Retail news. numéro 3. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retail news. numéro 3. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com"

Transcription

1 Retail news Le billet tendance du planning stratégique de CA Com Entre la baisse de la consommation des ménages et chiffres de la FEVAD qui annoncent des chiffres toujours en hausse pour le e-commerce, entre les hypermarchés qui dépriment et le drive qui est à la fête, entre la guerre des prix dans numéro 3 octobre 2012

2 illustration Gaëlle Lemounier pour CA Com

3 le point de vue Par Delphine LOURY - Planning stratégique MARQUE CONTRE MARQUE Innovation, qualité Désormais, les marques de distributeurs (MDD ou marques propres) empiètent avec succès sur les domaines réservés des «grandes» marques. Pourtant, même si elles occupent une place privilégiée en rayons, et très importante chez les ménages, leur part de marché stagne en France. Les exemples de Picard, Décathlon ou Reflets de France (Carrefour) dans la grande distribution présagent malgré tout d un bel avenir aux marques sous nom propre qui sauront comprendre les attentes des clients et leur proposer une offre adaptée. Depuis une quarantaine d années, les marques de distributeurs ne cessent de gagner du terrain dans les caddies des consommateurs européens. Les chiffres sont éloquents : en France, 31 % des produits vendus en 2011 l ont été sous marques propres (1). Au Royaume-Uni, où la part de marché atteint 49,2 % en valeur, il y a eu en 2011 et pour la 1 re fois, plus de lancements de nouveaux produits sous MDD que sous marques nationales (1). L Espagne, numéro deux des MDD en part de marché, est aussi le pays où celle-ci progresse le plus en valeur. La crise s y conjugue avec la stratégie d enseignes comme Mercadona, où les MDD sont très développées. Pourtant, en France, alors que les observateurs, confortés par la crise et la baisse du pouvoir d achat, prédisaient un véritable «raz de marée» de ces marques «aussi bonnes mais moins chères» dans les rayons alimentaires, leur croissance est stable et les marques nationales sont loin de capituler. Manque d attractivité dans certains secteurs, réputation tenace de «suiveuses» ou présence sur des marchés délaissés par les leaders, manque de dimension statutaire, qualité perçue toujours inférieure à celle des marques Rares sont les marques propres ayant réussi à acquérir leurs lettres de noblesse. Mais quel plébiscite pour celles qui ont réussi! Picard en alimentaire, Ikea en ameublement, Krys et Alain Afflelou en optique Les enseignes à marques propres arrivent en tête du classement des marques préférées des Français en 2012 (2). Côté grande distribution alimentaire, même si ce sont encore les «grandes» marques qui assurent la performance des magasins, certains distributeurs comme Intermarché pensent que ce sont les marques propres qui porteront les futurs chiffres d affaires et l image de l enseigne et que les clients choisiront bientôt l enseigne pour les MDD qu elle proposera (3). Un rapport qualité-prix qui égale voire surpasse celui des marques nationales, un marketing de plus en plus performant Elles peuvent être un véritable élément de différenciation et d attractivité pour le consommateur. L étendue de l offre rend difficile la généralisation des MDD dans ce secteur car si elles connaissent un franc succès dans certains rayons, elles peinent encore à s imposer dans les cosmétiques, l alcool ou les vêtements, où les marques nationales jouissent d une image très forte. La distribution spécialisée présente un potentiel encore plus important en terme de MDD qu en alimentaire, où la question de la qualité et de la sécurité peuvent également rendre l exercice «délicat». Bricolage, habillement, équipement automobile nombreux sont les secteurs où le consommateur n achète plus les marques propres par défaut, ou par économie, mais par choix. Il faut dire qu elles sont de plus en plus utilisées comme facteur de différenciation par l innovation, avant d être un produit d appel premier prix Si Décathlon ou Sephora sont des modèles du genre, les distributeurs sont de plus en plus nombreux à leur emboîter le pas et à miser leur développement sur leur(s) marque(s) propre(s). Qu ils soient «marque-enseigne» comme La Halle, qui a ouvert un 1 er magasin spécialisé dans l offre bébé sous sa marque Kimbaloo, ou distributeurs «classiques», comme Castorama qui prévoit un poids de 50 % des ventes pour ses MDD d ici 5 ans (4). Bien décidés à renforcer leur pouvoir de négociation et leur rentabilité en proposant une alternative crédible aux marques nationales, les distributeurs pourraient bien inverser le rapport de force avec les industriels dans les années à venir. Pour voir leur marque propre assurer leur chiffre d affaires, voire leur leadership, ils devront faire preuve d innovation, de personnalité, de distribution maîtrisée et de prix accessible, bref, lui donner une vraie valeur. La montée en puissance d internet, qui change la donne des canaux de distribution, et le changement des mentalités consommateurs, de plus en plus «experts» et en quête du meilleur rapport qualité-innovation / prix, voire d une façon de consommer plus citoyenne, sont une formidable opportunité pour se démarquer et inventer de nouveaux modèles. L avenir appartient aux marques qui sauront créer des concepts forts et innovants qu elles soient «grandes» ou «propres»! (1) - Selon étude Mintel (2) - Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution OC&C. (3) - Source: Le Nouvel Économiste. (4) - Source: Bâtinews.

4 Combien? Les chiffres à retenir PARTS DE MARCHÉ DES MDD PAR RAYONS : PDM des MDD en GMS par pays : En alimentaire, tous les rayons comptent une part importante de produits en marque de distributeur : 27,8% 31% 32,5% 39,5% 25,2% 22,3% 41,3% 9,4% 42,6% 54,6% 52% 49,1% 44,3% SAUCISSERIE CHARCUTERIE LS SURGELÉS PRODUITS FRAIS LS FROMAGES LS TRAITEUR LS CRÈMERIE PGC-FRAIS LS ENTRETIEN ÉPICERIE PGC LIQUIDES HYGIÈNE-BEAUTÉ PDM en valeur (évolution en %) ITALIE PAYS-BAS FRANCE ALLEMAGNE ESPAGNE UK PDM en volume (évolution en %) ITALIE PAYS-BAS FRANCE ALLEMAGNE ESPAGNE UK 16,1 % +0,7% 27 % +0,6% 31 % +0% 37,7 % +0,1% 20,3% +0,6% 35 % +0,9% 41,5 % +0,1% 40,4 % +1,2% 49,2 % -0,1% 49,6 % +0,7% +0,9% 49,5 % 56,9 % +0,1% Source Nielsen pour LSA (Mars 2012) Source: SymphonyIRI (Cam au 4/9/2011) et kantar worldpanel pour le UK (Cam au 2/10) 23Mds C est le marché des marques de distributeurs en France. Le rayon frais représente à lui seul 5,4Mds. Source : Kantar worldpanel % 52,2 En moyenne, un Français achète 79 fois par an des MDD. Soit quasiment autant que les marques nationales (78 fois). Résultat, la part de marché des MDD en volume tous secteurs confondus est de 52,2 %. Source : Kantar Worldpanel +4 % La progression des investissements multimédia réalisés par les groupes pour leurs MDD, CAM au 3 e trimestre A noter que 73 % de ces investissements sont le fait de Carrefour et Leclerc. Source : Kantar Media FOCUS BEAUTÉ Les marques propres ont investi tous les segments de marché. Mais un domaine semble tout de même leur résister fortement en GMS, l hygiène beauté. 8,3 % de PDM lorsqu on se limite aux produits de beauté MDD en GMS Source : LSA Conso publié le 14 juin 2012 par E. G. Les enseignes prix bas ne s en sortent pas bien dans ce secteur très lié au positionnement et au discours. 2 % de PDM beauté chez Simply Market et Lidl, tandis que Franprix et Leader Price ne dépassent pas le 1 % «Dans l univers des cosmétiques, on a besoin d image», estime Marie- Caroline Renault, directrice de la marque Les Cosmétiques Design Paris, pour l enseigne Carrefour. LES COSMETIQUES DESIGN PARIS 650 Références (250 de plus) de 1 à 12 Des produits présentés comme des «exclusivités Carrefour». + un plan de communication, établi à la manière des marques nationales, du jamais vu dans l univers de la MDD.

5 Ça fait le buzz! Mercadona, la chaîne de supermarché leader en Espagne, prévoit le lancement en fin d année de sa propre tablette numérique, la Doona. Utilisant son propre système d exploitation, Hacendado 2.0, du nom de la marque propre de l enseigne, la tablette possèdera le WiFi, 16 Gb de RAM, un écran de 7 pouces et un processeur doté de 4 cœurs à 1,2 GHz. S allumant sur le jingle de l enseigne «Mercadoona, mer-ca-do-na», elle inclura des applications exclusives qui permettront notamment d acheter dans le magasin virtuel. Proposée au tarif de 109 dans un premier temps dans les supermarchés de la région de Valence, l enseigne espère en étendre la distribution aux autres magasins d ici le premier trimestre Son président souhaite faire de cette tablette l orgueil de la chaîne, et prévoit de lui accorder une place privilégiée en magasin. Un lancement inédit pour une enseigne qui a vu sa côte de popularité augmenter depuis 10 ans, au point de devenir la marque préférée des espagnols en 2012 (selon une étude IESE Business School de juillet 2012). En Espagne, où le consommateur aborde les marques de manière éminemment pragmatique et fonctionnelle, privilégiant celles offrant le meilleur rapport qualitéprix et répondant de manière efficace et innovante à ses besoins, Mercadona s offre un outil précieux D une part pour optimiser et faciliter la vente de ses produits, à l instar d Amazon et son Kindle, et d autre part pour s installer durablement dans les foyers espagnols Un exemple à suivre? Ça mérite d être lu! Résumé : «Les fondamentaux du Branding», un manuel de référence, qui décrypte pour un public plus ou moins expérimenté la notion de «stratégie de marque», autrement dit : branding. Ce livre explore en 6 chapitres les différents aspects du branding, tels que les valeurs et la stratégie des marques, ou encore les tendances et innovations qui l influencent. Cet ouvrage, assez pédagogique, permet d appréhender la création ou l enrichissement d une marque, son évolution et de mettre l accent sur les réussites légendaires, chaque point abordé étant enrichi d illustrations, d exemples, d études de cas (Tesco, Prêt à Manger, Marks & Spencer, Google, McDonald s, RED, Philips, Sainsbury...) et de témoignages d experts. Le branding est un élément crucial pour les entreprises, il est la principale voie de différentiation, entre des concurrents B2B ou B2C, qui offrent des services matériels ou immatériels assez similaires, pour affiner leur position et défendre leur territoire. Dans ce contexte de concurrence accrue, le branding, touche tous les secteurs. Il ne concerne plus que les marques historiques, mais également la communication interne des entreprises, des organisations, de la santé, du caritatif autant que du sport, des villes, des individus. Le développement des médias depuis 20 ans explique aussi l omniprésence et le développement des marques dans nos sociétés, tous les domaines sont amenés à travailler leur identité, leur «image de marque». Face à un public de plus en plus expérimenté, on construit aujourd hui des «expériences de marque». Celles-ci regroupent au moyen de plusieurs «points de contact» les éléments de la marque à la fois matériels et immatériels pour créer la préférence de manière plus «sensible». Le bénéfice client est nourrit par un «comportement de marque» et pour être crédible, il doit absolument tenir ses promesses. Ceci implique un investissement à long terme et un engagement global. Aussi les responsables du branding, au sein de l entreprise ou de l agence conseil sont aujourd hui impliqués au plus haut niveau dans les décisions de l entreprise. Notre point de vue : Ecrit par Melissa Davis, directrice de son agence de branding à Londres, on peut reconnaitre dans cet ouvrage l avance qu ont eu les anglais sur la gestion globale de la vie des marques, et notamment des marques propres. Le travail de la marque, «interface entre une entreprise et sa cible», constitue un élément clé, quantifiable économiquement et dont on peut mesurer le capital et son évolution. Il est donc toujours bon d en rappeler les fondamentaux et de visualiser des études de cas qui font «époque». Nous conseillons ce livre à toute personne qui s intéresse à la vie des marques et qui souhaite découvrir ou rédécouvrir les méthodes pour réaliser un bon branding.

6 Shopping-pong Le match retail de CA Com OXYLANE / DECATHLON Leader de la distribution sport vs SEPHORA Leader de la distribution beauté Oxylane village / cours de sport Domyos Le groupe Français Oxylane, maison mère de Décathlon, est un exemple de réussite dans le domaine des marques propres. Une stratégie d enseigne entièrement tournée vers l innovation a permis en quelques années au simple revendeur de devenir le premier équipementier sportif Européen, en ne vendant plus que ses propres produits. Fortement équipé en R&D (130 designers, plus que Renault!), Oxylane est concepteur de l essentiel des produits vendus sous ses marques propres. Il en possède une vingtaine dites «marques Passion» comme Quechua pour la montagne, qui atteignent petit à petit une notoriété aussi importante que l enseigne Décathlon. Le groupe réalise avec elles plus de 60 % de son chiffre d affaires : 6,506 milliards d euros en 2011, en hausse de 8,8 % sur un an. Une croissance qui doit certes beaucoup au rythme des ouvertures de magasins, mais avant tout à un management de l innovation inédit dans la grande distribution, (30 prix de l innovation en 2011). Devant tant de succès, Oxylane, a même créé ses propres villages de marque rassemblant les activités sportives, les magasins, les services associés et les locaux du siège. Les designers sont ainsi au contact permanent des sportifs et peuvent tester leurs idées en temps réel. L enseigne gagne ainsi en pertinence et en crédibilité. Oxylane devrait ainsi continuer sa croissance, notamment au pays des marques propres, le Royaume-Uni où l on parle d un rachat du second du sport anglais JJB Sports... LES + - Une fréquentation additionnelle de 30 à 40 % pour Oxylane Village par rapport à celle d un site Décathlon en pleine maturité. LES - - Un déficit de «rêve» v/s les marques internationales qui communiquent «lifestyle». The SEPHORA + PANTONE COLOR IQ system Le business model de Séphora a considérablement dépoussiéré le model retail classique de la «parfumerie». Une enseigne à l identité forte, très théâtralisée où les animations sont nombreuses et innovantes, un mix entre marques internationales, petits créateurs et marque propre... ont permis à l enseigne de devenir un réel magasin de destination. Le distributeur fort de son expérience avec les marques, a osé proposer ses propres produits à sa clientèle qu il connait mieux que personne. Ses MDD, positionnées moins chères, renforcent le positionnement de l enseigne «luxe abordable» et permettent de créer une réelle préférence chez les consommateurs. Moins «sacralisés» que la plupart des marques beauté, les produits Séphora innovent : capsules de bain monodoses, mascara «Full Action» pour favoriser la pousse du cil... et co-innovent : vernis Sephora by OPI, ligne de maquillage Marc Jacobs aux US... De quoi créer un segment «entrée de gamme» très dynamique. Après les Bars à Make up, les bornes digitales «Find your fragance», et dernièrement le programme «My Sephora», la dernière innovation aux US est issue d une collaboration avec Pantone, la référence internationale de la couleur. «Pantone Color IQ» est un programme destiné à déterminer technologiquement, la teinte exacte de votre peau, votre «Pantone Skin number», afin de construire à partir de ce diagnostic la meilleure sélection parmi les produits présents en magasin... LES + - Une marque enseigne très agile qui devient une référence dans le secteur beauté. LES - - Une approche qui séduit surtout un public assez jeune. Conclusion : les marques propres ne sont plus aujourd hui de simples me-too mais des innovations à part entières qui bousculent le marché par leur impertinence. Les distributeurs, devenus «concepteurs», ont ainsi une réelle opportunité de se différencier sur leur marché, et d inventer leurs propres codes, pour rétablir un équilibre dans leur rapport de force avec les marques.

7 Le comportement d achat des produits «maison» est en constante évolution. HOME MARKET Quelles évolutions dans l acte d achat décoration et mobilier? Effet de génération, impact de la crise, instabilité des intervenants, montée du e-commerce, autant de facteurs qui viennent bousculer les enseignes historiques et modifier le marché. Nous vous proposons notre vision de ces évolutions, à travers cette étude réalisée et présentée par notre planning stratégique. Nous vous proposons en exclusivité notre premier «Baromètre de l Omniretail» Ipsos pour CA Com. La première étude consommateurs croisant dans une même enquête, tous les «points d achats» et les pratiques associées. Une analyse étayée par de nombreux exemples de concepts Omniretail. Des données quantitatives exclusives. Une analyse pointue des résultats par nos experts du Planning Stratégique. Retail news Rédacteurs : Delphine Loury, Pauline Garnier. Directeur artistique : Christophe Cousaert. Illustration : Gaëlle Lemounier. CA COM 49 avenue d Iéna PARIS - France Tél : +33 (0) Fax :+ 33 (0) cacom.fr CONTACT : Isabelle Gerson Retrouvez toute l actualité retail sur notre blog

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

Retail news. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com. numéro 7

Retail news. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com. numéro 7 Retail news Le billet tendance du planning stratégique de CA Com numéro 7 Juin 2014 illustration Guilhem Bourlard pour CA Com le point de vue Par Kim DE LENTDECKER - Planning stratégique SÉDUIRE EN BEAUTÉ

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

TENDANCES MARKETING DIGITAL. pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C

TENDANCES MARKETING DIGITAL. pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C TENDANCES MARKETING DIGITAL 2014 pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C Credit photos Flickr EDUCATION Les réseaux sociaux ont vu se développer les conversations entre les marques et leurs consommateurs

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce Avis d expert Réussir son Site E-Commerce Réussir son Site E-Commerce Un projet de site E-Commerce revêt une complexité croissante, que ce soit pour créer un nouveau site ou faire évoluer un site existant.

Plus en détail

Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 26 Septembre 2013 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse Dossier de Presse 2013 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contacts Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Caroline

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

AMAZON FRESH AUX ETATS-UNIS

AMAZON FRESH AUX ETATS-UNIS AMAZON FRESH AUX ETATS-UNIS AMAZON FRESH AUX ETATS-UNIS Amazon Fresh, service de livraison alimentaire à domicile, a été lancé à Seattle et a ensuite été étendu à Los Angeles. Il va être étendu à d autres

Plus en détail

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com }

* 10 e-news séléctionnées par audit & rédac web { www.audit-redac-web.com } N # 002 / Décembre 2012 tendance(s) * web marketing 70% des internautes ont l intention d acheter leurs cadeaux de Noël en ligne pourquoi? combien? quoi? quand? p. 6 * 10 e-news séléctionnées par audit

Plus en détail

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique LE SHOWROOMING N'EST PAS UNE FATALITÉ. Découvrez la part du offline et du online dans le processus

Plus en détail

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire

Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Introduction Paris, 9 heures du matin, siège social d une multinationale agroalimentaire Paul, chef de produit, s est réveillé ce matin avec un mauvais pressentiment qu il ne parvient pas encore à expliquer.

Plus en détail

illicado dossier de presse

illicado dossier de presse illicado dossier de presse 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION PAGE 1 I. LE MARCHÉ DU TITRE CADEAU I. 1. Les chiffres PAGE 2 I. 2. Les cartes cadeaux PAGE 3 II. ILLICADO II. 1. genèse et succes story d illicado

Plus en détail

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne

Country factsheet - Décembre 2013. L Allemagne Country factsheet - Décembre 2013 L Allemagne En 2017 53% du PIB allemand sera généré par l e-commerce Avec sa population de 41 millions de cyberacheteurs l Allemagne constitue le plus grand marché e-commerce

Plus en détail

232 284 véhicules vendus 6 premiers mois 2015, soit +1,4 % Croissance de l Europe (hors Suède) + 6,6% Croissance de la Suède + 6,4% Le top 3 monde

232 284 véhicules vendus 6 premiers mois 2015, soit +1,4 % Croissance de l Europe (hors Suède) + 6,6% Croissance de la Suède + 6,4% Le top 3 monde 1 232 284 véhicules vendus 6 premiers mois 2015, soit +1,4 % Croissance de l Europe (hors Suède) + 6,6% Croissance de la Suède + 6,4% Le top 3 monde par marché: Chine / Suède / USA Le top 3 Europe par

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport

SPORTS MANAGEMENT SCHOOL. Le meilleur chemin vers le business du sport SPORTS MANAGEMENT SCHOOL Le meilleur chemin vers le business du sport L univers du SPORT BUSINESS Aujourd hui, le sport est un univers de business, aux mains de spécialistes du droit, de la finance, de

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

VOTRE CANAL MARKETING

VOTRE CANAL MARKETING LE LIVRE BLANC DE L EMAIL MARKETING FAITES DE L E-MAIL VOTRE CANAL MARKETING LE PLUS DYNAMIQUE TABLE DES MATIÈRES Introduction Les atouts de l emailing Les clés d un emailing réussi! Mesurer son retour

Plus en détail

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 13 mars 2014

RESULTATS ANNUELS. 13 mars 2014 RESULTATS ANNUELS 2013 13 mars 2014 1 Le groupe aufeminin.com 1 er éditeur mondial de contenu pour les femmes Plateforme de gestion publicitaire intégrée ad serving premium et RTB Web Tablette Mobile TV

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie.

Introduction. 1. 29,9 millions en décembre 2006 selon Médiamétrie. Introduction Une entreprise en quête de pérennité et de croissance ne peut plus aujourd hui s offrir le luxe de renoncer à une présence sur le Web. Guéri des fantasmes, désillusions et spéculations qui

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT?

DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? DU ECOMMERCE AU COMMERCE CONNECTÉ, QUELLES SOLUTIONS POUR UN COMMERCE INNOVANT? L OMNICANAL AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DU BUSINESS DES MAGASINS ET DES MAR QUES Scinetik est un cabinet de conseil stratégique

Plus en détail

WHITE PAPER. Un format du passé en format d avenir?

WHITE PAPER. Un format du passé en format d avenir? Un format du passé en format d avenir? Jacques Dupré, Directeur Insights 22 juillet 2014 1. Un intérêt grandissant pour la proximité La «proximité» a souvent été considérée, au cours des dernières décennies

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Impossible d afficher l image. Impossible d afficher l image. Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

Principaux résultats Edition 2015

Principaux résultats Edition 2015 1 Principaux résultats Edition 2015 by & Introduction 2 La naissance de l idée Avec le constat suivant : Des moments d enchantement? Le quotidien des Français dans leurs interactions avec les enseignes

Plus en détail

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début

Pourquoi disposer d un site Internet mobile n est qu un début Edition Spéciale 2 Intelligence Applied 1 Avoir un site «responsive design» ou adapté aux mobiles constitue un grand pas en avant. Il ne doit cependant pas être considéré comme le substitut à une véritable

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Publié le 3 et 4 avril 2014

Publié le 3 et 4 avril 2014 Publié le 3 et 4 avril 2014 Enquête nationale «Comment accompagner le choix des Français dans les Magasins Spécialisés?» Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil : it@institut-viavoice.com

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009 Introduction au Marketing Mobile Etude de cas Thierry Mugler du Agenda 1. Préambule 2. Brief Thierry Mugler 3. Consignes et modalités d'évaluation Page 2 Préambule Planning : Mercredi 7 octobre 2009 :

Plus en détail

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur La force de l engagement MD ÉTUDE TECHNIQUE Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur Les entreprises de commerce

Plus en détail

Du ROI pour le Wi-Fi!

Du ROI pour le Wi-Fi! Du ROI pour le Wi-Fi! Qui est Hub One? 2 Opérateur Télécom Hotspots Wi-Fi & Communications unifiées 420 collaborateurs pour un chiffre d affaires de 132 M Intégrateur de Mobilité Magasin digital & Expertise

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 16 octobre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Rentrée IT : La croissance fait son grand retour sur le marché du PC portable tandis

Plus en détail

Rentabilité du e-marketing Mesurabilité accrue Développement des ventes (direct & indirect) Réduction des coûts Développer la notoriété de la marque

Rentabilité du e-marketing Mesurabilité accrue Développement des ventes (direct & indirect) Réduction des coûts Développer la notoriété de la marque Marketing centré sur le consommateur Marketing multicanal Cycle relationnel client Notoriété Communication Vente Support Fidélisation Internet & Marketing Support publicitaire (elle) Outil de marketing

Plus en détail

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes

CLEAR CHANNEL MONITOR. L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes CLEAR CHANNEL MONITOR ou L efficacité de vos campagnes en Publicité Extérieure analysée sous toutes leurs composantes Mieux comprendre le média, réussir vos campagnes! Fort de partenaires référents dans

Plus en détail

NetLetter n 10 Octobre 2014

NetLetter n 10 Octobre 2014 NetLetter n 10 Octobre 2014 Sommaire [Edito] La NetLetter de Mediametrie//NetRatings fait peau neuve! [Tendances du net] BlaBlaCar, ça roule! [Actualités] Cibles+ pour valoriser l audience des critères

Plus en détail

LIBRAIRIE SUR INTERNET

LIBRAIRIE SUR INTERNET LIBRAIRIE SUR INTERNET INTRODUCTION On va parler de la vente de livre sur internet et de la communication sur le réseau. Il faut distinguer deux types de ventes sur internet : la vente de livres papiers

Plus en détail

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le Connected World Débridez la voiture connectée Si le nombre de bénéficiaires d une technologie définit la vitesse avec laquelle celle-ci sera adoptée alors le développement de la voiture connectée ne peut

Plus en détail

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau La philosophie de Partn air Group est simple : créer des pôles de compétences dans tous les domaines autour de l aéronautique. Chaque collaborateur possède une fibre «aéro», qu il soit créatif, développeur

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré

Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré Article paru en Décembre 2002 dans «CPA Management», revue de l association des CPA (Executive MBA d HEC) Distribution en Europe : l ebusiness, enfin, réintégré En 2006, 200 millions d Européens seront

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement les réseaux

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS

DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS DEESMA ETUDE DE CAS CORRIGE SESSION JUIN 2009 DOSSIER 1 : DIAGNOSTIC & PRECONISATIONS 1. Etablissez un diagnostic externe et interne de l entreprise. Le diagnostic interne devra être structuré dans un

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015 BAC+4 1. Introduction Longtemps négligé par les spécialistes, le management événementiel est reconnu aujourd'hui comme une discipline majeure du secteur de la communication. Abondamment utilisé, il permet

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 L événement premium DES INNOVATIONS RETAIL 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 un événement www.digital-in-store-event.com #DIS15 EQUIPMAG*,

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris

Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris 2014 Conférence Promise Dossier de Presse Quels leviers de croissance pour les marques de maquillage? Hôtel Burgundy, Paris Pr Philippe JOURDAN Promise Consulting 29/04/2014 DOSSIER DE PRESSE «10 ANS D

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Marketing B to B. Zone de chalandise : zone d attractivité autour d un point de vente (commencée par Décathlon).

Marketing B to B. Zone de chalandise : zone d attractivité autour d un point de vente (commencée par Décathlon). Marketing B to B : Mercatique industrielle ou d entreprise Marketing B to B Le Marketing B to B c est l ensemble des actions qui ont pour objet de prévoir, de constater, de stimuler, susciter, renouveler

Plus en détail

QVC FRANCE, DISTRIBUTEUR MULTICANAL INTERNATIONAL DE PRODUITS DE BEAUTÉ, BIJOUX, MODE ET MAISON SE LANCE EN FRANCE

QVC FRANCE, DISTRIBUTEUR MULTICANAL INTERNATIONAL DE PRODUITS DE BEAUTÉ, BIJOUX, MODE ET MAISON SE LANCE EN FRANCE Communiqué de presse QVC FRANCE, DISTRIBUTEUR MULTICANAL INTERNATIONAL DE PRODUITS DE BEAUTÉ, BIJOUX, MODE ET MAISON SE LANCE EN FRANCE Paris, 21 mai 2015 - QVC annonce la création de 250 emplois à Aubervilliers,

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne

Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels. Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne Guide pratique des réseaux sociaux professionnels virtuels Des conseils pour tirer le meilleur parti de ces communautés en ligne 1 Sommaire 3 Introduction 4-6 Faites votre choix Une fiche d identité des

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing»

Nesrine NEDJAM. Revue de presse marketing semaine 49. «Le M-Marketing» Nabil BEN DJEDDOU Nesrine NEDJAM M2C-début de semaine Revue de presse marketing semaine 49 «Le M-Marketing» Dans la rue, dans un supermarché, dans un train, en voiture ou même à la plage, le téléphone

Plus en détail

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr Autoline Drive Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients www.cdkglobal.fr Les attentes des clients révolutionnent le marché de la distribution automobile plus vite que jamais Êtes-vous

Plus en détail

Statistiques du commerce et de la distribution

Statistiques du commerce et de la distribution Photo :Marc Benoun Statistiques du commerce et de la distribution 1 Cette présentation vous permettra d avoir une vue d ensemble des formats, des structures et du poids économique du commerce en France

Plus en détail

Customer experience Management et «Listening Platforms»

Customer experience Management et «Listening Platforms» Customer experience Management et «Listening Platforms» Présentation Clever Age Plus de 120 collaborateurs sur 4 agences Croissance régulière et rentable G3+ Banque de France Agrément CIR jusqu en 2013

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures

Concepteur WEB Option - Web Marketing 1200 Heures Cette formation propose aux étudiants la connaissance et la maîtrise du marketing du web et des outils et techniques sur Internet. Elle sensibilise aux règles à respecter pour fidéliser et promouvoir les

Plus en détail

Il n est plus vraiment possible d anticiper les besoins des clients, sauf à décliner les habituelles exigences du fameux rapport qualité/prix.

Il n est plus vraiment possible d anticiper les besoins des clients, sauf à décliner les habituelles exigences du fameux rapport qualité/prix. Chapitre 20 L e-communication en BtoB : une communication qui fait vendre Les objectifs du chapitre Par Gabriel Szapiro, agence Saphir Appréhender les différents types de cibles en Web BtoB et leur influence

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

DESIGN DE MODE FASHION & TEXTILES DESIGN

DESIGN DE MODE FASHION & TEXTILES DESIGN DESIGN DE MODE FASHION & TEXTILES DESIGN HIGHER NATIONAL DIPLOMA FASHION ET TEXTILES DESIGN NIVEAU III (BAC + 2) - 120 ECTS Expertises : concepts, créativité et style, CAO, modélisme, culture de la mode,

Plus en détail

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices?

Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? Comment développer l attractivité d un commerce multiservices? L attractivité pour un commerce multiservices : Comment la déterminer? Quel sens lui donner? Quel sens donnez-vous au mot ATTRACTIVITE, dans

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Social Day Bayonne 28 Janvier 2014

Social Day Bayonne 28 Janvier 2014 Social Day Bayonne 28 Janvier 2014 Qui suis-je? Enseignant chercheur à ESG Management School (Paris) MBA et Ph.D en systèmes d information (Canada) Consultant conférencier - 10 ans d expérience auprès

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

83 ème REUNION DU CLUB DES BRAND MANAGERS. DU BEC-institute. Construire un marketing collaboratif : comment réussir la co-création?

83 ème REUNION DU CLUB DES BRAND MANAGERS. DU BEC-institute. Construire un marketing collaboratif : comment réussir la co-création? 83 ème REUNION DU CLUB DES BRAND MANAGERS DU BEC-institute 10 février 2011 Construire un marketing collaboratif : comment réussir la co-création? BEC - institute BRANDING EXPERTS CENTER www.bec-institute.com

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

Rexel Vallauris 2009

Rexel Vallauris 2009 Rexel Vallauris 2009 Leader mondial de la distribution de matériel électrique Vallauris Grasse Cannes Antibes 2 Appartient au groupe Rexel France (SAS) : Spécificité : BtoB Historique 3 1967 : création

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

C Vous, le 1 er site communautaire destiné à tous les consommateurs

C Vous, le 1 er site communautaire destiné à tous les consommateurs C Vous, le 1 er site communautaire destiné à tous les consommateurs Dossier de presse Février 2012 une initiative du groupe Casino Le Plan J adore, c est quoi? L essentiel pour tout comprendre en 3 points!...

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 Le Click & Collect, de A à Z AU SOMMAIRE De A à Z De Alinéa à Zara, l étude «Click & Collect» a passé

Plus en détail

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN Si 59% des Français ont conservé le même budget sport que l an dernier, 19% l ont diminué et 10% l ont augmenté [1] Une relation durable : 59% des Français

Plus en détail