UFR 12) NOTICE EXPLICATIVE A LIRE ATTENTIVEMENT ET A CONSERVER (ci-joint la liste des Masters 2 de l ) Les demandes de candidature sont examinées par la commission propre à chaque formation offerte par l Université

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels

LICENCE PROFESSIONNELLE. Systèmes informatiques et logiciels LICENCE PROFESSIONNELLE Systèmes informatiques et logiciels Spécialité : Gestion des systèmes d information Analyse bases de données et décisionnel Arrêté d habilitation : 20091029 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES Droit international et droit européen M1 60 ES Volume horaire étudiant : 420 à 492 h 93 à 126

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES

REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES Erg-ESA (Ecole de Recherche Graphique)& ESA-Saint-Luc Bruxelles REGLEMENT PARTICULIER DES ETUDES de l agrégation de l enseignement secondaire supérieur pour le domaine des arts plastiques, visuels et de

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

2014-2017. Organisation des études

2014-2017. Organisation des études 2014-2017 Institut Universitaire de Technologie GEA Gestion des Entreprises et des Administrations 32 rue Boris Vian - BP 4006 76610 Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION DE NOUVELLES FILIERES DE FORMATION ET/OU DE MODIFICATION DE PROGRAMMES

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION DE NOUVELLES FILIERES DE FORMATION ET/OU DE MODIFICATION DE PROGRAMMES DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION DE NOUVELLES FILIERES DE FORMATION ET/OU DE MODIFICATION DE PROGRAMMES SOMMAIRE Pages I- Préambule 3 II- Pièces à fournir 4 III- Identification générale de

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières

UE 1-1- Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières. UE 2-1 - Appréhension des concepts fondamentaux du droit Matières 1 ère année Licence «Droit, Economie, Gestion» Mention «Droit et science politique» Adopté par le CEVU Univ. Bx IV du 22/05/2012 UE 1-1- Appréhension des concepts Introduction générale à l étude du droit

Plus en détail

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE

REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION EN INITIAL, APPRENTISSAGE, FORMATION CONTINUE UNIVERSITE D EVRY VAL D ESSONNE IUT d EVRY-BRETIGNY-ATHIS MONS Département TC Arrêté d habilitation : 20014028 LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE Spécialité : MARKETING ET COMMERCE SUR INTERNET Les métiers

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Cinéma : pratique et esthétique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1

MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) I) Modalités d inscription, de progression et de validation : cadrage général 1 MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSSANCES DE LA FACULTE D ECONOMIE ET DE GESTION MASTER MENTION BANQUE ET AFFAIRES INTERNATIONALES (BAI) (DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION) Année universitaire 01-014 I)

Plus en détail

Diplôme d Université Orthodontie

Diplôme d Université Orthodontie Diplôme d Université Orthodontie MODALITES DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ANNEE 2014 2015 Vu le code de l éducation, notamment les articles L613-2 et D613-12 ; Vu le décret 2002-529 du 16 avril 2002 relatif

Plus en détail

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE

LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE LICENCE ACADEMIQUE EN CHIMIE FONDAMENTALE Domaine : Sciences de la Matière -SM- (D02) Filière : Chimie Option : Chimie Rattachement Administratif Faculté : Faculté des Sciences Département : Département

Plus en détail

Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master : de l UFR ALLSH

Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master : de l UFR ALLSH Modalités d inscription, de progression et de validation en licence et master : de l UFR ALLSH I) Cadrage général applicable à toute formation de Licence ou de Master de l Université d Aix-Marseille 1.

Plus en détail

PREPARATION AU CONCOURS D AIDES-SOIGNANTS/TES. RAPPEL des TEXTES OFFICIELS

PREPARATION AU CONCOURS D AIDES-SOIGNANTS/TES. RAPPEL des TEXTES OFFICIELS IFAS Michèle GUILLOU Polyclinique de la Baie 1, avenue du Quesnoy 50 300 ST MARTIN DES CHAMPS Tel : 02.33.68.62.52 Mail : ecoleas@vivalto-sante.com PREPARATION AU CONCOURS D AIDES-SOIGNANTS/TES RAPPEL

Plus en détail