Contrôle des soudures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrôle des soudures"

Transcription

1 DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET : Info-structures n o T Ouvrages en acier : contrôle des soudures et mise en place des boulons Modifications au CCDG et au devis type «Conception et entretien des structures» Les informations contenues dans cet info-structures concernant la vérification visuelle des soudures ainsi que la mise en place des boulons structuraux à haute résistance (ASTM A325 et A490) visent à préciser certaines exigences du CCDG et du devis type «Conception et entretien des structures». Contrôle des soudures À l exception des drains et des drains d interface, l article «Contrôle des soudures» du CCDG exige que toutes soient vérifiées visuellement à 100 % selon les exigences de la norme CSA W59 «Construction soudée en acier (soudage à l arc)» par un inspecteur en soudage certifié selon les exigences de la norme CSA W178.2 «Qualification des inspecteurs en soudage». Pour chaque étape des opérations de soudage, le tableau en annexe «visuelle des soudures» précise pour différents ouvrages en acier, si l inspecteur en soudage doit être à l emploi d un laboratoire certifié selon les exigences de la norme CSA W178.1 «Qualification des organismes d inspection en soudage» ou s il peut être à l emploi d une entreprise certifiée selon les exigences de la norme CSA W47.1 «Certification des compagnies de soudage par fusion de l acier»..../2

2 En ce qui concerne les drains, les drains d interface et d étanchéité des joints d assemblage des joints de tablier, la vérification visuelle des soudures est faite à 100 % (avant, pendant et après le soudage) et peut être faite par un superviseur en soudage certifié selon les exigences de la norme CSA W47.1 «Certification des compagnies de soudage par fusion de l acier». Dans tous les cas, les examens non destructifs, incluant les vérifications visuelles, doivent faire l objet d un rapport d inspection écrit et documenté, rédigé par l inspecteur ou le superviseur en soudage qui les a exécutés et interprétés. Mise en place des boulons (ASTM A325 et A490) Le devis type mentionne que l entrepreneur doit utiliser une clé électrique ajustable pour effectuer le serrage à bloc des boulons. À la suite de plusieurs commentaires concernant l utilisation de ce type d équipement, nous vous demandons plutôt d utiliser l une ou l autre des méthodes suivantes pour procéder au serrage à bloc des boulons : Serrage manuel à l aide d une clé à mâchoires. Serrage avec une clé à percussion ajustable réglée de manière à obtenir la tension exigée dans le boulon à l étape du serrage à bloc ou ayant une capacité maximale ne dépassant pas cette tension. En conséquence, nous vous rappelons que l utilisation de la clé dynamométrique n est pas permise à aucune des étapes du serrage des boulons, que ce soit au serrage à bloc ou au serrage final. Afin d être consistant avec le Manuel de construction et de réparation des structures, le serrage à bloc défini à l article du CCDG doit correspondre à une tension dans les boulons d environ 15 % ± 3 % de la valeur minimale indiquée à l article de la norme CAN/CSA-S6 «Code canadien sur le calcul des ponts routiers». À l étape du marquage des boulons et des écrous requis pour déterminer le degré de rotation relative des deux pièces, il a été constaté au chantier qu il est souvent difficile d obtenir les marques à la position midi. Le marquage de chaque écrou doit plutôt être fait vis-à-vis l arête la plus près de la position midi et la marque sur le boulon correspondant doit être faite sur le demi-diamètre du boulon à la même position que celle sur l écrou. /3

3 Afin de tenir compte de toutes les méthodes de montage possible des poutres principales qui peuvent être acceptables en plus de celle indiquée à l article du CCDG qui demande de compléter l assemblage des sections d une poutre principale d une travée avant de poursuivre le montage de la poutre dans la travée suivante, il est permis de procéder autrement en autant que la procédure de boulonnage préparée par l entrepreneur et transmise au surveillant, tel qu exigé à l article «Documents requis» du CCDG, respecte les exigences suivantes : Une section de poutre principale doit être retenue par des boulons et des chevilles d assemblage en remplissant au moins 50 % des trous des joints de chantier avant qu elle soit détachée des équipements de levage. Un maximum de 20% de chevilles d assemblage peut être installé dans un même joint. Les boulons avec leurs écrous (serrés manuellement) et les chevilles d assemblage doivent être répartis uniformément dans le joint (semelles et âme). Les chevilles d assemblage doivent être concentrées en rive des plaques d assemblage. Avant de commencer le serrage final des boulons des joints de chantier, les sections de poutre principale doivent être ajustées selon les alignements vertical et horizontal prévus dans les plans en utilisant une quantité suffisante de chevilles d assemblage tout en se limitant à un maximum de 20 % de chevilles dans le même joint. Quelle que soit la méthode de montage utilisée, la dernière étape de l assemblage d un joint consiste à remplacer les chevilles d assemblage par des boulons serrés au serrage final. À cette étape, tous les autres boulons du joint doivent être préalablement installés et serrés au serrage final. Dans le cas où le montage des sections d une poutre principale ne se fait pas à leur emplacement définitif, le serrage final de tous les boulons des joints de chantier doit être fait avant le transport des poutres principales à l endroit du pont projeté. /4

4 Contrôle de réception des boulons assemblés Nous voulons également attirer votre attention sur l utilisation de l appareil d étalonnage (tensiomètre) requis à l étape du contrôle de réception des boulons assemblés. Selon la longueur du boulon qui est installé dans l appareil d étalonnage, il peut être requis d ajouter des fourrures en acier afin de serrer correctement le boulon. Ces fourrures doivent être suffisamment rigides pour ne pas se déformer au moment du serrage et le nombre mis en place doit être réduit au minimum, sans toutefois que l extrémité du boulon excédant l écrou ne dépasse de façon importante la valeur de 3 mm mentionnée au CCDG. De plus, il est important de s assurer que les surfaces des fourrures sont parfaitement en contact. L utilisation de fourrures non adéquates affectera l allongement du boulon lors du serrage ainsi que la tension induite dans le boulon. Par conséquent, l utilisation de rondelles en acier en alternative aux fourrures n est pas acceptable. Le directeur, Original signé le 4 juin 2009 par : Daniel Bouchard, ing. DB/JL/cp/ltf

5 TABLEAU VÉRIFICATION VISUELLE DES SOUDURES Ouvrages Certification des entreprises selon la norme CSA W47.1 Division Portée de l inspection Étapes des opérations de soudage où la vérification est exigée Usine et chantier Avant Pendant Après Inspecteur en soudage certifié CSA W178.2 À l emploi d un laboratoire certifié CSA W178.1 ou d une entreprise certifiée CSA W47.1 À l emploi d un laboratoire certifié CSA W178.1 Ouvrages en acier, autres que ceux énumérés ci-dessous 1 ou 2 selon les mêmes critères que les examens non destructifs (MT, RT, UT) indiqués au CCDG Glissières et garde-fous 3 Joints de tablier 1 ou 2 Appareils d appui incluant aux poutres principales 1 ou 2 Joints bout à bout dans les pieux et les pieux caissons 1 ou 2 selon les mêmes critères que les examens non destructifs (UT) indiqués au CCDG

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.43.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.43.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.43.3 MATÉRIAUX... 2 6.43.4 PROVENANCE DE L

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186 GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES CSA W47.1, W47.2 et W186 Page 1 de 14 Objet Le but du présent document est d aider les compagnies à rencontrer les exigences de

Plus en détail

s'appliquent à cette division, sauf avis contraire et/ou exclusion.

s'appliquent à cette division, sauf avis contraire et/ou exclusion. DEVIS DESCRIPTIF SECTION 03410 COMPOSANTES DE BÉTON PRÉFABRIQUÉ À ÂME CREUSE / BÉTON PRÉCONTRAINT 1.0 CONDITIONS GÉNÉRALES 1.1 DESCRIPTION.1 Les «CONDITIONS GÉNÉRALES» du «CONTRAT ET CONDITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments

Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments Appareils d appui et joints de dilatation pour ponts et bâtiments Maîtrisez les mouvements de votre structure avec Goodco Z-Tech Expertise éprouvée I Savoir-faire reconnu I Solutions sur mesure I Innovation

Plus en détail

Installation du système de cloisonnement pare-feu ELAN

Installation du système de cloisonnement pare-feu ELAN -2- Installation du système de cloisonnement pare-feu ELAN L objectif de ces consignes est de donner à l installateur une idée correcte de la technique à employer pour installer et assembler un système

Plus en détail

CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2

CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2 CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2 L'ensemble des documents qui sont mentionnés ci-dessous constituent le manuel de qualité. Le présent

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.53.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.53.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.53.3 MATÉRIAUX... 2 6.53.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Manuel Installation Palettier

Manuel Installation Palettier Manuel Installation Palettier Table des matières AVANT L INSTALLATION...3 INSTALLATION DES ÉCHELLES...4 INSTALLATION DES POUTRES...5 INSTALLATION DES ESPACEURS...6 INSTALLATION DES BARRES DE SÉCURITÉ...7

Plus en détail

Installation des cloisons

Installation des cloisons -2- Installation des cloisons TITAN CR2 pour salles blanches L objectif de ces consignes est de donner à l installateur une idée correcte de la technique à employer pour installer et assembler un cloisonnement

Plus en détail

Installation des cloisons ELAN

Installation des cloisons ELAN Installation des cloisons ELAN L objectif de ces consignes est de donner à l installateur une idée correcte de la technique à employer pour installer et assembler un cloisonnement ELAN typique Outils requis

Plus en détail

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous!

Obligations pour. les propriétaires d ascenseurs et autres appareils élévateurs. Montez. avec nous! Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

39HQ Centrale de traitement d air Airovision

39HQ Centrale de traitement d air Airovision 39HQ Centrale de traitement d air Airovision Instructions de montage TABLE DES MATIÈRES 1 - INSTRUCTIONS DE TRANSPORT ET DE MANUTENTION...3 1.1 - Généralités...3 1.2 - Transport et stockage...3 1.3 - Protection

Plus en détail

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR)

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) ACNOR G40.2 Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) Cette norme, connue sous le nom de ACNOR G40.2 s applique à six types de plaques, charpentes et

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2

RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2 Notice de montage Instructions de Montage RAMEUR DYNAMIQUE CONCEPT2 Etape 1. Ouvrez les deux boîtes et sortez toutes les pièces. Etalez toutes les pièces comme cidessous et lisez les instructions avant

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 001

AVIS TECHNIQUE M 001 AVIS TECHNIQUE M 001 Mur de soutènement TERRACLASS Fournisseur : Société Terre Armée ltée Février 2010 Révision : Juillet 2013 AVIS TECHNIQUE M 001 TERRACLASS 2 1.0 PRÉSENTATION 1.1 Renseignements commerciaux

Plus en détail

Bitume Québec. 30 novembre et 1 er décembre 2011. Gestion de la qualité en chaussées souples

Bitume Québec. 30 novembre et 1 er décembre 2011. Gestion de la qualité en chaussées souples Bitume Québec 30 novembre et 1 er décembre 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples Les étapes de l inspection des travaux Présenté par : Bouchra Hassane, ing. Introduction Réception des travaux

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous)

Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) - 39 - Partie non ressaisie intentionnellement (voir ci-dessous) Les modules sont en outre équipés de 4 patins de caoutchouc (125 x 125 x 20) afin d améliorer l adhérence au sol du dispositif. 2. Dimension

Plus en détail

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs prof. ir. Wim HOECKMAN Victor Buyck Steel Construction (Eeklo) Vrije Universiteit Brussel infosteel

Plus en détail

Conception et construction d un pont à Chibougamau

Conception et construction d un pont à Chibougamau Conception et construction d un pont à Chibougamau VICTOR EGOROV, LOUIS-PHILIPPE POIRIER, MARIO LÉVESQUE, SNC-Lavalin, Montréal, QC Mots-clés : Conception en bois, lamellé-collé, panneau CLT modélisation

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.32 COFFRAGES

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.32 COFFRAGES DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.32.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.32.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.32.3 MATÉRIAUX... 2 6.32.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Spécification Technique

Spécification Technique Lignes de contact en 3 kv et 25 kv~ Support - Accessoires Spécification Technique Caténaire type R3 mixte Direction Infrastructure Service Courants forts Division I-I.42 Ce document entre en vigueur à

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

POTENCE PIVOTANTE pour PALANS ÉLECTRIQUES

POTENCE PIVOTANTE pour PALANS ÉLECTRIQUES GARAGE EQUIPMENT POTENCE PIVOTANTE pour PALANS ÉLECTRIQUES TYPE HST-250-1100 (référence compatibles : MECAFER P200 et P400) 470002 Lire et suivre toutes les règles de sécurité et les instructions de fonctionnement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier(ère) polyvalent I OBJECTIF

Plus en détail

VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE

VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE VERROU ELECTRIQUE 2 POINTS VEAPH Série 8404 - POSE MECANIQUE Réf..279.97.0 Ind A MAIN DU VERROU VEAPH. Le produit est livré en configuration usine main droite, selon votre cas de montage, adapter la configuration

Plus en détail

PMT COULISSANTES MISE EN OEUVRE DES OUVRANTS

PMT COULISSANTES MISE EN OEUVRE DES OUVRANTS NOTICE DE POSE PMT COULISSANTES MISE EN OEUVRE DES OUVRANTS Modèles certifiés NF Portes résistant au feu MD 601C, MD 1201C, MD 6D1C, MD 12D1C Modèles non certifiés MD 602C, MD 902C SOMMAIRE 1 Recommandations.

Plus en détail

Certification des produits d'ingénierie

Certification des produits d'ingénierie Certification des produits d'ingénierie Sylvain Gagnon, ing. Chercheur Systèmes de construction 418-659 659-2647, poste 3102 sylvain.gagnon@qc.forintek.ca www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca Plan de

Plus en détail

Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test

Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test Meilleures pratiques pour la gestion et la maintenance d un système de test N avez-vous jamais dit? Mon système ne doit pas tomber en panne Je ne peux me permettre aucun temps mort dans la production Est-ce

Plus en détail

GARDE CORPS TEMPORAIRE

GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS DE MONTAGE GARDE CORPS TEMPORAIRE INSTRUCTIONS CONFORMES A LA NORME EN 13374 info@safetyrespect.se Téléphone +46 (0)63-130400 SOMMAIRE 3. Précautions de sécurité 4. Fixations 5. Embase 6.

Plus en détail

Stratégie de maintenance des Ouvrages d Art SNCF

Stratégie de maintenance des Ouvrages d Art SNCF INFRA INGÉNIERIE Stratégie de maintenance des Ouvrages d Art SNCF P. VERNISSE 06 Décembre 2012 Sommaire CHAPITRE 1 Présentation du Patrimoine CHAPITRE 2 Matériaux - assemblages CHAPITRE 3 Les différentes

Plus en détail

Canplas WeatherPro Évents de toiture ProVentilator Section 07 72 24. Digicon Information Inc. Page 1

Canplas WeatherPro Évents de toiture ProVentilator Section 07 72 24. Digicon Information Inc. Page 1 Digicon Information Inc. Page 1 Cette section inclut les dispositifs d évacuation persiennés, préfabriqués, montés sur le toit, ajustables en fonction d une toiture inclinée de 3/12 à 12/12, fabriqués

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM Félicitations d avoir choisi le déclin de cèdre de l est WAKEHAM. Le cèdre blanc de l est est l un des meilleurs choix pour son pouvoir d isolation, sa résistance à la moisissure et sa durabilité incontestée.

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.35 INJECTION

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.35 INJECTION DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.35.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.35.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.35.3 MATÉRIAUX... 1 6.35.4 INSPECTION ET ENTREPOSAGE...

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures Guide d installation ISOFOIL p. 2 de 5 DEVIS TECHNIQUE : Avis

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

Notice technique - Avertisseur

Notice technique - Avertisseur Notice technique - Avertisseur sonore DB15 Toutes les précautions ont été prises pour garantir la précision de cette notice technique. Toutefois, nous ne saurions accepter de responsabilité à l égard des

Plus en détail

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Distribués au Canada par Taiga Building Products MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PRODUITS DE BOIS D'INGÉNIERIE Conception utilisant les états limites SolidStart LP Guide

Plus en détail

8185 Assembleuse, assembleur de composants électroniques

8185 Assembleuse, assembleur de composants électroniques Page 1 of 5 010-04-03 Secteur : 09 - Électrotechnique 8185 Assembleuse, assembleur de composants électroniques M185 La personne travaille dans le département de production d une entreprise de fabrication

Plus en détail

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE

OFM-TG-03-2000F. Bureau du commissaire des incendies. Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I DIRECTIVE B Qualifications du personnel des entreprises d entretien C I NOVEMBRE 2000 DIRECTIVE TABLE DES MATIÈRES ARTICLE PAGE Résumé... 2 1.0 OBJET... 3 2.0 CONTEXTE... 3 3.0 CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ... 3 3.1

Plus en détail

Internet : www.hmdiffusion.com - e-mail : info@hmdiffusion.com Le travail du bois, ça commence par notre catalogue UTILISATION DES GABARITS KREG

Internet : www.hmdiffusion.com - e-mail : info@hmdiffusion.com Le travail du bois, ça commence par notre catalogue UTILISATION DES GABARITS KREG Fax : 04.74.28.13.88 Internet : www.hmdiffusion.com - e-mail : info@hmdiffusion.com Le travail du bois, ça commence par notre catalogue UTILISATION DES GABARITS KREG PRINCIPE ET AVANTAGES DE CES GABARITS

Plus en détail

Contrôle des installations nucléaires de base Inspection n INSSN-CAE-2013-0605 du 28 mai 2013

Contrôle des installations nucléaires de base Inspection n INSSN-CAE-2013-0605 du 28 mai 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 1 er juillet 2013 N/Réf. : CODEP-CAE-2013-036753 Monsieur le directeur de l aménagement de Flamanville 3 BP 28 50 340 FLAMANVILLE OBJET

Plus en détail

Réussir votre soudure à l'arc

Réussir votre soudure à l'arc Réussir votre soudure à l'arc DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le type de soudure POSTE À ARC La soudure à l arc est un soudage autogène : la très haute température fournie par l arc électrique

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 - Réalisation d ouvrages courants

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 - Réalisation d ouvrages courants Etablissement : Entreprise : POSE DE MATERIELS SANITAIRES...... Tâche Implanter, équiper et poser les matériels sanitaires. Implantation : outils utilisés (mètre, crayon, niveau, niveau laser, fil à plomb,

Plus en détail

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E CALCUL AUX ÉTATS LIMITES CANADA GUIDE DU CONCEPTEUR VERSALAM E Rapport d'évaluation CCMC 12472R VERSALAM Système de planchers et de toits de haute performance GCVL 2 Le SIMPLE FRAMING SYSTEM LE SYSTÈME

Plus en détail

Switcher2 Guide d'assemblage. Guide d'assemblage Circuit imprimé (CI) principal 1. Condensateurs céramique. 2. Résistances. www.soundskulptor.

Switcher2 Guide d'assemblage. Guide d'assemblage Circuit imprimé (CI) principal 1. Condensateurs céramique. 2. Résistances. www.soundskulptor. Guide d'assemblage Avertissement concernant la sécurité Les kits sont alimentés par le secteur et utilisent des tensions potentiellement dangereuses. Aucune personne ne devrait entreprendre la réalisation

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

Soudeuse en tuyauterie (haute pression)

Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Le plan de formation des apprentissages (soudeuse en tuyauterie (haute pression)) Les tâches de l occupation de soudeuse en tuyauterie (haute pression) Tâche

Plus en détail

AllJoist Prefabricated I-Joists

AllJoist Prefabricated I-Joists Rapport d'évaluation CCMC 12787-R RÉPERTOIRE NORMATIF : 06 17 33.01 Publié : 1996-12-23 Réévalué : 2010-06-02 Réévaluation : 2011-12-23 Réévaluation en cours AllJoist Prefabricated I-Joists 1. Opinion

Plus en détail

Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution"

Fiche n I-6 Le visa des plans d'exécution Fiche n I-6 "Le visa des plans d'exécution" 1. Objet de la présente fiche et rappels Cette fiche a pour objet de décrire la démarche préalable nécessaire à la délivrance du visa d un plan d exécution.

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES N o TJ-9500F GUIDE DU RÉDACTEUR DE DEVIS LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES EST DU CANADA Comprend les produits Trus Joist MD TimberStrand MD LSL, Microllam MD LVL et Parallam MD PSL Qualité constante et rendement

Plus en détail

PLAN & DEVIS D INSTALLATION PANNEAU D'ACIER/ FIBRE SYSTÈME À COMMANDE DIRECTE

PLAN & DEVIS D INSTALLATION PANNEAU D'ACIER/ FIBRE SYSTÈME À COMMANDE DIRECTE PLAN & DEVIS D INSTALLATION PANNEAU D'ACIER/ FIBRE SYSTÈME À COMMANDE DIRECTE Ventilation Secco division de Secco International inc. 4040 boul. Casavant Ouest St-Hyacinthe, Qc J2S 8E3 T: 450-771-0777 F:

Plus en détail

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2

Notice d instruction. 1 Table des matières. 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 Notice d instruction 1 Table des matières 2 Introduction 2 2.1 Utilisation de la pompe 2 2.2 Domaine d application 2 2.3 Usage déconseillé 2 3 Sécurité 2 4 Transport et stockage 2 4.1 Levage 2 4.2 Stockage

Plus en détail

Installation de votre piscine hors-sol

Installation de votre piscine hors-sol Installation de votre piscine hors-sol 1 . 1. INSTALLATION DE VOTRE PISCINE HORS-SOL Ces piscines doivent être installées seulement hors-sol et sur un sol ferme (non-creusé, non-remblayé). Ne faites aucun

Plus en détail

PS2 Guide d'assemblage

PS2 Guide d'assemblage Avertissement concernant la sécurité CE KIT N'EST PAS DESTINÉ AUX DEBUTANTS Ce kit est alimenté par le secteur et utilise des tensions potentiellement dangereuses. Aucune personne ne devrait entreprendre

Plus en détail

REVÊTEMENTS EN PAVÉS DE BÉTON PRÉFABRIQUÉS DE LA SÉRIE AVENUE

REVÊTEMENTS EN PAVÉS DE BÉTON PRÉFABRIQUÉS DE LA SÉRIE AVENUE Page 1 NOTE AU RÉDACTEUR : Ce devis type s applique à l utilisation et l installation de pavés en béton de la série Avenue fabriqués par Bolduc. Il devrait être complété pour s adapter au site et aux conditions

Plus en détail

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string

AT WORK STEEL AT. Construction du pont-route de type bow-string AT WORK STEEL AT Construction du pont-route de type bow-string métallique sur la Rue d Alsace à Luxembourg Résumé: 1. Organisation du projet 2. Description du nouveau pont métallique 3. Etapes de la structure

Plus en détail

L ALARME POUR FRIGO : MARCHE À SUIVRE

L ALARME POUR FRIGO : MARCHE À SUIVRE NOM:........ Nr.:...... CLASSE:. DATE:.... Professeur:.... Année :.... EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - TECHNOTOP PROJET 6 : CONSERVATION DES ALIMENTS L ALARME POUR FRIGO : MARCHE À SUIVRE A) Vérifier les

Plus en détail

DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE

DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE L analyse des performances des ouvrages d étanchéité construits depuis le début des années 80 commence à porter ses fruits et révèle l importance de tenir compte des

Plus en détail

Mécanicienne industrielle de chantier

Mécanicienne industrielle de chantier Mécanicienne industrielle de chantier Le plan de formation des apprentissages (mécanicienne industrielle de chantier) Les tâches du métier de mécanicienne industrielle de chantier Tâche 1 Tâche 2 Tâche

Plus en détail

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Article Number: 6641, 6643, 6644, 6645, 6646, 6647, 6648, 6649, 6650, 6652, 786, 788, 789, 791, 792, 793, 794, 796, 797, 798, 799, 811 Languages: fr BERNER_Agrément_/_ETA_(T)_Agrément_Berner_Easyfast_37581[PDF]_fr.pdf

Plus en détail

Système pare-air WALLTITE Eco. Bienvenue

Système pare-air WALLTITE Eco. Bienvenue Système pare-air WALLTITE Eco Bienvenue Programme Système pare-air WALLTITE Eco Assemblage et installation Évaluation et conformité Programme et soutient 2 Conception Composants du système scellement polyuréthane

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK

INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK Français INSTRUCTIONS DE MONTAGE CIVIK ZINK CIVIK ZINK - www.arke.ws Avant de commencer le montage, il faut déballer tous les éléments de l escalier. Il faut les poser sur une grande surface et vérifier

Plus en détail

BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19

BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19 BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19 CHU : 5-14-16 BBCa : 15-1236 Page 1 de 2 DEVIS D ARCHITECTURE SECTION

Plus en détail

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Avant la première mise en service Mise en place du robot et du filet de récupération Page 2 Désignation des pièces Page 3 Montage

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling

La Réfrigération mécanique. Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling La Réfrigération mécanique Journée de consultation sur les systèmes de réfrigération dans les arénas et clubs de curling Par : Madiha Kotb, ingénieure, Régie du bâtiment du Québec Date : 9 décembre 2010

Plus en détail

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr

CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION. www.cetic.fr CATALOGUE TECHNIQUE COURONNES D ORIENTATION www.cetic.fr 02 www.cetic.fr SOMMAIRE PRESENTATION 4 TYPES DE COURONNES D ORIENTATION 4 Simple rangée de billes 4 Triple rangées de billes 4 Double rangées de

Plus en détail

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9

CCPQ ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE PROFIL DE QUALIFICATION ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE 1/9 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE ÉLECTRICITÉ ÉLECTRONIQUE ÉLECTRICIEN MONTEUR ÉLECTRICIENNE MONTEUSE

Plus en détail

Porte de Garage PORTE DE GARAGE. Porte Sectionnelle Excellence Standard 2400 x 2000 Guide d installation 12/2012 640-00057-92-D *NOT66*

Porte de Garage PORTE DE GARAGE. Porte Sectionnelle Excellence Standard 2400 x 2000 Guide d installation 12/2012 640-00057-92-D *NOT66* Porte de Garage PORTE DE GARAGE Porte Sectionnelle Excellence Standard 2400 x 2000 Guide d installation 12/2012 640-00057-92-D *NOT66* LIRE LA NOTICE ATTENTIVEMENT 1-Pendant l'installation, utiliser les

Plus en détail

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est

Un réseau d évacuation d eaux pluviales conventionnel est {Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document téléchargeable ne satisfait pas à toutes les exigences du standard du Gouvernement du Québec SGQRI 008-02, car il s'adresse à des personnes faisant partie

Plus en détail

Atmosphères explosibles : ISM-ATEX, une nouvelle certification volontaire

Atmosphères explosibles : ISM-ATEX, une nouvelle certification volontaire Atmosphères explosibles : ISM-ATEX, une nouvelle certification volontaire Olivier Cottin, Emmanuel Tournebize To cite this version: Olivier Cottin, Emmanuel Tournebize. Atmosphères explosibles : ISM-ATEX,

Plus en détail

AMBICO Limited Section 08 11 30 and 08130 STAINLESS STEEL DOORS AND FRAMES Page 1

AMBICO Limited Section 08 11 30 and 08130 STAINLESS STEEL DOORS AND FRAMES Page 1 Page 1 Cette section comprend les portes et cadres commerciaux en acier inoxydable, coupe-feu ou non coupefeu, fabriquées par Ambico Limited. Cette section s appuie sur les normes de l Association canadienne

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

SECTIONS SOUDÉES (WWF) : TYPES DE SECTIONS, COMPOSITION, FABRICATION SUR MESURE ET AVANTAGES. Par Martin Bédard

SECTIONS SOUDÉES (WWF) : TYPES DE SECTIONS, COMPOSITION, FABRICATION SUR MESURE ET AVANTAGES. Par Martin Bédard SECTIONS SOUDÉES (WWF) : TYPES DE SECTIONS, COMPOSITION, FABRICATION SUR MESURE ET AVANTAGES Par Martin Bédard Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Les sections soudées (WWF) Types de sections soudées Épaisseur

Plus en détail

Ce manuel de montage contient les éléments suivants :

Ce manuel de montage contient les éléments suivants : NOTICE DE MONTAGE V-1000 Machine de table Avec option Pied utilitaire Ce manuel de montage contient les éléments suivants : 1/ Contenu des emballages 2/ Instructions de sécurité 3/ Informations pour le

Plus en détail

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE ETAPE 1 PERçAGE 1.a Points d'ancrage Si vous ne disposez pas d un gabarit de montage fourni avec l emballage de l appareil, tracez l emplacement des

Plus en détail

CONSIDÉRATIONS STRUCTURALES PANNEAUX SOLAIRES DE TOIT : POUR BÂTIMENTS NOUVEAUX OU EXISTANTS. Par Michael Holleran, ing.

CONSIDÉRATIONS STRUCTURALES PANNEAUX SOLAIRES DE TOIT : POUR BÂTIMENTS NOUVEAUX OU EXISTANTS. Par Michael Holleran, ing. CONSIDÉRATIONS STRUCTURALES PANNEAUX SOLAIRES DE TOIT : POUR BÂTIMENTS NOUVEAUX OU EXISTANTS Par Michael Holleran, ing. Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Considérations structurales panneaux solaires de

Plus en détail

URGENT NOTIFICATION DE SÉCURITÉ

URGENT NOTIFICATION DE SÉCURITÉ URGENT NOTIFICATION DE SÉCURITÉ Objet : Clinac C-Series haute énergie : boulons de contrepoids desserrés Appellation commerciale du produit concerné : Clinac C-Series haute énergie Identifiant FSCA : CP-00480

Plus en détail

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb)

Manuel d utilisation MJ519 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) Manuel d utilisation MJ59 Table élévatrice hydraulique mobile de style à ciseau 300 kg (660 lb) AVERTISSEMENT! Lisez ce manuel d utilisation attentivement et comprenez parfaitement les instructions d opération.

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE

DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE DOSSIER TECHNIQUE NOTICE DE POSE 1 NOTICE DE POSE BLOCS A BANCHER «ISOLASUP SYSTEME» A) Préambule : 1) Le fabricant et l entrepreneur doivent rappeler aux architectes et aux Maîtres d ouvrages les spécificités

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE

BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE Le Bureau canadien de soudage reconnaît que Les Industries Fournier Inc. 3787 boul. Frontenac Ouest, Thetford Mines, QC G6H 2B5 Canada est certifiée en vertu de la norme CSA

Plus en détail

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance.

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. UTILISATION DU CARNET DE CONTROLE EN COURS DE FORMATION Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. 1. Choisissez 2 fiches parmi celles qui vous sont

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.15.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.15.2 NORMES DE RÉFÉRENCES... 1 6.15.3

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

CODEP-OLS-2010-059203 Orléans, le 29 octobre 2010

CODEP-OLS-2010-059203 Orléans, le 29 octobre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2010-059203 Orléans, le 29 octobre 2010 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d Electricité de BELLEVILLE SUR LOIRE BP 11 18240 LERE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920

CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920 Installation de chantier CAHIER DES CHARGES FUTURAN F920 1 Destinataires Les chauffagistes, les ventilistes & les plombiers professionnels 2 La chambre technique a. Le local accueillant le système FUTURAN

Plus en détail

DOUCHE. Manuel d'installation

DOUCHE. Manuel d'installation DOUCHE 2 personnes sont nécessaires pour installer cette douche sécuritairement. Cette douche a absolument besoin de trois murs qui l'entourent. Les vis pour les fixations murales doivent être installées

Plus en détail