RENCONTRE AVEC LES ADHERENTS DU SUD-EST SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RENCONTRE AVEC LES ADHERENTS DU SUD-EST SOMMAIRE"

Transcription

1 SOMMAIRE Rencontre avec les adhérents du Sud-Est en Aout à 4 Rencontre du troisième type, par Raymond Terrasse 5 à 8 Mesures radiesthésiques à l Ile-Bouchard Par Armand Rozenblum 8 à 10 De Saint-Geniez au Dromon, par Roger Correard 11 à 20 Nouveaux livres 21 Le mystère de Chartres, par Peter Stewart 21 à 27 La Constellation Reine, par Alain Poret 28 à 32 RENCONTRE AVEC LES ADHERENTS DU SUD-EST Pour la deuxième année consécutive, nous avons rencontré les adhérents du Sud-Est, le dimanche 7 août à Cotignac(Var). 25 personnes étaient au rendez-vous par une très belle journée ensoleillée. Le vent, assez fort, nous a obligé à nous mettre rapidement à l abri ; les différents intervenants n arrivant pas à se faire entendre en plein air! Armand Rozenblum, en lever de rideau, a de nouveau exposé les techniques de mesures des différents «corps énergétiques» ; exposé qu il avait déjà fait brillamment devant les adhérents de Paris et de la région parisienne en atelier en juin Ces mesures radiesthésiques sont particulièrement utiles pour l utilisation d appareils comme l oscillateur à longueur d ondes multiples de G.Lakhovsky. Seules, ces mesures permettent de quantifier l effet et l efficacité d une séance de l appareil. ( ATELIER DE RADIESTHESIE Jeudi 20 Octobre 2005 à 18h00précise A «L Auberge de l Etoile» 35, rue Pierre-Semard à Maisons-Alfort Théme développé : «L eau, propriétés et mesures radiethésiques» Nombre de places limité Réservation téléphonique obligatoire au CONFERENCE «L ARBRE GUERISSEUR» par Marie-Emilia Vannier Jeudi 8 Décembre 2005 à 18h00 précise A «L Auberge de l Etoile» 35, rue Pierre-Semard à Maisons-Alfort Nombre de place limité Réservation téléphonique obligatoire au Raymond Terrasse prend ensuite le relais. C est le spécialiste des orthoténies et de l aspect technique des apparitions mariales. Il est ici à Cotignac, par le fait du hasard qui fait vraiment bien les choses, dans un lieu particulièrement prédestiné. Cotignac a été en effet le lieu de deux apparitions en 1519 (la Sainte Vierge) et 1660 (Saint Joseph) ; la première apparition de 1519 ayant eu une importance considérable pour l histoire de la France Il semble assez évident que les apparitions ont lieu dans des endroits de très hautes énergies, mesurables au pendule. Cette énergie élevée étant la condition obligatoire pour la réalisation technique d une apparition. Il reste à trouver maintenant le rapport entre la valeur énergétique du lieu et le type d apparition. Celles-ci sont souvent fort différentes

2 techniquement. Matérialisation quasi physique avec contact, présence sans contact, manifestation et échanges verbaux à une ou plusieurs personnes de manière exclusive dans un groupe De nombreuses configurations sont possibles et Raymond Terrasse a étudié des dizaines de cas à travers les âges sur le millier d apparitions probables sur toute la surface de la Terre. Un sujet passionnant qui ouvre des perspectives vertigineuses pour la raison Après les nourritures intellectuelles, il est l heure de nourritures plus terrestres. Le repas en plein air a tendance à se prolonger, comme l année dernière ; et il faut une volonté quasi-surhumaine, volonté passablement détruite par le Rosé local, pour reprendre les chemins de la Connaissance. bâtiments civils ou religieux, achats de terrains, création de légendes ou de personnages historiques, etc.) La finalité de cet immense travail se trouve sans doute dans l apocalypse de Jean,et sa description de la «Jérusalem Céleste».Le travail sans précédent de Robert Maestracci est peut être une des rares raisons d espérer dans une époque où notre monde semble foncer droit dans le mur L après-midi touchant à sa fin, on se quitte tous en se promettant de se revoir l année prochaine. Alain Poret a la redoutable difficulté de reprendre la parole devant un auditoire avide de connaissances mais affaibli par la digestion en cours et la chaleur ambiante Il nous expose le principe de la précession des équinoxes et des différents ères de l humanité (ère des poissons précédant l ère du Verseau notamment).il n y a pas de date précise pour le passage d une ère à une autre ; c est une transition lente sur quelques dizaines d années à chaque fois. C est actuellement notre cas entre les Poissons et le Verseau ; d où les soubresauts géopolitiques que nous vivons actuellement. Robert Maestracci termine les exposés pour cette année. Il a étudié pendant plus de 25 ans la géographie de la Provence, et a pu montrer qu il existe depuis des temps immémoriaux ce qu il appelle «le Grand Schéma». C est un ensemble de carrés virtuels principalement, qui se déclinent les uns à partir des autres ; et qui sont repérables sur le sol par un ensemble de monuments (châteaux, églises, oratoires, lieux saints,..) ou de nom de lieux. Ce marquage a été entretenu au cours des âges pour empêcher la disparition des indices. Il existerait une organisation ou une volonté qui défierait les siècles et même les millénaires pour maintenir la permanence de ce «Grand Schéma».( restauration ou construction de STAGE DE GEOBIOLOGIE Le stage de géobiologie, initialement prévu à Nimes les 30 et 31 octobre 2005 est reporté au printemps L hébergement envisagé n étant pas possible dans des conditions raisonnables de confort, la recherche d un autre lieu d hébergement est en cours. Les nouvelles conditions du stage seront précisées dans le prochain numéro de la revue, en janvier 2006.

3 RENCONTRE DU TROISIEME TYPE A L ILE BOUCHARD par Raymond TERRASSE Ce troisième type est votre serviteur. J avais en projet de me rendre à l Ile Bouchard au mois de mars ou avril. Mais les impondérables en ont décidé autrement. J avais dans l esprit d y associer notre dévoué secrétaire, et monsieur Armand Rozenblum. Celui-ci voulait m entretenir de certains aspects touchant mes connaissances ( guillemets indispensables). Les voix du seigneur téléphone fixe étant impénétrables aux ondes visuelles, François et moi étions curieux de nous jauger enfin du regard, après quelques années de conversations à distance. Cette rencontre devait avoir lieu le 22 juin, mais des évènements imprévus la repoussèrent au 29. Intervention mariale nous évitant la grosse chaleur de 33 sévissant en Touraine? en tout cas, une semaine plus tard, la température était descendue à 25, agréable, avec parfois un ciel obscurci, donc bienfaisant. Ce furent quatre heures d intenses échanges, d apports mutuels, d objections, de supputations, de réfutations, d approbations ; et aussi de nombreuses questions non résolues. Le troisième type regagna son sud-ouest, fort satisfait de cette rencontre, ayant engrangé quelques connaissances supplémentaires. Quant aux deux franciliens, ils vous livreront leurs pensées sur cette visite, et le résultat de leur étude radiesthésique. L Ile Bouchard, c est l histoire d une série d apparitions de la Sainte Vierge, du lundi 8 décembre 1947, au dimanche 14. Cette commune d Indre et Loire, située à 42 kilomètres au sud de Tours, abritait 1255 personnes en Présentement, il y en a un peu moins de 1800 ; c est dire si la démographie n a pas explosée en un bon demi-siècle. Cependant, la reconnaissance partielle, le 8 décembre 2001 de l apparition virginale, va peut-être changer la donne. La particularité de la visite de la Vierge à L Ile Bouchard, est de s être déroulée à l intérieur de la modeste église Saint- Gilles ( qui signifie protection ), contrairement à bien d autres, qui ont eu lieu en plein air. Mais en prime, la Noble Dame vint accompagnée d un ange, qui déclara être Gabriel. Les deux personnages apparurent à l intérieur d une grotte comme décors, sur une pierre qui ne touchait pas le sol. Image donc peu banale d une grotte dans une église. Alors que la grotte, et peut-être l ange, semblaient n être que virtuels, la Sainte Vierge était parfaitement tangible, comme le démontrèrent les baisers qu elle déposa sur la main des quatre petites voyantes ; et un autre jour son chapelet qu elles embrassèrent. On peut s interroger sur le choix de cette pauvre église de cette non moins modeste agglomération. Il s avère, que voulu ou non par la Sainte Vierge, L Ile Bouchard est en rapport direct avec plusieurs autres lieux d apparitions

4 mariales, ainsi que le montrent mes travaux sur l orthogéométrie, qui associe les posés d OVNI, les apparitions mariales, et les Hauts Lieux géographiques. Nous avons un triangle rectangle avec Celles près de Foix, à angle droit, apparition de1686, très particulière, mais que je ne peux détailler ici, et Cotignac, où la Vierge vint le 10 août Dans un second triangle rectangle, L Ile Bouchard est cette fois l angle droit avec La Salette ( 19 septembre 1846 ), et Tournai, en Belgique. Cette ville n est rien moins que celle qui abrita le tombeau de Childéric 1 er, fils de Mérovée, géniteur de la prestigieuse dynastie mérovingienne. Le croquis suivant, Lourdes la bien connue, reliée à L Ile Bouchard, dessine une parallèle rigoureuse à la droite sur laquelle se placent Gisors, le fief templier, le château de Chambord, et la célèbre grotte de Lascaux, comme terminus. C est l inattendue de cette ligne que j ai appelée primordiale. L ILE BOUCHARD - MESURES RADIESTHESIQUES Par Armand Rozenblum Après cette superbe présentation où beaucoup a été dit sur le sujet, je me contenterai modestement de rapporter les mesures d énergie physiques du lieu que j ai pu évaluer. Tout d abord, je dois rappeler la difficulté qu il y a à faire des mesures au milieu d une foule de visiteurs ; il est quasiment impossible de sortir un pendule, se mettre dans la disposition mentale pour avoir une réponse et commencer à compter. Sur les trois valeurs que j ai obtenues, une a été faite au pendule pendant une accalmie des visites et deux par kinésiologie de la main. A savoir :

5 kinésiologie main : et , pendule , valeurs exprimées en Urad positifs (Urad : unités radiesthésiques évaluées dans la dimension des Ondes de Formes qui émanent de tout ce qui est matièreénergie dans la partie quadridimensionnelle de notre univers). J ai été assez stupéfait de ce résultat alors que je pensais avoir atteint un sommet avec la valeur de Urad+, au Rocher de Dromon. Cela explique peut-être la différence de nature de l apparition mariale : visuelle au Dromon, quasi-matérielle à l Ile Bouchard. Les conséquences à en tirer sur le plan conceptuel sont à l initiative de Monsieur R.Terrasse ; si l on doit poursuivre ces investigations, je continue à me porter volontaire mais en souhaitant que l on soit deux ou plusieurs à faire les mesures pour valider ces résultats. Au titre des références d échelles de mesures, je vous renvoie à la page 67 du Pendul or de Dominique Coquelle. Je voudrais, si vous m y autorisez, vous faire part d une expérience aussi étonnante qui m est arrivée par la suite. J étais invité chez une amie d enfance à Besancon. Cette amie a fait une brillante carrière de psychiatre et psychanaliste : médecin-chef de l hôpital psychiatrique départemental du Doubs, directrice de l école d infirmiers psychiatriques de l hôpital, crétrice du premier hôpital psychiatrique de jour en France, etc Elle connaît mon penchant pour toutes les questions qui concernent les zones à la marge de nos connaissances et accepte par amitié mon goût pour les questions parapsy. Je lui ai décrit mon expérience à l Ile-Bouchard. Elle m a proposé de visiter un lieu particulier qu elle connaissait de réputation : le sanctuaire de Notre-Dame de Remonot, situé dans le Jura entre Pontarlier et Morteau sur la D437 au défilé d Entreroches. Ce sanctuaire est situé dans une vaste grotte accessible depuis la route. Dans la première partie de la grotte il y a une grande salle où trône une statue très ancienne de Marie devant une centaine de chaises pour les fidèles ainsi que des cierges votifs. Le fond de la grotte qui devient étroit et où court un ru est accessible par une passerelle. Ce lieu, autrefois sanctuaire druidique, comme l explique un panneau informatif, est connu de la population locale pour les miracles qui s y produisent, en particulier pour les maladies des yeux, des malvoyants y ayant recouvré la vue. J ai persuadé mon amie d aller au fond de la grotte, au delà de la passerelle et j ai commencé à évaluer l énergie du lieu au pendule. Le décompte s est arrêté à Urad+. J ai ressenti une énorme pression sur la poitrine au niveau du cœur, puis un fort vertige qui m a fait chanceler, puis une vibration très forte qui commençait à monter depuis le sol, les pieds, les mollets, les genoux Mon amie qui m a dit ressentir les mêmes choses, et moi, pris de panique, sommes revenus dans le sanctuaire marial pour nous effondrer sur des chaises. J ai immédiatement compté nos énergies physiques : pour chacun, puis les conséquences sur notre niveau vibratoire spirituel : 1, pour moi et pour elle. Trois robinets insérés dans le rocher latéral du sanctuaire à hauteur de la statue de Maris, permettaient de puiser l eau «miraculeuse». Deux étaient complètement à sec ; la sécheresse du moment était grande, le niveau du Doubs était au plus bas ; mais au troisième, j ai pu recueillir quelques centimètres cubes d eau qui stagnait derrière la tête du robinet ; énergie de l eau : Urad+ physique. De retour au domicile, je pose le flacon d eau à proximité d un des chats de la maison, qui se met instantanément en posture de combat : dos arrondi, poils dressés, griffes sorties, feulement de colère, comme s il était en train de voir l aura d un adversaire potentiel. Il faut rappeler que cette grotte était, avant la christianisation du lieu et sa dévolution à Marie, un des endroits du Jura, où apparaissait la VOUIVRE, selon des légendes locales. Même en étant mêlé à tous ces événements, tout cela reste bien mystérieux pour moi. Et si quelqu un peut me fournir des éclaircissements, je suis preneur.

6 De Rennes-le-Château à Saint Geniez de Dromon Par Roger CORREARD Lorsque l on parle du village perché de Rennes-le-Château, les initiés aux mystères du Razès traduisent immédiatement par : «Le trésor du Temple de Salomon découvert par le curé Bérenger Saunière et la descendance Davidique de Clovis le mérovingien.» Quant à Saint-Geniez-de-Dromon, dans les Alpes de Hautes Provence, mis à part quelques individus appartenant au cercle restreint de «ceux qui savent», peu de gens réagissent à l évocation de ce village situé à 17 kilomètres à l est de Sisteron (1). Bien que d aucuns puissent penser aux énigmes du Locus de Théopolis, dont l inscription de «Pierre Écrite», gravée vers l année 420 sur la falaise éponyme, est la clef de voûte du dispositif cryptique, que nous entendons dévoiler. Nous citons : «Claudius Postumus Dardanus, homme illustre, revêtu de la dignité de Patrice, ex-consulaire de la province viennoise, ex-maître des requêtes, ex-questeur, ex-prêteur des Gaules, et Nevia Galla, noble et illustre dame, son épouse, ayant fait couper les flancs de la montagne de chaque côté, ont procuré un chemin viable au lieu dont le nom est Théopolis, lieu qu ils ont fortifié par des murailles et des portes. Le travail, fait dans leur propriété particulière et destiné néanmoins par eux à servir à la sûreté de tous, a été exécuté avec l'aide de Claudius Lepidus, compagnon et frère du susdit, ex-consulaire de l empire. Afin que leur sollicitude pour le salut de tous et un témoignage de la reconnaissance publique pussent être montrés par cette inscription.» Là, se trouve le commencement de la piste tentaculaire comme eût pu nous l indiquer le poulpe gravé sur la dalle mortuaire de la marquise de Hautpoul, épouse du seigneur de Rennes-le-Château, DCD un 17 janvier, fête des saints : Sulpice, Roseline, Antoine, Dagobert Comme à Rennes-le Château, à Saint-Geniez-de-Dromon se trouverait un trésor similaire, ainsi qu un dépôt d archives Atlantidéennes postdiluviennes. C'est-à-dire : un «Gîte secret du Lion», tel que le défini Georges H. Williamson (2). «Semblable à un lion avide de sa proie, et à un jeune lion tapi dans ses gîtes secrets» (PS. XVII - 12). Gîte, faut-il le souligner, sous haute protection des Veilleurs de l Intemporel. (3) Le mythique trésor de Rennes-le-Château fut transporté de Rome vers Carcassonne dans les chariots des peuples wisigoths, vers 413 et dissimulé dans les mines du Razès. Curieusement le trésor du rocher de Dromon-Théopolis date approximativement de la même époque, dissimulé qu il fut, sur les ordres d un «affidé» d Athaulfe, roi des Wisigoths. Cet affidé se nommait Claudius Postumus (4) Dardanus, préfet du prétoire des Gaules de 409 à 414 qui, suivant ce que dit «Pierre Écrite», fit fortifier le locus cui nomen theopolis est, (un lieu qui se nomme Théopolis), pour la sécurité et le salut de tous. Un locus est un lieu très particulier, possédant des caractéristiques cosmo-telluriques qui en font un haut lieu des cultes antiques et primitifs. «Des anges vinrent sur Terre, trouvèrent désirables les filles des hommes, en firent leurs épouses et leur donnèrent progénitures.» Phrase énigmatique s il en est mais qui, à la lueur du soleil de midi, pourrait bien trouver ici une clameur toute initiatique, il est vrai. La route partant de Sisteron en direction de Saint-Geniez, traverse la Durance et nous conduit, par la crête des Monges et le sommet de Nibles, au cœur d un massif de moyennes montagnes culminant à 2000 mètres d altitude. Le sommet de Nibles indique la présence en ce lieu, à la même époque que celle de Dardanus, du peuple des Burgondes auquel, on le sait, s attache la légende des Nibelungen (5) et, bien entendu, de leur prodigieux trésor dissimulé dans une caverne située près d une cascade. Sur ce trésor veille le nain-magicien Andwari, métamorphosé en brochet. A tout trésor son Dragon, ou pour le moins son gardien. En provençal «Nibles» désigne les nuées ou nuages, et donc parait rendre crédible la présence historique des Burgondes-Nibelungen, et nous n oublierons pas de signaler, dans le même temps, qu une première dénomination de la fameuse Société Angélique, fut aussi appelée «la Nuée», ou encore «le

7 Brouilllard». Toujours en provençal «Monges» désigne les moines, et l on ne peut éviter de faire le rapprochement avec les moines-soldats de l Ordre du Temple qui possédaient de nombreuses terres dans ces montagnes Les Seigneurs des Nuages seraient les descendants des mythiques «Seigneurs de l Anneau et du Dragon» dont les royaumes post-atlantidéens s étendaient des rivages du Grand Océan aux sables du désert de Gobi. On peut concevoir aisément qu il existe dans ces thèmes de quoi rêver et s émerveiller devant toutes ces prodigieuses épopées humaines ignorées par l Histoire classique des universitaires (6). On lira cependant avec attention, sur la très possible existence de ces peuples post-atlantidéens les annales de Galfredus, pages 45 à 65, de l Histoire abrégée de la Provence par Nicolas Fabri de Peiresc ( ), conseiller au Parlement d Aix-en-Provence. En tant que préfet du prétoire des gaules, résidant en Arles, disposant de nombreuses troupes sous ses ordres, Dardanus se devait d accorder son autorisation au passage des chariots wisigoths, en route vers Carcassonne, pour fonder le royaume de Septimanie. Apparemment, Dardanus ne fit aucune difficulté pour le passage du peuple Wisigoth qui s était allié à ses légions pour assiéger en 414, dans Valence, les troupes de Jovinius, noble Arverne, usurpateur cependant de la pourpre impériale. Jovinius fut fait prisonnier par Gunthiar, roi des Burgondes allié à Dardanus, ce dernier suivant Sidoine Apollinaire ( ) évêque de Clermont-Ferrand, égorgea de son glaive l usurpateur dans Narbonne. Sidoine Apollinaire écrit que Dardanus était le plus cruel des félons existant en son siècle. Ce qui me parait vraisemblable. Les Burgondes donc, assimilés aux Nibelungen de la légende, alliés de Dardanus, vinrent sans doute s installer dans le secteur de Théopolis et les vicissitudes des combats les conduisirent à y dissimuler leurs trésors. C est aussi ce qui ressort du livre d Alfred Weysen, «L île des Veilleurs» (7). Alfred Weysen pendant quarante ans rechercha dans le haut Verdon, la Cité Initiatique d Aeria, tout empreinte des mystères du Cosmos. Ainsi peut-on lire dans cet ouvrage fondamental à la bonne compréhension des mystères de la Provence, p 334 : «L installation des Burgondes descendus de la Baltique vers la Gaule, puis la Savoie et la Provence, laisse entrevoir un lien essentiel près de Sisteron, par les toponymes de Nibles -les Bourguignons- le Rocher de Hongrie, la Chapelle de Saint-Didier, le plateau de Gache (où est gravé l Anneau). Tous liens évocateurs du drame des Nibelungen (8).» Les Wisigoths du roi Wallia le sanguinaire, succédant à Athaulf, assassiné en en 417, paraissent avoir été les vrais adversaires des Burgondes-Nibelungen. De la sorte, en plus du trésor de Dardanus dont une partie aurait été «prélevée» dans les chariots des Wisigoths, pour droits de passage en Provence, dans le secteur de Dromon-Théopolis, se trouverait le trésor des Nibelungen. Et, selon la Tradition, comme nous l avons laissé entendre plus avant, ces trésors des anciens rois seraient toujours sous l inflexible surveillance d un gardien tutélaire, image -mais pas seulement- hiératique et sacrée de la maintenance, sans équivoque, du seuil à identifier et à franchir, s il se peut. L existence de ce possible trésor de Dardanus fut aussi curieusement confirmée par un article de la «Tribune de Genève» de février 1995, qui mentionne «une ville -Théopolis- qui pourrait abriter le trésor d un haut fonctionnaire romain.» A cela, il convient d ajouter qu à Saint-Geniez de Dromon, entre 1935 et 1950, le curé Jourdan, maire du village et digne émule de l abbé Bérenger Saunière, fonda la «Société Archéologique Sisteronnaise» dont le but avoué était la recherche du tombeau de Dardanus et de son trésor... Apparemment, le curé Jourdan et son équipe ne trouvèrent jamais quoi que ce soit, car suivant la vox populi à Saint-Geniez comme à Rennes-le-Château, Asmodée veille jalousement sur le trésor des Rois, et il n est pas question pour lui de s y faire prendre à deux fois. Ce maléfique gardien cornu et fourchu résiderait toujours, si l on en croit certains témoignages encore récents, dans les environs de la chapelle de Dromon. Chapelle que recouvrirait un antique temple païen. Cependant, ayant trouvé dans l atelier du forgeron du Castrum Dromonus, enfoui dans un monticule de scories, un très beau creuset portant incrusté en son pourtour des traces d or, le curé Jourdan en conclut que cet or provenait du torrent du Vançon et dirigea par la suite avec son équipe, ses recherches, vers ce secteur de la vallée. De nos jours

8 encore, des touristes en nombre, munis de leurs battées, recueillent des paillettes d or sur place. Cependant la tradition locale ajoute à cet aspect du Vançon, une autre caractéristique. Ses eaux glaciales, même en août, possèderaient un pouvoir magique. Selon Alexis de Combe de la Sylve de Mison, poète Cante-Perdricien contemporain de Paul Arène, le Vançon serait comparable au Scamandre, fleuve de Phrygie où les filles à marier venaient la veille de leurs noces s offrir aux Dieux lubriques qui hantaient ses rives. Ce qui laisse sous-entendre que les eaux de Saint-Geniez serait aphrodisiaques. Peut-être est-ce la raison qui conduisit le Prince de la Trémoille, Comte de Thouars, à se faire construire une résidence bucolique sur les rives du Vançon où les filles de la vallée venaient faire leurs ablutions et se baigner dans le plus simple appareil. Les révélations d Alexis n étaient pas tombées dans des oreilles qui ne savaient pas entendre. Il y a pourtant quelque chose de véridique dans cette histoire car, de l Antiquité jusqu au XIVe siècle, une grosse source jaillissait dans le ravin du Gour, au pied du Rocher de Dromon et était réputée pour ses pouvoirs de fécondité, sous la protection de Grosellos, divinité gauloise protectrice des sources de fécondité, que l on retrouvera en Provence au Groseau et à Gréoux-les-Bains. (Nous ne pouvons, bien entendu, ne pas omettre de faire le rapprochement avec la «Pierre de Fécondité» située dans la crypte de la chapelle de Saint-Geniez, pierre d un exceptionnel rayonnement, quasiment impossible à décrire à celui qui ne l a pas au moins une fois approchée au cours de son existence.) Il se peut également que le Prince de la Trémoille cherchait lui aussi le trésor de Dardanus en compagnie de l auteur des 500 millions de la Bégum, car il est certain que celui-ci vint à Sisteron dans l intention de procéder à des fouilles minières... Effectivement sur la commune de Saint-Geniez existent d anciennes exploitations de plomb argentifère. (à suivre) Roger Corréard article inédit Juillet DR / ARCADIA (1) Sisteron est la ville natale de l écrivain poète Paul Arène ( ) dont nous aurons à reparler dans le cadre de ce présent article. Pour des éléments biographiques concernant ce singulier auteur, on ne manquera pas de consulter l ouvrage de Roger Gagnier, Paul Arène sa vie - son œuvre, MP - CPM ed Voir aussi notre article sur Théopolis dans le numéro spécial Arcadia, juillet 2002, p. 101, ainsi que les articles de Patrick Berlier, p. 28 et p. 110, sur le mont Pilat, Marie Madeleine, Polycarpe de la Rivière. Et les notes en annexe p (2) Georges Hunt Williamson, Les Gîtes secrets du Lion, Arista ed (3) Voir mon ouvrage, Théopolis - Gîte secret du Lion, (toujours disponible chez Patrice Roger- Groupe Sentinelle ed. /12 euros, 8 rue Bertrand de Vogué Reims) (4) Le prénom de Dardanus est Postumus, Dardanus étant ce que l on peut appeler un cognomen, c est-à-dire un surnom. Postumus est un terme particulier pour l époque qui signifie : né le dernier après la mort du père, mais également et cela est plus intéressant en ce qui nous concerne, qui laisse un héritage. Or cette notion d héritage indiqué par le vocable de Postumus, va se comprendre à deux niveaux d interprétation. Le premier tout d abord, il s agit bien sûr d un héritage matériel et celuici est sans conteste Pierre Ecrite, gravure lapidaire offerte à nos regards interrogateurs, inquisiteurs parfois, regards étonnés de voir une pierre de cette époque, plaquée à même la roche, avoir si bien traversé les rigueurs du temps. Le second, le plus important, est Théopolis, la Cité des Dieux, c est là l héritage spirituel de Dardanus et il nous appartient d en découvrir et d en comprendre avec l aide si besoin du génie du lieu, sa signification profonde, symbolique et réelle. La Théopolis de Dardanus, en tant que «gîte secret du Lion de saint Marc» appartient certainement au patrimoine de l Invisible, un héritage donc, initiatique et initiateur, pour celui qui saura découvrir le mystère de Pierre Ecrite et du rocher de Dromon. (5) Helmut Berndt, Le message des Nibelungen, Robert Laffont ed (6) Nous tiendrons compte dans cet article de toutes les tendances affirmées que peut nous apporter le mythe théopolidien, dans tous ses

9 aspects légendaires aussi bien qu historiques, les faits étant là comme la partie émergeante d une histoire bien plus complexe qu il appartiendra au lecteur de resituer à son gré. Pour notre part, nous considérons que la part de rêve, c est-à-dire mystagogique, qu elle provienne de l inconscient collectif ou de l initié lui-même est au moins aussi importante que les faits eux-mêmes. (7) Alfred Weysen, L île des veilleurs ; et Le temple du secret et l Apocalypse, Robert Laffont ed et (8) La présence des Huns dans la région parait être, par ailleurs, une affabulation ultérieure. Ndl A De Rennes-le-Château à Saint Geniez de Dromon (2ème partie) J ai évoqué la figure ô combien emblématique de Paul Arène, auteur du «Curé de Cucugnan» publié dans les «Lettres de mon moulin» d Alphonse Daudet ( ). Hors Cucugnan n est pas en Provence, mais à une trentaine de kilomètres de Rennes-le-Château à l est du Bugarach. Quelles impérieuses raisons ont motivé Paul Arène à rédiger cette histoire d un curé qui rend visite à ses ouailles décédées. Au Paradis, ils n y sont pas. Au Purgatoire? Personne Ils sont tous à rôtir dans les feux de l Enfer! Je n ai fait que peu de recherches sur ce fameux curé, par contre il est difficile parlant du Bugarach et de Jules Verne de ne pas évoquer l étude de Michel Lamy sur l auteur de «Clovis Dardentor». Notre héros partant avec des amis en excursions en Oranie, à bord de L Argeles commandé par le capitaine Bugarach. L aboutissement de ce périple passe par Port-aux- Poules et «Aux poules» c est la devise des Hautpoul de Rennes-le- Château. Curieux n est-ce-pas? A Saint-Geniez comme à Rennes-le-Château nous retrouvons une sacrée cuvée d initiés, Jules Verne ami d Anatole France, de Delacroix, de Paul Arène, d Alphonse Daudet mais aussi d Emma Calvé, de Jules Bois, de Claude Debussy Il devait bien exister des raisons valables pour que notre grand visionnaire des techniques du futur polarisât toute son attention sur ces deux villages totalement médiocres, tout au moins d apparence, presque désertiques Ce ne peut être, sans doute, que le bruissement des pièces d or dans lesquelles le Diable prend son bain chaque jour. Encore un mot sur Cucugnan, dans «Rennes-le-Château et l énigme de l or maudit» de Jean Markale, nous pouvons lire page 13, «Lorsque mon père me lisait le célèbre conte de Paul Arène -le Curé de Cucugnanj étais loin d imaginer que Cucugnan se trouvait dans les Corbières. Eh oui Cucugnan n est pas tellement loin de Rennes-le-Château, selon la vision du brave curé il semblerait que les Cucugnanais se soient laissés prendre au piège de l or du diable. En serait-il autant pour certains habitants de Rennes-le-Château?» Par la suite dans les 300 pages de son livre, Jean Markale ne parlera plus du curé de Cucugnan. Oui, mais il en a parlé! Il avait ses raisons, c est l essentiel. Nul doute aujourd hui que l initié Paul Arène connaissait bien l affaire de Rennesle-Château. De plus, Roumanille, ami de Paul Arène, et membre du comité directeur des Félibres, association fondée par Frédéric Mistral et dont le caractère initiatique de ce groupe constitué ne doit pas nous échapper, écrivit le «Médecin de Cucugnan» qui faisait ressusciter les morts du cimetière du village On retrouve, à nouveau, dans ce tourbillon de mots, de symboles, d initiés, des jeux de miroirs reflétant à l infini l image contrariée du Mystère avec un grand «M». Rennes-le-Château, comme un miroir aux alouettes, une piste équivoque, incomplète sans nul doute et qui, pourtant, commence à poindre au grand jour Dans ses contes et romans, Paul Arène nomme sa bonne ville de Sisteron de ces deux noms imagés : «Cante-Perdrix» et «Rochegude».

10 Ce nom de Cante-Perdrix se décode à deux niveaux. Tout d abord, le chant de la perdrix symbolise le langage des oiseaux, celui des initiés à un quelconque mystère, qui en véhiculent les arcanes sous des propos en apparence futiles. Ensuite, le nid de la perdrix, en Provence, c est la cache du trésor et la perdrix chante toujours loin de son nid pour en éloigner les prédateurs Paul Arène écrivit «Le trésor de la chèvre d or». L action se passe dans le massif de l Esterel, (étymologiquement nous retrouvons les mots : Estelle chère aux Félibres, mais aussi Ether de Dieu), donc toujours en Provence, mais assez éloigné, à vol d oiseau dirons nous, de Sisteron- Théopolis, là où est en fait le trésor dont il parle, le nid de la perdrix. Mieux encore et plus subtil, Paul Arène, dans son conte «L hopital Gras», nous met en présence d un paysan qui cultive des lupins (!) dans son champ et en retournant la terre découvre un coffre sans serrure. Le paysan part à pied, traverse la montagne de Lure chère à Jacques Gaffarel, pour se rendre en Avignon, là où réside le pape. S agit-il de Pedro de Luna, élu sur le siège de Pierre, sous le nom de Benoît XIII (1)? Le Saint-Père doit faire appel à un docteur juif versé dans l art de la kabbale, pour ouvrir le coffre récalcitrant aux offices des meilleurs serruriers d Avignon. Le coffre s ouvre sur son secret ; une liasse de parchemins! et quelques poignées de pièces d or Le pape garde les parchemins et donne au paysan les pièces d or. Celui-ci retourne à Sisteron et fait construire avec son or, l hôpital Gras. Ainsi est-il passé dans l existence en faisant le bien et continue à semer des lupins dans son champ. Nous nous garderons bien ici de poursuivre le décodage, tant semble évident à tout initié aux mystères de Rennes et aux romans de Maurice Leblanc le rapport induit, puisque Arsène Lupin en personne découvrit le trésor des rois de France dans l aiguille creuse d Etretat (2) Quant à «Rochegude», nous n omettrons pas de mentionner que c est le nom d un amiral sous la Révolution, né à Albi, qui fut député de Carcassonne et le premier historien à étudier le massacre des Cathares qui étaient alors bien oubliés. Une fois de plus, grâce à Paul Arène, la conjonction s opère en filigrane, sans heurts, entre secret, géographie et littérature. Voilà, tels sont pourrait-on dire, énoncer partiellement, certains faits sur lesquels je travaille depuis plus de quarante ans, et qui relient Sisteron, donc Saint-Geniez de Dromon à Rennes-le-Château. Il faudrait parler aussi des fameuses pommes bleues de N-D des Pommiers, la cathédrale de Sisteron, de son Dragon girouette, et de tous les éléments cryptés en relation avec Rennes-le-Château que recèlent cet édifice chrétien, d Elémir Bourges, le compagnon de plume de Manosque, mais tout ceci a déjà été évoqué dans le numéro spécial d Arcadia du 22 juillet Encore une dernière information cependant. Lorsque dans la fin de l année 1979, alors que j avais accumulé une bonne partie de ces matériaux cryptés, je les communiquais à Gérard de Sède, «inventeur» de l affaire de Rennes-le-Château, pour son appréciation. Gérard de Sède me répondit : «Ce que vous me dites avoir constaté à Sisteron, vous conduira vers Rennes-le-Château, car Madeleine vous y appelle». L ami Gérard de Sède fut excellent prophète, car il se peut très bien que dans son périple d évangélisation en Provence, «celle que Jésus embrassait sur la bouche» vint cheminer dans la baume de l antique Segustero et grimpa jusqu à Théopolis où son souvenir est resté par le toponyme de la «Baume Rousse» Vous pouvez toujours venir, si le cœur vous en dit, poussés par les vents du Destin, intrigués par le secret des Hautpoul et par le mystère de Rennes-le-Château, en pèlerinage sincère sur la tombe de Paul Arène à Sisteron, sur laquelle veille un coq. Lisez l adieu des Félibres, l adieu au compagnon du Chant de la Perdrix, sur la pierre tombale de Paul Arène sont gravés ces mots : JE M EN VAIS L ÂME RAVIE D AVOIR RÊVÉ MA VIE Dans son enfance, Paul Arène étudia les merveilles de la littérature greco-latine. Notre poète Cante-perdricien aurait pu rajouter sur sa dalle mortuaire : ET IN ARCADIA EGO

11 Roger Corréard article inédit août DR / ARCADIA (1) Voir L Anneau du pêcheur, de Jean Raspail, Albin Michel ed (2) Une confusion de dates pourrait naître ici, selon laquelle Arène aurait puisé dans le mystère de Rennes pour y trouver matière à historiette, il n en est rien, puisque les contes de l écrivain furent publiés soit avant, soit au moment de l affaire Saunière. Sans parler de Maurice Leblanc. Nouveaux livres : Guy-Claude Mouny Ascenseur pour galaxie (tome1) Collection «Les mystères du temps) En partant de nouvelles évidences, en particulier celles que les pyramides seraient un ensemble de pierres moulées et non taillées, l émergence d un sous-sol technique sur le plateau de Guizeh, le fameux méridien zéro, l application terrestre de la Jérusalem célèste, la réalité des Ovnis, les pyramides martiennes, le hyéroglyphe Dy, etc,guy-claude Mouny nous offre une compilation de ses découvertes successives et nous apporte une vision novatrice sur ces messages flagrants d Intelligences formelles. Robert Maestracci Géographie sacrée de la Provence Editions Cheminements (ré-édition). Comment résumer 25ans de travail sur l histoire et la géographie de la Provence en quelques lignes? Il existe depuis des temps immémoriaux ce que Robert Maestracci appelle «le Grand Schéma». C est un ensemble de carrés virtuels principalement ; se déclinant les uns par rapport aux autres, construits à partir de points marqués sur le sol par des églises, des châteaux, des lieux-dits, etc. Ces lieux, destinés à indiquer les points de construction de ce gigantesque dessin ; ont été maintenus, entretenus ou crées depuis des millénaires par une volonté intemporelle. La finalité de cette organisation sur le sol est peut-être indiquée directement dans l apocalypse de Jean, et sa description de la «Jérusalem céleste». LE MYSTERE DE CHARTRES Fusion des énergies telluriques et spirituelles Par Peter Stewart, article publié dans le BSD Earth Energies Group Volume 10 Issue 37 Mars traduction Pierrette Amann J ai assisté dans le passé à des services religieux ; et à part quelques exemples isolés, je n ai ressenti aucun effet particulier, physique ou spirituel. Ainsi, au début de mes investigations je me suis posé ces simples questions.. Quel est le but recherché par l Eglise? Pourquoi les gens se rendent-ils à l église?. Pourquoi les églises et les cathédrales sont-elles construites selon un plan architectural précis?. Que se passe-t-il et quel est le rôle du rituel dans un service religieux? Mes recherches m ont amené à des résultats très importants et intéressants. Ma première conclusion fut que les rituels religieux modernes, ayant subi des modifications durant des siècles par des gens ignorants, avaient perdu leur finalité. J ai donc décidé de faire d abord des recherches sur la nature et la dynamique de l un des plus anciens et immuables rituels, la Messe Tridentine Catholique Romaine. J ai été aidé dans mes recherches par quelques livres bien informés. Le premier est «La Science des Sacrements» par Charles Leadbeater ; le second est le «Rituel de Magie supérieur» par Furze Morrish, le troisième est «La Psychologie du Rituel» par Murry Hope. Très vite il m a paru évident que les objectifs recherchés durant la Messe étaient les suivants :

12 1) De purifier le lieu à l aide des quatre éléments : Le Feu et l Air par l encens, l Eau Bénite lors de l aspersion, la Terre (sel) afin de purifier autant que possible l assemblée des fidèles et leurs intentions. 2) D élever, de stimuler, d amplifier, par le théâtre, la musique, les chants et autre action commune, les énergies subtiles de l assemblée au plus haut niveau astral émanant du plexus solaire, en concentrant les intentions et en encourageant et en stimulant leur dévotion et leurs attentes. 3) Le prêtre officiant conduirait et rassemblerai ces énergies en expulsant le Réseau d Héphaïstos virtuel (ndlr : dieu grec du feu et des forges, Vulcain chez les Romains).Il les amplifierait pour les relier et libérer des énergies de guérison venant de la source d énergie spirituelle. Le prêtre guiderait et dirigerait ces énergies dans le but d obtenir des guérisons particulières. J ai écrit un rapport de 37 pages «L Energie circule dans la Messe Tridentine Catholique Romaine» qui a été résumé dans la revue d Alister Hardy Trust «De Nomine», rapport qu un certain nombre de catholiques pratiquants a jugé «révolutionnaire». En 1990, j ai visité la Cathédrale de Chartres avec un groupe après avoir assisté à une conférence donnée à Paris par un maître pythagoricien Frédéric Lionel. C était à l occasion du pèlerinage de printemps des étudiants. Par chance, le personnel de la Cathédrale avait enlevé les chaises au dessus du labyrinthe de Chartres. Un groupe d entre nous a pu «danser le labyrinthe».a la fin de la danse, quatre d entre nous se sont rapprochés ensemble au dessus du disque central en cuivre pendant un certain temps afin d absorber les énergies ;J ai été dans une forme éblouissante par la suite pendant une quinzaine de jours, parce que les énergies telluriques, telles une source se propageant vivement à cet instant là, avaient dynamisé mon propre champ bio-énergétique. C est alors que j ai pris conscience de la fonction du Labyrinthe de Chartres. Il semble que l existence de la source d énergie était connue depuis l Antiquité, et que le site était sacré dans les temps pré-chrétiens.l Eglise Catholique comme toujours, s était appropriée le site ancien pour marquer son autorité sur la religion celtique païenne. En étudiant le plan de la cathédrale gothique, l Eglise avait compris l utilité de la source d énergie tellurique. L énergie tellurique dans laquelle nous baignons tous, est une source de vie nourricière ; elle a la même fréquence que celle de notre plexus solaire. Moi-même, j ai expulsé l énergie de mon plexus solaire pour des raisons diverses. Dans une processus de guérison, deux guérisseurs sont présents. L un manipule avec dextérité les énergies spirituelles ; l autre guérisseur est habile dans l utilisation des énergies telluriques. Dans ce processus de guérison, ils envoient par séquence et en alternance d abord de l énergie spirituelle de haut en bas dans le corps, puis de l énergie tellurique de bas en haut C est un moyen de guérison très efficace. Ainsi l immersion dans de puissantes énergies telluriques a un effet reconstituant et intensifie la charge de l énergie subtile biophysique. Les bâtisseurs de la Cathédrale Gothique de Chartres, faisant appel à leurs connaissances ésotériques, raisonnèrent de la façon suivante : 1) L objectif de la messe était de produire des énergies intenses au plexus solaire, et de les élever à leur plus haut niveau de fréquence. 2) D amorcer le flux vertical d énergies curatives. Selon l action de cette loi cosmique bien connue «rien n est gratuit», le flux ascendant est en proportion directe avec le flux descendant, ou pratiquement. 3) Les pèlerins, fatigués à leur arrivée, et épuisés par leur pèlerinage exténuant, manquaient d énergie au niveau de leur plexus solaire. Le plan de la cathédrale était conçu de telle sorte que le labyrinthe était à proximité immédiate de la porte principale à l Ouest, par laquelle les pèlerins entraient. Le plan de la cathédrale prévoyait l entrée des énergies spirituelles à l Est, et l entrée des énergies telluriques à l Ouest. 4) Les pèlerins avaient alors l habitude de se laver, de se baigner et de se rafraîchir sur le plan physique. Pour se préparer au rituel de la messe, ils passaient sur le labyrinthe en marchant et en dansant,

13 et s exposaient à la source d énergie terrestre selon un programme défini. La source d énergie les fortifiait et rechargeait leur champ d énergie.les pèlerins pouvaient alors apporter au prêtre une énergie maximale durant la messe tridentine. L emplacement du labyrinthe avait donc un objectif très concret dans le plan de la cathédrale gothique. Il n était pas uniquement décoratif. Les Chinois et les Taoïstes comprennent et manipulent très bien et dans les moindres détails le spectre des énergies spirituelles ou «célestes» vers les énergies terrestres «le Chi». Un très bon livre sur le sujet est «l éveil de la lumière de guérison par le Tao» L architecture de la Cathédrale qui a la forme de la Croix de la Crucifixion, ou la Croix de Lorraine, s explique par le concept que le corps virtuel du Christ crucifié recouvre le corps physique de la Cathédrale. Sir Georges Trevelyan me fit remarquer l empreinte des 7 Chakras du Christ sur le plan architectural de la Cathédrale. A l autre bout de la partie orientale de la Cathédrale, se trouvent d étroites fenêtre verticales par lesquelles les énergies spirituelles de l Etoile du Matin pénètrent dans la Cathédrale. C est le Chakra Coronal. Le prêtre officie à l autel principal, contrôle mentalement et dirige le déroulement et le rituel de la messe. Un prêtre expérimenté se compare à un pilote aux commandes d un Concorde ;C est le Chakra Frontal. A l emplacement du Chakra de la Gorge, se trouvent le chœur et la chaire d où la parole nous ait donné ; Au centre du transept nous avons le Chakra du Cœur- l élément Air. La flèche se trouve souvent à sa verticale pour attirer des énergies de guérison adéquates, de la miséricorde et de l amour. La nef (le toit ayant la forme d un bateau retourné) est le Chakra du Plexus Solaire- l élément Feu.- ou l emplacement du Tien Dan chinois. C est l endroit ou la plus grande partie de la population ou de la congrégation a atteint son évolution spirituelle. C est la source des énergies produites et expulsées par les fidèles, et qu utilise le prêtre pour son rituel. Le Chakra Sacré Elément Eau- est souvent situé à l endroit où se trouvent les fonds baptismaux. La porte de l Ouest, par laquelle la plupart des personnes entrent et sortent correspond au Chakra Racine. A l origine l espace correspondant aux 3 chakras supérieurs était séparé de l espace correspondant aux 4 chakras inférieurs par un jubé. Fait intéressant, les deux tours à l extrémité ouest remplacent les piliers jumeaux Boaz et Jachin, le Blanc et le Noir, le Soleil et la Lune dans les premiers sanctuaires d adoration chrétiens comme saint Nicolas à Myra. Des représentations du Soleil et de la Lune figurent au sommet des tours de Chartres. Lors de ma visite à Chartres les 5 et 6 mai 1990, la cathédrale était remplie de jeunes étudiants venant de Berlin, Paris,Londres et des USA.Ils étaient débordants d énergie juvénile. La messe pour les étudiants à laquelle j ai assisté a eu un effet puissant. Je m empresse d ajouter que je suis philosophiquement parlant un adepte de la doctrine «Sophia Perennis» de la «Croix Encerclée» qui a donné à la chrétienté sa forme primitive. Aussi je peux constater sans émotion une détérioration dans les rites modernes de la chrétienté. A présent qu en est-il de l aspect scientifique, technique, géologique et architectural? La cathédrale de Chartres est construite sur un affleurement de granite qui s enfonce à une certaine profondeur dans la croûte terrestre. De tels affleurements ont souvent de profondes cheminées à travers lesquelles de «jeunes eaux»composées d un mélange de sels remontent à la surface de la terre. De telles résurgences, venant d une source invisible, contiennent des sels minéraux qui, selon les géologues, se déposent selon un schéma régulier comme une «auréole» sur des rayons spécifiques et bien délimités à partir du conduit central. Ce phénomène est connu pour déterminer l emplacement des veines d or et d argent, afin de faciliter la prospection minière dans les mines. Il est bien connu que les fréquences d énergie de la Terre ne sont pas loin des fréquence d énergie des micro-ondes, et sont dans le même secteur du spectre. Voir Blanche Merz.

14 Les sels de cuivre charriés par les «jeunes eaux» pourraient avoir été déposés sur les parois du conduit, et former une voie naturelle aux micro-ondes pour les émissions d énergie tellurique qui s amplifient au printemps ; En temps qu utilisateur d un puissant accélérateur linéaire d électrons à haute énergie à des fins radiographiques, j étais intrigué de voir sur les motifs au centre du labyrinthe ce qui semblait être le graphisme ou la représentation de la structure d une valve de magnétron avec ses cavités de résonances. Si un tel agencement physique existait sous la surface, il pourrait sans doute contrôler et amplifier toutes les énergies de microondes sortant de la cheminée. J ai été aidé par un collègue du Laboratoire national de Daresbury pour résoudre la question des niveaux de radiations à diverses distances à partir d une source typique de micro-ondes pour vérifier les niveaux de radiations que ressentissaient les «danseurs» lorsqu ils passaient sur ce chemin déterminé par sa forme, autour du labyrinthe. Leur temps d exposition était sans doute parfaitement maîtrisé? J aimerais beaucoup visiter Chartres avec Billy Gawn et d autres spécialistes du Earth Energies Group au printemps 2005 pour avoir l avis général sur la nature des énergies et pour explorer ce qui se trouve sous le disque en cuivre qui scelle le labyrinthe. Toutes fouilles archéologiques dans cette partie de l église depuis les galeries latérales sont bien sûr strictement interdites. Je me demande ce qui s y trouve? Professor Peter Stewart REFERENCES (1) The science of the Sacraments, The Rt. Rev. C. W. Leadbeater, Theosophical Publishing House (2 nd edition) 1929 (2) The Ritual of Higher Magic, Furze Morish, Oak Tree Books (3) The Psychology of Ritual, Murry Hope, Elements Books 1988 (4) The Form of Service for the Roman Catholic Tridentine Mass, in The Manual of Catholic Prayer, Burns and Oates 1962 (5) Energy Flows in the Roman Catholic Tridentine Mass, P.A.E. Stewart, Unpublished 1955 (revised 2003) (6) A Summary of a Paper on The Science of the Sacred as Applied to the Subtle Energy Flows in the Ritual of the Catholic Mass, Oliver Knowles, De Numine The Newsletter of the Alister Hardy Society, February 1997 Pp 7-10 (7) Awaken Healing Light of the Tao, Mantak and Maneewan Chia, Healing Tao Books, Huntington New York (1993) 561 Pp (8) Points of Cosmic Energy, Blanche Merz, The C.W. Daniel Company LA CONSTELLATION REINE Par Alain PORET Il y a une signification tant symbolique qu astrologique du bestiaire divin des constellations avec notamment le signe zodiacal de la Vierge au ciel. Or, la Reine du ciel est déjà une déesse sur la Terre. Et c est la Terre- Mère. Déjà Isis, la divinité solaire de l Egypte, portant Horus sur les genoux, s identifie à la «Virgini Paritura» de nos druides.c est pourquoi l égyptologue Christiane Desroches-Noblecourt écrit aujourd hui : «la théogonie, l union d un dieu et d une mortelle n est rien d autre que l Annonciation et Marie, la fille spirituelle de la grande Isis dont le culte a fonctionné jusqu en Gaule pendant des siècles». Les terres d Isis recouvrent à la fois Karnac égyptien et Carnac breton, la terre celtique. De même la barque d Isis est le blason parisien de «Bar- Isis», où l obélisque de Louxor se dresse Place de la Concorde. Ainsi la Virgo Paritura des Druides engendre la Vierge-mère anthropomorphisée par les Chrétiens. Et nos Vierges Noires apparaissent comme des Isis réparties à travers l Europe. En effet, Notre-Dame-Dessous-Terre a pour assertion énigmatique du Cantiques des Cantiques : «Je suis noire, mais je suis belle». La plupart des Vierges Noires jalonnaient les chemins de Saint Jacques de Compostelle, par définition le «compost alchimique» de la «materia

15 prima», à l origine «noire» comme la nuit. Mais c est aussi le pèlerinage dans le «champ des étoiles», puisque Compostelle signifie «Campus Stellae». D où le rapprochement de la Vierge Noire au ciel nocturne! Quand nous sommes sous le signe des Poissons devant lequel passe le soleil, le jour, nous contemplons la nuit la constellation de la Vierge. C est l alignement diamétral Poissons, Soleil, Terre, Vierge! Or les étoiles de la Vierge brillent au ciel du Printemps et de l Eté autour de la resplendissante, Spica. En effet, la constellation Virgo paraît à l Est en Mars, s élève au Sud en Avril, Mai et Juin, descend vers l Ouest de Juillet à Septembre. Elle est au plus haut en Mai qui est le mois de Marie! C est pourquoi l astronome Camille Flammarion a fait le rapprochement Virgo-Pisces et Vierge-Marie-Enfant-Jésus». Le manteau de la Vierge est ainsi fait de ce bleu nocturne qui insiste sur la constellation observable Par conséquent Isis l Egyptienne était déjà l Immaculée conception. Ainsi la Madonne des Chrétiens n est pas sans rapport avec l astronomie D autant que les anciens astronomes étaient les prêtres de l Antiquité! De même l astrologie était jadis étroitement liée à l astronomie. D où la Vierge du zodiaque qui tient en main un «épi». Or l étoile la plus brillante de la constellation de la Vierge s appelle encore aujourd hui Spica (l Epi)!.En plus la célébration catholique de l Assomption, le 15 Août et de la Nativité, le 8 septembre correspondent au coucher et au lever héliaque de l étoile Spica Une autre correspondance de la constellation et du culte rendu à la Vierge est signalée par Lois Charpentier montrant que l implantation des cathédrales gothiques(consacrées à Notre-Dame depuis le XIIème siècle après les Cisterciens et les Templiers) se dispose comme les étoiles principales non pas directement copiées mais comme leur projection jetée sur la Terre, par exemple, en joignant par un trait la cathédrale de Bayeux, à celle du Mans(dolmen à l entrée!) en passant par Chartres, Paris, Reims, Amiens, Evreux et en reliant cette dernière à Notre-Dame de Paris, on obtient le tracé qui est celui de la constellation de la Vierge De même Marcel Moreaux a rappelé que la disposition des cathédrales Notre-Dame construite en France au XIIème siècle et leur cortège d églises dédiées à Saint-Etienne sont reliées entre elles par les tracés inversés et imbriqués des constellations de la Vierge et de la Grande Ourse. Enfin Saint Bernard paraît avoir implanté sur le sol certaines églises romanes cisterciennes représentant la constellation de la Vierge chevauchant avec la Grande Ourse et tournant l une et l autre autour de Voulaine-Les-Templiers, en Champagne, qui lui sert de pivot. Rappelons que Saint Bernard avait accordé à la Vierge une place imminente dès le Moyen-Age. Or la reine du ciel est préfigurée dans l Apocalypse de Jean sous le signe de la»femme revêtue de soleil». D ailleurs Boll et Lehmann-Nische montèrent que la femme enveloppée de soleil et qui doit enfanter n est autre que la constellation de la Vierge qui, durant l automne, en septembre-octobre, abrite effectivement le Soleil et, par conséquent, en est «enveloppée» Les apparitions mariales de Fatima au Portugal par exemple, sont déjà recensées dans l Apocalypse, sous le signe «La Femme revêtue de Soleil». le 13 Octobre 1917, devant cinquante à cent mille personnes, «le soleil tomba en zigzag, irradiant une chaleur intense «. Et le spectacle grandiose avait duré douze minutes! Par ailleurs l éclipse du mois d août 1999, après avoir symboliquement éteintes toutes les cathédrales du nord-est de la France les a ré-éclairées avant de suivre le même parcours de Cherbourg à Strasbourg que la tempête dévastatrice, en décembre de la même année Mais «les sceptiques ne se doutent de rien» aurait pu ajouter malicieusement le professeur Rémy Chauvin! Comme on l a entrevu avec l astronomie, le luminaire de la Vierge enveloppée du manteau bleu constellé d étoiles d argent est en accord avec les lois de la symbolique qui»unit» tout. N y-a-t il pas par exemple treize lunaisons dans l année?comma l a remarqué Paul Lecour, presque toutes les religions ont pour origine le Zodiaque où figure magistralement, au centre, la Vierge astrologiquement religieuse! De même la Rose est dédiée à la Vierge Marie. Fleurissant en mai, le mois de Marie, l églantine(rose de mai dans nos campagnes) est la fleur mystique de la Vierge.

16 On sait qu il y a un demi-millier d apparitions mariales dont l Eglise n a retenue que sept hierophanies, il est vrai, essentielles. or, avec Marie, il y a non seulement «annonciation» mais aussi «dénonciation» par le procès de l Histoire et de ses crimes contre l humanité En effet, au cours des apparitions mariales reconnues par l Eglise(de 1830 à 1933), La Salette est liée à la Révolution de 1848, Pont-Main à la Commune de 1871, Fatima à la révolution russe de 1917, Bauraing-Banneux au nazisme de 1933 La plupart des apparitions mariales sont souvent assorties d un halo de lumière et d un globe terrestre. Les faits sont constants.l eau, à l origine cachée, se met à sourdre et à guérir.les témoins, à différents époques, affirment avoir reçu des secrets. Enfin les apparitions coïncident parfois de façon troublante avec des dates symboliques et des évènements historiques comme nous l avons vu. Avec le nouveau drapeau européen, l Europe estelle placée sous le signe de la Vierge Marie avec la couronne de douze étoiles sur la tête et sur un manteau bleu-azur? D ailleurs, l étoile à cinq branches, symbole de Sirius, est l un des emblèmes d Isis, venue des étoiles! En résumé, Demeter fut la Terre-mère des Grecs. Et Cybèle introduite à Rome, fut la Magna mater, mère de tous les dieux.. Isis l égyptienne fut jadis Notre-Dame-Dessous-Terre comme l attestent les vierges noires. Et Notre-Dame-Dessous-Terre supplanta le culte de la Déesse-Lune. Presque toujours la Vierge foule le dragon maîtrisant ainsi le soliton, cette onde solitaire qui parcourt la planète en activant le phénomène piézoélectrique des mégalithes!c est le courant souterrain de la Vouivre celtique, le Ki chinois de la Terre, avec ses «veines du dragon». En astronomie, le tête et la queue du dragon sont les nœuds de la lune où ont lieu les éclipses. Enfin la Vierge se présente comme une coupe(le croissant de lune) qui contient la foyer divin de la création (le globe du soleil). Ainsi il paraît démontré que les dates de la Nativité et de l Assomption mariales correspondent à des phénomènes célestes ayant pour cadre la constellation Virgo (Regina Stellae) contenant l étoile Spica (l Epi). Alors pourquoi ne pas évoquer un»inconscient collectif» animiste, archétypal, matriarcal (la Grand-Mère cosmique chère à C.G.Jung?) où semble puiser désormais l humanité en quête de ses racines célestes, voire même extraterrestres? Les Ovnis ne sont-ils pas seulement «dans l espace» mais aussi «dans l air du temps»? Or la Trinité n est pas sans Mère chez les Egyptiens (Osiris, Isis, Horus) ni chez les Hindous (Brahma, Shiva, Vishnou). Alors cacherait-on une quaternité «plus porteuse de Dieu», cette maternité divine plus yin? N est-ce pas l occultation de la Shekina hébreu, la Sophia grecque et la Prakti Hindoue? Après tout comme l écrit magnifiquement R»Marie est l anagramme du verbe Aimer»! Pour conclure avec humour, non je ne suis pas né sous le signe de la Vierge! Mais étant né le jour de l Immaculé conception, cela peut faire sourire Etant ainsi né un 8 décembre 1947, jour de l apparition mariale à l Ile-Bouchard en Touraine ( ce qui m a été révélé grâce à l ami Raymond Terrasse, à Cotignac!) Comment ne pas s affilier comme «enfant de Marie» que l on adorait autrefois comme sa génitrice naturelle (Virgo Genitrix)? Ma fille étant aussi née le jour de l Immaculée-Conception, cela stigmatise d un syndrome d anniversaire! Rappelons enfin que chez les catholiques, le Saint-Esprit occulterait Marie, à moins qu il ne soit né du sein de Marie, au lait nourrissant de la Voie lactée, oserait-on ajouter. Alors Salve Regina, Reine des Anges l archétype de Dieu au féminin qui fait dire à tout agonisant avant de mourir : «Maman» dont Jean affirmait déjà : «Homme, voici ta Mère»! POUR LES ADHERENTS EN RETARD DE PAIEMENT DE LA COTISATION 2005, MERCI DE BIEN VOULOIR Y PENSER RAPIDEMENT ; NOUS NE SOMMES, IL EST VRAI, QU EN SEPTEMBRE

LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE LE PELERINAGE A SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE Quel est le sens du pèlerinage? Le pèlerinage est une dévotion commune à plusieurs religions, consistant à partir de chez soi afin de prendre de la distance

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

Ma solution de la 560 (MrMagoo)

Ma solution de la 560 (MrMagoo) Ma solution de la 560 (MrMagoo) Je ne donne ci-dessous que l essentiel de ma solution, parce qu il y a des éléments annexes que je ne tiens pas à révéler. En plus, je veux essayer de faire court, pour

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

Pèlerinage «vie et passion du Padre Pio» San Giovanni Rotondo et Naples

Pèlerinage «vie et passion du Padre Pio» San Giovanni Rotondo et Naples Pèlerinage «vie et passion du Padre Pio» San Giovanni Rotondo et Naples Animateur spirituel : Mgr Denis LECOMPTE du 23 au 28 septembre 2012 PROGRAMME Aller en pèlerinage à San Giovanni Rotondo, c est aller

Plus en détail

Inauguration des nouvelles

Inauguration des nouvelles Dossier de presse - N 44 Lourdes, le 18 août 2005 Inauguration des nouvelles salles du Musée-Trésor. Dans les Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes, le Musée-Trésor est situé à côté du départ du chemin de

Plus en détail

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre «Ile Maurice, 500 cartes postales anciennes» d André de Kervern et d Yvan Martial le vendredi 7 décembre 2012 à 17h00 Blue Penny

Plus en détail

www.mariemadeleine.fr

www.mariemadeleine.fr 1 LE#PELERINAGE#A#LA#SAINTE#BAUME#AU#FIL#DES#SIECLES# PersonnalitésvenuesàlasainteBaume: PAPES# EtienneIVen816 JeanVIIIen878 JeanXXIIen1316 BenoitXIIen1338 ClémentVIen1343 InnocentVIen1355 UrbainVen1367

Plus en détail

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles

Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1. La Place Saint-Géry. Les plus anciennes racines de Bruxelles Pray4belgium histoire spirituelle de Bruxelles (1): la Place Saint-Géry p. 1 Bruxelles histoire spirituelle (1) La Place Saint-Géry Les plus anciennes racines de Bruxelles Cet article a pour but de donner

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune

PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune PROGRAMME ATELIERS DES VACANCES MUSEES DE CANNES Dessin, peinture, modelage Public enfant et jeune Réservation : : 04 93 38 55 26 Musées de la Mer : www.billetterie.cannes.com JUILLET Ateliers des petits

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique

Brochure distribuée par http://espritbible.com. La Pentecôte. Shutterstock.com/Hluboki Dzianis. Ne pas jeter sur la voie publique La Pentecôte La Pentecôte Shutterstock.com/Hluboki Dzianis Ne pas jeter sur la voie publique 2 Une fête ancestrale Vous aimez faire la fête, vous n êtes pas le(la) seul(e) et cela ne date pas d hier. Dès

Plus en détail

La façade occidentale de Notre-Dame de Paris. Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême Sud

La façade occidentale de Notre-Dame de Paris. Sébastien MOISAN Conseiller pédagogique Angoulême Sud La façade occidentale de Notre-Dame de Paris 96m 69m 43m Une façade du XIIIème siècle Tour Nord Tour Sud Cette façade a été commencée sous l épiscopat d Eudes de Sully à partir de 1200, près de 40 ans

Plus en détail

LE LIEN. "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52)

LE LIEN. Va, ta foi t'a sauvé Mc 10, 46b-52. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) 30 ÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - B DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015 LE LIEN N 592 "Va, ta foi t'a sauvé" Mc 10, 46b-52 Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b-52) En ce temps-là, tandis que Jésus

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

Pèlerinage à Rome. 9-14 février 2014. Nous avons commencé la journée par la visite de la basilique Saint-Pierre accompagnés de deux séminaristes.

Pèlerinage à Rome. 9-14 février 2014. Nous avons commencé la journée par la visite de la basilique Saint-Pierre accompagnés de deux séminaristes. Pèlerinage à Rome 9-14 février 2014 Lundi 10 février (Louise Forton, 5èmeB) Le lundi matin nous commençâmes par notre premier réveil en Italie. Le petit déjeuner nous surprit car ce n est pas dans nos

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LE MANUSCRIT RETROUVÉ DU MÊME AUTEUR L Alchimiste, Éditions Anne Carrière, 1994 Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j ai pleuré, Éditions Anne Carrière, 1995 Le Pèlerin de Compostelle,

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue?

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Une pseudo-science : 1 Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Les revendications des astrologues sont rejetées par la communauté scientifique. Néanmoins, l astrologie est populaire. Même

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

AVANCE AU LARGE. Tirer profit de l été : comment? N 27 Été 2015

AVANCE AU LARGE. Tirer profit de l été : comment? N 27 Été 2015 N 27 Été 2015 Sommaire : Éditorial du Père Gérard Des lieux à visiter Des chrétiens à rencontrer Bilan des lundis de la foi Informations pratiques AVANCE AU LARGE Tirer profit de l été : comment? Fête

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

le vendredi 17 janvier 2014

le vendredi 17 janvier 2014 le vendredi 17 janvier 2014 Chers frères et sœurs en Christ, Nous sommes bien rentrés de notre voyage en Martinique cette semaine. Comme toujours, ce fut un vrai plaisir de revoir nos frères et sœurs dans

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Comparaison 3 : Di Bicci Newman

Comparaison 3 : Di Bicci Newman Comparaison 3 : Di Bicci Newman Les couleurs Depuis toujours, les artistes emploient les couleurs de diverses façons pour exprimer les émotions, pour créer une atmosphère et parfois pour identifier des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION ESTIVALE PRIEURE DE POMMIERS «Icônes, voyages à travers les siècles. Aperçu d iconographies» Collections d IMAGOLIGNEA, galerie italienne de restauration d icônes anciennes.

Plus en détail

d u V a l b o n n a i s N 96 Décembre 2015

d u V a l b o n n a i s N 96 Décembre 2015 La g@zette d u V a l b o n n a i s N 96 Décembre 2015 Un tour par le quartier historique des Nicolos En montant le chemin qui nous rappelle le nom du quartier (quartier des Palets), nous continuons notre

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON. PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON Ziggourat d Ur en Irak aujourd hui (source : internet). PREMIERE PARTIE : L ORIENT ANCIEN AU IIIe MILLENAIRE AVANT JC Comment sont organisées les premières civilisations

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres

La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres La Lettre de CHARTRES, SANCTUAIRE DU MONDE Association pour la sauvegarde de la cathédrale Notre-Dame de Chartres Chartres, février 2007 Madame, Monsieur, chers donateurs de la cathédrale, Je suis heureuse

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone

Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone Sagrada Familia Temple Expiatoire de la Sainte Famille Barcelone Antoni Gaudi 25 juin 1852 10 juin 1926 La Sagrada fut construite à l initiative d une association des dévots de Saint Joseph Puisqu il s

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Versailles. et l antique

Versailles. et l antique Versailles et l antique 2 Lorsque Louis XIV décide en 1664 de faire agrandir le petit château construit par son père Louis XIII à Versailles, il a 26 ans. C est un jeune roi qui aime passionnément les

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf

11. Dans les évangiles de l enfance on mentionne l âne et le boeuf Qu est-ce qui est vrai? Jeu-test VRAI FAUX 1. L eau bout à 100 2. J ai soif est une dernière parole de Jésus sur la croix 3. En Méditerranée, il n y a pas de marées 4. Faire ses malles, c est partir 5.

Plus en détail

WEEKEND DE RECOLLECTION A L'ILE-BOUCHARD (Diocèse de TOURS) 27 et 28 Septembre 2014

WEEKEND DE RECOLLECTION A L'ILE-BOUCHARD (Diocèse de TOURS) 27 et 28 Septembre 2014 WEEKEND DE RECOLLECTION A L'ILE-BOUCHARD (Diocèse de TOURS) 27 et 28 Septembre 2014 Fidèle à sa tradition, l'hospitalité St Lazare alterne récollection intra et extra Diocèse, c'est donc à l Ile Bouchard

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS DE RECHERCHE ET D INNOVATION

GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS DE RECHERCHE ET D INNOVATION Colloque FutuRIS du 21 juin 2007 QUELLES PERSPECTIVES POUR UN SYSTÈME FRANÇAIS de RECHERCHE et d'innovation en MUTATION? GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS

Plus en détail

ARTISTE PEINTRE GUERISSEUSE-MAGNETISEUSE LOGIS-THERAPEUTE ART-THERAPEUTE MAITRE REIKI HYPNOSE DECORATRICE

ARTISTE PEINTRE GUERISSEUSE-MAGNETISEUSE LOGIS-THERAPEUTE ART-THERAPEUTE MAITRE REIKI HYPNOSE DECORATRICE Collection L Art Terre 2013 - Huile 86x115 MPHUT160 «Aime Elle» Muriel Pardessus ARTISTE PEINTRE GUERISSEUSE-MAGNETISEUSE LOGIS-THERAPEUTE ART-THERAPEUTE MAITRE REIKI HYPNOSE DECORATRICE Consultations/soins

Plus en détail

Debout sur le Pavé Mosaïque

Debout sur le Pavé Mosaïque 1 Debout sur le Pavé Mosaïque A la Gloire du Grand Architecte De L Univers, Au nom de la Franc-maçonnerie Universelle et sous les hospices de la Grande Loge de France, Francs-maçons sous le Rite Ecossais

Plus en détail

pèlerinage à du vendredi 4 au mercredi 9 décembre 2015 pour fortifier votre espérance et votre mission

pèlerinage à du vendredi 4 au mercredi 9 décembre 2015 pour fortifier votre espérance et votre mission pour fortifier votre espérance et votre mission du vendredi 4 au mercredi 9 décembre 2015 Vous accompagner vers des destinations qui font aussi voyager l âme Pèlerinage à ROME à l occasion des 50 ans de

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

Je suis compagnon. Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011

Je suis compagnon. Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011 Je suis compagnon Respectable Atelier «Shekinah» à l O:.de Montélimar. Ce jour 17 X 6011 V :. M :. M B A SS :. M B A FF :. en vos grades et qualités A :. L :. G :. D :. G :. A :. D :. L U :. Le Compagnon

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Laurence et Framboiz Latine Loquere PISE GENERALITES

Laurence et Framboiz Latine Loquere PISE GENERALITES PISE GENERALITES Laurence et Framboiz Latine Loquere Pise est une ville fastueuse grâce à son passé historique; Elle est traversée par l Arno et proche de la mer.elle est entourée de remparts dans lesquels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX

DOSSIER DE PRESSE. L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION entre les pages d un missel L univers des images pieuses BASILIQUE SAINTE THERESE LISIEUX Centre d Accueil Pastoral International Tous les jours du 19 février à fin août 2011

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Image et explication des symboles de la médaille :

Image et explication des symboles de la médaille : Image et explication des symboles de la médaille : Marie debout sur le globe terrestre (année 1830 de l apparition gravée dessus) : Marie a pour marchepied le globe terrestre. Que montre t-elle ainsi?

Plus en détail

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs

30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs 30 minutes 10 ans+ de 2-4 joueurs But du Jeu : L Astrolabe, ce magnifique instrument astronomique et astrologique permet de représenter le mouvement des astres sur la voûte céleste. Les joueurs, en le

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE»

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE» LE MUSEE DE LA CARTE POSTALE 4 avenue Tournelli 06600 Antibes Contact : 04.93.34.24.88 - museedelacartepostale@gmail.com Ouvert de 14h à 18h du mardi au dimanche inclus (fermé le lundi). Tarif d entrée

Plus en détail

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) :

Rigny : Gray (4km) : Beaujeu (6 km) : Champlitte (20 km) : Rigny : Eglise du 18 ème siècle avec son retable et ses boiseries d époque. Deux toiles originales de Prud hon datées de 1794. Gisants. Gray (4km) : Hôtel de ville renaissance (1556) Musée Baron Martin

Plus en détail

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES Jean-Pierre MAGNAN - IFSTTAR Page 1 PRÉAMBULE La géotechnique a toujours été la partie cachée de la construction. Il n y a nulle trace des fondations dans les représentations de ponts, de maisons, de monuments

Plus en détail

La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan?

La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan? La Sagrada Família (Gaudí) Comment cette cathédrale inachevée est-elle devenue le symbole du modernisme catalan? La Sagrada Família, œuvre inachevée de l architecte Antonio Gaudí, est une cathédrale de

Plus en détail

Le départ a lieu aux grilles du château et se termine dans le parc des chênes, au point Fort Yser

Le départ a lieu aux grilles du château et se termine dans le parc des chênes, au point Fort Yser Situé au cœur de l Houtland (pays du bois), le village d Esquelbecq a conservé son caractère authentique flamand. Il est traversé d Ouest en Est par l Yser, célèbre petit fleuve côtier, bordé de nombreux

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Des métaphores pour appréhender la résurrection

Des métaphores pour appréhender la résurrection Des métaphores pour appréhender la résurrection J ai longtemps tenté de me représenter «la résurrection», mais en vain. Il me manquait une métaphore quelque peu convaincante. La mue du papillon fut pour

Plus en détail

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017

Cahiers d éducation permanente de Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles @ penser Cahiers d éducation permanente de La Pensée et les Hommes Fraternité et/ou amitié : deux «reliances» à relier Dossier n 2007 09 017 Toiles@penser 2007-09-017 Connaissez-vous nos publications?

Plus en détail

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277)

Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Chapitre 1A, Québec, une ville patrimoniale (p.266 à p. 277) Section 1 : Définition de Patrimoine (p.266) _ Patrimoine : Exemple : Toutes choses connectées à l histoire, l héritage, et la culture d un

Plus en détail

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi?

SÉMINAIRE DE PARIS. Devenir prêtre Pourquoi pas moi? SÉMINAIRE DE PARIS Devenir prêtre Pourquoi pas moi? Être prêtre du diocèse de Paris 571 C est le nombre de prêtres du diocèse de Paris en activité. 2 Quel est le rôle d un prêtre à Paris? Après son ordination,

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Le travail de l Atelier Jade

Le travail de l Atelier Jade Le travail de l Atelier Jade Jacques Devillers Graphiste de l invisible Jacques Devillers naît le 4 septembre 1921 à Amiens dans une famille d architectes. Après une formation en philosophie et un passage

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants).

Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). Rappels sur l Antiquité («conducteur» pour les enseignants). J utilise avec les élèves le manuel CE2 Histoire Géographie édité par Les ateliers Hachette (j adore cette collection). Les illustrations ci

Plus en détail

École de français depuis 1998. Faites confiance à l école de français N 1

École de français depuis 1998. Faites confiance à l école de français N 1 École de français depuis 1998 Faites confiance à l école de français N 1 Montpellier Adoptez l accent du soleil! Elue Meilleure Ville de France pour sa qualité de vie et également la ville la plus tournée

Plus en détail

Atelier de discussion. Le 18 avril 2010

Atelier de discussion. Le 18 avril 2010 Atelier de discussion LE PLAN DE DIEU POUR L ÉGLISE Le 18 avril 2010 Présenté par Le Courant de Vie www.courantdevie.fr Composé d extraits tirés de LA RÉVÉLATION FONDAMENTALE DANS LES SAINTES ÉCRITURES

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

PREMIERE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL

PREMIERE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL PREMIERE PRISE EN MAIN DU LOGICIEL 1/ Lancer le logiciel «Google SketchUp» 1.1 Ouvrir le logiciel Cliquer sur «Démarrer» puis sur «Techno» puis sur «Google SketchUp8». 2/ Paramétrer le logiciel «Google

Plus en détail

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien Des mérovingiens aux carolingiens Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien 1 Introduction L Empire Carolingien a marqué l histoire de la France. Succédant aux Francs,

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Les phases intermédiaires de croissance et décroissance sont sans influence notable.

Les phases intermédiaires de croissance et décroissance sont sans influence notable. Phases Lunaires Depuis maintenant une dizaine d années nous travaillons sur la recherche, le développement et les applications des champs d énergie subtile. Il est important de comprendre ce qui, à l origine,

Plus en détail

LA BIBLE. ÉCRITS INTERTESTAMENTAIRES. Table des Matières

LA BIBLE. ÉCRITS INTERTESTAMENTAIRES. Table des Matières 1 Intertestament LA BIBLE. ÉCRITS INTERTESTAMENTAIRES Table des Matières Les principaux écrits esséniens Pseudépigraphes del AncienTestament de Qumrân 1. Règle de la Communauté 1. Hénoch 2. Rouleau du

Plus en détail

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE

22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE 22 octobre 2014 > 23 février 2015 VOYAGER AU MOYEN ÂGE parcours-jeu Par quels moyens? > Le voyage d Outre-Mer. Vue de Jérusalem. France, fin du XV e siècle. Voyager au Moyen Âge Qui voyage à l époque médiévale?

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas!

Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas! A Lima Le 1 er septembre 2012 Hola! Cette fois-ci je vous écris du Pérou, toujours sur les traces de mon amoureux mais également sur les traces des Incas! Titicaca entre le Pérou et la Bolivie. -même commencé

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail