Comprendre et gérer le mildiou de la pomme de terre. Khalil I. Al-Mughrabi, Ph.D., P.Ag. Président, Groupe de travail national sur le mildiou

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comprendre et gérer le mildiou de la pomme de terre. Khalil I. Al-Mughrabi, Ph.D., P.Ag. Président, Groupe de travail national sur le mildiou"

Transcription

1 Comprendre et gérer le mildiou de la pomme de terre Khalil I. Al-Mughrabi, Ph.D., P.Ag. Président, Groupe de travail national sur le mildiou

2 Qu'est-ce que le mildiou? Une maladie qui attaque les pommes de terre et qui est causée par le champignon Phytophthora infestans. Un problème partout où on cultive des pommes de terre. La maladie de la pomme de terre la plus grave à l'échelle mondiale. Une «maladie communautaire» parce qu'elle se propage rapidement et sur de grandes distances. La lutte contre la maladie nécessite la mise en oeuvre de multiples tactiques. Elle peut provoquer d'importantes pertes économiques.

3 Triangle de la maladie Pour que la maladie apparaisse, trois éléments doivent être réunis, les trois piliers du triangle de la maladie. Phytophthora infestans 16 à 20 o C le jour 10 à 15 o C la nuit HR > 90 % HÔTE

4 AUTRES HÔTES

5 AUTRES HÔTES

6 AUTRES HÔTES

7 Morelle poilue AUTRES HÔTES

8 Morelle noire AUTRES HÔTES

9 La maladie Favorisée par un taux élevé d'humidité et des températures modérées (de 10 à 15 o C la nuit; de 16 à 20 o C le jour). La pluie, la rosée, l'irrigation par aspersion et une humidité relative élevée (>90 %) produisent toutes des conditions favorables au développement de la maladie. K. Al-Mughrabi K. Al-Mughrabi K. Al-Mughrabi K. Al-Mughrabi

10 Les lésions sont les plus visibles après des nuits très humides ou des périodes de précipitations. Délai entre le dépôt des spores sur une feuille et la formation d'une lésion = de 7 à 10 JOURS K. Al-Mughrabi

11 La formation de spores nécessite des conditions humides continues pendant un minimum de 7 à 10 heures. 16 à 20 o C le jour 10 à 15 o C la nuit HR > 90 % Sporange avec zoospores Éjection d'un zoospore Sporanges en forme de citron sur des sporangiophores

12 Comment reconnaître la maladie? Touche toutes les parties de la plante, au-dessus et en dessous de la terre Le champignon ne peut survivre que dans les tissus vivants de l'hôte; quand l'hôte meurt, le mildiou meurt aussi.

13 Petite tâche de forme irrégulière d'un vert pâle à foncé d'apparence aqueuse K. Al-Mughrabi

14 Dans des conditions environnementales favorables, les taches grossissent rapidement et prennent des teintes de brun à noir violacé; elles se transforment pour ainsi dire en lésions nécrotiques qui tuent toutes les feuilles atteintes et se propagent des pétioles à la tige pour finalement tuer toute la plante. K. Al-Mughrabi

15 Dans des conditions humides, un mildiou blanc duveteux (comme du talc) apparaît surtout à l'envers des feuilles. K. Al-Mughrabi

16 Dans des conditions humides, un mildiou blanc duveteux (comme du talc) apparaît surtout à l'envers des feuilles. K. Al-Mughrabi

17 Infection des pétioles et des tiges K. Al-Mughrabi

18 Vue à vol d'oiseau d'un champ infecté par le mildiou K. Al-Mughrabi

19 Champ infecté (plan rapproché) K. Al-Mughrabi

20 Champ infecté (plan rapproché) K. Al-Mughrabi

21 Champ infecté (plan rapproché) K. Al-Mughrabi

22 Symptômes des tubercules En surface, les tubercules infectés présentent de petites à grandes lésions déprimées de forme irrégulière aux couleurs tirant sur le brun et le violet. K. Al-Mughrabi

23 Symptômes des tubercules Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné d'une profondeur d'environ 1,5 cm. Ce qui distingue les tissus sains des tissus infectés n'est pas clairement défini. K. Al-Mughrabi K. Al-Mughrabi

24 Symptômes des tubercules Dans des conditions d'entreposage fraîches et sèches, les lésions se développent tranquillement et s'enfoncent légèrement après plusieurs mois. Des organismes secondaires (bactéries et champignons) suivent souvent une infection par le mildiou, ce qui provoque la décomposition partielle ou complète des tubercules. Mildiou + pourriture molle Fusarium R. Peters

25 Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné K. Al-Mughrabi

26 Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné Bud Platt

27 Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné K. Al-Mughrabi

28 Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné K. Al-Mughrabi

29 Pourriture sèche et granuleuse de couleur brun tanné

30 Mildiou sur des tomates K. Al-Mughrabi

31 Mildiou sur des tomates K. Al-Mughrabi

32 Survie L'organisme du mildiou (Phytophthora infestans) peut survivre à l'hiver dans : les semences les rebuts les repousses les plantes-hôtes intermédiaires K. Al-Mughrabi

33 Phillip Wharton,2005

34 Développement du mildiou par des semences infectés D. Lambert K. Al-Mughrabi K. Al-Mughrabi

35 Phillip Wharton,2005 Première possibilité d'utilisation massive de fongicide pour réduire l'incidence du mildiou transmis par les semences

36 Résidus de récolte infectés K. Al-Mughrabi

37 Croissance de feuillage sur des résidus de récolte bien avant la levée de la culture K. Al-Mughrabi Ce feuillage non traité sera infecté par le mildiou et constituera le foyer de la maladie pour vos cultures et celles de vos voisins.

38 Repousses de pomme de terre Les repousses sont des pommes de terre laissées dans les champs depuis la dernière récolte qui germent l'année suivante dans d'autres cultures. Elles peuvent agir comme hôtes pour le mildiou et d'autres maladies susceptibles de se propager dans des cultures saines de pommes de terre. Il est très difficile de contrôler les repousses de pomme de terre. La stratégie la plus efficace est d'utiliser une approche intégrée.

39 Morelle atteinte de mildiou D. Lambert

40 Pendant les tempêtes, les spores peuvent se déplacer d'au moins 80 km, probablement davantage.

41 Prévision des éclosions de la maladie Il est utile de savoir quand aura lieu un prochain épisode de maladie pour déterminer quand traiter les cultures aux fongicides et à quelle fréquence. Toutefois, il ne faut pas seulement se fier à ces prévisions pour amorcer un programme de pulvérisation. D'autres facteurs sont à considérer, notamment le stade de croissance des cultures, les source d'inoculums et les prévisions météorologiques. Plusieurs modèles utilisent les données météorologiques pour prévoir les conditions favorables à l'éclosion du mildiou. Il est surtout recommandé de traiter au fongicide lorsque les conditions sont favorables à la maladie et que l'on suppose la présence d'inoculums.

42 S = Sporanges; Sp = Sporangiophore 1 % de la foliole infectée = 2 milliards de spores/acre W. Kirk

43 Zoospores (Z) sortant d'un sporange (S); hausses potentielles des infections de tubercules W. Kirk

44 Manutention des semences et maladie avant la plantation

45 Sélection des semences Ne plantez que des tubercules de semence sains et certifiés. Achetez les lots de semences de sources fiables. Ça n'existe pas : «un tout petit peu de mildiou» Un lot de semences bon marché pourrait vous réserver beaucoup de surprises!

46 SEMENCES POTENTIELLEMENT INFECTÉES PAR ACRE Niveau d'infection du lot de semences Espacement 1 % 2 % 3 % 4 % 5 % 30 cm cm Il faut plantons par acre à 30 cm d'espacement. L. Mikitzel

47 REPOUSSES POTENTIELLEMENT INFECTÉES PAR ACRE Niveau d'infection du lot de semences Espacement 1 % 2 % 3 % 4 % 5 % 30 cm cm L. Mikitzel

48 Mildiou... les effets des semences infectées Un seul planton infecté contamine un diamètre de 3 m de culture diamètre de 3 mètres W. Stevenson

49 Inspectez bien vos lots de semences Inspectez vos lots de semences dans les 48 heures suivant la livraison; cherchez des lésions brunes caractéristiques du mildiou Vous pouvez demander une nouvelle inspection dans les 48 heures suivant la livraison.

50 Inspectez bien vos lots de semences... Écartez les tubercules qui présentent des symptômes et de la pourriture. Il est IMPOSSIBLE de trier tous les tubercules atteints, car l'infection est difficilement perceptible sur des tubercules non lavés. Lavez un tubercule à l'eau. K. Al-Mughrabi

51 Inspectez bien vos lots de semences... Séparez vos lots de semences évitez de les mélanger. Calibrez et tranchez les tubercules suspects après avoir vérifié tous les autres lots.

52 Manutention des tubercules de semence Chauffez les tubercules à environ 7 C avant de les manipuler. Calibrez les tubercules lentement et soigneusement. Étalonnez avant, pendant et après le tranchage.

53 Tranchage des tubercules de semence Désinfectez l'équipement de tranchage : couteaux, rouleaux, calibreuses, plancher, chargeur à direction à glissement, roues. Désinfectez souvent. Désinfectez surtout entre chaque lots de semences.

54 Traitement des tubercules de semence Appliquez un traitement pour planton sur toutes les surfaces fraîchement coupées. Appliquez un traitement pour planton sur la totalité de la surface des tubercules. Une surface non traitée est une surface non protégée.

55 D. Lambert Il faut traiter les tubercules immédiatement après le tranchage.

56 Traitement des plantons Appliquez le traitement tout de suite après le tranchage. Les tubercules entiers doivent aussi être traités. Seuls les produits à base de mancozèbe protègent les semences du mildiou. Seuls les produits à base de mancozèbe protègent de la sporulation du mildiou. Aucun fongicide ne rendra les semences infectées en semences saines.

57 Tranchez, traitez et plantez... Tranchez et traitez les semences le plus près possible de la période de plantation. Ne tranchez pas les tubercules pour ensuite les empiler. Les conditions idéales pour guérir les blessures et stocker les semences avant la plantation sont également idéales pour la croissance et la propagation du mildiou.

58 Les spores qui se développent sur la surface tranchée d'un planton infectent les semences saines. OMAFRA

59 Tranchage des semences Expose les surfaces susceptibles de s'infecter D. Lambert

60 Plantons empilés tubercule à tubercule 8 heures sporulation sur 1 14 heures sporulation sur 2 de 4 à 7 jours D. Lambert

61 Transmission de la maladie - Durant le transport en camion - Durant le chargement dans la planteuse - Durant la plantation

62 Élimination des tubercules infectés Éliminez les tubercules, les plantons, les branches, les pousses (entre autres) infectés adéquatement et régulièrement. Des spores se développeront sur un tas de tubercules infectés oublié. Les températures la nuit ne sont pas assez faibles pour bien geler les pommes de terre. Tous les jours, détruisez les déchets de pommes de terre.

63 Élimination des déchets de pommes de terres Altérez les pousses et les déchets de pommes de terre infectés afin d'éviter le développement de mildiou : donnez-les à manger au bétail; enterrez-les; coupez-les; mettez-les au compost; couvrez-les d'une bâche. La production de spores ne nécessite pas de pousses.

64 Repousses Détruisez les repousses de pommes de terre (mélanges de fluroxypyr ou de dicamba Gavin Graham, Agriculture NB). Évitez de planter dans des champs où les repousses posent problème.

65 Plantation et choix du site Évitez les plantations deux fois de suite. Ne plantez pas près des plantes-hôtes intermédiaires. Sachez où se trouvent les endroits humides. Choisissez des champs bien drainés. Le champ de plantation est-il situé en aval d'un champ infecté par le mildiou l'année dernière? Ou en aval d'un tas de résidus de récolte ou d'un tas de pierres? Un traitement pour semences au mancozèbe NE monte PAS jusqu'à la tige pour protéger les repousses. Pensez à pulvériser le plus tôt possible. K. Al-Mughrabi

66 Se protéger contre le mildiou Construisez une butte profonde. Pulvérisez à des intervalles de 5 à 7 jours. Modifiez les formes de dispersion du jet d'une fois à l'autre. Demeurez vigilant en matière de dépistage : Dépistez tôt... dépistez souvent

67 Se protéger contre le mildiou Rappel : Lorsque les plants poussent dans des conditions idéales, le couvert peut... DOUBLER EN CINQ JOURS Donc, si vous suivez un horaire de de sept jours... AU MOINS 40 % de votre FEUILLAGE pourrait ne pas être protégé entre chaque pulvérisation.

68 Se protéger contre le mildiou Demeurez vigilant en matière de dépistage Dépistez tôt... dépistez souvent Communiquez avec le service d'assistance téléphonique sur le mildiou. Trouvez les valeurs de gravité pour votre secteur de production.

69 Se protéger contre le mildiou Soyez prêt à pulvériser à 80 % d'émergence de la maladie. Utilisez un produit à action préventive. N'attendez pas les trois premières pulvérisations sont critiques. Étalonnez votre pulvérisateur. Buses, pression de pulvérisation, rampe, surface couverte Suivez les directives sur l'étiquette du produit.

70 Facteurs influant sur l'efficacité des fongicides contre le mildiou... Traitement au moment opportun Volume : 233 l/ha Buses : gouttes de taille moyenne à fine; changez vos buses chaque année. Pression : 100 psi ou 690 kpa pour toutes les buses. Rampe : Doit être pleine avant la pulvérisation LISEZ TOUJOURS L'ÉTIQUETTE DU PRODUIT.

71 Vitesse du tracteur Vitesse d'avancement : 10 à 13 km/h Doit être ajustée pour couvrir la plus grande surface possible

72 Utilisez un débit d'eau de 5 GPa Évitez de pulvériser en bandes; alternez les formes de dispersion du jet Utilisez une méthode de pulvérisation sur terre pour bien couvrir les bords des cultures et contourner les obstacles au sol

73 W. Stevenson

74 Lorsqu'il y a présence de mildiou Détruisez immédiatement les plants infectés et le secteur environnant (soit le double de la taille du secteur infecté des deux côtés). W. Stevenson Plus tard dans la saison, il est conseillé d'éviter l'irrigation excessive, car les spores des feuilles infectées qui passent à travers le sol infectent les tubercules.

75 Lorsqu'il y a présence de mildiou Incorporez un produit sporicide (cymoxanil) dans un mélange en réservoir avec un produit à action préventive (chlorthalonil ou mancozèbe). Adoptez un horaire de pulvérisation sur 5 jours. Pulvérisez les points chauds en dernier et désinfectez l'équipement tout de suite après. Maintenant vos rigoureux efforts de dépistage. Avertissez le ministère provincial de l'agriculture... et votre voisin. Le mildiou est une maladie communautaire dont on ne peut se débarrasser.

76 Gérer les récoltes et l'entreposage des pommes de terre pour réduire les pertes causées par le mildiou K. Al-Mughrabi

77 Il est impossible d'éradiquer le mildiou des tubercules, mais vous pouvez minimiser les pertes causées par les infections! Mildiou (causée par Phytophthora infestans)

78 Dessinez une carte de votre champ et localisez les secteurs infectés Dessinez une carte de votre champ, localisez tous les secteurs infectés et faites la récolte dans ces secteurs en dernier. Si vous devez entreposer les tubercules, placez-les dans un endroit accessible pour qu'on puisse les enlever facilement.

79 Détruisez les fanes le plus tôt possible Laissez écouler de 2 à 3 semaines entre le défanage et la récolte. Les tissus verts vivants (comme les tiges, qui résistent souvent au défanage) peuvent receler des spores qui pourraient se propager jusqu'aux tubercules par des craquelures dans le sol ou en entrant en contact avec eux pendant la récolte. Maintenez votre programme de pulvérisation de fongicide jusqu'à ce que les fanes soient complètement mortes.

80 Éliminez tout tubercule présentant du mildiou Laissez les tubercules infectés dans le champ le plus longtemps possible pour qu'ils se dégradent ou présentent des signes d'infection qui les rendront plus distinctifs. La recommandation actuelle : ne pas entreposer les pommes de terre s'il y a infection à plus de 5 % (mildiou ou tout autre type de pourriture phoméenne). Vous pourriez avec besoin de personnel supplémentaire sur le moissonneur ou le chargeur à benne pour retirer le plus de tubercules infectés possible.

81 Évitez toute condition propices à la propagation du mildiou Ne faites pas les récoltes durant des températures humides s'il se met à pleuvoir, cessez la récolte. Manipulez les tubercules de façon à minimiser les meurtrissures les blessures favorisent les infections. Enlevez le plus de terre et de rebuts possible le manque de courant d'air dans les entrepôts favorise l'apparition de points chauds et la décomposition des tubercules.

82 Réduisez au minimum les chances d'apparition de pourriture molle Les tubercules infectés au mildiou sont sujets à des infections secondaires. Réduisez au minimum les chances d'apparition de pourriture molle en asséchant les tubercules le plus rapidement possible. Un courant d'air continu (minimum de 2 pi³/min/baril ou 1,2 pi³/quintal) pendant les 30 premiers jours est nécessaire. Ne mouillez pas les tubercules destinés à l'entreposage.

83 Rafraîchissez le tas de tubercules à la température de maintien le plus rapidement possible Évitez de récolter les tubercules lorsque la température de leur chair dépasse 15 o C (60 o F). Les avis météorologiques pour les récoltes (p. ex., ceux du Nouveau-Brunswick) peuvent être utiles. Ces avis contiennent les renseignements suivants : 1. Température du sol à 15 cm de profondeur 2. Humidité du sol à 15 cm de profondeur 3. Température de la chair des tubercules 4. Température de l air moyenne 5. Gel ou précipitations la nuit 6. Brèves prévisions météo

84 Ne remplissez pas l'entrepôt audelà de sa capacité Les entrepôts trop pleins empêchent l'air de circuler et augmentent les chances de décomposition des tubercules, les faisant passer de pourriture molle à pourriture rose. Distance minimale entre le haut du tas et le plafond de l'entrepôt : 0,6 m (2 pi).

85 Les conditions humides en fin de saison augmentent les chances de pourriture rose et pythienne Les tubercules qui poussent dans des endroits où l'eau s'accumule peuvent développer de la pourriture rose dans le champ. La pourriture pythienne entre dans les tubercules par leurs blessures. Ces maladies peuvent accélérer la propagation de la pourriture bactérienne molle en entreposage par la vase aqueuse des tubercules infectés. Il est essentiel de bien ventiler les entrepôts pour contenir ces maladies. Grâce à une bonne circulation d'air, les tubercules infectés se momifieront et ne produiront pas de pourriture aqueuse.

86 Engrais Limitez l'épandage d'engrais en fin de saison Il est difficile d'éliminer les fanes vertes et vigoureuses. Les tubercules immatures sont plus enclins aux éraflures et, par conséquent, aux infections au moment de la récolte.

87 Récolte et entreposage Liste de vérification Dessiner une carte du champ et localiser les secteurs infectés. Les fanes devraient être mortes depuis au moins deux semaines avant la récolte. Faire les récoltes durant les périodes sèches; ne pas mouiller les tubercules. Récolter dans les secteurs infectés, les basses terres et les pistes de pulvérisation en dernier. Éliminer les tubercules infectés avant l'entreposage. Empiler les tubercules le plus proprement possible en prenant soin d'enlever les rebuts et les saletés. Ne pas remplir l'entrepôt au-delà de sa capacité. Assurer une ventilation adéquate pour faire sécher les tubercules et prévenir les infections secondaires. Évitez l'humidité brute sur ou dans le tas de tubercules. Surveiller de près le tas de tubercules pour relever tout signe de points chauds. Se tenir prêt à retirer rapidement les tubercules de l'entrepôt si nécessaire.

88 D. Lambert La transmission du mildiou entre des tubercules entiers est rare dans des conditions sèches d'entreposage. Mais elle est possible dans des tas de tubercules ou de rebuts mouillés. Transmission du mildiou de tubercule à tubercule

89 Interaction entre la pourriture rose et le mildiou Synergique Le mildiou peut paver la voie à l'infection de pourriture rose. Additionnelle Un tubercule infecté par les deux maladies présentera davantage de pourriture.

90 Pourriture rose ou mildiou? Le champignon de la pourriture rose est plus agressif dans les tubercules que le mildiou. Le champignon de la pourriture rose est plus résistant aux sécheresses et aux températures froides. Le champignon de la pourriture rose croît plus vite le champignon du mildiou.

91 Résumé GESTION DU MILDIOU

92 Gestion du mildiou Toujours supposer que la maladie est présente. Tester et planter des tubercules de semence sains. Inspecter les semences et écarter tout tubercule suspect. Utiliser un traitement à base de mancozèbe pour les semences. Selon des études, ce traitement serait efficace pour réduire le risque de propagation pendant le tranchage et la plantation. Désinfecter fréquemment l'équipement de tranchage des semences. Trancher et planter. Ne pas prétrancher.

93 Gestion du mildiou Enterrer tous les déchets conformément aux directives. Vérifier les tas de pierres et les champs de pommes de terre de l'année précédente. Détruire les repousses de pommes de terre. Signaler les rebuts non enterrés aux autorités. Si vous donnez les rebuts aux animaux, ne leur en donner que pendant un jour ou deux. Vérifier fréquemment les prévisions des éclosions de la maladie.

94 Gestion du mildiou Vérifier de près les champs pendant toute la saison. Porter une attention particulière aux endroits plus enclins à des taux élevés d'humidité pendant de longues périodes, les dépressions et le long des lisières d'arbres, etc. Surveiller les potagers. Détruire immédiatement toutes les plantes infectées; il vous faudra peut-être éliminer quelques plantes, un petit secteur ou un champ en entier. Avertir les voisins de tout problème. Signaler tout cas d'infection au mildiou aux autorités.

95 Gestion du mildiou Vérifier assidûment le pulvérisateur et l'étalonnage. Commencer le programme de fongicide TÔT dans la saison. Vérifier fréquemment les prévisions des éclosions de la maladie et suivre les recommandations. Au besoin, adopter une stratégie de protection vigoureuse tôt dans la saison. Réduire les intervalles de pulvérisation à 5 jours. Appliquer TOUTES les quantités indiquées.

96 Gestion du mildiou Vérifier fréquemment le fonctionnement du pulvérisateur et sa buse. Faire en sorte que le pulvérisateur couvre toujours la surface maximale. Construire une butte profonde. La mortalité des spores et des zoospores augmente avec chaque centimètre de terre sur les tubercules.

97 Cette fiche d'information est accessible sur le site Web du CCH au : fr/canadian-potatocouncil.aspx

98 Pour obtenir d'autres renseignements, communiquez avec M. Khalil I. Al-Mughrabi Président, Groupe de travail national sur le mildiou Centre de développement de la pomme de terre Ministère de l'agriculture, de l'aquaculture et des Pêches du Nouveau-Brunswick 39, allée Barker, Wicklow (Nouveau-Brunswick) E7L 3S4, CANADA Tél. : (506) ; Téléc. : (506) Courriel : K. Al-Mughrabi Thank You Merci

CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013

CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013 1/9 CRITERES D EXAMEN DE VARIETES EN VUE DE LEUR ADMISSION AU CATALOGUE POMMES DE TERRE (Solanum tuberosum L.) - 13/12/2013 I. EXAMEN DE LA DISTINCTION, L HOMOGENEITE ET DE LA STABILITE (D.H.S.). L examen

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

MÉTHODE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS

MÉTHODE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES VÉHICULES DE TRANSPORT DES PORCS VIVANTS Ce projet a été financé dans le cadre du Programme de biosécurité et de stabilisation sanitaire des entreprises porcines du Québec, une initiative du Conseil canadien de la santé porcine. Le financement

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Instructions de stockage pour le matériel laqué

Instructions de stockage pour le matériel laqué Avant-propos Le métal prélaqué est utilisé pour un traitement le plus exigent dans le monde entier. Il est cependant nécessaire, comme avec tous les autres matériaux, de respecter certains principes de

Plus en détail

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005

Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Bilan des problèmes post-récoltes identifiées au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection de 2000 à 2005 Gérard Gilbert agr. phytopathologiste Laboratoire de diagnostic en phytoprotection MAPAQ -Direction

Plus en détail

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Depuis que le traitement thermique relatif à la NIMP 15 a été mis en application, il est apparu, dans certains

Plus en détail

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE

LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE LES DOUCHES ET LES BASSINS OCULAIRES D URGENCE Tous les jours, des milliers de Néo-Brunswickois travaillent près de produits chimiques dangereux. Même si

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP)

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) École Secondaire But: Déterminer si un échantillon d'eau est dans la norme des recommandations canadiennes pour l'eau potable en ce qui concerne la croissance bactérienne.

Plus en détail

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1

SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 SUNAMCO_problemes peinture_fr 04_j_Layout 1 12-10-23 2:30 PM Page 1 Guide de peinture Problèmes, causes et solutions 360, 6e Rue, Daveluyville (Québec) G0Z 1C0 Canada Sans frais : 1 866 815-4080 Téléc.

Plus en détail

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées

Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Les principales maladies des cultures maraîchères protégées Amira Mougou Hamdane M ed BéchirAllagui Journée de formation AVFA- 07 Avril 2015 Champignons foliaires -Oïdium -Mildiou - Alternariose - Pourriture

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

CHAMPIGNON DU BLEUISSEMENT

CHAMPIGNON DU BLEUISSEMENT TRAMETES VERSICOLOR *F01 *F02 Champignons lignivores de la pourriture blanche Mycélium: le plus souvent caché dans la masse du bois. Carpophores: fruits annuels très apparents, d'une belle couleur brune,

Plus en détail

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS

LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS LA PRÉVENTION DE LA PROLIFÉRATION DES MOISISSURES DANS LES BÂTIMENTS Les moisissures dans les bâtiments Qu est-ce que la moisissure? Les moisissures dans l environnement Champignons microscopiques à croissance

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

DÉSHERBAGE GÉNÉRALITÉS

DÉSHERBAGE GÉNÉRALITÉS LÉGENDE ITINÉRAIRE OIGNON VERT ph idéal : 5,3-5,8 acides Cultivar résistant : - pour récolte en saison : variété au feuillage court - pour récolte à l automne : variété au feuillage long - maladies Prioriser

Plus en détail

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Ce que nous a appris 2013 Survie à l hiver 2012-13: dommages importants i) Insécurité fourragère

Plus en détail

Séchage des salles et vide sanitaire

Séchage des salles et vide sanitaire Séchage des salles et vide sanitaire L intérêt du vide sanitaire et sa durée sont aujourd hui controversés. Son rôle est de détruire les micro-organismes persistant après la désinfection en les plaçant

Plus en détail

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif:

Atelier du café. La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Objectif: Instructions pour l'enseignant Objectif: La classe apprend des choses intéressantes sur le café, sa production, le caféier etc. Tâche: Les images doivent être attribuées aux textes correspondants. Matériel:

Plus en détail

La restauration en maison de repos

La restauration en maison de repos La restauration en maison de repos La restauration en maison de repos! Un métier spécifique de plus en plus pointu au niveau de:! La sécurité alimentaire.! La gestion de la qualité.! L Optimisation des

Plus en détail

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau :

Résumé. Déterminer la cause d un problème sur l IC Il y a un certain nombre de facteurs qui peuvent influencer négativement l IC d un troupeau : Optimisation de l indice de consommation du poulet de chair ROSS Cet article a été écrit spécifiquement pour les producteurs d Amérique Latine. Cependant, les recommandations données peuvent être utiles

Plus en détail

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté

BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté BULLETIN de SANTE du VEGETAL Franche-Comté Bulletin N 11-24 juillet 2015 INSCRIPTIONS Si vous ne recevez pas le BSV Légumes chaque semaine, vous pouvez vous inscrire aux listes diffusion de votre choix

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

Precor MD EC. CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments

Precor MD EC. CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments 2013-06-24 2012-4592 Carton October 2008 Precor MD EC CONCENTRÉ ÉMULSIFIABLE Empêche l'émergence des puces adultes à l intérieur des bâtiments COMMERCIAL AVERTISSEMENT: IRRITANT POUR LES YEUX ET LA PEAU

Plus en détail

B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes COMMERCIAL

B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes COMMERCIAL B-Nine WSG Granules solubles Retardateur de croissance pour les plantes Pour contrôler la hauteur et favoriser la floraison des plantes Retardateur pour les chrysanthèmes, les azalées, les semis, les poinsetties

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15 17. Maïs Détermination du taux d impuretés... 17-2 Définitions... 17-2 Impuretés non déclarées... 17-2 Procédure normale de nettoyage... 17-2 Composition des impuretés... 17-3 Estimer le poids spécifique

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR

QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR La qualité de l air intérieur influence la santé et le bien-être. Les sources de pollution de l air intérieur responsables d effets sur la santé sont les agents physiques (ex.

Plus en détail

CABRIO MD PLUS FONGICIDE

CABRIO MD PLUS FONGICIDE GROUPE 11 M 2 FONGICIDE CABRIO MD PLUS FONGICIDE Fongicide à large spectre pour usage dans les pommes de terre GRANULES DISPERSABLES DANS L EAU COMMERCIAL (AGRICOLE) GARANTIE : Pyraclostrobine 5 % Metiram

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires

Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Paquet hygiène : Le règlement 852/2004 relatif à l hygiène des denrées alimentaires Applicable au 1 er janvier 2006 Objectif : Etablit les règles générales en matière d hygiène, est directement applicable

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Les champignons. Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux.

Les champignons. Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux. Les champignons Qu'ils sont beaux ces champignons! Ils ressemblent à ceux que nous pouvons trouver dans les bois et les sous-bois de Dolembreux. Une petite histoire : Les champignons ont des formes et

Plus en détail

Partie V Convention d assurance des cultures légumières

Partie V Convention d assurance des cultures légumières Partie V Convention d assurance des cultures légumières Légumes de transformation Moyenne du rendement agricole A. Dispositions générales La présente partie s applique à la betterave à sucre, à la betterave

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. confort = équilibre entre l'homme et l'ambiance TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C1.2 : Classer, interpréter, analyser Thème : S5 : Technologie des installations frigorifiques

Plus en détail

Généralités. Front froid

Généralités. Front froid Apprendre : Les masses d'air, les fronts Tester : Les dictons Pratiquer : Prévoir le temps Prévoir : Les dictons mois par mois Généralités Deux masses d'air de température différente qui se rencontrent,

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1

Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1 Ce que vous devez savoir pour prévenir le syndrome pulmonaire à Hantavirus (SPH) 1 Introduction : Le syndrome pulmonaire à Hantavirus est une maladie très grave mais rare dont on ne connaît que quatre

Plus en détail

Basamid Granular French Label for Product Transfer, Spring 2005 Page 1 of 7 BASAMID MD GRANULAR

Basamid Granular French Label for Product Transfer, Spring 2005 Page 1 of 7 BASAMID MD GRANULAR Basamid Granular French Label for Product Transfer, Spring 2005 Page 1 of 7 BASAMID MD GRANULAR Fumigant du sol contre les nématodes du sol, les champignons du sol et les graines de mauvaises herbes qui

Plus en détail

Exigences lors de l'acquisition d'un lave-bassin

Exigences lors de l'acquisition d'un lave-bassin Exigences lors de l'acquisition d'un lave-bassin traduction du document néerlandais au site : http://www.wip.nl/contentbrowser/richtlsort.asp (-> Ziekenhuizen -> Bedpanspoelers - 1998) 0.1 Généralités

Plus en détail

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe?

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe? Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait-on faire du compost en classe? Clientèle visée : 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Objectifs: Se questionner

Plus en détail

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Des jardins sur les toits de nouveaux espaces pour la communauté www.lesjardins.ca «Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Jardinière écologique

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail

Bayer Environmental Science

Bayer Environmental Science 2009-4592 26-MAY-2010 GROUPE 3 FONGICIDE Bayer Environmental Science CHIPCO TRITON FUNGICIDE Pour la suppression de la brûlure en plaques, l'anthracnose, la plaque brune, la plaque fusarienne, la moisissure

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes FICHE D INFORMATION L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2 ) dans la production de dindes info.hybrid@hendrix-genetics.com www.hybridturkeys.com Dans la production de dindes, la performance

Plus en détail

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON

Mai 2014 Partie 1. Céleri Rave CONSEILS DE SAISON Mai 2014 Partie 1 CONSEILS DE SAISON Localement, les conditions pluvieuses accompagnées de la baisse des températures (Hautes Pyrénées) n ont pas favorisé une bonne reprise des dernières plantations ainsi

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE CHAMBRE DE GERMINATION

AIDE MÉMOIRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE CHAMBRE DE GERMINATION AIDE MÉMOIRE POUR LA CONSTRUCTION D UNE CHAMBRE DE GERMINATION Michel Senécal, agr. Centre de services horticoles du MAPAQ Laval Octobre 2006 Le semis des fleurs annuelles est une opération délicate où

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles

Les petites bêtes. Les décomposeurs utiles Les petites bêtes Voici une liste non exhaustive des «bêtes» que vous pourrez observer dans votre lombricomposteur. Mais la plupart apparaîtront dans votre caisse seulement si elle se trouve en extérieur.

Plus en détail

Ventiler les toitures???

Ventiler les toitures??? Claude Frégeau, architecte Ventiler les toitures??? Pour qu elles raisons? Est-ce réellement efficace? L expérience prouve pourtant le contraire Des essais récents de la SCHL appuient cette idée Ref: Attics

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

TITRE DU PROJET : OUTILS D AIDE À LA DÉCISION : TROIS NUMÉRO DU PROJET : CPVL-1-SPP-06-037. DATE : 14 décembre 2007

TITRE DU PROJET : OUTILS D AIDE À LA DÉCISION : TROIS NUMÉRO DU PROJET : CPVL-1-SPP-06-037. DATE : 14 décembre 2007 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, Volet 11 Appui à la Stratégie phytosanitaire TITRE DU PROJET : OUTILS D AIDE À LA DÉCISION : TROIS MODÈLES PRÉVISIONNELS POUR RAISONNER LA LUTTE

Plus en détail

Détecteur de condensation

Détecteur de condensation 1 542 1542P01 1542P01 1542P02 QXA2001 QXA2000 AQX2000 Détecteur de condensation QXA2000 QXA2001 Dispositif de surveillance permettant d'éviter les dégâts dus à la condensation sur les plafonds rafraîchissants

Plus en détail

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme"

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en forme Faire son compost Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme" La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F)

Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) Bonnes pratiques d hygiènes alimentaires pour le poisson 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) 4 C (39 F) -21 C (-5 F) Dès que le poisson entre dans votre usine, vous

Plus en détail

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster

Notice d installation et d utilisation. (à conserver précieusement) Hygromaster R Notice d installation et d utilisation (à conserver précieusement) Hygromaster INDICATIONS PORTEES SUR LA PLAQUE SIGNALETIQUE PLACEE SUR L'APPAREIL : o Modèle :.. o N de série :.. o Date d'achat :...

Plus en détail

Les moisissures et votre santé

Les moisissures et votre santé Les moisissures et votre santé Ce que vous devez savoir pour une maison en santé Information à l intention des membres des communautés des Premières nations Les moisissures et votre santé - DVD Information

Plus en détail

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT!

Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Abri bûches Dim. ext. 220x172 cm, épaisseur 19mm Avec plancher REF. SMG-103 IMPORTANT! Avant de démarrer le montage de votre abri, lisez attentivement les consignes de montage. Vous éviterez ainsi problèmes

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

L arbre. et ses racines : mythes et réalités

L arbre. et ses racines : mythes et réalités L arbre et ses racines : mythes et réalités MYTHE NO 1 : Les racines sont continuellement attirées vers les tuyaux d égout et peuvent les perforer. MYTHE NO 2 : En grossissant chaque année, les racines

Plus en détail

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales

Aqua-TraXX PBX GAINES ET GOUTTEURS INTÉGRÉS. Aqua-TraXX PBX est l'innovante gaine qui. Gamme. Caractéristiques principales Gamme La technologie PBX permet à Aqua-TraXX d'offrir au marché la plus large et la plus complète gamme de solutions : 16 mm (5/8 ) - Épaisseur de la paroi 5/6/7/8/10/12 et 15 mil 22 mm (7/8 ) - Épaisseur

Plus en détail

THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable

THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable 29-SEP-2008 2008-3245 Resistance Management symbols and signal words (Fongicide Groupe M) THIRAM 75 WP Fongicide en poudre mouillable Contient du thirame pour supprimer les maladies fongiques sur les cultures

Plus en détail

Trappes de visite pour V.M.C

Trappes de visite pour V.M.C Trappes de visite pour V.M.C est spécialisé dans la fabrication de trappes de visite pour les gaines de ventilation. Nos produits répondent à des exigences légales en matière de conduits de ventilations.

Plus en détail

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle

Qualités nutritives des salades. DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25. Quand la météo s en mêle DOSSIER SPéCIAL BIO F R C magazine FéVRIER 2010 N O 25 Laitues d hiver Moins de pe Les laitues pommées bio se révèlent exemptes de pesticides. Plus «Bonne nouvelle: toutes les salades sont conformes et

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Haut-parleur Bluetooth 2.1

Haut-parleur Bluetooth 2.1 Haut-parleur Bluetooth 2.1 Référence : TES101 Date : 24/07/2013 Version : 1.2 Langue : Français Merci d avoir acheté un appareil de la marque Clip Sonic Technology. Lisez attentivement le présent manuel

Plus en détail

aux moisissures? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

aux moisissures? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques associés à l allergie

Plus en détail

Le dépassement. Le dépassement par la droite. Avant d entreprendre un dépassement par la gauche. Les dangers :

Le dépassement. Le dépassement par la droite. Avant d entreprendre un dépassement par la gauche. Les dangers : Le dépassement. Avant de franchir une intersection ou avant de tourner, le conducteur ralentit Pour dépasser, au contraire, il accélère. Il n'est donc pas étonnant que les accidents qui se produisent à

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT

ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT ANALYSE COMPARATIVE DES ÉQUIPEMENTS DE TRAITEMENT DES BASSINS DE LIT Points clefs tirés de l étude de l Agence d Evaluation des Technologies et des Modes d Intervention en Santé(AETMIS) ETMIS 2009 Préface

Plus en détail

Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers. Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources

Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers. Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources Défis et recommandations de l entretien hivernal des chemins forestiers Papa Masseck Thiam, Ing. Jr., M.Sc. Chercheur Routes d accès aux ressources Plan de présentation Historique et contexte Problématique

Plus en détail

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE

PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE PRÉVENTION ET LUTTE CONTRE LES MÉRULES DANS L HABITAT RECOMMANDATIONS POUR UNE RÉHABILITATION DURABLE wà PROPOS DES MÉRULES Une quarantaine de champignons peuvent infester les bois d une maison et les

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

Le stockage et la conservation des vins

Le stockage et la conservation des vins Le stockage et la conservation des vins C1-3.1 Valoriser le produit. C4-2.3 Stocker les produits. Différencier cave centrale et cave du jour. Objectifs : Enumérer les facteurs de qualité d'une cave. Lors

Plus en détail

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013

GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 GUIDE DE MAINTENANCE TOITS VERTS ST M, M O N T R E A L, 2 013 2 015 / 0 5 / FR TOITS VERTS 101 A. CRITÈRES DE RÉUSSITE D UN TOIT VERT B. SOLUTIONS TECHNIQUES C. AVANTAGES DES TOITS VERTS D. CRÉDITS LEED

Plus en détail

Règlement sur les conditions de production et de conservation à la ferme et sur la qualité... Page 1 sur 11 Éditeur officiel du Québec À jour au 1er novembre 2014 Ce document a valeur officielle. chapitre

Plus en détail

Outil de calage de talon de pneu

Outil de calage de talon de pneu 655 EISENHOWER DRIVE OWATONNA, MN 55060, ÉTATS-UNIS TÉLÉPHONE : (507) 455-7000 SERVICE TECH. : (800) 533-6127 TÉLÉCOPIEUR : (800) 955-8329 ENTRÉE DE COMMANDES : (800) 533-6127 TÉLÉCOPIEUR : (800) 283-8665

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

Manutention de la bobine

Manutention de la bobine Manutention de la bobine Assistance technique de SCA Publication Papers Produits papetiers Produits papetiers SCA Publication Papers fabrique des papiers d impression à base de bois. La gamme comprend

Plus en détail

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé

RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA. Résumé RECHERCHES SUR LES MALADIES DE TOURNESOL AUX HYBRIDES CULTIVÉS DANS LES CONDITIONS DE LA ZONE DE FETESTI, IALOMITA Résumé Mots-clés: tournesol, champignons, graines, hybride Le tournesol, avec sa forte

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE 2004-11-04 1/18 1. Résumé de la réglementation américaine 3 2. Conditions générales à l installation des équipements 4 3. Sélection

Plus en détail

Annexe A : Tableau des exigences

Annexe A : Tableau des exigences E1 E1.1 E1.2 E1.3 E1.4 E1.5 E1.6 Exigences générales production Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent être cultivés au Québec. Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent

Plus en détail

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive.

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive. (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Cloud Numéro de la demande: 12-7520 Date de la demande: 2012/02/22 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

PicoScope USB Oscilloscope. GuÍa rápida de inicio

PicoScope USB Oscilloscope. GuÍa rápida de inicio GuÍa rápida de inicio 3 Français... 21 3.1 Introduction... 21 3.2 Consignes de sécurité... 21 3.3 Table des matières...24 3.4 Configuration système requise...24 3.5 Installation du logiciel PicoScope...25

Plus en détail

GUIDE DE BONNES DE TRAITEMENT PRATIQUES. Traitement des tubercules de semences de pomme de terre par pulvérisation. Edition Février 2012

GUIDE DE BONNES DE TRAITEMENT PRATIQUES. Traitement des tubercules de semences de pomme de terre par pulvérisation. Edition Février 2012 GUIDE DE BONNES PRATIQUES DE TRAITEMENT Edition Février 2012 Traitement des tubercules de semences de pomme de terre PREFACE Les pratiques de traitement de tubercules de semences sont en cours d évolution

Plus en détail

Registres de fermentation lente. Critères d inspection

Registres de fermentation lente. Critères d inspection Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Registres de fermentation lente 1.15.0.3204 Registres de fermentation lente Registres Un échantillon

Plus en détail

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Assurance pollution pour entrepreneurs

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Comment planter et entretenir vos bulbes à floraison printanière Les messagers du Printemps Plantés à l automne ces bulbes annoncent les

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION

MANUEL D'UTILISATION CAFETIERE MANUEL D'UTILISATION Modèle : KF12 Merci de lire attentivement ce document avant la première utilisation de l'appareil CONSIGNES DE SECURITE Lors de l'utilisation d'appareils électriques, des

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail