SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation"

Transcription

1 Pour repenser son organisation au sortir d'un plan de départs volontaires, l'industriel SEPR a "osé" solliciter la participation de ses salariés. Avec succès. Réflexions de Pierre Casadei, Directeur des Ressources Humaines de l'entreprise, qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus. SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation UN INDUSTRIEL EN PRISE AVEC LA MONDIALISATION SEPR est un industriel historique, au premier rang des acteurs mondiaux des céramiques électro-fondues, affrontant une forte concurrence apparue hors Europe. Notre usine du Pontet, qui a exporté jusqu'à 80 % de sa production, affronte de hauts challenges afin de pouvoir travailler vers les pays émergents où sont installés les grands fabricants de verre, principalement en Chine. Évidemment, les conséquences sur nos effectifs n'ont pas été neutres, passés de plus de à 700 personnes aujourd'hui. Conséquence plus structurante encore : un déséquilibre du ratio frais fixes / frais variables qui ne pouvait perdurer tant cela dégradait notre compétitivité. UNE NOUVELLE ÉTAPE DE RÉORGANISATION Pour trouver une dynamique nouvelle, il nous a fallu d'abord restructurer l'entreprise à travers un plan de départs volontaires qui visait à réduire nos effectifs d'environ 100 unités, surtout dans les services support qui devaient passer de 350 à 250 personnes. Ce rude plan d adaptation a été mené à bien sous la forme d un plan de départs volontaires, avec l'accompagnement adéquat. Mais il ne suffisait pas de redimensionner nos ressources, il était stratégique de revoir l'organisation de l'entreprise dans son nouveau périmètre. Nous avons donc choisi de lancer une nouvelle étape de réorganisation de grande envergure, à un moment 34 N 22 - La Revue

2 LE MONDE CHANGE expériences LES RDV DU MANAGEMENT processus, chargés d'"extraire" de leur connaissance métier des actions de changement. Ont ainsi été lancées 800 actions d'amélioration, sur une vingtaine de chantiers différents, appuyées sur du management visuel. VIA LE LEAN difficile de la vie de l'entreprise mais où tous ses salariés semblaient à maturité pour entendre qu'il ne suffirait plus de "gratter" des économies ici ou là. UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE "La solution est dans vos têtes, on mettra en place ce que vous aurez créé". Voilà le message que nous avons fait passer aux équipes. En effet, au lieu d'imposer des solutions, nous avons affirmé notre volonté d'écouter, persuadés qu'il serait plus efficace et plus mobilisateur que les gens concernés identifient eux-mêmes où et comment " les salariés peuvent efficacement identifier où et comment réorganiser le travail " réorganiser le travail En moins de neuf mois, nous avons mis en place cette démarche p a r t i c i p a t i v e, focalisée sur les tâches à valeur ajoutée. Étaient concernés tous les processus supports, de la ligne de commandement à la ligne technique. Nous avons mis en place des groupes de travail multidisciplinaires clients/ fournisseurs internes, dans chaque Pour lancer la dynamique, nous avons favorisé la réalisation de "percées Lean" : trois jours pour atteindre un objectif défini. Les victoires rapides n'ont représenté que 20 % du total des actions mais elles ont montré à tous l'efficacité de la démarche. Bien sûr il y a aussi des actions plus structurantes, à mener sur un temps plus long, un mois ou deux, voire plusieurs années Mais les percées ont démontré que nous étions vraiment en train de bouger, que nous ne vivions pas une démarche sur papier glacé. Par ces actions rapides, tout le monde touche du doigt les enjeux et comprend la méthode, même si c'est parfois pour se rebiffer à cause de la potentielle charge de travail supplémentaire : c'est l'occasion pour la direction d'expliquer, d'affirmer son implication et de tenir la barre, de ne rien lâcher face à la tentation d'abandonner ce qui dérange. La force de cette démarche participative qui se vit sur le terrain et implique sans échappatoire tout le monde, de la direction aux opérateurs, est de mobiliser vraiment : au moins 80 % des personnes concernées, plus de 150 au total, auront été au final impliquées. N 22 - La Revue " des victoires rapides qui montrent à tous l'efficacité de la démarche " 35

3 L'ATTENTION AUX PERSONNES Tout au long de cette démarche, l'attention aux gens a été la priorité. C'était la logique même de la participation, et nous voulions en plus que la charge de travail résultant de la nouvelle organisation soit acceptable par tous, qu'elle ne génère aucun risque psychosocial. Nous avons par exemple mis en place un indicateur de satisfaction, une sorte de "baromètre social", et nous avons lancé avec le CHSCT et l organisme CATEIS, une enquête sur les facteurs de risques psychosociaux pouvant exister dans l'entreprise. De fait, l'ambiance globale de cette démarche a été positive, dans un univers où on sait pourtant que les représentants du personnel sont très actifs, et nous n'avons rien à déplorer du point de vue des conditions de travail vécues par les personnels. UN PILOTAGE DE TERRAIN, UN CHANGEMENT CULTUREL Pilote de la démarche, le Responsable Qualité était appuyé d'un comité de pilotage (Directeur d'établissement, Directeur de Production, DRH). Tous les 15 jours, ce comité de pilotage assistait à des réunions de suivi des chantiers sur les lieux mêmes où se déroulaient les actions d'amélioration. La direction était physiquement présente pour faire le tour des tableaux d'affichage où les groupes concernés présentaient leurs travaux, leurs avancées, leurs problèmes Ce "pilotage itinérant", cette présentation par les groupes de leur travail en face à face avec la direction était une façon de faire complètement nouvelle chez SEPR. Et j'ai le sentiment que cela a contribué 36 N 22 - La Revue au succès de la démarche. Malgré une réticence de l'encadrement au début, qui pouvait craindre une perte de pouvoir mais qui a vite compris qu'il y gagnait en leviers de management, c'est un changement culturel important qui s'est amorcé, impactant tous les niveaux de l'entreprise. UNE RÉUSSITE, À COUP SÛR! La réussite de cette démarche est avérée, alors même que nous ne mesurons pas encore les effets d'amélioration des actions structurantes. Et cela, nous le savons de façon tout à fait pragmatique : le niveau de service au client a été largement préservé (qualité, délais ), avec un prix de revient amélioré par la chute des coûts fixes. Et cela sans création de risques psychosociaux et sans mouvements sociaux, sur un sujet pourtant très impactant pour les organisations et les hommes. Soyons très clairs, nous n'avons pas le sentiment d'avoir mis l'entreprise en danger : quel risque y-a-t-il à proposer aux gens de discuter de leurs façons de travailler? Il suffit de leur faire confiance. De bonne foi, nous sommes tous à la recherche d'une situation professionnelle stable, nous cherchons tous à construire un cadre de travail satisfaisant et nous diffusons d'ailleurs en général une vision positive de notre travail vers notre entourage Quand on donne la parole aux salariés d'une entreprise, il faut être très clair au départ : " il faut faire confiance aux gens, de façon claire et transparente : la majorité joue le jeu "

4 LE MONDE CHANGE expériences LES RDV DU MANAGEMENT sur le pourquoi de la démarche et sur les limites, ce qui sera réalisé ou pas Il faut ensuite être transparent sur ce qui est fait ou pas, et la très grande majorité des collaborateurs joue le jeu. Nous sommes très satisfaits d'avoir mené cette démarche participative, et même peut-être aurions-nous eu avantage à la lancer plus tôt, pour dimensionner l'équation économique de notre plan d adaptation, ce qui aurait sans doute assis un peu plus solidement notre projet. Ne pourrions-nous pas élargir la réflexion et installer une logique préventive, dans le dialogue, pour mieux gérer la pyramide des âges et l'adaptation des compétences. Notre expérience et bien d'autres le démontrent, il faut croire à la négociation et au dialogue. Certes sans angélisme, certes sans "donner les clés de l'usine", certes sans que les dirigeants ne renoncent à leurs responsabilités, on peut mettre en place de nouvelles façons de "gérer une entreprise " DE NOUVEAUX MODÈLES POUR L'INDUSTRIE EUROPÉENNE? La réussite de cette démarche à la SEPR ne tient pas uniquement à la qualité exceptionnelle de nos équipes ou à la personnalité de nos dirigeants. On peut y voir au contraire un signe des temps, et y chercher de pistes de réflexion : dans la mondialisation, l'industrie européenne ne peut pas se contenter de trembler d'effroi face à ses concurrents. Tout le monde, salariés, managers et dirigeants, a pris conscience que le combat sera rude et que, contre tout passéisme, il faut trouver de nouvelles façons d'aller N 22 - La Revue 37

5 "chercher le marché", avec les armes dont nous disposons. En Europe, en France, nous sommes plus chers, nous ne " dans la mondialisation, l'industrie européenne doit trouver de nouvelles façons d'aller "chercher le sommes pas toujours les plus productifs, mais nous avons en revanche des savoirfaire, un niveau de formation et une vraie qualité de relation clients. Ce sont là des atouts, loin d'être négligeables. Si nous savons nous ouvrir sur des innovations sociales et organisationnelles et pourquoi pas questionner les fameux avantages acquis -, si nous imaginons des modes de motivation qui sortent du seul revenu pour parier sur l'envie de gagner ensemble, si nos managers reçoivent les moyens d'amener leurs équipes à tirer le meilleur d'elles-mêmes, alors nous aurons quelque chance de construire de nouvelles cohérences pour notre industrie et imaginer de contrer nos concurrents qui ont comme seul atout le low-cost social. marché", avec ses armes " Un leader mondial des fours verriers SEPR (Société Européenne des Produits Réfractaires) est un leader mondial des céramiques électro-fondues servant à fabriquer des blocs réfractaires (pour les fours à verre) et des billes, grains et poudres céramiques pour diverses applications, principalement de traitement de surface et micro-broyage à base de sable zircon. Créée en 1929 au Pontet (84), la SEPR est la principale composante du département électro-fondus de la division matériaux innovants du groupe Saint- Gobain. 38 N 22 - La Revue

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

GROUPE DE CONFIANCE protection de la personnalité MEDIATION INFORMATIONS

GROUPE DE CONFIANCE protection de la personnalité MEDIATION INFORMATIONS GROUPE DE CONFIANCE protection de la personnalité INFORMATIONS MEDIATION La médiation fait partie du dispositif de protection de la personnalité des membres du personnel de l'etat de Genève et des institutions

Plus en détail

Quiblier CONSEIL. Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines

Quiblier CONSEIL. Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines Quiblier CONSEIL Solutions Ressources Humaines sur-mesure Présentation de notre cabinet et de nos différentes solutions pour la gestion de vos Ressources Humaines Recrutement Evaluation Assessment center

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Safety Coach Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Contenu 1 Doyens et benjamins 3 2 Objectifs 3 3 Le déroulement 4 4 Le Fonds de l'expérience professionnelle 4 5 Contact 5 Safety

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile Fiche-offre inis SGE-auto synchronisation physique de la Supply-Chain avec un partenaire d Une innovation mondiale, labellisée EUREKA Justif Application Automobile Supprime les manquants Réduit les coûts

Plus en détail

2 LE PROJET PERSONNEL. Avant tout. il y a vous

2 LE PROJET PERSONNEL. Avant tout. il y a vous Avant tout il y a vous POUR METTRE TOUTES LES CHANCES DE VOTRE CÔTÉ, IL CONVIENT DE VÉRIFIER LA COHÉRENCE DE VOTRE PROJET DE CRÉATION D'ENTREPRISE AVEC VOTRE PROJET PERSONNEL : QUELLE VIE VOULEZ-VOUS AVOIR?

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION. 2 ème édition 29 avril 2013

BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION. 2 ème édition 29 avril 2013 BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION 2 ème édition 29 avril 2013 Introduction Bienvenue à toutes et à tous! Baromètre 2014 des managers et management de transition: résultats Laurent

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique Les nouvelles formes d'organisation de l'entreprise, fondées sur le partenariat, l'externalisation, les réseaux, se multiplient. Les frontières

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN Vous êtes un professionnel consultant, coach, formateur et vous accompagnez les individus ou les entreprises dans leurs enjeux de performance sociale, managériale

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience RHesilience Résilience [n.f] : L entreprise résiliente est celle qui parvient à identifier et mobiliser ses ressources pour faire face à un environnement plus incertain et complexe Découvrez comment mieux

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM Dossier paru dans la tribune de l'industrie des Editions WEKA N 29 Mars 2006 Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM La mise en place d'une démarche TPM nécessite plusieurs

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS?

STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? STRATEGIC SOLUTIONS 4 SELF SUCCESS SI VOUS POUVIEZ UTILISER PLEINEMENT LE POTENTIEL DE VOTRE ENTREPRISE, JUSQU OÙ IRIEZ-VOUS? Vous savez OÙ, Nous savons COMMENT! Demandez à vos employés, cadres, managers

Plus en détail

BAROMETRE DES MANAGERS ET DU MANAGEMENT DE TRANSITION. 1 ère édition Juin 2013

BAROMETRE DES MANAGERS ET DU MANAGEMENT DE TRANSITION. 1 ère édition Juin 2013 BAROMETRE DES MANAGERS ET DU MANAGEMENT DE TRANSITION 1 ère édition Juin 2013 «Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit

Plus en détail

Mesure du climat social

Mesure du climat social Mesure du climat social Audit social, baromètres, enquêtes, diagnostic et prévention des risques PEOPLE BASE CONSEIL Qu est-ce que «la mesure du climat social»? Mesurer ou auditer le climat social, revient

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur

coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur coaching et formation en entreprise passons au niveau supérieur Au-delà de l approche économique et technique des problèmes, la performance durable passe aussi par un travail sur les comportements des

Plus en détail

Atelier 1. L'institution et l'entreprise. Séminaire PFE Toulouse 2002 Annexes de l'atelier 1 Page 1 sur 5

Atelier 1. L'institution et l'entreprise. Séminaire PFE Toulouse 2002 Annexes de l'atelier 1 Page 1 sur 5 Atelier 1 L'institution et l'entreprise Page 1 sur 5 ACCOR Fiche Tuteur Vous vous engagez à : Préparer l'intégration du stagiaire dans l'entreprise Accueillir le stagiaire L'encadrer Le former Le suivre

Plus en détail

bonnes raisons pour ne pas se syndiquer

bonnes raisons pour ne pas se syndiquer 10 bonnes raisons pour ne pas se syndiquer 1 LES SYNDICATS, C EST RINGARD! Si vous pensez que les syndicats ne sont pas adaptés aux problèmes de notre époque, alors il ne tient qu à vous pour que ça change.

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Le «Grand Dialogue» de La Poste

Le «Grand Dialogue» de La Poste Le «Grand Dialogue» de La Poste Dominique Bailly Directeur du développement RH et de l innovation social du groupe La Poste Frédéric Petitbon Directeur général délégué du cabinet de conseil en management

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Traitement et contrôle des opérations bancaires en services (pôles) d'appui technique et commercial en réseau de

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Rencontres ERFA Records Management

Rencontres ERFA Records Management Rencontres ERFA Records Management Comité international de la Croix-Rouge Division des archives et de la gestion de l'information Genève 5 novembre 2010 Programme 13.30 13.40 13.50 Accueil et introduction

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES...

AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES... AVANT-PROPOS CREATIVITE, FEMMES ET DEVELOPPEMENT L'EXEMPLE QUI VIENT DES AUTRES... Tellement à la mode depuis quelques années, le mot de créativité est peut-être déjà démodé. La publicité, la médiatisation,

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

LE MANDAT DE MELBOURNE Un appel à l'action pour accroître la valorisation de la gestion des relations publiques et des communications

LE MANDAT DE MELBOURNE Un appel à l'action pour accroître la valorisation de la gestion des relations publiques et des communications LE MANDAT DE MELBOURNE Un appel à l'action pour accroître la valorisation de la gestion des relations publiques et des communications FORUM MONDIAL SUR LES RELATIONS PUBLIQUES NOVEMBRE 2012 Le mandat des

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE

QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE QUATRE ÉLÉMENTS À NE PAS SOUS-ESTIMER DANS LE CONTEXTE D UNE TRANSMISSION D ENTREPRISE Table des matières 1. Introduction... 1 2. Développement... 2 2.1. Droit successoral, réserve des héritiers... 2 2.2.

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Résumé Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre Équipes

Plus en détail

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition)

Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) Etude Afci Andrh Inergie sur la communication managériale (3 ème édition) L appropriation de la stratégie et sa démultiplication par les managers Juillet 2011 Contact Inergie Luc Vidal DGA Directeur associé

Plus en détail

Unipart Rail. Experts en supply chain, solutions d'ingénierie et services de conseil pour le secteur ferroviaire SERVING THE WORLD S RAILWAYS

Unipart Rail. Experts en supply chain, solutions d'ingénierie et services de conseil pour le secteur ferroviaire SERVING THE WORLD S RAILWAYS Unipart Rail Experts en supply chain, solutions d'ingénierie et services de conseil pour le secteur ferroviaire SERVING THE WORLD S RAILWAYS Unipart Rail offre au secteur ferroviaire une gamme de solutions

Plus en détail

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière

CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière CorDial Social 2010 : Les politiques RH dans la crise économique et financière Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial Objectif de notre démarche Repérer une évolution dans la

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation

Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation FINALITÉS DE L ACTION (à établir avec le commanditaire) Quels sont les objectifs finals du commanditaire (ses finalités : économiques,

Plus en détail

MAPA SPONTEX. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes.

MAPA SPONTEX. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes. DynaSys offre une solution métier, éprouvée sur le marché et dans différents secteurs. Elle est conforme à nos attentes. Richard Crnjanski, Directeur Supply Chain Europe, MAPA SPONTEX CUSTOMER CASE STUDY

Plus en détail

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS Une enquête auprès des DAF et dirigeants de l industrie en France Paris, le 20 octobre 2010 Olaf de Hemmer International Business Manager Purchasing Department 16,

Plus en détail

Compte rendu du plénier du 13/11/2013

Compte rendu du plénier du 13/11/2013 Paris, le 12/02/2014 Compte rendu du plénier du 13/11/2013 Cher(e) camarade, L'avenir de la mission OP/CO à Paris Nous t adressons un compte rendu de la séance plénière du CHS-CT de Paris du 13/11/2013

Plus en détail

ETUDE DE CAS. Définir une note d opportunité à destination de la Direction Générale pour augmenter l efficacité de l équipe commerciale.

ETUDE DE CAS. Définir une note d opportunité à destination de la Direction Générale pour augmenter l efficacité de l équipe commerciale. Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle : Gestion de projet ETUDE DE CAS Contexte : Définir une opportunité de projet Entreprise de transport disposant d une force commerciale

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique WWW.ANACT.FR OUTILS DE SIMULATION : Logigramme d activité Utilisation du logigramme d activité dans

Plus en détail

Dossier de Presse 2015

Dossier de Presse 2015 Dossier de Presse 2015 www.plus-que-pro.fr Contactez-nous au 0 811 650 610* ou sur info@plus-que-pro.fr * prix d'un appel local Avis clients contrôlés Process certifié ISO 20252 Label Qualité d Avis Clients

Plus en détail

Principaux résultats Edition 2015

Principaux résultats Edition 2015 1 Principaux résultats Edition 2015 by & Introduction 2 La naissance de l idée Avec le constat suivant : Des moments d enchantement? Le quotidien des Français dans leurs interactions avec les enseignes

Plus en détail

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique.

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Introduction Un projet ITIL n est pas anodin Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Un projet ITIL ne peut

Plus en détail

Les bases du cloud computing : revaloriser les technologies de l'information

Les bases du cloud computing : revaloriser les technologies de l'information Les bases du cloud computing : revaloriser les technologies de l'information 2 mai 2011 2 Les bases du cloud computing : revaloriser les technologies de l'information Introduction Sur un marché imprévisible

Plus en détail

Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique.

Monsieur le Préfet, j ai porté une grande attention sur le chapitre relatif à la sauvegarde de l emploi et au développement économique. Question de M. Michel PETIT, Conseiller Général du canton de Beaumetz-les-Loges, Président du groupe Union@ction.62, à M. Denis ROBIN, Préfet du Pas-de-Calais, sur les mesures en matière de soutien à l

Plus en détail

Critères de qualité des projets

Critères de qualité des projets s de qualité des projets Pour pouvoir mener une réfleion systématique sur la qualité des projets, on a besoin de critères. Les critères présentés ici s'appliquent à des projets d'intervention en promotion

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Contrôle de gestion. Cabinet de conseil. Du conseil à la formation action. La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif

Contrôle de gestion. Cabinet de conseil. Du conseil à la formation action. La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif Cabinet de conseil Contrôle de gestion Du conseil à la formation action La méthode ABC/ABM Le tableau de bord prospectif Amélioration de la RENTABILITE Réduction des coûts Indicateurs de PERFORMANCE Pilotage

Plus en détail

A quoi sert un brevet?

A quoi sert un brevet? A quoi sert un brevet? C'est une bonne question à se poser lorsque l'on a l'impression que l'on est en face d'une innovation qui mérite d'être protégée. Cette question revient souvent car la protection

Plus en détail

Nos propositions de coaching

Nos propositions de coaching 1 Nos propositions de coaching 1) Nous accompagnons nos clients sur des demandes opérationnelles très concrètes : Faire face à des difficultés personnelles et /ou professionnelles. Pour soi même, pour

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

Sauvegarder / restaurer. ses données personnelles. Avec Windows 7. LoRdi Dell de 2011 à 2014

Sauvegarder / restaurer. ses données personnelles. Avec Windows 7. LoRdi Dell de 2011 à 2014 Dell de 2011 à 2014 page 1 / 14 Introduction Si chaque utilisateur d'un ordinateur à une hantise aujourd'hui c'est bien celle de perdre ses données. Il existe des moyens plus ou moins simples pour effectuer

Plus en détail

La DRH face aux défis du numérique. Enquête Solucom 2014

La DRH face aux défis du numérique. Enquête Solucom 2014 La DRH face aux défis du numérique Enquête Solucom 2014 L enquête Solucom 2014 À propos de l enquête Notre ambition : évaluer les impacts du numérique sur la fonction RH Mesurer, au sein des organisations,

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Responsables de PME/PMI et équipes techniques

Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Responsables de PME/PMI et équipes techniques WHITE PAPER: COMMENT CHOISIR UN FOURNISSEUR DE SAUVEGARDE............. EN... LIGNE......?.................. Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Who should read this paper Responsables

Plus en détail

Dans quelle mesure les entreprises des pays développés ont-elles intérêt à s'installer dans les pays en développement?

Dans quelle mesure les entreprises des pays développés ont-elles intérêt à s'installer dans les pays en développement? Terminale Enseignement spécifique de SES Devoir type bac DISSERTATION Dans quelle mesure les entreprises des pays développés ont-elles intérêt à s'installer dans les pays en développement? DOCUMENT 1 :

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale Le sondage du jour Type d outil : Activité rituelle permettant de valoriser les relations et de susciter des activités dénombrement au départ du nombre d'élèves de la classe. Auteur(s) : Pauline Gobert

Plus en détail

Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien.

Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien. Marc Nassif (au centre), PDG de Renault India jusqu'à fin janvier, reçoit une récompense pour le Duster indien. Alain-Gabriel Verdevoye, à Chennai (Inde) 10/02/2014, 18:51-1076 mots Le centre technique

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro <Alexandre.Fernandez-Toro@hsc.fr>

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro <Alexandre.Fernandez-Toro@hsc.fr> Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001 Alexandre Fernandez-Toro Contexte On parle de SMSI depuis 2002 Est-ce un effet de mode? Est-ce une bulle entretenue

Plus en détail

PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS. Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013

PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS. Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013 PREDURA TMS PREvention DURAble des TMS Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS Journées Marcel Marchand 23 novembre 2013 Constat Les TMS continuent d augmenter. Nos actions touchent

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser

CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle. VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser CIHEAM-IAMM - Janvier 2002 Synthèse documentaire - C. Adamolle VEILLE STRATEGIQUE & RESEAU INTERNET des outils et méthodes à maîtriser 2 PLAN : 1 ère Partie : L information : un outil de gestion stratégique

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Le ROI du marketing digital

Le ROI du marketing digital Online Intelligence Solutions Le ROI du marketing digital et les Web Analytics Par Jacques Warren WHITE PAPER A propos de Jacques warren Jacques Warren évolue en marketing digital depuis 1996, se concentrant

Plus en détail

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: 45-75 minutes Compétence 10 : Capacité à

Plus en détail

A-t-on le temps de faire les choses?

A-t-on le temps de faire les choses? A-t-on le temps de faire les choses? A-t-on le temps de faire les choses? Un parcours de 25 ans dans le domaine des Systèmes d'information de 6 grandes entreprises Consultante depuis 19 ans Mission / contrats

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel Feed-back 360 Exemple 360 Questionnaire Leadership Thomas Personnel & Confidentiel Introduction Comment lire votre rapport Feed-back 360? Moyenne par compétence Représentation graphique des 5 meilleures

Plus en détail

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International

Lean Manufacturing. «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Lean Manufacturing «La maîtrise globale des flux au service des clients» Showcase ESSILOR International Une stratégie industrielle mondiale claire qui se traduit en plan de progrès pour l European Molds

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

Extracto de la entrevista del Señor Louis Schweitzer a propósito del proceso de

Extracto de la entrevista del Señor Louis Schweitzer a propósito del proceso de Anexo 2 Extracto de la entrevista del Señor Louis Schweitzer a propósito del proceso de alianza con Nissan. Fuente: http://www.medefparis.fr/itw_schweitzer.html Louis SCHWEITZER Président de Renault Renault

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Faut-il reculer l âge de la retraite? Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Entretien avec

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail