GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE"

Transcription

1 HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE CONDITIONS GÉNÉRALES n 2306/2 Capital décès - Rente d éducation - Rente de conjoint Incapacité temporaire de travail - Invalidité

2 SOMMAIRE PRÉAMBULE 4 DÉFINITIONS PRÉALABLES 5 TITRE I : GÉNÉRALITÉS 6 ARTICLE 1 - CADRE JURIDIQUE DU CONTRAT 6 ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT 6 ARTICLE 3 - DROIT D ACCÈS ET DE RECTIFICATION - CONTRÔLE 6 TITRE II : MODALITÉS D ADHÉSION ET OBLIGATIONS DE L ADHÉRENTE ET DE L INSTITUTION 7 ARTICLE 4 - CONDITIONS D'AFFILIATION 7 ARTICLE 5 - FORMALITÉS MÉDICALES 8 ARTICLE 6 - OBLIGATIONS ET DOCUMENTS À FOURNIR PAR L ADHÉRENTE 8 ARTICLE 7 - MOUVEMENTS DE PERSONNEL - DÉCLARATION ANNUELLE 9 ARTICLE 8 - DOCUMENTS À FOURNIR PAR L'INSTITUTION 9 TITRE III : DATE D EFFET DE L ADHÉSION RENOUVELLEMENT 9 ARTICLE 9 - DATE D EFFET DE L ADHÉSION - RENOUVELLEMENT 9 TITRE IV : SUSPENSION CESSATION DES GARANTIES 10 ARTICLE 10 - SUSPENSION ET CESSATION DES GARANTIES 10 TITRE V : RÉSILIATION DE L ADHÉSION 10 ARTICLE 11 - RÉSILIATION VOLONTAIRE 10 ARTICLE 12 - REDRESSEMENT JUDICIAIRE - LIQUIDATION JUDICIAIRE 11 ARTICLE 13 - CHANGEMENT D ACTIVITÉ OU DISPARITION DE L ENTREPRISE 11 ARTICLE 14 - DÉFAUT DE PAIEMENT DES COTISATIONS 11 ARTICLE 15 - INCIDENCES DE LA RÉSILIATION DE L ADHÉSION 11 TITRE VI : MAINTIEN DES GARANTIES 12 ARTICLE 16 - MAINTIEN DES GARANTIES EN CAS D ARRÊT DE TRAVAIL 12 ARTICLE 17 - MAINTIEN DES GARANTIES EN CAS DE RUPTURE OU CESSATION DU CONTRAT DE TRAVAIL 12 TITRE VII : MODALITÉS DE CALCUL DES COTISATIONS ET DES PRESTATIONS 13 ARTICLE 18 - ASSIETTE ET TAUX DE COTISATION 13 ARTICLE 19 - PAIEMENT DES COTISATIONS 14 ARTICLE 20 - TRAITEMENT DE BASE DES PRESTATIONS 14 ARTICLE 21 - MODALITÉS DES REVALORISATIONS 14

3 TITRE VIII : RÉVISION DU CONTRAT - MODIFICATION DES CONDITIONS D ADHÉSION 15 ARTICLE 22 - RÉVISION DES CONDITIONS DE GARANTIES ET DE TAUX 15 ARTICLE 23 - MODIFICATION DES GARANTIES 15 TITRE IX : ÉVÉNEMENTS EXCLUS - DÉCLARATION ET DÉCHÉANCE - PRESCRIPTION 16 ARTICLE 24 - ÉVÉNEMENTS EXCLUS 16 ARTICLE 25 - DÉCLARATION DU SINISTRE ET DÉCHÉANCE 16 ARTICLE 26 - NULLITÉ 16 ARTICLE 27 - PRESCRIPTION 17 TITRE X : GARANTIES DÉCÈS ET ANNEXES 17 ARTICLE 28 - GARANTIE DÉCÈS DE BASE 17 ARTICLE 29 - GARANTIE INVALIDITÉ ABSOLUE ET DÉFINITIVE 17 ARTICLE 30 - GARANTIE DÉCÈS ACCIDENTEL 18 ARTICLE 31 - GARANTIE DOUBLE EFFET 18 ARTICLE 32 - CHARGES DE FAMILLE 19 ARTICLE 33 - DÉFINITION DES BÉNÉFICIAIRES 19 TITRE XI : GARANTIES RENTES 20 ARTICLE 34 - GARANTIE RENTE D ÉDUCATION ET RENTE DE CONJOINT SUBSTITUTIVE 20 TITRE XII : GARANTIES INCAPACITÉ DE TRAVAIL - INVALIDITÉ 22 ARTICLE 35 - GARANTIE - INCAPACITÉ DE TRAVAIL 22 ARTICLE 36 - GARANTIE INVALIDITÉ 23 ARTICLE 37 - REPRISE D'ACTIVITÉ 25 ARTICLE 38 - CLAUSE DE PLAFONNEMENT 25 TITRE XIII : RÈGLEMENTS DES PRESTATIONS - PIÈCES À FOURNIR 25 ARTICLE 39 - RÈGLEMENT 25 ARTICLE 40 - PIÈCES À FOURNIR 25

4 PRÉAMBULE En application des dispositions de leurs statuts, l Institution de prévoyance du Groupe MORNAY (I.P.G.M.), Malakoff Médéric Prévoyance (ex. URRPIMMEC) et l OCIRP (Union des Institutions de Prévoyance dont sont membres les deux Institutions précitées) sont désignées par les partenaires sociaux concernés pour assurer le «Régime de prévoyance du personnel relevant de la Convention collective des Hôtels, Cafés, Restaurants, régime créé en application de l'accord collectif du 13 juillet 2004 annexé à ladite Convention collective et modifié par les avenants n 3 du 20 décembre 2007 et n 7, 8 et 9 du 22 juin 2009, et n 15 du 4 avril Le présent contrat permet de compléter le régime de prévoyance conventionnel susvisé, en proposant d améliorer le niveau de prise en charge de certaines garanties. Il constitue la mise à jour, à effet du 1 er janvier 2012 du contrat établi précédemment, et est couvert par : Malakoff Médéric Prévoyance (Institution de Prévoyance du Groupe Malakoff Médéric), relevant du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé à : PARIS 9 e - 21 rue Laffitte, L OCIRP (Organisme Commun des Institutions de Rentes et de Prévoyance), union d institutions relevant du Code de la sécurité sociale, dont le siège social est fixé à : PARIS 8 e - 10 rue Cambacérès. 4

5 DÉFINITIONS PRÉALABLES Accident Entreprise Adhérente Participant Déchéance Garantie Maladie Prestation Sinistre Toute atteinte corporelle non intentionnelle de la part du Participant provenant exclusivement de l action soudaine et fortuite d une cause extérieure, à l exclusion d un état pathologique ou d une maladie aiguë, chronique ou d un choc émotionnel. Personne morale ou physique, qui adhère au contrat au profit de son personnel défini aux conditions particulières ou au certificat d adhésion et s engage à verser les cotisations. Membre du personnel de l Entreprise Adhérente relevant de la catégorie de personnel assurée définie aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Perte du droit du Participant ou du bénéficiaire à bénéficier de la garantie. Engagement de l Institution, en contrepartie de la cotisation prévue aux conditions particulières ou au certificat d adhésion, à verser une prestation en cas de réalisation d un sinistre couvert par le contrat au cours d une période d assurance. Toute altération de santé constatée par une autorité médicale et ouvrant droit aux prestations en espèces du régime général de la Sécurité sociale française. Exécution de la garantie par l Institution. La prestation se caractérise, selon les cas, par le versement d un capital, d une rente, ou d indemnités journalières. Fait dommageable qui, pour le Participant et, s ils sont garantis, ses ayants droits tels que définis au contrat, est de nature à mettre en jeu la garantie de l Institution. 5

6 TITRE I : GÉNÉRALITÉS ARTICLE 1 - CADRE JURIDIQUE DU CONTRAT Le présent contrat est exclusivement soumis à la loi française. C est un contrat collectif à adhésion obligatoire régi par le livre IX du Code de la sécurité sociale française. Les présentes Conditions générales fixent les conditions dans lesquelles l'institution de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale, assure le versement de prestations en cas de décès ou d'invalidité absolue et définitive, d'incapacité temporaire de travail et d'invalidité du Participant. L Institution est par ailleurs habilitée à gérer les garanties rente d'éducation/rente de conjoint assurées par l OCIRP, Union d institutions de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale. L entreprise ci-après dénommée «l Adhérente» devient membre adhérent de Malakoff Médéric Prévoyance à compter de la date d effet de son contrat, figurant sur le Certificat d adhésion ou Conditions particulières. Ses salariés acquièrent à compter de leur affiliation la qualité de membres Participants et sont ci-après dénommés «les Participants». ARTICLE 2 - OBJET DU CONTRAT Le contrat a pour objet d assurer un régime de prévoyance collective en complément des dispositions prévues par l accord de Prévoyance de la branche professionnelle des Hôtels, Cafés, Restaurants. Les risques garantis sont ceux prévus par le présent contrat et précisés dans les conditions particulières ou dans le certificat d adhésion. ARTICLE 3 - DROIT D ACCÈS ET DE RECTIFICATION - CONTRÔLE La législation relative au traitement des données à caractère personnel L entreprise Adhérente et les Participants sont protégés par la loi du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés. Ils peuvent demander, en justifiant de leur identité, communication, rectification, opposition et suppression de toute information les concernant, qui figurerait sur tout fichier utilisé par l Institution, ses mandataires et ses réassureurs, ainsi qu'à tous ceux intervenant dans la gestion et l'exécution du contrat. Le droit d accès, de rectification, d opposition et de suppression peut être exercé à l adresse suivante : Malakoff Médéric Pôle Informatique et Libertés 21 rue Laffitte Paris cedex 09 ou par Contrôle L autorité chargée du contrôle de l Institution est : L Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) 61 rue Taitbout PARIS. Réclamation Pour toute réclamation relative au fonctionnement du présent contrat, l Entreprise Adhérente ou le Participant doit s adresser en priorité à l Institution : pour l entreprise : ou à l'adresse du Service Réclamations Entreprises - 21 rue Laffitte Paris, pour les salariés : ou à l'adresse du Service Réclamations Particuliers - 21 rue Laffitte Paris 6

7 Lorsqu aucune solution à un litige relatif aux garanties n a pu être trouvée avec l Institution, l entreprise et les bénéficiaires peuvent, sans préjudice du droit d agir en justice, s adresser au médiateur du Centre Technique des Institutions de Prévoyance (CTIP), à l adresse suivante : 10 rue Cambacérès, PARIS. Ce médiateur peut être saisi uniquement après épuisement des procédures internes de traitement des réclamations propres à l Institution, étant précisé que certains litiges ne relèvent pas de sa compétence (ex : les résiliations de contrat, les augmentations de cotisations ou encore les procédures de recouvrement). TITRE II : MODALITÉS D ADHÉSION ET OBLIGATIONS DE L ADHÉRENTE ET DE L INSTITUTION ARTICLE 4 - CONDITIONS D'AFFILIATION Sont affiliés l ensemble des salariés de l'entreprise appartenant aux catégories de personnel définies aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Seuls les salariés assujettis au régime général de la Sécurité sociale française ou d un régime assimilé de salarié et dont le contrat de travail est en cours d exécution lors de l adhésion ou qui viendraient à être affiliés postérieurement à celle-ci peuvent bénéficier des dispositions du présent contrat. Affiliation à l'adhésion Les salariés de l'entreprise sont, après accord de l'institution, affiliés à la date de prise d'effet de l adhésion. L'Adhérente s'engage à affilier tous les salariés présents et futurs appartenant aux catégories de personnel définies aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Affiliation des salariés en arrêt de travail à la date d effet de l'adhésion Garanties décès Dans le cas où l institution a donné son accord à l adhésion de l entreprise, les salariés en incapacité de travail ou en invalidité à la date d effet de l adhésion bénéficient immédiatement de la couverture du risque décès si l Adhérente les a déclarés lors de l appréciation du risque. Toutefois, si ces salariés étaient précédemment couverts par une garantie collective décès, les prestations décès éventuellement versées par l Institution le seraient sous déduction de celles qui sont dues par le précédent organisme assureur. Si ces mêmes salariés reprennent une activité tout en continuant à percevoir des prestations de la Sécurité sociale les garanties décès ne leur sont accordées que sur les bases du salaire qui a donné lieu à cotisations au titre de ce contrat. Garanties Incapacité temporaire - Invalidité Les salariés en arrêt de travail, précédemment garantis par un autre organisme assureur, bénéficient des garanties incapacité temporaire - invalidité au titre du présent contrat à partir de leur reprise d activité (sauf rechute de l arrêt de travail précédent). L invalidité constitue une prestation différée de l état d incapacité temporaire de travail et demeure, de ce fait, à la charge de l assureur précédent. En conséquence, sauf dérogation expresse, les salariés en incapacité temporaire sont couverts, en cas de survenance postérieure de l invalidité, par l assureur précédent. Si le salarié n était pas précédemment garanti par un autre organisme assureur, il bénéficie des garanties incapacité temporaire invalidité au titre du présent contrat dès lors qu il a été déclaré et pris en compte lors de la souscription. Ces dispositions sont indiquées aux conditions particulières au certificat d adhésion. 7

8 Anciens salariés bénéficiant du maintien des garanties au titre de l article 14 de l accord national interprofessionnel à la date d effet de l'adhésion Ces anciens salariés peuvent bénéficier des garanties dans les conditions exposées au présent contrat si l Adhérente les a déclarés lors de l appréciation du risque. Affiliation postérieure à l'adhésion Pour les nouveaux Participants, l'adhérente s'engage à faire parvenir les pièces nécessaires à l'affiliation. Lorsque l'appréciation du risque effectuée au moment de l'adhésion est modifiée par l'intégration dans le groupe d'un nouveau Participant dont l'état de santé représente un risque aggravé, l'institution se réserve le droit : soit de résilier l adhésion à l'expiration d'un délai de 10 jours suivant l'envoi d'une lettre recommandée informant l'adhérente de cette décision, soit de proposer une révision du taux de cotisation ou des conditions de garantie en vigueur en le notifiant à l'adhérente par lettre recommandée. L adhésion sera résiliée dans les 60 jours à compter de la date d'envoi de la proposition si, durant ce délai, l'adhérente n'accepte pas ces nouvelles conditions. ARTICLE 5 - FORMALITÉS MÉDICALES L Institution se réserve le droit d effectuer une sélection médicale lors de l adhésion de l entreprise. L Institution peut, à ses frais et si elle le juge utile, demander au Participant de subir une visite médicale complète auprès d un médecin agréé par elle. L Institution fait connaître à l Adhérente les conditions d acceptation ou de refus du groupe. L acceptation peut donner lieu à une augmentation de la cotisation ou à une réduction des garanties applicables au groupe. ARTICLE 6 - OBLIGATIONS ET DOCUMENTS À FOURNIR PAR L ADHÉRENTE Lors de l adhésion L Adhérente doit adresser à l Institution : une demande d adhésion précisant les garanties souhaitées, une demande d affiliation accompagnée d une déclaration de santé pour chaque Participant lorsqu elle s avère nécessaire, un état du personnel de la catégorie à assurer, affilié au régime général de la Sécurité sociale française ou d un régime assimilé de salarié indiquant le salaire annuel brut, les rémunérations déclarées doivent être conformes à celles qui sont retenues pour le calcul de l assiette de cotisations de la Sécurité sociale, un état des salariés en incapacité de travail, invalidité (en précisant la catégorie d invalidité) et un état des salariés à temps partiel pour cause de maladie, incluant leur situation au regard des contrats antérieurs les concernant. En cours de contrat L Adhérente s engage : pour chaque salarié entrant dans la catégorie de personnel assurée, à adresser une demande d affiliation accompagnée d une déclaration de santé lorsqu elle s avère nécessaire, à communiquer à l Institution tout élément susceptible d entraîner une modification de la nature ou de l importance des garanties, à informer immédiatement l Institution de toute modification d adresse, de raison sociale ou opération juridique (fusion, scission, location gérance ). En cas de modification du régime à la demande de l Adhérente L Adhérente doit adresser à l Institution : un ordre de modification précisant les catégories visées et les garanties souhaitées ; 8

9 un état du personnel présent ; une demande d affiliation accompagnée d une déclaration de santé pour chaque Participant, en cas d augmentation des garanties ; un état des salariés en incapacité de travail et en invalidité et un état des salariés à temps partiel pour cause de maladie. ARTICLE 7 - MOUVEMENTS DE PERSONNEL - DÉCLARATION ANNUELLE Mouvements de personnel L'Adhérente fait parvenir à l'institution au moins trimestriellement la liste des nouveaux salariés dès leur entrée dans la catégorie assurée accompagnée de la copie de la déclaration unique d embauche ou tout autre moyen de preuve et la liste des salariés reprenant leur activité à la suite d un arrêt de travail. L Adhérente doit également informer l Institution des sorties de personnel et préciser la date et les motifs de la sortie (maladie, retraite, licenciement, congé sans solde, suspension du contrat de travail et motif, démission). Par ailleurs, l Adhérente devra également informer l Institution de tout changement de catégorie des salariés. Déclaration annuelle A la fin de chaque année civile, l Adhérente transmet à l Institution un état récapitulatif du personnel assuré, précisant les mouvements intervenus, leur motif et leur date ainsi que le relevé des salaires retenus chaque année pour le calcul de l assiette des cotisations de Sécurité sociale. ARTICLE 8 - DOCUMENTS À FOURNIR PAR L'INSTITUTION L'Institution adresse à l'adhérente les conditions générales du contrat ainsi que les conditions particulières ou le certificat d adhésion précisant : la date d'effet et la définition de la (ou des) catégorie(s) de personnel assurée(s), la nature et le montant des garanties, ainsi que leurs modalités d'entrée en vigueur, les assiettes et taux de cotisation correspondant aux garanties souscrites. L'Institution établit la notice d information prévue par l Article L du Code de la sécurité sociale, et la remet à l Adhérente. Il appartient à l adhérente de : remettre aux Participants la notice d information, les informer par écrit des modifications apportées à leurs droits et obligations. La preuve de la remise de la notice aux Participants et de l information relative aux modifications contractuelles incombe à l Adhérente. TITRE III : DATE D EFFET DE L ADHÉSION RENOUVELLEMENT ARTICLE 9 - DATE D EFFET DE L ADHÉSION - RENOUVELLEMENT L adhésion prend effet à la date fixée aux conditions particulières ou au certificat d adhésion et expire le 31 décembre suivant. Sous réserve des dispositions prévues au Titre V, elle se renouvelle par tacite reconduction le 1 er janvier de chaque année, sauf résiliation à l'initiative de l'une ou l'autre partie, signifiée par lettre recommandée, au moins deux mois avant l'échéance du contrat. 9

10 TITRE IV : SUSPENSION CESSATION DES GARANTIES ARTICLE 10 - SUSPENSION ET CESSATION DES GARANTIES Conditions de suspension des garanties Les garanties sont maintenues en cas de suspension du contrat de travail si le salarié bénéficie de la part de son employeur, de façon directe ou indirecte, d un maintien de salaire. Les salariés dont la suspension du contrat de travail a pour origine un arrêt de travail indemnisé par la Sécurité sociale bénéficient de ce maintien de garanties jusqu à la date de reprise d activité ou jusqu à la date de prise d effet de la retraite de la Sécurité sociale, sous réserve des dispositions indiquées au Titre VI. Les garanties sont maintenues en contrepartie du versement de cotisations tant pour la part patronale que salariale. Les cotisations sont dues tant que le salarié perçoit une rémunération ou des indemnités journalières complémentaires financées en tout ou partie par l employeur. A contrario, la garantie est suspendue de plein droit pour les Participants ne bénéficiant pas d un maintien de salaire et dont le contrat est suspendu et en particulier pour les cas suivants : Congé sabbatique visé à l article L du Code du travail ; Congé parental d éducation visé à l article L du Code du travail ; Congé pour création d entreprise visé à l article L du Code du travail ; Périodes de réserve militaire. La suspension des garanties intervient à la date de suspension du contrat de travail dans l entreprise adhérente. Elle s achève dès la reprise effective du travail par l intéressé au sein de l effectif assuré. Conditions de cessation des garanties Les garanties cessent : à la date de prise d effet de la retraite de la Sécurité sociale (sauf dans le cas de cumul emploi retraite), en cas de cessation d appartenance à la catégorie assurée, en cas de radiation du Participant des effectifs de l entreprise, quelle que soit la cause, sauf si celleci intervient dans le cadre d un maintien de garanties et dans les conditions indiquées au Titre VI, en cas de décès du Participant, sauf la garantie double effet sous réserve que le contrat soit toujours en vigueur, en cas de suspension ou de résiliation du contrat sauf dispositions particulières indiquées à l article 15 du contrat. TITRE V : RÉSILIATION DE L ADHÉSION ARTICLE 11 - RÉSILIATION VOLONTAIRE Conformément à l article 9 des conditions générales, l Entreprise peut résilier l adhésion au présent contrat en prévenant l Institution par lettre recommandée avec accusé de réception au moins deux mois avant la fin de l exercice civil avec prise d effet au 31 décembre de l exercice concerné. En cas de changement d assureur, il incombe à l adhérente de s assurer que le nouvel organisme assureur : continuera de revaloriser les prestations d incapacité de travail ou d invalidité ainsi que les rentes de conjoint ou d éducation en cours de service, revalorisera les bases de calcul des différentes prestations relatives à la couverture du risque décès conformément à la loi, 10

11 continuera d assurer le maintien des garanties aux anciens salariés bénéficiant des dispositions de l article 14 de l ANI du 11 janvier Quelles que soient l origine et la cause de la résiliation, l Adhérente s engage à informer l ensemble des Participants de la cessation des garanties. ARTICLE 12 - REDRESSEMENT JUDICIAIRE - LIQUIDATION JUDICIAIRE Conformément à l article L du Code de la sécurité sociale, l institution de prévoyance a la possibilité de résilier l adhésion pendant 3 mois à compter de la date du jugement de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire. ARTICLE 13 - CHANGEMENT D ACTIVITÉ OU DISPARITION DE L ENTREPRISE Changement d activité En cas de changement d activité plaçant l entreprise adhérente en dehors du champ d application de la Convention collective, l entreprise adhérente devra notifier ce changement à l Institution de prévoyance par lettre recommandée avec avis de réception qui aura valeur de lettre de résiliation. La résiliation prendra de plein droit effet à la date du changement d activité. Si des Participants sont en arrêt de travail et perçoivent des prestations au titre du présent régime, le service des indemnités journalières et des rentes en cours de service est maintenu par l Institution ainsi que la couverture de l ensemble des garanties décès, sous réserve que ces dispositions ne soient pas prévues par le nouveau régime de prévoyance de l entreprise. Disparition de l entreprise adhérente En cas de résiliation ayant pour origine la disparition de l entreprise adhérente sans reprise du fonds, par cessation d activité ou liquidation judiciaire, le service des indemnités journalières et des rentes en cours de service est maintenu par l Institution ainsi que la couverture de l ensemble des garanties décès pour les Participants en arrêt de travail pour maladie ou accident à la date de résiliation. ARTICLE 14 - DÉFAUT DE PAIEMENT DES COTISATIONS A défaut du paiement de l'intégralité des cotisations dans les conditions de l article 19, une mise en demeure de paiement chiffrée par l'institution est adressée à l'adhérente par lettre recommandée. En cas de non paiement, la garantie est suspendue 30 jours après l'envoi de la lettre de mise en demeure. L adhésion est résiliée 10 jours après la date de prise d'effet de la suspension si le paiement n'est toujours pas intervenu. ARTICLE 15 - INCIDENCES DE LA RÉSILIATION DE L ADHÉSION En cas de résiliation, quelle qu'en soit la cause, l Adhérente est débitrice de l'ensemble des cotisations dues avant la date d'effet de la résiliation. La résiliation entraîne à sa date d'effet la cessation des garanties pour tous les Participants en activité et pour les Participants relevant du maintien de garantie prévu par l accord national interprofessionnel du 11 janvier Effets de la résiliation sur les Participants en arrêt de travail ou invalides Pour les Participants en incapacité de travail ou en invalidité, la garantie en cas de décès est maintenue dans les conditions de l article 16. La garantie qui s applique est celle en vigueur à la date de résiliation de l adhésion ou celle en vigueur à la date de radiation des effectifs quand cette radiation intervient avant la résiliation du contrat. Dans le cas où les Participants en incapacité de travail ou en invalidité, tout en continuant à percevoir des prestations de la Sécurité sociale, reprennent une activité salariée et bénéficient de ce fait de droits au titre d un nouveau contrat, les prestations versées au titre de ces dispositions seront calculées à partir du traitement diminué du traitement perçu au titre de cette activité. 11

12 Effets de la résiliation sur les prestations Les prestations d'incapacité de travail ou d invalidité en cours de service ainsi que les prestations rentes d éducation et rentes de conjoint continueront d'être servies sans droit à revalorisation ultérieure. TITRE VI : MAINTIEN DES GARANTIES ARTICLE 16 - MAINTIEN DES GARANTIES EN CAS D ARRÊT DE TRAVAIL En cas d'incapacité temporaire ou d'invalidité Le Participant en arrêt de travail continue à bénéficier des garanties du présent contrat tant que celui-ci est en vigueur, sous réserve des dispositions de l article 15. Cette disposition s applique tant que le Participant est en arrêt total de travail indemnisé par la Sécurité sociale ou est titulaire d une pension d invalidité ou d une rente au titre des accidents de travail ou maladies professionnelles avec un taux d incapacité d au moins 33 %. Tant que le Participant est lié à l Adhérente par un contrat de travail, les cotisations restent dues dans les conditions prévues à l'article 18 paragraphe 2. Le maintien des garanties cesse : lorsque le Participant ne perçoit plus de la Sécurité sociale des prestations en «espèces» au titre de l Incapacité de travail ou de l Invalidité ayant entraîné la mise en jeu de la présente garantie, à la date d effet de la retraite de base du régime général de la Sécurité sociale ou à la date d entrée en jouissance de la retraite pour inaptitude au travail, à la reprise totale d activité. ARTICLE 17 - MAINTIEN DES GARANTIES EN CAS DE RUPTURE OU CESSATION DU CONTRAT DE TRAVAIL Généralités Le présent régime organise le maintien des garanties en cas de cessation du contrat de travail, sauf hypothèse de faute lourde, ouvrant droit à prise en charge par l assurance chômage, conformément au dispositif de portabilité défini par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 et avenants subséquents. La durée du maintien est égale à celle du dernier contrat de travail, appréciée en mois entiers et dans la limite de 9 mois de couverture. Conditions de maintien Le bénéfice du maintien de ces garanties est subordonné à la condition que l ancien salarié ait travaillé au moins un mois entier chez le dernier employeur et que les droits à couverture prévoyance aient été ouverts chez le dernier employeur. Date d effet et cessation du maintien Le maintien des droits prend effet au lendemain de la cessation du contrat de travail sous réserve que : l assuré n y ait pas expressément renoncé ; cette renonciation doit avoir lieu auprès de l entreprise dans les 10 jours suivant la cessation du contrat de travail ; elle est définitive et concerne l ensemble des garanties des couvertures complémentaires dont bénéficiait l assuré, l entreprise ait adressé à l Institution la demande nominative de maintien des garanties dans les trente jours suivant la cessation du contrat de travail. Le maintien se poursuit en cas de reprise temporaire d activité inférieure à un mois à condition que les allocations chômage soient maintenues pendant la reprise d activité. Le maintien cesse à la date de survenance de l un des événements suivants : reprise d une nouvelle activité professionnelle rémunérée, que celle-ci ouvre droit ou non à 12

13 une couverture complémentaire prévoyance, dès lors qu elle met fin au droit à indemnisation du régime d assurance chômage, cessation du versement des allocations payées par le régime d assurance chômage, expiration de la période de droits à laquelle peut prétendre l assuré (maximum 9 mois), prise d effet de la retraite Sécurité sociale, résiliation de l adhésion au présent contrat de l entreprise. Toute suspension des allocations chômage pour cause de maladie ou pour tout autre motif n a pas pour effet de prolonger d autant la période de maintien des droits. Formalités L ancien salarié doit fournir à l ancien employeur la justification de sa prise en charge par l assurance chômage et l informer de la cessation du versement des allocations du régime d assurance chômage lorsque celle-ci intervient au cours de la période de maintien prévue au premier alinéa. En outre, l entreprise se charge de transmettre à l Institution l attestation délivrée par le régime d assurance chômage permettant de définir la durée maximale du maintien de garantie. En cas de fausse déclaration intentionnelle de l ancien salarié, relative aux conditions à remplir pour bénéficier du dispositif de portabilité, la garantie accordée par l Institution est nulle. Niveau de garanties Il s agit d un maintien à l identique de la couverture des actifs. Les modifications du contrat des actifs à la hausse ou à la baisse doivent être appliquées à l ancien salarié. Le salaire de référence servant de base au calcul des prestations est égal au total des rémunérations brutes (y compris primes et gratifications) perçues au cours des 12 mois civils d activité ou reconstituées précédant la date de cessation d activité, à l exclusion des sommes liées à la rupture ou à la fin du contrat de travail (indemnités de licenciement, indemnités de fin de contrat ). En cas d incapacité de travail, l ancien salarié ne pourra pas percevoir des indemnités, au titre du présent contrat et du régime conventionnel de prévoyance des Hôtels, Cafés, Restaurants, d un montant supérieur à celui des allocations chômage qu il aurait perçues au titre de la même période. Financement Le maintien des garanties au titre de la portabilité est financé par un système de mutualisation intégré à la cotisation du régime de prévoyance des salariés en activité (part patronale et part salariale), telle qu indiqué aux Conditions particulières ou au Certificat d adhésion. TITRE VII : MODALITÉS DE CALCUL DES COTISATIONS ET DES PRESTATIONS ARTICLE 18 - ASSIETTE ET TAUX DE COTISATION L'assiette des cotisations est la rémunération annuelle brute, y compris les éléments variables, de chaque Participant, retenue comme assiette pour le calcul des cotisations de la Sécurité sociale. Pour les Participants en arrêt de travail, cette assiette comprend l'ensemble des éléments de rémunération y compris la part déclarée à la Sécurité sociale des indemnités journalières complémentaires versées dans le cadre d'un régime de prévoyance obligatoire. La cotisation est due pour chaque Participant dès sa date d entrée dans l entreprise jusqu à sa date de radiation (sauf cas de suspension du contrat de travail entraînant la suspension des garanties). 13

14 Les cotisations peuvent porter sur une ou plusieurs des tranches de cette rémunération : TA : tranche de rémunération au plus égale au salaire annuel plafond de la Sécurité sociale, TB : tranche de rémunération supérieure au montant du salaire annuel plafond de la Sécurité sociale et inférieure ou égale à 4 fois ce plafond. TC : tranche de rémunération comprise entre 4 fois et 8 fois ce plafond. L'assiette et les taux de cotisation sont indiqués aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Participant à temps partiel Pour chaque Participant exerçant une activité à temps partiel, les plafonds de traitement annuel de base sont réduits au prorata du temps de présence des intéressés. Cette disposition n est pas applicable au Participant exerçant une activité à temps partiel pour raisons médicales («mi-temps thérapeutique»). ARTICLE 19 - PAIEMENT DES COTISATIONS Les cotisations sont payables trimestriellement à terme échu dans les 10 premiers jours de chaque trimestre civil. Chacun des paiements doit être accompagné de la déclaration trimestrielle mentionnant : le nombre de Participants à la fin du trimestre civil concerné, l'assiette ou les assiettes servant de base au calcul des cotisations pour la période concernée. L'Adhérente est seule responsable du paiement des cotisations. À ce titre, elle procède à leur calcul et à leur versement aux échéances prévues sur appel de l'institution. ARTICLE 20 - TRAITEMENT DE BASE DES PRESTATIONS Le traitement de base servant au calcul des prestations est égal au total des rémunérations brutes, primes comprises, perçues au cours des douze derniers mois civils précédant le fait générateur de la prestation (le décès ou l arrêt de travail), déclarées à la Sécurité sociale. Les tranches de rémunération sur lesquelles portent les prestations sont précisées aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Ne seront pas prises en compte les rectifications de déclaration de salaires ou les déclarations de gratifications, primes ou rappels versés postérieurement à la survenance du sinistre. Participant ayant moins de douze mois complets d ancienneté dans l entreprise Dans ce cas, le traitement annuel de base est reconstitué sur une base annuelle en se référant à la période effective d emploi précédant l arrêt de travail ou le décès. ARTICLE 21 - MODALITÉS DES REVALORISATIONS Chaque année, le Conseil d Administration de l Institution décide de procéder éventuellement à une revalorisation. Si la décision de revaloriser est prise, elle sera appliquée : d une part, sur les prestations Incapacité de travail - Invalidité, Rente d'éducation et Rente de conjoint substitutive, en cours de service après la première année d indemnisation du sinistre, d autre part, sur le traitement de base servant au calcul : de l ensemble des garanties Décès et Rentes pour la période comprise entre la date de l arrêt de travail et celle du décès ; de la rente invalidité pour la période comprise entre la date de l arrêt de travail et celle du passage en invalidité. 14

15 TITRE VIII : RÉVISION DU CONTRAT - MODIFICATION DES CONDITIONS D ADHÉSION ARTICLE 22 - RÉVISION DES CONDITIONS DE GARANTIES ET DE TAUX Modifications législatives et réglementaires Les modalités des garanties et les taux de cotisation définis au contrat sont établis en fonction de la législation et de la réglementation en vigueur au moment de sa prise d'effet. Ils seront révisés sans délai, en tout ou partie, en cas de changement de ces textes. Jusqu'à la date d'effet des nouvelles conditions, les garanties resteront acquises sur la base du contrat en cours. Modifications du régime conventionnel Les garanties et les taux de cotisations pourront également être révisés en cas de modification du contrat souscrit dans le cadre du régime conventionnel de prévoyance des Hôtels, Cafés, Restaurants. Aggravation de la sinistralité L Institution peut résilier le contrat, augmenter les taux de cotisation ou modifier les garanties en cas d aggravation de la sinistralité des contrats souscrits en complément du régime conventionnel obligatoire. Au cas où l Adhérente refuserait expressément toute augmentation ou modification prévue au présent article par lettre recommandée avec avis de réception, l Institution procédera de plein droit à la résiliation de l adhésion dans les 60 jours à compter de la date d'envoi de la proposition si, durant ce délai, l'adhérente n'accepte pas ces nouvelles conditions. ARTICLE 23 - MODIFICATION DES GARANTIES En cas d'augmentation des garanties à la demande de l entreprise adhérente, l Institution peut subordonner son accord à l'accomplissement de formalités médicales. En cas de modification de la garantie Incapacité-invalidité, les Participants en arrêt de travail pour maladie ou accident sont couverts selon les modalités contractuelles en vigueur à la date d'arrêt de travail. Elle est donc sans effet sur les prestations en cours de service. En cas de modification des garanties décès, sont garantis suivant ces nouvelles modalités : les Participants en arrêt de travail pour maladie ou accident figurant toujours aux effectifs de l entreprise adhérente En cas de rupture du contrat de travail, ils sont couverts selon les modalités en vigueur à la date de radiation des effectifs ; les anciens salariés bénéficiaires des prestations du présent contrat suite à un arrêt de travail pour maladie ou accident survenu durant la période de maintien au titre de l article 14 de l ANI du 11 janvier 2008, et uniquement si la date d arrêt est postérieure à la date de modification des garanties décès. Dans le cas contraire, les modalités contractuelles en vigueur à la date d'arrêt seront appliquées. La date d'effet des modifications, après acceptation de l'institution, est précisée à l'avenant ou au nouveau certificat d'adhésion adressé par l'institution à l'adhérente. 15

16 TITRE IX : ÉVÉNEMENTS EXCLUS - DÉCLARATION ET DÉCHÉANCE - PRESCRIPTION ARTICLE 24 - ÉVÉNEMENTS EXCLUS A/ Les garanties Décès accidentel, Incapacité de travail et invalidité ne s appliquent pas dans les cas suivants : fait volontaire ou intentionnel du Participant, risques aériens : vols effectués à bord d'un appareil non muni d'un certificat valable de navigabilité ou piloté par une personne non pourvue d'un brevet de pilote valable pour l'appareil utilisé, pratique du parachutisme ou du parachutisme ascensionnel ou du parapente, pilotage d un appareil «ultra léger motorisé» (ULM) et de tout appareil non homologué, pratique de sports non reconnus par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, participation à des compétitions pratiquées avec des engins à moteur, guerre civile ou étrangère, émeute, rixe, acte de terrorisme dans lesquels le Participant a pris une part active, étant précisé que les cas de légitime défense et d'assistance à personne en danger sont garantis (dispositions également applicables pour les garanties rente d éducation et rente de conjoint substitutive), consommation de boissons alcoolisées, constatée par un taux d'alcoolémie égal ou supérieur au taux légal, usage de stupéfiants ou substances médicamenteuses en dehors des limites de prescriptions médicales. Par ailleurs, il est précisé que les incapacités de travail ou invalidités survenues pendant le congé légal de maternité, paternité ou d'adoption ne donnent lieu à aucun versement de prestations pendant la durée du congé. La durée dudit congé n'est pas prise en considération pour la détermination de la franchise. B/ Les garanties décès de base, décès accidentel, rente d éducation et rente de conjoint substitutive ne s appliquent pas en cas de sinistre provenant directement ou indirectement de la désintégration du noyau atomique. ARTICLE 25 - DÉCLARATION DU SINISTRE ET DÉCHÉANCE Déclaration du sinistre Tout sinistre doit être déclaré par lettre à l'institution. Cette déclaration précisant la date du sinistre doit être faite dans les six mois qui suivent l'événement sauf pour la rente d'éducation. Lors de la demande de prestations, l'adhérente atteste que le Participant appartenait bien à la catégorie de personnel garantie à la date de l'événement ouvrant droit aux prestations et fournit le traitement de base. L'Institution peut demander les justifications nécessaires et se réserve le droit de vérifier l'exactitude des déclarations sur les états de salaires de l'adhérente. Déchéance L incapacité de travail ou l invalidité non déclarées dans un délai de six mois, sauf cas de force majeure, ne donne lieu à aucun paiement de prestations. Le bénéficiaire de la garantie décès qui a été condamné pour avoir donné volontairement la mort au Participant est déchu du bénéfice des garanties, celles ci produisant leurs effets au profit des autres bénéficiaires. ARTICLE 26 - NULLITÉ Les garanties accordées par l Institution sont nulles en cas de fausse déclaration ou de réticence, conformément aux dispositions de l article L du Code de la sécurité sociale. 16

17 ARTICLE 27 - PRESCRIPTION Toutes actions susceptibles d être intentées par le Participant, l Adhérente ou l Institution sont prescrites par deux ans à compter de l événement qui y donne naissance. Toutefois, ce délai ne court en cas de réticence, omission, déclaration fausse ou inexacte sur le risque couru, que du jour où l Institution en a eu connaissance. La prescription est portée à : cinq ans en ce qui concerne l incapacité de travail, dix ans pour les prestations relatives à l assurance décès lorsque le bénéficiaire n est pas le Participant. TITRE X : GARANTIES DÉCÈS ET ANNEXES ARTICLE 28 - GARANTIE DÉCÈS DE BASE Définition Cette garantie appelée «décès de base» a pour objet le paiement d'un capital en cas de décès du Participant, intervenant avant son départ en retraite (exception faite de la mise en œuvre du dispositif de retraite progressive visé aux articles L et suivant du Code de la sécurité sociale) à condition qu il justifie d un mois continu d ancienneté dans l entreprise adhérente. Cette condition ne s applique pas en cas de décès consécutif à une maladie professionnelle. Montant Le montant du capital est indiqué aux Conditions particulières ou au Certificat d adhésion. Règlement Le paiement des sommes dues est indivisible à l'égard de l'institution qui règle sur quittance conjointe aux bénéficiaires. Conséquences sur les autres garanties Le décès met fin à l'ensemble des garanties dont bénéficiait le Participant sauf pour la garantie Double effet si le conjoint, le partenaire de PACS ou le concubin, avec enfant(s) à charge et né(s) de l union, lui survit sous réserve que l adhésion soit toujours en vigueur. ARTICLE 29 - GARANTIE INVALIDITÉ ABSOLUE ET DÉFINITIVE Définition La garantie a pour objet le paiement anticipé du capital décès de base au Participant en état d'invalidité absolue et définitive, s il en fait la demande. Le Participant est en état d'invalidité absolue et définitive s il est classé en invalidité de 3e catégorie par la Sécurité sociale ou s il perçoit une rente au titre des accidents du travail ou maladies professionnelles pour un taux d incapacité de 100 %, avec majoration pour assistance d une tierce personne. Le capital est versé en une seule fois au Participant ou au tuteur légal désigné. Montant Le montant du capital versé de manière anticipée est celui prévu en cas de décès de base tel que défini à l'article 28. La situation de famille retenue pour le calcul du capital est celle du Participant au jour de la reconnaissance de l invalidité ou de l incapacité par la Sécurité sociale. 17

18 Contrôle médical L'Institution se réserve le droit de faire visiter à ses frais le Participant invalide par un médecin qu'elle mandate à cet effet. En cas de désaccord entre le médecin du Participant et le médecin de l'institution, les parties en présence désigneront d'un commun accord un troisième médecin afin de déterminer si le Participant remplit les conditions prévues ci-dessus. Les honoraires du troisième médecin sont pris en charge par moitié par chacune des parties. A défaut d entente, la désignation sera faite à la requête de la partie la plus diligente par le président du tribunal de grande instance du domicile du Participant. Si l état d invalidité n est pas confirmé, l Institution ne versera pas la prestation. Conséquences sur les autres garanties Le paiement anticipé du capital décès entraîne la cessation immédiate de la garantie Décès de base prévue à l'article 28 et de la garantie Décès accidentel prévue à l article 30 ci dessous. Le décès n entraîne pas le versement d un nouveau capital. Cette règle ne s applique pas à la garantie Double effet ni aux garanties Rente d'éducation et Rente de conjoint substitutive. ARTICLE 30 - GARANTIE DÉCÈS ACCIDENTEL Définition Un capital est payé en cas de décès du Participant résultant d un accident à condition qu il justifie d un mois continu d ancienneté dans l entreprise adhérente. Cette condition ne s applique pas en cas de décès consécutif à un accident de travail ou de trajet. On entend par accident toute atteinte corporelle non intentionnelle de la part du Participant provenant exclusivement de l action soudaine et fortuite d une cause extérieure, à l exclusion d un état pathologique ou d une maladie aiguë, chronique ou d un choc émotionnel. Le capital est dû si le décès intervient dans les six mois suivant l accident, et provient exclusivement de celui-ci. L invalidité absolue et définitive consécutive à un accident ne donne pas lieu au versement anticipé d un capital supplémentaire. Montant Le montant du capital décès accidentel est fixé aux Conditions particulières ou au Certificat d adhésion. Pour les Participants qui justifient d un mois continu d ancienneté dans l entreprise adhérente ce capital est versé en supplément du capital décès prévu à l Article 28. Les dispositions prévues pour le règlement à l article 27 sont appliquées sous réserve des exclusions de l article 24. ARTICLE 31 - GARANTIE DOUBLE EFFET Définition En cas de décès simultané ou postérieur à celui du Participant, de son conjoint non séparé judiciairement, de son partenaire de PACS ou de son concubin notoire, un capital est réparti entre les enfants à charge tels que définis à l article 32, dans la mesure où ils étaient à la charge du dernier décédé. Montant Le montant du capital est fixé à 100 % du capital décès de base tel que défini à l article 28 (hors majoration décès accidentel). Règlement Le montant du capital est réglé par parts égales aux enfants du Participant encore à charge. 18

19 Le paiement des sommes dues est indivisible à l égard de l Institution qui règle sur quittance conjointe aux bénéficiaires, ceux-ci devant, en tout état de cause justifier de leur qualité de bénéficiaire. Cessation de la garantie La garantie cesse à la date de remariage du conjoint, de nouveau PACS ou de nouveau concubinage et pour chaque enfant à la date à laquelle il n est plus à charge selon les dispositions de l article 32. Cette garantie cesse en cas de résiliation du contrat. ARTICLE 32 - CHARGES DE FAMILLE Lorsque le contrat prévoit une majoration de capital en fonction des charges de famille, sont considérés comme à charge au moment du décès ou de la reconnaissance en invalidité absolue et définitive, indépendamment de la position fiscale, les enfants du Participant, qu ils soient légitimes, naturels, adoptifs, reconnus : jusqu à leur 18 e anniversaire, sans condition, jusqu à leur 26 e anniversaire, et sous conditions, soit : de poursuivre des études dans un établissement d enseignement secondaire, supérieur ou professionnel, d être en apprentissage, de poursuivre une formation professionnelle en alternance, dans le cadre d un contrat d aide à l insertion professionnelle des jeunes associant d une part des enseignements généraux professionnels ou technologiques dispensés pendant le temps de travail, dans des organismes publics ou privés de formation, et d autre part l acquisition d un savoir-faire par l exercice en entreprise d une ou plusieurs activités professionnelles en relation avec les enseignements reçus, d être préalablement à l exercice d un premier emploi rémunéré inscrits auprès du Pôle Emploi comme demandeurs d emploi ou stagiaires de la formation professionnelle, d être employés par un établissement et service d aide par le travail (ESAT) en tant que travailleurs handicapés, sans limitation de durée en cas d invalidité de deuxième ou troisième catégorie de la Sécurité sociale ou équivalente, avant la date du 26 e anniversaire, justifiée par un avis médical ou tant qu ils bénéficient de l allocation d adulte handicapé et tant qu ils sont titulaires de la carte d invalide civil. En cas de décès au cours d'un même événement du Participant, de son conjoint ou de personnes ouvrant droit à majoration pour le calcul du capital décès, sans qu'il soit possible de déterminer l'ordre des décès, la situation de famille retenue pour le calcul du capital est celle du Participant la veille de l'événement. ARTICLE 33 - DÉFINITION DES BÉNÉFICIAIRES Sauf désignation contraire faite par le Participant à l Institution de Prévoyance, le capital est payable : au conjoint non divorcé ou judiciairement non séparé de corps à la personne liée au Participant par un pacte civil de solidarité (PACS), à défaut, aux enfants du Participant vivants ou représentés, par parts égales entre eux, à défaut, aux ascendants du Participant, par parts égales entre eux, à défaut, aux bénéficiaires déterminés par l ordre de dévolution successorale. Dans l'hypothèse où le(s) bénéficiaire(s) désigné(s) décède(nt) avant le Participant, le capital sera, sauf stipulation contraire, attribué dans l'ordre défini ci-dessus en l absence de nouvelle désignation. Lors de son affiliation et pendant toute la durée de celle ci, le Participant a la possibilité de désigner le ou les bénéficiaires du capital à verser s il vient à décéder. La désignation peut être effectuée sur le formulaire spécifique de l'institution. Elle peut également être effectuée par acte sous seing privé ou par acte authentique. Le Participant peut modifier cette clause de désignation à tout moment. Toutefois, la désignation devient irrévocable en cas d acceptation écrite du bénéficiaire. 19

20 Dans tous les cas, la part de capital correspondant aux majorations pour enfants à charge est attribuée par parts égales à ceux-ci ou à leur représentant légal. En cas d'invalidité absolue et définitive l intégralité du capital est versée en une seule fois au Participant ou au tuteur légal désigné. TITRE XI : GARANTIES RENTES ARTICLE 34 - GARANTIES RENTE D ÉDUCATION ET RENTE DE CONJOINT SUBSTITUTIVE Ces garanties sont assurées par l OCIRP, Union d institutions de prévoyance régie par le Code de la sécurité sociale, dont l Institution est membre. L OCIRP est seul responsable de la bonne fin des prestations vis-à-vis des membres Participants, des bénéficiaires et des ayants droit. ARTICLE GARANTIE RENTE D ÉDUCATION Définition La garantie a pour objet, en cas de décès ou d invalidité absolue et définitive du Participant telle que définie à l article 29, d'assurer à chaque enfant bénéficiaire, dans les conditions prévues aux présentes Conditions générales et aux Conditions particulières ou au Certificat d adhésion, le service d'une rente. Cette garantie s applique aux Participants justifiant d un mois continu d ancienneté dans l entreprise adhérente. Cette condition ne s applique pas en cas de décès consécutif à un accident de travail, de trajet, ou une maladie professionnelle. Enfants bénéficiaires Sont considérés comme à charge au moment du décès ou de la reconnaissance en invalidité absolue et définitive, indépendamment de la position fiscale, les enfants du Participant, qu ils soient légitimes, naturels, adoptifs, reconnus : jusqu à leur 18 e anniversaire, sans condition, jusqu à leur 26 e anniversaire, et sous conditions, soit : de poursuivre des études dans un établissement d enseignement secondaire, supérieur ou professionnel, d être en apprentissage, de poursuivre une formation professionnelle en alternance, dans le cadre d un contrat d aide à l insertion professionnelle des jeunes associant d une part des enseignements généraux professionnels ou technologiques dispensés pendant le temps de travail, dans des organismes publics ou privés de formation, et d autre part l acquisition d un savoir-faire par l exercice en entreprise d une ou plusieurs activités professionnelles en relation avec les enseignements reçus, d être préalablement à l exercice d un premier emploi rémunéré inscrits auprès du Pôle Emploi comme demandeurs d emploi ou stagiaires de la formation professionnelle, d être employés par un établissement et service d aide par le travail (ESAT) en tant que travailleurs handicapés, sans limitation de durée en cas d invalidité de deuxième ou troisième catégorie de la Sécurité sociale ou équivalente, avant la date du 26 e anniversaire, justifiée par un avis médical ou tant qu ils bénéficient de l allocation d adulte handicapé et tant qu ils sont titulaires de la carte d invalide civil. Montant des prestations Le montant de la rente temporaire immédiate versée aux enfants bénéficiaires, calculé en pourcentage du traitement de base est fixé aux conditions particulières ou au certificat d adhésion. Les rentes sont doublées pour les orphelins de père et de mère. 20

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INCAPACITÉ TEMPORAIRE DE TRAVAIL CONDITIONS GÉNÉRALES N 2308/1 ACSK1210-2939.indd 1 19/12/12 16:18 SOMMAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES 3 ARTICLE 1 - OBJET

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance

CONNAISSEZ VOS DROITS... Prévoyance Prévoyance CONNAISSEZ VOS DROITS... Caisse de prévoyance des Agents de la Sécurité Sociale et assimilés Institution de Prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale 2 ter, boulevard Saint-Martin

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE INDUSTRIE TEXTILE GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE SALARIÉS NON CADRES CONDITIONS GÉNÉRALES N 3760 Incapacité temporaire de travail SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU CONTRAT 3 ARTICLE 2 SOUSCRIPTION DU CONTRAT 3

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998

Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 à la Convention Collective Nationale du Golf du 13 Juillet 1998 Avenant n 65 du 30 décembre 2014 portant modification de l article 11.2 «Prévoyance des salariés cadres»

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance

Conditions générales Prévoyance Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance conventionnel Garantie maintien de salaire Référencées CG-architectes-maintien

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire Santé de vos salariés non cadres. Accord départemental du 3 septembre 2009. Raison sociale 1

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas);

AVENANT N 1. Contrat conclu entre : -d'une part, (nom de l'organisme assureur : mutuelle ou institution selon le cas); CONTRAT D ASSURANCE NATIONAL CADRES ET ASSIMILES Enseignement privé sous contrat - Accord national de prévoyance des personnels non cadre du 4 mai 2011 - AVENANT N 1 Contrat conclu entre : -d'une part,

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE

BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE 1/5 BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N REF : 00000.00000000 ENTREPRISE N Le présent contrat est conclu entre : AG2R-Prévoyance, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie

Plus en détail

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion.

Nous vous invitons par ailleurs à transmettre, s il y a lieu, ces informations à votre expert comptable ou à votre centre de gestion. EN PARTENARIAT AVEC Objet : Lettre avenant - Evolution des dispositions du régime d assurance Complémentaire santé de vos salariés non cadres Accord régional du 2 juillet 2009 Raison sociale 1 Raison sociale

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE L ENSEMBLE DU PERSONNEL RELEVANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS (IDCC 1979)

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE L ENSEMBLE DU PERSONNEL RELEVANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS (IDCC 1979) CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE L ENSEMBLE DU PERSONNEL RELEVANT DE LA CONVENTION COLLECTIVE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS (IDCC 1979) DATE D EFFET : 1 ER JANVIER 2012 S O M M A I R E INTRODUCTION

Plus en détail

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

Page 1. Document non contractuel

Page 1. Document non contractuel Page 1 Livret d accueil PREVOYANCE Ensemblee du Personnel Page 2 Quels sont les salariés concernés? Le contrat s applique obligatoirement à tous les salariés cadres et non cadres, dénommés «participants».

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Rhône-Alpes) (6 juillet

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE

garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 Vos NOVALIS PREVOYANCE NOVALIS PREVOYANCE Institution de prévoyance Régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties incapacité invalidité Référence : 0003082 NOVALIS Prévoyance verse des indemnités journalières et des

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 18. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3106 Convention collective nationale IDCC : 18. INDUSTRIE TEXTILE ACCORD DU 5 DÉCEMBRE 2013 RELATIF AU RÉGIME

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3

ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3 ANNEXE 8 PRÉVOYANCE ANNEXE 8-1 ACCORD SUR LA PRÉVOYANCE DU 27 MARS 1997 ANNEXE 8-2 AVENANT N 1 DU 25 JUIN 1998 ANNEXE 8-3 DÉCISION DU 17 JUIN 2004 DE LA COMMISSION PARITAIRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE

PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE BUREAUX D'ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D'INGÉNIEURS CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Capital décès, rente d'éducation, incapacité temporaire, invalidité CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise juillet 2009 Cette notice a pour objet de vous résumer le plus clairement possible les principales garanties

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54%

jusqu'au 31/03/2012 à partir du 01/04/2012 Tranche A 2,36% 2,49% Tranche B 3,36% 3,54% COMMUNICATION DE LA COMMISSION PARITAIRE DU 08/03/2012 ÉVOLUTION DU REGIME FRAIS DE SANTÉ ET PRÉVOYANCE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE DES CAUE : CE QUI VA CHANGER LE 1 er AVRIL 2012. Les partenaires sociaux

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1)

AVENANT N O 34 DU 19 MAI 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 9102. EXPLOITATIONS MARAÎCHÈRES, HORTICOLES ET PÉPINIÈRES (AUBE) (26 janvier 1981) (Etendue par arrêté du

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE EXTRA HOSPITALIERS (LBM)

LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE EXTRA HOSPITALIERS (LBM) PRÉVOYANCE COLLECTIVE KLESIA Prévoyance LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE EXTRA HOSPITALIERS (LBM) Contrat d assurance collective du régime de branche (référencé LABO) RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE L ENSEMBLE

Plus en détail

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale Accord collectif de branche du 14 mai 2010 Régime de prévoyance complémentaire Garantie Incapacité de travail Convention Collective Nationale des Chaînes de Cafétéria & Assimilés du 28 août 1998 Entre

Plus en détail

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance? La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?... 1 2. Quelles sont les ruptures de contrat de travail concernées par la portabilité?...

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Notice Prévoyance. Version novembre 2015. Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance. Personnel CADRES

Notice Prévoyance. Version novembre 2015. Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance. Personnel CADRES Notice Prévoyance Version novembre 2015 Régime Professionnel Obligatoire de prévoyance Personnel CADRES Institution de Prévoyance des Salariés de l Automobile, du cycle et du motocycle, Institution régie

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

Avenir Épargne Retraite

Avenir Épargne Retraite Avenir Épargne Retraite Le contrat Avenir Épargne Retraite est un contrat d assurance-vie individuel à capital différé. Il offre comme garanties un capital ou une rente viagère en cas de vie du souscripteur-assuré

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance du personnel Employé / Ouvrier de la Société SA INITIAL BTB I P G M. Edition juin 2006

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance du personnel Employé / Ouvrier de la Société SA INITIAL BTB I P G M. Edition juin 2006 I P G M INSTITUTION DE PREVOYANCE DU GROUPE MORNAY INSTITUTION MIXTE DE PREVOYANCE REGIE PAR LE CODE DE LA SECURITE SOCIALE AGREEE PAR A.M. DU 27.12.1983 TOUR MORNAY 5 A 9, RUE VAN GOGH 75591 PARIS CEDEX

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

Démission légitime Autres. Préciser...

Démission légitime Autres. Préciser... BULLETIN DE DEMANDE DE MAINTIEN DES GARANTIES FRAIS DE SANTE, PREVOYANCE & DEPENDANCE REGIME DE LA POISSONNERIE Bulletin à compléter et à remettre à votre ancien employeur qui l adressera à l APGIS : Service

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

aavant propos Sommaire

aavant propos Sommaire ML& PAIO Convention collective nationale Régime de prévoyance du personnel des MISSIONS LOCALES ET PAIO j a n v i e r 2 0 1 1 Notice d information Sommaire Avant propos...2 Les cotisations du régime de

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Par accord en date du 24 Mai 2011, les partenaires sociaux sont convenus de créer une obligation conventionnelle

Plus en détail

Relevant de la convention collective

Relevant de la convention collective Régime de PRÉVOYANCE de l ensemble du personnel Relevant de la convention collective des HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS Adhésion enregistrée par l URRPIMMEC Mise à jour au 1 er février 2010 Notice d'information

Plus en détail

POUR TOUS LES SALARIÉS DE VOTRE ENTREPRISE

POUR TOUS LES SALARIÉS DE VOTRE ENTREPRISE POUR TOUS LES SALARIÉS DE VOTRE ENTREPRISE Mornay Modulaire Prévoyance CONDITIONS GÉNÉRALES MARS 2007 SOMMAIRE Définitions préalables...................................................4 TITRE I : Généralités...................................................5

Plus en détail

CONTRAT «OBLIGATION DE L ARTICLE 7 DE LA CCN DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE DES CADRES DU 14 MARS 1947»

CONTRAT «OBLIGATION DE L ARTICLE 7 DE LA CCN DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE DES CADRES DU 14 MARS 1947» CONTRAT «OBLIGATION DE L ARTICLE 7 DE LA CCN DE RETRAITE ET DE PREVOYANCE DES CADRES DU 14 MARS 1947» Conformément aux dispositions de l article R.931-1-14 du Code de la sécurité sociale, le GNP est seul

Plus en détail

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres Collectives Osmose Prévoyance La protection des cadres Entreprises Prévoyance Osmose Prévoyance salariés cadres Ce document décrit l offre standard pour des sociétés de 1 à 4 cadres. Traitement de référence.

Plus en détail

l PRÉVOYANCE l Régime supplementaire optionnel de prévoyance de l immobilier (IDCC 1527) NOTICE D INFORMATION

l PRÉVOYANCE l Régime supplementaire optionnel de prévoyance de l immobilier (IDCC 1527) NOTICE D INFORMATION l PRÉVOYANCE l Régime supplementaire optionnel de prévoyance de l immobilier (IDCC 1527) NOTICE D INFORMATION Effet : 01.08.2011 sommaire 2 INTRODUCTION...7 Où POUVEZ-VOUS ADRESSER VOS DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès"

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires incapacité, invalidité et décès Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès" Sur papier à en-tête de l entreprise M A., le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

FAQ «Option Maintien de Revenus»

FAQ «Option Maintien de Revenus» FAQ «Option Maintien de Revenus» 1. Qu'est ce que la garantie «Option Maintien de revenus»? La garantie «Option Maintien de revenus» est un contrat d assurance de groupe à adhésion individuelle et facultative,

Plus en détail

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE

AVENANT DU 2 MARS 2011 À L ACCORD DU 10 DÉCEMBRE 1990 RELATIF À LA PRÉVOYANCE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3252 Convention collective nationale IDCC : 1539. COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, DE BUREAUTIQUE

Plus en détail

REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT

REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT REGLEMENT DES GARANTIES DE PREVOYANCE DU PERSONNEL CADRE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU SPORT Article 1 : OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les garanties dont bénéficie

Plus en détail

Contrat d adhésion Prévoyance

Contrat d adhésion Prévoyance Personnel des cabinets médicaux Contrat d adhésion Prévoyance Article 1 Objet Le présent contrat d adhésion a pour objet de mettre en œuvre le régime de prévoyance dont bénéficient les salariés des Cabinets

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance du personnel Cadre Article 4 de la Société SA INITIAL BTB I P G M. Edition juin 2006

NOTICE D INFORMATION. Régime de prévoyance du personnel Cadre Article 4 de la Société SA INITIAL BTB I P G M. Edition juin 2006 I P G M INSTITUTION DE PREVOYANCE DU GROUPE MORNAY INSTITUTION MIXTE DE PREVOYANCE REGIE PAR LE CODE DE LA SECURITE SOCIALE AGREEE PAR A.M. DU 27.12.1983 TOUR MORNAY 5 A 9, RUE VAN GOGH 75591 PARIS CEDEX

Plus en détail

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE Préambule Conformément à la loi n 89-1009 du 31 décembre 1989 dite «loi Evin», il a été choisi d instituer un régime de prévoyance obligatoire et collectif au profit de l ensemble

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel national IDCC : 2329. AVOCATS AU CONSEIL D ÉTAT ET À LA COUR DE CASSATION ET LEUR PERSONNEL

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration

Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration Statuts des dirigeants mandataires sociaux (décisions des conseils d administration du 18&19 juin et du 24 octobre 2013) Le conseil d administration sur proposition du comité de rémunérations-ressources

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE (10 juin 2008) (Etendu par arrêté du 16 mars 2009,

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

ACCORD DU 7 DÉCEMBRE 2012

ACCORD DU 7 DÉCEMBRE 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3138 Convention collective nationale IDCC : 184. IMPRIMERIES DE LABEUR ET INDUSTRIES

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3173 Convention collective nationale IDCC : 1810. ENTREPRISES DE PROPRETÉ AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N 16 DU 18 JANVIER 2012 RELATIF À LA PRÉVOYANCE NOR

Plus en détail

Notice d information Prévoyance

Notice d information Prévoyance Notice d information Prévoyance Edition janvier 2015 Convention collective nationale des conseils d architecture, d urbanisme et de l environnement Réf. NI-CAUE-PREV 2 Réf. NI-CAUE-PREV-MAJ 06/2014 Document

Plus en détail

Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque

Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque Papier Sté Date : Projet de décision unilatérale instituant (ou régularisant) un régime collectif complémentaire obligatoire couvrant le risque La direction de l entreprise : Dont le siège social est situé

Plus en détail

Et les organisations syndicales représentatives signataires ci-dessous, PREAMBULE

Et les organisations syndicales représentatives signataires ci-dessous, PREAMBULE Accord AXA Assurances du 8 juillet 2002 relatif à la Prévoyance et aux Frais de Santé des salariés de l Etablissement AXA Assurances de l Île de la Réunion Entre les sociétés AXA Assurances IARD SA et

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Chapitre 1 : Champ d application et objet de l accord Le présent accord s applique à l ensemble

Plus en détail

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 INPCA Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure L INPCA VOTRE PARTENAIRE PRÉVOYANCE

Plus en détail

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997

GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE. Accord du 29 décembre 1997 GROUPE ARCELORMITTAL EN FRANCE Accord du 29 décembre 1997 Garantie Dépendance médicale Notice d'information Sommaire Garantie dépendance médicale 4 Assurance dépendance facultative Régime ARCELORMITTAL

Plus en détail

GARANTIES DE PRÉVOYANCE Capital décès - Rente d éducation - Incapacité temporaire de travail / Invalidité

GARANTIES DE PRÉVOYANCE Capital décès - Rente d éducation - Incapacité temporaire de travail / Invalidité CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ESPACES DE LOISIRS, D ATTRACTIONS ET CULTURELS GARANTIES DE PRÉVOYANCE Capital décès - Rente d éducation - Incapacité temporaire de travail / Invalidité CONTRAT COLLECTIF

Plus en détail

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours.

CHAPITRE I ER. Créer de nouveaux droits pour les salariés. Section 1. De nouveaux droits individuels pour la sécurisation des parcours. Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 4 avril 2013

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02. document contractuel

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02. document contractuel NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02 document contractuel A effet du 1 er janvier 2015 DISPOSITIONS COMMUNES 1. Objet du contrat et définitions 1.1 Objet 1.2 Définitions En application

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014 Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance Capital décès, Rente Education et de conjoint, Rente Handicap, Incapacité-Invalidité

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

Notice relative à la mise en place de la couverture santé complémentaire obligatoire à partir du 1er janvier 2016

Notice relative à la mise en place de la couverture santé complémentaire obligatoire à partir du 1er janvier 2016 Notice relative à la mise en place de la couverture santé complémentaire obligatoire à partir du 1er janvier 2016 Préambule Le régime de couverture complémentaire des frais de santé, financé en partie

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE Article 1 Objet Champ d application Le présent accord

Plus en détail

E N PA R T E N A R I AT A V E C

E N PA R T E N A R I AT A V E C - Crédits Photos : Digital Vision - Référence : 218967-082011. Assurance complémentaire Prévoyance NOTICE D INFORMATION Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance

Notice d Information. salariés. Régime de prévoyance et de santé. agri prévoyance salariés Régime de prévoyance et de santé Convention collective des entreprises de travaux agricoles et ruraux de la région de Basse-Normandie Notice d Information agri prévoyance 2 AGRI PRÉVOYANCE Régime

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel Cadre du groupe Casino I P G M NOTICE D INFORMATION :

Régime de prévoyance du personnel Cadre du groupe Casino I P G M NOTICE D INFORMATION : I P G M INSTITUTION DE PREVOYANCE DU GROUPE MORNAY INSTITUTION MIXTE DE PREVOYANCE REGIE PAR LE CODE DE LA SECURITE SOCIALE AGREEE PAR A.M. DU 27.12.1983 TOURMORNAY 5 A 9, RUE VAN GOGH 75591 PARIS CEDEX

Plus en détail