FAQ sur les soldes et la période d attente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAQ sur les soldes et la période d attente"

Transcription

1 FAQ sur les soldes et la période d attente Livre VI «Pratiques du marché et protection du consommateur» du Code de droit économique (Livre VI CDE) 1. Quand commencent les soldes? Quels sont les secteurs qui peuvent participer aux soldes? Qu est-ce qu une période d attente? La période d attente existe-t-elle toujours? Si oui, à quels secteurs s applique-t-elle? Quand commencent les périodes d attente? Qu en est-il des offres conjointes pendant la période d attente? Qu en est-il des ventes en liquidation pendant la période d attente? Les diminutions de prix sont-elles autorisées pendant la période d attente si elles ne s accompagnent d aucune forme d annonce de réduction de prix? Qu en est-il de l organisation de braderies pendant la période d attente, juste avant les soldes? A partir de quand peut-on commencer à faire de la publicité pour les soldes? Comment la réduction de prix doit-elle être annoncée pendant les soldes? Quel est le prix de référence pour les réductions de prix pendant les soldes? Pour les secteurs soumis à la période d attente, des réductions peuvent-elles être communiquées oralement aux clients dans le magasin pendant la période d attente? Les réductions de prix peuvent-elles être suggérées? Qu en est-il des invitations personnelles permettant à certains clients de réserver des produits dans un magasin pendant la période d attente? A quelles conditions l annonce de réduction de prix en dehors de la période des soldes est-elle soumise? Qui doit fournir la preuve de l exactitude des annonces de réduction de prix pendant les soldes? Annoncer des promotions juste avant le début de la période d attente est-il autorisé? Une entreprise qui n est ouverte que quelques mois par an peut-elle participer aux soldes? Une entreprise fermée pendant la période d attente peut-elle participer aux soldes? Qui contrôle le respect des règles en matière de périodes d attente et de soldes? Où et comment puis-je porter plainte en cas d infraction au livre VI du Code de droit économique? Quelles sont les sanctions prévues en cas d infraction à la réglementation en matière de périodes de soldes et d attente? Existe-t-il d autres moyens d obtenir la cessation d une infraction au CDE commise par un concurrent?... 6

2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 1. Quand commencent les soldes? Les soldes d hiver ont lieu du 3 janvier au 31 janvier et les soldes d été du 1 er juillet au 31 juillet. Lorsque le 3 janvier ou le 1 er juillet tombe un dimanche, la période des soldes commence respectivement le 2 janvier ou le 30 juin. 2. Quels sont les secteurs qui peuvent participer aux soldes? Tous les secteurs peuvent participer aux soldes, pour autant que l offre en vente concerne des biens que l entreprise a offerts en vente précédemment pendant au moins trente jours (consécutifs ou non) et qui sont toujours en sa possession au début de la période des soldes. 3. Qu est-ce qu une période d attente? La période d attente existe-t-elle toujours? Si oui, à quels secteurs s applique-t-elle? La période d attente est la période d un mois qui précède le début des périodes de soldes d hiver et d été. La période d attente se limite uniquement aux secteurs de l habillement, des articles de maroquinerie et des chaussures. Pendant la période d attente, les commerçants concernés ne peuvent pas annoncer des réductions de prix ni diffuser des bons de valeur donnant droit à une réduction de prix pendant la période d attente. 4. Quand commencent les périodes d attente? Les périodes d attente commencent le 3 décembre pour les soldes d hiver et le 1 er juin pour les soldes d été. Elles durent jusqu au premier jour de la période de soldes. Concrètement, la période d attente s étend : pour les soldes d hiver, du 3 décembre au 2 janvier (ou du 2 décembre au 1 er janvier si le 3 janvier est un dimanche et que les soldes débutent alors le 2 janvier) ; pour les soldes d été, du 1 er juin au 30 juin (ou du 31 mai au 29 juin, si le 1 er juillet est un dimanche et que les soldes débutent alors le 30 juin). 5. Qu en est-il des offres conjointes pendant la période d attente? Les offres conjointes sont toujours autorisées que ce soit pendant ou en dehors de la période d attente. Cependant, une interdiction (assortie d exceptions) reste d application pour les offres conjointes incluant un service financier.

3 6. Qu en est-il des ventes en liquidation pendant la période d attente? La période d attente n est pas applicable aux ventes en liquidation. Elles peuvent donc avoir lieu pendant cette période (art. VI.29 5 CDE). Des annonces de réductions de prix (pourcentages de réduction, prix barrés, etc.) sont donc permises. 7. Les diminutions de prix sont-elles autorisées pendant la période d attente si elles ne s accompagnent d aucune forme d annonce de réduction de prix? La diminution de prix pendant la période d attente est en soi autorisée. La période d attente interdit uniquement les «annonces» de réductions de prix, sous quelque forme que ce soit, qui produisent leurs effets pendant la période d attente. Il peut ainsi arriver qu une entreprise, en raison de certaines circonstances, estime opportun de diminuer le prix d un produit précis sans l annoncer. Cela peut par exemple être le cas lorsque tous les concurrents établis dans la même rue que l entreprise vendent à 50 euros une robe de la gamme de l entreprise, alors que l entreprise demande encore 60 euros pour le même article. Afin de continuer à vendre la robe pendant la période d attente, l entreprise souhaite diminuer son prix. Une diminution de ce type est autorisée mais ne peut s assortir d aucune forme d annonce de réduction de prix. 8. Qu en est-il de l organisation de braderies pendant la période d attente, juste avant les soldes? Le livre VI CDE, autorise pendant la période des présoldes des manifestations commerciales occasionnelles (braderies) annonçant des réductions de prix pendant cette période si : elles sont organisées par des groupements locaux d entreprises ou avec leur participation ; elles ont une durée maximale de 4 jours ; elles ont lieu au maximum une fois par période d attente. 9. A partir de quand peut-on commencer à faire de la publicité pour les soldes? Il n existe plus de limite dans le temps pour annoncer les soldes. Autrement dit, dans les secteurs de l habillement, des chaussures et des articles de maroquinerie, des annonces concernant les futures réductions de prix pendant les soldes peuvent déjà avoir lieu avant et pendant la période d attente. Mais toute publicité pour des réductions de prix pendant la période des soldes doit clairement mentionner la date de début de celle-ci.

4 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 10. Comment la réduction de prix doit-elle être annoncée pendant les soldes? Quel est le prix de référence pour les réductions de prix pendant les soldes? Depuis un arrêt récent de la Cour de Justice de l Union européenne, les règles du livre VI du Code de droit économique relatives aux annonces de réduction de prix et au prix de référence ne sont plus applicables comme telles. Cela signifie qu il n y a plus de règles précises déterminant la manière d annoncer une réduction de prix. Néanmoins, l entreprise doit donner au consommateur toutes les informations nécessaires sur les réductions de prix qu elle annonce de manière claire, précise et complète. L annonce de réduction de prix doit être réelle et ne peut pas être trompeuse pour le consommateur sous peine d être considérée comme une pratique commerciale déloyale, interdite par le livre VI CDE. Le caractère trompeur de l annonce de réduction de prix sera apprécié au cas par cas par la Direction générale de l Inspection économique. 11. Pour les secteurs de l habillement, des chaussures et des articles de maroquinerie, des réductions peuvent-elles être communiquées oralement aux clients dans le magasin pendant la période d attente? En ce qui concerne les secteurs de l habillement, des chaussures et des articles de maroquinerie, il est interdit d annoncer des réductions de prix qui produisent leurs effets pendant la période d attente. Il est dès lors interdit de signaler, de manière régulière ou systématique, une réduction (oralement ou par écrit) au client avant qu il ne procède à un achat. Il s agit clairement d une annonce de réduction de prix. Seul l octroi d une réduction exceptionnelle sur la base d une négociation individuelle est autorisé. Lorsqu un prix réduit est appliqué régulièrement ou systématiquement à la caisse (après que le client a pris la décision d acheter) sans aucune annonce, il ne s agit pas d une annonce (interdite) de réduction de prix. 12. Les réductions de prix peuvent-elles être suggérées? Il n y a aucune distinction entre l annonce et la suggestion de réduction de prix. Cela ne signifie toutefois pas que les suggestions sont autorisées. Tant les suggestions que les véritables annonces relèvent de la définition d «annonce de réduction de prix». Pour juger concrètement si les slogans ou autres messages commerciaux constituent une annonce de réduction de prix, il faut se demander si le consommateur, via le message, perçoit ou peut percevoir que le prix a été réduit.

5 13. Qu en est-il des invitations personnelles permettant à certains clients de réserver des produits dans un magasin pendant la période d attente? Les soldes peuvent être annoncées à l avance (également pendant la période d attente) pour autant que la date de début des soldes soit clairement mentionnée. Si un client est invité personnellement à venir choisir des produits dans le magasin pendant la période d attente, il doit avoir le droit de revenir sur sa décision et ne pas acquérir le produit au prix réduit au moment des soldes. Dans un tel cas, aucun acompte ou aucune autre forme de paiement ne peut être demandé pendant la période d attente. 14. A quelles conditions l annonce de réduction de prix en dehors de la période des soldes est-elle soumise? Depuis un arrêt récent de la Cour de Justice de l Union européenne, les règles du livre VI du Code de droit économique relatives aux annonces de réduction de prix et au prix de référence ne sont plus applicables comme telles. Cela signifie qu il n y a plus de règles précises déterminant la manière d annoncer une réduction de prix. Néanmoins, l entreprise doit donner au consommateur toutes les informations nécessaires sur les réductions de prix qu elle annonce de manière claire, précise et complète. L annonce de réduction de prix doit être réelle et ne peut pas être trompeuse pour le consommateur sous peine d être considérée comme une pratique commerciale déloyale, interdite par le livre VI CDE. Le caractère trompeur de l annonce de réduction de prix sera apprécié au cas par cas par la Direction générale de l Inspection économique. 15. Qui doit fournir la preuve de l exactitude des annonces de réduction de prix pendant les soldes? C est à l entreprise de prouver qu elle respecte la réglementation en matière de soldes. 16. Annoncer des promotions juste avant le début de la période d attente estil autorisé? Les entreprises du secteur de l habillement, des articles de maroquinerie et des chaussures soumises à la période d attente peuvent annoncer des réductions de prix jusqu au 1 er juin et 3 décembre. Mais ces annonces de réduction de prix ne peuvent pas avoir d effet pendant la période d attente (du 1er au 30 juin et du 3 décembre au 2 janvier). 17. Une entreprise qui n est ouverte que quelques mois par an peut-elle participer aux soldes? Oui, à condition que l entreprise soit ouverte au moins 30 jours avant les soldes et qu elle ait offert les biens en vente pendant cette période. Il n est pas nécessaire que les 30 jours soient consécutifs.

6 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 18. Une entreprise fermée pendant la période d attente peut-elle participer aux soldes? Oui. Pendant les soldes, une entreprise peut offrir à la vente des produits qui n ont pas été vendus pendant le mois qui précède la période des soldes, à condition bien entendu qu elle ait offert ces biens à la vente pendant au moins trente jours (consécutifs ou non). 19. Qui contrôle le respect des règles en matière de périodes d attente et de soldes? Où et comment puis-je porter plainte en cas d infraction au livre VI du Code de droit économique? La Direction générale de l Inspection économique contrôle le respect du Code de droit économique. Si vous suspectez une infraction, vous pouvez porter plainte auprès de la Direction générale de l Inspection économique. Toute plainte doit être introduite en ligne ou par écrit. Déposer une plainte en ligne Une plainte écrite peut être envoyée de différentes façons : par à ; par fax au (02) ; par courrier à la Direction générale de l Inspection économique, North Gate III, Boulevard Roi Albert II 16, 1000 Bruxelles. 20. Quelles sont les sanctions prévues en cas d infraction à la réglementation en matière de périodes de soldes et d attente? Le livre XV CDE, prévoit une amende de 26 à euros, à multiplier par les décimes additionnels (coefficient de 6 applicable depuis le 1 er janvier 2012). Lorsque les contrôleurs de la Direction générale de l Inspection économique du SPF Economie constatent des infractions au CDE, ils rédigent un procès-verbal. En fonction de la gravité de l infraction, la Direction générale de l Inspection économique peut proposer un règlement transactionnel ou transmettre directement le dossier au parquet. 21. Existe-t-il d autres moyens d obtenir la cessation d une infraction au CDE commise par un concurrent? Oui, tout commerçant lésé ou son organisation professionnelle peut introduire une action en cessation auprès du président du tribunal de commerce. Cette action peut mener à un ordre émanant du juge de mettre fin immédiatement à l infraction au CDE et éventuellement à une astreinte si l infraction se poursuit.

7 Cette action en cessation est introduite et traitée comme en référé. Comparé à d autres procédures, il s agit donc d un moyen d action rapide. ******************************

FAQ sur les soldes et la période d attente

FAQ sur les soldes et la période d attente FAQ sur les soldes et la période d attente Livre VI «Pratiques du marché et protection du consommateur» du Code de droit économique (CDE Livre VI) 1. Quand commencent les soldes?... 2 2. Quels sont les

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique

TABLE DES MATIERES. MON COMMERCE guide pratique PRÉFACE 5 ADRESSES 6 i. LES PRATIQUES DU COMMERCE 10 1. QUE VISE LA REGLEMENTATION? 10 1.1 Tout vendeur 10 1.2 Les produits et les services 10 1.3 En relation avec le consommateur 11 2. L INFORMATION DU

Plus en détail

PUBLICITÉS AUTOMOBILES : À QUOI ÊTRE ATTENTIF?

PUBLICITÉS AUTOMOBILES : À QUOI ÊTRE ATTENTIF? PUBLICITÉS AUTOMOBILES : À QUOI ÊTRE ATTENTIF? Coordination: Joost Kaesemans Lay-out et Photos: ADH Communications sa - Shutterstock.com Cette brochure est publiée par FEBIAC afin d assister le secteur

Plus en détail

Fiche pratique n 02 Les promotions Février 2011

Fiche pratique n 02 Les promotions Février 2011 Les promotions Page 1/9 Page 2/9 Sommaire Avertissement 4 Définition 4 Conditions de réalisation 4 1 - Période de vente 4 2 - Marchandises en promotion proposées à la vente 4 3 - Réduction de prix 4 4

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION

CONSEIL DE LA CONSOMMATION CC 484 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS sur les pratiques commerciales déloyales et les annonces de réduction de prix. Bruxelles, le 25 juin 2015 RESUME Un arrêt de la Cour de Justice de l Union européenne

Plus en détail

Réglementation des implantations commerciales en

Réglementation des implantations commerciales en Réglementation des implantations commerciales en Belgique La réglementation des implantations commerciales, jusqu ici encadrée par la loi «Cadenas» du 29 juin 1975, est désormais soumise à la loi baptisée

Plus en détail

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES 1/ La mention de l indemnité sur les conditions générales de vente (CGV) et les factures et son versement en cas de retard sont-ils

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

VENTES PROMOTIONNELLES

VENTES PROMOTIONNELLES VENTES PROMOTIONNELLES 13/04/2012 Elle consiste pour le commerçant à accorder une réduction (rabais, remise ou ristourne) aux consommateurs, sur l'un ou l'autre des articles mis en vente. Une telle pratique

Plus en détail

25. Contrôle 1. Quelles sociétés ne sont pas tenues de nommer un commissaire? 2. Qui peut être commissaire et qui le nomme?

25. Contrôle 1. Quelles sociétés ne sont pas tenues de nommer un commissaire? 2. Qui peut être commissaire et qui le nomme? Le gérant de la SPRL 71 25. Contrôle 1. Quelles sociétés ne sont pas tenues de nommer un commissaire? L article 141 C. soc. définit les sociétés qui ne sont pas tenues de nommer un commissaire. En pratique,

Plus en détail

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux

Habiter. Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux Habiter Bruxelles Devenir propriétaire d un logement neuf à un prix avantageux DE L INSCRIPTION À L ACQUISITION D UN LOGEMENT SDRB. QUI PEUT ACHETER UN LOGEMENT SDRB? QUELLES SONT LES OBLIGATIONS LIÉES

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Encadrement des marchés publics de la CCI

Encadrement des marchés publics de la CCI Encadrement des marchés publics de la CCI Selon l article 26 du CMP, les marchés sont passés sur Appel d Offres (AO). Toutefois, selon le montant et la nature du marché, le Pouvoir Adjudicateur pourra

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

MASTER CLASS UBA 16 juin 2009

MASTER CLASS UBA 16 juin 2009 MASTER CLASS UBA 16 juin 2009 Les offres conjointes et autres pratiques promotionnelles de vente après l arrêt du 23 avril 2009 de la Cour de Justice des Communautés européennes La loi belge sur les pratiques

Plus en détail

La Publicité écologique trompeuse de l art. 23 1 LPC, et l entrave à la libre circulation des biens au niveau européen.

La Publicité écologique trompeuse de l art. 23 1 LPC, et l entrave à la libre circulation des biens au niveau européen. La Publicité écologique trompeuse de l art. 23 1 LPC, et l entrave à la libre circulation des biens au niveau européen. La question s est posée à plusieurs reprises au sein de la Commission Etiquetage

Plus en détail

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission 2 février 2010 Commission des lois Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission NB : Les amendements enregistrés

Plus en détail

4/ Doit-on et/ou peut-on facturer cette indemnité et si oui, doit-on et/ou peut-on relancer la facture en cas de non-paiement?

4/ Doit-on et/ou peut-on facturer cette indemnité et si oui, doit-on et/ou peut-on relancer la facture en cas de non-paiement? Juillet 2013 L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES 1/ La mention de l indemnité sur les conditions générales de vente (CGV) et les factures et son versement en cas de retard

Plus en détail

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique FAQ FCM Abréviations : FCM : Food Contact Materials DC: Déclaration de conformité LMS : Limite de migration spécifique 1. Quels opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire doivent posséder et conserver

Plus en détail

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ :

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : LOI N 2010-737 DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT RÉFORME DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : CHAPITRE II Publicité et information de l emprunteur Article

Plus en détail

AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE

AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE C.C.A. 12 COMMISSION DES CLAUSES ABUSIVES AVIS SUR UNE CLAUSE PORTANT MODIFICATION UNILATÉRALE D UNE PRIME DE POLICE D ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Bruxelles, le 21 octobre 2003 2 Avis sur une clause

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 332 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 15 septembre 2009 PROJET DE LOI relatif à la protection

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse Ce formulaire permet au Service Public Finances (SPF Finances) de collecter les données nécessaires pour mener à bien la procédure en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse, tel que prévu

Plus en détail

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne)

- Au-delà de 130 000 HT : idem ci-dessus + BOAMP + JOUE (Journal Officiel de l Union Européenne) MARCHES PUBLICS : GUIDE DE PROCEDURE INTERNE RAPPEL CODE DES MARCHES PUBLICS Textes de référence : - Code des Marchés Publics (D 2006-975 du 1er août 2006) - Règlement Intérieur CCIT de l ARIEGE - Règlement

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés

Réforme des comptes d épargne réglementés Réforme des comptes d épargne réglementés Liste des questions Liste des questions Pourquoi une réforme des comptes d épargne réglementés? 3 En quoi consiste concrètement la réforme? 3 Qui est touché par

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations Quelques constats pour commencer! Les associations, un acteur majeur de la vie sociétale Près de 1,1 million d associations en France 20

Plus en détail

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle

Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail. Fonds de l expérience professionnelle Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Direction générale Humanisation du travail Fonds de l expérience professionnelle Réservé à l administration Réf. du dossier : Date de réception

Plus en détail

Contrat de concession exclusive de vente

Contrat de concession exclusive de vente infos@droitbelge.net Contrat de concession exclusive de vente Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat (Bruxelles) E-mail: fd@lex4u.com Tel: + 32 2 340 97 04 Web: www.lex4u.com AVERTISSEMENT Le contrat proposé

Plus en détail

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5)

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 1 : les principes (page 2) Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 3 : Rémunération (page 6) Fiche n 4 : Sanctions (page 7) 1. QUI EST CONCERNE? a) Les salariés Tous les salariés

Plus en détail

FAQ PRÊT VERT OCTROI D UN NOUVEAU CREDIT :

FAQ PRÊT VERT OCTROI D UN NOUVEAU CREDIT : FAQ PRÊT VERT OCTROI D UN NOUVEAU CREDIT : 1. Un prêteur peut-il décider librement de proposer ou non des contrats de prêt avec bonification d intérêt aux consommateurs et donc de s engager volontairement

Plus en détail

Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine

Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine Ventes en liquidations, ventes au déballage, soldes, et ventes en magasins d usine PARTIE LÉGISLATIVE LIVRE III ARTICLES L. 310-1 À L. 330-3 DU CODE DE COMMERCE (Ordonnance n 2000-912 du 18-09-2000, J.O.

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

(CF. ARTICLES 1 A 6 RELATIFS AUX SOLDES)

(CF. ARTICLES 1 A 6 RELATIFS AUX SOLDES) DECRET EXECUTIF N 06-215 DU 22 JOUMADA EL OULA 1427 CORRESPONDANT AU 18 JUIN 2006 FIXANT LES CONDITIONS ET LES MODALITES DE REALISATION DES VENTES EN SOLDES, DES VENTES... PROMOTIONNELLES, DES VENTES EN

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Objectifs communicatifs

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique QUESTIONS-REPONSES : LES CONGES PAYES LES DROITS AU CONGES PAYES Qui a droit aux congés payés? Tout salarié, quelque soit son statut, a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions

Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions Réforme des comptes d épargne réglementés Foire aux questions ARGENTA BANK- EN VERZEKERINGSGROEP NV, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANTWERPEN 2/12 Colophon Antwerpen, le 31 décembre 2013 Éditeur responsable : Anne

Plus en détail

Code de conduite pour la vente en dehors de l entreprise et la vente à distance

Code de conduite pour la vente en dehors de l entreprise et la vente à distance Code de conduite pour la vente en dehors de l entreprise et la vente à distance Ce Code de conduite constitue un complément aux dispositions réglementaires relatives à la vente à distance et la vente en

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet

Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Cession de fonds de commerce et notification fiscale source : UCM et Guichet Guichet d Economie Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne Noël, Échevin de l Economie et de l Emploi et avec le soutien du

Plus en détail

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009.

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. 1 Remarques introductives (1) La Loi LME, une loi sur les délais de paiement Concernant les délais interentreprises

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières

Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières Version 03-02-2014 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section I Utilisation d un véhicule de service à des fins personnelles Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Détermination

Plus en détail

PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER

PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE ------------------------------ ----------------------- LOI N 99/015 DU 22 DEC 1999 PORTANT CREATION ET ORGANISATION D UN MARCHE FINANCIER L Assemblée Nationale

Plus en détail

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance Questions/Réponses Questions faisant suite à la publication du décret n 2012-1244 du 8 novembre 2012 relatif au renforcement des dispositions en matière de sécurité des médicaments à usage humain soumis

Plus en détail

N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION

N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION DIRECTION GENERALE 08, Bd Ernesto Che Guevara-16000 Alger. Tél: (021) 43.95.19/26/40/42/43/77-43.96.40 43.97.19/48/49/54/59/97. Email: dg@bna.dz DIRECTION MARKETING ET COMMUNICATION «DMC» 08, rue Amar

Plus en détail

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE En matière de publicité, la tromperie peut coûter très cher! Comment présenter ses opérations immobilières de la manière la plus favorable possible, sans pour autant encourir

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 55 29 avril 2008. S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 55 29 avril 2008. S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 759 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 55 29 avril 2008 S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS Loi du

Plus en détail

L hypermarché dans lequel je fais mes achats vend les yaourts nature par paquet de 12. Je vis seul. Est-ce que je peux n en prendre que 4?

L hypermarché dans lequel je fais mes achats vend les yaourts nature par paquet de 12. Je vis seul. Est-ce que je peux n en prendre que 4? 1 J ai acheté un pot de peinture dans un magasin de bricolage. Lors du passage en caisse, le prix était plus cher que celui affiché en rayon. Est-ce que je peux exiger de payer le premier prix? Oui. En

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons

Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons Commission wallonne pour l Energie Choix d un fournisseur d électricité et de gaz pour les clients résidentiels wallons Chastre, le 13 mars 2007 1. Ouverture du marché 3. Electricité verte Olivier SQUILBIN

Plus en détail

Prise de position du CNUE concernant la proposition de directive horizontale relative aux droits des consommateurs

Prise de position du CNUE concernant la proposition de directive horizontale relative aux droits des consommateurs Prise de position du CNUE concernant la proposition de directive horizontale relative aux droits des consommateurs Les notaires d Europe réunis au sein du CNUE suivent avec grand intérêt les travaux des

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT Art. 1 er. Le présent règlement règle une matière visée par les articles 117 et 119 de

Plus en détail

EMISSION DU 14 AVRIL 2007 EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM TRAVAIL : TRAVAILLER LE DIMANCHE : POUR OU CONTRE

EMISSION DU 14 AVRIL 2007 EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM TRAVAIL : TRAVAILLER LE DIMANCHE : POUR OU CONTRE EN TOUTE FRANCHISE : INTERVENTION SUR LE FORUM suite à l'émission ON PEUT TOUJOURS S'ENTENDRE concernant : travailler le dimanche POUR ou CONTRE, EN TOUTE FRANCHISE tient à préciser que le Conseil d'etat

Plus en détail

La Présidence luxembourgeoise

La Présidence luxembourgeoise La Présidence luxembourgeoise Outre la conférence du 2 mai 2005, la Direction de la Consommation a assuré la présidence du groupe Conseil Protection et Information du consommateur dont les dossiers ont

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT ============== No 48.255 Projet de loi

CONSEIL D'ETAT ============== No 48.255 Projet de loi CONSEIL D'ETAT ============== No 48.255 Projet de loi relative au retrait obligatoire et au rachat obligatoire portant sur les titres de sociétés anonymes admis ou ayant été admis à la négociation sur

Plus en détail

Foire aux Questions Identification chevaux

Foire aux Questions Identification chevaux Foire aux Questions Identification chevaux 1/ Dans quelle mesure les exigences d identification de l arrêté royal du 16 juin 2005 s appliquent-elles aux chevaux en provenance de l étranger? Qu entend-on

Plus en détail

Enlèvements internationaux d enfants

Enlèvements internationaux d enfants Enlèvements internationaux d enfants Introduction «Mon partenaire menace d emmener mon enfant de 2 ans en Tunisie et de ne plus le ramener. Je ne suis pas d accord.» «Ma femme a emmené, sans mon consentement,

Plus en détail

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE AVIS (BRUGEL-AVIS-2011-109) relatif aux clients protégés ne répondant plus aux conditions d'application initiales. Etabli en application

Plus en détail

Engagé à nouveau pour un an?

Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? Engagé à nouveau pour un an? 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 B - 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2008 SERVICE ENVIRONNEMENT REGLEMENTATION BLANCHISSERIE Rédacteur : A.CHEVILLARD Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 25/03/08 Définition : Les blanchisseries et laveries

Plus en détail

Internet, distribution de détail et concurrence : Etienne Pfister Chef économiste Autorité de la concurrence (France)

Internet, distribution de détail et concurrence : Etienne Pfister Chef économiste Autorité de la concurrence (France) Internet, distribution de détail et concurrence : Etienne Pfister Chef économiste Autorité de la concurrence (France) 1 Les effets d Internet sur la concurrence et le surplus des consommateurs Effet réduction

Plus en détail

La procédure concernant une demande d aide

La procédure concernant une demande d aide Version n : 1 Dernière actualisation : 11-12-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Quand est-ce que je peux demander de l aide au CPAS? 3) Comment obtenir une aide du CPAS? Étape n 1 : l introduction de

Plus en détail

Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix!

Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix! Recouvrement amiable de dettes Payer ses dettes mais pas à n importe quel prix! Depuis le 17 avril 2009, tous les acteurs qui pratiquent le recouvrement amiable de dettes - bureaux de recouvrement, huissiers

Plus en détail

LA VENTE AU DEBALLAGE

LA VENTE AU DEBALLAGE Paris, le 20 juin 2009 Département Administration et Gestion Communales JM/MB : Note n 7 Affaire suivie par Judith MWENDO ( 01 44 18 13 60) LA VENTE AU DEBALLAGE Défini à l article L 310-2 du code de commerce,

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

Note de la DGCCRF pour l indemnité forfaitaire de recouvrement

Note de la DGCCRF pour l indemnité forfaitaire de recouvrement Note de la DGCCRF pour l indemnité forfaitaire de recouvrement CODINF 30 avenue Franklin Roosevelt 75 008 Paris Tél : 01.55.65.04.00 Fax : 01.55.65.10.12 Mail : codinf@codinf.fr N TVA CEE : FR 17 481 350

Plus en détail

L obligation scolaire, c est quoi?

L obligation scolaire, c est quoi? Réf : Septembre 2013 L obligation scolaire, c est quoi? Pour qui? En Belgique, tous les mineurs d âge de 6 à 18 ans (belges ou étrangers, en séjour légal ou non) sont soumis à l obligation scolaire. Cette

Plus en détail

Leçon 2. La formation du contrat

Leçon 2. La formation du contrat Objectifs : Connaître les différentes étapes de la formation du contrat de crédit à la consommation. Leçon 2 La formation du contrat Afin de responsabiliser l emprunteur la loi a voulu apporter à ce dernier

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

Plan d action 2009 / 2010 Document Questions / Réponses

Plan d action 2009 / 2010 Document Questions / Réponses Plan d action 2009 / 2010 Document Questions / Réponses 28/01/2009 Page 1 sur 7 Inactivation 1. Quelle est l adresse mail utilisée par l AFMPS pour réclamer les documents manquants nécessaires à la clôture

Plus en détail

La demande de dispense de cotisations sociales

La demande de dispense de cotisations sociales La demande de dispense de cotisations sociales 012 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs conseillers. Les termes abordés ont été volontairement

Plus en détail

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES

AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES Guide pratique 2 AIDES FINANCIÈRES POUR ÉTUDES SUPÉRIEURES : Guide pratique Suite à l arrêt de la Cour de Justice de l Union Européenne du 20 juin 2013 dans l

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014.

Ses compétences sont décrites à l article 302 de la loi relative aux assurances du 4 avril 2014. L Ombudsman des Assurances intervient si un problème persiste lorsque le demandeur n a pas obtenu de réponse satisfaisante à sa demande de la part de l entreprise d assurances ou de l intermédiaire d assurances.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

Le Bureau des Traités. M o d e d e m p l o i

Le Bureau des Traités. M o d e d e m p l o i Le Bureau des Traités M o d e d e m p l o i Depuis sa création, en 1949, le Conseil de l Europe contribue par la conclusion de traités à la réalisation d une union plus étroite entre ses 47 Etats membres

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014

DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT. Du 13 février 2014 DIRECTIVES MUNICIPALES EN MATIÈRE DE REFUS D OCTROI DES HEURES DE PROLONGATIONS POUR LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT Du 13 février 2014 1. Préambule Il est préliminairement exposé que la base légale de ces

Plus en détail

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur

Étape 2. Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur Étape 2 Respecter les règles applicables aux relations commerciales entre professionnels et les droits du consommateur n Les règles applicables aux relations entre professionnels (relations b to b) Des

Plus en détail

1. La publicité et les actions promotionnelles

1. La publicité et les actions promotionnelles Table des matières 1. La publicité et les actions promotionnelles 1.1. Qui est concerné par la Loi relative aux pratiques du marché?.. 2 1.1.1. Le (petit) commerçant.......................... 3 1.1.2.

Plus en détail

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.13 26/07/2013 Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Les règles à respecter A l approche de l été, il est fréquent que les

Plus en détail

Bruxelles, le. Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques ;

Bruxelles, le. Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques ; ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacy.fgov.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacy.fgov.be/ COMMISSION DE

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 22.2.2014 Journal officiel de l Union européenne C 51/3 III (Actes préparatoires) BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 19 novembre 2013 sur une proposition de directive du

Plus en détail

1. Types de jeux concours par SMS et légalité

1. Types de jeux concours par SMS et légalité Jeux concours au Luxembourg Cadre légal 12/08/2008 2 1. Types de jeux concours par SMS et légalité Type de jeu concours par SMS Situation Base légale Participation gratuite, objectif publicitaire Participation

Plus en détail

AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS

AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS AVIS RELATIF À L INDICATION DE CLIENTS EN APPLICATION DE LA LOI SUR LA DISTRIBUTION DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS L Autorité des marchés financiers (l «Autorité») souhaite préciser le concept d indication

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Délais de conservation des documents de l association»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Délais de conservation des documents de l association» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Délais de conservation des documents de l association» Points clés Les documents, émis ou reçus par une association dans l'exercice de son activité, doivent être conservés

Plus en détail

Aspects juridiques et fiscaux du prêt conclu entre une maison mère française et sa filiale allemande (GmbH)

Aspects juridiques et fiscaux du prêt conclu entre une maison mère française et sa filiale allemande (GmbH) Aspects juridiques et fiscaux du prêt conclu entre une maison mère française et sa filiale allemande (GmbH) 1. Particularités du prêt d associé 2 2. Règles de sous-capitalisation 2 a) Règles actuelles

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

Fiche pratique n 27. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures. Août 2011. Fiche pratique n 27. CCIT d Alençon. Août 2011.

Fiche pratique n 27. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures. Août 2011. Fiche pratique n 27. CCIT d Alençon. Août 2011. Les mentions sur les documents commerciaux et les factures Page 1/8 Page 2/8 Sommaire Documents concernés 4 Documents non concernés 4 Caractéristiques 4 Mentions obligatoires 4 Mentions facultatives (hors

Plus en détail

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel»

«Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» «Marketing /site web et la protection des données à caractère personnel» Incidence de la réforme de la loi «Informatique et libertés» et de la loi «Économie Numérique» Emilie PASSEMARD, Chef du service

Plus en détail

Contrat épargne pension du type Universal Life

Contrat épargne pension du type Universal Life Contrat épargne pension du type Universal Life Conditions générales Securex A.A.M - Siège Social: Avenue de Tervueren 43, 1040 Bruxelles Entreprise Agréée par arrête royal du 5.1.1982 pour pratiquer les

Plus en détail

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte

Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Guide de l investisseur sur le dépôt d une plainte Protéger les investisseurs et favoriser des marchés financiers justes et efficaces partout au Canada. L Organisme canadien de réglementation du commerce

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail