RÉFÉRENTIEL POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA LABELLISATION PHOTOVOLTAÏQUE «AQPV-CONTRACTANT GENERAL» Dernière version : 3 juillet 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉFÉRENTIEL POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA LABELLISATION PHOTOVOLTAÏQUE «AQPV-CONTRACTANT GENERAL» Dernière version : 3 juillet 2014"

Transcription

1 RÉFÉRENTIEL POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA LABELLISATION PHOTOVOLTAÏQUE «AQPV-CONTRACTANT GENERAL» Dernière version : 3 juillet 2014

2 SOMMAIRE SOMMAIRE Objet et domaine d application Terminologie Références Structure de la Labellisation Exigences pour l attribution d une Labellisation Exigences générales Exigences administratives et juridiques Exigences financières Exigences techniques Sous-traitance et co-traitance Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 2/20

3 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Au vu de l évolution massive du marché de l énergie solaire photovoltaïque ces dernières années, de nombreuses entreprises ont investi la filière proposant leurs services pour la mise en œuvre de systèmes photovoltaïques. Des signes de qualité permettant de différencier les offres et d établir une relation de confiance avec les maîtres d ouvrages, se sont alors développés afin de répondre aux attentes du marché concernant des caractéristiques de qualité suffisantes pour ce type d installations. Toutefois, la qualité d un ouvrage photovoltaïque ne se résume pas uniquement à un acte de construction, mais englobe également les opérations de développement et d exploitation sur la durée de vie du générateur. Il s agit donc d une pratique originale mobilisant des acteurs particuliers qu il convient de définir comme des contractants généraux ayant notamment souvent recours à la sous-traitance et des entreprises d exploitation et maintenance. Ce type d acteurs opérant dans la branche photovoltaïque a un accès limité aux dispositifs de qualification existants. Ils ne peuvent donc pas valoriser leurs atouts sur le marché. D autre part, les dispositifs existants ne traitent pas la globalité des installations de fortes puissance (hormis pour la seule partie électrique). C est dans l optique de combler ce manque que les professionnels se sont organisés afin de mettre en place le présent référentiel. Le présent référentiel a pour objet de spécifier les exigences auxquelles doivent répondre les entreprises demandant l attribution de la Labellisation photovoltaïque «contractant général». Il prend en compte les exigences réglementaires et normatives applicables au photovoltaïque, ainsi que des règles propres à la Labellisation photovoltaïque «contractant général». La Labellisation photovoltaïque «contractant général» a pour domaine d application la conception, l installation et l exploitation-maintenance de systèmes photovoltaïques. La Labellisation photovoltaïque «contractant général» s adresse aux contractants généraux (intégrant une activité d exploitation-maintenance). La Labellisation photovoltaïque «contractant général» ne peut être attribuée qu aux entreprises ayant initié une démarche de certification ISO 9001 à la date de dépôt du dossier de demande de Labellisation. L entreprise dispose de trois ans pour l obtention de la certification. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 3/20

4 2. TERMINOLOGIE Les définitions repérées par une étoile (*) sont extraites de la nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs (FFSA/GEMA, 2007). Bardages de façades* Réalisation de bardages par des techniques autres que celles de façades-rideaux par mise en œuvre de clins ou de panneaux, avec ou sans incorporation d isolant. Bureau d études de développement (BED) Le bureau d études de développement est chargé de réaliser les études d installations de production d énergie électrique utilisant l énergie solaire par le biais de capteurs photovoltaïques, y compris les installations de contrôle commande et de gestion de l énergie produite ainsi que l ensemble des utilités nécessaires selon la nomenclature des certifications de l OPQIBI (2011). Il réalise en outre l accompagnement administratif du maître d ouvrage ainsi que les documents de développement d un projet d installation photovoltaïque. Il fait l objet de l indice BED du présent référentiel. Bureau d études d exécution (BEE) Le bureau d études d exécution est chargé de réaliser l ingénierie des installations de production d énergie électrique utilisant l énergie solaire photovoltaïque selon la nomenclature des certifications de l OPQIBI (2011). Il est notamment chargé de réaliser les documents d exécution du chantier ainsi que le dossier des ouvrages exécutés. Il fait l objet de l indice de Labellisation BEE du présent référentiel. Charpente et structure en bois* Réalisation de charpentes, structures et ossatures à base de bois à l exclusion des façades-rideaux. Cette activité comprend les travaux accessoires ou complémentaires de : - couverture, bardage, châssis divers, lorsque ceux-ci sont fixés directement à l'ossature ; - supports de couverture ou d'étanchéité ; - plafonds, faux plafonds, cloisons en bois et autres matériaux ; - planchers et parquets ; - isolation thermique et acoustique liées à l ossature ou à la charpente ; - traitement préventif et curatif des bois ; - mise en œuvre de matériaux ou de tous éléments métalliques concourant à l'édification, au renforcement ou à la stabilité des charpentes et escaliers. Charpente et structure métallique* Réalisation de charpentes, structures et ossatures métalliques à l exclusion des façades-rideaux. Cette activité comprend les travaux accessoires ou complémentaires de : - couverture, bardage, châssis divers, lorsque ceux-ci sont métalliques et directement fixés à l'ossature ; - supports de couverture ou d étanchéité ; - protection et traitement contre la corrosion ; - traitement pour la stabilité au feu par peinture ou flocage ; - travaux en sous-œuvre par structure métallique ; - isolation thermique et acoustique liées à l ossature ou à la charpente. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 4/20

5 Contractant général Titulaire du marché d études, de maîtrise d œuvre et d entreprise dit «de construction globale» qui a pour objet l exécution de l ensemble des travaux concourant à la réalisation de l ouvrage. Le contractant général remplit toutes les fonctions de l entrepreneur général défini dans la norme NF P Il a auparavant effectué toutes les études d architecture et d ingénierie d avant-projet sommaire (APS) nécessaires aux demandes de permis de construire et le, cas échéant, d autorisation d exploitation par le maître de l ouvrage, relatives à la construction visée. Préalablement à la signature du marché, le contractant général doit préparer également tous les documents techniques nécessaires à l avant-projet détaillé et à la consultation des entrepreneurs auxquels il sous-traitera ou co traitera les différents lots de travaux concernés. Couverture* Réalisation en tout matériaux (hors structures textiles), y compris par bardeau bitumé, de couverture, vêtage, vêture. Cette activité comprend les travaux de : - zinguerie et éléments accessoires en PVC ; - pose de châssis de toit (y compris exutoires en toiture), de capteurs solaires ; - réalisation d isolation et d écran sous toiture ; - ravalement et réfection des souches hors combles ; - installation de paratonnerre. Ainsi que les travaux accessoires ou complémentaires de : - raccord d étanchéité ; - réalisation de bardages verticaux ; - installations thermiques de génie climatique (rajout par rapport à nomenclature 12/2007) ; - fumisterie (rajout par rapport à nomenclature 12/2007). Documents de développement Ensemble des documents en amont de l étude d implantation, le cas échéant au bâtiment, permettant la conception d une installation photovoltaïque et décrivant la pertinence économique de l installation au vu de la performance estimée. La liste des documents de développement exigés a minima dans le cadre du présent référentiel est détaillée au paragraphe Documents d exécution Documents servant à l exécution du chantier par l installateur. Ces documents doivent être en conformité notamment avec les normes en vigueur, tels que : note de calcul électrique, note de calcul mécanique, schémas unifilaires, plans d implantation, etc. La liste des documents d exécution exigés a minima dans le cadre du présent référentiel est détaillée au paragraphe Dossier des Ouvrages Exécutés (DOE) Le DOE est le reflet fidèle de l installation livrée au maître d ouvrage : il compile les documents d exécution, modifiés le cas échéant en fonction de ce qui a effectivement été réalisé. Il est complété des notices et fiches techniques des matériels mis en œuvre. Electricité* Réalisation de réseaux de distribution de courant électrique, de chauffage électrique, ainsi que le raccord et l installation d appareils électriques (hors pose de capteurs solaires intégrés). Cette activité comprend l installation de ventilation mécanique contrôlée (V.M.C) et la pose de dispositifs de protection contre les effets de la foudre. Ainsi que les travaux accessoires ou complémentaires : Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 5/20

6 - de tranchées, trous de passage, saignées et raccords, - chapes de protection des installations de chauffage. Employés, Techniciens et Agents de Maîtrise (ETAM) L ETAM est un statut intermédiaire entre les ouvriers et les cadres. Étanchéité de toiture, terrasse et planchers intérieurs* Réalisation d étanchéité de toiture, terrasse et plancher intérieur par mise en œuvre de matériaux bitumineux ou de synthèse sur des supports horizontaux ou inclinés, y compris la pose du support d étanchéité. Cette activité comprend dans la limite éventuelle fixée au procédé, la mise en œuvre de matériaux d'isolation et inclut tous travaux préparant l'application ou assurant la protection du revêtement étanche, ainsi que ceux complétant l'étanchéité des ouvrages. Ainsi que la réalisation des travaux de : - étanchéité de paroi enterrée ; - zinguerie et éléments accessoires en PVC ; - châssis de toit (y compris exutoires en toiture). Exploitation-Maintenance L activité d exploitation-maintenance comprend toutes les activités nécessaires à l exploitation et à l entretien de l installation, incluant notamment les procédures administratives, la surveillance des installations en temps réel (télé-exploitation) ainsi que la maintenance préventive (visites périodiques) et curative (interventions sur site pour dépannages ou remplacement de matériels défectueux ou usagés). Elle fait l objet de l indice de certification EM du présent référentiel. Installateur électricien (IE) L installateur électricien est chargé de réaliser la partie électrique de l installation photovoltaïque, tant au niveau courant continu que courant alternatif, conformément au guide UTE C L installateur électricien fait l objet de l indice de Labellisation IE du présent référentiel. Installateur poseur de modules (IPM) L installateur poseur de modules est chargé de réaliser la pose des modules conformément aux DTU, normes, règles de calculs... relatifs au type d implantation des modules sur le bâtiment. Il peut réaliser les connexions entre modules conformément au de la norme NF C Il assure également la mise à la terre des modules. L installateur poseur de module fait l objet de l indice de Labellisation IPM du présent référentiel. Traitement amiante* Retrait de l'amiante, de matériaux et produits en contenant, ainsi que leur élimination ou leur confinement, dans tout ouvrage ou partie d ouvrage. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 6/20

7 3. RÉFÉRENCES Ces éléments sont fournis à titre indicatif. Il convient que l entreprise dispose d une veille réglementaire et d une base de données mise à jour accessible aux utilisateurs (références réglementaires, normatives et techniques) en lien avec son activité. Cette condition est supposée remplie si l entreprise est certifiée ISO A titre pédagogique, et sous réserve d évolution des documents cités, on trouvera ci-dessous un ensemble d exemples de textes s appliquant à la profession (ensemble non-exhaustif et sans obligation d exigibilité). Règles de mise en œuvre des installations intégrées au bâti Installation Électricité Textes réglementaires, Documents Techniques Unifiés (DTU), guides, normes et règles de calcul (liste non-exhaustive) NF C : Postes de livraison établis à l'intérieur d'un bâtiment et alimentés par un réseau de distribution publique HTA (jusqu'à 33 kv) NF C : Installations électriques à haute tension - Règles complémentaires pour les sites de production et les installations industrielles, tertiaires et agricoles NF C : Installation de branchement à basse tension NF C : Installations électriques à basse tension Guide UTE C : Guide pratique - Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution - Installation électrique à basse tension. Guide ADEME-SER : Spécifications techniques relatives à la protection des personnes et des biens dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau Installation Intégration au bâti Stabilité : DTU P : Règles NV 65 et ses mises à jour ultérieures Règles de calcul définissant les effets de la neige et du vent sur les constructions DTU P : Règles CB 71 - Règles de calcul et de conception des charpentes en bois DTU P : Règles CM - Règles de calcul des constructions en aciers DTU P : Règles AL - Règles de conception et de calcul des charpentes en alliages d'aluminium NF P : Règles de construction parasismique. Construction parasismique des maisons individuelles et des bâtiments ISO Anodisation de l'aluminium et de ses alliages. Spécifications générales pour couches anodiques sur aluminium. Hygrothermie : Variation dimensionnelle sous l effet de la température. Référence à l expérience ou calculs NF P : Bases de calcul des constructions. Charges d'exploitation des bâtiments NF P : Dimensions des garde-corps. Règles de sécurité relatives aux dimensions des garde-corps et rampes d'escalier Sécurité contre l incendie : Arrêté du 31 janvier 1986 : Protection contre l incendie des bâtiments d habitation Arrêté du 25 juin 1980 et complémentaires : Règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 7/20

8 Règles de mise en œuvre des installations intégrées au bâti Textes réglementaires, Documents Techniques Unifiés (DTU), guides, normes et règles de calcul (liste non-exhaustive) Arrêté du 18 octobre 1977 : Règlement de sécurité pour la construction des immeubles de grande hauteur et leur protection contre les risques d'incendie et de panique Avis de la Commission Centrale de Sécurité du 5 novembre 2009 relatif aux mesures de sécurité à prendre en cas d installation de panneaux photovoltaïques dans un établissement recevant du public Étanchéité air-eau : Référence à un classement homologué ou a des essais DTU 33, 39, 40, 43 Entretien-maintenance : Notice fournie par le fabricant, selon DTU 33, 39, 40, 43 Homologation du matériel utilisé : Avis technique ATec Avis technique expérimental ATEx Pass Innovation Cahier des charges certifié par un bureau de contrôle Examens de techniques nouvelles (ETN) à jour Accord de l assureur sur les matériels mis en œuvre qui ne bénéficieraient pas des homologations précitées Sécurité des travailleurs Décret n du 14 novembre 1988 pris pour l'exécution des dispositions du livre II du code du travail (titre III : Hygiène, sécurité et conditions du travail) en ce qui concerne la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques Loi n du 31 Décembre 1993, modifiant les dispositions du code du travail applicables aux opérations de bâtiment et de génie civil en vue d assurer la sécurité et de protéger la santé des travailleurs et portant transposition de la directive du Conseil des communautés européennes n en date du 24 juin Décret n du 26 Décembre 1994, relatif à l'intégration de la sécurité et à l'organisation de la coordination en matière de sécurité et de protection de la santé lors des opérations de bâtiment ou de génie- civil et modifiant le code du travail Arrêté du 7 Mars 1995, fixant le contenu de la déclaration préalable à laquelle sont soumises certaines opérations de bâtiment ou de génie civil et pris pour l application de l article L du code du travail Décret n du 4 Mai 1995, relatif au collège interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail et modifiant le code du travail Arrêté du 25 février 2003 relatif aux travaux comportant des risques particuliers Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 8/20

9 4. STRUCTURE DE LA LABELLISATION À l image des compétences nécessaires pour la réalisation d un chantier photovoltaïque, la Labellisation photovoltaïque «contractant général» est structurée en un ensemble d exigences générales et d exigences particulières à chaque métier. La Labellisation photovoltaïque «contractant général» comporte ainsi cinq indices, correspondant aux différents métiers ou activités mis à contribution : BED : Bureau d études de développement BEE : Bureau d études d exécution IE : Installateur électricien IPM : Installateur poseur de modules, décliné en deux sous-indices : - IPMt : pour les métiers de la toiture - IPMe : pour les métiers de l étanchéité EM : Exploitation-Maintenance Afin d obtenir la Labellisation photovoltaïque «contractant général», une entreprise doit faire une demande pour la totalité des indices décrits ci-dessus, avec la possibilité de choisir le sous-indice IPMt ou IPMe, ou encore les deux à la fois. En outre, la Labellisation photovoltaïque «contractant général» se décline en deux catégories : - A : pour les installations de puissance supérieure à 250 kw raccordées au réseau public de distribution d électricité HTA - B : pour les installations de puissance jusqu à 250 kw inclus raccordées au réseau public de distribution d électricité BT Il est considéré que les entreprises disposant d une Labellisation de catégorie A maîtrisent les compétences d une entreprise disposant d une Labellisation de catégorie B et peuvent donc également réaliser des installations de puissance jusqu à 250 kw inclus raccordées au réseau public de distribution d électricité BT Le Tableau 1 définit les différents types de Labellisation photovoltaïque «contractant général» pouvant être revendiquées par une entreprise demandeuse. Tableau 1 : Liste des appellations de la Labellisation photovoltaïque «contractant général» Labellisation Indices Catégories photovoltaïque «contractant général» A BED, BEE, IE, IPMt, IPMe, A, B EM B BED, BEE, IE, IPMt, IPMe, B EM IPMt-A BED, BEE, IE, IPMt, EM A, B IPMt-B BED, BEE, IE, IPMt, EM B IPMe-A BED, BEE, IE, IPMe, EM A, B IPMe-B BED, BEE, IE, IPMe, EM B EM-A EM A, B EM-B EM B Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 9/20

10 Les entreprises disposant d un siège social et d établissements secondaires (SIREN identique mais SIRET différents) doivent déposer un seul dossier de candidature pour une Labellisation photovoltaïque «contractant général» donnée, contenant les informations de l établissement principal ainsi que de chaque établissement secondaire concerné. Dans ce cas, les différents indices peuvent être répartis sur plusieurs établissements. Les groupes rassemblant plusieurs filiales (SIREN différents) doivent déposer un dossier de candidature par filiale concernée afin d obtenir une Labellisation photovoltaïque «contractant général» donnée pour chacune de leurs filiales. De même que précédemment, une filiale disposant d un siège social et de plusieurs établissements secondaires (SIREN identique mais SIRET différents) doit déposer un seul dossier de candidature pour une Labellisation photovoltaïque «contractant général» donnée, contenant les informations de l établissement principal ainsi que de chaque établissement secondaire concerné. Un groupe rassemblant plusieurs filiales (SIREN différents) pourra déposer un unique dossier de candidature afin d obtenir une Labellisation photovoltaïque «contractant général» donnée dans la mesure où ses filiales possèdent des compétences nécessaires (sur un ou plusieurs indices) à la revendication de la Labellisation par la filiale demandeuse. Dans le cadre du présent référentiel, une ou plusieurs filiales du groupe peuvent alors être considérées comme des sous-traitants de la filiale demandeuse. 5. EXIGENCES POUR L ATTRIBUTION D UNE LABELLISATION 5.1. EXIGENCES GÉNÉRALES L entreprise s engage par écrit à respecter l ensemble des exigences du présent référentiel et notamment les règles de conduite du certifié photovoltaïque «contractant général» ainsi que la charte d utilisation de la marque. Notamment, l entreprise certifiée est responsable des matériaux et matériels qu elle fournit pour la constitution des ouvrages et installations. Elle s engage à préconiser des matériels et équipements photovoltaïques de qualité et conformes aux exigences réglementaires et légales applicables. Une entreprise doit faire une demande de Labellisation pour la totalité des indices décrits au paragraphe 4, avec la possibilité de choisir le sous-indice IPMt ou IPMe, ou encore les deux à la fois (à l exception des entreprises demandant la certification «contractant général» photovoltaïque sur l indice EM seul. Une entreprise faisant une telle demande devra nécessairement justifier des exigences correspondant aux indices BED et BEE en interne, ces activités ne peuvent être sous-traitées. L entreprise demandeuse doit avoir engagé, à la date de dépôt du dossier de demande de Labellisation photovoltaïque «contractant général», une démarche de certification ISO 9001 pour la conception, l installation et l exploitation-maintenance de systèmes photovoltaïques. Ces démarches doivent avoir été entreprises auprès d un organisme certificateur accrédité par le comité français d accréditation (COFRAC). Le candidat joint à son dossier de candidature tout document permettant d attester de l engagement de ces démarches (e.g. une preuve de commande). Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 10/20

11 5.2. EXIGENCES ADMINISTRATIVES ET JURIDIQUES SITUATION ADMINISTRATIVE ET JURIDIQUE DE L ENTREPRISE L entreprise candidate à la Labellisation photovoltaïque «contractant général» doit fournir les documents i à vii ci-après détaillés, datant de moins de 3 mois. i. Inscription au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers (extrait Kbis ou inscription à la Chambre de Métiers) Dans le cas d une société avec plusieurs établissements secondaires, la fourniture d un Kbis par agence ii. iii. iv. Numéro d immatriculation au répertoire national des entreprises (Siren et code Nace) Identité et le curriculum du responsable légal (curriculum vitæ, certifié sur l'honneur) Affiliation aux organismes sociaux et la preuve du versement des cotisations (attestation de l URSAFF et attestation de la caisse de congés payés uniquement pour les activités relevant du domaine du bâtiment) v. Preuve du paiement des impôts et taxes (dernière attestation disponible CERFA 3666 SD) De plus, l entreprise doit attester : vi. Qu elle n est pas en état de liquidation judiciaire ou de cessation d activité (attestation sur l honneur) vii. Que ses dirigeants de droit ou de fait n ont pas fait l objet d une interdiction de gérer ou d une décision de faillite personnelle et n ont pas été condamnés depuis moins de cinq ans pour faillite personnelle, participation à une organisation criminelle, corruption, fraude, blanchiment (attestation sur l honneur) Une entreprise faisant appel à des compétences extérieures par cotraitance ou sous-traitance concernant les activités définies par l un ou plusieurs des indices de la Labellisation devra tenir à disposition les documents i., ii., iv. et v. précités pour chacune des entreprises auxquelles elle fait appel lors de la réalisation de ses ouvrages. Il sera de plus demandé à tout cotraitant ou sous-traitant de fournir : Une attestation certifiant qu il n'emploie et n'emploiera pendant toute la durée du contrat que des salariés employés régulièrement au regard des articles L3243-1, L3243-2, L3243-4, L3243-4, L , L , L du Code du travail COUVERTURE ASSURANCE L entreprise devra justifier, par attestations portant tant sur l année civile précédant sa demande d attribution de la Labellisation que sur l année civile en cours, et à chaque demande de renouvellement de la Labellisation, de l existence : Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 11/20

12 i. D une assurance de responsabilité civile contractant général et/ou d une assurance de responsabilité civile selon les indices de certification demandés. ii. iii. D une assurance de responsabilité civile décennale contractant général pour les travaux de nature décennale. Cette assurance recouvre l ensemble des corps de métiers impliqués dans l exécution d un ouvrage, elle n exclut aucun des quatre premiers indices définis au paragraphe 4 et désigne, a minima, les activités pour lesquelles l entreprise est certifiée telles que définies dans le Tableau 2. Les systèmes photovoltaïques qui ne bénéficieraient pas d avis techniques ou ne relèveraient pas de techniques courantes devront impérativement figurer nommément sur les attestations d assurance responsabilité civile et responsabilité civile décennale du contractant. Tableau 2 : Couverture assurance Indices Désignations BED Missions du bureau d études de développement (cf. paragraphe 2.) BEE Missions du bureau d études d exécution (cf. paragraphe 2.) IE IPMt IPMe Activité électricité de la nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs, en remplaçant la mention «hors pose de capteurs solaires intégrés» par la mention «y compris les spécificités de l électricité des générateurs solaires photovoltaïques» (cf. paragraphe 2.) Activités démolition, et/ou traitement amiante et/ou charpente et structure en bois, et/ou charpente et structure métallique, et/ou couverture, et/ou bardages de façades de la nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs (cf. paragraphe 2.) Activité étanchéité de toiture, terrasse et plancher intérieur de la nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs (cf. paragraphe 2.) EM Activité d exploitation et maintenance (cf. paragraphe 2.) Dans la mesure où les entreprises auront démontré leur conformité à l ensemble des autres conditions décrites dans le présent référentiel, une attestation provisoire pourra être délivrée par l organisme certificateur à destination des assureurs afin que ceux-ci puissent eux-mêmes délivrer une attestation d assurance conforme aux exigences décrites ci-dessus. Une entreprise faisant appel à des compétences extérieures par cotraitance ou sous-traitance concernant les activités définies par l un ou plusieurs des indices de la Labellisation photovoltaïque «contractant général» se devra de vérifier et tenir à disposition les attestations et contrats complets précisant que les cotraitants ou sous-traitants sont assurés pour les lots pour lesquels ils ont été sollicités sans exclusion des activités de techniques non courantes (attestations décrivant clairement les procédés mis en œuvre) et désignant, a minima, les activités pour lesquelles l entreprise est certifiée tel que défini dans le Tableau 2. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 12/20

13 5.3. EXIGENCES FINANCIÈRES Afin de permettre la vérification de la cohérence entre son niveau d activité et ses moyens humains, l entreprise doit fournir : Le chiffre d affaires généré annuellement par son activité photovoltaïque ainsi que le montant des travaux donnés en cotraitance ou sous-traitance. (exercice N-2 et exercice N- 1) 5.4. EXIGENCES TECHNIQUES MOYENS HUMAINS DE L ENTREPRISE L entreprise doit démontrer qu elle possède les moyens humains lui permettant de réaliser dans des conditions satisfaisantes les activités pour lesquelles elle demande à être certifiée. Notamment, elle devra fournir, a minima : i. L identité et le curriculum vitae du responsable technique, contenant formation et expérience (curriculum vitæ, attesté sur l'honneur) ii. La justification de la formation reconnue par les pouvoirs publics (ingénieur, master ou équivalent) et d une expérience professionnelle technique dans le secteur photovoltaïque de trois ans minimum du responsable technique ou de l un de ses collaborateurs. Leurs connaissances théoriques et pratiques porteront sur la conception, la mise en œuvre et le suivi de systèmes photovoltaïques raccordés au réseau de moyenne et forte puissance (10 kwc à quelques MWc) iii. Le nombre d employés affectés à titre permanent aux activités correspondant aux différents indices de la Labellisation, ventilé dans les catégories suivantes : - Cadres technique et d études - ETAM d encadrement technique et d études - Ouvriers et apprentis iv. La justification d une formation suffisante et adaptée de ses employés dans le domaine du photovoltaïque (diplôme et/ou ancienneté dans la profession) tel que détaillé dans les exigences particulières du Tableau 3 ci-dessous. Pour chaque collaborateur technique cité, les différentes exigences seront justifiées par un CV détaillé et accompagné, le cas échéant, de la copie des diplômes ou d attestations de stage ou de formation. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 13/20

14 Tableau 3 : Exigences particulières concernant les moyens humains Indices BED EXIGENCES SPECIFIQUES L entreprise doit disposer, a minima, d un collaborateur spécialiste en énergie solaire photovoltaïque justifiant de l expérience ci-après indiquée dans le domaine de l énergie solaire photovoltaïque: Les cadres diplômés (ingénieur, master, bac +5, architecte, urbaniste, géomètre, etc.) minimum 3 ans d expérience les techniciens de niveau Bac+2 : minimum 3 ans d expérience les autodidactes : minimum 5 ans d expérience L entreprise doit disposer, a minima, d un collaborateur partageant l ensemble des compétences suivantes : Formation sur l énergie solaire photovoltaïque BEE Compétences de chef de projet, spécialiste de l énergie solaire photovoltaïque Celui- ci devra par ailleurs et en complément justifier de l expérience ci-après indiquée dans le domaine de l énergie solaire: les cadres diplômés (ingénieur, architecte, urbaniste, géomètre, etc.) minimum 3 ans d expérience les techniciens de niveau Bac+2 : minimum de 3 ans d expérience les autodidactes : minimum 5 ans d expérience L entreprise doit disposer, a minima, d un ou plusieurs collaborateurs ayant suivi une formation reconnue, et cumulant l ensemble des compétences suivantes : Habilitation travail en hauteur ou attestation de formation au travail en hauteur Les habilitations électriques nécessaires à la réalisation des travaux concernés, en fonction des indices A et B du présent référentiel Celui ou ceux-ci devront par ailleurs, et en complément, justifier de l expérience ci-après indiquée dans le domaine de l installation électrique : IE Master (lngénieur, Bac + 5): minimum 3 ans d expérience dans le domaine de l installation électrique Techniciens (BTS et DUT en électricité) : 3 d expérience BP, Bac Pro, Bac E, Bac F3 et Brevet de Maîtrise en électricité : 3 ans d expérience CAP-CFA-BEP-BP IEE et Brevet de Compagnon en électricité : 3 ans d expérience Autodidacte : 5 ans d expérience Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 14/20

15 L entreprise doit disposer, a minima, d un ou plusieurs collaborateurs ayant suivi une formation cumulant l ensemble des compétences suivantes : Formation nécessaire au montage en toiture d un système solaire photovoltaïque Habilitation travail en hauteur ou attestation de formation au travail en hauteur Celui-ci devra par ailleurs et en complément justifier de l expérience ci-après indiquée dans le domaine de la construction : Master (Ingénieur, Bac + 5): minimum 3 ans d expérience IPM Techniciens (BTS et DUT en couverture ou charpente/couverture) : minimum 3 ans d expérience BP, Bac Pro, Bac E, Bac F3 et Brevet de Maîtrise en couverture ou charpente/couverture : minimum 3 ans d expérience CAP-CFA-BEP-BP IEE et Brevet de Compagnon en couverture ou charpente/couverture : minimum 3 ans d expérience Autodidacte : minimum 5 ans d expérience L entreprise doit disposer, a minima, de un ou plusieurs collaborateurs spécialistes en énergie solaire photovoltaïque ayant suivi une formation reconnue et cumulant l ensemble des compétences suivantes : Habilitation travail en hauteur ou attestation de formation au travail en hauteur Les habilitations électriques nécessaires à la réalisation des travaux concernés, en fonction des indices A et B du présent référentiel EM Celui ou ceux- ci devront par ailleurs et en complément justifier de l expérience ci-après indiquée dans le domaine de la maintenance d installations électriques : Master (ingénieur, Bac + 5) : minimum 3 ans d expérience Techniciens (BTS et DUT en électricité) : minimum 3 d expérience BP, Bac Pro, Bac E, Bac F3 et Brevet de Maîtrise en électricité : minimum 3 ans d expérience CAP-CFA-BEP-BP IEE et Brevet de Compagnon en électricité : minimum 3 ans d expérience Autodidacte : minimum 5 ans d expérience Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 15/20

16 MOYENS MATÉRIELS DE L ENTREPRISE L entreprise doit disposer ou pouvoir disposer du matériel suffisant pour réaliser l ensemble des travaux revendiqués par la Labellisation demandée. Pour cela, l entreprise devra vérifier, à minima, les exigences particulières du Tableau 4. Tableau 4 : Exigences particulières concernant les moyens matériels Indices Exigences particulières Outils, méthodologie et formulaire de relevé de masques BED Informatique : Logiciel de modélisation, simulation de systèmes photovoltaïques de type PVSyst, PVSol, RETScreen ou équivalent Outil de dimensionnement des onduleurs Logiciel de dimensionnement des câbles et des protections de type CANECO BEE NF C15-100, UTE C Outils, méthodologie Informatique : Logiciel de dessin de type Autocad ou équivalent NF C15-100, UTE C Equipements de protection individuelle (EPI) et/ou collectif conformément au Code du travail, dont notamment : Vêtements protecteurs Gants isolants Gants de protection au feu Ecran facial Harnais, longes, dispositifs antichute, etc Equipements de protection des tiers conformément au Code du travail IE Instruments de mesure : Contrôleur d isolement Mesureur de terre Pince ampérométrique DC et AC Voltmètre pour une tension jusqu à VDC Outillage adapté : Pince à sertir spécifique pour connecteurs DC NF C15-100, UTE C Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 16/20

17 IPM Équipements de protection individuelle (EPI) et/ou collectif conformément au Code du travail, dont notamment : Vêtements protecteurs Casques spécifiques travaux en hauteur Casques de chantier Gants de travail Chaussures de sécurité Harnais, longes, dispositifs antichute, etc Échafaudages ou élévateurs (en propriété ou location) EM Outillage adapté : Mesureur de terre Contrôleur universel Contrôleur d isolement et de continuité Contrôleur de déclenchement différentiel Caméra infrarouge (location acceptée) Analyseur de réseaux (location acceptée) Outil de supervision des centrales photovoltaïques (avec état de fonctionnement des centrales photovoltaïques et des onduleurs) MODE OPERATOIRE Les documents de mode opératoire doivent indiquer les dispositions que l entreprise a mis en place pour garantir le respect des règles techniques, d hygiène et de sécurité individuelles et collectives lors de la réalisation de ses ouvrages. Ces exigences sont considérées remplies si l entreprise est certifiée ISO Pour cela, l entreprise devra vérifier, a minima, les exigences particulières du ) Tableau 5 (la répartition de ces exigences selon les indices est indicative et peut être différente d un modèle d entreprise à l autre. Exemple : entreprise multi-site) Tableau 5 : Exigences particulières concernant le mode opératoire Indices BED Exigences particulières Ensemble des documents de développement d une installation photovoltaïque : Etude technique de dimensionnement Prévisionnel de production électrique détaillant les hypothèses (productible, base de gisement solaire, etc.) Chiffrage technique du projet Devis Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 17/20

18 Ensemble des documents d exécution d une installation photovoltaïque Plan d implantation des modules Plan d implantation des onduleurs Plan d implantation des coffrets DC et AC Schéma unifilaire Plan de câblage général et carnet de câble Instruction/ notice des modules Documentation technique des onduleurs BEE Dossier des ouvrages exécutés (DOE). Dossier d Intervention Ultérieure sur l ouvrage (DIUO) Dans le cas d indices IE et/ou IPM sous-traités : ou plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) Gestion/organisation du chantier : planning de chantier ou description de la structure de développement du chantier, document de réception du chantier plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) IE Gestion/organisation du chantier : planning de chantier ou description de la structure de développement du chantier plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) IPM Gestion/organisation du chantier : planning de chantier ou description de la structure de développement du chantier plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) EM Gestion/organisation des opérations de maintenance : planning des opérations de maintenance ou descriptif des procédures de maintenance CHANTIERS RÉALISÉS L entreprise doit démontrer son expérience dans le domaine de la conception, de la construction, et de l exploitation-maintenance de systèmes photovoltaïques d une part, ou dans le domaine de l exploitation-maintenance d autre part. Pour cela, elle doit fournir : i. Le nombre d installations qu elle a conçues ou réalisées durant les deux dernières années ii. Deux à cinq fiches descriptives de références, représentatives du travail de l entreprise. Selon l appellation revendiquée par l entreprise demandeuse, les fiches de références devront couvrir différents types de travaux réalisés par l entreprise tels qu indiqués au tableau 6 Pour les Labellisations photovoltaïques «contractant général» EM-A et EM-B, ces fiches devront présenter les éléments suivants : Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 18/20

19 Coordonnées du client, du prescripteur ou du contrôleur technique en précisant le nom de l interlocuteur privilégié Date de début d activité d exploitation-maintenance pour l installation Puissance de l installation Enquête de satisfaction du client Contrat de maintenance avec le client signé et en cours Bons de commande ou d attachement, factures détaillées prouvant l exploitation de l installation ainsi que la récurrence des opérations de maintenance Mise en évidence du potentiel technique des opérations de maintenance Bilans des performances de l installation et du fonctionnement exploitationmaintenance Pour toutes les autres appellations de la Labellisation, ces fiches devront présenter : Coordonnées du maître d ouvrage Date de mise en service de l installation Puissance de l installation Nom des entreprises sous-traitantes et lots sous-traités ou de l entreprise responsable du chantier et de l exploitation-maintenance Description de la prestation délivrée par l entreprise Appréciation de la prestation de l entreprise émanant du maître d ouvrage ou du maitre d œuvre chargé de suivre les travaux ou du contrôleur technique Procès-verbal de réception définitif et traitement des réserves éventuelles. Bilans de fonctionnement exploitation-maintenance Attestation de conformité électrique de l installation délivrée par le Consuel et rapport de vérification vierges de toutes remarques délivré par un organisme agréé pour la vérification initiale des installations (missions L, LE, STI ou SEI) Tableau 6 : Exigences concernant les références nécessaires à l'obtention de la Labellisation photovoltaïque «contractant général» Labellisation photovoltaïque «contractant général» A IPMt-A IPMe-A B IPMt-B IPMe-B EM-A EM-B Références 2 références d installations de puissance supérieure à 250 kw, incluant le contrat d exploitation-maintenance de l installation avec le co-traitant ou sous-traitant 5 références d installations de puissance allant de 37 à 250 kw inclus, incluant le contrat d exploitation-maintenance de l installation avec le co-traitant ou sous-traitant + 5 références d installations inférieures à 36 kw (Si l entreprise en réalise) 2 références d installations de puissance supérieure à 250 kw avec un historique d activité d au moins 2 ans 5 références d installations de puissance allant de 37 à 250 kw avec un historique d activité d au moins 2 ans Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 19/20

20 5.5. SOUS-TRAITANCE ET CO-TRAITANCE L entreprise demandeuse engage sa propre certification photovoltaïque «contractant général» à travers le choix de ses partenaires éventuels. Le partenariat du demandeur avec d autres entreprises ne doit pas remettre en cause la qualité de ses prestations. A compter du 1 er janvier 2015, les sous-traitants et cotraitants employés à la réalisation des ouvrages de l entreprise demandeuse sur les indices IE et IPM devront, au moment du dépôt du dossier de recevabilité par l entreprise demandeuse avoir initié une démarche de qualification d entreprise délivrée par un organisme accrédité par le Cofrac dans son domaine d activité et disposer des compléments spécifiques au photovoltaïque contenus dans le présent référentiel. Les sous-traitants devront disposer de ladite qualification avant le premier audit de suivi de l entreprise demandeuse. Les sous-traitants et cotraitants employés à la réalisation des ouvrages de l entreprise demandeuse devront : - vérifier l ensemble des éléments précisés dans la partie , du présent référentiel - justifier d une formation suffisante et adaptée de ses employés (diplôme et/ou ancienneté dans la profession) tel que détaillé dans les exigences particulières du Tableau 7 ci-dessous Tableau 7 : Exigences spécifiques pour les sous-traitants Indices IE EXIGENCES SPECIFIQUES L entreprise doit disposer, a minima, d un ou plusieurs collaborateurs ayant suivi une formation reconnue, et cumulant l ensemble des compétences suivantes : Habilitation travail en hauteur ou attestation de formation au travail en hauteur Qualification reconnue en électricité dans le domaine BT ou HT suivant l indice de certification demandé Les habilitations électriques nécessaires à la réalisation des travaux concernés, en fonction des indices A et B du présent référentiel L entreprise doit disposer, a minima, d un ou plusieurs collaborateur ayant suivi une formation reconnue, et partageant l ensemble des compétences suivantes : Formation au montage en toiture d un système solaire photovoltaïque IPM Habilitation travail en hauteur ou attestation de formation au travail en hauteur Qualification reconnue en couverture et/ou étanchéité Dans le cadre du présent référentiel, seule l activité d exploitation-maintenance (indice EM) peut être cotraitée et seule une entreprise demandant une labellisation photovoltaïque «contractant général» sur la totalité des indices est autorisée à co-traiter l activité d exploitation-maintenance. Dans ce cas, l entreprise d exploitation-maintenance devra avoir engagé, au moment du dépôt du dossier AQPV- Contractant Général, les démarches de labellisation AQPV-Exploitation Maintenance. Les activités de bureau d étude de développement et de bureau d études d exécution (indices BED et BEE) ne peuvent en aucun cas être sous-traitées ou co-traitées. Référentiel pour l attribution et le suivi de la Labellisation AQPV- Contractant Général 20/20

La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations relatives à la maintenance des équipements suivants :

La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations relatives à la maintenance des équipements suivants : RÉFÉRENTIEL MAINTENANCE INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Date de mise en application : 30/01/2014 Domaine d application La qualification maintenance installations électriques concerne uniquement les opérations

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL COURANTS FAIBLES. Date de mise en application : 18/12/2014. QUALIFELEC RE/0004 indice F Page 1/13

RÉFÉRENTIEL COURANTS FAIBLES. Date de mise en application : 18/12/2014. QUALIFELEC RE/0004 indice F Page 1/13 RÉFÉRENTIEL COURANTS FAIBLES Date de mise en application : 18/12/2014 QUALIFELEC RE/0004 indice F Page 1/13 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Entreprises concernées... 4 1.2.1

Plus en détail

SARL ANURI France 62 AVENUE DU 8 MAI 1945 64100 BAYONNE FR

SARL ANURI France 62 AVENUE DU 8 MAI 1945 64100 BAYONNE FR Assurance BTPlus Votre conseiller SEREX 20 RUE PAUL BERT BP 704 92776 BOULOGNE CEDEX Tél : 01 46 05 44 04 Fax : 01 46 03 16 15 Portefeuille : 119216120 SARL ANURI France 62 AVENUE DU 8 MAI 1945 64100 BAYONNE

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE ATTEST02 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de capitalisation Contrat MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS SAS ISOLATION DU DOMAINE

Plus en détail

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles

CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles CHARTE QUALITE pour l installation de générateurs photovoltaïques sur les bâtiments agricoles Lors de la réalisation d une installation de production d électricité par la pose de générateur photovoltaïques

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC RE/0001 indice F Page 1/17

RÉFÉRENTIEL INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC RE/0001 indice F Page 1/17 RÉFÉRENTIEL INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES Date de mise en application : 30/01/2014 QUALIFELEC RE/0001 indice F Page 1/17 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Entreprises concernées...

Plus en détail

QUALIFICATION Qualiprocuisines Installateur/mainteneur de cuisines professionnelles

QUALIFICATION Qualiprocuisines Installateur/mainteneur de cuisines professionnelles QPC_DOC_015 V5.0 QUALIFICATION Qualiprocuisines Installateur/mainteneur de cuisines professionnelles RÉFERENTIEL ET RÈGLEMENT DE QUALIFICATION Version 5.0 Sommaire I. Domaine d application Généralités

Plus en détail

ANNEXE. Table des activités

ANNEXE. Table des activités ANNEXE Table des activités NOMENCLATURE DES ASSUREURS POUR LES ACTIVITES BTP ACTIVITES DEFINITIONS Préparation et aménagement du site 1. Démolition Démolition d ouvrages par des moyens manuels ou mécaniques

Plus en détail

Allianz, dont le Siège Social est sis : 87, Rue de Richelieu 75113 PARIS CEDEX 12, attestent que l'entreprise :

Allianz, dont le Siège Social est sis : 87, Rue de Richelieu 75113 PARIS CEDEX 12, attestent que l'entreprise : Þ Þ NJ Ŋ Þ Þ Þ Þ Þ Þ Ŋ Þ Þ Þ Þ Þ Þ Þ Þ - page no 1/5 Ŋ Ŋ LA COLLE SUR LOUP, le 12 décembre 2011. Allianz, dont le Siège Social est sis : 87, Rue de Richelieu 75113 PARIS CEDEX 12, attestent que l'entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs

Nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs Assurances de biens et de responsabilité Note d information 27 décembre 2007 Nomenclature des activités du BTP pour les attestations d assurance des constructeurs Référence 2007 / ABR 64 FÉDÉRATION FRANÇAISE

Plus en détail

ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT

ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT RÉFÉRENTIEL POUR L'ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT Date d'application : 29 octobre 2014 DOCUMENT QUALIBAT 005 VERSION 06 OCTOBRE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL ÉCLAIRAGE PUBLIC. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC RE/0003 indice E Page 1 sur 20

RÉFÉRENTIEL ÉCLAIRAGE PUBLIC. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC RE/0003 indice E Page 1 sur 20 RÉFÉRENTIEL ÉCLAIRAGE PUBLIC Date de mise en application : 30/01/2014 QUALIFELEC RE/0003 indice E Page 1 sur 20 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Entreprises concernées (art.15

Plus en détail

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis)

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) ARTISANS DU BÂTIMENT TPE (Hors Administratifs, apprentis comptés pour moitié) PROPOSANT Nom, prénom, raison sociale Voie (n, type,

Plus en détail

Dossier de. Qualification. Version 04-2014 QUALIBAT. 1ère demande. www.qualibat.com

Dossier de. Qualification. Version 04-2014 QUALIBAT. 1ère demande. www.qualibat.com Dossier de Qualification Version 04-2014 QUALIBAT 1ère demande www.qualibat.com Pièces à joindre au dossier Extrait Kbis et/ou inscription à la chambre des métiers de moins de 3 mois Immatriculation INSEE

Plus en détail

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime L ENTREPRISE S ENGAGE LORS DE LA REALISATION DES TRAVAUX : à souscrire aux assurances RC professionnelle

Plus en détail

Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie.

Règles. de bonne conduite. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Entreprise de bâtiment. Fabricant. Ingénierie. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire CRÉONS ENSEMBLE LES MÉTIERS DE DEMAIN Règles de bonne conduite pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France Entreprise de

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

ACTIVITES DEFINITIONS

ACTIVITES DEFINITIONS ACTIVITES DEFINITIONS Préparation et aménagement du site 1 Démolition Démolition d ouvrages par des moyens manuels ou mécaniques (hors explosifs). Cette activité comprend, pour les raccordements et la

Plus en détail

Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale

Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale Questionnaire de souscription Responsabilité Civile Professionnelle - Décennale Le Proposant Raison sociale : Statut juridique : Date de création : Adresse : Code postal : Ville : E-mail : Tél. : Fax :

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Ce formulaire de déclaration de risque concerne : les artisans et les entreprises du bâtiment L attention du demandeur est attirée

Plus en détail

Dossier de. Qualification 8611. Version 04-2014 QUALIBAT. 1 ère demande. www.qualibat.com

Dossier de. Qualification 8611. Version 04-2014 QUALIBAT. 1 ère demande. www.qualibat.com Dossier de Qualification 8611 Version 04-2014 QUALIBAT 1 ère demande www.qualibat.com Pièces à joindre au dossier Extrait Kbis et/ou inscription à la chambre des métiers de moins de 3 mois Immatriculation

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc

ANNEXE. Table des activités. C:\Users\Maxime\Desktop\table nomenclature activites012011.doc ANNEXE Table des activités NOMENCLATURE DES ASSUREURS POUR LES ACTIVITES BTP ACTIVITES DEFINITIONS Préparation et aménagement du site 1. Démolition Démolition d ouvrages par des moyens manuels ou mécaniques

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Coordonnées du courtier 360 Courtage Nom :.. Adresse :.. CP :..Ville :.. N tel :... E-mail :.. N ORIAS :. QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Date d

Plus en détail

Proposition pour une assurance par chantier de la responsabilité décennale des entrepreneurs en France.

Proposition pour une assurance par chantier de la responsabilité décennale des entrepreneurs en France. Proposition pour une assurance par chantier de la responsabilité décennale des entrepreneurs en France. ANNEXE 1 : ACTIVITES EXERCEES Pour le chantier objet de la proposition, je déclare que mon entreprise

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/10 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/10 SOMMAIRE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE Raison sociale : Représentant légal : Adresse : Code postal : Commune : Téléphone : Fax : Email : @ Site Web : www. Code NAF : N Siret : Date de

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

Fiche De Prétarification Assurance Decennale Et Rc Professionnelle

Fiche De Prétarification Assurance Decennale Et Rc Professionnelle Cette fiche résume les principaux éléments du risque, qui nous permettront de vous communiquer une approche de tarif. Ce tarif indicatif est valable deux mois et ne sera définitivement valide qu après

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) «Le Champ Pavé» - ST-MARCEL (71)

REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) «Le Champ Pavé» - ST-MARCEL (71) REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) «Le Champ Pavé» - ST-MARCEL (71) OBJET DE LA CONSULTATION : MAITRE D OUVRAGE ARCHITECTE - MAITRE D ŒUVRE ECONOMISTE BUREAU ETUDE Thermique - PSCV BUREAU ETUDE Electricité

Plus en détail

C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières)

C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) RÉHABILITATION 2 ÈME PHASE DES ATELIERS DE MÉCANIQUE DU SITE DE NICE C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE et PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION SARL F L O V A L 32 Rue des Folles pensées 62380 BLEQUIN 09 71 30 95 50 03 21 93 11 97 Assurances@floval.eu www.floval.eu Siret 513 837 229 00022 Ape 6622 z QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Formation à la prévention des risques électriques

Formation à la prévention des risques électriques Formation à la prévention des risques électriques PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL DES TÂCHES PROFESSIONNELLES LIÉES À L HABILITATION ÉLECTRIQUE POUR LA FORMATION DES ÉLÈVES DE LA FILIÈRE GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

Assurance Responsabilités Civiles des Entreprises de Construction

Assurance Responsabilités Civiles des Entreprises de Construction Assurance Responsabilités Civiles des Entreprises de Construction QUESTIONNAIRE 1. ASSURE (S) 1. Nom(s) ou Raison(s) sociale(s) de l ensemble des entités à assurer : a. Souscripteur du contrat : b. Autres

Plus en détail

VILLE DE VIC EN BIGORRE TRAVAUX DE VOIRIE ET RESEAU EAUX PLUVIALES AMENAGEMENT PLACE ET RUE CORPS FRANC POMMIES RUE LANNES REGLEMENT DE CONSULTATION

VILLE DE VIC EN BIGORRE TRAVAUX DE VOIRIE ET RESEAU EAUX PLUVIALES AMENAGEMENT PLACE ET RUE CORPS FRANC POMMIES RUE LANNES REGLEMENT DE CONSULTATION VILLE DE VIC EN BIGORRE TRAVAUX DE VOIRIE ET RESEAU EAUX PLUVIALES AMENAGEMENT PLACE ET RUE CORPS FRANC POMMIES RUE LANNES REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION 1. Nom et adresse de l organisme

Plus en détail

RC Décennale. Renseignements généraux

RC Décennale. Renseignements généraux RC Décennale Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Date d effet souhaitée Date d échéance Nom de l entreprise à assurer Nom et prénom du gérant Adresse entreprise Renseignements

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation Contrat ASSURANCE CONSTRUCTION des professionnels du bâtiment BATIRENOV 60 BOULEVARD ROBESPIERRE 78300

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation TBW56001 ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation Contrat ASSURANCE CONSTRUCTION des professionnels du bâtiment CONFORBAT 68 AV DE LA DIVISION

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22

RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION. Date de mise en application : 30/01/2014. QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22 RÉFÉRENTIEL CHAUFFAGE, VENTILATION, CLIMATISATION Date de mise en application : 30/01/2014 QUALIFELEC pr RE/0002 indice H Page 1/22 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Généralités 4 1.2 Entreprises

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE CONTRACTANTS GENERAUX 1 RENSEIGNEMENTS GENERAUX Merci de compléter ce document en lettres capitales Date d effet souhaitée : /

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

Guide. de rédaction des descriptifs de travaux. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Prescripteurs.

Guide. de rédaction des descriptifs de travaux. pour le développement du photovoltaïque dans le bâtiment en France. Prescripteurs. FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire Nos missions Le GMPV-FFB représente les métiers du bâtiment aptes à aborder de façon transversale les spécificités

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction

Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des entreprises de construction 1 INFORMATIONS GENERALES Effectuez-vous l une des activités suivantes? Désamiantage Travaux spéciaux Pisciniste

Plus en détail

PROCÉDURE ADAPTÉE REGLEMENT DE LA CONSULTATION

PROCÉDURE ADAPTÉE REGLEMENT DE LA CONSULTATION PROCÉDURE ADAPTÉE REGLEMENT DE LA CONSULTATION OBJET DE L OPERATION 88, VOSGES, Bussang Théâtre du Peuple Aménagement des loges et des bureaux de l'aile Nord Lot n 3 : Plomberie - sanitaires MAITRE D OUVRAGE

Plus en détail

SECURITIES & FINANCIAL SOLUTIONS EUROPE

SECURITIES & FINANCIAL SOLUTIONS EUROPE Questionnaire Assurance Responsabilité Civile Professionnelle des architectes, maîtres d œuvre, BET, ingénieurs conseils et contractants généraux. (Partie courtier) Nom Adresse CP N tel E-mail N ORIAS

Plus en détail

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Partie B :

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

INNOVIA ASSURANCES COMPAGNIE

INNOVIA ASSURANCES COMPAGNIE LISTE DES ACTIVITÉS REALISÉES DANS LE DOMAINE DU B. T. P. SUIVANT LA NOMENCLATURE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES AU 1ER SEPTEMBRE 2007 PRÉPARATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE 1. Démolition

Plus en détail

Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative

Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative Avenant n 1 relatif à la Charte d engagement définissant les conditions d obtention de la mention «RGE» «Reconnu Garant de l'environnement» relative aux signes de qualité délivrés aux entreprises réalisant

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (APPEL D OFFRES OUVERT) (RC) Maître de l ouvrage Ville d EVRON 4, rue de Hertford BP 210 53600 EVRON Objet de la consultation CONSTRUCTION DE VESTIAIRES

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE TOUS RISQUES CHANTIER MONTAGE ESSAIS Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur

Plus en détail

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement)

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement) LA MONNAIE DE PARIS 11, quai de Conti - 75 270 Paris cedex 06 Voie Romaine - 33 600 Pessac www.monnaiedeparis.fr Direction des Finances et de la Performance MAPA 75-15 RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION Version

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Pose, maintenance et dépose des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en sécurité Guillaume J.Plisson - pour l'inrs Des préconisations

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Questionnaire d'étude Pour la RC Décennale des Entreprises Étrangères

Questionnaire d'étude Pour la RC Décennale des Entreprises Étrangères Questionnaire d'étude Pour la RC Décennale des Entreprises Étrangères 2 Questionnaire d'étude Constitution du dossier décennal pour un projet spécifique. Ce formulaire est un document contractuel et ne

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES. Pièces du dossier : REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES. Pièces du dossier : REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES Commune d Etain Place Jean-Baptiste Rouillon 55400 ETAIN 03.29.87.10.35 mairie@ville-etain.fr MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES Pièces du dossier : REGLEMENT

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

DEMANDE D'ASSURANCE IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Raison sociale (sigle éventuel) : Nom et prénom de la personne en charge des questions d assurance :

DEMANDE D'ASSURANCE IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Raison sociale (sigle éventuel) : Nom et prénom de la personne en charge des questions d assurance : DEMANDE D'ASSURANCE IDENTIFICATION DU DEMANDEUR I... Raison sociale (sigle éventuel) : Nom et prénom de la personne en charge des questions d assurance : Forme juridique : Adresse du siège social : Adresse

Plus en détail

C.C.A.P. Réfection des plots Salle MATISSE. (Cahier des Clauses Administratives Particulières)

C.C.A.P. Réfection des plots Salle MATISSE. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Réfection des plots Salle MATISSE C.C.A.P. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Maître d ouvrage : Observatoire de la Côte d Azur (Établissement Public à Caractère Administratif. Décret 88

Plus en détail

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT

ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT Attestation d assurance R. décennale M PIONNIER SAMUEL 68 QUAI JEANNE D ARC 37500 CHINON ATTESTATION D'ASSURANCE RESPONSABILITÉ DÉCENNALE des ENTREPRISES DU BÂTIMENT (Ce document comporte une annexe "ACTIVITÉS

Plus en détail

Commune de Brignoles. Service des Travaux neufs

Commune de Brignoles. Service des Travaux neufs Commune de Brignoles Service des Travaux neufs MARCHE A PROCEDURE ADAPTE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 14/10/2011 1 SOMMAIRE 1 GENERALITES... 3 1.1 OBJET DU MARCHE... 3 1.2 INTERVENANTS...

Plus en détail

INGELYO SARL - Bureau d études et d Ingénierie Photovoltaïque

INGELYO SARL - Bureau d études et d Ingénierie Photovoltaïque NGELYO BRUNO BENSA 3 rue du Barri, EGUILLES 07 86 42 12 79 bruno.bensa@ingelyo.com Co-gérant associé responsable technique Ingénieur énergéticien des mines de Nancy Gestion de projets photovoltaïques o

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO DOM

ECO PRET A TAUX ZERO DOM 0% p TITRE I DE L ARRETE DU 25 MAI 2011 y Dans le cadre de la mise en application de l ECO PTZ DOM tel que définit dans l arrêté du 25 mai 2011, le groupe de travail de la commission technique de la CERBTP

Plus en détail

RÉFERENTIEL ET RÈGLEMENT DE QUALIFICATION

RÉFERENTIEL ET RÈGLEMENT DE QUALIFICATION PPF_DOC_015 V3.0 QUALIFICATION Professionnels de la piscine privée à usage familial RÉFERENTIEL ET RÈGLEMENT DE QUALIFICATION Version 3.0 SOCOTEC CERTIFICATION 89/93 avenue Paul Vaillant Couturier - 94250

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

Classe 1. 10. Maçonnerie et béton armé sauf précontraint in situ

Classe 1. 10. Maçonnerie et béton armé sauf précontraint in situ TABLE DES ACTIVITES 2012 En orange : activités soumises à dérogation En rouge : activités refusées à la souscription PREPARATION ET AMENAGEMENT DU SITE 1. Démolition Démolition d ouvrage par des moyens

Plus en détail

MULTIRISQUE DES ENTREPRISES DE LA CONSTRUCTION

MULTIRISQUE DES ENTREPRISES DE LA CONSTRUCTION REAS assurances Agence Steva Varela Cabral Rodriguez Agents Généraux 542, avenue du Général de Gaulle BP 324 06113 Le Cannet cedex Tél. : 04 92 18 76 76 Fax: 04 92 18 76 77 o. steva@areasagence.fr www.areas.frjo.steva

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation

ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation TBW56001 ATTESTATION D ASSURANCE RESPONSABILITE DECENNALE Fonctionnant selon les règles de la capitalisation Contrat ASSURANCE CONSTRUCTION des professionnels du bâtiment ENTREPRISE CHRISTOPHE MAUDUIT

Plus en détail

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65)

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) Atelier Etudes Charpentes 5, rue Marcel LAMARQUE 65600 SEMEAC Tél. : 05.62.37.19.13 Fax : 05.62.53.16.81 e.mail : aecexpertises65@aol.com Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) C.C.T.P. LOT 04 :

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE ET DECENNALE DES ENTREPRISES DE CONSTRUCTION Cadre réservé à SFS Origine de la demande :.... Gestionnaire :... Coordonnées du courtier Nom :.. Adresse :.. CP :..Ville :.. N tel :... E-mail :.. N ORIAS :. QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 En tant que propriétaire de votre bâtiment (qu il soit à usage commercial, professionnel ou d habitation collective), vous devez, par l intermédiaire

Plus en détail

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Vous entreprenez la construction ou la rénovation de votre habitation? Vous devez changer votre toiture, votre parquet, votre chaudière A QUI

Plus en détail

L habilitation électrique BF-HF

L habilitation électrique BF-HF Fiche Prévention - G3 F 02 15 L habilitation électrique BF-HF Depuis le 1 er juillet 2011, l habilitation électrique est obligatoire et vise à renforcer la maîtrise du risque électrique. Elle s appuie

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

SOPAQ. Guide pour la rédaction. Guide pour la rédaction du SCHÉMA ORGANISATIONNEL DU PLAN D ASSURANCES QUALITÉ S O P A Q SOPAQ

SOPAQ. Guide pour la rédaction. Guide pour la rédaction du SCHÉMA ORGANISATIONNEL DU PLAN D ASSURANCES QUALITÉ S O P A Q SOPAQ Guide pour la rédaction du SCHÉMA ORGANISATIONNEL DU PLAN D ASSURANCES QUALITÉ S O P A Q 1 Ce cadre se veut exhaustif Seules les parties pertinentes pour le projet doivent être remplies. Rappel : Le Schéma

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines»

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines» Société Anonyme d HLM à Conseil d Administration 138Boulevard Des Deux Croix BP 83209 49 017 ANGERS Cedex 02 Téléphone 02 41 33 75 90 Télécopie 02 41 33 73 98 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure librement définie

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Procédure librement définie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Référence marché n 03-2014 Procédure librement définie Régie par l article 10 du décret n 2005-1742 pris en application de l ordonnance n 2005-649 du 6 juin 2005 Objet de l

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GUJAN-MESTRAS Direction Générale des Services Service Achats Marchés Place du Général De GAULLE 33470 GUJAN MESTRAS Tél: 05 57 52 57 52 Fax: 05 57 52 57 50 DÉMOLITION

Plus en détail

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT

DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT : 04.93.80.71.98 DEMANDE D'ETUDE PROGRAMME D'ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ET DECENNALE DES CONTRACTANTS GENERAUX IDENTITE DU PROPOSANT Nom ou dénomination commerciale :.. Forme Juridique :... Adresse

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

TRAVAUX D INSTALLATION DE VIDEOSURVEILLANCE

TRAVAUX D INSTALLATION DE VIDEOSURVEILLANCE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Ville de Cuges les pins Direction des Services Techniques et Urbanisme Hôtel de Ville Place Stanislas Fabre 13780 CUGES LES PINS Tél. : 04 42 73 80

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE Commune de SAINT-AUBIN-D AUBIGNE SALLE OMNISPORTS FOURNITURE ET POSE DE PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUES POUR UNE PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE AVEC REVENTE REGLEMENT DE CONSULTATION

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PREFECTURE DE VAUCLUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DE VAUCLUSE SERVICE LOGEMENT SOCIAL 84905 AVIGNON CEDEX 9 PROCEDURE ADAPTEE en application de l article 28 du code des marchés publics

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00 Lieu

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Fiche De Prétarification Assurance Décennale Et Rc Professionnelle

Fiche De Prétarification Assurance Décennale Et Rc Professionnelle Cette fiche résume les principaux éléments du risque, qui nous permettront de vous communiquer une approche de tarif. Ce tarif indicatif est valable deux mois et ne sera définitivement valide qu'après

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS

8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578. 31, rue de la Plaine 75020 PARIS 8, rue Brémontier 75017 PARIS Tél : 01 40 53 06 15 N ORIAS 08 042 578 31, rue de la Plaine 75020 PARIS QUESTIONNAIRE DOMMAGES OUVRAGE Pour étude tarifaire CLIENT/PROSPECT : Secteur commercial : Date de

Plus en détail