La grippe adhère à la Turquie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La grippe adhère à la Turquie"

Transcription

1 minutes paris grand paris L histoire au menu de la Coupole La brasserie de Montparnasse revient sur ses 80 ans en exposant des photographies. P.3 high-tech Téléphonie:Free restreint la gratuité Pèlerinage à La Mecque:le hadj n attend plus le nombre des années Sur les musulmans de France partis depuis fin décembre en Arabie saoudite, un tiers a moins de trente ans. Quelles sont les motivations de ces jeunes pèlerins? P. 6 Hier dans un village à 60 kilomètres d Istanbul. N 881 MARDI 10 JANVIER 2006 M. BUREAU / AFP S. POUZET / 20 MINUTES L opérateur facture désormais les appels vers les abonnés autres que ceux de France Télécom. P. 25 rallye Un mort sur la piste du Dakar météo 0 C le matin Le motard australien Andy Caldecott a été victime hier d une chute fatale en Mauritanie. P C l après-midi CEM TURKEL / AFP La grippe adhère à la Turquie La grippe aviaire s étend progressivement à toute la Turquie. Depuis le début du mois, on dénombre 14 personnes contaminées. L Europe renforce ses restrictions. P lecteurs source: ISL-GfK, (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes et Toulouse) LNM grand paris 2 france 6 monde 9 économie 11 emploi 12 sport 16 sciences 19 culture 23 guide 26 télévision 28

2 grand paris 2 MARDI 10 JANVIER 2006 JUSTICE Le coaccusé de Bonnal demande pardon Jean-Claude Bonnal, qui comparaît depuis le 4 décembre devant la cour d assises du Val-de-Marne pour un quadruple meurtre à Athis- Mons en 2001, a nié en bloc hier, malgré les aveux partiels de l un de ses coaccusés, qui a demandé pardon aux familles des victimes. Douze ans de prison pour la nourrice Marie-Christine Atouillant, jugée depuis mercredi aux assises des Hauts-de-Seine pour avoir provoqué la mort d un bébé dont elle était la nourrice, a été condamnée hier soir à douze ans de réclusion criminelle. DÉMOCRATIE Associations dans le 8 e Une maison des associations a été inaugurée hier rue Vernet (8 e ). Sept ont déjà été ouvertes à Paris dans les 3 e, 7 e,12 e,13 e, 18 e,19 e et 20 e arrondissements. Réunion de conciliation autour du bois de Vincennes Même s il ne dépend que de Paris, l avenir du bois de Vincennes passionne les communes limitrophes. Hier, Bertrand Delanoë (PS) rencontrait une association de maires des communes concernées, de droite, pour parler aménagements. Pomme de discorde : la Foire du Trône, qui investit la pelouse de Reuilly chaque printemps et dont «les riverains subissent les nuisances», selon Jean-Marie Brétillon, maire (UMP) de Charenton. Mais Bertrand Delanoë a confirmé que la foire ne déménagerait pas, malgré ce que réclament ces communes, qui évoquent «un terrain à Brunoy» (Essonne). Les quinze hectares de terrain dédiés à la foire devraient être ouverts plus souvent au public «grâce à une Vols du RER D: deux jeunes mis en examen Deux des treize jeunes arrêtés samedi en gare de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), après le racket de voyageurs dans le RER D entre Melun et Paris, ont été mis en examen hier à Créteil. Ils sont soupçonnés d avoir détroussé des voyageurs après être montés dans le train à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne). Trois passagers ont porté plainte pour vol, mais aucune violence n a été commise. L. LAUTARD / SIPA clôture modulable», indique Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris chargé de l Intercommunalité. La discussion a été plus conciliante sur la circulation. Paris travaille à la mise en place de tarifs de stationnement plus homogènes dans le bois, et des maires évoquent l idée Certaines communes aimeraient que la foire du Trône quitte la pelouse de Reuilly. d y créer des couloirs de bus «qui continueraient dans nos communes», précise le maire de Charenton. Ce dernier compte placer toute sa ville en zone bleue d ici à quelques mois, «et les autres devront suivre sinon ils récupéreront toutes nos voitures» ajoutet-il. Magali Gruet Négociations bloquées à Alfortville Le député-maire d Alfortville (94) attend que les esprits se calment. Le rendezvous prévu hier avec des familles de mal-logés a été reporté à cause de projectiles incendiaires lancés vendredi soir contre la mairie. René Rouquet (PS) ne fait pas ouvertement le lien entre les mystérieux incendiaires et les mal-logés soutenus par M gr Gaillot. Mais il estime que la pression accumulée par plusieurs semaines de revendications a pu «échauffer les esprits.» Les projectiles, dont l un visait un fonctionnaire, sont en cours d analyse. Quelques minutes avant, un interlocuteur anonyme qui réclamait un logement, menaçait de faire brûler la mairie. UMP:l adjoint de Panafieu contre-attaque L adjoint de Françoise de Panafieu compte porter l affaire devant les tribunaux. Jérôme Dubus, adjoint (UMP) chargé de l Urbanisme dans le 17 e arrondissement, n a pas apprécié d être désigné comme étant le commanditaire d un sondage Ifop paru le 22 novembre dernier dans Le Parisien, très favorable à sa patronne. Candidate aux primaires UMP pour les municipales de 2008, Françoise de Panafieu avait été placée loin devant ses trois concurrents, S. POUZET / 20 MINUTES Jean Tiberi, Claude Goasguen et Pierre Lellouche. Egalement délégué général du Medef Ile-de-France, Jérôme Dubus travaille en étroite collaboration avec Laurence Parisot, présidente du Medef, mais aussi de l Ifop. Un mélange des genres qui fait tache au sein de l UMP Paris, même si son président, Philippe Goujon, admet que «l on ne peut pas dire que le sondage est truqué». Jérôme Dubus dénonce quant à lui une «soidisant lettre des RG» qui l incrimine et circule depuis quelques jours, et qu il compte attaquer «pour faux et usage de faux». M. G.

3 MARDI 10 JANVIER 2006 grand paris 3 La brasserie en COLLECTION LA COUPOLE SOCIAL Appel à la grève à Hewlett-Packard La CGT et la CFDT de Hewlett-Packard appellent tous les salariés du groupe à «cesser le travail» ce matin. «Des initiatives spectaculaires» seront prises devant l entrée des sites, dont la plupart sont en Ile-de-France. Parallèlement, une réunion sur le plan de sauvegarde de l emploi doit avoir lieu aujourd hui aux Ulis (91). Le plan de restructuration de HP prévoit la suppression de emplois en Europe, dont en France. T. CAPLAIN / LIEU-DIT / 20 MINUTES Patrimoine La brasserie Art déco de Montparnasse revient sur ses 80 ans d histoire La Coupole expose ses mythes Un soupçon de nostalgie souffle sur Montparnasse. A l aube de ses 80 ans, La Coupole expose une cinquantaine de clichés noir et blanc retraçant son «âge d or». Hier soir, la brasserie parisienne conviait ses meilleurs clients à un vernissage privé. «Au départ, c était comme d accrocher nos tableaux de famille. Face à l engouement du public, on a sorti une plaquette et organisé cette soirée», explique le directeur du restaurant, Jean-Marie Riberpray. Entièrement rénovée en 1988 après son rachat par le groupe Flo, La Coupole a retrouvé son éclat d origine. Les seize piliers peints par de grands artistes du Montparnasse des années 1930 ont été nettoyés, les luminaires d époque réédités Mais lors des travaux, la terrasse et le boulodrome du 1 er étage ainsi que la fontaine centrale ont été supprimés. On ne voit plus les scènes excentriques d antan : Kiki dansant nue dans le bassin en fin de soirée, Dali déjeunant avec ses panthères ou Giacometti peignant dans un coin toute la journée. On n y danse plus l après-midi, mais, plus classiquement, certains soirs. Et les rendez-vous galants de vieilles dames et jeunes hommes sont désormais rangés dans les légendes. Le restaurant, classé Monument historique, voit encore défiler le Tout-Paris des arts, de la politique et des affaires. Le midi, la salle est pleine d habitués venant notamment profiter de la formule express à 15. Parmi eux, beaucoup de retraités, dont certains regrettent le bouillonnement d antan. «La brasserie reste un lieu de brassage», selon le directeur. Nommé responsable du patrimoine historique des brasseries Flo un poste unique dans la restauration, Georges Viaud reste quant à lui gardien de l esprit des lieux. Cet ancien chef de rang assure que «si les tables pouvaient parler, elles raconteraient le rôle de la Coupole dans l histoire de l art du XX e siècle». Sophie Caillat 102, bd du Montparnasse (14 e ). Exposition gratuite à l intérieur du restaurant jusqu au 20 avril. >Un reportage photo sur notre site URBANISME Médiathèque rénovée à Montrouge Après deux ans et demi de travaux, la nouvelle médiathèque de Montrouge (92) ouvre aujourd hui ses portes. Nouveau logiciel de recherche, nouveau mobilier et nouvelles collections de DVD attendent le public au 32, rue Gabriel-Péri. PRÉCISION Suite à notre article sur l occupation d un local municipal à Nanterre (Hautsde-Seine) par des sans-papiers (20 Minutes d hier), la mairie tient à démentir toute pression exercée par le ministère de l Intérieur pour agir avec fermeté.

4 4 grand paris MARDI 10 JANVIER 2006 Un atelier de journalisme à Bobigny SOCIAL Grève aux Assedic Dix-huit antennes Assedic sur les trente et une de l Ouest francilien étaient fermées hier pour cause de grève, a indiqué une intersyndicale. Les salariés protestent contre la menace de licenciement qui plane «sur sept employés». L un d entre eux a été reçu en entretien préalable au licenciement jeudi dernier. IMMIGRATION Naturalisation à Saint-Denis Un bureau des nationalisations est ouvert depuis hier à la sous-préfecture de Saint-Denis (93), 39 bis, rue de Strasbourg. Recevant uniquement sur rendez-vous, il traite les demandes de neuf communes du département. ÉDUCATION Etudier au Canada Le Centre d information et de documentation jeunesse organise aujourd hui une journée sur le thème des études au Canada. Treize universités canadiennes francophones, anglophones et bilingues y seront représentées. Une conférence aura lieu à 15 h au 101, quai Branly (15 e ). Renseignements : Amener les jeunes de Seine-Saint-Denis aux métiers de la presse écrite. Développer leur sens critique, leur capacité d analyse. C est l objectif que se sont fixé le magazine Regards et la ville de Bobigny en créant le premier atelier de journalisme en France, une formation professionnelle gratuite destinée à un large public. Aucun diplôme n est exigé pour y accéder. «Seule la motivation compte», insiste Rémi Douat, du mensuel Regards. Un sacrifice réglementé pour l Aïd La préfecture de police de Paris a rappelé hier la réglementation en vigueur pour l abattage des moutons à l occasion de la fête musulmane de l Aïd-el-Kébir, qui commence aujourd hui. Il est interdit de procéder à l abattage rituel en dehors des abattoirs. Les moutons peuvent être achetés vivants, mais doivent être sacrifiés dans des abattoirs agréés, dont une liste est disponible au conseil régional du culte musulman (CRCM). Le vice-président du CRCM, Khaled Bouchama, a constaté hier matin que l hypermarché Carrefour de Stains (93) proposait «une viande marquée Aïd, qui ne l est pas». «La livraison des carcasses est promise pour 8 h 30», alors que selon le rite, «l abattage ne doit commencer qu après le lever du soleil, vers 8 h 45». Carrefour a démenti hier, affirmant que la viande commercialisée aujourd hui est «préparée selon les rites musulmans». Le CRCM dénonce aussi l absence d abattoir temporaire pour les musulmans de Seine- Saint-Denis, alors qu il y en a cinq en Seine-et-Marne. Dispensés sur le site de l IUT de Bobigny, les cours ont débuté hier soir. Ils auront lieu tous les lundis et certains samedis. Rémi Douat espère que cette initiative sera un premier pas pour «raccourcir la distance qui s installe entre la presse et son lectorat», et participera à «lutter contre l homogénéité du journalisme». La vingtaine de places disponibles a trouvé preneurs en quelques semaines seulement. «On a un public très Les couloirs du métro en sont déjà truffés, les caméras de vidéosurveillance se généralisent dans les wagons. Les nouvelles rames qui équiperont les lignes 2, 5 et 9 à partir de fin 2007 (lire notre édition d hier), présentées hier à Bobigny (93), sont «ce qu il y a de mieux en matière de sécurité», selon la présidente de la RATP, Anne-Marie Idrac. Dans chaque train, quatre caméras cachées derrière des vitres teintées filmeront les voyageurs. Nouveauté : le conducteur, qui jusqu à présent ne pouvait que communiquer oralement, pourra observer ce qui se passe dans son dos. En cas d incident, un écran s allumera dans sa cabine. Ces images seront obligatoirement enregistrées au PC sécurité. «L information ira plus vite, c est rassurant varié, se réjouit Rémi Douat, qui va de la lycéenne à l adulte en réinsertion.» Ziad Ouedrani, en deuxième année d histoire à l université Paris-XIII de Villetaneuse, envisage de faire une école de journalisme, mais «connaît mal ce milieu». Il espère que ce cursus l aidera à «y voir plus clair». «Généralement, ce sont des personnes intéressées par le journalisme et les sujets d actualité. En revanche, elles lisent peu la presse quotidienne», remarque Rémi Douat. L objectif de l atelier sera aussi de leur en donner le goût. Mickaël Bosredon site Les cours sont donnés sur le site de l Illustration. Inaugurée en 1933, elle était alors la plus grande imprimerie d Europe. Réhabilitée par Paul Chemetov, elle accueille depuis 2001 l IUT de Bobigny. Caméras embarquées dans le futur métro Fin 2007, sur les lignes 2, 5 et 9, des caméras permettront au conducteur de voir ce qui se passe dans la rame. libertés L excès de caméras nuit-il au respect de la vie privée? La patronne de la RATP ne craint pas les critiques. pour les conducteurs», estime un formateur. Posant aux commandes du nouveau métro, le ministre des Transports n a pu échapper aux questions sur la sécurité. Au surlendemain d une nouvelle agression dans un train de banlieue, Dominique Perben «comprend que les usagers aient peur. C est pour ça qu il faut des mesures concrètes.» Bruno Faure «Mon intuition est favorable, la sécurité est même un atout commercial», estime Anne-Marie Idrac. S. ORTOLA / 20 MINUTES

5

6 france 6 MARDI 10 JANVIER 2006 JUSTICE Greenpeace dans le rouge Greenpeace, deux de ses anciens responsables et douze militants qui avaient bloqué, en 2003 à Chalon-sur- Saône, un camion de la Cogema chargé de plutonium, ont été condamnés hier à des amendes de 500 à FAITS DIVERS Délinquance en baisse Le nombre de faits de délinquance relevé par la police et la gendarmerie a diminué de 6,47 % en décembre 2005 par rapport au même mois de l année précédente. La baisse sur l année 2005 devrait être comprise entre 1,5 % et 2 %. Une chirurgienne mise en examen Une chirurgienne belge a été mise en examen samedi pour tentative d empoisonnement pour avoir injecté une surdose d insuline à une patiente de 74 ans, hospitalisée à Belley (Ain). ÉDUCATION Rentrée normale à Etampes Les élèves du lycée professionnel Louis- Blériot, à Etampes (Essonne), ont repris normalement le chemin des cours aujourd hui, après l agression d une enseignante fin décembre. Religion Les jeunes musulmans de France grossissent les rangs des pèlerins à La Mecque Les pèlerinages forment la jeunesse D après le consulat d Arabie saoudite, un tiers des musulmans de France partis, depuis fin décembre, faire le grand pèlerinage à La Mecque ont moins de 30 ans. Ce regain d intérêt manifesté en particulier par les jeunes Algériens, Marocains et Turcs révèle un changement profond de conception. «Il y a cinq ans, les musulmans avaient à l esprit qu il fallait attendre la quarantaine pour effectuer ce devoir religieux fondamental, puisque c est l un des cinq piliers de l islam», explique Khalil Merroun, recteur de la mosquée d Evry. Aujourd hui, «les pèlerins ne réalisent plus le hadj pour se purifier de leurs péchés, mais pour fonder une vie plus solide, plus sereine», précise Ahmed Bakcan, vice-président de la commission pèlerinage du Conseil français du culte musulman. D après lui, les images de millions de musulmans tournant autour de la kaaba retransmises à la télévision ont un impact très fort sur des jeunes «en mal de spiritualité». Autre explication de cet engouement : «Les jeunes sont de plus en plus pragmatiques, «J en suis revenu plus sage, mais déboussolé» Miloud Ismaili 29 ans, pèlerin régulier à La Mecque, auteur de Comment se concentrer dans la prière (Ed. Les Jumeaux). Qu est-ce qui vous a poussé à réaliser ce pèlerinage? J avais déjà visité les lieux saints, alors je voulais vivre à La Mecque une expérience spirituelle profonde. Comme je vivais ma foi de manière très personnelle, privée, sans idée religieuse poussée, j ai choisi de partir en indépendant, avec trois amis intimes, loin des agences de voyages autoproclamées et des associations profiteuses. S. POUZET / 20 MINUTES A. HAIDER / EPA / SIPA Prière du vendredi midi à la Grande Mosquée de La Mecque. ils préfèrent partir avant d être installés et d avoir des enfants», estime Messaoud Boumaza, directeur de l association des jeunes musulmans de Strasbourg. Parmi les recrues 2006, de jeunes couples pas forcément très pratiquants et de jeunes femmes actives, pas toujours voilées, qui pratiquent «un islam moins complexé», poursuit Avez-vous été déçu ou surpris, une fois sur place? Déçu, absolument pas. J étais noyé au milieu de ces musulmans venus de tous les continents. Parfois, pendant certaines prières, le silence était limite gênant. J avais l impression d être déconnecté. Mais certains jeunes musulmans français de ans se comportaient mal, surtout lors du petit pèlerinage de l Oumra. Ils étaient bruyants, peu concentrés lors des prières. Ils ne sont pas méchants, mais immatures. Ils partent par effet de mode. Je me demande qui prend la responsabilité de les emmener sans préparation religieuse. Les parents doivent payer le voyage, pensant que ça leur ferait du bien. Vous êtes-vous senti parfois en insécurité? La Mecque a un côté très Messaoud Boumaza. Les moyens de transport diversifiés et la concurrence entre agences de voyages permettent de partir pour Le pèlerinage se démocratise, et les jeunes comptent bien en profiter. L. de C. drame Soixante-seize personnes sont mortes dans l effondrement d un hôtel, dimanche, à La Mecque. Parmi les victimes, treize personnes venues de France, la plupart d Auvergne. L hôtel était vétuste et avait largement dépassé ses capacités d accueil. vieux souk, avec pleins d hôtels vieillots et fissurés. Dans les petites chambres pour pèlerin qu on loue, on cuisine sur des réchauds. Pas étonnant qu il y ait des accidents. Quant aux mouvements de foule, on ne peut pas y échapper. On se fait vite piétiner. Le pèlerinage a-t-il modifié votre foi? J en suis revenu plus sage, plus éclairé, mais assez déboussolé et perdu. Le matérialisme et l égoïsme ambiants m ont décidé à témoigner et à écrire un livre. Mais je regrette de ne pas retrouver la même ferveur dans les mosquées. Recueilli par Laure de Charette

7 MARDI 10 JANVIER 2006 france 7 Fourniret extradé en France pour y être jugé Il est revenu sur son terrain de chasse privilégié. Le tueur en série présumé, Michel Fourniret, a été extradé hier de Belgique vers la France, afin d y être jugé pour les meurtres de sept jeunes filles. Il y a un mois, son ex-femme, Monique Olivier, avait déjà été transférée vers l Hexagone. Escorté sous très haute surveillance policière menottes et lunettes noires qui réduisent la vision, il est arrivé en fin de matinée au poste-frontière de Gué-d Hossus (Ardennes). Incarcéré depuis juin 2003, Fourniret a été conduit à la prison de Châlons-en-Champagne. Agé de 63 ans, il doit comparaître devant les assises de Charleville-Mézières d ici à la fin de l année. Soupçonné de treize meurtres d adolescentes et de jeunes filles, son procès ne concernera que ceux de six Françaises et d une Belge, mortes entre 1987 et Fourniret a été arrêté en juin 2003 pour le rapt raté d une fillette dans les Ardennes belges. Un an plus tard, son masque d homme banal tombe, Monique Olivier révélant son passé de La polémique sur l affaire d Outreau se déplace sur la commission d enquête parlementaire, dont les auditions commencent aujourd hui. Le Syndicat de la magistrature (SM) a demandé hier aux trente députés d «imposer la publicité des débats». Pour l instant, la commission a fait du huis clos la règle, tout en laissant la possibilité aux magistrats, experts ou accusés d être entendus en présence de la presse. Ce qu a, par exemple, souhaité le juge Fabrice Burgaud. Mais le choix des parlementaires divise. Le SM les accuse de «se défausser de leurs prérogatives». Pire, Roselyne Godard, acquittée des P. HUGUEN / AFP Le tueur en série présumé, âgé de 63 ans, a été escorté sous très haute surveillance policière. meurtrier. Condamné dès les années 1960 pour des faits sexuels, il rencontre cette visiteuse de prison alors qu il est incarcéré à Fleury-Mérogis pour viols sur mineurs. A sa sortie, en 1987, ils s installent dans l Yonne puis dans les Ardennes françaises, où il débute sa carrière d assassin. Quatre jeunes filles françaises et une belge sont tuées Outreau, débats publics? SIPA Roselyne Godard. accusations de pédophilie, ne s exprimera pas devant la commission pour protester contre le huis clos. «J espère qu elle va revenir sur sa décision», a commenté hier André Vallini, président (PS) de cette commission chargée de faire la lumière sur ce «désastre judiciaire». entre 1987 et 1990, puis deux autres Françaises en 2000 et 2001, après que le couple est parti vivre en Belgique en Restent des questions : Fourniret est-il, comme il l affirme, resté inactif entre 1990 et 2000? Et quel rôle exact a joué Monique Olivier? Comparse malgré elle de son mari qui la terrorisait, ou complice active? Bastien Bonnefous La Corse-du-Sud, championne des assassinats, mais pas des témoins Le bilan 2005 dressé hier par le procureur d Ajaccio fait état de 24 meurtres et assassinats ou tentatives en Haute- Corse, contre 27 en «Cela reste très au-dessus de la moyenne nationale», constate José Thorel. Ces morts sont c est dit! procès Hier, Francis Nachbar, le procureur de Charleville-Mézières, a indiqué qu il souhaitait un procès «le plus rapidement possible», sans donner de date. Plusieurs familles de victimes le réclament pour septembre. «presque tous liées au banditisme» et à des règlements de comptes. «Le taux d élucidation est très faible faute de témoignages, alors que parfois, ces homicides sont commis devant des dizaines de personnes», déplore-t-il. La réussite scolaire ne s impose pas par décret, elle ne se décide pas Rue de Grenelle. Les inspecteurs de l Unsa ont dit hier qu ils interpréteraient «avec discernement» la circulaire sur l apprentissage de la lecture, qui interdit la méthode globale. JUSTICE Un autre procès Elf Le juge financier parisien Renaud van Ruymbeke vient d ordonner le renvoi en correctionnel de vingt personnes dans un volet de l affaire Elf concernant des emplois présumés fictifs. SOCIAL Isochem dégraisse La société Isochem, filiale de la Société nationale des poudres et explosifs, doit annoncer aujourd hui la suppression de 59 postes, lors d un comité d entreprise à Paris. PRESSE Le plan «Libé» expertisé Un rapport d experts, remis hier au comité d entreprise de Libération, critique le projet de restructuration de la direction du journal, dénonçant «une réponse financière à court terme». SÉCURITÉ Passeport biométrique en vue Le ministère de l Intérieur va assurer lui-même, à partir de mai, la production des passeports biométriques exigés par les Etats-Unis. La justice doit trancher un contentieux avec l Imprimerie nationale.

8 8 france MARDI 10 JANVIER 2006 SOCIAL Les routiers escargots d Alsace Quelque 220 poids lourds ont mené hier des opérations escargots en Alsace à l appel des fédérations de transporteurs routiers, opposées à une taxe sur les poids lourds en transit dans cette région. POLITIQUE Royal encensée au Chili Michelle Bachelet, candidate de la gauche à la présidentielle au Chili, a prédit hier à Ségolène Royal, venue la soutenir, un destin national. Elle lui a souhaité de «connaître le succès». Deux millions d enfants pauvres en France, en 2006 L Union des familles en Europe (UFE) publie aujourd hui une étude sur les minima sociaux dont bénéficient 1,6 million des 2 millions d enfants pauvres en France. Actuellement, le seuil de pauvreté est de 768 par mois et par adulte. Voici quelques conclusions du rapport. Répartition Le RMI bénéficie à enfants, l allocation de solidarité spécifique (ASS) à , l allocation de parent isolé (API) à et l allocation pour adulte handicapé (AAH) à Progrès Les sommes versées sont plus équitablement réparties en 2005 qu en Le sort des familles élevant des adolescents s est globalement amélioré. Familles nombreuses Sur les 2 millions d enfants pauvres, environ vivent dans des fratries de quatre ou plus. Car, avec par mois, FACELLY / SIPA Le seuil de pauvreté est aujourd hui de 768 par mois et par adulte. Ici, une famille à Montreuil (Seine-Saint-Denis). une famille de cinq enfants dispose de 2,80 pour manger par personne et par jour. Elle vit donc 30 % en dessous du seuil de pauvreté. Contradictions Le plafond de la couverture médicale universelle (CMU) est le même pour un célibataire que pour un couple qui a cinq enfants. Par ailleurs, les parents pauvres perçoivent des prestations familiales inférieures à celles de parents gagnant le Smic. Propositions L UFE demande des mesures d urgence : revalorisation du RMI de 200 par mois, parité des minima entre couples et parents isolés et prolongement des prestations familiales jusqu à 22 ans. Enfin, elle propose la refonte des quatre minima sociaux en un système unique. Arnaud Sagnard Gaudin se rêve président du Sénat Jean-Claude Gaudin briguera probablement la présidence du Sénat en Dans une interview accordée à 20 Minutes-Marseille, le viceprésident de l UMP et maire de Marseille ne fait pas mystère de l intérêt qu il porte au fauteuil aujourd hui occupé par Christian Poncelet. Songet-il à s y installer un jour? «Evidemment! répond-il. A qui ça déplairait? D autant que j en prends l habitude, puisqu en tant que vice-président, je dirige parfois les séances.» Seul hic, Jean-Pierre Raffarin a le même projet. Jean-Claude Gaudin affirme par ailleurs, au sujet de Villepin et Sarkozy, qu il «n y a pas de rivalité» entre les deux hommes. Pas plus qu entre lui et Raffarin? > Retrouvez l intégralité de l interview du maire de Marseille. JUSTICE Euthanasie, l infirmière parle L infirmière Chantal Chanel, renvoyée aux assises pour avoir injecté une substance mortelle à une malade du cancer en fin de vie, a expliqué hier n avoir «pas pu faire autrement, humainement». EUROPE Chirac souhaite des «e-vœux» Jacques Chirac a, pour la première fois, adressé ses vœux par Internet, hier, aux citoyens des 25 pays de l UE, leur souhaitant «une grande année de progrès européen». En ligne sur Bile-toi, tu vas maigrir J. LEVY / AFP L Inserm a présenté hier les résultats d une étude tendant à prouver que les acides biliaires seraient capables de prévenir l obésité. Des travaux réalisés sur des souris par l Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg ont montré que «l ajout d acides» de la bile, substance sécrétée par le foie, à une alimentation très riche en graisses est «capable de prévenir l obésité» chez l animal et de «faire maigrir des souris rendues obèses». Ces résultats ont été confirmés, in vitro, sur l homme, via des cultures de cellules graisseuses. Selon les chercheurs, Des travaux ont été réalisés sur des souris. l administration d acides biliaires augmente la dépense énergétique chez la souris et prévient l obésité. Par ailleurs, des rongeurs rendus obèses sont revenus à leur poids normal en un mois. Près d un Français sur dix souffre de surpoids, et l Organisation mondiale de la santé compare l obésité à une «épidémie», avec 300 millions de personnes touchées dans le monde. «Klein-Familie», traces de peinture identiques Les soupçons se confirment. Les traces de peinture retrouvées sur la coque du cargo maltais Sichem-Pandora sont identiques chimiquement à la peinture verte du Klein-Familie, naufragé jeudi, a déclaré hier le procureur de Cherbourg, Michel Garrandaux. De plus, des éclats de peinture orange identifiés sur les débris du Klein-Familie sont également de la même nature que la peinture qui recouvre le navire maltais. Selon le procureur de Cherbourg, la justice dispose désormais d «éléments sérieux permettant d établir que le cargo maltais est bien impliqué dans cette collision». La justice française a reçu une demande des autorités maltaises compétentes dans ce dossier de ne pas autoriser le départ de Dunkerque du Sichem-Pandora. Les enquêteurs de la gendarmerie maritime vont prochainement procéder à une nouvelle audition du commandant du Sichem-Pandora, ainsi que de son commandant en second, qui était à la passerelle au moment des faits. Axel Eitzen, l armateur du Sichem-Pandora, s est déclaré «surpris d entendre parler de cette possible implication», hier soir lors d une conférence de presse. «Ni l équipage, ni les officiers n ont entendu le Klein- Familie. Ils n ont eu aucune connaissance de la survenue de l accident», a-t-il ajouté.

9 monde 9 MARDI 10 JANVIER 2006 S. ZAKLIN / EPA / SIPA Planche, une libération et des interrogations Les circonstances de libération de l ex-otage français en Irak Bernard Planche, de retour depuis hier soir, restent entourées de zones d ombre. A son arrivée, l ingénieur n a pas souhaité s exprimer sur sa détention «en raison de [son] état de faiblesse». Enlevé le 5 décembre, Bernard Planche aurait été détenu dans une ferme de la région d Abou Ghraib, à quelques dizaines de kilomètres à l ouest de Bagdad. Il aurait été libéré samedi lors d un contrôle de l armée américaine, mais les circonstances de cette libération divergent. Selon une source de sécurité irakienne, il aurait été abandonné au bord d une route par ses ravisseurs, surpris par un poste de contrôle imprévu. Mais selon un officier américain, il se serait échappé par la fenêtre de la ferme dans laquelle il était détenu, ses gardiens s étant enfuis en raison d une opération de bouclage de la région par les forces de la coalition. Sa détention et les raisons de sa présence en Irak restent Ariel Sharon sort du coma Le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, a bougé légèrement son bras et son pied droit hier, alors que ses médecins le sortaient progressivement de son coma. Il n a pas ouvert les yeux, mais respirait seul, premier signe J. GUEZ / AFP d une activité cérébrale. Il est toutefois encore trop tôt pour déterminer les dégâts causés à son cerveau. Selon les médecins, le processus de réanimation pourrait prendre «plusieurs jours» et Sharon n est pas encore hors de danger. Felix Umansky, un des chirurgiens de Sharon, hier. Bernard Planche, sa fille et sa nièce, hier soir sur la base aérienne militaire d Orléans. Il n a pas souhaité s exprimer sur sa détention. elles aussi assez mystérieuses. L organisation que cet ingénieur de 52 ans a fondée luimême, AACCESS, est quasiment inconnue. Une organisation arabo-américaine porte le même sigle, mais assure qu elle n a rien à voir avec Bernard Planche. De même, des diplomates ont accusé à mots couverts cet homme, qui vivait apparemment seul et sans protection à Bagdad, de ne pas être rentré en France plus tôt. Aucune indication n a filtré non plus sur les motifs du rapt : crapuleux ou politique. Enfin, la revendication absurde des ravisseurs, le «Bataillon de la vigie pour l Irak», continue de susciter des interrogations. Ce groupe inconnu réclamait la fin de «la présence illégitime de la France» dans ce pays bien que Paris n a aucun engagement militaire connu en Irak. A. de C. retour Bernard Planche est arrivé hier soir à 21 h 30 sur la base d Orléans. Accueilli par le ministre des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, il doit être «débriefé» et interrogé pendant au moins une journée par les services secrets français (DGSE). Le procès du «capitaine Crochet» s ouvre à Londres Le procès d Abou Hamza, la figure emblématique du «Londonistan», la communauté islamiste radicale installée à Londres, a débuté hier dans la capitale britannique. L ancien imam de la mosquée salafiste Finsbury Park est poursuivi pour quinze chefs d accusation, dont l incitation à la haine raciale, au meurtre et au terrorisme. Surnommé «le capitaine Crochet» par la presse populaire il a perdu ses deux mains et un œil en combattant les Soviétiques en Afghanistan, Abou Hamza avait dû cesser ses sermons enflammés en faveur du djihad en janvier 2003, après avoir été officiellement démis de ses fonctions. Cette mesure ne l avait cependant pas réduit au silence. Il avait continué à prêcher dans la rue, jusqu à son arrestation en mai 2004 dans le cadre d une demande d extradition des Etats-Unis pour faits présumés de terrorisme. Repoussé plusieurs fois, son procès illustre le revirement de Londres, longtemps accusé de laxisme vis-à-vis des islamistes, depuis les attentats du 11 Septembre. Les débats ne devraient pas commencer avant demain, mais la sélection des jurés pouvait être terminée hier soir. F. V. AUTRICHE Schüssel «europtimiste» sur la Constitution Même si elle apparaît «difficile à ranimer», avec son rejet par la France et les Pays- Bas, la Constitution européenne «n est pas morte», a estimé hier le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel. Son pays assure actuellement la présidence tournante de l Union européenne. IRAN Nucléaire : des menaces de sanction L Iran devait reprendre hier ses activités nucléaires sensibles, malgré les mises en garde des Occidentaux. Le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel, qui préside actuellement l UE, a prévenu que des sanctions étaient toujours possibles. INDE Il gèle à New Delhi New Delhi, capitale de l Inde, a enregistré dimanche ses premières gelées depuis soixantedix ans. Le bilan de la vague de froid approchait hier les 140 morts dans le nord du pays. ÉTATS-UNIS Cheney hospitalisé Le vice-président américain, Dick Cheney, a été hospitalisé quelques heures hier, victime d un œdème respiratoire.

10 10 monde MARDI 10 JANVIER 2006 Contamination La grippe aviaire s est étendue à toute la Turquie mais, à Istanbul, les habitants se sentent peu concernés La Turquie affronte encore la grippe aviaire ISTANBUL (TURQUIE) De notre correspondant «On doit être en plein milieu du périmètre sous quarantaine, mais on ne sait pas exactement ce qui le délimite, personne ne nous a rien dit», explique Semra Yorganci, une pharmacienne d Istanbul. Après la découverte dimanche de plusieurs poulets morts porteurs du virus de la grippe aviaire H5N1 dans la métropole turque, le gouverneur de la ville avait décrété trois zones de quarantaine. Mais dans le quartier de Gazi, ni le commissariat, ni les cliniques, ni même les pharmacies ne sont capables de désigner précisément la zone concernée, normalement d «un rayon de trois kilomètres». Aucun barrage de police, aucune équipe sanitaire n est visible alentour. En réalité, la mesure semble se limiter à la capture et la destruction des volailles existantes. Difficile aussi de discipliner les Stanbouliotes, occupés aux préparatifs de la grande fête de l Aïd, la fête du sacrifice. Même s ils ont entendu dire à la télévision que leur quartier avait lui aussi connu l apparition du virus, les habitants ne paraissent pas particulièrement concernés. Sur le marché populaire installé sous des bâches où l on fait ses dernières Depuis fin 2003,76 morts dont 74 en Extrême-Orient EPA / SIPA Acejour, 76 personnes sont mortes de la grippe aviaire H5N1 depuis fin 2003 sur les 146 cas humains recensés dans le monde, selon l Organisation mondiale de la santé. L Asie du Sud-Est a été particulièrement touchée, avec 74 décès, les deux autres étant les récents cas turcs. Le 12 janvier 2004, le Vietnam est le premier pays à annoncer trois morts (42 aujourd hui). Le 26 janvier, la Thaïlande suit, avec une victime (14 à présent). Un an plus tard, le Cambodge est touché, avec un mort (4 désormais). Puis l Indonésie avec trois décès annoncés le 20 juillet 2005 (11 à ce jour). Enfin, le 29 décembre, la Chine confirme trois morts. La plupart des victimes vivaient dans des exploitations avicoles, au contact direct de volailles malades. B. B. en France La France n envisage pas de nouvelles mesures de prévention. «Nous sommes au maximum des précautions possibles», a assuré hier Dominique Bussereau, ministre de l Agriculture. Des mesures ont été prise dès octobre, du confinement des volailles dans certains départements aux stocks de masques de protection et d antiviraux Tamiflu. UE La Commission européenne a légèrement renforcé son dispositif de lutte contre la grippe aviaire hier, estimant toutefois qu Ankara a fait le nécessaire pour bloquer la propagation de la maladie. Dès aujourd hui, Bruxelles interdira l importation de plumes non traitées depuis six pays voisins de l est de la Turquie (Azerbaïdjan, Arménie, Géorgie, Syrie, Iran et Irak). La Commission n a pu fournir aucun chiffre sur ces importations. La viande et tous les autres produits à base de volailles venant de ces pays étaient déjà interdits. Des employés municipaux collectent des volailles dans la banlieue d Istanbul. courses avant l Aïd, Mustafa, le vendeur de volailles, s insurge : «Personne n est venu nous empêcher de vendre, il faut bien écouler notre stock.» Les autorités ont pourtant décrété depuis hier matin une interdiction totale de vente «en plein air» de volailles et d œufs. Mais là aussi, le contrôle manque d efficacité. Avec l apparition de cas de maladies dans de plus en plus de provinces, les Turcs prennent cependant conscience de la gravité de la situation. «Les gens sont de plus en plus nombreux à nous demander quelles sont les règles d hygiène à respecter», affirme Semra Yorganci. Au total, depuis le début janvier, quatorze cas de contamination humaine, dont deux mortels, ont été recensés en Turquie, premier pays touché par la forme humaine de la maladie en dehors de l Extrême- Orient. Les cas de contagion d homme à homme suspectés à Istanbul se sont avérés négatifs mais le virus H5N1, «hautement pathogène», selon l OMS, a contaminé des personnes jusqu à Ankara. L épizootie s est étendue à l ensemble du territoire et les derniers cas de grippe sur les animaux confirment son déplacement vers l Ouest. Donc vers le continent européen. Jérôme Bastion «Il n y a pas de raison de paniquer» Isabelle Nuttal Médecin à l Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. Comment se transmet le virus de la grippe aviaire? Il est en suspension dans les fientes des animaux et peut se transmettre au contact des plumes souillées. Faut-il s inquiéter d une propagation en Europe? Oui et non. Non, car avec une flambée de cas sur les animaux, il est normal que le nombre de cas humains augmente. Oui, car plus le nombre de personnes contaminées augmente, plus il y a de risques que le virus mute en entrant en contact avec la grippe humaine, et qu il puisse se transmettre DR d homme à homme. Et si cela arrivait? Pour l instant, les victimes ont été contaminées au contact d animaux malades, pas de personne à personne. Le stade d alerte à la pandémie reste identique. Il n y a pas de raison de paniquer, ni d arrêter de manger de la volaille. Recueilli par F. V.

11 économie 11 MARDI 10 JANVIER 2006 WAG Nouveaux dirigeants pour les hôtels Accor Sacrifié sur «l hôtel» du changement. Le groupe Accor a profité de son assemblée générale mixte hier pour changer de direction et de statuts. Les anciens conseil de surveillance et directoire du groupe laissent leur place à un système à l anglosaxonne avec conseil d administration, président du conseil et directeur général, ce Avant l heure, c est déjà l heure. Le nombre de retraités a connu une forte hausse en 2005 du fait des nouveaux dispositifs de départ anticipé avant 60 ans instaurés par la réforme des retraites et utilisés par personnes. Ils atteignent désormais le chiffre record de 13,4 millions de personnes, contre 13,2 millions en 2003 et 12,5 millions fin dernier ayant un rôle exécutif. A nouveaux fauteuils, nouvelle équipe. Gilles Pelisson (ex-bouygues ou Euro Disney), neveu du cofondateur du groupe, devient directeur général à la place de Jean-Marc Espalioux. Serge Weinberg, dernier président du conseil de surveillance, devrait être nommé président du conseil d administration. Les départs anticipés séduisent les retraités Le nombre de nouveaux retraités inscrits à la Caisse nationale d'assurance-vieillesse (Cnav, salariés du privé) a atteint en 2004, ce qui représente une hausse de 28 % par rapport à l année 2003 ( ), alors que l'augmentation avait été de 1,4 % entre 2002 et C est chez les artisans qu on relève la plus forte augmentation (+ 43 %). La Bourse Paris CAC 40 +0,16% Clôture du lundi 9 janvier , M 3/1 Les changes 4835 M J V L 9/1 Pour un euro Cours du 9/1/2006 Dollar Livre sterling 1,2078 0,6834 Franc suisse Yen (100) 1, ,85 Londres FTSE New York DJ (17h) + 0,08 % CHÔMAGE L Unedic attend la CFE-CGC La CFE-CGC se prononce aujourd hui sur le protocole d accord de l assurancechômage conclu le 22 décembre. Après la signature de la CFDT et de la CFTC et l avis défavorable émis par la CGT et FO, la CFE-CGC est la dernière organisation syndicale à s exprimer. COMMERCE La croissance mondiale y croit La croissance mondiale pourrait s'avérer «un petit peu plus forte» cette année qu en 2005, selon les gouverneurs de dix grandes banques centrales réunis hier à Bâle (Suisse). Ils ont toutefois reconnu que le pétrole faisait courir un risque à l'économie. Tokyo NIKKEI + 0,02 % Francfort DAX + 0,01 % - 0,01 % Les soldes d hiver 2006 Les dates des soldes d hiver 2006 par département Val-d'Oise Hauts-de-Seine Yvelines Seine-St-Denis Val-de-Marne Paris F. DURAND / SIPA Dates Du 11/ au 7/2... au 8/2... au 11/2... au 15/2... au 18/2... au 21/2... au 22/2 Source : ministère des Finances Le top départ des bonnes affaires est donné Essonne Les soldes démarrent demain dans toute la France. Les accros du shopping vont pouvoir s en donner à cœur joie. Les soldes d hiver démarrent demain dans toute la France et s achèveront entre le 7 et le 22 février (voir cidessous). Le début de l hiver ayant été particulièrement doux, la saison n a pas été florissante pour les enseignes de prêt-à-porter. Des bonnes affaires sont donc à prévoir dans ce domaine : «Les soldes vont démarrer fort avec des démarques de 30 à 50 %», annonce Lucien Odier, président du Conseil national des succursalistes de l habillement, qui fédère des enseignes telles que La Halle aux Vêtements, C&A, Zara ou Celio. Bien conscients de l enjeu que représente cette période, nombre de grands magasins et de boutiques de quartiers ont décidé d étendre leurs horaires d ouverture : la plupart des enseignes du boulevard Haussmann, à Paris, ouvriront leurs portes dès 8h du matin demain et ne fermeront pas dimanche. Bien décidé à distancer ses concurrents, le Printemps servira même un café à ses premiers clients de la journée. Reste à savoir si les clients répondront présents : «Ils sont prêts à dépenser», assure Lucien Odier, «la preuve : les magasins sont vides depuis une dizaine de jours», conclut-il. Delphine Bancaud polémique Thierry Breton s est déclaré favorable à plus de périodes de soldes pendant l année. La Fédération nationale de l habillement, elle, s oppose à cette éventualité qui menacerait les marges dans l habillement. pour l emploi Le portage salarial prisé Le portage salarial, qui permet aux travailleurs indépendants d être salariés, gagne du terrain, notamment auprès des femmes : c est ce que révèle une étude du Syndicat national des entreprises de portage salarial révélée hier. Les ans représentent désormais près de la moitié des 8000 cadres inscrits dans une des sociétés de portage membres du Sneps et pour la première fois les femmes sont majoritaires dans cette tranche d âge. Quant aux domaines d activité des portés, les ressources humaines et le marketing progressent.

12 aujourd hui Révélez vos talents dans les secteurs de l intérim, de l ingénierie, de l assurance Jusqu où irez-vous avec le Club Med? agenda Mercredi 11 janvier : Tout sur le contrat de professionnalisation Tous les jours dans 20 Minutes. Du lundi au jeudi, retrouvez toutes les opportunités, toutes les clés du marché de l Emploi, dans toutes les villes. Prenez rendezvous le vendredi pour consulter les annonces Formation. acheter/négocier : achat, marketing assister : administration de l entreprise assurer/conseiller/financer : assurance, banque, organismes financiers vendre : commercial, ventes, distribution communiquer/créer/informer : communication, RP, média, divertissement, art et culture diriger/manager : direction gérer/analyser/auditer : gestion, comptabilité, finance, conseil, audit accueillir/animer/partager : hôtellerie,tourisme, restauration inventer/produire/transformer : industrie, automobile, production dévélopper/informatiser : information et télécoms surfer : internet, commerce électronique défendre/statuer : juridique affréter/transporter : logistique, approvisionnement, transport recruter/former : ressources humaines soigner : santé construire/aménager/maintenir : urbanisme, architecture, BTP, installation, maintenance vendre pour passer une annonce

13 MARDI 10 DÉCEMBRE 2006 emploi Pour passer une annonce : vendre autres compétences assurer/conseiller/financer

14 emploi MARDI Pour passer une annonce : DÉCEMBRE 2006 acueillir/animer/partager autres compétences vendre

15

16 16 football MARDI 10 JANVIER 2006 sur les stades COUPE DE FRANCE Qualification en suspens pour Caen Vainqueur à Longuenesse (0-4) samedi, le SM Caen a vu sa qualification contestée par le club de Promotion d Honneur. Les Bas- Normands n ont pas aligné le minimum prévu de sept joueurs ayant pris part à l une des deux dernières rencontres officielles de l équipe première du club, comme le prévoit le règlement. DOPAGE Bachini risque gros Milieu de terrain de Sienne, Jonathan Bachini a été contrôlé positif à la cocaïne lors du match du 4 décembre dernier face à la Lazio. L ancien milieu de la Juventus, déjà suspendu neuf mois en 2005 pour la même raison, risque une suspension à vie. IRLANDE Staunton, nouveau sélectionneur? Ancien capitaine de l Irlande, Steve Staunton (102 sélections) devrait être nommé cette semaine sélectionneur de l équipe au trèfle. Brian Kerr avait quitté la sélection après l élimination de l Irlande, 4 e du groupe de la France. L Anglais Bobby Robson pourrait être nommé adjoint de Staunton. amérique du sud Brésil, un Championnat à la dérive Championne du monde en 2002, la sélection brésilienne sera cet été en Allemagne la grand favorite de la compétition. En décembre dernier, Sao Paulo, le club phare du Brésil, a même été sacré champion du monde des clubs en battant Liverpool. Au pays du Roi Pelé, le football est pourtant malade alors que débutent cette semaine ses championnats régionaux. Depuis des années, les signaux d alarme n ont pourtant pas manqué. Au sortir d une énième crise financière, les clubs professionnels brésiliens présentent aujourd hui une dette cumulée de 466 millions d euros, et ce n est pas la création d une loterie par le gouvernement qui sera suffisante pour éponger cette dette. Dans un calendrier déjà compliqué (un championnat régional peut se jouer sur des matchs aller uniquement, le championnat national en matchs aller et retour, tandis que la Coupe se dispute sur six phases de poule), la corruption de plusieurs arbitres payés pour favoriser des parieurs a entaché le dernier Championnat, finalement remporté par Sao Paulo. c est dit! D. BRABYN / SIPA N. VARELLA / EPA / SIPA La France a déjà gagné la Coupe du monde. Il serait anormal de demander un cachet pour venir jouer là-bas. La Fédération chinoise a démenti hier la rumeur selon laquelle elle aurait demandé pour affronter la France en match de préparation à la Coupe du monde. transferts Monaco s offre Christian Vieri Christian Vieri. La principauté de Monaco entretient décidément d excellentes relations avec ses voisins italiens. Menée par Francesco Guidolin, la formation monégasque aura une attaque Di Vaio-Vieri jusqu à la fin de la saison. Relégué sur le banc des remplaçants au Milan AC, où son transfert en provenance de l Inter Milan avait fait jaser en Lombardie, Christian Vieri s est engagé hier en faveur de l AS Monaco, selon le site Internet du club italien. L arrivée annoncée à Milan du Brésilien Amoroso, en provenance de Sao Paulo, a précipité le départ de l attaquant international, qui souhaite gagner du temps de jeu à six mois de la Coupe du monde. Peu utilisé par son entraîneur Carlo Ancelotti, Vieri n a inscrit que deux buts pour les Rossoneri en six mois. Autre club actif sur le marché des transferts, Metz a bouleversé sa ligne d attaque. Le Russe Pimenov et le Guinéen Youla devraient ainsi pousser vers la sortie le Polonais Zewlakow et le Sud-Coréen Ahn. Enfin, l OGC Nice s est fait prêter l ancien Cannois David Bellion, qui n a jamais pu s imposer à Manchester United. Sao-Paulo-Athletic Paranaense, en juillet dernier. Dénoncé par les plus grands joueurs brésiliens («Même un tournoi de promotion à six équipes en Division 2 contient parfois sept équipes», s indigne Zico), le championnat national connaît une crise sans précédent. Une secte a même publiquement fait savoir qu elle comptait racheter un club brésilien endetté. Dans un tel contexte, la perspective d organiser la Coupe du monde en 2014 pourrait bien être le remède miracle qu attend le football brésilien. Gaël Anger espagne Le Real Madrid perd le titre de vue Auteur d un match nul sans relief à Villareal dimanche (0-0), le Real Madrid a sans doute dit adieu au titre de champion d Espagne. Les équipiers de Zidane comptent désormais 13 points de retard sur le FC Barcelone. «Aujourd hui, de toute évidence, il nous sera plus facile de remporter la Coupe d Espagne ou la Ligue des champions que le Championnat», assure le gardien madrilène Iker Casillas. Tout ne sera pas si simple pour le Real Madrid qui se retrouvera ce soir, face à Bilbao en 8 e de finale retour de la Coupe du Roi, une nouvelle fois privé de Ronaldo, blessé à la hanche pour trois semaines. Le club madrilène devra aussi se passer de Cassano, sa recrue hivernale, victime d une déchirure musculaire avant sa signature.

17 MARDI 10 JANVIER 2006 paris sport 17 football PSG La méthode Guy Lacombe Le nouvel entraîneur du PSG a su imposer sa marque au club parisien en à peine deux semaines. Le jeu Guy Lacombe a été marqué par son passage à Nantes, où il a été sacré champion de France en En tant qu ancien attaquant, Lacombe n a jamais renié sa passion pour le jeu à une touche de balle. «Je sais que si les joueurs font ce métier, c est parce qu ils aiment le football. Ils adhéreront à mon projet de jeu», affirme le coach parisien. Les joueurs Lacombe compte sur ses meilleurs éléments pour rendre le jeu parisien, très critiqué en 2005, plus attractif. Sa prise de position sur la complémentarité délicate de Kalou et Dhorasoo en est le meilleur exemple. «Deux bons joueurs doivent pouvoir évoluer ensemble. J espère qu ils auront l intelligence de vouloir donner un peu plus chacun.» La discipline Le coach du PSG se rapproche davantage de la rigueur d un Halilhodzic. Les programmes d entraînement ne sont plus donnés à la semaine, mais la veille pour le lendemain. «Il faut que les joueurs comprennent que le club passe avant tout et qu ils sont à sa disposition.» La presse Lacombe est méfiant vis-à-vis de la presse. «On connaît son pouvoir et les joueurs aussi. Pour cette raison, venir à Paris est toujours plus délicat pour un joueur, il faut se libérer par Des joueurs au diapason du coach La méthode Lacombe semble pour l instant plutôt bien acceptée par les joueurs parisiens. A l entraînement, le jeu à une touche de balle prôné par le nouveau technicien parisien ravit même Sylvain Armand, autre ancien de la maison nantaise. «Les exercices tactiques, le jeu court, ça me rappelle Raynald Denoueix. Comme je sais que Guy Lacombe est passé par Nantes, ça ne m étonne pas», affirme le défenseur du PSG. La nomination de Lacombe aura en outre eu le mérite de relancer un groupequelquepeu figéavant la trêve. «Quand un nouveau coach arrive, il faut montrer quel onmérite saplace», confirme Jérôme Alonzo, titulaire face à Vermelles samedi. Egalement sollicités, les Uruguayens Bueno et Rodriguez, tous deux buteurs en Coupe de France, et Fabrice Pancrate, buteur en Championnat face G. JEFFROY/FLASH PRESS/DPPI Sylvain Armand. à Sochaux, ont relancé la concurrence en attaque. «Avec Guy, la notion du groupe prime. A la fin d un échauffement, il nous demande de nous étirer ensemble, de rejoindre le vestiaire en même temps», précise Bernard Mendy, qui saura dès jeudi à Toulouse si le PSG a également gagné en régularité. rapport à cela.» Lacombe a ainsi placé des barrières au Camp des Loges pour canaliser plus facilement les relations presse-joueurs. Les supporteurs Accueilli peu chaleureusement lors de sa prise de fonction au Camp des Loges, Lacombe a vécu Guy Lacombe, l entraîneur du PSG. son premier match au Parc des Princes sans encombre grâce à la victoire sur Sochaux (3-1). En rendant régulièrement hommage à son prédécesseur Laurent Fournier, il a apaisé la colère de certains supporteurs, fidèles à l ex-joueur du PSG. G. A. CATUFFE / SIPA BASKET Linehan joueur du mois John Linehan a été élu joueur du mois de décembre par la Ligue nationale. Le meneur du PBR a inscrit 19,6 points de moyenne, avec 66 % de réussite à 3 points. FOOTBALL Créteil veut relancer la machine Les Cristoliens (5 es de L2), qui restent sur quatre matchs sans victoire en Championnat, se rendront à Gueugnon ce soir (20h30), pour le compte de la 21 e journée. Ateba Mis sur le marché des transferts, le Parisien Jean-Hugues Ateba a été retenu par Arthur Jorge pour figurer dans la sélection camerounaise qui participera à la Coupe d Afrique des nations, à partir du 20 janvier en Egypte.

18 18 sport MARDI 10 JANVIER 2006 TENNIS Monfils n 2 français Finaliste à Doha (Qatar), Gaël Monfils accède à la 25 e place du classement ATP et dépasse ainsi Sébastien Grosjean, 28 e. Richard Gasquet est toujours le n 1 tricolore avec sa 17 e place mondiale. CYCLISME Hamilton devant le TAS Suspendu deux ans en 2005 par l Agence américaine antidopage, Tyler Hamilton verra son appel passer aujourd hui devant le Tribunal arbitral du sport à Denver. Le jugement n interviendra que dans plusieurs semaines. NBA Carter sans pitié Hué par son ancien public de Toronto, Vince Carter a permis à New Jersey de s imposer face aux Raptors ( ) dimanche. Le joueur des Nets a inscrit 42 points dont le panier à 3 points décisif à un dixième de seconde de la fin. MOTO Camel soutient Yahama Après avoir annoncé son retrait de MotoGP, Camel a finalement décidé hier d investir dans l écurie Yamaha. Opposé à la publicité pour le tabac, Valentino Rossi devra pourtant rouler sur une machine aux couleurs du cigarettier. rallye DAKAR Chute fatale pour Andy Caldecott Les motards ont payé une nouvelle fois un lourd tribut à l histoire du Dakar après le décès accidenteldel Australien Andy Caldecott, hier lors de la 9 e étape entre Nouakchott et Kiffa (Mauritanie). Sinistre hasard, l an dernier, deux pilotes moto, Meoni et Perez, s étaient tués dans la spéciale qui menait aussi à Kiffa. Selon les organisateurs, Caldecott, vainqueur de la 3 e étape, est mort après une chute très violente au 250 e km d un tracé qui en prévoyait 874. «Il a été victime d un traumatisme aux cervicales. C est tout ce que je sais. Les médecins n ont malheureusement pu que constater le décès d Andy Caldecott survenu, selon eux, sur le coup», annonçait Etienne Lavigne, directeur de course. Agé de 41 ans, Andy Caldecott s était classé 6 e du Dakar l an passé, mais ne devait pas initialement prendre le départ en «Il voulait vraiment courir le Dakar et il en a eu la possibilité au dernier moment dans mon équipe après que Jordin Duran se fut blessé. On ne peut pas changer le destin. Le risque existe toujours», M. BUREAU / AFP Le motard australien Andy Caldecott a trouvé la mort hier, en Mauritanie. regrettait Jordi Arcarons, patron de l écurie KTM. Depuis 1979, Caldecott est le 23 e concurrent à se tuer dans le Dakar, malgré les modifications constantes du règlement. «Cette année, on a imposé une limite de vitesse et réduit l autonomie des motos pour qu elles soient plus légères. Malheureusement, l accident mortel peut arriver à des vitesses peu élevées», concédait Lavigne. C. Dautel Pujol Le motard espagnol a été victime de deux chutes hier et a dû être héliporté vers un centre médical. «Ses jours ne sont pas en danger», a indiqué l organisation. tennis Hingis encore un peu court D. HANCOCK / AFP Martina Hingis. Demi-finaliste du tournoi de Gold Coast la semaine passée, Martina Hingis a pu saisir hier à Sydney ce qui la séparait encore du plus haut niveau. La Suissesse s est inclinée en deux sets (6-3, 6-3) face à Justine Henin-Hardenne. «Justine a été toujours un peu plus rapide et a remporté les points importants. C est tout ce qui a fait la différence», expliquait Hingis. La Belge n était pourtant pas au sommet de sa forme puisqu elle retrouvait le circuit après trois mois consacrés à soigner plusieurs blessures. Cyril Despres au courage Malgré ses blessures (luxation de l épaule et tendinite au poignet), Cyril Despres s est imposé dans la plus longue étape de ce Dakar Entre Nouakchott et Kiffa, les concurrents devaient parcourir 874 km, l occasion pour le motard français de reprendre 4 minutes au leader, Marc Coma, moins à l aise dans la navigation. Le pilote italien compte néanmoins encore 22 minutes d avance sur Cyril Despres, visiblement très choqué hier soir en apprenant la mort de Caldecott. «J ai préféré attendre qu ils formule 1 soient tous arrivés pour leur annoncer la mauvaise nouvelle plutôt que d informer les motards pendant la course. Ce soir au bivouac, on discutera ensemble de ce que l on fera lors de la prochaine étape», expliquait Etienne Lavigne, patron du Dakar. En auto, Stéphane Peterhansel a légèrement augmenté son avance sur son coéquipier Luc Alphand en s imposant dans cette 9 e étape. Aujourd hui, les concurrents auront droit à une très courte spéciale de 283 km entre Kiffa et Kayes, au Mali. Un dernier tour de piste en 2006 pour Renault? C est aujourd hui que la nouvelle Renault, baptisée R26, fera ses grands débuts sur le circuit espagnol de Jerez avec à son volant Giancarlo Fisichella. Pour l écurie française, l objectif de la saison est clair : réussir un nouveau doublé pilote-constructeur. Pourtant, l intersaison a été agitée chez Renault avec le départ annoncé d Alonso en 2007 chez McLaren et les rumeurs d un arrêt de la F1 à la fin de l actuelle saison. Le 9 février prochain, l écurie devrait en savoir plus puisque Carlos Ghosn, patron de Renault, a prévu d annoncer ses projets pour la marque. «Le fait qu Alonso parte pourrait très bien signifier que Renault n a pas de plan en F1 sur le long terme», estime l ancien pilote autrichien Gerhard Berger.

19

20 20 sciences MARDI 10 JANVIER 2006 BOUTIN / SIPA L ADN, un atout pour la généalogie des matous S ils sont parfois capables de férocité, les chats domestiques sont issus d espèces qui se sont pourtant séparées de leurs cousins rugissants, comme les tigres ou les lions, il y a près de 11 millions d années. Telle est la conclusion d une toute nouvelle étude publiée dans la revue américaine Science sur l évolution génétique des félins. Originaires d Asie, cette famille de mammifères prédateurs a profité des variations du niveau des mers pour traverser à pattes sèches les océans et s établir sur tous les continents, à l exception de l Antarctique. Les félins prédateurs comptent aujourd hui 37 espèces réparties sur l ensemble du globe : du chat domestique au guépard, en passant par l ocelot et le lynx. Jusqu ici, les chercheurs avaient de grandes difficultés à connaître la généalogie des félins. D abord en raison de la rareté des fossiles datés, et du fait également que la plupart des espèces actuelles sont apparues et se sont diversifiées très Les félins comptent aujourd hui 37 espèces, dont le chat domestique. récemment. Stephen O Brien et son équipe du National Cancer Institute de Frederick (Etats-Unis) ont donc décidé de ne plus s en remettre uniquement aux trop rares traces archéologiques pour établir l arbre généalogique des félins, mais de faire appel à une technique déjà utilisée pour celui de l homme moderne. Ils ont ainsi comparé l ADN des espèces actuelles. Ce qui leur a permis de découvrir qu après avoir colonisé l Asie il y a 10,8 millions d années, les félins modernes ont donné naissance à huit lignées principales, apparues au fur à mesure des migrations à travers les continents. Y. Pigenet apparition Selon O Brien et ses collaborateurs, 60 % des espèces de félins qui vivent actuellement, notamment le chat domestique, sont apparues au cours du dernier million d années. Hwang devant la justice coréenne? Le parquet coréen a interdit à Woo Suk Hwang et à dix de ses collaborateurs de quitter le territoire. Le procureur poursuivra le chercheur et son équipe si la commission d enquête, qui rend ses conclusions aujourd hui, établit qu il a falsifié les résultats de ces travaux sur les cellules souches. De Brest au Sri Lanka Le Beautemps- Beaupré quitte Brest aujourd hui pour un périple scientifique de onze mois. Ce navire high-tech de la Marine nationale étudiera notamment les fonds au large du Sri Lanka, qui ont été bouleversés par le tsunami. le chiffre 6 C est, selon les données fournies par le satellite européen Integral, le nombre de nouvelles étoiles qui naissent chaque année dans notre galaxie. La capsule ramène de la poussière de comète NASA / JPL-CALTECH Dans la nuit du 15 janvier, les Américains verront une boule de feu aussi lumineuse que la Lune traverser leur ciel nocturne. Au terme d un périple de près de 5 milliards de kilomètres dans l espace, la capsule Stardust de la Nasa et les précieux échantillons de poussières de comète qu elle contient pénétreront à plus de km/h dans l atmosphère terrestre. Si tout se passe comme prévu, la capsule sera freinée par plusieurs parachutes avant de venir s échouer au beau milieu du désert de l Utah. Le 2 janvier 2004, Stardust avait traversé la chevelure de la comète Wild 2, Des chercheurs américains ont découvert que le déclin des populations d oiseaux marins est accéléré par une carence alimentaire. En fait, le réchauffement des océans a provoqué la migration de certaines espèces de poissons Stardust doit atterrir dimanche aux Etats-Unis. prélevant au passage, au moyen d un panneau d aérogel, la poussière environnante, l un des plus vieux matériaux composant le système solaire. En analysant ces prélèvements, les scientifiques espèrent mieux comprendre comment se sont formées les planètes. Et dans quelle mesure les comètes ont apporté l eau et les molécules organiques nécessaires à la vie. Y. P. Eau réchauffée, becs carencés qui constituaient habituellement la base de leur alimentation. Brusquement privés de cette chair riche en phospholipides cérébraux, les oiseaux pêcheurs souffriraient d un retard de développement de leur système nerveux. Y. P. plein la vue! MSFC / NASA Une météorite allume la Lune Le 7 novembre dernier, deux chercheurs du Marshall Space Flight Center de la Nasa ont observé un bref mais intense éclat de lumière dans la Mer des Pluies, sur la Lune. Rob Suggs et Wes Swift, qui ont observé et filmé le phénomène, pensent qu il s agit de l impact d une météorite d à peine 12 cm de diamètre qui a percuté notre satellite à la vitesse de 27 km/s. Cette vue d artiste représente la collision, qui a dégagé une énergie équivalente à l explosion de 70 kg de TNT et qui a creusé un cratère d un diamètre de 3 mètres pour 40 cm de profondeur.

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS UN MAIRE. DANS LA TOURMENTE.LES INFORMATIONS CAPITALES POUR RASSURER UNE EQUIPE MUNICIPALE QUI SE RESSERRRE (ELUS ET AGENTS ) Des décisions rapides

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans Fédération de Squash belge asbl Vorselaarsebaan 64 2200 Herentals Tel. +32 (0)14 85 96 00 tine@vsf.be www.belgiansquash.be BTW BE 0414.528.807 Banque : BE16 3101 1516 6974 Art. 18 Championnat de Belgique

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris Règlement Officiel EA SPORTS FC Saison 2015-2016 Sommaire 1. Introduction/Présentation du concept EA SPORTS FC 1.1 Principe général 1.2 Configuration de jeu Paramètres de jeu Choix des équipes 1.3 Règles

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS n LC 142 Janvier 2005 - 3 - L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS Sommaire Pages NOTE DE

Plus en détail

COACH LIGUE 1 SAISON 2014/2015

COACH LIGUE 1 SAISON 2014/2015 COACH LIGUE 1 SAISON 2014/2015 INTRODUCTION LE PRINCIPE Coach Ligue 1 est un jeu de management de football sur Internet basé sur le Championnat de France de Ligue 1. Le site est : www.coachligue1.fr Le

Plus en détail

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève?

Droit de grève. Qu est-ce qu une grève? Droit de grève Qu est-ce qu une grève? La grève est un droit fondamental reconnu à tous les salariés (cadres, ouvriers, employés, précaires, apprentis etc.) par la Constitution française. A ce titre, elle

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2010-109 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT

RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT RACHETER OU REMBOURSER UN CREDIT Faites le bon choix et appréciez le bonheur d une vie sans dette C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie.

Cette perte concerne exclusivement la gestion en compte propre de la CNCE, c est-à-dire une activité indépendante de sa trésorerie. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 17 octobre 2008 --- Du fait de l extrême volatilité des marchés et du krach boursier de la semaine du 6 octobre, le Groupe Caisse d Epargne a connu un important incident

Plus en détail

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015 dossier de presse Montpellier Beach Masters 2015 édito Le Montpellier Beach Masters fête cette année ses 10 ans, et sa 2ème édition au Théâtre Hélios d Odysseum! Plus de 500 tonnes de sable vont donc à

Plus en détail

La responsabilité juridique des soignants

La responsabilité juridique des soignants La responsabilité juridique des soignants Les soignants, face à des conditions de travail parfois difficiles et aux aléas de la médecine, songent plus souvent aux risques thérapeutiques qu aux risques

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES ETRANGERS EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE. Le projet de loi relatif au droit des étrangers

DIRECTION GENERALE DES ETRANGERS EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE. Le projet de loi relatif au droit des étrangers DIRECTION GENERALE DES ETRANGERS EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE Le projet de loi relatif au droit des étrangers Juillet 2014 Les chiffres de l immigration 200.000 étrangers hors UE sont accueillis chaque

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots

UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots UGICT - CGT Ingénieurs Cadres Techs La Lettre N 489 - Austérité n ayons pas peur des mots N 489 - Semaine du 22 avril 2014 Austérité n ayons pas peur des mots Tout son poids dans la balance François Hollande

Plus en détail

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr [ ] premières Réalisations du 4e Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr Ratification de la Convention d Istanbul Lundi 5 mai, le Sénat a adopté définitivement,

Plus en détail

Débat participatif. La vie chère. «Les Français n ont pas seulement le sentiment, mais la démonstration, que leur pouvoir d achat baisse»

Débat participatif. La vie chère. «Les Français n ont pas seulement le sentiment, mais la démonstration, que leur pouvoir d achat baisse» Débat participatif La vie chère «Les Français n ont pas seulement le sentiment, mais la démonstration, que leur pouvoir d achat baisse» Ségolène ROYAL Les enjeux de notre débat : Réconcilier les Français

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON

Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON 20-14 Vaccinations - Rédaction Dr BOUTON Chaque personnel navigant est responsable de la mise à jour des ses vaccins. 1 - VACCINATION OBLIGATOIRE La vaccination contre la fièvre jaune (vaccination anti-amarile)

Plus en détail

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions En ville sans ma voiture demande de dérogations Foire aux questions Vous trouverez ci-joint quelques-uns des cas les plus fréquemment rencontrés dans les communes lors des précédentes éditions de la journée

Plus en détail

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton»

LA PLANETE BOUGE. Le scandale de «premier pocheton» Le scandale de «premier pocheton» La polémique enfle depuis le 1er mars, après la mise en ligne d une vidéo de rap aux paroles ultraviolentes et sexistes, où une dizaine de jeunes mineurs de Sarcelles

Plus en détail

Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR

Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR Dispositif de transport à la demande BOUG ENBUS REGLEMENT INTERIEUR 1. Objet du présent règlement intérieur Le présent règlement s applique aux usagers empruntant le service de transport à la demande Boug

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

responsable? Qui est Sinistres «Nous tenons compte des circonstances de chaque cas»

responsable? Qui est Sinistres «Nous tenons compte des circonstances de chaque cas» Sinistres Qui est responsable? «Nous tenons compte des circonstances de chaque cas» Comment l expert en sinistres détermine la responsabilité L incidence de la responsabilité Possibilités d appel Mars

Plus en détail

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires :

B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : B A R O M È T R E 2 0 0 9 Voyage d affaires : l état des lieux après un an de crise Observation Le baromètre 2009 poursuit la mission engagée l an dernier, à savoir : «comprendre et mesurer les attentes

Plus en détail

LE MEDEF FAIRE LA LOI! NON À L'ACCORD

LE MEDEF FAIRE LA LOI! NON À L'ACCORD NE LAISSONS PAS LE MEDEF FAIRE LA LOI! NON À L'ACCORD Le MEDEF demande les pleins pouvoirs! Le janvier 0, le MEDEF a signé avec des syndicats minoritaires un accord sur l emploi. La négociation s est déroulée

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org Avril 2014 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

La subordination est le critère de qualification du contrat de travail La subordination économique constitue un indice de la subordination juridique

La subordination est le critère de qualification du contrat de travail La subordination économique constitue un indice de la subordination juridique Travaux dirigés de droit du travail, 3 ème année de Licence de droit, année 2011-2012 1 ère séance - Le lien de subordination Cass. Soc. 13 novembre 1996, n 94-13187 Cass. Soc. 19 décembre 2000, n 98-40572

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

«La prison est la seule solution pour préserver la société.»

«La prison est la seule solution pour préserver la société.» «La prison est la seule solution pour préserver la société.» Nous n enfermons rien d autre en prison qu une partie de nous-mêmes, comme d autres abandonnent sur le bord de la route leurs souvenirs encombrants

Plus en détail

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité?

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? Automne 2011 QU EST-CE QU UN CERTIFICAT DE SÉCURITÉ? Créée en 1978, la procédure actuelle trouve son fondement dans la loi sur l immigration

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 TABLE DES MATIERES 1. Création d un club... 3 a. Comment devenir membre d une ligue?... 3 b. Ce que le club reçoit de la ligue... 3 2. Gestion des membres... 4 a. Inscription

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE Nicolae Cochinescu Juge à la Cour constitutionnelle de la Roumanie CONSIDÉRATIONS SUR LA MISE EN ŒUVRE DES DÉCISIONS DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE 1. Conformément à l article 146 de la Constitution de la

Plus en détail

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT REGLEMENT Article 1 : Titre et Challenge La Ligue de Paris Ile-de-France de Football organise annuellement sur son territoire une épreuve intitulée «Critérium

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement.

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre rémunération sera le résultat

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. PRE-REGLEMENT 2014 Rétrospective Raymond Sommer Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 C.A.C.L. : ASSOCIATION LOI 1901 N 10847 BP

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples!

Comité pour l annulation de la dette du tiers monde. La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! Comité pour l annulation de la dette du tiers monde http://www.cadtm.org/ensemble-pour-imposer-une-autre La dette, une manne pour les créanciers, un drame pour les peuples! L argument de la dette publique

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

LE METIER DE SYNDIC. I) - Le cadre légal :

LE METIER DE SYNDIC. I) - Le cadre légal : 1 LE METIER DE SYNDIC Avec près de 8 millions de logements en Copropriété, la plupart des Français sont en relation avec un Syndic qui administre les parties communes de leur habitat collectif. Ils payent

Plus en détail

CODE DE VIE 2013-2014

CODE DE VIE 2013-2014 CODE DE VIE 2013-2014 1. ASSIDUITÉ J assiste obligatoirement à tous mes cours. Je fais tous les travaux demandés et je les remets à temps. Après une absence ou à la demande des enseignants, je me présente

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale du G20 les 17 et 18 février 2011. Paris France

des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale du G20 les 17 et 18 février 2011. Paris France 1. Introduction 1. INTRODUCTION Réunion des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale du G20 18 19 février 2011 Paris France Circulaire à l intention de la presse Cette circulaire présente

Plus en détail

Note d information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les

Note d information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les Situation en février 2015 Note d information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les demandes de PASSEPORT, de CARTE D IDENTITÉ ou de CHANGEMENT D ADRESSE sur un passeport

Plus en détail

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION suscitée par la loi n 2010-737 du 1 er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation Réforme du crédit à la consommation et lutte contre le

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux. Nos 374524,374554 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. SAS ALLOCAB SOCIÉTÉ VOXTUR et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux. Nos 374524,374554 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. SAS ALLOCAB SOCIÉTÉ VOXTUR et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux Nos 374524,374554 SAS ALLOCAB SOCIÉTÉ VOXTUR et autres Ordonnance du 5 février 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE JUGE DES RÉFÉRÉS Vu 1, sous

Plus en détail

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Présentée par Gérard Cherpion, Bernard Perrut, Jean -Charles Taugourdeau

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 118 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le 12 novembre 2012 PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l étourdissement des animaux avant tout abattage, PRÉSENTÉE

Plus en détail

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France

Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Compte rendu de réunion du Conseil d Administration de Touch France Conférence téléphonique du Mardi 7 Février 2012 Début de la réunion : 20h30 Présents : Ilse Carpentier, Sébastien Chassande, Marc Rosenstiehl,

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière?

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière? Foire aux questions Vous avez reçu un constat d infraction et vous avez plusieurs interrogations concernant les procédures judiciaires. Voici des réponses aux questions les plus fréquentes : 1. J'ai reçu

Plus en détail