Le Droit des Aînés. Mars 2006 Volume 1 Numéro 1 MOT DE LA PRÉSIDENTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Droit des Aînés. Mars 2006 Volume 1 Numéro 1 MOT DE LA PRÉSIDENTE"

Transcription

1 Le Droit des Aînés Mars 2006 Volume 1 Numéro 1 Dans ce numéro : Références à conserver 2 Mot du Maire 3 Voyages 5 Membership 6 L AQDR en action 7 Abus et violence 4 Guide d hébergement 11 Programme PAIR 11 Calendrier 12 Mémoires Vivantes 13 Cohabitation 16 Anniversaires 18 Au cœur des jeunes 22 Vous avez une idée? Contactez-nous: Courrier: 279, rue Principale, # 311 GRANBY, Qc J2G 2W1 Téléphone: (450) Télécopieur: (450) Courriel: MOT DE LA PRÉSIDENTE V ous avez entre vos mains notre nouveau-né, notre journal «LE DROIT DES AÎNÉS». Il en est à ses premiers balbutiements, mais il promet beaucoup pour l avenir. Pourquoi un journal? Pour communiquer avec tous nos membres, pour les informer, pour les divertir. Pour leur donner des références utiles qu il serait bon de conserver pour utilisation ultérieure. Pour établir un lien entre le Conseil d administration et tous les membres, même ceux qui ne peuvent se déplacer pour assister à nos réunions. Pour permettre à nos membres de s exprimer grâce aux textes qu ils nous enverront pour publication. Pour nous faire connaître des aînés et des retraités puisque nous le distribuerons dans certains centres et dans des résidences de personnes âgées. Vos commentaires seront les bienvenus et paraîtront dans une chronique intitulée : Opinion des lecteurs. Merci à Thérèse Dubé puisque c est elle qui a proposé de mettre au monde ce nouveau-né. Le voici après plusieurs mois de gestation. Longue vie à ce petit nouveau! Pauline Robert Concours pour le nom du Journal La gagnante est Madame Monique Goyette Nom des participant(e)s: Jeannette Beaudry, Jacqueline Bernard, Rita Bérubé, Rita Casgrain, Gaétane Côté, Perle Deslauriers, Denise Foisy, Thérèse Fontaine, Margaret Giard, Monique Goyette, Normand Huot, Jeanne Jacques, Marie-Lise Lavoie, Monique Ruel. Merci à toutes et à tous. Thérèse Dubé

2 La Chronique Références à conserver de notre Présidente Pauline Robert reviendra à chaque parution du journal Directrice Thérèse Dubé Équipe de Rédaction Thérèse Dubé Pauline Robert Raoul Blouin Ont collaboré à ce numéro Solanges Lauzier Fernande Dubé Pauline Robert Martha Lacroix Jeannette Chartier Cécile Choinière Lorraine Healy Publicistes: Thérèse Poitras Liliane Gosselin Richard Tétreault Irène Bergeron Thérèse Dubé est le Journal de L AQDR section Granby et paraît 2 fois par an Page 2 CHRONIQUE RÉFÉRENCES À CONSERVER En tant que présidente, je me fais un devoir de lire différentes brochures et de vous mettre au courant, et ce, à chaque parution. 1. Sécurité de la vieillesse Pour bien comprendre le programme de sécurité de la vieillesse ainsi que le Supplément de revenu garanti, un numéro de téléphone sans frais : ou au Le programme comprend différents volets : L allocation L allocation au survivant. Avoir entre 60 et 64 ans avec un revenu inférieur à $. Le Supplément de revenu garanti (revenu inférieur à $ pour personne seule ou $ pour un couple). 2. Assistance annuaire Si vous avez 65 ans et plus et avez besoin d assistance annuaire, avant de faire le 411, téléphonez à 310-BELL ( ) et expliquez que vous avez plus de 65 ans et que vous avez besoin du 411. Par la suite, faites le 411 et il ne vous en coûtera pas un cent. 3. Que faire en cas de vol de cartes de crédit? Voici deux numéros de téléphone utiles en cas de vol : Pour placer une alerte de fraude chez Équifax : Pour signaler le vol de votre carte d Assurance sociale : Pauline Robert Mesdames Cécile Choinière, Thérèse Dubé et Laurette Cadorette au Parlement des Sages 2005 Le Parlement des Sages Simulation des travaux parlementaires de l Assemblée nationale du Québec Événement organisé par l AQDR, en collaboration avec l Assemblée nationale du Québec et l Amicale des anciens parlementaires du Québec. Il est composé de femmes et d hommes à la retraite provenant de toutes les régions du Québec et des différentes communautés ethniques. Le Parlement des Sages vise à faire ressortir les préoccupations, les réflexions et les espoirs des citoyens de 55 ans et plus. Suite à la page 4

3 MOT DU MAIRE L Association québécoise pour la défense des droits des retraités et pré-retraités (AQDR) inaugure son journal qui se veut avant tout un outil pratique d information et de réseautage pour ses membres. Je tiens à féliciter cette initiative qui permettra de tisser des liens solides entre les membres, et à faire connaître la mission de l AQDR dans notre région, comme organisme de ressource essentiel dans notre communauté. Un tel projet dénote le dynamisme et l engagement de cette organisation. Félicitations, et bon succès! Richard Goulet, Maire Ville de Granby LORRAINE HEALY Qui est Lorraine Healy? C est notre chargée de projets depuis En effet, grâce aux projets que nous présentons et qui sont acceptés, l AQDR Granby peut se payer une permanente au bureau. En plus de s occuper du projet en cours, elle peut répondre au téléphone, aux demandes d aide, un atout précieux pour notre section. Elle s occupe du courrier et des courriels. Voici les projets auxquels Lorraine a travaillé et travaille actuellement : : Contrer les abus et la violence envers les aînés par des conférences auprès des personnes âgées : Mêmes objectifs, mais auprès d élèves de 5 e, 6 e années ainsi que 1 re et 2 e secondaires par une pièce de théâtre, «Des secrets bien gardés» : Toujours mêmes objectifs, mais cette fois-ci auprès des adultes et des élèves de 5 e et 6 e années par une pièce de théâtre, la même, mais remaniée : Mémoires vivantes. Demander à des aînés de se raconter pour avoir leur héritage. De plus, comme fonctionnement, notre section reçoit une subvention récurrente de la SACA (Secrétariat à l action communautaire autonome) pour ses besoins de base. Ce ne serait pas suffisant pour payer le loyer d un bureau et encore moins pour avoir une permanente qui y travaille, mais, avec nos projets, nous avons pignon sur rue. Pauline Robert Heures du Bureau Le bureau est ouvert les Lundi, Mardi et Mercredi De 8h30 à midi et de 13h30 à 16h30 Téléphone: (450) Volume 1 Numéro 1 Page 3

4 Le Parlement des Sages (Suite de la page 2) Cette activité amènera les participants à mieux connaître les étapes du processus législatif ainsi que les multiples fonctions des députés et du personnel administratif de l Assemblée nationale. Des conseillers de l Assemblée nationale apporteront leur expertise et leur soutien tout au long de l activité qui se tiendra en l Hôtel du Parlement. Les objectifs du Parlement des Sages Par ce projet, l AQDR souhaite augmenter la compétence de ses membres qui doivent intervenir auprès de commissions parlementaires, de conseils et de diverses instances décisionnelles pour défendre les droits des personnes retraitées et préretraitées dans des champs variés : Abus et violence Consommation et économie Hébergement Transport Affaires juridiques Finances et fiscalité Santé et services sociaux L AQDR veut également stimuler la précieuse participation des personnes retraitées au développement de la société et susciter, chez plusieurs d entre elles, une réflexion sur leur engagement et leur participation à la vie publique. Enfin, le Parlement des Sages désire présenter une autre vision du pouvoir : celle du citoyen qui assume, dans son milieu, ses responsabilités sociales et qui revendique une emprise démocratique sur la résolution des problèmes qui les touchent et qui concernent la société entière. Ce parlement donnera l occasion aux sages de partager, avec tous les citoyens, leurs réflexions sur la société du prochain millénaire. Les membres intéressés à en faire partie à la mi-septembre 2006 doivent téléphoner au bureau ( ) et donner leur nom. (Source: Site Internet de l'aqdr provinciale: ABUS ET VIOLENCE Pour l année , l AQDR Granby, avec son comité abus et violence, s est donné pour mission de rencontrer les organismes et les résidences privées et publiques de notre MRC afin de rejoindre les aînés dans leur milieu. Notre association veut faire comprendre à la société, par la sensibilisation et la prévention, que nos aînés sont vulnérables et ne sont pas à l abri de toutes sortes d abus. Notre intention est de promouvoir le respect et la dignité des personnes âgées en tout temps. Il faut réduire la violence et même l éradiquer. Ce n est pas normal que, au Canada et au Québec, bon an mal an, aînés soient victimes d abus, de violence, d exploitation, de fraude, etc. Les mauvais traitements faits aux aînés vivant à domicile constituent un problème caché et tenace, c est pour cela que l AQDR veille au grain. Les personnes âgées n échappent pas au phénomène de la violence qui existe dans notre société. Au contraire, elles sont des proies faciles pour des actes de violence de toutes sortes. Les personnes vieillissantes, à cause de pertes physiques, psychologiques et sociales, sont plus vulnérables et plus dépendantes sur le plan familial et social. Le phénomène de la violence faite aux aînés est malheureusement alimenté dans la société par l énorme fardeau des préjugés, des stéréotypes et des attitudes négatives envers les aînés : mythes, clichés et fausses croyances qui pèsent comme une chape de plomb sur leur dos. On peut dire que ces attitudes, oubliant l histoire et la situation des personnes âgées, sans constituer des causes directes de mauvais traitement, créent néanmoins un climat propice à l éclosion de situations d abus à l endroit des aînés. C est Suite page 5 Page 4

5 Voyages 2006 Comme chaque année, l AQDR se fait un plaisir de vous présenter ses voyages d une journée qui se veulent à la fois culturels et divertissants. Voici ce qu on vous a préparé; nous espérons que vous aimerez et que vous serez nombreux à vous inscrire. 1. Vendredi 7 avril : Les chefs-d œuvre de l impératrice Catherine la Grande de Russie au Musée des Beaux-Arts, dîner, cinéma Imax avec deux films : Safari sauvage en 3 D et Tour de France. 2. Mercredi 3 mai : Shalom! À la découverte de la Communauté juive, en compagnie d un excellent guide. Visites, échanges, repas typique, tour de chant. 3. Jeudi 1 er juin : «Aïda» vous invite à une soirée à la Place des Arts, précédée d un bon repas. 4. Jeudi 6 juillet : Chocolat artisanal et autres produits de qualité, vidéo et dégustation. Au théâtre à Ste-Adèle, excellente fondue sur la terrasse, suivie d une comédie avec Michel Forget et quatre autres comédiens. 5. Vendredi 4 août : Région du Val St-François. Visites guidées, dîner puis cocktail, souper et concert à Orford. 6. Jeudi 28 septembre : L automne au pays des mines. Visites guidées, dîner à Thetford Mines et souper à Sherbrooke. 7. Mardi 5 décembre: Casino et spectacle de Noël avec la famille Dion. Circuit illuminé de Montréal. Souper. Réservation au Martha Lacroix Conférenciers Tous les ans, l'aqdr de Granby, lors de ses réunions mensuelles, invite des personnes qualifiées à donner des conférences sur des sujets pertinents, appropriés aux aînés. Aux dates suivantes, nous avons reçu: 17 oct. 05 Mme Josée Dupuis. Travailleuse sociale: "Reconnaître une abuseur d'un abusé" 21 nov. 05 Mme Suzie Roy, infirmière au Centre Hospitalier de Gran- by: "Clinique de la douleur" 16 janv. 06 M. Michel Willett, de la Société Assurance Automobile du Québec: "Conduite automobile chez les aînés" 20 fév.06 Mme Jocelyne Déry, professeure en sociologie au CEGEP: "Nouvelle famille, nouveau rôle des aînés" D'ici à juin, les conférenciers suivants ont accepté notre invitation. Un gros merci à tous ces gens d'avoir répondu si gentiment à notre appel. 20 mars 06 M. André Plouffe, Coop. Autonomie Chez-soi: "Service de maintien à domicile" 24 avril 06 À cette période de l'année, il devrait faire beau. Nous avons pensé vous faire prendre l'air. Nous vous mènerons visiter la maison funéraire Girardot - Ménard. 15 mai 06 Fin de l'année. MM. Normand Savoie, consultant en sécurité, Daniel Dion, constable à la retraite: "Échec à la fraude". Montage pour illustrer les moyens à prendre pour éviter de se faire escroquer. Fernande Dubé Abus et violence (Suite de la page 4) une discrimination, qu on appelle l âgisme, qui est bien présente dans notre culture nordaméricaine de consommation à l extrême. Sur le plan social, ces préjugés défavorables font que le fait de vieillir est perçu comme un déclin social plutôt que comme un processus normal de développement de tout être. En plus, tout ce négatif engendre des comportements qui suscitent de l irrespect, de la discrimination, tout en créant un climat propice de maltraitance et prive ainsi la société de l apport considérable que les aînés peuvent apporter selon leur expérience et leur vécu dans différents organismes, comme des activités de rapprochement culturel et générationnel. Ensemble, dénonçons cette violence aux aînés car la violence ça blesse pour longtemps, donc ne restons pas muets. Longue vie à notre journal et félicitations à toute l équipe. Au prochain numéro, je vous entretiendrai de la violence anonyme et personnalisée ainsi que des types d abus. Cécile Choinière Volume 1 Numéro 1 Page 5

6 Qu'est-ce qu'un grand-père? Vu par un enfant de 7 ans et un ex-enfant de 40 ans. Il y a des grands-pères de toutes les couleurs : des "tout rouge", des blanchis, des chauves ou des barbus. Les grands-pères adorent expliquer la vie et le monde. Ils expliquent tout. Que les mémés parlent pour ne rien dire, comment la lune tient toute seule dans le ciel, d'où viennent les parents et comment les escargots se reproduisent. Les grands-pères ont plein de secrets que tout le monde connaît, mais qu'il ne faut surtout pas dire aux grandes personnes. Avec son grand-père un enfant sait tout faire, mais ça ne marche jamais quand il est avec ses parents. Les grands-pères semblent avoir besoin du «petit» pour faire des bêtises. «Tu as encore fait une bêtise avec le petit.» Mais ils sont pleins d'indulgence pour les bêtises qu'ils font avec nous, ils ne nous les reprochent jamais. Les grands-pères ont toujours le même âge, qui s'appelle «quand j'avais ton âge». Mais ce doit être fatiguant d'être grand-père et de porter toujours le «poids des ans» même en dormant. C'est plus fort qu'une automobile un grand-père. Les policiers arrêtent les voitures pour les laisser passer. Les grands-pères mentent sans rougir, ils peuvent dire «oh! celui-là, il me ressemble comme une goutte d'eau»... et c'est pas vrai, car tout le monde peut voir qu'on a pas les mains qui tremblent, ni les yeux rouges, ni du poil dans les oreilles. Il faut bien entretenir son grand-père, pour qu'il dure plus longtemps, ils aiment bien qu'on leur tienne la main pour traverser la rue. Et aussi qu'on leur demande de raconter toujours la même histoire, celle qu'ils préfèrent "grand-père raconte-moi quand tu étais petit..." Grand Papa Réalisé en diaporama avec PowerPoint par Tonton Vandoo Le 2 Février 2006 MEMBERSHIP C est avec fierté que je vous annonce que nous sommes actuellement 635 membres. L augmentation est fulgurante et ça fait plaisir. Bienvenue aux nouveaux! Je rappelle aux anciens que notre année se termine le 31 mars et qu il est temps de renouveler votre adhésion. Micheline Dion IMPORTANT Les photos et les articles de ce journal, qui ne sont pas de nos membres, proviennent pour la plupart de sites internet publics, accessibles à tous et non protégés par la Loi des droits d'auteurs. Leur reproduction n'affecte donc en rien leurs auteurs et ne nuit d'aucune façon à leurs activités économiques, puisque notre journal n'est pas vendu. De fait, textes et photos ainsi publiés ne font qu'ajouter à la notoriété de leurs auteurs. Page 6

7 L AQDR EN ACTION Chaque année, notre section AQDR Granby cherche des projets qui font avancer la cause des aînés. Depuis 2001, nous avons entrepris quelques actions concernant la violence envers les aînés. À l aide de conférences qui se poursuivent toujours et d une pièce de théâtre «Des secrets bien gardés», nous avons sensibilisé la population et les étudiants au drame vécu par les personnes âgées violentées et abusées. Nous souhaitons que tous les aînés soient respectés. Cette année, dans le cadre du projet Mémoires vivantes, nous avons réalisé des entrevues auprès de 24 personnes de 60 ans et plus afin d enrichir l histoire sur la vie d autrefois et de connaître les valeurs vécues par ces personnes. Par la suite, plusieurs d entre elles ont rencontré des élèves dans le but d échanger sur les ressemblances et les différences entre hier et aujourd hui. L an prochain, nous travaillerons au projet «Échec à la fraude». Nous établirons un diagnostic sur le sujet à l aide d un sondage. Deux conférences sont aussi prévues. De plus, avec l aide du programme Nouveaux Horizons, «Espace Aînés Granby» va permettre à des aînés de créer des pages Web avec la collaboration des étudiants. Un projet intergénérationnel. Pauline Robert Merci à nos Annonceurs: Encourageonsles! Volume 1 Numéro 1 Page 7

8 Savez-vous de quel arbre vous provenez? Recherchez votre date de naissance dans la liste qui suit et vous trouverez votre arbre. Un petit jeu amusant qui saura vous surprendre par la justesse de ses propos et qui s'inspire de l'astrologie celtique. 23 déc. Au 01 janv. - Pommier 02 janv. Au 11 janv. - Sapin 12 janv. Au 24 janv. - Orme 25 janv. Au 03 févr. - Cyprès 04 févr. Au 8 févr. - Peuplier 09 févr. Au 18 févr. - Cèdre 19 févr. Au 28 févr. - Pin 01 mars au 10 mars - Saule pleureur 11 mars au 20 mars - Tilleul 21 mars - Chêne 22 mars au 31 mars - Noisetier 01 avr. Au 10 avr. - Cormier 11 avr. Au 20 avr. - Érable 21 avr. Au 30 avr. - Noyer 01 mai au 14 mai - Peuplier 15 mai au 24 mai - Châtaignier 25 mai au 03 juin - Frêne 04 juin au 13 juin - Charme de la Caroline 14 juin au 23 juin - Figuier 24 juin - Bouleau 25 juin au 04 juill. - Pommier 05 juill. Au 14 juill. - Sapin 15 juill. Au 25 juill. - Orme 26 juill. Au 04 août - Cyprès 05 août au 13 août - Peuplier 14 août au 23 août - Cèdre 24 août au 02 sept. - Pin 03 sept. Au 12 sept. - Saule pleureur 13 sept. Au 22 sept. - Tilleul 23 sept. - Olivier 24 sept. Au 03 oct. - Noisetier 04 oct. Au 13 oct. - Cormier 14 oct. Au 23 oct. - Érable 24 oct. Au 11 nov. - Noyer 12 nov. Au 21 nov. - Châtaignier 22 nov. Au 01 déc. - Frêne 02 déc. Au 11 déc. - Charme de la Caroline 12 déc. Au 21 déc. - Figuier 22 déc. - Hêtre BOULEAU (l'inspiration) - enjoué, séduisant, élégant, amical, sans prétention, modeste, n'aime pas les excès, a en horreur la vulgarité, aime la vie dans la nature et le calme, n'est pas très passionné, regorge d'imagination, a peu d'ambition, créé une atmosphère calme et satisfaisante. CÈDRE (la confiance) - D'une rare beauté, sait s'adapter, aime le luxe, jouit d'une bonne santé, loin d'être timide, a tendance à regarder les autres de haut, est sûr de lui, déterminé, impatient, aime impressionner les autres, a de nombreux talents, travailleur, d'un optimisme sain, attendra son seul vrai amour, et est capable de prendre des décisions rapidement. CHARME DE LA CAROLINE (le bon goût) - D'une beauté affranchissante, fait attention à son apparence et à sa condition physique, fait preuve de bon goût, n'est pas égoïste, fait en sorte que sa vie soit aussi confortable que possible, mène une vie raisonnable et disciplinée, recherche la gentillesse et la reconnaissance chez un partenaire de vie, rêve d'amants exceptionnels, est quelquefois heureux de ses sentiments, a peu confiance dans la plupart des gens, n'est jamais certain de ses décisions, est très consciencieux. CHÂTAIGNIER (l'honnêteté) - D'une beauté peu commune, ne veut pas impressionner, a un sens de la justice très développé, peu diplomate, s'irrite facilement et est souvent blessé en société en raison de son manque d'estime de lui, quelquefois donne l'impression d'être supérieur, a l'impression de ne pas être compris, n'aime qu'une fois, peut avoir des difficultés à trouver un partenaire. CHÊNE (le brave) - De nature robuste, courageux, fort, implacable, indépendant, raisonnable, n'aime pas le changement, aime garder les pieds sur terre, est une personne d'action. CORMIER (la délicatesse) - Plein de charme, enjoué, talentueux sans être égoïste aime attirer l'attention, adore la vie, le mouvement, l'agitation et même les complications, est à la fois dépendant et indépendant, fait preuve de bon goût, est artistique, passionné, émotif, est de bonne compagnie, mais ne pardonne pas. Suite à la page 10 Page 8

9 LA ROBE MAUVE Quand une femme regarde dans le miroir A 3 ANS: Elle se regarde et voit une Reine! À 8 ANS: Elle se regarde et voit Cendrillon ou la belle au bois dormant. À 15 ANS: Elle se regarde et voit Cendrillon / La belle au bois dormant / cheerleader ou, si elle est en SPM, elle se voit grosse / boutonneuse / laide. ("Maman, je ne peux pas aller à l'école en ayant l'air de ça!") À 20 ANS: Elle se regarde et voit "trop grosse / trop mince, / trop petite / trop grande, cheveux trop raides / trop bouclés", mais décide quand même de sortir. À 30 ANS: Elle se voit comme à 20 ans mais décide qu'elle n'a pas le temps de s'arranger alors elle sort quand même. À 40 ANS: Elle se voit comme à 20 et 30 ans mais se dit: "Au moins, je suis propre", et sort, de toute façon. À 50 ANS: Elle se regarde et vois "JE SUIS" et sort partout où elle veut aller. À 60 ANS: Elle se regarde et se rappelle de tous ces gens qui ne peuvent pas se voir euxmêmes dans le miroir, dorénavant. Elle sort et conquiert le monde. À 70 ANS: Elle se regarde et voit la liberté, le rire et la capacité, sort et profite de la vie. À 80 ANS: Elle ne prend même pas la peine de regarder. Elle met simplement sa robe mauve et sort pour avoir du plaisir avec le monde. La beauté d'une femme ne réside pas dans les vêtements qu'elle porte, le visage qu'elle montre ou la façon dont elle se coiffe les cheveux. La beauté d'une femme doit être vue dans ses yeux, parce que c'est la porte de son cœur, l'endroit où l'amour réside. La beauté d'une femme n'est pas dans un grain de beauté. La vraie beauté d'une femme se reflète dans son âme. C'est le soin qu'elle donne chaleureusement, la passion qu'elle démontre, et la beauté d'une femme à travers les années, ne fait que grandir. La beauté intérieure devient beauté extérieure. PEUT-ÊTRE METTRONS- NOUS TOUTES CETTE ROBE MAUVE UN PEU PLUS TÔT! LE CRÉPUSCULE DES VIEUX (MARC FAVREAU, alias SOL) Des fois j ai hâte d être vieux. Ils sont bien les vieux. On est bon pour eux, ils sont bien. Ils ont personne qui les force à travailler. On veut pas qu ils se fatiguent, même que, la plupart du temps, on les laisse pas finir leur ouvrage, on les stoppe, on les interruptionne, on les retraite fermée, on leur donne leurs appréhensions de vieillesse et ils sont en vacances Ah! Ils sont bien les vieux. Et puis, comme ils ont fini de grandir, ils ont pas besoin de manger tant tellement beaucoup, ils ont personne qui les force à manger, alors de temps en temps ils se croquevillent un petit biscuit ou bien ils se retartinent du pain avec du beurre d arrache-pied ou bien ils regardent pousser leur rhubarbe dans leur soupe Ils sont bien les vieux. Jamais ils sont pressés non plus, Ils ont tout leur bon vieux temps. Ils ont personnne qui les force à aller vite, Ils peuvent mettre des heures et des heures à tergiverser la rue Et plus ils sont vieux, plus on est bon pour eux. On les laisse même plus marcher, on les roule dans des fauteuils croulants Et l hiver Ouille, l hiver, c est là qu ils sont les mieux, les vieux. Ils n ont pas besoin de douzaines de soleils, non, on leur donne un foyer, un beau petit foyer modique qui décrépite, pour qu ils se chaufferettent les mitaines. Oui, oui, l hiver, ils sont bien, Ils sont drôlement bien isolés Ils ont personne qui les dérange Personne pour les empêcher de bercer leur ennuitouflé Tranquillement ils effeuillettent et révisionnent leur jeunesse rétroactive dans leur isolement. Ah! Ils sont bien les vieux! Sur leur guéridon, par exemple, ils ont toujours une bouteille petite, bleue, jaune ou verte, selon leurs maladies. Et quand ils ont des maux, les vieux, des maux qu ils ne peuvent pas comprendre, des maux mystères, alors, à la petite cuillère, ils les endorlotent et les amadouillent. Jusqu à ce qu ils s endormouillent. Ah! Ils sont bien les vieux! Ils ont personne qui les garde malades. Ils ont personne pour les assister, soucieux Ils ont personne, personne personne. Volume 1 Numéro 1 Page 9

10 ...De quel Arbre vous provenez (Suite de la page 8) CYPRES (la fidélité) - Fort, musclé, adaptable, prend ce que la vie a à offrir, content, optimiste, a soif d'argent et de reconnaissance, déteste la solitude, amant passionné qui ne peut être satisfait, est fidèle, s'emporte facilement, est indiscipliné, pendant et négligent. ÉRABLE (l'indépendance d'esprit) - Sort de l'ordinaire, débordant d'imagination et d'originalité, timide et réservé, ambitieux, fier, sûr de lui, désire ardemment vivre de nouvelles expériences, est quelquefois nerveux, possède plusieurs complexités, a une bonne mémoire, apprend facilement, a une vie amoureuse compliquée, désire impressionner. FIGUIER (la sensibilité) - Très fort, un peu entêté, indépendant, ne tolère pas les contradictions ou les controverses, adore la vie, sa famille, les enfants et les animaux, un peu volage en société, a un bon sens de l'humour, aime l'oisiveté et la paresse, possède des talents et une intelligence pratiques. FRÊNE (l'ambition) - Très séduisant, vif, impulsif, exigeant, ne se préoccupe pas des critiques, ambitieux, intelligent, talentueux, aime jouer avec le destin, peut être narcissique, très fiable et digne de confiance, amant fidèle et prudent, laisse quelquefois sa tête avoir le pas sur son cœur, mais prend le couple très au sérieux. HÊTRE (le créatif) - Fait preuve de bon goût, s'inquiète de son apparence, matérialiste, démontre un bon sens de l'organisation en ce qui concerne sa vie et sa carrière, est économe, bon dirigeant, raisonnable, ne prend pas de risques inutiles, excellent compagnon de vie, se passionne pour tout ce qui permet de garder la forme (diètes, sports, etc...). NOISETIER (l'extraordinaire) - Charmant, peu exigeant, très compréhensif, sait comment faire bonne impression, ardent défenseur des causes sociales, populaire, d'humeur changeante, est un amant capricieux, honnête, un partenaire tolérant, possède un sens précis du jugement. NOYER (la passion) - Implacable, surprenant et plein de contrastes, souvent narcissique, peut démontrer de l'agressivité, est généreux, de vastes horizons s'ouvrent à lui, peut avoir des réactions inattendues, est spontané, fait preuve d'une ambition sans limite, aucune flexibilité, est un partenaire difficile et peu commun, n'est pas toujours aimé mais est souvent admiré, stratège hors pair, très jaloux et passionné, ne fait aucun compromis. OLIVIER (la sagesse) - Aime le soleil, la chaleur et les doux sentiments, équilibré, évite les agressions et la violence, tolérant, enjoué, calme, possède un sens de la justice bien développé, sensible, emphatique, n'éprouve pas de jalousie, aime lire et aime être entouré de gens sophistiqués. ORME (la générosité) - De forme plaisante, porte des vêtements élégants, a des exigences modestes, a tendance à Page 10 ne pas pardonner les erreurs, enjoué, aime mener mais n'aime pas obéir, partenaire fidèle, aime prendre des décisions pour les autres, généreux, a un bon sens de l'humour, est pratique. PEUPLIER (l'incertitude) - Très décoratif, n'a pas beaucoup confiance en lui, courageux seulement lorsque nécessaire, a besoin d'être entouré de personnes plaisantes et de bonne volonté, très sélectif, souvent solitaire, peut éprouver une grande animosité, possède une nature artistique, est un organisateur, a un penchant pour la philosophie, fiable dans toutes les situations, le couple est très important pour lui. PIN (le particulier) - Adore être entouré de gens agréables, très robuste, sait comment rendre la vie confortable, est très actif, naturel, un bon compagnon, rarement amical, devient facilement amoureux, mais sa passion s'éteint vite, renonce facilement, tout est matière aux déceptions jusqu'à ce qu'il rencontre son idéal, est digne de confiance et pratique. POMMIER (l'amour) - Frêle, possède beaucoup de charme, a un bon pouvoir de séduction et d'attraction, a une aura plaisante, aime flirter, est aventureux, sensible, toujours en amour, veut aimer et être aimé, partenaire tendre et fidèle, est très généreux, a des talents scientifiques, ne vit que pour aujourd'hui, est un philosophe insouciant et imaginatif. SAPIN (le mystérieux) - Fait preuve d'un goût extraordinaire, est digne, sophistiqué, adore tout ce qui est beau, est d'humeur changeante, entêté, a une tendance à l'égoïsme, mais est attentif aux personnes qui sont proches de lui, est plutôt modeste, très ambitieux, talentueux, travailleur, un amant insatisfait, a plusieurs amis, plusieurs ennemis, on peut compter sur lui. SAULE PLEUREUR (la mélancolie) - Beau mais plein de mélancolie, séduisant, très emphatique, aime tout ce qui est beau et de bon goût, aime voyager, est rêveur, agité, capricieux, honnête, peut être influencé mais il n'est pas facile à vivre, exigeant, bonne intuition, souffre en amour mais trouve quelquefois un partenaire qui lui sert de point d'ancrage. TILLEUL (le doute) - Accepte calmement les leçons parfois difficiles que lui impose la vie, déteste la bagarre, le stress et le travail, n'aime pas la paresse et l'inaction, est doux et se laisse fléchir facilement, fait des sacrifices pour ses amis, a plusieurs talents mais n'a pas la ténacité nécessaire pour les développer, se plaint et gémit souvent, est très jaloux mais est aussi loyal.

11 Guide: Hébergement et ressources pour les aînés Savez-vous qu à l AQDR de Granby, il existe un guide qui contient les noms des résidences qui détiennent un permis d occupation émis par la ville Ce guide a été mis à jour en avril Vous pouvez vous le procurer aux pharmacie Uniprix De Laganière à Granby et à Waterloo ou au local de l AQDR. Voyez un exemple d une page de ce guide. ou leur municipalité appuyé par le CLSC. Thérèse Dubé, responsable du guide Imitons la sagesse de l outarde Vous êtes-vous déjà demandé, en regardant les grands migrateurs au printemps, pourquoi les outardes adoptent toujours une formation en "V" Des savants ont découvert que les battements d'ailes des oiseaux "soulèvent" l'air, facilitant ainsi le vol des oiseaux qui les suivent. La formation en "V" permet aux outardes de voler 71% plus loin qu'un oiseau volant seul. Les gens qui avancent ensemble dans la même direction atteignent l`objectif plus rapidement et plus facilement car ils s`appuient les uns sur les autres. Lorsqu`une outarde quitte la formation, elle ressent immédiatement la résistance de l`air et doit fournir un effort plus grand. Faisons équipe avec ceux qui visent le même objectif que nous. Quand l`outarde qui mène est fatiguée, elle rentre dans le rang et une autre prend sa place. Les résultats sont meilleurs lorsque chacun s`acquitte à tour de rôle, des tâches les plus difficiles. Les outardes cacardent pour encourager celles qui les mènent. Ceux qui nous mènent ont eux aussi besoin d`encouragement. Lorsqu`une outarde malade ou blessée quitte la formation, deux autres la suivent pour l`aider et l`encourager, jusqu`à ce qu`elle soit rétablie. LE PROGRAMME PAIR Vivez-vous seul(e)? Est-ce que quelqu un vous téléphone chaque jour pour s assurer que tout va bien? Avez-vous peur qu on vous trouve sans connaissance ou sans vie un de ces jours? Malheureusement, il arrive de ces histoires où une personne aurait pu être sauvée, mais trouvée trop tard, seule dans son appartement. Il y a un remède à cette situation. La Fondation Pierre-Jules-Crevier a dépensé beaucoup pour mettre sur pied le système PAIR. C est une système informatisé qui téléphone chaque jour, à heure fixe, aux personnes inscrites. S il n y a pas de réponse, tout un processus s enclenche de façon à en connaître les raisons. Pour connaître les modalités et pour vous inscrire, téléphonez au N hésitez pas, c est une façon de demeurer à domicile le plus longtemps possible. Pauline Robert Volume 1 Numéro 1 Page 11

12 La beauté des petites choses et les autres gestes anodins Nicolas Ciccone Et compter les nuages C est d aller comme le vent Sans penser à demain Comme si nous étions libres Immortels et sans fin temps Pour soi-même, pour son bien Et de vivre chaque instant Comme un nouveau destin Quand tout devient morose C est partager sa vie Comme on partage un train Jusqu au bout de la nuit Jusqu au bout du chemin La beauté des petites choses Et autres gestes anodins C est un enfant qui court Au milieu d un jardin C est le chant d un oiseau Quand on ouvre sa cage C est se coucher dans l herbe La beauté des petites choses Et autres gestes anodins C est rester dans son lit Lorsqu il neige le matin Se couler un bain chaud Et oublier les heures Se faire masser le dos Puis s envoyer en l air C est prendre un peu de La beauté des petites choses Et autres gestes anodins C est d entendre ta voix C est de prendre ta main C est de voir dans tes yeux Tous ces milliers de roses C est dormir près de toi CALENDRIER DES ACTIVITÉS Mars 28, Dîner à la cabane à sucre, 12h 00 : Chalet de l érable, 20, de la Citadelle, St-Paul-d Abbostford Avril 24, Réunion des membres au Salon funéraire Girardot, rue Dufferin, 13 h 30 25, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h Mai 15, Assemblée générale des membres, Carrefour du bingo, 288 rue Bourget, à 13 h 30 30, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h Juin 27, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h Juillet 25, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h Août 29, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h Septembre 18, Réunion des membres, Carrefour du bingo, 288 rue Bourget, à 13 h 30 26, Déjeuner à la Terrasse du Parc, 9 h ef ef ef ef ef Tous les membres de l AQDR Granby sont convoqués à leur assemblée générale annuelle. Lundi, 15 mai, Carrefour du bingo, 288 rue Bourget, à 13 h 30 Projet d ordre du jour 8Rapport d activités de Affaires financières : rapports financiers, bilan et prévisions budgétaires 8Ratification des gestes posés par les administrateurs 8Présentation du plan d action Élections à trois postes Assemblée générale AVIS DE CONVOCATION 8Conférenciers: Normand Savoie et Daniel Dion d Info-crime Page 12

13 AQDR GRANBY : PROJET MÉMOIRES VIVANTES par Solanges Lauzier Le projet MÉMOIRES VIVANTES est unique, et novateur, c est une cuvée 2005", il a été présenté au Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (fédéral et provincial) en novembre Notre projet MÉ- MOIRES VIVANTES a été choisi modèle au plan national pour faire de la formation auprès d organismes communautaires. Pourquoi ce Projet? Pour se rapprocher des aînés du milieu et puiser dans leurs Mémoires l âme de leur histoire et en faire ressortir leurs connaissances, leurs valeurs, leurs expériences. L esprit du Projet est basé sur le droit des aînés à la parole, le droit à l écoute par la communauté et le droit à la visibilité. À notre époque, on sait que les aînés sont souvent oubliés, que la société les écoute peu. En ravivant la mémoire des aînés et en écoutant leurs souvenirs on met en évidence que les aînés sont dépositaires d une mémoire collective et plurielle qui contient le passé et le présent. Les aînés sont les bâtisseurs de la société. MÉMOIRES VIVAN- TES, c est un retour sur le passé qui met en lumière des parts ou- bliées d une histoire personnelle. C est un plongeon dans les racines de l identité dans le but de partager avec d autres le précieux puits de savoir des aînés. C est aussi pour faire réaliser à des aînés l importance de leur apport à la société. MÉMOIRES VIVAN- TES est un projet mobilisateur. Nous rencontrons des aînés qui ont accepté de donner une entrevue, de s y préparer en explorant leur passé pour le partager. Ces aînés ont revisité les interrogations de toujours: les moments phares d une vie, les rencontres, les tournants, les points d ancrage, les valeurs. Depuis juin 2005 à maintenant, on a réalisé une vingtaine d entrevues. Chaque entrevue est règle générale filmée, elle dure une heure. Les thèmes abordés: le chemin de vie de l enfance à l âge actuel. La trame de fond est l histoire personnelle de chaque personne. On recueille des souvenirs, des récits, des anecdotes, des contes, des légendes, des chansons, des photos, etc. On met l accent sur le fait que se raconter, c est livrer aux autres les sens qui ont marqué notre vie comme des cadeaux à transmettre aux générations qui succèdent. Les aînés rencontrés sont conscients de l importance de la transmission des valeurs aux générations qui suivent. Laisser des traces à nos descendants ou à notre entourage est un moyen de leur faire mieux comprendre qui nous sommes derrière la carapace, les apparences, le devoir, les obligations. Il y a l image projetée et celle qui existe dans les profondeurs de notre être. (Cf: Oser l aventure des mots) MÉMOIRES VIVAN- TES comprend un volet inter générationnel. Nous avons proposé à des aînés d aller rencontrer des groupes de jeunes dans des écoles pour témoigner de leurs expériences de vie et partager des souvenirs. Cette démarche permet d établir une certaine complicité jeunes et aînés. Une équipe d aînés a été formée pour réaliser les activités dans les écoles qui se dérouleront principalement en mars Pour chaque entrevue filmée, il y a une vidéocassette qui est produite. Les produits qui dériveront de ces démarches : un montage sélectif de chaque entrevue pour en extraire l essence, et un autre montage sélectif mettant l accent sur les valeurs, et les messages que les aînés aimeraient transmettre aux jeunes. Un autre produit sera un recueil de récits individuels pour laisser la trace de l histoire des aînés qui auront participé. Plusieurs étapes de travail sont à compléter. Le projet MÉMOIRES VIVANTES se terminera par une FÊTE DE LA MÉMOIRE qui aura lieu en juin prochain. Nous y convierons toutes les personnes qui auront participé de près ou de loin au projet et tous les membres de l AQDR... Le danger pour une personne qui vieillit, ce n est pas de retourner par le souvenir aux joies du jeune âge, mais de laisser le souvenir faire oublier le présent et la réalité. (RND février 2002) Volume 1 Numéro 1 Page 13

14 IN MEMORIAM Ce que l on fait dans sa vie résonne dans l éternité, Ridley Scott Ayons une pensée envers nos membres décédés durant l année : Denis Roy Lucienne Plante Marie-Claire Chrétien Ghislaine Grauls Jacqueline Avery Robert Huard Gilberte Legros Gérard Taylor Denise Senay Brodeur "La direction du journal se réserve le droit d'accepter ou de refuser les articles soumis ou, s ils sont trop longs, d'en publier des extraits seulement " Plus je vis et plus je réalise l impact de l attitude sur la vie. Pour moi, l attitude est plus importante que les faits. Elle est plus importantes que le passé, que l instruction, que l argent, que les circonstances, que ce que les autres pensent, disent ou font. Elle est plus importante que l apparence, le fait d être doué ou habilité. L ATTITUDE DÉPEND DE NOUS Elle va former ou briser une compagnie une église un foyer. Mais ce qu il y a de remarquable, c est que chaque jour nous avons le choix de l attitude à adopter. Nous ne pouvons pas changer le passé nous ne pouvons pas changer le fait que des gens agiront d une certaine façon. Nous ne pouvons pas changer l inévitable. La seule chose que nous pouvons faire, c est de jouer cette corde unique que nous possédons, et c est l attitude. Je suis convaincu que la vie est composée à 10% de ce qui m arrive et à 90% de comment j y réagis. Et il en est ainsi pour toi nous sommes en charge de nos attitudes. Charles Swindoll SOS POMPIER Saviez-vous qu il existe une entente avec le service de pompiers de la ville de Granby pour les personnes à mobilité réduite? C est un service que l AQDR a mis en place et qui permet de sauver rapidement les personnes inscrites dans le service advenant un sinistre quelconque. tion, appelez au poste de pompier, On vous fera remplir un formulaire d inscription et vous serez fiché dans l ordinateur, ce qui permettra aux pompiers de savoir que, dans votre maison, il y a quelqu un qui a besoin d aide pour sortir rapidement. Si jamais un jour quelqu'un te reproche le fait que ton travail n'est pas celui d'un professionnel, dis-toi bien que ce sont des amateurs qui ont construit l'arche de Noé Si vous êtes une personne qui avez besoin d aide en cas d évacua- Pauline Robert et que ce sont des professionnels qui ont construit le Titanic... Page 14

15 Les président(e)s à ce jour de l'aqdr Granby De gauche à droite: M. Maurice Dupuis ( ), Mme Cécile Choinière ( et ), Mme Martha Lacroix ( ), M. Marcel Rochon ( ), Mme Édith Provencher (1993); en mortaise, Mme Amélia Rodrigue ( ). LES AMITIÉS AU FIL DE LA VIE Les amis entrent dans notre vie pour une RAI- SON, une SAISON ou LA VIE ENTIÈRE. Si nous arrivons à déterminer pour chaque rencontre si nous l'avons faite pour une raison, une saison ou la vie, alors nous saurons comment réagir envers elle. Celui qui passe dans notre vie pour une RAI- SON, c'est généralement pour combler un besoin que nous exprimons (consciemment ou non). Il est là pour nous aider à traverser des difficultés, pour nous fournir des pistes ou nous guider et soutenir, pour nous aider physiquement, émotionnellement ou spirituellement. Il peut nous apparaître comme une aubaine et c'en est une! Il est là parce que nous en avons besoin. Un jour, sans que nous n'y ayons la moindre part de responsabili- té, cette relation fera ou dira quelque chose qui brisera le lien. Peutêtre...mourra-t-elle ou partira-t-elle, peut-être agira-t-elle de telle manière que nous ne pourrons continuer de cheminer à ses côtés. Ce que nous devons réaliser alors, c'est que notre besoin a été comblé, notre désir satisfait, qu'il n'y a plus de raison de cheminer ensemble et qu'il devait être temps de se séparer. Celui qui entre dans notre vie pour une SAISON, c'est parce que notre tour est venu de partager, d'évoluer ou d'apprendre. Il nous apporte un sentiment de paix ou nous fait rire. Il se peut qu'il nous fasse découvrir quelque chose de nouveau ou nous fasse faire quelque chose dont nous nous sentions incapable? Celui-là nous apporte généralement une somme immense de joies. Mais ce n'est que pour une saison... Ceux qui sont là pour la vie ENTIÈRE: ceux-là nous forgent pour la vie, nous aident à construire nos bases émotionnelles. Notre tâche est d'accepter les leçons, d'aimer et de mettre ce que nous en avons reçu et appris dans les autres relations qui émaillent notre vie. On dit que l'amour est aveugle, l'amitié, elle, est clairvoyante. MERCI DE FAIRE PARTIE DE MA VIE! Envoi postal de notre journal Peut-être êtes-vous surpris de l enveloppe dans laquelle était insérée votre journal et de la lettre incluse avec celui-ci? C est que nous avons une entente avec notre député fédéral pour un envoi payé par celui-ci puisqu il y a une entente avec Poste Canada. De cette façon, l envoi ne nous coûte pas un sou. C est bien, n est-ce pas? Volume 1 Numéro 1 Page 15

16 Cohabitation Haute-Yamaska Une condition essentielle : le désir de s entraider. Cet organisme communautaire de bienfaisance, actif depuis 2003, a pour mission de permettre le jumelage de personnes intéressées à partager leur milieu de vie, en tenant compte de leurs affinités et de leur mode de vie. Il peut arriver à un moment dans la vie où on a envie de partager une habitation avec une autre personne. On peut trouver quelqu un dans son entourage, enfants, parenté ou amis, mais ce n est pas toujours possible ou souhaité. Cohabitation Haute Yamaska veut aider les gens, aînés ou jeunes, à découvrir la meilleure personne possible qui pourrait cohabiter avec eux. Une banque de personnes intéressées est ainsi créée : d un côté les personnes qui offrent une habitation (loyer, maison) à partager, de l autre côté les personnes qui aimeraient aller habiter chez quelqu un. Après avoir étudié chaque si- tuation personnelle, grâce à des entrevues d évaluation et des visites des lieux, les intervenantes peuvent commencer à mettre en contact les recherchants, selon les critères exprimés par chacun. Au besoin, l intervenante est présente lors de la première rencontre et fait un suivi en cours de route. Si deux personnes sont vraiment tentées de cohabiter, elle leur suggère grandement de faire des essais : une fin de semaine, une semaine, deux semaines. Des rencontres amicales de groupes sont aussi organisées pour permettre aux «offrants» et aux «demandants» de se connaître et d échanger sur la façon dont ils aimeraient cohabiter. Comme l organisme est communautaire, les membres sont invités à faire connaître Cohabitation Haute-Yamaska pour grossir la banque de cohabitants et à soutenir bénévolement divers comités, comme celui de la recherche de financement ou celui du développement des structures de l organisme. Notez que le concept de cohabitation n est pas nouveau et que des organismes au Saguenay et en Outaouais l ont mis en application depuis plus de quinze ans. Nous terminons en rappelant les objectifs de Cohabitation Haute Yamaska. Réduire les coûts reliés à l habitation Permettre aux aînés autonomes de demeurer chez eux (ou dans un autre domicile) le plus longtemps possible Diminuer la solitude, l isolement, l insécurité Profiter d échange de services entre cohabitants Améliorer la qualité de vie des gens par la cohabitation Par le partage d un même lieu, vivre une consommation plus équilibrée. Lorraine Healy Nous vous invitons, membres de l AQDR Granby à ne pas hésiter à prendre plus d informations au numéro : et surtout à en parler à vos amis ou à des connaissances qui pourraient être intéressés par l expérience de la cohabitation Page 16

17 Volume 1 Numéro 1 Page 17

18 12 Pinsonneault Hélène 04 Roy Jeannine 13 Leclerc Lise 05 Desautels Micheline 13 Pérusse Marie- Hélène 14 Tardif Arthur 15 Bérubé Rita 15 Petit Gilles 16 Healy Lorraine 18 Tardif Gaétane 19 Chaussé Laure 05 Dupont Monique 05 Labonté Estelle 05 Laliberté Lucille 06 Desroches Cécile 06 Goyette Brigitte 06 Lussier Alice 06 Masse-Lapalme Gisèle 19 Laflamme Pauline 06 Petit Gaétane Avril 01 Deschênes Léonce 01 Paquette Anita 03 Rainville Hélène 04 Stone Janine 05 Cousineau Claudette 06 Leduc Roger 06 Moreno Georges 06 Roberge Juliette 06 Roy Gérard 07 Doucet Rachel 07 Jodoin Daniel 08 Vincent Émile 09 Lefebvre Paul 10 Lemay Mireille 10 Therrien Nicole 11 Boileau François 11 Cournoyer Claudette 11 Daigle Roger 12 Blouin Gertrude 12 Tremblay Gérald 14 Blouin Raoul 14 Codaire Estelle R. 15 Jacob Claudette 15 Sorel Ghislaine 17 Lagacé Danielle 18 Lamirande Hélène 19 Piette Yolande 19 Tomassini Roger 24 Daneault Martha 24 Tétreault Mireille 25 Aubé Raymonde 25 Gosselin Roselle 25 Major Jacqueline 26 Beauvais Carmen 26 Pichette Michel 27 Beaudoin Nicole 27 Berthiaume Paulette 27 Pontbriand Diane 27 St-Martin Thérèse 29 Choinière Cécile 29 Lavoie Claude 29 Loranger Jacqueline 30 Bazinet Denyse 30 Béland Jeannine- Stella 30 Harnois Simonne Mai 01 Blanchard Philippe 01 Meunier André 02 Lamothe Monique- May 02 Théberge Jean 03 Lussier Gérard 03 Robert Jean-Paul 04 Dumas Alain 05 Coderre Michel 07 Boisseau Jeannine 08 Chamberlan Jean- Paul 08 Savoie Florent 10 Tremblay Réal 11 Beauregard Thérèse 11 Désautels Paul 11 Morin Réjean 12 Aird Albert 12 Couture Adrien 12 Daudelin Robert 12 Huot Normand 12 Perreault Louise 20 Brodeur Marie 22 Drouin Johanne 22 Giard Réal 22 Ricard André 23 Lussier Réal 24 Breton Gaétan 24 Taillefer Laurent 24 Tarte Pierrette 25 Cusson Maria 26 Meunier Ernest 26 Toulouse Mariette 26 Trudel Yvon 27 Ballard Thérèse 27 Dufault Denise 27 Gagnon Jocelyne 27 Mercier Gérard 28 Blouin Gaétan 28 Dupuis Marie- Josée 28 Gagné Gilles 29 Lever Denise 30 Riendeau Germain 31 Beauvais Lyse 31 Gosselin Gabrielle 31 Paré Gisèle Juin 01 Harnois Fabienne 01 Malboeuf Jean- Jacques 02 Belval Pamélia 02 Pilon Gisèle 02 Roy Mignonne 03 Gingras Cécile 04 Choinière Magella 04 Lacoste Lina 04 Lacoste Thérèse 08 Allain Simone 08 Gagnon Colette 08 Tétreault Richard 09 Bédard Jean 09 de Senneville Lise 09 Dubé Jean-Guy 09 Moreau Gilles 10 Morin Jeanne 13 Charbonneau Gilles 13 Millette André 13 Péloquin Claude 13 Therrien Rita 15 Boucher Lucille 15 Gariépy Suzanne 16 Blanchard Léo 16 Cardinal Germaine 16 Dubé Yolande 16 Kupin Peter 16 Sorensen Clifton 18 Lacoste André 19 Beaudoin Lucienne 19 Brodeur Marguerite 20 Lévesque Alain 21 Fournier Claudette 21 Goyet Yolande 21 Monast Jean-Paul 22 Riendeau Jeannine 22 Tétreault Francine 23 Côté Jeannine 23 Lagueux Thérèse 25 Tremblay Marie- Paule 27 Trudeau Gabrielle 28 Germain Denyse 28 Simard Suzanne 29 Gaudreau Carmen Page 18

19 30 Côté Bernard 30 Gordon Gilles 30 Ménard Martial 30 Tétreault Robert Juillet 02 Cloutier Maurice 02 Lebeau Aline 03 Gagnon Marcel 04 Pelletier Diane 05 Picher Pierrette 06 Boisvert Jean- Charles 06 Côté Gisèle 07 Forand Bernard 07 Ménard Jeannette 08 Gagnon Richard 08 Thibault Jeannine 09 Martin Fleurette 10 Duquette-T. Thérèse 10 Laneuville Lily 11 Paquette Ghislaine 12 Di Carlo Assunta 12 Savard-B. Sylvianne 13 Brodeur Normand 14 Lussier Clémence 15 Caron Richard 15 Gauthier Réjeanne 16 Doyon Bernadette 16 Lambert Carmelle 16 Poulin Hélène 18 Bergeron Edmond 18 Magnone Teresa 18 Racine Camille 19 Cadorette Laurette 19 Hudon Réjean 20 Lapointe Lise 20 Sévigny Madeleine 20 Therrien Solange 22 Larocque Marcel 22 Ménard Lise 24 Lemieux Gabrielle 26 Fontaine Claire 27 De Longchamps Suzanne 27 Dion Micheline 27 Rendak Mariette 28 O'Connor Kathleen 28 Rioux Alcide 29 Blanchard Pauline 30 Beaudry Jeannette Août 01 Choinière Francine 01 Drapeau Marguerite 01 Huneault Jean- Pierre 01 Larochelle Pierrette 01 Plante Maurice 01 Tétreault Suzanne 02 Robitaille Lucille 03 Beaudoin Viateur 03 Roy Rosella 04 Lacoursière Jeannot 04 Parizeau Armand 05 Hébert Jeanne- D'Arc 06 Lauzier Solanges 06 Ruel André 07 Janvier Pierrette 08 Dion Jeanne 09 Pommier Roland 11 Mainville Cécile 11 Rocray Thérèse 12 Lagassé Raoul 12 Robitaille Gertrude 14 Garand Claire 14 Mainville Georgette 14 Pelletier Janine 16 Lussier Mimiane 18 Lacoste Francine 19 Chagnon Guy 20 Aubin Monique 20 Labrecque Lucien 20 Southière Gisèle 21 Faucher Cécile 22 Benoît Richard 22 Charbonneau Lucille 23 Desjardins Denise 23 Nicol Laurent 24 Dubé Fernande 24 Henrichon Thérèse 25 Malo André 26 Bernier Yvette 26 Tétreault Charles 27 Baribeault Claude 27 Benz Kurt 27 Koch Lily 28 Phaneuf Mireille 29 Bisaillon Jacqueline 29 Pichette Odette 30 Authier Thérèse 30 Laplante Gérald 31 Carreau Anita 31 Guertin Gérald 31 Lavigne-Caron Hélène Septembre 01 Bergeron Irène 01 Blais-Gagnon Patricia 01 Boyer Gérald 01 Germain Denise 01 Ménard Mario 01 Tadros Zarif 01 Thellen Estelle 02 Dupéré Narcisse 02 Goulet Nicole 02 Tardif Gisèle 03 Claeys Francine 03 Massey Lucille 04 Nantel Suzanne 05 Catudal Marcel 05 Traversy Hélène 05 Vaudry Richard 06 Lauzon Hubert 07 Angers Lucille G. 07 Choquette Fernand 07 Daniel Gisèle 08 Bessette Rita 09 Maynard Germain 10 Aubin Suzanne 10 Laflamme André 10 Rathé Monique 11 Lavoie Marie-Lise 12 Dulude Claire 13 Fortin Loretta 14 Choquette Lise 14 Fournier Salomé 14 L'Heureux Carmen 16 Aubé Gérard 16 Bérard Luce 16 Mongeau Armand 17 Aubé Jacqueline 17 Côté Gaétane 18 Lapalme Richard 18 Lemieux Jeannine 19 Carrière Fernand 19 Faucher Charles- Édouard 19 Lacroix Yvon 20 Coutu Marie 20 Morin Suzelle 22 Bocconcello Giuseppina 22 Lacroix Rollande 22 Lalumière Denise 23 Coderre Lucie 23 Laflamme Jean-Guy (abbé) 23 Simard Céline 24 Bouchard Rollande 24 Leduc Monique 24 Pfister Thomas 25 Roy Marie-Claire 27 Foisy Denise 27 Meunier Claude 28 Allard Marie- Claire 28 Catudal Micheline 28 Daigneault Jeannine 29 Gaucher Thérèse 29 Hébert Ronald 30 Lapointe Camille Volume 1 Numéro 1 Page 19

20 Mot de notre président provincial À titre de président provincial, il me fait énormément plaisir de participer au premier journal de Granby. Tout d abord un rappel historique de l Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR). Le 1 er mai 1979, notre association provinciale est née en obtenant ses lettres patentes selon la 3 e partie de la Loi des compagnies. Comme mission officielle, l Association s est donnée la défense collective des droits des aînés et les activités sociopolitiques en constituent les démarches fondamentales. Les prises de position de l AQDR s inscrivent dans toutes les problématiques qui concernent les personnes de 50 ans et plus : régimes de pension, revenu, logement, sécurité, violence, âgisme, exclusion sociale, santé, soins à domicile, médication, transport en commun et collectif, eutha- nasie, vie quotidienne et sociale. Le principe de base est le respect et la dignité des personnes aînées. Au Québec, la situation démographique et le vieillissement de la population nous interpellent au plus haut point. En conséquence, les questions de soutien, de soins et de maintien à domicile, d hébergement, de pauvreté et la problématique des médicaments, la poli toxicomanie constituent des points majeurs. Depuis quelques années, l AQDR a pris beaucoup d ampleur. Nous comptons actuellement 45 sections et membres. Nous sommes intervenus dans plusieurs dossiers et produit quelques Mémoires dont celui concernant la Loi 83 sur l accréditation des résidences privées d hébergement, les médicaments, la Loi sur la pauvreté. Avec la Section de Granby, nous avons collaboré au Mémoire sur le Patrimoine religieux et sur celui concernant les Critères sociaux sanitaires. En terminant, je peux affirmer que l AQDR Granby est une section très active qui travaille pour ses aînés. Henri Salembier Président de l AQDR provinciale Le Cœur d une Maman Le cœur d une maman Est plus vaste qu un océan. C est un sanctuaire d amour, Peu importe où l on se trouve. Il répand sur ses enfants Le calme et la paix en tout temps. Lorsqu au long des chemins de la vie Nos pas loin d elle nous ont conduits. Nous cueillons au fil des jours Tous les fruits de son amour; Car une maman, en plus d une grande tendresse, Possède en elle la clef de nos détresses. Elle sait nous inculquer avec les années Toutes ces valeurs que Dieu nous a données. Merci cœur de maman De nous aimer autant. Marie-Lise Lavoie Page 20

Unité pastorale St-Bernardin et St-Joachim Messes du 6 au 21 février 2016

Unité pastorale St-Bernardin et St-Joachim Messes du 6 au 21 février 2016 Unité pastorale St-Bernardin et St-Joachim Messes du 6 au 21 février 2016 SAMEDI 6 février : SAINT PAUL MIKI ET SES COMPAGNONS (rouge) St-Bernardin, 16:30 Famille Dorilé Coté - Famille Léo Côté 16:30 Famille

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

Réunion des membres. Dîners Parle Parle, Jase Jase

Réunion des membres. Dîners Parle Parle, Jase Jase Dîners Parle Parle, Jase Jase Le mercredi 15 avril, Casa Grecque, 5787 Sherbrooke Est Le mercredi 13 mai, Ottavio, 6880, Jean-Talon Est Le mercredi 10 juin, Ô Asie, 7060, Sherbrooke Est Le mercredi 15

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

LE MOMENT REVE DE LA FETE!

LE MOMENT REVE DE LA FETE! LE MOMENT REVE DE LA FETE! Texte : Jody Nyasha Warner Illustrations : Irene Angelopoulos et Christopher Felske Le COPA offre une expertise, des formations et des ressources novatrices. Le Centre ontarien

Plus en détail

MARCHE MONDIALE DES FEMMES

MARCHE MONDIALE DES FEMMES RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS - RETOURS MARCHE MONDIALE DES FEMMES Pour clôturer la Marche mondiale des Femmes, nous étions plus de 10,000 personnes à y participer (femmes,

Plus en détail

De gauche à droite : Ernest Labranche, Georgette Roy, Lisette V.-Painchaud, Adrienne Gagné, René Leduc, Denise Ouellet et Hughes Lansac.

De gauche à droite : Ernest Labranche, Georgette Roy, Lisette V.-Painchaud, Adrienne Gagné, René Leduc, Denise Ouellet et Hughes Lansac. Conseil d administration Des hommages ont été rendus à la présidente sortante, Marielle Lemieux, représentante de Saint-Magloire ainsi qu à Lauréanne Dion, représentante de Saint-François-de-l île-d Orléans,

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20)

Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20) Prenez courage vous êtes des pierres vivantes «Allez donc! De toutes les nations, faites des disciples.» (Matthieu 28, 16-20) Le retour du Seigneur vers le Père contient nécessairement la mission des disciples.

Plus en détail

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement!

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement! Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés Squatec Saint-Michel-du- Ma famille mon environnement! Ce document a été produit en septembre 2013 par la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec

Plus en détail

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00

APRES-INRS. Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 APRES-INRS Compte rendu du 23 e Conseil d administration Tenu vendredi, le 30 avril 2010 à 10h00 Local 4412 de l Édifice INRS à Québec et Local G-09 de l Édifice 18 au Campus de l IAF à Laval Étaient présents

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014

PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014 PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014 (Message : MO répond à des besoins concrets que le réseau seul ne peut combler : un toit, un support à la reconstruction MO est une ressource complémentaire

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer!

POUR UN SORTIE D. Parents, vous avez un rôle à jouer! E POUR UN E SORTIE D E L B A I L B INOU Parents, vous avez un rôle à jouer! LE DES FINISSANTS DE VOTRE ADO ARRIVE ENFIN. C EST UN ÉVÉNEMENT UNIQUE POUR SOULIGNER LA FIN DE SON SECONDAIRE ET TOUS LES EFFORTS

Plus en détail

MADA. Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac

MADA. Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac MADA Municipalité Amie Des Aînés De Tadoussac MADA 2013 Introduction Suite au succès et à l importance d une politique familiale, la municipalité de Tadoussac désire maintenant améliorer la qualité de

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien Infos de chez-nous! Juin 2014 Sommaire 1-Un bel été pour tous -Des années de fidélité 2-Des gens bien de chez nous 3-Gala reconnaissance 2014 4-Journée des préposées et des infirmières -Recrutement Un

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications Revue de presse Période de janvier à mai 2012 Direction du Financement et des communications Table des matières 1. Rapport médias pages 2 et 3 2. Coupures de presse pages 4 à 33 Journal de Québec (25 ans)

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

CONGRÈS DE ST-AGAPIT 15, 16 ET 17 MAI 2009 MOT DE LA PRÉSIDENTE

CONGRÈS DE ST-AGAPIT 15, 16 ET 17 MAI 2009 MOT DE LA PRÉSIDENTE SOMMAIRE Mot du président ------------------------ 2 Anniversaires ---------------------------- 3 La matinée des étoiles ----------------- 3 Souper du samedi ----------------------- 5 Conseil administratif

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

LE PLAN D INTERVENTION

LE PLAN D INTERVENTION LE PLAN D INTERVENTION SCOLAIRE Des moyens pour s y préparer Quel est mon rôle dans la rencontre? Quels sont mes droits et ceux de mon enfant dans le milieu scolaire? «La nature crée des différences, la

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE

BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE Édition spéciale Avril 2015 Expéditeur Municipalité de Saint-Ambroise 330, rue Gagnon St-Ambroise (QC) G7P 2P9 BULLETIN D INFORMATION DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-AMBROISE Commission des loisirs, de la

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Historique District 89-18 Cap de la Madeleine

Historique District 89-18 Cap de la Madeleine Historique District 89-18 Cap de la Madeleine 1980-1981 1980 Maurice H. Clément B. André M. 1981 Claude G Michelle S. 1982-1983 1982 André M. 1982 Claude G. Lazare M. 1983 Pierre S. 1983 Gilles R. John

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

2015-2016. Une Résidence de Prestige à Sainte-Julie. Club FADOQ Sainte-Julie. Conseil d Administration. 1570 rue Saint Louis, Sainte-Julie

2015-2016. Une Résidence de Prestige à Sainte-Julie. Club FADOQ Sainte-Julie. Conseil d Administration. 1570 rue Saint Louis, Sainte-Julie Une Résidence de Prestige à Sainte-Julie 2015-2016 Club FADOQ Sainte-Julie 1570 rue Saint Louis, Sainte-Julie 450-649-6845 Accueille les personnes autonomes et semi autonomes Michelle D. Guérin Secrétaire

Plus en détail

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques

Liste des gagnants des jeux régionaux 2015 8 mai 2015, salon de quilles à Lavaltrie Argent. FADOQ-St-Jacques Petites quilles avec handicap Petites quilles sans handicap Dards Course à pied 5 km Marche rapide 3 km Marche prédiction en équipe 4 km Marche prédiction individuel 1 km Baseball poche FADOQ- Mandeville

Plus en détail

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant.

mort Nous les femmes, nous ne craignons pas la mort, c est là qu arrive enfin le baiser du Prince Charmant. Luxe L amour se fiche du luxe. Quand on aime, on vit d amour et d eau fraîche. C est mon cas. Je n ai pas besoin qu il vienne me chercher avec une voiture décapotable au bureau, ni qu il m offre une bague

Plus en détail

Le livre dont vous êtes les héros

Le livre dont vous êtes les héros Journal d un petit trésor qui grandit Mamie et MOI Papi, Le livre dont vous êtes les héros Toujours, je veillerai sur toi Journal d un petit trésor qui grandit Le livre dont vous êtes les héros Gilles

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Merci beaucoup pour ces dons à la Maison de la Famille!

Merci beaucoup pour ces dons à la Maison de la Famille! Infolettre Janvier, Février et Mars 2014 Mission de la Maison de la Famille : Accompagner et supporter les parents et les enfants dans l accomplissement de leurs rôles favorisant le mieux-être des familles.

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Conférences & soirées thématiques Pour agrémenter votre saison d automne, hiver, printemps Dans un ambiance chaleureuse, conviviale, vue sur le fleuve en plein coeur

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année

Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Document d informations destiné aux parents et aux élèves de 6 e année Pour l inscription et la rentrée de septembre 2012 Aux parents des élèves de 6 e année Bonjour! Aujourd hui, nous avons visité la

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Le pardon en famille

Le pardon en famille Commission diocésaine de l Eveil à la foi Diocèse d Annecy- Val d Arly Janvier 2016 Le pardon en famille Le pape François a ouvert le 08 décembre 2015 «l Année Sainte de la Miséricorde». Ce «Jubilé de

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999 En éducation des adultes, QUI GAGNE QUOI? Vers des conditions gagnantes pour tous. e Colloque annuel de l Association canadienne d éducation des adultes des universités de langue française 16-17 novembe

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

RAPPORT COMITÉ COTE 100

RAPPORT COMITÉ COTE 100 RAPPORT COMITÉ COTE 100 Mardi, le 17 février 2015, Réjean Thibeault, Michel Dorval et Karo Ouellet ont rencontré M. Borduas attaché politique du cabinet des ministres du MERN. Celui-ci gère l utilisation

Plus en détail

Assemblée générale de Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska Tenue le mardi 12 juin 2012 au restaurant Lussier à 8 h 00

Assemblée générale de Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska Tenue le mardi 12 juin 2012 au restaurant Lussier à 8 h 00 Assemblée générale de Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska Tenue le mardi 12 juin 2012 au restaurant Lussier à 8 h 00 Étaient présentes les personnes suivantes: Jean Brouillette Martine Brouillard Elyse

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006 Jeudi 17 h Accueil et inscription 19 h Mot d ouverture par M. Denis Lalumière, directeur général du CSSS-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke 19 h 05 Bilan et perspectives : Le point de vue

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Guide d études en formation à distance

Guide d études en formation à distance Guide d études en formation à distance Amos, le 16 mars 2010 Présentation de la formation à distance Le Centre de formation générale Le Macadam est fier de vous présenter le service de la formation à distance.

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

MOT DE L APPUI OUTAOUAIS

MOT DE L APPUI OUTAOUAIS Région Outaouais WWW.LAPPUI.ORG INFO-AIDANT : 1 855 8 LAPPUI (852-7784) WWW.LAPPUIOUTAOUAIS.ORG SOMMAIRE À la une p. 2 Coups de cœur p. 3 Le programme PAVRE p. 4 Des intervenants qui vous tendent la main

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

Vaudreuil-Soulanges.TV

Vaudreuil-Soulanges.TV Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton HORAIRE BIBLIOTHÈQUE lundi soir de 18h30 à 20h30 samedi avant-midi de 9h30 à 11h00 Prochaine séance du conseil: 10 avril 2012 Mot de

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail