RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR"

Transcription

1 RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu à une recherche ciblée dans le cadre d un nouveau type de rapport client. Il s agit d une initiative de recrutement souple, continue et orientée vers le client qui a été conçue pour surmonter les problèmes causés par une pénurie de compétences essentielles ou une croissance soutenue. En fait, c est une méthode selon laquelle il n est pas nécessaire de «réinventer la roue» chaque fois qu il y a un poste à combler. Celle-ci permet également de bénéficier de candidats de meilleure qualité, d en avoir plus pour son argent et de réduire le temps de recrutement. Elle est basée sur une entente mutuelle entre le client et l entreprise de recrutement, visant à investir dans une relation stratégique à long terme. Selon la philosophie qui sous-tend le recrutement fondé sur le savoir, toute l information provenant d une activité de recrutement devrait être conservée afin d être utilisée ultérieurement. Autrement dit, non seulement le recrutement répond à un besoin immédiat combler un poste aujourd hui, mais il permet aussi de constituer une base de connaissance qui permettra plus tard d embaucher rapidement du personnel. Le recrutement fondé sur le savoir repose sur le concept du partage et de la mise à jour de l information, de manière continue, afin de disposer constamment d un réservoir de main-d œuvre. Ainsi, cette base de données renferme des renseignements portant sur des candidats cibles de même que sur des éléments cibles comme des endroits, des produits ou de la technologie. Le modèle du recrutement fondé sur le savoir Dans le cadre de ce modèle, les clients et les consultants en recrutement déterminent ensemble les besoins en compétences qui sont prévus pour une certaine période, par exemple douze mois. Ensuite, des efforts de recrutement minimums sont déployés sur une base continue. Les candidats ainsi sélectionnés sont embauchés à mesure qu ils deviennent disponibles. On fait le suivi des candidats qui sont intéressés à procéder à un changement professionnel mais qui ne sont pas disponibles sur-le-champ, et ce jusqu à ce qu ils le deviennent.

2 En outre, toute l information portant sur les secteurs de recrutement est entrée dans la base de connaissance. Le processus exige un suivi continu des exigences à court et à long termes du client de même que la gestion des efforts de recrutement conformément à ses besoins changeants. En somme, le recrutement fondé sur le savoir consiste en une recherche ciblée, souple et continue qui permet de réagir rapidement aux besoins d une entreprise. QUELLES SONT LES RÉALISATIONS ATTENDUES DE L INITIATIVE DE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? En voici un aperçu : CV de candidats qui manifestent un intérêt pour un changement professionnel immédiat Profil de candidats qui sont intéressés à un changement professionnel à l avenir, avec coordonnées Saisie et stockage de renseignements sur des candidats cibles à recruter à l avenir Stockage de données sur le marché cible, plus particulièrement sur la technologie ou le produit Contact suivi avec des candidats de haut calibre qui pourraient être recrutés à l avenir Dossiers de suivi personnalisés conformément aux exigences du client Tous ces renseignements sont recueillis et conservés afin d être réutilisés dans le cadre de mandats similaires subséquents ou de mandats exigeant une expérience technologique analogue dans des fonctions différentes. Cette information nous met rapidement sur la piste des compagnies cibles et des candidats cibles appropriés. COMMENT CE MODÈLE FONCTIONNE-T-IL? Le recrutement fondé sur le savoir comprend 8 étapes : Étape I Étape II Étape III Étape IV Étape V Étape VI Établir des priorités et des échéanciers pour chaque étape et documenter tous les aspects de chacune des exigences Concevoir et mettre en place la base de connaissance chez le client et chez les responsables du recrutement Faire une recherche ciblée sur l entreprise et sur le nom IV Recrutement par téléphone et tri des curriculum vitae, y compris entrevues téléphoniques Soumission continue de CV à mesure de leur réception Entrée constante d informations dans la base de connaissance 2

3 Étape VII Étape VIII Gestion des relations continues avec les candidats de haut calibre Étape Rencontres régulières avec le client pour faire le suivi de l efficacité des travaux et faire le point sur la nature et la quantité des besoins actuels et futurs QUELS SONT LES AVANTAGES DU RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir offre des solutions qui vous en donnent plus pour votre argent à court et à long termes. Voici des avantages précis et mesurables : 1. Rapidité d embauchage. Comme les efforts de recrutement initiaux ont été faits, le temps requis pour l embauchage est grandement réduit. 2. Coût par personne embauchée. Le client paie une seule fois pour les efforts de recrutement initiaux; en vertu de ce modèle, si les activités en question ont permis d embaucher plusieurs candidats, il n y a pas de frais supplémentaires en raison de leur nombre. 3. Qualité des personnes embauchées. Le client aura automatiquement accès aux meilleurs candidats disponibles au sein de la (des) population(s) cible(s) qu il a choisie(s). 4. Recrutement proactif plutôt que réactif. Vous allez embaucher des candidats de haut calibre qui ne sont pas nécessairement à la recherche d un nouveau poste. Plutôt que de réagir à un besoin pressant (p. ex., le départ soudain d un employé clé ou l obtention d un très gros contrat), vous avez le loisir de trouver la crème de la crème à l avance. 5. Ressource renouvelable. La base de connaissance doit à l occasion être actualisée. Outre les frais initiaux d établissement de la base de données, vous ne payez que pour les mises à jour. 6. Avantage commercial. Le recrutement fondé sur le savoir autorise le client à demeurer concurrentiel sur le plan des affaires. Grâce à cette méthode, les clients peuvent se livrer concurrence pour attirer les meilleurs talents. Ce modèle permet de réagir aux changements et aux occasions du marché beaucoup plus rapidement qu avant. 3

4 POURQUOI LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR EST-IL NÉCESSAIRE? Prévision des besoins Il est difficile de prévoir les besoins en recrutement. Toutefois, il y a certains ensembles de compétences qui sont généralement en demande, ce qui rend très souhaitable toute approche de recrutement proactive. Étant donné que la concurrence se fait de plus en plus vive sur le plan des meilleurs candidats, il est très sage de prendre des mesures en vue de faire des prévisions raisonnables en matière de recrutement futur. Même si nous ne pouvons pas anticiper avec exactitude les projets à venir, les contrats qui seront octroyés ou le taux d attrition, il est tout à fait pertinent de faire du recrutement actif en ce qui concerne les ensembles de compétences les plus recherchés ou importants. Problèmes d approvisionnement en candidats L état de la demande pour des candidats qualifiés a obligé les gestionnaires à s habituer à attendre pour combler des postes d une importance capitale. Cette situation devrait vraisemblablement s aggraver puisque la demande pour des compétences techniques clés croît quotidiennement. Pour cette simple raison, le paradigme de recrutement a dû évoluer. Il n est pas possible de combler des postes essentiels en temps opportun si l on se borne à réagir en fonction des besoins. Dans la mesure où les exigences concernant les ensembles de compétences cruciaux peuvent être prévues, on pourra recruter à l avance des candidats potentiels. Du point de vue du recruteur, il est souvent impossible d intervenir aussi rapidement que les gestionnaires le voudraient parce que notre processus de recrutement ne débute que lorsque nous acceptons un nouveau mandat. Pour pouvoir adopter une approche proactive, il faut pouvoir faire le travail préliminaire en matière de recrutement de candidats bien avant que le besoin pour ces derniers se fasse pressant. Solutions de recrutement classiques L approche classique utilisée pour combler des postes fait appel à une combinaison de méthodes de recrutement. Toutefois, il n est pas facile de choisir les différentes méthodes de recrutement qui, ensemble, donneront les meilleurs résultats; et bien que les données historiques constituent habituellement la meilleure ressource, ce type de renseignements n est pas toujours disponible. En outre, les méthodes de recrutement classiques, comme le recrutement tactique, permettent de remédier au problème dans l immédiat mais ne tiennent pas compte de considérations d optimisation des ressources à long terme ou stratégiques. 4

5 Les solutions de recrutement classiques sont fondées sur l hypothèse que des candidats possédant les ensembles de compétences appropriés seront disponibles en nombre suffisant, précisément au moment voulu. Souvent, ce n est pas le cas. De nombreux spécialistes très en demande travaillent en fonction des projets et leur disponibilité dépend donc de l avancement des travaux du projet en cours ainsi que de leur affectation ou non-affectation à un projet futur. Le recrutement fondé sur le savoir est une solution nouvel âge qui a été conçue pour surmonter les problèmes de prévision de la demande et de pénurie grave des ensembles de compétences. Alan Davis et Associés Inc. (450) L auteur : Alan Davis œuvre sur la scène du recrutement et de la sélection de personnel depuis 22 ans; il a géré bon nombre de campagnes de recrutement tant au Canada qu à l étranger. Il a été l architecte de la campagne de recrutement des astronautes canadiens en Alan Davis et Associés Inc. propose des services spécialisés en recrutement, en sélection et en formation à l entrevue. 5

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA Vérification de la gestion des ressources humaines 13 mai 2010 Préparée par le Centre de gestion publique Inc. TABLE DES MATIÈRES 1.0 Sommaire...

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie

Découvrez TD Waterhouse. Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Découvrez TD Waterhouse Placements et gestion de patrimoine pour chaque période de votre vie Bienvenue à TD Waterhouse Tout le personnel de TD Waterhouse* s engage à vous aider à atteindre vos objectifs

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais

Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais Passer à un modèle services de conseils tarifés Parlons vrai avec les clients : les frais De plus en plus d investisseurs dans le monde exigent une meilleure transparence des frais de placement. Le Royaume-Uni

Plus en détail

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie!

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13 Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Comment attirer et fidéliser un personnel qualifié dans un marché compétitif. Aux yeux des employés,

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DESTINÉ AUX ENTREPRISES DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

GUIDE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DESTINÉ AUX ENTREPRISES DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DES RESSOURCES HUMAINES DESTINÉ AUX ENTREPRISES DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DES RESSOURCES HUMAINES DESTINÉ AUX ENTREPRISES DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Module 1 : Planification des ressources

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

GÉRER SON ENTREPRISE EN RESPECTANT LA LOI SUR LA CONCURRENCE

GÉRER SON ENTREPRISE EN RESPECTANT LA LOI SUR LA CONCURRENCE GÉRER SON ENTREPRISE EN RESPECTANT LA LOI SUR LA CONCURRENCE Pierre-Yves Guay et Yanick Poulin Direction générale des affaires criminelles, Bureau de la concurrence Interprétation Cette présentation n

Plus en détail

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting

The right stage to success KING. Notre expertise pour vos projets STAGE. Recruitment & Consulting. Recruitment & Consulting The right stage to success Notre expertise pour vos projets KING STAGE KING STAGE à propos de king stage King Stage est une entreprise de recrutement et de conseil experte dans le placement et la gestion

Plus en détail

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL VOTRE NOUVEL EMPLOI ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL Créé en 2010, Endago Placement Fixe Sàrl s est développé dans le recrutement et la sélection de candidature selon des emplois au sein d entreprise de l Arc

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

Ry Moran Directeur de la consignation des déclarations de la CVR, responsable du Centre national de recherches

Ry Moran Directeur de la consignation des déclarations de la CVR, responsable du Centre national de recherches Compte rendu de la deuxième conférence téléphonique : Appel de propositions pour héberger en permanence le Centre national de recherches sur les pensionnats indiens Date : Mercredi 11 janvier 2012 Endroit

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

F é d é r a t i o n d e l h a b i t a t i o n c o o p é r a t i v e d u C a n a d a. Choisir un modèle de gestion pour votre coopérative

F é d é r a t i o n d e l h a b i t a t i o n c o o p é r a t i v e d u C a n a d a. Choisir un modèle de gestion pour votre coopérative F é d é r a t i o n d e l h a b i t a t i o n c o o p é r a t i v e d u C a n a d a Choisir un modèle de gestion pour votre coopérative À propos de ce guide 1 Introduction 1 À propos de ce guide... 1

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

MicroAge. Votre partenaire d affaires en matière de technologie

MicroAge. Votre partenaire d affaires en matière de technologie MicroAge Votre partenaire d affaires en matière de technologie Une présentation de HP et de MicroAge 23 février 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Pour usage interne seulement # de dossier: PIN: 141201 Veuillez choisir une option ( ): 1 Première demande Réouverture du dossier

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS R A PP O R T A N NU E L 2007-2008 Table des matières Introduction 1. À propos de l organisation

Plus en détail

Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale

Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale Une protection personnalisée en appui à votre soumission Aviva * est l un des premiers assureurs à offrir une protection personnalisée

Plus en détail

Proposition liée à l utilisation des débits intermembres Comprend un cadre de travail proposé pour la correction des erreurs de paiement de facture

Proposition liée à l utilisation des débits intermembres Comprend un cadre de travail proposé pour la correction des erreurs de paiement de facture Proposition liée à l utilisation des débits intermembres Comprend un cadre de travail proposé pour la correction des erreurs de paiement de facture juillet 2012 SOMMAIRE 3 I. CONTEXTE ET PRÉSENTATION 6

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION L embauche de ressources humaines est une activité cruciale du développement d une entreprise. En effet, il faut réussir à trouver des employés compétents et à les affecter à des postes où

Plus en détail

DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL DES CHASSEURS DE TÊTES EXPERTS EN DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL Secteur Financier Hautes Technologies Manufacturier Int. Identification Performance et Développement Rémunération Sondages Recherche Publications

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

L expérience à votre service. Guide du Crédit lié à la gestion de risques d ENCON

L expérience à votre service. Guide du Crédit lié à la gestion de risques d ENCON L expérience à votre service Guide du Crédit lié à la gestion de risques d ENCON Table des matières Introduction Contexte Condition «fondamentale» : Entente écrite 1 2 3 Condition n o 1 : Sous-condition

Plus en détail

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec CONDENSÉ DÉCISIONNEL Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec Le 11 avril 2014 d habitation de moins de 100 logements Condensé

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

NÉGOCIÉE UNE RÉALITÉ À L AGENCE CANADIENNE D INSPECTION DES ALIMENTS

NÉGOCIÉE UNE RÉALITÉ À L AGENCE CANADIENNE D INSPECTION DES ALIMENTS b 1 U N E É T U D E D E C A S D A N S L E C A D R E D U P R O G R A M M E I N N O V A T I O N, R I S Q U E E T C O N T R Ô L E L INNOVATION NÉGOCIÉE UNE RÉALITÉ À L AGENCE CANADIENNE D INSPECTION DES ALIMENTS

Plus en détail

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015 La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès Conférence IGF 25 mars 2015 Ce dont je vais vous parler L importance de la mobilisation Notre rôle comme gestionnaire Le parcours de

Plus en détail

LE RECRUTEMENT PARTICIPATIF

LE RECRUTEMENT PARTICIPATIF 1. INTRODUCTION Le recrutement participatif répond à 7 enjeux fondamentaux qui en font la façon la plus efficace de recruter aujourd hui : Volume : le recrutement participatif permet de toucher plus de

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Parmi les nombreuses expériences qui transforment

Parmi les nombreuses expériences qui transforment DES ÉTUDES À L ÉTRANGER Parmi les nombreuses expériences qui transforment votre curriculum vitae de petit franchouillard en celui de véritable citoyen du monde, le passage par un séjour d études est une

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle entre l Institute of Actuaries of Australia et l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 1 2. CONDITIONS CONVENUES

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

ÉTUDE BDC ENTREPRISES À IMPACT ÉLEVÉ : ACCÉLÉRER LA COMPÉTITIVITÉ DU CANADA

ÉTUDE BDC ENTREPRISES À IMPACT ÉLEVÉ : ACCÉLÉRER LA COMPÉTITIVITÉ DU CANADA ÉTUDE BDC ENTREPRISES À IMPACT ÉLEVÉ : ACCÉLÉRER LA COMPÉTITIVITÉ DU CANADA Mai 2015 Introduction --------------------------------------------------------------------------------- 1 1. Définition des entreprises

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire. Résumé des faits

Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire. Résumé des faits Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire / Avril 2014 1 Proposition n o 6 Abrogation de la cotisation supplémentaire Résumé des faits Le Conseil d administration a décidé d imposer

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Service de portefeuille Ambassadeur

Pour bâtir votre avenir financier. Service de portefeuille Ambassadeur Pour bâtir votre avenir financier Service de portefeuille Ambassadeur 3 Pour qu investir soit une priorité 4 Parce que vous êtes unique et que nous le savons! 5 Pousser la diversification un cran plus

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE MDN : 2011010001 CCSN : 3639875 PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (représentée par le président) ET LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE (représenté par le sous-ministre

Plus en détail

pay@work pour les petites entreprises

pay@work pour les petites entreprises pay@work pour les petites entreprises > Conçu pour les besoins des petites entreprises, pay@work est une solution de gestion de la paie web, économique et pratique hébergée par ADP. Accédez à vos données

Plus en détail

Fondé en 1999, Timbercreek Asset Management est un investisseur, propriétaire et

Fondé en 1999, Timbercreek Asset Management est un investisseur, propriétaire et Au sujet de Timbercreek Asset Management: Fondé en 1999, Timbercreek Asset Management est un investisseur, propriétaire et gestionnaire dynamique d immobilier mondial et d actifs connexes dont l objectif

Plus en détail

Comment réussir son Marketing Personnel

Comment réussir son Marketing Personnel Comment réussir son Marketing Personnel Méthode et outils pour faire autrement! Conférence Jean Pierre AYER Jeudi 13 juin 2013 Recherche d emploi : Annonces Candidatures spontanées Réseaux Promotion de

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Conformément à la Loi sur l Office national de l'énergie, S.R.C. 1985, c. N-7 et au Règlement de l Office national de l énergie

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics Nous avons vérifié

Plus en détail

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200 Commission des alcools Alcohol and Gaming et des jeux de l Ontario Commission of Ontario Inscription pour les jeux et loteries Licensing and Registration 90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE

Plus en détail

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX PROPOSIP ITION POUR LE RENOUVELLEMENT D UNE ASSURANCE TECHNOLOGIE REMARQUES IMPORTANTES : La présente proposition est soumise à La Compagnie d Assurance Travelers du Canada («CATC») et à La Compagnie d

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

Marketing social. PPA Mars 2007

Marketing social. PPA Mars 2007 Marketing social PPA Mars 2007 Objectifs Survol des principes du marketing social. VOUS en tant que spécialiste du marketing social. Qu est-ce que le marketing social? Le marketing social est «l utilisation

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Le Programme de coopération volontaire (PCV) est géré par un consortium de quatre

Plus en détail

Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM

Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM Ce document est une version modifiée du Guide d'élaboration d'un projet de nouveau programme de 2e ou de 3e cycle de l Université du Québec, disponible

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

(POSTES)...7 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6

(POSTES)...7 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6 TABLE DES MATIÈRES PAGE DÉFINITION DES TERMES ET APPLICATION...3 LA CONSULTATION...6 L ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET LES RÈGLES D EFFECTIFS (POSTES)...7 LA DÉFINITION DES FONCTIONS ET LES CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ...8

Plus en détail

Bac Pro Gestion-Administration. Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1

Bac Pro Gestion-Administration. Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1 Bac Pro Gestion-Administration Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1 Exemples de scénarios pédagogiques sur les trois années de formation D après l Académie de Toulouse 2 A partir des

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires?

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires Qu est-ce qu une greffe de rein par échange de bénéficiaires? Le Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires. Notre

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Gestion des journaux Comment élaborer la bonne stratégie en matière d activités et de conformité

Gestion des journaux Comment élaborer la bonne stratégie en matière d activités et de conformité Gestion des journaux Comment élaborer la bonne stratégie en matière d activités et de conformité Document de présentation technique d Allstream et de Dell SecureWorks 1 Table des matières Sommaire 1 État

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

MBA À TEMPS PARTIEL OFFERT EN LIGNE

MBA À TEMPS PARTIEL OFFERT EN LIGNE MBA À TEMPS PARTIEL OFFERT EN LIGNE ÉDUCATION PERMANENTE L'Universitépartoutentouttemps! Programme offert entièrement en ligne à temps partiel par la Faculté d administration en collaboration avec l Éducation

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES APPUYONS NOS TROUPES

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES APPUYONS NOS TROUPES PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES APPUYONS NOS TROUPES Modalités 1. Contexte a. Le programme Appuyons nos troupes offre annuellement jusqu à sept bourses d études, dont cinq à des étudiants à plein temps et

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Un InfoDossier d IDC 2015 Introduction Les organisations peinent à déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI, un investissement

Plus en détail

Une mutuelle de formation est un regroupement

Une mutuelle de formation est un regroupement MISSION DU COMITÉ SECTORIEL DE MAIN- D OEUVRE DE L ÉCO NOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAU- TAIRE Créé en 1997, le comité sectoriel de maind oeuvre de l sociale et de l action communautaire (CSMO-ÉSAC)

Plus en détail

BOURSE DH International

BOURSE DH International CONCOURS DE BOURSES AU MÉRITE DE L ÉTS Bourse Promotion de choix de carrière / Cycles supérieurs BOURSE DH International OBJECTIF : Encourager financièrement un étudiant aux cycles supérieurs désirant

Plus en détail

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 Canadian Northern Economic Development Agency Agence canadienne de développement du Nord Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 PARTIE A Renseignements sur le demandeur

Plus en détail

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire Pour la plupart des gens, un compte-chèques est un bon moyen de gérer leurs opérations bancaires courantes. Les banques, les coopératives

Plus en détail

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 Intelligence d Affaires 101 Capital Humain Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 SYNTELL Inc. Le leader au Québec des solutions BI pour les RHs Firme québécoise Spécialisée en Intelligences

Plus en détail

Analyse prédictive. L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions

Analyse prédictive. L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions ÉTUDE TECHNIQUE Analyse prédictive L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions «Donnez-moi un point d appui et un levier et je soulèverai le monde.» Archimède, 250 av. J.-C.

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Le regroupement des associations (février 2011)

Le regroupement des associations (février 2011) Le regroupement des associations (février 2011) La notion de regroupement n est pas une idée nouvelle pour les associations puisqu elle est à la base même de l association. Ce qui est nouveau, c est l

Plus en détail

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire.

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire. COMMUNIQUÉ Mercredi 8 octobre 2014 À tous les ex-employés de Mabe Canada Voici un résumé de l assemblée qui s est tenue le 25 septembre dernier. D abord, nous tenons à souligner la forte participation

Plus en détail

Travailler avec les télécommunications

Travailler avec les télécommunications Travailler avec les télécommunications Minimiser l attrition dans le secteur des télécommunications Table des matières : 1 Analyse de l attrition à l aide du data mining 2 Analyse de l attrition de la

Plus en détail