Ligne directrice. Demande de soutien financier - Projet. Demande de bourse d excellence. Juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ligne directrice. Demande de soutien financier - Projet. Demande de bourse d excellence. Juin 2014"

Transcription

1 Ligne directrice Demande de soutien financier - Projet Demande de bourse d excellence Juin 2014

2 Table des matières 1) Le Fonds pour l éducation et la saine gouvernance ) La demande de soutien financier Projet Les conditions d admissibilité Les organismes demandeurs Les projets non admissibles L évaluation des projets Les critères d évaluation Le processus de décision Le financement des projets Les coûts du projet admissibles Les coûts du projet non admissibles L entente de partenariat avec l Autorité Le suivi des projets Les modalités de présentation de la demande de soutien financier L envoi de la demande La date de tombée Les éléments communs à toute demande ) La demande de bourse d excellence Le programme des bourses d excellence Les conditions d admissibilité Les critères de sélection Le processus de décision Le protocole d entente entre l Autorité et les candidats sélectionnés Les modalités de présentation d une demande de bourse L envoi de la demande La date de tombée Les éléments communs à toute demande...16 Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 2

3 1) Le Fonds pour l éducation et la saine gouvernance Le Fonds pour l éducation et la saine gouvernance, le FESG, soutient des projets axés sur la protection et l éducation des investisseurs, la promotion de la gouvernance et l amélioration des connaissances, dans tous les domaines liés à la mission de l Autorité des marchés financiers. Il favorise entre autres le développement et la transmission des connaissances en matière d éducation financière et de gouvernance. L Autorité s est dotée d un tel fonds afin d atteindre ses objectifs en matière de protection du public et d éducation des investisseurs. En outre, les initiatives financées par le FESG permettent de soutenir le développement, la vitalité et le rayonnement du secteur financier québécois. Créé en 2008 par la Loi modifiant la Loi sur l Autorité des marchés financiers et d autres dispositions législatives, le FESG a remplacé le Fonds réservé à l éducation des investisseurs et à la promotion de la gouvernance qui était uniquement lié au domaine des valeurs mobilières. Maintenant, le FESG vise non seulement le domaine des valeurs mobilières, mais aussi les autres secteurs d activité de l Autorité, telles les assurances et la distribution de produits et services financiers. Son financement provient du versement de 50 % des sommes perçues par l Autorité à titre d amendes ou à titre de sanctions ou de pénalités administratives. À cela s ajoute la totalité des sommes perçues en vertu de l article de la Loi sur les assurances, de l article de la Loi sur les sociétés de fiducie et les sociétés d épargne et de l article 115 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers. À l aide de ce financement, le FESG soutient, selon ses quatre volets d intervention que sont la protection des investisseurs, l'éducation des investisseurs, la promotion de la gouvernance et l amélioration des connaissances, les projets suivants : des projets de sensibilisation visant la protection du public; des projets éducatifs ciblant les investisseurs et les épargnants; des projets d éducation et de recherche favorisant la saine gouvernance; des projets d éducation et de recherche ainsi qu un programme de bourses d'excellence ayant pour but l'amélioration des connaissances dans les domaines liés à la mission de l'autorité. Le FESG souhaite donc encourager, notamment par des projets développés en partenariat, le démarrage d initiatives innovatrices ayant un impact mesurable sur sa clientèle cible et la réalisation d une multitude de projets de recherche, de sensibilisation et d éducation entrepris par l Autorité ou par d autres organismes et spécialistes. De plus, le FESG a mis en place un programme de bourses d excellence qui vient appuyer les étudiants des cycles supérieurs des universités québécoises. Pour accomplir sa mission, le FESG a défini une ligne directrice s appliquant aux demandes de financement pour les projets ainsi que pour les demandes de bourses. Établie en conformité avec la mission de l Autorité des marchés financiers, cette ligne balise notamment les Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 3

4 conditions d admissibilité, le type de projet à soutenir, les conditions d octroi, les critères de sélection des projets, les montants alloués et le suivi des projets, ainsi que la procédure à suivre pour soumettre une demande. Quant à l Autorité, elle veille à l administration et à l application de cette ligne afin de s assurer que le financement soit accordé aux projets qui répondent le mieux aux objectifs du FESG. Toute question concernant l interprétation de cette ligne sera réglée selon l interprétation de l Autorité. Celle-ci se réserve aussi le droit de la modifier si nécessaire, et ce, sans préavis. 2) La demande de soutien financier Projet 2.1Les conditions d admissibilité Les organismes demandeurs Pour être admissibles, les organismes demandeurs doivent être : des organismes constitués en société, des établissements d enseignement, des fondations, des ordres professionnels, des organismes d autoréglementation (OAR), des chaires de recherche ou des coalitions formées par plusieurs de ces organismes; légalement constitués depuis au moins un an (douze mois) au moment de la demande. Sont exclus : les ministères et organismes gouvernementaux fédéraux ou provinciaux (à l exception de l Autorité) ainsi que les instances municipales; les entreprises ou les individus autorisés à exercer par l Autorité; les organismes affiliés aux entreprises ou individus autorisés à exercer par l Autorité. En outre, les organismes demandeurs qui font l objet d une demande déposée au FESG ne doivent pas se substituer aux responsabilités ou aux devoirs conférés par les ministères et les organismes du gouvernement du Québec ou du gouvernement fédéral. Leurs projets doivent se dérouler principalement au Québec et ne peuvent concerner en soi la capitalisation de fonds ou de chaires, quoique des projets définis par des chaires puissent faire l objet de demandes. Tous les organismes demandeurs doivent se soumettre obligatoirement à une vérification de sécurité et d antécédents judiciaires Les projets non admissibles Les projets qui ne sont pas admissibles au FESG sont les suivants : un projet qui présente un conflit d intérêt à l égard d un membre du personnel de l Autorité, du comité d évaluation du FESG ou du Conseil consultatif de régie administrative (CCRA) et qui ne pourrait se régler par l application des règles usuelles de récusation prévues aux codes d éthique et de déontologies applicables; Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 4

5 un projet déjà financé entièrement par d autres sources; un projet dont la contribution financière demandée excède la contribution annuelle maximale du FESG par catégorie de projet; un projet dont la contribution financière demandée excède la durée maximale de financement par catégorie de projet; un projet dont les objectifs ont déjà été atteints par des projets ou des recherches antérieures; un projet qui se limite à une simple collecte de renseignements ou d information, sauf si ces renseignements ou données sont ensuite mis à la disposition de la collectivité, sous un format structuré et documenté; un projet de rédaction de documents administratifs ou de préparation d énoncés politiques; un projet qui ne se distingue pas de façon claire en termes de contenu, de qualité ou de clientèle par rapport aux activités et aux programmes qui existent déjà; un projet dont l objectif manifeste est de générer un profit ou de créer de l emploi pour l organisme demandeur. 2.2 L évaluation des projets Les projets soumis au FESG font l objet d une évaluation systématique par un comité constitué de cinq experts indépendants, externes à l Autorité, nommés par le CCRA. Les membres de ce comité d évaluation sont régis par un code d éthique et de déontologie. Toutes les demandes déposées font l objet d un seul et unique processus, soit l analyse par le comité d évaluation du FESG, qui achemine ses recommandations au président-directeur général de l Autorité pour décision. Une reddition de compte est effectuée au préalable auprès du CCRA. Seuls les projets soumis dans le format requis et pour lesquels les dossiers comprennent tous les documents exigés et dûment complétés sont étudiés. Les projets qui ne respectent pas les conditions d admissibilité du FESG sont automatiquement refusés. Avant la date limite de dépôt des projets, le gestionnaire du FESG est disponible pour répondre aux questions et accompagner les organismes demandeurs. L Autorité se réserve la possibilité de soutenir à long terme, à même le FESG, des projets qu elle estime essentiels quant à l atteinte des objectifs visés. Dans de tels cas, l organisme demandeur aura l obligation de démontrer la valeur ajoutée du projet. L Autorité se réserve le droit d évaluer la durée de ses engagements Les critères d évaluation D abord, les projets sont examinés afin de s assurer de leur recevabilité par le gestionnaire du FESG. Il n est pas possible de compléter ou de modifier un projet qui a été jugé incomplet ou irrecevable. Le gestionnaire du FESG assure le suivi des projets et leur présentation au comité d évaluation du FESG. Les demandes adressées au FESG seront recevables en tout temps. Le comité se réunit quatre fois par année, soit deux fois à l automne et deux fois au printemps pour étudier l ensemble des demandes. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 5

6 Toutes les demandes (projets et bourses) déposées entre le 1 er avril et le 30 septembre sont analysées en octobre et celles reçues entre le 1 er octobre et le 30 mars le sont en avril. À la demande du président-directeur général, le comité d évaluation peut être convoqué afin d émettre ses recommandations sur des projets particuliers. Un message d acceptation ou de refus des projets est envoyé à tous les organismes demandeurs. Le président-directeur général annonce les projets retenus par voie de communiqué de presse. Lors du processus de décision, le comité peut faire appel à d autres évaluateurs externes au besoin. Les décisions qui sont rendues sont sans appel. Toutefois, un projet refusé peut être bonifié et soumis de nouveau lors d un prochain appel. Les membres du comité d évaluation évaluent tous les projets en fonction d une grille d analyse pondérée de 0 à 4. Les critères suivants sont pris en compte dans l évaluation des projets : 1. La qualité du projet : la clarté de sa description, la pertinence de ses contenus et de sa méthodologie; 2. l expertise de l organisme dans le domaine et l expérience des personnes responsables du projet : connaissance du domaine et du secteur, réalisations antérieures, etc.; 3. la crédibilité et la probabilité de continuité de l organisme qui a formulé la demande; 4. la faisabilité du projet : la crédibilité des livrables, des échéanciers et du budget. Le réalisme du budget et la contribution des autres partenaires par rapport aux livrables; un projet peut être rejeté si les montants demandés sont disproportionnés par rapport aux travaux à effectuer; 5. la pertinence et l impact du projet, en fonction des volets d intervention et des objectifs du FESG et de la mission de l Autorité. Les projets qui s inscrivent dans la durée sont généralement préférés aux événements ponctuels; 6. l utilité des retombées escomptées du projet; 7. la qualité du projet par rapport à l état actuel de l offre de formation et de l information accessible aux investisseurs. Le projet ne doit pas dupliquer aucun programme actuellement disponible; 8. l impact du projet, évalué en lien avec les objectifs du FESG et la mission de l Autorité; 9. les retombées escomptées du projet pour la collectivité; l impact du projet sur le développement, la vitalité et le rayonnement du secteur financier québécois; 10. la possibilité de poursuite autonome de l activité; l implication sollicitée et accordée d autres partenaires; la qualité et la nature de leurs engagements; 11. la qualité des mesures mises en place par l organisme demandeur en ce qui concerne le développement durable; Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 6

7 12. l appréciation globale du projet présenté. À noter que l Autorité se réserve le droit de solliciter des avis auprès de ministères, d institutions, d organisations ou d établissements liés à l organisme demandeur Le processus de décision Le processus de décision concernant une demande au FESG comporte les étapes suivantes : accueil de la demande et envoi d un accusé de réception par courriel à l organisme demandeur par le gestionnaire du FESG; vérification de l admissibilité de la demande par le gestionnaire du FESG; analyse, évaluation et recommandation des projets par le comité d évaluation du FESG; présentation d une reddition de comptes au CCRA par le président-directeur général; approbation par le président-directeur général; préparation et signature du protocole d entente; suivi du partenariat d entente. Les organismes demandeurs sont informés par écrit de la décision du présidentdirecteur général. Enfin, il est à noter que le délai de traitement est lié à la complexité des dossiers présentés et au nombre de demandes reçues. Toutefois, le FESG fournira, dans la mesure du possible, une réponse dans les trois mois suivant la date limite de dépôt des projets. 2.3 Le financement des projets Le FESG offre aux projets qu il soutient un financement sous forme de contribution. Une contribution est un paiement de transfert conditionnel, qui est destiné à un usage précis et qui est assujetti à un contrôle et à une vérification de responsabilité. Ce financement se fait normalement sur une base annuelle. Dans certains cas, le financement offert par le FESG peut être accordé pour une période de plus d un an. Le financement est accordé sous réserve de la disponibilité des budgets annuels du FESG et à la condition que l Autorité soit satisfaite, lors des évaluations périodiques, de l avancement des projets en fonction de leurs buts et de leurs objectifs respectifs. Le FESG retient un montant équivalent à environ 50 % du montant total engagé. Ce dernier montant est versé lorsque les rapports finaux, les états financiers et les livrables sont déposés, analysés et approuvés selon les modalités de l entente de partenariat. Cette condition s applique à toutes les ententes de partenariat. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 7

8 Le montant maximal d une contribution financière du FESG et la durée maximale sont définis selon la catégorie de projets : Catégorie de projet Enveloppe annuelle maximale par projet ($) Durée maximale par projet (ans) Recherche $ 3 Éducation $ 2 Sensibilisation 1 Partenariats de développement Les coûts du projet admissibles Les coûts du projet admissibles au financement sont les suivants : les salaires directs et les avantages sociaux des personnes affectées à la réalisation des projets; les coûts directs du matériel, des fournitures, de la documentation ou de l achat de données directement liées à la réalisation des projets (frais de photocopies, communications, envois postaux, location d équipement ou de locaux, etc.); dans le cas d organisation d événements : les coûts directs associés à la participation ou à l organisation d un événement (excluant les coûts non admissibles détaillés cidessous). Il peut s agir de la location de salles, des frais de logistique, des frais de repas des participants, des frais de publicité, des frais pour le matériel promotionnel, des honoraires et frais de déplacement de conférenciers; les frais de séjour et de déplacement nécessaires à la réalisation des projets; les coûts liés à la diffusion et à la promotion des projets (frais d impression et de traduction, frais de publicité, etc.) Les coûts du projet non admissibles Les coûts du projet qui sont non admissibles au financement sont les suivants : les coûts liés aux activités courantes des organismes demandeurs; les frais administratifs généraux qui ne sont pas directement liés à la réalisation des projets; l achat d immobilisations (l achat d équipement informatique ou de matériel connexe, d immeubles, de mobilier de bureau, de véhicules, etc.); le développement ou l essai de produits destinés à la commercialisation (les programmes de formation, les logiciels, les publications, etc.); l amélioration de biens immobilisés (la réfection, la construction ou la rénovation de bâtiments ou de locaux, etc.); Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 8

9 les dépenses générant une double rémunération; si l organisme demandeur est admissible à un remboursement de TPS et/ou de TVQ, le montant de ces remboursements est exclu des coûts admissibles. 2.4 L entente de partenariat avec l Autorité Les organismes demandeurs à qui le FESG accorde une contribution financière doivent signer un protocole d entente avec l Autorité. Ce protocole d entente porte sur les responsabilités et les devoirs respectifs des parties à l égard de la contribution financière accordée. Il contient notamment des dispositions relatives : à l objet et au montant de la contribution financière accordée; aux modalités de versement de la contribution financière; aux conditions d utilisation de la contribution financière; aux résultats attendus et à leur divulgation; aux modalités de reddition des comptes; aux obligations de l organisme demandeur à l égard des communications publiques relatives à la contribution financière octroyée; aux obligations de l organisme demandeur concernant la production des rapports de suivi des projets et à la production d un rapport final et du bilan financier qui l accompagne; aux obligations de l organisme demandeur concernant la transmission des livrables : rapports de recherche, publications, outils de formation et promotion; toute autre obligation concernant l attribution de l aide financière. Dans le cas des projets, les chercheurs et les formateurs conservent la pleine propriété intellectuelle de leurs travaux, mais ils accordent à l Autorité une licence non exclusive, transférable et irrévocable afin qu elle puisse reproduire, publier, communiquer au public et traduire les livrables du projet à des fins de formation, réunion, discussion, atelier et à toutes autres fins requises afin de permettre à l Autorité d accomplir ses obligations en vertu de la loi. Les organismes demandeurs doivent s engager à faire parvenir au gestionnaire du FESG une copie de leurs rapports de recherche, de leurs publications, leurs outils de formation et de promotion. Ces documents seront mis à la disponibilité de la collectivité par l intermédiaire de l Autorité. Conformément à l entente de partenariat signée entre l Autorité et l organisme demandeur, le partenaire doit présenter annuellement pour approbation, à l anniversaire de l entente, un rapport d activités incluant les rapports de recherche, les publications, les outils de formation et de promotion développés dans le cadre de l entente. Ce rapport doit faire état du niveau d avancement du projet, de ses résultats et de l atteinte des objectifs initiaux. Un rapport financier présentant en détail l utilisation par livrables des fonds remis de l Autorité doit également être annexé à ce rapport. À cet effet, le partenaire s engage à tenir une comptabilité spécifique pour le projet. L Autorité se réserve le droit d exiger des états financiers vérifiés. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 9

10 Le partenaire est responsable de l ensemble du projet. Il planifie, prépare, réalise et assume tous les frais engagés pour le projet. Il s engage à exonérer l Autorité de toute responsabilité financière à l égard du projet. L Autorité en tant que gestionnaire du FESG agit uniquement à titre de partenaire financier pour la réalisation du projet. La présence du logo de l Autorité vise seulement à informer les tiers de cette participation financière et ne saurait, à aucun moment, pendant toute la durée du projet et par la suite, être interprétée contre l Autorité comme une garantie, de quelque nature que ce soit, relativement au contenu, à la fiabilité, à l exactitude ou à l exhaustivité de l information communiquée ou publiée, ou de l utilisation qui peut en être effectué notamment lors de toute activité en lien avec le projet. Il incombe en tout temps au partenaire de prendre des mesures adéquates pour ne pas laisser croire que l Autorité approuve ou supervise le contenu du projet. Le partenaire procure à l Autorité une visibilité selon l envergure de la contribution financière versée par celle-ci et s engage à mettre en valeur de façon équitable le partenariat avec l Autorité. Il doit se conformer à la présente ligne directrice de façon continue. Tout échec à cet égard peut entraîner le refus de la demande ou la résiliation de l entente de partenariat. 2.5 Le suivi des projets Le gestionnaire du FESG effectue le suivi de chaque projet qui a reçu une contribution financière. Ce suivi s effectue en collaboration avec l organisme demandeur, afin de s assurer que le projet se réalise comme il est prévu et que toutes les clauses du protocole d entente soient respectées. Une vérification de conformité effectuée par l Autorité peut être exigée aux termes du protocole d entente. Les organismes demandeurs peuvent être appelés à transmettre à l Autorité un état de la situation du projet aux étapes prévues pour la validation. Les représentants de l Autorité peuvent effectuer des visites, des entrevues téléphoniques ou demander des renseignements additionnels, s ils le jugent nécessaire. De plus, l Autorité peut exiger à tout moment des documents justificatifs à l appui des demandes de versement de la contribution ou à l égard de certaines dépenses. Enfin, les organismes demandeurs doivent tenir une comptabilité spécifique au projet soutenu par le FESG. Dans le cas des établissements d enseignement, le rapport financier peut être celui émis par le Service des finances de l établissement. L Autorité se réserve le droit d exiger un certificat de vérification externe. 2.6 Les modalités de présentation de la demande de soutien financier Les organismes demandeurs peuvent télécharger du site Web de l Autorité au : la ligne directrice; le formulaire Demande de soutien financier Projet. Voici les modalités relatives à la présentation d un projet au FESG. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 10

11 2.6.1 L envoi de la demande Toute demande doit être adressée par écrit, accompagnée d une lettre de présentation et envoyée uniquement par courriel au gestionnaire du FESG à l adresse suivante : Autorité des marchés financiers Fonds pour l éducation et la saine gouvernance Seules les demandes pour lesquelles les dossiers comprennent tous les documents exigés et dûment complétés seront étudiées. La demande doit être envoyée dans un seul fichier pdf. Ce fichier doit comprendre tous ces éléments dans l ordre suivant : 1. La lettre de présentation 2. Le formulaire complété et signé 3. Les annexes A à F inclusivement 4. Les curriculum vitæ 5. Toute autre pièce jointe Pour toute information : Téléphone : , poste 4104 Québec : , poste 4104 Numéro sans frais : , poste La date de tombée Le dépôt d un projet peut se faire en tout temps. Toutes les demandes (projets ou bourses) déposées entre le 1 er avril et le 30 septembre sont analysées en octobre et celles reçues entre le 1 er octobre et le 30 mars le sont en avril Les éléments communs à toute demande La demande doit être élaborée suivant la ligne directrice du FESG. La demande doit préciser : les renseignements sur l organisme demandeur : nom et adresse, nom et coordonnées de la personne responsable, mission de l organisme, nom du signataire de l entente de partenariat; la description détaillée du projet incluant : le contexte et la situation du projet par rapport aux activités qui existent; les groupes ciblés; la méthodologie; les stratégies, actions et recherches proposées; le calendrier des livrables; Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 11

12 les résultats prévus; le budget détaillé du projet incluant : la ventilation des coûts du projet par phase de développement, par livrable et par activité; l indication des salaires et des honoraires par ressource; l identification des autres partenaires financiers et leurs contributions respectives; la description des démarches qui seront entreprises pour identifier d autres partenaires financiers; la description de l équipe incluant les rôles, les responsabilités et les champs d expertise des membres de l équipe; la description des réalisations antérieures en lien avec ce projet : pour les projets de recherche : les principales publications scientifiques en lien avec le projet proposé; pour les projets d éducation, la description des activités de formation antérieures ciblant la même clientèle; le calendrier des activités de communication liées au projet : la liste des partenaires financiers et autres du projet; les démarches pour donner une juste visibilité au partenariat et à l Autorité; les canaux de diffusion : publications, publicité, site Web, relations de presse, événements (colloque, séminaire, conférence, congrès, lancement, conférence de presse, etc.); la participation de l Autorité au lancement du projet ou tout autre événement; l Autorité a adhéré à la Loi sur le développement durable et souhaite bonifier les projets décrivant leur contribution aux principes suivants : l accès au savoir : les impacts en termes d éducation et d accès à l information auprès du public; la santé et la qualité de vie : les impacts sur la qualité de vie et les conditions de travail des clientèles et intervenants du projet; la participation et l engagement : les impacts en terme de concertation et d implication des clientèles cibles; la production et la consommation responsable : les actions visant à optimiser les modes de production et de consommation des ressources des organismes demandeurs. 3) La demande de bourse d excellence Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 12

13 3.1 Le programme des bourses d excellence L instauration du programme des bourses d excellence vise l amélioration des connaissances dans tous les domaines liés à la mission de l Autorité et le rayonnement de notre organisme. Aux fins de ce programme d excellence, le FESG dispose d une enveloppe annuelle maximale de $. Le FESG attribue des bourses annuelles de $ aux étudiants à la maîtrise et de $ au doctorat. Le FESG conclut des ententes avec les candidats sélectionnés. Les bourses seront remises aux candidats sélectionnés lors d une cérémonie de remise officielle. Les bourses font l objet de deux versements égaux par session universitaire. Les candidats sélectionnés doivent fournir une attestation d études à temps plein ainsi qu un relevé de notes officiel démontrant la réussite de tous leurs cours afin de recevoir au début de chaque session le prochain versement de leur bourse. Les récipiendaires des bourses universitaires peuvent aussi bénéficier d un stage rémunéré d une période maximale de douze semaines à l Autorité. 3.2 Les conditions d admissibilité Pour être admissible à une bourse d études, le candidat doit : être citoyen canadien ou être résident permanent au sens de la Loi sur l immigration; être domicilié au Québec depuis au moins un an; être résident du Québec au sens de la Loi sur l assurance maladie et de la Loi sur les impôts; être inscrit à temps plein dans un programme de maîtrise ou de doctorat avec projet de recherche dans une institution universitaire québécoise reconnue par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport; avoir une moyenne cumulative minimale de B ou l équivalent pour ses études de 1er cycle universitaire dans un programme d études lié à la mission de l Autorité : actuariat, administration, criminologie, droit, finance, fiscalité, gestion, sciences comptables, sciences économiques et autres. Se soumettre obligatoirement à une vérification de sécurité et d antécédents judiciaires. Est exclu de ce programme : un employé de l Autorité; un membre de la famille immédiate d un membre du personnel de l Autorité, du comité d évaluation du FESG ou du CCRA; un individu qui détient un droit d exercice délivré par l Autorité. Le tableau d équivalences B Les valeurs sont fixées par les établissements et ne peuvent être arrondies. Établissement B Moyenne sur HEC Montréal 3,0 4,3 Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 13

14 École polytechnique Montréal 3,0 4,0 Université Bishop Université Concordia 3,0 4,3 Université Laval 3,0 4,33 Université McGill 3,0 4,0 Université de Montréal 3,0 4,3 Université d Ottawa 7 10 Université de Sherbrooke 3,0 4,3 Universités du Québec 3,0 4,3 En cas de disparité entre les valeurs présentées dans cette liste et l équivalence du B telle que déterminée par l établissement universitaire, les valeurs de l établissement prévaudront. 3.3 Les critères de sélection Les critères de sélection suivants sont pris en compte au moment de l évaluation de la candidature : Pondération (%) Critères 60 l excellence du dossier académique résultats académiques, prix, bourses et distinctions obtenus, études antérieures 10 l engagement dans son milieu mentorat et enseignement, bénévolat, activités étudiantes, coopératives, sportives, communautaires, culturelles ou d affaires 10 le potentiel de recherche l aptitude à la recherche, l intérêt pour la découverte, l expérience pertinente en recherche, la qualité et l intérêt scientifique du projet de recherche et du milieu de recherche proposé 10 l intérêt marqué pour le domaine d études études, publications, présentations, conférences, stages, expériences de travail, comités ou équipes professionnelles Outils d évaluation formulaire de candidature, relevé de notes, lettre de recommandation, entrevue formulaire de candidature, lettre de motivation, entrevue formulaire de candidature, lettre de recommandation, entrevue formulaire de candidature, lettre de motivation, lettre de recommandation, entrevue 10 l appréciation globale de la candidature ensemble du dossier de candidature Les candidatures sont d abord examinées afin de s assurer de leur recevabilité. Toute candidature incomplète remise à la date limite sera automatiquement rejetée. Le gestionnaire du FESG assure le suivi des candidatures et leur présentation au comité d évaluation du FESG. Un message d acceptation ou de refus des projets est envoyé à tous les Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 14

15 demandeurs. Le président-directeur général annonce les candidatures sélectionnées par voie de communiqué de presse. Les décisions qui sont rendues sont sans appel. Un candidat peut être récipiendaire d une seule bourse par cycle universitaire. Toutefois, une candidature refusée peut être soumise de nouveau lors d un prochain appel pour chaque cycle universitaire. 3.4 Le processus de décision Le comité d évaluation du FESG se réunit pour étudier les demandes et effectuer ses recommandations, qui sont ensuite acheminées pour décision au président-directeur général à la suite d une reddition de comptes au préalable auprès du CCRA. À la demande du président-directeur général, le comité d évaluation du FESG peut être convoqué exceptionnellement à un autre moment de l année pour émettre ses recommandations. La sélection des candidatures sera sans appel. Le candidat refusé peut faire une nouvelle demande aux prochains appels. Le candidat sélectionné peut recevoir qu une seule bourse par cycle universitaire. 3.5 Le protocole d entente entre l Autorité et les candidats sélectionnés Les candidats qui reçoivent une contribution financière du FESG doivent signer un protocole d entente avec l Autorité. Ce protocole porte sur les responsabilités et les devoirs respectifs des parties à l égard de la contribution financière accordée. Il contient notamment des dispositions relatives : à l objet et au montant de la contribution financière; aux modalités de versement de la contribution financière; aux conditions d utilisation de la contribution financière; aux résultats attendus et à leur divulgation. Dans le cas des projets de recherche réalisés par les récipiendaires de bourses de maîtrise et de doctorat, ceux-ci conservent la pleine propriété intellectuelle de leurs travaux, mais ils accordent à l Autorité une licence non exclusive, transférable et irrévocable afin qu elle puisse reproduire, publier, communiquer au public et traduire les travaux de recherche à des fins de formation, de réunion, de discussion, d atelier ou à toutes autres fins requises afin de permettre à l Autorité d accomplir ses obligations en vertu de la loi. Les récipiendaires doivent s engager à faire parvenir au gestionnaire du FESG une copie de leurs rapports de recherche et de leurs publications, s il y a lieu. Ces documents seront mis à la disponibilité de la collectivité par l intermédiaire de l Autorité. Le gestionnaire du FESG effectue le suivi de chaque bourse en collaboration avec le candidat sélectionné afin de s assurer que toutes les clauses du protocole d entente sont respectées. 3.6Les modalités de présentation d une demande de bourse Les candidats peuvent télécharger la ligne directrice du FESG et le formulaire de demande sur le site de l Autorité au Voici les modalités relatives à la présentation d une demande de bourse au FESG. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 15

16 3.6.1 L envoi de la demande Toute candidature doit être adressée par écrit, accompagnée d une lettre de présentation et envoyée uniquement par courriel au gestionnaire du FESG à l adresse suivante : Autorité des marchés financiers Le projet doit être envoyé dans un seul fichier pdf. Ce fichier doit comprendre tous ces éléments dans l ordre suivant : 1. Une lettre de présentation 2. Deux lettres de recommandation 3. Le curriculum vitæ complet 4. Le formulaire complété et signé 5. La photocopie de la carte d assurance maladie 6. La preuve de résidence permanente si applicable 7. Les relevés de notes 8. Toute autre pièce jointe Pour toute information : Montréal : , poste 4104 Québec : , poste 4104 Numéro sans frais : , poste La date de tombée Les candidatures peuvent être présentées en tout temps. Les demandes déposées entre 1er avril et le 30 septembre sont analysées en octobre et celles reçues entre 1er octobre et le 30 mars le sont en avril. Chaque dossier de candidature doit être dûment complété à l aide du formulaire approprié sur le site de l Autorité. Seules les candidatures soumises dans le format requis et pour lesquelles le dossier comprend tous les documents requis et dûment complétés seront étudiées Les éléments communs à toute demande Chaque candidature doit être soumise en suivant les paramètres décrits dans la ligne directrice du FESG. Elle doit inclure : une lettre de présentation du candidat décrivant, en mots maximum, sa personnalité, ses réalisations académiques, ses projets de recherche, ses projets de carrière, ses qualités de leader et d innovateur ainsi que son intérêt marqué pour son domaine d études; Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 16

17 les lettres de recommandation complétées et signées; un curriculum vitæ complet; une photocopie d une carte d assurance maladie du Québec valide ou tout document officiel permettant d établir le statut de résident du Québec au sens de la Loi sur l assurance maladie; pour les résidents permanents, une copie du droit d établissement au Canada (formulaire IMM 1000 ou IMM 5292) certifiées copie conforme à l original par un commissaire à l assermentation ou par toute autre personne habilitée à authentifier un tel document; une copie des relevés de notes pour toutes les études universitaires poursuivies, complétées ou non (certificat, diplôme, baccalauréat, etc.). Ces relevés de notes doivent être authentifiés par la signature d une personne autorisée de l université et le sceau (ou l estampille) de l université ou du département. Les relevés de notes officiels sont également acceptés. Le formulaire de candidature comprend les informations personnelles, le parcours académique, les projets de carrière ainsi que les engagements sociaux, les activités scolaires, parascolaires et professionnelles du candidat. Les candidats retenus devront se soumettre obligatoirement à une vérification de sécurité et d antécédents judiciaires. Ligne directrice Fonds pour l éducation et la saine gouvernance 17

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION JOURNAL DE MONTRÉAL ET JOURNAL DE QUÉBEC CONCOURS «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. PÉRIODE Le concours «BOURSES D ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2015» est organisé par le

Plus en détail

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6

6.1 L UNIVERSITÉ RECHERCHE... 5... 6 DIRECTIVE 2600-035 TITRE : ADOPTION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2008-07-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 8 juillet 2008 MODIFICATION : Comité de direction de l Université Résolution : CD-2014-04-08-05

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

GUIDE POUR UNE DEMANDE D OCTROIS PAR UN ORGANISME, UNE ÉCOLE, UN SERVICE DE GARDE 2015-2016. 1 er SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2015. Fonds en santé sociale

GUIDE POUR UNE DEMANDE D OCTROIS PAR UN ORGANISME, UNE ÉCOLE, UN SERVICE DE GARDE 2015-2016. 1 er SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2015. Fonds en santé sociale GUIDE POUR UNE DEMANDE D OCTROIS PAR UN ORGANISME, UNE ÉCOLE, UN SERVICE DE GARDE 2015-2016 Fonds en santé sociale Fonds Marie-Soleil Tougas Fonds Josée Lavigueur 1 er SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2015 https://octrois.operationenfantsoleil.ca

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

RENSEIGNEMENTS PERSONNELS FORMULAIRE DE RENOUVELLEMENT 2015-2016 BOURSES D ÉTUDES MAÎTRISE ET DOCTORAT POUR ÉTUDIANTS À TEMPS PLEIN Prière de lire les directives aux pages 4 et 5. www.fondationarbour.ca RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle

Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle 1 Présentation du programme de Bourses d études INLB pour les personnes vivant avec une déficience visuelle En collaboration avec Les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe Le programme de bourses INLB

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE

GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE DIRECTION DES AFFAIRES ACADÉMIQUES ET INTERNATIONALES GUIDE D ENCADREMENT DES STAGES EN MILIEU DE TRAVAIL POUR LES ÉTUDIANTS INSCRITS À UN PROGRAMME DE DESS OU DE MAÎTRISE PROFESSIONNELLE ADMISSIBLE Document

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015 PASSEPORT Guide de présentation des demandes Janvier 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction du soutien

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 Avec une bourse, je pourrais améliorer mes connaissances La subvention TD pour l excellence dans le domaine médical est destinée au personnel

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES FONDATION J. ARMAND BOMBARDIER

PROGRAMME DE BOURSES FONDATION J. ARMAND BOMBARDIER PROGRAMME DE BOURSES FONDATION J. ARMAND BOMBARDIER DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROGRAMME Ce programme s adresse aux étudiants qui poursuivent, à temps plein, un programme d études reconnu au Canada et conduisant

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME DES SECTEURS MANUFACTURIER ET PRIMAIRE INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible... 3 Société

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 À QUI S ADRESSE CE GUIDE?... 3 AVANT DE DÉBUTER... 4 SERVICE DE

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction

Plus en détail

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures

Bourse de recherche Jeff Thompson. Politique et procédures Bourse de recherche Jeff Thompson Politique et procédures Table des matières Objet et contexte... 2 Financement... 2 Candidats admissibles... 3 Processus de sélection et d attribution de la bourse... 4

Plus en détail

Demande d admission Candidats étrangers

Demande d admission Candidats étrangers Demande d admission Candidats étrangers Ce document contient les instructions et le formulaire qui vous permettront de déposer une demande d admission à l UQAM. Vous y trouverez également, la liste des

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL Formulaire de demande d inscription à titre de travailleuse ou travailleur social Certificat d inscription général de travailleuse ou travailleur social Combinaison de titres et d expérience pratique 250,

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte

Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte Volume 2 Guide d ouverture et de gestion de compte CITSS Système de suivi des droits d émission (Compliance Instrument Tracking System Service) Mars 2013 Table des matières 1.0 Introduction... 6 1.1 Volume

Plus en détail

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y

Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Attestation d études collégiales Courtage immobilier résidentiel - EEC.1Y Le programme d attestation d études collégiales (AEC) Courtage immobilier résidentiel est d une durée de 570 heures L'objectif

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada Direction de l aide financière aux étudiantes et étudiants Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario Bourse d études de

Plus en détail

CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature

CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature CaRMS en ligne Guide d aide pour les candidats Connexion à la plateforme CaRMS en ligne et remplir votre candidature Le 22 juillet 2015 Ce guide a été conçu afin de faciliter votre utilisation de la plateforme

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

régie par l Autorité des marchés financiers

régie par l Autorité des marchés financiers Exercer une profession régie par l Autorité des marchés financiers Sommaire n Attributions et conditions pour exercer 1 une profession régie par l AMF n Obtention du certificat de représentant 2 n Assurance

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES.

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. Renseignements d ordre général Établie depuis 1880, Johnson Inc. est une société d assurance et d avantages sociaux des

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Guide d application du Règlement sur la formation continue obligatoire des inhalothérapeutes

Guide d application du Règlement sur la formation continue obligatoire des inhalothérapeutes Guide d application du Règlement sur la formation continue obligatoire des inhalothérapeutes Préparé par : Andrée Lacoursière Josée Prud Homme Édition 2012 INTRODUCTION Le Règlement sur la formation continue

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle entre l Institute of Actuaries of Australia et l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 1 2. CONDITIONS CONVENUES

Plus en détail

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible 393, avenue University, bureau 1701, 17 e étage, Toronto (Ontario) M5G 1E6 Fonds ontarien de développement des technologies émergentes Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR 17 SEPTEMBRE 2012 1 TABLE DES MATIÈRES 1. L ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 3 2. CADRE D APPLICATION

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale Programme de soutien aux organismes communautaires SERVICES SOCIAUX Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

Politiques et lignes directrices

Politiques et lignes directrices Politiques et lignes directrices En vigueur le 13 janvier 2014 Le mandat du diplômes de droit (le «CNE») est d évaluer les titres de compétences et l expérience professionnelle des candidats ayant fait

Plus en détail

Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande

Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse PCNÉ 130 Secteur agroalimentaire Formulaire de demande Veuillez vous référer au Guide de demande du Programme des candidats de la Nouvelle-Écosse pour le volet

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

POLITIQUE DE DONS DE LA VILLE D AMQUI

POLITIQUE DE DONS DE LA VILLE D AMQUI POLITIQUE DE DONS DE LA VILLE D AMQUI 1. OBJET La présente politique a pour but de définir clairement et d encadrer tout le processus d évaluation des demandes de dons adressées au conseil municipal en

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS Adopté par le conseil d'administration lors de sa 224 e assemblée, le 11 décembre 2001 (résolution n o 1857)

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du cadre de contrôle de gestion pour les subventions et contributions de 2012-2013 (Modes de financement)

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE»)

Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Crédits d impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental («RS&DE») Aperçu du programme et occasions à saisir Pascal Martel Yara Bossé-Viola 8 octobre 2014 Objectifs Objectifs du

Plus en détail

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses d'excellence MÉDITIS 28 novembre 2014 Ce document fournit des renseignements importants sur les règlements du concours d admission de

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

RÈGLEMENTS «Concours Prêt pour ma bourse»

RÈGLEMENTS «Concours Prêt pour ma bourse» RÈGLEMENTS «Concours Prêt pour ma bourse» Les Caisses Desjardins de Saguenay, via leur fonds d aide au développement du milieu lancent leur concours «Prêt pour ma bourse». Une somme de 110 000 $ est mise

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées

5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées 5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées 5.11 PROGRAMME DE SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES ADAPTÉES 2014-02-17 Table des matières Page 2 sur 16 Table des matières RÉFÉRENCE 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Règlement Règlement du Programme de bourses de recherche de l UEFA 1. Conditions de participation Tout candidat à ce programme doit: posséder un

Plus en détail

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006

Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Formulaire de demande de bourse Coopérative de travail Concours Entrepreneurs en action! Édition 2006 Nombre de promoteurs : Identification du principal promoteur M. Mme Nom : Prénom : Nature du projet

Plus en détail

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS

ENTENTE DE PRESTATION DU COURS ENTENTE DE PRESTATION DU COURS D AMBASSADEUR (Trainer Course) INDIVIDUEL avec Assurance - PRINCIPES ET TECHNIQUES 151, Boulevard Ste Rose, Laval, Québec, H7L1L2 Tél : 1-877-238-9343 Fax : 1-450-661-3884

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007

Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007 Formulaire d inscription Transformation/production Concours Entrepreneurs en action! Édition 2007 Identification du promoteur M. Mme Nom : Prénom : Promoteur (Si le projet est dirigé par plus d une personne,

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification :

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification : POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS Adoption : Résolution XVIII du Conseil des commissaires extraordinaire du 7 juillet 2010 Modification : Résolution 20 du Conseil des commissaires du

Plus en détail

Dernière mise à jour : septembre 2014

Dernière mise à jour : septembre 2014 Crédit d impôt remboursable pour l édition de livres TABLE DES MATIÈRES Société admissible....... 1 Société exclu... 2 Maison d édition reconnue.. 2 Ouvrages admissibles...... 2 Ouvrages exclus. 3 Auteur

Plus en détail

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 25 000 $ de rénos

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE TABLE DES MATIÈRES Votre procuration est un document important Mise en garde 4 Pour bien comprendre la procuration Note explicative 6 1. Qu est-ce qu une procuration?...

Plus en détail

Règlement numéro 11 portant sur LES DROITS DE TOUTE NATURE EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS

Règlement numéro 11 portant sur LES DROITS DE TOUTE NATURE EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Règlement numéro 11 portant sur LES DROITS DE TOUTE NATURE EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS Adopté le 14 décembre 1998 CA-98-51-465 Amendé le 8 février

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

17 500 $ : Montant de la bourse de recherche la plus importante accessible aux étudiants de M. Sc. (Bourse d études supérieures du Canada au niveau

17 500 $ : Montant de la bourse de recherche la plus importante accessible aux étudiants de M. Sc. (Bourse d études supérieures du Canada au niveau 1 17 500 $ : Montant de la bourse de recherche la plus importante accessible aux étudiants de M. Sc. (Bourse d études supérieures du Canada au niveau Maîtrise) 38 : nombre de bourses de recherche remises

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

Politique de reconnaissance. et de soutien pour les organismes communautaires de Chelsea. Octobre

Politique de reconnaissance. et de soutien pour les organismes communautaires de Chelsea. Octobre Politique de reconnaissance et de soutien pour les organismes communautaires de Chelsea Présenté par Le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire de Chelsea Octobre 2013 Table des Matières

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada?

Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Financement participatif «CrowdFunding» Où en sommes-nous au Canada? Me Jacques Lemieux, MBA Associé Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. 20 mars 2015 : Centre d entreprises et d innovation

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines

Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines Actualité juridique Résumé du projet de loi n 43 visant à modifier la Loi sur les mines Juin 2013 Mines et ressources naturelles Le 29 mai dernier, madame Martine Ouellet, ministre québécoise des Ressources

Plus en détail

Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L'ANNÉE 2015

Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L'ANNÉE 2015 Programme conjoint de bourses universitaires Japon/Banque mondiale (JJ/WBGSP) MODALITÉS DE DÉPÔT DES CANDIDATURES AU TITRE DE L'ANNÉE 2015 POUR LES RESSORTISSANTS DE PAYS EN DÉVELOPPEMENT* *Attention!

Plus en détail