Règles de réalisation des installations électriques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règles de réalisation des installations électriques"

Transcription

1 Page : 1 sur 6 électriques 1. Montage apparent Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite après la construction ou dans le cas d une rénovation de l installation. Il permet un accès direct aux canalisations. Il n est pas très esthétique. Le choix du conduit doit être fait en fonction de la nature des locaux (voir document ressource n 1), il ne doit pas être propagateur de la flamme. Applications A partir du document ressource n 1, quels types de conduits peut-on utiliser dans une buanderie en montage apparent? IRL, ICA, ICTL, ICTA gris. Quel types de conduits sont interdits pour ce même usage? CSA, MRL et les conduits oranges sont interdits. 2. Montage encastré Ce mode de pose est souvent utilisé lorsque l installation est faite avant ou en même temps que la construction des locaux. Il est interdit d encastrer des canalisations électriques dans des conduits de fumées ou dans les cloisons de doublage de ceux ci. Les couvercles des boîtes de raccordements (dérivations) doivent rester accessibles et démontables après la finition. Interdit : DCL obligatoire Il est interdit d encastrer des tés (ou des coudes). Il faut utiliser des boites de raccordement (dérivation) qui doivent rester accessibles après finition.

2 Page : 2 sur 6 Encastrement direct des conducteurs et câbles interdit. Boite de raccordement obligatoire. La protection contre les influences externes doit être continue. Les conduits «oranges» doivent être complètement noyés dans des matériaux incombustibles. Il est admis que ces derniers ne soient pas encastrés sur une longueur maximale de 11 cm aux extrémités. Il est interdit de faire des saignées des deux cotés d une cloison. Conditions particulières pour les cloisons non porteuses d épaisseur inférieure ou égales à 100 mm, voir le document ressource n 2. Applications Vous rénovez l installation électrique chez vous. Vous allez ajouter deux nouvelles prises de courant de chaque coté du lit. La cloison est en carreaux de plâtre de 60 mm d épaisseur. Donner la profondeur maximale que devra avoir la saignée que vous allez y effectuer. Donner le diamètre maximal du conduit à encastrer. Quel type de conduit allez vous utiliser? 20 mm 16 mm ICTA 16 Le conduit choisi doit-il être non-propagateur de la flamme? Brique creuse Non, car il est encastré dans un matériau réfractaire. Dans une brique creuse de 50, quelle est la profondeur maximale de la saignée? Une alvéole. Quel est le diamètre maximal du conduit? 20 mm.

3 Page : 3 sur 6 Règles d encastrement Ce qui est autorisé 0,2 m maxi. 0,8 m maxi. 1/3 h 1,5 mini. 0,5 m maxi. 1,2 m maxi. 0,5 m maxi. Ce qui est interdit Deux saignées dans le même axe : Interdit. Saignées obliques interdites. Saignées au-dessus des baies interdites.

4 Page : 4 sur 6 3. Dans tous les cas Tous les conducteurs dans un même conduit doivent avoir la même tension d isolement. Chaque circuit doit être protégé contre les surintensités et court circuits (disjoncteur ou coupe circuit à fusible). Les câbles véhiculant des courants faibles (TV, téléphonie, réseau informatique ) doivent être dans des canalisations différentes des câbles secteur. Tous les conduits doivent être adaptés au mode de pose (exemple : les conduits de couleur orange sont propagateurs de la flamme, ils sont interdits pour une pose autre qu encastrée dans des matériaux réfractaires). Obligation de mettre en place des dispositifs de connexion de luminaires (DCL) pour tous les points lumineux (les dispositifs de connexion de luminaires fixés au plafond doivent être capables de supporter une charge de 25 kg). Lorsque les appareils sont encastrés dans une paroi, ils doivent être logés dans des boites d encastrement. Tout appareillage fixé ne doit pas pouvoir se séparer de son support lors d un usage normal (utilisation de fixation à vis obligatoire depuis le 1 juin 2004). 4. Le système pieuvre Le système pieuvre est principalement utilisé dans les installations réalisées avant la construction des locaux. On installe l ensemble des canalisations et des boites avant la coulée du béton. Il est aussi utilisé pour les cloisons internes légères (cloisons en feuilles de plâtre). On passe les conduits lorsque les armatures métalliques sont en place (avant la pose des feuilles de plâtre), les boites seront positionnées lorsque les plaques seront posées. Dans ces deux cas, il est très important de connaître précisément l endroit où doivent être les appareils. Dans le cas contraire, le travail après coulée du béton où pose des plaques est considérable pour une petite modification Différentes boites Boite de centre : Elles permettent le raccordement et l installation des points lumineux, des interrupteurs et des équipements électriques de la pièce. L utilisation de DCL est obligatoire si on raccorde un point lumineux. Pots de réservation : Il sert aux liaisons avec les cloisons internes qui ne sont pas construites en même temps que les murs porteurs. Ils se situent à la verticale de l endroit où doit se situer un appareil sur une cloison. Boites d appareillage : Elles servent à la fixation des appareils (interrupteurs, prises de courant, poussoirs ).

5 Page : 5 sur Exemple de système pieuvre Pot de réservation Boite de centre secondaire Sortie de câble Interrupteur Prise de courant Boite de centre Illustration d après Legrand

6 Page : 6 sur 6 Document ressource n 1 : Utilisation des conduits. Nature des locaux IRL, ICA, ICTL, ICTA gris CSA, MRL Séjour Autorisé (1) Autorisé Chambres Autorisé (1) Autorisé Entrée Autorisé (1) Autorisé Grenier Autorisé (1) Autorisé Pièces sans point d eau et non humides Autorisé (1) Autorisé Cuisine Autorisé (1) Interdit Salle d'eau Autorisé (1) Interdit WC Autorisé (1) Interdit Buanderies Autorisé (1) Interdit Cave Autorisé (1) Interdit Cellier Autorisé (1) Interdit Cour Autorisé (1) Interdit Local poubelles Autorisé (1) Interdit Terrasses Autorisé (1) Interdit Pièces avec point d eau ou humides Autorisé (1) Interdit (1) Aux endroits où il y à risque de choc ou d écrasement prévoir une protection métallique en plus du conduit (par exemple un tube en acier). Tous les conduits propagateurs de la flamme sont interdits pour un montage apparent. Document ressource n 2 : Profondeur maximale des saignées. Matériau Epaisseur de la cloison (enduits et finitions compris) Profondeur maximale de la saignée Diamètre maximal du conduit (mm) Brique creuse de alvéole 16 Brique creuse de alvéole 20 Brique creuse de alvéole 20 Brique pleine ou perforée de Blocs pleins en béton de Blocs creux en béton de Carreaux de plâtre de Carreaux de plâtre de Carreaux de plâtre de Carreaux de plâtre de

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation PAGE 1 DE 6 Objectif: Exploiter les documents techniques. Identifier le type de conduit et de canalisation à utiliser pour une installation ou un équipement. Savoir technologique visé : S3-3 Canalisations

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Thierry Gallauziaux David Fedullo L installation électrique Quatrième édition 2012 Groupe Eyrolles, 1996, 2004, 2009, 2012, ISBN 978-2-212-13450-6 Réalisez votre installation La pose apparente La pose

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

Moulures Keva et accessoires de finition.

Moulures Keva et accessoires de finition. 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Moulures Keva, 11910 à 11918, 11920 à 11928, 11930 à 11936, 11940 à 11948, 11950 à 11956, 11960 à 11968, 11970 à 11976, SOMMAIRE

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Réussir la pose de vos circuits électriques

Réussir la pose de vos circuits électriques Réussir la pose de vos circuits électriques en toute sécurité DES BONS CONSEILS OUR FAIRE SOI-MÊ ME! 1 2 Les précautions our installer votre circuit électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

LES CANALISATIONS ELECTRIQUES

LES CANALISATIONS ELECTRIQUES OBJECTIFS : l élève sera capable de : Reconnaître et de nommer une canalisation électrique. De donner le rôle et la fonction d un conduit. Connaître et de choisir parmis les differents conduits en fonction

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION

TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION TWIDO T3-51W PRÉ REQUIS POUR L INSTALLATION Objet du document : Ce document permet de positionner les connexions nécessaires avant l installation d un Twido modèle T3-51W. Document de référence : - Manuel

Plus en détail

Montage sur Fourreaux metalliques F 530

Montage sur Fourreaux metalliques F 530 DOCUMENT TECHNIQUE Montage des Films Chauffants Page 1/8 Les films chauffants sont composés de deux parties distinctes : La bande active au centre du Film chauffant bordée de deux électrodes. Les bandes

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE

LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE LA NORME NF C 15-100 INSTALLATION ELECTRIQUE La norme NF C 15-100 - (Extraction) Depuis le 31 mai 2003, date de dépôt des permis de construire faisant foi, les ouvrages doivent respecter les articles de

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Goulottes avec : performances spécifiques au feu

Goulottes avec : performances spécifiques au feu 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Goulottes avec : SOMMAIRE PAGES 1.Goulottes 1 à 2 2.Accessoires 3 à 9 3.Supports 10 4.Caractéristiques techniques 11 5.Caractéristiques

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

Installation intérieure de télécommunications d un logement

Installation intérieure de télécommunications d un logement Installation intérieure de télécommunications d un logement 1 Installation intérieure de télécommunications d un logement Les besoins en termes de connectivité évoluent rapidement, c est pourquoi il est

Plus en détail

Indice de Protection IP

Indice de Protection IP Indice de Protection IP L'indice de protection IP détermine le degré de protection du matériel contre la pénétration des corps solides (1 er chiffre) et des liquides (2 ème chiffre). Exemple : IP45 Premier

Plus en détail

La marque référence des moulures et plinthes électriques

La marque référence des moulures et plinthes électriques La marque référence des moulures et plinthes électriques 129 Moulures électriques : la marque référence Alpi, système complet de moulures et plinthes pour l électricité, propose un large choix de produits

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Le grand livre de l'électricité Moulures et plinthes TYPE Locaux secs (1) Locaux temporairement

Plus en détail

BIS Pacifyre EFC Collier coupe-feu

BIS Pacifyre EFC Collier coupe-feu BIS Pacifyre EFC Collier coupe-feu Flexible Efficace Approuvé walraven.com BIS Pacifyre EFC Collier coupe-feu La solution pour des situations multiples! Le collier coupe-feu BIS Pacifyre EFC est adaptable

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

Canalisations électriques préfabriquées LBplus

Canalisations électriques préfabriquées LBplus 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Canalisations électriques SOMMAIRE PAGES.Gamme à 8 2.Accessoires 8 à 9 3.Caractéristiques techniques 0 à 6. GAMME Informations

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3)

Séjour. Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce. Dispositif de commande (771.536.5.1) Point éclairage (771.314.2.3) Norme NF C 15-100 > La norme pièce par pièce Séjour @ Tous les dispositifs manuels de commande fonctionnelle doivent être situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m du sol. _ les interrupteurs

Plus en détail

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3

S3.1 LA CUISINE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1 LA CUISINE RNCAP13-S3-1-CUISINE-APP. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 S3.1 LA CUISINE Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 27/07/13 page 1 / 11 FICHE CONTRAT TD LA CUISINE THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Capacités Fonctions

Plus en détail

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx Juillet 2010 POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx BÂTI-SUPPORTS QFx - SITUATIONS DE MONTAGE page 1 TYPES D'INSTALLATIONS COMPATIBLES DEVANT LA CLOISON / LE MUR DANS LA CLOISON DERRIÈRE LA CLOISON

Plus en détail

Point de connexion Logix Référence(s) : 27000/01/02/03/10/11/20/21/30/40

Point de connexion Logix Référence(s) : 27000/01/02/03/10/11/20/21/30/40 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Point de connexion Logix Référence(s) : 27000/01/02/03/10/11/20/21/30/40 SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Installation 4 à 7 3.Caractéristiques

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France Organisatrice du Concours National «Un des meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte

Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte Réussir votre circuit électrique apparent Moulure Plinthe Goulotte DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre tableau électrique en toute sécurité : Couper le courant avant

Plus en détail

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842,

Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, 21500 MONTBARD Tél. : 03.80.89.58.15 Fax : 03.80.92.09.67 Kaléis Références : 347800 à 816, 347818, 347820 à 842, SOMMAIRE PAGES 1.Système KALEIS 1 à 5 2.Supports 5 à 10 3.Accessoires 11 à 18 4.Caractéristiques

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT

BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT 1 BÂTI-SUPPORT QFx AUTOPORTANT N 154712 20 FRACTIONNABLE POUR CUVETTE SUSPENDUE - PRESENTATION Présentation générale / plan de montage Réglage rapide Tube de commande Tunnel de service Pattes d'appui mural

Plus en détail

Goulottes DLP aluminium et accessoires de finition.

Goulottes DLP aluminium et accessoires de finition. ! " # $&% '&()&* ++ +*,.- /- /.012 " 34% # 5(6)&* ++ +.*,- -- - 11100 à 11125, 1112 à 11134, 1113 à 11182, 11188 à 1114, 11202/04/06/08/12/14/16/18, 10681/82/86, 1017/27, 30881 7 8: ;=< >? @ ;BAC?D7 1.

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100

Sommaire. page. Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 Sommaire Les 12 principaux changements 2 de la nouvelle norme NF C 15-100 page Equipement minimal demandé par la nouvelle norme NF C 15-100 c synthèse 5 c cuisine 6 c salle de bains 7 c séjour 8 c chambre

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.0 UIMBERTEAU

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES OPERATION MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS CONSTRUCTION D'UNE MAISON D'HABITATION Voie Communale n 03 Dite de Cabarrou 65200 GERDE Maître d'ouvrage : MONSIEUR SERRES & MADAME SEREYS 68 Route de Toulouse

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD

INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAINS DE M. PICARD UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 2 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA SALLE DE BAIS DE M. PICARD ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. métiers de l'electrotechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver. : 1.02 UIMBERTEAU

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Rénovation Studio 16m2

Rénovation Studio 16m2 Rénovation Studio 16m2 Jeandé Marie-Aude : mjeande@hotmail.fr 34 bis Rue des écoles 93300 Aubervillers 06 65 02 47 54 Pièce(s) Prestations fournitures inclues par le prestataires sauf indication Prix Prix

Plus en détail

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10

CFA Lycée Gustave EIFFEL S3.1-LES WC. Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3. 26/07/13 page 1 / 10 S3.1 LES WC Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 26/07/13 page 1 / 10 FICHE CONTRAT TD LES WC THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Nom : Prénom : Salle : Capacités Fonctions

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIGN &TECHNOLOGIE

Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIGN &TECHNOLOGIE Solutions innovantes Possibilités de montage Schémas de câblage DESIG &TECHOOGIE BTicino, marque du groupe français egrand, se profile en spécialiste mondial du marché des interrupteurs et systèmes résidentiels

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO

PrimoFront Classic. Habillage pour le système d induction en allège PRIMO Habillage pour le système d induction en allège PRIMO L habillage comprend un panneau supérieur, une goulotte électrique, des consoles et des plaques frontales. Les prises sont montées dans un boîtier

Plus en détail

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition.

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition. 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 GOULOTTE GTL VIADIS SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 9 5.Caractéristiques

Plus en détail

Réaliser une maison individuelle. Fiche élèves E1-1 /8. http://intratek.free.fr

Réaliser une maison individuelle. Fiche élèves E1-1 /8. http://intratek.free.fr s E1-1 /8 E1-2/8 1 - Rappeler la formule pour calculer la superficie des pièces suivantes : Étude du plan nommé OPALE disponible en ressource Les calculs seront donnés au centième de mètre. 2- Donner la

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

Câblage habitat. Garage. Mise en situation

Câblage habitat. Garage. Mise en situation NOM : Prénom : Date : Câblage habitat Pavillon Garage Mise en situation Installation électrique du garage (IRL) Lors de la construction d un pavillon, on vous demande de réaliser l installation électrique

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ELE/MDD/83/304 H Agent local pour effectuer le contrôle et informations R.G.I.E. REGLEMENT GENERAL SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES Résumé pour des Installations domestiques Arrêté royal du 10 mars 1981

Plus en détail

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 1 REGLEMENT DE SECURITE DE BRUSSELS EXPO ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 4.1 INTRODUCTION Ces prescriptions ont été établies pour

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant

Câblage et branchement de prise électrique, prise de courant Page 1 sur 6 Accueil Schémas, Câblages, Branchements Installation électrique Tableau électrique Boost Contrôle Normes Mémentos Vous réalisez les travaux d'installation électrique de votre habitat! Normes,

Plus en détail

Fiches techniques et d utilisation (P)

Fiches techniques et d utilisation (P) Fiches techniques et d utilisation (P) FICHE TECHNIQUE CAVITYfix PREMIUM Article Number: Languages: fr BERNER_Fiches_techniques_et_d utilisation_(p)_fiche_technique_cavityfix_premium_57171[pdf]_fr.pdf

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT GRANIT AUTOPORTANT INSTALLATION

BÂTI-SUPPORT GRANIT AUTOPORTANT INSTALLATION 3 BÂTI-SUPPORT GRANIT AUTOPORTANT INSTALLATION Ce montage n'étant pas prévu dans la norme XP D 12-208, il ne peut pas être certifié NF. Il est toutefois garanti par le fabricant Installation adossée à

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

POTEAUX DE BRANCHEMENT

POTEAUX DE BRANCHEMENT POTEAUX DE BRANCHEMENT Produits de câblage Les poteaux de branchement en aluminium de Hubbell Wiring Products, représentent la solution parfaite pour acheminer les câbles de communication et d alimentation,

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS Nature Il s agit d un système de chauffage électrique de faible puissance à poser le long d une canalisation sous le calorifuge ; il sert à réchauffer le tube pour le maintenir à une température minimale

Plus en détail

Caniveau Mural Scada. La nouvelle tendance pour évacuer l eau de votre douche. www.kessel.fr. Made in Germany

Caniveau Mural Scada. La nouvelle tendance pour évacuer l eau de votre douche. www.kessel.fr. Made in Germany Caniveau Mural Scada La nouvelle tendance pour évacuer l eau de votre douche Made in Germany www.kessel.fr Caniveau mural Scada Caniveaux de douche pour un écoulement de l eau sans limite 2 Leader en solution

Plus en détail

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33 Linum LN10 / LN0 Aluminium anodisé ou acier inoxydable 1/10 LINUM LN: finitions qualite alimentaire LN10: aluminium anodisé ALMG (1 micron) LN0: acier inoxydable 1/10 - AISI 0 Grilles ou étagères pleines

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr La qualité d une bonne étanchéité réside essentiellement dans la qualité de mise en œuvre des matériaux. Afin de parfaire la maitrise de ce lot, nous vous proposons ci-dessous une liste des principaux

Plus en détail

Eclairage Pour plan de travail et caissons muraux METOD

Eclairage Pour plan de travail et caissons muraux METOD Eclairage Pour plan de travail et caissons muraux METOD Câbles électriques Fiche technique METOD: éclairage avec câble électrique Quel est mon angle de référence pour monter ma cuisine? A A Cliquer sur

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

1. L'alimentation électrique

1. L'alimentation électrique PAGE DE SOUS / Objectif Décoder la documentation technique normative et réglementaire (NF - C 5-00) pour réaliser la répartition des circuits dans un logement.. L'alimentation électrique L'alimentation

Plus en détail

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100 CCPI à fouet mono réf. 0812 CPF mono réf. 0962 Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait Local ou logement Local annexe non habitable Logement

Plus en détail

Raccorder votre client au réseau de Belgacom

Raccorder votre client au réseau de Belgacom Raccorder votre client au réseau de Belgacom Consignes techniques pour l installateur Chaque jour plus de possibilités 2 Table des matières 1. Introduction 4 2. Comment devenir Business Partner? 4 3. De

Plus en détail

Cahier technique. Conduits et canalisations

Cahier technique. Conduits et canalisations Cahier technique Conduits et canalisations Types d utilisations des différents conduits et gaines Tableau de choix des différents types d utilisations de chemins de câbles Compatibilité électromagnétique

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

Goulottes de climatisation VIACLIM.

Goulottes de climatisation VIACLIM. "! #"$%"& ' ( "&*) +-, &*./ 01! 2$3%"& ' (3 "&-) +-, + 4 5-798 : ; < 7>=;?4 1.Gamme 1 à 2 2.Accessoires d installation 3 3.Accessoires de finition 4 à 8 4.Mise en oeuvre 9 à 10 5.Caractéristiques techniques

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE

POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE POSEZ ET BRANCHEZ UN BALLON D EAU CHAUDE ELECTRIQUE ETAPE 1 PERçAGE 1.a Points d'ancrage Si vous ne disposez pas d un gabarit de montage fourni avec l emballage de l appareil, tracez l emplacement des

Plus en détail

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation Systèmes d Aspiration Centralisée www.sachvac.com d nstallation INDEX MANUEL D INSTALLATION COMMENT PLANIFIER LE SYSTÈME? 1. COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME D ASPIRATION? PAG. 1 2. QUELS SONT LES BESOINS

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

ASPIRATEUR CENTRAL Guide d installation de votre aspirateur central ATOME

ASPIRATEUR CENTRAL Guide d installation de votre aspirateur central ATOME Guide d installation de votre aspirateur central ATOME - 1 - PREPARATION DU MATERIEL PRELIMINAIRES - scie à métaux - marteau - niveau à bulle - cutter - tournevis plat - mètre - tournevis cruciforme -

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Coffret encastré UK500 Avantages

Coffret encastré UK500 Avantages Coffret encastré UK500 Avantages Trappes haute et basse pour le raccordement du coffret Trappes prédécoupées pour soigner la finition de l'installation Borniers à raccordements rapide et à vis Support

Plus en détail

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC

Dossier Electrique. Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Dossier Electrique Adresse Le bourg 24240 SAUSSIGNAC Titre de l'affaire Date de création: 11-05-2012 Date de modification: HAZAS-COLORADO Loïc Le bourg 24240 SAUSSIGNAC contact@electro12.com 06 78 01 64

Plus en détail

Cours N 4 : Les conduits DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur Fin du Cours { heures}

Cours N 4 : Les conduits DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE. Page 1 sur Fin du Cours { heures} Cours N : Les conduits DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES MOYEN DURÉE Fin du Cours { heures} Page sur Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs Observation Remarques

Plus en détail

Nous vous prions de trouver ci-joint le devis correspondant à votre demande.

Nous vous prions de trouver ci-joint le devis correspondant à votre demande. Madame, Monsieur, Nous vous prions de trouver ci-joint le devis correspondant à votre demande. Nous vous remercions de votre confiance en France Finlande, constructeur de maison en bois massif depuis 1995.

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Réussir l installation d un portier de villa

Réussir l installation d un portier de villa Réussir l installation d un portier de villa DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! Les précautions Pour installer votre portier de villa (audio ou vidéo) en toute sécurité : Couper le courant de votre

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX)

BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) BULLETIN TECHNIQUE D INSTALLATION BTI-014 CIRCUITS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (CHAUFFAGE DES LOCAUX) 2 e émission MARS 2011 OBJECTIF Ce bulletin technique d installation concerne les circuits alimentant des

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail