Comport-action. 4 Court retrait en classe Aucune conséquence

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comport-action. 4 Court retrait en classe. 0-1-2-3 Aucune conséquence"

Transcription

1

2 Comport-action Nom Court retrait en classe 5 Récréation guidée 6 Billet d information 7 Retrait en classe ou interclasse Aucune conséquence Il peut être intéressant de renforcir les élèves qui sont demeurés dans le Cela les encourage à demeurer dans la partie sans conséquence. Ainsi le Comport-action peut être autant positif pour nos élèves qui n ont pas souvent d avertissements, éducatif pour ceux qui ont des difficultés disciplinaires ou de comportement. Il peut devenir un défi pour ceux qui dépassent la ligne rouge, car ils voudront eux aussi avoir le renforcement. 4 Court retrait en classe - L élève à la demande de l adulte doit se rendre au coin de retrait. - L élève doit respecter les règles de l endroit sinon une intervention sera faite (on arrête la minuterie et la repart par la suite). - Le temps du retrait est déterminé en fonction de l âge de l élève. Le temps du retrait Maternelle et premier cycle Deuxième cycle Troisième cycle 5 minutes 8 minutes 10 minutes

3 5 Récréation guidée - L élève devra suivre calmement et en silence le surveillant sur la cour pendant la récréation. À la fin de cette dernière, l élève devra faire compléter son billet de récréation guidée par l adulte qui est avec lui. - Si la récréation guidée n est pas réussie, l élève devra la reprendre à la récréation suivante et ainsi de suite. 6 Billets d information aux parents - Billet d avis à remettre à l élève lorsqu il se rend à 6 avertissements. 7 Retrait prolongé en classe - Fiche de réflexion Temps du retrait prolongé Maternelle à 3 e année 5 minutes pour reprendre son calme et 10 minutes pour faire une réflexion 4 e année à 6e année 10 minutes pour reprendre son calme et 20 minutes pour faire une réflexion La reprise de temps après l école pour reprendre les travaux académiques qui n ont pas été faits, durant le retrait ou tout autre travail jugé pertinent par l enseignant.

4 Comment appliquer le système disciplinaire??? - Utiliser le tableau lorsque l élève ne respecte pas une règle de la classe. - Si impolitesse grave envers l adulte ou un élève, bataille en classe l élève va immédiatement à 7. - Lorsque l élève se rend à 7 il fait automatiquement une reprise de temps après l école. - S il va à 7 pendant la journée, lorsqu il termine son retrait, on place son nom à 3. - L élève commence toujours sa journée à 0 avertissement. - Le nom de l élève ne doit jamais être reculé sur le tableau. - Étape à suivre pour avancer l élève sur le tableau : 1) Nommer l élève 2) Dire la règle qu il n a pas respectée 3) Avancer son nom sur le tableau 4) Annoncer la conséquence s il y a lieu - L élève doit vivre sa conséquence avant de pouvoir être avancé à l autre conséquence (mis à part de la récréation guidée). Idée originale de Mme Sandra Houle directrice en collaboration avec M. Yannick Fréchette. Adapté par Isabelle Paris, psychoéducatrice pour l École Le Manège

5 Comportement inacceptable hors classe Soit à la récréation, à l heure du dîner - Manque de respect en parole ou en geste envers un adulte ou un élève par exemple : sacre, injure, menace, bataille, lancer un objet violemment sur quelqu un ou quelque chose, etc. Application immédiate d un retrait Arrêt d agir, explication et début du retrait au gymnase Le retrait et la réflexion se poursuivront en classe Reprise de temps Rôle de chacun La reprise de temps Rôle de l élève Quand un élève aura atteint 7, un élève l accompagnera au secrétariat afin qu il appelle ses parents pour les informer qu il doit faire une période de 30 minutes de reprise de temps, car il s est rendu à 7 sur le Comport-action ou qu il a été impoli ou qu il a posé un geste de violence. La secrétaire vérifiera si l information s est bien rendue aux parents. Si les parents ne peuvent pas venir le chercher à 15h50, il restera alors au service de garde à lire ou à faire ses devoirs. Après l école, il se rendra au gymnase et ensuite l enseignant responsable l amènera dans son local afin de faire sa reprise de temps. Pendant cette période, il devrait rendre le travail non fait ou un travail qui équivaut. Il aura trois coupons. S il ne répond pas au comportement attendu, il perdra des coupons. S il perd ses trois coupons, alors, la période de reprise ne serait pas réussie.

6 Qu arrive-t-il à un élève qui ne réussit pas sa période de reprise? Pour une première fois, l élève a droit de reprendre sa reprise de temps le lendemain (voir lettre reprise de temps non réussie). Pour une deuxième reprise de temps non réussie ou plus, l élève doit réintégrer l école avec ses parents et la direction ou la psychoéducatrice ou le titulaire selon le cas. La reprise de temps se fera habituellement le jour même (c est le but!!!) sauf si nous sommes dans l impossibilité de rejoindre les parents. Rôles des parents : 1) S assurer le transport pour son enfant. 2) Participer aux échanges avec les intervenants. 3) Appliquer les mesures mises en place pour permettre à son enfant de modifier son comportement et ses attitudes. Rôles du titulaire : 1) Appliquer le système disciplinaire éducatif de façon judicieuse. 2) Informer le surveillant de la reprise que tel élève sera présent en remplissant le formulaire de retrait et l envoyant dans le panier de dépôt au secrétariat. 3) Marquer par un point rouge (coin supérieur droit) pour indiquer si l élève a déjà eu sa chance (voir chance dans partie pour les élèves). 4) Préparer le travail à faire pour l élève. 5) S assurer que le travail est fait le lendemain. 6) Effectuer le suivi pour la pratique de comportement et la gestion des gestes de réparation.

7 Rôles du surveillant : 1) Assurer la surveillance. 2) Sanctionner un mauvais comportement en enlevant des billets. 3) Agrafer au billet de retrait, un message aux parents (reprise de temps réussie, reprise de temps non réussie (1 re fois) et reprise de temps non réussie (2 e fois et plus) signer le billet. 4) Communiquer, au besoin, avec la direction pour informer si un élève a manqué sa reprise de temps pour une 2 e fois et plus. Cela veut dire de m informer en personne si je suis à l école, par la secrétaire ou par courriel si je dois rencontrer un jeune avec ses parents. 5) Inscrire les noms des élèves qui ont fait une reprise de temps dans le cartable. 6) Mettre le cartable dans le panier de dépôt au secrétariat. Rôle de la secrétaire 1) Valider si l information s est bien rendue aux parents. 2) Informer l enseignant si le parent a été avisé et peut venir chercher l élève. Rôle de la direction/psychoéducateur 1) Réintégrer les élèves qui ont manqué une reprise pour plus d une fois. 2) Accompagner les enseignants pour trouver des moyens. 3) Participer à l élaboration et à la mise en place des plans d intervention. Créé par Joanne Trempe, directrice à l École le Manège 2006

8

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

École Du Versant. École Du Versant, projet d encadrement 2015-2016

École Du Versant. École Du Versant, projet d encadrement 2015-2016 École Du Versant 1 Véronique Godin, TES et Marie-Josée Côté, direction PROJET D ENCADREMENT «Le passeport de mon comportement» L encadrement est un ensemble de normes constituant une référence, et surtout

Plus en détail

Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux

Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux 1 Assemblée des copropriétaires Les acteurs principaux 2 LE PRÉSIDENT Le président d assemblée, tout comme le vice-président et le secrétaire, est élu par l ensemble de l assemblée, avec des pouvoirs et

Plus en détail

Notre-Dame-de-l Assomption

Notre-Dame-de-l Assomption Notre-Dame-de-l Assomption 1 PROJET D ENCADREMENT «La couleur de mon comportement» Notre-Dame-de-l Assomption 2014-2015 L encadrement est un ensemble de normes constituant une référence, et surtout une

Plus en détail

Directives aux surveillants des contrôles périodiques

Directives aux surveillants des contrôles périodiques 1/3 Avant le début du contrôle Directives aux surveillants des contrôles périodiques Chef surveillant : 20 minutes avant le début de l examen, récupérer les examens, la liste de présences et le transparent

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Matériel. Le plateau. 3 dés identiques avec 6 déplacements différents. 36 jetons billes (9 rouges, bleus, verts et jaunes) 1 chien. 1 rouli-roulant.

Matériel. Le plateau. 3 dés identiques avec 6 déplacements différents. 36 jetons billes (9 rouges, bleus, verts et jaunes) 1 chien. 1 rouli-roulant. Kavern Games 2015 Toujours prêt pour des mauvais coups, les garnements du coin se sont donné un terrible défi : tout casser chez les voisins! Pots de fleur, voitures et fenêtres, les petits sacripants

Plus en détail

Guide d utilisation de l application web RTPEPS

Guide d utilisation de l application web RTPEPS Guide d utilisation de l application web RTPEPS Service des activités sportives PEPS, Université Laval avril 15 Table des matières Page d accueil... 3 Inscription... 3 Compléter votre inscription... 4

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

L interprétation de données à l aide d un diagramme à bandes. Représentation des données à l aide d un diagramme à bandes

L interprétation de données à l aide d un diagramme à bandes. Représentation des données à l aide d un diagramme à bandes L évacuationd urgence Fiche MATHÉMATIQUES : RAISONNER ET COMMUNIQUER Compétence ciblée : Communiquer à l aide du langage mathématique Savoirs essentiels principalement mobilisés : Interprétation des données

Plus en détail

Des Elèves Conseillers Techniques au collège Sidney BÉCHET - Antibes

Des Elèves Conseillers Techniques au collège Sidney BÉCHET - Antibes Des Elèves Conseillers Techniques au collège Sidney BÉCHET - Antibes Année scolaire 2014-2015 Présentation du collège Sidney BÉCHET à Antibes : Notre collège est inscrit dans le dispositif «collège connecté»,

Plus en détail

5/ENCADREMENT 6/SANCTION

5/ENCADREMENT 6/SANCTION RÈGLEMENT INTÉRIEUR 1/ COMPORTEMENT REGLES DE VIE La tranche 11h30-13h20 est un moment important pour les enfants, d une part parce que c est le repas, un moment que nous aimerions agréable pour les enfants,

Plus en détail

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI 1 REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL TABLE DES MATIERES REGLE SUJET PAGE 1 Membres 3 2-3 Réunions 3 4 Invitation aux observateurs 3 5-6 Délégations 3 7-10 Ordre du

Plus en détail

Le partenariat maison-école :

Le partenariat maison-école : TDAHetvous.ca : une ressource pour la rentrée scolaire Le partenariat maison-école : Soutien à l enfant atteint de TDAH Pour les enfants atteints de TDAH, les difficultés et les réussites en lien avec

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? 1. Processus d intervention en protection de la jeunesse

LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? 1. Processus d intervention en protection de la jeunesse LA NOUVELLE LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE : EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE? Jean Labbé, MD, FRCPC Professeur titulaire Département de pédiatrie Université Laval; Consultant pédiatrique en protection de

Plus en détail

Les cours offerts sont susceptibles de changer n importe quand et sans préavis.

Les cours offerts sont susceptibles de changer n importe quand et sans préavis. Les cours d enseignement en ligne de l OMPI Tous les cours en ligne offerts par l académie de l OMPI se trouvent dans le catalogue des cours à l adresse suivante: http://lms.wipo.int/index_fr.php Les cours

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1

Julie Bérubé, conseillère pédagogique et Récit local 1 Qu est-ce que «Google drive» Pourquoi c est intéressant? Ça fait quoi de plus? Ça ressemble à un Microsoft Office (Word, PPT, Excel) Ce sont des outils que l on utilise en ligne (Cloud) Ce sont des outils

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull

Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull Politique d intégrité en milieu scolaire Collège Saint-Joseph de Hull Table des matières FONDEMENTS... 3 OBJECTIFS DE CETTE POLITIQUE... 3 PRINCIPES DIRECTEURS... 4 RÈGLEMENTS DES ÉLÈVES... 5 MÉCANISMES

Plus en détail

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit TABLE DES MATIÈRES Respect de soi... 1 Respect de l autre... 1 Respect de l environnement... 1 Niveaux de responsabilités...2 Fonctionnement en salle de classe...2 Fonctionnement général de l école...2

Plus en détail

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire Règles de fonctionnement Service de garde Année 2014-2015 1. Critères d admission 1.1 Critères d admission Table des matières 2. Horaire

Plus en détail

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012

HAITI ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 ENQUETE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES APRES SEISME (ECVMAS) 2012 PROTOCOLE RELATIF AU TRANSFERT ET A LA GESTION DES DONNEES PAR LE SUPERVISEUR HAITI Institut Haïtien de Statistique et d Informatique

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

3 e -6 e. Impro texto. Résultats d apprentissage. Glossaire JEU D IMPROVISATION. Impro texto ACTIVITÉS SUGGÉRÉES

3 e -6 e. Impro texto. Résultats d apprentissage. Glossaire JEU D IMPROVISATION. Impro texto ACTIVITÉS SUGGÉRÉES Objectif L objectif est d outiller les élèves afin qu elles et ils puissent comprendre, respecter et encourager le respect des règles de la nétiquette qui régissent l utilisation appropriée des technologies

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Retrait d enfants placés

Retrait d enfants placés Page 1 de 10 Retrait d enfants placés Cette section contient les normes et les principes directeurs provinciaux qui régissent le retrait d un enfant du foyer nourricier où il a été placé. Elle s applique

Plus en détail

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation

Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Informations aux parents Projet : Prévention de la violence dans les cours de récréation Recherche-action sous la direction du Professeur Willy Lahaye Chercheurs responsables : Bruno Humbeeck, Frédéric

Plus en détail

Site Internet d inscriptions en ligne

Site Internet d inscriptions en ligne Site Internet d inscriptions en ligne 1 Veuillez aller sur notre site Internet au www.loisirsactifamille.com Sur la page d accueil, vous verrez des images défiler. À droite de ces images, vous avez plusieurs

Plus en détail

DOCUMENT À CONSERVER, CAR IL CONTIENT PLUSIEURS INFORMATIONS IMPORTANTES QUI VOUS SERONT UTILES TOUT AU LONG DE L ANNÉE SCOLAIRE.

DOCUMENT À CONSERVER, CAR IL CONTIENT PLUSIEURS INFORMATIONS IMPORTANTES QUI VOUS SERONT UTILES TOUT AU LONG DE L ANNÉE SCOLAIRE. DOCUMENT À CONSERVER, CAR IL CONTIENT PLUSIEURS INFORMATIONS IMPORTANTES QUI VOUS SERONT UTILES TOUT AU LONG DE L ANNÉE SCOLAIRE. I.G.A. Coop de Loretteville # de membre de l école du Joli-Bois : 100850

Plus en détail

Automobile : si l on refuse de vous assurer. Fédération française des sociétés d assurances DEP 454 MAI 2005

Automobile : si l on refuse de vous assurer. Fédération française des sociétés d assurances DEP 454 MAI 2005 DEP 454 MAI 2005 Automobile : si l on refuse de vous assurer Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09

Plus en détail

DIRECTIVE ADMINISTRATIVE Conseil scolaire acadien provincial

DIRECTIVE ADMINISTRATIVE Conseil scolaire acadien provincial Page 1 de 5 1. Définition : Par catastrophe majeure, on entend une circonstance exceptionnelle qui bouleverserait la vie de l école durant plusieurs jours, à titre d exemple, un incendie, une catastrophe

Plus en détail

7245, rue Clark # 202, Montréal (Québec) H2S 2S4 Tél : (514) 279.3669 / Fax: (514) 279-4223 Courriel : emplois@carrefourble.qc.ca

7245, rue Clark # 202, Montréal (Québec) H2S 2S4 Tél : (514) 279.3669 / Fax: (514) 279-4223 Courriel : emplois@carrefourble.qc.ca 7245, rue Clark # 202, Montréal (Québec) H2S 2S4 Tél : (514) 279.3669 / Fax: (514) 279-4223 Courriel : emplois@carrefourble.qc.ca Le Carrefour BLE est un organisme à but non lucratif et de bienfaisance.

Plus en détail

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Les classes à paliers Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Présentation des services et des animatrices Les P tits Tourbillons (préscolaire) L Intersection (1 er cycle du primaire) Véronique

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire Règles de fonctionnement Service de garde Année 2015-2016 Table des matières 1. Critères d admission 2. Horaire 2.1. Heures d ouverture et

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Tel mobiles partie. www.jeuxpouradultes.com

Tel mobiles partie. www.jeuxpouradultes.com Tel mobiles partie Ce jeu comporte : Une présentation et règle du jeu avec variantes Une liste indicative des actions Une liste vierge à compléter Une fiche de jeu Matériel nécessaire : 2 téléphones portables

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

Qu est-ce que l effet de levier?

Qu est-ce que l effet de levier? EMPRUNTER POUR INVESTIR : CE N EST PAS POUR TOUT LE MONDE Qu est-ce que l effet de levier? L effet de levier consiste à investir en empruntant une partie ou la totalité des sommes. De cette façon, vous

Plus en détail

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER)

PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) PROCÉDURE EN CAS DE LITIGE DANS LE CADRE DE LA RELATION PÉDAGOGIQUE ENTRE ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS (ENSEIGNEMENT RÉGULIER) Adoptée à la Commission des études du 28 février 2008 2 1 PRÉAMBULE Le Collège

Plus en détail

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois

Les jeunes seront accompagnés personnellement dans toutes leurs démarches pendant une durée de 3 mois 1) Présentation du dispositif : Accompagner les jeunes NEET vers et dans l emploi Proposer un parcours d accompagnement renforcé, proposer une solution d emploi, de stage, de formation ou d apprentissage

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST

SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST SONDAGE SUR LES COMMUNICATIONS À PRÉVOST BILAN DU SONDAGE Sondage distribué du 1 er décembre 2012 au 28 mars 2013. Nombre de répondants : 72 PORTRAIT DES RÉPONDANTS Groupe d âge 24 ans et moins : 2,8 %

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre.

Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Un outil pour fabriquer des règles de vie avec les enfants et garder un respect du matériel pendant l accueil temps libre. Contenu : Un mode d emploi Un panneau 50/70 cm Un rouleau de papier collant 30

Plus en détail

Un système à base d ouvertures faibles

Un système à base d ouvertures faibles Un système à base d ouvertures faibles Fanfan 5 octobre 2008 1 Préliminaires 1.1 Ouvertures faibles, zones du répondant L ouvreur, en majeure, peut avoir un jeu de la valeur d une intervention : mettons

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Projet ECOM Product Backlog

Projet ECOM Product Backlog Projet ECOM Product Backlog Push My Project RICM5 2012 Les priorités sont classées par couleurs: rouge étant un obligatoire, orange fortement recommandée et jaune de moindre importance. Concernant la difficulté,

Plus en détail

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Source : Services financiers Comité consultatif de vérification Adoptée

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

Politique sur l utilisation de la téléphonie mobile

Politique sur l utilisation de la téléphonie mobile Politique sur l utilisation de la téléphonie mobile 1. Contexte 2. SST La présente politique vise à définir l utilisation permise de la mobilité chez ENGLOBE ainsi que le contrôle des coûts. Ces nouvelles

Plus en détail

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES

Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES. Section : 542. Page : 1 SERVICES NORMES Services à l enfant et à la famille Date d entrée en GUIDE DE NORMALISATION DES Section : 542 Page : 1 SERVICES Révision : 1 er déc. 99 Sujet : SERVICES AUX REQUÉRANTS APPROUVÉS NORMES 542.1 Inscription

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

Re: Date limite de l enregistrement pour le vote au Leadership du PLC 2013

Re: Date limite de l enregistrement pour le vote au Leadership du PLC 2013 Secrétaire national des adhésions Procédures d enregistrement pour le vote au Leadership 13 mars 2013 Re: Date limite de l enregistrement pour le vote au Leadership du PLC 2013 Le comité sur le scrutin

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage Manuel d utilisation Introduction Ce logiciel, à télécharger sur le site www.photosphere.fr, a été réalisé

Plus en détail

Utiliser ProFile pour la transmission par Internet des déclarations des sociétés

Utiliser ProFile pour la transmission par Internet des déclarations des sociétés Utiliser ProFile pour la transmission par Internet des déclarations des sociétés Inscription à la production par Internet Pour s inscrire à la production par Internet, vous devez utiliser l une des options

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER :

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DEMANDE DE SERVICES JURIDIQUES PRO BONO (POUR ENTREPRISE, ORGANISME OU ASSOCIATION) CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE COMMENCER : DÉLAIS L examen de votre demande peut prendre au moins deux semaines. De

Plus en détail

Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques

Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques Défendre contre les ouvertures de 4 Cœurs et 4 Piques Les grands principes : Ce palier élevé va singulièrement nous compliquer la tâche. A ce niveau, on ne peut pas dire que le contre est purement d appel,

Plus en détail

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société.

La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. La démarche générale du Pré des Agneaux s articule sur un principe de base : l école constitue une valeur essentielle pour la société. Elle doit garantir l égalité des chances et le respect des principes

Plus en détail

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Titre : POLITIQUE AFIN DE CONTRER LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE OU TOUTE AUTRE FORME DE VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL Numéro : 1. Objet général La présente politique vise à établir les règles applicables

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

N IMPRIMER PAS CE DOCUMENT, VOUS POURREZ LE CONSULTER DURANT L INSTALLATION

N IMPRIMER PAS CE DOCUMENT, VOUS POURREZ LE CONSULTER DURANT L INSTALLATION N IMPRIMER PAS CE DOCUMENT, VOUS POURREZ LE CONSULTER DURANT L INSTALLATION EN FIN D INSTALLATION, LISEZ BIEN LA DERNIERE PAGE DE CE DOCUMENT ET CONSERVEZ-EN UNE COPIE. La procédure qui suit est valable

Plus en détail

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS du joueur 1) Je jouerai au hockey de mon plein gré et non pour obéir à mon entourage ou à mes entraîneurs. 2) Je respecterai les règles et l esprit du jeu. 3) Je maîtriserai mon tempérament les bagarres

Plus en détail

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests L application de cette politique est sous la responsabilité de la Direction générale

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18

POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18 POLITIQUE DE PREMIERS SECOURS ET PREMIERS SOINS ONGLET 18 Date Résolution Adoptée 9 mai 1995 CC-4022-95 Réadoptée 18 août 1998 CC-172-98 La Commission scolaire Harricana, consciente de ses responsabilités

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement OCTOBRE 2014 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement SEPA Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Documentation QmailAdmin

Documentation QmailAdmin Documentation QmailAdmin QmailAdmin est l interface web que nous vous proposons qui vous permet d administrer vos comptes mails. Il vous permet notamment d ajouter ou de supprimer ou modifier vos comptes

Plus en détail

II. Modalités d accueil

II. Modalités d accueil DÉPARTEMENT DU RHÔNE COMMUNE DE LANTIGNIÉ Mairie : 1 rue de l église - 69430 Tél : 04.74.04.84.87 mairie@lantignie.fr Règlement intérieur des temps d activités périscolaires Préambule La commune de Lantignié

Plus en détail

Manuel utilisateur Contenu

Manuel utilisateur Contenu Manuel utilisateur Contenu 1. Introduction... 2 2. Je suis employeur... 2 a. Créer mon compte... 2 b. Créer une offre... 5 c. Gérer les offres... 8 3. Je suis apprenti... 9 a. Créer mon compte... 9 b.

Plus en détail

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 1

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 1 www.sautron.fr Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 1 Comment créer un profil contributeur associatif? 1 Ce tutoriel va vous expliquer en mode «page par page» comment créer un profil contributeur

Plus en détail

Foire aux questions - Programme de permis progressif

Foire aux questions - Programme de permis progressif Foire aux questions - Programme de permis progressif En quoi consistent les niveaux 1, 2 et 3? Quels sont les niveaux du programme de permis progressif? Le niveau 1 correspond au permis d apprentissage

Plus en détail

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives table des matières Présentation...1 1 Les cartes de transport scolaire...2 2 Présence de parents

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION EN GROUPE

GUIDE DE PARTICIPATION EN GROUPE GUIDE DE PARTICIPATION EN GROUPE ENGAGEMENT DES EMPLOYÉS ET BÉNÉVOLAT Nous considérons que les participations corporatives à l Opération Nez rouge sont une excellente façon d accroître le sentiment d appartenance

Plus en détail

Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le

Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le Politique des sorties, adoptée par le conseil d administration le 19 juin 2014 Document fortement inspiré de la politique de sorties du CPE Le Pandore SOMMAIRE OBJET DE LA POLITIQUE... 3 TYPES DE SORTIES

Plus en détail

Guide de reddition de comptes pour IDÉO 16-17

Guide de reddition de comptes pour IDÉO 16-17 pour IDÉO 16-17 VERSION : OCTOBRE 2014 Sommaire Introduction...3 Mise en contexte des indicateurs de résultats et du lexique...3 Plan d action...3 Calendrier des échéanciers...3 Dates à retenir...3 Gestion

Plus en détail

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Fiche action n 3 CURRICULUM VITAE «Je sais rédiger un texte informatif en appliquant les codes de rédactions appropriées.» «Je sais créer et modifier un document numérique en utilisant différents outils

Plus en détail

QUELQUES BRÈVES INFORMATIONS IMPORTANTES À CONNAÎTRE AVANT LE 2 MARS 2013...

QUELQUES BRÈVES INFORMATIONS IMPORTANTES À CONNAÎTRE AVANT LE 2 MARS 2013... du 22 février 203 QUELQUES BRÈVES INFORMATIONS IMPORTANTES À CONNAÎTRE AVANT LE 2 MARS 203... La fiscalité évoluant à un rythme toujours très accéléré, vous trouverez ci-joint quelques brèves informations

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

L ordinateur et votre enfant

L ordinateur et votre enfant L ordinateur et votre enfant Nous nous trouvons présentement dans une ère où les appareils électroniques font partie intégrante de la vie des enfants. Cela a mené beaucoup d effets positifs au plan des

Plus en détail

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES»

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» Vous songez à signer une entente de retraite progressive ou vous bénéficiez déjà d une entente. Il est important de connaître les avantages de cette

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS

E. D. Barbosa, 26/09/2014 A. A. Elghardouf (étudiant ICMS2) A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS A propos du stage MASTER 2 PRO ICMS LA LETTRE DE MOTIVATION En générale, la lettre de motivation prend la forme suivante : Entreprise : Il est bien vu de commencer sa lettre de motivation en parlant de

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

DOCUMENT DE PARTICIPATION

DOCUMENT DE PARTICIPATION DOCUMENT DE PARTICIPATION Angleterre-Paris 2015 CONTRAT DU PARTICIPANT Ce contrat souligne votre rôle et vos responsabilités à titre de participant ou de participante à un voyage scolaire en Angleterre-Paris

Plus en détail

Code de déontologie Guide d information

Code de déontologie Guide d information Code de déontologie Guide d information À quoi sert l Office de consultation publique de Montréal? Comment se passe une consultation publique? Quels règlements les employés de l Office de consultation

Plus en détail