COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD"

Transcription

1 Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley L association Aerospace Valley a été créée le 13 juillet 2005, pour développer au plan national, européen et international la compétitivité du Pôle Aéronautique, Espace Systèmes embarqués Midi-Pyrénées et Aquitaine, labellisé «Aerospace Valley pôle mondial» par le CIADT du 12 juillet Elle est constituée par les entreprises, centres de recherche, centres de formation et institutions concernés par le secteur dans les deux régions. Dans le cadre de son rôle de soutien aux filières, Aerospace Valley souhaite confier une mission à un prestataire. Le présent document a pour but de présenter l opération, d en préciser les objectifs, les missions, les modalités d intervention et les exigences générales qui encadreront l intervention du prestataire. Ces rôles et exigences feront l objet d un contrat passé par l association Aerospace Valley. 1. Contexte général 1.1. Aerospace Valley Aerospace Valley est l association qui assure la gouvernance du pole de compétitivité Aéronautique, Espace Systèmes embarqués Midi-Pyrénées et Aquitain. Forte de 541 adhérents, l association agit principalement dans les domaines suivants : Elaboration et actualisation de la stratégie industrielle, scientifique et de formation du pôle de compétitivité. Identification des projets partenariaux essentiels à la réussite économique, scientifique et au rayonnement du pôle ; Promotion des projets, en particulier auprès des programmes publics internationaux, européens, nationaux ou régionaux et valorisation de leurs résultats dans l'industrie et les services Missions d'étude ou d actions, celles-ci peuvent être confiées par l'état, les collectivités territoriales, ou des agences et organismes à vocation nationale ou régionale Mise en œuvre de la politique de rayonnement et d'attractivité internationale du pôle Animation du pôle à des fins de cohésion des membres adhérents et de l'image du pôle Etablissement des liaisons avec les autres pôles de compétitivité ayant des activités dans le secteur de l'aéronautique, de l'espace et des systèmes embarqués, AEROSPACE VALLEY 23 avenue Edouard Belin TOULOUSE Tél Fax : N SIRET : Code APE : 913 E

2 Dés sa création Aerospace Valley s est principalement centrée sur une mission : la conduite et les financements des projets de R&D et des projets structurants. C est une mission parfaitement réussie qui place Aerospace Valley dans les tous premiers pôles, ceci est prouvé par des résultats très satisfaisants en terme de nombre, qualité et financement de projets. Aerospace Valley a souhaité, dans l ère 2 des pôles de compétitivité, poursuivre, élargir et structurer le travail engagé sur l animation économique des filières Aéronautique Espace et Systèmes embarqués. Un des axes de déploiement est qu Aerospace Valley doit à partir des grands programmes industriels, être un catalyseur de la filière au service de la compétitivité des entreprises et particulièrement des PME. Aerospace Valley contribue aux travaux menés au niveau national sur l'évolution de la filière. Dans ce cadre, quand cela est opportun, Aerospace Valley coopère avec d autres structures pour la promotion ou le développement de bonnes pratiques concernant les filières nationales. Ces coopérations visent donc à soutenir les filières aéronautique, spatiale et systèmes embarqués. C est le cas, sur le plan de la performance industrielle, du protocole d accord signé avec l association S.P.A.C.E La première action de cette coopération Les deux associations ont décidé de mettre leurs forces en commun au service des acteurs des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées dans le cadre d un protocole qu ils ont signé le 8 mars Dans ce protocole Aerospace Valley apporte sa connaissance du milieu industriel des deux régions Midi-Pyrénées et Aquitaine et le support en terme de formalisation des actions envers les différents acteurs régionaux (Direccte, CRCI, CCI, Conseil régional, Agences de développement, ETI, PME etc ). Le programme décrit dans le présent document a pour objet de mettre en œuvre une première action telle que prévue par cet accord. L opération, dont l acronyme est AEROLEAN K, se présente sous forme d une action collective de type «Lean manufacturing». 2. L opération AEROLEAN K 2.1. Objectifs poursuivis Le projet AEROLEAN K a été défini afin qu il permette l atteinte de deux objectifs principaux qui se déclinent suivant deux axes projets : - Axe 1 ; Augmenter l efficacité Globale de la supply chain : Il sera adressée en amplifiant considérablement le déploiement des concepts «LEAN» à travers le tissu industriel, avec l objectif d améliorer chez tous le participants les performances industrielles (délais, qualité, coûts) : le projet adressera dans un premier temps ( ) 48 PME, tant par - des actions mutualisées (Formation / échanges / Benchmark) que par - des applications individuelles (1 projet de progrès formel par PME) - Axe 2 : Améliorer l efficacité des relations donneur d ordre - Sous Traitant Il sera adressé en décomposant le projet global en plusieurs sous-projets, chaque sousprojet étant confié à un intermédiaire de la supply chain - Chef de File qui aura pour 2

3 mission d animer les projets d amélioration et d efficacité de l ensemble de ses soustraitants dans une approche collaborative. Le chef de File établira un échange avec les fournisseurs qu il souhaite voir progresser, afin d identifier les axes/opportunités de progrès, sur les 4 axes de progrès suivants : MRP II / Flux Ateliers / Maitrise des Fournisseurs / Qualité Cet échange permettra d aboutir - à une vue commune des domaines à retenir dans le cadre de cette opération - ainsi qu à un accord sur le processus d aide (profil consultant et nombre de jours d aide) permettant de réaliser des plans de progrès L action collective AEROLEAN K Sur cette base Aerospace Valley a proposé un schéma d action collective qui a retenu l attention des financeurs publics. Les accords et conventions de financement nécessaires à la réalisation de cette opération collective sont en cours d élaboration. L association est chargée de recueillir les financements auprès de l Etat et des collectivités publiques concernées afin d obtenir un financement public en complément de l autofinancement des entreprises participantes à l opération. Aerospace Valley présidera un comité de pilotage de l opération AEROLEAN K comprenant notamment les financeurs afin d assurer la conduite, le pilotage et la direction de ce programme en coordonnant les différents acteurs et parties intervenantes. Le comité de pilotage sera chargé notamment de valider les différentes étapes du projet ainsi que d orienter et contrôler le bon déroulement de l action. Il suivra en particulier l ensemble des actions Collectives Descriptif de l action Contexte Général Un certain nombre d action de type «Lean» ont été initiées dans le passé, permettant à certaines PME d améliorer leur efficacité. Il a donc été convenu de réaliser une nouvelle étape d amélioration de la Supply chain en amplifiant fortement le développement des concepts «LEAN» et accroître l efficacité de l ensemble de la chaîne industrielle en terme de fiabilité, de réactivité et de coût par une opération de grande envergure qui entrainera 48 PME regroupées en 9 grappes autour d une entreprise chef de file. Contexte Industriel Les analyses montrent que la supply chain aéronautique a besoin d être améliorée sur le plan de sa performance au niveau de l expression du besoin des clients vers les fournisseurs, de la planification non synchrone des opérations, de la mauvaise utilisation des prévisions par les fournisseurs et d une défaillance de la communication dans les deux sens (faible partage des informations, peu de partage des paramètres de gestion, sécurités mal dimensionnées, risques d aléas non anticipés). Les actions porteront principalement sur un axe d amélioration stratégique qui est celui des échanges/interfaces entre les donneurs d ordres et leurs sous traitants Lieu de réalisation Le lieu de réalisation est au sein même des 48 entreprises participantes. Ces entreprises sont principalement situées dans le périmètre du pole et plus spécifiquement celui 3

4 géographique et administratif des deux régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. Toutefois lors de la constitution des grappes autour des entreprises chefs de file il est probable que des entreprises situées dans d autres régions soient impliquées Entreprises cibles Le projet bénéficiera à 9 grappes d entreprises. Les entreprises participantes sont regroupées autour des industriels chefs de file. 6 industriels et leurs grappes sont en cours de finalisation. Les 3 autres grappes sont en cours de constitution. Le total des entreprises bénéficiaires dans le cadre de cette première action est fixé à Résultats attendus Le projet AEROLEAN K participe au développement des entreprises d Aerospace Valley. Le principal objectif est le renforcement des industriels participants en mettant en œuvre les 8 objectifs du pole. La mise en œuvre dans le projet des 8 objectifs se traduira concrètement par : Augmenter la capacité de production des industriels d une part et d autre part maîtriser les tendances à la délocalisation vers les pays low-cost Exploiter si elles existent les synergies aéronautique/espace/transports, les industriels sélectionnés n ayant qu une partie de l activité liée à l aéronautique Intégrer des PME dans des projets d innovation notamment organisationnelle, (par innovation nous n entendons pas uniquement une première mondiale ou de la recherche pure) Préparer les évolutions lourdes (exemple matériaux composites, productivité, MRPII, PLM ) Grâce à ce projet nous souhaitons ainsi maintenir et développer les 3000 emplois des entreprises de ce projet et conforter la position de leader qu ils occupent actuellement chez l avionneur ou les équipementiers du secteur. Enfin, la démarche est un savoir faire qui pourrait faire l objet d un déploiement dans des bassins d emplois similaires sur le territoire national Description des actions à mener dans le projet Comme précisé précédemment les actions menées sont de deux natures actions mutualisées et applications Individuelles : a) des actions mutualisées seront menées au niveau de l ensemble des participants à l opération AEROLEAN K, - Sessions d information et de formation - Sessions «Plénières» d échanges de bonnes pratiques et analyse des progrès réalisés par chaque «Grappe» Chef de File & ses Fournisseurs b) des actions mutualisées au niveau de chaque «Grappe», (auxquelles sera invité l ensemble des acteurs engagés dans l opération), qui seront planifiées trimestriellement, et permettront d analyser les résultats individuels et les besoins communs. c) des applications individuelles, par intervention d une action d expert au niveau de chacune des PME adhérente au projet : ces actions seront identifiées et calibrées a priori entre le Chef de File et ses fournisseurs et formalisées dans un engagement de chaque partie. Les objectifs seront eux aussi formalisés avec les entreprises participantes. 4

5 3. Organisation proposée et répartition des tâches Comme déjà évoqué dans le 1 la répartition des rôles entre le porteur et les autres parties afin de réaliser cette opération est la suivante: Aerospace Valley - Etablit le budget global de cette opération et recueille les financements auprès de l Etat et des collectivités concernées au fur et à mesure du déroulement de l opération, en fonction de l avancement de l action et des dépenses afférentes. - Préside un comité de pilotage de l opération AEROLEAN K comprenant Aerospace Valley, la DIRECCTE et le Conseil Régional. Ce comité sera chargé de valider les différentes étapes du projet ainsi que d orienter et contrôler le bon déroulement de l action. Ce comité de pilotage suivra en particulier l ensemble des actions individuelles et collectives. Le prestataire qui sera retenu au terme de l appel d offre assistera Aerospace Valley dans la conception, la définition et la réalisation de cette opération et devra au delà des exigences générales définies au 5 satisfaire les exigences spécifiques suivantes : Exigence 1 : Le projet doit bénéficier à 9 grappes d entreprises. Les entreprises participantes sont regroupées autour d industriels chefs de file. 6 industriels et leurs grappes sont en cours de finalisation. Les 3 autres grappes sont en cours de constitution. Le prestataire aura la charge de finaliser la constitution des grappes et garantir l atteinte de l objectif de 48 entreprises participantes. Exigence 2 : Le prestataire par un mécanisme qu il proposera garantira l engagement de coopération des chefs de file et de chacun de ses fournisseurs associés à cette opération. Ce mécanisme formalisera l engagement sur la participation technique et financière (autofinancement) à l opération et les gains escomptés. Exigence 3 : Le prestataire s engage à coordonner techniquement le projet jusqu à la réalisation complète des objectifs qui auront été traduits sous forme de: - gains d efficacité et de productivité tels que déterminés et planifiés (le prestataire s engagera à les faire obtenir aux industriels), - mode d appropriation de la méthodologie retenue - mise en œuvre permanente à l issue de l opération Exigence 4 : Le prestataire mettra en place les moyens nécessaires au déroulement de l ensemble de l opération, en particulier une Direction de l Opération assurant - La réalisation des actions de Formation/Information nécessaires - La Gestion de l ensemble des actions de pilotage des Grappes - la compilation et publication des indicateurs retenus, en assurant les aspects de confidentialité - ainsi que la mise en œuvre (directe ou sous-traitée) de la fonction de consultant pour chacune des grappes constituées ; 5

6 Exigence 5 : Lorsque des taches de consultance ou d expertise seront sous-traitées, le prestataire devra : - Définir l ensemble des règles et obligations qui devront être suivies par tout consultant associé à cette opération - Assister à l ensemble des comités de pilotage, et recueillir les avancements et résultats sans délégation possible de celle-ci - Démontrer par un processus approprié : - l efficience des actions de formation et des projets confiés aux ressources et consultants qui auront été qualifiés en termes d obligations de résultats -la confidentialité des informations communiquées et manipulées durant l opération. A ce titre, il pourra être nécessaire de signer des accords de confidentialité avec les chefs de file ou les industriels. Exigence 6 : Le prestataire aura la charge de proposer et mettre en place par un mode de reporting adapté, les livrables et les critères de réussite du projet. A titre d exemple : rapports d audit et de diagnostiques, synthèse d avancement trimestrielle, Indicateurs de progrès, Rapport final et Bonnes pratiques % d atteinte des Valeurs Cibles et % de projets achevés etc. 4. Calendrier prévisionnel Durée prévue du projet : 24 mois Date de commencement d exécution prévue : 01/01/2011 Date de fin d exécution prévue : 31/12/ Exigences générales Les exigences générales de réponse à ce cahier des charges sont les suivantes : Exigence G1 : La nature de la mission exige, de la part du prestataire, une connaissance générale du secteur et des métiers des filières aéronautique espace et systèmes embarqués. Au-delà le prestataire devra par sa structure, sa gouvernance, ses clients et/ou ses partenaires etc. démontrer sa légitimité à mener des actions pour l amélioration des processus Industriels. Par exemple cette légitimité pourra être démontrée par exemple, par les liens pérennes avec plusieurs organisations professionnelles, avec des Pôles de compétitivité, Clusters, le Ministère de l Industrie, les DIRECCTE etc. Exigence G2 : Le prestataire démontrera qu il maitrise ou qu il a été associé à la mise en place de standards de mesure de la maturité de la Suplly Chain (type nouveau référentiel 9100) et qu il a développé dans ce domaine des outils et des formations pour y répondre, Exigence G3 : Le prestataire démontrera qu il maitrise l organisation et le pilotage d actions dans le secteur industriel en respectant la confidentialité des acteurs. Exigence G4 : Le prestataire possédera sa propre structure d experts reconnus. Il peut si nécessaire, compte tenu du périmètre de la prestation, intégrer les compétences de prestataires partenaires dans le cadre d'une offre unique et globale. Il aura par ailleurs la capacité de collecter les montants des autofinancements des entreprises. 6

7 Exigence G5 : Les principales étapes de réalisation feront l objet d une planification précise établie dés le lancement du programme. Le prestataire proposera à l Association Aerospace Valley un planning de déroulement de sa mission et rendra compte régulièrement de l état d avancement. Le planning comprendra au moins les étapes suivantes qui seront détaillées et assorties de livrables : Etape 1 Mise en place du pilotage du programme Etape 2 Audits Etape 3 Actions mutualisées Etape 4 Applications Individuelles (en // étape 3) Etape 5 Rapport final et Bonnes pratiques Exigence G6 : L Association Aerospace Valley, commanditaire de la prestation, attend du prestataire une offre de service répondant aux objectifs définis précédemment. Il est demandé au prestataire : - d établir une proposition détaillée dans le contenu et le chiffrage des différentes parties - de mettre en exergue les frais de déplacement. Exigence G7 : Le prestataire présentera également ses références dans les domaines concernés ainsi que les noms, CV et compétences du ou des partenaires et collaborateurs qui seront affectés spécifiquement à la mission. 6. Modalités de proposition Le mandatement du prestataire retenu fera l objet d un contrat avec l Association Aerospace Valley. La date limite de remise des propositions est fixée au 20 novembre 2010 à 12H. La proposition sera remise sous format électronique suivant des modalités qui seront définies dés la réception de l intention de réponse. L intention de réponse ou manifestation d intérêt devra nous être formulée par mail avant le 29 octobre h à Un comité de pilotage, présidé et animé par l Association Aerospace Valley, se réunira pour l analyse des propositions présélectionnés, afin d arrêter définitivement le choix du prestataire. ******************************* 7

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2)

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Pôle de compétitivité Aerospace Valley Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Cahier des charges pour une offre d accompagnement pour une démarche «Agir ensemble pour la filière aéronautique».

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR

10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 10 JUIN 2015 APPEL D OFFRES ETUDE D EVALUATION A MI-PARCOURS DU DISPOSITIF DES PRETS NUMERIQUES DU PROGRAMME DES INVESTISSEMENTS D AVENIR 1. Type de procédure Cette procédure est un marché privé, passé

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innovation Agence régionale de l innovation 9-11 rue Matabiau BP 78534 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL

Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Elaboration de scénarios pour la mise en place de la Géo-plateforme CIGAL Réunion de lancement Xavier DUPASQUIER 15/12/2011 IETI Consultants 17 Bd des Etats-Unis - 71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 -

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015

APPEL A PROJETS. WE NETWORK Le Silicium - 3, Avenue du Bois L abbé - 49070 BEAUCOUZE MARS 2015 APPEL A PROJETS Appel à projets à destination des PME pour l émergence et l accompagnement de projets d innovation en Pays de Loire dans le domaine des objets et solutions communicants (Internet des objets,

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE

PRÉSENTATION DE L OFFRE PRÉSENTATION DE L OFFRE INCRECIO Conseil en Système d Information pour les PME et les collectivités Créée en 2014, INCRECIO propose une offre de Conseil en Système d Information à destination des entreprises

Plus en détail

ACT Nano Action Collective Transrégionale

ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Cahier des Charges ACT-nano consistera à : - Animer/coordonner un réseau nanomatériaux industrie/recherche interrégional, - Faire connaître les possibilités

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Actualisation et mise en œuvre d une Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement

Plus en détail

Accompagner les projets prioritaires du grand programme structurant «Territoire Intelligent et Durable» en Provence-Alpes-Côte d Azur

Accompagner les projets prioritaires du grand programme structurant «Territoire Intelligent et Durable» en Provence-Alpes-Côte d Azur CONSULTATION N 2015-02 Accompagner les projets prioritaires du grand programme structurant «Territoire Intelligent et Durable» en Provence-Alpes-Côte d Azur CAHIER DES CHARGES Ce document comprend le règlement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014

PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 PROCEDURE DE GESTION GROUPE REPORTING ACHATS DD DAG PASCAL DECARY DIRECTEUR ACHATS GROUPE REDACTEUR : BENJAMIN HULOT VERSION - DATE : V1 : 08-12-2014 DATE D APPLICATION : 01-01-2014 OBJECTIF 1. Définition

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS

TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS TERMES DE REFERENCE POUR LE COORDONNATEUR DE LA PLATEFORME DE DIALOGUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1.1. Pays bénéficiaire... 1 1.2. Autorité contractante... 1 2. CONTEXTE...

Plus en détail

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel 3 Novembre 2009 Etat des lieux / Contexte Etat des lieux / Contexte Il existe différentes possibilités de mutualisation des

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE

LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE LANCEMENT DE LA PLATEFORME DE LA FILIERE AUTOMOBILE Automobile Club de France, mardi 9 juin 2009 09/06/09 Une évolution majeure de la relation clients-fournisseurs dans la filière automobile française

Plus en détail

PROPOSITION D INTERVENTION

PROPOSITION D INTERVENTION PROPOSITION D INTERVENTION PROJET D INTERVENTION MISSION DE RECRUTEMENT SOMMAIRE: 1. CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2. METHODOLOGIE 3. HONORAIRES 4. PLANNING D INTERVENTION CONDITIONS GENERALES D

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Annexe : maquettes pédagogiques des nouveaux cursus Toulouse, le 15 mai 2013 Toulouse Business School et l École Nationale de l Aviation Civile lancent 4 double-diplômes et une filière Bachelor dédiés

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES 29 septembre 2006 PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES DOCUMENT DE TRAVAIL REMARQUES PREALABLES SUR LES MODALITES D ELABORATION DU

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

«MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES

«MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES Marché de service passé selon la procédure adaptée (Article 28 du code des marchés publics) avec faculté de négociations «MARCHE DE COMMUNICATION DU SALON ACTIV AGE» CAHIER DES CHARGES DÉNOMINATION DU

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Programme national «très haut débit»

Programme national «très haut débit» Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Programme national «très haut débit» - 1 - Sommaire I. ENJEU 3 II. DESCRIPTION GENERALE 4 III. PILOTAGE DU PROGRAMME 4 IV. PHASE DE LANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export

Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Appel à candidature pour la participation au Programme des Contrats de Croissance à l Export Programme de Contrat de Croissance à l Export Appel à candidature 1/30 Table des matières I. Contexte, objectifs

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I.

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives, mises

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique?

Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? Comment réussir le déploiement de votre communauté B2B et réduire les coûts de votre chaîne logistique? La chaîne d approvisionnement ne saurait plus fonctionner sans EDI. L enjeu est à présent d accélérer

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC)

ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC) Document de travail 1 DT-CESEC-2012/1 (diffusion interne à la Chaire) ChairE Systèmes Embarqués Critiques (CESEC) Chaire d enseignement et de dissémination ISAE INSAT ENSEEIHT en association avec la Fondation

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES RAPID est un dispositif de subvention à des projets d innovation duale portés par une entreprise indépendante de moins de 2000 salariés,

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité Investissements d avenir Initiative PME - Biodiversité Calendrier de l Initiative L Initiative est ouverte le 9 juillet 2015. Les relevés des projets sont effectués : 1 re clôture 2 nde clôture 5 octobre

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

Stratégie nationale en matière de cyber sécurité

Stratégie nationale en matière de cyber sécurité Stratégie nationale en matière de cyber sécurité 1 INTRODUCTION Le fonctionnement de notre société est aujourd hui étroitement lié aux infrastructures et systèmes de communication et de traitement de l

Plus en détail

SEINE - AÉRONAUTIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE

SEINE - AÉRONAUTIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE SEINE - AÉRONAUTIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE AERONAUTIQUE ET DEFENSE PORTEUR Thématique(s) GIFAS Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation standards PLM et démonstrateur de Portail collaboratif

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique. 5 Mai 2010

Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique. 5 Mai 2010 Supply Chains aéronautiques et transformation de la logistique 5 Mai 2010 Sommaire Les Supply Chains Aéronautiques soumises à la pression économique Le projet de transformation logistique, fondation de

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES Afin d augmenter l appui à l innovation duale permettant aux PME et aux entreprises intermédiaires de moins de 2000 salariés de développer

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

PASSI Un label d exigence et de confiance?

PASSI Un label d exigence et de confiance? PASSI Un label d exigence et de confiance? INTRINSEC Site Intrinsec www.intrinsec.com Blog Intrinsec sécurité Securite.intrinsec.com Twitter Intrinsec @Intrinsec_Secu INTRINSEC Identité Fondée en 1995,

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD)

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Présentation Adeiso Présentation AT Internet Etats des lieux des offres d hébergement en Aquitaine Opportunité et bénéfice de la mutualisation Janvier 2011

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX Pôle Entreprises Service Accompagnement et Projets d entreprises APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION

DOSSIER DE CONSULTATION DOSSIER DE CONSULTATION CONSULTATION Etude de stratégie et de marketing territorial du «cluster Descartes» Pôle ville durable du Grand Paris Date et heure limite de réception des offres : Lundi 10 septembre

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain»

[ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» [ACTION COLLECTIVE] «Modélisation et intégration des technologies d identification et de traçabilité dans la supply chain» Une aide financière et méthodologique CONVENTION Durée de l'action : jusqu'au

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance. Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance. Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Présentation du dispositif national et des médiateurs régionaux Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière Direction Finances EXPERT FINANCIER J CHARGE DU CONTRÔLE INTERNE DU FONDS SOCIAL EUROPEEN (FSE) ET DE CONSEIL EN GESTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Finances Poste de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail