Récupération eau de pluie artisans installateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Récupération eau de pluie artisans installateurs"

Transcription

1 Récupération d eau de pluie Artisans installateurs 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments et de différents sites Internet (www.eaureunion.fr, Qualipluie.com). PREAMBULE Cette note de veille réglementaire concerne toutes les entreprises artisanales qui souhaitent se spécialiser dans l installation d ouvrages de récupération d eau de pluie. L objectif est de présenter les équipements obligatoires d une installation de récupération d eau de pluie, quelques principes de dimensionnement, ainsi que la marque Qualipluie. 1

2 Composants d une installation Le captage Il est à considérer comme surface de captage ou surface de récupération, la projection verticale au sol de la toiture, c'est à dire la superficie au sol de la maison et des débords de toits. La pente ne doit pas être considérée puisque l'eau de pluie ne tombe que sur un axe plus ou moins horizontal. Certains matériaux ne sont pas indiqués pour l'usage concerné, à savoir aluminium, cuivre, plomb, bardeaux goudronnés, bardeaux de bois (relargage possible de tanins et huiles essentielles), toitures végétales, etc. En ce qui concerne les gouttières et descentes, les conduites en zinc et PVC sont adaptées à la récupération d eau de pluie. Les conduites en plomb, cuivre et aluminium sont à éviter. Une pré-filtration (en général < 5 mm) Ce type de dispositif constitue une première filtration grossière, empêchant la pénétration d objets (feuilles, débris végétaux, etc.) et l obstruction de la descente de l eau vers la cuve. Différents systèmes de pré-filtration existent : pré-filtres en descente de gouttières, préfiltre enterrées et autonettoyants, pré-filtres enterrés à paniers, préfiltre internes autonettoyants (à placer dans la citerne), etc. Exemple de pré-filtration : préfiltre en descente de gouttière Source : ec-eau-logis.over-blog.net Une filtration pour les usages intérieurs (< 1 mm) Pour les usages intérieurs, un dispositif de filtration inférieure ou égale à 1 millimètre doit être mis en place en amont de la cuve, afin de limiter la formation de dépôts au niveau du stockage. L'objectif de la filtration est d obtenir une qualité d eau adaptée aux différents usages autorisés (lavage des sols, lave-linge, évacuation des excrétas ). Dispositif de stockage (cuve en béton ou polyéthylène, enterrée ou aérienne) : Exemple de filtre cartouche à sédiments Source : ec-eau-logis.over-blog.net Les cuves destinées au stockage de l eau de pluie doivent être : Etanches ; Equipées d une arrivée d eau et d un Résistantes à des variations de système de trop plein muni d un clapet anti remplissage ; retour ; Non translucides ; Vidangeables ; Fermées par un couvercle solide et sécurisé ; Nettoyables intégralement par un accès manuel en tout point de paroi. Comportant un dispositif d aération muni d une grille anti-moustiques ; 2

3 En cas d'usage des eaux de pluie ainsi collectées à l'intérieur des habitations, les éléments complémentaires suivants doivent être rajoutés : Une pompe (immergée ou de surface) ou un surpresseur, d'une puissance inférieure à 1 kilowatt ; Un système de disconnexion : tout raccordement, qu il soit temporaire ou permanent, du réseau d eau de pluie avec le réseau de distribution d eau destinée à la consommation humaine est interdit. Néanmoins, pour satisfaire les besoins lorsque le réservoir de stockage d eau de pluie est vide, l appoint en eau du système de distribution d eau de pluie depuis le réseau de distribution d eau destinée à la consommation humaine est assuré par un système de disconnexion par surverse totale, installé de manière permanente. Plaques de signalisation qui comportent la mention " eau non potable " et pictogrammes, au niveau des canalisations et des points de soutirage ; Un compteur. ATTENTION : les systèmes réhabilités (anciens futs de stockage de peinture, d essence, de phytosanitaires ou autres produits chimiques, etc.) ne sont pas autorisés. Les cuves de récupération d eau de pluie doivent être exclusivement prévues à cet effet. Robinet de soutirage verrouillable (qui ne peut être ouvert qu à l aide d un outil spécifique) ; Système d évacuation des trop-pleins : soit un système de dérivation des eaux de pluie sur une descente de gouttières, soit un regard rassemblant l'intégralité des eaux récupérées. Cuve aérienne Cuve enterrée Regard eau pluviale Regard eau pluviale 3

4 Dimensionnement d une installation Etape 1 : Définir ses besoins journaliers en eau en fonction des usages Les consommations moyennes en eau sont variables selon les régions, les climats, les habitats ou encore les modes de vie. Les besoins en eau doivent donc être estimés au cas par cas, en intégrant les utilisations envisagées et les fréquences d usage. Le tableau ci-dessous présente quelques exemples de consommations d eau par rapport aux opérations associées. Opération Nettoyage de voiture au tuyau d eau Nettoyage de voiture au seau et l éponge Consommations par opération Fréquence Consommations journalières (en L/jour) 100 litres / voiture 1 fois / mois 3,3 litres / jour 50 litres / voiture 1 fois / par mois 1,67 litre / jour Arrosage de jardin 15 litres / m 2 de jardin 100 m 2 / 2 jours 750 litres /jours Chasse d eau des WC simple commande Chasse d eau des WC double commande 10 litres 4 fois / jour / personne 40 litres /jour / personne 5 litres 4 fois / jour / personne 20 litres / jour / personne Lave linge 30 litres 1 lave linge / 2 jours 15 litres / jour Etape 2 : Connaître la quantité de pluies qui tombe localement Un dimensionnement fiable requiert des données sur un secteur géographique restreint et sur une période précise. Les précipitations locales (en millimètres de pluie par an) peuvent être récupérées auprès de Météo France. Il est conseillé de prendre connaissance des périodes de sécheresse exceptionnelles. Etape 3 : Évaluer la surface de toiture Le toit permet le captage de l eau de pluie. La surface du toit correspond à la surface au sol du bâtiment augmentée du dépassement de toiture. Elle est donc indépendante de la forme et de l inclinaison du toit. Etape 4 : Estimer le volume d eau récupérable annuellement Le volume d eau récupérable par an est obtenu en multipliant la surface de la toiture du bâtiment par la pluviométrie locale. Volume eau récupérable (en L/an)= Surface toiture (en m 2 ) x Pluviométrie (en L/m 2 /an) x Coefficient de perte Remarque : 1 mm d eau de pluie équivaut à 1 litre/m 2 de surface. 4

5 En fonction des types de couverture, des coefficients de perte peuvent être appliqués afin d affiner les calculs. Le type de couverture Coefficient de perte Toit en matière dure (tuile, ardoise, ) en pente 0,9 Toit ondulé en pente 0,8 Toit plat 0,6 Etape 5 : Estimer la dimension de la cuve Le volume de la cuve est obtenu en multipliant le volume d eau récupérable par le nombre de jours de réserve souhaité par an (21 jours par exemple). Le fait de diviser par 365 permet le passage des jours en année. Volume cuve (en L) = (21 jours / 365 jours) x Volume eau récupérable (en L/an) Marque Qualipluie QUALIPLUIE est une marque, c'est-à-dire que son champ d action est commercial. Il ne s agit pas d un label de qualité ou d une qualification. En revanche, comme ces autres approches qualitatives, qualité et compétence sont indispensables pour être reconnu «artisan QUALIPLUIE» et bénéficier du droit d usage. Un artisan qui dispose du droit d usage de la marque QUALIPLUIE est reconnu comme un professionnel de la récupération des eaux de pluie. Le site internet QUALIPLUIE référence l ensemble des adhérents et met en valeur la compétence de ces entreprises, une reconnaissance auprès des institutions et une présence sur les salons professionnels (www.qualipluie.com). Tout artisan qui souhaite accéder à la marque Qualipluie doit : Justifier d une formation à l installation de systèmes de récupération des eaux de pluie conforme au cahier des charges d Essor Durable ; Et/ou justifier, par les récépissés de chantier, d une expérience d au moins trois installations durant les trois dernières années ; Remplir le dossier d attribution et joindre toutes les pièces justificatives. Un artisan QUALIPLUIE bénéficie d un ensemble de documents de communication tels que des brochures, des autocollants ou l utilisation du logo sur ses devis. Frais de dossier 75 Redevance annuelle pour droit d usage de la marque 750 La redevance annuelle est ramenée à 500 pour les entreprises adhérentes à la CNATP (Chambre Nationale de l'artisanat des Travaux Publics et du Paysage) ou à la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment). 5

Plan de l intervention

Plan de l intervention Récupération de l eau de pluie : Quels rôles pour la collectivité? 1. Suivi & contrôle des installations privatives, 1.1. Les prescriptions techniques, Plan de l intervention 1.2. Le contrôle des installations

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Préface p. 3 1. Le cadre réglementaire p. 4 2. Le champ d application p. 5 3. Les avantages p. 5 4. Le principe de conception p. 6 5. Le dimensionnement

Plus en détail

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail

Descriptions techniques des interventions à la parcelle

Descriptions techniques des interventions à la parcelle Descriptions techniques des interventions à la parcelle Dans le cadre de stockage suivi d une infiltration ou stockage et réutilisation mises en œuvre à la parcelle, le réservoir souterrain concerne essentiellement

Plus en détail

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS!

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS! NON AU GASPILLAGE! Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles

Plus en détail

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com CUVES NARO Français www.rotoplast.com CUVES NARO BASIC La version de base se compose d une cuve à enterrer et 3 joints préinstallés (pour la sortie, l entrée et le trop-plein). Cette version de base peut

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Les usages domestiques de l eau usages alimentaires : boisson, préparation

Plus en détail

CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis

CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis Modifié par Arrêté du 30 décembre 2011 - art. 1 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie Les differents systemes de recuperation d'eau de pluie Selon l utilisation que vous en faites, vous pouvez avoir un circuit uniquement pour l usage

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 5 B-18-07 N 96 du 3 AOÛT 2007 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENT DE L HABITATION PRINCIPALE EN FAVEUR DES ECONOMIES

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

Une Large gamme de citernes

Une Large gamme de citernes Edition 09-2009 Une Large gamme de citernes Citernes Polyéthylène HD Traité anti UV Hors sol Utilisation: Récupération et stockage d ea réclamer à votre vendeur les dif Pour la maison CITERNES horizontales

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Récupérez l eau de pluie et faites des économies... des solutions simples pour votre maison et votre jardin Aquality France L EAU POTABLE UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE Plus de 97%

Plus en détail

Filtre Eau de pluie AWD

Filtre Eau de pluie AWD Filtre Eau de pluie AWD Références F11049, F11 50 (incl. couvercle), F1105, F11054, F11055, F11056, F11057, F11058 & F11059. Types d applications: Système de récupération d eau de pluie avec évacuation.

Plus en détail

La citerne d eau de pluie

La citerne d eau de pluie La citerne d eau de pluie Soirée d information Confédération Construction 20.05.2010 Liesbeth Vos CSTC liesbeth.vos@bbri.be Guidance Technologique Bruxelloise: http://www.cstc.be/go/gt-batimentdurable

Plus en détail

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005 Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Normalisation et documents de référence Plan de la séquence 1. Comment doit-on

Plus en détail

LA RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES cuves enterrées

LA RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES cuves enterrées La récupération d eau de pluie est aujourd hui un marché en expansion. Cependant, les aspects sanitaires liés à ce type d installation impliquent une réglementation rigoureuse : contrairement à ce qu il

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

Eau de pluie. Cuves de stockage. Une technologie d'avance pour l'environnement

Eau de pluie. Cuves de stockage. Une technologie d'avance pour l'environnement Eau de pluie Cuves de stockage Une technologie d'avance pour l'environnement Depuis 40 ans ROTO est un fabricant de produits en matière plastique. Nos produits sont le résultats du savoir-faire de ses

Plus en détail

Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat

Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat Crédit d impôt sur le revenu Dépenses et travaux liés à l énergie dans l habitat Mise à jour le 20/12/2007 Le crédit d impôt est une forme d incitation fiscale : il permet au contribuable imposable ou

Plus en détail

LE STOCKAGE. Une gamme de solutions complètes et techniques pour le stockage et l utilisation de l eau de pluie. AVANTAGES DE LA CUVE ENTERRÉE?

LE STOCKAGE. Une gamme de solutions complètes et techniques pour le stockage et l utilisation de l eau de pluie. AVANTAGES DE LA CUVE ENTERRÉE? 24Pages-Pack'eau+_Mise en page 1 11/05/12 10:23 Page1 u a e k c a P n o i t a r é p u c é r e i la u l p e d x u a des e L eau, indispensable à la vie, est une ressource fragile menacée par le réchauffement

Plus en détail

BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie

BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie La gestion responsable des eaux pluviales : UNE SOLUTION ACTUELLE POUR UN AVENIR DURABLE L eau est une ressource essentielle à toute forme de vie sur Terre.

Plus en détail

Eau pluviale ou eau de pluie?

Eau pluviale ou eau de pluie? Récupération et utilisation de l eau de pluie : Réalités et perspectives Eau pluviale ou eau de pluie? Eau de pluie : Eau issue des précipitations atmosphériques non encore chargée de matières de surface.

Plus en détail

RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE

RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE Seulement 0, 3% de l'eau consommable de la planète disponible, bouleversement climatique, prix de l'eau potable en augmentation Les arguments ne manquent pour valoriser

Plus en détail

Citernes. Dans une goutte d eau EN BREF. Une citerne est un grand réservoir d eau destinée à une utilisation domestique.

Citernes. Dans une goutte d eau EN BREF. Une citerne est un grand réservoir d eau destinée à une utilisation domestique. EN BREF Dans une goutte d eau Citernes Une citerne est un grand réservoir d eau destinée à une utilisation domestique. Les citernes peuvent être remplies par un transporteur d eau potable ou avec de l

Plus en détail

INTRO. Comment installer un récupérateur d eau de pluie enterré? NIVEAU DE

INTRO. Comment installer un récupérateur d eau de pluie enterré? NIVEAU DE Comment installer un récupérateur d eau de pluie enterré? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Une pelleteuse et grue de location Une pelle Une pioche Un

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Patrick Haubrechts haubrechtsp@bluewin.ch L écologie n est ni une doctrine, ni une idéologie, c est une pratique. Page 1 de 15. recupeau.doc Modifié 16.11.2006

Plus en détail

Réservoirs de récupération d'eau de pluie... TWINBLOC, réservoirs d'eau de pluie plats enterrés

Réservoirs de récupération d'eau de pluie... TWINBLOC, réservoirs d'eau de pluie plats enterrés Réservoirs de récupération d'eau de pluie... TWINBLOC, réservoirs d'eau de pluie plats enterrés... Récupérer l'eau de pluie... pour un usage domestique et pour le jardin Réservoir Twinbloc Réservoir classique

Plus en détail

Systèmes d utilisation de l eau de pluie dans le bâtiment Règles et bonnes pratiques à l attention des installateurs

Systèmes d utilisation de l eau de pluie dans le bâtiment Règles et bonnes pratiques à l attention des installateurs Systèmes d utilisation de l eau de pluie dans le bâtiment Règles et bonnes pratiques à l attention des installateurs Sommaire PARTIE 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET FINANCIERS 4 1. 1. Aspects réglementaires

Plus en détail

EAUX DE PLUIE. STOCKAGE ET RÉGULATION : Cuves plates enterrées 2500, 5000 et 7500 litres : Solution compacte facile à mettre en œuvre!

EAUX DE PLUIE. STOCKAGE ET RÉGULATION : Cuves plates enterrées 2500, 5000 et 7500 litres : Solution compacte facile à mettre en œuvre! EAUX DE PLUIE EP68 - XXVI Novembre 2014 Solutions enterrées et aériennes, périphériques et accessoires pour la récupération, le traitement, la régulation et la réutilisation des eaux de pluie FABRICATION

Plus en détail

Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015

Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015 Récupération des eaux de pluie Confédération de la Construction 20 janvier 2015 L. Vos Laboratoire Techniques de l eau liesbeth.vos@bbri.be Avec le soutien de l Antenne-Normes H2O & Toitures (www.normes.be)

Plus en détail

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2.1 PLACEMENT AU SABLE STABILISE (RONDE) D E G A C F (1) VOLUME A C D E F G Kg SP/RW 1.000 L 1.260 1.015 500 1.085 110 1.065 30 SP/RW 1.500 L 1.570

Plus en détail

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Service Technique Tél : 32 50 23-219 L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Demande d octroi d un subside pour la mise en place d une infrastructure de collecte des eaux de pluie D e m a n d e u r

Plus en détail

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC Hassan KEDDAL Le cadre: Un partenariat TARGA- aide/ MATEE L objectif: faire émerger dans notre pays une culture «éco-citoyenne» qui contribuerait à la gestion

Plus en détail

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie l'épuration en action Page 1 Table des matières Introduction... 3 Pourquoi récupérer l eau de pluie... 4 Comment se répartit notre

Plus en détail

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS)

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) INTRODUCTION Cette fiche a été rédigée par l équipe technique du CREPA CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) Un impluvium est un système de captage des eaux de pluie, composé de : - 1 toiture

Plus en détail

récupéo-master Gestionnaire d eau de pluie pour applications collectives 50 Hz PLAGES D UTILISATION

récupéo-master Gestionnaire d eau de pluie pour applications collectives 50 Hz PLAGES D UTILISATION PLAGES D UTILISATION Débit max. : 16 m 3 /h HMT max. : Pression de service Master L : 58 m max. 8 bar Pression de service Master XL : max. 10 bar Hauteur d aspiration max. : 8 m* Température d eau max.

Plus en détail

CUVES ET DISTRIBUTION

CUVES ET DISTRIBUTION CUVES ET DISTRIBUTION CUVE DE STOCKAGE ESSENCE CUVE DE STOCKAGE GASOIL CUVE DE STOCKAGE AUTRES FLUIDES CUVE SUR MESURE PLATEFORME MOBILE DE STOCKAGE FLUIDES ÉQUIPEMENTS COMPLÉMENTAIRES LÉGENDE PICTOGRAMME

Plus en détail

1. LE CREDIT D IMPOT ECONOMIES D ENERGIE

1. LE CREDIT D IMPOT ECONOMIES D ENERGIE Titre : - CREDIT D IMPOT ECONOMIES D ENERGIE - PRET A TAUX ZERO (PTZ) Référence : Date : IP-Bat 09 001 03.2009 1. LE CREDIT D IMPOT ECONOMIES D ENERGIE La loi de Finances 2009 (loi 2008-1425 du 27/12/2008)

Plus en détail

Cuves de récupération d eau équipées à usage domestique

Cuves de récupération d eau équipées à usage domestique stockage enterré Cuves de récupération d eau équipées à usage domestique Fabrication 15ans française Modèle avec pompe (en option) Les équipements de série Descriptif > Cuves en polyéthylène avec anneaux

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

GLOBUS NUES Récupération et stockage d'eau

GLOBUS NUES Récupération et stockage d'eau CUVES à ENTERRER GLOBUS NUES Récupération et stockage d'eau 1 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES Avec de l eau de récupération (eaux de pluie, de source ), vous pouvez économiser jusqu à 50 % de votre consommation

Plus en détail

Opluvia, qui sommes-nous?

Opluvia, qui sommes-nous? CLEANTUESDAY Nord-Pas-de-Calais 06 mars 2013 Opluvia, qui sommes-nous? Notre métier: spécialiste des installations de récupération et de valorisation de l eau de pluie Notre activité: Distribution de produits

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

Exemple d'utilisation des fiches

Exemple d'utilisation des fiches Exemple d'utilisation des fiches Des étudiants de l'ecole Nationale Supérieur d'ingénieurs de Limoges (ENSIL) ont appliqués la méthode de calculs proposée à un exemple concret. Les caractéristiques de

Plus en détail

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1 Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1) Le Cycle de l eau 2) La Récupération de

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/5 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES Date d application : 01 juillet 2015 2/5

Plus en détail

CITERNES SOUPLES EN EPDM Une innovation FLEXIRUB

CITERNES SOUPLES EN EPDM Une innovation FLEXIRUB CITERNES SOUPLES EN EPDM Une innovation FLEXIRUB La nouvelle génération de citernes souples ultra-résistantes SOLIDITé LégèRETé élasticité LONgévITé 1 Citernes souples en EPDM : une exclusivité Flexirub

Plus en détail

L utilisation des eaux non potables

L utilisation des eaux non potables L utilisation des eaux non potables Cadre juridique et retours d expériences dans le Val-de-Marne Ce document est un extrait du rapport présentant les résultats d une étude menée de juillet à novembre

Plus en détail

La récupération des eaux pluviales

La récupération des eaux pluviales La récupération des eaux pluviales motralec 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 95223 HERBLAY CEDEX Tel. : 01.39.97.65.10 / Fax. : 01.39.97.68.48 Demande de prix par e-mail : service-commercial@motralec.com

Plus en détail

Eau, gestion et valorisation

Eau, gestion et valorisation Eau, gestion et valorisation plantasion Vision d une ville verte par une école du paysage Florian BURKHARD Johanna VOIBLET Année académique 2015-2016 Organisé par Eric Amos, Christian Betti & Sonia Rosello

Plus en détail

Pack eau. la récupération des eaux de pluie

Pack eau. la récupération des eaux de pluie Pack eau la récupération des eaux de pluie Sommaire pages 1 4-11 LA RÉTENTION 6 Pack eau rétention, gamme polyéthylène 8 Pack eau rétention, gamme béton 10 Pack eau rétention, gamme polyester 2 12-19 LE

Plus en détail

Eau de pluie : une solution durable!

Eau de pluie : une solution durable! Eau de pluie : une solution durable! L eau de pluie est à l origine de bonne qualité. Cette qualité diminue cependant au contact des substances qui se trouvent en suspension dans l air, posées sur les

Plus en détail

de traitement et de recyclage des eaux

de traitement et de recyclage des eaux WWW.NISKAE.FR Station de traitement et de recyclage des eaux SW1000 - Débit 1000L/H SIMPLICITE DE FONCTIONNEMENT ET D ENTRETIEN - Coagulation, floculation et décantation Station de traitement et de recyclage

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base :

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base : VOTRE MAISON La collecte et l utilisation de l eau de pluie à la maison La collecte de l eau de pluie et le stockage à des fins d utilisation ultérieure est une pratique ancienne. On y a toujours recours

Plus en détail

Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org. POLLUTEC Paris, 2 décembre 2009

Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org. POLLUTEC Paris, 2 décembre 2009 Norme Française (NF) «Systèmes de récupération de l eau de pluie pour son utilisation à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiment» PR NF P16-005 Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org

Plus en détail

Citernes souples pour le stockage des eaux de récupération d eau de pluie

Citernes souples pour le stockage des eaux de récupération d eau de pluie Citernes souples pour le stockage des eaux de récupération d eau de pluie Nous proposons 2 gammes de citernes : Gamme citernes CLASSIQUES : Réalisées en tissu technique : Tissage 100% polyester haute résistance

Plus en détail

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS!

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! 1 Les produits d entretien domestiques contiennent de nombreuses substances toxiques issues de la pétrochimie qui sont évacuées avec les eaux usées. 2 Ces eaux sont

Plus en détail

Règlement du Service d Assainissement Collectif

Règlement du Service d Assainissement Collectif Règlement du Service d Assainissement Collectif Article 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de présenter les modalités et les conditions d utilisation et de gestion du réseau d assainissement

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

Sommaire RACCORDS D ETANCHEITE. pour des matériaux plats fins (ARDOISES) POSE FENETRE ENCASTREE. (Niveau standard -3 cm) Réf. EFRELJ...

Sommaire RACCORDS D ETANCHEITE. pour des matériaux plats fins (ARDOISES) POSE FENETRE ENCASTREE. (Niveau standard -3 cm) Réf. EFRELJ... Sommaire RACCORDS D ETANCHEITE EXUFAK pour des matériaux ondulés jusqu'à 45 mm. Réf. EFREZV...... Page 2 pour des matériaux ondulés de 45 à 90 mm. Réf. EFREHN...... Page 3 pour des matériaux plats fins

Plus en détail

Système de drainage de toiture Lindab

Système de drainage de toiture Lindab Lindab Rainline TM Système de drainage de toiture Lindab Une solution claire comme de l eau 2 Le système plein de couleurs Le système de drainage de toiture Lindab Rainline est disponible en huit coloris

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie Groupe RAINSYS Documentation Groupe mural pour la récupération d eau de pluie RAINSYS Avec by-pass automatique vers l eau de ville et surverse partielle Les normes actuelles

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

Economies d eau et lavage des véhicules de service public

Economies d eau et lavage des véhicules de service public 1er avril 2009 1 Agence de l Eau Loire Bretagne Economies d eau et lavage des véhicules de service public Une expérience d usage des eaux de pluies pour le lavage d une flotte de camions bennes de collecte

Plus en détail

AQUA. Page 3 NOUS ALLONS VOUS FAIRE AIMER LA PLUIE... Notre objectif : Vous proposer le

AQUA. Page 3 NOUS ALLONS VOUS FAIRE AIMER LA PLUIE... Notre objectif : Vous proposer le AQUA C o l l è g e Les cuves extérieures Les cuves à enterrer Les filtres et pompes Produits complémentaires Page 2 Page 3 Page 3 Page 4 NOUS ALLONS VOUS FAIRE AIMER LA PLUIE... Notre objectif : Vous proposer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES POUR LA REALISATION

Plus en détail

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite.

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite. COMMENT ÉCONOMISER L'EAU Image satellite. 1 ) ACTIVITÉ N 1 : 1.1 ) INTRODUCTION. A partir du site Consommation d eau par foyer en France. Quelle est la consommation journalière (en m³) d'un français en

Plus en détail

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6 Séquence n 6 Introduction : Pour satisfaire une fonction de service ou une contrainte, un objet technique doit assurer une ou plusieurs fonctions techniques nécessaires à son fonctionnement. Il est possible

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Energie et environnement En Franche Comté MATERIELS HYDRO YDRO-ECONOMES Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Version 1 AJENA Espace inf eau 28 boulevard Gambetta BP 30149 39 004 LONS

Plus en détail

M A T E R I E L N E U F

M A T E R I E L N E U F C A T A L O G U E M A T E R I E L G E N E R A L N E U F E A U D E P L U I E RESERVOIRS DE RECUPERATION D EAU DE PLUIE Réservoirs à enterrer. RESERVOIRS A ENTERRER Capacités : 2.000, 3.000, 4.000, 5.000,

Plus en détail

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats Evacuation des eaux des toitures plates SOMMAIRE 1. Introduction 2. Bases 3. Evacuation des eaux des toits plats 1. Introduction La conception et le calcul des installations d évacuation des eaux de toitures

Plus en détail

Direction des Services Techniques et de l Aménagement

Direction des Services Techniques et de l Aménagement Direction des Services Techniques et de l Aménagement AIDE A LA DEMARCHE DEVELOPPEMENT DURABLE CAHIER DES CHARGES Version avril 2015 Documents à rendre pour l instruction du dossier : Une déclaration préalable

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat

Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat Claire VIALLE, Guillaume BUSSET, Caroline SABLAYROLLES, Marie-Christine HUAU, Mireille MONTREJAUD-VIGNOLES

Plus en détail

STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT STATIONS SERVICES MOBILES GASOIL 200 L HOMOLOGUÉ ADR

STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT STATIONS SERVICES MOBILES GASOIL 200 L HOMOLOGUÉ ADR TECALEMIT SÉLECTION CITERNES ET RÉTENTION STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT Citerne avec rétention intégrée, paroi interne P.E.H.D. Paroi externe

Plus en détail

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Demande à compléter par le propriétaire

Plus en détail

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau.

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau. Utiliser l'eau de pluie procure de nombreux avantages aussi bien économiques qu'écologiques. Des expériences le montrent parfaitement comme en Allemagne ou en Belgique où cette pratique est très fortement

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement PROCESSUS DE CONCEPTION Piotr Kowalski MK ENGINEERING Objectif(s) de la présentation Développement du processus

Plus en détail

Systèmes de Récupération d Eau de pluie pour Collectivités, Industries et ERP

Systèmes de Récupération d Eau de pluie pour Collectivités, Industries et ERP Systèmes de Récupération d Eau de pluie pour Collectivités, Industries et ERP 1 P a g e La Récupération d Eau de Pluie Introduction L eau, ou plutôt le manque d eau, est en train de devenir un problème

Plus en détail

CITERNES A MAZOUT & DE STOCKAGE

CITERNES A MAZOUT & DE STOCKAGE Produits catégorie E CITERNES A MAZOUT & DE STOCKAGE Citernes à mazout aériennes (P3 et P4) Citernes à mazout à enterrer (P3 et P4) Réservoirs de stockage aériens Cuves chantier E.1 CITERNES A MAZOUT 3

Plus en détail

LOTISSEMENT DES FLEURS

LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 LOTISSEMENT DES FLEURS Règlement d'urbanisme 2 LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 REGLEMENT D URBANISME Suivant les règles d urbanisme applicables sur le territoire

Plus en détail

INTEWA. Utilisation de l'eau de pluie. Filtre à rejet alternatif WSP100 WSP100 s. clap. anti-ret. WSP150 à 400

INTEWA. Utilisation de l'eau de pluie. Filtre à rejet alternatif WSP100 WSP100 s. clap. anti-ret. WSP150 à 400 INTEWA Filtre à rejet alternatif WSP100 WSP100 s. clap. anti-ret. WSP150 à 400 Utilisation de l'eau de pluie Description de l'article La nature nous donne l exemple: Le filtre à rejet alternatif INTEWA

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT Autorisations et conventions de raccordement pour effluents non domestiques QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT A retourner à : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN 80, rue des Coutures 78520 Limay Tél

Plus en détail

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C.

Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations. Xavier Kuborn, C.S.T.C. Points d attention pour l implantation en toiture des systèmes photovoltaïques : petites et grandes installations Xavier Kuborn, C.S.T.C. La production d énergie est un rôle supplémentaire Les capteurs

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

Les économies d eau, l affaire de tous

Les économies d eau, l affaire de tous Les économies d eau, l affaire de tous La robinetterie Les toilettes L électroménager Liens vers sites spécialisé Sources La robinetterie les réducteurs de pression individuel robinets mitigeurs robinets

Plus en détail

ACO Self. INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin

ACO Self. INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin ACO S e l f Stockage d eau & Infiltration Discret et facile à placer. Sans réseau d égouts, ce que le gouvernement lui-même conseille! Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL 16 000 L 26 000 L 36 000 L 46 000 L 56 000 L 66 000 L Code : 37355 Code : 37356 Code : 37357 Code : 37358 Code : 37359 Code

Plus en détail